Partagez | 
 

 (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hidan
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 461
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

MessageSujet: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Jeu 26 Avr 2018 - 17:28
( ͡~ ͜ʖ ͡°)
ʕ◉ᴥ◉ʔ


Hidan est bientôt prêt. Comme d’habitude, tout le personnel s’active parce qu’il vaut mieux que tout soit parfait - sinon le SM va pas très bien les recevoir. Ce dernier joue à “Rick-ality” un vieux jeu oldschool pour l’époque d'aujourd’hui, avec un système arriéré appelé VR. N’empêche que ça l’amuse en attendant ! Ce dernier devait patienter pour que tous les préparatifs de l'événement soient ok. En effet, aujourd’hui c’est le retour d’un jour très spécial: celui de L'événement, THE event que personne ne voudrait manquer, voyons ! Il y avait déjà eu une première édition dans le passé. (voir RP Flashback:Oh, lovely specimen !)

Dans cette première édition, Hidan avait annoncé qu’il y en aurait probablement une deuxième et… ben c’est le jour, alors estime toi heureux lecteur si tu es dans les parages ! Tu vas pouvoir postuler pour devenir le deuxième protéger d’Hidan, l’un de ses compagnons de voyage, d’entraînement, et tu auras même la possibilitée de rentrer dans l’alliance Maléfique à terme ! C’est pas le super gros lot, tout ça ? ! Bon, d’abord, va falloir que tu réussisses les tests. Ben ouai, hé, pécore, t’as cru que tu pouvais devenir un super pote d’Hidan en claquant des doigts ou quoi ? Va falloir se démarquer mon coco, tout comme lui ! Alors tiens-toi prêt à donner le meilleur de toi-même si tu souhaites faire parti de ses petits papiers !

Les règles ? C’est simple, lecteur. Hidan va se pointer, parler dans un micro, pis suite à ça y’aura les instructions pour passer les épreuves derrière son cul, sur un écran géant. En gros, va falloir que tu t’inscrives sur le site internet via ton implant, ton téléphone, ta tablette… bref, on s’en branle, un appareil relié au réseau WAN quoi ! et pis hop, c’est bon t’es inscrit, t’as juste à regarder les instructions et à faire ce qu’on te demande. Bon, après, faut du talent. Le talent ça se travaille, c’est pas inné ! à part chez les trouduc, nyéhéhé. Hidan pendant ce temps va confortablement asseoir son cul sur un trône posé sur la scène - et il va siroter des cocktails comme un fdp. Voilà le topo !

Une saloperie de bureaucrate en costard-cravate s’approche du SM, qui joue avec son casque VR rappelons-le. Le type tremble un peu quand même: il s’adresse à Hidan, une superstar de la TV et pas que - alors forcément, y’a de quoi être en PLS ! Mais c’est surtout qu’il s’agit d’un cousin de l’homme poisson. Oui, l’homme d’affaires poisson, le même qu’on retrouve en sticker sur messenger. Et il sait qu’Hidan aime les hommes poissons, qu’il le trouve sexy. Du coup ça l’intimide. Heureusement, le mec prend une grande inspiration et sort ses couilles pour lui parler.

Monsieur… Tout est prêt, nous pouvons débuter l’événement.

Héhéhé ouais c’est ça Morty, lick lick lick my balls !... euh, hein ?” Hidan tourne sa tête vers le “bruit extérieur” et retire son casque. “Aaah c’est toi sexy fish huhuhu ! Ok mon mignon, allons donc foutre le feu sur scène alors, à défaut de pouvoir le foutre dans ton adorable derrière !

Le fish-man transpire à grosses gouttes issou, mais il garde le sourire, le cul serré. Hidan lui fait un clin d’oeil et attrape un verre de rhum qu’il descend d’une traite avant de se rendre sur scène.

Spoiler:
 

Son entrée est toujours très colorée et en musique: cette fois, ce sont des plumbus en feux d’artifices (je vous laisse encore une fois admirer ce qu’est un plumbus sur google) avec des têtes de MV, et des confettis en forme de Warui qui tombent en masse sur le public. Quant au son, il s’agit d’une musique un peu disco… ou funk, enfin un truc qui fou l’ambiance merde !




La scène où apparaît Hidan est bien gardée, une multitude de gardes du corps jonchent le seuil de la scène. Devant lui, des centaines, des milliers, des millions de gens s’amassent et s’excitent en le voyant enfin apparaître devant leurs yeux émerveillés. Sur la scène, encore deux trônes qui sont entièrement constitués de pierres précieuses. (comme la croix du Pape, parce que oui, en plus d’être en or massif elle est incrustée de joyaux, pendant qu’il parle de la misère dans les pays pauvres lel)

Hello mes chériiiiiiiiiiii héhé !!” La foule hurle et se bouscule, pour changer. “Bienvenue à la deuxième édition de THE event héhé !” C’est limite s’il arrive à parler tellement les gens deviennent fou en le voyant et qu’ils hurlent comme des bêtes sauvages. “Peut-être avez-vous manqué la première édition, peut-être voulez-vous retenter votre chance ? Eh ben vous êtes bien tombé mes loulous, héhéhé ! Aujourd’hui, comme il y a quelque temps, je vais recruter une et une seule personne qui aura l’énoooorme luck de devenir mon petit protégé, qui s'entraînera avec moi… de toutes les façons possibles…. héhéhé !” Encore une fois, des gens tombent dans les pommes face à cette allusion sexuelle, ben attends normal quoi ! héhé. “Et qui aura l’opportunité si elle le souhaite de rejoindre la fabuleuse alliance dont je fais parti: l’alliance Maléfique ! Tout comme à la première édition, vous avez des tests similaires à passer. Les instructions vont s’afficher sur l’écran derrière mon magnifique boule ! Donc restez vigilants !... Et bonne chance à tous, en espérant vous retrouvez très bientôt sur le trône près de moi… et p’tet dans mon lit, qui sait ? Héhéhéhé !

La foule s’emballe, comme un unique coeur représentant tous ces gens et qui bat pourtant la chamade grâce à l’union de tous ces protagonistes. Hidan rit à gorge déployée, se retourne et va s’asseoir sur l’un des deux sièges. Il pose le micro sur l’autre, et s’installe comme un prince, confortablement, le cul sur son trône. Des serviteurs viennent lui apporter des boissons alcoolisées. (forcément, nahawo la tiss) Pendant ce temps, des artistes se produisent sur scène comme au cirque les uns après les autres, pour égayer Hidan et faire passer le temps.


Citation :
-

Instructions sur l’écran géant:

1/ Vous devez vous rendre à la tente n°1. Là-bas, votre force sera évaluée grâce à une série de test. Seuls ceux ayant un potentiel hors du commun pourront poursuivre l’aventure.

2/ Félicitations à ceux qui ont été considéré comme “recevable” via le test 1. Maintenant, dirigez-vous vers la tente n°2. Là-bas sera évalué la nature de vos pouvoirs. S’ils sont considérer comme assez “excentrique et époustouflant”, vous serez sélectionner pour l’étape 3.

3/ Bravo à ceux et celles qui ont réussi l’étape 2 ! Veuillez vous rafraîchir et vous préparez pour l’étape 3. Les instructions arriveront dans quelques minutes…

-

Il y a énormément de queue pour passer l’étape 1, heureusement la tente n°1 paraît petite à l’extérieure, mais une fois qu’on y rentre, on se rend compte que c’est un vrai palace. Des centaines de machines et de personnel encadrant s’y trouve, et du coup les opérations vont vite. Les machines sont des tests d'effort, de force, de vitesse, de précision, en somme beaucoup de compétences sont évaluées. Elles sont dernier cri et sponsorisée par “Project Memoria”, la boîte de Queen Nemor entre autre: comme quoi cette vicieuse scientifique est partout sur Dösatz.

Pour la tente n°2, même chose. De l’extérieur c’est qu’une foutue tente, et une fois dedans, c’est limite un château le bordel. Mais bien organisé comme la première tente, du coup le flux de populace est fluide, il n’y a que cinq minutes d’attente par personne. C’est pas comme à Disney Paris moi j’vous l’dit ! Bref, ici, on vous dit de vous placer sur une plateforme. Une fois que vous y êtes, un dôme se ferme autours de vous. Vous vous retrouvez dans une simulation où l’on vous demande de faire péter toutes vos techniques crescendo, qui sont évaluées et répertoriées dans un système.


Alors lecteur, il paraît que t’es l’un de ceux qui veulent tenter le coup pour la deuxième édition ? Héhéhé !



(c) sweet.lips
Xiomara Anelanz
avatar
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume *
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Lun 30 Avr 2018 - 23:31
Quelques jours plus tôt, Xiomara était arrivée sur Dösatz, se lançant dans cette inconnue qu'était la planète qui abritait le grand tournoi d'arts-martiaux. Cependant, sa présence ici n'avait absolument rien à voir avec cet événement. La Draegghan n'avait en vérité pas posé le pied sur Dösatz dans un but très précis. Ses seules motivations étaient les mêmes qui l'avait fait voyager jusqu'ici, l'envie de découvrir un nouveau monde et d'y apprendre son histoire.  Ce qui se révéla à elle depuis qu'elle était arrivée était à la hauteur de la réputation, loin d'être volée, que l'on donnait à cette planète. Du commerce, des gens, beaucoup de publicités, c'était un peu une énorme pancarte publicitaire sphérique sur laquelle s'aventurait tout les touristes venant des quatre coins de l'univers. Impressionnant. Il n'existait pas d'autre endroit comme celui-ci, Xiomara en était quasiment certaine.

Comme Xiomara avait simplement l'idée de visiter Dösatz et peut-être d'y rester quelques temps, ce fut un peu par hasard qu'elle tomba sur une annonce étrange alors qu'elle s'était retrouvée dans un bar pour faire une pause après avoir beaucoup marché dans la journée. Cette annonce, haut en couleurs, promettait aux participants qu'en réussissant quelques tests il pourrait être embauché, sans que beaucoup de détails ne soient dévoilés. Pour plus d'informations une date était donnée pour que les intéressés s'y rendent. La Draegghan fut interpellée par cette affiche mystérieuse et son côté très soigné, qui laissait à penser que son auteur devait être très riche. Xiomara se rendit quelques jours plus tard au lieu de l'événement, une place habituellement vide mais qui avait dû être réquisitionnée spécialement pour ça. Il y avait une foule importante et tout le monde attendait que quelqu'un apparaisse sur l'estrade. Un homme au langage cru et semblant avoir une grande opinion de lui-même s'était présenté devant tout le monde, annonçant la suite des événements. Dans un premier temps, la rousse n'apprécia pas vraiment son attitude, il avait l'air arrogant et très peu sérieux. Était-ce un clown ou bien c'était lui qu'il fallait devoir ensuite servir ? Xiomara s'interrogea à ce sujet alors qu'il faisait le pitre sur scène mais en fait ça ne la dérangeait pas de travailler pour ce genre de personne. Elle craignait juste qu'il soit un sale type profitant des femmes, mais ça elle ne pouvait pas le savoir. Ce n'était pas son petit numéro qui pouvait lui donner une quelconque indication sur qui il était réellement.

La jeune femme ne se découragea pas, un job restait un job, et jusqu'ici elle avait toujours réussi à faire ce qu'on lui avait demandé de faire. Sauf si ce type était une ordure de la pire espèce, elle n'avait rien à craindre, et même s'il était bien un sale type, dans le pire des cas elle s'en irait. Depuis que Le Gardien l'avait quittée, elle et ses sœurs, elle avait trop de mal à s'attacher aux autres, et sous sa bonne humeur et sa sociabilité elle gardait une certaine méfiance vis-à-vis d'autrui.

Xiomara avait lu les instructions sur l'écran géant, encore une façon bien trop clinquante de faire les choses, et se rendit à la tente numéro 1. Ici, il y avait des gens de toutes sortes, des moustachus bien virils mais aussi beaucoup de femmes. Cela pouvait se comprendre tant cet homme au sourire moqueur qui organisait cet événement semblait populaire mais la rousse n'avait pas l'impression qu'une partie des candidates était faites pour ce travail. D'ailleurs, beaucoup d’entre elles échouèrent lamentablement, sous le regard indifférent de la Draegghan. Lorsque vint son tour pour le test de force, elle s'avança avec aucune pression. Elle n'avait pas un excès de confiance en elle, simplement elle prenait les choses en se disant que si ça passait tant mieux, si ça ratait tant pis. Xiomara effectua les tests, beaucoup étaient physiques, il y avait une machine dans laquelle il fallait frapper dedans mais aussi des exercices d'endurance, principalement des courses. La Draegghan se donna à fond sans trop se poser de questions, et elle ne connu qu'à la fin les résultats : elle avait réussi avec succès. La rousse fut conduite à la tente 2 où, malgré tout, beaucoup de personnes semblaient avoir réussi les premiers tests. Il y avait toujours un temps d'attente car ils ne pouvaient pas faire passer tout le monde en même temps. Le nom de la Draegghan fut alors annoncée pour passer cette deuxième étape.

"Oui ! C'est moi. "


Xiomara était dans cet espèce de château, l'organisateur voyait vraiment les choses en grand, et c'était là qu'elle allait passer la deuxième étape. Plusieurs candidats passaient avant elle, puis se fut son tour. Elle fit face à une sorte de juré de quatre personnes, qui lui annoncèrent qu'elle allait devoir montrer se qu'elle savait faire. Sur le coup elle ne savait pas trop à quoi s'attendre, mais elle hocha de la tête et attendit que quelque chose se passe. Elle était dans une salle assez grande, toute seule, observée par ces jurés qui l'observait dans une pièce collée à celle-ci et simplement séparée d'une vitre. Xiomara ne comprenait pas vraiment cette précaution... Jusqu'à ce qu'elle  les entendent. Il s'agissait d'appareils métalliques volant, comme des drones et ceux-ci se mirent à lui tirer dessus. Qu'est-ce que c'était que ça ? Était-ce un piège ? En tout cas la Draegghan ne voulait pas se laisser avoir. Elle utilisa son corps brume pour échapper aux tirs, ceux-ci la traversèrent, où plutôt passèrent au travers de son corps qui venait de s'évaporer en un instant, se déplaçant rapidement d'un autre côté. La rousse attrapa son épée et s'élança pour venir à bout de ces machines, agitant son arme pour les toucher dans l'espoir qu'elles explosent. Ce n'était cependant pas suffisant. Xiomara devait faire mieux que ça. Elle décida de sortir un autre de ses atouts, créant un arc d'énergie elle lança des flèches d'énergie pour exploser chacun des droïdes qui l'attaquait. Sa précision fut remarquable, quasiment aucun de ses tirs n'avaient loupés. C'était alors la fin du test, la Draegghan fut emmenée dans une autre salle, à l'attente de la nouvelle épreuve, qui n'avait pas encore été dévoilée...
Hidan
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 461
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Mer 2 Mai 2018 - 21:45
( ͡~ ͜ʖ ͡°)
ʕ◉ᴥ◉ʔ


Le SM était confortablement assis sur son trône sur la scène. Un spectacle digne d’un cirque se passait sur le restant de cette dite scène, pendant que lui sirotait sa tiss tranquillou. Via une sorte de tablette, plusieurs écrans holographique apparurent tout autours de lui. Grâce à ces écrans, il visionnait la tonne de candidats qui étaient venu passer les épreuves. Tout sourire et avachi dans son siège comme s’il était sur un transat et à la plage, il se demandait lequel de ces délicieux spécimen allait finir par sortir du lot Ce dernier avait déjà trouvé quelqu’un d’exotique et de très spécial à son dernier événement, et il espérait une fois de plus trouver une perle rare dans toute cette masse.

Rapidement, grâce à l’organisation efficace de l'événement, les premières épreuves étaient finies. Hidan avait bien rigolé en matant certains échoué lamentablement entre autre, mais il était aussi égayé par la réussite d’autres. Pour l’heure, c’était encore difficile de déterminer qui aurait possiblement le profil pour faire une paire avec le SM et devenir son petit protéger. Cela dit, ces deux premier tests avaient déjà bien affiné la recherche. Le troisième allait aussi lui permettre de faire un nouveau tri, et d’apprendre à mieux connaître les candidats qui allaient être retenu.

Entre temps, le SM avait reçu un message sur le répondeur de son téléphone. Ce dernier l’écouta: il s’agissait de Leixy, son associée en terme d’affaires et aussi son amie. Ce dernier eut un rictus attristé en l’entendant divagué de la sorte, comme d’habitude. Cette dernière était accro à son créateur et tentait de le retrouver depuis plus de trois cent ans, quand même. Hidan n’ignorait pas qui était Légion… mais il ne le connaissait pas personnellement et préférait l’éviter. Il n’avait pas une très bonne réputation, et ce con ne semblait pas vouloir non plus revenir vers Leixy. Il se disait donc qu’il était préférable qu’ils ne les mettent pas intentionnellement en relation, malgré les messages insistants et redondant de son amie démone. Ce dernier soupira un long moment et rangea son téléphone, ça allait mal finir toute cette histoire.

Le SM se concentra sur ses divers écrans holographique, il devait se changer les idées après avoir entendue la voix peinée de son amie. Il avait déjà remarqué quelques têtes qui sortaient du lot, notamment grâce à leurs aptitudes physiques d’agilité, de force, de précision, mais aussi via leurs pouvoirs dont ils avaient dû faire une démonstration. Pour l’heure, certains sortaient déjà du lot mais rien n’était fait.

Le tableau d’affichage sur la scène venait de se mettre à jour.


Citation :
3/ Les vainqueurs du 1er et second tests sont conviés vers la tente n°3. Des questions vous seront posées afin de savoir si vous avez assez de style et de personnalité pour être choisi par Hidan. C’est l’avant dernier test ! Alors ne soyez pas négligent !

4/ Ceux qui auront été jugé assez stylé pour prétendre à devenir le protégé d’Hidan seront prié de monter sur la scène et d’attendre les instructions.

Dans la tente n°3, l’intérieur était tout aussi spacieux que dans les deux autres. Mais cette fois, c’était des sorte de cabine individualisée vers lesquelles les candidats étaient amenés. Une fois à l’intérieur, un siège était disposé au centre de la salle vide pour qu’ils puissent s’asseoir. Toutes les portes de la salle se ferment et une IA d’Hidan apparaît devant eux pour les questionner.

Voici les questions posées, dans l’ordre et numérotée, auxquelles les candidats doivent répondre:

1° Parle-moi de ton enfance dans les grandes lignes. Ouais, je sais que c’est une question un peu sérieuse, mais croyez-moi ça va m’aider à faire un choix d’savoir à qui j’ai affaire !

2° C’est quoi le trait de personnalité le plus dominant chez toi ?

3° Qu’elle image as-tu de moi ? Héhé

4° T’aimes bien les gosses ? Non mais vraiment, c’est une question importante. C’est pas que je compte foutre en cloque qui ce soit mais ça pourrait servir !

5° Quel est ton but dans la vie ? J’imagine que tu dois avoir quelques rêves d’accomplissement en tant que guerrier si tu te proposes pour devenir mon protégé ! Alors j’veux savoir ce que tu vises !

6° C’est quoi la chose dont tu es le plus fier dans ta vie ? J’sais pas, une réalisation quelconque, tes mômes si t’en a, un haut-fait notable… Raconte à Hidan héhé !

Et tout à la fin de la série stressante (ou pas) de questions posées par l’IA hologramme d’Hidan, ce dernier ajoute: “Ah, au faite. Y’a un foutu détecteur de mensonge dans la salle, donc si t’as forcé le trait ou dit des conneries pour essayer de m’entourlouper, ben c’est toi qui l’a dans l’os ! Nyéhéhé !”

Après quelques minutes à attendre, l’IA fini soit par dire au candidat: “Eh ben bravo champion, t’es reçus ! Allez, grimpe sur la scène !” ou alors “Désolé mais ça va pas l’faire entre nous ! Merci d’avoir participé, je sais que mon cul vaut le coup.”


Comment ça marche ce merdier ? Eh ben en fonction du taux de mensonge, dans un premier temps. Genre, si t’as vraiment menti, ben tu vas te faire direct. Si t’as menti un peu, c’est passable, t’avais p’tet envie de faire bonne figure, donc t’es recevable - et si t’as aucunement menti, c’est sûr que ça passe. Suite à ça, c’est Hidan qui inspecte tes réponses une à une, de chaque candidat ayant pratiquement pas menti ou pas du tout. Et c’est lui qui décide si tu passes ou si ça casse suite à ça héhé ! Du coup, le SM avait pu visionné les réponses d’une bonne cinquantaine de personnes, mais pas plus. Beaucoup avait menti en espérant sucer Hidan et passer à la prochaine étape rapidos, mais ils s’étaient fait ken en beauté.

Seulement dix candidats étaient ressorti indemne(ou presque nyéhé) de toutes ces épreuves. Hidan avait fait ses choix par rapport aux questions. Ceux-ci étaient tous convié à monter sur la scène. L’équipe de sécurité vérifiait s’ils avaient bien été retenu et les escortaient jusqu’à celle-ci. Une fois sur la scène, ils étaient tous aligné face à Hidan. Ce dernier releva son cul de son trône et, comme s’ils étaient chez les militaire, il s’approcha de chacun des participants et les détailla de près.

Eh ben y’a que du beau ! J’vous félicite d’avoir réussi à venir jusqu’ici. La question maintenant, c’est qui va passer en premier…” Le téléphone d’Hidan sonna de nouveau. “Merde ! Deux secondes mes loulous, j’dois prendre l’appel c’est important !

Ce dernier se dirigea derrière la scène et décrocha.

HRP:
 

Ouep, si tu m’appel c’est que c’est important alors j’t’écoutes

Le bouffon de créateur de Leixy est là. Non seulement il a fait fuir les clients du restaurant, mais en plus il a fait pleuré notre petite démone comme jamais… Vraiment, je n’ai jamais vu Leixy comme ça Hidan… Elle s’est enfuie de l’Antéchrist. Je n’ai même pas eu le temps d’intervenir que les médias ne parlent déjà que de la star qui s’est effondrée en pleine rue. C’est le foutoir ici, je fais mon possible pour faire jouer de mes relations et régler ce petit soucis… et puis son majordome est venu m’insulter gratuitement… par deux fois en plus ! Heureusement, j’ai brisé le bras à ce débile.

Putain, c’est pas vrai, pourquoi ce mec est revenu dans sa vie ?.. Wooh l’bordel.” Hidan se gratte nerveusement derrière la tête. “Xul, traîne pas dans les pattes de ce Légion. Ce mec est bien plus dangereux qu’il en a physiquement l’air. Te mêles pas de ça… ça ne servirait à rien que tu crèves parce que l’autre est mal luné, vieux. Leixy va s’en sortir, elle s’est pas autant saigné à blanc pour lui pour quedal, c’pas possible mec…” Le SM passa sa main sur son visage, déconcerté. Il sort sa tablette et voit effectivement les dernières photos de sa pauvre amie, complètement perdue, à genoux dans la rue, mal en point. Son coeur se serre. “...Pour l’histoire des photos sur Leixy, ça ne lui fera qu’un gros coup de pub. Son manager va bien trouver une histoire à coller sur ça, un truc fantaisiste qui rattrapera le coup….Merde...

Je te laisse Hidan, je vais essayer de trouver Leixy en ville et je file juste après en réunion d’urgence avec nos partenaires de la presse pour trouver une solution.

Il raccrocha. Le SM était rarement aussi atteint émotionnellement, mais entre ça et le décès de son ami Ajito, ça commençait à peser lourd sur sa conscience. Il frappa dans une armoire où était rangé certains de ses costumes de scène et la brisa sans aucun mal. Le personnel se tenait à distance de lui, par peur. Ce dernier souffla un bon coup, passant sa main dans sa chevelure comme pour remettre ses idées en place. Il regagna son sourire de charmeur et monta de nouveau sur l’avant de la scène pour aller voir les candidats.

Son regard balaya la ligne de participants qui lui faisait face. Tous stressaient d’avance à l’idée de la prochaine épreuve, et surtout d’être approché d’aussi près par leur idole ! Tous sauf…

... Toi ma jolie ! On va faire un tour, héhé.

Ce dernier fit signe à Xiomara de le suivre derrière la scène, laissant les autres candidats attendre dans un silence mortuaire provoquer par leur anxiété.

Après avoir traversé une partie de l’arrière scène où se trouvait une bonne partie de l’équipe d’Hidan, ce dernier les guida dans sa loge personnelle. Cette dernière était toute illuminée de couleurs pastels, très éclairée, spacieuse et cosy. Plutôt simple pour un mec pété de thunes d’ailleurs, il y avait seulement le strict nécessaire… et un bar, parce que la tiss fait partie du strict nécessaire pardi !

J’te sers quelque chose… hmm... Xiomara, c’est ça ?” Ce dernier attendit sa réponse et lui prépara un verre en fonction de son choix. Il l’invita à s’asseoir sur son confortable divan et prit place à ses côtés. “Je dois dire que tu m’as intrigué, t’es la seule à rester parfaitement impassible face à tout cet événement. Mes fans sont en délire, donc t’es pas une fan. Qu’est-ce que tu cherches alors ? Tu travailles pour quelqu’un ? Tu cherches des informations ?” Hidan était direct, pas son genre de faire traîner le fond de sa pensée. “J’men fou, même si c’est le cas je vais pas te tuer, faudrait vraiment que tu me cause un gros tort pour que j’en vienne là ! héhé. Tu viens d’où Xiomara ? Je connais un tas de monde, ton visage ne me dis pourtant vraiment rien. En tout cas, t’as l’air d’être pas mal talentueuse. Si t’es vraiment intéressé pour être ma protégée, on pourra s’entraîner ensemble pour que tu me montre plus précisément tes talents de guerrière.

Hidan était calme, posé, il n'essaya même pas de faire deux trois sous entendu foireux pour une fois. Il était fatigué. L’histoire entre Leixy et son bien aimé lui avait foutu un coup au moral, déjà qu’il essayait de se sortir la mort d’Ajito de la tête...


(c) sweet.lips
Xiomara Anelanz
avatar
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume *
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Mar 8 Mai 2018 - 0:42
Point de stresse ne réussissait à troubler la Draegghan, sûre d'elle, ou plutôt sereine. Elle avait été emmenée dans une salle pour la suite des événements. Qu'allait-on lui faire faire ? Sur quoi allait-on la tester ? Pour ce qui était du physique c'était fait. Des épreuves pour des qualités spéciales ? Fait également. Que restait-il ? En y réfléchissant Xiomara trouva l'évidence. La psychologie. Ils n'avaient pas encore testé l'état d'esprit de la guerrière et c'était certainement sur ça que cette troisième, et à priori dernière épreuve allait porter. Cette pensée mit un peu la pression à la femme aux cheveux rouges, elle craignait qu'on lui retourne le cerveau avec des machines et autres tests complètement loufoques. Puis elle se souvint de ce qu'elle avait vécue, toutes ses peines, toutes ses pertes, ce qui aujourd'hui lui faisait encore mal... Le Gardien... Non, il n'y avait pas de craintes à avoir. Elle avait déjà beaucoup enduré. Elle était prête.

Au fond de la pièce, les bras croisés et dos contre le mur, Xiomara avait fermé les yeux, probablement pour ne pas être prise dans cette ambiance stressante qui malgré tout ne l'atteignait pas mais qu'elle pouvait distinguer chez les différents participants. Ce qui était dérangeant. Les quelques autres candidats, eux, n'en pouvaient plus, comme s'ils étaient dans l'un de ces jeux de télévision complètement bidon. La rousse faisait tâche au milieu de ces hystériques avec son calme. Au moins, elle avait évité d'être en compagnie des espèces de groupies du début, c'était déjà ça.

Ses yeux s'ouvrirent à nouveau lorsqu'elle entendit les autres s'exciter, le tableau avait changé et donnait les prochaines instructions. L'étape suivante était un simple QCM ? Xiomara releva un sourcil en lisant ça, surprise. Ce n'était pas plus compliqué que ça ? Peut-être qu'il y avait quelque chose de caché et qui n'était pas mentionné. Ils apprirent aussi qu'il y aurait une quatrième étape mais la jeune femme ne voulait pas y penser pour le moment. La Draegghan fut menée jusqu'à une cabine individualisée où elle devait s'asseoir. Un hologramme de ce fameux Hidan apparu, à l'image de ce dernier, rieur et provocateur. C'était par ce biais qu'il allait poser les questions. Une IA à son image... Encore une manière très prétentieuse de faire les choses, Xiomara sourit dans un soupire. Ça en devenait presque drôle, en fait.

Xiomara attendait la première question, elle se demandait ce que ça allait être et pensait être prête à tout. Lorsque l'IA commença, elle se rendit compte que cette première interrogation ne faisait pas vraiment partie de ce qu'elle avait prévu. Son enfance ? Était-ce le genre de question que l'on demandait lors d'un entretien d'embauche ? C'était du domaine du privé. La Draegghan ne sût pas quels mots choisir en premier, un peu prise au dépourvue. Elle avait ouvert la bouche mais baissa subitement la tête en regardant la table. Elle se souvenait des bons mais aussi des mauvais moments de son passé. Le temps passé avec ses sœurs, jusqu'à la découverte de la supercherie du Gardien. Elle releva rapidement la tête et afficha un visage souriant, comme si elle ne venait pas d'être troublée, et comme si elle s'adressait réellement à Hidan et non pas à une intelligence artificielle.


"J'ai vécue une enfance heureuse auprès de mes sœurs et de mon maître, dans un temple reculé sur une planète lointaine. C'est là-bas que j'ai tout appris ou presque, sous la bienveillance de mes aînées. C'est grâce à eux que je suis aujourd'hui capable de me rendre utile pour les autres."


Elle n'avait pas menti. Mais elle n'avait pas tout dit non plus. Évoquer le massacre de ses sœurs ? Cette tuerie infâme dont elle avait été l'une des principales actrices ? Tout ce sang versé, celui de celles qui lui avaient tout donné, tout ça pour lui, pour cet homme qu'elle avait cru jusqu'au bout, jusqu'à ce qu'il la trahisse à son tour... Comment pouvait-elle parler si simplement de ce traumatisme ? Elle en était encore affectée, en avait honte, était dévorée par les regrets. Non, elle n'avait pas de regrets, en fait. Xiomara avait agit comme on le lui avait appris, toujours dans l'intérêt du Gardien. C'était un sentiment étrange, d'ailleurs, elle avait conscience que ce qu'elle avait fait était une ignominie impardonnable mais ne s'en voulait pas, comme si c'était ce qu'elle était supposée faire. La question suivante fut beaucoup plus simple.

"Un trait de caractère ? Il est difficile de se définir avec un seul mot. Mais je dirais serviable ! J'aime me rendre utile."


La troisième question était un peu gênante. Que pensait-elle d'Hidan ? Xiomara soupira en souriant, un peu gênée. Cependant, elle n'avait pas l'intention de lui passer de la pommade, c'était peut-être ce qu'il voulait mais elle n'était pas du genre à vouloir se faire bien voir. Néanmoins, elle n'allait pas non plus l'insulter. Sa réponse fut honnête mais avec respect.

"Je pense que... Vous avez l'air de beaucoup vous aimez hihi... Et que vous aimez beaucoup vous amuser. Du moins c'est cette impression que vous me donnez. Je ne peux pas avoir un avis plus tranché puisque je ne vous connais pas personnellement."


Elle répondait avec franchise mais n'avait pas non plus l'intention de se dévoiler complètement. Non pas qu'elle voulait se cacher mais elle préférait se dévoiler à une véritable personne, qui de surcroît aurait gagné sa confiance, plutôt que ce dialogue à sens unique avec une IA. La suite ne fut pas difficile, non plus.

"Je n'ai rien contre les enfants... Je trouve cette question un peu étrange d'ailleurs, humpf. Mais si la question derrière tout ça est de savoir si je saurais bien me comporter avec des enfants ? Oui, sans problème."


L'interrogatoire continuait et cette fois-ci il lui était demandé ce qu'était son but dans la vie. Après quelques secondes de réflexions elle lâcha sans aucune hésitations sa réponse.

"J'aimerais pouvoir servir une personne honorable, dévouer ma vie à cette personne. Quel plus beau cadeau peut-on offrir qu'une vie d'amour et de dévotion ?"


Elle était sincère. Son histoire avec Le Gardien conditionnait peut-être un peu cette réponse mais, la jeune femme aux cheveux rouge avait toujours aimé servir autrui. Et son rêve était bien de donner sa vie à la personne qu'elle aimait et admirait le plus. Si au moins cette personne existait. La sixième et dernière question portait sur ce dont elle était fière. C'était une question difficile mais la jeune femme se prêta à l'exercice.

"Je suis fière des valeurs qu'on m'a inculqué. Ma capacité à me rendre utile. Mais le véritable accomplissement, la véritable fierté que je pourrais avoir serait de combler un être cher par ma dévotion, ma simple présence. Autant dire que ce n'est pas gagné... Héhé !"


Xiomara s'était montrée plutôt à l'aise, même si elle avait été quelque peu embarrassée par certaines questions. Elle apprit à la fin du questionnaire qu'il y avait un détecteur de mensonge dans la pièce, ce qui l'étonna un peu, elle ne l'avait pas remarqué et le chercha en tournant la tête dans tout les sens, sans le trouver. Puis elle soupira, se disant que ça ne faisait rien puisqu'elle n'avait pas menti.

La 4e étape était-elle un entretien individuel avec Hidan ? Les quelques candidats qui avaient réussis à passer toutes les épreuves avec succès furent dirigés vers une estrade où ils devaient attendre les instructions. Xiomara gardait son calme, elle commençait cependant à se demander où tout cela menait. Pourquoi avoir un tel système de sélection ? Cet homme était-il si célèbre qu'il avait besoin de tant de sécurité ? Ou bien ce poste était bien plus spécial qu'elle ne l'imaginait ? La Draegghan resta concentrée, il n'étaient plus que dix et attendaient la suite des événements. Hidan devait faire son apparition mais il fut interrompu par un appel urgent, ce qui retardait l'échéance et ne mettait que plus de pression sur les participants. Xiomara fixa le sol en attendant, toujours si calme. Puis, le playboy fit son retour devant eux, la Draegghan remarqua cependant qu'il était bien moins enjoué qu'à l'accoutumer, comme si cet appel l'avait terriblement affecté, au point de saper complètement sa joie de vivre. Xiomara se demandait ce qui lui était arrivé, et ce qui allait leur arriver... Jusqu'à ce qu'il la désigne, voulant apparemment faire un tour, selon ses propres mots. Son sourire était réapparu et elle se demanda si c'était une bonne nouvelle.


"M... Moi ?"


Xiomara suivit le maître des lieux sans qu'il ne réponde à cette question rhétorique, il l'emmena loin, visiblement dans les coulisses de cet événement. Alors qu'elle marchait silencieusement Xiomara ne pouvait s'empêcher de s'interroger sur ce qu'il comptait faire, craignant un peu de connaître la réponse. Après tout avec son langage fleuri et ses manières provocatrices elle craignait qu'il soit une sorte d'obsédé sexuel. Il avait après tout choisi une fille pour faire ce petit tour des lieux et l'emmener directement... Dans ses quartiers privés. L'ancienne disciple du Gardien fut surprise de voir que son espace personnel n'était pas aussi excentrique, pas vraiment à l'image de sa personnalité. Il lui demanda si elle voulait boire quelque chose.

"Oui, merci. Je vais prendre la même chose que vous, je ne suis pas difficile."


Xiomara lui avait souri, ce n'était pas pour faire semblant, elle était naturellement polie et souriante avec les autres. Elle avait été éduquée ainsi. Elle resta debout alors qu'il commençait à parler, puis elle prit place sur le divan, tout aussi calmement que lui. Il fit part de son étonnement face à l'impassibilité qu'elle dégageait, ça la fit sourire. Elle lui répondit tout aussi franchement que lui, après avoir légèrement ri.

"Désolée, je ne suis pas une fan. Je n'ai entendu parlé de vous il n'y a que quelques jours. Je suis ici parce que j'aime me rendre utile. Vous n'avez pas à vous inquiéter concernant mes intentions. Je cherche effectivement un travail où je pourrais me servir de mes qualités. Je vous remercie d'ailleurs de m'avoir sélectionnée parmi tout les candidats. Le choix n'a pas dû être facile. Et... Non, je ne suis pas quelqu'un de connue, simplement quelqu'un qui aime voyager de monde en monde. Je fais ça depuis longtemps maintenant, je n'ai finalement pas de point d'attache dans cet univers."


Il lui posait encore beaucoup de questions et Xiomara faisait de son mieux pour y répondre. Hidan louait les qualités de guerrière de la Draegghan, lui proposant même de l'entraîner, ce à quoi elle répondit par un hochement de tête. En fait elle ne comprenait pas bien cette quatrième et dernière étape, quelle était l'épreuve ? Était-ce fini ? La rousse resta dans son rôle. Calme et souriante, elle pensa qu'il fallait qu'elle prenne ce moment comme une opportunité de lui montrer ce qu'elle savait faire. Alors, plutôt que de parler d'elle, Xiomara détourna la conversation. Elle se leva, fit quelques pas pour se retrouver juste derrière lui, le divan laissait un peu de place derrière pour qu'elle passe.

"Où est passé votre gaieté mon cher ? On dirait que vous avez besoin de vous détendre un peu..."


Elle plaça ses mains sur les épaules du playboy, puis exerça quelques pressions à des points sensibles capable de détendre le guerrier. La jeune femme aux cheveux rouge était très douée pour les massages et il ressentirait très vite les bienfaits de ses doigts de fées. Elle agissait comme si elle était déjà à son service, pensant que d'être seul avec lui était le meilleur moyen de lui montrer qu'elle avait toutes les qualités requises pour le servir. Préférer concentrer le débat sur lui était pour elle une autre façon de démontrer sa dévotion.

"Quel fardeau peut-il autant peser sur vos épaules ? Ne me dites pas que le plus stressé dans tout ça... C'était vous ! Hihi hi !"


Elle le taquinait, croyant en ses chances de le détendre, tout en continuant de passer ses doigts comme il le fallait pour que l'homme se sente bien.
Hidan
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 461
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Dim 20 Mai 2018 - 15:11
( ͡~ ͜ʖ ͡°)
ʕ◉ᴥ◉ʔ


Le SM était enfin seul à seul avec une jeune femme d’exception, qui s’était démarqué lors des tests non seulement par ses aptitudes mais aussi par sa franchise. Ce dernier semblait à l’aise avec cette dernière. En même temps, c’était rare de voir Hidan mal à l’aise avec quelqu’un. En principe, il est tellement d’une nature “à la cool” qu’il ne se sent pas gêné, peu importe qui est à ses côtés. Bref, ce dernier était peinard dans ses locaux privés, simple mais cosy, un verre de tiss à la main et en bonne compagnie visiblement. La jeune femme avait réussi à attirer son attention avec ses curieuses réponses au dernier test QCM devant son IA. De plus, le fait que cette dernière ne soit pas une fan constituait en un certain sens un avantage… Parce qu’au moins, il n’aurait pas affaire à un ou une hystérique qui en aurait après son sexe et son boule. Donc il s’assurait à ce niveau qu’il ne traînerait pas un pot de colle affamé sexuellement. Xiomara était disposée à apprendre des choses sérieuses concernant l’art du combat, et qui sait. Ils pourraient devenir un sacré duo si ça collait bien entre eux !

Ce dernier lui laissa la parole. Cette femme a des choses intéressantes à dire, et elle n’est pas sans surprise. Cela le fit sourire, bon enfant, il écoutait les dires de la Draegghan consciencieusement. Plus elle l’ouvrait, plus elle l’intéressait. Une candidate de choix. Mieux même: LA meilleure, le gros lot parmis toute cette masse qui s’était présentée à lui à travers les tests, visiblement. C’était plaisant que de pouvoir converser avec quelqu’un qui restait “normal”, et qui ne devenait pas ultra gêné ou ultra envahissant parce qu’il se retrouvait en privé avec Hidan. Le problème quand on devient riche et célèbre, c’est que soit les gens sont faux ou en font trop parce qu’ils en ont après votre fric, soit les gens sont sincères mais en font aussi trop parce qu’ils vous veulent tout court et ça les rend fous… ouais, Hidan avait connu de sales histoires avec sa popularité. Mais il s’y attendait. Le succès rend taré, davantage pour les proches de la star que la star elle-même faut croire…

Voyage de monde en monde. Putain, sacré CV. Une information et pas des moindres. Hidan arqua un sourcil, intéressé et surpris. Cela dit, son air un poil tendu et moins jovial que d'habitude semblait avoir interpellé la femme aux cheveux rouges. Cette dernière se leva et se plaça derrière lui. Ses douces mains se posèrent sur ses épaules et… elle débuta un massage tout à fait revigorant. Ce dernier soupira de plaisir en s’affalant un peu plus dans son divan. Qu’est ce qu’il craignait, à part qu’elle l’égorge furtivement parce qu’en faite elle était envoyée pour l’assassiner ? Bof, tant pis. Même avec cette éventualité dans la tête, il s’en battait royalement les couilles. Il profitait du moment qu’elle lui offrait gracieusement.

On peut dire que tu sais y faire héhé !” lâchait-il en prenant une voix plus douce et moins forte en tonalité, l’effet de calme que lui prodiguait le massage en était la cause. “Hmm… Je suis surpris que tu veuilles entendre les histoires d’un vieux con comme moi. Mais de toute façon je n’ai aucune grande révélation à faire que la presse ne sait pas déjà, alors je peux t’en parler, charmante Xiomara.” Les caresses de ses doigts sur ses épaules lui faisaient quelques chatouilles parfois, agréables cela dit. “Une amie à moi a perdu, il y a 300 ans, l’homme qu’elle aimait. Depuis sa mort, elle a continuer à œuvrer pour lui. Elle était persuadée qu’il reviendrait et elle voulait être la meilleure pour son retour… Et putain, devine quoi ? Ce type s’est pointé genre aujourd’hui. Ils sont passé sur toutes les chaînes. Bref, ce mec semble l’avoir malmené malgré tous les efforts qu’elle a continué de maintenir pour lui plaire jusqu’à son retour…Et franchement ça me brise les burnes.” Il tira un cigare d’une de ses poches et le plaça au coin de sa bouche. “Contrairement aux saloperies qu’on peut croire à mon sujet, je suis loin d’être un violeur ou un mec sans foi ni loi absolument insensible. Mais ça, y’a personne qui doit l’savoir à part mes proches. Cette image de punk à chien sans peur j’dois la préserver, c’est mon image marketing et ça marche bien. N’empêche que je suis sensible à ce genre d’histoire, tu sais… tu parles toi même de dévotion. Mon amie, Leixy, elle a passé ces putains de 300 ans à continuer de travailler pour Légion. Les gens pensent que c’est ma copine de baise ou je ne sais pas quelle connerie… la vérité, c’est que je ne l’ai jamais touché. Les seuls trucs que je lui ai montré, c’est quelques outils pour des pratiques sadomaso, mais genre gentiment j’lui ai montré leurs utilisations, y’a rien de plus… haha.” Il alluma son cigare et en tira une large volupté. “Les ragots et les “on dit” c’est ce qui marche pour se promouvoir et faire du fric sur le dos des gens. Ils adorent croire tout et n’importe quoi, surtout des trucs hardcore sur les gens comme moi qui sont excentriques. Mais tu vois, je marche aux feelings. J’aime bien les gens. Peu importe leur alignement. Mon alliance, c’est mon boulot. Ma vie privée, c’est autre chose. Tu saisis la nuance ?” Le SM prit une gorgée de son whisky spéciale cuvée “Du jus du le Raisin édition Juju la tiss” et continua son monologue. “Tout ça pour dire que les ragots ça rapporte un max, du coup suffit d’alimenter les suppositions et les gens partent en vrille. Bref, concernant mon amie, je me fais un sang d’encre pour elle…. Et je t’en parle parce qu’apparemment tu es la meilleure personne placée pour la comprendre. Tu sembles… plus que dévouée pour tes proches.

Le SM posa l’une de ses mains sur le dos de la main droite de Xiomara. Ce dernier la laissa quelque instant, là. Sa paume chaude englobait la totalité des mains de la femme à ses côtés. C’était assez drôle, d’ailleurs. Il la tapota gentiment pour lui dire d’arrêter le massage.

Te sens pas obligée d’être aussi généreuse avec moi, ça se trouve tu vas voir dans quatre matins que je suis un sale con et tu vas déjà regretter tes petites attentions envers moi héhé !” Il tira une nouvelle latte sur son cigare en étouffant un rire. “Je vois bien que t’es pas là pour essayer de coucher avec moi. Je sais reconnaître un massage fait pour exciter, depuis le temps haha ! Cela dit, même si t’es parfaitement calme, tu pourrais juste être extrêmement douée pour mentir et contrôler tes émotions. Mais j’ai vraiment pas l’impression que t’es là pour m’amadouer. J’en ai vu déferler des visages de menteurs ou de profiteurs, je reste sur mes gardes… mais à la fois je m’en fou. J’ai rien à offrir de plus que les autres à part des thunes, un savoir faire en combat p’tet… enfin tu vois, de toute façon je n’ai rien à perdre en échangeant avec toi. Je suis même gagnant que d’avoir l’honneur de profiter de ces doigts agiles !

Le SM ria de plus belle, il semblait déjà un poil mieux de s’être confiée à Xiomara. Cette dernière cependant, restait un bien gros mystère aux yeux d’Hidan. En effet, lors des tests de psychologie, elle avait répondue tout en restant dans la nuance, le vague. C’était donc intéressant de revenir sur certains points maintenant qu’ils étaient enfin seuls.

Dis. J’ai cru comprendre que t’avais vécu sur une planète avec… “tes soeurs” et… “un maître”. Bon, t’as l’air super prude et tout quand on te regarde mais… y’a un délire sexuel quelconque sous toute cette histoire pour commencer ? Franchement ça serait super marrant qu’une femme à l’air un peu… chaste comme toi soit tout l’inverse héhéhé !” Le SM allait peut-être un peu la déstabiliser en déconnant sur ça, ou la faire délirer aussi. Xiomara était du genre à s’offusquer ou à en rire ? “Enfin, l’important c’est que tu me laisse en découvrir un peu plus sur toute cette affaire. C’est qui ton maître ? Et tes soeurs ? Vous foutiez quoi sur ta planète ? Putain n’empêche le type devait se mettre bien, entouré que de gonzesses… soit il était eunuque, soit il était gay, mais c’est pas possible qu’il n’ait jamais touché à l’une d’entre vous quand même ! Nan, sérieux ?” Il rigolait à moitié. Mais sans déconner, sérieusement, y’a quand même quelque chose de louche sous ce truc !

Hidan la laissa s’expliquer sur son passé. Il prêtait une oreille attentive à ce que Xiomara pouvait avoir à dire. Cette femme aux airs vertueux avait visiblement beaucoup de connaissances à faire parvenir aux autres. Une bonne pointe de sagesse semblait se dégager de cette dernière, également. C’était apaisant d’être en compagnie d’une telle personne, qui ne semblait pas s’approcher d’Hidan par intérêt particulier.

T’as dit que ton but dans la vie c’était… de combler un être cher grâce à ta dévotion, tout ça. Est-ce que c’était une manière détournée de dire que tu cherches le grand amour ? Non parce que bon, te donner du travail et t’entraîner ça va vraiment plus facile que d’être à la hauteur de quelqu’un avec… une personnalité pleine de tempérance et d’innocence comme toi. C’est difficile à dire mais… t’es à la fois candide et expérimentée vu comment tu parles des choses. Le truc, c’est que j’ignore complètement ta conception des relations… Ouep, ça se trouve tu parles d’un amour inconditionnel, platonique, comme on peut prodiguer à ses proches…. Ou, oh ! Putain, peut-être que t’aimes les gonzesses et que je fais fausse route ? Hé, j’ai hâte d’entendre ce que t’as à dire à propos de ça ! Tu sais, j’aime beaucoup parler des sujets tabou. L’amour, les plaisirs sexuels, tout ça. Au final, c’est le mélange des deux qui nous fait nous rendre véritablement vivant et bien dans la vie. Même les conquêtes et le pouvoir n’ont pas un pouvoir aussi destructeur que l’amour et ce qui en découle à mes yeux… m’enfin, bien des guerriers me contrediraient s’ils m’entendaient parce qu’ils veulent faire les fier haha ! Qu’est-ce notre belle masseuse en pense, hmm ?



(c) sweet.lips
Xiomara Anelanz
avatar
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume *
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Mer 13 Juin 2018 - 18:34
(Mille excuses pour le retard ^^')

Se retrouver seule avec le maître des lieux, ce type aux airs arrogants prénommé Hidan ne faisait pas peur à la Draegghan. S'il y avait une crainte à avoir, c'était peut-être une éventuelle envie de sa part de vouloir profiter d'elle et de ses formes très féminines. C'était une possibilité qu'elle avait envisagée mais qui, au final, ne la perturbait pas tant que ça. En voyageant à travers les planètes et travaillant modestement pour diverses enseignes, elle en avait connu des malpolis et des obsédés, elle avait appris à les repousser. Si Hidan était de ce genre là elle se montrerait tout simplement violente, puisque derrière ce visage d'ange se cachait une âme qui pouvait être capable d'un sang froid implacable. Là où elle aurait des difficultés serait la différence de puissance entre les deux, si jamais elle était obligée de se débattre. La rousse n'était rien à côté d'un champion du tournoi de Dösatz, mais elle pensait qu'aussi puissant soit-il, il y avait toujours moyen de se défaire d'un gros pervers lorsqu'il se sentait en position de force, et un peu de pratique des arts-martiaux pouvait, au moins, suffire à tromper sa vigilance pour trouver une ouverture et s'échapper. Toutes ces années dans le temple à être formée pour servir le Gardien lui servait aujourd'hui à être quelqu'un capable de se défendre et de se tirer des situations les plus délicates.

Hidan les avaient certes menés à un endroit plus propice à la détente mais la jeune femme restait concentrée sur ce qui l'avait amenée à se rendre jusqu'ici. Elle continua d'être attentive et profita de ce moment en tête à tête pour lui montrer de quoi elle était capable. Il s'agissait de la dernière partie du test, n'est-ce pas ? Monsieur était tendu ? Xiomara était parti pour un massage. Toutes ces années dans le temple lui servait aujourd'hui, finalement. Comme quoi elle pouvait tirer profit de ce qu'elle avait appris à l'époque, et pour servir Le Gardien il fallait être doué dans de nombreux domaines.

Les mains habiles de Xiomara ne laissèrent pas insensible Hidan, dont le corps devait ressentir tout les bienfaits des pressions passés sur son corps. La rousse ne s'était pas arrêtée en si bon chemin, demandant au maître des lieux de se confier à elle. Hidan ne montra aucune réticence à lui dévoiler ce qui le tracassait, peut-être était-ce encore un test ? La Draegghan restait méfiante avec cet homme qu'elle venait tout juste de rencontrer. Sous ses airs de pervers arrogant, il semblait avoir une part de sensibilité puisque c'était le cas d'une de ses amies qui l'inquiétait.


"Vous dites que les médias savent tout de vous... Mais savent-ils que vous vous inquiétez pour les autres ?"


Cette remarque n'attendait pas réellement de réponse, il s'agissait d'un simple commentaire. Une réaction à l'histoire qu'il lui récitait, et qui démontrait que la réputation écornée du playboy cachait aussi un cœur. C'était ainsi qu'elle le comprenait. Mais Xiomara prenait tout ça avec beaucoup de précaution. S'inquiéter pour ses proches était quelque chose de tout à fait normal et même les personnes les plus dangereuses avaient pour la plupart des gens dans leur entourage à qui ils tenaient. Être un individu malfaisant ne signifiait pas n'avoir aucune attache et ne penser qu'à sa propre personne.

L'histoire qu'il lui racontait semblait sincère et Xiomara était attentive à ce qu'il lui disait. Mais surtout, ce récit lui rappelait inévitablement son cas personnel. Continuant de le masser sans rien trahir de ses pensées, la Draegghan avait fermé les yeux quelques secondes, touchée par cette histoire, avant de les rouvrir. Une femme qui se dévoue à quelqu'un pendant des années et qui au final est malmenée par celui-ci, ça ressemblait étrangement à ce qu'avait vécue Xiomara. Elle aussi avait donné sa vie à une personne, et elle aussi avait eu un retour de bâton on ne peut plus violent. La vérité avait été comme une petite bombe qui explose devant soit et la Draegghan avait l'impression encore aujourd'hui d'être sonnée par cette impact, parfois. Xiomara ne fit cependant pas de commentaires, le laissant parler librement. Elle était là pour l'écouter, par pour attirer l'attention sur elle mais c'était justement sur elle que la conversation se reporta, Hidan pensant qu'elle était la mieux placée pour comprendre son amie. C'était vrai, à l'exception peut-être qu'elle n'avait plus personne à qui se dévouer. C'était un sentiment troublant et qui amenait beaucoup de souffrance. Il fallait l'avoir vécu, car parfois l'imaginer ne suffisait pas. Croire en quelqu'un qui vous berçait de jolis mots, de promesses d'un avenir radieux, assurant être toujours là à ses côtés, et de tout faire pour son bonheur, jusqu'à finir par être persuadé que le futur s'écrira avec cette personne. Puis ce doux rêve retiré sans explications... Xiomara avait cru toute sa vie à cela, que son existence serait liée à celle du Gardien. Était-ce de l'amour qu'elle ressentait pour lui ? Était-ce vraiment de ce sentiment dont il s'agissait ? Xiomara n'en savait rien, elle ne l'avait jamais vécu auparavant et n'avait peut-être qu'effleuré cette idée. Mais ce qui était certain, c'était que s'il s'agissait de l'amour véritable alors la souffrance d'être éloigné de l'être cher n'en serait que plus forte. Y-avait-il un sentiment plus douloureux que d'avoir cru être aimé, et au final être trompé ou abandonné ? Probablement pas, et c'était certainement le pire des cadeaux empoisonnés.

Xiomara n'avait rien ajouté après cette histoire, elle avait continué à le masser habilement, jusqu'à ce qu'il mette la main sur la sienne, l'englobant carrément. Surprise, elle redressa un peu la tête en se demandant ce qu'il allait faire, mais il lui dit simplement qu'elle pouvait arrêter. Il devait être plus détendu, comme ces bouffées de cigares le laissait penser. Il avait dit qu'il savait qu'elle ne faisait pas ça pour coucher avec lui, et ironisa sur le fait qu'elle aurait pu être envoyée pour l'amadouer, et peut-être le tuer. Des mots qui semblaient témoigner d'une petite crainte, tout de même, vu comment il y faisait allusion. Ces paroles entraînèrent un rictus chez la guerrière, qui retira finalement ses mains et se déplaça pour se mettre à côté de lui, toujours debout.


"Ne serait-ce pas une perte de temps ? Après tout, que pourrais-je faire face à vous ? Il me semble que si quelqu'un voulait vous nuire il s'y prendrait autrement, et avec plus de violence."


Même si elle venait tout juste de le rencontrer, elle savait depuis qu'elle était sur Dösatz quelle réputation il traînait derrière lui. Elle ne s'était pas aventurée jusqu'ici sans s'informer davantage sur le personnage. Elle n'avait émit aucun jugement, cependant. N'était-il pas préférable de se faire un avis soi-même ?

La discussion tourna autour de Xiomara et de son vécu, Hidan s'interrogeait sur ce qu'elle avait vécu avec ses sœurs et son maître. Il ne manqua pas d'évoquer un sujet qui semblait grandement l'intéresser, le sexe ! Il disait qu'elle avait l'air prude et ceci la fit sourire. C'était peut-être ce que renvoyait l'image de la Draegghan, toujours polie et serviable. Mais la vérité était toute autre, elle n'avait aucune gênes avec ces choses là. Les questions du membre de l'Alliance Maléfique pouvaient se comprendre. Un seul homme dans un temple bondé de femmes, il y avait de quoi trouver ça étrange, et c'était parce que ça l'était. Mais Xiomara n'avait jamais été touchée par le Gardien, ou en tout cas elle n'en n'avait jamais parlé si c'était le cas. On pouvait être sûr en revanche que s'il le lui avait demandé elle se serait donner à lui sans hésiter, ses sœurs et elle-même étant dévouées à sa personne.


"Je n'ai jamais eu de rapports sexuels avec mon maître. Il a toujours préféré les femmes un peu plus mûres. Ainsi, certaines de mes sœurs étaient choisis pour être ses compagnes. Ce qui constituaient un véritable honneur. Nous avons été éduqués pour le servir et nous lui devions toutes la vie, alors c'est bien normal... Mais je vous arrêtes tout de suite, il n'y avait aucun lien de parenté véritable entre lui et nous. Il ne s'agissait d'ailleurs pas de mes sœurs de sang, bien que certaines d'entre-nous avaient ce lien entre elles. Nous appartenions simplement au Gardien, et de ce fait nous étions unies comme des sœurs. Toutes préparées pour le servir comme il se doit."


Avait-elle menti ? Peut-être qu'elle préférait cacher qu'elle ait pu avoir des rapports avec le Gardien, mais ce dernier, malgré sa tromperie, les avaient toujours traités avec respect et n'était pas du genre à abuser de son pouvoir... Du moins on pouvait dire qu'il avait une légère notion de ce qu'était la morale. Et puis surtout, c'était dans son intérêt d'être vu comme un bienfaiteur et non comme un sale type, aux yeux des sœurs. Il avait davantage à gagner en les laissant penser qu'il ne se souciait que de leur bien-être. Xiomara n'avait pas menti en tout cas sur les liens qu'ils avaient, le Gardien n'était même pas un Draegghan, même si son attitude pouvait le laisser penser. En effet, les individus mâles étaient connus pour être des personnes ayant tendance à pencher vers le mal et à semer le chaos sur leur passage. Ce côté incontrôlable menait les femmes à accepter simplement de leur donner des descendants avant de les chasser, elles savaient que les mâles avaient tendance à amener la destruction dans leur sillage. Tout ça, la rousse l'avait appris dans le livre qu'elle avait trouvé avant de s'échapper du temple.

Xiomara venait de donner quelques indications en plus concernant son passé, mais il y avait encore tant de choses qu'elle gardait pour elle. Ses souvenirs, surtout les derniers, n'étaient pas ceux qu'elle préférait. Le massacre qu'elle avait commis et la trahison du Gardien étaient deux énormes plaies qu'elle ne pouvait soigner. Elle préférait garder son calme et son assurance en restant vague mais peut-être que Hidan voudrait en savoir plus. Le maître des lieux l'interrogea sur ce qu'elle avait répondu tout à l'heure à l'IA, son but dans la vie, et évidemment il parla d'amour, car les mots de la guerrière menait forcément à ce genre de supposition. Le grand amour ? Était-ce ça qu'elle cherchait ? Xiomara n'en savait rien, elle avait seulement le sentiment de devoir servir quelqu'un, non seulement parce qu'on le lui avait appris, mais aussi parce qu'elle aimait ça. Alors qu'elle cherchait des mots pour lui répondre, elle fut arrêtée par le mot innocence qu'il venait de prononcer. C'était bien la preuve qu'il ne l'avait pas -encore ?- cernée. La Draegghan était loin d'être innocente, elle était aussi habile avec ses mains pour faire de bons massage que de manier un sabre pour trancher une cible. Cette réaction de Hidan l'amusa, mais elle tenta de s'en cacher et préféra répondre au reste de ses questions.


"Ma conception des relations ? Mmmh... C'est simple. Par exemple, si je travail pour vous, je vous considérerais comme mon employeur, c'est tout. Tout dépends ensuite de ce dont vous avez besoin... Le grand amour ? N'est-ce pas une utopie ? Je ne crois pas l'avoir encore rencontré, mais sait-on jamais. Tout ce que je sais, c'est que je suis douée pour combler les désirs, et ça ne me pose aucun problèmes... Mais à choisir, bien sûr, j'aimerais me donner à fond pour quelqu'un qui le mérite."


Elle s'était rapprochée, mise devant lui et baissée, caressant sa jambe avant de se posée à côté de lui, histoire de lui montrer qu'elle n'avait pas peur des contacts physiques. Sa dernières phrase était là aussi pour le taquiner, comme pour lui dire qu'elle n'aimait pas travailler longtemps pour des sales types. Au final elle n'avait pas vraiment répondu à sa question, ou peut-être qu'elle croyait y avoir répondu, car elle non plus ne savait pas trop quel genre de personne elle cherchait. Jusqu'ici Le Gardien avait toujours eut l'air de l'homme parfait qui méritait d'être servit... Sauf qu'il n'était rien de tout ça, et sa perception de l'homme idéal était probablement biaisée. Après s'être assise à côté de lui, elle avait continué à se coller à lui, laissant sa main caresser sa cuisse, jusqu'à remonter jusqu'à son entrejambe, sans toutefois toucher aux précieux bijoux qu'il possédait.

"Est-ce de ça dont il s'agit ? Je peux vous combler si c'est ce que vous désirez. Je ne suis pas attirée par les femmes si vous voulez savoir, mais peut-être que vous préféreriez ? Voir deux femmes passer un peu de bon temps sous vos yeux, j'admets que ça peux être un spectacle plaisant pour beaucoup d'hommes... Vous m'avez demandé quel était mon but mais je ne connais toujours pas le vôtre, et encore moins ce que vous chercher en voulant engager quelqu'un. Mais vous avez choisi une jeune femme et l'avez fait venir dans vos quartiers privés... Alors... Vous voyez, le tabou ne me dérange pas hihi hi !"


La Draegghan avait choisi de montrer qu'elle pouvait très bien se montrer utile dans ce sens là. Après tout elle avait été préparée toute sa vie pour satisfaire le Gardien, et ce quelle que soit la manière. Elle pouvait très bien le faire pour son employeur, bien qu'elle préférait largement se réserver pour un être qui l'aurait éblouit de son être. Mais Hidan était-il celui-là ? Et surtout avait-il besoin de Xiomara ? Il semblait être riche, connu et avait tout ce dont il pouvait rêver, filles inclues. De quoi pouvait-il avoir besoin de plus ?
Hidan
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 461
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Lun 25 Juin 2018 - 11:06
( ͡~ ͜ʖ ͡°)
ʕ◉ᴥ◉ʔ


(Aucun soucis prends ton temps ^^)

Le fier membre de l’AM était en bonne compagnie, cela va s’en dire ! Non seulement la belle aux longs cheveux rouges était ravissante, mais en plus serviable - et douée pour délier les muscles tendus du combattant. Ce n’était bien sûr pas la première fois qu’Hidan avait tout le loisir de profiter d’un massage de la part d’une pro - qui serait par ailleurs disposée à lui grimper dessus juste après - mais tout avait l’air bien plus charmant en ce moment parce que Xiomara n’était pas une masseuse employée pour le rendre zen ou une groupie folle de son corps. Ce n’était pas la même ambiance, ce n’était pas le même genre de personne que la plupart des gens complètement ahuri qui s’approchaient du SM. Bien que sa réputation soit “choquante et provocante” - domaine dans lesquels il était indéniablement doué - son excentricité et son franc parler rendait fou pas mal de monde. Il était loin d’être le seul à être aussi populaire et à développer sa carrière dans le milieu des stars, mais lui en jouait et l’entretenait, comparé à d’autres guerriers qui étaient, certes, eux aussi connu dans le monde, mais qui ne développait d’aucune manière leur possible image auprès de la populace.

Hidan était à l’aise avec la Draegghan, bien que ses instincts primaires de méfiance étaient activé par habitude. Il en avait vu des vertes et des pas mûres dans le milieu, des coups dans le dos aux gens qui avaient essayé de le violer seul ou à plusieurs. (sans blagues; ça peut arriver à n’importe qui, la preuve !) Heureusement, il était bien entouré par des gardes, son agent et ses employés, et lui-même n’était pas démuni de force. Il espérait ne pas avoir à en arriver à une situation fâcheuse avec cette jolie femme qui pourrait être sa prochaine protégée. Pour l’instant, ils se taquinaient tout les deux tout en restant sur leurs gardes, respectivement. La confiance est quelque chose de dur à obtenir, et Hidan ne lui en voulait certainement pas d’être sceptique quant à ses intentions à lui.

Ses remarques étaient judicieuses et tira un sourire à Hidan: c’est vrai que les médias se fichent des “bonnes choses”. Ils n’auraient rien de croustillant à écrire sur “Hidan s’inquiète pour ses amis”. C’est plus intéressant pour les gens, les potins du genre “Hidan vu au restaurant avec un tel ou un tel” ou des conneries du genre. Les gens lisent réellement de la merde. Cette dernière avait, par ailleurs, cessé de le masser comme il le lui avait demandé gentiment. La Draegghan était maintenant face à lui, debout, lui faisant comprendre qu’il n’avait rien à craindre de sa part. Ce dernier avait envie de la croire, mais il ne savait que trop bien à quel point les gens sont doués pour mentir, et il ne pouvait pas encore être certain des intentions de la guerrière.

Elle se montrait sympathique, ses intentions étaient louables et Xiomara n’avait pas l’air d’une fanatique. Tout en répondant plus ou moins aux questions de son probable futur employeur, cette dernière s’était abaissée, posant l’une de ses mains sur la jambe du SM pour la caresser. Ce dernier posa ses coudes contre le rebord en hauteur du canapé contre lequel son dos était posé. Il se mit à sourire et à moitié rire - peut-être que la caresse de la belle lui avait fait des chatouilles ? - pendant que celle-ci prenait place à ses côtés. C’était loin d’être désagréable. Peu importe combien de femmes ou d’hommes avaient déjà essayer de tripoter Hidan de la sorte, Xiomara sortait de toute façon du lot, c’était évident. Ce dernier se laissait toucher mais était à l’affût, capable de lui briser la nuque en deux-trois mouvements si elle se montrait dangereuse. La jeune femme se montrait de plus en plus tactile, se collant carrément à Hidan et remontant sa main sur son entre-jambe. Le SM arqua un sourcil, surpris par un geste aussi “parlant” de sa part - il la croyait plus réservée, pudique. Il tourna son regard vers cette dernière, percevant ses prunelles qui brillaient de malice. Et il comprit entre autre qu’elle n’était vraiment pas aussi sage qu’il n’y parait. Ce dernier lâcha un rire amusé, d’autant plus aux paroles de sa peut-être, future partenaire.

Haha ! On peut dire que tu sais y faire pour séduire ! Et puis comme tu es jolie, un homme - vu que t’es pas gonzesse - doit vite se sentir flatté si tu le touches comme tu m’touches là ! Et c’est mon cas aussi. “ Ce dernier lui offrit un sourire plus doux. Malgré l’évidente provocation physique de la Draegghan, il était calme. “ Le Gardien ou tes “soeurs” t’ont appris comment charmer quelqu’un ? J’suis curieux de savoir quels apprentissages t’as eu !” La question restait sarcastique mais sérieuse: Hidan tenait à comprendre quelle vie avait pu vivre Xiomara. “ Tu peux laisser ta main longtemps sur cet endroit cela dit, pas de soucis pour moi, héhéhé !” Il abaissa sa main gauche pour venir tapoter gentiment l’épaule de la belle, la laissant probablement retirer sa main, peut-être que la réaction très détendue d’Hidan l’y pousserait. “ Si tu t’attendais à ce que je te saute dessus, tu vas être déçus, j’ai l’habitude qu’on essaie de me faire du rentre dedans de la sorte depuis l’temps ! Et puis, j’aime bien m’amuser bien sûr, mais ça ne m’intéresse plus comme durant ma “jeunesse” de tringler juste par “alchimie du moment”.” Eh oui, Hidan avait eut sa période “Don Juan”, fêtes à gogo et relations physiques avec de multiples partenaires qui lui plaisait, il ne s’en cachait pas et c’était assez logique puisque, justement, il n’en avait pas honte donc tout le monde le savait. “ Je suis loin de détester qu’une jolie créature me touche, mais tu n’es pas là pour ça, en plus ! Des hommes ou des filles faciles y’en a des tonnes, surtout quand t’es connu ! Je peux avoir pratiquement qui je veux si c’est pour des relations charnelles… et tu sais, je suis une antiquité vivante, donc j’ai fini par me lasser des partouze comme des plans à plusieurs, même si mon image média dit le contraire, c’est pour le show ! Il faut que je paraisse extrêmement ouvert d’esprit, notamment sur le sexe, ça fait partie de l'icône que je suis dans la presse.” Ce dernier semblait assez indifférent quant au fait qu’il doive jouer un rôle permanent devant le monde entier: c’était un choix de vie qui lui était fort utile, en réalité…” Et pour le coup, je reste troublé par un truc: t’as dit ne jamais avoir eu de relations sexuelles avec ton maître, ne pas être attirée par les femmes… mais ta façon d’être aussi à l’aise avec les connotations sexuelles laissent penser que tu as de l’expérience dans le milieu ! Alors, vous aviez le droit d’avoir des petit-ami malgré votre relation… plus que putain de douteuse avec votre Maître ? Sans blague, je sais pas qui est ce type mais c’est tellement un enculé que s’en est un génie des temps modernes, j’te jure ! Le mec a réussi à créer tout un mythe pratiquement religieux autours de lui à un tel point qu’un tas de femmes étaient entièrement dévoué à lui et au moindre de ses fantasmes ! Mais donnez un award à cet homme, ou une distinction genre “Le plus gros enfoiré de l’univers”, hahaha ! N’empêche, ça devait être un expert dans l’art de la persuasion pour que vous le suiviez aveuglément !

Le sado était un poil moqueur, mais en réalité il trouvait ça quand même aberrant qu’un type puisse être aussi intelligent / vicieux - ou du moins il avait tellement bien jouer ses cartes ! - pour pouvoir asservir toutes les femmes d’un peuple et en faire ses esclaves consentantes. Il leur servait quoi comme discours bordel ? Bonne question tiens !

Ouais, je me disais, il vous servait quoi comme discours pompeux pour que vous soyez si prompt à le croire ? Après, toi t’es née dans tout ça, c’était “normal” pour toi de vivre ainsi, mais franchement je me demande comment tout ça a commencé, comment il a pu embobiner les femmes de ton peuple… d’ailleurs, il était d’où lui ? De ta planète ou il a débarqué un d’ses jours comme la cerise sur l’gâteau, haha ?” Le SM se pencha en avant vers sa table où il y avait quelques bouteilles de tiss, il servit un nouveau verre à Xiomara si besoin et un pour sa pomme juste après. “ J’suis content que tu sois décoincée et prête à parler - le problème, entre autre, de nos jours, c’est que les gens ont du mal à s’ouvrir aux autres. Ils ne le font que partiellement pour profiter d’un tel ou un tel, mais ils ne montrent que rarement ce qu’ils sont, qui ils sont. Mais ça parait logique, y’a trop d’enfoirés qui veulent nous manipuler, malheureusement…” Ce dernier avala une gorgée de son verre, puis tourna son regard pour admirer les grands yeux aussi violet que les siens de sa compagne. “ C’est la première fois que je croise quelqu’un avec deux améthystes aussi vives que les miennes en guise d’yeux n’empêche !” Fit-il soudainement remarqué, levant son verre vers la jeune femme comme pour trinquer à cette similitude rare. “ Et d’ailleurs, le grand amour c’est pas qu’une chimère ou qu’un mirage, enfin je peux pas affirmer ce que tu dis… Je l’ai connu, un jour. Et je peux te dire que toute ma vie après ça, j’ai essayé de le recréer. Mais toutes mes tentatives ont été vaine… rien n’est aussi intense et transcendant qu’une relation pleinement fusionnelle.” Parler de ça restait une plaie ouverte, toujours depuis plus de 800 ans d’existence. Kakuzu, son grand amour, il ne pouvait l’oublier… et avec la perte récente d’Ajito, avec qui il entretenait une relation si atypique, cela n’arrangeait pas ses sombres pensées à ce niveau. “ J’me fais vieux et comme tout l’monde j’ai vécu des sales trucs, mais je perds pas espoirs pour autant. J’essaie toujours de prendre du recul sur les choses, d’pas me prendre la tête, de trouver des moyens d’égayer mes journées et celle de mes proches. Après tout, pourquoi je serais bloqué dans le monde des mortels si j’avais pas des quelconques desseins à accomplir ? héhé !

En effet, Hidan alias Jashin avait été banni du Paradis où il était l’ange de la mort, il y a de cela des temps immémoriaux. Devenue paria chez les êtres séraphins, il était parti en Enfer, pour devenir La Faucheuse, un rôle similaire à l’ange de la mort mais pour les vilains héhé. Et ses actions l’avaient conduit à être également banni de l’Enfer, à cause notamment du fait qu’il remettait en question les jugements d’Enma lui-même quant à qui est “bon” et qui est “mauvais”. Il trouvait que ses jugements n’étaient pas assez réfléchi et poussé, et qu’il envoyait parfois des gens en enfer trop vite alors qu’ils méritaient la rédemption, entre autre… bref, ses mésaventures l’avait conduit à être condamné à vivre dans le monde des mortels, et c’est ainsi qu’il était maintenant Hidan !

Ce dernier pivota légèrement son buste pour passer un bras autours des épaules de Xiomara d’un air fallacieux. Il n’essayait pas de la peloter, il voulait juste lui montrer qu’elle pouvait se mettre totalement à l’aise et parler de trucs très personnel si elle le désirait, de choses sérieuses comme d’anecdotes marrantes.

Alors, on en parle des relations intimes que t’as pu avoir ? J’pense que tu caches bien ton jeu, mais que t’es déjà tombée amoureuse en plus, nop ? J’aime discuter des sujets indiscrets à défaut de les pratiquer, pis ça se trouve t’aurais des trucs à m’apprendre ! T’as déjà eu des relations sexuelles avec des Démons du froid ? C’est vraiment pas mal, ça tient surtout de la connexion mentale - même si leur très longue queue est bien utile, héhéhé !


(c) sweet.lips
Xiomara Anelanz
avatar
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume *
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Jeu 12 Juil 2018 - 3:04
Comme un jeu de séduction s'était installé dans la pièce, chacun essayait de convaincre l'autre qu'il était un bon parti. Pour Xiomara ce n'était pas un exercice qui lui donnait beaucoup de difficultés, dans le sens où, de nature, elle avait une faculté naturelle à agir pour séduire. Ce n'était pas fait avec de mauvaises intentions et ce n'était pas forcé, elle était simplement ainsi : foncièrement apte à plaire à autrui. C'était sa façon d'être que de se mettre au service des autres. Malgré cela Hidan était toujours sur la défensive, son air étendu et son grand sourire n'arrivait pas à chasser cette crainte que la Draegghan percevait. Elle le savait, car elle aussi la ressentait. Elle n'avait pas confiance en lui, même s'il paraissait honnête par son côté « je ne cache rien et je dis ce que je pense » elle n'était pas sûre de pouvoir croire en lui. Les gens portaient souvent des masques pour cacher leurs peurs ou leur faiblesse, ou simplement pour se faire passer pour ce qu'ils n'étaient pas. La rousse ne lui en voulait pas puisqu'ils partageaient ce sentiment, et c'était bien normal d'autant qu'ils s'étaient rencontrés il y a de cela quelques minutes seulement.

Pour lui montrer qu'elle était apte à le servir elle avait décidé de montrer ce qu'elle savait faire, se révélant plus tactile avec lui et notamment en lui caressant la cuisse jusqu'à l'entrejambe. Elle avait remarqué qu'il la prenait pour quelqu'un de prude qui avait du mal avec le sexe et tout ce qui était tabou. C'était à croire qu'un attitude calme et amicale tendait à inciter les gens à vous sous-estimer, ou bien à vous coller rapidement une étiquette qui n'était pas forcément juste. Xiomara était un peu gênée qu'il la voit ainsi, et c'était pour cette raison qu'elle avait choisi de le surprendre en le touchant de cette manière. Être catégorisé par un tel cliché n'était pas forcément agréable, mais on pouvait en dire de même pour la réputation d'Hidan, d'un homme vulgaire et provocateur. La seule différence semblait être qu'il avait volontairement envie qu'on le voit de cette manière, sinon il n'aurait pas une toute autre attitude en privé. Chacun avait ses moyens pour se protéger, il s'agissait probablement du sien. La Draegghan avait encore du mal à le cerner malgré sa volonté de vouloir faire penser qu'il était quelqu'un d'honnête mais son attitude envers elle n'était pas menaçante et plutôt agréable, en fait.

Surpris par cette caresse sur la cuisse, Hidan préféra en rire et poursuivis en incitant Xiomara à arrêter ses avances en la prenant doucement par l'épaule, elle se retira alors immédiatement en lui faisant un sourire. Le guerrier de l'Alliance Maléfique se montra encore très curieux concernant le passé de la rousse, et plus particulièrement sur l'apprentissage qu'elle avait suivis pour charmer les autres. Il avait l'air de beaucoup s'intéresser à ce qu'elle avait vécu avec ses sœurs et le Gardien, mais ça ne la dérangeait pas, elle était libre de lui dire ce qu'elle voulait, sans forcément entrer dans les détails. Rien ne l'obligeait à dévoiler sa vie comme dans un livre. Et puis, elle était plutôt méfiante envers les gens qui voulaient autant en savoir en étant très insistant, ils pouvaient faire semblant et finalement n'en avoir que faire. C'était facile de prétendre s'intéresser à quelqu'un pour ensuite s'en désintéresser.


"Rien d'extraordinaire, à vrai dire ! Simplement des cours théoriques, beaucoup d'informations à assimiler sur comment se comporter avec l'autre pour atteindre tout ses désirs. Pour être honnête, je suis heureuse d'avoir appris tout ça, cela me permet d'avoir la possibilité de me dévouer à une seule personne... Ou même plusieurs d'ailleurs. Je ne veux pas me vanter mais je pense que je ferai une très bonne femme au foyer, j'ai déjà gardé des enfants et m'occuper d'un homme est ma spécialité..."


Elle avait sourit en disant cette dernière phrase, puis elle l'écouta attentivement. Il expliqua qu'il avait l'habitude qu'on lui saute dessus, se vanta de pouvoir avoir qui il voulait, ce qu'elle trouva assez prétentieux, bien qu'elle imaginait que le fait d'être connu aidait forcément à avoir une foule à ses pieds. Hidan évoquait l'image qu'il donnait et laissait penser qu'il devait l'entretenir, ce qui fit relever un sourcil à la Draegghan, qui avait enfin prit le verre qu'il lui avait donné et plongea ses lèvres dans le liquide qu'il lui avait servit, avant de l'interroger.

"Je ne comprends pas... Pourquoi cette image a-t-elle autant d'importance à vos yeux si vous ne l'aimez pas ? Personnellement j'aimerais pas qu'on me prenne pour ce que je ne suis pas. Faire le show est si important ?"


Hidan enchaînait les discours, entrecoupés de questions indiscrètes à Xiomara, ce n'était pas toujours facile à suivre pour elle, qui devait rapidement répondre. Elle faisait de son mieux pour répliquer mais il aimait beaucoup parler. Encore une fois il s'interrogea sur les relations sexuelles qu'elle avait pu avoir et ne manqua pas d'égratigner son ancien maître. Étrangement, alors que Le Gardien l'avait trahi, l'avait trompée et blessée, elle n'appréciait pas que l'on parle mal de lui. Après toutes ces années avait-il encore une telle emprise sur elle, qu'encore aujourd'hui elle ne pouvait pas l'oublier et se dire qu'il ne méritait pas sa loyauté ? Aimer fort quelqu'un amènait sûrement à ne pas lui en vouloir, même lorsqu'il vous avait fait du mal. Xiomara avait légèrement froncé les sourcils en écoutant Hidan, avant de reprendre rapidement son doux faciès d'ange.

"Pourquoi penser à mal ? Une communauté qui vie ainsi en harmonie vous semble-t-il si étrange ? Vous ne pensez pas qu'un seul être peut rassembler de nombreuses personnes par sa bonté et son charisme ?"


Malgré son sourire, Xiomara commença à se sentir fébrile. En posant sa dernière question elle l'avait perdu et détourna le regard. Comment pouvait-il insulter le Gardien de la sorte ? Ou plutôt pourquoi continuait-elle à défendre son ancien maître ? Il ne méritait pas qu'elle ait tué ses sœurs pour lui. Refusait-elle encore de croire qu'elle s'était trompée, que toute sa vie était basée sur un mensonge ? Croire qu'une personne vous aime et fera tout pour vous et se rendre compte que cette personne n'a fait que mentir, c'est bien la pire des choses. Cela signifierait que tout son monde s'écroulait... Mais bien des années étaient passés, et elle gardait toujours ça en elle, parcourant les planètes, peut-être à la recherche de cet endroit qu'elle pourrait appeler « maison », qui ressemblait à ce qu'elle avait vécu, mais en mieux... En vrai...

Elle perdit de sa concentration, elle soupira en se frottant le visage avant de se relever subitement. La Draegghan s'avança jusqu'à là table d'en face pour poser son verre, ce qui n'était en réalité qu'un prétexte pour tourner le dos à Hidan, afin qu'il ne perçoive pas sa détresse. Il était hors de question qu'elle flanche et qu'elle foire tout maintenant. Le Gardien ? Son passé ? Tout ça était loin maintenant, elle ne pouvait pas se laisser submerger par cette tragédie qui, inévitablement la secouait encore aujourd'hui. Le maître des lieux continuait de parler, en remettant une couche encore, alors qu'elle s'était figée devant la table après avoir posé son verre, les yeux fermés, toujours dos à lui. Allait-elle craquer ? Sa main qui tenait encore la coupe tremblait, tout ses souvenirs refaisaient surface. Ce n'était pas le moment ! D'un geste vif elle se retourna en sa direction après avoir retiré sa main de l'ustensile, et le visage qu'elle affichait à Hidan était... Radieux. Illuminé par un sourire éclatant.


"Un petit copain ? Haha ! Bien sûr que non ! Pas au temple, jamais ! Nous n'étions que tous seuls dans ce vaste domaine, protégé par notre fabuleux maître... Qui ne voulait pas qu'on sorte, car dehors nous étions condamnés à une mort certaine ! Le climat était bien trop difficile pour qu'on y survive... Heureusement que la magie du gardien était là !! Oui, HEU-REU-SEMENT !! Heureusement qu'il était là pour nous dire de ne pas s'aventurer à l'extérieur..."


Son visage devenait plus neutre, plus sombre. Ses yeux violets fixaient Hidan alors qu'elle se laissait tenir contre la table, son fessier et ses mains se posant sur le bord. Son air était plus grave, et au moment de poursuivre son récit sa voix s'enrayait, elle fit un mouvement de tête vif vers la droite pour repousser une mèche qui lui retombait devant l’œil, avant de regarder de nouveau Hidan.

"Ce serait terrible... N'est-ce pas ? De pouvoir sortir, d'enfin respirer l'air pur, de sentir le vent souffler sur sa peau et balayer ses cheveux... De rencontrer pour la première fois les rayons du soleil, d'être aspergée pour la première fois par une averse malicieuse... De voir se dresser devant soit des montagnes qui paraissaient si loin qu'on avait l'impression de ne jamais pouvoir les atteindre, de se rendre compte que le monde n'est pas juste des murs et un plafond... C'est terrible, pas vrai ? C'est normal par contre de se retrouver seule, abandonnée, quand la personne en qui vous avez dévoué votre vie, à qui vous faisiez une confiance aveugle... Vous abandonne... Seule... Sans un mot... Sans prévenir... Brisant vos rêves et l'image que vous aviez de votre futur... C'est tout à fait normal, ça, n'est-ce pas ?"


Xiomara s'arrêta finalement sur cette conclusion dramatique. Elle se rendit tout de suite compte de l'erreur qu'elle venait de faire, du malaise qu'elle venait d'installer dans la pièce. Quelle idée de balancer toutes ces choses comme ça ? C'était de sa faute à lui, pourquoi l'avait-elle poussée à ça ? Lui qui parlait justement du fait que les gens avaient du mal à s'ouvrir aux autres et qui, probablement, n'était qu'à moitié sincère avec elle. Pourquoi lui raconter tout ça alors qu'elle le connaissait à peine ? C'était complètement stupide et Xiomara s'en voulait déjà, elle fuyait le regard de celui qui l'avait invité ici, se retournant une nouvelle fois pour pas qu'il n'ait devant lui le visage marqué de dégoût d'elle-même de la Draegghan. Elle décida de changer de sujet, sachant pertinemment qu'elle venait de foirer complètement cet entretien, mais elle voulait en sortir avec dignité.

"Je vous prie de m'excuser... Je ne voulais pas vous mettre mal à l'aise. Je peux dire des bêtises parfois huhumm... Parlez-moi plutôt de vous, de ce que vous attendiez de ce concours, de ce que vous avez besoin..."


Toujours de dos à lui, sans se retourner un seul instant et n'osant pas affronter son regard, elle essayait de se rattraper en sachant qu'elle venait de complètement craquer. Enfin presque, elle n'était pas tombée en sanglots mais cette situation lui apparaissait comme un échec. Pire encore elle rouvrait cette plaie qu'elle portait depuis tant d'années. Elle ne pouvait pas oublier comme ça le sentiment d'avoir été aimée, puis du jour au lendemain d'avoir été abandonnée sans raison, lâchée dans un univers qu'elle ne connaissait pas... Complètement seule... Avec la douleur comme unique partenaire d'aventure. C'était peut-être le pire sentiment que de se sentir délaissé après avoir eu la promesse d'un futur radieux, plein d'amour...
Hidan
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 461
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Sam 11 Aoû 2018 - 16:26
( ͡~ ͜ʖ ͡°)
ʕ◉ᴥ◉ʔ


(à mon tour de me confondre en excuses pour l’attente !)

Le grand dadais maléfique restait confortablement assis, dégustant en peu de temps, chaque nouveau verre d’alcool qu’il se servait. Suite à ses dernières phrases, il préféra rester silencieux, analysant la manière de se mouvoir de Xiomara et ses réponses. Derrière son apparence de fille sage se cache une bonne femme au caractère bien trempé visiblement. De quoi égayer le coeur triste de ce vieux Jashin, démoli par le temps et les événements durant sa vie mortelle.

Tous ses désirs…. haha les orgies d’un homme au milieu d’une quinzaine de gonzesses, le type a bien su tirer partie de sa position dans votre… “communauté” ! J’espère au moins pour toi que c’était un bon coup, et pas une vulgaire bête sauvage qui t’attrape par les hanches pour assouvir ses instincts de primate. Non-non mais sans rire, faire l’amour c’est quand même tout un art qui se médite, qui se prépare, et puis rentrer dedans pour rentrer dedans je ne vois pas l’intérêt...

Hidan blaguait toujours de tout, et une telle situation si avantageuse pour le seul type d’un “peuple” c’était quand même tellement gros qu’il ne pouvait qu’ironiser la chose. Mais dans ses moqueries légères, il y ajoutait également sa propre vision des choses, la preuve. Le SM était vu comme un sagouin, et pourtant ses partenaires l’appelaient “gueule d’ange”. Pas seulement pour ce visage parfaitement lisse, rasé de près et mielleux, mais parce que peu importe à quel jeu charnel il s’adonne, il fait toujours en sorte de prendre soin de son partenaire.

Faire le show est important pour que les gens ne te connaisse pas.” Rétorquait-il presque immédiatement après la question de la Draegghan. “ D’une part, ça m’amuse de voir ça… Tu sais, les gens matent la TV et ingurgitent toutes les conneries qu’on leur sert sans se questionner, ou trop peu. Et de l’autre côté, ça m’a beaucoup arrangé dans ma vie personnelle qu’on me considère comme ci ou comme ça… Ceux qui ont essayé de fouiller dedans se sont ramassé la gueule, parce qu’ils ne cherchent pas les bonnes informations. Encore une fois, parce qu’ils ignorent qui je suis… Ils ne se fient qu’à mon image de star.

En effet, Hidan aime beaucoup la causette et il n’hésite pas à parler de tout et de rien s’il se sent à l’aise avec quelqu’un, comme actuellement avec la jeune femme. Un bon nombre d’informations sur les deux parties avaient été divulgué. Peut-être que l’un d’eux mentait, peut être que personne ne se sentait de mentir aussi. En attendant, le SM ne se sentait pas agressé par sa présence, et elle lui paraissait sincère.

Bien sûr qu’il existe des peuples en harmonie, la preuve, t’avais pas l’air d’être malheureuse. Ce mec était ingénieux mais il vous traitait bien apparemment, c’est l’essentiel. J’imagine juste le choc que ça doit être pour toi qui a toujours vécu dans la plénitude de ta “communauté” que d’être maintenant seule, sans soeurs ni guide… Ceux-ci même qui ont été ta famille et tes repères une longue partie de ta vie. D’une certaine manière, je t’admire. Je crois que beaucoup seraient tombé en dépression à ta place.

Alors qu’il sirotait calmement sa boisson, il voyait bien que Xiomara était perdue dans ses questionnements internes. Tout ça devait être encore bien trop récent pour la pauvre Draegghan. Ce dernier plissa les sourcils en un rictus désolé de la voir si…tourmenté.

Sa manoeuvre désespérée de se lever soudainement pour lui faire dos ne fit qu’accentuer l’atmosphère bouleversée. Le SM respecta son choix de vouloir se mettre à l’écart quelques instants, se redressant vers l’avant plutôt que de rester affalé au fond de son canapé. La main gracieuse de Xiomara tremblotante lâcha le verre déposé sur la table, alors que cette dernière fit volte face pour regarder de nouveau le maître des lieux avec un grand sourire…

...flippant, au vue du reste de son discours. Mais il fallait qu’elle sorte ce qui se tramait au fond de ses tripes, sous le regard admiratif et attentif d’Hidan. Il l’observait dans tous ses états d’âmes cracher enfin le venin avec lequel le guide l’avait empoisonné, se libérer de toutes ces choses qui pèse sa conscience et la tord dans tous les sens, elle et son coeur... et son âme.

C’est à ce moment là même, alors que son monologue partait inéluctablement dans le dramatique, qu’Hidan tomba sous le charme de cette honnêteté spontanée et si sensible qu’elle déclarait ici naturellement, sans user de retenue. Ce dernier resta bien assis, pendant que Xiomara s’appuyait contre la table dans une posture mélancolique et abattue, renforçant la tristesse de son vécu.

Toutes ces questions et ces affirmations, toute la dure réalité à se manger dans le coin de la gueule… Au cours d’une vie, tout le monde connaît ses propres misères, des saletés du passé qui continuent de vous retourner le bide… L’important est de savoir rebondir, ne pas se laisser annihiler par les sentiments négatifs que l’on ressent. Parce que les ténèbres sont attiré par la lumière… Alors elle n’est pas si lointaine.

Elle se retourna de nouveau. Lui, se leva à son tour, calmement, après avoir déposé son verre à whisky sur la table basse. L’émoi qu’elle ressentait et que Xiomara lui avait transmis le poussa à venir à elle. Peu importe pour quoi il passerait, un gros pervers de son image de déjantée tout public, ou un être sensible, tel qu’il pouvait l’être. Le SM avança de quelques pas, assuré mais calme, vers la Draegghan qu’il dépassait bien de deux têtes du haut de son mètre 90. Cette jolie âme en peine qui lui faisait dos n’avait peut-être pas encore remarqué sa présence, mais l’ombre du SM qui devait recouvrir la sienne, à présent, lui donnerait un indice.

Ses grandes mains se posèrent doucement sur les épaules de la combattante, qui cherchait à changer de sujet. Ce dernier lui massa doucement les deltoïdes en un geste qui se voulait réconfortant. Il se pencha légèrement vers la nuque de la Draegghan, assez pour lui chuchoter ces mots à l’oreille, alors que son souffle chaud et réconfortant balayait son épiderme.

Ton authenticité me touche. Mais je préfère ton visage illuminé d’un sourire…

Finalement, il la retourna vers lui en douceur, la lâchant par la même occasion. Il baissa son visage vers celui de la rouquine, saisissant doucereusement son menton entre son index et son pouce pour qu’elle le regarde. Ses yeux mesquins s’étaient changé en un regard protecteur et apaisant.

Ne te sens pas gênée ou honteuse d’une quelconque façon. J’apprécie ce que tu viens de faire. Il n’y avait aucun faux semblant, il n’y avait là que la complainte justifiée d’une âme aimante, dévouée pour celui qui était le centre de sa vie... “ Ce dernier balaya de sa main libre et avec élégance une mèche de cheveux qui cachait une partie du visage de la belle. “ Moi aussi j’ai perdu la personne qui était toute ma vie. Même si nous avons des vécus différents, j’imagine ce que tu peux ressentir actuellement…J’ai dû avancer sans repères, sans personne, j’ai dû me démener pour trouver un sens à ma vie. Mais si j’y suis parvenu, et au vue de la force qui sommeille en toi, tu vas réussir également.

Et son air neutre et peiné pour elle le quitta pour se changer en un sourire rassurant. Il relâcha sa pression sur le menton de Xiomara, se permettant une caresse le long de sa belle et soyeuse chevelure, comme s’il prenait déjà soin d’elle. Il s’écarta suite à cela, ne voulant pas la mettre mal à l’aise par leur proximité qui avait duré.

Ce que je cherche, je l’ai trouvé.” Dit-il en se dirigeant vers la porte, lui faisant signe. “ Dis moi, tu préfères commencer par quoi ? La visite de ta nouvelle demeure, une visite des coins branchés de Dösatz, que je te fasse connaître mes agents et mes amis, ou t’es plutôt du genre à rentrer directement dans le vif du sujet avec un bon p’tit entraînement ?” Hidan ouvrit la porte pour laisser Xiomara passer en première. “ Enfin, si bien sûr ça te tente toujours de devenir ma partenaire.” Ajoutait-il avec un regard chaleureux et à la fois brillant de malice, visiblement enjoué à l’idée de pouvoir voyager aux côtés d’un être si loyal et distingué.



(c) sweet.lips
Xiomara Anelanz
avatar
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume *
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Sam 1 Sep 2018 - 23:20
(J'ai comme l'impression qu'on va rester sur ce genre de rythme  Razz )

Ce n'était pas un scoop, le maître des lieux aimait se donner une attitude vulgaire et provocatrice mais les raisons qui le poussait à agir ainsi échappait un peu à la Draegghan. Évidemment, on portait tous un masque pour pouvoir se protéger lorsqu'on était en public, mais dans son cas il semblerait que ça aille plus loin que ça. Il s'amusait de cette image, l'exploitait en allant jusque dans la caricature. Pourquoi ? Pourquoi avoir tant besoin de faire croire qu'il était un autre ? Simplement par amusement ? Pour se moquer et dire « en fait tu ne me connaît pas » ? Se montrer volontairement sous un tel visage pouvait paraître inquiétant. Comment faire confiance à quelqu'un qui cachait autant son jeu ? Elle n'allait pas le blâmer d'avoir un masque, puisque de toute façon tout le monde en portait un, mais elle ignorait pourquoi il avait tant besoin de se mettre en scène, il y avait d'autres façons de ne pas se dévoiler, la rousse utilisait l'une d'entre-elle et celle-ci était bien moins fourbe. Il ne lui donna pas de réponse très claire, simplement il semblait l'avoir mauvaise, et à juste titre, contre des gens, des médias par exemple, qui auraient profité de cette image pour la salir encore plus.

Hidan se moquait de cette sorte de harem dans lequel vivait Xiomara autrefois, il était revenu à plusieurs reprises là-dessus en rigolant mais elle ne lui en voulait pas. Après tout en y repensant elle trouvait ça un peu ridicule elle aussi et se sentait bête d'avoir participé à tout ça, d'avoir cru que le monde se résumait au temple et qu'il n'existait aucun autre endroit pour survivre. Elle savait qu'elle n'y pouvait rien, depuis sa naissance c'était ce qu'on lui avait dit. Cependant elle regrettait de l'avoir cru si longtemps et d'avoir continué à suivre l'homme qui lui avait toujours menti. En revanche, bien que Le Gardien l'avait trahi elle n'arrivait pas à lui en vouloir et les piques que lançaient Jashin à son encontre ne lui plaisaient guère, mais par respect pour son potentiel futur patron et pour ne pas foirer son entretien elle se retint de faire une quelconque remarque à ce sujet.

Malgré sa bonne volonté, la Draegghan fini par perdre ses moyens lorsqu'il l'avait poussée à parler de sujets intimes, et inéluctablement elle évoqua Le Gardien. C'était un point sensible sur lequel il ne fallait pas trop insister. Mais elle ne pouvait pas faire autrement, qu'elle le veuille ou non il faisait partie de son histoire, et si elle voulait être un minimum honnête elle ne pouvait l’omettre de ses récits pour répondre à son interlocuteur. Ce coup-ci elle avait vraiment vidé son sac, dévoilant carrément le destin tragique qui avait marqué sa jeunesse et son passé récent. Malheureusement les paroles étaient comme l'eau, une fois versées elles ne pouvaient être récupérées. Elle ne pouvait plus faire machine arrière, ni effacer ce qui venait de se produire. L'homme qui se tenait à ses côtés dans cette pièce connaissait désormais les grandes lignes de ce qu'avait vécu la femme aux yeux saphirs, et alors qu'elle essayait de se rattraper comme elle le pouvait de cette malheureuse bévue il s'approcha d'elle, dans son dos et posa ses mains sur ses épaules. Le contact chaud de ses paumes la fit presque sursauter, elle releva légèrement la tête en se rendant compte de ce contact alors qu'elle n'avait pas échangé de regard avec lui. Le playboy avait décidé de la réconforter en la massant au niveau des épaules, prouvant que lui aussi n'était pas mauvais dans ce domaine, et il lui dit quelques mots auxquels elle voulu répondre sur un ton ironique et quelque peu dramatique. Elle lui aurait dit quelque chose comme « même si ce visage est un masque ? ». Mais elle ne se sentait pas de lâcher une phrase aussi crue, d'autant qu'il essayait d'être gentil avec elle, et préféra garder le silence.

Alors qu'elle ne savait que dire, il la retourna délicatement et plongea son regard dans le sien. La rousse resta encore sans voix, elle ne savait pas comment réagir. Devait-elle se montrer forte et continuer à déployer son visage habituellement radieux ? Ou plutôt devait-elle se laissée aller et se dévoiler complètement à cet inconnu ? Non, fini les mièvreries, elle lui avait déjà assez fait perdre son temps avec ces bêtises et elle n'avait vraiment pas envie de ressembler à ces filles qui n'arrêtent pas de se plaindre et de pleurer. Un cliché qu'elle essayait à tout prix d'éviter. Ce qu'elle venait de faire l’embarrassait déjà suffisamment.

Xiomara se laissa faire et l'écouta, silencieusement et encore troublée par les révélations qu'elle venait de faire. Hidan avait des mots rassurants à son égard et elle appréciait ça. Il mentionna une grande perte pour lui aussi, et si elle avait encore du mal à savoir si elle pouvait lui faire confiance, elle avait le sentiment qu'il était honnête avec elle sur ce point là. Il lui avait dit qu'il avait bataillé aussi et qu'il s'en était sorti, ajoutant qu'il en serait de même avec elle. Comment pouvait-il savoir ça ? Alors qu'il replaçait une mèche de ses cheveux, son regard resta figé, mais ses lèvres ne l'étaient plus et pouvaient articuler quelques mots.


"Merci mais... Comment pouvez-vous en être sûr ?"


Elle avait envie de lui dire. De prononcer ces mots. Dire qu'elle était faible et qu'elle ne savait pas réellement pourquoi elle était encore là ni à quoi elle se raccrochait pour survivre. Il ne valait peut-être mieux pas qu'elle le sache d'ailleurs, car c'était peut-être le vestige de ce mirage qui la faisait tenir. Et s'il n'existait plus, que lui resterait-il ? Mais à ce moment là, se confiait-elle à son futur employeur ou à un ami ? Il était peut-être trop tôt pour le définir ainsi, mais après tout ça n'avait pas bien d'importance. Avait-on besoin d'avoir toujours une étiquette pour dire ce que l'on avait sur le cœur ? Quoi qu'il en soit, elle se retint et garda sa faiblesse pour elle. La Draegghan n'avait pas envie d'être vue comme une pauvre petite chose qui avait besoin d'un parapluie pour ces averses parfois acides que nous offraient la vie.

Il lui caressa les cheveux, comme un être protecteur. Cela lui rappelait un peu Le Gardien, qui avec son sourire charmeur et sa bienveillance avait toujours été agréable avec elle, excepté à la toute fin. La guerrière restait dans la confusion, entre ses souvenirs et cette situation mais le maître des lieux avait réussi à l'apaiser un peu. Il déclara qu'il avait déjà trouvé ce qu'il cherchait, et lorsqu'il s'éloigna d'elle il lui proposa de la suivre, lui suggérant plusieurs possibilités. Confuse, elle fronça les sourcils en secouant la tête de gauche à droite avant de fixer Hidan, et de s'adresser à lui, interrogative.


"A-Attendez... Vous l'avez trouvé ? Qu'est-ce que vous avez trouvé ? Je... Je ne comprends pas bien. Vous voulez bien de moi ?"


Elle était persuadée d'avoir tout fait foirer, de s'être laissée aller et d'avoir gâché cette occasion de travailler pour lui mais... Ce ne serait pas le cas ? La Draegghan resta songeuse, les sourcils légèrement froncés, son regard se perdit sur le sol quelques instants avant de se redresser pour fixer le guerrier de l'Alliance Maléfique. Puis un demi-sourire se forma sur son visage alors que l'incompréhension se lisait toujours sur son visage.

"Bien sûr je... Je suis venue pour ça, pour être votre partenaire ! J'irais là où vont vos désirs. Je ne suis pas contre un peu d'exercices."


Xiomara s'avança un peu vers lui, un peu plus détendu. Elle ne comprenait pas ce qui le poussait à bien vouloir l'accueillir. La rouquine n'était qu'une faible femme, brisée et qu'il serait difficile de réparer. Mais elle n'allait pas laisser passer cette chance. Bien que tout lui convenait, elle lui fit part d'une petite préférence, mais ça n'avait pas d'importance. Après tout, qu'est-ce qu'il y avait de plus important que les désirs de la personne que l'on servait ?
Hidan
avatar
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 461
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Jeu 27 Sep 2018 - 14:48
( ͡~ ͜ʖ ͡°)
ʕ◉ᴥ◉ʔ


Jashin n’avait rien ajouté malgré le questionnement légitime de Xiomara. Pour l’heure, il avait réussi à réconforter en quelque sorte la jeune femme, et c’est tout ce qui lui importait. Il était logique qu’elle doute des dires d’Hidan pour l’instant, mais il comptait bien lui montrer. Quoi exactement ? Ce que la vie a de beau à offrir malgré toutes les merdes qui nous tombe sur le coin de la gueule, bien sûr ! Et il espérait que sa vision des choses puisse apporter de la joie à celle qui regrettait et rejetait quelque part son ancienne vie.

Haha bien sûr que je veux de toi ! T’as de l’allure, une guerrière comme toi à mes côtés ça sera non seulement un scoop pour la presse, mais une fierté pour moi.” Ajoutait-il gaiement tout en laissant Xiomara sortir la première de sa loge. “ J’arrive, je vais prévenir les autres participants et les remercier quand même. C’est trop cool qu’il y ai autant de gens qui aient fourni autant d’éfforts juste pour ma poire !

Le SM s’avança vers la scène, là où restait en rang serré presque comme à l’armée les autres participants. Ce dernier débarqua et les embrassa un par un sur les lèvres, délicatement et avec beaucoup de tact. Les candidats qui étaient arrivé en final étaient sous le charme, aux anges comme qui dirait.

Les amis, merci d’avoir été aussi combatif tout ça pour ma tronche. J’suis venu vous dire que j’ai fait mon choix, mais je voulais aussi vous remercier pour tout le chemin que vous avez parcouru pour arriver jusqu’ici. Alors, voilà pour vous mes bichons !

Hidan frappa deux fois dans ses mains et plusieurs serveurs/serveuses débarquèrent avec des bourses d’une belle taille dans lesquelles se trouvaient des trésors d’autres ethnies.

J’ai voyagé un peu partout, en même temps vu mon âge avancé vous m’direz: rien d’étonnant vieux con, hein ? ! Héhé. J’ai confectionné ces p’tits sacs avec des trésors d’autres planètes que j’ai déniché. J’sais pas si vous voulez les garder ou les vendre, mais y’a de quoi vous offrir une belle baraque, à vous et à vos proches. Alors profitez-en, pis surtout souriez: la vie est belle mes lascars !

Il tendit ses bras pour enlacer chacun des participants comme s’il était ami de longue date avec eux. Malgré les controverses et les critiques faites sur Hidan dans la presse, personne n’avait rien à redire de son comportement avec ses fans, même les plus fous ou turbulents. Il agissait constamment comme s’il était un de leur ami.

Le SM retourna auprès de Xiomara après avoir raccompagner les finalistes. Il lui fit signe de le suivre, afin qu’ils entament leur marche jusqu’à la base de lancement.

J’ai besoin d’aller sur Métamol. On pourra s’entraîner là-bas après le truc que j’ai à faire. Un proche ami a moi est décédé et je veux lui rendre hommage devant le peuple qu’il a sauvé. Tu comprends ?

Son regard s’était assombris, et son intention montrait le sérieux de ses paroles.

Suis-moi si tu le veux bien. Je te garantis que ça vaudra la peine. Je connais bien Métamol, et ils ont des choses à nous apprendre… comme l’art de la fusion. Je t’en parlerais dans les détails une fois qu’on sera là-bas ma belle.

La petite protégée du SM et Hidan se dirigèrent donc vers la base de lancement en compagnie d’une escorte de garde.


(c) sweet.lips
Xiomara Anelanz
avatar
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume *
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   Dim 30 Sep 2018 - 18:50
C'était avec surprise qu'elle comprit que le maître des lieux avait décidé d'accepter de faire d'elle sa servante. Au début, en entrant seule avec lui dans sa loge privée, c'était une idée qui lui avait traversée l'esprit. Elle s'était dit que s'il avait agit de la sorte avec elle c'était parce qu'il avait été convaincu par ses performances sur les différents tests qu'elle avait effectué juste avant et qu'il avait choisi. Cette dernière étape était comme une épreuve ultime, avait-elle pensée, mais elle n'avait ensuite pas voulu se mettre en tête que la suite ne serait que formalité. Outre la crainte du fait qu'il veuille possiblement profiter de son image publique et de son pouvoir pour fricoter avec elle, elle avait eut peur qu'un dernier test bien plus difficile soit à accomplir. Sa peur de foirer cet entretien l'avait mise quelque peu sous pression. Finalement, il avait simplement voulu plus la connaître, elle et son histoire. Comme si, en fin de compte c'était elle qu'il avait choisi.

Xiomara était touchée qu'il la prenne sous son aile, elle était pourtant certaine qu'après sa bourde il la laisserait tomber. Elle s'interrogea ouvertement sur cette décision et sa réponse fut encore une fois agréable à entendre, ce qui fit sourire la rouquine qui lui était désormais reconnaissante. Elle lui fit une courbette pour le remercier et lui répondit après s'être redressée.


"Merci pour la confiance que vous m'accordez. Je tâcherai de ne pas vous décevoir."


Elle allait tout faire pour qu'il soit satisfait d'elle mais se rendre utile pour les autres faisait partie de ses talents alors elle n'avait pas trop de craintes sur ça. La Draegghan savait faire passer les intérêts des autres avant les siens et son éducation au sein du temple lui avait donné toutes les connaissances nécessaires pour qu'elle soit à la hauteur. En revanche quelque chose la dérangeait un peu, c'était au sujet des médias qu'il avait évoqué. Elle leva sa main comme pour lui dire d'attendre un peu avant de partir et lui confia le fond de sa pensée, un peu gênée.


"Vous comptez vraiment en parler à la presse ? Ce n'est pas nécessaire vous savez, je suis simplement là pour être à vos côtés."


Xiomara n'aimait pas spécialement se retrouver sous le feu des projecteurs et préférait rester dans la discrétion. Cependant, avec tout ce qu'avait fait Hidan pour cet événement, il y avait peu de chances qu'il n'en parle pas aux médias. Il était passé par eux pour que son annonce soit diffusée et ceux-ci voudraient sûrement avoir les résultats du concours qu'il avait organisé. C'était quelque chose auquel elle n'avait pas trop réfléchis au départ, ces histoires de notoriétés l’intéressaient guère, et c'était à ce moment là qu'elle se rendit compte de l'impact que pouvait avoir sa présence auprès d'un personnage médiatique sur sa vie. Elle se gratta la tête ensuite, toujours gênée et fini par se dire que ce n'était pas si grave.

Hidan était allé s'occuper des autres candidats, Xiomara avait quittée la pièce et l'attendait patiemment dans le hall. C'était dans cet attente qu'elle remarqua plusieurs personnes amener des objets de grandes valeurs là où se trouvaient les autres participants au concours. Ce qui voulait dire qu'il leur offrait une telle récompense pour leur participation. C'était un geste très généreux de sa part qui impressionnait la femme aux cheveux rouges. Il revint vers elle un peu plus tard et lui parla de ses projets. Il voulait se rendre sur Metamol pour rendre hommage à un ami décédé, chose que comprenait tout à fait la Draegghan, qui ne sut pas vraiment quoi lui répondre.


"Toutes mes condoléances. Je vous suivrai là où vous le désirez."


Elle avait choisi quelque chose de sobre, ne sachant pas trop quoi ajouter. Il était toujours délicat d'évoquer une personne décédé et elle ne voulait pas manquer de respect de quelque façon à Hidan, ni à son ami. Ils partirent ensuite en direction de la base de lancement.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>   
 
(☞ ͡° ͜ʖ ͡°)☞ Hehe ! <PV>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HEHE visite sur Dratan V2
» New toy, new pleasure hehe [PV][+18]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz :: Métropole-