Partagez | 
 

 Wonderland [PV. Sid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 55
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Wonderland [PV. Sid]   Mar 25 Juil 2017 - 23:46
Kym était revenue pour des prunes. Lorsqu’elle avait pointé le bout de son museau, Sid n’avait pas cherché à comprendre et l’avait une fois de plus téléporté. Cette fois, elle se retrouvait encore plus loin que la dernière fois.

Elle soupira, balayant une mèche de ses cheveux rouges de devant son visage. À peine eut-elle le temps de soufflé qu’elle trouva Sid téléporté près d’elle. Cette dernière se tourna vers lui et remarqua directement son état assez pittoresque.

- T’en fais pas trésor, on va te trouver de quoi soigner ça.

Ses yeux pleins de tendresse atténuèrent son expression de tueuse vorace qu’elle avait juste avant cela. Kym s’approcha de Sid et passa le bras de ce dernier autours de ses épaules afin de le soutenir. Il était quand même bien amoché, et elle préférait lui porter assistance que de le délaisser. Il était très important à ses yeux. Ils avaient tous les deux besoin de repos après…

- Cette magnifique tuerie m’a mise de bonne humeur, je vais nous trouver un nid douillet pour nous reposer !

Cette dernière lui adressa un grand sourire, dévoilant ses canines de féline. Ils se dirigèrent ensemble dans Satan-City, passant par les ruelles peu fréquenté et les toits des maisons ou immeubles.

Cette dernière repéra un grand hôtel avec sa vue perçante. Il y avait des militaires partout qui patrouillaient. Cette dernière se posa derrière l’hôtel qu’elle avait repéré en compagnie de son compagnon.

- Je vais rentrer grâce à mon don d’invisibilité. Une fois que j’aurais trouvé une chambre qui me convient, je te ferais signe par la fenêtre. Peu importe ce qu’on aura prit dans l’hôtel, ça sera aux nom de couillons qui auront payé la chambre, donc on pourra en profiter.

Cette dernière lui adressa un clin d’oeil, le laissant là tout en reculant. À mesure qu’elle reculait, son corps devint invisible, et la dernière chose que pu voir Sid fut le grand sourire carnassier de sa partenaire.

Lorsqu’elle fut à l’intérieur, elle se dirigea directement vers l’infirmerie et vola des produits désinfectant et des bandages, de quoi rafistoler Sid. Elle transportera tout cela durant tout son « voyage » dans l’hôtel, bien sûr.

La première étape de son amusement dans cette « foire » gratuite, c’était la musique. Kym rentra, ni vue ni connue grâce à son don. Personne ne la remarquait et elle en profita pour pirater le système de l’hôtel, du moins la diffusion de musique. Elle était douée pour le bricolage et pour pirater des bordels du genre, alors elle en profitait. Cette dernière diffusa alors une musique qui lui plaisait dans tout l’hôtel, et comme cette musique était relativement délicieuse, personne ne trouva ça suspect.



Comme pour le Der Freischütz, cette musique semblait transporté Kym dans des contrées lointaines… là où la guerre et les tueries faisaient rage. Ce qui l’animait, ce qui la faisait vibrée.

Elle fermait les yeux et dansait au rythme de la musique qu’elle faisait joué dans tout l’hôtel. Personne ne la voyait, personne ne la savait ici. Elle en profitait pour balancer des trucs dans la gueule des clients, mettre des mains au cul en faisant porter le chapeau aux hommes aux alentours. Kym ressemblait à une danseuse du ventre orientale lorsqu’elle rentrait dans sa transe mortelle, tantôt dansant entre les clients, tantôt les taquinant en profitant de son invisibilité.

Elle commençait à se déshabiller à mesure qu’elle avançait, balançant ses fringues déchiquetées par le précédent combat dans des corbeilles. Nue et dansant toujours au rythme de cette somptueuse mélodie, elle montait les étages.

Étage 1.

Quatre enfants tués par étouffement, deux par strangulation, deux noyés dans l’eau. Elle était adossée au mur et gloussait dans son fort intérieur en voyant le désarroi des parents et leurs crises d’angoisses.

Elle mis fin au calvaire des parents en les égorgeant avec l’un des couteaux qu’ils avaient utilisé pour manger quelques minutes auparavant.

Étage 2.


Elle se tordait littéralement de rire alors qu’elle venait de pendre une femme sans lui briser la nuque. La femme en question se tordait dans tous les sens, sans comprendre quelle force invisible l’avait pendue. Au bout de plusieurs longues minutes d’agonie, accentuant l’excitation de Kym, elle rendit l’âme.

Quelques minutes plus tard, un adolescent rentra dans la pièce. Kym lui enfonça des fils électriques qu’elle avait arraché au mur directement dans la bouche lorsqu’il l’ouvrit pour tenter de crié. Le pauvre garçon tomba sous le coup du choc électrique, raide mort.

Étage 3.


Elle venait d’ouvrir un bambin en deux, d’un seul geste très précis. Avec un sécateur qu’elle venait de matérialiser avec son chakra. Elle admira le bébé coupé en deux, une coupe horizontale nette et sans bavure. Elle tourna les deux « parties » dans tous les sens pour observer l’intérieur de cet être très petit, alors que sa mère était bâillonnée et assise sur le lit, en face de la scène.

Enfin, bâillonnée et pas que. Kym lui avait complètement arraché la peau du dos de ses longues griffes et en avait fait des confettis, qu’elle lança d’ailleurs de joie après avoir réussie la découpe parfaite du bébé.
La vétérane de guerre se retourna pour faire fasse à la mère du bambin. Elle l’examina un moment avec une lampe torche, aveuglant la femme en larmes et en pleine crise. Ses mains avaient été attaché dans son dos. Ses paumes étaient transpercée par un seul gros os de Kym, qui maintenaient ses mains bien collées entre-elles.

Observant ses pupilles rouges et dilatées avec une grande intention, elle décida d’utiliser un briquet afin de faire chauffer les pupilles de sa victime, jusqu’à ce qu’elles fondent sous la chaleur trop haute de la flamme.
Elle laissa la jeune femme mourir d’hémorragie après lui avoir ouvert le thorax en forme de croix, puisqu’elle avait vu qu’elle portait une croix en pendentif. Mourir de douleur et de chagrin… mais aussi d’horreur. Et d’incompréhension, car personne ne pouvait voir Kym physiquement tant qu’elle restait camouflée via son don.

Ooh.. douce mélodie..


Étage 4.

Elle débarqua dans une chambre où deux humains copulaient. Elle les regarda un moment, dos au mur, les bras croisés. En fait, elle imaginait comment les tuer de façon suffisamment excitante. De quoi avait-elle envie ce soir ? Leurs corps lui plaisait, et c’était l’endroit idéal pour qu’elle s’installe cette nuit avec Sid.
Cette dernière, sans gêne, s’avança vers le couple en plein acte. Elle matérialisa un cintre avec son chakra, discrètement, l’enduisant de vaseline qui traînait près du lit. Aussi vite cela fut fait, aussi vite avait-elle enfoncé le fameux cintre dans l’anus de l’homme qui chevauchait jusqu’ici gaiement sa partenaire, en référence à un film avec Christian Bale.

Un os transperça la gorge de l’homme, l’empêchant de crié sur le coup. Quant à la femme, ce qui arrivait eut à peine monté à son cerveau, qu’elle aussi se retrouvait bouchée ! Enfin… Kym lui enfonça un god dans la gorge pour la faire taire, et venait de matérialisé une tronçonneuse dans ses mains à la suite - silencieuse car elle marche au chakra - et assez petite pour pouvoir la rentrée directement dans le vagin de la femme. Elle la découpa de l’intérieur de la sorte, rependant du sang partout sur son propre visage et corps, lequel était nu depuis tout à l’heure.

Cette dernière gloussa comme une dératée, fière de son plan. Elle découpa en très petit morceaux les corps des deux individus. Sans outils, juste avec ses ongles et ses canines. Elle prit soin de vider les corps de leurs sang dans la baignoire de la chambre, juste avant de les réduire en miettes. Elle rangea les morceaux dans des sacs mélanger à de la viande bovine et balança le tout dans un compartiment qui balançait les déchets directement dans les poubelles de l’hôtel.

Elle ne changea pas les draps.

Alors qu'elle allait prévenir Sid, elle eut une sorte de malaise. Un long frisson parcouru sa colonne, et son regard se plongea dans le vide un moment.

* Gilean... *

Elle leva les yeux vers le ciel à travers la fenêtre. Son regard changea littéralement alors qu'elle pensait à lui. Il la voyait, n'est-ce pas ? Il l'observait. Elle sentait le lourd regard du Boss sur elle. Mais il n'était pas le Boss avec elle, il était...

Elle sera les poings et décida d'ignorer ses sentiments.

Kym se mit à la fenêtre et se rendit visible. Elle ouvrit la fameuse fenêtre et fit de grands signes à Sid afin qu’il la rejoigne.

Une fois à l’intérieur, elle l’attendait avec ses produits désinfectants et ses bandages afin de pouvoir le soigner comme elle le pouvait.

- Désolée d’avoir été si longue, mais je suis toute excitée avec les tueries que nous avons déjà faite… je n’arrive pas à me satisfaire totalement ! C’était plus fort que moi, il fallait que je tue encore. Et puis l’odeur du sang de ces deux-là est fruitée et revigorante… j’ai fait un bain avec leur sang, on devrait en profiter lorsque tu seras d’humeur, trésor.

La léoparde était redevenue adorable et serviable. Avec le regard tendre qu’elle avait envers Sid, on n’aurait jamais pu la soupçonnée de tels actes… si délicieux. La musique raisonnait toujours dans sa tête… et leurs cris aussi.
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Jeu 27 Juil 2017 - 20:30
Dans les tribunes du tournoi, le pseudo Tenkaichi Budokai, Sid Zikerbana avait bien morflé. Il n'y avait rien d'étonnant à ça dans la mesure où il s'était attaqué à plusieurs personnes d'un coup. Le pire c'était que d'autres individus s'étaient ramenés, comme si ça ne suffisait pas. Les gens diront qu'il l'avait bien cherché. Sans doute. Le Moojuu ne se plaignait pas de son sort, il s'en fichait pas mal de se recevoir des coups, à force de combats il avait fini par s'y habituer et presque apprécier cela. La preuve qu'il n'avait pas peur de se faire du mal pour arriver à ses fins, puisqu'il s'était infligé lui-même le coup de grâce. Un coup de grâce, qui, tout de même, lui avait permis de se sortir de ce mauvais pas. En effet, à lui tout seul et avec seulement Kym en renfort, aussi fort soit-elle cela n'aurait jamais suffit. Sid était un fou mais son but dans la vie c'était de tuer, de détruire, d'être le cauchemar de ceux qui croisaient sa route et en mourant il ne pourrait plus le faire. C'était inacceptable ! Le doberman se devait de rester en vie afin de supprimer celles des autres. Il avait pu le faire au tournoi mais il gardait un goût amer de cette expérience. En effet, il n'avait pas assez... Tuer ! Qui étaient ces pauvres imbéciles qui se permettaient de se mettre en travers de son chemin pour l'empêcher de subvenir à ses besoins de meurtres ?? Simplement des nouvelles cibles que Sid Zikerbana avait inscrit sur sa liste. S'il les revoyait un jour, il les tuerait, sans aucune pitié.

Sid s'était foutu un grand coup pour s'envoler très haut dans le ciel afin d'échapper à d'éventuelles poursuivants, mais ce coup l'avait aussi mit K.O. Il vola sur plusieurs kilomètres en étant inconscient jusqu'à ce qu'il retombe, se fracassant contre le mur d'un vieil immeuble. Il retomba par terre après avoir rebondit sur une de ces énormes poubelles qui traînaient souvent dans les ruelles. Toujours évanoui, il ne remarqua pas tout de suite la présence de Kym, qu'il avait ramené avec lui dans cette zone. Habile était le sabreur, qui avait téléporté sa partenaire pile à l'endroit où il avait atterrit pour qu'ils se retrouvent tout les deux là où il le désirait, à l'abri des éventuels poursuivants. Lorsqu'elle lui parla, le son de sa voix le réveilla un peu. Par terre il ouvra un œil et tenta d'articuler quelques mots.

"Ghfg...  Jgrumfff... Je... Frungchhh..."

Il était très fatigué et le fait même de parler lui était pénible. Son œil se referma et il... Roupilla ! Sid était trop crevé, il avait besoin de se reposer mais il sentit son corps se soulever, ce n'était pas de sa propre volonté : c'était Kym qui venait de l'aider pour qu'il puisse marcher. Elle avait dû comprendre qu'il avait besoin de soins et il lui faisait confiance pour trouver de quoi le soigner, il n'était pas en état de le faire tout seul. Le fait d'être bougé le garda plus ou moins éveillé, il pouvait voir le sourire de la femme léoparde, mais il resta silencieux jusqu'à ce qu'elle le laisse contre le mur d'un grand hôtel, le temps qu'elle aille chercher des bandages. Sid en profita pour pioncer alors qu'elle commençait à faire des siennes dans l'hôtel. Visiblement elle n'avait pas eu autant à se dépenser contre les abrutis du tournoi, elle était pleine d'énergie !

Alors que Sid avait commencé à roupiller, adossé au mur de l’hôtel, Kym la renégate avait entamé un massacre des plus morbide. Hommes, femmes et enfants qui passaient sous ses griffes en payaient le prix fort et succombait quelques instants après avoir rencontré la Moojuu qui semblait prendre un malin plaisir à tuer et torturer les pauvres innocents qui n'imaginaient pas un seul instant en venant ici que leur heure était venue. Le style de la femme léopard était plus marqué par la cruauté que son compatriote d'un certain point de vue. Sid, lui était aussi extrêmement violent, et les mots étaient faibles, mais il ne s'amusait pas avec les corps qu'il tranchait, il les découpait aussi simplement, avec une brutalité extrême, certes, mais sans fioritures. L'incarnation du mal qu'était le doberman avait une soif immense de meurtre, tout ce qui l'intéressait c'était de sentir les pauvres âmes quitter leur corps. Après cette description, évidemment, on comprends que le doberman ne vaut pas mieux que sa partenaire, il était peut-être même pire. Combien avait-il tuer de gens jusqu'à présent ? Trop, beaucoup trop et pourtant cela ne lui suffisait pas, loin de là, il avait un trop-plein d'énergie qui le guidait toujours à assouvir son désir, qui ne semblait jamais s'estomper. Une fois réveillé, nul doute que Sid Zikerbana allait encore frapper.

Une petite musique s'était fait entendre, pas de quoi réveillé Sid, bien que ce dernier avait dû faire un rêve musical avec celle-ci. L'homme-chien se réveilla plusieurs minutes plus tard, il se sentait beaucoup mieux, le repos lui avait fait du bien, mais il était toujours dans un piteux état. Lorsqu'il émergea de son sommeil, le sabreur regarda autour de lui, un peu hagard, comme on pouvait l'être après avoir dormi. Il resta quelques temps dans cette position, lui qui était toujours à bouger dans tout les sens avait besoin d'un peu de répit. D'ailleurs ça faisait bizarre de le voir comme ça, tout calme. Puis, il entendit une fenêtre s'ouvrir, il regarda en haut : c'était Kym qui lui faisait signe de venir. Le doberman soupira puis se leva, avec un peu de difficulté et en grognant. Il s'envola ensuite jusqu'à l'étage où l'attendait sa partenaire, puis il entra par la fenêtre. Droit comme un i, il regarda la pièce mais surtout... Il sentait l'odeur du sang. Silencieux, il écouta Kym lui parler, apparemment elle s'était amusée comme une folle ici. Sid soupira, il jeta un regard sur sa gauche et vit une table, il mit un grand coup de pied pour débarrasser ce qu'il y avait dessus et posa son postérieur dessus, en croisant les bras.

"L'idée de mêler mon sang aux leurs ne me dit rien... Je vois que tu t'es bien amusée. Ces abrutis étaient trop faibles pour toi. Dommage, j'aurais aimé être de la partie. Tss ! Ces idiots des tribunes du tournoi, ils me le paieront cher ! Je les tuerais..."

Sid grogna, il était plein de colère mais ce n'était pas le fait d'avoir dû battre en retraite qui l'énervait, non, il se fichait pas mal de jouer à savoir qui avait la plus grosse, qui était le plus fort. Ce qui l'embêtait c'était de ne pas en avoir liquider un ou deux. Ça, ça le démangeait grandement. En attendant, Sid était toujours blessé, il avait un peu reprit de l'énergie mais il avait encore ses blessures, était-il trop fier pour demander de l'aide ? Kym le connaissait, elle savait qu'il n'avait pas très bon caractère.
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 55
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Ven 28 Juil 2017 - 12:06
Sid était grognon, et Kym jubilait à l'idée de le taquiner encore plus. Elle savait qu'il était particulièrement violent d'habitude - et encore plus lorsqu'il était dans cet état là. C'était jouissif pour cette dernière que de s'imaginer l'embêter encore un peu plus, histoire de le voir s'énerver: elle l'a toujours trouvé encore plus sexy comme ça !

Cette dernière pansait les blessures de son compagnon en l'écoutant râlé. Il était forcément agacer de ne pas avoir pu terminé son combat. Ou plutôt ne pas avoir pu combattre contre des individus respectables. En effet, tous ces cons dans les tribunes s'étaient ramené à plusieurs, à croire que les deux Moojuu à eux seuls les terrifiaient. Cette idée fit jubiler machiavéliquement Kym dans son fort intérieur: ils avaient l'air de couard à être si nombreux face à deux ennemis seulement ! Aucun honneur n'allait être érigé à leur mort, à ceux-là !
La Cruelle, un surnom qu'on lui avait donné au delà de son statut de renégate assumé, était en effet ce qui lui allait le mieux. Pourtant, la cruelle s'occupait de Sid comme s'il était un Dieu, elle le servait toujours parfaitement bien. Elle tenait à lui plus qu'à sa propre vie. Depuis tout ce temps où ils avaient traîné ensemble, fait des massacres ensemble, et surtout se divertir ensemble dans ce monde de fou, il ne faisait aucun doute que Kym se sacrifierait pour sauver la vie de Sid.

Et pourtant, elle n'avait à aucun moment cacher la bague qu'elle avait au doigt. Le gros "$", la bague représentative des dirigeants de Stinger Industry. Jamais elle ne voudrait la cacher, même pas à Sid.

- Avale ça, ces machins sont apparemment très utile pour se revigorer. Il parait que ça fait l'effet d'un gros coup de boost, tu m'en diras des nouvelles.

La compagne de Sid lui fit prendre un senzu. En effet, ils en avaient acheté, c'était l'occasion de tester les effets apparemment incroyable de ces petites choses.

- Ces lopettes ont voulu nous attaqué à plusieurs, je ne crois même pas que l'un d'entre-eux en vaille le coup en combat singulier.

Elle eut un petit rire moqueur. Cette dernière s'assura que les blessures de son conjoint étaient bien désinfecter et recouverte de bandages, puis se redressa. Kym était parfaitement nue depuis un moment maintenant, mais elle s'en fichait. Sid l'avait déjà vu sous tous les angles depuis un bail... d'ailleurs, il ne l'avait effectivement plus vu nue depuis très longtemps. Mais ce n'était qu'un détail à ses yeux, la nudité.

- Il reste un tas de gens à tuer dans ce lieu si tu as besoin de te défouler. Ou sinon tu peux aussi venir te défouler sur moi.


Kym disait ça naturellement. Sans gêne et même avec un petit sourire qui laissait dire qu'elle appréciait d'avance sa réponse, qu'elle quelle soit. Le taquiner était son point fort, que ça soit sur ça ou sur d'autres choses.

Elle ouvrit les valises des deux ex-"habitants" de cette chambre. Elle vola quelques conneries précieuses: des bijoux surtout, tout ce qui brillait et qui avait réellement de la valeur. Cette dernière trouva un débardeur et un short qu'elle pourrait enfiler lorsqu'elle aurait décidé de s'habiller de nouveau, ce qui lui convenait parfaitement. S'encombrer de trop de fringues, ça la gavait.

- Puisque tu n'es pas d'humeur à batifoler dans leur sang, je vais y aller toute seule, gros malin !

Cette dernière lui tira la langue d'un air joueur et taquin. Kym alla dans la salle de bain et trouva des écouteurs, ainsi qu'un appareil pour écouter de la musique. Cette dernière s'installa dans le bain remplit de sang des deux humains qu'elle avait prit plaisir à déglinguer, avec les écouteurs dans les oreilles.

Elle ferma les yeux et imagina la guerre... les guerres. Celles qu'elle avait pu vivre sur Baelfire, les vraies grandes guerres. Là où elle torturait à volonté ceux qui disaient être des putains de pacifistes. Ces guerres où elle choppait des polymorfistes en leur faisant subir des châtiments bien pire que la mort... Cela l'excitait intérieurement de façon très agréable. Comme ces tueries qu'elle venait de perpétuer dans l'hôtel.

Alors qu'elle se détendait en barbotant dans le sang, quelqu'un frappa à la porte. Cela dit, seul Sid pouvait entendre ce bruit, puisqu'elle, elle savourait sa détente en musique...
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Dim 30 Juil 2017 - 20:42
Bien posé sur la table qu'il venait de débarassé d'un grand coup de pied, Sid se laissa soigner par la belle femme léopard. Le Moojuu était rarement patient, d'ailleurs on voyait son pied, dont le bout touchait le sol, bouger frénétiquement en attendant d'avoir tout ses pansements. A peine rétablit que le voilà déjà plein d'énergie. Sid était un être assez incroyable qui semblait être toujours dans le besoin de bouger dans tout les sens, de faire chauffer ses muscles sans répit. Il n'y avait qu'en l’assommant ou lorsqu'il dormait qu'il était calme, et encore. Kym eut ensuite fini de lui mettre ses bandages, elle lui montra un senzu et le lui fit avaler. C'est vrai, ils avaient acheté ces trucs là avant d'aller dans les tribunes de ce pathétique tournoi. C'était le moment de tester les pouvoirs de cet aliment étrange. Sid croqua le haricot et l'avala rapidement. Quelques instants plus tard, il était comme neuf ! Il se releva d'un coup, sentant toute sa folle énergie parcourir son corps. Il ricana, sautilla même sur place. Puis, il regarda Kym en cherchant dans une de ses poches, il y trouva un senzu qu'il donna à sa partenaire.

"Merci Kyyyyym ! Mais je t'en rends un, alors, j'avais oublié que j'en avait sur moi. Je t'avoue que je ne connaissait pas avant que tu m'en parle alors ça m'est sorti de la tête ! Kihihi hihi hihi !!" Le doberman sautilla une nouvelle fois sur place, puis il s'arrêta subitement en se regardant dans le miroir qu'il y avait dans la chambre. Il se tourna vers Kym et lui parla."Hey ! Mais ces bandages ne servent plus à rien maintenant !! Tu l'as fais exprès avoue ! J'ai l'air d'une momie... Mais ce n'est pas pour me déplaire kaha haha hihi hihi !!"

Sid sautilla de nouveau en se déplaçant dans la chambre, il sorti même l'un de ses sabres et fit des mouvements avec, pétant par la même occasion une lampe qu'il y avait à côté du lit. Il avait cassé l'objet mais n'y porta aucune importance, même pas un regard. Le doberman ne se souciait jamais des biens matériels, hormis ses sabres rien n'avaient de valeur à ses yeux, il ne gardait jamais de choses inutiles avec lui. Le sabreur était content d'être de nouveau en pleine forme, il s'arrêta de gesticuler dans tout les sens un instant en fixant Kym pendant quelques secondes, semblant ruminer légèrement. Bien sûr le corps nu de la léoparde lui plaisait beaucoup mais à ce moment là ce qu'il se disait c'était qu'elle n'était vraiment pas comme les autres et qu'elle était toujours au petit soins avec lui. Après toutes ces années rien n'avait changé, elle était toujours la même. De tout les êtres vivants de l'univers, elle était vraiment la seule personne qu'il tolérait et c'était sans doute parce qu'elle arrivait à le supporter. Ils étaient pareils tout les deux. Sid était vraiment content de l'avoir retrouvé, elle était bien l'unique être dans ce monde qu'il accepterait bien de protéger. Tout les autres ? Rien à foutre ! L'enfer leur était promis, et il avait bien l'intention de jouer le diable.

"Tu as raison, ils ne valaient pas le coup... Mais si je les recroise je me ferais un plaisir de les découper en morceaux !"

Kym avait dit qu'il pouvait se défouler sur elle, mais ce n'était pas son intention, il n'allait pas faire de mal à sa précieuse partenaire. Elle lui dit qu'elle pouvait sans doute trouver des cibles ailleurs dans l'hôtel, il acquiesça, c'était ce qu'il avait prévu de faire. Il était reconnaissant envers sa partenaire pour lui en avoir laissé un peu. Elle aurait très bien pu tout garder pour elle mais ce ne fut pas le cas. La soif de meurtre démangeait Sid qui commençait à se dandiner. Kym annonça qu'elle allait se mettre dans le bain de sang qu'elle avait fait tout à l'heure. Ce n'était pas une façon de parler, elle avait vraiment fait un bain du sang des deux malheureux qui avaient prit place dans cette chambre. Soudain, quelqu'un toqua à la porte, les oreilles de Sid se redressèrent, alerté, il tourna la tête en direction de celle-ci, puis regarda Kym avant de tourner de nouveau son visage vers l'entrée.

"Ooooh ! Ne me dis pas que c'est mon cadeau qui est arrivé !?"Il s'empressa d'ouvrir la porte, où, il découvrit un homme un peu pâle qui eut du mal à lui adresser la parole, il fallait dire que Sid était assez impressionnant physiquement avec sa taille, sa musculature, ses bandages de momie... Et puis il avait dû voir des atrocités avant d'arriver là alors il devait être choqué.

"Euh... Ex... Excusez-moi ! Je cherche deux de mes amis, ils étaient supposés se trouver dans cette chambre... Euh... Est-ce que..."

"NON !"

Frrut ! Ce fut le bruit de la lame de Sid lorsqu'il transperça l'homme sans attendre qu'il ai terminé sa phrase, il remonta même son sabre jusqu'à la tête du gars avant de retirer son arme. Un de moins, déjà. Et, ça faisait combien de temps que Sid était rétabli ? Seulement quelques minutes. Le sabreur quitta la chambre d'hôtel, marchant sur le cadavre, il fonça dans la chambre d'en face en détruisant la porte d'un coup de pied et là... Personne ! Il péta le mur d'à côté, et là il y avait du monde. Une femme et un enfant : un coup d'épée et un puissant coup de poing qui fit passer le plus jeune par la fenêtre. Sid bondit de cette même fenêtre, sautant dans le vide il planta son arme dans le mur pour ralentir sa chute, à la fenêtre d'en bas il frappa avec ses pieds pour dégommer le plexiglas. Cette fois, un couple et deux bides éventrés pour le prix d'un coup. Il sorti de cette chambre par la porte en la taillant en V, il parcouru les couloirs, constatant que Kym avait déjà fait le ménage ici et là, il descendit alors un peu. En dessous il tomba nez à nez avec un vieux en fauteuil roulant, poussée par une femme, sans doute sa fille. Ils se dirigeaient vers l'ascenseur quand Sid décapita la pauvre demoiselle, il ricana et prit le contrôle du fauteuil en le guidant dans les escaliers où il balança le vieux. Ce dernier dégringola, se tuant dans sa chute. Sid ricana de plus belle, il remonta et trouva plusieurs personnes, qu'il élimina chacune leur tours : égorgés, éventrés, décapités, les solutions étaient multiples et Sid les utilisa tour à tour. Il remonta jusqu'à la chambre où se trouvait Kym, il entra et se retrouva dans la salle de bain. Le Moojuu rangea son épée dans son dos, croisa les bras en se tenant contre le mur. Il s'était un peu défoulé ça lui faisait du bien.
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 55
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Lun 31 Juil 2017 - 15:08
La léoparde savourait les musiques de la guerre, les musiques de l’enivrement. Elle se connectait à internet grâce à l’appareil qu’elle avait volé et écoutait des mélodies à vous en faire froid dans le dos… et pourtant si jouissive à son ouïe fine ! Cette dernière se détendit et fit une rétrospective sur les derniers événements. Le fait d’avoir retrouvé Sid lui mettait le coeur en joie, son esprit se retrouvait dans cette harmonie perpétuelle avec ce dernier, et son âme dansait de bonheur en se retrouvant proche de lui. La militaire avait retrouvé sa vie d’antan à ses côtés et se retrouvait comblée, mais…

Pourquoi il y a t-il toujours un « mais » ?

Kym ouvrit les yeux d’un coup. Alors qu’elle était en pleine détente, le visage de Gilean lui « parasitait » l’esprit. Il n’était pas réellement un parasite dans son coeur et dans la manière dont elle le considérait, cependant il n’avait de cesse de la tourmenté alors qu’elle ne voulait plus penser à tout ça. Elle ne voulait pas penser à ces foutus sentiments à la con inutiles. Tous ça, ça a toujours été un ramassis de connerie pour rendre les gens dépendants à d’autres, pour nous rendre faible. Kym pensait toujours que l’amour était juste une sorte de « propagande » formatée pour que les gens soient gaga et se détournent des véritables bonnes choses de la vie.

Pourtant, ça lui arrivait en ce moment, et cela la rendait verte de rage. Elle aimait Gilean, elle aimait Sid. Impossible que ça soit de la même manière : aucun amour n’est le même. Parmi l’océan de diversité des amours probables que l’on ressent envers les autres, ces deux amours étaient pourtant les plus forts qu’elle avait pu connaître dans sa vie, et faire un choix était pire que la mort à ses yeux.

Son regard perdu dans le néant semblait pouvoir percer le temps et l’espace. Kym avait elle aussi l’impression de pouvoir voir Gilean malgré la distance entre-eux, elle avait l’impression de vivre à travers lui, où qu’il puisse être. Une fois de plus, elle serra les poings tellement fort qu’elle s’en fit saigner les paumes des mains. Ses ongles de prédateurs s’étaient enfoncé dans la peau fine de cet endroit, galvanisant sa rage de ne pas pouvoir lutter contre des sentiments dont elle n’était pas l’investigatrice.

Ce qu’elle ne contrôlait pas la rendait faible, elle détestait ce ressenti. Celui d’être accablé par des sentiments incontrôlables.

Elle se redressa dans son bain, et à ce moment-là, Sid apparu pour s’adosser au mur. Kym profita de cette « intrusion » pour divertir son esprit sur autre chose. Cette dernière quitta alors le bain. Le sang dégoulinait le long de sa fourrure, la faisant frisonner d’une excitation certaine. Elle retira ses écouteurs et balança l’appareil pour écouter de la musique plus loin.

- Alors, satisfait de ta balade ? Dit-elle tout en vidant la baignoire ensanglantée. Je peux sentir d’ici tes poils hérissé par l’excitation de la chasse. Ça te rends encore plus désirable et sensuel ! J’adore te voir dans un tel état !


Cette dernière lui adressa un sourire dévoilant ses canines. Elle remonta de nouveau dans la douche afin de se rincer de tout ce sang qui résidait sur son corps nu. Par la suite, elle sortit de la baignoire, se sécha et attrapa quelques produits moussant. Cette dernière fit remplir la baignoire de nouveau, - après l’avoir nettoyée avec des produits désinfectants – mais cette fois avec de l’eau, à laquelle elle ajouta des produits de « relaxation » et de nettoyage pour le corps.

- Viens avec moi, ma « momie », il est l’heure pour mon toutou chéri de prendre son bain !

Elle le tira par le poignet assez violemment, d’un air joueur, en le poussant littéralement dans le bain.

Kym s’esclaffa alors qu’elle venait de mettre de la mousse sur la tête et le museau de Sid, le faisant ressembler à un pseudo « père Noël », cet espèce de vieillard absurde qui est censé gâté les enfants gentils.

Ce gros con de père Noël n’avait en attendant pas besoin de venir apporter quoi que ce soit aux deux Moojuus, qui se faisaient leurs cadeaux eux-même en détruisant tout ce qui avait un semblant de bon… sans même réellement le vouloir, c’était juste marrant de tuer les gens faibles et affolés, ceux qui n’ont même pas la présence d’esprit de se rebeller ou du moins, d’avoir un minimum de courage pour leur faire face.

- Que ferons-nous demain, mon cher et tendre ? Où que l’on aille, j’ai au moins une certitude : des bouts de connards démembrés vont volé en symbiose avec la musique qui hantera mon esprit à ce moment-là ! Hmmm ~ Elle ferma les yeux un moment, emporté par ces pensées enchanteresses. Il me tarde de violer l’intimité d’autres mortels, dans tous les sens du terme ! J’aimerais épier des créatures inoffensives et contempler l’incompréhension dans leurs yeux lorsqu’elles souffriront ! Huhuhu ! J’aimerais d’ailleurs tant retrouvé la chevrette…

Elle pensait à Toriel, évidemment. Cette drôle de femme ressemblant à une Moojuu sous quelques aspects avait attiré Kym.

Le regard grognon de Sid qui devait à présent, de nouveau, s’être installé sur son visage, amusa d’autant plus la militaire. Ce qu’elle appréciait plus que tout était de l’énerver, de le taquiner, de le voir mécontent, tout ça pour son bon plaisir. Bien sûr, elle ne tolérait pas que quelqu’un d’autre inflige cela à Sid. Il était à elle comme elle était à lui depuis des lustres, et comme ils le savaient l’un l’autre : ils étaient un « couple » unique, ne pouvant que se tolérer entre-eux. Kym ne se voyait pas pouvoir vivre une vie chaque jour aux côtés d’une autre personne sans finir par la zigouiller : Seul Sid lui avait montré qu’ils aspirait aux mêmes désirs qu’elle dans sa vie de chaque jour. Avec lui, il n’y avait aucune embrouille banale, aucune dispute pittoresque de ces gens qui vivent des vies rangées.

Seule l’orgie, l’opulence du sang et de la violence, le règne de la guerre les intéressaient.
Kym s’était probablement fait emmenée dans le bain par Sid, sinon elle était venue d’elle-même dans ce dernier avec son air sarcastique sur la figure.

Tout en frottant énergétiquement le dos de son conjoint – tout en étant pourtant face à lui, mais elle arrivait à atteindre son dos – elle lui léchouilla la joue et se blottit contre son torse. De la mousse s’incrusta dans les cheveux et sur le visage de la Moojuu pendant son geste, mais ce n’était pas important. Elle ne prêtait pas attention à ce genre de trucs, tout ce qui l’intéressait en ce moment était de pouvoir à nouveau profiter de sa complicité avec Sid.

- Es-tu si jaloux que je partage ma couche avec d’autres personnes ? Kym le regardait avec des yeux scintillants de provocation. Sid n’était pas sans savoir qu’elle faisait ce qu’il lui plaisait à ce niveau comme sur le reste. Tu sais comme je suis, je prends ce qui me plaît, qu’ils soient consentant ou non ! Son sourire carnassier reprit le devant. Je te demande cela parce que si je remets la main sur la chevrette, je vais lui faire passer un quart d’heure de folie qui l’emportera au septième ciel… huhuhu.

Cette dernière s’imaginait déjà violé Toriel, c’était un fait. Cette dernière semblait s’amuser de l’impuissance de cette pauvre créature, tombant dans les pommes à cause d’un banal massacre. Pouvoir la violé jusqu’au plus profond d’elle apporterait satisfaction à la Moojuu, qui de toute évidence pense que ceux qui ne connaissent pas la réelle souffrance ne peuvent pas réellement sentir le poids du monde…. Mais quel amusement malgré cette moralité !
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Mar 1 Aoû 2017 - 18:01
Remis de ses blessures, Sid Zikerbana avait fait un carnage dans l'hôtel, de nombreuses victimes étant à déplorer, en plus de celles qu'avait faite Kym a renégate. Difficile de dire s'il y avait des survivants, probablement que oui, l'hôtel était tellement grand. Mais ne sachant pas si la tempête était passée ils étaient sûrement en train de se cacher ou peut-être même que certains avaient réussi à prendre la fuite. Des cibles en moins ? Pas de problèmes. Les deux Moojuus n'étaient pas là à compter le nombre de victimes qu'ils faisaient. Tout à l'heure en faisant son petit tour, le doberman avait simplement eu une envie immense de se défouler, et il avait tué, découpé, tout ce qu'il avait devant lui pour assouvir ce désir qui ne semblait jamais s'estomper. Heureusement pour l'humanité, le guerrier aux sabres avait apprit à se contrôler et il arrivait à s'arrêter de lui-même pour faire autre chose. Il était important pour un guerrier de savoir se stopper au bon moment, même si Sid semblait avoir constamment un surplus d'énergie à revendre. Le Moojuu s'était ensuite retrouvé dans la salle de bain où se baignait Kym. Il était aisé pour lui de la retrouver, il avait le flair d'un Moojuu et un bon sens de l'orientation. La léoparde, qui avait aussi senti sa présence, lui demanda s'il s'était bien défoulé.

"Oui, c'était jouissssiiiiffff  ! Mais tu sais comme je suis, j'ai toujours l'impression que ce n'est jamais assez..."

On pouvait en effet considérer cela comme une maladie, Sid avait toujours ce besoin insatiable de tuer. C'était très simple, chaque personne qu'il croisait, ou presque, subissait sa folie meurtrière. Peu de gens pouvaient s'estimer heureux d'être encore envie après avoir fait sa rencontre. Mais tout ça, Kym le savait déjà et le fait qu'elle soit souvent fourré avec lui prouvait à quel point elle était spéciale à ses yeux. Sinon, elle serait probablement déjà morte. Mais c'était aussi parce qu'elle était comme lui qu'elle lui survivait.

La guerrière avait vidé l'eau du bain, l'avait rincé et nettoyé bien proprement avec du désinfectant, ce qui laissait prévoir la suite des événements. En effet, pourquoi la Moojuu se donnait tant de mal à laver une pauvre baignoire alors qu'elle était habituée à tout casser ? Cela n'avait pas de sens, à moins qu'elle ait prévu de prendre un véritable bain, avec de l'eau, du savon, tout ça, en compagnie du doberman. Sid le comprit assez vite mais il fut quand même surpris lorsqu'elle le tira carrément jusque dans l'eau. Elle ne lui avait même pas laissé le temps d'enlever tout ses bandages, ni même ses épées. Mais fort heureusement, d'un geste vif il posa ses armes à côté de la baignoire, faisant par la même occasion preuve de toute sa dextérité. Il n'avait cependant pas eu le temps d'enlever ses bandages et ses habits. Il se retrouva tout mouillé, assit dans le bain les bras croisés avec son air grognon. Kym en profita pour lui faire une barbe de père noël avec la mousse du bain, ce à quoi il ne réagit absolument pas. Il se fichait pas mal de son apparence, il n'était pas le genre de gars à faire des efforts là-dessus. La preuve, il se baladait constamment torse nu, quelque soit l'endroit ou le temps qu'il faisait. Bon, le pelage très particulier des Moojuu lui permettait aussi cela mais Sid n'avait pas vraiment le sens de l'esthétique. Il était un vrai guerrier. Toujours assis dans la baignoire, il regarda Kym sans broncher, se contentant simplement d'un commentaire.

"Et ça t'amuses..."

Sid avait beau avoir mauvais caractère il ne piquait pas vraiment de colère. Il était très nerveux certes, mais c'était pour contenir son envie de tout casser, ce qui n'était pas le témoignage d'un sentiment de haine mais plutôt de sa pure folie, qui l'amenait à avoir envie de dégommer tout ce qu'il avait devant lui. Il n'y avait pas vraiment de sens à ça, c'était juste qu'il en avait envie. Kym avait ensuite décidé de s'occuper de laver Sid, ce dernier se laissa faire. En vérité il n'avait pas l'habitude de ces trucs là, prendre un bain était bizarre pour lui. Lorsqu'il avait besoin de se laver en principe il trouvait une cascade ou une rivière pour le faire. Il était un véritable Moojuu vivant à l'état quasi sauvage. Bref, il laissa faire sa partenaire en l'écoutant parler. Visiblement, une personne dans la brochette de vainqueurs qu'ils avaient rencontré au tournoi avait attiré l'attention de la femme léopard. Sid la laissa finir avant de lui répondre.

"Cette espèce de chèvre bonne à rien ? Je ne comprendrais jamais ta fascination pour ce genre de faibles qui ne sont bons qu'à mourir de mes sabres... Mais fais comme tu veux ! Demain ? Voyons voir... Demain... Un massacre ensanglanté, je crois ! Kihihi hihi haha haha !! Comme d'habitude quoi, je ne sais pas encore où nous pourrions aller mais le programme n'a pas changé."

Sid était quelqu'un qui procédait beaucoup à l'instinct, il avait rarement des plans où alors c'était quand il s'était décidé à tuer une personne en particulier. Cela lui était souvent arrivé, pour gagner sa vie, le doberman avait rempli les contrats qu'on lui donnait en éliminant des cibles... Et il lui arrivait aussi parfois de tuer son employeur parce que celui-ci ne lui plaisait pas ou juste par plaisir. Alors les lendemains, il s'en fichait un peu, il vivait au jour le jour. Mais peut-être que Kym avait des projets. Elle gardait en mémoire cette chevrette, qu'elle évoqua encore une fois alors qu'elle nettoyait Sid. La léopard demanda aussi s'il serait jaloux si elle partageait sa couche avec une autre personne. Sid grogna avant de donner une réponse.

"Jaloux ? Pfff... Tu fais ce que tu veux ! Mais tu sais comme je suis, si je croise quelqu'un qui sort de ton lit, je le découpe en milles morceaux ! KAHAHA HIHI HAHA HAHA !! Et sinon, tu es décidée à aller voir cette pauvre chèvre ? Tu veux qu'on y aille ensemble ?"

Bien sûr Sid n'aimait pas voir sa partenaire copuler avec d'autres gars ou même des filles, il n'aimait pas la voir être avec d'autres gens et s'éloigner de lui. Mais plutôt que de l'avouer il préférait prétendre que quoi qu'il arrive il tuerait n'importe qui tant que ce n'était pas la femme léopard. Ce n'était pas vraiment un mensonge mais, il y avait des chances pour qu'il accepte de ne pas tuer une personne parce qu'elle le lui avait demandé.
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 55
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Jeu 3 Aoû 2017 - 19:55
Les réactions constamment renfrognées de Sid donnait le sourire à sa partenaire. Cette dernière le regardait, lui et son air acariâtre: elle était bien consciente que seule elle pouvait " l'humilier " de la sorte, même si c'était pour rire. Elle savait que son statu auprès de Sid était privilégier, et qu'il finirait probablement seul sa vie si Kym n'était pas à ses côtés... seul jusqu'à la mort. Elle aussi aurait dû finir ainsi, seule face à la mort. Mais elle avait connu Sid, puis elle avait connu Gilean. Plus jamais elle ne pourrait se retrouver seule face à son "jugement dernier" en tant que mortel. Cela ne semblait pourtant pas la tourmenter... la vie, la mort, qu'est ce que ça peut bien faire ? Même là-haut elle continuerait de tourmenter des gens. Elle irait en enfer et retrouverait les personnes qu'elle admirait de son vivant, ceux qui ont perpétuer des guerres et des génocides, ceux qui aimaient aussi Wagner.

Cette pensée la fit sourire de plus belle, alors que l'air hargneux de Sid ne semblait jamais quitter son visage. Ses yeux s'adoucirent alors qu'elle pensa au jour de sa mort, et au fait qu'elle le laisserait possiblement seul. Peut-être qu'il finirait par trouver quelqu'un d'autre d'assez exceptionnel pour mériter de traîné avec lui, comme Kym a pu le faire durant toutes ces années... mais elle en doutait sérieusement.

Elle avait vu le chacal qu'il était dès le jour même où ils se sont rencontré. Kym avait dû se battre presque à mort contre lui pour obtenir l'approbation et le respect de Sid, qui avait bien failli la tué ce jour-là. Depuis cela, ils avaient été comme deux jumeaux inséparables.

- Je me souviens de notre rencontre. Elle savait que le sujet n'était pas ça, mais elle ne désirait pas répondre tout de suite au sujet de Toriel. Tu étais déjà un impitoyable cabot grincheux ! Hahaha, comme je t'ai aimé dès que je t'ai admiré en pleine action... sur le champ de bataille ! Tu étais comme ces espèces de légendes que certains peuples dépeignent sur des livres et des peintures... un genre de représentation d'une divinité, celle qui sème la violence. Et moi, j'étais la divinité cruelle... J'ai toujours imaginé qu'à nous deux, nous serions le tout d'un véritable Dieu, celui de la guerre.


Ces idées qui pourraient paraître sombre et totalement folle aux yeux des autres rendaient Kym gaga, intérieurement. Sid était son idole en quelque sorte, depuis le départ. Jamais elle n'avait rencontré un combattant plus brutal et cinglant que lui, et elle était tombé sous le charme de cet abrupt personnage au premier regard.

Elle avait dit cela tout en ôtant les vêtements de Sid et en les balançant un peu partout dans la salle de bain. C'était peu pratique de le laver alors qu'il était encore habillé, alors elle s'en était occupée.

Celle-ci ne sembla pas accorder beaucoup d'importance au fait qu'il soit nu: ils avaient passé un paquet d'années ensemble, elle avait déjà vu maintes fois le corps nu de son compagnon.

Enfin, ça faisait quand même très longtemps qu'elle ne l'avait pas vu sous cet angle. Pour une rare fois, Kym rougissait légèrement. Même si c'était léger, cela teintait sa fourrure d'une couleur rosacée qui lui était peu familière, alors ça se voyait forcément. Cela dit, elle était à l'aise, c'était juste.... juste quoi, d'ailleurs ?
Foutu sentiments, on y comprend jamais grand chose. Même quand on est sûr de savoir de quoi il s'agit, c'est faux.

Elle se contenta de continuer de le savonner comme si de rien n'était, comme à l'époque, comme s'ils n'avaient jamais été séparé du tout.

- Non ! La chèvre est mienne. Tu vas me la découpée à la moindre occasion ! Et surtout, dès que j'aurais des gestes trop proche envers elle... Kym avait dit cela en même temps qu'elle lavait les parties intimes de son partenaire, elle serra un peu son étreinte à ce niveau à ce moment précis en lui tirant la langue. Je te connais, ronchon !  Je veux cette chèvre pour disposer d'elle comme il me plaît, toi tu ne veux que faire couler son sang. Moi, je veux la torturé et violé son esprit innocent...huhu. Kym avait évidemment relâcher la petite pression qu'elle avait exercé sur les bijoux de famille de Sid depuis un moment, mais cette dernière s'amusait à le taquiner à ce niveau tout en continuant à lui parler. Tu es tellement adorable quand tu es jaloux ! Encore plus rouspéteur que d'habitude, mais justement, ça te donne un charme que les autres ne peuvent pas voir...

Kym avait fini de savonner son partenaire, et commença donc à se laver elle-même. Ses yeux attendris par les taquineries qu'elle lui adressait, et par l'amour inestimable qu'elle lui vouait, traduisaient pourtant une inquiétude: celle de savoir comment cela se passerait s'il rencontrait un jour Gilean.

Il était fort probable que Sid pète un plomb, déjà que ce n'est pas si difficile pour qu'il passe en "psycho mode". Kym préféra penser à autre chose et surtout pas à Gilean. Cette dernière se redressa légèrement et alla s'asseoir sur Sid, puisque la baignoire était grande, c'était une opportunité à saisir. Cette dernière colla ainsi son corps plein de mousse contre celui de Sid et se frotta à lui pour lui en foutre partout. Même s'il s'en fichait parce que c'était Kym, l'emmerder était toujours un plaisir pour la léoparde !
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Dim 6 Aoû 2017 - 20:04
Un moment de détente, c'était plutôt rare pour Sid, le Moojuu était habitué à partir dans tout les sens à casser tout ce qui bouge sans faire la moindre distinction. Là, il était dans un bain, avec Kym, sa très chère compagne qu'il n'échangerait avec personne et qui était sûrement la seule à pouvoir l'approcher de si près sans se faire entailler par ses sabres. Cela lui faisait du bien de se retrouver avec elle, de souffler un peu alors qu'il était constamment en mouvement. Mais il était évident que ce bougeon ne pourrait rester en place très longtemps. Il avait cette fâcheuse manie de vouloir toujours dépenser ce trop-plein d'énergie qu'il avait en lui en éliminant les personnes qu'il rencontrait ou bien en détruisant les bâtiment aux alentours. Cependant il appréciait quand même ce moment de calme avec Kym, chose qu'il ne pouvait pas faire avec tout le monde. Elle était sans doute la seule à pouvoir un peu l'apaiser.

Alors qu'ils discutaient et qu'il se laissait se faire laver par la renégate, celle-ci allant même jusqu'à le déshabiller petit à petit, elle évita dans un premier temps de reparler de la femme-chèvre qu'ils avaient rencontrés dans les tribunes du tenkaichi Budokai. Cette personne avait réussi à attirer l'attention de Kym mais elle ne s'arrêta pas aux paroles de Sid dans un premier temps, préférant évoquer leur passé commun. Oui, ils en avaient connu des combats tout les deux, des galères aussi, un peu tout ce qu'on peu retrouver sur un champ de bataille. Avec toutes ces histoires ils en avaient sans doute oublier des marrantes et des plus chiantes. Mais il était évident qu'ils n'allaient pas oublier le jour de leur rencontre. Sid, alors guerrier solitaire qui avait fini par tuer lui-même toute sa meute par simple désire de destruction, s'était retrouvé face à Kym quelques années plus tard, après avoir commis les crimes les plus atroces un peu partout dans la galaxie. Evidemment, son envie meurtrière ne s'était pas estompée, et en voyant la léoparde, probablement descendante du clan rival des belliqueux Moojuus de l'Ouest, son sang n'avait fait qu'un tour. Ce jour là, il avait blessé celle qui était la plus précieuse à ses yeux aujourd'hui, mais surtout il avait perdu le combat. En soi il s'en fichait pas mal de perdre ou de gagner un combat. Sa motivation ne résidait pas dans le fait de prouver qu'il était le meilleur, le plus fort de tous. Non, tout ce qu'il voulait c'était tuer, sentir son épée ou ses crocs se planter dans la chair et qu'au même moment l'âme de sa victime s'envole dans l'autre monde. C'était ça son kiffe, rien d'autre qu'une simple envie de meurtre. Et ce jour là face à Kym, il n'avait pas pu aller jusqu'au bout de son désir. Mais sans qu'il ne le sache, sans même qu'il ne le comprenne, un autre désir était né en lui et c'était pour cela qu'il avait fini par faire équipe avec elle. Il ne savait pas pourquoi il avait cette envie mais il ne cherchait même pas à le comprendre. Il était du genre à suivre son instinct, rien de plus.

"C'était le bon vieux temps..."

Il se contenta de dire ça en se demandant où elle voulait en venir. Il espérait qu'elle ne veuille pas lui faire faux bond, il s'était passé tellement de temps depuis leur dernière rencontre, elle avait peut-être d'autres obligations, d'autres projets. D'ailleurs il avait bien vu qu'elle avait une bague, mais il se sentait mal placé pour lui dire quoi que ce soit. Ceci dit porter ce bijou ne semblait pas la déranger pour déshabiller complètement un ancien compagnon de baston, qu'elle semblait d'ailleurs aimer contempler. Le doberman n'était pas moche à voir, il avait une musculature taillée pour le combat et quelques cicatrices ici et là, bien qu'avec sa fourrure cela ne se voyait pas. Il aimait aussi beaucoup contempler la renégate. En fait l'homme-chien ne s'intéressait pas beaucoup à tout ça, ce qui le faisait vibrer avant tout c'était le meurtre. Malgré tout il était un homme qui aimait les femmes, mais comme il appréciait avant tout tuer les gens il lui était difficile d'apprécier quelqu'un en particulier. Kym était bien la seule et il ne faisait aucun doute que si elle disparaissait de sa vie, il se retrouverait une nouvelle fois tout seul. C'était triste mais c'était probablement son Destin, il était un guerrier solitaire et devait vivre ses propres fardeaux tout seul.

Cette fois, Kym évoqua de nouveau la chevrette, elle n'était visiblement pas d'accord pour qu'il la découpe en morceaux, ce qui fit grimacer Sid. La léopard faisait parfois sa capricieuse à vouloir s'amuser avec des victimes pathétiques. C'était quelque chose que Sid avait du mal à comprendre, pour lui les choses étaient plus simples : tuer et tuer, rien de plus. Ce trait de caractère de sa partenaire ne déplaisait pas forcément au doberman mais il n'y voyait aucun intérêt et puis parfois ça l'empêchait de s'amuser. Le Moojuu aux poils noirs se retrouva alors dans une situation beaucoup moins agréable lorsqu'elle se permit de lui faire mal aux parties intimes en les serrant avec ses mains. Il poussa un cri alors qu'elle rigolait.

"Hey mais qu'est-ce que tu fais ? T'es malade ou quoi ?! Grrr..."

Sid n'avait pas apprécié, peu de mecs apprécierait en fait. Il n'y avait rien d'agréable à se faire broyer le parties de la sorte. Kym s'était retirée mais ensuite, alors qu'il allait sortir du bain, elle prit place sur lui et le colla en le taquinant. Tout ça commença à l'énerver. Il soupira un grand coup, l'attrapa par la peau du cou, derrière sa nuque, et la fit sortir du bain comme à un enfant. Il se leva à son tour et quitta la baignoire. Il attrapa une serviette et commença à se sécher, un peu agacé. Préférant passer outre plutôt que de péter un boulon, Sid s'adressa à Kym tout en se séchant.

"Et quels sont tes projets, à toi ? Hum ? Tu dois avoir des obligations j'imagine. Hormis te faire la chevrette, il y a sans doute d'autres gens qui t'attendent..."

Il avait dit cela en lui tournant le dos, faisant comme s'il n'en n'avait rien à faire mais il faisait allusion en fait à la bague qu'il avait vu, se doutant qu'un autre homme était dans sa vie. Il se demanda d'ailleurs quel genre de type il était, quelle serait sa réaction de la voir avec Sid, si c'était un homme bien qui prenait soin d'elle ou pas. Mais dans tout les cas, Sid Zikerbana avait prévu de le buter. Il connaissait son odeur désormais et l'avait mémorisée.
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 55
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Lun 7 Aoû 2017 - 0:23
- Petit joueur ! Je n’ai même pas serré fort ! Tss… les hommes et leurs parties…

Kym s’esclaffa de rire lorsqu’il l’attrapa par la peau du cou pour la sortir du bain. La poigne de Sid était ferme et lui faisait mal, mais son expression agacée lui plaisait. La Moojuu était une femme bizarre, elle aimait bien voir les gens qu’elle apprécie énervé : c’était un genre de jeu à ses yeux.

Il lui fit dos, visiblement toujours ronchon. Cette dernière fit mine de l’ignoré et se sécha le corps grâce à une serviette. Sa phrase ne la laissa pourtant pas indifférente, alors elle se tourna vers lui et arqua un sourcil.

- Des obligations ? J’en ai plus depuis un bail ! Quand j’étais à l’armée sur Baelfire, peut-être, mais cette époque est révolue depuis longtemps.

Kym ignora la suite des dires de Sid pour l’heure. Elle aimait bien faire ce genre de truc pour ressortir le sujet un peu plus tard, histoire de calmer la situation entre temps… puis de la rendre venimeuse une fois de plus, hahaha ! Ouais, même ça, ça l’amusait, alors que ce genre de truc de base n’est pas drôle. Mais la militaire est spéciale, vous le savez.

Une fois entièrement sèche, elle alla dans la cuisine. C’était son devoir de femme après tout – mdair. Cette dernière ne savait pas faire la bouffe, à part quelques plats exotiques bien particulier qui venait de Baelfire. Elle avait eut l’habitude de manger des rations, des trucs militaires dégueulasse, mais manger n’était pas ce qu’elle préférait. Dans ses années de jeunesse, Kym avait passé son temps à bouffer la poussière, essuyant ses erreurs et se faisant éclater par d’autres personnes de l’armée parce qu’elle était trop arrogante. Son seul but avait été d’un jour pouvoir, à son tour, surpasser toutes ces personnes, et notamment le chef suprême de l’armée. Toute sa vie, elle l’avait passé à se prendre des gifles monumentales pour ses échecs. Pourtant, elle n’avait jamais abandonné.

Heureusement pour elle – et pour Sid – il y avait des plats sous cellophane dans le frigo, des bonnes rations de viande cuisinées et des accompagnements pour se marier avec cela. Cette dernière sortie ce festin tombé du ciel et dressa vite fait une table pour qu’ils puissent s’installer et manger. Elle fouilla dans les placards et y trouva du bon vin : c’était un truc de terrien ça, elle en avait picolé en arrivant d’ailleurs sur Terre, ou du moins peu après, avec les quelques survivants qui l’avaient accompagné.

Kym ouvrit la bouteille et servi un verre à Sid, ainsi qu’un pour sa pomme. Cette dernière s’approcha de son compagnon et lui tendit le verre avec un petit sourire. Elle se baladait toujours nue, et c’était sans gêne d’ailleurs.

- Désolée de t’avoir fait mal trésor, tu sais que j’aime jouer, et des fois je ne me rend pas compte d’où se trouvent les limites. Cette dernière lui embrassa la joue tendrement en guise d’excuse. Mais dis-moi, tu penses que qui exactement m’attend ? Tu sais que je n’ai aucun impératif, et que ma vie c’est d’être à tes côtés et de vivre ce que nous désirons sans s’imposer quoi que ce soit…Alors dis-moi, Sid, qui serait assez important pour que je doive absolument retourner vers cette personne, puisque tu dis que j’ai des obligations ?

Kym parlait calmement et doucement. Cette dernière avala d’une traite son verre de vin après ses paroles et retourna dans la cuisine, probablement accompagnée de Sid.

Cette dernière s’installa à la table et commença à manger à sa faim, mais elle ne quittait pas du regard son compagnon. Cette discussion allait certainement mener à des choses peu plaisante, voir à une dispute… mais ça ne serait pas la première fois qu’ils se bouffent le bec, et bien souvent cela finissait par des rapports sexuels incontrôlés dans la foulée. Comme quoi, ce sont bien des exceptions ! Passer du coq à l’âne de la sorte, c’était totalement possible avec des gens aussi imprévisibles que ce duo d’enfer.

- Ne serait-ce pas plutôt... et elle leva délicatement sa main pour mettre en évidence la bague des Stinger. ... de ça dont tu parles ?

Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Lun 7 Aoû 2017 - 22:48
Le petit passage de Sid dans le bain avait tourné court, il n'avait pas trop apprécié que sa partenaire lui fasse mal aux parties intimes, à croire que ça ne la dérangeait pas de le faire un peu souffrir. Bon, le doberman en avait vu d'autre mais qu'il soit un guerrier ou non, cet endroit là était toujours très sensible. Enfin, il connaissait bien Kym depuis le temps, elle n'avait pas changée, toujours à taquiner pour un oui ou pour un non. Si ça avait été une autre personne qu'elle, il y a longtemps que l'homme-chien en aurait fait des confettis. Elle était bien la seule personne à avoir ce privilège, il était déjà très difficile d’approcher Sid alors se payer le luxe de l'embêter c'était culotter et peu de personne y parvenait. En fait, seulement Kym. Parce que pour arriver à un tel résultat il fallait déjà arriver à abaisser les barrières du petit monde de Sid. Il n'y avait personne d'autre qui pouvait se vanter de pouvoir passer autant de temps avec lui, de le voir autrement qu'en train de tuer quelqu'un.

Sid s'était rhabillé après s'être séché, il était tout propre désormais. Kym avait bien frotté son corps de partout sans qu'il ne fasse rien, il se serait bien passé qu'elle s'amuse avec ses parties mais il appréciait sa bonne volonté pour le reste. Le Moojuu se sentait un peu mieux, un peu plus détendu après ce bain, c'était rare qu'il en prenait, d'habitude c'était avec des coins d'eau qu'il trouvait sur son chemin. Avec sa fâcheuse manie de tuer tout ce qui bouge, se faisant asperger à la moindre occasion par des jets de sang, ça faisait du bien de se sentir tout propre. Le problème c'était que Sid n'allait pas rester bien longtemps inactif, son envie de dézinguer le premier venu allait lui reprendre rapidement et il ne pourrait rien y faire, sa volonté était bien trop forte. Tant pis alors, il aura au moins eu le plaisir de passer un moment tranquille avec sa partenaire. Qu'importe ce qui se passait ensuite, quel scénario sanglant il allait mettre en action, il n'était pas vraiment du genre à se prendre la tête pour ce genre de choses de toute façon.

En reprenant ses habits, ainsi que ses armes dans son dos, Sid Zikerbana avait questionné sa partenaire sur ce quelle avait prévu de faire. Il se disait qu'après tout ce temps elle avait sans doute des obligations, même si dans le bar où ils s'étaient retrouvés elle lui avait affirmé qu'elle était libre comme l'air et qu'ils avaient reprit leur terrible duo. D'ailleurs elle lui répondit de nouveau qu'elle n'en avait plus depuis son passage sur Baelfire, ce qui faisait évidemment très longtemps. Malgré cela, sans trop savoir pourquoi, Sid avait le sentiment que cette aventure allait être éphémère, il avait peur qu'on lui retire Kym de ses pattes alors qu'il venait tout juste de la retrouver. Il avait du mal à expliquer ce sentiment, pourquoi avait-il l'impression qu'elle pouvait lui échapper à tout moment ? Etait-ce le fait d'avoir dû vivre sans elle, à voyager et tuer seul pendant tout ce temps qui lui donnait l'impression que demain il se retrouverait de nouveau tout seul ? Bien qu'il était du genre solitaire, il avait plus de mal à l'être depuis qu'il avait rencontré Kym. C'était étrange, personne ne lui faisait cela, il se fichait pas mal de savoir si quelqu'un d'autre allait marcher à ses côtés et s'amuser à étriper les gens avec lui. Non, tout ce qu'il voulait c'était Kym. Un peu comme une obsession. Pourtant il avait fini par se résigner en la perdant de vue, croyant qu'il allait continuer à voyager sans le moindre compagnon de route. Mais aujourd'hui elle était là, à ses côtés, comme au bon vieux temps. Il croyait presque rêver, après tout ce temps elle était de retour, prête à continuer l'aventure avec lui. Sid ne savait pas pourquoi mais cela lui procurait une immense joie, presque aussi intense que quand il donne la mort à une pauvre âme. Quel était ce sentiment ? Bah, ça ne faisait rien, Sid n'était pas le genre de personne à trop réfléchir à ce genre de truc, il n'était pas un sentimental.

Le guerrier aux poils noirs s'était posé sur le rebord de la fenêtre tandis que sa partenaire finissait de se sécher. Il avait le regard lointain, ne pensait à rien de particulier, se contentant de regarder ce qui se passait dehors, observant les âmes qui ne se doutaient même pas qu'un tueur fou pouvait d'un coup piquer une crise et les dégommer en un seul coup. Kym commençait à avoir faim, sans se retourner Sid l'entendit trifouiller dans le frigo, les odeurs de nourritures l'attira et il fini par porter son regard vers la femme-lépoard. Cette dernière se dirigea vers lui avec deux verres pour chacun, il s'agissait d'un liquide rouge que Sid ne connaissait pas. Le doberman était un vrai guerrier qui se contentait du peu qu'il avait : bouts de viandes et grandes quantités d'eau lui suffisait, il ne s'intéressait pas spécialement aux cuisines des différents mondes, des différentes races. Il prit le verre en écoutant Kym qui lui fit un bisou sur la joue, il huma le vin en mettant sa truffe au dessus du verre puis goûta. Son expression resta assez neutre, se contentant d'écouter sa partenaire. Elle était devenue subitement très douce et lui posa à son tour des questions, se demandant ce qu'il soupçonnait. Sid ne répondit pas, dans un premier temps, puis elle lui montra la bague qu'elle avait au doigt une fois qu'elle fut installée pour manger. Le doberman s'était assit lui aussi et avait commencé à manger lorsqu'elle lui posa cette dernière question. Pensif, Sid termina ce qu'il était en train d'ingurgiter avant de répondre.

"Ouiiiii... Qu'essssst-ce que c'est que ça ? Je connais... Je connais ce truc ! C'est pour sceller une union entre deux personnes. Pourquoi la portes-tu ? Que veux dire cette chose pour toi ? Un simple objet décoratif ? Je ne te pensais pas comme ça. Ne me dis pas qu'il s'agit du type dont tu ma parlé... Si ?"

Ils reprenaient la conversation qu'ils avaient eut avant d'aller dans les tribunes du tournoi, dans le bar qu'ils avaient mit à feu et à sang, où ils s'étaient retrouvés. Cet homme qu'elle avait évoqué, qui n'était soi-disant rien pour elle. Peut-être que cette chose lui appartenait ? Sid n'aimait pas ça, c'était trop louche. Surtout qu'il avait perçu comme un brin de mensonge de la part de Kym la dernière fois. Il ne pouvait s'empêcher de revenir sur le sujet.
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 55
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Mar 15 Aoû 2017 - 16:48
- Tu vas trop vite en besogne, nigaud ! Rétorqua Kym avec un petit rire. C’est une bague, pas une alliance ou je ne sais quelle connerie. Rien à foutre des coutumes comme ça, c’est même absolument ridicule. Les gens se marient pour un rien dans ce monde de merde. La léoparde baissa son regard vers la bague. Cette bague avait plus de signification qu’un foutu mariage. Il me l’a donné parce qu’il tient à moi plus qu’à d’autres personnes. Tu traînes partout en ville et tu n’as pas encore remarqué ? Cet insigne du dollar est vachement populaire dans cette galaxie, parce qu’il s’agit de l’insigne de Stinger’s Industrie. Ouais je vais pas rentrer dans les détails mais c’est un peu l’entreprise qui contrôle les marchés intergalactiques et même le monde de la finance… Enfin bref, quoi qu’il en soit, c’est bien la personne dont tu as pu sentir l’odeur sur moi qui me l’a offerte, et il n’est pas moins que le PDG de cette entreprise de richard. Elle ria à nouveau : dire qu’au départ, elle voulait surtout soutirer le fric de Stinger… J’ai aidé des gens à se former à l’art militaire sur une planète nommée Métamol. J’aime bien c’te planète et leurs habitants, alors je les ai aidé dans pas mal d’autres trucs, dont reconstruire complètement leurs villes. Ils me voyaient un peu comme une reine du coup, et j’ai un hôtel dédié à ma petite personne qui s’appelle le Kym là-bas, haha je te raconte pas le truc ! Mais ça gère ! Dit-elle en montrant ses canines, souriant donc à pleine dents. J’ai rencontré le fils à papa là-bas, ce fameux Boss Stinger, c’est le quatrième de sa lignée apparemment. Je voulais voler des trucs dans son vaisseau de taré, t’aurais vu le truc, en plus il en a deux, ça se voit qu’il brasse du fric l’enflure…. Et au final ça s’est avéré être quelque chose de très inattendu et bien plus intéressant que ce pour quoi j’étais monté à bord au départ. La Moojuu détourna les yeux, repensant à tous ces moments où elle taquinait Gilean même lorsqu’il travaillait. Je me suis bien amusée là-bas. Mais j’ai aussi perdu le contrôle de ce qui arrivait quelque part. Je ne vais pas te mentir, je tiens à lui au moins autant qu’à toi Sid. Mais c’est avec toi que je trace ma route et ma vie, tu es la seule personne dans ce monde qui peut comprendre mon extase pour les tueries, tu es la seule personne qui peut vivre à mes côtés en appréciant cette vie de pariât et qui la chérie, même ! J’en ai rien à cirer des sentiments en principe, tu sais qu’à part à toi, je ne tenais à personne. Mais comprend que je ne comprend pas moi-même ce qui me pousse à être attachée à ce foutu Stinger. Souvent j’ai l’impression qu’il m’observe, souvent j’ai l’impression que je l’ai connu à plusieurs reprises dans plusieurs vies que j’aurai mené. C’est vraiment flippant... Et on s’en branle, Sid. Je veux juste que tout ça soit clair puisque l'on aborde le sujet.

Après son long moment à exprimer – ou du moins, à tenter d’exprimer maladroitement – ses ressentis, Kym termina son nouveau verre de vin. Un moment dans le silence, elle en profita pour finir également de manger. Une fois repu, elle laissa le bordel sur la table : de toute évidence demain ils se seraient barré d’ici, donc pas besoin de s’emmerder à ranger… et puis ce n’était pas son genre. Elle prend les trucs qu’elle veut, mais elle ne se fatigue pas, ou le moins possible, voilà sa politique.

Cette dernière se releva et alla s’asseoir sur le rebord de la fenêtre, allumant un cigare. Ouais, ce cigare était moins appréciable que ceux de Stinger, encore une fois… ce « connard » était décidément partout. Y’a pas moyen qu’il arrête de s’infiltrer partout dans ses pensées, bordel. Kym détestait ce mec à un point tel où elle l’aimait à n’en plus finir. Rien que cette idée lui donnait envie de vomir, elle qui se fichait pas mal de son prochain et encore plus des sentiments d’ordre général.

- Fais pas la gueule, Sid. Ça changera pas tout ce merdier. Et puis si tu veux te disputer on peut, trésor, mais je te dis que ces foutus sentiments à la con ne viennent pas volontairement de moi. Je ne contrôle pas ça, c’est évident, et ça m’emmerde. Les sentiments ça me laisse indifférent, sauf s’il s’agit de toi… ou de lui, maintenant. C’est comme ça, y’a toujours des exceptions à tout, hein ? Même les plus grands tyrans tiennent tous à quelque chose ou à quelqu’un, c’est plus fort que nous toutes ces conneries…

Ses yeux arpentaient le ciel comme si elle croyait y trouver quelque chose de réconfortant. Pourtant elle ne voulait pas être réconforté, elle voulait juste avoir la paix intérieure avec tout ce qui se passait dans son être. La paix n’allait pas être de mise, probablement et particulièrement avec Sid qui devait ruminer une sorte de jalousie ou de colère envers cet autre type. Elle l’espérait plus consciencieux que ça, afin qu’il puisse voir au-delà de quelque chose que Kym ne pouvait contrôler. Elle aussi elle haïssait Gilean, elle aussi…
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Jeu 17 Aoû 2017 - 23:14
Ils avaient enfin évoqués la bague que portait Kym, ce bijou qui était à l'origine de bien des interrogations pour Sid Zikerbana. Le doberman n'appréciait pas que la femme-lépoard exhibe un bijou donné par un autre homme. Oui, parce que si Sid ne s'y connaissait pas en matière de bijoux il savait bien que tout mâle, quel que soit l'espèce, aimait offrir des choses à celle qu'il convoitait. Des choses qui brillaient pour être plus précis. Mais ceci était une vérité surtout pour les humains ou une grande partie des races qui lur ressemblaient. Les Moojuus aussi avaient leur façon de sceller une union. Et Sid n'était pas dupe, il savait très bien ce que pouvait signifier que de porter une bague et il était inévitable qu'il s'interroge à ce sujet. Mais, peut-être trop fier pour aller fouiner dans les affaires de sa chère partenaire, il avait fallu que ce soit elle qui aborde le sujet. Bras croisés, l'homme-chien faisait mine de ne pas être intéressé mais évidemment qu'il était dérangé par la présence d'un autre homme dans la vie de la renégate. Il avait senti l'odeur de ce type et depuis ça le travaillait, ça le démangeait de ne pas pouvoir le réduire en bouillit. Une fois exterminé, Kym n'aurait aucun risque de retourner avec cet homme qui ne la comprenait pas aussi bien que Sid. Les deux Moojuus étaient semblables, indissociables l'un de l'autre. Ils représentaient le chaos et la joie de le créer. Était-ce le cas aussi de ce Gilean ?

Kym avait rapidement répondu à l'autre Moojuu, affirmant qu'elle n'avait rien à faire de ce genre de tradition et arguant que les gens aujourd'hui se mariaient sans vraiment de raison. C'était un point de vu que partageait le tueur fou mais était-elle sur la même longueur d'ondes ou disait-elle cela pour l'apaiser ? Elle continua son discours en expliquant que le fameux homme avec qui elle avait passé du temps le lui avait donné, mettant en avant le signe du dollard présent sur le dessus de la bague. Il était vrai qu'offrir ce genre de bijou pour un mariage serait de très mauvais goût mais ce n'était pas impossible non plus dans ce monde de fous. De toute façon Sid ne cherchait pas trop à s'intéresser au mariage, il avait juste trouvé bizarre qu'elle porte ce truc. Par ailleurs, la léopard en apprit plus au sujet de ce mystérieux mâle, qui était en vérité un membre de Stinger's Industry. Étonnement ce nom lui disait quelque chose. Sid avait-il déjà travaillé pour une entreprise comme celle-là ? Ou bien avait-il déjà tué quelqu'un qui en faisait parti ? Les deux étaient possible, il avait même peut-être fait les deux. Sid avait beaucoup travaillé en tant que mercenaire et il était possible qu'il avait été engagé par le passé par quelqu'un en rapport avec Stinger's Industry. Cependant, l'homme-chien ne retenait pas toujours les noms des gens, il s'en fichait, encore plus quand c'était pour faire le sale boulot d'un de ces couillons qui n'avait même pas le courage de buter quelqu'un lui-même. Ce nom lui disait en tout cas quelque chose, et pareil pour ce Boss Stinger qu'elle évoqua. Par contre rien en ce qui concernait Gilean, ce nom qui appartenait à l'homme qui avait traîné avec Kym d'un peu trop près. Il s'agissait en fait de la même personne, issue d'une même lignée. Alors comme ça elle avait fais copain-copain et peut-être même plus que ça avec le PDG de cette entreprise ? Un gros poisson apparemment, puisqu'il contrôlait les marchés intergalactiques et le monde de la finance. Pas étonnant avec un tel CV que le nom de ce type fortuné n'était pas inconnu à Sid.

Le Moojuu aux poils noirs n'était pas du genre à tomber dans le sentimental mais force était de constater qu'il tenait beaucoup à Kym, c'était la seule à qui il tenait en fait : tout les autres pouvaient bien crever. C'était donc un sentiment, fort qui plus est, qui l'animait. Mais il resta silencieux en écoutant le récit de sa partenaire, elle lui expliqua comment elle avait connu ce Gilean et... Elle avoua avoir des sentiments pour ce mec plein de fric, autant que pour Sid. C'était troublant. Le chien fou pensait qu'elle était plutôt tombé sous le charme de son argent, un type richissime a forcément plus à offrir qu'un autre qui n'avait presque rien. C'était triste mais c'était quelque chose qui se vérifiait : les femmes étaient plus attirés par les hommes aisés financièrement, délaissant souvent les autres. C'était la crainte de Sid, d'ailleurs, et pourtant celle qui avait fait tant de coups avec lui répéta qu'elle avait envie d'être avec lui, de partager sa route, sa vie, avec ce tueur complètement cinglé.

Sid restait silencieux un moment, il continua à manger, finissant aussi son verre de vin. Il avait besoin de bien se remplir le ventre pour pouvoir déchaîner ensuite toute sa folie sur les premiers malheureux qui croiseraient sa route. Quand on se dépensait autant que lui on avait besoin de beaucoup manger. Le Moojuu ne se priva pas, préférant occuper sa gueule à mastiquer la bouffe plutôt que de s'énerver sur ces conneries et ce foutu Gilean. Mais au moins désormais il en savait plus sur ce type et il aurait ainsi plus de chances de le retrouver. Sid termina de manger alors que la renégate s'était assise sur le rebord de la fenêtre en lui parlant, allumant un cigare au passage. Le canin se releva ensuite, il ne restait plus grand-chose à grailler et c'était pas lui qui allait ranger ou faire la vaisselle. Il se dirigea vers la fenêtre et passa la tête dehors pour voir ce qu'il y avait. Sans regarder Kym il lui demanda.

"Est-ce que ça te soulagerais si je le tuais ? Kihihi hihi hihi !!" Il n'avait pas regardé sa partenaire, parce qu'elle verrait dans ses yeux qu'il ne plaisantait pas, bien que sa question avait été dite sur le ton de l'humour. Le chien entendit ensuite au loin un bruit continue qui approchait, une sirène. Les flics allaient débarquer d'un moment à un autre."La cavalerie arrive..." Il se contenta de dire ça, reprenant un peu son sérieux. Vu le bordel qu'ils avaient foutu dans cet hôtel c'était normal qu'ils attirent l’attention. Quelqu'un avait dût les prévenir, mais Sid était prêt à les accueillir.
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 55
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Mar 22 Aoû 2017 - 21:11
- Peut-être qu’au fond de moi ça me soulagerait si tu le tuais, d’un côté… dit-elle en fixant le ciel et les étoiles, imaginant la flèche d’argent les surplombant, comme si Gilean pouvait l’entendre. Ma frustration à ne pas pouvoir contrôler des sentiments aussi stupide serait satisfaite…mais une autre partie de moi s’en irait avec lui.

Kym restait stoïque pour une rare fois. Ses bras croisé et son allure à la fois décontracté, funky et pourtant neutre créait un sacré mélange. En fait, elle se maudissait de se sentir mal d’être loin de Gilean en ce moment. Si elle avait dit ça devant lui, il serait monter sur ses grands chevaux et elle se serait sarcastiquement foutu de sa gueule. Ça aurait été sympa. Mais ce n’était pas pour ce soir… et peut-être que ça ne serait plus pour jamais. Peut-être qu’elle ne reverrait jamais le bureau de Boss et sa salle de bain privative où ils avaient dû dérangé tout le personnel par le boucan amoureux qui s’y passait… Et cela lui tordait le coeur sans qu’elle ne puisse l’ignorer ad vitam æternam.

Le bruit au loin de sirène de police, Kym l’entendit également. Ce bruit tira la léoparde de ses rêvasseries et lui fit à nouveau gagner son fameux sourire cruel. Le doux bruit de la marche d’un million de soldat en coeur emplissait la tête de la vétérane, ce qui détendit quasi-immédiatement ses muscles autrefois meurtris par la peur de perdre Boss. Cette dernière ferma les yeux un moment et décroisa ses bras pour les tendre en l’air.

- Remercions ces imbéciles de s’offrir à nous aussi chaleureusement ! Allons nous amuser !

Cette dernière fit apparaître une gatling dans ses mains et sortie par la fenêtre, sautant d’un bond agile jusque sur le toit du luxueux hôtel. De là, ses yeux perçant repérèrent sans difficulté les forces de l’ordre qui arrivaient sur eux. Elle se lécha les babines d’excitation en sautillant sur place, bien que ses yeux suivaient leur proie sans cesse. Lorsqu’il furent à bonne portée pour ses tirs, elle cribla la zone d’arrivée des engins de police. Les balles de la gatling transpercèrent à plusieurs reprises plusieurs voitures, obligeant les passagers à se dégager au plus vite de celle-ci, sous menace d’explosion. D’ailleurs, les premiers K-BOOM explosifs retentirent, affolant la foule.

- Hahaha ! Venez donc nous chercher bande d’enfoiré !

Dit-elle en leur faisant des doigts, bien que d’ici ils ne devaient pas spécialement les voir…. Quoi que. L’hélicoptère qui arriva au dessus de l’immeuble en « flashant » de sa vive lumière Kym et Sid laissait sous entendre que ses passagers eux, avaient au moins vu ça. Cette dernière leva sa tête vers l’hélico, les cheveux dans le vent, et leur montra d’ailleurs de nouveau bien ses doigts. Quelqu’un filmait ce qui se passait depuis l’hélicoptère.

- Filme bien ça tête de nœud !

D’un mouvement gracieux, Kym sauta dans le vide. La caméra la suivi et une autre était braquée sur Sid. En sautant dans le vide, elle tournait sur elle-même comme une danseuse. Elle s’imaginait dans un bal sanglant, aux côtés de millions de soldats, s’adonner aux plaisirs de la guerre. À mesure de sa course en descente, des extensions de chaque os de son corps ressortaient de part et d’autres de sa peau.

Une fois qu’elle fut presque au sol, et juste à portée des flics qui tentaient de la toucher avec leurs balles – ricochant sur ses os – toutes ses extensions d’os furent propulsé sur les flics, en empalant certains, ainsi que des passants qui fuyaient sans savoir vraiment où aller.

À peines ses pattes touchèrent le sol qu’elle bondit de nouveau, faisant apparaître un canon à arc électrique, ce qui lui permettait de taser à distance des gens – ce qui la fit s’esclaffer de rire tellement fort que son rire semblait surplomber toute l’horreur de la situation. Ensuite, elle fit apparaître un pistolet à rayon laser, faisant exploser avec l’impact du tir des membres à des gens au pif. C’était drôle aussi parce que ça les démembraient à distance, et du coup c’était un véritable ballet pas de danse, mais de membres déchiqueté cette fois.

La police était du menu fretin pour Sid comme Kym. Les militaires arrivèrent en renfort, mais eux-aussi ne représentaient pas une grande menace. Peut-être qu’un plus haut gradé pourrait leur offrir un challenge plus délicieux, mais les « simples soldats » n’étaient que de la chaire à canon, qu’ils se faisaient un plaisir d’exterminer.
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Lun 28 Aoû 2017 - 23:25
La question de Sid était masquée par le ton de l'humour mais le doberman était tout de même un peu sérieux. Se débarrasser de Gilean lui permettrait d'avoir Kym rien que pour lui, et ses sentiments qu'elle ne comprenait pas ne serait plus un obstacle. Même si elle continuait d'aimer le Boss de Stinger' Industry, une fois mort il ne pourrait plus se mettre entre les deux Moojuus. De plus elle avait avoué avoir de profonds sentiments pour Sid. C'était clair dans l'esprit de l'homme-chien, cet homme était une menace à ses yeux et son envie de l'éliminer ne faisait que grandir. En fait, il avait toujours envie de buter tout ceux qui l'entourait, il n'avait simplement qu'une raison de plus de le faire avec ce gars là. Pour répondre à sa question, Kym avoua en plus qu'elle serait soulagée d'une certaine manière, s'il le tuait. Bien sûr, elle ne le souhaitait pas, et d'ailleurs elle avait précisé qu'une autre part d'elle s'en irait avec lui. Mais Sid ne garda en tête que la première partie. Peut-être qu'une part d'elle disparaîtrait si le businessman crevait mais cette partie là n'existait pas la dernière fois qu'ils s'étaient vus, Sid et Kym. Ce qui voulait dire qu'en supprimant Gilean il retrouverait probablement celle qu'il avait toujours connu. En effet, le chien fou craignait que cette relation avec le Boss l'aie changée, malgré ses dires ce doute persistait. Mais les mots de la femme léopard le rassura, elle avait clairement dit qu'elle serait soulagée s'il mourrait et cela suffisait à Zikerbana pour avoir désormais pour objectif de s'en prendre à ce qui n'était pour lui qu'une gêne. Il était même maintenant convaincu que ce serait bénéfique à Kym, s'il en venait à de tels extrémités. Et tuer était ce qu'il avait toujours fait...

L'heure n'était pas à la sentence que devait subir Gilean, d'autres gens avaient eut la bonne idée de s'ajouter à la liste de futurs victimes de Sid Zikerbana. Et comme elles avaient prit un ticket en première place, il ne fallait pas les faire attendre. On pouvait voir le Moojuu très sérieux. Après avoir entendu les sirènes des voitures de polices, qu'il entendait évidemment de loin grâce à ses capacités de race, il pouvait aisément dire qu'ils arriveraient dans quelques minutes ici. Mais pas question d'attendre jusque là. Ils allaient fuir ? Non, bien sûr que non. Le duo n'était pas du genre à partir la queue entre les jambes, ils battaient en retraite uniquement quand ils n'avaient pas le choix. Mais là, c'était face à de pauvres forces de l'ordre, des moins que rien, qui ne sauraient pas comment arrêter Kym et Sid, qui ne s'attendaient même pas à voir des individus tels que eux, capable des massacre les plus atroces. Ils allaient avoir une belle surprise, et c'en était pas une bonne.

Sid restait silencieux, lui qui était un être incapable de rester cinq minutes en place était bien tranquille pour une fois. C'était le calme avant la tempête. Il arrivait, que l'homme-chien se montre beaucoup plus concentré avant un combat mais cela ne présageait qu'un carnage encore plus monstrueux. Le Moojuu avait sorti ses armes de son fourreau les unes après les autres, pour les regarder, voir si elles étaient toujours en bon état. Il était fier de les avoir avec lui, il avait fait de très bons achats sur Kanasa. Elles étaient aussi résistantes qu'il l'espérait et encore plus tranchante qu'il ne l'imaginait. Ces deux épées étaient devenu les outils de mort d'un être sanguinaire qui ne vie que pour tuer tout individu sur son passage. Elles allaient encore être imbibés de sang.

"Ne les faisons pas attendre ! Kihihi hihi hihi !!"

Voilà, ça y était, le sourire de psychopathe était revenu sur le visage du doberman alors qu'il rangeait ses épées, seulement le temps d'aller à l'encontre de ces chers policiers. Kym était parti la première, sans doute qu'elle avait autant envie que lui de les éliminer les uns après les autres. Très vite, le chien fou passa à son tour par la fenêtre, sautant la tête la première en faisant un salto, il décida de rebondir sur une solide branche d'arbre avant de s'envoler en direction des policiers. Ils n'étaient pas difficile à reprérer, ces abrutis se faisaient bien remarquer avec leurs sirènes et l'ouïe, ainsi que la vue perçante des deux Moojuus leur permettait de facilement les distinguer. D'habitude quand des criminels ont fini leur délit ils décident de s'enfuir, mais eux deux ils foncent dans le tas, défiant totalement l'autorité. Ceux qui devaient avoir peur étaient en réalité ces hommes qui pensaient venir faire la justice. Parce qu'en venant jusqu'à Kym et Sid, ils ne s'attendaient pas à être cueilli avec une violence inouïe.

Alors que la renégate avait commencé son attaque, Sid la suivit, il se plaça en plein milieu de la route d'où arrivaient les voitures de polices. Celles-ci n'eurent pas le temps de faire quoi que ce soit que le Moojuu décida d'entamer son divertissement préféré. Sortant l'une de ses épées, il trancha d'un coup sec la première voiture qui arrivait devant lui, celle-ci continua de rouler quelques instants dans des directions différentes avant d'exploser, obstruant le passage et détruisant une partie du décor. Sid, lui, avait sauté pour se retrouver sur une autre voiture, il la transforma en décapotable avec ses lames, sans oublier de décapiter le chauffeur, laissant le reste des passagers courir à une mort certaine dans un accident qu'ils ne pourraient éviter. Mais le chien était encore parti, il continua à dégommer chacun des véhicules qui se trouvait sur son chemin, tantôt avec une seule lame, tantôt avec les deux en même temps. Détruire des engins pouvait aussi être amusant mais retirer des vies l'était encore plus. D'ailleurs comme il savait qu'en détruisant ces voitures il tuait des gens par la même occasion, ça le rendait très heureux. On pouvait le voir à son visage de taré, son grand sourire, preuve de son immense joie dans le fait de tout détruire.

Certains des flics avaient préféré sortir de leur véhicule et se placer derrière leur voiture pour tirer sur les deux Moojuu, Kym attaqua alors avec violence, mais Sid aussi. Après avoir découpé quelque uns d'entre eux il lança sa technique Lighting Shower Rain, cette vague d'énergie en forme de milliers d'aiguilles était venue balayer les policiers. Sid s'amusa aussi à téléporter à des dizaines de mètres du sol ceux qui lui tirait dessus, grâce à sa technique Teleport Slider, leur offrant une mort des plus horribles à simplement retomber brutalement au sol, par la loi de la gravité. C'est à ce moment là qu'il remarqua la présence de l’hélicoptère au dessus d'eux en train de les filmer. En fait il les avaient déjà repérés mais cette fois il avait envie de jouer avec eux. D'un bond incroyable, bien aidé par sa capacité à voler, il découpa l’hélicoptère en deux, le traversant aussi facilement que dans du beurre. Il continua son ascension en regardant au dessous de lui l'explosion de l'engin volant, ricanant de voir un tel désastre. Il se fichait pas mal qu'on le film, Sid ne prêtait aucune attention à l'image qu'il pouvait avoir. Mais pour lui ce n'était pas normal que des petits marrants matent les autres ainsi, sans participer à la fête.
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 55
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Wonderland [PV. Sid]   Mer 6 Sep 2017 - 18:14
Kym et Sid s'amusaient maintenant comme des petits fous en faisant ce qu'ils faisaient de mieux: tuer. Et ensemble, en plus. Cette dernière n'avait pas perdu de temps pour faire des doigts aux autorités et à ceux qui osaient filmer, et pour leur bousiller la gueule aussi. Bien entendu, son compagnon en faisait de même: il était lui aussi spécialiste dans ce genre "d'art". La moojuu était ravie de pouvoir parcourir de nouveau du chemin, et d'écraser la face de tous ces gens en compagnie de la seule foutue personne qui avait de l'importance ici pour elle - du moins, de base.

La tueuse planta la gueule de quelques personnes en les empalant, directement dans le visage, contre les murs, les arbres, les bagnoles défoncées... elle riait aux éclats, ce fameux rire qui semblait couvrir même toute l'agitation des alentours. Cette dernière fit exploser des char de l'armée en bouchant leurs armements avec de grandes quantités de ses os. Le feu qui commençait à consumer une partie de la ville faisait briller ses yeux qui admiraient avec une grande joie le spectacle....

Puis l'odeur revint à ses narines.

Son odorat évidemment très prononcé senti une odeur agréable qui l'excita d'avance: c'était l'odeur de.... LA CHEVRETTE !

- SIIIIID ! Criait-elle pour qu'il la repère dans tout ce raffut. Je m'en vais trésor, la chevrette est dans le coin ! Je vais m'amuser quelques temps avec elle, et je viendrais te retrouver, comme toujours mon amour ! cette dernière s'approcha de lui et l'embrassa langoureusement, tout ne tendant l'un de ses bras pour tirer avec une mitraillette sur les cons qui essayaient de venir les attaquer. Je suppose que ces larbins ne seront pas un problème pour mon téméraire doberman, huh ?

Cette dernière lui lécha le bout de la truffe de sa langue, toujours provocatrice. Elle lui fit un clin d'oeil et disparut progressivement en se fondant dans le décor, grâce à son don dominatrice de la nature.
 
Wonderland [PV. Sid]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Prisonniers. [Prevention "Games" Wonderland] 1624.
» BACK IN WONDERLAND
» Pensionnat Wonderland
» Golden Wonderland (Expo PH au Japon)
» Deadman Wonderland RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-