Partagez | 
 

 Attention ça va refroidir !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Doki Dulicki
avatar
Moojuu
Masculin Age : 101
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

MessageSujet: Attention ça va refroidir !!   Jeu 10 Aoû 2017 - 22:55
Longtemps qu'on avait plus revu Doki mais ne vous inquiétez pas, il n'est pas mort ! Notre cher ami a sans doute disparu par cette même raison qui, toujours, l'amène à se volatiliser dans la nature d'un moment à l'autre et surtout quand on ne s'y attends pas. Eh oui, l'homme-chien était un peu un mec comme ça, insaisissable et toujours en train de préparer quelque chose de mystérieux dans l'ombre... Hum ? Comment ça c'est pas crédible ? Oh ça va ! Oui, je l'avoue, Doki s'est ENCORE perdu. Et alors ? On peut bien rêver non ? On ne sait jamais où il paeut passer celui-là de toute façon. Qui vous dit qu'en réalité il n'est pas un agent secret du gouvernement ou un espèce de serial killer trop dark ? Oui bon, j'exagère un petit peu mais faut bien embellir le truc.

Notre cher Doki était réapparu dans un... Restaurant. Tiens, comme c'est étonnant ! Ce Moojuu qui aimait tant la bouffe refaisait parler de lui dans un endroit où il y a de la nourriture. La dernière fois il avait échappé à un espèce de psychopathe, dans un village quasiment abandonné près du Mont Paozu. Il avait échappé bel mais le pire dans tout ça c'était qu'une fois de plus il ne semblait avoir rien capté du tout à ce qui s'était passé. Il avait frôlé la mort, mais pas de quoi le perturber, on aimerait en faire un trait héroïque mais en vérité c'était probablement qu'il avait tout oublié. Comme toujours. Arrivera-t-il enfin à garder son esprit clair afin d'atteindre son objectif ultime ? Enfin... Il fallait déjà qu'il en ait un. Mais le chien au cigare devait probablement retourner un jour sur Dösatz, ils s'était paumé sur Terre depuis des années mais peut-être qu'en premier lieu son but pouvait être de rentrer chez lui. Pourquoi pas ? Après tout les Moojuu de cette époque ont eux aussi cet objectif, sauf que les autres n'ont pas oublié bêtement où ils habitaient. Enfin, comment pouvait-on lui en vouloir ? Ce n'était pas de sa faute si Doki perdait la mémoire.

Doki venait de sortir des toilettes du restaurant, sans doute qu'il avait dû batailler ferme pour venir à bout de ses problèmes digestifs. Il avait la mauvaise habitude de bouffer tout et n'importe quoi, aussi... Il prit place à la table qu'il avait dû quitter quelques instants, faisant un peu grincer la chaise. Il posa son postérieur, attrapa la fourchette et commença à manger ses nouilles. C'était pas mauvais du tout, c'était un peu tiède mais c'était parce qu'il avait mit du temps à revenir, normal que ça risquait de refroidir. Et puis de toute façon Doki pouvait manger n'importe quoi et trouver ça quand même bon. Cependant, quelque chose clochait, le bruit qu'il y avait autour de lui s'était tout à coup arrêter, comme si tout le restaurant était passé en mode mute, enfin surtout dans sa zone. C'était étrange, en plus c'était arrivé pile au moment où Doki s'était assit sur sa chaise. Le Moojuu mit du temps à s'en rendre compte, il était trop concentré sur la nourriture qu'il ingurgitait. Mais soudainement, ce silence l'interpella, il releva la tête et découvrit qu'il n'était pas tout seul. Il y avait six autres types assit autour de cette table.

"B... Boss ! Ma céki cé type ? Pelsonne né loui a dit qu'il pouvait s'asseoir à notle table... On va loui montler qu'on sé sé faile lespecter.... "

"Attends un peu, Robby. Tu peux m'expliquer un truc ?"

"Si, boss !"

"Pourquoi tu fais un accent bizarre ?"

"Ben je sais pas, je trouvais que ça allait bien avec l'ambiance."

"Arrête de jouer au con et fait plutôt ton boulot. Va me le refroidir cet impertinent..."

"Si Boss... Enfin je veux dire, oui j'y vais."

Robby se leva de sa chaise, s'avança jusqu'à Doki d'un pas sûr tout en sortant un pistolet de son manteau, il pointa le flingue devant le visage de Doki, qui avait finalement continué à manger. Il n'avait pas l'air dérangé par tout ça. En fait rien ne pouvait le déranger quand il mangeait, ou presque. Le Moojuu était imperturbable. D'ailleurs il avait simplement remarqué que les gens autour de lui ne faisait plus de bruit, c'est tout, ça ne le dérangeait pas mais il s'était juste posé la question l'espace d'un instant. Puis, il releva la tête quand Robby se mit devant lui en lui pointant le canon de son arme.

"Excuse-toi auprès du Boss avant que je te mette une balle entre les deux yeux."

"Boss ? C'est qui Boss ? … Hum... Bizarre j'ai l'impression d'avoir déjà entendu ça quelque part..."

"Te fous pas de nous connard ! Allez c'est ta dernière chance de t'excuser !"

"Hum ? Oh ! J'ai oublié de vous dire bon appétit c'est ça ? Bon appétit les amis !"

"Grrr ! Tu vas crever enfoiré !!"

Le petit clique qui amorce le tir d'un revolver se fit entendre. Doki vivait-il ses derniers instants ? Robby ne le manquerait sans doute pas à cette distance. Mais finalement, n'était-ce pas la plus belle mort pour l'homme-chien ? Lui qui aimait tant la bouffe allait tomber dans un plat encore bien garnit. A moins que...
Le Grand Méchant Loup
avatar
Demon
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1030

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Ven 11 Aoû 2017 - 13:26
"Y en a encore pour longtemps ?"

*Bon sang, je ne tiens plus !*


Quelle ne fut pas la détresse de Wolfgang lorsqu'il avait posé la main sur la poignée de la porte, la poussant vers le bas, et qu'il avait tiré cette dernière vers lui dans le but de l'ouvrir, mais qu'il s'était rendu compte qu'elle était verrouillée de l'intérieur ! Au milieu de cette porte, en lettres d'or, figuraient les initiales "W.C.". Le Grand Méchant Loup ignorait pourquoi l'on avait gravé ces initiales sur cette porte, c'était peut-être en hommage à l'inventeur du système d'évacuation des déjections humaines, un certain William C. ou Walter C. sans doute. Tout ce qu'il savait, c'était que c'était derrière cette porte que se trouvait son salut, sa salvation. Bon, c'était peut-être un peu exagéré, mais le fait était que Wolfgang avait vraiment très mal au ventre. En tant que loup, il aurait pu se satisfaire n'importe où, contre un poteau par exemple, ou même en plein milieu de la rue. Mais il savait que les humains, êtres respectables et élégants qu'ils étaient, ne faisaient pas n'importe où ! C'était des êtres propres, enfin tout du moins en apparence, puisque malgré cet aspect hygiénique, ça ne les empêchait pas de salir et de dégrader l'environnement autour d'eux sans la moindre forme de respect, notamment en laissant traîner leurs emballages dans la nature. C'était d'ailleurs plutôt paradoxal quand on y réfléchissait. Les humains prenaient grand soin à cacher leurs déjections sous terre, dans des égouts, alors qu'il s'agissait de déchets naturels parfaitement biodégradables, en revanche ils n'avaient aucun scrupule à polluer la nature avec des produits artificiels : des emballages plastiques, des cannettes d'aluminium ou encore des bouteilles en verre.
Bref, ce bon vieux Wolfgang qui faisait de son mieux pour avoir l'air d'un être humain normal n'avait pas d'autres choix que de suivre leur protocole ! Et pris de virulents maux de ventre alors qu'il dégustait un plat de spaghettis à la carbonara, il avait directement foncé en direction des toilettes du restaurant, sauf que ces dernières étaient occupées ! Et depuis un petit moment en plus. Grimaçant de douleur tout en se maintenant le ventre avec ses mains, Wolfgang ne tenait plus. Il avait l'impression d'attendre depuis une éternité. Bon sang, il fallait que ça sorte !
Et enfin, après une attente interminable, il entendit le bruit de la chasse d'eau qui annonçait sa future délivrance ! Il entendit le cliquetis de la porte qui se déverrouillait, puis cette dernière s'ouvrit devant lui. Derrière l'encadrement de la porte se trouvait un homme grand, très grand même, vêtu d'un costard. Ce qui étonna le plus Wolfgang lorsqu'il leva la tête pour voir à qui il devait cette attente infernale, ce fut la tête de cet homme. Une tête de chien ! Ça alors, c'était la première fois qu'il voyait un être humanoïde avec une tête de chien ! Il se demandait bien à quelle race il devait appartenir. Wolfgang lui adressa un sourire gêné et se colla contre le mur pour le laisser sortir du cabinet, puis il s'empressa d'entrer à son tour dans le placard d'eau avant de refermer la porte derrière lui et de la verrouiller.


*Pouaaaah, le mec qui est passé avant moi mange pas des roses !*

Vous connaissez l'histoire de Wolfwood aux toilettes ? Non ? Bah, moi non plus en fait, puisqu'il avait fermé la porte ! Et oui, ce qu'il se passe à l'intérieur reste à l'intérieur cher lecteur, on ne saura donc jamais ce qu'il est advenu de Wolfgang durant ce laps de temps à l'intérieur de la petite pièce d'eau. Mais quelques minutes plus tard, la chasse d'eau se fit de nouveau entendre ! Puis la porte se déverrouilla et s'ouvrit, laissant sortir un Wolfgang beaucoup plus décontracté qu'un peu plus tôt.

*Aaaah ça fait du bien ! La nourriture humaine est vraiment délicieuse, mais bon sang, elle est trop galère à digérer !*

La plupart des plats terriens ne correspondaient pas tout à fait au régime alimentaire du Grand Méchant Loup qui était davantage habitué à la viande fraîche. Pourtant, il aimait ces petits repas, ils avaient bon goût, mais son estomac et ses intestins n'étaient pas du même avis, et c'était toujours un enfer à digérer ! Plus il y avait de légumes ou de féculents, et pire c'était !

*Cinq fruits et légumes par jour, mon cul !*

Faisant face au lavabo dans l'étroit couloir qui donnait accès au cabinet, il se lava les mains, les sécha, puis quitta enfin les toilettes pour revenir dans la salle à manger du restaurant. Et il constata que c'était étonnamment calme, comme si tout le monde s'était tut. Il balaya la salle du regard et constata que la plupart des gens avaient arrêté de manger et avaient les yeux rivés sur une table de sept personnes, l'une d'entre elles était le chien des toilettes ! Un type s'était levé et avait un révolver de braqué sur la tête du canin qui semblait s'en foutre royalement, un vrai canin royal ce gars ! Grâce à son ouïe sur-développée, Wolfgang n'eut aucun mal à écouter toute la conversation. Le gangster lui demandait des excuses et visiblement, l'autre ne semblait pas comprendre. Tout en les écoutant et profitant du fait que tous les regards étaient braqués sur l'homme-chien, Wolfgang s'approcha discrètement, à pas de loup, vers la table de sept, dans le dos de ce qui semblait être leur boss. En chemin, un serveur le vit passer et l'interrogea du regard, Wolfgang se contenta de poser son index devant ses lèvres pour lui demander de rester silencieux, tout en continuant de s'approcher.

Finalement, Wolfgang parvint à arriver juste derrière le boss sans que ce dernier et ses hommes ne le remarquent, trop focalisés sur ce qu'il se passait entre l'homme-chien et le gangster. Ce dernier arma le chien de son révolver devant le chien désarmé. Ce fut à ce moment-là que Wolfgang, très rapidement, sortit lui-même un petit Beretta d'une poche intérieure de sa veste pour poser le canon contre l'arrière du crâne du boss, et s'exclama sur un ton empli d'assurance et avec un grand sourire :


"Lâche ton arme, Jesse James, tu risques de te blesser. Je te laisse cinq secondes. Je te préviens, je vais compter 5, 4, 3, 2, 1, 0 et après paf ! J'explose la tête de ton patron comme une pastèque !"

Aussitôt, il retira le cran de sûreté, prêt à tirer sur le boss pour dissuader l'autre malfaiteur de tirer sur le chien.
L'un des six malfrats, visiblement malentendant, interrogea ses camarades du regard et demanda d'une voix assez forte :


"Qu'est-ce qu'y dit ?"

On l'appelait Willy-Qu'une-Oreille. Lors d'une guerre de gang, il s'était pris un tir ami quasiment à bout portant, qui lui avait arraché l'oreille droite tout en endommageant très gravement ses tympans. Depuis, il n'entendait plus très bien, et il n'avait plus qu'une oreille, d'où son surnom.
L'un des autres malfaiteurs lui répondit :


"Il dit 5, 4, 3, 0 et après PAF, pastèque !"

"Y a de la pastèque en dessert ?" demanda Willy, à côté de la plaque.

"Tu bluffes !" s'exclama l'un des autres malfaiteurs.

Il regarda ensuite ses camarades et répéta d'un air sûr de lui :


"Il bluffe."

Le boss répondit :

"Il a pas l'air de bluffer, là."

Et celui qui avait son arme braquée sur le chien s'exclama d'un air tendu :

"Si tu butes le boss, je bute le clebs !"

Wolfgang, toujours souriant, répondit de façon décontractée :

"Oui mais si tu butes le chien, je bute ton boss. On est donc dans... comment dit-on déjà ? Une... impasse mexicaine ?"

Et oui, c'était l'impasse ! Un malfaiteur visait le Moojuu, et Wolfgang visait le chef du malfaiteur en question ! La situation était tendue et pouvait partir en fusillade sanglante à n'importe quel moment ! Mais la vraie question était la suivante... Wolfgang gagnerait-il suffisamment de temps pour permettre à Doki de finir son plat ?!
Doki Dulicki
avatar
Moojuu
Masculin Age : 101
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Lun 14 Aoû 2017 - 19:14
Il fallait toujours que Doki se mette dans de sales situations. Là, il se retrouvait à la table d'un groupe de gangsters qu'il ne valait mieux pas déranger. Le problème était que le simple fait de s'inviter à leur table sans autorisation avait le don de les irriter. Ces types là n'étaient pas du genre à rigoler et le pire dans tout ça c'était que Doki, connu pour être gaffeur, faisait toujours ce qu'il ne fallait pas faire. Et oui, l'homme-chien s'était assit sur une chaise à leur table et avait commencé à manger ce qu'il y avait dans son assiette. Tout ça n'avait pas plu à l'un des six autres hommes qui étaient en face du Moojuu et il l'avait bien fait comprendre à celui qui s'était invité à la table en lui pointant son arme devant la tête, prêt à tirer.

La tension était palpable, à tel point que... Doki continuait à manger ses nouilles. C'était peut-être la fin pour lui après tout. Mais alors que Robby s’apprêtait à tirer, un autre homme fit son apparition. Il n'avait pas l'air de faire parti du même groupe puisqu'il pointa son arme sur le fameux Boss de l'équipe des criminels, remettant ainsi les deux camps à égalité au niveau des otages, mais sans pour autant faire baisser la tension qui régnait dans le restaurant. Bien au contraire. Quant à Doki, lui, il sembla enfin remarquer que ça continuait à chauffer. Du coup il essaya d'arranger les choses en... Finissant au plus vite son plat !

"Eh mais t'as pas compris, le clebs ! Arrêtes ça !!"

Soudainement, en stresse, Doki se grouilla encore plus et il fini le plat qui avait devant lui. Il rota et annonça :
"Oh, pardon ! Voilà, j'ai fini de manger !"

La rapidité avec laquelle il avait fini son plat était impressionnante, mais bien évidemment l'homme-chien n'avait rien pigé à ce qui se passait. La tension monta encore d'un cran. Robby avait les yeux exorbité, très nerveux il n'allait pas tarder à tirer, oubliant presque que son Boss était en train d'être ciblé. On voyait d'ailleurs son bras tendu commencer à trembler à peu, il avait du mal à se contenir.

"Putain je te jure le clebs je vais te trouer !! Raah j'en peux pluuuus !!!!"

"Calme-toi Robby ! Tu oublies la situation dans laquelle je suis ?!"

"Oh... P... Pardon boss mais il faut que je tire !!!!"

La situation avait atteint un seuil critique, Robby était sur le point de tirer, il était le plus nerveux de la bande et dans ce genre de situation il était sûrement le moins apte à prendre une décision judicieuse. Tout ce qu'il voulait c'était que son Boss et les siens se fassent respecter, et il n'hésitait jamais à employer la manière forte pour parvenir à ses fins. Il était très probable qu'il finisse par péter un câble et tirer sur Doki malgré tout. Le Moojuu était devenu étrangement calme, avait-il une idée derrière la tête ? Il était en tout cas devenu très sérieux, ce qui ne lui ressemblait pas. Ou peut-être était-ce un bugge de sa part, une nouvelle fois ? Quant soudain, il décida de prendre la parole.

"D'accord, je me rends ! Mais je vais pas pouvoir vous rendre la bouffe par contre..."

Il avait dit ça puis s'était levé brusquement, à tel point que ses genoux frappèrent violemment la table, faisant renverser un pot d'eau sur Robby, qui, surpris ne vit pas arriver le coup d'épaule de Doki ! En effet le Moojuu s'affala sur son agresseur, ce dernier tira sur la gâchette mais vu qu'il était en déséquilibre, la balle se logea dans le mur plutôt que de faire une victime. Robby s'était également cogné en tombant et était assommé un instant. C'était un véritable coup de génie de la part de Doki qui... était tombé par terre lui aussi. Il se gratta la tête en semblant se demander ce qu'il venait de se passer. Alors tout ça n'était en fait qu'une erreur de sa part, il avait trébuché en se prenant la table et avait par chance assommé le malfrat qui le tenait en joue ? Mais se rendant compte que la situation était toujours tendue, il décida de prendre à son tour l'arme de son agresseur et de la pointé vers le premier venu, le bandit le plus proche. Ainsi Doki et le type qui visait le Boss avaient l'avantage.

"Bon, maintenant tout le monde se calme et pose son arme !! C'est pas parce que je mange plus vite que vous qu'il faut le prendre mal. Dans la vie il y a ceux qui mange lentement et ceux qui ont des problèmes digestifs ! Oui, ce talent est un don et aussi une malédiction. Vous ne devriez pas m'en vouloir."

Agacé, le Boss reprit la parole.
"Mais qu'est-ce qu'il raconte... ?! Bon et si nous reprenions les choses en mains ?"

Un sourire s'afficha sur le visage du patron des malfrats alors que pourtant ils n'étaient plus du tout maître de la situation. Le nouveau venu avait toujours son arme qui le visait et Doki pointait celle qu'il venait de chiper à Robby sur un autre membre de la bande. C'est alors que ce dernier, qui avait des drôles de bandages aux bras sorti un couteau et le plaça sous le coup du Moojuu. Ils étaient à égalité, comme tout à l'heure. Retour au point de départ alors. Est-ce que tout ça allait finir dans un bain de sang ?

"Paha haha ! Tu as visé le mauvais gars, le chien. Je vous présente Jimmy bandelette. C'est notre expert en arme blanche. Il est capable de trancher quelqu'un en moins de temps qu'il en faut pour le dire. Je crois qu'on est de retour à la case départ..."

Ce que le Boss oubliait de dire c'était que Jimmy bandelette portait des bandages parce que s'il était très doué pour tuer ses ennemis avec ses couteaux, il se coupait également lui aussi très souvent dans ses mouvements. Il était un peu gaffeur... Les bandages qu'il avait lui servait à couvrir ses blessures. D'où son surnom. Bien que la situation était redevenue tendue, le Boss semblait toujours serein. Pourquoi donc ? C'était quelques instant après qu'on entendit le bruit d'un autre revolver, qui se plaça derrière la tête de celui qui visait celle du Boss. Un autre homme venait de faire son apparition. Il était grand, ne faisait pourtant pas parti des six criminels assit autour de la table avec Doki, il venait d'apparaître de derrière celui qui était sorti des toilettes.

"Vous avez fais une erreur de calcul... Nous ne sommes pas six mais sept ! Il y avait sept couvert aux départ, ça ne vous paraissait pas bizarre que l'on ne soit que six à manger ? Tony, qui vient d'arriver, s'était juste absenté, le temps que le chien lui pique sa place... Chose qu'il n'aurait jamais dû faire. Paha ha ! Soyez raisonnable et posez vos armes."

"Oh mais alors c'était pour ça qu'il me menaçait ! Je comprends mieux... Bah désolé alors, popom."

"Il est trop tard pour ça malheureusement. Nous allons devoir nous occuper de vous."

"Est-ce que je le bute, Boss ?"

"Non, Tony. Pas tout de suite. Nous allons éviter de nous donner en spectacle devant tout ces gens. Amenez-les dans l'arrière-cuisine et attachez-les. Nous allons nous occuper d'eux ensuite."

Et oui, une erreur de calcul est si vite arrivée, si Doki avait pu s'asseoir c'était parce qu'il y avait une place de libre, autrement dit quelqu'un qui s'était absenté. Le Moojuu avait eu le malheur de se mettre à la place de Tony sandalette, l'un des hommes de confiance du Boss. Tony portait ce surnom à cause d'une bien triste histoire. En effet, il avait l'habitude de marcher toujours en sandales, avec des chaussettes. Mais il était peut-être le plus terrible de la bande. Désormais, qu'allait faire l'homme qui était venu en aide à Doki ? Abdiquer en attendant un meilleur plan ?
Le Grand Méchant Loup
avatar
Demon
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1030

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Mar 15 Aoû 2017 - 19:13
Comme lors d'un duel de western spaghettis ou une scène de films de Quentin Tarantino, la tension dans l'air était palpable. Dans la salle c'était le silence absolu. Les gens avaient arrêté de manger, tous avaient les yeux rivés sur la scène. Tous, sauf un. La tête presque plongée dans le plat de nouilles, l'homme en costard et à la tête de chien continuait de manger, de plus en plus vite, comme s'il s'agissait de son dernier repas. Cette scène, c'était la Cène, avec Doki dans le rôle de Jésus, sauf que ses apôtres étaient tous des judas avec des flingues.

*Allez mec, grouille, tu dois finir ce plat !*

Le Loup connaissait bien la frustration de ne pas pouvoir terminer un succulent repas. S'ils voulaient faire avancer la situation, il fallait d'abord que l'homme-chien termine, et il semblait en être parfaitement conscient puisqu'il termina le plat de nouilles en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire ! Même Wolfgang fut impressionné.

*Sacré descente !*

L’œil attentif de Wolfgang fixait le bras tremblotant du gangster qui visait l'homme-chien, il avait vraiment l'air sur les nerfs et pouvait tirer à n'importe quel instant sans se soucier de la vie de son boss ! C'était comme s'il ressentait l'obsession de tirer. Le pas-si-méchant-que-ça Loup ne savait pas quoi faire. Apparemment, menacer le boss n'allait pas empêcher l'autre mec de tirer ! Il ne voyait pas comment il allait pouvoir sauver la vie du chien humanoïde. Au pire, le pauvre chien mourait, ça serait dommage mais bon ça n'allait pas non plus l'empêcher de dormir. Mais quand même, pour une fois qu'il avait l'occasion de faire une bonne action, pour sauver un cousin très lointain qui plus est, ce serait dommage qu'il ne parvienne pas à faire mieux que ça !

Et soudain, alors que Wolfgang réfléchissait à un moyen de sauver l'homme-chien, ce dernier débloqua la situation ! En effet, il affirma qu'il se rendait ! Puis aussitôt, il se leva brusquement, bousculant la table avec ses genoux, ce qui eut pour effet de renverser une carafe d'eau qui se déversa sur le gangster, détournant l'attention de ce dernier ! L'homme-chien en profita alors pour s'effondrer sur le type au flingue en lui donnant un coup d'épaule, un coup de feu retentit et la balle s'enfonça dans un mur !


*Ouais, bien joué mec !*

Quelle action super classe ! L'homme-chien avait en fait beaucoup plus de ressources ! Sauf que ce dernier se gratta la tête et semblait ne pas avoir fait exprès de tomber. Wolfgang haussa un sourcil.

*Heu... C'était fait exprès ou pas...?*

S'il avait fait cela par accident, on pouvait dire... qu'il avait un cul bordé de nouilles !
En tout cas, le géant en costard continua d'assurer en volant le flingue du dénommé Robby afin de viser l'homme de main le plus proche, pour reprendre les choses en main ! Il tenta de calmer le jeu en parlant de ses problèmes digestifs. Wolfgang hocha la tête en surenchérissant :


"Ouais, ça c'est bien vrai ! Y a rien de pire que les troubles digestifs, vous devriez être indulgents !"

Sauf qu'il y eut un nouveau rebondissement ! L'homme que le chien visait, un certain Jimmy bandelette, plaça un couteau sous la gorge du canin ! Du coup, retour à la case départ... Wolfgang n'avait donc pas d'autres choix, il devait intervenir !

"Ah c'est comme ça ? Très bien, alors je compte ! Cinq !... Quatre !..."

Une fois qu'il arrivera à 0, il avait bien l'intention de tirer sur la tête du boss ! Enfin, tout ça n'était que du bluff puisque s'il tuait le boss, Jimmy égorgeait le chien ! Oh mais peut-être qu'au dernier moment, il viserait Jimmy juste avant d'appuyer sur la détente pour lui loger une balle en pleine tête et ainsi libérer l'otage ! Voilà un plan parfait, c'était ça qu'il fallait faire !

"Tro... hm ?"

Il sentit le canon froid contre son crâne, et le boss éclata de rire. Une erreur de calcul ? Sept couverts ?

*Merde, quel con ! Je savais bien que j'oubliais quelque chose !*

En voyant l'homme-chien en danger, Wolfgang avait réagi sans trop réfléchir, de façon impulsive. Et désormais, les voilà pris au piège tous les deux ! Enfin bon, c'est pas comme s'il craignait vraiment les balles, ça ne lui ferait que quelques égratignures dans le pire des cas. Mais qu'en était-il de l'homme-chien ?

Que faire désormais ? Wolfgang pouvait facilement pencher la tête sur le côté pour se mettre hors de la trajectoire du canon, et donner un coup de boule à Tony avant que ce dernier n'ait pu avoir le temps de réagir... Mais il ne voulait pas trop attirer l'attention sur lui. Depuis qu'il avait eu cette affaire avec la police, il fallait qu'il reste discret. Bon, se mêler de ce qui ne le regarde pas en braquant son flingue sur le boss d'un gang n'était pas des plus discrets mais c'était pour la bonne cause. Toutefois s'il faisait trop de grabuge, on aurait encore des soupçons sur lui et ça pouvait lui attirer des ennuies.
Par conséquent, pour éviter que tout cela se finisse dans un bain de sang devant plein de témoins, il décida de se laisser capturer.


"Ok ok, vous avez gagné, j'abdique !"
affirma t-il d'un air insouciant.

*En attendant un meilleur plan...*

Le Loup donna son arme à Tony sandalette et leva les mains en l'air. Puis les deux espèces canines furent emmenées dans l'arrière cuisine et on leur lia les mains et les pieds avec des cordes avant de les faire s'asseoir contre un mur.
Wolfgang sourit, d'un air confiant. Il se tourna vers son camarade otage et affirma sur un ton amical :


"Ce n'est pas vraiment comme ça que j'imaginais mon déjeuner. Au fait, moi c'est Wolfgang, et toi ?"
Doki Dulicki
avatar
Moojuu
Masculin Age : 101
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Ven 18 Aoû 2017 - 23:47
Il arrivait, parfois, que Doki surprenne tout son monde en faisant les choses qui s'imposaient, en prouvant qu'on pouvait compter sur lui en cas de coup dur. Il avait toujours l'air d'être un benêt mais l'était-il réellement ? C'était exactement le genre de question que pouvait se poser tout ceux qui le rencontrait. Dans ce cas, il avait réussi à désarmé Robby en un rien de temps et avait même pu retourner son arme contre Tony bandelette. Si ce dernier n'était pas si rapide, peut-être bien que les deux canins auraient pu s'en sortir plus facilement. Il fallait compter sur l'homme de main du Boss, un certain Tony sandalette pour tout remettre en cause. Ils étaient donc au point de départ. Non, pire même, ils étaient complètement encerclés, vulnérables à ces dangereux criminels. Qu'allait donc faire Doki ? Pouvait-il encore sortir un coup de génie comme il en avait le secret ? Malheureusement, avec sa maladresse légendaire, avec sa façon d'avoir toujours l'air d'être complètement à côté de la plaque, le Moojuu n'inspirait pas vraiment confiance. On ne savait jamais réellement s'il était conscient des choses, il comprenait tout de travers et sa mémoire était défaillante. Oui, c'était pas très rassurant de savoir tout ça à son sujet mais l'homme qui avait décidé de le sortir de ce mauvais pas, et qui du coup s'était embourbé dans une sale affaire, ne connaissait pas du tout Doki. Il pouvait très bien avoir une toute autre opinion de lui... Jusqu'à ce que l'homme-chien accumule encore les boulettes ?

Face à l'évidence, l'infériorité numérique des deux canins face à ce groupe de gangsters, l'homme qui s'était présenté comme un trouble-fête face aux bandits avait fini par abdiquer. Il n'avait pas commis l'erreur de tirer alors qu'il était sous la menace et que Doki aussi. Très bien, la situation n'allait pas se terminer dans un bain de sang. Enfin du moins pas pour l'instant car les gangsters avaient décidé de les prendre en otage en les mettant dans l'arrière cuisine afin de les attacher pour sans doute les tuer plus tard. Le Boss ne voulait pas faire de grabuge dans ce restaurant, il connaissait bien le patron qui était un de ses amis depuis longue date, ou plutôt avait-il une relation avec lui qui lui permettait de faire ce qu'il voulait ici. Il ne fut donc pas gênant d'amener des prisonniers dans l'arrière-cuisine. Pendant que Jimmy bandelette se chargeait de mettre un peu d'ordre dans le salon et de s'occuper de Robby qui avait prit un coup, le Boss et Tony, accompagnés des autres avaient accompagnés les deux otages. Sans doute pour s'assurer qu'ils soient bien attachés et qu'il ne puissent s'évader. Le Boss parla alors.

"Bon, on les laisses là un moment. On a autre chose à régler avant."

"Héhé ça fera pour le dessert !" S'exclama Johnny, celui qui était persuadé que le bienfaiteur de Doki bluffait tout à l'heure.

"Oh ! Et y a quoi pour le dessert ? J'ai encore faim moi !"

"Hein ? Comment ? Il a bien dit des cerfs ? C'est pour demain midi ?" Demanda Willy.

"Quoi ? C'est du cerf en dessert ?"

"Hein ?! Tu trouves que j'ai des airs de cerf ?"

"Non mais j'ai pas compris ce qu'il y avait pour le dessert ?"

"Fermez-là à la fin ! Willy tu te charges de les surveiller."

"Comment ? J'ai besoin d'un oreiller ? Non, je suis pas fatigué !"

Le Boss s'énerva et attrapa l'autre oreille de Willy pour lui parler.
"Je te dis de surveiller ces deux là !!"

"Oh, ok Boss, pardon !"

"Bon, et toi Johnny tu restes dans le coin, au cas où il fasse une connerie."

Johnny acquiesça et laissa partir les autres avant de quitter à son tour la pièce. Il resta à l'extérieur tandis que Willy surveillait les deux otages. Doki et son ami étaient ligotés mais cela n'empêcha pas ce dernier d'échanger quelques mots avec celui qu'il avait voulu sauver. Il voulait tout simplement connaître son nom. C'est vrai quitte à mourir pour quelqu'un autant savoir qui c'était. Même si bien sûr ce n'était pas dans ses plans que de finir six pieds sous terre. Le Moojuu regarda son copain et lui répondit.

"Oh, ben moi c'est Doki Dulicki. Tu peux juste m'appeler Doki. Et toi comment tu t'appelles ?"

Les présentations allaient pouvoir êtres faites, cela évitera sans doute qu'au prochain poste je multiplie les synonymes pour parler du bienfaiteur de Doki. Ce dernier ignorait que l'homme qui avait voulu l'aider avait aussi des capacités, disons, canines, mais en tout cas il appréciait qu'il lui soit venu en aide, bien qu'au final ils finissaient attachés dans l'arrière-cuisine. Il se rapprocha un peu de lui pour parler tout bas.

"Oh fait merci pour tout à l'heure. C'est dommage maintenant on est tout les deux coincés ici. Faudrait faire quelque chose. T'as une idée ?"
Le Grand Méchant Loup
avatar
Demon
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1030

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Dim 20 Aoû 2017 - 18:41
Pour une raison inconnue, notre cher Wolfgang avait décidé de venir en aide à ce géant inconnu à tête de chien qui avait asphyxié les W.C. un peu plus tôt. Pourquoi ? C'était une bonne question, et il aurait fallu être dans sa tête pour le savoir. En fait, il était même possible que lui-même n'en connaisse pas la raison. Après tout, ce ne serait pas la première fois qu'il faisait quelque chose sans savoir pourquoi. Cela faisait un petit moment que le Grand Méchant Loup se cherchait, qu'il essayait d'être quelqu'un d'autre, de jouer un autre rôle que celui qu'on lui avait toujours prêté. C'était peut-être pour ça qu'il avait décidé d'agir, peut-être avait-il voulu tout simplement faire une bonne action. C'était assez curieux, car généralement il était dépourvu d'empathie, et il se fichait éperdument du sort des êtres humains puisqu'il les voyait, malgré lui, comme des repas potentiels. Mais c'était peut-être le côté canin du Moojuu qui avait fait que Wolfgang s'était senti plus proche de lui, d'une certaine manière, et lui avait donné envie de le sauver. Il avait déjà ressenti de l'empathie envers d'autres loups et avait éprouvé le besoin de les protéger. Doki n'était pas un loup, ni un chien, puisqu'il s'agissait d'un Moojuu... Mais il avait certaines caractéristiques similaires aux canidés, et c'était probablement pour cette raison qu'il n'avait pas voulu le laisser mourir. D'une certaine manière, il était probable qu'il l'eût vu comme un cousin très très éloigné.

Malheureusement, il ne s'était pas très bien débrouillé. A croire qu'il ne savait pas compter jusqu'à sept, ce qui était bien évidemment faux. Wolfgang n'était pas un grand mathématicien, mais il savait quand même compter et connaissait même ses tables de multiplication jusqu'à dix. Il avait donc bien vu qu'il y avait sept couverts, avec Doki assis devant l'un d'eux. Mais alors pourquoi ? Pourquoi avait-il fait une erreur aussi grossière ? Et bien, il fallait dire que Wolfgang ne savait pas que Doki n'était pas l'un d'entre eux. En réalité, il ne savait même pas pourquoi le fameux Robbie la gâchette braquait son arme sur le pauvre chien. En effet, Wolfgang n'avait pas assisté à toute la discussion, il n'avait pas vu le début de la scène, puisque lorsqu'il était sorti des toilettes, Robbie braquait déjà son arme sur le Moojuu. Par conséquent, il ne pouvait pas savoir qu'il n'était pas avec eux à la base. Peut-être qu'en réalité il faisait parti de leur groupe mais qu'il les avait trahi ou avait dit un truc qui n'avait pas plu au boss puisque Robbie lui avait ordonné de s'excuser.
Ajoutons à cela que Wolfgang avait dû prendre une décision rapide, et agir discrètement et efficacement. Il n'avait pas vraiment eu le temps de prendre en compte toutes les hypothèses possibles, alors l'idée que Doki se soit assis à une mauvaise table ne lui avait jamais traversé l'esprit. Pour lui, il était à sa place, mais il s'était passé quelque chose qui faisait que l'autre le menaçait.

Bref, pour Wolfgang il ne s'agissait donc pas tant que ça d'une erreur de calcul, mais plutôt d'un manque d'informations et un léger manque d'analyse causé par une trop grande précipitation dans l'action. A cause de cela, les deux canins furent menacés et n'eurent d'autres choix que d'abdiquer. On les amena dans l'arrière cuisine et on ligota leurs chevilles et leurs poignets tout en leur ordonnant de s'asseoir contre un mur. Puis le boss affirma qu'il avait quelque chose à régler avant de s'occuper d'eux, s'en suivit un dialogue de sourd entre Willy, Doki et Johnny. Après quoi Johnny attendit à l'extérieur de l'arrière-cuisine, juste devant l'unique porte de sortie, tandis que Willy le malentendant était chargé de surveiller les deux hommes attachés.

Ce fut à cet instant que Wolfgang décida que c'était le moment idéal pour faire connaissance, et après avoir donné son prénom à l'inconnu qu'il avait tenté de sauver, lui demanda le sien. L'homme-chien répondit donc qu'il s'appelait Doki Dulicki, un drôle de nom mais assez facile à retenir et à prononcer. Puis il lui demanda son nom à son tour. Wolfgang haussa un sourcil, ne venait-il pas de le lui dire à l'instant ?


"Moi, c'est toujours Wolfgang. Ça n'a pas changé." répondit-il sur le ton de la plaisanterie avec un petit sourire amical.

Puis Doki s'approcha de lui et chuchota. Il le remercia d'avoir essayé de le sauver et lui demanda s'il avait une idée pour sortir d'ici. Wolfgang répondit en chuchotant également.


"Y a pas de quoi. Entre amateurs de lunettes noires, il faut bien se serrer les coudes."

Et oui ! Un détail amusant : tous les deux portaient, encore actuellement, des lunettes de soleil aux teints noirs alors même qu'ils étaient à l'intérieur et qu'il n'y avait pas vraiment de soleil dehors, le temps était même plutôt grisâtre.
Bon, maintenant il fallait trouver un plan pour sortir d'ici. En fait, Wolfgang s'était même déjà attelé à la tâche, mais son plan était encore incomplet.


"Hm, attends, laisse-moi réfléchir..." chuchota t-il.

A ce moment là, Willy remarqua qu'ils étaient en train de manigancer quelque chose mais il ne pouvait pas entendre ce qu'ils disaient. Il fronça des sourcils, sortit son révolver et les visa en disant :


"Qu'est-ce que vous manigancez tous les deux ? Arrêtez de parler entre vous !"

Ce fut à ce moment-là que Wolfgang eut une idée pour achever son plan. Ignorant Willy, il continua de regarder Doki et de chuchoter :

"Ignore-le, et fait semblant de chuchoter avec moi. Pshipshipshipshi..." commença t-il pour faire des chuchotements  qui ne voulaient rien dire.

Willy, agacé de ne pas entendre ce qu'ils disaient, s'approcha.

"Je vous ai dit d'arrêter de parler ! Oh vous m'entendez ?!"

Wolfgang continua de l'ignorer et de chuchoter avec Doki pour faire comme s'ils faisaient des messe-basses. Willy s'approcha encore.

*Bon sang mais qu'est-ce qu'ils racontent ?!*

Le pauvre Willy-qu'une-oreille était frustré de ne pas les entendre, si seulement il avait une ouïe plus fine. Il était persuadé qu'ils manigançaient quelque chose mais il ne parvenait pas à entendre ce qu'ils préparaient ! Et le pire c'est qu'ils ne l'écoutaient même pas ! Une veine de frustration grossit sur son front tandis qu'il s'approcha encore et se pencha vers eux pour les entendre.
Ce fut à ce moment-là que Wolfgang décida d'agir. Willy était assez proche de lui désormais. Soudain, ses mains se délièrent, et il posa très rapidement une main sur la bouche du gangster pour l'empêcher de crier. Il enchaîna aussitôt en donnant un coup avec son autre poing sur le sommet du crâne de Willy, pour l'assommer. Mais attendez un peu, Wolfgang n'avait-il pas les mains ligotées derrière le dos tout comme Doki ? Et bien si ! Mais, depuis quelques secondes, au moment où il avait commencé à chuchoter avec Doki, il avait utilisé sa technique des Griffes de la Nuit pour faire pousser des griffes acérées à la place de ses ongles. Il s'en était ensuite servi pour gratter la corde qui liait ses poignets dans son dos, jusqu'à ce que celle-ci cède ! Il n'avait eu alors plus qu'à attendre que Willy s'approche suffisamment. Il avait fait le pari que ce dernier, malentendant, s'approcherait d'eux pour écouter leurs messes basses. C'était risqué, car Willy aurait très bien pu décider de ne pas s'approcher et de tirer avec son révolver pour les forcer à se taire, mais cela aurait attiré l'attention de son boss et fait du grabuge dans le restaurant, faisant probablement perdre de la clientèle. S'il avait tiré sur eux ou à côté sans raison particulière, juste dans l'optique de les faire taire, le boss n'aurait peut-être pas été très content. En outre, s'il avait fait une chose pareille, Wolfgang, qui avait de très grands réflexes et pouvait se déplacer très rapidement, aurait facilement pu éviter le tir, ou se placer devant Doki pour l'en protéger si ce dernier avait été visé. Bien sûr, Doki avait les mêmes aptitudes, mais Wolfgang l'ignorait. Disons que dans ce deuxième cas, ils auraient pu s'en sortir en faisant beaucoup de bruit et peut-être quelques morts. Mais puisque tout s'était passé comme prévu, Wolfgang pouvait essayer de rester discret et de ne pas faire de victimes inutiles.

Retenant le corps de Willy afin de l'empêcher de tomber et donc de faire du bruit, il le déposa silencieusement sur le sol. Puis, utilisant ses griffes, il déchira les liens à ses chevilles, puis libéra également Doki. Il ramassa le révolver de Willy et le tendit au Moojuu pour qu'il s'en empare.
Restant à quatre pattes pour se cacher derrière des plans de cuisine, il se déplaça jusqu'à la porte d'entrée, se releva et se colla contre le mur. Puis, imitant la voix de Willy, il fit :


"Johnny ? Tu peux venir voir un truc ?"

Le Grand Méchant Loup avait un sacré talent d'imitation de voix. Après tout, il était parvenu à se faire passer pour la grand-mère du Petit Chaperon Rouge des siècles plus tôt en imitant sa voix. Il s'était régulièrement déguisé tout en utilisant son talent d'imitation pour se faire passer pour d'autres personnes et ainsi piéger ses victimes.

Johnny passa la porte d'entrée, et aussitôt Wolfgang l'attrapa vers lui en mettant encore une fois la main devant sa bouche pour l'empêcher de crier.


*Ne pas le tuer, ne pas le tuer.*

C'était pourtant tentant. Un petit brisement de nuque, rapide, silencieux, efficace et propre. Ou bien un gros fracassement de son crâne contre le mur, bruyant, sale, brutal mais tout autant efficace. Il ne fit ni l'un ni l'autre. Il se contenta d'une petite tape sur la tempe pour l'assommer sans le tuer, et le déposa encore une fois délicatement sur le sol avant de s'emparer de son flingue.
Il fit un petit mouvement de tête vers Doki pour lui demander de s'approcher.
Désormais, il fallait s'attaquer à la partie compliquée du plan. Sortir du restaurant sans se faire repérer par le groupe de malfaiteurs. Dés lors qu'ils sortiraient de l'arrière cuisine, ils se retrouveraient dans la salle à manger et seraient donc visibles par les malfaiteurs. Néanmoins, Wolfgang avait repéré une porte notée "privé" juste à côté de la porte de l'arrière-cuisine, probablement réservée au personnel. Il devait certainement y avoir une entrée de service pour les employés, et peut-être aussi une entrée pour la marchandise. Cette porte devait certainement y conduire. Lorsqu'ils sortiraient de l'arrière cuisine, la porte notée "privé" se situerait directement sur leur gauche, sur un mur perpendiculaire à celui où se trouvait la porte de l'arrière cuisine. Il allait falloir sortir rapidement et bifurquer directement pour entrer par la porte "privé", en passant donc par la salle à manger, le tout sans se faire repérer par les brigands.

Wolfgang tourna la tête vers Doki.


"Ok, voilà le plan. Il y a une porte réservée au personnel, sur la gauche dés qu'on sort, il faut qu'on la prenne. Tu vas passer avant moi, comme ça je te couvrirai si jamais tu te fais repérer. T'es prêt ? Tu sors, tu tournes à gauche, tu prends la porte et tu fuis en courant, je serai juste derrière toi. On y va à trois : Un ! Deux ! Trois !"

A Doki de jouer ! Avait-il bien tout compris ? Allait-il encore gaffer ?
Doki Dulicki
avatar
Moojuu
Masculin Age : 101
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Sam 26 Aoû 2017 - 17:42
Les deux hommes étaient dans de sales draps, et c'était un peu la faute de Doki tout ça. En fait c'était carrément sa faute. C'était lui qui était à l'origine du conflit puisqu'il s'était mit là où il ne fallait pas. Par manque de chance il avait fallu que ce soit à une table de gangsters qu'il prenne place. Le Moojuu arrivait toujours à se fourrer dans des situations improbables, c'était un don. Malheureusement, cette fois il avait emmené quelqu'un avec lui dans cette histoire, c'était un homme mystérieux aux cheveux noirs et aux lunettes de soleil. Bon, il était venu de lui-même aider le pauvre chien mais tout ça ne serait pas arrivé si Doki n'était pas aussi gaffeur. Le pire dans tout ça c'était qu'il était parfois tellement à l'ouest qu'il ne se rendait même pas compte que ses bêtises causaient du tort. Ce n'était pas la première fois qu'il embarquait sans le vouloir d'autres gens dans ses drôles d'aventures, et certainement pas la dernière.

Si Doki se faisait souvent avoir pour des bêtises, il fallait tout de même rappeler qu'il avait des capacités hors-normes. Il était un Moojuu, et bien que tous ne sont pas de valeureux combattants ils avaient pour la plupart des capacités bien supérieurs aux terriens par exemple. L'homme-chien possédait aussi des notions en combat, comme il l'avait démontré par le passé. Il pouvait très bien participer à un combat en n'était pas du tout ridicule... Enfin, si, avec Doki on a des chances de voir quelque chose d'inhabituel arriver. Mais Doki savait se battre, et les armes à feux tels que les revolvers qu'avaient ces gangsters ne lui ferait pas grand-chose. Des bleus tout au plus. On pouvait penser que c'était parce qu'il était aussi fort qu'il prenait tout à la légère mais non, l'homme au cigare était bien tout le temps à côté de la plaque. C'était d'ailleurs dommage qu'un être avec de telles aptitudes ne soit pas plus sérieux, il pouvait très bien sauver des vies mais aussi faire le mal. Ce côté benêt qu'il montrait ne permettait d'ailleurs pas de définir de quel côté de la balance il se situait, et d'ailleurs son passé restait pour le moins mystérieux. Il semblait agir de façon totalement aléatoire mais avait-il au moins un but ? Répondait-il à des obligations ? Par ailleurs, on pouvait aussi s'interroger sur ses capacités de combattants : comment les avaient-ils développées ? Le Moojuu était un être vraiment à part, dont on ignorait finalement beaucoup de choses, jusqu'à ne pas réellement savoir s'il était bête ou pas.

Doki avait redemandé à celui qui s'appelait Wolfgang son prénom, pourtant ce dernier le lui avait bien indiqué en demandant le siens. Mais il ne fallait pas oublier que Doki perdait la mémoire de façon totalement aléatoire et il pouvait très bien oublier une chose qu'on venait tout juste de lui dire. Cette séquence laissa un blanc de quelques instants mais l'homme-chien ne resta pas là-dessus et préféra remercier son nouvel ami de l'avoir aidé même si ça n'avait pas été un franc succès et il lui demanda s'il avait une idée pour s'échapper d'ici. Le bienfaiteur de Doki prit un temps de réflexion avant de proposer de chuchoter, se servant du fait que celui qui les surveillait, Willy, n'entendait pas très bien. Doki ne sembla pas trop comprendre pourquoi il faisait ça mais il suivit.

"Des chips ? Oh, des chips deschipsdechipsdeschipsdeschipsdeschipsdeschips...."

Le Moojuu ne savait pas trop comment chuchoter de la façon la plus efficace, du coup il avait improvisé en trouvant le premier truc qui lui venait à l'esprit et comme ce que baragouinait Wolfgang lui faisait penser à des chips, voilà le résultat que ça donnait. Ouais avec Doki il s'agissait forcément de bouffe. Le plan du Loup fonctionna puisque Willy-qu'une-oreille s'approcha des deux prisonniers en ayant l'air particulièrement excédé, il s'approcha même et Wolfgang, qui venait de réussir à se détacher et pu assommer le pauvre Willy. Incroyable, comment avait-il fait pour se détacher ? Il possédait en fait une technique lui permettant d'avoir des griffes acérés, ce qui surpris le Moojuu, qui fut détaché.

"Wooh incroyable. Je m'attendais pas à ce que tu puisses avoir de telles griffes, popom."

Doki était très surpris mais il était content de voir qu'il avait trouvé un allier qui avait lui aussi des capacités surhumaines. Doki aurait sans doute pu se sortir de là tout seul mais il était tellement du genre passif qu'il ne se pressait pas pour se libérer, ou peut-être que ça l'arrangeait que les autres fassent le travail à sa place. Wolfgang devait sûrement ignorer que Doki avait de réelles capacités, c'était sans doute pour ça qu'il lui avait confié l'arme de Willy. Bon, maintenant il fallait sortir d'ici mais ils savaient très bien que les autres malfaiteurs n'étaient pas loin, dont Johnny qui était tout proche. Comment sortir de là ? Doki se mit tout de suite en mouvement, il prit la direction de la sortie en... Ouvrant la fenêtre. Mais une fois passé la jambe de l'autre côté il remarqua que Wolfgang avait prit la sortie principale.

"Ah d'accord."

Il rentra sa jambe dans la pièce et referma la fenêtre avant d'aller aux côtés de Wolfgang qui ne devait pas avoir remarqué l'action de Doki. L'homme au cigare pu se rendre compte des capacités incroyable d’imitateur de son allié qui recopiait quasi exactement le timbre de voix de Willy pour appeler Johnny. Ce fut encore une réussite pour l'homme aux lunettes de soleil, qui réussit à mettre hors d'état de nuire Johnny après l'avoir appelé. La voie était désormais libre mais les autres gangsters devaient être dans le coin, il fallait faire attention. Wolfgang expliqua son plan. Il suffisait de sortir en prenant la porte de gauche où il était inscrit privé dessus, il proposa à Doki de passer devant pendant qu'il le couvrait. Le Moojuu hocha de la tête puis parti à l'aventure. Il y alla à pas de loups, sans un bruit, ne se faisant pas remarquer par les quelques gangsters qui étaient dans le coin. Mais évidemment, Doki ne faisant jamais rien comme il fallait et prit la mauvaise direction en allant à gauche, et là... Il se retrouva au bon endroit, devant la porte. Normal, en fait il avait prit la bonne direction. Il ne faisait pas tout de travers non plus, il connaissait sa droite et sa gauche. Enfin quand il ne l'oubliait pas...

Le Moojuu pu entrer en ouvrant délicatement la porte qui, par chance, n'était pas verrouillée. C'était bon ils allaient enfin être libre... Mais à se moment là, alors que Doki se précipitait dans cette pièce, la porte se déboîta, sa manche venait de malencontreusement prendre la poignée de la porte dans son élan, provoquant un craquement assez difficile à ignorer, sauf si on s'appelait Wiliy-qu'une-oreille. Et comble de malchance, il y avait dans cette pièce plusieurs malfaiteurs, dont Jimmy bandelette et Robby la gâchette qui s'était semble-t-il remit de son coup de tout à l'heure. Ils étaient en train de discuter avec d'autres gars qui venaient d'amener des cartons ici ou inversement qui devaient les prendre. Tout le monde fut surpris de l'arrivée de Doki, sans doute suivis de Wolfgang. Les deux prisonniers devaient également ne pas s'attendre à voir pareil accueil ici. Dans le feu de l'action, Doki, qui venait de sentir qu'il avait accroché quelque chose avec lui décida de s'en servir pour attaquer. Il balança la porte qu'il venait d'arracher sans le vouloir et celle-ci fonça sur les malfaiteurs, frappant de plein fouet Robby la gâchette qui venait à peine de se remettre de sa blessure.

"Oh zut, popom !"

Doki se retrouvait par terre, tombé dans l'élan qu'il venait de prendre, mais avec ce qu'il venait de faire il avait peut-être aussi fait pas mal de dégâts du côté des malfrats. Quelle était l'étendue exact des dégâts ? Comment avait réagit Wolfgang ? Et comment les bandits allaient-ils réagir ? Et puis, Doki avait-il seulement fait exprès de balancer la porte comme ça ?
Le Grand Méchant Loup
avatar
Demon
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1030

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Mar 29 Aoû 2017 - 20:54
L'intervention de Wolfgang avait permis à ce dernier et à Doki de se sortir d'une bien mauvaise situation. En effet, ils n'étaient plus ligotés, et s'étaient débarrassé des deux malfaiteurs qui les surveillaient, Willy et Johnny. Mais ils n'étaient pas sortis d'affaire pour autant, puisqu'il fallait encore quitter le restaurant discrètement afin de ne plus avoir ces gangsters sur le dos !
Heureusement, le Grand Méchant Loup, qui n'était pas la moitié d'un con sans toutefois avoir le QI d'Einstein, trouva un plan bien ficelé. Bon, en fait, c'était plutôt un plan simpliste qui consistait à sortir par l'entrée réservée au personnel du restaurant plutôt que par l'entrée principal, et ce afin de ne pas avoir à traverser toute la salle à manger et donc à passer devant la table où se trouvait encore le fameux Boss et deux de ses hommes de main dont Tony et le septième dont on ne savait pas encore le nom, à moins que cela ait été dit dans les posts précédents et que j'aie oublié, auquel cas j'espère que vous aurez une meilleure mémoire que votre dévoué narrateur.
Cette porte se trouvait justement tout près d'eux, juste à gauche en sortant de l'arrière-cuisine dans laquelle ils se trouvaient ! C'était donc du gâteau. Wolfgang expliqua son plan à Doki, avec son assurance habituelle qui donnait l'impression que tout allait pour le mieux et qu'ils n'étaient pas le moins du monde en danger. En même temps, ce n'était pas comme si Doki semblait vraiment affolé non plus, il avait juste l'air de ne pas tout comprendre à ce qu'il se passait, et n'était en aucun cas nerveux. Le Loup affirma au chien qu'il suffisait d'aller à gauche et de prendre la porte, tout en lui demandant de passer le premier pendant qu'il le couvrirait à l'arrière, armé de son flingue, au cas où Doki se faisait repérer. Mais au moment où Doki s'aventura à l'extérieur de l'arrière-cuisine, Wolfgang eut un regret : et si son nouvel ami avait mal compris ? Depuis le début, il avait pu remarquer que Doki semblait avoir du mal à comprendre ce qu'on lui disait et ce qu'il se passait, il ne savait pas s'il était con ou bien s'il le faisait exprès, mais il eût une légère crainte : il avait dit à Doki de prendre la porte, une expression synonyme d'ouvrir la porte. Il espérait juste que l'homme-chien ne prendrait pas cette phrase au premier degré, auquel cas cela ferait beaucoup de bruit et alerterait les autres !

Fort heureusement, Doki prit la phrase au sens métaphorique, et il ne se trompa même pas de direction ! Wolfgang le suivit de près, le révolver en main, surveillant le Boss et ses hommes qui mangeaient à la table. Il ouvrit la porte discrètement, et s'enfonça dans le couloir. Et là, comble de la malchance, il tira sur la poignée avec sa manche, et la porte sortit de ses gonds ! Et en face d'eux se trouvaient Jimmy et Robby, ainsi que deux autres types ! Sous le regard attentif et sérieux du Grand Méchant Loup, regard toujours caché par ses lunettes noires soit dit en passant, Doki envoya aussitôt la porte en direction de Robby, qui tomba à la renverse !
L'avait-il fait exprès ? Rien n'était moins sûr. Pourtant, Wolfgang avait bien observé ses mouvements. Et malgré cela, il était incapable de savoir si l'action de l'homme-chien était intentionnelle ou non ! En tout cas, ce type était plutôt fort, peut-être même sans le vouloir ni en avoir conscience !

Mais il n'y avait pas de temps à perdre. Si tôt que Doki eut neutralisé Robby en lui envoyant la porte en pleine face, Wolfgang le poussa vers l'avant pour le faire tomber tout en s'exclamant :


"Couche-toi !"

Ben oui, dans un couloir aussi étroit, il pouvait se prendre des balles. Et en plus, comme il était très grand, bien plus que Wolfgang, ce dernier ne pouvait pas tirer sur les malfaiteurs, vu qu'il lui gênait la vue ! Une fois Doki couché, de façon un peu forcée par Wolfgang qui espérait qu'il ne lui en tiendrait pas rigueur, le loup solitaire put brandir son bras armé juste au-dessus de l'homme-chien pour viser les malfaiteurs, et appuya une fois sur la détente !
Le coup de feu retentit et... rien du tout ! La balle s'était logée dans le mur sans toucher personne. Ben oui, Wolfgang était un loup à la base, et même si cela faisait un petit moment qu'il contrôlait ce corps humain, il n'avait jamais été très doué avec les armes à feu, alors pour le moment classe, on repassera.
Il avait donc raté son tir, et Jimmy bandelette sauta sur l'occasion ! Sortant un couteau de chacune de ses manches, il les lança en direction de l'homme aux cheveux noirs ! Et ce type était vraiment habile avec les couteaux, qui effectuaient des mouvements rotatifs en se dirigeant tout droit sur leur cible ! Tellement habile, d'ailleurs, qu'il venait de s'entailler légèrement le bout de l'index en lançant un de ses couteaux !
L'un d'eux se planta dans la main qui tenait le flingue, contraignant Wolfgang à lâcher ce dernier avec une petite grimace de douleur. Et l'autre se dirigea droit vers l’œil gauche du grand méchant loup ! Heureusement, ce dernier avait tout de même de bons réflexes, et s'il s'était fait avoir par le premier couteau, c'était essentiellement parce qu'il s'était concentré pour esquiver le plus dangereux, c'est-à-dire celui qui fonçait tout droit vers sa tête ! Il pencha donc la tête sur le côté, et le couteau l'effleura et percuta ses lunettes de soleil, les faisant tomber sur le sol, et dévoilant par la même occasion les yeux inhumains de Wolfgang ! Ses yeux brillaient d'un jaune luisant, l'iris semblait prendre la surface entière de l’œil, on ne pouvait pas voir de "blanc" contrairement au globe oculaire humain, et en son centre se trouvait une épaisse pupille noire, le tout lui donnant un regard bestial.


Spoiler:
 

Le regard fauve de la bête humaine se plongea dans celui de Jimmy bandelette, et ce dernier ressentit soudainement une étrange sensation désagréable, comme une peur incompréhensible, presque irrationnelle. Ce n'était pas l'effet d'une quelconque magie ou d'un pouvoir particulier. C'était simplement que le regard de Wolfgang trahissait sa vraie personnalité. Un regard dépourvu de toute empathie, de toute sympathie, de toute crainte. C'était un regard qui vous disait "Je vais te tuer" avec la plus grande assurance. Et avec ce regard, ce fut une infime partie de l'aura maléfique de Wolfgang qui s'échappa de lui, involontairement, sous l'effet de la fureur bestiale. Une fureur causée à la fois par la blessure qu'il venait d'avoir à la main, et par le fait qu'il DÉTESTAIT qu'on lui enlève ses lunettes. Et au même moment, Wolfgang ne put s'empêcher de pousser un grognement canin menaçant. Cela ne dura qu'une seconde, avant qu'il ne se reprenne aussitôt. L'infime partie d'aura maléfique disparut aussitôt, s'envolant dans l'air comme si elle n'avait jamais été là, son grognement s'interrompit brusquement, l'homme reprit le contrôle sur la bête. Mais son regard, la seule partie de son apparence qu'il ne pouvait changer, restait le même : sauvage, meurtrier, effrayant.

Les deux autres types avec qui Robby et Jimmy discutaient un peu plus tôt croisèrent également le regard de Wolfgang à cet instant, et ressentirent cette peur inexplicable qui était tout simplement la pression de son aura maléfique, qui s'était échappée de son corps durant moins d'une seconde. Il ne leur en fallut guère plus pour qu'ils se décidassent à prendre la poudre d'escampette. Mais Jimmy, lui, resta. La peur qu'il avait pu ressentir ne faisait que booster son envie de meurtre, il aimait l'adrénaline que cela procurait. Brandissant ses deux bras de chaque côté, il fit sortir de nouveaux couteaux de ses manches, cette fois trois couteaux dans chaque main, qu'il tenait entre ses doigts. Et, alertés par le bruit de la porte et le coup de feu, le Boss et ses deux hommes de main rappliquèrent rapidement pour les prendre à revers !

Que faire ?! Devant lui, un Jimmy bandelette armé de six couteaux, qui tenait à en découdre avec la bête qu'il avait cru discerner au plus profond de Wolfgang durant l'espace d'une seconde. Derrière lui, le Boss, Tony et un autre type, armés et braquant leurs armes sur eux. Et probablement à ses pieds, un Doki qui allait certainement se relever rapidement. Que devait-il faire ? Foncer sur Jimmy et fuir en essuyant les rafales lui venant dans le dos ? Il pourrait facilement s'en sortir, mais qu'en était-il de Doki ? Il n'avait aucune idée de ses capacités, donc, par défaut, il partait du principe qu'il ne pourrait pas survivre à un coup de feu bien tiré. Devait-il l'abandonner ?
Non ! Pas après tout ça ! Il s'était foutu dans la mouise pour lui venir en aide à la base, s'il l'abandonnait maintenant, tout cela n'aurait servi à rien ! Il devait le sauver ! Il devait prouver qu'il n'était plus le méchant de l'histoire, qu'il pouvait être un héros ! Il devait se le prouver à lui-même ! Mais le plus dur dans tout cela, c'était de maintenir le contrôle. Ne pas céder. Ne pas libérer la bête sauvage qu'il était réellement au fond de lui. Faire en sorte que tout cela ne se termine pas en bain de sang.


*Ça risque d'être vraiment difficile de sortir de là sans verser une goutte de sang. Enfin, de leur sang.*

Parce que pour lui, c'était déjà trop tard, son sang s'écoulait par petites gouttes depuis sa blessure à la main jusqu'au sol, mais rien de bien méchant ni de bien grand. Outre le contrôle de soi, l'autre grande difficulté était de protéger le grand dadais de Doki, un type dont il ne connaissait rien mais qui pouvait être beaucoup plus faible que lui. Et la protection d'autrui, ça n'avait jamais été le point fort du Grand Méchant Loup, bien plus habitué à ne se préoccuper que de lui-même.
Il était dans une impasse ! Quoiqu'il tente, Doki risquait de se prendre une balle ou un couteau, il ne pouvait garantir la survie de son allié ! Il n'y avait aucune issue confortable, pas de happy end envisageable.

Finalement, coincé entre sa volonté de quitter ces lieux et son désir de protéger Doki, il fit un choix étonnant, et peut-être suicidaire. Celui de la prudence. Il leva les mains, l'une d'elles toujours perforée par un couteau avec du sang qui s'écoulait de sa plaie, et demanda d'un ton un peu naïf :


"C'est trop tard pour se re-rendre ?"
Doki Dulicki
avatar
Moojuu
Masculin Age : 101
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Sam 2 Sep 2017 - 23:24
Pour une fois que Doki faisait les choses correctement, enfin à peu près parce qu'il avait quand même balancé la porte en avant, il fallait que la solution opté par le duo soit de prendre la direction où se trouvaient d'autres hommes de main de ce terrible gang, Robby et Jimmy. Ils étaient le dernier obstacle avant la sortie, leur liberté, qu'ils avaient bien mérité après avoir assommé deux gardes et fait des imitations de voix stupéfiante. Enfin ça c'était surtout Le Grand Méchant Loup qui s'en était chargé, Doki lui avait fait la partie la plus compliqué... Non en fait il n'avait rien fait du tout, à part eut l'envie de passer par la fenêtre. C'était d'ailleurs à croire qu'il n'aimait pas prendre les moyens les plus conventionnels pour faire quelque chose. Balancer une porte sur un mec, ça aussi c'était pas très conventionnel et le Moojuu nous habituait à ce genre de situation où, finalement, tout ne se passait jamais comme prévu. Mais après tout c'était peut-être mieux comme ça, non ? S'il n'y avait pas d'imprévu, il n'y avait pas d'histoire.

Dans la grâce dont il pouvait faire preuve, Doki s'était vautré par terre après avoir dégommé la porte, en fait il avait senti son partenaire le pousser. Craignait-il pour la peau de Doki ? Pourtant ce dernier n'était pas un être faible, bien au contraire Wolfgang aurait très bien pu se servir du chien massif qu'il était comme bouclier en cas de danger. Mais il était vrai que jusqu'à présent Doki n'avait montré absolument aucun de ses talents, et pouvait donc être considéré comme pas très puissant. Bon, d'accord, il avait fait une démonstration de sa capacité à avaler très rapidement un plat mais est-ce que ça comptait vraiment ? Doki était également capable avec sa maladresse d'user de coups de chance, ou de malchance, tout dépendait de comment on voyait les choses, mais pas sûr que l'on puisse considérer cela comme un point fort étant donné que ça pouvait aussi bien être bénéfique que se retourner contre eux. Toujours est-il que le ténébreux prenait les devants et semblait considérer son partenaire en tant que personne à protéger, chose que Doki n'avait peut-être même pas remarqué. Et même si c'était le cas, est-ce que ça aurait une importance à ses yeux ? Probablement pas. L'homme-chien ne semblait pas porter beaucoup d'attention à ce que les gens pouvaient penser de lui, sa seule grande préoccupation semblait être son estomac, ce qui lui donnait parfois beaucoup de soucis étant donné qu'il mangeait tout et n'importe quoi.

"Popom ?!"

C'était le seul mot qui était sorti de la bouche du chien géant lorsqu'il tomba, comprenant que Wolfgang passait à l'action en le protégeant. C'est alors que Jimmy bandelette décida de faire des siennes. Si le gangster était doué pour s'écorcher lui-même, il était aussi excellent pour lancer des armes blanches, il était d'ailleurs l'un des meilleurs hommes du fameux Boss. Il sera sans doute difficile à battre, même si en réalité Le Grand Méchant Loup et Doki étaient probablement plus forts que lui. Jimmy lança ses couteaux, l'un d'eux toucha la main de Wolfgang qui fut blessé par le coup, heureusement il réussi à esquiver le deuxième, bien que ce dernier avait tout de même pu lui enlever ses belles lunettes de soleil. C'est alors qu'on pu voir le regard intimidant du ténébreux, ses yeux n'avaient rien d'humain et une aura maléfique se dégageait de lui, faisant fuir les hommes avec qui Robby et Jimmy faisaient affaire. Mais l'homme aux bandelettes ne prit pas ses jambes à son cou, il était fidèle à son boss et voulait sans doute venger Robby qui, une nouvelle fois, avait été assommé par Doki. Le Moojuu, lui, était resté par terre à regarder tout ça en spectateur, il avait vu brièvement le regard de son ami mais il n'y avait pas trop prêté attention, il avait simplement vu que ses lunettes de soleil étaient tombés mais il garda son air passif d'homme-chien complètement à l'ouest.

"Popom ?"

La tension était montée d'un cran et les choses n'allaient pas se calmer. Wolfgang était blessé et il semblait être à la limite de faire un carnage. Face à Jimmy il n'aurait sans doute pas trop de problèmes mais malheureusement tout ce raffut avait ramené le reste de la bande. Le Boss, Tony sandalette et l'autre. Doki et son copain étaient de nouveau encerclés, leur destin semblaient d'être de nouveau prisonniers, à moins que cette fois le Boss ne décide de les tuer sur le champ. Celui-ci sembla bien énervé, une énorme veine était apparue sur son front. Wolfgang, quant à lui, sembla vouloir baisser les armes une nouvelles fois. Le Boss lui répondit.

"C'est trop tard, en fait. Vous allez mourir dès à présent."

"Vous voulez que je m'en occupes, Boss ?"

"Non. Ce ne sont que des moins que rien, ils ne méritent pas que toi, Tony, mon meilleur homme, se charge d'eux. Donnons plutôt la chance de faire ses preuves à notre dernière recrue."

"Ohohoho ! On a une nouvelle recrue ?" S'exclama le dernier homme dont on ne savait toujours pas le nom. Il avait l'air excité et avait un air débile.

"Mais non imbécile, c'est de toi que je parle. Tu n'es là que depuis 4 jours." Il regarda Wolfgang et Doki."Je vous présentes Jacky. C'est lui qui va s'occuper de vous. Sa spécialité c'est... Hum...Bon il n'a pas de spécialité mais il a un flingue et c'est suffisant pour vous buter tout les deux."

"Ohoho ! J'ai compris c'est l'heure de 5, 4, 3, 0 et après PAF, pastèque !"

"T'as tout compris, allez va me les refroidir."

"Ohoho ! C'est parti !"

Le Boss laissa Jacky s'avancer, qui semblait se lécher les babines, excité à l'idée d'accomplir sa mission. Visiblement le Boss pensait que ce serait suffisant pour mettre fin aux jours de Wolfgang et Doki, tout ça pour une histoire de place au final. Ces mecs là n'étaient pas des rigolos, bien qu'il avaient quelques membres un peu bizarres. Là, dans cette pièce privée ils allaient pouvoir régler cette affaire à l'abri des regards indiscrets. En plus l'arme que semblait posséder Jacky avait l'air d'être équipé d'un silencieux. Wolfgang semblait décidé à se re-rendre et Doki, lui, était toujours par terre en dessous de son allié, son visage était inexpressif... Enfin plus ou moins. Il avait toujours ce regard dur, les sourcils froncés qui lui donnait cet air sombre avec ses grosses lunettes. Mais... était-il contrarié en fait ? Soudainement il attrapa les chevilles de Wolfgang, pile au moment où Jacky se retourna pour demander à son Boss quelque chose.

"Euh ça veut bien dire que je dois les tuer c'est ça ?"

"Oui... Ouiiii !! C'est ce que tu dois..." Agacé, le Boss était sur le point d’engueuler brièvement son sbire tandis que Doki avait décidé d'agir, juste après avoir dit quelques mots à Wolfgang.

"Occupes toi du type aux bandelettes..."

Sans tarder, sans savoir si Le Grand Méchant Loup était prêt, il le balança en direction de Jimmy bandelette tout en se levant, d'un bond vrillé qu'il espérait suffisamment efficace pour que Wolfgang atterrisse en plein sur le spécialiste des armes blanches. Il lui faisait confiance pour se débarrasser de Jimmy, comme persuadé que son acolyte avait des aptitudes hors-norme. Debout, et alors que Jacky venait juste de retourner la tête vers ses potentielles victimes, Doki Dulicki retira son cigare et avec sa main balança son poing en direction de Jacky. C'était le Stogie Punch, un coup spécial du Moojuu, qui envoyait une décharge d'énergie à sa cible. Cette technique était utilisable sans cigare mais, sans qu'on ne sache pourquoi l'homme-chien s'en servait quasiment toujours de cette façon là. Jacky fut donc propulsé en arrière, repoussant le Boss et Tony sandalette par le même occasion dans la pièce d'où ils venaient. Le couloir étant étroit ils ne pouvaient pas faire grand-chose pour éviter le coup. Et ils ne devaient sûrement pas s'attendre à une telle puissance. Ils n'allaient peut-être pas mourir à cause de ça mais il fallait préciser que Doki n'avait pas trop prit en compte les conséquences que son coup pouvait avoir. On pouvait même noter qu'il ne chercha même pas à savoir quels dégâts il avait fait dans l'autre pièce, des innocents auraient pu être touchés. Tout ce qu'il avait vu c'était son ami blessé et que ces types les menaçaient. Pour lui c'était le moment d'agir et il l'avait fait... Avec classe. Il se retourna en direction de là où il avait envoyé Wolfgang, c'est-à-dire sur Jimmy bandelette, le loup avait-il accompli sa tâche ? Doki regarda dans cette direction tout en remettant son cigare -qu'il ne fumait jamais- dans sa bouche. Il récupéra les lunettes de son compagnon qui étaient tombés et se redressa en observant ce qu'il était advenu de cet homme qui était venu pour l'aider un peu plus tôt à cette table où il s'était malheureusement assit. Non, vraiment, Doki n'était pas le genre de gars à laisser tomber ceux qui l'avait aidé... Hum par contre il était capable de les balancer sur l'ennemi...
Le Grand Méchant Loup
avatar
Demon
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1030

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Dim 10 Sep 2017 - 19:16
Wolfgang et Doki semblaient avoir usé de toute la patience du boss. Il n'était désormais plus possible pour eux de se rendre à nouveau et de retarder l'échéance de leur mort. Le boss du gang voulait en finir avec eux ici, et maintenant ! Aussi demanda t-il à sa plus récente recrue de faire le sale boulot en éliminant leurs deux enquiquineurs sans aucune autre forme de procès.
Vite, il fallait réagir ! Avec sa technique du Loup, le Roga Fu Fu Ken, il pouvait augmenter sa vitesse et sa force de frappe un court instant pour enchaîner quelques coups. Il avait appris cette technique auprès d'un grand maître en arts martiaux, peu de temps après avoir obtenu sa forme humaine. En effet, il s'était entraîné aux arts martiaux car cela avait été un bon moyen pour lui d'apprendre à mieux contrôler cette apparence humanoïde si différente de sa vraie forme. Cela l'avait beaucoup aidé, mais parfois il avait encore des réflexes issus de sa vie de loup. Comme lever la patte avant de faire pipi par exemple, ou renifler les fesses des autres personnes. Bon, sur ces derniers points, il avait quand même fait de gros efforts. Surtout concernant le reniflage de fesses, il avait compris que ça ne se faisait pas après s'être pris quelques gifles féminines. Bref, la technique du Loup pourrait probablement lui permettre de se débarrasser de ses ennemis, mais pas sûr qu'il y parvienne sans que Doki ne se fasse toucher, d'autant plus que les ennemis étaient des deux côtés. S'il choisissait de s'occuper de ceux derrière, Doki pourrait se faire avoir par Jimmy bandelette. Et inversement s'il s'occupait de Jimmy, Doki risquait de se faire blesser par les trois autres. Mais pour maintenant, il n'avait plus beaucoup d'autres options, il fallait agir et rapidement !

C'était à ça qu'il était en train de penser lorsqu'il sentit une poigne assez forte sur ses chevilles. Il baissa la tête vers Doki qui lui demanda de s'occuper du type aux bandelettes. Étonné, Wolfgang demanda tout en haussant un sourcil :


"Pardon ?"

Mais à peine eut-il fini sa phrase que Doki le projeta, avec une force étonnante, sur le mec aux couteaux ! Jimmy réagit au quart de tour en lançant ses six couteaux simultanément sur le loup solitaire. Les couteaux se plantèrent dans son corps, au niveau de l'abdomen et du torse, lui infligeant une douleur suffisante pour le mettre en rogne, et l'instant d'après, il tomba sur son ennemi en le faisant basculer en arrière, pour le plaquer au sol. Enragé à cause de la douleur des lames enfoncées dans sa chair, il grogna telle une bête féroce, et se pencha vers le visage du gangster, tout en ouvrant grand sa gueule. Ses dents se transformèrent en canines tranchantes, c'était sa technique Croc-Magnon, qui se manifestait généralement sous l'effet de la colère tout comme ses Griffes de la Nuit. C'était, en réalité, la signification que son côté animal reprenait le dessus. Il planta ses crocs dans la gorge de Jimmy et lui arracha la jugulaire sauvagement, dans une giclée de sang et sous les cris de terreur, de douleur puis d'agonie de sa victime. Il mâcha la viande quelques secondes avant de l'avaler, avant de plonger son regard dans le visage livide de sa victime. Il écarquilla des yeux et revint à la réalité. Ses crocs et ses griffes disparurent, de la bête il ne restait plus que les yeux, alors que du sang barbouillait son visage. Il fixait sa victime.
Jimmy n'était pas encore mort. Il agonisait. Il se vidait de son sang, il n'était même plus capable de crier ou de parler et avait beaucoup de mal à respirer, une énorme plaie en forme de morsure décorait sa gorge.


*Non ! Je me suis encore relâché...*

Mais il n'était pas trop tard ! Jimmy n'était pas encore mort. Vite, il fallait faire quelque chose ! Il ne pouvait pas être responsable de sa mort, il avait déjà fait beaucoup trop de victimes par le passé. Rapidement, il plaqua ses deux mains sur la plaie béante de la gorge de Jimmy, pressant contre la blessure pour essayer de diminuer la perte de sang et lui permettre de mieux respirer.

"Allez, Jimmy, tu vas t'en sortir ! Tiens bon !" s'exclama Wolfgang pour l'encourager à ne pas sombrer dans l'inconscience et à se battre pour sa survie.

Puis il se tourna d'un quart de tour vers les autres protagonistes, sans savoir ce qu'il s'était passé.


"Appelez une ambulance ! Vite !" s'exclama t-il nerveusement.

*Regarde-toi, Wolfgang... Complétement paumé, dans un monde que tu ne comprends pas, qui ne te comprend pas. Et te voilà en train d'essayer de sauver la vie d'un pauvre gars que tu viens d'égorger... alors même qu'il vient d'essayer de te tuer... Bordel, qu'est-ce que j'suis en train de foutre ? Est-ce que c'est ça d'être gentil ? D'être bon ? Est-ce que c'est comme ça qu'il faut faire ?*

Il tourna de nouveau la tête vers Jimmy bandelette.

"Courage Jimmy ! C'est qu'une petite égratignure, regarde-toi, t'as connu pire, pas vrai ? C'est pas pour rien que t'as toutes ces bandelettes. Tu vas t'en sortir mec, crois-moi ! Tu vas.... Et merde."

Jimmy ne respirait plus, sa précieuse vie avait quitté son corps. Une victime de plus sur la très longue liste du Grand Méchant Loup. Peut-être le méritait-il ? Peut-être que non. Quoiqu'il en fût, ce n'était pas à Wolfgang d'en décider. Et pourtant, il l'avait fait. Cédant une fois de plus à la colère, laissant la bête agir à la place de l'homme, il avait fait le choix d'ôter une vie, encore une, une vie qu'il aurait pu épargner d'un millier de façons.
Relâchant la pression qu'il maintenait avec ses mains contre la plaie de Jimmy - ça ne servait plus à rien maintenant - il serra son poing droit, et tapa contre le sol, furieux contre lui-même. Cela créa un petit cratère sous son poing. Puis d'un revers de la main, il essuya le sang de Jimmy qu'il avait autour de sa bouche, tout en entendant des bruits de pas s'approcher. Une très grande ombre le recouvrit, c'était celle du géant Doki qui était devant la lumière du plafond.

Wolfgang se releva lentement, tout en gardant la tête baissée, pour cacher son regard inhumain. Peut-être était-ce aussi pour qu'on ne puisse pas y lire la tristesse qu'il ressentait. Il récupéra ses lunettes noires des mains de Doki, et les reposa sur son nez avant de relever la tête et de regarder en direction de là où Doki avant projeté les autres types.


"Je ne sais pas comment tu t'y es pris, mais bien joué. Tirons-nous de là en vitesse." affirma t-il sur un ton sérieux.

Cela ne faisait plus aucun doute, Doki cachait son jeu depuis le début, il était beaucoup plus puissant qu'il ne le laissait paraître sous ses airs de gros benêt. Si Wolfgang avait su cela dés le début, il aurait très certainement agi autrement. Ce dernier retira les couteaux qui s'étaient plantés dans son corps, ainsi que celui à sa main, et les jeta par terre. Ses blessures étaient douloureuses, mais assez superficielles finalement, ça allait vite guérir et il avait connu bien pire.

Il passa devant et sortit du bâtiment par l'entrée de derrière, réservée au personnel, en passant par une sorte de petit hangar où étaient entreposées les provisions du restaurant. Ils arrivèrent dans une ruelle où était garé une camionnette dont les portières du coffre étaient ouvertes et qui contenait plusieurs cartons similaires à ceux échangés entre les hommes du Boss et ceux qui avaient pris la fuite.

Avec ses vêtements tâchés de sang et ses mains couvertes du même liquide rouge, cela allait être difficile pour Wolfgang de passer inaperçu. Mais ne souhaitant pas attirer l'attention, il ne pouvait pas se permettre d'aller dans des zones fréquentées. Toutefois, ils ne pouvaient pas rester ici non plus car les autres allaient vouloir les retrouver.


"Ils vont sûrement partir à notre recherche, on ferait mieux de ne pas rester dans le coin. Mais vu mon état, je préfère ne pas attirer l'attention sur moi, donc il vaut mieux éviter de croiser des gens. Hm... On pourrait passer par les toits... ou par les égouts. T'as une préférence ?"

Le Grand Méchant Loup comptait bien en apprendre plus sur ce Doki qui cachait depuis le début sa vraie puissance, et qui avait de grandes ressemblances avec les êtres de son espèce.
Doki Dulicki
avatar
Moojuu
Masculin Age : 101
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Jeu 14 Sep 2017 - 1:07
D'habitude vu comme un énorme mollasson incapable de mettre un pied devant l'autre, Doki Dulicki avait finalement agit comme il le devait et avec tellement de rapidité que tout ceux qui le voyait comme ce grand benêt tout mou avaient dû être très surpris de le voir agir de la sorte. Les trois criminels qui étaient derrière eux, Jacky, Tony et leur Boss, avaient tout les trois été envoyés valser par l'homme-chien, qui avait fait cela de façon tellement naturelle que c'était à se demander pourquoi il n'avait pas agit plus tôt dans cette histoire. S'il était capable de telle prouesse il aurait certainement pu faire quelque chose avant de passer par toutes ces étapes, ça aurait éviter tant de mésaventures. Mais non, le géant au cigare était resté bien passif jusqu'ici, préférant peut-être surprendre à un moment clé. Ou peut-être qu'il était juste un peu long à la détente pour comprendre dans quelle sale histoire il s'était fourré.

Confiant en Wolfgang, Doki Dulicki l'avait envoyé sur Jimmy bandelette tandis qu'il s'occupait des trois autres en un seul coup. Une fois débarrassé d'eux, il était retourné auprès du Grand Méchant Loup, peut-être pour s'enquérir de sa santé ? Après tout il avait l'air de l'avoir envoyé sans trop réfléchir sur l'ennemi. Heureusement, le ténébreux n'avait rien du tout, Doki aurait-il visé juste ? Décidément il était plein de surprises. Mais le plus étonnant était que ce n'était non pas Wolfgang qui semblait en mauvaise posture mais bien Jimmy bandelette, l'un des hommes forts du Boss. Celui-ci n'avait pas fait long feu face aux crocs acérés de Wolfgang qui l'avait blessé mortellement au cou, précipitant la fin de sa vie. Bien sûr Doki n'avait pas vu grand chose de la scène, il s'était d'abord retourné pour se débarrasser des trois et le temps qu'il revienne jusqu'à son compagnon le mal était déjà fait. Si en plus le Moojuu avait buggé entre temps il y avait peu de chances qu'il soit au courant de ce qui s'était passé. Il était là, droit comme un i, regardant son ami essayer de maintenir en vie le pauvre Jimmy qui n'avait pas fait le poids face à la bête qui sommeillait en Wolfgang et qui, tout à coup, avait resurgit comme un espèce de mécanisme de défense naturel qui avait été fatal à l'homme de main du fameux Boss. Doki ne bougeait pas, il observait la scène, placide. C'est au moment où il était acquit que Jimmy ne se relèverait pas que l'homme-chien décida de se diriger vers Wolfgang. Ce dernier c'était retourné sans regarder le Moojuu dans les yeux, était-ce le fait d'avoir tuer un homme qui l'accablait ou la crainte que l'on voit son regard inhumain ? Sans doute un peu des deux. Doki, peut-être conscient de la dureté de ce moment évita de parlé de la mort de Jimmy, choisissant un autre sujet.

"Tiens popom... Tu as fait tombé ça tout à l'heure... Hein ? Oh ! Mais... !" Doki regarda dans la main qu'il tendait à son ami : il n'y avait plus rien ! Comment était-ce possible ? Les avaient-il fait tombés ? Il regarda ensuite Wolfgang avec un air un peu gêné et puis..."Oh ! Mais elles sont là, popom..."

En fait Wolfgang les avaient déjà : il venait de les reprendre avant que Doki ne s'en rende compte alors qu'il les avaient dans les mains quelques instants plus tôt. Le Moojuu avait l'air très surpris, il se gratta la tête en regardant de droite à gauche comme s'il venait de voir un tour de magie devant lui, alors qu'il n'avait probablement pas fait attention au moment où Le Grand Méchant Loup avait reprit son bien. Ce dernier avait d'ailleurs félicité le chien au cigare, exprimant sa surprise mais le Moojuu se contenta de hocher de la tête... Ou peut-être qu'il était encore en train de chercher comment les lunettes avaient pu arriver aussi vite sur le nez de son propriétaire.

Doki avait aussi remarqué que Wolfgang était blessé, même s'il avait retiré les couteaux qui s'étaient plantés sur son torse il devait quand même souffrir un peu. Finalement le choix de l'envoyer sur Jimmy Bandelette n'était peut-être pas si judicieux mais au final lui comme le ténébreux étaient débarrassés de ces affreux criminels et nul doute que le reste de la bande allait vouloir les retrouver une fois remis sur pieds. Surtout en apprenant qu'un des leurs avait été tué. C'était d'ailleurs ce que fit remarquer Wolfgang à Doki, qui acquiesça silencieusement avant de prendre la fuite... A contre sens ! Décidément il ne faisait jamais rien comme les autres celui-là. Ah ! Il avait enfin compris que c'était pas la bonne direction, se redirigeant vers son allié... à qui il tandis quelques bandages. Peut-être que c'était pour ça qu'il avait prit l'autre sens finalement. Il y avait plusieurs boîtes avec des bandages de là où il venait. En effet, Wolfgang était blessé et s'il continuait à saigner ça pouvait très vite devenir compliqué pour lui. Les deux hommes sortirent enfin du restaurant par la porte de derrière, croisant un camion qui possédait les mêmes produits que Jimmy et Robby avaient tout à l'heure avec les autres hommes louches. Par ailleurs Wolfgang proposa soit de passer par les égouts ou soit passer par les toits. Puisqu'il fallait prendre une décision rapidement puisqu'ils risquaient d'être poursuivit, Doki, qui avait l'habitude de ne pas voir plus loin que le bout de son nez comme on dit, fit le choix évident à ses yeux, il regarda Wolfgang et lui répondit avec beaucoup de sérieux.

"Prenons par les égouts, popom."

Il y avait justement une bouche d'égouts juste à quelques mètres du camion, et vu que Doki n'avait pas levé la tête c'était pour ça qu'il avait fait ce choix. Sachant le temps compté, le Moojuu enleva rapidement le couvercle à mains nues qui devait pourtant être bien fermé au sol. Le couvercle roula le long de la ruelle, fonçant dans une voiture dont le conducteur, surpris, sorti de sa voie pour foncer sur le trottoir, cela fit sursauter un chat gris qui passait à côté sur le trottoir, ce dernier entama un sprint de plusieurs mètres avant de bondir en... Oh mais attendez ! J'ai déjà écris un truc comme ça dans un autre topic ! Passons... Maintenant qu'ils pouvaient s'échapper par les égouts, Doki décida de passer en premier et, sans hésitation il sauta dans le trou... Quand soudain ! Il ne sentit pas ses pieds toucher le sol ? Qu'est-ce que c'était que cette sorcellerie ? Le Moojuu commençait à s'affoler et... Ah oui, nan mais j'ai compris. En fait notre pauvre ami est tellement large qu'en voulant passé par le trou il est resté coincé, voyant la moitié de son corps pendre en bas tandis que le haut restait à l'entrée de la bouche d’égouts. Voilà ce qui arrive quand on mange trop sans se soucier du reste. Bref, cette situation affola un peu plus Doki, qui tenta d'appuyer sur le sol avec ses mains pour se sortir de là mais il était bien coincé. Malgré tout il restait silencieux avec une simple grimace sur son visage montrant la difficulté qu'il avait à se sortir de là. Finalement, avec un peu plus d'efforts il se releva, réussissant à ramener le reste de son corps sur la voie. Il se releva, regarda Wolfgang et lui fit par de son choix.

"Prenons par les toits, popom."

Il avait dit cela avec un tel sérieux... Comme si le mec ne venait pas de se foutre la honte à resté coincé dans le trou sans arriver à passer complètement de l'autre côté. Mais Doki était comme ça, il passait rapidement à autre chose, il indiqua d'ailleurs avec son index le camion et fit comprendre que celui-ci permettait d'atteindre le toit du bâtiment d'à côté, beaucoup plus bas. Il fit la courte-échelle à Wolfgang en le faisant passer par dessus pour qu'il atteigne ensuite le toit, puis il grimpa à son tour avec ses propres moyens, galérant un peu en hésitant à prendre d'abord appui sur son pied droit ou son pied gauche. Une fois en haut il retrouva Wolfgang sur le toit. OK ils auraient pu y aller par la voie des airs, Doki en était capable mais il ne savait pas si son ami pouvait le faire aussi. Et puis il avait peut-être oublié qu'il pouvait le faire... Quoi qu'il en soit ils se retrouvèrent sur le bâtiment d'à côté qui était mitoyen avec un autre légèrement plus haut mais qui leur permettait quand même d'y accéder en grimpant. Ils continuèrent donc leur progression en visitant les toits.
Le Grand Méchant Loup
avatar
Demon
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1030

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Sam 30 Sep 2017 - 15:34
Les deux canins étaient parvenus à se tirer d'une bien mauvaise situation, Doki étant en réalité beaucoup plus puissant et vif qu'il ne le laissait à penser, mais désormais il leur fallait encore semer les malfaiteurs qui allaient certainement se lancer à leurs poursuites. Toutefois, couvert de sang, Wolfgang ne souhaitait pas courir à travers des rues fréquentées par des inconnus, car il attirerait certainement trop l'attention sur lui et il voulait éviter d'avoir encore à faire à la police. Deux choix se posaient devant eux pour pouvoir sortir sans trop se faire voir : passer par les égouts labyrinthiques et puants, ou passer par les toits qu'il faudrait escalader. Les égouts étaient certainement plus sûrs puisqu'ils n'y croiseraient personne, mais c'était aussi très inconfortable, surtout pour leurs odorats sur-développés. Ce fut pourtant ce choix là que fit Doki.

Aussitôt, le grand toutou retira la plaque d'égout et se laissa tomber à l'intérieur, ses jambes passèrent mais pas son ventre qui se retrouva bloqué ! Comprenant rapidement la situation, Wolfgang se précipita vers lui et appuya avec ses deux mains sur la tête de Doki pour essayer de le pousser vers l'intérieur.


"Alleeez ! Rentre là-dedans !"s'exclama t-il en poussant sur la tête du pauvre chien dont le visage affichait une expression contrariée.

Finalement, Doki appuya sur ses mains contre le sol pour essayer de se hisser vers l'extérieur et se sortir de là, mais il était également bloqué dans ce sens là ! Wolfgang changea sa tactique et, au lieu de pousser sur le haut de la tête de Doki pour tenter de l'enfoncer, il le tira par les épaules de toutes ses forces. Le sol autour de la plaque d'égout se fissura légèrement et le contour du trou circulaire s'effrita juste suffisamment pour laisser passer le corps du grand dadais, grâce aux efforts combinés de Doki et Wolfgang.
Doki fit comme si de rien ne s'était passé malgré le ridicule de la situation, et décida finalement de passer par les toits. Il fit la courte échelle à Wolfgang qui s'en servit pour se hisser sur le toit du camion, bien que cela était inutile puisqu'il était capable de faire des bonds très longs et très hauts bien qu'il ne sache pas comment voler. Une fois sur le toit du camion, WOlfgang aida Doki à se hisser à son tour, puis ils escaladèrent le toit du restaurant, et continuèrent leur ascension sur les toits.

Ce fut à ce moment là que le boss et quelques hommes de main survivants quittèrent le restaurant. Ils regardèrent autour d'eux rapidement pour retrouver leurs traces, lorsque le boss les repéra sur les toits.


"Sur les toits !" s'exclama t-il.

Ils les visèrent avec leurs pistolets et tirèrent à plusieurs reprises dans leur direction, mais les cibles étant en mouvement, elles n'étaient pas évidentes à toucher et aucune balle ne toucha l'homme-loup.
Rapidement, Doki et Wolfgang atteignirent le bout du toit, et il fallait sauter par dessus une ruelle pour atteindre le toit en face, il fallait faire un saut d'environ 5 mètres de long. Wolfgang prit un petit élan de trois mètres, puis bondit vers l'avant, effectuant un long saut, qui lui permit d'atteindre l'autre côté sans trop de difficulté. Il se retourna ensuite vers Doki. Le chien géant avait témoigné d'une très grande force un peu plus tôt, mais son aspect de gros chien benêt laissait à penser qu'il n'était peut-être pas très agile. Serait-il capable de sauter par dessus la ruelle ? Wolfgang ignorait qu'il savait voler. L'homme loup se retourna donc vers lui et lui demanda :



"Ça va aller ?"



[HRP : désolé pour l'attente, je n'avais aucune inspiration pour ce post, et j'ai eu une sorte de blocage psychologique à cause de la crainte de faire un mauvais post, mais bon j'ai fini par me forcer. x)
En tout cas, ton dernier post m'avait beaucoup fait rire. ]
Doki Dulicki
avatar
Moojuu
Masculin Age : 101
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Ven 6 Oct 2017 - 1:42
Les toits ? Oui, les toits. C'était une bonne option pour fuir si bien sûr on aimait l'escalade et il était difficile de savoir si Doki appréciait ce genre d'activité. Avec son air pataud et sa corpulence, qui ne lui avait d'ailleurs pas permis de passer par les égoûts, le géant chien était sans doute plus intéressé par passé sous terre, malgré les odeurs nauséabondes qui ne manqueraient pas de titiller son odorat très développé. Mais si Doki avait fait ce choix en premier c'était plus parce qu'il était bien souvent du genre à ne pas voir plus loin que le bout de son nez, ou plutôt son museau, qu'autre chose. Oui, on ne pouvait pas affirmer que le Moojuu avait pour le coup fait preuve de beaucoup de réflexion. De plus, le duo allait très vite être poursuivis par le gang et il était évident que dans cette situation il fallait choisir une solution le plus rapidement possible. La plus judicieuse des possibilité n'était pas forcément celle à laquelle on pensait en premier et ça, que ce soit Doki ou quelqu'un d'autre ça ne faisait aucune différence.

Escalader les toits n'avaient pas été difficile ni pour Wolfgang ni pour Doki. Enfin, un peu plus pour le dernier nommé qui, il fallait bien le reconnaître avait hésité à prendre appui avec son pied droit ou son pied gauche avant de s'élancer. Notons tout de même que dans toute cette histoire, le finalement très sympathique méchant loup avait prêté main forte à son compère canin. Il n'en n'avait peut-être pas forcément besoin mais toujours est-il que les deux hommes purent se rendre sur le toit. Un toit qui était assez horizontal, heureusement pour eux. Cela faisait penser à ces bâtiments à l'américaine où l'on pouvait distinguer la ville du haut de ce genre de bâtiments. Bref, nos deux héros étaient en train de fuir à toute jambes le danger qui les guettait. Oui, parce qu'il ne faisait aucun doute qu'après avoir malencontreusement tué Jimmy bandelette, le gang dont il était l'un des membres les plus importants voudrait sans doute avoir la peau des deux canins. Encore plus qu'au départ. La situation n'était en effet plus du tout comparable à celle qui avait vu cette histoire débuté. Non, il n'était plus question d'une petite place volée par inadvertance par le pauvre Moojuu au terrible Tony sandalette. L'heure était grave pour nos deux héros, il était certain que le gang n'allait pas les laisser filer après ça et les semer ne serait pas chose aisée... Et il ne valait mieux pas qu'ils se fassent rattraper.

Très vite, sans doute alerté par tout le grabuge qu'avaient causé les deux fugitifs, le gang se mit rapidement à leur poursuite. Repérés sur les toits, qui visiblement n'étaient pas le meilleur moyen de quitter les lieux discrètement, les balles fusèrent en leur direction, le Boss et ses hommes tirèrent sans se retenir sur les deux anciens prisonniers. Bien heureusement, les deux canins étant loin et en mouvements, ils ne furent pas touchés par les balles, et quand bien même ç'aurait été le cas, il y avait peu de chances que Doki ou Wolfgang en souffrent étant donné leurs capacités surhumaines qui leur conféraient une résistance bien supérieur à celles des humains. Mais les problèmes étaient loin d'être hors de porté, deux des malfaiteurs s'étaient rendus sur les toits, c'était Johnny et Jacky qui, armés, continuaient de tirer alors que leurs cibles fuyaient en courant. Cependant, comme dans tout les films d'action un minimum stylé il leur fallu sauter d'un toit à un autre alors qu'ils se retrouvaient en bout de course. Doki freina son élan avec ses pieds qui rappèrent le sol, il arriva tout au bout, un peu déséquilibré, manquant de peu de tomber bêtement de là. Il regarda le vide, sans que son visage de dévoile une quelconque expression. Il fallait sauter, sinon ils allaient être rattrapés. Mais il y avait bien cinq mètres entre les deux toits. Le Moojuu s'arrêta pour se gratter la tête, l'air de réfléchir alors que la situation devenait préoccupante mais alors qu'il attendait de prendre une décision il senti un mouvement sur son côté gauche, il tourna la tête et vit Wolfgang s'élancer sans se poser de questions. Ce dernier arriva facilement sur l'autre toit et demanda à son compagnon si ça irait pour lui, sans doute inquiet de savoir s'il était capable de réaliser la même prouesse.

"Ah ben oui, moi ça va très bien popom !!"

Lui répondit-il en lui faisant coucou avec la main. Mais il fut très vite remis dans le feu de l'action, et c'était le cas de le dire car les coups de feux ne passèrent plus très loin de lui. Il sursauta, regarda derrière lui, puis regarda de nouveau Wolfgang. Il prit une inspiration, fit quelques pas en arrière et s'élança en direction de l'autre toit mais sa façon de faire était étrange. En effet, il avait prit une certaine position qu'on prends parfois pour plonger dans la piscine, vous savez la bombe, avec les bras entourant les jambes près du corps. Ce choix étrange sembla pourtant fonctionner puisque Doki avait l'air de pouvoir arriver sur l'autre toit. Sauf qu'au dernier moment il chuta, ce qui ne fut pas très étonnant vu la façon qu'il avait choisi de s'élancer. Mais il ne tomba pas dans le vide, non... Il percuta carrément le rebord du bâtiment d'en face, celui-là où se trouvait Wolfgang donc. L'impact fut telle que cette partie là explosa carrément, l'homme-chien traversant le sommet de l'immeuble pour se retrouver dans la pièce juste en dessous du toit. Une fois encore, le Moojuu avait tout cassé sur son passage, par chance il n'y avait aucune victime puisque l'appartement était vide actuellement mais à son retour le propriétaire serait sans doute bien embêté. Couché et sous les débris, Doki se releva rapidement en se grattant la tête, il regarda en direction du toit, où devait encore être Wolfgang malgré qu'un bout du sommet ait été détruit, il mit ses mains de chaque côté de sa bouche pour se faire entendre.

"Eh !! Dis ! Rien de cassé ?" Le Moojuu, lui, semblait en pleine forme, juste un peu poussiéreux. Mais soudain un clic se fit entendre, suivit d'une voix qu'il connaissait.

"Il suffira d'une étincelle !♪ "

C'était Johnny, qui pour le coup faisait bien sûr référence à l'étincelle qui se créerait au moment où il appuierait sur la gâchette, signifiant qu'il était prêt à tirer. Celui que Wolfgang avait mis hors d'état de nuire tout à l'heure tenait en joue le Moojuu, dans son dos. Mais comment était-il arrivé là ? Eh bien comme tout les membres du gang ou presque il avait une spécialité et la sienne était les sauts, qu'il maîtrisait à la perfection. Il avait d'ailleurs gagné plusieurs concours de sauts à la perche ou de 110 mètres haies et bien qu'il n'était pas du niveau de Pascal Martinot-Lagarde il était plutôt doué dans le domaine et ça lui avait permis de se retrouver là en un rien de temps. Il était même recordman du lancé de gazinière en une minute, qui s'élevait à 42 unités mais bon ça on s'en fout parce que ça n'a rien à voir en fait. Johnny commençait à s'énerver alors que Doki était toujours de dos.

"Putain vous avez buté Jimmy bande de salauds ! On était les Double J ! Putain de merde je vais faire quoi moi maintenant ? Me mettre en duo avec l'autre Jacky ? Vous faites chi... "

Alors qu'il semblait prit d'émotion, n'ayant pas encore appuyé sur la détente, Doki profita de ce moment pour se retourner et infliger un violent Stogie Punch en pleine face de Johnny, qui s'était laissé déconcentré et ne pu finir sa phrase. Le pauvre homme voltigea sur plusieurs mètres avant d'être éjecté de l'appartement, passant par le trou qu'avait formé  Doki en arrivant jusque là. Johnny tomba donc du dernier étage, pour ce qui était vraisemblablement son dernier saut... Le Moojuu ne s'attarda pas sûr ça et s'exclama en direction de Wolfgang.

"Attends je te rejoins !"

Doki se mit à courir en direction de la porte d'entrée pour sortir de l'appartement, il n'avait même pas attendu une réponse de Wolfgang et était parti sans réfléchir. Il courait assez vite, tellement qu'il défonça la porte en allant tout droit, ne prenant pas la peine de l'ouvrir. Il avait décidé de rejoindre le ténébreux mais arrivera-t-il à le retrouver ? Son sens de l'orientation pouvait lui jouer des tours. Sur le toit du bâtiment d'où ils venaient se trouvait Jacky, qui les avait poursuivit avec Johnny avant de s'arrêter là, et avait sans doute vu toute la scène. Il n'avait par contre pas osé sauter, lui.

"Euh... Bon, euh... Bah moi je vais faire le tour, hein !"
Le Grand Méchant Loup
avatar
Demon
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 576
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1030

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Dim 8 Oct 2017 - 17:59
[HRP : Excellent poste comme d'habitude, j'ai encore bien ri. ^^ ]

Comme à son habitude, Doki sembla répondre à côté de la plaque lorsque Wolfgang lui demanda si ça irait pour lui, pour en fait savoir s'il serait capable de sauter par dessus la ruelle comme il venait de le faire. Le chien humanoïde répondit qu'il allait très bien, et ce malgré le danger de la situation vu qu'ils fuyaient des types qui les arrosaient. Encore que s'ils étaient en train de les arroser avec de l'eau, ça aurait été, mais ce n'était pas le cas. Wolfgang et Doki se faisaient canarder.
Puis Doki prit un peu d'élan et sauta, en se recroquevillant et en entourant ses bras autour de ses jambes. Wolfgang haussa un sourcil en le voyant faire. Curieuse façon de sauter, mais pourquoi pas après tout ? Sauf qu'il se rendit compte que la trajectoire du chien le faisait aller tout droit dans le mur ! Le Méchant Loup se pencha vers l'avant, au bord du toit, pour tenter d'attraper Doki afin de l'empêcher de tomber, mais n'y parvint pas, sa main se referma à quelques centimètres du col du chien. Le géant percuta alors de plein fouet le haut de l'immeuble, créant un gros trou dans le mur tout en faisant s'écrouler une partie du toit sur lequel le Loup se trouvait. Ce dernier faillit tomber également mais fit rapidement un bond en arrière pour éviter de justesse la chute.

Puis, Wolfgang vit Johnny faire à son tour un magnifique saut pour se retrouver juste derrière Doki qui venait de se relever et de demander à son acolyte s'il n'avait rien de casser.


"Derrière toi !" s'exclama t-il.

Mais trop tard, Johnny avait armé le chien de son arme en la pointant sur le chien désarmé (oups, j'avais déjà fait ce jeu de mots plus tôt dans le sujet). Johnny était vraiment très triste de la mort de son pote Jimmy car ils formaient les double J.


"Mec, c'est moi qui ai tué ton pote, alors prends t'en à moi plutôt !" s'exclama héroïquement Wolfgang.

Mais ça ne servit à rien car Doki donna un puissant coup de poing sur le gangster et le fit passer à travers le trou qu'il avait lui-même créé plus tôt. Johnny fit une grande chute mais fort heureusement pour lui... il tomba dans une benne à ordures et survécu sans trop de blessures !

Son acolyte Jacky affirma qu'il allait faire le tour car il n'osait pas sauter. Doki, quant à lui, demanda à Wolfgang de l'attendre le temps qu'il le rejoigne, mais au lieu de sauter ou d'escalader, il décida de faire le tour et se précipita dans le couloir.
Wolfgang, qui tenait toujours les bandages que Doki lui avait donnés, se dit qu'il valait peut-être mieux se cacher dans l'immeuble plutôt que de rester sur les toits. En plus, ça lui permettrait de panser ses plaies et de changer de vêtements, les siens étant couverts de sang.


"Attends !" s'exclama t-il mais Doki était déjà parti en courant.

Wolfgang sauta à son tour dans l'appartement où s'était trouvé Doki juste avant et partit à sa poursuite. Il passa par la porte que Doki avait défoncé à l'instant pour arriver dans le couloir et... disparu !

*Merde, où il est passé ?*

Aucune trace de Doki ! Est-ce qu'il avait trouvé la porte donnant sur les escaliers qui menaient au toit ? Où bien avait-il pris une autre porte ? Wolfgang traversa le couloir en courant, prit les escaliers menant au toit et les grimpa quatre à quatre en espérant y trouver Doki. D'un coup d'épaule, il défonça la porte du toit et balaya les alentours du regard. Personne ! L'homme chien avait dû se tromper de chemin ! Wolfgang redescendit à l'étage du dessous et s'écria pour l'appeler :

"Doki ? T'es passé où ?"

Soudain, des sirènes de police s'approchèrent : les coups de feu avaient dû effrayer des gens qui avaient probablement alerté la police, sans parler du raffut que Doki avait fait en défonçant une partie de l'immeuble !
Puis, un bruit d'ascenseur se fit entendre : au rez-de-chaussée, quelqu'un venait d'appeler l'ascenseur, s'agissait-il de Jacky qui avait fait le tour ? Ou le propriétaire de l'appartement détruit par Doki ? Ou bien quelqu'un qui n'avait rien à voir ?
Au même moment, plusieurs personnes quittèrent leurs appartements en se précipitant dans le couloir, suite au bruit causé par la destruction d'une partie du toit et du mur de l'immeuble. Certains d'entre eux poussèrent des cris de stupeur en voyant Wolfgang, couvert de sang.


"Qu-qu'est-ce qui s'est passé ?"

"Vous allez bien ?"


Wolfgang leva les mains pour les rassurer et sourit amicalement.

"Je n'ai rien, tout va bien, ne vous en faites pas !"

"Mais... Ce n'est pas votre sang sur vos vêtements ?"

"Heu... en partie."


Sa réponse créa la panique parmi les habitants de cet étage puisque Wolfgang venait d'avouer qu'une partie du sang qui le couvrait n'était pas de lui, ce qui pouvait signifier qu'il avait fait du mal à quelqu'un d'autre.

"Oh mon dieu, c'est un meurtrier !" s'exclama l'un d'entre eux.

Aussitôt, un grand gaillard super costaud vêtu d'un uniforme militaire plaqua Wolfgang au sol. Il avait des cheveux courts en brosse, coiffure typique du militaire.


"C'est bon j'le tiens !" s'exclama t-il.

"T'as pas choisi le bon étage pour commettre un crime mon pote, je fais partie de l'Armée Royale depuis 10 ans, j'ai été entraîné à gérer ce genre de situations et à maîtriser les crapules dans ton genre !"

"Mais enfin ! Ce n'est pas moi le méchant de l'histoire, cette fois..."
Doki Dulicki
avatar
Moojuu
Masculin Age : 101
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   Ven 13 Oct 2017 - 23:47
(Merci ça fait plaisir ^^)

Ce qu'on pouvait dire c'était que quand on mettait Doki sous pression, chose qui n'était déjà pas évidente à réaliser, il savait réagir vite. Oui, avec rapidité mais... Pas forcément de la meilleur des façons. Sous ses airs de type tout mou il pouvait avoir un sacré punch (le Stogie Punch en l’occurrence) et agir de façon très bourrin au final. Johnny pourra en témoigner, lui qui était tombé du dernier étage suite à l'attaque de l'homme-chien. Au moins il était débarrasser de lui, et si la manière laissait à désirer on pouvait au moins dire qu'elle était efficace. Fidèle à lui-même le Moojuu en costard ne s'était pas plus préoccupé de celui qu'il avait failli envoyer directement au cimetière. Oui, par chance Johnny avait atterrit dans une benne, et contrairement à Wolfgang Doki n'aura pas du sang sur les mains, du moins pour le moment. Mais d'ailleurs, si Dulicki agissait parfois de la sorte cela voulait dire qu'il avait sans doute dû mettre fin à des vies lui aussi. Il était fort probable qu'un tel scénario soit déjà arrivé.

Doki était brusquement sorti de l'appartement dans lequel il avait atterrit après avoir fracassé une partie du toit et courra dans les couloirs. Mais il se rendit très vite compte qu'il ne savait pas vraiment où aller. Il n'avait pas pensé que Wolgang pouvait le rejoindre et avait foncé un peu sans penser au reste. Bref, il prit un escalier et se dépêcha comme si le temps était compté. Qu'est-ce que cela voulait dire par rapport à son état d'esprit ? S'était-il finalement attaché au Grand Méchant Loup ? En si peu de temps ? C'était une possibilité. A vrai dire, si Doki paraissait comme quelqu'un de simple et que parfois il démontrait le contraire, il fallait remarquer que le Moojuu n'avait pas de mal à faire confiance à quelqu'un sans vraiment connaître vraiment la personne. Il l'avait fait maintes fois et ça pouvait très bien se retrourner contre lui. L'autre jour, avec Isabella, qui n'était en réalité pas Isabella mais une sorte de tueur en série, ça aurait bien pu se terminer plus mal. Wolfgang n'avait donc pas eut de mal à s'attirer la sympathie du grand benêt, même s'il avait fait tout de même un très beau geste pour cela en essayant de lui sauver la vie, ce qui n'était pas rien. N'oublions pas non plus que le mystérieux toutou avait cette phrase qui laissait perplexe : Veux-tu être mon ami ? Et si tout ce que l'homme-chien recherchait finalement, n'était autre qu'une amitié ? Mais revenons-en plutôt à notre histoire. Doki était arrivé à l'étage suivant et il... Attendez un instant ! L'étage suivant ? Mais il était au dernier étage tout à l'heure comment pouvait-il... ?

"Vite, vite ! Oh, encore un escalier popom !"

Doki s'était arrêté l'espace d'un instant pour placer ces quelques mots. Il se dépêcha ensuite et prit l'escalier suivant qui menait... A l'étage inférieur ! Mais merde à la fin ! Il faut toujours qu'il fasse les choses à l'envers ! Le grand benêt était descendu plutôt que de monter ! Comment pouvait on se tromper sur un truc pareil ? Du coup il continuait sa descente, ne manquant pas de bousculer quelques habitants de l'immeuble qui lui crièrent après mais apparemment il n'y avait rien pour lui faire comprendre sa maladresse. Il dévalait les escaliers à toute vitesse, puis soudain il entendit les sirènes des policiers. Il s'arrêta donc au moment où il était à un autre étage du dessous et regarda par la fenêtre : les voitures des forces de l'ordre venaient de s'arrêter près de l'immeuble. Une équipe se dirigea vers celui dans lequel les deux canins étaient, sans doute intrigués par l'état du dernier étage qui avait été endommagé par le Moojuu. Doki ouvrit la fenêtre et tenta de voir un peu mieux ce qui se passait.

"Qu'est-ce qui se passe... Qu'est-ce que... Mais qu'est-ce que je fais ? Pourquoi je cours déjà ?" Il sembla troublé, sa perte de mémoire récurrente venait à nouveau de se manifester. Il semblait totalement perdu, presque apeuré même si ça se voyait pas tellement sur son visage. Il regardait dehors et avait le sentiment d'être en danger, ce devait être terrible comme sensation, de devoir courir pour fuir sans savoir quelle était la menace. Mais soudain, grâce à sa vue ultra développée notamment il repéra un des hommes des gangsters, c'était Tony sandalette, qui semblait rester en retrait depuis l'arrivée des flics mais malheureusement il repéra Doki. Ce dernier sembla retrouver la mémoire et rentra la tête à l'intérieur en voyant le tueur se diriger à son tour vers le bâtiment."Ah oui... Wolfgang ! Zut !"

Heureusement les pertes de mémoires n'étaient souvent que passagères et Doki semblait de nouveau se souvenir de tout. L'homme-chien voulu remonter, se souvenant miraculeusement que son ami était situé en haut. Il fallait qu'il aille le rejoindre, il était blessé et il lui avait dit qu'il irait le retrouver. Mais à ce moment là il entendit les pas de plusieurs hommes, la police était déjà là.

"Eh vous ! On ne bouge plus !!"


Sans doute trouvant le Moojuu un peu louche alors qu'il était recouvert de poussière, l'agent tenait en joue l'homme-chien qui se contenta de mettre les mains en l'air sans rien dire. Zut, le voilà coincé avec la police, comment allait-il expliquer tout ça ? L'inspecteur et ses deux acolytes s'approchèrent de lui, c'est alors que Doki attrapa celui qu était le plus près de lui, le frappa au ventre et l’assomma en l'envoyant contre le mur. L'inspecteur tira mais son bras fut agrippé par Doki ce qui lui fit louper sa cible. Tenant l'agent il s'en servit pour frapper l'autre policier qui tomba dans les escaliers. L'inspecteur étant plutôt coriace, il donna du fil à retordre à Doki. Alors qu'il était sur son dos et tentait d'immobiliser l'homme-chien, ce dernier décida de tomber en arrière, la tête du policier cogna contre le sol et fut lui aussi assommé. Un peu désorienté et à quatre patte par-terre, le Moojuu repéra un objet sur le sol. Cela ressemblait à un calepin, il le prit et découvrit un très joli emblème en l'ouvrant : c'était l'insigne de l'agent Smith, le policier qu'il venait d'assommer. Doki se releva en gardant l'objet, le trouvant cool. Il remonta finalement les escaliers à la recherche de Wolfgang. Rapidement, il réussi à le retrouver. En même temps il avait plus de chances de le rejoindre en prenant la bonne direction. Mais le ténébreux n'était pas seul, il y avait du monde et notamment un énorme colosse qui semblait vouloir du mal au Grand Méchant Loup. Il fallait réagir.

"Attendez un peu ! Je suis l'agent Smif." Il sorti le badge qu'il avait piqué un peu plus tôt au policier. En fait c'était écrit Smith et non Smif mais bon, il poursuivis."C'est l'homme que nous recherchons. Je m'occupe du reste, circulez !"

C'était un véritable coup de maître ! Doki avait finalement bien certaines capacités intellectuels. Le Moojuu prit l'épaule de Wolfgang et l'emmena avec lui en se dirigeant vers l'autre escalier."Passons par l'autre escalier c'est plus sûr, popom..." En effet, il y avait des escaliers des deux côtés du bâtiment car il était assez grand et il valait mieux pas que Doki revienne sur ses pas sinon il risquerait de tomber nez-à-nez avec la police, avec qui il venait de rencontrer quelques soucis. En plus les gangsters allaient sûrement venir les chercher à un moment donné, peut-être en étant plus discret. D'ailleurs qui avait prit l'ascenseur ? Tony ou un autre membre du gang ? La Police ? Et est-ce que quelqu'un allait découvrir la supercherie de Doki ?
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Attention ça va refroidir !!   
 
Attention ça va refroidir !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Attention, araignées qui tuent ..
» Missive a l'attention de l’Archevêque Bénédictus
» Fais attention à ta vie... {Etoile Bleue - Nuage Froid - Nuage du Zénith}
» ATTENTION => diffuseur d'huile essentiel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Restaurant-