Partagez | 
 

 Révélations (PV: Sharotto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Haruko
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 20/07/2017
Nombre de messages : 58
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Barrage d’énergie, teleportation, Shining Sword Attack
Techniques 3/combat : Barrage Die Die, fantôme kamikaze
Techniques 1/combat : Stardust Breaker

MessageSujet: Révélations (PV: Sharotto)    Dim 8 Oct 2017 - 19:52
Haruko venait de quitter la Terre pour rejoindre son ami Trunks qui lui avait promis un bel entrainement pendant ces vacances d’été pour combler le cruel ennui qu'il subissait chaque année pendant cette période. Et à l'aide d'un détecteur de capsules que lui avait offert un gentil homme sur la base de lancement de la planète bleue, il avait pu localiser son ami qui, normalement, se trouvait sur une planète lointaine et isolée. D'ailleurs il se demandait bien ce que faisait un de ses camarades de classe dans l'espace, un endroit aussi cool que dangereux malheureusement, mais en tout cas, ça devait être "quelque chose de claaasse!" comme se le répétait ce dernier intérieurement tout au long du voyage. Il avait hâte de le rejoindre et avait donc mis la vitesse de la capsule qui lui servait de moyen de transport interplanétaire au maximum pour arriver le plus tôt possible pour profiter de ces vacances qui s’annonçaient remplis de surprises...

Mais alors que Haruko mangeait tranquillement un paquet de chips de l’édition "Mr Satan's" qui étaient d'ailleurs délicieux (désolé pour le placement de produit), le radar de la capsule indiqua qu'il approchait d'une planète du nom de "vegeta"! Haruko était à la fois étonné et très heureux, il allait enfin connaitre sa planète natale, celle dont son père adoptif lui avait tant parlé et sur laquelle il pourrait peut être rencontrer ses vrais parents et enfin savoir la raison de son envoi sur la planète Terre... Il afficha alors un grand sourire joyeux puis dit en élevant la voix:

"Enfiiin! Prochaine destination: VÉGÉTA!"  

Il venait de finir son paquet de chips et c’était justement le dernier, alors il se gratta la tète en souriant avec gêne (même s'il n'y avait personne de qui être gêné):

"Ah... En plus ça tombe bien Hihihi je vais pouvoir m'acheter des chips, j’espère qu'ils en ont sur ma planète"

Et après un court instant, la planète que le jeune sayen avait toujours rêvé de voir, apparut. Elle était de couleur rouge et violette et brillait comme un joyau, ou plutôt comme les yeux d'Haruko qui témoignaient d'une grande joie de sa part, une joie aussi grande que celle d'une maman après avoir accouché de son petit ange. Comme vous l'aurez surement compris, le sayen aux trois balafres n'avait, à ce moment là, qu'une envie: celle de se poser sur cette magnifique planète et de visiter le moindre recoin de cette dernière. Il se pressa alors de faire descendre sa capsule en sa direction. Celle ci baissait en altitude à une vitesse fulgurante jusqu’à arriver sur la surface plane de la base de lancement en douceur. Mais vous me diriez, comment se fait il que, malgré la vitesse énorme à laquelle la capsule descendait, l’atterrissage a été aussi réussi? Et bien c'est simple: dans son temps libre sur Terre, Haruko jouait à des jeux vidéos de pilotes de navette spéciales car il aimait bien ce type de jeux et il était très fort. De ce fait, conduire une simple capsule était devenu très facile. Bref, il était enfin arrivé à sa destination et venait de descendre de sa capsule d'un sot rapide avec enthousiasme. Et sans même se poser de questions, il sortit contempler la belle nature qui envahissait sa planète natale. Il marchait dans tous les sens et passait par toutes les rues en saluant les gens qu'il rencontrait, c’était tout bonnement le plus beau jour de sa vie!

Il marchait encore et arriva en face d'une ville qu'il ne tarda pas à pénétrer toujours avec son enthousiasme de petit garçon. Il entra dans l'une des boutiques qui s'y trouvait pour voir s'ils y vendaient des bons chips craquants comme il les aime:

"Bonjour Monsieur! Je voudrait savoir si..."  

Et à peine a-t-il prononcé quelques mots qu'un homme cagoulé avec une boule d’énergie à la main cria en visant le marchand:

"Donnez moi tous vos zenis ou..."    

Haruko lui lança une grosse décharge d’énergie en pleine figure, le propulsant ainsi loin d'ici. Il dit par la suite:

"J'interromps celui qui m'interrompe, c'est comme ça!"

Le marchand, choqué par ce qu'il venait de voir, reprit ses esprits avant de se prononcer avec un sourire sur le coins de la bouche et une goutte de sueur sur le front:

"Euh... Comment puis-je vous remercier?"  

Haruko sourit avant de lui répondre intelligemment:

"Vous avez des chips?"  

Le vendeur alla dans un rayon du magasin puis offrit au jeune sayen trois paquets de chips. Content de lui, celui-ci engloutit deux d'entre eux et ouvrit le troisième...Et oui! Il avait en effet hérité du grand appétit de ses ancêtres. Mais bon, ce n'est pas le plus important. Alors qu'il avalait les chips l'une après l'autre, il vit un grand rassemblement d'habitants dans un coin de la ville. Il s'y dirigea alors plein de curiosité et se faufila entre les gens comme renard entre les buissons. Arrivé au premier rang, il put apercevoir un imposant homme aux yeux verts, portant une belle armure bleue dotée d'une longue cape de la même couleur et d'un signe de combattants comme dans les jeux vidéos, sur la gauche au niveau du cœur. Celui ci ne faisait rien de spécial à part marcher et faire des signes aux habitants. Mais pourquoi donc les gens lui accordaient autant d'importance? Il se le demandait bien, alors il posa la question à un homme qui se trouvait à coté de lui et qui criait comme un fan hystérique d'une quelconque rock-star. Celui ci lui répondit toujours en élevant la voix comme un taré:

" C'EST NOTRE ROI SHAROTTO QUI EST VENU NOUS RENDRE VISITE! GLOIRE AU ROI OUAAAAIIS"      

C’était donc lui le roi de la planète ?! La première chose qui vint à l'esprit d'Haruko c’était de directement aller lui parler. Il saurait surement où ses parents. Il sauta à travers la barrière qui le séparait du roi esquivant tous les soldats qui assuraient la sécurité, comme un acrobate, pour enfin atterrir devant le roi au milieu de la foule et lui dire:

"Bonjour votre altesse! Je suis Haruko et je voudrai vous poser quelques questions à propos de mes parents"  

Mais c'est à ce moment là que vinrent deux hommes fous pour attaquer le roi pour une raison inconnue. Mais au moment où leurs armes allaient toucher le grand sayen, Haruko mis une barrière d’énergie autour de ce dernier puis lança deux fantômes kamikazes qui firent disparaître les deux "terroristes" comme l'avait pensé Haruko. Le jeune sayen regarda le roi dans les yeux puis dit en se frottant le front:

"Ouf! On a eu chaud!"    

La foule qui demeura calme pendant quelques secondes, cria à nouveau acclamant Haruko pour son acte héroïque. Il restait maintenant à voir la réaction du roi suite à ces événements successifs et invraisemblables...          
Sharotto
avatar
Sayen
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 686
Zénies : 3370

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Buster Ray, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Déferlante Saiyanne, Contre-Coup
Techniques 1/combat : Berzerk

MessageSujet: Re: Révélations (PV: Sharotto)    Lun 9 Oct 2017 - 17:04


« Je vous en prie majesté, acceptez seulement une petite escorte dont je serais gérant, votre sécurité est trop importante, on ne sait jamais, un saiyan envieux, ou un groupe mal intentionné pourrait vous tomber dessus ! »

Spoiler:
 
Ce cher Nasu, après tout comment pouvait-il être témoin de mon niveau de puissance comparé à l’ancien roi Végéta. C’est vrai que j’avais vaincu le Roi en un seul échange, mais mes techniques était assez répandue dans l’élite, rapidement les anciens castes d’élites avaient compris que j’avais utilisé ma force et celle du Roi pour clore rapidement ce combat, par conséquent aucun d’entre eux, ni même n’importe quel autre saiyan n’était au courant que je possédais la légendaire transformation dorée. Comment refuser alors cette escorte, même si cela ne m’enchantais guère de suivre l’ancien protocole, tout ce qui de près ou de loin me lié aux méthodes de celui que je tenais responsable de la mort de mon frère me répugnait, cette fois ci devant l’insistance du guerrier aux habits mauve, j’acquiesçai finalement, lui précisément qu’une très petite escorte de trois personnes serait suffisant. Devant la joie de voir que j’acceptais sa proposition Nasu ne chercha plus à négocier et convoqua alors deux autres guerriers.

Aujourd’hui j’avais décidé de me « balader » dans la ville. Depuis que j’étais devenu Roi, j’avais eu à faire d’innombrables écoute du peuple, gérer la justice, gérer les soucis, tout ceci étais nouveau pour moi et il faut bien dire qu’il y avait fort à travailler, étant donné le peu d’intérêt qu’accordé l’ancien monarque à la gestion du peuple civil. Oui même si les saiyans ont une réputation de guerriers féroces et barbares, il existait, aussi rare que cela puisse exister, des saiyans ne s’intéressant absolument pas au combat, préférant alors menée une vie plus calme et moins rocambolesque. Soit après tout il fallait bien de tout pour faire un monde, et une vie de combat permettait de bien gagner sa croûte en termes de revenu, mais cela ne créer pas de quoi subvenir à ses besoins. D’ailleurs le peu d’artisans saiyan ne suffisait pas à nourrir les estomacs sur pattes qu’étais ce peuple, la plus part du temps c’est grâce au commerce inter spatial et en échange de fonds que les saiyans pouvaient largement subvenir à leur faim. Enfin je m’éloigne assez du sujet principal, j’avais décidé cette journée de me changer les idées, Nayria n’étais pas là et cela faisait un moment que je n’avais pas eu une minute à moi pour dire vrai.

Les rues de la capitale était rarement bondés de gens, la plus part des saiyans ne passait que peu de temps chez eux, souvent en mission, ou bien simplement aux salles d’entrainements afin de toujours continuer à se fortifier, tel était le quotidien redondant mais très apprécié de ce peuple qui faisait d’eux de formidables guerriers. Je ne dérogeais pas à la règle, mais bon sang cela devait faire des jours que je n’avais pas exercé, heureusement, on ne perd pas toute notions de combat en seulement deux semaines de repos, et encore ce n’étais pas un réel repos. Alors qu’il était entouré par Nasu et deux autres guerriers, de plus en plus de civils saiyans avait remarqué la présence du roi en pleine bourgade de ce quartier. Très vite les agitations commençait à attirer de plus en plus de personnes, formant rapidement un petit amas d’hommes et de femmes venant me saluer respectivement sourire aux lèvres. Cela faisait plaisir de voir que pour le petit peuple, les réformes brisant les castes étaient une bonne chose, dedans leur façon de vivre et dans leur revenu cela devait être un bien fou. Quoiqu’il en fût je rendais le salut à toutes ces personnes d’un signe de la main et d’un visage habilement joyeux, sans pour autant tenir un visage très démonstratif. Alors que la foule acclamait de plus belles, si bien que ma pseudo escorte tentais de se tenir devant moi pour empêcher les gens de se jeter sur moi, un petit être, plus malin et surement plus agile réussit, par le biais de manière acrobatique à se jouer des soldats qui étaient pour assurer ma dite sécurité et à atterrir devant moi. Je voyais d’un clin de l’œil Nasu préparé, sans doute par réflexe une orbe d’énergie afin de s’en prendre directement à ceux qui ressemblais à un gosse, très rapidement je levai ma main en sa direction, la paume de la main tendu, faisant comprendre qu’il n’était pas nécessaire qu’il continu ce que ses pensées lui dictaient.

"Bonjour votre altesse! Je suis Haruko et je voudrai vous poser quelques questions à propos de mes parents"

Les enfants étaient très souvent insouciant, insouciant des règles et de la vie en général, comment pouvait-il savoir toutes ces choses, et même après tout, Je n’avais jamais interdit à quelqu’un de m’aborder comme il venait de le faire après tout, cela m’amusait plus l’idée qu’un simple enfant est réussi à se jouer de Nasu et son groupe, lui qui avait tant insister pour me servir d’escorte, au final se retrouvais mis à l’amende par bien plus jeune que lui. Je relevais ma tête d’n seul coup alors que je regardais le gamin d’un air simple, mes yeux venait de se froncé car instinctivement j’avais perçu que quelque chose n’allais pas. Plusieurs scénarios s’offrait alors à la situation, je pouvais réagir immédiatement et rétablir le problème, ou bien laisser Nasu s’en occuper puisqu’après tout ils étaient là pour ça, seulement voilà le scénario fut différent puisque c’est le tout nouvel protagoniste de l’histoire qui réagit bien plus vites que les hommes de ma « garde ». En deux temps trois mouvements les deux personnes inconnu venait de subir une attaque très spéciale dont j’étais témoin pour la première fois, moi de mon côté je n’avais pas bougé, laissant alors toute responsabilité de côté.

La foule acclamait l’enfant qui avait réagi à la situation tandis que je me questionnai sur l’identité de ces individus, en partie il avait perdu une partie de leur corps, cette attaque dont venait de faire preuve ce gosse étais impressionnante, si jeune et déjà capable de moduler son ki. Nasu quant à lui était en train de mettre en garde le Roi une nouvelle fois, lui indiquant de bonne foi qu’il avait vu juste quant à une éventuelle attaque. Moi je m’étais penché vers le corps de celui dont il restait encore la tête, mais dont les deux bras avait disparu, en posant mes doigts au niveau de son cou je pus ressentir un très léger signe cardiaque attestant de sa survie aussi miraculeuse puisse-t-elle être.

« Nasu, toi et tes hommes emmenaient celui-ci à la sale de régénération rapidement, vu ses blessures il pourrait mourir d’ici une seconde à l’autre, enfermé le ensuite, nous devons trouver la raison de son attaque et ses motivations avant de laisser la justice choisir de son sort. »
« Impossible, après ça je ne peux pas vous laisser seul sans sécurité ! »
« Corriges-moi si je me trompe mais en l’état actuel des choses, si ce petit n’avais pas réagi, ces deux personnes m’aurait porté une attaque directe. »
« Mais c’est aussi à cause de lui que nous n’étions plus sur nos gardes ! »
« C’est vrai, ce qui démontre deux erreurs flagrante. La première est votre incapacité à avoir réussi à attraper ce gosse comme tu dis, et la deuxième est que votre vigilance s’est effacée respectivement à cause de cette première. Maintenant conduis cet homme au centre, tu es en tort dans cette histoire. »

Naturellement, j’avais le temps de réagir, la vitesse d’éxécution de ces deux personnes n’avait rien a envié avec la mienne, mais laissé croire à Nasu que j’étais en danger était un argument supplémentaire pour laisser croire que je n’étais pas si puissant que ça. Nasu semblait confus et irrité par ce déroulement, mais en aucun cas il ne pouvait refuser d’avouer son erreur dans cette situation, il acquiesça ensuite reprenant une mine normale, bien que légèrement décontenancé, et saisit avec l’aide de ses hommes le corps avant de partir par la voie aérienne. Maintenant que la situation reprenait son calme et que le public qui venait d’assister à cette scène se clamé peu à peu je pus à mon tour félicité ce jeune saiyanjin.

« Félicitations à toi, tu as su démontrer une grande réactivité et ce en dépit de ton âge, bravo, seulement peu de jeunes guerriers y parviennent. Haruko c’est ça, tu avais quelque chose à me demander si j’ai bien suivi»

Haruko
avatar
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 20/07/2017
Nombre de messages : 58
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Barrage d’énergie, teleportation, Shining Sword Attack
Techniques 3/combat : Barrage Die Die, fantôme kamikaze
Techniques 1/combat : Stardust Breaker

MessageSujet: Re: Révélations (PV: Sharotto)    Sam 14 Oct 2017 - 10:01
Alors que le jeune Haruko se baladait dans les rues de sa ville natale, il remarqua un rassemblement de gens dans un même endroit, chose qui l'intrigua et attira son intention. Il s'y dirigea alors pour apercevoir le roi de la planète marcher en saluant les habitants d'un geste de la main. Le sayen aux trois balafres, voulant lui poser certaines questions sur ses origines, vint l'interpeller pour en discuter mais c'est à cet instant que vinrent deux fous l'attaquer bêtement mais Haruko le sauva à l'aide d'un enchaînement de techniques ce qui lui valut une admiration du public et un remerciement de la part du roi qui lui avait dit:

 " Félicitations à toi, tu as su démontrer une grande réactivité et ce en dépit de ton âge, bravo, seulement peu de jeunes guerriers y parviennent."

Quelque chose qui plut grandement au jeune sayen qui sentait un peu gêné dans une telle situation mais aussi très fier de lui. Bref, le roi lui demanda par la suite ce qu'il voulait de lui, et il ne tarda pas à répondre:

"J'aimerai que vous me répondiez à quelques questions sur mes parents" Et voyant qu'il y avait encore du monde dans les parages, il reprit: "Mais en privé si possible, on ira à ce restaurant. Là bas, on sera plus tranquilles"

Ils se dirigérent alors vers le lieu que le petit garçon avait indiqué pour en discuter. Arrivé à l'entrée du restaurant, tout le monde se mit sur le côté frayant ainsi un passage pour les deux sayens qui y entrérent pour s'asseoir et débuter une discussion qui s'avérera être très importante pour Haruko. Avant cela, un serveur vint demander aux deux sayens s'ils voulaient quelque chose, le plus jeune d'entre eux commanda naturellement quelque chose de sucré et de délicieux:

"Une glace au chocolat s'il vous plaît !" répondit Haruko avec sa petite voix.

Quant au roi, le jeune sayen n'avait pas prêté attention à sa commande. Mais ce n'était pas le plus important, il fallait maintenant passé au chose sérieuses, c'est la raison pour laquelle se prononça alors que le serveur allait apporter leurs commandes:

"Tout à l'heure, ce que je voulais vous dire était simple: je voulais savoir si mes parents étaient toujours ici, et si oui où sont-ils? Mais avant de répondre à cette question, il faut que vous sachiez plus d'abord. Mon nom est Haruko Sajin, un nom qui vous dit peut-être quelque chose non? Et je suis fils de deux révolutionnaires du temps d'un autre roi. J'ai été envoyé sur terre pour une raison toujours inconnue... C'est tout ce que je sais, enfin, c'est tout ce que mes parents m'avaient écrit dans la lettre qui était dans la capsule par laquelle j'ai été envoyé. Ils m'avaient aussi laissé ces deux bracelets que vous voyez autour de mes poignets. Ceux-ci font sortir, à chaque fois que je suis en danger, un bouclier d'énergie. C'est sûrement pour me protéger qu'ils me les ont donné. Ils vous disent quelque chose aussi? En tout cas, c'est tout ce que j'ai comme informations et j'espère que vous en savez plus, ça m'aiderait beaucoup"

Il laissa ensuite Sharotto répondre, et il espérait toujours une réponse positive de sa part. Et alors qu'il avait fini de parler le serveur vint leur rapporter leurs commandes, posant ainsi sur la table la belle glace au chocolat qui semblait très alléchante et que Haruko commença à manger en attendant la réponse du roi. Mais avant, par politesse, il remercia le serveur qui s'en alla tout de suite après. Puis il se tourna vers Sharotto en lui lançant un regard plein d'espoir, l'espoir qu'il réponde aux questions qu'il se posait depuis ses 2 ans...

(Hrp: désolé court rp car je suis sur téléphone et j'ai d'autres choses à faire irl. Merci ^^)
Sharotto
avatar
Sayen
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 686
Zénies : 3370

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Buster Ray, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Déferlante Saiyanne, Contre-Coup
Techniques 1/combat : Berzerk

MessageSujet: Re: Révélations (PV: Sharotto)    Sam 14 Oct 2017 - 22:54


L’incident qui venait d’intervenir en plein milieu de la ville n’avait, et fort heureusement, fais aucune victime, ni même aucun grabuge inutile. La situation avait été brillamment maitrisé, et ce grâce à l’insouciance même d’un jeune enfant saiyajin qui malgré l’évènement avait vécu cela comme un simple jeu, plus que comme une vrai attaque. L’innocence enfantine, parfois nous autres adultes devrions prendre exemple dessus, ce jeune enfant acclamée d’abord par la foule puis remercier par mes soins semblait légèrement décontenancé, au moins il n’était pas du genre à prendre la grosse tête, ça paraît bête, mais à son âge cela pouvait bien démontrer une forme de maturité plus élevé pour son âge, il pourrait devenir un très grand guerrier en plus de ça. Un moment de gloire très court mais mérité j’en conviens je le laissé savourer un moment, cela sera sans doute un bon souvenir, si j’avais pu sauver le Roi étant gosse j’aurais été euphorique moi aussi, bien que maintenant j’avais une toute autre vision de l’ancien monarque.

Après ce brouhaha d’acclamations le jeune saiyan, Haruko me semblait-il, voulais au final trouver réponse auprès de moi. Non pas que je ne voulais pas satisfaire sa requête mais j’étais devenue Roi depuis peu il n’y avait donc peu de chances que je puisse répondre précisément à ses questions, quelles quel soit. Son idée de nous éloigner afin d’éviter le tumulte alentour n’étais pas mauvaise et c’est également ce que je lui aurais proposé. Saluant une dernière fois le peuple, le jeune saiyan et moi-même pénétrèrent dans ce restaurant du coin de ville, peu fréquenté. Le gérant du restaurant était un saiyan, comme quoi cela prouvais bien que tous ne voulait pas leur vie à la guerre. Celui-ci reconnu rapidement mon titre, en ce moment c’était surtout le bruit qui courrait depuis que j’avais défait l’ancien monarque, il nous invita à la table la plus spacieuse, n’ayant pas spécialement de client ni de réservation aujourd’hui et nous laissa avec la carte le temps que nous fassions chacun notre choix.

Avant d’entrer ici, non, avant même d’entendre le mot restaurant je n’éprouvais pas spécialement l’envie de manger, mais il fallait bien dire que j’étais un vrai saiyan et mon appétit s’était aiguisé au fur et à mesure que nous prenions route vers l’établissement ou nous sommes désormais arrivé. En scrutant rapidement la carte, trois spécialités culinaires venait d’attiser ma salive, Les tranches d’encorné sauce crème, le poulet mariné sauce caramel, soja, et les pâtes aux céréales en accompagnement de tout ça. Je pris les trois… en double, après tout je ne devais pas trop m’engrosser, un repas alléger ne me ferais pas de mal pour une fois. La commande passé pour les deux saiyajin, Haruko profita du moment pour poser son interrogation. Ce petit bonhomme cherchait à connaître ses parents, il était naturel chez les saiyans, du moins dans l’ancien régime, d’exiler des jeunes bébés sur des planètes afin qu’il décime en grandissant la population, une méthode assez onéreuse pour la famille puisqu’il abandonnait un tout nouveau née mais peu couteuse pour l’armée contre un grand bénéfice en retour, mais cela ne se faisait désormais plus. Pourtant quand il continua son histoire Sharotto comprit qu’il ne s’agissait pas du tout de ça, tout le contraire même, cette histoire était étrange, la famille Sajin, ce nom lui résonnait en tête comme un écho, comme un ancien souvenir perdue au fond de sa mmoire… Ses brassards… Le bouclier de protection… Sharotto eu  une sorte d’illumination mais rapporté à ce fameux souvenir. Il avait jusqu’à même un frisson dans le dos… Comment allait-il pouvoir faire pour expliquer à cet enfant l’histoire qui découlait derrière sa famille.

Le serveur venait d’apporter les commandes, l’odeur était délicieuse, mais comment manger après ce que Sharotto savait et surtout que son interlocuteur montrait de grands yeux impatients et envieux, désireux de savoir l’histoire qu’il ne connaissait pas. L’insouciance enfantine, c’est à ce moment précis vraiment que Sharot aurait aimé l’être, insouciant… Ce pauvre garçon allait sans douter tomber de haut, mais que faire… Sharotto avait toujours prôné l’honnêteté, même si peu de gens connaissait le fin mot de cette histoire, il se devait de lui dire. Le Roi avait essayé d’au mieux qu’il pouvait garder son visage neutre, mais c’est bien un rictus sur ses lèvres qui le trahissait, un rictus de tristesse et de compassion à la fois…

« Je… J’ai connu tes parents Haruko… Oui, bien que je ne les ai vu qu’une seule fois.»
C’était horrible, annoncé la mort de ce à quoi un enfant doit sans doute le plus tenir au monde…
« Tous deux étaient bel et bien à la tête d’un groupe visant à faire chuter l’ancien Roi Végéta. De base leur groupe ne comptais que quelques partisans,  mais rapidement ce sont des dizaines et même des vingtaines de saiyans qui avaient rejoint leur cause, jusqu’à ce que le Roi ne l’apprenne…»
La quiétude voilà quelque chose dont Sharotto ne pouvait en aucun cas faire preuve actuellement, il amenait inéluctablement le sujet au dénouement le plus tragique, sans pouvoir y échapper, mais il devait le faire, il en avait la cruelle charge.
« Après ça, l’ordre fut clair… Et tous ce que le Roi ordonnait était fait. Tes parents ont été tués pour trahison envers la couronne…»
Sharotto n’avais pas encore fini de parler hélas…
« La personne que le Roi avait choisi pour cet ordre… C’était moi…»


 
Révélations (PV: Sharotto)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Enfer et révélations {Tenzouzouille}
» Planète Révélations
» Le temps des révélations
» L'étau se ressère autour de Aristide, révélations accablantes de Ketant,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-