Partagez | 
 

 It's-a me, Giuseppe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MαΓκ II
avatar
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 399
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1280

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Bling-Bling
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

MessageSujet: It's-a me, Giuseppe !   Sam 10 Mar 2018 - 12:37

"Here’a we go !"



Mark II portait à présent, sur lui, une toque moustache et une toque, ainsi que des vêtements de cuisiniers italiens. Personne ne savait pourquoi, mais il jouait d’un accordéon dans les rues de Végéta. Qu’est-ce qui lui avait pris ? On ne savait pas, mais il jouait plutôt bien… enfin, plutôt bien si son objectif était de casser les oreilles. Il dansait joyeusement en avançant dans la ville Saiyenne, sous les regards désespérés de tous les gens aux alentours. Derrière lui, s’étendait une ombre : Brolya, très certainement, mais personne n’en avait que faire. Un spectacle très étrange s’offrait donc aux pauvres âmes citadines ce matin : Un insecte géant habillé en cuistot, qui parlait Anglais avec un accent Italien, avec une telle perfection qu’on le prendrait pour un plombier. Il se dandinait au rythme de la musique qu’il produisait grâce à son instrument musical de torture musicale. Il était bien content, ce couillon, à faire sa manoeuvre. Cependant, pas même sa nouvelle pote ne devait savoir ce qu’il faisait. Des guerriers sortaient des maisons pour aller voir avec condescendance et pitié le pire musicien connu depuis des centaines d’année. On disait même qu’il était pire que Freezer lorsqu’il chantait sous la douche, mais pourtant, les fiers et saillants Saiyen étaient toujours descendu.

Qu’elle ne fut pas leur surprise lorsqu’il sentirent petit à petit des étreintes autour de leur cou. De leurs bouche commençait à s’échapper leur énergie vitale. Ils le sentaient, mais ne savaient pas d’où cela provenait. Comme si leur connaissance allait importer sur leur sort. Mark II accélérait petit à petit la cadence de sa musique, tandis qu’autour de lui de fiers guerriers de l’espace perdaient en volume ainsi qu’en énergie. Cela leur apprendrait à ne pas donner le droit de vote aux femmes. Bon sang de PariSaiyen. Ils avaient en plus de sales gueules par ici. Tous des fils de putes sauf papa. Mais Mark II n’avait pas de père, donc c’était tous des fils de pute tout court. Il était content de sa démarche scientifique de réflexion, et il était content qu’autour de lui, les spectateurs avaient leur énergie absorbée vers le musicien de rue absolument charismatique qu’il était. Oh oui il était fort même sur les planètes pauvres.

Mais il semblerait qu’il devait arrêter de penser à l’économie d’une planète remplie de guerriers belliqueux qui souhaitaient montrer l’importance de leurs testicules, en particulier les meufs. Elles en avaient des grosses, si on devait se fier à tous leurs blablas d’égo. Mark II déambulait petit à petit, accélérant toujours le rythme de sa musique des enfers. On disait que les anges annonceraient l’apocalypse avec des trompettes, mais la fin du monde était à l’Italienne aujourd’hui. Alors que le respect de Brolya pour la créature était certainement en train de diminuer, on pouvait voir s’étaler sur les fenêtres des guerriers qui sentaient, eux aussi, leur souffle disparaître. Les bâtiments commençaient à s’écrouler, les briques tombaient. Les gens disparaissaient, laissant leurs armures moulantes sur le sol. Ainsi, il n’y aurait plus d’attentats à la pudeur sur ce quartier. Tout le monde se ressemblait ici, et ils avaient des gueules de consanguins. Il devait être dans un quartier riche du nord de la France ou bien du sud des Etats-unis. C’était fou comme chaque territoire a sa cavalcades de fils d’incestes.

Enfin, les habitants de Végéta devaient encore plus détester l’Italie que les Éthiopiens, à présent. Mark II fit créer, dans les airs, des disques de Ki, splendides pizzas aux goûts divers et variés, capable d’arracher la gueule aux goûteurs… littéralement. Des guerriers de l’espace trop éloignés pour se faire absorber voyaient venir une mort quatre fromage vers eux avant de perdre à jamais la langue et le reste de la tête. Ah, qu’est-ce que c’était satisfaisant que les buter ainsi ! Leur faire perdre toute dignité, à ces égocentriques. Leur montrer qui est le patron ! L’insecte était bien content de sa destruction.

Le concert continuait, et le fanfaron allait de l’avant, accentuant son décompte de tués tout en cassant autant des oreilles que des têtes. Il décimait ainsi la population des arrondissements… comme si on en avait quelque chose à foutre des citadins !
Brolya
avatar
Saiyan
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/06/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Extermination.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pique de Ki, Zone de l'ombre, Poison
Techniques 3/combat : Energy Blade, Paralysie
Techniques 1/combat : Illusion de l'âme

MessageSujet: Re: It's-a me, Giuseppe !   Lun 12 Mar 2018 - 14:57
Voilà maintenant que Mark II se prenait pour Mario ! Enfin bon, en rouge et avec une moustache, il pourrait vraiment jouer le rôle... C'est qu'il avait du talent, l'insecte. Peut-être même un peu trop... Bon, pour le moment, il fallait se pencher sur le moment présent. Et ce moment, (oui il y a beaucoup d'utilisation du mot moment dans ce début de rp) c'est celui qui était requis pour s'amuser sur les guerriers de l'espace ! Au-cas-où vous n'auriez pas suivi l'histoire depuis le début, Brolya et Mark II se sont rencontré sur la planète Terre pendant que l'insecte bleu faisait le ménage de la surpopulation de cette planète. Après une petite mise au point et un partenariat amical, le duo s'était donc retrouvé ensemble, partant sur la planète Vegeta pour faire encore plus de ménage ! Bien sûr, je ne parle pas d'un ménage à plusieurs... Bande de coquins ! Malgré l'accoutrement de chef cuisinier de Mark II, il y avait matière à faire. Et comme Brolya s'en doutait, l'ami de la Saiyan allait faire la même chose qu'il avait faite sur la planète Terre, mais sur des guerriers de l'espace... Au moins, il deviendrait plus puissant !
Thème:
 

"Tu es cinglé... J'adore !"

En effet, il était totalement fou ! Au moins, il avait le don d'amuser la guerrière de l'espace ! Mine de rien, elle passait un bon moment à voir son allié faire le con comme par permis. Surtout qu'il avait sa manière bien à lui de le faire ! C'était vraiment un cas. Puis cette manière de jouer de l'accordéon alors qu'il ne savait même pas le faire... Il devait bien casser les couilles à nos amis de l'espace. Et cette manière de danser.... Il savait se mettre en avant le bougre. Alors, autant l'aider à être encore plus visible ! Plusieurs piques apparaissaient dans le dos de l'insecte, laissant ce dernier ressembler désormais à un paon noir... Vous savez, ce sont les oiseaux avec de grandes plumes au cul. Ben là, c'était dans le même contexte ! Sauf qu'à la place d'avoir des plumes, Mark II avait des piques de KI dans le dos qui formaient un grand éventail. C'était plutôt artistique à regarder. Même si Brolya n'était plus du genre à faire des excès de folie, elle pouvait se le permettre avec la création organique qui lui servait de partenaire.

"Nous sommes attaqués !"

Eh oui, c'était le moment de faire la fête ! Mark II avait commencé à absorber l'énergie vitale des Saiyans sadomaso qui descendaient pour écouter l'insecte... Résultat, l'alerte était donné ! Bientôt, le duo allait avoir une belle nuée d'insectes devant eux à écraser. Puis de toute manière, ce ne sont que des PNJ. Donc, ils allaient rapidement se faire rétamer par la puissance et les capacités des PJ. C'était l'ordre naturel des choses... Même si certains PNJ, jouer par des PJ, ce qui donne des PNJJ (Personnage Non Joueur Joué) sont d'une puissance incroyable. Là, ce n'était pas le cas... Et donc le résultat était déjà connu, car ils ne pourraient rien faire contre l'incroyable force combinée de Mark II et Brolya. D'ailleurs, les saillants de l'aspirateur avaient quand même pris une bonne dizaine de minutes à se rendre compte que c'était Mark II qui provoquait cet affaiblissement de masse jusqu'à la disparition du corps ! Ils n'étaient vraiment pas très futés, les Saiyans ! Et pendant ce temps, ils devaient se demander où était le Roi... Leur très cher Roi qui devait protéger le peuple de guerriers le plus génocidaire ! Quelle blague... Ils se sont vraiment ramollis.

"Hoy Mark II... Regarde ! Ils s'attroupent comme du bétail !"

Alors que les saillants se faisaient aspirer comme de l'eau, que les bâtiments s'écroulaient et que les vêtements pleuvaient, un véritable troupeau de guerrier s'était formé au même endroit, chargeant des sphères d'énergie... Ils comptaient vraiment attaquer ? Brolya n'avait même pas envie de jouer avec eux. Levant l'un des piques dans le dos de Mark II, ce dernier devenait bien plus gros et long, s'écrasant sur les pauvres victimes d'un attentat qui pourrait être comparé à un attentat de coup de queue. En gros, ils s'étaient pris une biffle énorme et unique. Bon, elle n'avait pas tué les guerriers. Mark II en aurait besoin pour son propre usage. C'était ce qu'il avait fait en plus. Aspirant l'énergie vitale des pauvres malheureux qui étaient au sol, comme des chiens battus. Encore une fois, quand Brolya venait sur Vegeta, c'était pour humilier le peuple Saiyan comme il fallait... Et c'était bien mérité de toute manière. Ils n'avaient qu'à ne pas être aussi faibles ! Ce n'était plus qu'un peuple de misérables aussi fort qu'un Terrien fermier accueillant Raditz pour la première fois sur la planète Terre... Nostalgie.

Tiens, cette fois il faisait vraiment le livreur de Pizza. Créant des disques de KI qui seraient sûrement apparenté à des pizzas vues l'aspect de pizzaiolo de Mark II, les pizzas Ristorante étaient envoyés rapidement vers les guerriers de l'espace trop loin pour être absorbé... De toute façon, ceux qui parvenaient à envoyer des kikohas sur Mark II n'avaient aucune utilité ! Vous voulez savoir pourquoi ? Car les piques de Brolya frappaient les kikohas avant qu'ils n'arrivent sur l'insecte... Résultat, il avait l'Ultra Instinct des piques ! Sans y penser, les piques bougeaient pour le protéger. En même temps... Quand c'est même pas lui qui utilise cette méthode, c'était facile de devenir le personnage le plus puissant du forum ! Non, je rigole. Ne pleurez pas les anciens. Ah, et pas besoin de me dire merci pour la musique. Vous l'aurez dans la tête un bon bout de temps maintenant.




 
It's-a me, Giuseppe !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour de Wallonie (HC) =====> Modolo (Colnago)
» Stefan Giuseppe Salvatore
» Damon Salvatore - Vampire (libre)
» - Giuseppe - porco rosso -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Ville-