Partagez | 
 

 Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Mer 6 Sep 2017 - 18:16
- Cheee-vrette, où es-tu, si tu ne viens pas, je teeeeeee..... tue !

Un coup de feu retenti et le crâne d'une femme tomba lourdement en arrière en se prenant la balle. Kym chantonnait des phrases toute simple à propos de Toriel, pour attirer son attention. Ses otages étaient les personnes d'un restaurant connu de ce secteur.

En effet, Kym avait pu repéré l'odeur de la chèvre de très loin, même si cette dernière était à l'autre bout de Satan-City. Cette délicieuse odeur avait forcément exciter à son paroxysme la sauvageonne, qui avait tenu à se précipiter en direction de l'odeur. Bien sûr, elle aurait pu venir directement auprès de Toriel pour l'accoster, mais... c'est bien plus drôle de la faire chanter en prenant des otages pour qu'elle se montre ici, au vue de sa grande empathie envers autrui.

Eh oui, la moojuu était venue au culot. Elle s'était pointée ici, les mains dans les poches, puis avait matérialiser un pauvre "vieux colt" pour menacer la populace de ce grand restaurant. Puisque Toriel était dans ce quartier de Satan-City, elle ne pouvait pas râter ce lieu qui était le plus proéminant - d'autant plus que des policiers étaient déjà mobiliser là où Kym avait laissé Sid, et qu'ils n'étaient pas encore arrivé à l'endroit où était la jeune femme actuellement... ou plutôt la jeune tueuse. Enfin, jeune, jeune, c'est vite dit au vue de son âge !

- Madame, je vous donnerais tout ce que j'ai, mais laissez mes enfants partir, je vous en prie.... pleura une mère.

Deux coups supplémentaires et, assourdissants, envahir l'atmosphère. Kym venait de tirer dans un genou de chacun de ses gamins. Non seulement ça ne les tuaient pas, mais ça avait fait crié leur grognasse de mère en plus de les faire gueuler eux aussi comme des porcelets. Puis ça les feraient souffrir, et comme ça cette vieille grognasse chialerait encore un peu plus.

- Oh ! Putain ! La barbe les mômes, vos gueules ! Sinon je vous crame vos faces de porcs avec un lance-flammes, et ensuite je dépèce votre pute de mère !

Kym mit un coup de pied dans le genou du môme qui gueulait le plus, ce qui eut pour effet d'évidemment le faire gueuler encore un peu plus. La moojuu serra les dents et baissa les oreilles, signe que le bruit lui faisait monter la moutarde au nez, mais sévèrement. Cette dernière fit apparaître une machette dans ses mains, s'approcha agilement du gamin, saisi sa langue sans douceur et la lui trancha d'un coup vif.

Les cri horrifiés des autres otages et les pleurs se firent en une seconde plus bruyant, mais ils se firent aussi plus discret par la suite: la terreur régnait ici. Personne n'osait bouger ou parler de nouveau.

- Chevretttttteeeeee ! Sauve ces pauvres âmes en peine en acceptant de venir dîner avec moi ! Et je veux que tu passes naturellement le reste de la soirée avec moi, aussi... héhéhé.

Kym posa la machette contre son épaule, et prit la pose devant les caméras qui la filmaient à l'extérieur, là où des gens curieux capturaient la scène sur leur téléphone... sans même aider leurs semblables.
Toriel
avatar
Autres Races
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 151
Bon ou mauvais ? : bon

Techniques
Techniques illimitées : Projéctil de feu, Salve de Flamme
Techniques 3/combat : Soin, rideau de flamme
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime, uniquement en cas de dernier recours)

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Mer 6 Sep 2017 - 21:00
Toriel avait repris sa vie a Satan City ainsi que ses taches quotidiennes dans sa "famille d'adoption" comme elle les appelait. Elle avait tout pour être heureuse, a commencer par la confiance des parents, et surtout, de bons contacts avec les enfants donc les résultats scolaires avaient miraculeusement augmenté depuis qu'elle les aidait pour les devoirs.  Parfois le soir, dans la chambre d'ami qu'on lui avait attribuée, elle était prise de moment de mélancolie ou elle repensait a son passé, a ses semblables et parfois, bien malgré elle a Gray...  mais dans ses cas la, elle secouait la tête brusquement et s’efforçait de s’intéresser a son journal, y notant parfois une nouvelle blague d'un "très haut niveau intellectuel" qu'elle avait lu ou entendu au hasards d'une promenade dans les rues de la ville.

Ce jour la, elle revenait de course, elle avait acheter a manger pour la semaine, en plus des ingrédients nécessaire pour faire découvrir sa "spécialité" a cette famille de la surface qui se montraient si généreux envers elle. Elle leurs devait au moins ca. S'arrêtant quelques instants, elle regarda l'heure. Les enfants devaient a présent être sortis de l'école et en route pour la maison. Il était probable qu'avec un peu de chance, Toriel arrive en même temps qu'eux. Peut être même qu'elle pourrai les croiser en chemin... La dame chèvre sourit a cette pensée et pressa le pas, portant un sac dans chaque main, jusqu’à ce que des coups de feu la fassent sursauter, suivit par une soudaine agitation.  Les cris, les pleurs des enfants... Tout s’enchaîna très vite et alors qu'elle arriva a l'endroit ou se déroulait la scène de terreur, son coeur manqua un battement et dans un état second, elle lâcha d'un coup ses sacs de provisions qui rependirent instantanément leurs contenue au sol, prises de nausées tendit qu'elle voyait avec horreurs la femme léopard dont elle ne se rappeler que trop bien malmener violemment sa famille adoptive, la mère et les deux enfants qu'elle avait l'habitude de border chaque soirs... le tout devant des "spectateurs" visiblement en mal de sensation qui se contentaient de filmer la tuerie, comme ci ce déferlement de violence n'était qu'une simple attraction touristiques... les humains avaient parfois des comportements incompréhensibles  

- Chevretttttteeeeee ! Sauve ces pauvres âmes en peine en acceptant de venir dîner avec moi ! Et je veux que tu passes naturellement le reste de la soirée avec moi, aussi... héhéhé.


Se faisant violence pour reprendre ses esprits, Toriel serra les poings, ignorant les larmes qui lui brouillaient la vue et se précipita rapidement, en courant presque vers Kym, une boule de feu dans sa main qu'elle envoya sur  cette dernière, dans l'espoir de la faire valser, ou du moins créer une diversion le temps de se diriger vers la mère et les deux enfants, rassurant celle ci sur le fait que tout irai pour le mieux avant de soigner magiquement les deux jeunes victimes. Elle s'adressa ensuite a eux d'un ton confiant:

- rentrez a la maison, je vous rejoins le plus vite possible.

C'était un mensonge, elle le savait, mais pas sa famille adoptive qui croyaient naïvement que ses pouvoirs magiques fraîchement révélés  allaient venir a bout de la tueuse. Jouant la comédie jusqu'au bout, elle fit face a la femme léopard, droite comme un pique, les mains enflammés... jusqu’à ce que la mère et les deux enfants soient hors de vue. Ce n'est seulement par la suite quelle annula son attaque magique pour avancer doucement vers Kym, encore tremblante, les larmes aux yeux

- Je suis la. tu me voulait, et bien me voila. je vais te suivre...  

après tout, selon les dires de Kym,ce n'était qu'une soirée... peut être une soirée ou Toriel vivrai l'enfer, mais l'ancienne reine était prête a donner n'importe quoi si cela permettait de sauver la vie d'une poignée d'innocents
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Jeu 7 Sep 2017 - 16:34
Kym n'eut pas bien longtemps à attendre: Toriel s'était bien vite ramenée. C'était une technique des plus faciles et des plus marrantes à la fois que de prendre des otages complètement au hasard pour interpeller la chevrette. La Moojuu afficha un sourire sadique long de trois pieds lorsque ses yeux se posèrent sur les joues rougies de tristesse - et probablement d'incompréhension, de colère, vis à vis des actes de Kym - et les yeux embués de larmes de sa proie. Cette dernière ne rigolait pas, elle envoya une boule de feu sur la femme léopard qui percuta son buste, brûlant ses habits et la faisant sautiller sur place dans un rire machiavélique à en glacé le sang aux gens qui admiraient la scène.

Bien que la douleur était vive, Kym riait aux éclats. Après avoir sautillé sur place pour "évacuer" la souffrance, cette dernière regarda la scène niaise et cocasse de Toriel, sauveuse d'une partie des otages, ceux qu'elle connaissait visiblement. Des personnes prises de courage par l'affront de Toriel face à Kym tentèrent de s'échapper en courant, tout comme les proches de la chevrette. La militaire les empala en leur balançant des extensions de ses ossements, directement contre les murs du restaurant - ce qui refroidit d'autres otages de se sentir pousser des ailes.

Une fois que les amis de Toriel furent sortie - Kym décida de les laisser s'en aller puisqu'ils comptaient aux yeux de la dame chèvre, et que de toute façon, il lui restait d'autres innocents à persécuter au cas où - cette dernière qui avait l'air prête à se battre à la lueur des flammes dans ses paumes sembla dissiper ses sorts.
La douce chèvre avança d'un pas lent vers son bourreau, alors que Kym affichait toujours un sourire fier et cruel. Les larmes de Toriel ruisselaient le long de ses joues, et pourtant elle prononça quelques mots qui firent s’agrandir le sourire mauvais de la vétérane.

- Te voilà enfin, la star de la soirée mesdames et messieurs ! Remerciez votre sauveuse, je vous libère de mon joug maintenant que mon cadeau de noël est arrivé ! Kym posa ses mains sur les épaules de Toriel d'un air amical, qui contrastait totalement avec ses agissements de dégénérée. N'ayez pas peur bande de cons, cassez-vous j'ai dit ! Avant que je ne change d'avis.... Insista Kym en tournant sa tête en direction des derniers otages, qui filèrent vite mais prudemment. Revenons à nos moutons ma chérie ! Allons dîner dans un endroit coûteux. Je suis une criminelle mais j'ai quelques contacts depuis le temps dans cette ville corrompue jusqu'à l'os... nya-ha-ha !

Kym caressa du revers de sa main l'une des joues de Toriel et en balaya le résidu de ses larmes du même coup.

Sans lui demander son avis, la militaire souleva la chevrette dans ses bras et fit un bond d'une vélocité palpitante, bondissant de toit en toit pour les amener jusque dans une boutique classieuse. Kym poussa la porte sans gêne et alla dans l'arrière boutique - sous les yeux indifférent des employés - pour déposer Toriel dans un fauteuil face à un miroir.

- Bouge pas, j'ai des arrangements avec les pecnos de chicos qui tiennent le magasin. De toute façon, si tu bouges je bute tout dans un rayon de 360° !! nyahahaha !

Kym riait chaleureusement, ce qui était très étrange, surtout qu'elle pensait à tuer des pauvres gens si Toriel ne respectait pas ses ordres.

Peu de temps après, un démon du froid entra dans la salle: il/elle ressemblait fortement à une femme (à savoir que les démons du froid n'ont pas de sexe prédéfini, donc on peut parler d'eux en femme ou en homme possiblement) par rapport à ses courbes. Cette dernière donc, s'approcha de Toriel et commença à examiner de près son visage. Un peu brute, elle la fit relevée sans même lui adresser un regard et commença à prendre des mesures.

"Bien, je vois que tu as une stature de mannequins grandes tailles. Ce n'est pas un problème, la mode ne connait pas de taille prédéfinie mon coeur, donc on va te trouver une belle robe assortie à tes yeux." Le démon du froid regarda enfin Toriel et n'eut aucun mal à ressentir son incompréhension. "Kym veut que je te maquille et que je t'habilles pour votre soirée de ce soir ma chère, ne soit pas si surprise et laisse-toi faire, Kym s'occupe mieux d'un rencard qu'une grande majorité d'hommes, crois-moi, c'est du vécu. Enfin bon, je pense que tu connais assez Kym pour savoir que ça serait une idée pas très fûtée que de refuser, donc je prends ton air pantois pour un oui."

Le démon du froid aux aspects si féminin avait l'air hautain et lointain de ces gens qui travaillent dans le milieu de la mode, comme si tout leur était toujours dû.

Dans un premier temps, l'extraterrestre prit soin de pouponnée Toriel en la maquillant légèrement, juste de quoi mettre en valeur son regard et faire ressortir la brillance de son poil.

Par la suite, cette dernière brassa plusieurs fringues sans en faire essayer une seule à Toriel. Visiblement, elle avait une idée précise en tête et il n'y aurait pas plusieurs essai à faire.

La spécialiste de mode dénicha une robe classieuse et adaptée aux formes de la chevrette, elle lui tendit et lui fit un signe de main pour qu'elle aille se changer dans la cabine. Une fois que Tori eut fini et qu'elle en sortie, l'extraterrestre l'examina de près. Après s'être assuré que tout était parfait, elle la raccompagna jusqu'à la porte de dehors sans dire mot.

Dehors, Kym attendait, avec un des fameux cigare de Stinger's Industry. Celle-ci était habillée avec une tenue futuriste mais classieuse qui lui donnait un air d'officier (voir mon avatar et/ou signature) contrairement à la plupart de ses fringues de d'habitude, qui se résumait en un débardeur et un short de militaire.

- Tu es ravissante, trésor ! Bon, on passe à la bouffe ?

Kym écrasa son cigare et prit Tori par le bras. Cette dernière pavanait fièrement aux côtés de sa victime, de sa proie, qui devait se demander ce qui se tramait.

Ils arrivèrent aux abords d'un restaurant chic. Kym glissa quelques mots à l'un des videurs, et ce dernier acquiesça et les fit entrer.

L'intérieur rappelait les restaurant médiévaux d'époque, mais avec une touche de modernisme et de raffinement en plus, bien évidemment. Un serveur les plaça à une table confortable et spacieuse, sur le balcon où se trouvait le "gratin" des clients.

- Amenez-nous un pichet de votre meilleur vinasse, et aussi je veux un plateau à roulette de riche là, avec tous vos plats les plus chers et les mieux côtés. Ouais, puis pareil pour le fromage et le dessert, lésinez pas sur les quantités hein, je bouffe comme quatre, puis en plus je suis pas seule ! Si tu veux un truc d'ailleurs, hésite pas trésor.

Kym fit un clin d'oeil à Tori. Le serveur fit une révérence en acquiesçant et se dépécha d'aller en cuisine pour suivre les commandes des deux femmes.

- Buter des mecs riches pour d'autres mecs riches, ça paye dans cette ville. Si tu savais le nombre de contrat de mercenaire que je reçois avec des motifs foireux... genre "tuez l'amant de ma femme je vous en supplie" ou "assassiner cette pute de maîtresse de mon mari"... que des trucs à la con comme ça, et le mieux c'est qu'ils payent grassement ! Ils ont que ça à foutre de leur pognon ces abrutis ! nyahahaha ! Mais ça me donne des privilèges comme ceux dont tu profites en ce moment, nya-ha-ha-hA !

Cette dernière parlait sans retenue, peu importe le monde autours. Kym se fichait de ceux qui l'entendaient, elle était capable de leur éclater la tête à la moindre parole déplacée. Cette dernière alluma un nouveau cigare et s'installa comme une reine dans son confortable fauteuil, les pieds sur un petit repose-pied qui se trouvait sous la table: un repos bien mérité pour une criminelle si occupée !
Toriel
avatar
Autres Races
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 151
Bon ou mauvais ? : bon

Techniques
Techniques illimitées : Projéctil de feu, Salve de Flamme
Techniques 3/combat : Soin, rideau de flamme
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime, uniquement en cas de dernier recours)

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Jeu 7 Sep 2017 - 21:03
Toriel ravala un cri en voyant les fuyards se faire empaler, espérant que sa famille adoptive n'en faisaient pas partie. Elle continua d'avancer docilement, craignant pour la survis des personnes restantes qui assistaient encore a la scène, téléphones en main, bien qu'elle les supplia du regard de quitter les lieux au plus vite. Étaient ils complètement idiots ou juste inconscients ?

La dame chèvre  cilla a peine lorsque Kym la présenta comme "la sauveuse" alors qu'elle n'avait pourtant rien d'une héroïne, elle s'était simplement contenté de faire ce qui lui semblait juste en échangeant sa personne contre un certain nombre de vie humaine, bien que la soirée se terminerai certainement mal pour elle.

Elle se raidit un peu lorsque Kym la prit par les épaules, mais ne chercha pas a résister d’avantage, résignée a tenir sa promesse pour ne pas faire de victime supplémentaire étant donné que Kym semblait prête a tenir la sienne. Face a la militaire, Toriel resta de marbre, même lorsque celle ci lui effleura la joue, essuyant ses larmes au passage. La douceur dont la meurtrière faisait preuve envers elle avait quelque chose de déconcertant et a travers le regard carnassier de celle ci , elle se vit comme un trophée de chasse particulièrement convoité. Cette pensée lui fit froid dans le dos. Toriel n'avais pourtant pas chercher a attirer l'attention de la Moojuu. Cela aurait pu être n'importe qui d'autres... a moins que Kym ne la prenne pour l'une de ses semblables ?  c'était sans doute la raison la plus logique.  Kym fit fuir les derniers otages, les épargnants par la même occasion. Toriel ne pu s'empêcher de voire dans cet acte de clémence une certaine part de bonté, même infime. Kym pouvait peut être encore entendre raison. Cet espoir, aussi menu soit il, encouragea la monstre a continuer de jouer le jeu, Elle pourrait alors parler a la Moojuu et lui faire comprendre que la violence n'était pas la solution aux problèmes. Elle laissa néanmoins échapper une exclamation de surprise lorsque Kym la souleva de terre pour l'embarquer dans une course folle au dessus des toits. Impressionnée, elle ferma les yeux pour ne pas voire le vide en dessous d'elles et ne les rouvrit qu'une fois arrivée sur la terre ferme

Les deux femmes se trouvaient a présent devant une boutique de luxe dont Toriel avait de nombreuse fois admirer la vitrine, sans pour autant y mettre les pieds au vue des prix exorbitants. Kym ne la déposa pas a terre pour autant, préférant visiblement la garder dans ses bras pour traverser la boutique. C'était pour la dame chèvre une situation embarrassante, voir assez humiliante. Éprouvant un certain soulagement une fois sur le fauteuil a l'abris des regards, Toriel se recroquevilla un peu sur elle même, mais le répit fut de courte durée lorsqu'une créature androgyne, bien qu'assez féminine dans sa silhouette la releva avec une certaine brutalité, donnant l'impression de pouvoir la broyer a mains nu a la moindre tentative de résistance. Une impression fort désagréable qui la poussa a rester sur la défensive, peu confiante  face a celui ou celle qui était a présent charger de s'occuper d'elle. La monstre n'eu pas d'autre choix que de se laisser pomponner comme une poupée, bien qu'elle ne soit pas habituée au maquillage qui lui brûlait un peu les yeux... a moins que cela ne soit due aux larmes qu'elle retenait inlassablement, se sentant déja suffisamment vulnérable pour ne pas avoir a en rajouter une couche. Regardant l'extraterrestre fouiller dans les vêtements, Elle ne pu cacher une certaine admiration devant la robe que celle ci lui tendait et s'en empara doucement, sentant l'étoffe soyeuse aux reflets chatoyant glisser légèrement entre ses doigts.

Une fois changée, Toriel resta pendant un instant focalisée sur son reflet dans le miroir. Apprétée de la sorte, elle eu durant un bref instant l'impression d'être redevenu la reine qu'elle était autrefois, autant dire une éternité. la robe fluide mettait en valeur ses rondeurs, sans pour autant être trop moulante ou vulgaire. Sortant enfin de la cabine, elle laissa l'extraterrestre l'examiner, ne la quittant pas des yeux, trahissant ainsi son manque de confiance, mais articula un faible "merci" avant de retrouver Kym qui l'attendait.

Celle ci la prit par le bras et Toriel se laissa faire, jouant toujours son rôle. La Moojuu n'avait pas rompu sa promesse, Il n'y avait donc aucune raison de rompre la sienne. La femme léopard s'était elle aussi mise sur son trente et un, a croire qu'il s'agissait d'un véritable rendez vous galant. Kym la complimenta, Toriel répondit d'un simple hochement de tête et retourna le compliment, bien qu'assez froidement

- toi aussi je dois dire. cette tenue te va bien. Mais si tu voulait m'inviter a une soirée mondaine, pourquoi ne pas me l'avoir simplement demander au lieu de faire ce massacre ?  tu savais que je n'étais pas loin, tu aurai pu venir me trouver directement...

Toriel ne dit plus rien par la suite, laissant faire la Moojuu. Elle regarda  la salle luxueuse du restaurant, ayant une fois de plus l'impression de revenir des années en arrière, mais continuait de rester sans rien dire, se contentant juste de suivre les ordres de Kym, avec toujours l'impression d'être prise dans une sorte de jeu ou le moindre faux pas coûterai la vie a de nombreux innocent. Alors que la militaire prit ses aises a table, Toriel elle restait assez tendue, bien droite sur sa chaise, les jambes croisées. Kym se vantait de ses exploits, qui firent grincer des dents la dame chèvre, mettant son pacifisme a rude épreuve. Elle du même se retenir d'envoyer a nouveau une boule de feu sur Kym pour la faire taire, mais parvenait a se contenir, les mains crispés sur sa robe

- Je veux bien admettre que certaines personnes ont des comportements exécrables, je l'ai apprit a mes dépends il y a bien longtemps... Mais je ne vois pas de quel droit les gens a la surface se permettent de décider de qui dois vivre ou mourir. Je connais quelqu'un qui avait cet état d'esprit et il s'en mord les doigts aujourd'hui. Prends ce que tu veux, moi je n'ai pas faim.

Elle avait parler avec un calme froid, malgré le fait qu'elle bouillonnait de l'intérieur. Le fait d'avoir parler des "gens de la surface" pouvait sembler étrange dans le cas ou Kym la prenait réellement pour une de ses semblables... La Moojuu relèverait-elle ce détail a première vue insignifiant ?
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Sam 9 Sep 2017 - 9:45
- Tu m’as posé une question intéressante tout à l’heure : pourquoi je préfère foutre la mouise plutôt que de t’inviter directement à passer la soirée avec moi ? Ben, c’est simple. La première fois qu’on s’est vu t’es tombé dans les vapes chevrette. Je te voyais mal accepter comme ça de sortir un soir avec moi après que tu aies vu qui je suis vraiment. C'était une sûreté que de t'obliger à passer la soirée avec moi comme je l'ai fait... puis avoue que c'est original comme demande ! Nyéhahaha ! Maintenant que tu le sais, au moins tout ça est clair, j’te cache rien !

Les volutes de fumées entouraient le visage de Kym en lui donnant un air de mafieuse affirmée. Les riches personnes autours d’eux chuchotaient parfois des choses à son sujet : la plupart la connaissait. La militaire avait creusé sa réputation de mercenaire sur Terre et ailleurs depuis un moment maintenant, alors ceux qui recherchaient des contrats réglo la connaissaient bien et la recommandaient à de leurs amis. Cette dernière ne semblait pas du tout se préoccuper de qui disait quoi, ou de qui la regardait (ou les, puisqu’ils devaient certainement chuchoter des messes basses à propos des fréquentations publiques de Kym également. Personne n’ignore que de parler de la vie des autres est le pêché mignon de beaucoup de mortel!).

Bien que la moojuu était fort bien détendue, cette dernière observait Toriel sans cesse depuis le départ. Le moindre fait ou geste de la dame chèvre ne lui échapperait certainement pas. C’était aussi ce pourquoi elle portait une attention particulière à ses réponses, et que le : « les gens à la surface » n’était pas tomber dans les oreilles d’une sourde.

- Les gens de la surface ? Tu vie dans les cavernes souterraines comme les gens qui habitent sur Métamol à l’époque, ou quoi ? J’avais jamais entendu quelqu’un parler des gens en employant ce genre d’expression… Ouais, je me disais bien que tu étais exceptionnelle, tu vois, je sais flairer les bons coups ! Ny-Ah-hahaha ! Et dooooonc, c’est qui l’heureux élu qui s’en mord les doigts pour son comportement de vilain, hm ? Tu sais, moi aussi je suis une vilaine féline… nyéhéhé.

Kym se redressa sur sa chaise, accordant un clin d’oeil lourd de sous-entendu à la pauvre Toriel. Un plateau remplit à ras bord de nourriture se présenta à elles deux, grâce au fameux serveur. La vétérane commença à engloutir des proportions de nourriture énorme comparé à son gabarit : mais elle mangeait proprement et de façon distinguée, contrairement à son caractère de rustre qui aurait pu laissé supposer le contraire.

- C’est pas très polie de ne pas manger une nourriture de cette qualité. Détends-toi, c’probablement pas tous les jours que tu mangeras dans un palace pareil, et puis c’est à mes frais. Pis tu ferais mieux de profiter de ta tranquillité tant que tu l’as, après les choses seront plus.. mouvementées disons. Ouais, j’nous ai prévu une suuuuperrr soirée en perspective, t’imagines pas à quel point ! Nyahaha !

En même temps qu’elle mangeait, Kym laissait toujours un peu de nourriture en rab(en plus de quelques parts pour Toriel si elle le désirait). Toute cette bonne nourriture qu’elle laissait de côté, le serveur en faisant des doggy bag, connaissant visiblement les habitudes de la militaire. Cette dernière ne laissait aucun reste et emportait tout, bien que les quantités de doggy bag étaient conséquente au vue des commandes gargantuesque qu’elle passait.

- On est là pour parler de toi, trésor ! Raconte-moi d’où tu viens, toi femme «des profondeurs » puisque nous sommes les gens de la surface nyéhé ! Tu n’es pas une moojuu, hein ? T’façon tant mieux, Baelfire c’était un sacré bordel et puis on est peu à s’en être tiré. Bon, je veux tout savoir comme pour un entretien d’embauche chevrette, je suis curieuse ! Je ne sais même pas ton prénom, bordel ! Alors, tes expériences de vie ? Ta vie d’avant ? Ta race ? Ta famille ? Tes passions aussi ! Pis si tu sais comment se déroule le contexte actuel… personne n’ignore qui sont ceux qui contrôlent notre univers ! Ils sont soit plein de pognon, soit plein de pouvoirs, soit les deux…. Je veux connaître ce que tu connais, car moi, je dis toujours que je ne sais rien, tellement y’a a apprendre des autres.

Kym termina ses plats principaux et le serveur emballa donc tous les restes dans des doggy bag, pareillement sir Toriel avait au final mangé et laisser des restes. Le plateau de fromages et de dessert fut apporter peu après : d’ailleurs la militaire servi un verre de vin excellentissime à sa compagne de ce soir et à elle-même. Cette dernière entama la nouvelle arrivée de bouffe avec beaucoup d’enthousiasme, comme quoi son bide est un genre de creux impossible à combler.

- Ce soir c’est notre soirée, chérie. Tu as l’occasion de savoir qui est vraiment la Renégate, et moi je peux savoir qui se cache derrière la compassion incarnée.

Cette dernière lui lança un regard à la fois ironique et curieux : Kym comptait bien découvrir Toriel sous… tous les angles, ce soir.
Toriel
avatar
Autres Races
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 151
Bon ou mauvais ? : bon

Techniques
Techniques illimitées : Projéctil de feu, Salve de Flamme
Techniques 3/combat : Soin, rideau de flamme
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime, uniquement en cas de dernier recours)

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Sam 9 Sep 2017 - 20:21
Toriel regardait toujours la femme léopard sans rien dire, la laissant parler en étant pas vraiment a son aise. celle ci répondit a sa première question et Toriel devait bien admettre que c'était vrais: Jamais elle n'aurait accepter l'invitation... et était-ce vraiment si dramatique ?

- évidement que j'aurais refuser, je n'allait pas accepter d'aller manger avec une tueuse. Mais qu'est-ce que cela aurait pu te faire ?  Tu aurai pu  inviter quelqu'un d'autre, comme ton ami doberman par exemple. Je ne suis qu'une personne parmis tant d'autre et je n'ai rien fait pour attirer ton attention, les gens que tu as tuer n'y étaient pour rien eux non plus.

La monstre ne comprenait pas qu'elle avait juste tout simplement plu physiquement a Kym, a vrais dire, elle se voyait réellement comme une vieille femme qui quelque part se complaisait dans sa solitude, oubliant parfois le fait que de part sa nature magique, elle ne vieillissait plus physiquement depuis la mort d'Asriel et semblait tout au plus avoir trente ou quarante ans.  Elle se sentit encore plus mal a l'aise suite au regard plein de sous entendus que Kym lui lançait et par reflexe, ses  mains se crispèrent d’avantage sur ses genoux, froissant légèrement l'étoffe de sa robe

- il s'agit de quelqu'un qui a compter pour moi autrefois et qui a finit par ne penser qu'a la vengeance. Je l'ai quitter du jour au lendemain. Ca fait des années et je n'arrive toujours pas a lui pardonner ses actes. ce n'est pas parce que l'on souffre que l'on dois faire souffrir les autres, et le fait de tuer ne ramènera pas ceux qu'on a perdu !


Elle avait perdu son calme suite a ses paroles, se levant même de sa chaise, les poings sur la table, tremblant légèrement de tristesse et de rage, sans prêter attention au client dans la salle qui s'étaient arrêter de manger pour regarder la scène. Elle se rendit alors compte de sa perte de self-contrôle et finit par se s’asseoir a nouveau en soupirant, s'essuyant rapidement les yeux d'un revers de main, mais ne dit plus rien, gardant les yeux rivés sur la table, décidée a ne pas avaler une seule bouchée malgré les sollicitation de Kym qui de son coté mangeait comme une bienheureuse... jusqu’à ce que son regard se pose sur un plat d’escargot sur le coin de la table. Aussi déterminée soit elle a lutter contre la tentation, Elle ne pu résister longtemps a son plat préféré et sans dire un mot, elle finit par prendre un escargot qu'elle mangea, puis un deuxième... jusqu’à finalement finir le plat, mais sans pour autant toucher au reste des mets. Cependant, elle ne refusa pas le verre de vin qu'elle sirota, par politesse,bien qu'elle en appréciait le gout. Son visage s'était crispé brusquement quand la féline lui avait révélé quelques instants plus tôt que la soirée serait plus mouvementée par la suite. Toriel sentit son estomac se tordre pendant un instant suite a cette révélation, mais elle fit son possible pour se contenir, demandant tout de même assez nerveusement en reposant son verre sur la table:

- qu'attends tu de moi exactement ?

Kym  commençait  a avoir des doutes concernant les origines de la dame chèvre et lui posa la question, bien qu'elle ait déja deviner le principale étant donné qu'elle avait demander si Toriel vivait dans les cavernes. Il était inutile de lui cacher la vérité a ce sujet...

- C'est a peu près ca en effet. les humains nous appellent "les monstres" moi et mes semblables. Il y a plusieurs siècle de cela, une guerre a éclater entre nos deux peuples et ils nous ont finalement chassés et emprisonnés sous une montagne. Nous avons été libérés il y a peu et depuis nous tentons tant bien que mal de rattraper notre retards, voila tout. Je ne suis pas exceptionnelle, j’appartiens simplement a une minorité terrienne qui a été oubliée avec le temps et qui refait surface aujourd'hui en tentant de s'intégrer, avec des règles qui parfois nous échappent.  

Kym voulait en savoir plus, et bien elle serai servit ! Car l'ancienne reine avait aussi de quoi faire en matière de passé tragique

- Mon nom est Toriel. Tu tiens a connaitre mon passé ? Très bien. J'ai cru comprendre que tu avais souffert, mais tu n'es pas la seule. Un jour, l'un de mes enfants a pu traverser la barrière magique qui nous retenaient prisonniers et s'est fait battre a mort par les humains. Il est rentrée gravement blessé et on l'a vu mourir sous nos yeux son père et moi. Lui s'est ensuite mis a tuer chaque humain qui tombaient dans notre caverne pour venger la mort de notre fils. Nous étions tous les deux a la tête du royaume, et suite a mon départ, il s'est retrouvé a devoir régner seul

En ce qui la concernait, Toriel avait tout dit, y comprit son ancien statut de reine, de toute facon, cela n'avais plus vraiment d'importance dans la mesure ou elle risquait sans doute de ne pas survivre a la "super soirée" que lui promettait la femme léopard...
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Mer 13 Sep 2017 - 14:30
- Ma jolie ! Si tu savais le nombre de gens à qui j'ai donné la mort, tu ne serais pas très fière de moi !! Nyaha !Mais..... il ne faut pas s'arrêter à ça, hein ? Malheureusement tu l'aurais fait si je ne t'avais pas forcée à  passer cette soirée avec moi. C'est une réaction naturelle, ce n'est pas pourtant que j'approuve.

Kym avait prit un air plus sombre sur sa fin de phrase. Cette dernière savait ce que c'était d'être jugé à tort, et notamment d'être sous-estimer. Avoir fait carrière dans la branche militaire de son "pays" d'accueil avait été l'épreuve de toute sa vie, surtout que l'aspect société patriarcal était aussi présente sur Baelfire. Autant dire qu'être née femme n'était pas très glorieux de base, et qu'il fallait se démener pour faire ses preuves, d'autant plus dans l'armée, ceux qui serviraient le peuple avec bravoure et force.

Après avoir parlé d'Asgore, Toriel se releva, les poings sur la table, les larmes rongeant encore une fois son visage. Kym la laissa exprimer ses sentiments, un sourire narquois sur les lèvres. Elle disait qu'il avait mal réagit, mais n'était-ce pas sous le coup naturel des émotions ? Comme sa propre réaction à l'instant ?

- Voilà un point où l'on diverge, mais c'est ça qui fait nos richesses respectives !Je t'ai dis que mes parents et mon propre clan m'ont abandonné à la naissance, je t'ai aussi dit que je les aient tous tué. C'était une vengeance nécessaire pour que je puisse avancer dans ma vie, et surtout pour que je puisse apprendre à devenir totalement impassible quant à des notions de familles. On devient un bon général d'armée et un bon mercenaire quand on sait se détacher émotionnellement de tout et de tout le monde.

Aucune émotion ne semblait perçer sur le visage de la moojuu. C'était terrifiant et glacial, cet aspect si neutre qu'elle dévoilait en ce moment. Son air enjoué l'avait quitté pour laisser place à de une indifférence si forte qu'on pouvait croire qu'elle était incapable de ressentir réellement des émotions... pourtant ce n'était pas totalement le cas.

- Les seules émotions que je ressens réellement sont l'envie et le dégoût. Son regard quitta le dessert qu'elle était entrain de dévorer pour se planter dans celui de Toriel. Le regard de Kym était inhabituel, insensible et sec, comme si cette vérité sur sa personne la rendait intérieurement livide. Je peux ressentir à petites doses d'autres émotions, mais les deux seules qui m'animent réellement sont celles que je t'ai cité. Je comprends que la personne que tu as délaissé ait eu l'envie de se venger pour tenter d'atténuer ses peines. Toi qui semble être si indulgente avec ton prochain, tu ne crois pas que tu aurais pu lui pardonné ?C'est marrant quand même, t'as l'air d'être vachement tolérante, et pourtant tu ne peux pas concevoir que les autres ne peuvent pas forcément voir les choses de la même manière que toi, et prendre des mauvaises décisions ? Peut-être que si tu l'avais épaulé et tu l'avais écouté au lieu de directement le rejeté, il aurait changer sa vision des choses...

Kym replongea son regard dans son assiette, remuant sa cuillère dans son assiette de crème pâtissière, l'air perdue dans sa reflexion. Elle se demandait parfois comment elle aurait grandi si elle n'avait pas été abandonner. Elle aurait été différente en tout point de ce qu'elle était maintenant, n'est-ce pas ? Alors n'aurait-il pas pu en être autrement également pour la personne que Toriel avait délaissé, si au contraire elle avait essayé de la comprendre et de l'aider ?

La dame chèvre avait au moins toucher à des escargots, un plat de qualité et de choix que Kym appréciait aussi énormément. Il fallait dire que la militaire avait longtemps mangé des "rations" militaires, pas de super bons plats comme ceux-ci. Cela ne faisait que depuis quelques années, depuis la catastrophe de Baelfire en fait, qu'elle avait pu déguster une réelle gastronomie de choix en vivant sur Terre.

Toriel posa une question directe, ce qui redonna son sourire ironique à Kym, lui relevant la tête de ses pensées la ramenant à un néant froid et sans retour.

- Je veux que tu sois un divertissement à la hauteur de ce que tu inspires chez moi, voyons ! Tu te crois visiblement banal, mais tu ne l'es pas à mes yeux. D'ailleurs j'aime bien quand tu envoies des questions aussi directes ! à moi d'être franche: je suis attirée par toi, voilà pourquoi je t'ai -forcé- enfin, invité ce soir. Je pense que tu t'en doutais, à moins que tu sois vraiment la plus naïve de toutes les personnes de ce monde !

Kym était à l'aise de dire le fond de sa pensée. Cette dernière ne rougissait pas de honte, au contraire, être directe était un de ses modes opératoires favoris !

La dame chèvre allait enfin révéler l'essence même de ses origines et d'une partie de sa vie. La Rénégate termina ses desserts et fit emballer le reste dans d'autres doggy bag, que le serveur prit soin de réunir avec les précédents dans un sac, qu'il déposa aux pieds de la moojuu. Cette dernière s'affala confortablemet dans son siège et ralluma son cigare, écoutant paisiblement ce bout de femme dont elle connaissait enfin le prénom.

- T'inquiète.. Toriel ! Charmant prénom, autant que la dame en elle-même - bref, j'allais dire t'en fais pas, je sais que je suis loin d'être la seule à avoir morfler, tout le monde morfle, et moi-même je fais subir de la souffrance aux autres, et je trouve ça grandiose ! Nyahaha !

Cette dernière éclata de rire gaiement, comme si les deux femmes parlaient d'un sujet banal mais amusant, alors qu'on parlait de génocide. Cette dernière reprit un air un peu plus sérieux, bien que toujours amusé, et poursuivit:

- Sacrée histoire en effet. Après des guerres contre la race humaine, tu n'as jamais fini par les haïr... Nous sommes loin d'être tous comme ça. Je comprends ton mari plus que je peux te comprendre toi, même si j'aurais plutôt asservi ces humains qui tombaient chez moi héhéhé... désolée pour ton enfant tout de même. Et je dis pas ça par formule de politesse, je m'en contre-fou de tuer des mômes ou des adultes. Je dis ça parce que c'est toi, et que tu as plus d'importance à mes yeux que les autres personnes. Ouais, toi tu m'as tapé dans l'oeil, c'est très différent. J'ai envie d'être douce et aussi sévère avec toi... Tu m'inspires disons !! Nyahaha !

Kym se releva en tapant du plat de sa main sur la table, comme si elle venait de dire une superbe blague, alors qu'en fait c'était peut-être drôle pour elle mais ça ne l'était sûrement pas dans le fond... à se demander s'il valait mieux ne rien représenter aux yeux de Kym et se faire tuer par elle, ou lui taper dans l'oeil et subir... ses envies.

- Bon, allons-y. Nous avons encore une bonne partie de la soirée pour nous amusé, mais d'abord je dois faire un détour chez moi.

Kym fit signe à Toriel de la suivre, même si elle gardait un oeil sur cette dernière. Si elle tentait de partir, elle connaissait l'étendue des représailles.

La Moojuu avait prit son grand sac où se trouvait tous les doggy bag des restes. Personne ne dit rien alors qu'elle quittait les lieux en ne payant rien, au contraire. Plusieurs personnes la saluèrent avant qu'elle ne parte.

Kym guida Toriel à quelques minutes à pieds du restaurant. Elles arrivèrent aux abords d'un orphelinat dont la vétérane poussa la porte d'entrée, laissant sa compagne rentrée en première.

- On est tous assez intelligent pour savoir que les choses marquantes dans notre vie nous poussent à agir. Eh bien voilà Toriel, je tue des paquets de gens, et je serais aussi capable de tuer ces enfants si je devais le faire absolument. Ce sentiment qui me pousse à venir ici et à aider c'est de la pitié, sans aucun doute envers ma propre expérience en tant qu'orpheline. En attendant, je vie dans l'une des chambres de cet orphelinat, et quand je n'ai pas de contrat à accomplir, je passe du temps avec eux... et je leur ramène de la bouffe. Souvent de la nourriture volée au début, bien sûr, mais je me suis fait un nom depuis le temps comme tueuse à gage. Du coup, je peux forcément plus apporter aux gamins d'ici, et pas que de la bouffe, des jouets et des cadeaux.



Kym racontait sa vie "secrète" en saluant les quelques personnes qui travaillaient ici. Il se faisait un peu tard, la moojuu déposa donc la nourriture dans des gros frigo et passa discrètement dans le couloir où l'on voyait les dortoirs et les enfants dormir, en compagnie de Toriel. La moojuu se tût tout le long qu'elles traversaient le couloir. Elle s'arrêta quelques fois durant de courtes secondes pour observer les gamins là, qui dormaient dans leurs couches misérables, sans famille et sans accroche pour l'avenir: c'était le reflet de sa propre enfance qui s'étendait devant ses yeux attendris, pour l'une des rares fois de sa vie.
Toriel
avatar
Autres Races
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 151
Bon ou mauvais ? : bon

Techniques
Techniques illimitées : Projéctil de feu, Salve de Flamme
Techniques 3/combat : Soin, rideau de flamme
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime, uniquement en cas de dernier recours)

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Mer 13 Sep 2017 - 20:53
La sensation de malaise qui s'était emparée de Toriel alors qu'elle doutait des intention de Kym ne fit que s’amplifier au file des minute qui semblaient défiler a une vitesse folle ou pas assez vite, La dame chèvre n'aurai pas su le dire, redoutant la suite. Elle eu un mouvement de recule  au regard sombre de la femme léopard mais prit sur elle pour ne pas paniquer, craignant les conséquences  pour les gens du restaurant.  Elle continuait malgré tout de soutenir le regard de Kym lorsque celle ci lui expliqua ses raison, comme le fait de devoir abandonner toutes forme d'attachement pour être un bon générale. Une fois de plus, le fonctionnement des choses a la surface la déroutait, elle ne pu s'empêcher de penser a Undyne qui bien qu'un peu trop brutale et impulsive a son gout pourrait donner sa vie pour tout ceux qu'elle a jurer de protéger. Toriel secoua alors doucement la tête

- la d'ou je viens, les plus puissants font tout pour protéger les plus vulnérables... c'est comme si on avait des années lumières d'écart.

En comparaison avec l'air neutre de la militaire, On pouvait lire dans les yeux de Toriel comme dans un livre ouvert, y comprit la panique sourde qu'elle tentait par tout les moyens de contenir pour ne pas s'enfuire en courent, le plus vite et le plus loin possible, en sachant parfaitement que si elle cédait a ses instincts, c'est un bon nombre d'innocent qui paierai de leurs vie. Elle baissa néanmoins la tête assez mal a l'aise lorsque Kym lui répliqua qu'elle aurait du rester aux cotés de Asgore et le soutenir, ne trouvant rien a dire par rapport a cela, car elle devait avouer que la femme léopard marquait un point, Toriel le savais, mais quelque chose au fond d'elle refusait de l'admettre, même si elle avait parfois des moments de remise en question

- parfois lorsqu'on a trop mal, on fait des choix stupides... j'imagine que tu es bien placé pour le savoir. Et lorsqu'on s'en rend compte, il est souvent trop tard pour revenir en arrière. Il vaut mieux pour lui qu'il m'oublie a présent. Quelque chose s'est briser en lui a la mort de nos enfants et je ne crois pas que ce soit réparable. Quand a la vengeance, cela n'as jamais ramener a la vie ceux que l'on a perdu

Après qu'elle ait raconter son histoire, Kym s'était montré plutôt intéressée, bien qu'elle disait apprécier faire souffrir les autres, ce qui poussa a nouveau Toriel a se crisper sur sa chaise, se retrouvant dans un véritable guêpier dont elle devrais chercher une issue... pour le moment, elle se contentait de jouer le jeu, tout en cherchant un échappatoire, et ce, jusqu’à la sortie du restaurant, mais son malaise s'intensifia en apprenant les projets de Kym la concernant. Elle se sentait a présent carrément mal, même si d'un point de vue extérieur, elle s'éfforcait de rester de marbre, sans pour autant parvenir a cacher la pointe de panique dans sa vois:

- Impossible... On ne se connais a peine Kym. Il faut des sentiments pour ca, de la confiance, de la complicité... Sentir qu'on ne fait qu'un avec la personne, comme une âme soeur... Pas comme ca sur un coup de tête...

  La tête lui tournait un peu, sans doute a cause du vin étant donné qu'elle avait finit son verre sans même y penser alors qu'elle se trouvait a présent avec Kym devant un orphelinat ou la mercenaire l'invita a entrer, comme si elle se trouvait chez elle. La dame chèvre comprit que c'était plus ou moins le cas, les enfants semblaient connaitre Kym. Alors que quelques uns venaient vers elle assez curieux, Toriel se baissa pour se mettre a leurs hauteur semblant  oublier pendant un bref instant son angoisse pour leurs offrir un sourire et quelques gestes tendre, tout simple mais doux, cela semblait quelque chose de naturel chez elle. Elle suivit ensuite Kym jusqu’à la cuisine en retrouvant son angoisse tendit que celle ci rangeait les provision dans le frigo. Toriel fit alors le tour de la cuisine et profita que la militaire ne la regardait pas pour s'emparer d'un couteau peu imposant qu'elle glissa tant bien que mal dans le corsage de sa robe, ce serais sans doute le seul échappatoire possible dans le cas ou Kym n'aurait pas mentit en disant qu'elle comptait a ses yeux

Elle la suivit ensuite dans le couloir, faisant comme si de rien était, observant en même temps que Kym les enfant et un détail ne pu lui échapper...

- quoi que tu dise sur l'attachement, tu semble pourtant tenir a ses enfants... ca se vois a ta façon de les regarder et a ton attitude envers eux. Tu les nourrit, tu leurs apporte des cadeaux... pour eux tu représente l'espoir, peut être même la mère qu'ils n'ont jamais eu. C'est un peu toi que tu vois a travers eux... je me trompe ?  tu as encore une part bonté en toi j'en suis sure. Est-ce par hasard pour ne plus souffrir que tu as fais en sorte d'oublier qu'elle existe ?
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Mer 20 Sep 2017 - 17:31
La militaire écoutait les moindres paroles de Toriel avec la plus grande des attentions. En effet, il fallait être dupe pour ne pas comprendre qu'elle lui portait un intérêt plus que particulier - il suffisait de voir la "technique" qu'elle avait déployée pour pouvoir la fréquenté ce soir. Cette dernière avait en quelque sorte "flashé" sur la dame chèvre, malgré elle. Kym était une femme de ce genre: libre comme l'air, et ce, dans tous les domaines.

La voir flashé sur une femme ou un homme n'était pas si rare, cela dit, qu'elle les laisse vivant après avoir assouvi ses fantasmes, ça, c'était quelque chose de peu commun.

Pour l'heure, Toriel n'imaginait pas toute l'étendue des choses que Kym voulait obtenir d'elle. Ou plutôt, de quelles manières elle voulait l'utiliser. Cette nuit tragique scellerait probablement beaucoup de choses dans la tête de la dame chèvre.

Bien que la vétérane ne répondit pas aux affirmations et aux pensées de Toriel quant à sa vision des choses, sur son mari ou la vengeance, cette dernière en prit bonne note. Pareillement, elle ne chercha pas à convaincre sa proie des ressentis qu'elle avait à son égard depuis leur première rencontre. Tout bonnement parce qu'elle ne pouvait pas voir ce que Kym voulait signifier par le fait qu'elle l'attirait. Pas encore... bientôt, elle comprendrait. Et la pointe de panique dans sa voix s'accentuerait...

- Tu vois, c'est la pitié dont je te parlais, c'est tellement palpable que personne ne peut ignorer ce fait. Kym avait les yeux perdu à travers la vitre qui donnait sur le dortoir où les enfants de toutes races dormaient paisiblement. J'ai vécu la même chose, mais pas dans les mêmes conditions, c'est en effet ce qui me pousse à éprouver de la compassion envers ces orphelins... mais tu as omis une chose. Kym détourna les yeux pour regarder Toriel. Un sourire cruel gagna son visage. Je t'ai dis que je n'hésiterais pas à tuer l'un d'eux si un contrat m'y forçais. Alors ne crois pas qu'il y ait une quelconque part de bonté qui régisse mon être, peu importe les actions que je fais, c'est toujours par égoïsme. D'ailleurs, la souffrance ce n'est pas un mal...

Elle eut un petit rire vicieux, en fixant Toriel. Sa langue passa machinalement sur ses babines, tel un prédateur affamé. Cela ne présageait rien de bon pour la dame chèvre; à moins qu'elle ne se prenne d'une passion nouvelle pour la douleur entre temps...

- Allons-y. Je suis impatiente de goûter à mon nouveau jouet. Et tu ne voudrais sûrement pas que je tue tous ces pauvres orphelins parce que tu te refuses à moi, pas vrai ?

Son sourire s'étendit tellement sur son visage narquois que ses canines furent dévoilées. La militaire fit signe à Toriel de la suivre, gardant toujours un oeil confiant sur sa victime.

Les deux femmes s'enfoncèrent dans les sous-sols de l'orphelinat. Des portes en métal multiples, s'ouvrant grâce à la reconnaissance de l'ADN de Kym se présentaient à eux. En fait, il s'agissait d'une technologie avancée utiliser par la célèbre entreprise Stinger Industry, avec qui la militaire avait de.. très bons contacts, si on pouvait dire ça comme cela.

La jeune femme avait aidé cette entreprise à rénover entièrement Metamol, et avait notamment gagner le coeur de son dirigeant, Gilean Higginbotham. Cette stratégie qui n'en était pas réellement une - bien qu'elle n'avouera jamais devant quiconque à part Sid qu'elle aime réellement Gilean - s'était avéré plus qu'utile.

- Bienvenue dans ma chambre des plaisirs ! T'as vu 50 nuances de gay.. euh, grey ? Non ? Ben moi non plus, mais j'ai vu le passage où il disait ça à la TV, j'ai toujours rêvé de pouvoir le sortir aussi du coup c'est cool nyaha !

La dernière porte de métal - sachant qu'on en dénombrait quatre jusqu'ici - se referma lourdement derrière eux, comme pour sceller le destin de Toriel.

La salle se composait de matériaux fétichisme accrocher aux murs, parfaitement ordonner, d'une manière très carré qui ne semblait pas coller de base à Kym. Tout semblait neuf, des "instruments" d'amusement jusqu'aux banquettes de cuir, en passant par les suspensions de soumission, jusqu'au lit aux draps de soie au fond de la grande pièce.

- Tu vois ma belle, j'ai toujours le bon plan pour me procurer ce que je veux. Kym passa sa main le long d'une cravache qui était rangée au mur, d'un air pensif. On vous laisse imaginer ce qui se passe dans sa tête. Alors, chérie, il était comment ton ancien partenaire ? Plutôt dominé ou dominant ? Est-ce qu'il savait y faire pour te faire dresser les poils ? Parce que je t'assures trésor, c'est ici que tu vas comprendre que le sexe ne se limite pas à une pratique bien rangée !

Kym avait levé les bras vers le ciel en disant sa dernière phrase, la fameuse cravache qu'elle avait éffleurer auparavant dans sa main droite. Elle fit claqué le bout de l'accessoire contre le cuir d'un des fauteuils, laissant le bruit agressif s'emparer de la pièce. La vétérane souriait d'un air assuré et amusé. Elle déposa la cravache sur un des fauteuils.

- Détends-toi, Toriel. Je suis amoureuse de toi d'une manière que tu ne peux pas saisir. Tu penses visiblement que l'amour c'est soit tout soit rien, pas moi. J'aime une infinité de personne ! Des femmes, des hommes, de toutes races, pourvue qu'ils aient quelque chose qui éveille en moi mon instinct de chasseuse ! Pour un soir, certes, à 99%... Ou d'autres pour la vie, mais crois-moi, ceux-là sont très, très très très très très très rare !! Nyahahaha !!

La militaire commença à se déshabiller sans gêne devant la dame chèvre. Cette dernière enfila quelque chose de plus léger et féminin: une nuisette, assez transparente pour révéler le string qu'elle portait en dessous. Ces dessous sexy habillaient d'avantage son côté animal par leur couleur: bordeau.

- Trésor, je suis gentille alors c'est la dernière fois que je te préviens... Si tu oses me résister, je fais sauter l'orphelinat ! Nyahaha !

Kym dévoila derrière un rideau un genre de "bureau" comportant plusieurs caméras rivées sur l'intérieur de l'orphelinat. On aperçevait des explosifs, pour l'heure désactivé, aux endroits où les murs porteurs de l'orphelinat menaçaient de céder et de faire s'écrouler l'endroit au moindre traumatisme.

- Maintenant, approches-toi des suspensions, tu as une assistance qui te permet de t'attacher en partie toi-même confortablement dans ce dispositif... Puis je viendrais m'occuper du reste ! dit-elle en pointant du doigt des "outils" suspendus au dessus du lit assez spéciaux.... Et pour la dernière fois chérie: La bonté n'existe pas en moi.

Kym avait dit cela en laissant l'un de ses gants en latex faire un bruit sec en "giflant" sa peau. Cette dernière avait maintenant deux longs gants synthétiques pour habiller ses avant-bras... et elle ignorait toujours que Toriel était plus ou moins armée.
Toriel
avatar
Autres Races
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 151
Bon ou mauvais ? : bon

Techniques
Techniques illimitées : Projéctil de feu, Salve de Flamme
Techniques 3/combat : Soin, rideau de flamme
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime, uniquement en cas de dernier recours)

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Mer 20 Sep 2017 - 23:54
Toriel de son coté se sentait de plus en plus mal a l'aise face a l’intérêt que Kym semblait lui porter, elle sentait bien que la femme léopard scrutait ses moindres faits et gestes et  se demandait toujours ce qu'elle avait de si particulier pour avoir attirer l'attention de la militaire. La suite de la soirée l'effrayait, elle n'avais connu l’étreinte physique qu'avec un seul homme dans sa vie et c'était a des années lumières de ce que Kym préparait pour assouvir ses pulsions. Son regard se posa alors également sur les enfants endormis et Elle sentit comme un étaux se resserrer autour de sa poitrine lorsque Kym se retourna vers elle avec un air cruel, annonçant qu'elle pourrait tout aussi bien les tuer. Toriel ne dit rien, trop concentrée a essayer de retenir sa rage et ses larmes, dissimulant ces émotions derrière un calme froids, mais pour combien de temps ?  Elle aurait encore préférer se faire torturer ou battre a mort, mais le fait de savoir que Kym comptait assouvir ses désirs en la gardant a sa merci la plongeait dans un état proche du malaise. Dans tout les cas, Toriel ne serai pas en mesure de résister, même en le voulant. Cependant, elle continuait de soutenir le regard de la femme léopard, insistant avec un air plus assurée qu'elle ne l'était vraiment:

- Il y a toujours du bon en chaque personne. C'est un de mes amis qui le dit

Elle semblait en tous cas y croire dur comme fer, une vision qui semblait a première vu peu réaliste, montrant encore une fois a quel point elle était en décalage par rapport a la réalité, cela en était même risible. Elle cilla a peine quand la prédatrice la regarda en se léchant les babines, comme prête a la dévorer vivante. Malgrés son expression presque impassible, Toriel avait peur, non pas de la mort, mais de ce que Kym semblait lui préparer avant. Portant une main a sa poitrine, elle effleura  machinalement le manche du couteau comme pour vérifier qu'elle le portait toujours sur elle, tendit que les paroles de Kym la firent frissonner

"Allons-y. Je suis impatiente de goûter à mon nouveau jouet. Et tu ne voudrais sûrement pas que je tue tous ces pauvres orphelins parce que tu te refuses à moi, pas vrai ?"

instinctivement, Toriel secoua négativement la tête, prête a perdre jusqu’à sa dignité pour la survis des enfants de l'orphelinat. Elle la suivit par la suite, se laissant silencieusement guidée a travers les sous sol, jusqu'a arrivée a destination, que Kym qualifia de "Sa chambre des plaisirs", un nom qui n’annonçait rien de bon. La dame chèvre sursauta en se retournant brusquement lorsque la porte se referma derrière elle.  Une vague de panique s’empara d'elle a ce moment la et sa respiration était devenue plus saccadée, bien qu'elle tentait avec de plus en plus de mal de garder son calme, ne voulant pas montrer la moindre faiblesse devant Kym. L'ancienne reine avait sa fierté, même si elle était résignée a faire passer la vie d'un groupe d'enfant  bien avant  la sienne. Cela dit, il n'empêche que les objets et autres outils accrochés au mur ainsi que les équipements de la pièce lui firent froid dans le dos. Détournant les yeux des suspension de soumission, Elle finit par répondre aux dires de Kym, tentant au maximum de poser sa voix, presque sur un ton de défis

- Il n'y avait pas de  notions de dominant et de dominé entre Asgore et moi. Lui était doux. Il n'a jamais chercher a me faire mal.  On était attentifs chacun aux besoins de l'autres. C'est comme ca que marchent les relations amoureuse la d'ou je viens. Je crois que cela est une notion qui t'échappe, je me trompe ?

Malgré la crainte, elle semblait défier Kym du regard de lui prouver l'inverse, sachant pertinemment que la militaire ne voyait pas les choses sous cet angle, et si au contraire c'était le cas, cela confirmerai qu'elle n'était pas foncièrement mauvaise. Cependant, elle recula de quelques pas en voyant cette dernière s'emparer de la cravache et sursauta fortement au claquement sec sur le cuir du fauteuil, le visage crispé. Mais elle sembla retrouver un certain aplomb lorsque Kym parlât d'amour, comme quoi elle pouvait aimer plusieurs personnes

- que ce soit une ou plusieurs personnes, lorsqu'on aime quelqu'un, on pense au bien être de cette personnes, et le fait qu'il y en ait plusieurs ne change pas. est-ce vraiment de l'amour de vouloir blesser la ou les personnes qu'on aime ?  peut on vraiment parler d'amour si c'est juste pour un soir ? je ne pense pas.

Elle détourna les yeux, fortement mal a l'aise lorsque Kym se déshabilla devant elle sans la moindre pudeur. C'était fortement embarrassant pour elle, mais ce mal être n'était rien comparé a la sensation de malaise qui suivit lorsque la militaire en petite tenue lui ordonna de s'approcher des suspensions en se montrant docile si elle ne voulait pas que les orphelins le payent de leurs vie. En voyant la disposition des explosifs sur les écran, Toriel ne pu retenir un faible cri d'effroi et vacilla légèrement, le regard horrifié

- Comment peux tu être aussi cruelle ?! ces enfants ne t'on rien fait et ils ne sont pas responsable de tes pulsions!!!

reculant de quelques pas, elle se plaça un peu a distance de Kym et s’empara du couteau dont elle dirigea la pointe de la lame vers sa propre poitrine, a l'emplacement du cœur, se menaçant elle même.

- physiquement je ne suis pas en mesure de te résister, alors qu'est-ce que ca change si je refuse de t'obéir ? en revanche, si tu active ces explosif, je fais en sorte de mourir la première et il ne restera rien de moi !  non seulement tu aura détruis des vies innocentes, mais en plus, tu n'aura plus de chez toi et tu me perdra moi également ! Le tout sans avoir eu ce que tu voulait. ne serait-ce pas frustrant ?  Qui serai la perdante alors, dans ce cas ?  
Ses deux mains crispées sur le manche du couteau tremblaient et elle se piqua légèrement avec la pointe de la lame, signe qu'elle ne plaisantait pas. Puisque Kym n'hésitait pas a avoir recours au chantage, Toriel ne voyait pas d'objection a l'utiliser de son coté, avec les moyens qu'elle avait a sa disposition

-Laisse moi partir maintenant, ou je me donne la mort

Elle ne se doutait pas que Kym saurai certainement dans tout les cas obtenir ce qu'elle voulait...
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Mer 27 Sep 2017 - 16:37
Spoiler:
 
Toriel
avatar
Autres Races
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 151
Bon ou mauvais ? : bon

Techniques
Techniques illimitées : Projéctil de feu, Salve de Flamme
Techniques 3/combat : Soin, rideau de flamme
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime, uniquement en cas de dernier recours)

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Mer 27 Sep 2017 - 23:47
Spoiler:
 
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Mer 4 Oct 2017 - 17:17
Le cigare de Kym illuminait ses yeux de prédateurs, ses iris étant encore deux gros ronds, comme si elle venait de mettre le nez dans une pile de cocaïne. Cela se calma, après quelques instants à tirer sur son cigare. Cette dernière semblait zen et détendue, soit tout l'inverse, forcément, de sa victime.

La militaire avait compris que tout ce qui s'était déroulé était "de trop" pour l'esprit de la dame chèvre. Cette dernière s'était même évanouie pendant leurs ébats: en même temps, il y avait de quoi.

La vétérane ne prêtait pas attention à ce que ressentait ses victimes, en principe. Le fait qu'elle ne s'intéresse, ou qu'elle ne puise percevoir les ressentis des autres pourrait être comparé à une forme d'autisme. Cela dit, il y avait bien deux personnes dans ce bas monde à qui elle faisait attention, deux hommes bien distinct l'un de l'autre, n'ayant rien à voir d'ailleurs.

C'est en observant Toriel toujours d'avantage qu'elle ressenti tout de même un pincement en coeur, au même moment où cette dernière sembla se... désagréger ? !

Kym ouvrit grand les yeux et recula de quelques pas, comme si c'était contagieux.

- Bordel ! Tori ? !

Elle n'osa pas toucher sa victime. Son coeur commença à s'accélérer, comme si Kym avait le pouvoir de réellement s'inquiéter, ou de ressentir un quelconque remord par rapport à ce qui se déroulait.

Puisque l'envie et le dégoût étaient, en principe; les seules choses capable de transcander son être, c'était toujours désagréable pour Kym de ressentir d'autres sentiments, surtout négatif comme ceux-là.

Bien qu'elle avait mi son armure d'os sur Toriel, cela ne semblait pas éviter le processus qui la transformait en poussière... du moins, jusqu'à ce que cela se stabilise et que les menottes se mettent à dégager de la fumée, signe de surchauffe.

- Putain, Gilean... Dit Kym, inconsciemment car cela était sorti tout seul. Ses yeux s'était déposé sur le plafond de la cave, comme s'il la voyait. Tu fais chier avec ta technologie imparfaite... comme moi.

Un bref instant, on cru voir dans ses yeux des regrets, ou de la mélancolie. Qui sait ?

Ce n'était probablement qu'une illusion.

Kym focalisa de nouveau son attention sur Toriel et fit apparaître un flingue à rayon laser dans ses mains (techn. Fonce et défonce). Cette dernière pensait que c'était à cause des menottes, qui réagissaient peut-être mal avec les pouvoirs et la frustration de Toriel, qui la consumaient à petit feu.

Le rayon du flingue se concentra sur l'une des menottes, jusqu'à ce qu'elle pète définitivement avec la pression qu'elle reçevait de la part de Toriel, mais aussi de l'attaque de Kym. La vétérane fit de même pour la deuxième menotte afin de libérer la dame chèvre.

- Aller, sors d'ici avant de finir totalement en poussière, franchement ça ferait chier de balayer tes cendres comme si t'étais une vieille juive ! Si tu survis malgré ce phénomène plus qu'étrange, tu devrais réussir à sortir de là.

Kym avait comprit la grande résistance mentale de Toriel, bien qu'elle apparaissait comme une faible âme trop bonne pour ce monde. Elle voyait à présent l'étendu de la résistance mentale de cette dernière, rien qu'en ayant survécu à ce qui lui était arrivé ce soir: la plupart des autres personnes mourraient des suites de traumatisme (mental et/ou physique) infligé par la militaire.

La moojuu ouvrit toutes les portes qui les clôitraient ici. Cette dernière n'attendit pas Toriel, qu'elle avait arrêté de considéré comme une personne à assisté, au vue de ce qu'elle avait aperçu récemment.

Kym sorti par une porte de secours disponible dans la cave, sans avoir à remonter dans l'orphelinat.

Il était possible que le trop plein d'énergie de Toriel finisse par s'échapper d'elle, ou une connerie du genre, ce qui pourrait fortement endommager voir annihiler la chambre des plaisirs de la moojuu: mais cela ne l'inquiétait pas le moins du monde. Sa place à Stinger Industry lui assurait de crouler continuellement sous des tonnes de fric, lui permettant de reconstruire ce genre d'endroit au besoin.

Une fois dehors, la militaire fit volte-face pour trouver une trace de Toriel. Cette dernière semblait plus sereine, le "choc" était passé. Cela dit, n'importe laquelle de ses victimes, si elle en avait eut les moyens, se serait probablement retourner contre Kym pour tenter de la tuer après coup... Alors la militaire serrait bien dans sa main gauche son fusil laser.
Toriel
avatar
Autres Races
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 151
Bon ou mauvais ? : bon

Techniques
Techniques illimitées : Projéctil de feu, Salve de Flamme
Techniques 3/combat : Soin, rideau de flamme
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime, uniquement en cas de dernier recours)

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Mer 4 Oct 2017 - 21:23
Toriel elle même ne comprenait pas ce qui lui arrivait, c'est par pur instinct de survis qu'elle s'accrocha a cet espoir de ne pas s'en aller maintenant, parce qu'elle avait encore des choses a faire parmi les vivants. La voix de Kym lui parvenait, mais elle semblait lointaine, seul quelques mots avaient retenu son attention: "Bordel Tori" "fait chier" et  "Technologie imparfaite" Mais il fallait croire que cette technologie ne pouvait pas résister longtemps face a une puissance suffisante pour outrepasser la mort...  la certitude que son heure n'était pas encore venu, la volonté de résister, encore et encore... Alors que Kym était partie en lui laissant tout le loisir de s’enfuir,  Le corps de Toriel sembla peu a peu retrouver un état solide, bien que les blessures étaient encore présentes, prouvant qu'il ne s'agissait pas d'une technique d'auto régénération. A première vu, aucune explication rationnel sur le phénomène, juste le cas singulier d'une personne aux portes de la mort qui avait miraculeusement reprit vie sous les yeux de Kym. La dame chèvre sentit ses forces la regagner avec encore plus d'intensité une fois débarrassée des menottes et chacune des suspensions qui la maintenaient au dessus du lit prirent feu en même temps, la laissant retomber lourdement sur le matelas a présent taché de sang. son regard se porta a nouveau sur le corps toujours inerte de la fillette, L'âme de celle ci persistait et Toriel en avait besoin afin de survivre assez longtemps pour pouvoir être soignée en bonne et due forme. Elle s'enveloppa dans le draps pour cacher sa nudité et se penchant doucement sur la jeune victime, articulant faiblement avant de matérialiser l'âme  pour pouvoir l'absorber

- je ne ferai que l'emprunter... c'est promis

Aussitôt la tâche accomplie, l'aura de puissance que dégageait a présent Toriel s'intensifia, mais ne semblait pas affecter la structure du bâtiment, ou très peu. Elle sentit alors la présence de l'esprit de la fillette qui partageait dorénavant son corps et du livrer une légère bataille intérieur pour garder le contrôle, sans quoi l'esprit craintif de la petite l'aurait poussée a fuir a toutes jambes. mais elle avait encore quelque chose a faire... Son regards rougeoyant se tourna un instant vers Kym lorsque celle ci fit volte face et un rideau de flamme infranchissable [Techniques 3/combat] la sépara de cette dernière alors que Toriel se dirigeait vers le rideau ou se trouvait la cage avec les prisonniers. Elle l'ouvrit comme elle avait vu Kym le faire un peu plus tôt et soigna les occupants [Techniques 3/combat]. l'âme désormais en confiance la laissa disposer de sa pleine puissance et une fois la tache accomplie, elle montra la sortie la plus proches aux prisonniers a présent en mesure de fuir

- Partez vite! je ne sais pas combien de temps je pourrai le maintenir en place...

Le rideau de flamme commencait en effet a perdre en intensité, laissant Kym voire par dessus, mais les prisonniers étaient tous hors de porté au moment ou la technique prit fin. Toriel se dirigea alors vers Kym et s'arrêta a quelque pas de celle ci, la regardant. Bien qu'elle n'était couverte que d'un simple draps ensanglanté, il y avait une certaine noblesse dans l'attitude et la gestuelle de la dame chèvre lorsqu'elle s'adressa a la militaire:

- L'enfant que tu as égorgée ne sera pas morte en vain Kym. c'est grâce a son âme que je pourrai survivre. Tu n'aura pas besoin de ton arme. Je n'ai pas l'intention de t'attaquer. Je préfère le pardon a la vengeance. Mais sache qu'a l'avenir, si l'on se recroise un jour et que tu t'en prends a qui que ce soit... Je les protégerai, quelque soit leurs nombre. Même si je dois pour cela y laisser la vie.  

Elle se dirigea alors tant bien que mal vers la sortie menant a l'intérieur de l'orphelinat et prit le téléphone pour appeler les secours avant d'aller vers la porte de sortie afin d'attendre l'ambulance qui arriva après une attente qui lui sembla interminable, alors qu'elle se tenait assise au sol avec le dos appuyé contre le mur, maintenant le plus possible le draps souillé drapé autour d'elle afin de se préserver du regard des ambulanciers. Alors que l'épuisement l'avait gagnée, elle s’efforça de rester en alerte, sursauttant fortement a chaque bruit de pas ou de conversation, frôlant la crise d'angoisse jusqu’à ce que la sirène se fasse entendre et une fois installée a l'intérieur de l'ambulance, elle s'autorisa enfin a lâcher prise, sombrant dans le sommeille. Sans savoir vraiment comment, elle avait survécut a l'enfer que lui avait réserver Kym... Tout en espérant que c'était la première et la dernière fois qu'elle devait utiliser la puissance d'un âme
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   Lun 9 Oct 2017 - 21:32
Le feu brûlait intensément dans les yeux du prédateur. Cette dernière n'avait pas levé le petit doigt, alors que Toriel avait pour seule consolation de libérer et de soigner les prisonniers qu'avait retenu Kym jusqu'ici. La militaire avait le regard perdu dans les flammes intenses qui lui barraient la route. Elle voyait, de façon trouble, ce qui se passait derrière ce voile ardent, mais n'y prêtait pas réellement attention.

Elle lisait à travers les flammes l'un des futurs que l'épice de Stinger lui avait révelé, c'était ce qui captivait toute son intention. Plus la vétérane y pensait, plus tout lui semblait louche... louche car tout ce qui se déroulait depuis qu'elle avait quitté Gilean tendait vers un futur qu'elle ne souhaitait pas. C'était seulement à l'heure actuelle que Kym commençait à se rappeler de ce fameux chemin, qui l'emmenerait pile poil à l'instant présent... et cette sensation de déjà vue était à la fois exaspérante et inquiétante.

Le regard de la militaire fixa Toriel quand elle reprit conscience de la réalité. Cela dit, elle ne fit que regarder la dame chèvre à l'oeuvre, comme si les actes qu'elle accomplissait nourrisait son âme d'ondes positives. Kym avait longtemps observé les gens "pieux", les gens "généreux", ceux qui disaient que d'aider autrui leur apportait la joie. Elle avait beau essayé encore et toujours de les comprendre, Kym ne ressentait jamais rien de similaire à ces bonnes âmes.

Bien que ceci était incompréhensible pour elle, cela ne l'empêchait pas d'admirer avec quelle détermination et courage Toriel s'éxécutait. Ce pourquoi Kym ne lutta pas pour garder ses foutus prisonniers dont elle se fichait, comme le reste du monde, à quelques exceptions près. En cet instant où les flammes essayaient d'animer le coeur inerte de Kym, de lui faire comprendre pourquoi Toriel agissait ainsi et ce qu'elle ressentait, seul le vide le plus profond s'empara de son être, comme d'habitude.

Le mur de flammes cessa une fois que tous étaient sorti. Toriel adressa quelques mots à Kym, qui se contenta de la toiser en silence.

Quelque chose n'allait pas, elle n'arrivait plus à réagir. Kym était encore sous le choc de revoir toutes ces images comme étant une réalité, alors qu'à la base, c'était avec l'épice et la multitude de futur qui lui était lié qu'elle avait découvert ce chemin-là, celui qu'elle vivait en ce moment.

Et comme l'avait prédit l'épice, Kym avait la gorge nouée, incapable de sortir un mot. Parce que cette dernière savait ce que cela annonçait.

Kym se retourna pour voir partir Toriel mais elle ne la suivit pas. Cette dernière s'appuya le long des murs, marchant dans les rues de Satan-City en nuisette et string sans se préccuper de son allure.

Kym était chancelante. Son regard la mena à essayer de trouver un quelconque signe de la présence de Gilean, dans le ciel comme sur terre. Pourtant, il n'y avait plus rien. Il ne la regardait plus, ou alors... il ne la voyait plus.

Elle tomba au sol, à genoux, en se tenant le ventre. Son regard n'arrivait pas à quitter le ciel.

-...Reviens-moi. Regarde ! Gilean ! Je suis là, pourquoi je ne sens plus ta présence m'oppresser le coeur pauvre abrutis ? Pourquoi tu t'enfermes dans ton mutisme ? Frappe moi si ça te fais sentir vivant, mais arrêter de jouer aux..... morts...Gilean... tu...

Ses yeux commencèrent à la faire divaguer. Le sol et les lumières de la ville dansaient dans son esprit et l'emportèrent dans les ténèbres.

"Elle est là !" s'écria quelqu'un. Mais c'était déjà trop tard.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)   
 
Wonder...rape ! Nya-ha ! (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-