Partagez | 
 

 Le Sceau de Hono (Leech)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Honò
avatar
Autres Races
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 05/08/2018
Nombre de messages : 8

MessageSujet: Le Sceau de Hono (Leech)   Mer 29 Aoû 2018 - 19:29



L'enfer...


Autrefois mon royaume bien-aimé est aujourd'hui ma prison, et si cela se trouve, mon tombeau. Il fut un temps où mon pouvoir était absolu en ce monde, mais ce temps est bien révolu. Depuis 75 millions d'années, j'ère ici entre ces murs tel un forcené.

J'ai combattu les chiens de l'Enfer, mes geôliers jour et nuit sans arrêter. Pour un crime que je n'ai pas commis. Lorsqu'on est maître et Seigneur, nous faisons la Loi, on ne la se fait imposer. Mon seul crime fut d'aimer Zen'o'Samah d'un amour si grand qu'il en provoqua la jalousie des anges et Kaioshins, et ainsi de par l'Épée de Feu je fus bannis ici même.

L'Enfer fut ma maison avant d'être ma Prison. Je répandis la Bonne Nouvelle du Seigneur aux quatre coins du Multivers en ce monde, celui des mortels et celui des Dieux, mais pourtant la jalousie de ma famille fut attisée et je fus enfermé ici.

Mes chaînes me retiennent, ces maudits fers. Je combats mes geôliers et pourtant ils reviennent et en redemandent davantage. Qui suis-je pour mériter un tel châtiment...

Ma prison est en fait une immense forteresse faisant office de Sceau des Flammes. Tel est le sort de ceux qui sont perçus comme rebelles. J'attends avec impatience le jour où je briserai les chaînes.

Une armée de gardes me retiennent prisonniers, l'armée du nouveau Mestre des Enfers, des démons à la solde d'un autre Dieu Démon dont je n'ai que faire. Tôt ou tard, Shuryo saura me libérer de mes Fers avant que je grandisse à nouveau.

Mon pouvoir s'est amenuisé de par le Sceau, il me tarde de m'en émanciper et de retourner faire la Joie de Père et de poursuivre mon enseignement de la Bonne Nouvelle. J'ai manqué en plus il y a seulement quelques décennies le passage d'une époque sur la Planète Terre où l'on enseignait mon Message, de par le satanisme (Satan étant l'un des noms dont on m'affable sur Terre, Shaitan fait référence à l'égo, la rébellion, l'individualisme), et ce fut de par le Rock & Roll qu'on enseigna ma nouvelle, ainsi j'ai accueilli cette douce musique et j'ai appris à l'utiliser également de mon sceau.

Le Rock & Roll me rendit plus fort. La puissance du Black Metal incrémenta la mienne. Et c'est de par cette musique que je mis à genoux les gardes de mon Sceau. Je sais que lorsque mon libérateur viendra, je n'aurai qu'à jouer de cette musique afin que ce Sceau ne redevienne simplement ma demeure.

Toi!
Mon libérateur!
Viens à moi!


Cette forteresse est gardée par les démons, derrière des douves emplies de magma, des douves immenses,
Mille et Un Démons te barreront la route.
Écarte-les.
Viens à moi,
Mon libérateur.
Rends-moi le Flambeau de la Liberté et enseignons la Bonne Nouvelle à nouveau!
Répandons le message des Dieux à nouveau
En les siècles des siècles.


NEMA!
(Amen inversé, dans la Véritable Bonne Nouvelle)


Hellelujah!
Et allez en haine
Répandez la Terreur
Les flammes Infernales
Le Chaos


Telle est la Bonne Nouvelle,
Ne vénérez pas les Dieux
Vénérez-vous vous même
C'est dans l'anarchie que la Vérité va jaillir
Car je suis en chacun de vous, dans votre coeur,
Croyez en vous et non des puissances supérieures!


Hellelujah!


Libérateur! Entends la musique Black Metal sur Terre, mon Appel tu le ressentiras
Khorn mon hiérophante te montrera la voie à suivre pour me sortir de mon Sceau
Le Black Metal te guidera vers moi!


DÉLIVRE-MOI!!!
Leech
avatar
Namek
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/09/2015
Nombre de messages : 209
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brumeux - Rayon oclaire - Parole noire "eje"
Techniques 3/combat : Parole noire "Majele" - Laser maléfique
Techniques 1/combat : Parole noire "Conjure"

MessageSujet: Re: Le Sceau de Hono (Leech)   Jeu 13 Sep 2018 - 20:38




Voila des mois et des mois que j'expiais mes fautes en enfers. Hahaha, c'étais surement ce que bon vieux gros Emna pensait, il devait bien se satisfaire d'avoir à l'oeil l'un des septs roi du mal du plus grand groupuscule qui jadis régnait en maître su la galaxie. Grand bien lui fasse, je me moque bien des ignorants qui pense me contenir, malheureusement pour eux je ne suis pas un de ses stupides chiens galeux qui cède à quelconques railleries, loin de là et tout au contraire, pouvait-il penser mle tenir au creux de leur main alors qu'en réalité tout ceci faisait partie d'un plan bien plus grand.

Je l'ai ressenti, il y a quelques jours, le souffle... Les choses reprennent finalement le bon sens des... choses, c'est répétitif dis comme ça, mais qu'importe. Comment n'y avais pas pensé avant, chercher à l'endroit ou les kaioshins ne m'y inviterai pas... Il fallait oser quand même, enfermer le maitres des lieux dans sa propre création, J'en lachai un rire effarouché, il m'ont vraiment bien eu ce coup çi, il serai présomptueux de ne point le reconnaitre, même pour moi.

Je me laissais guider ainsi, par cette force si familière, qui ne faisait plus aucun sur son identit... Bien joué à toi Hõno... Je sais pas comment tu t'y es pris pour réussir ce tour mais sache que j'ai entendu ton appel mon ami. Mon corps de namek pris une toute nouvelle dimension d'état, comme s'évaporant lentement, pour ne laisser qu'une brume noire vadrouillait sur les terres sombres de ce lieu... Lézardant à travers les plaines désolés de ce purgatoire pour les âmes les plus terribles de la galaxie, je suivais ma destinée, le chant, l'appel de mon frère se devait d'être honoré.

...

C'est devant cette porte donc qu'il résidait, prisionné de sa propre création, j'étais bien le seul ici bas capable de transcender les lois des dieux de la création. Devant ce pont sinistre, dont le magma laissait quelques rémues de lave jaillir, se tenait une véritable armada de démons, d'anciens guerriers du makaio, devenus esclaves à la solde de nos ennemis... J'en vomissais intérieurement, que ces pleutres puissent être si naïf pour subir la magie des shinjins. Reprenant forme, de l'ombre au corps je m'adressais à ces infames créatures putrides.

 « Si vous pensez que vous méritez d'être libéré vous vous fourrez vos immondes griffes la où j'pense. Que le plus fort s'avance, je vais calmer vos ardeurs inutile.»

Pourquoi devrais-je perdre mon temps avec les traites et les plus faibles... C'est bien ce que je me disais avant de voir le bras armée de mon ami s'avançait à travers la foule.... Khorn, le fosseyeur, le démanbreur, ou simplement le collecteur de crânes. Même auprès des dieux démons ce grand garçons avait réussi à marquer son nom dans leur esprit...

 « Oh... Toi aussi... Gome Gome, il semblerait que j'ai sous estimé le maléfice qui vous affectent tous, mais ce n'est plus un problème désormais je vous le promets. »

Accélerant sa marche pour commencer un sprint, les pas de l'immense colosse faisait trembler non seulement le pont mais aussi la terre noire sous mes pieds. Pourtant je ne bougeait pas, arborant toujours ce malicieux sourire de séreinété et d'assurance. Laissant celui dont les cri encourageants galvbanisé l'ensemble de cette assemblée , fondre sur moi tel la violence qu'il définissait physiquement. Le regard sérieux, laissant mon sourire s'effacer, je tenais une moue des plus neutres, littéralement coupé de tout sentiment. Un regard vide mais à la fois provocateur naissait de mon faciès.
Spoiler:
 

Un claquement de doigt. Voila ce qui provoqua la chute du colosse qui s'abbatit sur la terre, ne manqua pas de glisser jusqu'à s'arrêter juste derrière ma position. Tous les démons se turent, devant cet inatendue dénouement, avant de tous tomber les uns après les autres comme des mouches. Ils n'étaient pas mort. Aucun d'entre eux ne l'étaient ils étaient simplement libre, redevenu maître de leurs corps et de leurs esprits.

 « Allez, ouvrez la porte à votre seigneur à présent. »
« Qui.. qui est tu ? »
 « C'est vrai qu'avec ce corps je suis méconnaissable... C'est moi, Leech »

Alors que les servants éxécutait l'ordre que je venais de leur confié, Khorn se relevait après une très longue période de servitude qu'il n'avais jamais demandé, le pauvre, même un gaillard comme lui avait surement du mal à recouvrer toutes ses forces aussi vite, alors qu'en face d'eux, la porte du roi des enfers, venait de briser ses chaînes...



 
Le Sceau de Hono (Leech)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sceau et blason du Comté
» 5.Sceau et blason des villes
» Kurumi ... Une fille possédant un sceau. [Terminée]
» Un sceau des Saints
» [Guide] Le charpentier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Enfer-