Partagez | 
 

 Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cell
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 259
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

MessageSujet: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Mer 5 Juil 2017 - 0:19
Cell en avait fini avec le rigolo de sayen, comme prévu, celui-ci n’était pas invincible, et était bien ridiculement faible et prétentieux, il n’était victime que de son propre orgueil, attaquer Cell était une très mauvaise idée, le parfait s’était aventurer dans de nombreuses situations plus ou moins imprévues qui l’on rendu chaque fois plus fort, lui permettant de facilement écraser ce misérable. Mais maintenant que ce minable était écarté, il fallait bien que le parfait fasse quelques choses, en effet, maintenant et de nouveau super parfait, il devait bien faire quelque chose, le guerrier vert réfléchissait donc les bras croisés. Avant de perdre sa forme parfaite, Cell avait affronté un puissant guerrier du nom de Mark II, ce traitre qui devait être un superbe adversaire était en réalité un fourbe, profitant de son agilité et de sa force, il avait entourloupé le parfait pour lui retirer de sa puissance, mais c’était chose veine, Cell était de retour, encore plus parfait.

L’objectif du guerrier vert était maintenant de trouver un adversaire digne de ce nom, le sayen énervé qu’il venait d’écraser ne suffirait pas à atténuer la soif de combat de Cell. Le guerrier aux ailes de marbres allait donc se rendre ailleurs pour attendre un adversaire, actuellement il était dans une archipel composée de nombreuses petites iles et d’un climat tropical, il fallait peut-être aller dans une autre zone.

Cell quittera donc les archipels, prenant la voie des airs pour se rendre à l’autre bout de la planète dans un biome complétement différent, les montagnes, plus particulièrement le célèbre mont paozu, c’est ici que devrait vivre Son Goku, Cell aurait juste à attendre pas loin, connaissant le sayen, il viendrait par lui-même chercher le combat. Au fil de quelques minutes de trajets, le mont paozu était en vue, il était facile à reconnaitre, plusieurs monts nuageux couverts d’herbes malgré la hauteur. Le parfait viendra donc se poser sur un de ces petits monts, depuis celui-ci, Cell avait une belle vue, notamment sur la maison de Son Goku qui était à peine à 3km d’ici.

Cell fit quelques pas, ce mont était une sorte de mésa d’environ 200 mètres de diamètre, parfait pour un combat, cependant proximité avec la maison de Son Goku fera que ce dernier risque de vouloir se battre ailleurs, qu’importe, tant que Goku est là pour se battre, c’est l’essentiel. Après avoir fait ses quelques pas, Cell croisera les bras, au bord du mésa pour observer en contrebas la maison de la famille Son, le guerrier vert savait qu’il aurait un beau combat dans peu de temps, ça ne faisait plus de doute, et si le légendaire sayen n’était pas chez lui, il y reviendra bien un jour, et Cell est très patient.
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Mer 5 Juil 2017 - 15:27


Dans une petite maison au fin fond du Mont Paozu, le jeune Son Gohan avait une fois encore la tête plongée dans les bouquins. Il s’était passé quelques semaines depuis sa dernière rencontre avec Tentra et, malgré ses promesses de reprendre sérieusement son entraînement en arts martiaux, l’adolescent avait passé la plupart de son temps libre enfermé dans sa chambre à étudier et ce au grand plaisir de sa mère. Dans quelques jours, le lycéen aurait un de ces nombreux tests qui pourraient déterminer l’avenir de sa carrière professionnelle, un contrôle qu’il ne pouvait sous aucun prétexte se permettre de rater, pour reprendre les mots de sa génitrice. Le garçon comprenait totalement la préoccupation de Chichi et s’était attelé à la tâche afin de s’assurer la réussite lors de cette prochaine évaluation. Cependant, cela voulait bien dire que Gohan avait dû mettre un peu de côté son entraînement. L’adolescent avait malheureusement pour habitude de laisser ses amis, tous déjà beaucoup plus intéressés par le combat, gérer les menaces, et ne réagissait généralement à celles-ci que lorsqu’elles venaient presque lui frapper à la porte. Aujourd’hui, le demi-Saiyan était loin de se douter que c’était ce qui allait presque littéralement se passer.

Au beau milieu de ses révisions, le garçon ressentit soudainement une étrange sensation. Un choc qu’il ne pourrait décrire que comme un malsain mélange d’effroi et de familiarité, une commotion qui lui fit froid dans le dos, au point de le voir lâcher son crayon. Une sueur froide fit rapidement son apparition à sa tempe alors que l’adolescent espérait de tout son être que ce qu’il venait de ressentir n’était qu’une hallucination. Malheureusement pour lui, cette répugnante énergie paraissait bien réelle et se déplaçait grossièrement dans sa direction. Tant pis pour les cours, Gohan comprit rapidement ce qui était le plus urgent. Dans sa chambre, il se préparait à ce qui semblait être un inévitable affrontement. L’hybride se vêtit de son dogi bleu à ceinture rouge et s’empressa de sortir de la maison sans perdre de temps. Sa mère se ravisa d’essayer de le convaincre de rester à la maison après avoir croisé le regard à la fois déterminé et hasardé de l’adolescent. Chichi comprit que quelque chose de grave se tramait et la présente absence de Goku ne laissait que son fils comme seul protecteur des lieux. Ce dernier ne lui murmura que ces quelques mots avant de sortir.

« Ne sors pas. Reste à l'intérieur. »

C’était la boule au ventre que le guerrier mit les pieds dehors et instinctivement, son regard vint se placer vers l’origine de cette nauséabonde aura. Sa vision de guerrier de l’espace lui permettait de facilement reconnaître sa cible malgré les quelques kilomètres qui les séparaient ; pourtant, l’adolescent aurait plus que jamais souhaité avoir tort. Mais ses yeux ne lui jouaient pas de tours. Au sommet d’un plateau, la représentation de tout l’espoir que Son Goku avait posé sur ses épaules, un curieux contraste entre sa plus grande victoire et ce que le jeune homme considérait comme son plus grand échec. A son plus grand déplaisir, le guerrier parfait venait de refaire son apparition. Avalant sa salive, Gohan prit les airs et se dirigea vers son cauchemar. Il rejoignit l’être artificiel qu’il regarda avec dédain. Les efforts de l’adolescent pour rester calme à cet instant ne pouvaient qu’être décrits comme étant surhumains. Rien ne pourrait en ce moment lui faire plus plaisir que de pouvoir écraser son poing contre sa mâchoire parfaite.

« Cell. Je sais que c’est un combat que tu veux. Suis-moi. »

L’adolescent fit exploser son aura bleutée et s’en servit pour partir en vol à très grande vitesse, s’assurant néanmoins que la création du Dr. Gero le suivait effectivement. Il n’avait aucun doute qu’un combat finirait par éclater d’une manière ou d’une autre, mais le lycéen refusait de mettre quiconque en danger. Dans ce cas là, les quelques kilomètres qui séparaient les deux guerriers de la maison de Chichi étaient trop peu pour la protéger d’un affrontement entre deux forces de la nature. Tout comme Goku l’avait fait avec Vegeta, Gohan emmenait le guerrier aux ailes noires dans un lieu réellement désert où la pleine expression de leurs puissances ne menacerait personne. Plus profondément dans les montagnes, un grand plateau dont le sommet perçait la couche nuageuse serait le lieu de leur bataille.

Gohan se posait au centre de la plateforme, attendant que Cell en fasse de même. Le garçon ne quittait à aucun moment le parfait des yeux, le toisant ouvertement du regard. Il n’arrivait pas à comprendre que ce qu’il voyait était bien réel. Il était pourtant sûr que l’incroyable combat du Cell Games s’était bien achevé par l’annihilation totale du monstre vert. Sa présence ici ne faisait aucun sens, sauf s’il s’agissait d’une toute autre création du perfide docteur qui partageait la même apparence que le parfait. Ou peut-être était-il venu à l’aide d’une machine à voyager dans le temps. Gohan se souvenait que c’était par ce moyen que le Cell qu’ils avaient affronté était venu dans ce monde puisque celui de leur présent avait été détruit par Trunks et Krilin. L’adolescent n’y croyait pas des masses mais il espérait quand même réussir à obtenir quelques réponses de la part du parfait.

« Qu’est-ce que tu fais là …? On t’a détruit il y a sept ans. Comment se fait-il que tu sois toujours en vie ? »
Cell
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 259
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Mer 5 Juil 2017 - 16:45
Sur le calme mont paozu, un guerrier aux attentions parfaites surveillait la maison de son rival favori, son unique et plus précieux réel adversaire, Son Goku. Cell attendait, bras croisé, il sentait plusieurs forces dans cette maison, il y avait 3 personnes, mais aucunes traces du guerrier de l’espace légendaire. Au bout de quelques minutes, l’aura la plus forte commencera à se mouvoir, c’était facile de reconnaitre cette force, c’était la seule intéressante du lot, c’était l’énergie que dégageait le jeune Son Gohan, le fils de Son Goku, un puissant demi-sayen, mais aussi un guerrier qui ne pourra rien contre le parfait.

Il fallait se replacer dans le contexte de Cell, en effet, dans son univers, sa « timeline », Cell avait vaincu Son Gohan, ce dernier n’avait pas suivi les encouragements de son père et n’avait pas eu la force de déchainer toute sa puissance, laissant le guerrier aux ailes de marbre grand vainqueur. Dans cette dimension, le fils du héro était encore en vie, sa force semblait similaire à celle du Son Gohan d’antan, ce sera donc un bon adversaire, ce pourrait être intéressant de le combattre en attention le père. Ce fameux Gohan sortira de la maison, levant son regard vers le mont ou gisait Cell, le parfait esquissa un petit sourire, il semblerait que l’appel au devoir faisait sortir le jeune homme de sa case, il devait penser que Cell allait détruire la Terre ou tuer tous les terriens, tant mieux, cela le ferait peut-être se battre à pleine puissance.
Le demi-sayen s’envolera donc vers la position de Cell, le guerrier vert conservait ses bras croisés, observant le mouvement du seul autre protagoniste de ces lieux. Rapidement, Son Gohan fera face à Cell, un regard plein de mépris envahissait le fils de Son Goku qui dévisageait le parfait au possible, celui-ci était naturellement malheureux de revoir un adversaire aussi fort que Cell revenir sur la scène. Sans que le guerrier vert ne puisse dire un mot, Son Gohan demandera au parfait de le suivre, comprenant immédiatement les attentions de ce dernier, Cell sourira de plus belle, ça allait être intéressant.

« Tu as vu juste, amène moi ou tu souhaites tant que l’on pourra faire un beau combat. »

C’est ainsi que Son Gohan et Cell s’envolèrent, le demi-sayen devait porter un grand courage pour faire front au parfait, à moins que dans cette dimension, Cell n’eut jamais atteint sa forme parfaite, avec les détails changeant des dimensions, tout était possible, en tout cas pour le moment le fils de Goku semblait connaitre le nom du parfait, un bon début.

Au fil de quelques minutes de vol, les deux personnages survolèrent une zone plus aride, une sorte de savane rocheuse perdue dans les montagnes du mont paozu, un lieu désert, c’est sans aucun doute ce que cherchait Son Gohan, comme son père, il était très soucieux de la vie des terriens. Cell suivant son précédent interlocuteur, il atterrira avec lui sur cette zone, les deux guerriers se posèrent l’un après l’autre, prenant leurs distances pour se faire face de nouveau. Sur la courte distance qui les séparaient, un petit jeu de regard était de mise, Son Gohan dévoilait une mine sérieuse, il ne voulait pas plaisanter avec Cell, le parfait lui prenait une mine neutre, attendant les réactions du fils de Son Goku avant de parler à son tour.



Le protecteur de la Terre semblait s’interroger sur le guerrier aux ailes de marbre, en effet, il demandera ce qu’il pouvait bien faire ici, encore en vie, insinuant que Cell aurait été détruit il y a sept ans de cela. C’était assez drôle, donc c’était bien ce que le parfait pouvait penser, dans cette dimension, il fut vaincu par Son Goku ou Son Gohan, mais les choses avaient beaux êtres différents par le passé, le présent, lui, n’allait pas changer, Cell était de retour, plus fort que jamais, et qu’il le veuille ou non, Gohan devra réparer les erreurs qu’il n’avait su réparer dans les autres dimensions. Face aux interrogations du demi-sayen, Cell dira sur un ton bas, interrogatif.

« Oh ! Dans cet univers je me suis fait battre ? »

Le parfait rigolera courtement, un rire sur un ton fier, hautain, il voulait afficher sa sureté, qu’il n’avait certainement pas peur de finir comme le dernier Cell ayant affronté la Z team.

« Désolé de te décevoir, mais je suis bien plus puissant que tout ce que tu as pu voir. »

Cell dévoilera un sourire fier, fixant alors le fils de Kakarotto, puis le parfait se placera en position de combat.

« J’aimerais tester l’étendue de mon pouvoir contre toi, j’imagine que cela ne te dérange pas. »

Le parfait se placera alors en position de combat, dévoilant son aura dorée et une force équivalente à celle qu’il pourrait avoir lors du Cell games contre Son Goku, c’est-à-dire le niveau maximal du super sayen de niveau 1. Le guerrier vert attendra les réactions de Son Gohan, et surtout sa potentielle transformation, Cell réagira alors, laissant la main au défenseur des terriens.

« Je te laisse commencer le combat, mais prends garde, ce sera le seul cadeau que tu pourrais avoir du combat. »

Le guerrier vert esquissa de nouveau un sourire fier, complétement confiant vis-à-vis de la situation, toisant du regard son adversaire. Un combat s’annonçait et il ne pourrait être qu’intéressant.
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Jeu 6 Juil 2017 - 20:19


L’horreur ne prendra donc jamais fin ? Quelle malchance Gohan devait-il avoir pour que Cell, le seul être qu’il déteste plus que tout au monde choisisse de faire son apparition au Mont Paozu. Le guerrier parfait était très certainement à la recherche d’un défi, ses origines partiellement Saiyan le poussant à toujours vouloir repousser ses limites dans des combats toujours plus intenses. Le combattant que Cell espérait rencontrer était très certainement Son Goku mais ce dernier étant absent, il était tout-à-fait normal que Gohan ne ressente la responsabilité de faire face au monstre aux ailes noires lui incomber. De toute façon, si il y avait bien quelqu’un que l’habituellement pacifique Gohan voudrait volontairement affronter, c’était bien Cell. Le demi-Saiyan avait, pour prendre un vocabulaire qui ne lui ressemblait guère, des comptes à régler avec la créature du Dr. Gero.

Heureusement, Gohan n’eut aucun mal à le convaincre. Cell avait beau être mauvais, il n’en restait pas moins un puissant guerrier à la recherche d’un adversaire à sa taille. La promesse d’un combat à la hauteur de ses attentes suffisait à l’amadouer. Sur le grand plateau où il se trouvaient, un lieu reculé de tout civilisation et connu seulement de Dame Nature, le déchaînement de leurs deux puissances ne mettraient en danger personne. La seule destruction de la Terre pourrait compromettre le plan du demi-Saiyan et malheureusement pour ce dernier, connaissant l’être artificiel qui lui faisait face, cela restait une dangereuse possibilité. Sous ses airs de guerrier honorable et respectable se cachait une imprévisibilité alarmante, un trait que le parfait tenait très certainement des gènes de Freezer. Le guerrier-Z savait que la création du Dr. Gero avait de multiples moyens de rayer ce monde des cartes spatiales et qu’il devenait d’autant plus dangereux qu’il en perdait son sang froid.

Le deux combattants se faisaient désormais face au beau milieu du sommet de ce massif montagneux. Pas un seul coup n’avait encore été porté mais le duel de regard faisait déjà rage ; revoir le guerrier aux ailes noires provoquait chez le fils de Son Goku une sensation nauséante au-delà de la simple colère et il ne se cachait pas de le faire comprendre à son opposant. Il espérait au moins comprendre comment était-ce possible que Cell soit présent en face de lui malgré la mort du parfait il y a sept ans de cela. Ce dernier fut assez clément pour fournir à Gohan au moins un début de réponse. Puisqu’il parlait d’univers, le guerrier vert devait bien venir d’une autre dimension. Possiblement d’une autre timeline grâce à la machine à voyager dans le temps de Trunks. Il ne donnera pas plus de détails mais pour l’adolescent, si c’était bien le cas, alors cela voulait dire que le risque que d’autres personnages mal intentionnés se rendent dans ce monde par les mêmes moyens était bien présent.

Il existait donc un univers où Cell avait atteint sa forme parfaite mais où il n’avait pas encore été vaincu. Il prétendait être plus puissant que tout ce que Gohan avait déjà vu mais qu’est-ce qu’il pouvait en savoir s’il venait d’un univers qui devait être fondamentalement différent du sien. Depuis la mort du parfait, le demi-Saiyan a eu l’occasion d’affronter nombres de puissants guerriers, certains possédant une force qui dépassait d’ailleurs largement celle du bio-androide. Son combat contre Majin Buu était la culmination de la carrière d’Artiste Martial de Gohan, et le monstre rose était lui même beaucoup plus fort que Cell. Néanmoins, le garçon pouvait ressentir que l’énergie de son locuteur dépassait elle-même de loin la force qu’il dégageait lors du Cell Games ; et Gohan qui de son côté s’était probablement entraîné beaucoup moins qu’il ne l’aurait dû voyait tous ses espoirs d’une victoire facile s’envoler.

« Eh bien, j’imagine qu’on va en avoir le coeur net. »

L’adolescent répondit à la provocation du parfait, adoptant lui-même sa propre pose de combat en plaçant une main ouverte en avant de son torse et son poing droit fermé au côté de son visage. Cell dévoila ce que Gohan assuma être une partie de sa puissance, atteignant une force d’un Super Saiyan. Le lycéen n’était pas en reste, faisant détonner son énergie pour lui même prendre la forme d’un super guerrier de niveau un, les deux combattants se faisant face vêtus de leurs auras d’or. Le chef de la Z-Team se passera de remercier Cell pour son cadeau, un présent dont il se serait également passé par ailleurs. Mais puisqu’il avait la possibilité de porter le premier coup du combat, ce serait l’occasion pour lui prouver qu’il méritait bien le titre d’héritier de Son Goku.

Le silence s’était installé entre les deux personnages, un combat de regards rythmé uniquement par les sons du vents de ce lieu en altitude et qui en disait long sur chacun des deux guerriers. Cell paraissait sûr de lui, comme à son habitude, tandis que Gohan observait son adversaire avec sérieux. Le super guerrier fit le premier mouvement, brisant le début de monotonie du moment pour s’élancer à grande vitesse vers le parfait, les poings serrés. Arrivé devant le monstre, le garçon s’arrêta net et fit mine d’armer un coup de poing pour finalement effectuer une rotation et asséner un coup de pied sauté au visage du bio-androide. Il se retourna pour lui envoyer un coup de coude dans l’abdomen puis laissait derrière lui une image rémanente espérant attirer l’attention du monstre tandis que Gohan se déplaçait derrière lui et essayer de le frapper de son genou vers sa nuque. Il enchaînait ensuite avec un barrage de coup de pieds suivi d’une pluie de frappes diverses dont les tous les super guerriers avaient le secret. A bout portant, le garçon chargeait dans sa main un kikoha qu’il espérait pouvoir écraser rapidement sur Cell tant qu’il restait à porté. Il s’éloignait ensuite à l’aide de plusieurs sauts acrobatiques vers l’arrière pour se repositionner en position de combat, près à accueillir l’assaut du parfait.
Cell
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 259
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Sam 8 Juil 2017 - 17:20
(Petit sondage pour voir si vous êtes digne de voir ce post



Cell est-il le guerrier ultime ?


Oui:
 
Non:
 
)
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Dim 9 Juil 2017 - 19:24


A la demande de Cell, le guerrier-Z vint briser le calme tout relatif du moment et porta le premier coup de ce combat qui s’annonçait titanesque. L’attaque du garçon réussi à surprendre le parfait et son coup de pied ne fut paré qu’au dernier moment par l’avant-bras du son adversaire. L’adolescent ne désespérait pas pour autant, se servant de son élan pour porter un coup d’une violence excessive dans l’abdomen de la créature qui se pliait en deux sous la douleur. Le combat paraissait bien partit pour Gohan qui ne relâchait pas la pression et se déplaça rapidement dans le dos de son opposant. Malheureusement pour lui, la création du Dr. Gero ne fut nullement bernée par l’image rémanente du super guerrier et son assaut par derrière fut momentanément interrompu par un kikoha impromptu que Gohan, en plein milieu de son mouvement, ne put qu’encaisser de plein fouet.

Le garçon n’en perdit pas espoir et, après avoir récupéré du coup, jaillit du nuage de fumée soulevée par la précédente explosion. Un choc frontal avec le monstre vert se produisit, le sol tremblant sous la rencontre de ces deux forces fantastiques. S’ensuivit alors un échange de coups des plus violents, les deux guerriers aux forces égales frappant poing contre poing dans une mêlée que seuls les plus grands combattants de l’univers ne pourraient décrypter. La montagne montrait ses limites face à l’affrontement de ses deux rivaux tandis que chacun de leurs échanges faisait naître un nouveau cratère. Rapidement, lieu ressemblerait au champ de bataille de la plus brutale des guerres. Nul guerrier n’arrivait à prendre l’avantage par rapport à l’autre, alors Gohan se décida à quitter cette inutile bagarre avant de n’y perdre trop d’énergie ; mais Cell réussit à lire son mouvement et attrapait le garçon avant qu’il ne puisse s’éloigner.

Le guerrier doré crispait sa mâchoire, sa position temporairement désavantageuse le rendant très susceptible d’être obligé d’encaisser le prochain coup du parfait. Le poing de Cell s’enfonçait dans le ventre de l’adolescent qui ressentit une profonde douleur parcourir tout son corps. Le bio-androïde eut raison de profiter de cet instant pour asséner un puissant coup du marteau à son adversaire qui se retrouvait écrasé au sol. Prenant appui sur son genou, le fils de Son Goku ne put qu’être témoin de la pluie de kikoha qui s'apprêtait à être déversée sur sa position. Utilisant le peu de temps qu’il avait avant l’échéance pour recollecter sa force, le garçon concentrait dans ses mains son énergie pour commencer à dévier les quelques vagues de lumière qui s’approchaient de sa position. Néanmoins, le manque de précision de l’attaque de Cell permit à Gohan d’en déduire que cet assaut avait plus pour but de l’immobiliser que de lui infliger de gros dégâts. Quelques explosions retentirent autour du super guerrier, ravageant d’autant plus le paysage.

Lorsque la poussière tombait finalement, à défaut du nuage de fumée, c’était une nuée de clones du monstre vert qui entourait le demi-Saiyan. Ce dernier serrait les dents, sa tête pivotant rapidement tout autour de lui à la recherche du véritable Cell. Quelques rapides kikoha de l’adolescent vinrent traverser les copies du parfait, révélant leur nature d’images rémanentes. Gohan se rendit compte de la supercherie mais malheureusement pour lui, son manque d’expérience avait octroyé suffisamment de temps à l’insectoïde pour préparer sa prochaine attaque. Le guerrier-Z reconnu évidemment la pose de son adversaire et fut immédiatement prit d’un sentiment d’urgence. Vu la position élevée de Cell par rapport à lui, le Kamehameha tiré vers le sol pourrait très bien causer de graves dommages à la planète. D’instinct, le guerrier s’envola à toute vitesse dans le ciel pour attirer le tir du parfait.

Voyant la vague déferlante bleue s’approcher dangereusement de lui, Gohan chargeait rapidement son ki dans l’une de ses mains, projetant lui même un rayon d’énergie qui vint désintégrer celui de Cell.

« Masenkō ! »


Le pire venait d’être évité. L’adolescent en transpirait encore, se reposant au sol en face de Cell. Il ne rétorqua pas à la remarque du parfait, ce dernier arguant que le fils de Son Goku trouvait toujours de bonnes idées pour se battre. Le super guerrier n’était pas sûr d’être d’accord avec son opposant. Plus que son imagination, c’était son instinct de survie qui dictait ses réactions en dernier lieu. A la différence de la plupart de ses amis, le chef de la Z-Team ne se battait pas par plaisir ou pour relever un défi. Bien qu’il aime réellement les Arts Martiaux, il a passé la majeur partie de son enfance à devoir se battre, parfois contre son gré au lieu de pouvoir profiter de sa vie comme le souhaitait sa mère. Sa nature pacifiste et sa volonté de devenir autre chose à l’avenir qu’un simple combattant étaient de directes conséquences du style de vie qu’il avait mené jusqu’à présent.

Le guerrier parfait révéla ensuite quelques détails supplémentaires sur ses origines ; il disait que dans son univers, il avait bien affronté le fils de Goku mais qu’il l’avait vaincu. Même dans son monde, la victoire de Gohan n’avait tenu qu’à un fils. Aussi difficile que ce soit à admettre, il n’était pas si surprenant qu’il existe un univers parallèle où le bio-androïde réussit à vaincre les Z-Warriors ; l’adolescent trouvait au moins le réconfort dans le fait que dans cet autre univers, il avait aussi réussi à sauver Vegeta. Mauviette ou non, et même si c’était certainement l'événement le plus à l’origine de sa défaite, le garçon restait convaincu qu’il avait fait une bonne action. Cette victoire devait certainement rendre Cell excessivement confiant, plus encore qu’à l’accoutumée mais même si ce combat se révélait plus difficile qu’il ne l’aurait espéré, Gohan ne perdait pas espoir en ses chances.

« Je ne suis plus du tout la même personne que celle que tu as vaincu. »

Ils adoptèrent tous deux de nouveau leurs positions de combat. Une fois de plus, Cell invitera son adversaire à attaquer le premier. Gohan devait trouver un moyen de briser la garde du bio-androïde. Il savait que le parfait était un guerrier d’exception, porté par les gènes de Saiyan qui le constituaient en partie. Une attaque directe avait peu de chances de fonctionner, mais l’adolescent espérait abuser de l’assurance du monstre aux ailes de marbre pour le pousser à commettre une erreur. Le guerrier parfait était certainement bien loin de se battre à pleine puissance, mais c’était également le cas de Gohan. Les deux guerriers partageait surement cette idée de faire surgir leur force au moment où l’autre s’y attendrait le moins.

Gohan fit exploser son ki et tendit ses deux mains vers son adversaire. Une déferlante de kikoha vinrent s’abattre sur la position du parfait. Les vagues enchaînées du Gekiretsu Madan traquaient le parfait jusqu’à fondre sur sa position. Faibles individuellement, le nombre de rayons d’énergie compensait largement ce fait et risquait certainement de limiter les mouvements de Cell. Terminant son attaque, l’adolescent usait du Zanzōken pour laisser une image encore dans la position de son attaque tandis que sa véritable personne se dirigeait à toute vitesse vers le parfait. Il vint asséner un puissant coup de poing au bio-androïde mais lorsqu’il rentrait en contact, son corps intangible traversa le parfait, révélant qu’il ne s’agissait que d’une autre image. Le réel Gohan apparut sur le côté, feintant un coup de poing avant de s’éloigner en sautant vers l’arrière tout en envoyant une petite dizaine de petits kikoha pour maintenir sur place le parfait. Reprenant appui au sol, l’adolescent sautait en direction de son adversaire pour lui envoyer une un enchaînement de coups de pieds au torse et au visage, puis il prit appui sur le bras de Cell pour passer dans son dos et envoyer une vague déferlante dans la nuque. Après son saut, le guerrier-Z se remit en position derrière le parfait, attendant son inévitable contre-attaque.
Cell
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 259
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Sam 22 Juil 2017 - 18:46
Le combat commençait enfin, après des mois d’attente, le parfait avait enfin trouvé un combattant suffisamment puissant pour offrir le grand match qui le divertirait correctement. Son Gohan était sous le nez de Cell depuis le début, le fils de Son Goku est un génie du combat comme son père et le guerrier vert semblait l’avoir oublié, mais maintenant ils se font de nouveau face. Après le puissant échange de coups ravageant la montagne, Cell avait pris l’avantage en attrapant la jambe du super sayen, donnant deux puissants coups dont ce pauvre Gohan ce serait bien passé, ce dernier sera d’ailleurs envoyé au sol. Le parfait avait ensuite joué une distraction en envoyant plusieurs kikoha vers son adversaire afin d’utiliser de nombreuses images rémanentes pour le tromper. Le guerrier aux ailes de marbres utilisait plusieurs images rémanentes de sa propre personne préparant un kamehameha, le chef de la Z-Team fut surpris et tentera de trouver le « bon Cell » en vain, les clones étaient nombreux et lancer des kikoha successifs n’était sans doute pas la meilleure idée.

Alors que Cell chargeait son Kamehameha, prêt à tirer, il vit que Gohan s’envola en urgence, la raison était évidente, le jeune homme ne voulait pas que le parfait fasse sauter la planète, il fait comme son père, c’était une action très prévisible, mais le guerrier vert avait prévu le coup, quand le super sayen prendra la voie des airs, Cell changera la trajectoire de son attaque pour qu’elle parte vers Son Gohan, ce dernier avait sauvé le paysage, mais peut-être pas sa vie. Cependant le demi-sayen était habile, il lancera un rapide masenko, une attaque que connaissait Cell qui viendra percuter le kamehameha, si le rayon de Son Gohan était lancé dans la précipitation, sa puissance restait honorable et suffisante pour faire exploser les deux attaques dans le ciel, c’était la fin de l’assaut de Cell.

Le parfait avait donc émis une petite transition, félicitant la force du défenseur, ce dernier semblait conserver sa rigueur, annonçant que la victoire de Cell il y a quelques années de cela n’était pas la même affaire qu’aujourd’hui, Gohan se disait différent, pourtant, ces techniques semblent quasiment les mêmes, bien qu’il faille admettre que son style de combat et sa maitrise de l’énergie soit plus grande, mais qu’importe ! Ce ne sera qu’un plus grand défi ! Suite aux quelques paroles de Gohan, le parfait rigolera courtement, attendant ce fameux adversaire si différent.

Les deux combattants prirent leurs poses de combat respective, Cell observait avec un sourire en coin son adversaire, il avait hâte de voir ce que le fils de Son Goku lui réservait dans ce superbe combat. Le Z warrior tendit ses mains vers le parfait, ce dernier écarquilla ses yeux, un assaut de front ? C’était idiot, un combattant tel que lui n’allait pas faire un plan digne de Vegeta tout de même… Cependant ce fut bien le cas, Gohan tirera de nombreux kikoha vers le parfait qui effectuera une rapide projection sur la gauche afin d’éviter les premiers rayons, tout en déviant avec ses deux bras ceux qui parvenaient à sa position, les rayons étaient assez faibles pour être facilement déviés, cependant, Cell ne pouvait rien faire d’autre pendant cette défense. Au fil de ses déviations, le parfait renverra le dernier Kikoha en direction de son adversaire qui les envoyaient, provoquant une petite explosion, le parfait ne souriait plus pour autant, il savait bien qu’il devait y avoir un piège, ce serait trop simple. Le piège était effectivement de mise, quand la fumée de l’explosion se sera dissipée, Son Gohan disparu, s’était en fait une image rémanente, Cell se retournera immédiatement, découvrant son adversaire qui lui fonçait dessus, Cell frappera donc rapidement se dernier mais il disparut aussitôt en traversant le guerrier vert, s’était encore une image rémanente, et cela commençait à être énervant.

Après avoir touché ce deuxième clone, le parfait fit une poussée en arrière rapide, craignant une attaque à énergie téléporté ou distante, mais ce ne fut pas le cas, le réel guerrier doré était très proche, en fait, il était sur le flanc droit de Cell et venait de faire un saut en arrière tout en envoyant de nombreuses vagues déferlantes, le parfait ne pouvait rien faire, la distance était trop faible et la surprise de mise, il subira donc les quelques kikoha, provoquant un nuage de fumée, évident, le nombre de kikoha infligeait de bons dommages au guerrier vert, il n’était pas immortel, enfin… pas totalement. Aveuglé et immobilisé par la tactique de Gohan, Cell subira un assaut de plein fouet, prenant plusieurs coups de pieds au niveau du torse et du visage, les coups étaient rapides, calculés, difficiles à éviter, après 6 ou 7 coups de pieds, le parfait se fera attrapé le bras par son opposant, Gohan tirera sur ce dernier pour passer dans le dos de son adversaire, le guerrier aux ailes de marbre ne pouvait rien faire face à un tel calcul et subira une vague d’énergie en plein dans la dos, en effet, Cell s’était un peu agité pour éviter de voir sa tête réduite en bouillie, ainsi il fut projeté au loin, tombant vers le sol.

Le parfait avait donc subi la totalité de l’assaut à l’exception des premiers kikoha, alors qu’il chutait, il se stabilisa dans les airs, soufflant un peu, Cell saignait au visage et avait perdu son avantage, s’il faisait encore des erreurs de réactivité dans sa défense il perdrait à coup sûr, il devra prêter une attention extrême au défenseur des terriens.



Alors que Son Gohan se replacera dans sa posture de combat, Cell mis ses mains jointe à la hauteur de son torse, puis éloignera lentement ses deux mains l’une de l’autre horizontalement, de l’électricité violette semblait se former entre les deux mains, au fur et à mesure que ces dernières s’éloignaient, une sorte de disque commençait à se former, Cell venait de créer un disque de la mort, l’attaque de Freezer, plus puissante encore qu’un Kienzan, notamment par le fait que le disque de la mort suit sa cible avec grande précision.

Une fois le premier disque crée, Cell le lancera vers Son Gohan, ce dernier n’avait peut-être jamais vu une telle attaque et ne savait donc peut-être pas qu’elle était à tête chercheuse. Après avoir envoyé la première attaque, Cell créera bien plus rapidement un deuxième disque qu’il feinta de lancer directement comme le premier, en réalité, au moment du lancer, le parfait se téléportera derrière son adversaire, à environ 10 mètre de ce dernier, lançant donc le deuxième disque. Le fils de Son Goku était donc entre deux disques à tête chercheuse, et le super sayen n’aura pas toute l’aise du monde à les esquiver, le guerrier vert chargera immédiatement son opposant sans prendre en compte les disques de la mort, si Son Gohan touchait ou se faisait toucher la Cell, il verrait que ce dernier n’était qu’une image rémanente, le vrai s’étant rapidement déplacé dans son dos pour porter un puissant coup de pied dans le but de projeter le fils du héros vers un disque.

Après ces coups, quand les deux disques seront hors de portée ou détruits, Cell foncera sur sa cible de face, mimant une droite, mais en fait, Cell c’était téléporté dans le dos de son adversaire mais c’était encore un leure, le parfait feintait un coup de coude droit dans le crâne du sayen, mais se téléportera avant, arrivant de nouveau de face au demi-sayen pour lui porter un coup de genou dans le ventre, puis plusieurs coups de poings au visage avant de se projeter en arrière en envoyant une grenade lumière à une seule main. La grenade lumière est une technique de piccolo, c’est un puissant kikoha à trajectoire simple. Après tous ces coups, le guerrier aux ailes de marbres prit ses distances, observant le jeune homme, prenant sa posture de combat de nouveau, cet affrontement ne sera pas facile, il fallait rester vigilent, et ça, c’est ce que voulait Cell.
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Mar 25 Juil 2017 - 0:55


L’affrontement entre le Super Saiyan et la création du Dr. Gero battait son plein. Les deux guerriers faisaient preuve d’une puissance et d’une vigueur à toute épreuve, chacun de leurs échanges de coups provoquait une secousse menaçant l’intégrité du Mont Paozu tandis que sur ces lieux prenait place l’un des plus grands combats dont la zone ait put être témoin. Redoublant d’efforts, les opposants testaient leur expérience d’Arts Martiaux dans cette lutte où chaque erreur était affolante de conséquences. Mais tandis que Cell préparait un Kamehameha dont la force et la direction mettaient en danger l'existence même de la planète, le fils de Son Goku se montrera bien héritier de son légendaire père, réagissant exactement de la même manière en prenant de l’altitude pour rediriger l’attaque du monstre vert. Un rapide Masenkō vint à bout de l’assaut de Cell mais toute cette action ne servait qu’à souligner l’importance capitale qu’avait ce combat dont l’issue pourrait très possiblement affecter le destin de la Terre.

La prochaine charge de Gohan fut ingénieuse, ses innombrables kikohas et son usage presque abusif des images rémanentes masquant sa véritable position, le plus difficile étant de réussir à approcher un adversaire tout aussi rapide que lui mais qui pouvait également se téléporter. Un assaut de front était logiquement inutile mais même le guerrier parfait ne pouvait gérer qu’un certain nombre d’attaques. Incapable de couvrir tous les angles, le combattant insectoïde se retrouvait à la merci de l’assaut de l’adolescent, ce dernier en profitant pour asséner un bon nombre de coups de pieds à son opposant. Il profitera ensuite de son avantage pour passer derrière Cell et fit déferler un kikoha en plein dans le dos de ce dernier. Cette offensive prit donc fin par la chute de l’androïde, le super guerrier venant se replacer en position de défense, se préparant à faire face à la contre-attaque de son adversaire. Même si le chef de la Z-Team paraissait avoir pris l’avantage, il savait que Cell ne se laisserait jamais abattre aussi facilement et que l’issue du combat pouvait changer du tout-au-tout en une fraction de seconde.

Cell regagna ensuite le contrôle de sa trajectoire, se repositionnant de nouveau face au demi-Terrien sous le regard attentif de celui-ci. Gohan voyait son opposant préparer sa prochaine attaque, ses yeux grands ouverts ne cachant rien de sa surprise lorsqu’il cru finir par reconnaître la technique que le bio-androïde formait. Un disque d’énergie fit son apparition, l’adolescent pensant distinguer là la technique inventée par son ami Krilin. Il savait cette attaque aussi ingénieuse que dangereuse, ce cercle de lumière capable de trancher à peu près tout ce qui osait se poser sur son chemin. Sans plus attendre, le guerrier parfait envoyait le Kienzan vers le Super Saiyan qui se pressait de s’expulser dans les airs dans une explosion de Ki afin de quitter la trajectoire de l’attaque. Malheureusement pour lui, à sa grande surprise, la technique de Cell était un peu plus avancée que celle du Terrien chauve. Gohan n’avait en effet jamais eu l’occasion de voir le tyran Freezer user de la technique, et c’était donc sa toute première exposition aux disques de la mort.

L’adolescent volait donc à toute vitesse pour éviter de se faire rattraper par le disque, mais il devait également surveiller les mouvements de Cell qui, d’un coup, disparu de son champ visuel. Le super guerrier, inquiet, ressentit soudainement l’énergie du monstre vert à peine quelques mètres derrière lui. Se retournant d’un coup, il fut surpris par le rapide lancé d’un second disque de la part du parfait. Pencher son torse lui permit d’éviter le pire, l’adolescent serrant les dents ne perdit que quelques mèches de cheveux mais dû immédiatement se préparer à encaisser l’attaque de Cell. Une attaque frontale qui se révélera n’être qu’un leurre, le véritable androïde s’étant rapidement déplacé dans le dos de Gohan pour envoyer un puissant coup de pied qui fit mouche. Le Super Saiyan se voyait désormais projeté droit vers le premier disque de la mort qui était toujours en chemin, ses chances de réussir à l’éviter s’amincissant à chaque seconde qui passait. Voyant le disque se rapprocher, Gohan ne pouvait qu’espérer l’encaisser, en quelque sorte. Dans un puissant cri, le fils de Goku fit gonfler son aura jusqu’à générer une petite barrière autour de lui.


Le disque de la mort vint rencontrer la barrière et, après moult efforts de la part du demi-Saiyan, fini par se désintégrer face à l’énergie dégagée. Gohan recouvrant ses forces était cependant devenu totalement vulnérable au prochain assaut de Cell. Croisant les bras, il pensait se protéger du coup de poing du bio-androïde avant de découvrir qu’il ne s’agissait que d’une image rémanente, tandis qu’un coup de coude vers l’arrière révélait une seconde illusion. Une intense douleur traversait soudainement le corps de l’adolescent, plié en deux par le genou du parfait s’étant abattu sur dans son ventre, le garçon crachant un filet de bave mêlé à du sang alors qu’une demi-douzaine de frappes s’abattaient sur son visage.

Alors que les coups de poing prenaient enfin fin, ce n’était pas pourtant pour Gohan le temps de niaiser puisqu’un puissant kikoha se dirigeait déjà à toute vitesse vers lui. Le défenseur de la Terre stoppait sa course, ses pieds s’ancrant dans le sol après avoir creusé une petite tranchée, il plaçait ses deux mains en face de lui, se préparant au contact. L’attaque vint le percuter, le super guerrier la retenant avec difficulté jusqu’à réussir à la dévier, laissant la trace de son passage sur les mains brûlées de Gohan. Même s’il avait réussi à éviter de prendre le gros des dégâts de cette technique, l’assaut de Cell eu quand même le mérite de faire perdre bien plus d’énergie au chef de la Z-Team que nécessaire. Il observait Cell au loin, ce dernier ne daignant montrer un quelconque signe de faiblesse, tout ceci aidant l’adolescent à prendre conscience du danger de ce combat, chose qu’il n’espérait pas nécessaire.

Il regardait son adversaire avec hargne, se rendant bien compte que la puissance qu’il utilisait pour le moment ne serait pas suffisant. Son manque d’entraînement avait rendu plus difficile que nécessaire son accès à sa pleine puissance, et l’adolescent avait donc espéré pouvoir venir à bout du monstre sans en avoir besoin. Mais Cell venait bien de prouver qu’il était tout à fait capable de rivaliser avec la force d’un Super Saiyan Full Power. Voici donc venu pour Gohan le temps de passer au niveau supérieur. Concentrant son énergie, son aura d’or gagnait petit à petit en volume tandis qu’elle s’accompagnait d’éclairs bleutés scindant l’air et le sol autour de lui. D’un coup, une onde de choc émanait de son corps, balayant le sol à ses pieds, le fils se retrouvant armé d’une toute nouvelle puissance.


Sa force s’était largement décuplée, égalant désormais son meilleur niveau lors de son précédent combat contre le bio-androïde, celui ayant eu lieu il y a près de sept ans de cela lors du fameux Cell Games. Cette force qui lui avait permit d’être victorieux du monstre, il espérait qu’elle lui ferait de nouveau ce cadeau. Il ne pouvait pas cette fois compter sur l’intervention d'un quelconque allié. Aidé de sa nouvelle force, le super guerrier transcendantal s’élança avec une vigueur renouvelée vers le parfait, le sol se fracassant à son départ et ne laissant qu’une ombre dorée fondre vers Cell alors que la vitesse de Super Saiyan 2 rendait bien plus véloces les mouvement de Gohan. Un coup de la paume de la main dans le plexus solaire suivit d’un violent uppercut dans l’abdomen, le tout ayant pour but de couper le souffle de la création du Dr. Gero. Le fils de Goku échangerait alors quelques frappes avec Cell à bout-portant avant de subitement laisser sa place à une image rémanente pour apparaître en dessous de son adversaire. Plutôt que de le frapper, l’adolescent attrapait les pieds du guerrier aux ailes de marbres avant de le faire tournoyer, s’aidant de l’élan pour envoyer Cell vers le sol. Le super guerrier transcendantal pointera ensuite sa paume dans la direction de l’insectoïde et, d’un Kiai, créera une puissante onde de choc s’assurant d’écraser le parfait sur le sol, ou au moins de désintégrer toute technique dans son champ. Le garçon retournait ensuite au sol, ses sens éveillés à l’attente de la prochaine attaque de Cell.
Cell
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 259
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Mer 26 Juil 2017 - 22:04
Le match se poursuivait, pour le moment, Cell était satisfait, si ni lui ni Gohan ne se battaient à fond, le combat restait agréable tactiquement. Précédemment le parfait avait subi de bons dommages, grâce à ses images rémanentes qu’il maitrisait si bien, le fils de Son Goku parvenait à tromper le guerrier vert, cette technique demandait beaucoup d’imagination et d’agilité. Mais après avoir subi, c’était au tour du jeune homme de résister à l’assaut de Cell, le parfait avait un plan audacieux basé sur la technique de Freezer, Son Gohan ne devait pas avoir affronté Freezer, du moins, seulement quelques secondes quand ce dernier était en troisième forme, il n’avait sans doute pas vu les disques de la mort.

C’est ainsi que le parfait lancera un disque en face et derrière Gohan, une telle attaque en tenaille coute beaucoup d’énergie à Cell, mais en échange son adversaire devient très limité dans ses mouvements. Face aux disques, l’adolescent prit directement de la hauteur, comprenant le danger, cherchant à éviter les deux attaques malgré qu’il soit plus lent, heureusement pour lui, il eut le reflexe que Freezer n’aurait pas eu, se baisser, évitant ainsi au fils du sayen de mourir découpé, de justesse. Cependant en esquivant ce dernier coup, Gohan n’avait pas fait attention à Cell qui s’était déplacer dans son dos pour donner un puissant coup de pied, projetant le jeune homme vers les disques de nouveau, mais dans un dernier reflexe ce dernier créera une barrière qui bloquera des deux techniques, le laissant indemne.

Mais comme précédemment, les disques étaient des pièges qui avaient pour but de faire perdre du temps, maintenant débarrassé des deux cercles mortels, l’adolescent était totalement vulnérable au prochain assaut du guerrier vert. Cell donnera donc un puissant coup de genou suivi de nombreuses frappes au visage de Gohan, cette partie violente de l’assaut était réussite, le pauvre garçon n’avait pas pu faire grand-chose, il dévia tout de même le kikoha finissant l’attaque, juste de quoi le sauver de la mort.
Maintenant qu’il avait attaqué, le parfait allait devoir se défendre face au fils de Goku, cette fois, il devra faire particulièrement attention, au dernier assaut il avait manqué de vigilance et cela coutait cher devant un tel guerrier. Alors que Cell était en position de combat, il vit Son Gohan augmenter drastiquement sa puissance, il passait au deuxième niveau du super sayen, faisant trembler la Terre, détruisant des amas de roches et projetant une grande aura d’éclairs. Il n’y avait plus aucun doute sur le fait que Son Gohan était un fantastique combattant, sa puissance en disait long, mais Cell pouvait aussi atteindre ce niveau. Quand Gohan se sera transformé, Cell fera de même, concentrant son énergie, faisant trembler le sol et assombrissant le ciel dans un orage terrible, les roches se soulevèrent autour du parfait qui s’entourait lui aussi d’une aura d’éclair puissante.

« Bien, le vrai combat va commencer, montre-moi que tu es le digne fils de ton père ! »

Hurlera Cell alors que son aura explosait, détruisant le paysage déjà abîmé du mont paozu, attendant clairement son adversaire, le guerrier vert voulait voir ce que valait vraiment le super sayen de niveau 2.

Son Gohan s’élancera donc à toute vitesse, détruisant le paysage autour de lui, il est clair que son super sayen 2 est un vrai moteur de destruction, heureusement Cell était prêt, quand Gohan voudra exécuter sa frappe de paume, le parfait fera simplement un bond en arrière, évitant le premier coup, cependant il ne pourra rien faire contre le violent uppercut qui fera cracher un grand filet de bave, tout en se tenant le ventre, le guerrier vert titubera en arrière, comprenant la différence notable de force entre le super sayen 1 et 2.

Mais ce n’était pas terminé, Gohan se rua sur Cell pour le marteler de coups de nouveau, Cell se redressa rapidement, frappant lui aussi à plusieurs reprises, les deux combattants commencèrent une nouvelle mêlée à forces égales, détruisant le sol se déplaçant si rapidement dans le ciel que les guerriers semblaient se téléportés. Dans cette puissante mêlée, les frappes s’accompagnaient de frappes d’éclairs, les versants de montagnes proches s’éclataient les unes après les autres et dans le puissant échange des ondes de chocs soulevaient la poussière du mont paozu entier. Pendant l’échange, Cell saisira une occasion, frappant d’un grand coup sec le visage de Son Gohan, brisant ainsi l’échange dans sa cadence, cependant, le demi-sayen avait été rapide, le parfait venait de frapper une image rémanente, tout n’était que tromperie, le vrai Z-warrior était sous Cell.

Avec sa position avantageuse, Son Gohan tentera d’attraper les jambes de son adversaire, cependant, Cell eu disparu, le fils de Goku avait tenter d’attraper une image rémanente, le vrai parfait était en réalité derrière le demi-sayen, tentant de donner un coup de pied retourné à ce dernier, mais là encore, le chef de la Z Team disparu, les images rémanentes semblaient vitales dans ce combat.

Alors que Cell le cherchait du regard, ayant perdu Gohan dans une image rémanente, le parfait ne se rendra compte que trop tard que son adversaire était en fait au-dessus de lui, et qu’il avait lancé une puissante attaque, un Kiai, mais un kiai terriblement puissant qui projeta Cell au sol, l’immobilisant complétement, causant également de bons dommages, le parfait venait d’être soumis à une grande pression d’air qui l’avait fait s’écraser dans le sol.

Le parfait était encastré au sol, le corps en sang, de nombreuses roches recouvraient le guerrier vert qui se lèvera en poussant ces dernières, prenant une expression des plus énervée contre son adversaire. Cell avait encore subi, heureusement il avait de la réserve, mais pour le moment, il ne devait plus jouer le malin, il avait perdu plus que Son Gohan.





« Très bien je vois tu prends ton pied ! Alors que dit tu de ça ! »


Cell fit exploser son aura en montant rapidement dans le ciel en tirant de nombreux kikoha dans le sol, une trentaine environ, conservant une expression pleine de hargne envers son opposant. Une fois à environ 40 mètres de haut, le parfait s’arrêtera puis fit un mouvement de main de bas en haut, cela pouvait paraitre anodin, mais en réalité, les kikoha envoyés dans le sol se mirent à éclater la surface de combat, et sortirent du sol pour se ruer sur Son Gohan. Les boules de feu provenaient du sol sur toute sa surface, donc de près ou de loin, le jeune homme sera harcelé par de nombreuses boules explosives, mais alors que le fils de Son Goku pourrait simplement tout esquiver, Cell se téléportera juste en face de lui, lançant rapidement une technique que le Z-warrior connaissait bien.

« Solar Flare ! »

Spoiler:
 
En prenant en un éclair la posture originale, le pauvre Son Gohan fut aveuglé, ne pouvant certainement pas éviter autant de kikoha ! Cell se téléportera de nouveau, cette fois, au-dessus du garçon, préparant une technique qu’il aura amplement le temps de charger, un canon garric ! Le guerrier aux ailes de marbre prit ainsi la pose originelle, chargeant le rayon pendant que l’adolescent jouait avec les kikoha.

« Garlic Gun ! »

Cell abattra le puissant rayon sur sa cible, profitant de l’aveuglement précédent pour frapper tranquillement. Que le rayon ai d’ailleurs touché le demi-sayen ou non, un grand nuage de fumée sera créé (au sol ou sur Gohan, ou sur un attaque autre), le guerrier vert en profitera pour se propulser à toute vitesse au travers du nuage en direction de Gohan, donnant un coup de tête afin de le pousser au sol dans un immense fracas. Après ce puissant coup, Cell fit un bond en arrière, se repositionnant pour se défendre face au défenseur de la Terre qui avait de grandes chances d’avoir survécu à l’assaut.
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Lun 31 Juil 2017 - 5:03


Après avoir évité le piège des disques de la mort de Cell, le demi-Saiyan fut victime de la pleine violence du reste de l’enchaînement du parfait. Le guerrier au ailes de marbre démontrant une fois de plus qu’il était un adversaire largement à la hauteur du pouvoir du super guerrier, Gohan se retrouvait contraint de passer au niveau supérieur. Il ferait usage de la même transformation qui lui avait permit de venir à bout du monstre lors de son tournoi, mais ce dernier n’était pas en reste et augmentait également sa force. Surprenant le garçon, le bio-androïde fit gonfler son aura jusqu’à atteindre un niveau qui égalait celle de l’adolescent, atteignant essentiellement la puissance d’un Super Saiyan 2 et affirmant de par cet acte qu’il était effectivement plus fort que le guerrier que Gohan avait vaincu étant enfant. Le fils de Son Goku craignait que son nouvel atout ne rendrait pas plus facile ce combat comme il l’aurait espéré, mais ce n’était pas non plus une raison pour désespérer. En temps que protecteur de la Terre, il ne se permettrait jamais de baisser les bras avant d’avoir donné son maximum.

En un rien de temps, le guerrier transcendantal se retrouva face à Cell, son coup de paume certainement un peu trop télégraphié fut évité par le parfait mais permit de le rendre vulnérable à l’uppercut du Super Saiyan qui le frappa de plein fouet. Une déferlante de coups s’abattait alors sur la création du Dr. Gero tandis que cette dernière répliquait presqu’immédiatement, les deux combattants commençant à échanger les enchaînements de coups avec une fougue inconcevable. Le sol sous leurs pieds se désintégrait derrière leur passage alors que ces opposants paraissaient disparaître à tour de rôle pour éviter l’attaque adverse et répliquer aussitôt, une nuée d’images rémanentes rendant futiles leurs plus grands efforts et empêchant à quiconque de gagner l’avantage. La tentative d’accrochage de Gohan échoua mais il restait assez actif pour ne pas se laisser piéger par la contre-attaque du parfait.

Désormais placé au-dessus de Cell, le super guerrier produisit une surpuissant Kiai qui venait d’encastrer le bio-androïde dans le sol qui se déforma sous la force de l’attaque de Gohan. Le garçon reprit ensuite sa position tout en observant son adversaire se relever en dégageant les quelques rochers qui l’avaient recouvert. Du visage du parfait émanait une intense frustration, devant certainement réaliser que sa puissance qui égalait celle du fils de Son Goku ne lui garantirait pas la victoire. C’était également un signe pour Gohan, un avertissement qu’il devrait à partir de maintenant être encore plus vigilant que précédemment, sachant que Cell devait encore garder ses meilleurs coups pour lui et surtout à quel point il pouvait devenir dangereux lorsqu’il commençait à perdre patience. Allongeant sa pose de combat, il se préparait au pire.

« Ce combat ne m’amuse pas. Mais il ne prendra fin que lorsque j’aurai éliminé la menace que tu représentes pour l’Univers. »

D’un coup, la puissante aura de Cell le propulsa vers les cieux tout en tirant une bordée de kikohas vers l’adolescent. Ce dernier évitait les quelques vagues d’énergies qui s’approchaient de lui, chose assez aisée vu le manque de précision de l’action de Cell. Mais au moment où il s'apprêtait à répliquer avec ses propres boules de feu, il comprit malheureusement trop tard que l’assaut du parfait était bien plus intelligent que ça. Les kikohas sortirent sauvagement du sol pour se ruer sur Gohan qui avait une bien moindre marge de manoeuvre pour les éviter. Ses tentatives de mouvements se voyaient interrompues par le nombre surdimensionné de boules de ki. Celles qu’il ne pouvait éviter, il devait les encaisser tant bien que mal. Par chance, elles n’étaient pas très puissantes et les dégâts qu’elles engendraient étaient donc mineurs. Mais comme la plupart des attaques de ce genre, elle n’avait réellement pour but que de contenir l’adolescent pendant que Cell préparait la suite de son offensive.

Subitement, un flash de lumière vint illuminer la vision du fils de Son Goku, la morsure du Soleil à bout portant étant bien trop soudaine pour que l’adolescent arrive à la contrer, quand bien même il connaissait la technique.

*Merde !*

Il était désormais à la merci des quelques kikohas restant mais ils étaient loin de représenter le vrai danger. Dans sa cécité temporaire, la soudaine concentration d’énergie que le super guerrier transcendantal pouvait ressentir le laissait imaginer le pire. Le retour progressif de sa vision le laissait en face d’un rayon d’énergie mauve d’une puissance considérable. Un air d’angoisse émanait de l’expression de Gohan alors qu’il ne lui restait plus que quelques secondes pour élaborer un nouveau plan. Simplement éviter l’attaque de Cell mettrait une fois de plus la planète en danger, ce qui était hors de question. Alors, amenant ses deux mains à sa hanche, il se hâtait de charger une dose de Ki suffisante pour lancer une vague déferlante à son tour.

« Kamehameha ! »

Le rayon de lumière aux reflets bleutés se dirigeait à toute vitesse vers l’attaque antagoniste, mais Gohan souhaitait éviter que la collision des deux techniques ne finisse par une explosion qui pourrait se révéler toute aussi dangereuse pour lui que pour l’environnement qu’il essayait de protéger. Alors, juste avant le contact, il modifiait la trajectoire de son Kamehameha pour passer légèrement en dessous du Canon Garlic du parfait, une action qui eu pour conséquence un léger changement de la courbe du rayon violet qui, plutôt que de s’écraser directement sur le sol, adoptait une trajectoire presque parallèle au plateau avant d’exploser un peu plus loin. Le garçon avait encore évité le pire mais une fois de plus, Cell en profita pour s’approcher rapidement de Gohan et de lui envoyer un surpuissant coup de tête qui le projeta plusieurs dizaines de mètres plus loin, fracassant le sol dans lequel il s’embourbait alors qu’un nuage de sang ruisselait de son front.

C’était au tour de Gohan de se relever en se libérant de la captivité des rochers qui l’avaient recouvert. Il regardait le parfait tout du long, gardant un oeil sur ses éventuels agissements. Le bio-androïde avait pour la seconde fois du combat lancé une attaque qui avait directement menacé l'existence de la planète, mais il s’en était cette fois servi pour frapper l’adolescent de plus belle. La vie des autres ne lui importait peu tant qu’il pouvait avoir son combat, et c’était d’autant plus vrai lorsqu’il avait l’impression de perdre l’avantage. C’était ce comportement égoïste qui le rendait dangereux. Le Super Saiyan reconnaissait là avec horreur la nature de l’ignoble individu qu’il avait battu il y a sept ans. Il avait beau avoir gagné en puissance, il était resté le même et le bien-être de sa seule personne était la seule chose qu’il respectait. Voilà ce que Gohan détestait chez cette personne, et il s’en voulait d’avoir cru ne serait-ce qu’une seconde lors du Cell Games qu’il aurait pu résonner avec un tel être.


Il essuyait le filet de sang qui s’écoulait de son front, son regard animé d’une sévérité sans égal chez l’habituellement calme garçon qu’il était s’abattant sur le monstre aux ailes de marbre. Son aura d’or épousait les formes de son corps et, tout comme pour Cell, montrait que le guerrier restait plein de ressources. Malgré les dommages qu’ils avaient tous les deux enduré, leur force restait immense et le combat ne faisait que gagner en intensité.

L’adolescent fendait l’air tel un éclair, se rapprochant dangereusement du monstre vert. Arrivant juste en face du parfait, il ne se risquera pas à tenter une nouvelle attaque directe. Chargeant un kikoha dans sa main, il l’abattit vers le sol, soulevant une bourrasque de poussière venant obstruer le champ de vision de Cell tandis que le Super Saiyan s’était élevé dans les airs lors d’un rapide saut pour se retrouver derrière son opposant. Le guerrier transcendantal fit mine de préparer un second kikoha, cette fois-ci destiné directement au bio-androïde mais il disparaîtrait à son contact, révélant l’image rémanente. Gohan se serait glissé un niveau du sol et, d’un coup de pied rotatif, balaierait les james de son adversaire dans l’espoir de lui faire perdre l’équilibre, puis réapparaîtra en face de Cell pour lui asséner un coup de coude vertical, frappant le parfait menton de la création du Dr. Gero d’un mouvement de bas en haut. Il essaiera ensuite de projeter le guerrier aux ailes de marbres dans les airs s’il n’y s’y trouvait pas déjà, à l’aide d’un double coup de pied vers le haut. L’adolescent utilisait alors le Zanzōken pour créer de nombreuses illusions de sa personne tout autour de Cell, chacune adoptant la position du Masenkō.

« Masenkō ! »

Toutes les images reproduisirent le mouvement mais aucune vague déferlante ne ferait son apparition. Gohan espérait tromper Cell en le forçant à se concentrer sur l’image qui se trouverait en dessous de lui, pensant que le guerrier parfait s’imaginerait que le vrai Gohan ne pouvait être que celui qui se positionnerait de telle manière à ce que son attaque n’ait pas une trajectoire qui menacerait de rentrer en contact direct avec le sol. En réalité, il n’y avait aucun Masenkō. Le vrai Super Saiyan aurait chargé Cell depuis les hauteurs, frappant le guerrier insectoïde dans le visage avec son pied pour le projeter vers le sol. Il fit ensuite exploser son aura pour se déplacer rapidement sur la trajectoire de Cell et lui donner un coup de genou dans le dos avant que ce dernier ne touche le sol, pour finalement enchaîner avec un direct du droit pour possiblement éloigner Cell. Le garçon envoyait ensuite et finalement un Gekiretsu Madan en direction de son opposant pour possiblement causer quelques petits dommages supplémentaires ou limiter les choix de mouvements de son adversaire qui allait sans aucun doute repasser à l’attaque.
Cell
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 259
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Mer 2 Aoû 2017 - 16:14
La lutte se poursuivait entre les deux guerriers, la plupart des assauts ne donnaient que quelques coups à l’adversaire que ce soit pour Son Gohan ou pour Cell, dans ce combat, ce sera bien un coup de Maître qui permettra à l’un des combattant de prendre l’avantage sur l’autre. Maintenant en super sayen 2, le guerrier vert rattrapera Son Gohan, il était normal que Cell s’aligne à la force de son opposant pour ne pas être dépassé, résultat, l’affrontement devenait encore plus rapide et violent, détruisant progressivement le mont paozu, ou plutôt la région désertique de ces montagnes. Le parfait avait usé d’ingénieuses tactiques, l’idée des boules de ki en tant que leurre n’était pas originale, mais le fait d’utiliser cette tactique sous terre et juste pour gagner du temps avait permis au guerrier aux ailes de marbre d’aveugler son adversaire, gagnant du précieux temps qu’il utilisera pour l’élaboration d’un canon garlic, la puissante attaque de Vegeta.

Heureusement pour lui, le fils de Son Goku reprit rapidement la notion de vue, il regardera le parfait préparer son attaque et sans perdre de temps lancera aussi la sienne, un Kamehameha. Les deux rayons allaient donc s’entrechoquer, et là encore, l’adolescent mettra un point d’honneur à la sécurité de la planète, faisant se lever le rayon bleuté qui attirera celui de Cell plus haut pour partir vers le ciel, en effet, pour le parfait, Gohan avait premièrement tenté de passer au-dessus du canon garlic pour attaquer Cell par-dessus, mais non, il souhaitait juste protéger la Terre. Ne perdant pas de temps, Cell profitera de la distance pour prendre de la vitesse et donner un puissant coup de tête dans le corps du demi-sayen pour le projeter au sol, encastré dans les rochers, une dernière attaque qui sera surtout utile pour que le parfait reste au-dessus de son opposant et mieux préparé.

En quelques secondes, Son Gohan se libérera des rochers, visiblement, le combat commençait à laisser des séquelles sur son corps, mais Cell aussi avait beaucoup perdu, cependant la rage des deux combattants elle, elle ne changeait pas. Le regard du jeune homme était justement plein de cette rage cachée derrière un air sérieux et déterminé, il ne manquait plus grand-chose pour que Son Gohan prenne l’occasion de faire exploser sa colère. La tête du super guerrier transandental faisait sourire le parfait qui voulait vraiment voir la suite du match.

Et la suite arrivait justement, Son Gohan s’élança rapidement Cell, le guerrier vert avait du mal à croire à un assaut direct, mais avec la montée du conflit, il était bien probable que l’adolescent perde son sang-froid et cause une attaque directe, le guerrier vert fit donc un coup de pied au niveau du torse du guerrier, cependant ce dernier n’allait pas attaquer de front et, coupant Cell dans son action, prit la voie des airs en explosant un petit kikoha dans le sol, sautant au-dessus du guerrier vert pour arriver derrière lui. Cell s’attendait bien à recevoir le coup de Kikoha, alors, il se glissera en arrière dans un petit bon, évitant ce qui était en fait une image rémanente, et par chance uniquement, il aura aussi évité le coup de pied rotatif de Gohan, quelle aubaine.

Cependant, maintenant en train de bondir en arrière, le guerrier n’eut pas la liberté de mouvement d’arrêter Gohan quand ce dernier lui donnera un puissant coup de coude qui projettera Cell bien plus haut dans le ciel. Cell passera sa main droite sur son visage, essuyant son sang, puis vit disparaitre le demi-sayen, cela devait être une téléportation... mais non, c’était le zanzoken, Gohan était rapide et était maintenant tout autour du parfait via des images rémanentes.

Toutes les images rémanentes commencèrent à préparer des Masenko, conscient du danger de la technique, le guerrier aux ailes de marbre se téléportera pile au moment où les images abattirent… rien du tout, évitant donc une attaque fantôme. Désormais au-dessus des images, Cell était complétement vulnérable au prochain assaut du chef de la Z team, ce dernier donnera un puissant coup de pied pour projeter le parfait vers le sol, le guerrier vert s’approchera donc du sol mais avant cela subira un second coup de genou dans le dos, changeant la trajectoire de Cell pour le ciel, le parfait parviendra à ce moment-là a ce stabiliser alors que Gohan approchait de nouveau. Le jeune homme tentera de donner une droite à Cell, mais ce dernier fit un pas de côté pour l’éviter, Gohan prit alors de la distance, utilisant le Gekiretsu Madan pour mitrailler le parfait de Kikohas, Cell placera alors ses bras en croix pour se protéger, limitant légèrement les dégâts.

Après cet enchainement de Kikoha, le guerrier vert semblait saigner sur l’ensemble du corps, il sourira.

« Si le combat se joue sur de l’endurance, tu sais bien que tu as perdu. »

Le parfait pouvait se regénérer a volonté, et alors qu’il parlait, les blessures de son visage semblaient se refermés lentement, pareillement pour son corps, ce n’était pas de la guérison, mais au moins de quoi ne pas faire une hémorragie ou trop souffrir, c’était tout de même utile dans un combat.

« Bien fini de jouer ! »




Cell abandonnera son sourire en se courbant pour se concentrer, le guerrier vert voulait vraiment voir Son Gohan au sommet de ses capacités, le parfait ira donc augmenter encore sa puissance, arrivant au niveau d’un super sayen de niveau maitrisé, c’est à dire le niveau de Son Goku contre Majin Vegeta par exemple, un niveau que le fils de Son Goku n’aurait certainement jamais imaginé venant du parfait, mais c’était la triste vérité.



En concentrant son aura d’éclair, le ciel s’assombrira un peu, car Cell est le méchant dans ce rp, donc quand il se concentre, faut que ça ait l’air grave. En rassemblant ses forces, le guerrier vert projettera un puissant aura d’éclair, puis, au fil de quelques secondes, une sorte de barrière violette semblera se former autour de Cell, comme un petit bouclier de 4 mètres de diamètre, protégeant ainsi le parfait. En fait cette attaque était une barrière parfaite, une technique défensive, mais Cell ne se limitait pas aux étiquettes, cette technique pouvait aussi servir pour l’attaque, ainsi le parfait se dirigera vers Son Gohan, la barrière était imperméable, si Gohan essayait de frapper, il se heurterait à un mur électrique lui infligeant une douleur extrême, et c’était le but de l’attaque de Cell.

Le guerrier aux ailes de marbre avait chargé le demi-sayen pour lui rentrer dedans et qu’il subisse les dégâts de l’attaque, si Gohan esquivait, le parfait utiliserait sa vitesse pour repartir à la charge et si le demi-sayen fuyait, la taille du bouclier augmenterait d’un coup, très rapidement pour le toucher, en effet le bouclier peut s’allonger jusqu’à 100 mètres ! Et si l’adolescent était touché ou qu’une attaque surpuissante affaiblissait le bouclier, la barrière disparaitra.

Après cet assaut de poursuite, Cell allait changer de stratégie, c’était la meilleure manière de déstabiliser son adversaire, cette fois, le but du guerrier vert était de faire chuter Gohan pour lui lancer une seconde attaque très puissante. L’adversaire de Son Gohan fonçait désormais sur son adversaire, il faisait des téléportations très rapide en avançant (rf :bt3 en mode ult), brouillant alors la clarté de sa trajectoire pour finalement apparaitre devant le demi-sayen, donnant un faux coup puisque cette apparition n’était qu’une image rémanente, l’adversaire de Gohan était en fait au-dessus de lui, Cell donnera un puissant coup de coude au-dessus du crâne de son opposant, faisant sans doute chuter le demi-sayen jusqu’au sol.

Une fois au sol, Cell utilisera une vague déferlante bien particulière, il placera ses mains jointes, laissant l’espace d’un triangle entre elles.



« KIKOHO ! »

Calquant littéralement la technique et la tactique Tenshinhan, Cell tirera une puissante salve d’énergie, si Son Gohan était rester au sol, il allait vite le regretter car après la première salve, le parfait en tirera une deuxième. Chaque coup prenait sur l’endurance du parfait, cependant il savait que le fils de Son Goku prenait aussi en échange, le guerrier vert tirera alors une 3ème et 4ème salve, puis finalement une cinquième. Si Son Gohan avait appui au sol, celui-ci serait sans doute en chute libre pendant toute l’attaque, en effet, le parfait détruisait une grande parcelle de terre et de pierre a chaque salve.

Le terrain du mont paozu était maintenant décoré d’un joli trou carré, parfaitement carré, Cell souriait en voyait que son adversaire ne remontait pas immédiatement croisera les bras en l’attendant, si Son Gohan ne donnait pas tout ce qu’il avait, Cell trouvera bien d’autres moyen de le pousser à bout et de faire la, généralement, même erreur qu’il y a sept ans.
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Lun 14 Aoû 2017 - 1:02


Le rapide assaut de Cell culminait sur l’envoi de son puissant Canon Garlic en direction du fils de Son Goku. Ce dernier se retrouvant en position de faiblesse face à la vague déferlante de son adversaire savait qu’il ne pouvait pas prendre le risque d’entamer un duel de rayons d’énergie à ce niveau du combat. Cela ne serait qu’une prise de risque supplémentaire alors qu’une telle action le laisserait ouvert et sans défense à toute autre attaque du parfait. Mais puisqu’il ne pouvait pas simplement se contenter d’éviter la déferlante de Ki, puisqu’elle aurait potentiellement pu venir à bout de la planète, l’adolescent se retrouvait contraint à user de sa propre force vitale pour habilement dévier le rayon du guerrier vert. Ainsi, son Kamehameha tout comme le Canon Garlic de Cell finirent par se perdre dans l’horizon jusqu’à disparaître dans une détonante déflagration, qui, il l’espérait, avait réussi à épargner toute la vie qu’il s’ordonnait de protéger. Le coup de tête du monstre insectoïde qui suivit fit effectivement mouche mais pas de quoi mettre à terre le super guerrier transcendantal.

Non car c’était maintenant à son tour de repasser à l’assaut et il était armé d’une détermination renouvelée tandis que les actions de Cell ne faisaient que lui donner maintes et maintes raisons de mettre un terme à l’existence de la création du Dr. Gero. L’adolescent s’était éjecté en direction de son adversaire, fermant la distance en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire. Abattant un kikoha sur le sol, profitant de la bourrasque de poussière qui venait d’être soulevée pour attaquer le parfait d’une balayette. Ne réussissant pas à faucher les jambes de Cell, Gohan se relevait ensuite rapidement tout en envoyant un coup de coude verticalement qui projetait plus haut son ennemi. Une nuée d’images rémanentes firent alors leur apparition, encerclant rapidement le parfait dans l’espoir de le laisser confus quant à la véritable position du défenseur de la planète. Le Masenkō qu’il prétendait s’apprêter à abattre sur le combattant aux ailes de marbre était tout aussi intangible que les invocations du Zanzōken et laissèrent ce dernier complètement ouvert au prochain coup du fils de Son Goku.

Un puissant coup de pied vint punir le visage du parfait qui se retrouvait projeté vers le sol. L’adolescent interceptait ensuite sa trajectoire et lui assénait un coup de genou à l’arrière du torse, rendu d’autant plus puissant par l’élan de la projection de sa dernière attaque. Le Super Saiyan s’élançait dans le ciel à la poursuite de Cell mais faillit à faire connecter sa droite sur le parfait. Une série de Gekiretsu Madan suivit pour neutraliser les mouvements de sa cible alors qu’il reprenait de la distance. La déferlante de kikohas prit ensuite fin pour laisser apparaître aux yeux de Gohan un Cell décemment blessé, ce qui expliquait l’air interrogatif et sincèrement inquiet du demi-Saiyan lorsqu’il vit le sourire de son adversaire. D’un coup, nombre de coupures et plaies parurent disparaître du corps du parfait, ce dernier faisant usage de sa capacité de régénération qu’il tenait de son sang Namek. Voilà qui avait le mérite d’agacer le guerrier transcendantal, mais pour de lui faire perdre espoir pour autant. Contrairement au don de Buu, il savait que la régénération de Cell lui demandait une somme non-négligeable d’énergie qu’il ne pourrait du coup pas utiliser dans ses attaques contre l’adolescent.

Malheureusement, les multiples assauts de Gohan forcèrent enfin Cell à dévoiler une dose encore plus importante de sa force. Le chef de la Z-Team voyait, à son grand désarroi, la puissance du bio-androïde monter en flèche, surpassant désormais de très loin son meilleur niveau lors du Cell Games. Le regard du garçon se perdait dans le ciel qui s’assombrissait, ultime déclaration de la force du parfait, avant de se reconcentrer sur un Cell plus fort que jamais. L’espoir de Gohan de voir ce combat se conclure par sa victoire se voyait attaquée par la réalisation que le monstre en face de lui était d’un tout autre calibre que celui qu’il avait terrassé il y a quelques années. L’aura d’éclair de Cell formait une barrière autour de son corps, technique que reconnaissait Gohan puisque le guerrier vert s’en était servi contre son père. Il n’avait pas grande espérance de pouvoir vaincre la barrière mais cela ne l’empêchait pas de la mitrailler de rapides kikohas pour tenter de ralentir le parfait tandis qu’il s’éloignait de toutes ses forces en volant en arrière. Mais d’un coup, la taille du bouclier d’énergie vert augmentait exponentiellement. L’adolescent surprit ne put que croiser ses deux bras en face de son torse pour tenter d’encaisser ce qu’il pouvait de l’attaque de Cell. Le choc fut dur, les éclairs venant brûler les avant-bras du garçon qui voyait aussi une partie de son gi se faire désintégrer. L’air brûlant autour de lui invoquant un nuage de vapeur qui laissait le garçon tremblotant, la douleur qui parcourait ses bras les rendant difficile à manipuler. L’ingéniosité de Cell ne s’arrêtait pas là puisqu’il chargeait de nouveau vers l’adolescent, une série de disparition rendant illisible sa véritable position. Gohan prit son mal en patience et se forçait à répliquer le mouvement de Cell du mieux qu’il pouvait.


S’ensuivit un véritable duel d’images rémanentes, l’un comme l’autre des deux guerriers se déplaçant à grande vitesse jusqu’à pouvoir atteindre la parfaite position qui leur permettrait de frapper l’autre. Le faux-coup de Cell ne frappait qu’une illusion laissée par Gohan sur son passage, son coup de coude se voyant accueilli par les deux mains du Super Saiyan qui, bien qu’il réussit effectivement à amortir la frappe du parfait, se voyait tout de même projeter vers le sol par la simple force de l’impact. Il se rétablit avant d’entrer en contact avec le sol et se posait doucement sur celui-ci pour essayer de récupérer. Son regard restant attentif à toute action du bio-androïde, le fils de Son Goku cru reconnaître la prochaine technique de Cell qui risquait de lui causer bien des soucis. Dès lors que la création du Dr. Gero hurla le nom de son attaque, l’adolescent s’élança sur le côté pour s’éloigner de la zone et c’était la bonne décision puisque la plateforme sur laquelle il s’était tenu debout il y a quelques secondes venait de se faire atomiser. Et ce n’était pas tout, le super guerrier se devait de rester en mouvement car l’attaque de son adversaire était loin d’être terminée. La troisième salve fini par atteindre le garçon, le projetant au fond de l’immense trou carré qu’elle avait engendrée. Les deux derniers barrages touchèrent également leur cible et le garçon se retrouvait entravé au fond d’une montagne de pierres reposant au plus profond point du trou. Chaque échange avait généralement laissé les deux guerriers à peu près à forces égales mais maintenant plus que jamais les choses semblaient s’aigrir pour le demi-Saiyan.

Se dégageant de sa prison de pierre, il remontait doucement à la surface jusqu’à reposer au sommet de la fosse, son regard émoussé retombant sur le parfait alors que l’ensemble de sa force ne lui servait à guère plus qu’à rester debout. Son aura d’or avait disparue, le garçon ayant repris sa forme normale où sa puissance n’avait absolument plus rien à voir avec celle que laissait paraître le monstre vert. Dans cet état, ses chances de gagner étaient devenues plus que nulles. Son regard abattu venant reposer vers le sol, d’immenses efforts ne l’empêchant que de justesse de pleurer son impuissance alors qu’il se voyait à même de faire la même erreur qu’il y a sept ans ; se voir voler d’une victoire qui lui revenait de droit car il avait été incapable de manier la pleine puissance que son corps renfermait. La mort de son père, sa défaite face à Super Buu, quel aurait été l’intérêt de tout ces évènements sinon à apprendre à Gohan qu’il ne pourrait jamais devenir le vrai défenseur de la Terre et hériter du titre de son père s’il refusait toujours de se battre sérieusement. S’il refusait d’embrasser le plein potentiel sur lequel son père à toujours compté dans les moments difficiles pour que Gohan finisse toujours par le décevoir. Bien sûr, Goku ne s’empêchait de répéter qu’il était fier de son fiston mais Gohan ne pouvait décemment croire qu’il le pensait réellement, envers qui avait su échouer plusieurs fois, répéter la même stupide erreur alors que toutes les cartes étaient entre ses mains.

Quel piètre défenseur ferait-il s’il était incapable de donner son maximum alors qu’il se battait littéralement pour ce qui lui tenait le plus au coeur ; le bien de la planète et de ses habitants. Plus que de risquer de décevoir son père et ses amis, comment pourrait-il un jour oser se regarder dans un miroir. Trop de personnes croyaient en lui pour qu’il puisse oser laisser ça arriver.

*Ce n’est pas mal de se battre pour ce en quoi tu crois.* Ces mots résonnaient dans sa tête. Le seul souvenir qu’il lui restait de l’Androïde 16. Un être qui avait été conçu pour la simple et unique raison de détruire Son Goku mais qui a réussi à comprendre que la vie avait bien plus à offrir que l’immorale satisfaction d’avoir tué quelqu’un de sang froid. En plus d’être l’exact opposé de Cell, il y avait-il une meilleure représentation de ce que Gohan voulait protéger ? *Deviens plus fort pour acquérir la paix qui te permettra de devenir un grand savant.* Et ces simples paroles de Charlo qui avaient su le toucher au plus profond de son être. Comment pourrait-il prétendre vouloir accompagner son ami dans sa quête des Dragon Ball s’il n’était même pas capable de vaincre un ennemi qu’il avait déjà battu il y a sept ans. Il avait promit à Charlo de devenir plus fort, mais était-ce vrai ? Ou était-ce juste un mensonge qu’il avait jeté à ce moment de la discussion simplement pour se rassurer, et son consoler dans son inactivité ? Comment est-ce qu’il pourrait mériter l’amitié de Charlo s’il était incapable de tenir sa propre sa propre promesse.

Fixant le parfait, Gohan se mit à charger son énergie. Son aura dorée refit son apparition, l’adolescent s’apprêtant à retrouver sa forme de super guerrier avant que la douleur ne le coupe dans son élan et ne le fasse tomber le genou au sol, prenant appui de son bras difficilement valide pour ne pas s’écrouler complètement, ses gémissements de supplice raisonnant dans toute l’arène. La colère du garçon n’avait besoin que d’un catalyseur pour s’exprimer, mais quel usage ferait-il de cette colère. A quoi bon lui servait-il de s’énerver alors que c’était cette même rage qui était à l’origine de ses erreurs. A quoi pouvait lui servir encore plus de puissance s’il n’était pas assez lucide pour la manier. Le Vieux Kaioshin l’avait bien comprit ; le Super Saiyan est une forme terrifiante de puissance mais qui reste fondamentalement imparfaite. Le grand guerrier qu’était Son Goku y avait remédier en apprenant à maîtriser complètement la transformation mais le manque d’expérience de Gohan l’empêchait d’en faire de même. Mais le surdoué qu’il était n’en avait pas besoin. Grâce au vieil homme libéré de la Z-Sword, l’adolescent avait appris une manière de se servir de son plein potentiel sans laisser la colère prendre le dessus. Et maintenant plus que jamais, le défenseur de la Terre avait le parfait état d’esprit pour pouvoir en faire usage. Il lui suffisait de libérer son potentiel.

« Cell… Je ne te pardonnerai jamais. Il se levait difficilement. Pour tout le mal que tu as causé, tu dois disparaître. Et pour toutes les erreurs que j’ai pu commettre, ce sera par ma main ! »

D’un coup, une subtile mais perturbante onde de choc paraissait se propager depuis le corps du garçon, les sombres nuages qui recouvraient le ciel du Mont Paozu se mettant en mouvement. Son gi déchiré de toute part se mettant à flotter au gré de la bourrasque de vent qui s’était levée, son corps se retrouvant auréolé d’une lumière blanche parfaitement pure. Son aura gonflait jusqu’à recouvrir la quasi-totalité du plateau qui leur servait d’arène, fendant la couche nuageuse qui ne put que laisser place à la force qui s’opposait à elle, les rayons du Soleil retrouvant la place qui leur revenait de droit, s’opposant métaphoriquement à l’ombre que représentait la calamité qu’était Cell. Gohan gagnait sa forme ultime, celle où sa puissance était à son paroxisme. Plus fort encore que n’importe quel super guerrier, il n’avait pourtant physiquement aucunement changé par rapport à sa forme normale. Mais la personne intelligente, à défaut d’être gentille, que Cell était n’aurait certainement aucun mal à reconnaître que l’énergie émanant du corps de l’adolescent surpassait celle même du Super Saiyan 2 qu’il avait été. S’il voulait voir et affronter Gohan à son meilleur niveau, il allait être servit, au risque de regretter à nouveau son choix.


Il s’élancera vers le parfait, son regard coloré d’un calme surprenant et certainement dérangeant, témoignant du plein contrôle qu’il avait sur ses actions. Ses mouvements qui n’étaient animés d’aucune haine sinon de celle de se voir de nouveau échouer ne laisseraient aucun répit au bio-androïde. Une fleurée d’images rémanentes laissant Gohan approcher de son adversaire pour libérer une multitude de coups de poings droit dans le torse et l’abdomen de Cell, suivit d’un coup de pied retourné visant les côtes et accompagné d’un coup de paume vertical au menton du parfait et d’un revers du poing à la mâchoire. Où qu’il soit, l’adolescent apparaîtrait dans un éclair blanc juste dans le dos de Cell, sa vitesse trompant les téléportation. Lui tournant également le dos, il lui enverrait sans même se retourner un puissant coup de coude dans les côtes avant d’attraper l’un des bras du monstre insectoïde et de le balancer en direction du sol. Mais au cas où Cell arriverait à se rétablir avant de rencontrer le sol, voire même qu’il aurait évité cette attaque, Gohan se jeterait en direction du parfait, l’attrapant cette fois-ci par le pied et l’accompagnant dans sa descente pour s’assurer qu’il le fracasserait lui-même contre la masse rocheuse du plateau.

« Lève-toi, je n’ai pas fini. »

Gohan lançait-il à Cell, attendant que ce dernier ne se lève avant de poursuivre. Le fils de Son Goku s’éloignera d’un coup pour éviter une possible attaque surprise de Cell puis prendrait appui sur le sol pour se propulser de nouveau vers le parfait. Arrêtant sa course juste avant d’entrer au corps-à-corps, il donnerait un puissant coup de paume dans le vide en direction du bio-androïde, ce qui aurait pour effet de générer un Kiai d’une force inouïe qui ferait l’effet d’un direct du poing à distance. L’adolescent chargeait ensuite son énergie dans l’une de ses mains pour envoyer un Masenkō en direction de Cell. Une fois la vague déferlante libérée et en route vers sa cible, il utilisera le Zanzōken pour laisser une image de lui dans la position du Masenkō alors qu’il se repositionnait lui-même un peu plus loin, près à terminer le travail qu’il avait commencé il y a sept ans.
Cell
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 259
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Lun 14 Aoû 2017 - 13:55
La lutte, le combat, la bataille, aucun mot commun ne pouvait décrire la violence et l’entrain de la mise à mort qui allait se produire. Personne ici ne savait qui mourrait dans cet affrontement qui était plus qu’un simple règlement de compte, c’était une ultime bataille, une revanche promouvant deux visions radicalement différentes du monde. Cell avait parfait dans ses assauts, ses techniques nombreuses, son endurance inouïe, ses aptitudes hérités des plus puissants combattants, tout était écrit en lui pour faire le plus puissant des guerriers. Pour le combattant en vert, le monde était vaste, c’était un terrain de jeu, un éternel défi, une aventure ou le combat, la sensation de puissance, la vie devait se ressentir en permanence. Mais la vision dérisoire du parfait s’heurtait à son plus grand cauchemars, Son Gohan, si un être devait bien être l’inverse de Cell, ce serait probable un des mieux placés. Le fils de Son Goku ne voulait pas partir dans de grandes aventures, risquer sa vie ou autre, il ne voulait que protéger son prochain, donner à chacun sa chance de vivre heureux, il ne se battait que par obligation, jamais pour sa personne au contraire de la création de Gero. C’était peut-être cette différence, cette frontière qui séparait le monstre de l’homme, cette facultés a ressentir des émotions sociales, la reconnaissance, l’amitié, l’amour.

Et c’était cette force qui avait permis au leader de la Z-Team de ne pas succomber, ce dernier sortait du trou béant laissé par l’attaque dévastatrice de son adversaire, blessé, en difficulté, le demi-sayen s’efforçait de se maintenant droit. Gohan n’était plus en super sayen et son énergie s’était écroulé, Cell se posera au sol pendant que le fils de Son Goku peinait à se lever, marchant vers celui-ci. Le sourire du parfait était carnassier, il était sûr, à voir le guerrier à la tunique déchirée, dans peu de temps, le combat serait fini, il ne restait que si peu à faire pour dérober la victoire au fameux fils de Son Goku. En marchant, Cell remarquera que Gohan semblait comme figer un instant, dans ces pensées sans doute, ou simplement en train d’entendre des voix qui sait ? Dans son univers, Gohan était devenu fou et parlait seul, peut-être qu’il se savait perdant… Qu’allait-il faire ? Implorer pardon ? Tenter le tout pour le tout ? Toutes ces idées donnaient le sourire au guerrier vert qui plaindra le défenseur de la Terre.

« Alors c’est tout ? Tu me déçois Son Gohan… Tu sais que tu ne vas pas me laisser d’autres choix que de détruire la Terre. »

Rigolera le parfait alors qu’il continuait à marcher vers son adversaire en sale posture.

« Mais avant, je vais t’écraser sous ma botte, tu sais, comme cet autre cyborg inutile. »

Ces paroles de provocations avaient un pouvoir bien supérieur à ce que le parfait pouvait imaginer, il ne se rendait surement pas compte de la portée de ses mots et du danger qu’il s’infligeait, mais Cell était assez aveuglé par son égo pour ignorer les dangers de ses méthodes. Cependant, un jour vient toujours ou on paie ses crimes, le parfait sera rapidement surpris de voir le changement brusque chez le jeune homme. Ce dernier qui n’arrivait même plus à tenir debout ou à se transformer fit une dernière tentative réussite, Son Gohan se tenait donc droit face à Cell. Le fils de cœur de Piccolo lâchera sa rage, annonçant que la disparition de Cell était la seule finalité de cette rencontre, que c’était une nécessité, Cell commencera alors à rire quand une bourrasque le bloquera.

« Mouhahahaha… »

La puissante bourrasque fera même plus que couper Cell dans son élan, le jeune homme augmentait sa puissance, elle était incalculable et même moi j’avais du mal à la calculer, le fils de Son Goku venait d’utiliser sa colère ? Cette vielle arme des sayen, qui leurs coutent souvent la victoire ? Les mots du parfait avait donc eu l’effet estompé ? Tant mieux, le guerrier vert n’allait pas arrêter en si bon chemin ses remarques.

« Je vois que tu n’es tout de même pas vidé de tes ressources, tu tentes de gagner du temps ? Tu voudrais savoir ce qui es arrivé à tes amis dans mon univers ? HAHAHA ! »

Cependant la force du chef de la Z team augmentait sans arrêt, une puissante aura blanche envahissait le plateau, l’aura pourtant très puissante de Cell fut soufflée et le parfait glissera sur 2 mètres en arrière tellement la force du garçon était violente. Le guerrier aux ailes de marbre coupera son sourire, l’échangeant contre de la frustration face à un tel événement. Des rayons de lumières frappaient maintenant le plateau, comme une délivrance, une sortie pour le demi-sayen, mais ce genre de signe, le parfait n’y croyait pas, il restait droit face à son adversaire qui dégageait une puissance incroyable, dépassant de loin Cell. Gohan se lancera sur le parfait, pas de cri de guerre, pas de phrases pour répondre aux provocations, le garçon était calme, sérieux, et dans son avancée propulsée vers Cell, il laissera de nombreuses images rémanentes, celles-ci étaient associées à une vitesse nouvelle qui dérangeait le guerrier vert, incapable de voir son adversaire clairement. Le guerrier mystic parviendra donc en un éclair devant la création de Gero, cette dernière n’avait pas eu le temps de se défendre ou de parer, la différence de force était trop grande ! Son Gohan ne donnera aucun cadeau au parfait en l’enchainant de nombreux coups de poings dans le torse suivit de plusieurs frappes intelligentes, dans les côtes, limitant les mouvements de Cell, un coup dans le menton, le déstabilisant d’avantage puis une frappe revers très puissante dans la mâchoire. La dernière frappe fit abandonné tout espoir au guerrier vert d’arrêter la prochaine attaque, en effet, Cell était projeté par le dernier coup.

Alors que le guerrier aux ailes de marbre était projeté horizontalement vers un montant de roche, il se stabilisera avant de toucher le décor, regardant autour de lui, il devait être parfaitement vigilent, l’aura de Son Gohan recouvrait tout le plateau, impossible de le localiser clairement, c’était un enfer… Cell se le demandait, comment et pourquoi ce demi-sayen est aussi fort ? Malgré des années d’entrainement, de travail, des combats et des batailles, jamais le parfait n’avait atteint un tel niveau, pourtant, il est censé être le guerrier ultime ! Ne pouvant se perdre dans ses pensées trop longtemps, l’adversaire de Son Gohan sentit un mouvement derrière lui, mais trop tard, il subira un coup de coude dans les côtes, le jeune homme attrapera ensuite le bras de Cell pour le lancer afin de le faire s’écraser au sol. Heureusement pour le parfait, la chute était longue et il eut le temps de ralentir sa chute grâce à la danse de l’air, atterrissant simplement au sol, cependant il ne savait pas qu’il était suivi, le pied de Son Gohan s’écrasera sur la tête parfaite et fit s’enfoncer Cell dans le sol.

Le guerrier vert était donc dans le sol, complétement, souffrant gravement aux cotes, celle-ci étaient sang, il était blessé de partout, son corps venait de subir de violentes attaques d’une force qu’il n’avait jamais rencontré. Le parfait se dégagera de la roche dans une vague explosive, de l’extérieure, Gohan pourra juste voir des rayons de lumière traverser la roche avant qu’une explosion ne libère Cell. Le parfait était parfaitement essoufflé, il prit la parole cependant.

« Hrm… keuf… D’où te vient cette force ? Comment fais-tu pour avoir un tel pouvoir une fois énerver ? »

Mais de toute manière, la réponse du jeune homme ne risquait pas d’être celle qu’attendrait le guerrier aux ailes de marbre qui se fera de nouveau attaqué. Quand Gohan foncera sur Cell, ce dernier prit de la distance en volant en direction inverse du leader de la Z team, tentant de prendre une bonne marge pour réfléchir, cependant le fils de Son Goku utilisera de nouveau un kiai, une attaque instantanée à distance qui pulvérisera le dos de Cell, projetant ce dernier dans la roche. Cell était de nouveau dans un amas rocheux, il s’était écrasé contre une sorte de pilier naturel, ce même pilier c’était écrasé sur lui lors de l’impact, faisant a nouveau disparaitre le parfait dans les gravats. Mais évidemment, Cell ne restera pas dans sa prison de gravats bien longtemps, un masenko frappera la roche, explosant les débris et Cell au passage dans une grande explosion, laissant Son Gohan apercevoir Cell dans un salle état.

Le parfait était en sang, il faisait peine à voir, la subite augmentation de force de Son Gohan avait fait mouche et le pauvre Cell n’avait rien pu faire, il n’avait actuellement aucune chance de gagner un combat, que ce soit sur l’endurance ou la force. Privé de son avantage et coupé de sa fierté, le guerrier vert serra ses poings, fixant son adversaire avec une colère digne de ce qu’il aura pu ressentir contre ce dernier il y a sept ans.

« J’en ai assez que tu te moque de moi ! De toute façon j’en ai assez de vous tous ! »

Cell se plia et concentra son énergie déployant une grande force de nouveau, énervé comme il était, le parfait ne pourrait faire qu’une bêtise, guidé par sa rage, le guerrier aux ailes de marbre avait pris une décision claire.




« Tu exploseras avec la Terre ! »


Directement, Cell se téléporta haut dans le ciel, ainsi il pourrait tirer directement sur la Terre et la détruire, ne laissant pas à son opposant de chances de dévier le tir, cette fois la planète bleue allait être réduite en poussière. Maintenant haut dans le ciel. Le parfait prendra une posture propre au Kamehameha, s’entourant d’un puissant aura d’éclairs empêchant Son Gohan de faire une guard break, ou simplement d’attaquer rapidement avec une autre technique. Alors que la création de Gero chargeait son attaque, il hurlera.

« Hahaha ! Alors on fait moins le malin ! Tu ne pourras jamais arrêter cette destruction par la lumière ! Et si tu le fais, la Terre sera détruite ! Cette fois tu es seul Son Gohan, je ne vois personne pour t’aider ! »




Une grande concentration d’énergie bleuté vint apparaitre dans les mains rapprochées de Cell, alors que les nuages laissaient place à des rayons de soleil, l’attaque du parfait prenait de l’ampleur, cette dernière pourrait faire sauter la Terre, le système solaire, et sans doute les voisins. Les pierres, et même les plus gros amas rocheux du plateau se soulevèrent dans une ambiance d’apocalypse, tout portait à croire à la fin du monde. De puissants vents frappaient le visage des deux combattants alors que l’instant fatidique approchait à grands pas.

« Sayonara la Terre ! HAA ! »



Cell libérera alors sa plus puissante vague déferlante, le super Kamehameha, son attaque ultime, celle-ci avait la puissance nécessaire pour détruire n’importe quoi, jamais le parfait n’avait eu une telle puissance. Sa rage immédiate et les dégâts qu’il avait pris en un assaut avec étés des raisons suffisantes pour le parfait, il avait usé de sa technique la plus dangereuse. Comme à son habitude, Cell ne gère pas bien la colère, provenant de ses gênes sayens ainsi que ceux de Freezer, il s’est vite emporté et à risquer le tout pour le tout en s’en prenant directement à ce que chérissait le plus le fils de Son Goku, la Terre et ses habitants.



Le rayon approchait donc dangereusement et le Héros de notre histoire devra réagir en bonne mesure pour avoir une chance de sauver ce qu’il aime plus que tout au monde, le monde. (<- c’est vachement drôle héhé) Courage Son Gohan, dernier espoir de la Terre !
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Dim 20 Aoû 2017 - 7:43


Une fois de plus, c’était dans le moment sans doute le plus difficile pour le garçon que son potentiel latent finissait par faire son apparition. Alors qu’il se trouvait littéralement au fond du gouffre, il ne semblait plus avoir beaucoup d’espoir pour Gohan de pouvoir vaincre son pire ennemi. Aux portes de la mort, le moindre assaut de Cell l’aurait certainement amené à maudire sa passivité et son impuissance pendant l’éternité alors qu’il observerait impotent le monstre vert se jouer du sort des terriens depuis le Royaume des Morts. Mais là où certains auraient simplement choisi d’accepter leur défaite, la réalisation que sa mort pourrait occasionner la disparition de tout ce qu’il pouvait aimer dans l’univers était l’appui qui permettait au fils de Son Goku de tenir debout, même plus encore ; le coeur bouillonnant d’une nouvelle rancoeur, le bastion de la planète que représentait le demi-Saiyan ne pouvait se permettre d’échouer. Parce qu’une défaite aux mains de Cell était bien plus qu’un simple combat dont il sortirait perdant ; c’était l’expérience de toute une vie, certes encore jeune mais passée presqu’uniquement au combat, qui manquerait d’apprendre de ses erreurs.

Car bien plus que que toutes les aventures et tous les combats, et bien que le sang des fiers guerriers de l’espace coulait dans ses veines, sa quête de paix et sa soif de justice étaient ses vrais motifs. Parce que sa force ne le comblait réellement que lorsque l’occasion se présentait de la mettre au service des autres. Cet immense pouvoir avec lequel il était né, un fardeau qui lui avait dérobé l’enfance normale dont il rêvait, il avait apprit à s’en satisfaire. Parce que tout le monde avait le droit à la vie, il était là pour tout ceux qui étaient menacés pour la seule et ridicule raison qu’ils étaient désignés comme étant faibles par quelques critères réducteurs de force physique. Ce monde qu’il aimait car il croyait sincèrement que chacun y avait mérité sa place était une fois de plus en péril par le seul individu qui avait remis en doute son jugement. Ce n’était pas faute d’avoir essayé, mais Cell avait prouvé à de nombreuses reprises que le monde serait un meilleur endroit sans lui et ce n’était pas une leçon qu’il avait apprit malgré tout le temps qui s’était déroulé.

L’adolescent renaît devant les yeux ébahis du parfait, accompagné d’une nouvelle puissance qui n’avait plus grand chose à avoir avec ce que la création du Dr. Gero avait pu voir pendant toute son existence. L’univers d’où il prétendait venir ne l’avait préparé à une telle révélation. Dans ce nouvel état, sa force dépassait celle même de Son Goku sous sa forme de super guerrier de niveau 3. Même Super Buu n’avait rien pu faire lors d’une confrontation directe face au combattant mystique, ce dernier n’ayant perdu que par l’excès de confiance qui avait accompagné son soudain gain de puissance. Gohan n’avait aucun mal à contester la supériorité de Cell, ses coups violents n’ayant aucun mal à atteindre leur cible tandis que le guerrier aux ailes de marbre ne pouvait qu’encaisser les nombreux assauts de son opposant sans grande chance de pouvoir riposter. Une enchaînement brillant de brutalité s’abattait sur le parfait, la rage tranquille du garçon ayant enfin la chance de pleinement s’exprimer. Sa colère maîtrisée lui permettant de garder sa clairvoyance au lieu de se battre comme un brute, ses mouvements gagnant autant en précision et en efficacité qu’en force. Pour autant, n’importe qui à ce moment pourrait deviner rien qu’en le regardant ce que Gohan pouvait penser de Cell.

« Tu ne pourras jamais gagner contre moi tant que tu ne te battras que pour protéger ton égo. »

Cette réponse ne risquait guère de plaire au bio-androïde, mais ce n’était pas une leçon que le demi-Saiyan espérait qu’il puisse comprendre à ce niveau, alors que Cell était déjà bien décidé à commettre les erreurs de son passé. Un Kiai féroce mettait rapidement fin à toute chance de discussion, aussi faible aurait-elle pu être, puisque le garçon projetait violemment son adversaire sur le flanc d’un pilier, l’intégralité de la structure s’écoulant ensuite sur le monstre vert. Ce dernier n’avait pas droit au moindre répit puisqu’un Masenkō vint aussitôt le libérer de sa prison de pierre pour lui infliger des dégâts supplémentaires. En moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, le combat venait de prendre une toute autre issue, la victoire de Cell n’étant plus grand chose qu’un lointain souvenir. La vraie puissance de Gohan eut rapidement raison de lui tout comme ce fut le cas lors du tournoi qui partageait le nom du combattant insectoïde. Celui-ci ne manquera d’ailleurs pas d’exprimer l’étendue de sa colère, la rage qui avait embaumer son esprit lui faisait perdre le peu de raison qu’il avait pu avoir et il se mit soudainement à concentrer son énergie pour ce que Gohan estimait être sa dernière attaque. Un événement qui partageait une peut-être pas si surprenante ressemblance avec ce qui était effectivement le début de la fin pour le parfait lors du Cell Games.

Le guerrier ailé apparut dans le ciel, sa concentration de Ki ne cessant de s'accroître. Il devenait alors beaucoup plus évident aux yeux de l’adolescent que ce qui allait suivre serait leur dernière confrontation. Il avait prévu de détruire la Terre, sa folie l’ayant convaincu que la disparition de la planète ne pourrait être la seule issue acceptable à ce combat qu’il ne pouvait autrement que perdre. Le révélation ennuyait le garçon, qui malgré son avantage évident par rapport à Cell, ne pouvait se permettre de se relâcher maintenant. Il était trop près du but pour ne prendre aucun risque.

« Je n’ai besoin de personne pour m’aider, car aujourd’hui, je vais achever ce que j’ai commencé il y a sept ans. »

D’impressionnantes rafales de vent firent leur apparition pour accompagner la terrible accumulation d’énergie qui se déroulait entre les mains du parfait. L’onde bleutée qui se trouvait dans le creux de ses paumes gagnait en volume à chaque seconde tandis que la Terre tout entière se mettait à trembler. Les séismes en leur épicentre qu’était ce plateau du Mont Paozu fendaient le sol et craquelaient les masses rocheuses, les accumulations de granite se désagrégeaient sous la pression et ignoraient les lois de la physique en se mettant à flotter au dessus du sol. Au paroxysme de sa puissance, le Kamehameha de Cell était d’une force telle qu’il était devenu sa propre source de lumière et la seule visible sur plusieurs kilomètres, le ciel assombri par l'événement cataclysmique qui prenait place n’étant qu’éclairé d’une détonante lueur bleutée aussi envoûtante que dévastatrice. Le monstre vert libérait alors sa carte maître. Une attaque si puissante que le système solaire tout entier était en danger. Poussé dans ses derniers retranchements, il était près à risquer d’éradiquer toute la vie dans des années-lumières à la ronde pour contenter sa peur de se voir défaire par Gohan.

La vague déferlante de Cell se dirigeait donc maintenant en direction du chef de la Z-Team, qui n’avait réellement qu’un seul choix quant à la façon d’appréhender la situation. Des flammes blanches vinrent illuminer le corps du guerrier mystique, s’entourant de son aura dans la focalisation de sa force. Il regardait calmement la gigantesque boule d’énergie bleue approcher de lui, le coeur sans peurs mais non sans angoisse, puisque le destin de la planète reposait maintenant plus que jamais sur ses épaules. Le moment fatidique de l’affrontement venu, le fils de Son Goku adoptait à son tour la pose signature de la déferlante de Tortue Géniale. Ses paumes collées rapidement repoussées par la surpuissante énergie qu’il y avait concentré.

« Ka me ha me… HAAAA !!! »


Le sol à même les pieds du garçon se creusant en un alarmant cratère, le Chō Kamehameha se dirigeait avec virulence droit vers l’attaque de Cell. Les deux rayons d’énergie rentraient en contact dans une collision qui faisait trembler le monde. La plus pure expression de la puissance démesurée de ces deux forces de la nature inquiétaient les habitants du continent entier, les mouvements de terrains engendrés par cet événement cataclysmique venant remettre en question la topographie millénaire. La rencontre des deux vagues déferlantes avait créé en son centre une accumulation d’énergie de forme sphérique, chacun tentant tant bien que mal de gagner l’avantage. Le puissant rayon de Gohan rencontrait une vive résistance de la part de l’attaque du parfait, qui réussissait l’exploit de pouvoir manipuler une telle force malgré le piètre état dans lequel il s’était retrouvé. La progression de la décharge d’énergie de l’adolescent perdait son élan jusqu’à finalement se stopper, aucune des deux déferlantes antagonistes n’arrivant à gagner du terrain.

Mais ce n’était plus un combat que Gohan pouvait perdre. L’issue d’une défaite ne ferait que sonner le glas de tout ce pourquoi le défenseur de la Terre s’était battu jusqu’à présent. Sa motivation était à son plus haut niveau, la terrible responsabilité qui reposait sur ses épaules et qui aurait pu en abattre en autre ne faisait qu’aider le garçon. Parce qu’il se battait contre l’être le plus à même de représenter tout ce qu’il pouvait haïr, il n’osait même plus s’encombrer de l’image de ce qu’une défaite pourrait amener sur ce monde ; la victoire était la seule issue acceptable de son vivant. Cell était bien trop faible pour pouvoir résister à l’attaque de Gohan. Il ne faudrait littéralement qu’un chouia d’énergie en plus au Super Kamehameha du guerrier mystique pour réussir à éliminer son adversaire. Il y a sept ans, c’était à ce moment qu’était intervenu Son Goku, le père bravant les dimensions pour concéder à son fils l’ultime motivation, celle du passage du fardeau. Parce qu’il n’y existait pour Gohan pas de meilleur sensation que celle d’entendre un être aimé qui avait lui-même passé sa vie à se battre pour le bien d’autrui qu’il lui faisait pleinement et entièrement confiance. Se sentir capable d’accomplir son dessein était le but de tout être vivant et pour Gohan, c’était être capable de protéger les autres.

Cell avait raison, d’un certain point de vue. Cette fois-ci, le défenseur était seul. Pas de Son Goku pour le motiver, ou de Vegeta pour lui donner un coup de main. Seul face à son destin, ses propres actions et non celles des autres détermineraient son succès. Mais Gohan l’avait déjà annoncé et il le croyait ; il n’avait besoin de personne. Toute l’aide que les autres auraient pu lui fournir, il la possédait déjà. Ses amis lui avaient appris la compassion. Il a baigné dans la bonté de son père, la discipline de son maître Piccolo. Son entourage a fait de lui l’homme fort qu’il est aujourd’hui. Ils ont fait leur part du travail, et c’était maintenant au tour de Gohan d’honorer leurs efforts en prouvant qu’il n’allait pas simplement oublier ces leçons. Cell ne voyait personne pour aider Gohan, mais la raison pour laquelle il allait perdre aujourd’hui est également la réponse qu’il cherche tant à la question de son infériorité par rapport au guerrier mystique. Gohan n’était pas seul, et jamais il ne se battrait seul ; il représentait toutes les valeurs que lui avait transmit plusieurs générations de combattants de la paix.

« Adieu, Cell. »

D’un coup, le Chō Kamehameha de Gohan paru doubler en volume. Un soudain afflux d’énergie émanait de la personne de l’adolescent et vint aider à repousser l’attaque du monstre vert dont l’existence risquait de prendre fin très bientôt. La déferlante du demi-Saiyan partira engloutir la pauvre attaque de Cell qui se retrouvera très rapidement lui même atteint par le rayon de Ki. Ce dernier poursuivrait sa course jusqu’au Soleil où, à l’instar de Broly, Gohan espérait être témoin de la désintégration pure et simple de cet ignoble individu qu’était Cell et de toutes les valeurs antipathiques qu’il représentait.
Cell
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 259
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   Mer 23 Aoû 2017 - 20:37


C'était maintenant que commençait le vrai combat, l'affrontement final par la voie la plus directe, la plus pure et la plus simple. Aujourd'hui deux rayons d'énergie d'une puissante inégalée entraient en collision, portant chacun de message de vie de son utilisateur, d'un côté le protecteur bienveillant Son Gohan, et de l'autre, l'égocentrique Cell. Lorsque que les deux Kamehameha se percutèrent, ce n'est pas seulement la Terre qui a tremblée, mais sans doute aussi le cœur de tous ceux qui avaient moyens à comprendre ce qui se déroulait vraiment à présent. Face à la menace destructrice une fois de plus réitérée par le parfait, seul Son Gohan, encore une fois, pouvait sauver des millions de vie en accomplissant ce qu'il sait involontairement faire le mieux, combattre. Le choc entre les deux rayons provoquera une onde de choc surpuissante qui rasera complètement le terrain autour de Son Gohan, le ciel pris une teinte bleu sombre, la concentration ultime de puissance entre les deux attaques devenant la seule source de lumière de ce désert.

Dans le chaos brouillant provoqué par les deux attaques, les pierres et même parfois les plus grands rocs se soulevaient et s’envolaient vers le ciel par le biais d’un secret physique, le sol se désagrégeait et la pression était plus que forte, comme si la planète allait exploser à chaque instant, comme si le danger était constamment là, et c’était le cas. Les seuls bras de Son Gohan protégeaient la Terre, et sous les rires de Cell, le demi-sayen faisait bonne résistance.

« Hahaha ! Alors ? Tu as des regrets Gohan ?! Voilà ou te mène ta saleté de confiance ! »

Cell était complètement obséder à l’idée de se voir au-dessus de Son Gohan, gagner ce duel prouverait sa supériorité, et c’est tout ce qui comptait, qu’importe la Terre, le parfait s’en fichait bien au final, ce n’était qu’une planète parmi des centaines. Alors que les deux rayons se percutaient, on pouvait clairement voir, dans les hauteurs du désert du mont paozu, l’apparition de plusieurs tempêtes, d’ouragans, et même de Typhons. En effet, depuis que le Wulhut avait concentré son énergie dans les montagnes, le niveau d’eau avait tendance à monter très facilement, ainsi des Typhons et des tornades frappaient les sommets rocheux de manière inexplicable.

Dans ce duel sans gagnant, Cell cria de nouveau pour Son Gohan, voulant prouver qu’il était le plus fort.

« C’est tout ce que tu sais faire ? Prend ça ! »

Cell replia très rapidement ses bras de sa propre attaque et tirera un nouveau super Kamehameha, renforçant son attaque considérablement et commençant à faire tressaillir le rayon de son adversaire qui perdait maintenant du terrain. Vue la situation actuelle, Cell était clairement vainqueur vu que Gohan ne tenait pas le coup, bientôt il allait être réduit en poussière, seul, et il ne restera personne pour pleurer sa pitoyable mort. Cependant une sorte de blocage se fit sentir, Cell n’arrivait plus à pousser son rayon alors que Son Gohan était au bord de la défaite, qu’est-ce que c’était que cette résistance ? Avant qu’il n’ait le temps de renforcer d’avantage son attaque, le fils de Goku lâchera deux mots sans pas sans importance, il disait Adieu à Cell.  Son Gohan disait ses adieux ? Il avait surement compris qu’il ne pouvait pas vaincre de Parfait, Cell avait été conçu pour être le plus fort, le guerrier ultime, vitesse, maitrise, technique, il était le meilleur, et ça, il l’avait vite fait comprendre à toute la Z Team il y a sept ans.

Cependant, les choses semblaient différentes aujourd’hui, Cell avait beau essayer, il ne parvenait pas à écraser Son Gohan qui venait de lâcher une surpuissante attaque, renforçant son Kamehameha et mettant instantanément en déroute la technique de Cell qui se faisait balayée. Le leader de la Z Team venait de multiplier par 2 ou 3 la puissance de son attaque… Mais comment ? Etait-ce le même pouvoir qu’il y a sept ans ? Pourtant ce gamin était seul cette fois il n’avait aucun motivateur en face de ses yeux ! Gohan avait fait explosé son énergie et son rayon détruisait maintenant tout autour en bloquant totalement la progression de Cell.


Mais le problème était que Cell n’avait pas compris que les faiblesses de Son Gohan n’était plus les mêmes, maintenant apte à gérer ses émotions. Le protecteur de la Terre était devenu bien plus puissant et son évolution n’était pas dans ses techniques, mais bien dans la personne qu’il était, ce n’est plus un enfant mais un grand adolescent, presque un adulte. Cell fut donc balayé par l’attaque, ne pouvant réagir face à une telle attaque, se faisant emporter loin de la Terre ou en se désintégrant lentement dans le rayon, se divisant en plusieurs parties.




« Co- Comment ?!! »

Hurlera à tout poumon Cell alors qu’il se faisait progressivement désintégrer dans l’espace en minuscules morceaux. Aujourd’hui Cell était défait, vaincu par Son Gohan alors qu’il était en pleine possession de moyens. Maintenant vaincu, la création de Gero ne dérangera plus la Terre avant longtemps, celle-ci encore une fois sauver par un membre de la Z-Team. Après son gigantesque effort, Son Gohan pourra voir les nuages s’écartés, le soleil revenir, les typhons, les ouragans et les tsunamis disparurent et la sécheresse du désert revenait lentement. C’était une belle victoire pour le jeune homme qui aurait bien besoin de repos.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2   
 
Le retour ! | Super Perfect Cell Vs Son Gohan Super Saiyan 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [SSB] Retour de Mewtwo dans Super Smash Bros
» Super Moto de Bilstain.
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» cake super facile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Mont Paozu-