Partagez | 
 

 Découverte d'un vestige du passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gin Toraeda
avatar
Moojuu
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 998
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 655

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

MessageSujet: Découverte d'un vestige du passé   Ven 23 Mar 2018 - 0:20
Maintenant que Gin avait des informations sur son futur adversaire au tournoi, que pouvait-il faire ? Réfléchir encore et encore à sa façon de combattre, trouver ses points faibles ou une stratégie pour le vaincre ? Le fauve voulait la victoire, il n'était pas venu sur Dösatz pour participer au tournoi juste pour faire de la figuration. Il n'était pas à la recherche de gloire, simplement de savoir où il en était personnellement avec ses propres pouvoirs, ses capacités de combattants. Il savait que Pythar serait un adversaire redoutable, il lui paraissait plus fort que lui. Mais cette idée ne le tracassait pas, il n'avait d'ailleurs aucune certitude que ce guerrier Saiyan était réellement plus puissant. Tout ça était une question de point de vue et la panthère voulait garder une seule et unique chose en tête : qu'il pouvait gagner. Cette opposition allait être très intéressante et lui apprendrait quoi qu'il arrive des choses, tout comme son duel avec Incognito lui avait enseigné certaines choses. Gin était bien déterminé à montrer ce qu'il valait mais pourtant il n'avait pas prévu d'imaginer un plan. Bien qu'il avait observé Pythar pendant un moment et réfléchit à ses points faibles, il ne voulait pas mettre au point une stratégie. Pourquoi cela ? Parce que c'était un peu contraire à sa nature. Bien qu'il était quelqu'un de très réfléchis, le félin agissait beaucoup à l'instinct, et puis les combats ne sont pas suffisamment prévisibles pour inventer un plan parfait qui déciderait de l'issu du combat à l'avance. Il y avait une part de mystère, de chance, d'imprévu... Le genre de truc qu'on ne pouvait deviner qu'en étant voyant.

Perdu dans ses pensées, Gin Toraeda avait parcouru du chemin depuis la zone commerciale, il ne s'était pas rendu compte de combien de kilomètres il avait parcouru depuis, ni depuis combien de temps il avançait sans but précis. Il ne s'arrêtait pas trop pour savoir combien de temps était passé. Il avait beau avoir vécu longtemps sur Terre, sa nature sauvage lui permettait parfois de se déconnecté de ces mœurs sociales et de profiter simplement de l'instant sans avoir à courir après le temps. Cependant, à ce moment là il s'était rendu compte qu'il ne savait plus trop où il avait mit les pieds. Gin leva la tête vers le ciel gris et noir annonçant la pluie d'ici peu, et qui ne lui permettait pas d'avoir une idée de l'avancée de la journée. Dans peu de temps la pluie tomberait et il risquait de prendre une bonne douche. En vérité ça ne le dérangeait pas tant que ça, il avait souvent vécu en pleine nature dans des conditions pas forcément très confortables mais à choisir il préférait quand même rester au sec.

La panthère se mit à regarder tout autour de lui pour trouver un endroit où s'abriter, mais il n'était plus vraiment dans une zone commerciale, alors que pourtant c'était une planète très portée sur le commerce. Il se retrouvait vers un endroit qui avait l'air abandonné, ce grand bâtiment qu'il y avait sur sa gauche paraissait ancien et délabré. Des marques de toutes origines ornaient les parois de la bâtisse. Combats, rafistolages, salissures... On pouvait imaginer pas mal de choses. Le guerrier aux poils noirs se rapprocha de ce bâtiment qui pour on ne sait quelle raison lui donnait un sentiment étrange. Il se dirigea vers la porte d'entrée alors que des gouttes de pluie commencèrent à tomber et tenta de l'ouvrir mais elle était verrouillée. Bien qu'il trouva cela étrange qu'un bâtiment abandonné soit fermé, Gin n'insista pas plus et commença à s'éloigner. Mais c'était en faisant quelques pas et en contournant le lieu qu'il remarqua un énorme trou dans l'un des murs alors qu'il était passé dans la ruelle d'à côté. Si on n'y faisait pas attention de loin on ne la remarquait pas, d'autant qu'il y avait plusieurs vieilles caisses à côtés. Le Moojuu décida d'entrer à l'intérieur, passant ce trou qui l'obligeait à se courber, lui qui faisait plus d'1m90. De l'autre côté, une pièce toute aussi vétuste que ne l'était le bâtiment vu de l'extérieur. Des feuilles parsemant le sol, des chaises brisés et renversés, des portes entre-ouvertes... Tout était sens dessus dessous. Gin s'aventura un peu plus profondément dans le bâtiment faiblement éclairé par quelques néons encore intacts et par la lumière de l'extérieur qui entrait par des trous. Soudain, Gin heurta quelque chose de métallique avec son pied, il baissa la tête pour découvrir une sorte de pancarte avec une inscription, mais celle-ci n'était pas complète car il manquait un morceau de l'objet.

"... Défenseurs... ? Qu'est-ce que c'est que ça ?"

Cela ressemblait à ce genre de truc qu'un groupe de personne pouvait mettre fièrement dans le hall d'entrée, comme une citation importante à ne pas oublier. Ou bien c'était un nom donné à une compagnie ? Gin n'en savait rien mais le mystère qui entourait ce lieu l'intriguait de plus en plus. Il continua sa découverte de ce bâtiment qui semblait être assez grand pour contenir beaucoup de pièces différentes, comme si ce n'était pas seulement un lieu de travail mais aussi un lieu de vie. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Alors que Toraeda réfléchissait à tout ça il entendit un bruit, il se retourna brusquement alors qu'il ne voyait pas grand-chose à plus de six ou sept mètres de lui.

"Il y a quelqu'un ?"

Heureusement, Gin Toraeda était un Moojuu, il pouvait donc se fier à ses sens sur-développés. Sa vue par exemple était bien meilleure qu'un être humain et il pouvait mieux distinguer les formes dans l'obscurité. Il n'aurait donc pas de mal à savoir si quelqu'un d'autre était aussi présent dans ce bâtiment.
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif / Cannon Garric / Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Sayan / Final Shine Attack
Techniques 1/combat : Final Flash

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Ven 23 Mar 2018 - 3:38
Les premiers jours sur Dösatz étaient plutôt paisibles.
Au départ, je restais surtout dans le quartier de la base de lancement de capsules, choisissant de découvrir mon environnement petit à petit, maison par maison, boutique par boutique. Disons-le clairement, j'ignore combien de temps je resterais sur cette planète. Deux jours? Un mois? Trois ans? Je ne saurais donner une réponse précise à l'heure actuelle.
Pour aujourd'hui, je poursuis ma découverte de la métropole, allant toujours plus loin que l'endroit où je m'étais arrêté la veille.

Ayant laissé mon sac dans ma petite chambrette à l'auberge, j'étais bien plus libre de mes mouvements et ça se ressentait dans ma démarche plus fluide, rapide et agile que lorsque j'étais arrivée ici, chargée de mon gros sac de voyage.
Tout en marchant sans but précis, je laissais traîner l'oreille à gauche à droite, écoutant quelques bribes de conversation de part et d'autre des rues assez fréquentées que je traversais.
Globalement, tout semble assez paisible dans les propos des gens. La planète ne semble pas traverser de crise particulière. De ce que j'avais pu entendre cependant, la planète avait déjà été gouvernée par un tyran du nom de Freezer, avant que le régime politique change de manière drastique et maintenant, la population "s'auto-gère", ce qui me semble un peu "bancal" comme système politique... M'enfin bon, je suis venue ici en touriste et je n'ai pas vraiment à me mêler des histoires d'autres planètes comme ça, surtout lorsque je viens d'arriver il y a quelques jours et que je connais rien de précis sur cette planète.

Au gré des conversations écoutées à gauche à droite et de ma propre exploration, je finis par apprendre la présence proche des ruines ayant été le fief d'un groupe de résistants, qui avaient jadis défendus la planète contre l'envahisseur.
Sur le coup, je veux bien admettre que ma curiosité a été piquée.
Autant sur la Terre, je ne connais que la fameuse "Z Team" comme protectrice de la Terre, avec son propre mode de fonctionnement et ses petites victoires relayées à travers le monde; autant je serais bien curieuse de savoir ce qu'avaient bien pu faire ces défenseur de Dösatz.

Après une heure d'errance, je finis par trouver les fameuses ruines. Par contre, ce bâtiment est un vrai gruyère, percé de part et d'autre de trous. On ne dirait pas des signes de fatigue du béton, qui se serait affaissé sur lui-même, par faute d'entretien.
Après, je trouve ça étrange que les seuls vestiges de "défenseurs" de la planète se résument à cette ruine... Peut-être que je me méprends et qu'un temple, un mémorial ou autre a été bâti quelque part; peut-être que je suis même passé à coté, qui sait?
Ne voyant pas de panneau d'interdiction d'entrer, je me risque à rentrer dans le bâtiment, choisissant de poursuivre mon exploration plus en avant.

Quelques minutes passent et un constat rapide s'impose: il y a eu du grabuge ici. J'ignore si ce sont des squatteurs ou des casseurs qui n'avaient rien d'autre à faire que démolir le mobilier, mais les meubles fracassés à gauche à droite, ce n'est pas du pourrissement du bois ou je ne sais quoi encore.
Après, peut-être que les Défenseurs ont été amenés à affronter un ennemi dans l'enceinte même de leur quartier-général et que la bataille a laissé les séquelles que l'on voit aujourd'hui? Je ne sais pas vraiment en fait, il faudrait que je me renseigne.

Une voix se fait alors entendre dans la pièce juste à ma gauche, me faisant sursauter et me mettre en position de combat, par pur réflexe, tous les sens aux aguets.

"Je... Oui, mais je ne suis pas là pour causer des ennuis!
Je suis juste venue explorer cet endroit et en apprendre plus sur les gens qui habitaient autrefois ici!"


Je choisis finalement de m'approcher et entrer doucement dans la pièce, mains levées à hauteur de la tête, face à l'inconnu... qui s'avère être un homme-félin?

"Vous voyez? Je n'ai pas d'armes et je ne cherche pas à piller ce vestige.
Et vous? Que faites-vous ici?"


Après un temps de réflexion, le dialogue me paraissait être la meilleure option. Si je n'avais pas répondu à cet homme-félin, il aurait bien pu être plus méfiant et il aurait peut-être même pu m'attaquer de suite. Mais là, j'ai choisi de me montrer au grand jour, histoire de montrer au maximum que je ne suis pas "malveillante".
Bon, on va dire que j'ai toujours une chance d'attaquer, avec mes paumes tournées vers le fauve, en crachant quelques boules de Ki et en utilisant la Téléportation pour fuir, profitant de la diversion des boules d'énergie...
Après, de ce que je peux constater, c'est que le Ki de cette homme-félin est aussi immense et j'ai bien l'impression que je ne ferrais pas long feu, si je venais à le combattre dans de telles conditions.
Gin Toraeda
avatar
Moojuu
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 998
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 655

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Dim 25 Mar 2018 - 22:42
Manifestement abandonné, l'ancien repaire de l'alliance des défenseurs avait été saccagé sans qu'on ne sache vraiment par qui ou par quoi. En principe ce genre de lieu attirait les vandales, les malfrats ou les sans abris. Après la fin de l'équipe qui défendait la paix il avait dû s'en passer des choses et ceux qui étaient passés par là n'avaient pas prit soin de garder les lieux dans l'état dans lequel ils l'avaient trouvé à la base. Peut-être même que, comme la panthère aujourd'hui qui était parti hasardeusement à la découverte de ce bâtiment, ils ignoraient tout de ce lieu et de ce qu'on y faisait. Ils avaient simplement eut besoin d'emprunter ce lieu, temporairement, sans qu'il ne soit en la possession de qui que ce soit. Mais de toute manière ça n'avait plus aucune importance aujourd'hui puisque aucun membre de l'Alliance des Défenseurs n'était là pour défendre cet endroit qui leur avait servi d'habitation pendant plusieurs années.

En voyant cette plaque contre laquelle son pied s'était heurté, Gin Toraeda n'avait pas du tout pensé à ce groupe de justiciers qui avait commencé à se faire connaître il y a plus d'une décennie de cela. Le fauve avait déjà vaguement entendu parlé d'eux mais à vrai dire il ne les connaissait pas et il n'imaginait pas un seul instant que leur repaire se situait sur Dösatz... Et donc encore moins qu'il venait d'y mettre les pieds il y a quelques minutes de cela. Le mot qu'il avait lu sur la plaque métallique ne lui évoqua donc rien et il ne fit pas le rapprochement avec l'équipe dirigée par le fameux Peter. Après tout, il s'agissait peut-être d'un monde bondé de guerriers aux pouvoirs incroyable mais la majorité des populations de l'univers ne savaient quand même pas se battre et tout n'était donc pas lié aux arts-martiaux et aux combats surhumains. Voilà aussi pourquoi Toraeda n'avait pas du tout imaginé être dans le repaire de l'Alliance des Défenseurs, mais peut-être allait-il finir par le découvrir ? C'était l'occasion d'en apprendre plus.

Alors qu'il s'était aventuré dans ce bâtiment tout seul, Gin fut soudainement attiré par un bruit qui annonçait la présence d'au moins une autre personne ici. Un squatteur ? Possible. Cela pouvait également être un animal égaré mais le fauve avait ses sens en éveil et ressentait une énergie de guerrier ou disons quelqu'un dégageant une aura supérieure à la plupart des individus, raison pour laquelle il avait pensé à un combattant. Pour autant il ne fut pas tellement craintif, il avait regardé dans cette direction d'où provenait le bruit et entendit par la suite une voix féminine avant de découvrir une Saiyanne qui s'approchait de lui. Curieusement elle n'avait pas une apparence similaire à ceux de sa race, il pouvait le remarquer par l'absence d'armure typique des guerriers de l'espace, remplacé par un accoutrement qui rappelait le genre de tenue portée sur Terre. Elle avait aussi une longue chevelure blanche, ce qui pouvait surprendre étant donné que les Saiyans étaient naturellement bruns et qu'elle n'avait pas l'air suffisamment âgé pour avoir quelques cheveux blancs. Le félin, avec sa mine renfrognée habituelle la fixa pendant quelques instants, l'écoutant dire qu'elle faisait de l'exploration ici, tout comme lui en fait. C'était une drôle de coïncidence.

"Vous savez donc qui habitaient ici autrefois ? Parce que je n'en ai pas la moindre idée."

Elle avait dit qu'elle était ici pour en apprendre plus sur ceux qui habitaient ici avant que ce ne soit abandonné, ce qui voulait dire qu'elle ne les connaissait pas bien, mais elle pouvait avoir une idée de qui ils étaient si elle cherchait plus particulièrement à s'intéresser aux Défenseurs et à leur histoire en venant ici. Il n'y avait pas à l'entrée de pancarte indiquant que c'était le QG de l'Alliance des Défenseurs, ce serait un peu trop visible et surtout après toutes ces années si elle avait existé elle serait probablement tombée de là où elle avait été mise. Les pièces étaient trop faiblement éclairés pour voir s'il y avait des indications sur l'identité de ceux qui y avaient vécus mais en cherchant bien ils trouveraient sûrement. Le Moojuu ne fut pas très expressif, comme d'habitude, mais il ne se montra pas menaçant malgré son regard de fauve, la jeune femme n’apparaissait pas non plus hostile ce qui apaisait déjà d'éventuelles tensions. Gin répondit finalement, après avoir jeté brièvement un œil sur la plaque qu'il venait de heurter, reportant son regard sur la Saiyanne.

"Comme vous, je ne fais qu'explorer... J'étais un peu surpris de retrouver quelqu'un à l'intérieur."

En fait si elle avait été là pour piller ça ne l'aurait pas dérangé plus que cela. Cet endroit avait été abandonné, il n'appartenait plus à personne de toute façon. Mais un pilleur avait parfois de mauvais réflexes et pouvait se montrer dangereux s'il avait l'impression que la présence de quelqu'un pouvait compromettre ses plans. Tout dépendait en fait du type de personne que c'était. Cette femme affirmait être là seulement pour explorer, et à part si elle avait menti il n'avait donc aucune raison de craindre quelque chose de sa part. Mais dans ce monde plein de guerriers de toutes sortes il y avait toujours une crainte de devoir finir par se battre.

"Je suis arrivé là un peu par hasard. En fait, sans trop savoir pourquoi, en arrivant jusqu'ici ce bâtiment m'a intrigué... Comme s'il portait en lui une lourde histoire. Vous êtes là pour ça ? Vous êtes venue spécialement pour découvrir ce lieu ? Si c'est le cas j'imagine que ceux qui y ont vécu ne sont pas n'importe qui."

Il n'avait pas encore pensé à l'Alliance des Défenseurs, ces justiciers qui, plus que défendre Dösatz s'avançaient surtout comme étant le bouclier qui protégeait l'univers des menaces comme celles des démons de Gohen ou encore l'Alliance Maléfique. Gin avait entendu quelques histoires sur cela mais pour l'heure il ne savait pas qu'il était dans le repaire même de ces défenseurs de la paix.
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif / Cannon Garric / Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Sayan / Final Shine Attack
Techniques 1/combat : Final Flash

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Lun 26 Mar 2018 - 0:35
Bon, au moins, mon interlocuteur ne semble pas nerveux ou même belliqueux et ne cherche pas le conflit verbal ou physique. C'est une bonne chose, parce que je n'avais guère envie de me battre ici et de prendre le risque de détruire cet endroit.

Je croise les bras, en réponse à sa première question:

"Eh bien, de ce que j'ai pu entendre par-ci et par-là, il s'agissait du repaire de protecteurs de la planète.
Pour le nom, je crois avoir entendu "Défenseurs" à quelques reprises. En revanche, j'ignore les causes qui ont conduites à un bâtiment dans un tel état et à la disparition soudaine de ces "Défenseurs".
Peut-être ont-ils croisés la route d'un puissant ennemi, mais je ne sais pas quelle aurait été l'issue d'un tel combat."


Bras toujours croisés, j'observe plus attentivement les lieux, commençant un tour de la pièce, observant minutieusement les murs, écoutant d'une oreille distraite les propos de l'homme-fauve:

"Oh, vu qu'il n'y a aucune protection à l'entrée du bâtiment, j'imagine que tout le monde peut rentrer à sa guise. Pour ma part, je m'attendais à l'éventualité de croiser quelqu'un ici, même si ça reste assez surprenant."

Je trouve un des fameux "trous" traversant le bâtiment et passe doucement mon doigt sur le bord, surprise du coté extrêmement lisse. Il ne semblait pas y avoir la moindre imperfection et ces murs donnaient vraiment l'impression d'avoir été découpés par quelque chose; un laser ou un rayon d'énergie peut-être.
"L'ennemi" aurait-il attaqué le quartier général des "Défenseurs" de l’extérieur, cherchant à les ensevelir sous les décombres de leur propre maison? Difficile à dire.

Je me tourne de nouveau vers l'homme-fauve, faisant quelques étirements avec les bras:

"Je ne connaissais pas cet endroit avant de venir ici. Je visite la métropole que depuis quelques jours et j'en ai entendu parler quelques fois, avant de me décider à venir voir de mes propres yeux.
Après, je sais qu'il y a des "défenseurs" sur ma planète natale, la Terre, en complément des policiers et autres forces de l'ordre "habituelles". J'aurais pu m'attendre de base à retrouver le même type de "protecteur" sur d'autres planètes."
Gin Toraeda
avatar
Moojuu
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 998
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 655

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Mar 27 Mar 2018 - 16:24
Le regard de Gin était fixe, bien qu'il n'était pas menaçant, sa mine impassible alliée à son visage de fauve pouvait le rendre un peu intimidant. Sans parler du fait qu'il était assez impressionnant physiquement du haut de son 1m92 et de sa musculature développée. Malgré ça, la jeune femme qu'il avait en face de lui ne sembla pas inquiète, elle affichait une décontraction assez étonnante alors que ce lieu n'était pas vraiment le meilleur endroit pour être serein. Elle n'avait pas du tout l'air d'être une menace, comme lui n'en était pas une pour elle. Il n'avait pas le sentiment qu'elle lui mentait sur ses intentions, certains pouvaient cacher leur jeu mais ça n'avait pas l'air d'être son cas, elle qui avait l'air d'agir vraiment spontanément.

Cette fille répondit à Gin en disant que ce lieu s'agissait autrefois du repaire des fameux Défenseurs. Aussitôt, Gin repensa à ce qu'il venait de voir, reportant son regard sur la plaque qu'il avait cogné avec son pied il y a quelques instants. Cela semblait juste. Il releva la tête en se souvenant de ces guerriers de la justice qui avaient aujourd'hui tous disparus à priori. Le fauve resta silencieux alors qu'elle évoquait ses théories, il souffla en regardant de nouveau la plaque puis l'état misérable des lieux.

"Les défenseurs ? L'Alliance des Défenseurs. C'était donc leur repaire... Quelle hasard que je mette les pieds ici sans le savoir. Je ne sais pas s'ils ont été attaqués mais il paraîtrait que leur association ait finie par prendre fin suite à la disparition mystérieuse de certains de leurs membres. Enfin, tout ça ne sont que spéculations..."

Alors qu'elle prenait ses aises en commençant à marcher ici et là dans la pièce, prouvant une nouvelle fois sa décontraction, elle affirma ne pas avoir été surprise de trouver quelqu'un ici. Il était vrai que c'était une possibilité puisque le lieu n'était pas gardé et qu'il n'appartenait plus à personne. Néanmoins de se retrouver nez à nez avec quelqu'un en pleine journée alors que c'était un lieu assez reculé et donc probablement fréquenté qu'à de rares occasions, c'était tout de même un peu inattendu de faire une rencontre. Gin resta à sa position en l'écoutant, elle avoua qu'elle n'était pas d'ici, qu'elle venait juste d'arriver sur Dösatz et encore mieux... Qu'elle venait de la Terre ! C'était encore plus surprenant. Parmi toutes les âmes qui se baladaient sur Dösatz, venant des quatre coins de l'univers, le Moojuu était tombé sur quelqu'un qui venait de la planète où il avait vécu une grande partie de sa vie. Mais il avait remarqué que la jeune femme aux cheveux blancs avait une puissance bien plus élevée qu'un simple terrien lambda. Elle était particulière. Comme lui elle devait donc être originaire d'ailleurs. Évidemment, la panthère n'était pas du genre à y aller par quatre chemin et s'exprima rapidement sur le sujet.

"La Terre ? Vraiment ? C'est marrant parce que moi aussi je viens de cette planète. En fait ça fait un petit moment que je n'y suis pas retourné maintenant... Enfin, j'ai comme l'intuition que, tout comme moi, vous n'êtes pas une terrienne de base. Je me trompe ?"

Il ressentait l'énergie de cette fille, elle n'était pas banale mais il préférait avoir un échange avec elle pour en savoir plus plutôt que de tirer des conclusions hâtives. Gin n'était cependant pas trop sûr de se tromper, les Moojuus avaient une bonne intuition en général. La Terre était finalement habitée par beaucoup d'espèces différentes, cela démontrait que les choses avaient évolués, et désormais la planète bleue ressemblait un peu plus à Dösatz, très cosmopolite.
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif / Cannon Garric / Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Sayan / Final Shine Attack
Techniques 1/combat : Final Flash

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Mer 28 Mar 2018 - 0:20
M'oui, j'imagine que l'on pourrait se poser la question de pourquoi je ne suis pas plus surprise que ça de tomber sur un homme-fauve aussi massif dans une maison semblant abandonnée.
J'aurais pu esquisser un mouvement de recul, sursauter, détourner les talons et m'enfuir en courant ou même attaquer à vue cette personne.
Mais, j'avais depuis un moment caressé l'idée que l'univers était vaste et que je trouverais sans aucun doute de nouvelles choses, si je venais à visiter d'autres planètes.
Et puis, les hybrides du genre de cet inconnu, il m'est arrivé d'en croiser à quelques reprises sur Terre et, même si le gabarit de ce dernier est plus élevé que la moyenne, rien en lui ne m'effraye ou me surprend spécifiquement.

Je finis par reporter mon attention sur mon interlocuteur, qui semble avoir réagi à mes propos, le mettant en lien avec des informations qu'il semble avoir acquis de son coté.
Croiser nos informations pourrait être très utile et nous permettre d'en apprendre un peu plus sur cet endroit.

Je croise les bras, en faisant à nouveau les cent pas, m'arrêtant devant un trou dans un mur:

"Leur départ pourrait être logique, si votre hypothèse est la bonne.
Un groupe qui perd son leader ou même un autre membre, de manière violente peut-être, au terme d'un combat ardu, peut voler en éclats et se séparer.
Après, on peut aussi considérer l'étrangeté d'une chose, à savoir le fait que des "Défenseurs" de cette planète disparus n'aient pas droits à un mémorial, ne serait-ce que pour les remercier des services donnés à ce monde.
Peut-être qu'ils ont aussi décidés de s'installer ailleurs, à l'abri des regards, surtout de celui du ou des assaillants de leur base et qu'ils ont choisi d’œuvrer dans l'ombre à partir de maintenant."


Oui je sais, j'ai tendance à beaucoup parler, lorsque je suis en pleine réflexion. Mais bon, pour ma défense, je parle jamais toute seule; ici je parle à haute voix parce que je sais que quelqu'un m'écoute et recherche la même chose que moi.
Je hausse un sourcil, surprise par la réponse de l'homme-fauve, me disant qu'il était également originaire de la Terre. Et son "intuition" touche dans le mille, concernant le fait que je n'étais pas "Terrienne".

Je passe distraitement la main droite dans ma longue chevelure blanche, levant les yeux au ciel:

"Votre intuition est tombée juste.
Je suis une Saiyane, née sur Terre et confiée à des Terriens par mes deux parents Saiyans, partis pour une longue enquête, qui a fini par les tuer.
C'est en partie pour découvrir la vérité sur leur mort que j'ai pris la route vers d'autres planètes et Döstaz était ma première destination.
Et vous me dites que ça fait un moment que vous n'êtes pas retourné sur Terre? Vous voyagez beaucoup de planète en planète ou vous êtes resté à Dösatz depuis votre départ?"


Vous pensez que j'en dis trop? Que ce soit sur la mort de mes parents ou mes questions, je ne pense pas trop en dire ou même être intrusive. De fait, si mon interlocuteur me fait clairement savoir sa gêne concernant mes questions, je laisse tout tomber et on passe à un autre sujet, fin de l'histoire.
Gin Toraeda
avatar
Moojuu
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 998
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 655

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Ven 30 Mar 2018 - 16:27
Le repaire abandonné des Défenseurs était peut-être finalement un bon endroit pour faire de nouvelles rencontres, dans le sens où ce lieu était chargé d'histoire et donc qu'il permettait d'avoir une conversation entre deux personnes qui s'intéressaient à celle-ci. C'était le cas de cette saiyanne et de Gin, qui aimaient s'intéresser à l'histoire. Il ne faisait aucun doute qu'il y avait beaucoup de choses à dire sur Peter et sa bande, ils avaient fait parler d'eux pour de bonnes raisons, défendre la paix. Dösatz n'était pas un monde où ils avaient fait leur plus grandes batailles, c'était certain, mais en revanche ils avaient certainement ici aussi fait le bien. C'était assez incroyable de se retrouver dans un tel endroit, quelques années plus tôt ils devaient être là à se rassembler pour parler de l'univers. Le fauve pouvait imaginer cela aisément, et sans doute que la fille qu'il venait de rencontrer devait elle aussi se rendre compte de l'importance de ce lieu.

Hormis leur intérêt pour le QG de l'Alliance des Défenseurs, ou du moins ce qu'il en restait, ils avaient encore autre chose en commun. La planète Terre était celle qui les avaient vus grandir. Encore une belle coïncidence, qui aurait pu prévoir qu'ils se retrouveraient ici sans même s'être connus avant ? Alors bien sûr venir d'une même planète ne voulait pas dire qu'ils se connaîtraient forcément mais c'était une drôle de coïncidence. Et en plus de ça ils étaient tous les deux des immigrés qui avaient prit la planète bleue pour résidence. Ils avaient décidément beaucoup de choses en commun. C'était ce qui attisa un peu plus la curiosité de Toraeda concernant la belle aux longs cheveux blancs. Il l'a soupçonnait déjà de ne pas être une simple humaine et il voulait en avoir le cœur net. Et comme il n'était pas du genre à y aller par quatre chemins, il avait décidé de lui demander directement. Mais nous y reviendrons plus tard, avant ça le sujet des Défenseurs n'était pas encore clos, elle se demanda pourquoi il n'y avait pas de mémorial en leur honneur. C'était une bonne question. Gin ne connaissait pas bien ce qui s'était passé et il ignorait même que leur base était ici avant de venir. Toutefois, bien qu'il découvrait encore Dösatz il imaginait quelque chose. Il regarda autour de lui en hochant de la tête puis reporta son regard sur la jeune femme.

"C'est vrai. Mais de ce que j'ai compris, hormis le tournoi de Dösatz et les installations d'entraînements, il n'y a pas beaucoup de combats en dehors sur cette planète. Pas de conflits intergalactiques du moins, ou très peu. C'est une place neutre. Cela peut peut-être expliquer pourquoi les Défenseurs ont un peu été oubliés par les habitants ? Et puis, si cet endroit était bel et bien leur QG pas sûr qu'ils avaient envie que tout le monde connaissent la position de leur repaire. Après tout, c'est un endroit un peu reculé... Les Dösatziens ignoraient peut-être l'existence même de cette base ici."

Alors qu'il restait assez statique, elle semblait avoir la bougeotte, elle marchait ici et là tout en maintenant la conversation avec le fauve. Ce dernier continua lui aussi à observer les lieux, mais en restant plus calme. Elle parla finalement de ses origines, comme le lui avait demandé Gin. Malgré sa chevelure blanche elle était bel et bien une saîyanne, sans doute qu'elle avait apprit à vivre en tant que terrienne. Le Moojuu se demanda si son goût pour le combat, comme tout bon saiyan, avait aussi disparu mais il en doutait. Il constata qu'elle n'avait aucune gênes à parler de son passé à un inconnu et même pas d'évoquer la mort de ses parents. Cela pouvait paraître osé mais on pouvait aussi se dire qu'en avouant des choses sur soit-même on pouvait aussi installer une certaine confiance avec son interlocuteur. C'était peut-être ce qu'elle faisait, ou juste qu'elle racontait facilement sa vie. Au moins elle paraissait sincère.

"Saiyane alors ? Je vois, à première vue ce n'est pas si évident, vous vous êtes bien imprégnée de la culture terrienne. Logique, quand on a toujours vécu sur Terre. J'ai ça en moi, moi aussi. " Il sourit en pensant au fait qu'encore une fois ils avaient quelque chose en commun, puisque tout d'eux courraient de planète en planète à la recherche de quelque chose."Oui, je suis indépendant depuis longtemps. J'ai visité plusieurs planètes, me rendant compte que toutes ne sont pas aussi paisibles que Dösatz ou la Terre. Je suis un Moojuu, une race d'hommes-fauves humanoïdes, pour la plupart, il existe différentes sortes... On est de grandes bêtes poilus dotés de conscience pour faire simple. Si je parcours les mondes c'est parce que je suis moi aussi à la recherche de quelque chose : la planète d'origine de mon espèce. La légende dit qu'elle a été détruite mais qu'un jour elle réapparaîtra. Mais puisque nous avançons autant dans la découverte de l'autre, autant faire les présentations. Je m'appelle Gin Toraeda, et vous ?"

Il était sans doute temps qu'ils se présentent, ils commençaient à bien discuter et avaient visiblement beaucoup de choses à partager. Le fait de trouver quelqu'un d'un peu comme lui faisait plaisir à la panthère, chacun avait sa propre histoire mais tout le monde n'en avait pas une similaire. Cette femme lui ressemblait par contre sur certains points, ça faisait des choses à raconter.
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif / Cannon Garric / Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Sayan / Final Shine Attack
Techniques 1/combat : Final Flash

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Ven 30 Mar 2018 - 22:12
Je me retourne vers l'homme-fauve, alors qu'il poursuit la discussion, me parlant d'un point que je n'avais pas entendu depuis mon arrivée. Les habitants dont j'avais entendu les propos parlaient souvent de tout et de rien et j'avais assez peu de références à ces fameux "Défenseurs". Ils parlaient quand même pas mal de ce fameux "tournoi" mentionné par mon interlocuteur.

Je croise les bras derrière ma tête, tapotant un temps du pied gauche:

"J'imagine que vous avez raison. La neutralité de cette place et son isolement peuvent expliquer tout ça. Cela expliquerai pourquoi j'ai entendu peu d'infos sur ces "Défenseurs" et plus de références à ce tournoi.
Après... Quelque chose me perturbe sur ce bâtiment... Les trous semblent avoir été faits de l'intérieur vers l'extérieur du bâtiment.
Si ces espèces de "lasers" avaient été tirés de l'extérieur vers l'intérieur, il y aurait eu d'avantage de destruction interne et on se serait même trouvés à discuter au milieu d'un cratère."


Hum... C'est bizarre; j'ai vraiment l'impression de parler plus que d'habitude... Je suis d'habitude plus discrète et je parle moins souvent... Qui sait, peut-être que je me sens juste plus à l'aise avec cet inconnu. Je ne saurais pas trop quoi en dire, mais bon, faisons avec.

Je passe la main dans mes cheveux blancs:

"Oh, j'imagine aussi que ma couleur de cheveux peut prêter à confusion.
De base, j'avais les cheveux noirs, comme n'importe quel Saiyan "pur" et je me suis teint les cheveux il y a deux ans.
Après, j'imagine que je dois aussi différer par le fait que j'ai été élevée "à l'humaine".
Une planète qui disparaît et réapparaît comme ça? C'est particulier comme concept. On dirait plus un vaisseau qui va et vient à travers l'univers, comme une sorte "d'Arche".
Je m'appelle Karifu. Enchantée de vous rencontrer."


Je finis ma phrase en m'inclinant respectueusement devant le dénommé Gin. Petit à petit, j'apprenais à connaitre et apprécier l'homme-fauve, avec qui je semblais avoir quelques atomes crochus, ce qui est plutôt appréciable. Moi qui m'imaginait bien faire quelques nouvelles rencontres, je reste surprise de croiser quelqu'un venant de la Terre et semblant partager quelques uns de mes intérêts.

"Sinon, vous me parliez d'un "tournoi" à l'instant. Vous pourriez m'en dire plus? Ça ressemble au Championnat d'arts martiaux sur Terre?"

L'évocation d'un tournoi, sur une planète que Gin me disait être "neutre", m'interloque quelque peu. C'est une planète plutôt tranquille, mais qui prendrait plaisir à voir des gens se battre en arène ou un truc du genre?
Gin Toraeda
avatar
Moojuu
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 998
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 655

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Mer 4 Avr 2018 - 1:20
Cette jeune femme semblait avoir beaucoup d'énergie : elle faisait les cents pas et parlait beaucoup. Elle était une saiyanne après tout, et puisqu'elle ne semblait pas guidée principalement par le combat comme la majorité de ses congénères, il devait y avoir autre chose qui la motivait. La découverte de ruines ? Probablement, sinon elle ne serait peut-être pas là. Ce lieux pouvait attiser l'excitation de tout ceux qui se faisaient une joie de découvrir un lieu historique, comme s'ils étaient là pour percer le mystère d'un secret enfouis sous ces débris depuis des années, et que personne n'aurait vu jusqu'ici. Il était vrai que ça pouvait être passionnant, surtout sur le terrain en mode Indiana Jones. Gin appréciait découvrir de nouvelles choses, de nouveaux endroits, lui aussi. Il avait bien été obligé de le faire à chaque fois qu'il s'était aventuré sur une autre planète et à vrai dire il aurait sans doute arrêté depuis longtemps si cela ne lui plaisait pas.

"C'est vrai... Il y a peut-être eu un combat à l'intérieur du bâtiment. "Fit-il en regardant à nouveau autour de lui, alors que la pièce était toujours si sombre."Peut-être plusieurs, même... On peut imaginer beaucoup de choses sur l'origine de ces conflits. Ce n'est peut-être pas l’œuvre des anciens membres ou peut-être que si,  justement. Ils pouvaient très bien avoir des désaccords violents ou essuyer une attaque ennemie. Je ne sais pas..."

Il avait dit cela juste avant de s'intéresser un peu plus à la jeune femme, s'interrogeant sur ses origines et dévoilant par la même occasion les siennes. Elle lui confirma qu'elle avait bien prit le pli de la culture terrienne, ce qui était très perceptible mais qui du coup agissait en trompe-l’œil concernant ses racines saiyannes. On ne pouvait le deviner qu'en ayant des indications de sa part ou bien une capacité très prononcée à sentir les ki. Avant de dire qu'elle s'appelait Karifu, elle s'interrogea sur la planète d'où venait Gin. Celle-ci étant chargée d'histoire, il y avait beaucoup à dire mais le félin, ne la connaissant pas en profondeur car il n'y avait jamais vécu, ne pouvait que raconter ce qu'on lui avait déjà expliqué par le passé. Raneas lui avait un peu parlé de Baelfire, mais c'était surtout Oker Etinsaeta qui lui avait apprit en grande partie ce qu'il savait aujourd'hui. Et oui, malheureusement jusqu'ici son voyage à travers les planètes n'avait pas été très prolifique en informations. Le fauve en savait néanmoins assez pour pouvoir en parler sans dire n'importe quoi, il prit donc la parole pour donner quelques explications à la jeune femme.

"Ce n'est pas vraiment ça. De ce que je sais une catastrophe est survenue et a tout détruit, rendant la planète invivable et les rares survivants ont fait leur vie ensuite à travers l'univers sur d'autres mondes. Ce qui fit de notre planète, Baelfire, un monde perdue dont on ignore la position exact. C'est arrivé il y a des générations de cela mais les descendants en parlent encore."

Évidemment, une tragédie marquait forcément tout un peuple, et même plusieurs puisque les Moojuus n'étaient pas les seuls à vivre sur Baelfire. Gin, qui n'avait pas beaucoup bougé depuis tout à l'heure commença à se déplacer alors qu'il écoutait Karifu. Il avait repéré quelque chose contre le mur : un interrupteur. La panthère s'approcha pour l'enclencher, un néon se mit alors à vibrer en faisant du bruit, s'éclairant par à coups, rendant la pièce un peu plus visible. La jeune femme se posait maintenant des questions sur le tournoi qu'il avait évoqué tout à l'heure. Etant Saiyanne, il n'était pas étonnant de voir que ce genre de compétition basé sur les arts-martiaux principalement l'intéressait. Gin hocha de la tête, s'approcha un peu d'elle tout en croisant les bras simplement.

"Ça vous intéresses, hein ? Comme vous l'avez supposé c'est bien un championnat d'arts martiaux semblable à celui qui se déroule sur Terre. Sauf que celui-là rassemble les meilleurs guerriers de l'univers. Enfin, meilleurs... Disons plutôt ceux qui veulent bien s'y inscrire. Cela attire beaucoup de monde forcément. D'ailleurs, je m'y suis inscrit et je suis actuellement encore dans la compétition. Mon prochain combat arrivera sans doute bientôt. Je sais pas comment ça va se passer mais j'espère aller le plus loin possible. Vous auriez aimé y participer j'imagine ? Votre soif de combat est-elle la même que les autres malgré votre temps passé sur Terre ?"

Gin avait pensé au fait qu'il se pouvait bien que des guerriers plus puissants encore ne participent même pas au tournoi. Après tout les meilleurs guerriers de l'univers n'étaient pas obligés de s'y inscrire. C'était surtout pour tout ceux qui avaient envie de se mesurer aux autres, et bien sûr parmi eux il y en avait qui faisaient parti des combattantes les plus puissants. Cela devait intéresser une Saiyanne comme Karifu.
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif / Cannon Garric / Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Sayan / Final Shine Attack
Techniques 1/combat : Final Flash

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Mer 4 Avr 2018 - 3:55
Gin continuait à cogiter avec moi, sur les raisons de la destruction singulière de ce bâtiment, alors que nous commencions à traiter des motivations des protagonistes/antagonistes de l'époque.
C'est un point intéressant à discuter et analyser, mais il faudrait fouiller la zone plus attentivement et chercher d'éventuels indices; une tâche qui s'avère compliquée, sans source de lumière dans un endroit aussi sombre.
J'aurais sans doute dû ramener une lampe torche ou quelque chose du genre, mais je n'avais pas non plus prévu de me retrouver dans d'obscures ruines; on peut pas tout prévoir j'imagine...

Pendant ce temps, Gin poursuivait son récit, en apportant des éclaircissements à mes quelques interrogations. Une histoire intergénérationnelle peut souvent varier d'une génération à l'autre, alors qu'il suffit d'une parole mal retranscrite, à l'oral ou à l'écrit, pour chambouler toute une histoire, compliquant la tâche pour la génération suivante.

"Vous ignorez si vos semblables ou même des explorateurs ont trouvés une planète ressemblant à Baelfire, en terme de faune, de flore ou je ne sais quoi d'autre? Il faudrait peut-être étudier les registres de voyage et voir si des observations de voyage semblent traiter de Baelfire.
Peut-être aussi que la catastrophe ayant frappé votre monde d'origine était temporaire; comme une sorte de gaz toxique qui se serait dissipé au fil du temps, que sais-je?
Après, je ne cherche pas à vous donner des faux-espoirs ou autres; je spécule juste à voix haute, c'est tout."


Oui, j'en suis certaine maintenant; c'est le fait d'être en "binôme" avec quelqu'un qui me force à beaucoup parler à voix haute, souvent sans vraiment réfléchir ou filtrer mes pensées. Le fait d'avoir un interlocuteur avec qui j'ai quelques atomes crochus peut aider également, je présume.
Soudain, la lumière fut, bien que tremblotante, émanant d'un néon au-dessus de nous, qui semble en fin de vie. Je tourne la tête et tombe sur Gin, à coté d'un interrupteur.
Profitant de la lumière, même vacillante, je commence à fouiller plus attentivement la pièce, à la recherche de quelque chose qui pourrait sortir de l'ordinaire.
Je trouve alors un tas de feuilles de papiers poussiéreuses et déchirées dans les débris de ce qui semblait être une commode.

Je pose les feuilles à terre et sors une feuille du lot, commençant à l'épousseter délicatement, pour éviter de déchiqueter un document possiblement abîmé par le temps.

La réflexion de Gin me fait rapidement rosir et je détourne la tête, me grattouillant la joue droite distraitement de l'index, continuant à nettoyer le bout de papier de la main gauche.

"Eh bien... C'est gênant à dire comme ça...
J'ai effectivement la même soif de combat que les autres Saiyans; c'était plus visible encore, il y a bien deux, trois ans.
Je dépensais mon énergie de manière plus agressive, bagarreuse et désordonnée et j'étais une vraie peste à l'époque.
Heureusement, quelqu'un est venu me remettre les idées en place, me battant en un seul coup en duel, après m'avoir baladé sur le ring pendant une demi-heure. Elle m'a ensuite donné divers conseils pour utiliser mon énergie de manière plus "optimisée", de chercher le juste milieu entre l'action et la réflexion...
Enfin bref, aujourd'hui encore je tâche de contrôler ma part Saiyan au juste milieu... mais j'imagine que les habitudes ont la vie dure et je dois avouer que cette histoire de tournoi m'intrigue fortement.
Oh, après je suis réaliste.
Si les participants sont aussi puissants que vous, j'aurais du mal à même passer les éliminatoires.
Cela reste malgré tout intéressant et je pourrais peut-être observer les combats des gradins, y compris les vôtres, ne serait-ce que pour vous encourager."


Cela peut sembler bizarre de balancer des éléments de son passé ainsi, surtout à une personne rencontrée il y a pas un quart d'heure. Mais bon, ce n'est pas non plus secret-défense et la raconter me donnait l'impression d'avoir vraiment changé par rapport à cette époque. Cela me rappelait le chemin parcouru et la distance que je pouvais mettre, vis-à-vis de la "peste" que j'étais autrefois et qui me dégoûte encore aujourd'hui.

Tandis que l'on poursuivait notre conversation, j'avais fini de dépoussiérer la feuille de papier partiellement déchirée, pour tomber sur des phrases incomplètes et quelques groupes de lettres sans aucun sens un peu partout.

Je lève les yeux vers Gin:

"Vous sauriez me dire si Dösatz a un alphabet ou un dialecte qui lui est propre?
Si ce n'est pas le cas, j'imagine que ça veut juste dire que ces feuilles sont juste trop abîmées pour être décryptées."
Gin Toraeda
avatar
Moojuu
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 998
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 655

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Mer 4 Avr 2018 - 23:42
En réponse à Gin au sujet de Baelfire, Karifu lui parla de fouiller dans les registres de voyages pour trouver une trace de la planète mère des Moojuus. Elle avait raison, et le fauve y avait déjà songé mais peu de gens avait réchappé de Baelfire donc peu d'individus avaient la possibilité de connaître son emplacement. D'autant plus qu'il était dit que Baelfire était une planète assez reculée et qu'avec la catastrophe qui avait eu lieu il y a temps d'années les premiers descendants Moojuus n'avaient pas osé essayer de s'aventurer sur la planète : de peur que la catastrophe fasse encore rage. D'ailleurs, Oker Etinsaeta avait bien dit à Gin qu'il y avait plusieurs versions de l'histoire, qui différaient légèrement pour expliquer ce qu'il s'était vraiment passé à cette époque là. Il fallait croire qu'avec le temps ceux qui la racontait avaient sans le vouloir un peu modifié ce qui s'était réellement passé, c'était le problème lorsqu'on racontait un récit à l'oral ou même à l'écrit d'ailleurs. Surtout qu'actuellement peu de Moojuus avaient vécu cette époque, donc ce qu'il s'était toujours dit n'était jamais vraiment précis. Ce qui était certain c'était que Baelfire était introuvable. Peut-être que ce qui s'était passé avait tellement changé la planète qu'elle en était devenue méconnaissable ? C'était une possibilité auquel Gin avait aussi pensé. Cependant, la prophétie annonçait qu'elle finirait pas être retrouvée, et cette prédiction avait la même origine : les sages paroles des anciens Moojuus du clan du Nord, qui avaient annoncé la perte de leur monde avant que la tragédie n'arrive. La panthère gardait donc espoir, il espérait en tout cas avoir la chance de voir sa planète d'origine, et que le retour de celle-ci ne se ferait pas dans des centaines d'années.

"Ne vous en faites pas pour les faux-espoirs, je préfère en avoir et chercher jusqu'au bout, même si ça me prends une éternité. Oui. A vrai dire j'ai déjà pensé à ce genre de choses mais aucune traces d'elle n'a été trouvée... C'est difficile à expliquer mais je pense qu'il ne reste plus aucune personne encore vivante de l'époque de la catastrophe, alors difficile d'avoir des informations vraiment intéressantes. Et puis si la catastrophe a été si violente elle a très bien pu rendre la planète invivable et méconnaissable..."

Cette pensée ne plaisait pas à Gin, qui avait baissé les yeux un instant d'un air songeur. Si Baelfire était une quête perdue alors son objectif n'aurait plus aucun sens. Mais il voulait croire en la prophétie dont lui avait parlé Oker, ce retour de la planète verdoyante. Si des sages étaient capables de voir l'avenir et avaient sût prévoir ce qui allait arriver à plusieurs reprises, pourquoi pas cette fois là ?

La conversation se poursuivit entre Karifu et Gin, ils avaient beaucoup à se dire alors que, en même temps de se découvrir en s'interrogeant à tour de rôle ils continuaient leur exploration du lieu. Le félin avait trouvé un interrupteur, suffisamment en état pour faire fonctionner un néon mais pas assez pour donner un éclairage optimale du lieu. Enfin, ce n'était pas dramatique, ils voyaient déjà mieux comme ça, surtout lui avec ses capacités animales sur-développés qui lui permettait de mieux percevoir dans l'obscurité.

Par la suite ils se concentrèrent un peu plus sur Karifu, qui fut interrogée par la bête aux poils noirs. Il avait fait part de son étonnement quant à la nature de Saiyanne de la jeune femme et supposa qu'elle devait elle aussi avoir une grande envie de se battre. Il tappa dans le mille et cela sembla gener celle qui avait de longs cheveux blancs. Gin se demandait pourquoi cela pouvait être dérangeant, avait-elle honte de ses origines ? D'habitude les saiyans sont assez fiers de leur héritage et de leur soif de combat. Mais pas elle. Karifu expliqua un peu son passé, elle n'avait apparemment aucun soucis à se dévoiler à Gin mais c'était peut-être parce que lui aussi parlait avec franchise et sans cacher quoi que ce soit. Il était du genre direct et n'aimait pas les faux-semblant. Il n'osa pas plus la questionner davantage sur son passé, elle avait l'air déjà gênée à ce sujet l,à et préféra répondre à ce qu'elle avait dit à son propos et sur le tournoi. Lui aussi pouvait être gêné par sa flatterie. Il retint un rire et reprit la parole.

"Merci, c'est gentil. J'en aurai sans doute bien besoin car il y a de très bons guerriers dans cette compétition et bien meilleurs que moi ! Mais j'en conclu donc que vous pouvez percevoir les énergies vous aussi ?"

Gin continuait de parler en découvrant lui aussi les lieux, se déplaçant ici et là tout en restant à proximité d'elle pour pouvoir continuer leur conversation. De plus loin il pourrait sans doute l'entendre mais ce n'était pas son cas et il n'avait pas envie de crier... Ce serait un peu ridicule. Mais alors qu'il fouillait vers un bureau près d'un mur, il remarqua des traces sur les parois du mur, il fronça les sourcils avant d'être interrompu par Karifu qui l'interrogeait.

"Non, pas que je sache. Je n'ai jamais eu aucun mal à comprendre les écritures présentes sur Dösatz."

Il avait dit cela tout en regardant ce mur de plus près, palpant les parois qui étaient aussi marquée par quelques traces ici aussi. Ce qui l'intrigua plus particulièrement était un emplacement rectangulaire, il passa sa main dessus et un grand bruit se fit entendre. Il fit un pas en arrière tandis que le mur recula avant de disparaître comme une porte qui s'ouvrait en coulissant. Il fit une moue avant d'interroger Karifu.

"J'ai trouvé quelque chose... Que diriez-vous d'aller voir ça ensemble ?"
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif / Cannon Garric / Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Sayan / Final Shine Attack
Techniques 1/combat : Final Flash

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Jeu 5 Avr 2018 - 16:11
Je ne m'attendais clairement à rien, lorsque je discutais de sa planète d'origine à Gin. Je lui exposais simplement mon point de vue sur la question. Bon, j'essayais certes de lui donner un peu d'espoir sur ses recherches, parce que ça semblait grandement lui tenir à cœur et je comprenais parfaitement bien son objectif, pour avoir à peu près le même, à savoir découvrir mes origines Saiyannes. Bon, il y a quand même une différence notable, c'est que je sais sur quelle planète aller pour ça et Végéta fait partie des destinations sur les bases de lancement de capsules, trouvables un peu partout. Pour mon interlocuteur, c'est plus complexe encore, avec une planète qui a quasi disparue de la circulation et des esprits.

"Il doit rester des archives quelque part. Les gens adorent tout consigner dans des livres, histoire de compenser les mémoires défaillantes ou juste de pouvoir transmettre l'histoire aux nouvelles générations."

Sur ce, je laisse tomber le débat sur Baelfire, laissant Gin avec tout ça, me concentrant sur les quelques pages que j'avais trouvé.
Les autres bouts de papier ont le même soucis que le premier, à savoir une usure trop importante, sans compter les parties manquantes et déchirées, rendant le tout illisible.
Je finis par laisser tomber et repose le tas de feuilles là où je l'ai trouvé, afin de reporter mon attention sur l'homme-fauve.

"Je m'étais faite à l'idée qu'il y aurait assurément des gens plus forts que moi, mais ressentir de telles énergies en vrai et de si proche et apprendre qu'il y a toujours plus haut que soit, c'est vraiment impressionnant.
Hum... Disons que mon passé m'a amené à "débloquer" cette technique avant tout le reste.
J'ai appris inconsciemment cette technique vers l'âge de cinq ans et compris son utilité réelle à douze ans."


Je croise les bras, baissant la tête, soupirant longuement, pensive.
Très tôt, je me faisais "embêter" par des enfants de mon âge, qui me rejetaient régulièrement.
J'étais installée avec ma famille adoptive dans un petit village près du mont Paozu et j'étais le "monstre" qui se faisait chahuter par tout le monde. Du peu que j'en sais, j'avais eu quelques accès de colère à cette époque et ça avait effrayé les enfants et même quelques adultes. J'imagine que ça devait logiquement occasionner un rejet massif de la population de ce tout petit village...
Bref, dans mes tentatives désespérées et multiples de me cacher de mes "persécuteurs", j'ai appris à ressentir les énergies et à esquiver plus efficacement les gens... Peut-être mon instinct de survie couplé à mes racines Saiyannes qui ont occasionnés cette "précocité", je ne saurais pas trop quoi en dire...

Heureusement, un passage secret trouvé par Gin permet de changer de sujet et de passer à autre chose de plus concret que de simples souvenirs épars.

"Je vous suis et couvre vos arrières.
Soyons prudents tout de même, avec ce genre de passages secrets, en cas de pièges ou je ne sais quelles autres potentielles mauvaises surprises."


Je tâchais de rester "sobre" extérieurement, mais intérieurement, je bouillonnais de curiosité et d'excitation et ça devait sans doute se voir par mes yeux pétillant d'étoiles.
J'avais l'impression d'être dans un des vieux livres d'aventures que je lisais étant gamine, à explorer des temples cachés. Ça devenait vraiment très intéressant cette visite et même ce voyage à travers l'univers. Rencontrer de nouvelles personnes et de nouvelles choses, je ne pensais pas que ça pourrait être aussi amusant.
Gin Toraeda
avatar
Moojuu
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 998
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 655

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Ven 6 Avr 2018 - 18:42
Un autre sujet semblait intéresser nos deux protagonistes : le combat. C'était sans doute une évidence pour une saiyanne mais on ne savait jamais, après tout elle s'était imprégnée de la culture terrienne alors elle pouvait avoir d'autres passes-temps, et finalement elle aussi avait le goût du combat. Comme quoi, peu nombreux devaient être ceux qui échappent à la règle. Gin quant à lieu n'était pas issue d'un peuple complètement voué aux arts-martiaux mais les siens étaient réputés pour compter parmi eux de redoutables guerriers. La panthère était l'un de ceux-là, il avait toujours eu ça en lui et avait apprit sur Terre les tours qu'il connaissait aujourd'hui. Le fauve avait remarqué très tôt qu'il avait une force bien plus importante que la moyenne, et il s'était toujours dit que c'était dû à ses origines de Moojuu. En partie oui, mais il n'avait jamais rencontré un de ses semblables qui ne maîtrisait pas de techniques de combats donc il avait longtemps pensé que c'était une caractéristique propre aux Moojuus. Et pourtant ce n'était pas forcément le cas, il existait bien de ses semblables qui ne savaient absolument pas se battre, ou bien juste un peu pour savoir survivre et se défendre mais pas tous avaient les capacités de devenir de puissants guerriers capables de rivaliser avec les saiyans par exemple.

Karifu avait évoqué son rapport au combat, parlant du fait qu'elle était toujours étonné qu'il y ait des personnes toujours plus puissants que soit. C'était encore là une règle qui s'appliquait sûrement, on disait souvent qu'il y avait toujours plus fort que soit et c'était d'ailleurs une source de motivation pour les saiyans qui cherchaient constamment à se surpasser. C'était sans doute le cas aussi de Karifu, bien qu'elle disait s'être calmé après avoir connu une jeunesse où elle s'était montrée beaucoup plus violente. Gin se demandait d'ailleurs comment elle s'était assagit, apparemment c'était une personne de son entourage qui l'avait aidé dans ce domaine là. C'était important d'avoir des gens bienveillants autour de soit et Gin en avait un peu eu lui aussi entre son père adoptif ou encore Oker Etinsaeta. La saiyanne avait dit aussi qu'elle avait apprit sa capacité à repérer les énergies assez jeune, c'était en principe le signe qu'un guerrier avait un gros potentiel. Le fauve aussi avait réussi à sentir les énergies très tôt, c'était une capacité très intéressante et utile. Mais le fauve resta assez silencieux à se sujet, s'étant contenté de hocher de la tête pour lui répondre.

La jeune femme aux cheveux blancs s'étaient intéressée à des documents illisibles, ça pouvait être une piste intéressante pour en savoir un peu plus sur l'ancien repaire de l'Alliance des Défenseurs. Mais malheureusement ils n'avaient pas de quoi traduire ce qui était écrit sur ces bouts de papiers. Peut-être qu'ils trouveraient un autre moyen de le faire plus tard ? Ou peut-être qu'ils trouveraient par eux-même d'autres indices intéressants. Cette exploration devenait un peu plus palpitante et à deux c'était encore plus amusant. Sans en parler ils avaient décider de découvrir ce lieux plus profondément, sans jalousie, sans méfiance. Comme deux gamins qui partent à la chasse au trésor. Ils n'avaient pas eu besoin de discuter là dessus pour prendre naturellement ce chemin là, et explorer ensemble.

Alors qu'il cherchait des informations sur ce qui s'était passé ici pour que le QG des défenseurs tombe en ruines, Gin trouva un mécanisme qui permis d'ouvrir une porte à travers le mur. Il ne savait pas si c'était véritablement un passage secret mais en tout cas ça en avait tout l'air. Le mur s'était retiré pour laisser passer quiconque venait d'actionner le petit rectangle. Gin proposa à Karifu d'aller visiter l'autre côté ensemble. Il avait gardé un air neutre en regardant cette autre pièce apparemment sombre également.

"Bien, alors allons-y ! Ne vous en faites pas, ça devrait aller."

Bien qu'il ne savait pas du tout ce qu'il allait trouver de l'autre côté, Gin n'avait aucune crainte, pourtant d'ici il ne voyait quasiment rien, la pièce semblait encore plus sombre que celle dans laquelle ils étaient déjà. Il s'avança et ses premiers pas lui donnèrent une indication sur ce quoi il marchait : un escalier en métal. Vous savez ce genre de truc un peu dans un style de grilles, le son de chaque pas dessus laissait bien comprendre à quoi on avait à faire. Il remarqua très vite qu'il y avait plusieurs marches et fit attention où il mettait les pieds en se déplaçant lentement, avec l'obscurité il valait mieux faire attention... Quand soudain, alors qu'il venait de poser l'un de ses pieds sur la marche du dessous, il sentit celle-ci se dérober sous son poids, le bruit de métal faisait rapidement comprendre que l'escalier n'était pas en très bon état et qu'il n'était plus aussi solide qu'avant. Heureusement, Gin réussit à se reprendre en se tenant à la rambarde et se redressa rapidement.

"Faites attention, c'est un peu instable sur les marches suivantes."

Il continua malgré tout, se disant qu'au pire si ça lâchait il s'envolerait dans les airs. Le Moojuu ne savait pas si elle maîtrisait elle aussi la technique qui permettait de voler mais dans le doute il l’attraperait assez vite. Ils étaient éclairés par la lumière de l'étage supérieur duquel ils venaient, donc il la repérerait vite. Par contre le reste de la pièce était peu visible, Gin n'arrivait pas à distinguer quoi que ce soit. Finalement, le félin arriva en bas, il sentit le sol dur et resta contre le mur, cherchant à nouveau un interrupteur... Qu'il trouva. Comme pour en haut c'était assez vieux et endommagé alors quand il éclaira la zone ne fut pas totalement baignée de lumière, il y avait des parties encore totalement dans l'obscurité.

"Oh, ça alors..."

Ce sous-sol  ressemblait à un terrain d'entraînement, il y avait des tatamis au centre de la pièce, des appareils de musculations ici et là. Certains semblaient endommagés, comme quasiment toute chose ici, en fait. En tout cas c'était très grand, il semblerait même qu'il y ait d'autres pièces dans le fond mais Gin ne voyait pas très bien d'ici.
Karifu
avatar
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif / Cannon Garric / Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Sayan / Final Shine Attack
Techniques 1/combat : Final Flash

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Ven 6 Avr 2018 - 20:24
J'allais vraiment de surprise en surprise avec cet homme-fauve. Nous avions vraiment pas mal de choses en commun et je ne pensais pas que la passion du combat serait incluse dans l'équation.
Cependant, je tiens à éclaircir quelques points. Déjà, je ne suis pas la même cinglée du combat que j'étais, il y a encore deux ans. Mes motivations pour le combat et l'amélioration perpétuelle de mes compétences ont bien changées depuis l'époque du dojo. Je n'étais plus une dingue de l'adrénaline qui fonçait tête baissée dans le tas, massacrant tout ce qui se trouvait sur le chemin, n'ayant en vue que l'extermination de toute forme d'obstacles entre moi et celui ou celle qui avait abattu mes parents.
Petit à petit, j'avais changé et j'ai pu me trouver de nouveaux objectifs et une nouvelle manière de penser les choses et pas seulement le combat.

Pour Gin, je n'avais pas d'idée très précise concernant sa passion du combat et l'intérêt qu'il avait à s'inscrire à ce tournoi.
Peut-être que les Moojuu sont à l'image des Saiyan; portés sur l'art et l'amour du combat et l'honneur qui en découlait, qui sait?
J'ignore énormément de choses sur ce monde et je pense que je dois me préparer déjà à trouver beaucoup de questions sans réponses au cours de mes aventures.

Je suis Gin avec un signe de tête entendu. Mon esprit était en plein éveil et mon attention était maximale.
Descendant des escaliers métalliques à la suite de l'homme-fauve, j'observais de temps à autres les parois et le plafond de l'escalier, constatant une structure assez solide et encore bien intacte.
Lorsque mon partenaire manque de tomber d'une marche, je tends vivement la main gauche et saisit la taille de son pantalon, le retenant par prudence.

"Je prends note de l'avertissement; j'espère que vous en faites de même."

Je rigole doucement, avant de poursuivre la descente avec Gin.
On arrive finalement à une vaste salle, qui trouve bientôt un peu de luminosité, avec l'homme-fauve, et qui révèle une grande salle d'entrainement.
Sans attendre, je me déplace vers la droite de la salle, mes pieds foulant prudemment les tatamis, soulevant un peu de poussière au passage. Malgré la saleté et la poussière, mais aussi le fait que j'avais quitté le dojo d'arts martiaux depuis un an, je pouvais constater que c'était du bon matériel, encore apte à l'emploi.
Arrivant près d'un mur, je pose doucement ma main dessus, tâtonnant et tapotant de l'index, renvoyant un son métallique assez lourd.

Ma voix résonne dans la grande pièce:

"J'imagine que c'était la salle d'entraînement des Défenseurs. Ils devaient peut-être se préoccuper de faire trop de dégâts à la région, pour que cette salle ait une armature aussi solide, pour encaisser de grosses attaques utilisées pendant des entraînements.
Ou alors, une salle aussi dissimulée et protégée pouvait aussi servir d'abri, que ce soit pour les défenseurs ou même quelques Dösatziens, qui sait?."


Un abri contre des catastrophes naturelles ou une invasion extraterrestre? Peut-être les deux, qui pourrait savoir, hormis les propriétaires eux-mêmes.
Gin Toraeda
avatar
Moojuu
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 998
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 655

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   Dim 8 Avr 2018 - 2:04
C'était avec bienveillance qu'il avait conseillé à Karifu de faire attention à où elle mettait les pieds, juste après avoir manqué de se faire un peu mal. Il était robuste donc ça ne lui aurait pas fait grand-chose mais il préférait évidemment éviter ce genre d'incident. Il avait remarqué aussi que la jeune femme avait prit soin de le retenir alors qu'il avait perdu l'équilibre, ce à quoi il fit un geste de la tête pour la remercier. Il n'était pas un fier saiyan qui refusait l'aide d'autrui par orgueil, pour lui tout geste de bonté était bon à prendre et il n'était pas sans gratitude. Tout les Moojuus n'étaient pas pareil, à vrai dire il serait très caricaturale de les mettre dans des catégories, de les décrire par quelques comportements précis. Comme pour chaque espèce, chaque individu pouvait avoir une personnalité bien différente. Les Saiyan faisaient un peu exception en fait, en ayant des similitudes pour quasiment chaque individu. Sans doute était-ce dans leur culture que d'avoir une certaine attitude, mais Karifu ne semblait pas avoir le profil type d'un saiyan, encore une fois, sans doute par son éducation très terrienne.

Allez de l'avant, découvrir ce lieu en passant en premier au risque de servir d'éclaireur comme appât au danger, c'était bien le genre de Gin Toraeda. Il ne fallait cependant pas y voir là quelque chose de macho, il ne faisait pas cela parce que Karifu était une fille, non. Cette idée ne lui avait même pas effleuré l'esprit en fait. Le fauve était davantage concentré sur ce que cachait ce lieu que d'agir en voulant montrer qu'il n'avait pas peur. Il n'avait aucune craintes, en effet, mais c'était pas le type de personne à vouloir se faire bien voir. Gin ne voulait pas non plus sur-protéger Karifu, il n'était pas aussi tendre mais il avait quand même le soucis de s'inquiéter pour ceux qui lui paraissait aimables, surtout dans des endroits qui pouvaient paraître dangereux, comme ce sous-sol peu éclairé de l'Alliance des Défenseurs. Après tout, il étaient peut-être des héros mais ils pouvaient bien avoir des secrets qu'ils préféraient ne jamais dévoiler et dissimuler quelque chose de dangereux...

Ils étaient arrivées dans une vaste salle, qu'ils pouvaient bien mieux distinguer maintenant que Gin avait allumé la lumière. Une sorte de terrain d'entraînement, alors ? Ce n'était pas si étonnant en fait, les membres de l'alliance étaient chacun des guerriers d'un très bon niveau, capable de défendre les innocents face aux êtres malfaisants. Il n'était donc pas étrange de trouver ce genre de lieu, car ils devaient souvent s'entraîner pour être prêts au combat. Le fauve ne fut pas tellement surpris, son visage resta très neutre. Karifu, qui sembla aussi intéressée par le lieu se prit au jeu des hypothèses. Gin fit quelques pas en regardant les alentours et les différents objets, poussiéreux et parfois en mauvais état.

"Peut-être les deux ? Qui sait ? Mais il me paraît évident qu'ils devaient passer du temps ici pour perfectionner leurs techniques de combats. Leurs adversaires étaient très redoutables, et le sont toujours d'ailleurs..."

Songeur, le Moojuu continuait de faire des pas, il s'approcha de grands sacs de sables, pendus au plafond, le même genre d'outil utilisé pour s'entraîner à donner des coups. Il y en avait plusieurs, l'un était même percé. On pouvait voir des grains de sables au sol, preuve que plusieurs de ces sacs avaient été troués par le passés. Il ne devait pas s'agir de simples objets comme on en trouvait si facilement. Ils avaient une force sur-humaine après tout alors ça devait être plus costaud que ça. Avec ses doigts Gin effleura l'un d'entre eux, mettant ensuite quelques léger coups de poings pour tester la texture. Il se retourna ensuite toujours en observant et regarda Karifu.

"Difficile de croire qu'ils aient décidé de tout arrêter du jour au lendemain, pourtant tout est un peu laissé comme s'ils allaient bientôt revenir... Mais il est évident qu'il y a des années que personne n'a trouvé cette pièce."

C'était un peu dommage qu'une cause aussi noble soit abandonnée, Gin s'interrogeait sur ce qui avait pu se passer. Peut-être que leur ennemi était bien trop fort pour eux ? Pourtant il n'avait jamais entendu dire que les Défenseurs avaient tous été tués. On ne savait pas trop, au final.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Découverte d'un vestige du passé   
 
Découverte d'un vestige du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vestiges du passé [PV : Noroi]
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz :: Métropole :: Ancien repaire de l'alliance des Défenseurs-