Partagez | 
 

 Cooler Minds Prevail [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Raditz
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 462
Bon ou mauvais ? : Sayen
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

MessageSujet: Cooler Minds Prevail [Libre]   Ven 13 Oct 2017 - 9:57
Le lac gelé, un lieu inhospitalier et froid, idéal pour celui qui cherchait l'isolement. Beaucoup diront que ne pas parler de ces problèmes ne font que les aggraver, que garder tout sur soi est la meilleur façon de finir pour s'y perdre mais à qui pourrait-il discuter de cette problématique. Restez fidèle au trône et aux traditions au prix d’une gloire qu’il recherchait tant ou les trahir pour rejoindre un homme déchu au prix de sa loyauté. C’était dans ce pétrin que le caporal sayenne se retrouvait et il n’arrivait à faire un choix entre les deux, il était divisé entre l’idée d’obtenir le respect qu’il pourchassait depuis aussi longtemps mais ça serait au grand risque de perdre et d’être pour toujours vu en tant qu’un simple traître indigne de toute confiance. Alors que rester fidèle à la nouvelle Dyarchie pourrait lui coûter sa vie et il ne pourrait probablement jamais retrouver sa vie d’antan, à conquérir de faibles planètes pour le compte d’acheteurs fortunés.

Le vent glacial l’aidait à garder son calme malgré son esprit proche de l’ébullition à trouver la meilleur réponse possible à la solution. Restez indifférent au conflit pourrait l’être mais si seulement l’assassin lui accorde un tel luxe. De toute manière, si conflit venait à se faire, il allait falloir choisir un camp, et il allait falloir choisir le bon. Celui de la dyarchie semblait être le puissance, ne serait-ce avec la puissance seule de Pythar, sans compter les alliances que le nouveau régime avait réussi à sécuriser. Mais si ça se trouve, Vegeta avait déjà récupéré des hommes encore plus puissants que cela, il est suffisamment désespéré pour s’allier avec l’ignoble Alliance Maléfique. Le vent ne faisait que souffler davantage qu’il s’enfoncer dans ces pensées, au point il ne prêtait plus attention à son scooter brièvement pour la seconde fois. Il reprit rapidement son esprit quand il se remémora de sa rencontre avec le soit-disant protecteur du temps, il n’allait se faire prendre par surprise une seconde fois aussi facilement. Il activa son détecteur pour qu’il soit averti si n’importe qui s’approchait de lui pendant sa méditation.

Ce casse-tête devenait de plus en plus agaçant pour le caporal. La réponse la plus simple serait de rester dans sa zone de confort et de rester avec la Dyarchie mais la gloire, la renommé, la réputation qu’il allait avoir s’il faisait partie des conquérant d’un système aussi controversé que celui de Sharotto et Pythar. Mais le risque était énorme, il était déjà loin de la puissance du premier cité, il ne pouvait espérer le vaincre que par la malice et la ruse mais pour le second, c’était perdu d’avance. L’assassin avait peut être une fine chance d’y arriver mais c’était vraiment s’il était optimiste. Et concernant le Roi, il était faible, comment pourrait-il réclamer son trône? Qui sait si même ce dernier en voulait et que l’assassin n’était qu’un extrémiste à la recherche de partisans pour une révolution sans queue ni tête. La brise qui l’aidait à garder son calme ne l’aidait plus à garder sa concentration, et alors qu’il commençait à bouillonner de colère de son incapacité de choisir, son détecteur se déclencha d’un coup pour lui signaler d’un possible danger.


“Si tu pensais me prendre par surprise, tu as bien tort! Décline ton identité!”

Raditz se retourna vers la direction donné par le scouteur et lança un Double Sunday devant la localisation de son possible adversaire, explosant de la glace et révélant l’eau en dessous et de la faune aquatique que le lieu hébergeait. C’était une beauté particulière mais le caporal avait peu de temps de l’admirer, étant plus concentré sur l’individu qui se présentait devant lui. Qui pouvait bien le déranger au milieu de nul part?
Riki
avatar
Sayen
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 126
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1075

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Dim 15 Oct 2017 - 18:40
Sur la banquise, là où seul le souffle du vent se faisait habituellement entendre, on pouvait entendre les pas lents et réguliers d'un homme. Riki marchait depuis près d'une heure sur cette étendue gelée, sans trop savoir pourquoi. Était-il venu retrouver ses camarades d'entrainement qui avaient disparu si soudainement la dernière fois qu'il avait posé les pieds sur cette même glace ? En réalité son esprit l'avait presque inconsciemment conduit ici: cet endroit semblait avoir un don pour l'apaiser.
Depuis le massacre du Tenkaichi Budokai, et ce malgré les quelques contacts sociaux qu'il avait eus depuis cet événement, ses nuits étaient emplis des cauchemars basés sur ses souvenirs de la guerre de Thalésia. Si être le seul survivant d'une guerre planétaire avait déjà été traumatisant pour lui, le fait de revoir des dizaines de civils innocents se faire massacrer devant ses yeux, et ce malgré l'intervention de quelques héros parmi lesquels son ami Bravetta, l'avait émotionnellement achevé. Il avait néanmoins récemment découvert sur Terre ce qu'il pensait être un remède pour combler le vide qui s'était installé en lui: l'alcool. Depuis quelques semaines, il dormait sur les toits, se promenant à longueur de journées, lorsqu'il ne roupillait pas, de bars en bars. Il avait fini par comprendre, dans un instant de lucidité, que ce mode de vie lui était grandement nocif, et avait dès lors quitté les grandes villes pour rejoindre ce désert de glace.

Voilà comment le sayan rescapé s'était retrouvé pour la seconde fois en ce lieu. Perdu dans ses pensées, il ne remarqua que tard la source d'énergie qu'il sentait à quelques centaines de mètres de sa position actuelle. Sur ses gardes, Riki stoppa sa marche et tenta d'abaisser son ki au maximum. Il était difficile de déterminer la force exacte du possesseur de ce ki à cause des étranges fluctuations qu'il émettait, mais le sayan à la barbe pouvait affirmer que l’énergie qu'il ressentait était supérieur à la sienne. Sa réflexion fut interrompue quand il entendit une voix forte et autoritaire lui annoncer qu'il était repéré et lui demander de décliner son identité. Sa demande fut bientôt accompagnée de deux vagues déferlantes roses qui foncèrent vers le sol devant Riki. Par prudence il fit un saut de quelques mètres en arrière, mais il comprit vite que l'attaque n'avait pas pour but de le toucher.

"HEY ! On dit bonjour en premier !", cria le guerrier barbu.

La vapeur d'eau coupant sa visibilité, il dégagea une violente impulsion de ki pour la chasser, puis sauta sur un gros morceau de glace dégagé de l'eau par l'attaque énergétique pour prendre un peu de hauteur. Voyant que son interlocuteur était lui aussi un sayan, il leva les mains en l'air en signe de paix, puis utilisa quelques images rémanentes pour se placer à environ trois mètres du caporal nerveux.

Je m'appelle Riki, je suis un sayan, tout comme toi. Je vais finir par croire qu'il y a plus des nôtres que d'humains sur cette planète ! Qu'est-ce qui t'amène ici cher congénère., lui demanda Riki, d'un air le plus sympathique possible.

S'il y avait une chose qu'il ne désirait pas en cet instant, c'était bien un énième combat à mort, et encore moins contre l'un de ses congénères dont il n'avait découvert l'existence, rappelons-le, qu'un mois auparavant. En marchant, il s'était dressé une liste d'objectifs, et le premier d'entre eux était de s’intégrer à son peuple du mieux qu'il le pouvait. Adopter un rythme et un style de vie sayan, et surtout s'engager dans l'armée, comme il l'avait promis à son roi Pythar. Le ton autoritaire et la phrase relativement protocolaire de l'homme en face de lui semblaient indiquer qu'il pouvait faire partie de cette même armée. Devenir l'un de ses proches serait donc un double bénéfice, il espérait simplement que militaire n'allait pas engager le combat.
Haruko
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 20/07/2017
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Barrage d’énergie, teleportation, Canon Garrik
Techniques 3/combat : Beignets intergalactiques, fantôme kamikaze
Techniques 1/combat : Stardust Breaker

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Dim 15 Oct 2017 - 21:26
Le lac gelé, un endroit calme et isolée dans lequel venaient certains hommes pour s'évader des problèmes du quotidien, un endroit glacial où il fallait absolument porter quelque chose de chaud au risque de prendre froid et de tomber malade. Cet endroit était un passage obligatoire pour le jeune sayen du nom d'Haruko qui voulait rejoindre son père adoptif à Satan city. Il y marchait alors après être sorti de la base de lancement. Et pendant ce temps là, il réfléchissait à ce qu'il allait dire à son père... Comment allait-il lui expliquer sa fugue et tout ce qui s'était passé lors de son voyage ? Fallait-il qu'il lui dise ce qu'il avait appris pendant celui-ci à propos de ses parents? Et surtout: Est ce que "papa chéri" comme il l'appelait depuis son tout jeune âge allait lui pardonner et le laisser continuer ce beau périple qu'il avait entrepris? Il fallait trouver une réponse à toutes ces questions et Haruko y songeait silencieusement tout en poursuivant sa marche ralentie par la neige épaisse qui s'étalait sur le sol à des kilomètres à la ronde. Mais alors qu'il était perdu dans ses pensées, un cri de petite fille l'interpella. Le sayen aux trois balafres, attiré par un tel bruit, ne tarda pas à rejoindre la source de celui-ci. L'endroit vers lequel l'avait mené ce cri était sombre, c'était une grotte cachée sous la neige dont l'entrée qui était étonnement petite, faisait tâche dans ce blanc décor. Et à l'intérieur, se trouvaient deux personnes, une femme totalement apeurée et une petite fille qui pleurait à chaudes larmes et qui ne cessait de crier. "Mais quelle en était la raison?" Me diriez vous? Et bien c'est simple, de nombreux loups se trouvaient en face d'eux et étaient sur le point de les attaquer. Mais alors qu'ils s'apprêtaient justement à le faire, Haruko lança plusieurs boules de feu sans pour autant les toucher. Ces derniers, apeurés, s'enfuirent en dehors de la grotte. La femme ainsi que sa fille, retrouvèrent le sourire. La mère remercia alors Haruko en disant:

"Merci beaucoup... On était tranquillement en train de marcher quand ils apparurent pour nous attaquer sans raison... Heureusement que vous étiez là"

Haruko sourit et dit:

"Ce n'est rien. C'est probablement sous l'effet de la famine qu'ils agissent. Faites plis attention la prochaine fois. À plus!"

Il s'en alla ensuite fier d'avoir sauvé deux nouvelles vies. Il reprit alors sa marche quand soudain, il ressentit deux hautes énergies. Celles-ci semblaient proches l'une de l'autre et Haruko, sans hésitation, se téléporta vers elles. Peut être que ce sont deux nouveaux guerriers puissants qui allaient accepter de s'entraîner avec lui? On ne sait jamais. Il apparut ensuite dans un endroit toujours rempli de neige et y trouva deux hommes en armure qui avaient tous deux une queue semblable à celle du jeune sayen, ce qui signifiait qu'ils étaient sûrement de la même race que lui. L'un d'eux avait un détecteur et des cheveux longs et semblait être le plus fort. Et l'autre avait des cheveux courts avec de longues pâtes sur les côtés, celui portait une armure de couleur rouge et grise et était moins fort, peut-être cachait-il son énergie réelle. En tout cas, les deux combattants étaient assez puissants pour attirer l'attention du jeune enfant qui ne tarda pas à se présenter avec un sourire:

"Salut! Je suis Haruko, une sayen comme vous. Vous semblez être forts. Quel est votre nom à vous?"

Il attendait alors la réponse toujours avec son sourire d'enfant et ses yeux brillants. Le type aux cheveux semblait quelque peu énervé et Haruko espérait ne pas avoir d'avantage amplifié cet énervement. Lui, tout ce qu'il voulait, c'était de faire connaissance avec eux et prendre part à un bel entraînement...

(hrp: à cause de mon correcteur automatique sur téléphone, il y a eu quelques fautes. Maintenant je les ai corrigées ^^)
Raditz
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 462
Bon ou mauvais ? : Sayen
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Lun 16 Oct 2017 - 18:12
Les sayens s’étaient vraiment répandu dans la galaxie depuis leur réapparition dans le monde, particulièrement sur Terre. Les guerriers étaient sûrement attiré par la planète par la légende de Goku et de ces réussites titanesques et les autres cherchaient une vie paisible. Il n’y avait qu’à voir la situation actuelle, Raditz se retrouvait nez à nez avec l’un des siens au milieu de nul part, un lac gelé inhospitalier et abandonné, sur la planète bleue. L’homme avait une armure similaire à celle du caporal, il devait faire partie de l’armée ou du moins, l’était un moment ou un autre. Le caporal le fixait des yeux alors que ce dernier bondit en arrière pour éviter l”attaque. Il souhaitait la bienvenue alors qu’il se faufilait derrière lui? Etait-ce une nouvelle habitude de son peuple qui s’était développé durant son absence? Mais contrairement à l’inconnu qui s’était donné le rôle de “protecteur du temps”, celui-ci leva les mains et déclina son identité directement. Un dénommé Riki et il tentait de son mieux pour rassurer le caporal. Raditz ne faisait que le fixer pour un moment, vérifiant son scooter pour avoir une idée de son niveau de puissance, inutilement, ce dernier avait clairement réduit sa puissance pour essayer de passer inaperçu. C’était bizarre de voir un sayen levait les mains en l’air, il avait été surement influencé par la culture terrienne. Le militaire à la longue crinière ne pouvait pas dire si c’était amusant ou désolant de voir ceci. Il regarda un instant le trou qu’il avait formé dans la glace, pour admirer courtement la vie aquatique avant de soupirer un grand coup. Sa méditation était encore interrompu mais peut être n’était-ce pas aussi mal. C’était clair pour le moment que se prendre la tête pour trouver une solution adéquate n’allait rien lui apporter de bien. Autant questionner Riki pour savoir qu’est-ce qui lui prenait de se faufiler dernier lui et par l’occasion, se changer les idées avec quelque chose de plus simple.

“Mes affaires ici ne te regarde pas. Et baisse-moi ces bras, ce n’est pas digne d’un membre de notre peuple. Je suis le caporal Raditz, j’assume que tu fais partie de l’armée si tu as cette armure. Explique moi ce que tu fais ici et pourquoi tu as essayé de passer inaperçu derrière moi?”

À peine avait-il fini de dire cela que son scouter s’agita une seconde fois vers une seconde source d’énergie. Il se retourna brusquement vers la cible, prêt à tirer à vu avec son Double Sunday avant de s’apercevoir que la source de cette puissance n’était… qu’un enfant sayen. Qu’est-ce qu’un gamin de son peuple pouvait bien foutre sur cette planète. Les sayens avaient arrêté le largage de gosse sur des faibles planètes depuis l’arrivée au pouvoir de Sharotto et Pythar. Voir un gosse sayen seul était maintenant sujet à question, même pour un puriste comme Raditz. Le nom du mioche était Haruko, il avait un habit typiquement humain donc c’était pas difficile d’imaginer qu'il était le produit d’un couple sayenne qui était venu s’isoler sur cette planète. Raditz n’était pas incollable de la culture terrienne mais il lui semblait que les familles de la planète bleue était surprotecteur de leurs progénitures.

“Que fait un gamin comme toi seul dans un lieu aussi désolé?”

La situation devenait pour le moins intéressante. Il y a un moment, il était seul pour se concentrer sur un dilemme sans réponse facile, et maintenant, il se retrouvait entouré par ses semblables. C’était pour le mieux, maintenant, il allait pouvoir se concentrer sur autre chose que son incapacité de raisonner seul. En attendant, il était seul avec un barbu et un gosse au bon milieu de nul part. Il ne peut qu’avoir que du positif à en ressortir de cette situation. Toujours mieux que se tourmenter seul sous les menaces d’un assassin qui avait certainement dû le perdre depuis le temps.
Riki
avatar
Sayen
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 126
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1075

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Dim 22 Oct 2017 - 13:21
(Petit rp, j'étais vraiment pas inspiré, encore désolé)

Riki était surpris, il pensait que l’agressivité de son congénère serait passée sitôt les présentations faites, mais ce dernier semblait particulièrement à fleur de peau, et accueillit son amicale approche d'une réprimande cinglante et d'une brève présentation. Puis le soldat lui demanda ce qu'il faisait ici et là raison pour laquelle il avait tenté de se faufiler dans son dos. Baissant les mains, Riki regarda Raditz d'un air dépité, rétablissant son niveau de puissance à la normale pour que ce dernier cesse de douter de lui, et répondit après un long soupir.

"Désolé de t'avoir surpris comme ça, je ne faisais que marcher sans véritable objectif sur ce lac quand j'ai senti une énergie particulièrement instable, mais tout de même plus élevée que la mienne, qui semble t'appartenir. Comme je ne te voyais pas encore, je ne pouvais pas deviner que tu étais un sayan toi aussi. Toujours est-il que non, je ne fais pas partie de l'armée, pas encore du moins. Quant à notre peuple, je ne l'ai découvert que récemment en revenant d'une planète sur laquelle on m'avait envoyé étant petit. Tu devrais te détendre un peu Caporal, ce n'est pas en invectivant tes alliés qu'ils seront amicaux avec toi, un sayan plus commun aurait tout de suite répondu à ton attaque."

Après cette réponse il tourna lui aussi la tête, sans toutefois charger une attaque comme le caporal qui ne semblait décidément pas avoir pris en compte sa dernière phrase, vers la source d'énergie qu'il avait ressentie depuis quelques secondes. Il vit un enfant, sayan lui aussi à en juger par la queue qu'il voyait, dans des habits plus communs que les armures de combat que revêtaient les deux adultes. L'enfant, malgré sa force, remarquable pour son âge, transpirait l'innocence et la gentillesse, et ce par son attitude, le sourire qu'il affichait, et enfin par la phrase qu'il prononça pour se présenter et demander leur nom à ses deux aînés.

"Salut Haruko, je suis Riki. Mais dis-moi, pour reprendre la question du caporal de façon mois violente, que fait un enfant de ton âge dans un lieu si inhospitalier ?", répondit Riki en affichant un air sympathique afin d'éventuellement rassurer le jeune guerrier qui avait pu être quelque peu décontenancé par la phrase assez agressive de Raditz.

Puis il se retourna vers le caporal, et lui dit à voix basse:

"Comme dit précédemment caporal, tu devrais vraiment apprendre à distinguer tes alliés de tes ennemis, c'est la moindre des qualités pour un militaire. En parlant de l'armée sayanne, j'aimerais que tu me dises où et comment l'intégrer."
Haruko
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 20/07/2017
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Barrage d’énergie, teleportation, Canon Garrik
Techniques 3/combat : Beignets intergalactiques, fantôme kamikaze
Techniques 1/combat : Stardust Breaker

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Dim 29 Oct 2017 - 15:00

[HRP: désolé du retard mais je n'avais pas le temps de répondre ces derniers temps ^^'. Je serai plus régulier à partir d'aujourd'hui]

Alors que Haruko se dirigeait vers sa maison sur Terre pour revoir son père adoptif qui lui avait manqué depuis le temps qu'il avait fugué pour vivre sa folle aventure à travers les planètes, il passa par le lac gelé et y rencontra deux sayens en train de discuter. Il se présenta à eux et leur proposa ensuite un entraînement...

Le sayen aux cheveux longs qui semblait très nerveux ne prit même pas la peine de répondre à ses questions et se contenta de lui en poser une à son tour :

“Que fait un gamin comme toi seul dans un lieu aussi désolé?”

Haruko afficha un petit sourire en se grattant l'arrière du crane. Il s'apprêtait à répondre mais l'autre sayen l'interpella. Ce dernier semblait être plus gentil et moins nerveux et surtout: il connaissait la "politesse"! Un terme qui, visiblement, n'était pas familier au premier sayen. Bref, il dit:

"Salut Haruko, je suis Riki. Mais dis-moi, pour reprendre la question du caporal de façon mois violente, que fait un enfant de ton âge dans un lieu si inhospitalier ?"

Haruko était d'autant plus rassuré qu'au moins l'un d'eux était sympathique. N'est-ce pas caporal ! Attendez... Il a dit caporal ?! Ce type vulgaire avait un tel grade ! Comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences... Bref, le sayen aux trois balafres répondit avec son sourire d'enfant en s'adressant à celui qui avait l'air aimable, ignorant l'autre type irrespectueux:

"Enchanté riki ! Pour ta question, c'est un peu compliqué... Enfaite, je suis un sayen ayant été élevé par un terrien qui est d'ailleurs très gentil ! J'ai grandi et je voulais connaître ma planète, mes origines et mes parents biologiques. J'ai alors fugué vers l'espace pour prendre connaissance de tout cela et rejoindre un ami qui s'y trouvait déjà. Maintenant, je suis de retour de mon voyage et j'ai eu des réponses à mes questions. J'ai atterri sur Terre il y a peine deux heures et je devais passer par ici pour rejoindre ma maison. Et c'est comme ça que je me suis retrouvé ici en face de vous. J'ai remarqué que que vous étiez puissant. C'est pourquoi je vous ai proposé cet entraînement haha ! Alors vous êtes d'accord ?!"

Haruko, enfant inconscient comme il l'est, avait expliqué une bonne partie de sa vie privée à ces types, or on le sait bien: "Il ne faut pas parler aux inconnus !" comme le disent les mères à leurs enfants avant de les laisser s'en aller vers l'école à pied pour la première fois. Mais le sayen lui, n'a pas eu quelqu'un pour le lui apprendre puisqu'il n'a jamais connu ses parents et que son père adoptif était un fermier, donc tout cela ne le connaissait pas trop... Bref, ce qui est fait est fait, restait à voir la réponse de ses deux interlocuteurs et leurs réactions face à de tels propos, ils se demandaient sûrement comment un enfant de huit ans pouvait avoir vécu un tel périple et surtout pourquoi ils leur a demandé un entraînement alors que, physiquement, il avait l'air très faible. En tout cas, ce dernier voulait vraiment s'entraîner avec eux pour encore s'améliorer niveau puissance et techniques de combat, et rejoindre ainsi Trunks une nouvelle fois et fusionner.

Et alors qu'il qu'il attendait leurs réponses, il ressentit une énorme puissance approcher, était-ce un ennemi ? un allié ? ou juste quelqu'un de passage? En tout cas, il devait s'en méfier car, on ne sait jamais, ça pourrait être une menace pour lui ainsi que pour la Terre entière s'il s'avérait être un ennemi. Il dit alors aux deux personnages qui semblaient eux aussi avoir repèré cette puissance:

"Attendez... Vous avez ressenti ça ?! Ça doit être un type très fort. Moi je me prépare, je vous conseille de faire de même"

Il se mit en position de défense prévoyant une possible attaque de la part de ce type inconnu qui allait bientôt faire son apparition.

Qui sera le détenteur de cette puissance ? Attaquera-t-il les trois sayen? En tout cas ce serait dommage que ce soit le cas sinon... Il y aurait encore un combat à mort qui aboutira à des pertes non justifiées chez l'un des deux camps. Mais vous, cher lecteur vous n'en saurez pas plus... Jusqu'au prochain post !
Raditz
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 462
Bon ou mauvais ? : Sayen
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Lun 30 Oct 2017 - 10:56
Seuls des esprits calment réussissent à prévaloir dans ce monde, les esprits facilement excitable n'en sont que plus susceptible à faire des erreurs. C’était une leçon que le caporal ne semblait ne pas avoir apprise. Le saiyan qui l’avait approché était là que par le plus simple hasard et sans aucune mauvaise intention envers son interlocuteur, malgré l’introduction pour du moins violente de ce dernier. L'intéressé, malgré son accoutrement, n’était pas un soldat de l’armée sayenne, mais semblait avoir l’intention de la rejoindre, ce qui fait sourire courtement Raditz. C’était un plaisir de voir ses confrères vouloir perdurer l’image forte et militariste des sayens, une image qui s’effaçait petit à petit avec le temps, à son plus grand regret. Riki lui recommanda de se détendre, qu’un tel comportement lui vaudra plus des ennemis que des alliées. Le caporal comprenait cela mais avant qu’il puisse répondre, ou se calmer dans la même occasion, Haruko fit son entrée en scène. Un simple enfant saiyan au milieu de nul part, c’était pour le moins unique vu la planète et les réformes politique de Vegeta. La façon de lui demander comment un mineur pouvait se retrouver seul au milieu de nul part était pour le moins agressif, certainement sur le fait de la surprise ou  juste son mauvais caractère en général, ce que Riki rectifia rapidement en reformulant la question plus poliment. Le guerrier à la longue crinière fusilla la future recrue du regard avant d'éternuer lourdement, comme s’il attendait quelque chose. Le jeune guerrier, suite aux demandes des deux adultes, se mit à expliquer clairement ce qui se passait. C’était un saiyan pur souche élevé par un parent adoptif terrien, une histoire trop similaire à celle de son frère au goût de Raditz, qui avait fugué par dans l’espace pour retrouver la trace de ces origines et qui était maintenant de retour après avoir appris la vérité. Il se dirigeait vers sa maison, et apparement, c’était le seul chemin pour rentrer chez lui. Le haut-gradé regarda l’enfant d’un air perplexe, encore l’un des siens qui s’était fait élevé par un terrien, ça devenait absurde. Qui sait, peut être son collège était lui aussi avait grandi sur Terre, à ce point, tout est permis. Il soupira lourdement avant que le gamin leur propose de s'entraîner vu qu’ils avaient l’air puissants. S’exercer avec un marmot, la simple pensée fit sourire le caporal avant qu’il reprenne son sérieux. Il était maintenant caporal de l’armée sayenne, pas son tuteur, ce n’était pas son devoir d’apprendre à ce petit mioche comment se battre efficacement.

“Je vais devoir décliner cette offre, petit.”


C’était court mais pour le moins précis. Il n’avait pas besoin de se justifier sur le fait qu’il ne voulait pas s'entraîner avec lui, c’était son droit. Certains verront cela comme une preuve d’arrogance ou de fierté mal placé mais aux yeux de Raditz, ce n’était rien de plus qu’une question de cohérence avec son titre. C’est alors que Riki vient lui chuchoter quelques mots sur reconnaître ces alliées de ces ennemis, que c’était nécessaire pour tout bon militaire qui se respectait, ce qui le fit grogner légèrement. Puis lui demanda où il pourrait s’engager dans l’armée, enfin une bonne chose dans cette rencontre des plus bancales. Il lui répondit à voix normal, comme s’ils étaient entre eux et que l’enfant avait repris son chemin pour rentrer chez lui.

“Si tu souhaites rejoindre l’armée sayenne, tu devras aller sur Vegeta 2. Là-bas, ils testeront tes compétences aux combats et ils te donneront un grade approprié à tes capacités…”

Il n’eu le temps de finir sa phrase avant que l’enfant se mit à le couper en plein milieu de sa phrase, prétendant ressentir une puissante énergie se dirigeant vers eux. Le caporal ne savait pas encore ressentir le ki, d’un coup, s'entraîner avec le gosse lui semblait… profitable. Enfin, Riki lui avait également dit qu’il lui avait ressenti en lui un pouvoir instable. Il était clairement dépassé par cela, peu importe ce qui lui attendait, il allait falloir remédier à cela. Il appuya un coup sur son détecteur pour repérer ce soit-distant puissant individu que le gamin avait détecté. Le scooter lui signala aussitôt la présence d’un homme d’une puissance plus faible à la sienne mais encore, il pouvait très bien camouflé du mieux qu’il pouvait son pouvoir, il n’allait pas tomber dans un piège aussi prévisible. La créature fonçait en grande vitesse vers les trois saiyans, le Caporal se préparait mais jeta un regard vers Riki et il devient passif mais avec un sourire sur le bout des lèvres qui présageait rien de bon. L’entité arriva enfin et se révéla être un démon du froid dans sa forme la plus basique, d’une couleur orangé cette fois.

“C’était vraiment donc bien le pouvoir d’un saiyan que je ressentait au loin! Mais que vois-je, j’en ai droit de trois au prix d’un? Cette exécution va être distrayante.”

Il était clairement pas pacifique à la simple écoute de ces paroles mais le caporal restait passif, comme si c'était un allié. Il tourna sa tête vers Riki, toujours souriant.

“Riki, considère cela comme ton cours préparatoire pour ton entrée dans l’armée. Bats moi ça, avec l’aide du mioche si ça te chante, et je raconterais cette exploit à mes supérieurs durant ton entrée. T'inquiètes pas, je reste derrière et j’interviendrais si ça tourne au vinaigre.”

Un test assez sadique de la part du caporal mais c’est les entraînements les plus durs qui mènent à la victoire. Assez hypocrite de sa part néanmoins sachant sa tendance à fuir les combats qui lui serait difficile de gagner, qui sait, il le faisait peut être en ce moment-même. Pour le démon du froid, il prenait clairement la chose tel une insulte envers soi-même. Être relégué en tant que simple punching-bag l’avait clairement agacé car il commença à tirer des kikohas de partout autour et sur nos trois protagonistes.

“Un cours préparatoire? Je suis plus que cela, je suis votre bourreau”

Raditz para les tirs avec son Shining Friday mais laissa les deux autres se débrouiller pour eux-même. L’affrontement avait commencé pour les deux civils alors que le militaire restait en retrait… Oh l’ironie de la chose.
Riki
avatar
Sayen
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 126
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1075

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Mer 1 Nov 2017 - 18:13
Si le jeune Haruko avait pu être quelque peu décontenancé par le ton brute du caporal, il se ressaisit bien vite, et expliqua son histoire aux deux hommes. Ainsi, songea Riki, il avait devant lui un sayan qui, comme lui-même, avait été élevé dans un environnement et une culture différente de celle de son peuple d'origine. Seulement, lui, à la différence de Riki, était au courant de l'existence des sayans, et il avait donc fugué pour aller les rencontrer. Il est rentré de son périple il y a quelques heures seulement, et est en route pour retourner chez ses parents. Et le voilà à présent, en face de deux adultes de son peuple natal, en train de déblatérer sa vie et de leur proposer un entrainement. Heureusement pour lui, Riki était bien intentionné, et malgré l’agressivité naturelle de Raditz, il ne doutait pas également du fait que le caporal ai un bon fond. Ce dernier déclina rapidement l'offre du petit guerrier, sans donner plus de détails sur le pourquoi de ce refus.

"Ça ne me dérange pas Haruko, je m'étais un peu rouillé depuis...", son expression vira brusquement de la joie à la tristesse alors qu'il marquait une pause, mais il se ressaisit vite.

"Depuis mes derniers combats.", conclut-il finalement, sans donner plus de précisions que cela sur la monstrueuse tuerie à laquelle il avait assisté, impuissant.

Après avoir chassé ces sombres pensées, il adressa un petit reproche au caporal quant à son agressivité mal placée auprès de tous, puis lui demanda comment rejoindre l'armée sayanne. Le soldat, visiblement légèrement vexé par sa précédente remarque,  sembla tout de suite plus à l'aise, et lui indiqua qu'il devrait se rendre sur la planète Vegeta 2, où ses compétences de combat seraient testées et où il recevrait un grade approprié à ces dernières. Mais avant qu'il ait totalement pu finir sa phrase, l'enfant balafré affirma qu'il sentait une puissante énergie qui approchait. En se concentrant, Riki finit lui aussi par la remarquer, et ce à l'exact moment ou le caporal, qui, comme nombre de ses congénères ne savait pas ressentir le ki par lui-même, activa son détecteur.
Bien vite, un démon du froid orange fit son apparition devant le trio de sayans. Riki bloqua sa mâchoire et serra les poings, laissant son regard dériver dans un flot de haine sans même écouter la provocation de l'alien. La première et dernière fois qu'il avait croisé un démon du froid, il avait gagné une guerre et perdu un peuple. Malgré cet état second dans lequel la simple vu de son probable adversaire l'avait plongé, les paroles du caporal pénétrèrent la brume de colère dans laquelle son esprit s'était réfugié. Riki se reprit ainsi en main, faisant redescendre avec honte son ki à un niveau normal, car il l'avait inconsciemment augmenté à un niveau proche de son maximum, ce qui, en soi était déjà une grosse erreur. La guerre le lui avait appris, dans ce monde, seuls les esprits calmes réussissent à prévaloir. L'Arcosien, singulièrement vexé par le fait d'avoir été relayé au rang de cours préparatoire, lança une volée de kikoha vers les trois sayans tout en se vantant d'être celui qui mettra fin à leurs jours. Ce fut sans grande surprise que le caporal interrompu la course des boules d'énergie l'une de ses attaques. Puis semblant se mettre en retrait, il laissa le combat à ses deux congénères. Riki se mit en garde, puis glissa quelques mots à l'oreille de l'enfant.

"Si tu tiens réellement à l'affronter, évite le contact direct, je me chargerais, de cette partie. Essaye un maximum de le flanquer, et souviens-toi, il est ici pour nous tuer, le but est de l'exterminer le plus vite possible, pas de faire du spectacle. Écoute ton cerveau, et pas ton sang sayan, et tout ira bien."

"Je commence sérieusement à m'ennuyer les primates, vous allez vous dépêcher bande d'imbéciles ?", pesta le démon du froid.

Sans plus attendre, le sayan s'élança vers son adversaire, lui expédiant un maximum flasher pendant son avancée. Le cold esquiva facilement cette attaque par un petit bond sur le côté, mais Riki se téléporta juste devant lui, à la suite de sa technique, afin de lui asséner un violent direct du gauche qui le fit quelque peu reculer, malgré sa parade réussie. Riki s'élança une nouvelle fois pour ne laisser aucun répit à la salamandre anthropomorphe, para son coup de queue en utilisant sa barrière d'énergie, puis la saisie pour projeter le démon dans un promontoire glacé à quelques mètres de là. Ce dernier se réceptionna dessus, puis, ayant totalement oublié la présence d'Haruko jusque-là, commença à bombarder Riki de rayons de la mort, que ce dernier esquiva à grands renforts d'images rémanentes.
Suite à ces attaques, Riki put souffler un peu, car le démon du froid semblait avoir concentré son attention sur le jeune sayan à présent. Le vétéran concentra donc son qui pour préparer une tempête éclaire, puis il attendit une occasion qu'Haruko lui donnerait surement. Une fois celle-ci présente, il lança ses kikohas vers le cold. Ce dernier les esquiva aisément, mais ne les vit pas revenir dans son dos, et fut propulsé devant Riki, qui l'attendait debout, les jambes écartées à la largeur de ses épaules les bras parallèles à son buste et les avant-bras pliés, poings vers l'avant, paumes vers le ciel. Le démon du froid, toujours propulsé, croisa le bras devant lui, confiant en sa capacité à arrêter les attaques physiques de son adversaire. Cela aurait surement marché en temps normal, mais en face de lui il avait bien Riki. La masse musculaire de dernier doubla soudain grâce à sa technique renforcement, et, au lieu d'attendre que son ennemi n'arrive naturellement jusqu'à lui, le sayan se téléporta juste en face de ce dernier pour lui asséner un coup du marteau monstrueux sur la nuque. Le démon du froid, qui ne ressemblait guère plus qu'à un anorexique à côté de ce Riki physiquement augmenté, fut propulsé à une vitesse monstrueuse vers le sol, ou il s'encastra. Sans plus attendre, Riki utilisa deux images rémanentes pour se retrouver une nouvelle fois au corps-à-corps contre son adversaire, et le martela de coups de poing. Le démon du froid s'enfonçait petit à petit, craquelant de plus en plus la glace autour de lui. Finalement, Riki sauta au-dessus de son adversaire pour laisser un peu de place au petit sayan qui voulait peut-être utiliser l'une de ses techniques, puis balança un maximum flasher sous lui, ce qui jeta la salamandre dans les profondeurs de l'océan caché sous la banquise. Riki se posa à quelques mètres, sondant tout ce qu'il pouvait alors que son renforcement prenait fin. Il ne sentait plus d'autre énergie que la sienne, celle du gamin et celle du caporal. Il relâcha donc un instant sa méfiance... et en fut récompensé par un uppercut au creux du ventre, suivit d'un coup de queue spectaculaire qui l'envoya rebondir sur la banquise sur une centaine de mètres. Il se rattrapa finalement tant bien que mal et se releva, toujours en dérapant. Parvenant enfin à redresser la tête, il vit un rayon de la mort se diriger vers lui, il tenta un écart, qui fut en partie concluant, car son bras droit fut légèrement entaillé par le laser, mais au moins son cœur n'avait pas été touché comme il l'aurait été si Riki avait réagi trop tard. Deux autres rayons de la mort fusèrent vers lui, mais il les arrêta à l'aide de sa barrière de ki. Regardant à l'horizon, il pouvait à présent voir deux petits points colorés bouger. Il en déduisait que l'un était Haruko, et l'autre son farouche punching-ball. Volant en vitesse vers les deux combattants, il réapparut au contact de l'Arcosien, puis regarda brièvement Haruko.

"On s'est bien amusé, mais il faut en finir maintenant."
Haruko
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 20/07/2017
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Barrage d’énergie, teleportation, Canon Garrik
Techniques 3/combat : Beignets intergalactiques, fantôme kamikaze
Techniques 1/combat : Stardust Breaker

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Ven 3 Nov 2017 - 21:20
Haruko venait de faire la connaissance de deux sayens. L'un d'eux était très nerveux et plutôt irrespectueux, il se nommait Raditz et était apparemment caporal à l'armée sayen. C'était tout le contraire de son compagnon Riki qui était gentil avec le jeune sayen aux trois balafres, ce qui plut grandement à ce dernier. En ressentant leurs énergies élevées, il leur proposa un entraînement dans le but de développer ses propres capacités au combat et peut-être celles de ses interlocuteurs. La réponse des deux hommes ne fut pas la même: le caporal avait sèchement refusé la demande comme on s'y attendait suite à son comportement précédent. Mais heureusement que Riki était là ! Ce gentil sayen avait, quant à lui, accepté volontier la proposition de l'enfant qui était heureux et s'apprêtait à le remercier avant de commencer l'entraînement. Mais soudain, il ressentit une énorme et maléfique énergie approcher à grande vitesse de l'endroit calme dans lequel ils se trouvaient. Il avait remarqué qu'il n'était pas le seul à l'avoir détectée, Riki et ensuite raditz grâce à un engin étrange, l'avaient fait aussi et ça se voyait sur leurs expressions du visage: Riki était plutôt inquiet, quant à l'autre, il souriait comme un mongole.

L'individu détenteur de l'énergie ressentie ne tarda pas à faire son apparition: c'était un démon du froid de couleur orange. Peut-être était-ce la beurette de cette race ? Mais ce n'était pas le plus important, malgré son apparence étrange, son énergie n'en demeurait pas moins grande. Il s'avança vers le groupe, et après quelques mots prononcés par Raditz, il s'énerva. Le caporal avait décidément le don d'énerver les gens par son comportement déplaisant. Bref, le démon, pris dans une colère sans égale, commença à lancer des attaques énergétiques dans tous les sens. Les boules d'énergie se dirigeaient vers le mini sayen et une grande barrière d'énergie vint apparut à partir de ses deux bracelets pour le protéger comme d'habitude. Ainsi, aucune attaque ne l'atteignit et il était sain et sauf. Il observa la créature orange en fronçant les sourcils et s'apprêtait à l'attaquer. Mais Riki vint lui chuchoter quelque chose à l'oreille :

"Si tu tiens réellement à l'affronter, évite le contact direct, je me chargerais, de cette partie. Essaye un maximum de le flanquer, et souviens-toi, il est ici pour nous tuer, le but est de l'exterminer le plus vite possible, pas de faire du spectacle. Écoute ton cerveau, et pas ton sang sayan, et tout ira bien."

Suite à cela, Haruko sourit et dit à voix basse:

"Comptes sur moi !"

Riki fonça ensuite sur le démon qui "commençait à s'ennuyer" comme il le dit. Il lui assèna plusieurs coups et lui lança diverses attaques qu'il esquivait parfois, on pouvait voir qu'il était très agile dans ses mouvements et qu'il possédait une grande puissance, ce qui en faisait un redoutable adversaire.

Et après plusieurs échanges de coups entre Riki et son adversaire, Haruko, voulant aider, lança à son tour une puissante attaque à distance comme le lui avait conseillé son compagnon. À ce moment là, il cria :

"FANTÔMES KAMIKAZES"!

Il créa plusieurs fantômes lui ressemblant fortement, ceux-ci explosent au contact de n'importe quel chose. Il leur ordonna d'aller toucher le démon pour l'éliminer. Ceux-ci se pressèrent d'exécuter cela et réussirent leur mission, enfin c'est ce que le sayen croyait... Après une terrible explosion, un nuage de fumée apparut. Celui-ci se dissipa laissant place à une scène quelque peu effrayante. Le démon du froid, blessé de tous les côtés, souriait, non il riait comme un fou ! Que lui prenait-il ? Il devait connaître des troubles psychologiques sûrement dûs à ses problèmes de tous les jours (ses camarades de classe racistes qui se moquaient de lui à cause de sa couleur de peau... Etc). Bref, après avoir ri un bon coup, ce malade mental dit, toujours le sourire aux lèvres :

"Un mioche comme toi m'attaquer ?! Tu vas me le payer imbécile !"

Reprenant son air sérieux, il fonça sur Haruko comme une fusée. Étant donné que ce dernier était en hauteur, le démon montait vers lui. Il alla lui lancer, encore une fois, des fantômes kamikazes, mais il vit Riki préparer une attaque. Il comprit alors qu'il fallait lui donner l'occasion de l'exécuter. Il créa donc grande barrière d'énergie qui poussa son adversaire jusqu'au sol. Celui-ci essayait de se débattre pour remonter mais la pression de la barrière était bien trop grande. Cependant, celle-ci n'allait pas tenir longtemps, il fallait donc que Riki se dépêche de frapper. Celui-ci ne tarda justement pas à le faire: il lança d'abord de simples kihohas en guise de diversion puis vint exécuter sa vraie technique. Sa vitesse augmenta considérablement et il adressa un monstrueux coup au démon fou, suivi de tout un enchaînement avec une forme évoluée rappelant celle du jeune sayen qui aboutit à la destruction de la glace qui couvrait le lac gelé et à la noyade de l'adversaire. Mais avant cela, Haruko lança un canon garrik pour apporter un bonus à l'enchainement.

La créature orange semblait avoir perdu la vie puisque son énergie ne se ressentait presque plus. Mais en croyant à cela, le soldat se relâcha et baissa sa garde. Une grave erreur qui eût pour conséquence des dégâts causés par une multitude d'attaques lancées par l'adversaire qui venait de ressortir de l'eau avec une nouvelle forme. Il était devenu beaucoup plus musclé, ses cornes ainsi que sa taille avaient grandit et sa puissance avait considérablement augmenté (L'apparence de Freezer première forme). Après avoir propulsé Riki au loin, il s'adressa au petit sayen avec une arrogance sans limites :

"Hahaha ! Vous commenciez vraiment à m'agacer ! Voici ma forme la plus puissante. Avec elle, vous n'avez aucune chance bande d'abrutis!"

Il s'attaqua à Haruko en lui assénant un puissant coup au ventre qui lui coupa la respiration. Après cela, il enchaîna avec un coup de coude à l'arrière du crâne, ce qui le planta au sol qui se détruit suite au terrible choc avec le visage du sayen aux trois balafres. Ce dernier, allant recevoir un nouveau coup de la part de son adversaire, anticipa et se téléporta instantanément à quelques mètres plus loin. Il vit Riki arriver et lui dire :


"On s'est bien amusé, mais il faut en finir maintenant."


Haruko, avec un regard sérieux, fit un signe de la tête qui signifiait qu'il était d'accord. Il se téléporta en haut du démon, créa trois gros beignets intergalactiques qui entourérent et sérèrent ce dernier, puis dit :

"Vas-y Riki ! Termine le avec ta plis puissante attaque ! Je ne tiendrai pas longtemps."

En effet, l'adversaire se débattait et si Riki prenait trop de temps à lancer son attaque, il allait se libérer et les deux sayens auraient beaucoup moins de chances de gagner étant donné la puissance de cette créature orange.

Est-ce que le soldat allait réussir à exploiter cette occasion pour ainsi éliminer l'adversaire ou allait-il rater son coup ? Je n'en sait rien, ni vous d'ailleurs. Ce sera notre cher Riki qui en décidera... Au prochain post !
Raditz
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 462
Bon ou mauvais ? : Sayen
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Jeu 9 Nov 2017 - 11:53
[HRP: Je saute mon tour, je vous laisse finir le combat.]
Riki
avatar
Sayen
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 126
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1075

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Mer 15 Nov 2017 - 15:11
L'enfant avait bien combattu pendant l'absence de Riki sur le terrain, et maintenant qu'il était revenu, les sayans avaient décidé d'en finir le plus rapidement possible. Haruko se plaça donc au-dessus de démon du froid, puis fit apparaître trois cercles jaunes qui vinrent ceinturer sa cible. Il cria ensuite à Riki de finir leur adversaire commun en se servant de sa plus puissante attaque. Riki acquiesça brièvement avant de charger ce qui ressemblait à un maximum flasher dans sa main droite. Le démon, tentant de briser sa prison énergétique, invectiva alors le guerrier.

"Stupide primate, ma force a colossalement augmentée depuis quelques minutes, je n'aurais même pas à esquiver ta misérable attaque."

Accompagnant la fin de sa phrase, une explosion d'énergie violette se manifesta autour de lui, brisant les anneaux d'énergie. Tendant une paume ouverte vers Riki, il continua à se moquer de ses opposants tout en chargeant une attaque.

"Vous allez tous mourir de ma main, bande de macaques !"

Et, partant dans un rire dément, il relâcha un rayon d'énergie très large et bruyant.

"Tsss... ils n’apprennent jamais. FINAL FLASHER !", hurla Riki, lançant alors la plus puissante de toutes ses attaques, version très évoluée du Maximum Flasher.

L'attaque spéciale du démon du froid, pourtant très volumineuse, ne semblait, en face de la déferlante d'énergie de Riki, pas plus grosse qu'un rayon de la mort face à une vague déferlante classique. L'attaque en question, de même que son utilisateur, fut soufflée par la puissance de la technique ultime du sayan à la barbe. Quelques secondes plus tard, le calme retomba, en même temps qu'un semblant de corps fumant et carbonisé. Riki se téléporta auprès d'Haruko, lui tapota l'épaule en lui indiquant la direction du caporal, puis se téléporta à nouveau, cette fois près de corps du démon.

"Tu... tu me le p... pay...", le semblant de phrase de l'arcosien fut interrompu par la botte du sayan, qui vint écraser sa tête dans un craquement sinistre, suivit d'un bruit indescriptible et répugnant.

"Non, pas de suites pour toi.", dit simplement Riki, avant de retourner sur la position du caporal, tentant au mieux de cacher sa fatigue et de garder un niveau d'énergie stable.

Il afficha un sourire à l'enfant sayan.

"Bien joué Haruko ! T'es sacrément redoutable pour quelqu'un d'aussi jeune !", puis, se tournant vers le caporal, il s'adressa à lui sur un ton neutre. "Alors Caporal, j'ai réussi ?"
Haruko
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 20/07/2017
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Barrage d’énergie, teleportation, Canon Garrik
Techniques 3/combat : Beignets intergalactiques, fantôme kamikaze
Techniques 1/combat : Stardust Breaker

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Mer 6 Déc 2017 - 19:42
Haruko était en combat contre un adversaire que l'on pourrait qualifier de "monstre". Il était accompagné d'un puissant allié sayen au nom de "Riki". Tous deux étaient confrontés à une menace face à laquelle la victoire prouverait d'un côté l'efficacité de l'entraînement qu'avait subit le jeune sayen et la capacité de Riki à rejoindre l'armée sayenne de l'autre. Il fallait donc tout donner lors de ce combat qui avait débuté il y a quelques minutes et qui commençait à devenir pour le moins... Exitant.

Les deux fronts étaient en mauvaise état et comme l'a si bien dit notre ami Riki, il fallait désormais en finir. C'est pourquoi, le sayen aux trois balafres élabora une stratégie assez intelligente: il ceintura le démon du froid désormais plus puissant que tout à l'heure avec trois beignets intergalactiques plutôt résistants. Après quoi, il dit à son compagnon en élevant la voix de lancer sa plus puissante attaque afin d'achever ce monstre. Mais malheureusement, le plan avait échoué puisque l'adversaire s'était libéré trop tôt avant de rire tel un fou et de relâcher une attaque puissante. Il avait libéré un large rayon d'énergie qui visait les deux sayens qui se trouvaient côte à côte. Haruko allait régir en utilisant son stardust breaker mais le sayen à l'armure l'avait devancé. En effet, en affichant une expression faciale témoignant d'une colère profonde, ce dernier libéra une attaque plus grande que celle de son adversaire en criant ce qui devait être son nom "FINAL FLASHER". Devant les yeux du jeune sayen, Riki fit disparaître le démon du froid et son attaque dans une vague d'énergie destructrice. Après cela, il lui écrasa la tête pendant qu'il prononçait ses derniers mots. Mais avant cela, et pour ne pas choquer l'enfant (qui, au passage avait l'habitude de ce genre de scènes), il apparut devant ce dernier en lui tapotant l'épaule pour lui indiquer la direction du caporal arrogant auprès duquel il se téléporta après avoir accompli son acte dit "choquant". Il lui dit quelque chose que le jeune garçon ne pût entendre du fait de la distance qui les séparait, mais ça devait être une bonne nouvelle au vue des expressions qu'affichaient les deux sayens.

[Hrp: désolé, c'est un petit post que j'ai mis cette fois-ci car je n'ai malheureusement pas le temps d'en faire un normal à cause de quelques choses que je dois faire irl]
Raditz
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 462
Bon ou mauvais ? : Sayen
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Jeu 7 Déc 2017 - 12:27
Le devoir d'un militaire change selon les nations mais l'une des obligations les plus communes étaient de défendre les civils face aux dangers auquel ils ne pouvaient pas se défendre. Cette règle avait été complètement ignoré par le caporal, préférant s'offrir un spectacle de voir ces deux confrères contre un démon du froid, un risque qui n’était pas négligeable. Il observait tranquillement la confrontation, les bras croisés et un oeil attentif sur les actions du futur soldat et grâce à son détecteur, sur son niveau de puissance. Le saiyan était prometteur, il maîtrisait ces compétences de combat et avec la brutalité nécessaire pour dominer le champ de bataille. Le mioche avait aussi quelque chose d'intérêt mais Raditz semblait uniquement concentré sur Riki, malgré les prouesses de combat du petit qui aurait attiré l’attention de quiconque d’autres. Mais malheureusement pour l’enfant, la fierté du guerrier à la crinière l'aveuglait de ces talents, préférant l’ignorer entièrement de l’affrontement. Il fut relativement impressionné par le Final Flasher de Riki et  fut particulièrement satisfait quand le civil écrasa la tête du monstre, il y voyait la domination et la sanguinaire envie pour le combat que son peuple était reconnu dans toute la galaxie. Il souriait visiblement, un sourire fier et clairement sadique. Il avait aimé ce show dont il avait été le seul spectateur, et son approbation n’allait qu’être qu’un avis sans importance pour le futur soldat. Il était peut être caporal de la glorieuse armée saiyan mais en aucune influence sur le reste de la hiérarchie, en dehors de ces subordonnées.

Son expression changea quand le civil l’interpella pour avoir son opinion. D’un air enjoué passa un air dur et autoritaire alors qu’il s’approchait lentement vers lui. Il voulait sentir son autorité au dessus de cet parfait inconnu qui rêvait de devenir un militaire à la solde de la Dyarchie. Il voulait sentir supérieur à lui pour simplement satisfaire son satanée ego. Malgré son expression sérieuse, on pouvait y ressentir toute son orgueil dans son regard, il profitait clairement du moment. Une fois devant son frère saiyan, il le regarda de haut, comme si ce dernier venait de foirer quelque chose, comme s’il allait se faire réprimander pour sa performance au combat mais ce n’était, encore une fois, le caporal qui profitait d’avoir le dessus sur quelqu’un. Ceci était la première fois depuis un sacré moment qu’il pouvait en profiter pleinement, depuis qu’il ne pouvait plus conquérir des planètes comme il lui semblait de peuple sans défense. Même si la dynamique était complètement différente, la sensation restait le même. Il finit par sourire une nouvelle fois, un sourire sincère et tendis son bras droite comme pour lui proposer une poignée de main.


“Tu as réussi. Je suis sur que tu pourrais t’intégrer facilement parmi nos forces. Je te recommande de partir directement pour Vegeta 2, on a besoin d’hommes de ta trempe dessus. Je te rejoindrais sous peu, j’ai encore des choses à faire sur Terre.”

Il disait d’un ton enjoué mais autoritaire. A ses yeux, il avait bien plus que réussi, il avait dépassé ses espérances. Après tout, il venait de vaincre un démon du froid sans qu’il est besoin d’intervenir, ceci était vraiment impressionnant. Il avait trouvé un vrai saiyan sur cette planète, alors qu’à l’origine, il était venu s’isoler pour se confronter à des soucis importants. Ils avaient quitté la tête du caporal mais cette distraction lui avait fait du bien. Il tourna son regard vers l’enfant, ceci venait de lui rappeler quelques mauvais souvenirs qu’il allait peut être devoir investiguer. Il était trop similaire à son frère dans son jeune âge, hormis des détails superflu comme les cicatrices sur le visage. Peut être fallait-il, pour trouver sa fameuse réponse à la question de l’assassin, se retrouvait sur le propre lieu de sa première et seule mort. Lugubre, sûr mais peut être nécessaire. Il se retourna vers Riki une seconde fois, ses yeux un plus sobre, tout comme sa voix.

“Si tu as des questions, c’est le moment de me les poser.”
Riki
avatar
Sayen
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 126
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1075

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   Jeu 7 Déc 2017 - 15:25
Riki ressentit un grand soulagement, teinté d'appréhension quand le caporal lui annonça qu'il avait passé le test. Ça y est, après plus d'un an de paix relative, il repartait se battre au nom d'un peuple. Il ne savait pas trop quoi penser, après tout, c'est lui qui avait voulu s'engager dans cette armée. On lui avait dit que les sayens étaient militaristes par tradition, il avait donc pensé que rejoindre les forces armées de Végéta lui permettrait de nouer des liens durables avec son nouveau et véritable peuple. Pour autant, plus les années passaient, plus le poids des vies qu'il avait prises pesait sur ses épaules, aussi démoniaques furent-elles. En y repensant, le sayan à la barbe devait s'approcher des 5000 meurtres. Il balaya ces noires pensées par une constatation: de par sa nature de sayan et son passé de général, il n'avait, de toute façon jamais rien su faire d'autre que se battre. Il se contenta donc de hocher la tête en arborant un air neutre et en serrant la main du caporal, qui semblait avoir voulu l'intimider quelques secondes plus tôt. Perdu dans ses pensées ou pas, Riki n'aurait, de toute façon, pas réagi. En même temps que le caporal, il porta son intérêt sur l'enfant. Si dans les yeux du premier nommé, on pouvait peut-être lire un semblant de colère et de dégoût, Riki lui, n’arborait qu'un regard emplit de tristesse. Le garçon lui rappelait le jeune Riki, plus jeune, alors empreint d’insouciance et de bonté. Un Riki qui ne connaissait alors pas la définition de mots comme guerre, cruauté, violence ou encore peine. Un Riki idéaliste, qui ne souhaitait que du bonheur à tous ceux qu'il croisait, qui ne voulait que le bien de ses contemporains. Le sayan répondit par la négative au caporal, puis s'agenouilla près de l'enfant.

"Prends soin de toi Haruko, à la prochaine.", dit il, un léger sourire au coin des lèvres.

Puis il se releva et adressa un bref garde à vous suivit d'un salut au caporal.

"Je me rends donc sur Végéta 2, à plus tard caporal Raditz."

Après avoir attendu d'éventuelles réponses de ses interlocuteurs, il laissa éclater son ki bleu ciel, puis s'envola vers la base de lancement, pensant, pour une fois, d’avantage à son futur qu'à son passé.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cooler Minds Prevail [Libre]   
 
Cooler Minds Prevail [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Lac gelé-