Partagez | 
 

 L'éternel repos de l'ultime champion [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Charlo
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6183
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5850

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil, Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Lun 14 Mai 2018 - 5:55
Le déplacement entre le poste des frontières et le paradis fut quasi instantané, permettant au guerrier en vert d’accéder rapidement à destination finale. Il était aujourd’hui doté du corps parfait que rechercherait un pratiquant des arts martiaux modernes. Un corps ne dépendant pas de la faim, de la soif, du sommeil ou de quelconques limites. Charlo possédait aujourd’hui un corps qui ne se fatiguait pas, du moins en théorie. Des guerriers ayant entré dans l’histoire du monde avait sans doute déjà enfreint cette loi posée par mère nature, ayant réussi l’exploit de fatiguer un corps pourtant jugé infatigable.

Le guerrier se sentait léger, il n’avait plus de pression, toutes les douleurs de courbatures qu’il devait sans cesse endurer à cause de son difficile entraînement récurrent, avait à présent complètement disparu pour laisser place à une paix intérieure. Une paix qui était malheureusement rongée par une culpabilité sans merci, une haine lourde à porter pour un combattant ayant pourtant mis sa vie pour œuvrer pour la justice. Il ressentait une sorte d’agacement en ce moment, et il craignait la raison de tout ça, il ne voulait pas se l’avouer.

Il pouvait aujourd’hui se considérer comme un des plus guerriers ayant développés sa sensibilité au Ki, il avait une perception de l’énergie que peu pouvaient égaler, voir personne. Pourtant, malgré ce talent qu’il avait cultivé depuis bien longtemps, qu’il avait réussi à parfaire grâce à ses origines ancestrales, il n’arrivait pas à percevoir le Ki de celle qu’il recherchait. Il ne savait pas si ses émotions l’aveuglaient dans sa concentration, mais il avait un mauvais pressentiment. Il était un guerrier qui avait exécuté son art et qui avait su maîtriser son corps et ses émotions, et bien que sa maîtrise comportait évidemment certaines failles, il ne pouvait pour l’instant que ce rendre à l’évidence, Katsura n’avait pas eu le privilège d’accéder au Paradis.

Cette évidente conclusion enragea le guerrier qui serra les poings, impuissants. Certes, il y avait bien évidemment des personnes qu’il tenait haut en estime au Paradis, mais il n’arrivait pas à se faire à l’idée qu’il pourrait passer une éternité sans l’unique personne qui était parvenu à lui faire connaître l’amour. Il ne pouvait se résoudre à abandonner sa bien-aimée dans l’Enfer ou dans le Néant, mais pourtant, il devait se rendre à l’évidence. Bien qu’il ait atteint le niveau d’un dieu, il n’en était pas un et par conséquent, il n’avait pas son mot à dire, il était individu exceptionnel sur Terre, mais ici, il n’était qu’un rare privilégier qui n’avait que comme privilège sa destination.

Il soupira donc un long coup, regardant l’auréole surplombant sa chevelure imposante. S’il était parvenu à revenir deux fois d’entre les morts, peut-être que Katsura le pourrait elle aussi. S’il ne pouvait pas à l’avoir à ses côtés pendant une éternité, il se rassurerait en se disant qu’elle pouvait au moins une fois de plus jouir de la vie. Il l’attendrait. Si cette pensée avait pour but de le rassurer, elle ne semblait pas lui redonner le sourire. Il décida donc de trouver certaines personnes qui pourraient l’aider à retrouver la voie du bonheur, à savoir son frère et sa mère.

Son arrivée dans ce lieu saint avait remué certains guerriers qui avaient autant soif de combat que Charlo lui-même de son vivant. Tous épiaient le guerrier de loin. Ses exploits imposaient le respect et sa réputation semblait avoir franchi les frontières des mortels. Néanmoins, son jeune âge faisait évidemment douter certains des plus éminents guerriers face à la vraisemblabilité des légendes à son sujet. Le Demi-Saiyan ne tarda pas à arriver dans une plaine où plusieurs combattants pratiquaient leurs arts, les races étaient nombreuses, dépassant le nombre de particuliers que Z-Fighter ne pourrait rencontrer dans la vie comme dans mort. Il s’arrêta, le regard passif, il attisait les regards et il semblait que certains commençaient à révéler leurs auras, bien que certains aient des niveaux incroyables, aucun ne pouvait espérer égaler le guerrier.

C’est alors que ce qui devait arriver arriva. Plusieurs individus se ruèrent sur le bras droit de la Z-Team. Il leva à peine le regard, restant passif face à la situation. Il bougea à peine. Un écran de fumée se leva autour du guerrier, les mouvements des nouveaux assaillants ayant généré un rideau de poussière. Quand celle-ci s’effaça, la plupart des guerriers étaient déjà au sol, autour de Charlo. Il ne lui avait fallu qu’un instant pour les mettre KO. Cette performance attira encore plus les regards, certains maîtres visiblement plus expérimentés levèrent alors leurs regards vers cette nouvelle pousse qui venait de faire son entrer dans le panthéon. À leurs tours, ils chargèrent vers le fils de Rycelo. Certains guerriers plus jeunes n’étaient pas assez confiants pour tenter une confrontation directe, ils préféraient apprendre en regardant.

Plusieurs coups pleuvaient sur le jeune frère de Serori. Il esquiva habilement en se servant d’une bête image rémanente pour berner l’ennemi. Ses adversaires n’étaient pas des bleus, ils connaissaient pour la majorité cette technique. Alors que certains se retournaient pour foncer de nouveau vers le Demi-Saiyan, quelques-uns utilisaient plutôt des projectiles pour tenter de l’avoir à distance.


‘’Il va falloir faire mieux si vous voulez m’avoir..’’ Se chuchota-il à lui-même.

D’un déplacement d’air, il balaya tous les projectiles se dirigeant vers lui, et par la même occasion une majorité de ses assaillants. Beaucoup avaient esquivé son attaque et se retrouvaient déjà en train de l’encercler. Une fois de plus, il se retrouvait prit au piège face à une pluie de coups puissants. Pourtant, son agilité lui permettait aisément d’esquiver tous les coups ou presque, ce qu’il ne pouvait pas éviter, il le parait. Ses assaillants voulaient le pousser dans ses derniers retranchements, son appartenance à la race Saiyan n’était plus un secret pour personne, tous se doutaient que comme les plus de cette race, il devait avoir percé le mystère du Super Saiyan. Qu’il pouvait décupler sa force en se transformant. Charlo ne jugeait pas cela nécessaire, son entraînement chez Whis & Beerus avait perfectionné sa forme de base, il était déjà très fort même sans se transformer.

Pourtant, ses adversaires ne semblaient pas le lâcher, voulant absolument que le Demi-Saiyan les affronte avec son vrai potentiel. Exaspéré, Charlo dévoila une partie de sa puissance. Faisant apparaître son aura blanchâtre. L’explosion de son énergie repoussa la totalité de ses opposants, tous à terre devant une telle quantité de puissance. Il ne s’était pas transformé, il n’avait fait qu’atteintre les limites de sa forme de base. Si de nombreux guerriers ici pouvaient encore lui tenir tête, même à ce niveau, nul ne pouvait se cacher que Charlo cachait encore un niveau bien au-dessus. Il était connu aujourd’hui pour avoir vaincu Majin Vegeta, l’un des plus puissants guerriers de l’époque actuelle.


‘’Si vous n’avez rien de plus à proposer, je vais passer mon chemin.’’


Il n’avait toujours pas de sourire, ces affrontements n’avaient pas réveillés la passion en lui. Les plus jeunes comme les plus vieux étaient maintenant tous hésitants face à un nouveau combat avec le fils d’Aby. Beaucoup avaient maintenant compris que l’âge n’était pas toujours synonyme de puissance, la corrélation n’était pas aussi simple.

Les plus vaillants combattants avaient du courage à revendre, ils étaient prêts à se surpasser, ils se placèrent alors tous en gardes, prêts à affronter Charlo en groupe ou bien en face à face, nul doute que le Paradis regorgeait de personnages exceptionnels.
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8442
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3830

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Mar 15 Mai 2018 - 2:58


Le Paradis était véritablement un endroit magnifique où les plaines verdoyantes se chevauchaient succinctement, ne laissant que rarement place à quelques édifices brillant de par leur prestance et liés par de sublimes allées pavées qui n’étaient pas sans rappeler ce qui se faisait de mieux sur Terre. Une atmosphère aussi enivrante que pérenne avait fait de ce lieu son domaine et bientôt, Yukko allait se rendre compte que la réalité de la chose n’avait rien à envier aux nombreux écrits qui essayaient plus ou moins maladroitement de décrire ce royaume de privilégiés. Ce fut en effet en abusant des capacités de sa technique de déplacement instantané que la demoiselle fit son apparition au beau milieu d’une ruelle parsemée de monde, dont l’accès n’était usuellement réservé qu’aux heureux élus choisis par Enma. La demi-Saiyan se doutait que sa présence en ces lieux ne devait aucunement ennuyer le Roi du Poste des frontières puisqu’elle n’allait après tout pas passer l’éternité de son séjour dans l’au-delà sur la ridicule planète du maître Kaio. Arrivant sur les lieux, l’adolescente ne pouvait que s’extasier du grandiose de la scène qui s’offrait à elle, mais sans non plus s’y attarder indéfiniment.

Beaucoup venaient au Paradis en quête du repos éternel, cherchant à récupérer de la rudesse de leur vie passée, mais il n’en était rien pour la demoiselle. Sa course expéditive ne lui laissait par ailleurs guère le temps de profiter du décor idyllique de l’endroit car même si l’envie de profiter de l’une des nombreuses commodités qui se présentaient à elle se fit ressentir à plusieurs reprises, une pulsion bien plus forte que toutes les autres la condamnait à poursuivre son chemin. L’esprit inlassablement attiré par une grande concentration d’énergie dont la source ne pouvait qu’être un groupe de puissants guerriers auxquels elle mourait d’envie de se frotter, ses pas la menèrent finalement jusqu’à une grande steppe qui avait manifestement été l’hôte d’une bonne castagne. Encerclé par une bonne dizaine de combattants, un seul individu semblait être la cible de leurs assauts combinés dont les résultats n’avaient rien de probants. Après un mouvement éclair qui terrassait la totalité des assaillants avec une efficacité surprenante, Yukko eut l’occasion de mieux apercevoir l’auteur de cette humiliation collective qui n’était autre qu’un guerrier de l’espace plutôt jeune.

L’adolescente, contrairement à la majorité des athlètes ici présents, ignorait l’identité de Charlo, n’avait aucunement connaissance de son passé et de ses nombreux exploits qui avaient justifié son accès au Paradis. Elle ne voyait en lui que ce que le jeune homme laissait paraître, c’est à dire un combattant d’exception à même de se défaire de plusieurs guerriers entraînés simultanément. La gamine frémissait en voyant ce brave jeune adulte à la queue de singe bouger avec une assurance et une précision telle que nul n’était capable de lui porter un coup propre. Le fait que même les prétendus maîtres en Arts Martiaux qui s’étaient abattus sur lui ne parvinrent à réellement l’atteindre le classait vraiment dans un univers à part entière en termes de puissance, et lui-même avait l’air de le savoir puisque le garçon à la chevelure imposante fit connaître sa déception concernant les quelques braves âmes qui avaient osé l’approcher. Aucun ne semblait capable de lui arriver à la cheville mais Yukko restait persuadée d’avoir toutes ses chances face à lui. Bousculant allègrement les quelques individus qui la séparait du champ de bataille, s’attirant de ce fait bon nombre de griefs de la part de ces derniers auxquels elle ne prêta nullement attention, ses pas l’amenaient à s’interposer entre le grand groupe de combattants et le puissant Artiste Martial. Sa mine, exempt de toute appréhension malgré la spectaculaire démonstration de force du demi-Saiyan, fixait ce dernier d’un air mêlant confiance et détermination.

« Laissons ces incapables faire mumuse entre eux, s’écriait-elle avant de s’attirer quelques lamentations de la part du groupe qui ne voyait pas quelle chance la jouvencelle avait si eux-mêmes n’avaient pu lever la main sur le garçon aux cheveux noirs. Je serai ton adversaire. »

L’un des guerriers les plus zélés cru bon de tenter de repousser la gamine auréolée avant de se faire traverser par un frisson d’effroi lorsque son geste forcené ne parvint à la faire broncher, trahissant la différence de niveau entre les deux individus qu'il n'eut le discernement de remarquer plus tôt. Heureusement pour lui, son acte ne s'attira pas de réponse de la part de la Terrienne au sang mêlé, l'attention de cette dernière déjà pleinement captivée par le héros de la planète bleue. Elle se positionnait en face du garçon au veston vert, adoptant sa pose de combat sous le regard largement incrédule du reste du publique qui, pour la plupart, questionnait la santé mentale de la demoiselle tant son assurance était troublante. Les plus avisés d’entre eux parvinrent à percevoir que le potentiel de Yukko était bien au delà de ce qu’elle n’osait montrer mais sans nul doute était-ce également le cas du Champion des Terriens. La lycéenne en était bien consciente mais l’optique de pouvoir affronter un adversaire d’un tel niveau, notamment dans ce contexte dénué de tout risques, outrepassait très largement l’angoisse d’une possible défaite.

D’un coup, un grondement se fit entendre, accompagnant la soudaine enveloppe d’or dont s'embellissait la demoiselle. Ses épais cheveux ambrés défiaient les lois de la gravité et sa puissance qui, loin d’atteindre son maximum, n’avait déjà plus rien à voir avec la pauvre aura qu’elle dégageait auparavant et attirait tour à tour des ovations de la part des spectateurs les plus enjoués et des silences de mort venant des plus abasourdis. Les traits de son visage désormais nettement plus insistants montraient un faciès pleinement concentré mais néanmoins habillé d’un léger sourire narquois. Son regard émeraude farouche fixant son futur adversaire, le toisant d’une audace qu’il ne serait pas incorrect de qualifier de démesurée. La Super Saiyan était prête à faire bouger le Paradis.
Charlo
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6183
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5850

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil, Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Mar 22 Mai 2018 - 6:17
Alors que le Demi-Saiyan semblait tout simplement s’affranchir d’une tâche lassante qui consistait à donner une leçon à plusieurs combattants, tous s’étant récemment réunis pour défier le bourreau de Majin Vegeta. Voulant parfois s’approprier la gloire de pouvoir vaincre un tel guerrier ou encore tout simplement avoir la possibilité de se dépasser en faisant face à la crème des guerriers, tous avaient un but, et tous se démenaient pour y arriver. Si ce ne fut pas de son état morose, le guerrier en vert aurait sans aucune doute prit gout à de tels affrontements, s’il ne pouvait trouver de challenge en combattant présentement, il aurait au moins, dans une époque moins lugubre, été fier de permettre à des artistes martiaux de se surpasser grâce à lui et à son expérience.

Un individu, fondu dans la masse, se détacha alors du groupe. Si ce n’était que de son sexe, cette guerrière n’avait aux premiers abords rien de plus à proposer que les précédents challengers présents sur lieux. Cette combattante était là, debout devant Charlo, le toisant du regard, son arrogance ne semblait n’avoir que pour égal sa confiance absolue en ses capacités. Elle semblait plus jeune que le fils de Rycelo, ses muscles saillants étant sans doute plus entraînés que la majorité des femmes de son âge. Le fils de Rycelo, ne la dévisagea pas, il n’avait jamais vraiment accordé d’importance à l’âge ou aux sexes de ses adversaires par le passé, il n’allait pas commencer aujourd’hui. Il était bien placé pour prouver que l’âge n’a rien à voir avec les capacités de son utilisateur.


‘’Tu ne devrais pas sous-estimer ses types, ils n’ont pour l’instant pas mon niveau..’’
Il examina alors un moment la jeune fille. ‘’Ni le tien, mais ils pourraient bien finir par nous dépasser avec une telle détermination.’’

Aucun sourire sur le visage de Charlo, mais ses simples mots avaient de quoi en motiver plus d’uns. Une des règles que le guerrier avait appris par le passé, que ce soit par ses maîtres, ses amis ou tout simplement son expérience personnelle, c’est qu’il ne fallait jamais sous-estimer un adversaire, qu’importe son statut. La jeune demoiselle, de par son jeune âge, devait encore manquer de maturité sur ce sujet. Si pourtant son court discourt en avait rassuré plus d’uns, l’un des plus intrépides du lot tenta tout de même une confrontation avec la nouvelle arrivante. Confrontation qui se fit à sens unique, révélant l’écart de puissance considérable entre les deux combattants. Le disciple de Tenshinhan ne put s’empêcher de soupirer face à cette action puérile.


‘’Bref, très bien, je serai ton adversaire. Je m’appelle Charlo au passage !’’


Lâcha-t-il alors qu’un frétillement d’excitation semblait montrer le bout de son nez. Le Z-Fighter adopta une de ses poses de combat, rabattant légèrement ses jambes en positionnant la droite vers l’arrière et la gauche vers l’avant. Il courba son dos et amena sa main gauche derrière sa hancher, la paume ouverte, l’intégralité de ses doigts rabattus sur les nombreux monts de sa main. Il fit la même chose avec sa gauche qu’il positionna légèrement au-dessus de son torse. Cette pose lui avait été enseignée par celui qui l’avait recueilli dans sa jeunesse, nul autre que Tenshinhan. Il abordait ainsi cette pose en guise d’honneur pour son maître, mais aussi pour ressasser de jadis souvenirs. Alors que les deux adversaires adoptaient leurs poses respectives, un silence régna. Les maîtres comme les élèves s’étaient tut et attendait avec impatience l’affrontement qui allait suivre, certains qu’ils pourraient tous en tirer quelque chose.
Spoiler:
 
Ce fut Yukko qui brisa ce lourd silence, rassemblant son énergie et sa colère pour accéder rapidement au stade de Super Saiyan. La puissance dégagée par cette transformation ne laissait personne de marbre, y compris Charlo, qui par ailleurs surprit de la voir se transformer.

‘’J’aurais dû m’en douter avec tes émanations d’énergie, tu as du sang Saiyan, comme moi. Pourtant, ça doit être assez reculé comme origines, avant que tu te transformes, je n’avais rien remarqué.’’ Un sourire se glissa alors sur son visage, réalisant qu’il avait peut-être trouvé un adversaire pouvant lui tenir tête. ‘’Quoiqu’il soit, je ne te croyais pas aussi forte, je vais tâcher de ne pas trop te sous-estimer.’’

Augmentant alors progressivement son énergie, un nouveau grondement se fit entendre. Les cheveux noirs de jais de Charlo adoptant une brillance dorée aveuglante. Il atteignit rapidement le stade de Super Saiyan à son tour. Dégageant des flammes dorées qui dansaient à ses côtés. L’énergie déployée par les deux Demi-Saiyan en avait fait reculer plus d’uns, et faisait coucher l’herbe de la plaine. Comme Trunks trouvait que Son Goku et lui se ressemblait en Super Saiyan, Charlo trouvait que lui et Yukko avait certaines similitudes aussi au niveau du regard.

Le combattant ultime pris alors une inspiration. Son aura le quitta dans un souffle et ses cheveux abandonnèrent leurs couleurs dorés flamboyants pour un blond voir jaune plus pâle. Il avait adopté la forme de Super Saiyan Full Power afin de mieux pouvoir gérer son énergie. Quand il voyait que des guerriers comme Majin Vegeta arrivaient à économiser de l’énergie en Super Saiyan 3, il se disait qu’il avait des croutes à manger s’il voulait atteindre un tel niveau.

‘’Tu peux te rendre jusque-là j’imagine ?’’ Il ne pouvait pas savoir jusqu’où pouvait se rendre son adversaire dans l’escalade à la puissance, mais il parvenait tout de même à ressentir qu’elle n’était pas à son maximum. ‘’Je vais lancer le bal si tu n'y vois pas d'inconvénients.’’

Dans un mouvement vif, il se retrouva sur la gauche de Yukko. Il ne maîtrisait peut-être pas le déplacement instantané, mais sa vitesse ne restait pas négligeable. Il envoya alors brusquement un coup de pied retourné sous le menton de la jeune fille et enchaîna sans perdre une seconde par un déplacement qui lui permis de retrouver au-dessus d’elle. Joignant ses poings, il lui envoya un solide coup marteau dans le but de l’encastrer au sol.

Il commença ensuite à se mouvoir dans tous les sens avec une vitesse prodigieuse, laissant l’impression qu’il y avait plusieurs copies de lui tout autour de Yukko. À chacune de ses nouvelles apparitions, il envoyait des Kiais pour déstabiliser la jeune fille, il se rapprochait à apparition de son opposante, augmentant sa portée et l’impact de ses coups. Lorsqu’il fut suffisamment proche d’elle, il zigzagua dans tous les sens avant d’arriver dans son dos pour lui envoyer un coup de paume dans les omoplates. Ce coup était évidemment chargé en Ki, question de ne pas seulement frapper l’adversaire avec force, mais aussi de le projeté et de l’engourdir. Le Demi-Saiyan fit ensuite plusieurs sauts vers l’arrière pour s’éloigner.

Plusieurs des spectateurs n’arrivaient sans doute déjà pas à suivre avec leurs yeux les mouvements des deux protagonistes, se basant trop sur leurs vues, ils ne pouvaient évidemment plus suivre un tel rythme sans un entraînement considérable. Charlo, lui, était calme et détendu, il ne succombait à aucune pression, ce qui lui permettait de rester parfaitement détendu, totalement à l’affût. Il joignit alors ses mains et une lumière bleue commença à s’y former, dégageant une puissante énergie.

‘’Kaméhamé..’’


D’un cri puissant, il envoya l’une de ses techniques fétiches vers son adversaire. Avant même que le rayon ne puisse se toucher sa cible, il se scinda en deux, Charlo ayant séparé ses mains pour diriger avec aisance maintenant deux rayons. D’un mouvement rotatif, il envoya un rayon derrière Yukko, tandis qu’il fit en sorte que le deuxième creuse ses le sol sous ses pieds. De cette façon, la jeune combattante perdrait son appui sur le sol et pourrait de ce fait perdre son équilibre, autant physique que mental face à une stratégie aussi simpliste. Le frère de Serori n’espérait au final pas vraiment réussir sur ce coup-là, il désirait encore tester la jeune fille. Pourtant, il n’avait pas retenu ses coups, il trouverait ça irrespectueux de se retenir, même s’il n’avait au final montré qu’une infime partie de son pouvoir. Il dissipa finalement son Kaméhaméha qui avait rongé le sol et soulevé la poussière. Il activa alors son bouclier d’énergie qui l’entoura, habitude qu’il avait adopté depuis ses derniers combats contre notamment Akuma, Tentra ou encore Majin Vegeta.

‘’Allez, montre-moi jusqu'où tu peux aller’’
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8442
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3830

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   Ven 25 Mai 2018 - 5:38


La jouvencelle se présentait face au guerrier auréolé, bien déterminée à mettre ses talents à l’épreuve. Motivée inlassablement par sa seule soif du combat, l’adresse indéniable dont avait su faire preuve le garçon au veston vert avait sollicité sa pleine attention tandis que les nombreux autres combattants, vieux pour certains de plusieurs siècles de pratique des arts du combat grâce à la vie éternelle que leur concédait ce lieu magique, ne pouvaient que se morfondre dans l’humiliation que venait de leur faire subir le jeunot. Cet attroupement d’athlètes aux niveaux tous différents mais n’égalant aucunement la force dont faisait preuve le héros à la queue de singe, ne méritait nullement que Yukko y porte attention, la gamine les toisant d’un regard insolent, les insultant sans gêne alors qu’elle attendait la réponse du seul individu capable de commander son respect. Le champion de la Terre, d’un ton bien différent de l’offense bêchante de sa locutrice, récitait un discours lui aussi tout autre. Son allocution était encourageante, typiquement le genre de paroles que tiendrait un être bienveillant de son tenant. Mais pour tout le réconfort que ces dires pouvaient apporter à la masse les entourant, Yukko n’était pas foncièrement d’accord avec le message du demi-Saiyan et, bien prête à le lui faire savoir, lui rétorqua d’un ton vaniteux.

« Tu as raison, ils n’ont pas mon niveau et j’ai bien l’intention de faire en sorte que ça reste le cas. »

Le comportement prétentieux de la demoiselle ne cessait de lui attirer des flots de huées de la part des nombreux spectateurs mais elle n’en avait que faire. Elle savait qu’aucun d’entre eux ne serait capable de venir lui prouver qu’elle avait tort, et ce n’était pas faute d’avoir essayé. Le plus courageux des baroudeurs se permit d’intervenir dans une vaine tentative de faire ravaler ses paroles à la lycéenne avant de se rendre compte de la futilité de ses efforts. Ce n’était pas comme ça qu’elle s’attirerait la sympathie des résidents mais elle pourrait bientôt jouir du respect qui lui sera dû lorsqu’ils se seront réellement rendus compte de son talent. Après ce bref interlude qui n’avait pour seul mérite celui d’accentuer l’anticipation du potentiel combat auprès du reste de la foule, tant les deux acteurs de cette hypothétique rencontre semblaient disposer d’une force colossale, le guerrier de l’espace vêtu de vert choisit de relever le défi de sa contestatrice, suscitant ainsi un sourire sur la face de cette dernière. Le garçon se prénommait par ailleurs Charlo, un nom unique dont la jouvencelle avait bien du mal à se rappeler. Puisqu’elle avait passé les derniers mois chez Kaio, elle n’avait pas eu vent du combat sanglant ayant opposé le membre de la Z-Team au tyran Majin Vegeta, contrairement au reste du public.

« Moi c’est Yukko. »

Dit-elle simplement, ne souhaitant pas s’attarder plus que nécessaire dans une discussion qui pourrait retarder la venue du combat qu’elle anticipait avec impatience. Après une série d’étirements concis, la Terrienne était prête à entamer les hostilités, n’attendant plus que son adversaire soit lui aussi disposé à engager la confrontation. La gamine observait Charlo adopter une pose d’arts martiaux qu’elle reconnaîtrait entre mille, tant aucun aspect de l’histoire de l’art du combat ne lui échappait. Elle n’eut donc aucune difficulté à distinguer la pose de l’école de la Grue qu’affichait le guerrier-Z, ce qui n’annonçait pour elle que du bon. Bien que généralement amoraux, ce qui ne semblait par ailleurs pas être le cas de Charlo, les pratiquants de cet établissements étaient pour beaucoup des combattants exceptionnels. Yukko de son côté avait opté pour une pose réminiscente de celle de l’un des plus grands artistes martiaux de l’histoire; le prodigieux Yamcha, vainqueur de la première édition du tournoi de Dösatz, aussi dur que cela puisse être à avaler.

Spoiler:
 

Afin de rendre l’évènement plus intéressant, et parce qu’elle imaginait parfaitement que Charlo puisse au moins se rendre aussi loin dans la course à la puissance, la jeune fille adopta sa forme de super guerrier sous les regards ébahis de la majorité de la foule qui se retrouvait balayée par les puissantes émanations d’énergie de l’aura ambrée, tout comme la flore environnante. Le garçon à la queue de singe paru impressionné par la transformation que maîtrisait la demoiselle, s’habillant lui-même de son Super Saiyan. Son corps rayonnant de puissance et ruisselant de lumière éblouissante produisait un vrombissement assourdissant et dégageait une énergie telle qu’il avait fini de captiver la totale attention de l’ensemble des spectateurs et des passants. Un tel vacarme ne prit fin que lorsque les deux guerriers, à l’initiative de Charlo, passèrent sous la forme Full Power de la légendaire transformation.

« T’as l’air plutôt fort toi aussi, alors essaie de ne pas te ridiculiser. »

S’exprimant à son adversaire d’un ton tant confiant que déconcertant, la lycéenne acquiesça pour laisser à Charlo le plaisir de d’ouvrir les hostilités. Ce dernier ne se fit pas attendre puisqu’en l’espace d’un éclair, il avait shunté la distance le séparant de Yukko et s'apprêtait déjà à lui porter un coup dévastateur. Surprise par la rapidité de l’exécution du super guerrier au t-shirt bleu, l’adolescente ne pu que croiser ses avant-bras face à elle pour encaisser le dur choc dont les secousses firent trembler les arbres de la large plaine. Projetée sur plusieurs mètres avant que ses pieds ne mettent un terme à sa course, enfouis dans les sillons qu’ils avaient dessiné sur leur passage. Ce tressaillement et l’intense douleur qui parcourait ses membres témoignaient de la force de frappe de son puissant adversaire, et c’était le visage visiblement inquiet de la révélation du réel niveau de Charlo que la Terrienne basculait sur ses bras qui prenaient appui au sol pour enchaîner une multitude de sauts acrobatiques vers l’arrière, laissant le membre de la Z-Team asséner son coup du marteau à une image rémanente. Palpant son membre meurtri, Yukko soufflait un bon coup avant de reporter son attention sur le combat, maintenant munie d’une toute nouvelle considération pour son ennemi qui se révélait plus impressionnant à chacun de ses mouvements.

C’était le visage habillée d’une sévérité préoccupante que la gamine observait la prochaine action de son partenaire de combat. Celui-ci se déplaçait de nouveau à grande vitesse, masquant sa position à l’aide du Zanzōken mais cela ne risquait pas de tromper Yukko qui reconnaissait cette supercherie dont elle faisait elle-même souvent usage. Les multiples Kiais qui s’abattaient sur elle étaient bien plus gênants, la poussant à se déplacer constamment pour éviter de se laisser abattre par les ondes de chocs incessantes de Charlo. Le guerrier-Z apparu quant à lui derrière la demi-Saiyan qui, forte du précédent assaut du bourreau de Majin Vegeta, ne comptait pas se laisser de nouveau surprendre par la vélocité de ses actions. Déviant la frappe de son ennemi en tapant son avant-bras, elle armait une riposte de son poing libre mais fut rapidement projetée vers l’arrière par une soudaine émanation de Ki qu’avait préparé Charlo dans le creux de sa main. Les deux guerriers désormais séparés de plusieurs dizaines de mètres allaient se livrer à une bataille à longue distance. Le garçon préparait sa prochaine attaque, récitant une incantation particulièrement connue tout en adoptant la pose si caractéristique de la vague déferlante de Tortue Géniale. Voyant cela, l’adolescente commençait à s’élancer en direction de Charlo, espérant parcourir le plus de distance avant qu’il ne lance son kikoha pour pouvoir l’attaquer dans l’immobilité de l’exécution de sa technique. Mais Charlo était un gars malin et avait déjà prévu un petit quelque chose pour occuper sa compétitrice. Son rayon se sépara en deux sous le regard médusé de Yukko qui devait maintenant gérer une multitude de menaces simultanément. Elle disposait fort heureusement de la technique parfaite pour ce genre de chose.

« Sōkidan ! »

Une sphère d’énergie jaune et étincelante de toute part avait fait son apparition dans le creux de sa main tandis que la jouvencelle poursuivait sa course vers Charlo. D’un bond, elle esquivait le premier rayon qui vint creuser le sol par dessous ses pieds puis elle se retourna d’un coup durant son envol pour envoyer son kikoha jaune rencontrer la lumière infinie du garçon qui l’avait contourné. Le contact des deux attaques fut l’épicentre d’une explosion épique et par chance, le Sōkidan avait gardé suffisamment d’énergie après avoir entrechoqué la moitié du Kamehameha de son opposant pour rester utilisable. La guerrière guida la sphère de Yamcha en direction de Charlo afin de venir frapper son bouclier. Les nombreux mouvements de l’index et du majeur de Yukko étaient autant de trajectoires différentes que sa technique adoptait, attirant l’attention de son adversaire suffisamment longtemps ou tapant sa sphère protectrice avec assez de force pour provoquer sa disparition.

La Super Saiyan à la couette apparue d’un coup derrière Charlo, ayant utilisé son Shunkan Idō pour faciliter son déplacement, et imita la frappe du pied du bras droit de la Z-Team en la retournant contre lui mais en visant plus précisément son torse, avant d’enchaîner avec une rotation qui entraînait un balancement de son autre jambe pour tambouriner son bras. Ceci fait, la demoiselle poursuivit son assaut avec divers coups de poings et de pieds pour chercher à entraîner un échange de frappes typique du manga dont ils étaient les protagonistes. A l’issue de ce clash, Yukko s’éloignait en dashant sur le côté avant de revenir de plus belle, sa jambe prête à claquer contre le tibia de son adversaire avant de révéler qu’il ne s’agissait que d’un leurre, l’étudiante auréolée assénant plutôt un crochet du gauche contre la mâchoire de Charlo, suivi d’un coup de genou porté à l’abdomen. Une troisième frappe s’apprêtait à venir apporter la douleur mais le contact physique dévoilait l’intangibilité du corps de Yukko qui n’était en réalité qu’une image rémanente.

La gamine s’était glissée derrière Charlo, tanguant de gauche à droite pour inviter une contre-attaque de son adversaire. Qu’elle vienne ou non, la native des terres de l’extrême-orient se tachait d’attraper le bras de son partenaire d’entraînement pour essayer de le restreindre de tout déplacement avant de venir faucher ses jambes à l’aide d’une rapide balayette suivie d’une rotation sur elle-même et d’une projection ayant pour but de fracasser le dos de Charlo contre les terres verdoyantes des plaines du Paradis. Après quoi, elle adopta rapidement la position du Kamehameha, feignant la possibilité de faire déferler la terrifiante attaque à bout portant contre son adversaire mais il ne s’agissait là aussi que d’une feinte visant à donner le temps à Yukko de s’éloigner en toute tranquillité. Elle toisait le champion de la Terre avec rudesse, son sourire de tout-à-l’heure ayant complètement disparu.

« Je suis sûre que tu peux aller plus loin que ça, alors sois sympa et évite de me faire perdre mon temps. »
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'éternel repos de l'ultime champion [PV]   
 
L'éternel repos de l'ultime champion [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Paradis-