Partagez | 
 

 Operation Dragon Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tobi
avatar
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 795
Bon ou mauvais ? : Inconnue
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Explosif
Techniques 1/combat : Izanagi

MessageSujet: Re: Operation Dragon Rouge   Lun 1 Jan 2018 - 2:43
Alors qu'une guerre spatiale avait lieu un homme en plein milieu de tout ça regardait d'un oeil avertit. Non ce n'était pas Toma mais bien Tobi même si le nombre de mettre est le même. Il se demandait d'ailleurs s'il allait devoir faire éditer quelqu'un. Néanmoins il en avait rien à faire car il sentait qu'il y avait une force supérieur qui lui permettait de faire ce genre d'intervention

"He qui va la vous avez un pass"

Demanda tobi qui devait carrément poster a partir d'un téléphone sentant un peu de dark jewel dans sa phrase. Mais bon il avait pas il avait pas lu le rp et il s'en foûtait c'était tobi.
Empereur Palpatine
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 75
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat : Corruption

MessageSujet: Re: Operation Dragon Rouge   Lun 1 Jan 2018 - 2:49
Les coups de feux fusaient, mais contrairement a ce que pouvait penser le puissant commandant Sheev, l'adversaire était bien armé, et la force des rêves et des espoirs semblait prônée sur l'expérience du combat. En effet, le cuirassé ne pouvait lutter face à la puissance de feu du croiseur gigantesque qui possédait nombres de canons défensifs. Évidement, les armes étaient correctement utilisées, le commander de la Navy était sidéré, son navire était en feu, en ruine, il perdait le combat et des hommes.

"Grr, tu me le paieras Gilean ! Tu n'iras pas loin avec ton tas de ferraille volant... Ce n'est que partie remise !"

Le vaisseau endommagé de Sheev tente le repli.
Boss Stinger
avatar
Terrien
Masculin Age : 47
Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 706
Bon ou mauvais ? : Sa dépend de la taille de ton porte monnaie!
Zénies : 3.141.592 Yotta

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Puissance de l'épice

MessageSujet: Re: Operation Dragon Rouge   Mar 9 Jan 2018 - 18:23

Le pont tremblait, les rayons d’énergie frappaient la coque avec une intensité impressionnante. Les lumières vacillent, les écrans de contrôle semblait à peine fonctionner, la moitié des moteurs de la corvette semblaient défaillir. Pourtant, dans le brouhaha ambiant, dans les bruits d'explosions, de tuyères qui surchauffent, du métal qui se dilate et se tord, l'ordre était parfait sur la passerelle. Il n’y avait pas de chef d’orchestre, pas de maître à bord. L’escouade Epsilon de la fédération du commerce travaillait avec une minutie et un contrôle parfait. La chaise du commandant était vide, pourtant chaque poste dans la salle était occupé. John était rivé sur les moniteurs de communications de la flotte, Gilean à ses cotés, au contrôles du vaisseaux, RA-31 s’occupait des armements, Maurice au boucliers. Tous les systèmes annexes, tout aussi essentiels, était géré par leurs camarades et ami. A part sur la passerelle, les quelques survivant s’était enfui par les capsules de sauvetage. Le vaisseaux était complètement à eux. Il restait quelques navettes, et elles étaient en train de faire demi tour. Les doigts mécaniques du robot s'agitait frénétiquement sur les boutons et les oscillateurs, pour offrir des frappes chirurgicales sur les ennemis. Le plus gros vaisseau, celui que l’empereur semblait avoir en ce moment, était intouchable, trop loin pour la portée des canons, et impossible a rattaper vu l’état de leur corvette. Autour d’eux, les vaisseaux tombaient les uns après les autres, l’énergie restant parfaitement réparti pour protéger des dernières batteries de laser ennemies. Maurice était humain, mais un virtuose quand il était au commande d’une navette.

L’ennemi bat en retraite, Higgs. Nous sommes victorieux une fois de plus” avait alors dit le robot, se tournant rapidement vers Gilean. Les hommes levèrent tous le poing et crièrent leur joie. Il semblait que la mission se soit passé encore mieux que ce qui avait pu être, aucun membre de leur escouade n’avait été blessé. Higginbotham se tourna vers John, lui adressant un grand sourire en lui offrant une accolade amicale.

Bien ! Harrison, estimation des pertes du côté de la fédération; Leporc, contactez l’état major pour leur annoncer que l’opération Dragon Rouge est un succès ! Demandez leur des précisions quand à la suite de notre travail; RA-31, surveillez la passerelle et contactez nous si il y a quoi que ce soit qui se passe; le reste, repos ! Occupez vous de nettoyez les ponts accessible de toute vermine ennemie ! La fédération du commerce vaincra !

En un mouvement, chaque homme et chaque femme parti effectuer le travail qui lui avait été assigné. Gilean donnait le moins d’ordres possible, il préférait se battre côte à cote avec ces amis. Sur le pont, il ne restait alors plus que RA-31 et John à qui il avait demandé de rester. Le robot fait de métal noir était concentré sur ses taches et n’allait pas chercher à écouter. En un mouvement, les deux hommes se dirigèrent en même temps dans les couloirs du vaisseau, pour la plupart repeint d’une couleur rouge sang et noir. Arme au poing, visière de combat abaissé, Gilean était prudent. En passant, un agent d’entretien dans un accoutrement ridicule ,rendu fou par le combat semblait il, leur demanda leur pass. Il l’ignora, passant son chemin comme si de rien n’était.

Une opération de plus, hein John ! Les confins de l’univers, voilà ou tout ca nous a mené, trop loin de nos mondes respectifs… On va mettre des mois a revenir à la maison, ca fait sacrément putain de chier sa mère sa race, en tout bien tout honneur ” dit il, avec un sourire sur le visage. Il était impatient de revenir chez lui, sur Léto. Il allait enfin retrouver ses vieux compagnons. Doc Rapabienski lui avait dit de pas trop forcer depuis qu’un Gorlax gigantesque lui avait quasiment arraché le bras. Ce type était bien trop prudent, pensait alors le jeune Métamol, trop prudent mais sacrément affectueux. Il laissa son camarade répondre, lui offrant le temps de la réflexion. Depuis quelques années maintenant, ils travaillaient tout les deux dans l’escouade Epsison, un groupe armée oeuvrant pour le bien d’interets des plus grandes entreprises galactiques. Eux deux et le tas de féraille noire qui contrôlait le vaisseau avait fait face à plus d’une centaine de mission en trio. Ils allaient bientot se séparer pour une permission d’un an, une durée si longue pensait Higginbotham.
Un tir de blaster et la porte sécurisé volait en éclat. Les maitre d’arme de la fédération était de véritables génies, donnants au fusils une puissance incomparable, avec le pouvoir de découper un vaisseau léger en deux. John et lui entrèrent, la pièce était dans la pénombre

Le coeur de tout notre putain de travail Johny, la raison pour laquelle nous avons été envoyé ici… ” dit il en désignant, posé derrière ce qui semblait être une cloche en verre, quatre boules de cristal. Il repris : “ Le pouvoir de changer l’univers avec de simples mots… ” tout en se rapprochant. D’un mouvement, il récupéra les artefacts et les glissa dans un coffre inviolable et indestructible. Personne ne pourrait à nouveau l’ouvrir, la combinaison ne répondait qu’au grand Empereur de la fédération. Le retour sur la passerelle se fit sans accroc, ils ne croisèrent personne d’autre a part cet agent d’entretien fou. Quand la porte de la salle de commande s’ouvrit, un homme dans un costume parfaitement taillé, le crane dégarni, le cigare à la bouche. Les hommes de son escouade étaient tous là, au garde a vous.

“ Vous en avez mis du temps les cocos. Je tiens mes informations de l’état major, vous êtes plus que chaleureusement félicité pour votre travail ! En récompense de vos efforts, ils vous laisse dans les mains de l’escouade epsilon la possession de cette corvette ! Faites en bon usage ! Maintenant, je vais vous débarrasser de votre colis pour le passer à l’empereur de la fédération.
” dit alors le grand Boss Stinger, campé sur ces chaussures aussi brillantes que possible. Dans les cieux, un vaisseau bien connu et craint par des milliers, le Coeur de Fer. ”

Gilean s'avança, tendis la boite renfermant les Dragon Ball et recula. Satisfait, l’homme bedonnant pris un sourire carnassier puis disparut, transporté sur son propre vaisseau. Quelques secondes après, il disparaissait dans le vide de l’espace. Le sentiment du devoir accompli, le regard porté vers les étoiles, Gilean “Higgs” Higginbotham se sentait bien. Quelque chose manquait cependant, il sentait un vide qui ne voulait pas trouver d’origine. Un cri à travers la nuit, un cri à travers le temps, un cri de l'âme, inaudible, inodore, mais douloureux. A chaque fin de mission, cela le frappait comme si cette sensation était toujours la, près de lui. Cette pensée s’échappa en un instant, puis il se tourna vers son ami, un grand sourire sur le visage.

Alors, qu’est ce qu’on fait maintenant ?
Le Beau Jack
avatar
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 270
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1150

Techniques
Techniques illimitées : Invisibilité / Conference Call / Atouts jetables / Gantelets Flash
Techniques 3/combat : Drone Bouclier réflecteur / Grenade Hyperion Slag
Techniques 1/combat : Saturn

MessageSujet: Re: Operation Dragon Rouge   Jeu 11 Jan 2018 - 20:34
"Mais bien sur que nous sommes victorieux, vous n'avez pas n'importe qui qui pianote derrière!"

Bien évidemment qu'on allait s'en sortir, je veux dire, je suis derrière tout ce petit show. Mais alors qu'ils repartent avec leurs vaisseaux et la queue entre les jambes, ils maudirent une fois de plus le nom de Giliean... Et pas le mien dans le lot. Vous savez, il a beau être le chef de cette escouade, je reste une partie intégrale de ce spectacle haut en couleur et en rebondissement. Peut être c'est mon nom, John... C'est vrai que c'est pas le nom le plus fun à crier en pleine frustration alors que tout tes projets tombent à l'eau à cause d'un merveilleux inconnu au visage parfait. A vrai dire, c’est un nom qui est encore plus standard qu’un flingue fabriqué par S&S munitions. Faudrait que je m’en donne un nom, quelque chose qui claque. Enfin, avant que je puisse à réfléchir à quelque chose, Gilean m’offre une accolade avec un immense sourire sur sa gueule. Faut dire avec tout ce que j’ai fait jusqu’à présent, il a intérêt à me montrer de l’acceptation pour mon travail. SINON… Je l’insulterais derrière son dos comme je fais avec Tassiter, quoi, vous vous attendez à quoi, que je le bute? Je vais pas buter quelqu’un pour quelque chose d’aussi petit. De plus, il est bien sympa.

L’Opération Dragon Rouge est un cuisant succès et tout cela grâce à mon génie supérieur. Ose me dire qu’il aurait pu réussir sans mon orchestre d’armanda explosés à distance? Ou mes piratages de leurs systèmes de défenses? Bien sur que non, ils y auraient pas arriver et vous savez pourquoi? Parce que je suis le meilleur. Gilean ordonne à tout le reste de nettoyer le reste du vaisseau, lançant une exception pour moi et son robot de compagnie. Je le suis tranquillement, arpentant les couloirs maintenant aux couleurs tristes de Hyperion. Si j’ai un jour, j’ai un quelconque once d’autorité dans cette compagnie, j’en change les couleurs. Faut quelque chose qui pête, pas quelque chose qui peut tellement facilement être reporté à la mort et au mal. Noir et rouge, il y a rien de plus faussement profond comme combinaison de couleur en plus. Comme ce sans domicile fixe qui nous as demandés un pass il y a quelques secondes. Sérieusement, c’était qui ce type et qu’est-ce qui foutait là?

Gilean m’adresse la parole et en dehors d’être inutilement vulgaire dans sa phrase, il avait raison, ça prendra des mois à rentrer dans nos mondes. Oh putain, le soulagement, des mois sans Tassiter à me hurler dans les oreilles le temps de rentrer, comme quoi, il y a une justice dans ce monde.

“Ouais, des mois tranquilles loin des grosses têtes qui gèrent ma compagnie. Ça va me faire bien digne des meilleurs vacances d’être aussi éloignés de ces salauds. Enfin, j’ai un moment pour entrer instantanément dans ma compagnie mais bon… Je serais choqué s’ils me demandent de l’utiliser.”

Quel façon instantané de rentre chez moi? Avez vous entendu parler des stations New-U? Ouais, si vous connaissez leurs existences, vous pouvez déduire facilement comment je pourrais être de retour parmi la compagnie à vitesse grand V et en quoi ça m’enchante pas de devoir faire cela. Ça serait particulièrement salaud de leur part, surtout après tout ce temps que j’enchaine des opérations dangereuses en leur nom et à celui de la fédération du commerce. Ça va être des centaines de missions auquel je risque ma vie derrière Gilean et ses hommes pour leur bien. Tout cela à bien interêt à me donner la promotion que je leur ai demandé, surtout pour un “Programmateur de bas étage”. Putain, Tassiter, toi et ta pedostache, je te hais tellement.

“Tu sais, j’aurais pu te pirater cela mais je peux comprendre que tu préfères passer par la voie des explosions.”


Dis-je après que mon collègue est fait sauté la porte avec un tir de blaster des plus puissants. Sincèrement, je suis surpris qu’on ne se soit pas fait expulser par l’explosion. La salle était dans la  pénombre, et sous la cloche se trouvait ce qu’on chassait depuis si longtemps. Ces fameuses Dragon Balls. Gilean n’aurait pas pu définir la chose d’une meilleur façon. Le pouvoir de changer le monde en quelque mots. Alors qu’il remballe tout ça dans une valise qu’uniquement le dirigeant de toute cette mascarade pourra rouvrir, je me trouve un poil attristé. Imaginez tout ce que je pourrais faire avec cela… Et attends une seconde, c’est moi ou il vient de me surnommer Johny? C’est nul, mon dieu, il y a pas quelque chose de mieux pour me représenter? Réfléchis, réfléchis… Je sais!

“Gilean, si tu dois me référer avec un surnom dès maintenant, appelle moi Jack. Mais dis moi, tu aimerais pas pouvoir utiliser ses artefacts pour toi-même? Imagine tout ce qu’on pourrait faire avec de tels pouvoirs, on pourrait devenir des héros!”


Ouais, des héros… Attendez, vous êtes plus concernés par le choix de mon nouveau nom que par l'aubaine de sauver le monde. Pourquoi Jack? Et ben de un, ce nom claque, ça pète. Et de deux, c’est un diminutif de John donc ça reste sensé! Enfin peu importe, on remonte à la passerelle tranquille, on recroise le taré au couleur de mon entreprise, sûrement un laquais pour me surveiller maintenant que j’y pense. Et voici l’envoyé de la fédération du commerce, bordel qu’ils ont été rapide. On est chaleureusement félicité pour notre travail? Un peu qu’on l’est, on a fait du pur travail de génie. Maintenant, prends tes boules et casse toi avec mes rêves d’héroïsme… Enfin, ils sont le plan B, les Dragon Balls. J’ai toujours l’Arche de Pandore, suffit juste que le siège me donne cette fameuse promotion et croyez moi, ils me le donneront. Sinon… Tout mes plans tombent à l’eau et j’ai fait tout ça pour rien. Merde! Le cadeau de la fédération est la corvette? Qui est à moitié pété qu ce soit à l’intérieur qu’à l’extérieur? Wow, quel présent. J’applaudis, franchement, avec un air condescendant.  Alors qu’ils disparaissent parmi les étoiles, mon ami me sourit un nouvelle fois avec la fameuse question que quelconque travailleur ayant fini sa dur journée de travail pour un break d’un an puisse se poser. Maintenant, quoi?

“Écoute, si j’ai bien capté, on a plusieurs mois de chez nous et nous avons droit à une permission d’un an donc pourquoi pas se lacher et se faire plaisir? Je suis qu’on trouverait amplement bonne compagnie parmi les…”

“John.”


Merde, ne me dites pas que c'est SA voix que j'entends à travers le système ECHO.

“Mon.. Monsieur Tassiter?”

Non, vos gueules, je suis clairement pas apeuré par mon supérieur qui pourrait me virer d’une seconde à l’autre.

“J’ai eu des nouvelles de la fédération, apparemment, la confiance que le conseil vous a donné a porté ses fruits. Autant que j’ai du mal à croire, je dois vous féliciter. Maintenant, revenez à Tanlatus sur le champ.”


“Mais… Mais monsieur, je suis très loin d’ici, il me faudra des mois pour…”


“Pas d’excuses, John. Nous avons maintenant la New-U Station, je suis certain que vous pouvez vous en servir de façon créative… De plus, bien que je sois contre, pour récompenser vos exploits, le siège vous donne ce fameux poste que vous rêvez tant. J’espère bien que vous la peindrez de la bonne couleur, cette station.”

“Oh! Très bien, monsieur… Je serais là dans un instant.”


Merde, ça se concrétise… Je vais enfin pouvoir enfin déverrouiller cette foutue arche et me servir de toute ce qu’elle contient pour rendre ce foutu univers enfin juste. Mais bon, va passer par la case “Tire toi une balle dans la tête en espérant que Tassiter ne t’ai pas supprimer de la base de données et réapparaît sur Tanlatus” d’abord. Autant informer mon ami avant que je me casse de façon pour la moins choquante. Je sors mon pistolet Hyperion de ma poche et je regarde d’un air désolé mon collègue, personne devoir me voir faire ce que je suis en train de faire.

“Gilean, tu te rappelles des machines à réapparition que Hyperion a inventé et dont je t’ai causé? Ouais… Mon supérieur, ce salaud de Tassiter…”


“Pardon?”

“R… Rien, monsieur! Enfin, je disais, il veut que je me suicide pour que je puisse réapparaître chez Hyperion. Donc bon, c’est sur ce visuel des plus choquant que je te laisse mais t’inquiète pas, on se reverra une fois que j’ai pris contrôle de cette foutue compagnie. Allez, à la prochaine, mon gars.”

Je sais même pas si mon ami peut entendre l'ordure qu'est mon patron à travers mon système ECHO... possiblement, tiens!Et c'est avec un courage sans fin que... Oh, qui y croira, c'est en grimaçant comme un gamin que je place le flingue contre ma tempe et que je tire... C’est joli ce tunnel de lumière!
Boss Stinger
avatar
Terrien
Masculin Age : 47
Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 706
Bon ou mauvais ? : Sa dépend de la taille de ton porte monnaie!
Zénies : 3.141.592 Yotta

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Puissance de l'épice

MessageSujet: Re: Operation Dragon Rouge   Jeu 11 Jan 2018 - 23:16

Gilean avançait, seul en direction de la capitainerie. Hommes et femmes d’Epsilon avait commencé a prendre leur quartiers dans le vaisseau, s'attribuant les meilleures cabines, avant le saut en hyperespace en direction de la station-réparation la plus proche. La fédération du commerce leur avançait les frais dont la corvette allait avoir besoin, grandement besoin. Un léger tremblement à la main, un grand sourire sur le visage, l’espace était son véritable dessein. Si il avait grandi à la surface de Métamol, il sentait en cet instant que cela n’était en rien comparable au sentiment grisant de l’apesanteur, de la magnificence des combats spatiaux, de la beauté singulière de l'hyperespace. Tout cela était quelque chose de si puissant, si grand a ces yeux, que s’en était devenu une drogue. Au bout de dix minutes, les pieds sur terre, et il ressentait déjà le mal de terre. Mais aujourd’hui, il n’était pas simplement qu’un homme de l’espace, un cadet au service d’un capitaine, un second derrière un lieutenant. Aujourd’hui, la corvette était son navire, sa nouvelle maison à lui et à son équipage. Agé de seulement dix neuf ans, Gilean Higginbotham devenait un des commandant les plus jeune de la flotte d’intervention et d’action (ou FIA), et grace au dragon rouge, il obtint des technologies dépassant son imagination. Les réacteurs à propulsion Tantive IV, les batteries de laser Enolc de type Gamma, les bouclier baryoniques de Selesta Prim… Rien n’était laissé au hasard ici. Et si tout avait été endommagé sérieusement, rien n’était définitivement détruit, il y avaient veillé. Les réacteurs avait été court circuité et demandait quelques jours de travail, les portes anti débarquement avait été soufflé mais ne demandait pas une grande expertise, et les dock a énergie avait simplement besoin d’obtenir de nouveaux isotopes radioactifs pour s’auto réparer. Leur coup avait été incroyable, le vol du siècle, de la décennie même ! Avec ce petit bijou, ils pouvaient sans aucun problème rivaliser même avec le tout nouveau Coeur de Fer. Encore que la puissance des boucliers de ce vaisseau était réputé impossible à transpercer tant le coeur énergétique était puissant… Une émeraude du chaos pour alimenter un vaisseau de cette taille… Qui aurait pu y penser ? Les armements, au moin ils avaient à leur avantage l’armement surpuissant du vaisseau.

La porte de la capitainerie s’ouvrit et dévoila un intérieur comme neuf, comme si rien du combat magistral n’avait été réel. Les tapisseries au mur représentait de grandes civilisations aliens, aussi avancées technologiquement qu’il était possible de l'imaginer, mais cependant disparue depuis des milliers d’années. Les blocs de données restants étaient inviolable, impossible à décoder. Si un jour le pôle scientifique de Stinger Industry réussissait a décoder ces informations, même les dernières créations de l’entreprise passerait pour de vieux jouets datés. La moquette rouge au sol, les dorures, les tissus nobles et boiseries rares… L’ancien capitaine de ce vaisseau, feu à son âme, avait de très bon gout. D’un mouvement de la main, il activa les systèmes que John… enfin Jack avait reconfigurés avant de… partir ? La lumière se tamise et des hologrammes bleus se matérialisent dans toute la pièce, enveloppant l’espace dans une représentation gigantesque de la galaxie dans laquelle ils opéraient. D’un geste, il fit balayer tout l’espace connu à une vitesse ahurissante, parcourant l’espace des millions de fois plus vite que la lumière, jusqu’a arriver à destination, la galaxie Alpha Primm. Ils avaient dix mois de voyage pour rentrer, il avait dix mois de voyage alors que le Coeur de Fer pouvait sauter et arriver la bas quasiment le lendemain. Les confins de la galaxie semblait être à coté pour cette machine. Pourtant, Gilean était loin d’être jaloux. L’espace offrait un nombre infini de découvertes, de voyages, de nouveautés… Tant de chose qu’il était impossible de les dénombrer, qu’il était impossible de retenir son esprit de s’envoler tant de choses était magnifiques. Gilean entra dans la douche, le système de plomberie du vaisseau avait été gardé intact, permettant alors au corps épuisé du jeune Métamol d’effacer les dernières traces de cervelles que Jack avait laissé sur lui. Il aurait au moins pu s’éloigner, s’écarter pour ne pas éclabousser ces camarades ! On avait entendu un raclement rauque provenant de RA-31, ce que Higgs avait depuis le temps compris qu’il devait interpréter comme un rire. En sortant de la cabine de douche, Gilean entendis le système de nettoyage automatique du vaisseau se mettre en route. Il fouilla dans les affaires propres de l’ancien capitaine et y trouva un costume d’apparat noir et bleu, au attaches orné de tête Lirhax, une sorte de lion sorti des lunes de Tristana. Il enfila le tout, s’amusant à jouer avec les coutures. En un instant, le tissu s’adapta à son porteur, les liens se serrant sans qu’il n’ai rien à faire. Des suspenseur gravifiques maintenait le tout léger comme jamais malgré le poids considérable, rendant le tout aussi pratique qu’un simple jean et un tee shirt. Alors qu’il allait s'apprêter a sortir et à rejoindre le pont, il aperçut dans le coin de la pièce un élévateur qui semblait le diriger vers le haut, pas plus large qu’une personne. Curieux comme jamais, il décida de l’emprunter. Dans un soubresaut, il monta à une vitesse vertigineuse. Pris d’une peur puissante, il plissa les yeux alors que la distance parcouru semblait toujours plus grande, jusqu’au moment ou le tube se mit à ralentir à l’approche d’une trappe. Et quand celle ci s’ouvrit, Gilean en eu la bouche bée.

“Eh bien, voici donc celui qui m’a arraché mon vaisseau” dit un homme de dos, prenant un thé aussi calmement que jamais. Alors que le métamol voulut se saisir de son arme, il fut bien plus vite pris par la vue qui les entourait. Il n’était plus sur le vaisseau, non, il était à sa surface, en plein espace, les débris du combat qui avait eu lieu quelques minutes plus tôt les entourant. Au loin, l’homme était de dos, les jambes croisées, observant l’infini de l’espace. Gilean rengaina son arme, comprenant que celui qu’il avait en face de lui n’était pas ou plus une menace.

“Je pensais que vous aviez péri dans la bataille monsieur Fellony” dit alors Gilean, observant l’espace et se rapprochant de l’homme à qui il parlait. Cet homme était une légende, un vétéran des plus grandes guerres, l’origine de milliers de contes parmi les plus glorieux. Si aujourd’hui il était un ennemi, cet homme aurait pu être dans le même camp. Un concours de circonstances, un vulgaire concours de circonstances avait amené le capitaine Fellony contre eux. En s’approchant, celui ci lui tendis une coupe de thé qu’il saisit volontier, en buvant silencieusement le breuvage délicieux.

“Un capitaine tombe avec son navire jeune homme, vous devriez le savoir ! Je ne pensais pas que vous alliez le prendre, que vous comptiez l’aborder comme de vulgaires pirates. Ingénieux, mais quelque peu décevant de votre part, jeune White” dit l’homme aussi calmement que jamais.

“Je suppose que je dois prendre cela comme un compliment. Mais mon nom de famille est Higginbotham, pas White” dit le jeune homme dans un souffle, quelque peu vexé que ce grand héros de guerre ne se souviennent pas de ces propres exploits. Certes il était jeune, mais il avait aussi sa propre réputation. Ils restèrent silencieux un moment, observant les étoiles ensemble. Si seulement Gilean savait, si seulement il avait réalisé qui était ce cher Cullen Fellony… Mais il ne pouvait pas le savoir, personne n’aurait pu à ce moment la. Silencieusement, ils contemplèrent ensemble l’infini, la limite inconnu de l’horizon inexistant, le silence du vide, l’obscurité… Pendant un moment, en ce lieu si unique, alors proche d’un homme qu’il ne connaitrait jamais, Gilean perdit son sourire, ses épaules se mirent à s'affaisser, ses yeux plongèrent plus loin jusqu'à aller en lui même. Il repris alors, à destination de cet homme si particulier.

“Est ce que vous ressentez vous aussi ce vide ? J’ai beau être extatique quand à cette victoire, je ressent au plus profond de moi un vide étrange” dit il, presque pour lui même. Le vieil homme se tourna vers lui en riant, dévoilant son immense barbe blanche et son monocle si unique. Les légendes racontait qu’il voyait vos pensées a travers ce petit morceau de verre et d’or. Le costume que Gilean portait devait si bien lui aller.

“Petit, cela n’a rien avoir avec nos batailles. Je vois dans tes yeux quelque chose que j’ai vu il y a longtemps de cela en moi, quelque chose qui a été comblé quand l’inquisitrice des mondes libres était venu… à moi. Nous nous sommes battu cote à cote, loin de toute les prétentions des mondes d’aujourd’hui. Elle m’a sorti d’une addiction à la lyre de xhant, pour me plonger dans une addiction bien plus douce…” avait il dit, la voix de plus en plus ténu. Gilean avait entendu parlé de cette femme, une grande combattante capable de pouvoirs si unique qu’ils avaient libéré un quadrant d’une galaxie lointaine du joug d’un sorcier noir. Il n’avait cependant pas entendu parlé de cette liaison, quelque chose de pourtant notable. Avait il voulu garder tout cela secret ?

Higgs n’avait pas besoin d’avoir plus de détails, il avait parfaitement compris de quoi parlait cet homme. En observant les étoiles, il ne comprenait cependant pas en quoi cela pouvait l’affecter, lui qui avait toujours vécu seul. Pourtant, il ressentait au plus profond de lui même ce sentiment si unique… Au plus profond de l’espace brillant, il comprenait que tout cela avait un sens. Un nouveau silence, une nouvel ange passait.

“Il est temps pour vous de rejoindre vos camarades Gilean. Laissez moi seul je vous prie, j’utiliserais mes accès au vaisseau pour demander à un robot de nettoyage de se débarrasser de mon corps. Veillez bien à cette bicoque de vaisseau, il m’a amené loin dans mes voyages.” dit alors le vieil homme, la voix bien plus grave qu’auparavant.

En redescendant, dans le tube, il repensa à tout cela, silencieusement. Dans sa tête passait la question que John… Il resterait John pour lui, quoi qu’en dise son vieil ami… Il repassait la question que John lui avait posé par rapport au Dragon Ball. Sur le moment, il avait répondu des idioties sans aucun sens a base d’augmentation de taille de parties génitales… Mais maintenant, et si il voulait combler ce vide en lui ? Et si il voulait trouver cette personne qui lui donnait ce sentiment ? L’espace était infini, comment allait-il savoir quand il l’aurait trouvé ? Voila le voeux qu’il ferait si il avait les Dragon Ball en cet instant : être réuni avec celle qui provoquait en lui ce creux.
En cet instant, alors qu’il remontait en direction de la passerelle, il ajusta les dernières pièces de son tout nouveau costume, eu une pensée pour le grand capitaine Fellony et celle qui le hantait alors qu’il ne la connaissait pas… Mais il retrouva son sourire, repensa à son vieil ami John, à RA-31, à Leporc et tous les autres.

En entrant sur la passerelle, il vit tout ces amis, habillé proprement, comme si rien ne s’était alors passé.
Et en une simple phrase, les réacteurs se mirent en route en directions des lunes de Frima

“Escouade Alpha, en avant ! En route vers l’infini !”
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Operation Dragon Rouge   
 
Operation Dragon Rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le journal d'un Dragon rouge et d'un Chat bleu !
» Lythtis
» Pour une lampée de sang... (rp mission) [Terminé]
» [Fic en duo] Dragon Rouge, Démone bleue
» La bataille de Denain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-