Partagez | 
 

 Cooler Minds Prevail [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Raditz
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 450
Bon ou mauvais ? : Sayen
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

MessageSujet: Cooler Minds Prevail [Libre]   Ven 13 Oct 2017 - 9:57
Le lac gelé, un lieu inhospitalier et froid, idéal pour celui qui cherchait l'isolement. Beaucoup diront que ne pas parler de ces problèmes ne font que les aggraver, que garder tout sur soi est la meilleur façon de finir pour s'y perdre mais à qui pourrait-il discuter de cette problématique. Restez fidèle au trône et aux traditions au prix d’une gloire qu’il recherchait tant ou les trahir pour rejoindre un homme déchu au prix de sa loyauté. C’était dans ce pétrin que le caporal sayenne se retrouvait et il n’arrivait à faire un choix entre les deux, il était divisé entre l’idée d’obtenir le respect qu’il pourchassait depuis aussi longtemps mais ça serait au grand risque de perdre et d’être pour toujours vu en tant qu’un simple traître indigne de toute confiance. Alors que rester fidèle à la nouvelle Dyarchie pourrait lui coûter sa vie et il ne pourrait probablement jamais retrouver sa vie d’antan, à conquérir de faibles planètes pour le compte d’acheteurs fortunés.

Le vent glacial l’aidait à garder son calme malgré son esprit proche de l’ébullition à trouver la meilleur réponse possible à la solution. Restez indifférent au conflit pourrait l’être mais si seulement l’assassin lui accorde un tel luxe. De toute manière, si conflit venait à se faire, il allait falloir choisir un camp, et il allait falloir choisir le bon. Celui de la dyarchie semblait être le puissance, ne serait-ce avec la puissance seule de Pythar, sans compter les alliances que le nouveau régime avait réussi à sécuriser. Mais si ça se trouve, Vegeta avait déjà récupéré des hommes encore plus puissants que cela, il est suffisamment désespéré pour s’allier avec l’ignoble Alliance Maléfique. Le vent ne faisait que souffler davantage qu’il s’enfoncer dans ces pensées, au point il ne prêtait plus attention à son scooter brièvement pour la seconde fois. Il reprit rapidement son esprit quand il se remémora de sa rencontre avec le soit-disant protecteur du temps, il n’allait se faire prendre par surprise une seconde fois aussi facilement. Il activa son détecteur pour qu’il soit averti si n’importe qui s’approchait de lui pendant sa méditation.

Ce casse-tête devenait de plus en plus agaçant pour le caporal. La réponse la plus simple serait de rester dans sa zone de confort et de rester avec la Dyarchie mais la gloire, la renommé, la réputation qu’il allait avoir s’il faisait partie des conquérant d’un système aussi controversé que celui de Sharotto et Pythar. Mais le risque était énorme, il était déjà loin de la puissance du premier cité, il ne pouvait espérer le vaincre que par la malice et la ruse mais pour le second, c’était perdu d’avance. L’assassin avait peut être une fine chance d’y arriver mais c’était vraiment s’il était optimiste. Et concernant le Roi, il était faible, comment pourrait-il réclamer son trône? Qui sait si même ce dernier en voulait et que l’assassin n’était qu’un extrémiste à la recherche de partisans pour une révolution sans queue ni tête. La brise qui l’aidait à garder son calme ne l’aidait plus à garder sa concentration, et alors qu’il commençait à bouillonner de colère de son incapacité de choisir, son détecteur se déclencha d’un coup pour lui signaler d’un possible danger.


“Si tu pensais me prendre par surprise, tu as bien tort! Décline ton identité!”

Raditz se retourna vers la direction donné par le scouteur et lança un Double Sunday devant la localisation de son possible adversaire, explosant de la glace et révélant l’eau en dessous et de la faune aquatique que le lieu hébergeait. C’était une beauté particulière mais le caporal avait peu de temps de l’admirer, étant plus concentré sur l’individu qui se présentait devant lui. Qui pouvait bien le déranger au milieu de nul part?
Riki
avatar
Sayen
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1075

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Dim 15 Oct 2017 - 18:40
Sur la banquise, là où seul le souffle du vent se faisait habituellement entendre, on pouvait entendre les pas lents et réguliers d'un homme. Riki marchait depuis près d'une heure sur cette étendue gelée, sans trop savoir pourquoi. Était-il venu retrouver ses camarades d'entrainement qui avaient disparu si soudainement la dernière fois qu'il avait posé les pieds sur cette même glace ? En réalité son esprit l'avait presque inconsciemment conduit ici: cet endroit semblait avoir un don pour l'apaiser.
Depuis le massacre du Tenkaichi Budokai, et ce malgré les quelques contacts sociaux qu'il avait eus depuis cet événement, ses nuits étaient emplis des cauchemars basés sur ses souvenirs de la guerre de Thalésia. Si être le seul survivant d'une guerre planétaire avait déjà été traumatisant pour lui, le fait de revoir des dizaines de civils innocents se faire massacrer devant ses yeux, et ce malgré l'intervention de quelques héros parmi lesquels son ami Bravetta, l'avait émotionnellement achevé. Il avait néanmoins récemment découvert sur Terre ce qu'il pensait être un remède pour combler le vide qui s'était installé en lui: l'alcool. Depuis quelques semaines, il dormait sur les toits, se promenant à longueur de journées, lorsqu'il ne roupillait pas, de bars en bars. Il avait fini par comprendre, dans un instant de lucidité, que ce mode de vie lui était grandement nocif, et avait dès lors quitté les grandes villes pour rejoindre ce désert de glace.

Voilà comment le sayan rescapé s'était retrouvé pour la seconde fois en ce lieu. Perdu dans ses pensées, il ne remarqua que tard la source d'énergie qu'il sentait à quelques centaines de mètres de sa position actuelle. Sur ses gardes, Riki stoppa sa marche et tenta d'abaisser son ki au maximum. Il était difficile de déterminer la force exacte du possesseur de ce ki à cause des étranges fluctuations qu'il émettait, mais le sayan à la barbe pouvait affirmer que l’énergie qu'il ressentait était supérieur à la sienne. Sa réflexion fut interrompue quand il entendit une voix forte et autoritaire lui annoncer qu'il était repéré et lui demander de décliner son identité. Sa demande fut bientôt accompagnée de deux vagues déferlantes roses qui foncèrent vers le sol devant Riki. Par prudence il fit un saut de quelques mètres en arrière, mais il comprit vite que l'attaque n'avait pas pour but de le toucher.

"HEY ! On dit bonjour en premier !", cria le guerrier barbu.

La vapeur d'eau coupant sa visibilité, il dégagea une violente impulsion de ki pour la chasser, puis sauta sur un gros morceau de glace dégagé de l'eau par l'attaque énergétique pour prendre un peu de hauteur. Voyant que son interlocuteur était lui aussi un sayan, il leva les mains en l'air en signe de paix, puis utilisa quelques images rémanentes pour se placer à environ trois mètres du caporal nerveux.

Je m'appelle Riki, je suis un sayan, tout comme toi. Je vais finir par croire qu'il y a plus des nôtres que d'humains sur cette planète ! Qu'est-ce qui t'amène ici cher congénère., lui demanda Riki, d'un air le plus sympathique possible.

S'il y avait une chose qu'il ne désirait pas en cet instant, c'était bien un énième combat à mort, et encore moins contre l'un de ses congénères dont il n'avait découvert l'existence, rappelons-le, qu'un mois auparavant. En marchant, il s'était dressé une liste d'objectifs, et le premier d'entre eux était de s’intégrer à son peuple du mieux qu'il le pouvait. Adopter un rythme et un style de vie sayan, et surtout s'engager dans l'armée, comme il l'avait promis à son roi Pythar. Le ton autoritaire et la phrase relativement protocolaire de l'homme en face de lui semblaient indiquer qu'il pouvait faire partie de cette même armée. Devenir l'un de ses proches serait donc un double bénéfice, il espérait simplement que militaire n'allait pas engager le combat.
Haruko
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 20/07/2017
Nombre de messages : 58
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Barrage d’énergie, teleportation, Shining Sword Attack
Techniques 3/combat : Barrage Die Die, fantôme kamikaze
Techniques 1/combat : Stardust Breaker

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Dim 15 Oct 2017 - 21:26
Le lac gelé, un endroit calme et isolée dans lequel venaient certains hommes pour s'évader des problèmes du quotidien, un endroit glacial où il fallait absolument porter quelque chose de chaud au risque de prendre froid et de tomber malade. Cet endroit était un passage obligatoire pour le jeune sayen du nom d'Haruko qui voulait rejoindre son père adoptif à Satan city. Il y marchait alors après être sorti de la base de lancement. Et pendant ce temps là, il réfléchissait à ce qu'il allait dire à son père... Comment allait-il lui expliquer sa fugue et tout ce qui s'était passé lors de son voyage ? Fallait-il qu'il lui dise ce qu'il avait appris pendant celui-ci à propos de ses parents? Et surtout: Est ce que "papa chéri" comme il l'appelait depuis son tout jeune âge allait lui pardonner et le laisser continuer ce beau périple qu'il avait entrepris? Il fallait trouver une réponse à toutes ces questions et Haruko y songeait silencieusement tout en poursuivant sa marche ralentie par la neige épaisse qui s'étalait sur le sol à des kilomètres à la ronde. Mais alors qu'il était perdu dans ses pensées, un cri de petite fille l'interpella. Le sayen aux trois balafres, attiré par un tel bruit, ne tarda pas à rejoindre la source de celui-ci. L'endroit vers lequel l'avait mené ce cri était sombre, c'était une grotte cachée sous la neige dont l'entrée qui était étonnement petite, faisait tâche dans ce blanc décor. Et à l'intérieur, se trouvaient deux personnes, une femme totalement apeurée et une petite fille qui pleurait à chaudes larmes et qui ne cessait de crier. "Mais quelle en était la raison?" Me diriez vous? Et bien c'est simple, de nombreux loups se trouvaient en face d'eux et étaient sur le point de les attaquer. Mais alors qu'ils s'apprêtaient justement à le faire, Haruko lança plusieurs boules de feu sans pour autant les toucher. Ces derniers, apeurés, s'enfuirent en dehors de la grotte. La femme ainsi que sa fille, retrouvèrent le sourire. La mère remercia alors Haruko en disant:

"Merci beaucoup... On était tranquillement en train de marcher quand ils apparurent pour nous attaquer sans raison... Heureusement que vous étiez là"

Haruko sourit et dit:

"Ce n'est rien. C'est probablement sous l'effet de la famine qu'ils agissent. Faites plis attention la prochaine fois. À plus!"

Il s'en alla ensuite fier d'avoir sauvé deux nouvelles vies. Il reprit alors sa marche quand soudain, il ressentit deux hautes énergies. Celles-ci semblaient proches l'une de l'autre et Haruko, sans hésitation, se téléporta vers elles. Peut être que ce sont deux nouveaux guerriers puissants qui allaient accepter de s'entraîner avec lui? On ne sait jamais. Il apparut ensuite dans un endroit toujours rempli de neige et y trouva deux hommes en armure qui avaient tous deux une queue semblable à celle du jeune sayen, ce qui signifiait qu'ils étaient sûrement de la même race que lui. L'un d'eux avait un détecteur et des cheveux longs et semblait être le plus fort. Et l'autre avait des cheveux courts avec de longues pâtes sur les côtés, celui portait une armure de couleur rouge et grise et était moins fort, peut-être cachait-il son énergie réelle. En tout cas, les deux combattants étaient assez puissants pour attirer l'attention du jeune enfant qui ne tarda pas à se présenter avec un sourire:

"Salut! Je suis Haruko, une sayen comme vous. Vous semblez être forts. Quel est votre nom à vous?"

Il attendait alors la réponse toujours avec son sourire d'enfant et ses yeux brillants. Le type aux cheveux semblait quelque peu énervé et Haruko espérait ne pas avoir d'avantage amplifié cet énervement. Lui, tout ce qu'il voulait, c'était de faire connaissance avec eux et prendre part à un bel entraînement...

(hrp: à cause de mon correcteur automatique sur téléphone, il y a eu quelques fautes. Maintenant je les ai corrigées ^^)
Raditz
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 450
Bon ou mauvais ? : Sayen
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Lun 16 Oct 2017 - 18:12
Les sayens s’étaient vraiment répandu dans la galaxie depuis leur réapparition dans le monde, particulièrement sur Terre. Les guerriers étaient sûrement attiré par la planète par la légende de Goku et de ces réussites titanesques et les autres cherchaient une vie paisible. Il n’y avait qu’à voir la situation actuelle, Raditz se retrouvait nez à nez avec l’un des siens au milieu de nul part, un lac gelé inhospitalier et abandonné, sur la planète bleue. L’homme avait une armure similaire à celle du caporal, il devait faire partie de l’armée ou du moins, l’était un moment ou un autre. Le caporal le fixait des yeux alors que ce dernier bondit en arrière pour éviter l”attaque. Il souhaitait la bienvenue alors qu’il se faufilait derrière lui? Etait-ce une nouvelle habitude de son peuple qui s’était développé durant son absence? Mais contrairement à l’inconnu qui s’était donné le rôle de “protecteur du temps”, celui-ci leva les mains et déclina son identité directement. Un dénommé Riki et il tentait de son mieux pour rassurer le caporal. Raditz ne faisait que le fixer pour un moment, vérifiant son scooter pour avoir une idée de son niveau de puissance, inutilement, ce dernier avait clairement réduit sa puissance pour essayer de passer inaperçu. C’était bizarre de voir un sayen levait les mains en l’air, il avait été surement influencé par la culture terrienne. Le militaire à la longue crinière ne pouvait pas dire si c’était amusant ou désolant de voir ceci. Il regarda un instant le trou qu’il avait formé dans la glace, pour admirer courtement la vie aquatique avant de soupirer un grand coup. Sa méditation était encore interrompu mais peut être n’était-ce pas aussi mal. C’était clair pour le moment que se prendre la tête pour trouver une solution adéquate n’allait rien lui apporter de bien. Autant questionner Riki pour savoir qu’est-ce qui lui prenait de se faufiler dernier lui et par l’occasion, se changer les idées avec quelque chose de plus simple.

“Mes affaires ici ne te regarde pas. Et baisse-moi ces bras, ce n’est pas digne d’un membre de notre peuple. Je suis le caporal Raditz, j’assume que tu fais partie de l’armée si tu as cette armure. Explique moi ce que tu fais ici et pourquoi tu as essayé de passer inaperçu derrière moi?”

À peine avait-il fini de dire cela que son scouter s’agita une seconde fois vers une seconde source d’énergie. Il se retourna brusquement vers la cible, prêt à tirer à vu avec son Double Sunday avant de s’apercevoir que la source de cette puissance n’était… qu’un enfant sayen. Qu’est-ce qu’un gamin de son peuple pouvait bien foutre sur cette planète. Les sayens avaient arrêté le largage de gosse sur des faibles planètes depuis l’arrivée au pouvoir de Sharotto et Pythar. Voir un gosse sayen seul était maintenant sujet à question, même pour un puriste comme Raditz. Le nom du mioche était Haruko, il avait un habit typiquement humain donc c’était pas difficile d’imaginer qu'il était le produit d’un couple sayenne qui était venu s’isoler sur cette planète. Raditz n’était pas incollable de la culture terrienne mais il lui semblait que les familles de la planète bleue était surprotecteur de leurs progénitures.

“Que fait un gamin comme toi seul dans un lieu aussi désolé?”

La situation devenait pour le moins intéressante. Il y a un moment, il était seul pour se concentrer sur un dilemme sans réponse facile, et maintenant, il se retrouvait entouré par ses semblables. C’était pour le mieux, maintenant, il allait pouvoir se concentrer sur autre chose que son incapacité de raisonner seul. En attendant, il était seul avec un barbu et un gosse au bon milieu de nul part. Il ne peut qu’avoir que du positif à en ressortir de cette situation. Toujours mieux que se tourmenter seul sous les menaces d’un assassin qui avait certainement dû le perdre depuis le temps.
 
Cooler Minds Prevail [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Lac gelé-