Partagez | 
 

 Le Destin c'est pas demain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mirai Krilin
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 25/06/2017
Nombre de messages : 250
Bon ou mauvais ? : Il fréquente Buuba
Zénies : 690 zénies

Techniques
Techniques illimitées : Casquette, à la rescousse - Berceuse - Sautillements - Morsure du soleil
Techniques 3/combat : Buuba - Disque d'or
Techniques 1/combat : Punchline

MessageSujet: Le Destin c'est pas demain    Lun 27 Aoû 2018 - 21:14
L’ânges de la Citées était de retour pour vous jouer… Vous vous demandez comment je suis là alors que j'étais déjà en rp ? J'ai modifié mon post car j'avais la flemme. Du coup me revoilà à Satan-City avec de nouveaux idéaux. J'avais des responsabilités maintenant, j'étais devenu un ange !

”J'ai désormais un nouvel objectif, combattre le mal ! Depuis que je suis tombé sur ce Staline, ma vie a changé… et mes idéaux aussi. Le mal sera éradiqué, je me le jure !”

Oui je parle tout seul, mais ils font tous ça les grands héros ! Non ? Avant un grand moment, généralement. Serait-ce un signe du… D-destin ? Allais je rencontrer une personne qui changerait ma vie à jamais ? L'avènement de mon nouvel objectif ? Tant de questions dont je n'avais pas de réponses, c'est malheureux… D'ailleurs de nouvelles responsabilités impliquent nouvel apparence, mais ça marquait URL invalide, donc j'ai abandonné, comme Baby Vegeta. J'avançais donc dans les rues de Satan Ville, errant à la recherche d'un but, pour commencer ma nouvelle vie. Et tous ces changements, c'est mon choix. #c’estmonchoix.

”Mmh, je dois trouver quelqu'un à arrêter. Le mal est partout…”

C'est alors, au même moment, que je vis un homme masqué d'un masque orange qui le masquait bien. Et oui, ça fait la règle de la dissonance, j'ai du talent. Enfin bref, je vis en cet homme une immense opportunité que je saisis à pleines mains ! J'avançais vers lui, tel un super-héros, le torse bombé.

”Hey toi ! Mon sixième sens me dit que tu commets des délits, et je suis l'élu qui t’arrêtera !  Je te conseille de ne pas me sous-estimer, et de rendre les armes immédiatement !”

Petit effet bien intimidant, je conçois, mais c'est comme ça qu'il fallait traiter les bandits !!! Des ailes blanches resplendissantes et brillantes apparurent dans mon dos, je n'étais pas prêt… c'est vraiment incroyable !

”Inshallah, c'est un signe du Destin, tu ne devrais pas faire le malin !”

Il devait être complètement flippé le pauvre, mais peu importe, j'avais une mission à remplir. Je regardais dans les yeux mon interlocuteur, attendant son apeurée réaction…
Tobi
avatar
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 860
Bon ou mauvais ? : Regarde Choko je suis gentil
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Explosif
Techniques 1/combat : Izanagi

MessageSujet: Coucou Avalon j'ai rp   Sam 1 Sep 2018 - 1:17
Le terrien se baladait tranquillement dans la ville, dans la joie et la bonne humeur. Quoi, comment-ça, Tobi n'est pas passé par Enma, et le bras de Choko non plus ? Quoi, le staff serait alors corrompu ? Mais non je vous rassure, il suffit de surligner la fin de mon dernier post, la fin du rp est caché. Ah comment ça, vous n'avez pas lu mon dernier RP ? Bah pour le lire c'est simple. Envoie un mp à Beelax, il se chargera avec plaisir de te donner le lien. Pourquoi lui ? Car moi j'aurais la flemme, et lui il me doit bien ça, pour avoir accepté de rp avec moi.
 
Tobi vivait une nouvelle aventure merveilleuse dans les rues de Satan-City. Comme vous pouvez vous en douter, pour prouver qu'il était bien heureux il marchait tout en prenant soin d'effectuer des grands pas accompagné d'un sifflement, histoire de bien montrer à tout le monde que lui il était heureux. Néanmoins il s’arrêta et il vit une drôle d'affiche, un dessin à la fin bien étrange, même assez flippant en effet.
 
« Oh mais je sais c'est … »
 
Soudainement, surgit dans un tonnerre, un homme en costard cravate, avec une magnifique cape dans son dos, montrant qu'en plus d'être visiblement un homme d'affaire, il était aussi un superhéros, faisant de lui un super homme d’affaire.
 
« Bonjour monsieur, je ne peux pas vous laisser aller plus loin dans la blague. En effet vous dépassez les limites de juridiction de votre personnage en tant d’utiliser un personnage dont vous n’aviez pas les droits, vous devez donc arrêter votre RP, je vous en remercie. »
 
Juste derrière tapis dans l'ombre, un type se montra et ajouta :
 
« Oui il a raison, on en a gros. »
 
Tobi se caressa les poils de son menton, mais comme il n'en avait pas (de poil bien entendu), il fit mine d'en avoir, en utilisant plutôt des Curly pour remplacer ses poils.
 
« Pourtant mon but est d'être humoristique, je me sers de ce qui est dit autour de moi pour le rendre amusant. Si je commence à être bridé, je ne serais au final pas à l’encontre ce qu'on veut faire ici, c’est-à-dire, s'exprimer librement ? »
 
Le superhéros croisa ses bras et fit non de la tête.
 
« Je m'en fou, je suis Demandeurdetideurman. »
 
« Mais attends, cette blague ne serait-elle au final pas aussi limite ? On fait quoi à ce moment-là ? »
 
« Euh .. »
 
Un nouveau tonnerre, et une nouvelle tête arriva.
 
« Bonjour bonjour, je suis detourneurdattentionman, regarde mon bras, tu as vu mes poils comment ils sont jolis ? Oui, vas-y touche les. »
 
« Woaaah trop beau. »
 
Puis droitdauteurman disparut. Le terrien était bien tombé dans le piège, quel idiot il était !
 
Soudainement Tobi se réveilla en sursaut, et se toucha son masque et soupira de soulagement.
 
« Ouf tout ceci n’était qu’un rêve, du coup tout ce qui s’est passé avant dans le post ne s’est jamais passé, ouf on ne viendra pas m’embêter. »
 
Le terrien se leva, prêt à tout pour vivre une nouvelle journée des plus magnifiques. Il marcha tranquillement dans la rue et il s’arrêta devant une affiche. Il commençait à suer du masque, craignant que son rêve devienne réalité. Non en fait, c’était une affiche regroupant les personnes les plus drôles de l’année.
 
« Cool je suis actuellement premier ! Mark II a déjà gagné l’année passée, et puis y’a deux dans son nom donc il doit terminer deuxième. Tiens y’a une tache là … bah ça ne part pas. Pourtant Mirai Krilin, ça ne veut rien dire. Bref, il faut que je sois le plus drôle possible pour que je puisse gagner l’award. »
 
Le terrien reprit tranquillement sa marche, et il s’arrêta soudainement. Oui car quelqu’un l’arrêta lui disant qu’il était en train de commettre un délit. Le terrien l’écouta, et fit genre que sa phrase fut drôle pour donner confiance à ce type, histoire qu’il reste sur sa lignée et ne gagne pas l’award du personnage le plus drôle.
 
« Je sais que tu sais qui je suis même si je ne sais pas qui tu es vu que c’est notre première rencontre. Tu m’as construit une maison dans flashback. Hélas j’y suis jamais allé car je vais rarement dans le passé, seul le futur compte. Bref qui es-tu ? »
 
Le terrien masqué attendit une réponse de ce dernier, à moins que le narrateur en décide autrement.
Le Narrateur
avatar
Masculin Age : 2017
Date d'inscription : 12/07/2018
Nombre de messages : 15

MessageSujet: Re: Le Destin c'est pas demain    Dim 2 Sep 2018 - 15:26
Pour n'importe quel passant de la grande et perpétuellement assaillie ville de Satan-City, deux hommes discutaient. Le non-nain masqué et le nain non-masqué s'échangeait des regards plantureux. Qui fut attentif le sut: en voilà deux qui ne s'entendaient et ne s'accordaient pas et qui pourtant voici s'accordaient mutuellement une forme de rivalité, prêts à lutter, déterminés, à remporter le titre du plus talentueux Clown qui parviendrait à la galerie amuser.

Toutefois ! Du point de vue extérieur, parfaitement neutre, armé d'un recul à tout épreuve, du passant lambda qui observerait ce delta, pas la moindre once de rivalité ne se dégageait de la scène. Les mains moites de Mirai Krillin, la transpiration à grosses gouttes de Tobi, le croisement de leurs regards résolus. Le pouls de leurs artères qui s’accélèrent, dans une tentative désespérée de suivre la vitesse effrénée de leurs cœurs battant la chamade dans une mélodie croisée de leurs sentiments respectifs. Une boule au ventre, à attendre mot de leur partenaire. Le son enivrant des deux hommes, déglutissant leur salive, rythmait leur interminable duel de regards.



Serait-ce cela, le fameux coup de foudre !? Les fameuses facilités d'écritures ?! Encore une !?! Peut-être que le jour de leur première rencontre, eux aussi allaient partager une chambre d'Hôtel et un lit, pour que leur relation puisse aller à l'essentiel et avancer au plus vite. Plausible. "Par le jeu du hasard et du destin".  Peut-être même qu'ils finiraient par emménager ensemble, partager leur vie, fonder une famille. Le passant lambda l'avait entendu prononcer ces mots. Une maison ! Qu'il avait construite pour lui ! Comment douter du romantisme d'un homme prêt à tout pour vous ? Comment douter de l'amour d'un homme vous chassant jusqu'au bout du monde pour vous offrir la prunelle de ses yeux ?! Dans le cœur et les oreilles de chacun, la musique raisonnait. Elle animait déjà parfaitement la scène, de cet amour, à la fois fraternel et fratricide. De ces deux hommes, parcourant les routes bras-dessus bras-dessous. S'embrasant, s'embrassant et s'embrassant face à la mer, face contre terre, sous les projecteurs du soleil couchant. Pourquoi pas, aussi, dans un bal. Vêtus des plus belles parures, dansant ensemble, s’élançant au rythme du Latin. L'histoire de ces Roméo et Roméo des temps modernes, luttant solidairement contre les clichés et les discriminations. Luttant fièrement contre leur condition, qui privait du moindre espoir d'un jour unifier leurs sentiments les deux inconsolables en devenir.

C'était en tout cas le point de vue du passant lambda qui avait trouvé une passion soudaine et inattendue pour la relation de deux parfaits inconnus. Là où, dans la réalité, Tobi se demandait surtout d'où provenait cette quatrième voix qu'il entendait dans sa tête. Il en avait déjà trois autres, et ne cherchait pourtant pas à faire collection. Tandis que Mirai Krillin, lui, se demandait surtout comment il allait pouvoir se jouer de la voix pour produire ses sketchs Low-Cost. Le duel de regards était devenu interminable. Voilà 3 minutes et 27 secondes que Tobi et Mirai Krillin n'avaient pas échangés le moindre mot, estimait l'horloge interne infaillible du passant lambda. La foule toute entière qui s'était agglomérée autour d'eux se mit à applaudir pour les encourager. Scandaient leurs noms, sans pourtant les connaître. Criaient pour leur demander de danser ensemble maintenant, comme ils se l'étaient tous fait l'image mentale. 
Mirai Krilin
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 25/06/2017
Nombre de messages : 250
Bon ou mauvais ? : Il fréquente Buuba
Zénies : 690 zénies

Techniques
Techniques illimitées : Casquette, à la rescousse - Berceuse - Sautillements - Morsure du soleil
Techniques 3/combat : Buuba - Disque d'or
Techniques 1/combat : Punchline

MessageSujet: Re: Le Destin c'est pas demain    Sam 15 Sep 2018 - 1:30
La justice, la justice était beaucoup représentée de nos jours et sous différentes formes. Mirai Krilin constituait l'une d'elle. la Justice pur, l’héros révélé lors de sa croissance. Notre petit être venait juste de découvrir sa nature divine, sa vraie nature, celle qui lui donnait davantage de responsabilités qu'il n'en ait jamais eu. Il devait même mettre sa carrière de rappeur sur le côté le temps de réaliser la prophétie.

Il était l'homme qui démasquerait le masqué, celui qui arrêterait cet être impur…

Il sentait le poid de cette mission s'écrouler sur ses épaules et il devait contracter pour tenir le coup. Orné de ses ailes, il vaquait dans la ville pour réaliser sa destinée et il était tombé comme par hasard sur un homme masqué. [i]Était-ce lui ?[i] Il avait engagé la conversation violemment pour s'en assurer et il annonça que Tobi était en état d'arrestation mais… ce n'eut pas l'effet recherché. Le ninja resta devant lui avec son air niais, il savait que MK savait qu'il était Tobi. C’était donc forcément un point de vu interne, ou externe, je sais plus, celui qui permet de savoir tout. Un point de vu omniscient ! Cependant, son omniscience avait des limites semblait-il, car lui ne savait pas qui était Mirai Krilin, chose étrange au passage… Il s'apprêtait à rétorquer lorsqu'une voix pénétra dans sa tête, malgré la protection de sa casquette. Elle disait des choses très bizarres. Elle comparait Tobi x MK à deux amoureux alors qu'en vérité Krilin allait l'arrêter. MK devenait fou ! Les pouvoirs qui lui avaient été conférés lui faisait donc perdre la raison ? MK x Tobi… seuls les fans des deux pourraient écrire une telle chose ! Pendant tout ce temps qui paraissait durer une éternité - comme les monologues au théâtre alors qu'en fait ça dur 10 secondes - MK x Tobi s'affrontaient dans un jeu de regard intense. Une goutte de sueur perlait le long de sa joue, ses tempes étaient contractés, sa mâchoire lorsque finalement il relâcha tout et prit la parole.

”Une maison dans un flashback ? Tu dois sûrement parler de la maison qui se succédait de “[Insérer un prénom] construit sa maison” en “[Insérer un prénom] construit sa maison”. Et c'est faux, c'était une chambre. To..Tobi c'est ça ?! Et...Tu… Connais pas mon nom ? Pourtant j'ai fait le buzz sur YouTube, MKVevo ça te dit rien ? 56 abonnés ? 47 vues sur mon dernier clip ? Non, toujours pas ?”

Oui en effet c'était une sorte de pub, bien glissée, mais une pub. Bref, MK s'apprêtait à dire quelque de chose de super étonnant.

”Figures toi que… j'ai vu ta vidéo sur le Curling, tu relate vraiment bien les points forts de ce sport, je bois tes paroles comme je boirai du whisky coca.

Pour répondre à ta question, je suis l'ânges Mirai Krilin, l’ëlú…”


Au fait, si c'était vraiment Tobi, il devait voir ce qu'il cachait sous son masque c'était la prophétie. Il s'approcha de Tobi doucement, mais d'un coup une foule s'interposa et sépara les deux combattants ! Accueilli comme une star, MK se baladait entre les applaudissements pour rejoindre son interlocuteur. Il mit sa bouche à son oreille.

”Pourquoi tu portes un masque ? Tu te trouve pas beau c'est ça ?”
Tobi
avatar
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 860
Bon ou mauvais ? : Regarde Choko je suis gentil
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Explosif
Techniques 1/combat : Izanagi

MessageSujet: Re: Le Destin c'est pas demain    Mar 25 Sep 2018 - 23:04
Ceci est un paragraphe d’introduction placé ici pour faire une mise en bouche d’un post. Habituellement il est là soit pour réexpliquer les enjeux du personnage, à faire la transition avec les autres posts, ou bien tout simplement pour faire genre « regardez comment je rp très bien ». Ne couvrant aucun des points ci-dessus, je me contenterais juste d’expliquer ce qui aurait dû se trouver ici. Ainsi je ne pourrais pas faire d’erreur, laissant ainsi cette tache aux gens plus compétant que moi, comme ceux qui en un seul rp solo sont capable de terminer 2ème dans une catégorie RP dans les awards. Signé, Thibault Courtois.
 
Tobi était à présent engagé dans un face à face avec Mirai Krilin. Une rencontre à la fois attendu par l’un, redouté par l’autre. Mais soudainement alors qu’il attendait avec beaucoup d’impatience la réponse de Mirai Krilin à ses dires, il entendit une étrange voix lui parler. Cela évoquait une certaine attirance pour ce truc à la casquette. Serait-il possible … que Tobi ait autant déraillé que ça ? Bien entendu que non. Tobi plaça un doigt dans son oreille et il en sortit un drôle de mouton.
 
« Non. »
 
Le discours de Tobi fut sans appel, et la sentence irrévocable : le mouton reçu un non de la part du personnage le plus curliesque de l’année. Oui à défaut de gagner des awards j’invente des mots. Le mouton s’en alla, et finalement l’esprit du grand Tobi fut sauver, du moins pour le moment. Il avait une désagréable sensation d’être observé. Le silence n’avait que trop duré, et le truc ange répondit alors dans un magnifique charabia.
 
« Désolé, je ne connais pas, je suis pas les mauvais spin-off sur mes propres histoires. Tu devrais plutôt lire mon histoire sur JVC, j’ai posté un nouveau chapitre. »
 
Tobi fit un léger dab histoire de montrer sa détermination, et puis aussi car c’était marrant d’en placer un dans un rp, mais bon ça je ne vais quand même pas le dire. Mais c’est à ce moment-là que Mirai Truc annonça qu’il avait vu la vidéo de Tobi sur le curling. Tobi acquiesça.
 
« En effet elle est plutôt bien détaillée, j’ai pas mal passer de temps sur le montage également. Tu devrais t’en servir comme base pour en faire un exposé en cours. »
 
Puis Tobi n’écouta pas la fin de la phrase de Truc Truc étant plutôt intrigué sur une autre affiche. Il y avait les résultats et son rythme cardiaque s’augmenta au rythme de ses pas. Avait-il réussi après tant d’aventure, d’obtenir ce graal qu’il voulait tant ? Il ne restait plus qu’à espérer, et surtout lire, sinon ce sera l’award de Schrodinger.
 
Le terrien ferma ses yeux, et comme dans une série on pouvait voir en fond transparent des moments clés de l’année du Terrien. On pouvait revoir Tobi se battre contre un capitaliste au doux nom d’Utilisateur 4837. On pouvait voir ses billets pleuvoir comme jamais, et Itachi fit son apparition en plein milieu de ces billets, mais ce dernier trahit ce moment émotion et vola tous les billets et s’en alla. On pouvait ensuite voir un magnifique panneau sur le lac gelé ainsi que sa tentative de dégustation de curly en couple, d’un pass dans l’espace, et d’un peu de tiss. Mais au beau milieu de tout ça, on pouvait voir un léger point noir. Un Tobi plaça sa main sur son masque qu’il retira. Néanmoins son visage ne se montra pas, et une rivière se créa à partir de sa tête. Broly surgit de cette rivière, et se retrouva sa route barrée par SK. AU même moment la rivière se transforma en glace, et on pouvait voir le beau jack marcher dessus.
 
Tobi rouvrit ses yeux, il était venu le temps de voir les résultats. 5ème, Pink Guy. Un personnage reprit d’une œuvre existante ne pouvait pas gagner, c’est logique son classement. Juste devant se trouvait un Saiyan, logique les Saiyans ne sont pas drôle. Puis juste devant Tobi, logique ce … QUOI ? Le terrien s’écroula à genoux, fébrile. Il frappa le sol avec sa main droite.
 
« Comment est-ce possible ? Après tout ce que j’ai fait ? »
 
Tobi sortit le bras de Choko et attrapa un mouchoir avec et se moucha dedans.
 
Flashforward
 
Un couple marchait tranquillement dans la rue, ils semblaient vraiment heureux. Soudainement un étrange type étrange, arborant un vieux masque dans un piteux état prit la parole.
 
« Hééé salut, tu veux que je te suce ? Euh non euh c’est le contraire ! »
 
Le couple s’en alla en courant ne laissant même pas un bras derrière eux.
 
« Attendez revenez ! Avant j’étais drôle, je vous le jure ! »
 
Fin du Flashforward
 
Tobi se releva, et tenta de voir à travers ses larmes la fin du classement. Tout ce qui comptait c’était la première place. Il regarda avec un œil déterminé. C’était ce diable de Mark II. Il venait de gagner le titre pour la deuxième année d’affilée. Tobi ferma son poing droit le plus fortement possible.
 
« Il faut que j’arrive à comprendre pourquoi il a terminé devant moi au classement. Je ne peux pas le laisser faire. Je vais devenir le seigneur des comiques. »
 
Flashback 2008
 
Gogetassj4 : « Mon humour ? Je vous le laisse si vous voulez trouver le ! Je l’ai laissé quelque part dans ce monde. »
 
Fin du flashback, qui fait moins de 3 lignes comme en 2006
 
Tobi avait donc à présent deux objectifs en tête. Comprendre Mark II pour le surpasser, et retrouver Gogetassj4 pour hériter de son humour. L’auteur de ses histoires a terminé membre le plus drôle de l’année donc ça devrait le faire. Et puis il se trouve qu’en plus, il se trouve dans ce RP. Tout est réunis pour que Tobi prépare sa victoire pour 2019. Tobi se tourna ensuite vers le DC du perso le plus traitre.
 
« J’en porte un pour que tu puisses trouver un peu d’inspiration dans tes rp. »

Bref narrateur, débrouille toi avec ça.
Le Narrateur
avatar
Masculin Age : 2017
Date d'inscription : 12/07/2018
Nombre de messages : 15

MessageSujet: Re: Le Destin c'est pas demain    Dim 7 Oct 2018 - 18:20
Tandis qu'il s'exprimait, son coeur s'emballait. Ne sachant que faire pour attirer l'attention de son senpaï, MK tenterait le tout pour tout. Vanter ses mérites, vanter sa réputation. Entreprise désespérée, espoir fugace de peut-être parvenir à le convaincre de son talent, de parvenir à stimuler ses hormones. Réussir à séduire par ses réussites. Un espoir qui s'échoua en un instant à peine, par un rejet catégorique. "Non". Ce seul mot, sans plus d'explication, aurait suffit à briser le coeur de n'importe qui d'autre. 


Certainement qu'il l'ignorait: Fama Volat. Malgré les propos qu'il tenait, Tobi était bien au courant des exploits de son junior. 



Les rumeurs se répandent bien plus rapidement qu'on ne le souhaiterai parfois. Le bouche à oreille avait fait son office: Tobi, comme tous les autres, savait parfaitement bien qui était Mirai Krillin. A plusieurs reprises d'ailleurs, déjà, s'était-il servi de son nom comme levier à des blagues inférant sur les copycats et le mauvais goût. Il le savait. Il le connaissait. Mais, peut-on le dire sans connaître Tobi ? Que l'admettre aurait été un avoeu de faiblesse ? Reconnaître Miraï Krillin, avouer qu'il connaissait son oeuvre. Ca n'aurait été rien d'autre qu'un acte de soumission. Tobi ne pouvait pas se permettre de laisser ainsi, à monde ouvert, dévoiler ses sentiments de cette façon. En un sens, même s'il ressentait que sa démarche était vaine et la démarche mauvaise, il ne pouvait s'empêcher d'apprécier avoir réussi à inspirer quelqu'un de tel manière. D'avoir touché quelqu'un, si profondément, que celui-ci eu décidé de devenir comme lui. Quel meilleur espoir de postérité que celui-ci ? Sans le savoir, MK avait déjà touché Tobi. Sans le savoir, Tobi désirerai bientôt toucher MK.


Mais pas encore. Comment s'assurer qu'il soit véritable si l'on ne soumet pas l'amour aux vicissitudes et aux épreuves usuelles ? Voilà certainement la raison pour laquelle Tobi avait ainsi rejeté Miraï Krillin. Il devait s'en assurer, il devait vérifier jusqu'où MK serait prêt à aller pour lui ! Jusqu'au bout du monde ! Peut-être pas jusqu'au bout du monde: son passeport n'était plus valable, et puis les démarches sont longues. Mais insister davantage, pousser jusqu'au bout pour marquer l'essai serait peut-être une stratégie gagnante. Par mégarde, Mirai Krillin avait fait le premier pas: "Tu ne te trouves pas beau, c'est ça ?", avait-il dit. Bien. Pousse encore un peu plus loin. Tu finiras par rentrer dans sa carapace. Il suffirait de le complimenter, de lui dire qu'il n'a pas besoin d'un masque pour se dissimuler, que sa beauté suffirait à t'inspirer sans qu'il soit nécessaire de porter de masque. Fais-le abandonner cet autre homme qu'il n'arrive à oublier, fantôme de 2008 qui l'obsède, hante ses pensées et ses flashbacks. Il existe des millions de monde comme le nôtre. Une infinité de versions différentes de cette rencontre. Il existe un monde où chacun repart gagnant de ce rendez-vous. J'ai trouvé le passage vers. Tu as le pouvoir de l'emprunter.


Quelques minutes avaient suffit à ces deux Hommes pour démontrer leur volonté profonde, consciente ou inconsciente, de défier les conventions. Une histoire que personne, ni avec tous les efforts du monde ni avec la moindre mauvaise volonté, n’aurait sû rendre passionnante. Personne ici n’avait vraiment envie d’être là, mais les choses sont ainsi faites: l’Humain stagne, baigne dans un océan d'écueils qu’est sa propre médiocrité. S'il ne se force point, jamais il n’avance. Soumis à une peine de mort, noyé sous les vagues du doute et de la complaisance. Ils s'étaient rencontrés car il était temps, pour l'un comme pour l'autre, d'évoluer, de progresser, de passer à la suite. Néanmoins. Leur ingérence, leur façon d’esquiver le sujet qui pourrait les mettre mal à l'aise... C'en était le signe: les deux tourturaux n’avaient besoin que d’un peu de temps à eux. La foule s'étaient dispersée, la voix dissipée. Ils étaient désormais seuls, comme ils en avaient besoin. 

Seuls. Mais ensemble.
Mirai Krilin
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 25/06/2017
Nombre de messages : 250
Bon ou mauvais ? : Il fréquente Buuba
Zénies : 690 zénies

Techniques
Techniques illimitées : Casquette, à la rescousse - Berceuse - Sautillements - Morsure du soleil
Techniques 3/combat : Buuba - Disque d'or
Techniques 1/combat : Punchline

MessageSujet: Re: Le Destin c'est pas demain    Mer 17 Oct 2018 - 10:31
Les deux êtres se repoussaient comme si on collait deux aimants du mauvais côté, ils s’éloignaient, repoussaient le moment de leur rencontre tant attendu. Jusqu’à ce jour où on avait retourné l’aimant du bon côté. Tobi et Mirai Krilin étaient réunis dans la grande vile de Satan. MK avait engagé la discussion car son super-sens lui disait que c’était un homme dangereux. Il devait l’arrêter, ses nouvelles fonctions d’Ange l’y obligeait. Sinon, Dieu descendrait sur Terre pour lui retirer son titre si honorifique. Il l’avait menacé puis ils avaient fait connaissance, MK avait découvert par hasard qu’il lui avait construit une maison dans le passé, mais l’autre ne savait pas qui était le rappeur, à son grand malheur. Enfin bref, ils discutaient sereinement et le sujet déboucha sur la vidéo de tobi sur le curling. Ce dernier répondit qu’elle était en effet bien détaillée et tout puis détourna son attention, vraisemblablement attiré par une affiche au sujet des RPGDBZ RP award. Le terrien semblait triste, compatissant Krilin avec un L mit une main sur ses épaules.

- Ne t’inquiète pas, ça va aller, je crois que je suis aussi apparu dans plusieurs catégories mais je ne sais plus si j’en ai gagné une car je rp sans connexion donc je ne peux pas aller voir, enfin bref, tu feras mieux l’année prochaine, j’en suis sûr…

Je sentais vraiment qu’une relation amicale s’installait entre nos deux protagonistes, qui pourrait laisser envisager plus. C’est cette voix dans la tête de MK qui le disait, et j’étais plutôt d’accord. C’était mon objectif depuis longtemps d’écrire un rp avec Tobi, même si lui n’en avait pas spécialement envie mais tant pis, c’était semblable à la friendzone et on en mourrait pas. Essayant de changer de sujet pour apaiser l’ambiance, il demandait pourquoi le ninja portait un masque. Ce dernier répondit que c’était pour que je trouve de l’inspiration dans mes rps, je savais pas comment MK devait le prendre mais…

- Tu trompes ! Je trouve mon inspiration de mes rps dans l’admiration que je te porte, je cherche sans cesse à devenir comme toi mais j’y arrive pas… Un peu comme les français avec Mbappé.

A son tour d’être triste, son objectif était difficile – devenir comme Tobi – et il s’en éloignant de rp en rp. C’était compliqué.

- Tu n’aurais pas des conseils pour m’aider ?

-Flashback du futur-

Mirai Krilin : Est-ce que je deviens drôle ?

Tobi : Non.

Mirai Krilin : Oh.

-Fin du flashback du futur-

Triste vie. Il avait même essayé de reproduire un de ses rps entièrement et ça ne marchait pas suffisamment. Que faire…
Tobi
avatar
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 860
Bon ou mauvais ? : Regarde Choko je suis gentil
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Explosif
Techniques 1/combat : Izanagi

MessageSujet: Re: Le Destin c'est pas demain    Jeu 18 Oct 2018 - 22:58
Un RP ça ne s’écrit pas ça se vie, sauf si tu es avec Mirai Krilin, le RP ne fait alors qu’exister dans un sujet quelconque. Comment ça je suis violent ? Désolé si la vérité peut être douloureuse, mais bon je n’allais quand même pas être tendre avec une personne qui a des perso traitres. On a été gentil avec Wesey, au final il s’est retrouvé avec des explosifs dans la bouche. Donc au final je fais ça pour le bien de Mirai Krilin et ses autres DC. Il doit donc me dire merci, et j’espère que son premier mot dans son prochain poste sera merci.
 
Le terrien magnifiquement masqué, regarda de haut Mirai Krilin. Oui il était plus grand que Mirai Krilin, ce qui en soit était logique. Bref en tout cas il écouta tout son discours, il ressentait au fond de ce dernier une profonde admiration pour lui. Quelque chose disait à Tobi de laisser rentrer ce dernier dans sa carapace. Non ce type était fou, que voulait-il ? Que pouvait-il faire pour faire face à ce qui ressemblait à une fatalité ?
 
« En fait ça va j’ai juste à faire comme avec les RPs de Claire, de juste lire les paroles. »
 
D’un coup le silence fit son retour, c’était agréable. Néanmoins il pouvait ressentir une étrange tristesse. Oui, comme s’il attendait quelque chose, et qu’au final cette chose venait de disparaitre. Il ne put hélas réaliser un rp avec cette personne pendant une période trop courte. Au final, il se sentit comme trahis, pour se retrouver seul avec une parodie de lui.
 
Flashback
Avalon : Tu me dis toujours non Nicole Alors que moi je veux juste faire l'amour
Fin du Flashback
 
Ainsi, un peu de lui existait toujours dans ce rp. Bon hélas assez parlé de lui, il faut quand même répondre aussi à l’autre. Ce dernier recherchait des conseils pour progresser. Il avait la solution pour régler tous ses problèmes : lui donner le conseil parfait pour qu’il soit tranquille. Il devait bien réfléchir, et devrais même travailler sa com. Image, un peu plus et il se retrouve à faire face à des plaintes. Tobi pourrait-il survivre à ça ? Nul ne le sait, sauf peut-être Mirai Tobi. Mais ça c’est une autre histoire.
 
« Mon petit Mirai, je te rassure déjà je ne vais pas te chatouiller. Ensuite, tu veux devenir comme moi. En soit je suis plutôt honoré, cela veut donc dire que même si je ne suis pas numéro 1, je le suis quand même pour quelqu’un. Mais bon au final ce qui serait bien, ce ne serait pas mieux qu’on te voit comme quelqu’un de drôle pour ce que tu as créé ? Ne te sentirais pas plus satisfait si tout devenait ta propre création ? Pour cela il faut que tu arrives à te créer une personnalité. Mais heureusement j’ai l’exercice parfait pour toi. Ton but, vas d’être de faire un rp drôle par jour dans chaque lieu de l’univers. Dans un premier temps tu tenteras de continuer à faire comme tu fais, c’est-à-dire de prendre mon humour pour faire ton RP. Mais par la suite, tu tenteras de bifurquer, et de tenter des trucs. Et tout doucement tu arrêteras de me copier, tu trouveras des idées drôles qui viendra alors uniquement de ton esprit. A ce moment-là tu deviendrais un vrai Jedi. Et pour terminer tu devras retrouver Le Beau Jack et lui dire que viens pour te venger de ma mort. Voilà voilà, je te souhaite bonne route. Elle sera longue mais j’ai confiance en toi, tu peux y arriver. »
 
Ce fut long, mais au moins j’espère avoir trouvé une façon de me débara.. de faire progresser Mirai Krilin.
Mirai Krilin
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 25/06/2017
Nombre de messages : 250
Bon ou mauvais ? : Il fréquente Buuba
Zénies : 690 zénies

Techniques
Techniques illimitées : Casquette, à la rescousse - Berceuse - Sautillements - Morsure du soleil
Techniques 3/combat : Buuba - Disque d'or
Techniques 1/combat : Punchline

MessageSujet: Re: Le Destin c'est pas demain    Lun 29 Oct 2018 - 12:36
Merci. Oui il l'a demandé alors je le fais parce qu'en vrai je l'ai fait chier pour ce rp alors je lui dois bien. En plus il doit se faire chier, c'est comme quand tu fais tes devoirs, c'est chiant mais quand c'est fait t'es débarrassé et t'es tranquille et bah c'est la même pour Tobi, à mon avis.

Tobi était le modèle de Mirai Krilin, mais méritait-il vraiment ce titre ? Bah oui, il n'avait pas fini premier dans les plus drôles aux awards, il n'était pas si digne que ça. Mais bon, Mbappé ne va sûrement pas gagné le ballon d'or pourtant tous les français seront derrière lui et pour MK ce serait pareil.


”Tu sais, il ne faut pas perdre espoir tu finiras par le gagner.”

Oui, il gardait espoir en son idole et de ce fait, il lui demanda des conseils pour devenir drôle à son tour et espérer rentrer dans le classement des plus drôles. Persévérer et toujours préserver, tout travail mérite récompense. Tobi, bienveillant, récita une longue tirade rien que pour MK, qui se mit à rougir. Tant de bienveillance pour un si petit être, que demander de mieux ? On lit souvent que les dialogues parce qu'on a la flemme de lire le rp en entier mais que faisait-on lorsque le dialogue faisait la moitié du rp à lui seul ? Et ce fut le cas. Je lis juste parce que c'est des conseils m'étant destiné sinon ça aurait été fuck off. Le masqué lui conseilla de se démarquer, être drôle de par ce qu'il créer.Deux missions lui avaient été donné dans ce rp, faire un rp drôle par jour pour s'entraîner et trouver Beau Jack afin de le venger. C'était son destiné, son Destin et c'était demain.

”Merci maître, je crois que j'ai compris mais ça va être difficile mais j'essaierai ! Je retrouverai ce Beau Jack et te vengerai !”

--Flashback du futur

Un flashback du futur apparut de nul part, on voyait MK revenir vers son best friend forever, Tekka.

MK : Mon ami, mon maître est mort…

Tekka : Ok, tu veux bien m'entraîner ?



--Fin du Flashback du futur

En soit, le flashback d'un futur était une bifurcation du flashback de Tobi puisqu'il l'avait transformé à sa manière. En réfléchissant, une chose démarquait MK des autres…

”Tobi, une dernière chose… Il y a bien quelque chose qui me démarque un peu, c'est mon rap. Si ça ne te dérange pas, j'aimerai faire une petite battle avant de se quitter parce que tu as un peu d'expérience dans le domaine je crois.

Oui, un combat de rap et il espérait que Tobi n'était pas aussi débile que l'était Tekka et qu'il se mettrait à l'attaquer parce qu'il croyait que c'était un combat d'art martiaux. Ou alors, il allait lui foutre un vent et ça briserait le coeur de notre rp, qui sombra dans une grande dépression…
Tobi
avatar
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 860
Bon ou mauvais ? : Regarde Choko je suis gentil
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Explosif
Techniques 1/combat : Izanagi

MessageSujet: Re: Le Destin c'est pas demain    Mer 7 Nov 2018 - 22:54
Bon il faut bien répondre aux RPS, et c’est ce que je suis en train de faire. Du coup Tobi, qui pensait avoir gagné le droit de fuir, venait de se prendre une dernière requête de la part de l’homme sans avatar. Faire un dernier concours de rap. Tobi se caressa le masque, tiraillé entre son envie de partir de ce rp, et entre l’envie de faire un petit rap. Mais finalement il avait déjà craqué et il le savait : sinon ce poste n’aurait jamais vu le jour. Avant même de devoir dire la moindre chose il avait déjà perdu, voici donc un bon exemple de ce qu’est le destin.
 
Tobi c’était promis de ne plus en faire. Non, il y avait une histoire tragique derrière tout ça qui l’avait conforté de son idée de ne plus en faire. Et oui c’est le moment pour le flashback time.
 
Flashback
Tobi : Yo, yo, tu es tellement moche que de l’acide pourrait te prendre plus jolie, yo.
Inconnu qui fait un combat de rap qui sert juste à illustrer le flashback triste : Ok.
Puis il mourut en le faisant.
Tobi : Nooooooon.
Le mec avait renversé de l’acide sur les curly au passage.
Fin du Flashback
 
Mais c’était pour la bonne cause, et puis il devait aller de l’avant et oublier dans le passé, même si c’est impossible pour un personnage issu de Naruto. Il montra son pouce à Mirai Krilin, preuve qu’il acceptait bien le défis, un peu obligé par son propre narrateur.
 
« OK ! Faisons une rapide petite battle rapide. »
 
Tobi utilisa le fois le mot rapide pour souligner à quel point il voulait aller vite. Le terrien frappa dans ses mains et il sortit une chaine faites en curly qu’il utilisa comme collier. Le moment était venu pour lui de rentrer dans le game.
 
« Yo, yo, yo, échauffement, yo, yo , yo. C’est bon mon yo est suffisamment yotté. »
 
« Tu es tellement peu imaginatif,
Qu’avant ce rp j’étais dubitatif,
Tu as eu besoin de devenir un ange,
Mais au final qu’est-ce que ça change ?
Hormis changer la couleur de ton pseudo,
Cela n’améliore pas la qualité de tes jeux de mots.
 
Tu cherchais à obtenir mon respect
Mais au final je me suis emmerdé
Tu pensais quoi en me lançant dans un rap ?
Que ça allait améliorer ce rp disparate ?
Grand bien qu’il t’en fasse,
Pourvu que je m’en débarrasse »
 
Puis Tobi s'en alla.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Destin c'est pas demain    
 
Le Destin c'est pas demain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
» Est-ce vraiment mon destin? [PV: Aurore Musicale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-