Partagez | 
 

 Au-delà de la science !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pythar
avatar
Sayen
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 13270
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4300

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : BIG BANG Attack

MessageSujet: Re: Au-delà de la science !   Ven 28 Juil 2017 - 17:40


Un cataclysme, une catastrophe, la planète Vegeta 2 était en train de vivre l’enfer, une situation unique et tragique qui allait mettre à mal ce monde sur tous les aspects, les paysages se détruisaient, les morts ne se comptaient plus, les villes se faisaient détruire. La totalité de la planète était soumisse à une sorte de nuit artificielle, la lune était d’une couleur rougeâtre inquiétante, transformant les plus fidèles des soldats en monstres assoiffés de sang, près de 30 % des troupes étaient devenus des oozarus sanguinaire, Pythar ne s’en rendait pas compte depuis les profondeurs du complexe, mais son armée, ses villes, ses citoyens, tous étaient en danger, et beaucoup étaient déjà morts.

Dans cet élan de chaos et de mort, un soldat remonté à la surface faisait face au responsable de tout cela, Toiron se tenait droit devant son adversaire, le Docteur Kyouma, ce vieux fou tenait une boule étrange, une sorte d’artefact lumineux qui devait être la source de ces problèmes, autrement, ce serait un drôle de coïncidence. En faisant face à son inévitable opposant, le sayen aux airs énervés serra le poing droit en direction du vielle homme tout en le menaçant de lâcher la boule d’énergie, ce dernier paniquera comme un enfant, un acte ridicule et assez inattendu, le Docteur criera à l’aide de toutes ses forces, comme si cela allait marcher. Toiron chargera un gros kikoha dans sa main droite et commencera à s’élancer afin de jeter le projectile, cependant, avant de le jeter, il se fera écrasé par environ une dizaine d’oozarus, ceux-ci aillant sauter comme des rugbymans sur un ballon. Le guerrier était donc écrasé, impuissant sous tout ce beau monde, dans un aillant de courage, il provoquera une vague explosive pour se libérer, éloignant les gorilles dans un large rayon, laissant le pauvre soldat respirer et prendre du recul sur la situation.

La situation d’ailleurs, bah elle était mauvaise, Kyouma venait de grimper sur un oozaru est était parti gambader loin du sayen, partant vers une ville sur son singe sauteur géant, que ce vieux avait le don d’être énervant ! Ce dernier s’était barré en provoquant violement Toiron qui s’empressa de décoller vers le Docteur avant de se prendre une droite par un Oozaru qui s’était relevé pour l’affronter, le pauvre guerrier de l’espace était trop occupé pour partir à la poursuite du fou. Toiron fit un bond en arrière pour arriver une plateforme qui était en fait une grosse pierre, rapidement, il se fera encerclé par des gorilles géants, le pauvre sayen n’avait aucune chance face à autant d’adversaires, il sourira alors, comprenant qu’il allait faire son baroud d’honneur.

Pendant ce temps

Pythar était toujours dos au mur, observant le combat de Sharotto qui se résumait à une grande concentration, et une frappe pleine de puissance, une belle démonstration de courage pour le Roi sans bouc qui avait su vaincre un adversaire possédant le super sayen de niveau 3. Pendant qu’il regardait le combat, le fils de Thalès avait pris un des kits de soins laissés par Toiron, en effet, quand ils étaient au poste de pause, le petit groupe avait trouver du matériel pour sauver Pythar, 3 doses si les souvenirs du guerrier de l’espace étaient bons, il était donc temps d’utiliser cette deuxième dose afin de se soigner et de pouvoir repartir au combat. Le kit était composé d’un gel actif au bout de quelques minutes, il cicatrisait à haute vitesse les plaies et permettaient de réparer les Os, les nerfs, en bref, c’était un gel regénérant.

Après son superbe combat, Sharotto rejoindra Pythar avec Fudanso, un caporal qui était venu avec lui et qui semblait de retour. Le Roi demandera à Pythar d’aller se soigner en utilisant des capsules de régénération qu’il y avait en dehors du complexe, ce n’était pas une bête idée, Sharotto pouvait très bien en finir du complexe. Cependant, une nouvelle vint bouleverser la belle histoire, à la surface, plusieurs soldats se seraient transformés en singes géants, devenant bien plus forts que des soldats classiques, et causant la destruction sur la planète, ce qui se déroulait était une catastrophe.

« Des singes géants ? »

Demandera le sayen au bouc qui était adossé à un mur, blessé au bras et au torse, saignant un peu partout et visiblement bien endommagé. Face à la question du Roi, le caporal Fudanso répondra tout en consultant son scooter.

« Exact, environ 30% de nos forces sont devenues des singes impitoyables, leurs forces sont impressionnantes sous cette forme, je ne sais pas si nous serons en mesure de les vaincre, dans les meilleurs scénarios, les pertes sont grandes… Il faudrait que l’un de vous aille à la surface. »

Pythar fixera Sharotto, la situation à la surface ne pouvait plus attendre, Pythar allait bien mettre 5 minutes à être en bon état pour combattre, Sharotto devait remonter et le fils de Thalès comptait bien lui en faire part.

« Sharotto, je viens de me soigner avec un gel régénérant, cependant, je ne serais soigné que dans quelques minutes, en haut, c’est trop dangereux, tu devrais y aller tout de suite avant qu’on ne perde plus d’hommes. »


L’homme de Yuno avait un regard déterminé, sérieux, il ne fallait pas rigoler, le Roi à l’armure bleu était tout à fait apte à gérer la situation en haut, pendant ce temps Pythar pourrait s’occuper du dernier fou furieux du complexe, surtout qu’il y en avait aussi un à la surface quand on réfléchit bien. Mais alors que Sharotto aurait pu répondre, Une voix se fit entendre dans les hauts parleurs grésillant, cette voix n’était pas truquée, pas modifiée, on sentait clairement que c’était un vielle homme qui parlait une fois de plus, celui-ci félicitait la force et le courage des deux sayens, mais annonçait aussi une mauvaise nouvelle. Alors qu’une petite pause se sentait dans l’élan de voix du vielle homme, le fond de la salle dans laquelle se trouvait Pythar et Sharotto s’ouvrira en coulissant, dévoilant le vrai fond de la salle, doté de trois ascenseurs identiques, ce petit ajout de salle laissant clairement des choix d’avancées aux deux guerriers, du moins, si Sharotto ne voulait vraiment pas s’occuper de la surface, ou s’il pensait que la situation se gérerait d’elle-même… En tout cas l’homme au haut-parleur reprit ses dires, il annonçait clairement un piège, il dévoilait les trois ascenseurs en les présentant, chacun d’eux avait une couleur respective, une bleu, une rouge, une verte. Ces trois ascenseurs étaient pareils en tout point, mais l’un d’eux était un piège, une vile trappe, encore pire même, un incinérateur caché, un de ces ascenseurs était en fait un four.

Le guerrier au bouc, bien décidé à avancer, était donc dans une impasse, il devait choisir l’un des ascenseurs et avait une chance sur trois de finir carboniser, c’était assez risquer, il ne fallait pas prendre ce genre de risque, derrière Pythar et Sharotto, l’autre ascenseur était encore là, inutilisable certes, mais tout de même là, il était possible de détruire le toit de celui-ci pour sortir. Mais évidemment, c’était trop simple, le fou au micro annonçait vouloir détruire la salle en l’explosant dans une autodestruction, dans 3 minutes, très exactement, la salle sera réduite en cendre, transformant en poussière Pythar et Sharotto, et aussi le caporal… ouais. Pythar fut donc réaction et se lèvera, donnant ses instructions.

« Sharotto, s’il en est réduit à détruire des ascenseurs, c’est bien que ce fou n’a plus de ressources, je vais en finir rapidement, puis je te rejoindrais en haut, en attendant, on doit détruire l’ascenseur par lequel on est arrivé, on va pas risquer de mourir si facilement. »

Au moment où il aura fini d’énoncer sa phrase, une autre voix se fit entendre par les haut-parleurs, une voix robotique qui décrivait le piratage du réseau informatique du complexe, ainsi que de la mise à jour de la base virale avast, en clair, quelque chose, ou quelqu’un aidait Pythar, et cette personne était bien sympathique. Après l’écoute du message robotique, un bruit électrique assez fort ce fit entendre dans l’ascenseur portant la couleur verte, dévoilant sa vraie fonction d’incinérateur, le rendant également inutilisable et hors service. Pythar sourira alors, prenant la direction de l’ascenseur rouge, au hasard. Avant de trop s’avancer il regardera de nouveau Sharotto, le sayen au bouc se sentait déjà un peu mieux, et il était clair qu’après les dégâts qu’il avait subis, il aurait certainement droit à un Zenkai, merci Sharotto de l’avoir mentionné.

« Je vais y aller, essaie de sauver la surface pendant que je tente d’endiguer d’autres problèmes, bonne chance, fait attention à toi. »


Le sayen émit un fier sourire avant de se diriger vers l’ascenseur, bien pressé d’en finir avec ce foutu complexe, désormais il était seul, sans groupe, ni Sharotto, du moins pour le moment. Le fils de Thalès ouvrit l’ascenseur via un bouton rouge, puis une fois à l’intérieur, appuyer sur le seul bouton qu’il y avait, oui, il n’y avait qu’un seul bouton gris, alors autant appuyer dessus et voir ce qui allait se passer.

*Maintenant, tu ne peux plus te cacher, voyons voir ton vrai visage. *

Pendant ce temps

« Explosion dans 3 minutes. »

« Tu n’es pas très maline sayenne, tu penses qu’en restant dans cette bombe nous serons en sécurité ?

Kimbly regardait partout autour d’elle, ne savant quoi faire, ayant à sa charge une famille d’aliens anciens, elle cherchait un passage, une sortie, elle était dans un petit couloir avec laquelle elle était restée, parlant avec le chef de ces protéens, mais maintenant, il fallait bouger, et le seul chemin en visuel était celui que ces mêmes aliens empruntaient avant que la sayenne ne les arrêtent.

« Je suis désolée, je ne savais pas pour l’explosion, prenons votre chemin, il doit bien y avoir un moyen de retourner à la surface… »

Vass le protéen regardera la femme d’un air dubitatif.

« Au final, vous nous avez juste fait perdre du temps, allons-y. »

Les 4 protéens se mirent en route, suivit de près par Kimbly qui ne voulait pas mourir, trop préoccupée par ce qui venait de se passait, elle en oubliait son Roi ainsi que Toiron, pensant qu’ils étaient sans doute partis de la salle.

En marchant quelques instants, le petit groupe trouvera des panneaux de directions, un menait à un centre de soin, un autre une zone d’ingénierie, et un vers une sortie de secours, en fait, les 5 personnages étaient dans une sorte de passage réservé au personnel qualifié, ils avaient accès à certains endroits sensibles. Kimbly, consciente des problèmes que croisaient depuis le début Toiron et Pythar prit les devant, pointant du doigt la direction de la zone des machines.

« Nous devrions avoir le moyen de couper le courant dans le complexe, ou au moins à certaines fonctionnalités, cela aiderait beaucoup mes amis. »

Vaas répondra froidement avant de se retourner.

« Je me fiche de tes amis, l’important et de sortir d’ici sains et saufs, si tu veux sacrifier ta vie inutilement, soit, mais je ne prendrais pas se risque, ni celui de la ma famille. »

Kimbly avait quelques inquiétudes sur le coup, elle ne pouvait pas abandonner la mission, même si l’enjeu se mesurait à plusieurs vies… La sayenne fixera alors le protéen.

« Je vous ai sauver la vie, si vous m’aidez à pirater leurs systèmes, nous serons quittes et vous serez libre ! »
Vaas eu comme un instant de réflexion, il fixera le vide un instant avant de parler plus fort avec un ton quelque peu contrarié.

« Tsss…Très bien, mais ne vous attendez pas à d’autres cadeaux, je viens avec vous, mais mon frère, ma fille et ma femme restent ici. »

Il se retourna, parlant tout bas à sa famille, chaque membre de la petite famille parlait tout bas, puis Vaas se redressera avant de parler clairement à Kimbly.

« Nous pouvons y aller. »

Kimbly partira donc avec le protéen Vaas. Le duo traversera donc un nouveau couloir en suivant une pancarte avec un symbole d’engrenage, descendant quelques escaliers métalliques et arrivant ainsi devant une salle, celle-ci semblait protégée par une porte blindée en son bout, en fait, les deux personnages pouvaient traverser la salle, mais nullement n’aller plus loin à cause de la porte blindée.

« Nous voici bloquer, il doit y avoir un mo… BAM »


Alors que Vaas émettait ses premières hypothèses, Kimbly venait de donner un gros coup dans la porte, n’ayant cette fois aucun succès, cette porte là semblait très renforcé, enfin ce n’était pas étonnant, l’accès à certains serveurs ou bien à un réseau électrique d’un complexe géant devait au moins avoir ça. Le protéen reprendra, avec un air agacé par le manque de tact de la jeune femme.

« … Bon je disais, il doit y avoir un ordinateur, une sorte de panel, quelque chose pour ouvrir cette porte, elle n’a pas de serrure. »


L’homme alien en armure rouge fit quelques pas en scrutant cette salle de 40 mètres carrés remplie de bureaux vides et d’un éclairage minimal avant de trouver le fameux ordinateur contre un des murs, il se dirigera vers celui-ci.

« Je vais détourner leurs protocoles de sécurité, je suis expert dans ce domaine, cela devrait être facile. »

Kimbly acquiescera alors que le chef de guerre se mit à pianoter sur l’ordinateur pendant quelques secondes en silence, laissant un grand blanc, avant qu’il ne parvienne à ouvrir la porte à distance.

« Voilà le passage est ouvert. »

La porte s’ouvrira en effet, ouvrant le passage à un nouveau couloir.

« Vite dépêchons nous ! »

Dira la femme en trottinant au travers du couloir, parvenant dans une nouvelle salle remplis d’ordinateurs, de serveurs, de bureaux, c’était bien une salle des serveurs, pas le serveur principal, mais un moyen informatique d’agir sur le complexe, une sorte de serveur secondaire, ou de secours, qu’importe, il était en marche, plusieurs postes étaient disponibles et Vaas pourrait s’en donner à cœur joie.

« Vaas, s’il te plait il faudrait que tu coupes les fonctions de ce complexe à l’administrateur, je ne sais pas comment tu pourrais faire, mais pitié, fait le ! »

« Très bien, je n’oublie cependant pas votre part du marché. »

Le protéen se mit sur son pc, qui était en fait un poste aléatoire de la salle et se mit à penser à voix haute.

« Cette architecture ressemble beaucoup à celle que j’utilisais, je ne devrais pas avoir trop de mal… Déjà je vais commencer par ça…. Puis… oui… facile. »


En quelques secondes, Vaas s’était accordé les droits d’administrateurs en utilisant une grosse faille système, obtenant des droits d’administrateur, ayant ainsi les mêmes droits que le dernier leader du complexe.

« D’ici je n’ai pas accès à tous les systèmes, mais je peux lui couper ses accès, désactivant ainsi son emprise sur une grosse partie des fonctions. »


En à peine une minute de bidouille, le Docteur perdait ses droits d’administration, quel dommage, mais de toute façon il n’en aurait bientôt plus besoin. C’est ainsi que les actions du protéen se firent entendre dans le complexe, en effet, il venait de couper des droits du plus haut niveau, une voix robotique énonçait donc les changements, les procédures effectuées, tout en annulant automatiquement un piège.

« Je vais aussi mettre à jour l’antivirus. »

En tapotant sur quelques boutons, une voix de femme retentira.

/LA BASE VIRALE VPS A ETE MISE A JOUR\

« Voila qui est fait. »

Kimbly sauta de joie avant d’observer plusieurs écrans au mur, elle se demandait si il n’y avait pas moyen d’afficher un suivi du Roi pythar ou du Roi Sharotto.

« Dis-moi Vaas, tu pourrais utiliser les caméras pour qu’on voit ce qu’il se passe ? »

« Assurément. »


Celerya
avatar
Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 648
Bon ou mauvais ? : 🕈☜💧☜✡
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

MessageSujet: Re: Au-delà de la science !   Lun 31 Juil 2017 - 23:17
Sharotto
avatar
Sayen
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 644
Zénies : 3290

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Buster Ray, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Déferlante Saiyanne, Contre-Coup
Techniques 1/combat : Berzerk

MessageSujet: Re: Au-delà de la science !   Mer 2 Aoû 2017 - 10:17


Leur situation s’améliorait un tout petit, chacun des deux dyarques avait réussi à venir à bout de leur homologues, ou il était issu de leur cellules souches, des micros prélèvement, donc le terme s’adaptait parfaitement. Malgré leur état, et plus principalement celui de Pythar le danger venait de prendre fin avec le dernier souffle de vie de la seconde doublure, celle ressemblant trait pour trait à Sharotto. Le combat aurait pu être terminé bien plus tôt, et même encore, Sharotto ne savais pas à l’heure actuelle pourquoi son frère Rïki avait envahi son esprit, ceux qu’il sait c’est que cela fut le déclic qui lui permis de se relever, en constant son aura de Berzerk. Des retrouvailles bien trop courtes au goût du roi, si l’on pouvait réellement voir cela comme de vrai retrouvailles, la logique admettrai que Sharotto a seulement rêver et imagé son frère, mais même si c’était le cas cela lui avait fait un bien fou.

Son aura disparu après le dernier coup d’une puissance dévastatrice qui avait annihilé tout espoir de la copie qui avait atteint une toute nouvelle forme de Super Saiyan que l’original n’avait jamais pu observer cette version. Le temps n’était pas l’alliée des saiyans aujourd’hui, et parler ou même trop s’attarder sur ces évènements pouvait porter préjudice à la suite de l’opération. En tant qu’habitué de ce genre de choses Sharotto n’avais même pris le temps de s’arrêter pour réfléchir à tout ça, il gardait ça en tête, mais continua à agir comme il se le devait, et en l’occurrence c’était l’autre Roi de cette diarchie qui avait besoin d’aide. Sharotto venait porter son aide à celui qu’il avait choisi de l’épauler dans cette difficile tâche de rebâtir une image au peuple, d’ailleurs savoir qu’il avait pris les devants et avait agis rapidement démontrait que Sharotto n’avais pas fait un mauvais choix, il était fier de voir que Pythar agissait, plus rapidement que lui-même, pour la sureté de la planète. Rapidement les choses évoluèrent lorsque Fudanso redescendit dans le laboratoire fraîchement investi pour donner un rapport sur le combat à la surface.

Les robots ne semblaient plus être une menace, mais malheureusement pour eux la nouvelle annonce était en réalité bien pire que de simples machines idiotes qui tiraient des lasers, puisque sans qu’on ne sache pourquoi la lune avait pris un teinte sang et avait envoûtait une bonne partie de l’armée. Alors qu’on pouvait considérer la question et en parler, comme dis précédemment le temps n’était aujourd’hui vraiment pas l’alliée des saiyans, une voix se fit attendre en écho dans cette salle sinistre ou deux gros affrontements venaient d’avoir eu lieux.
En résumé, la personne se tenant derrière ses amplificateurs de sons devait être la personne responsable de l’existence de ce laboratoire, ou s’en rapprochant beaucoup, mais ce qui énerva grandement le Roi s’était sont assurance et sa position. Son air hautain et arrogant se ressentait dans la tonalité de sa voix, comment eut-on à ce point sous-estimé les guerriers saiyans ! Pouvait-on croire à toutes ses paroles en plus de ça ?
Résumons, la salle dans laquelle se trouvait actuellement les trois guerriers allait s’autodétruire d’ici quelques minutes, la seule solution pour sortir était trois nouveaux ascenseurs caché. L’ancien, celui empruntait par Sharotto et Fudanso plutôt venait d’être scellé par cet individu. Trois ascenseurs, deux menant à la vie, un à une mort certaine, encore une fois selon les dires de cette personne mystérieuse qui se jouait d’eux actuellement. Sharotto n’avait aucune confiance dans les mots de cette personne, et si les trois étaient piégés et que tout ceci les mener à la mort ? La meilleure solution restais de sortir par la force, quand bien même il nous le déconseillé cela ne pouvait que dire que c’était la meilleure des solutions et qu’il ne voulait pas qu’on en arrive à ça.

Une autre voix apparu dans les mêmes interphones, une vois cette fois ci non humaine mais synthétique, une fois de machine en comparaison. Celle-ci donnait des termes que Sharotto ne comprenait pas tout de suite, puis en alignant les éléments il put déchiffrer ce que cela voulait dire, un des ascenseurs grésilla avant d’émettre de la fumée, un ascenseur en moins… Après ce prélude, plus aucune voix ne se fit entendre… laissant enfin la place à Sharotto de pouvoir répondre à Pythar.

« J’aurais été d’accord avec toi juste avant cette intervention, penses-tu réellement qu’on puisse se fier à ce type, je veux dire il a tenté de nous éliminer, ces trois ascenseurs ne sont peut-être pas différents l’un de l’autre, es-tu sûr de vouloir prendre ce risque ? »

La réponse du second Roi était téméraire. Sharotto ne pouvait pas lui ordonner quoi que ce soit, si Pythar voulait vraiment suivre son instinct il valait peut être mieux le laisser faire et lui faire confiance, puis il avait sans doute raison sur un point, ce fou ne devait plus vraiment avoir d’autres arsenal sous la main et son arbre de gadget ne devait plus être qu’une petit branche sans tronçons.

« Je vais me fier à toi, et à ton instinct, si tu penses que ce fou ne mentait pas concernant ces ascenseurs alors vas-y et arrête le, je m’occupe du problème en surface. Et toi fais attention, tu seras seul ce qui ne sera pas mon cas ! »

Le dyarque tentait de rassurer celui qui partageait sa vision du peuple par une phrase mélangeant confiance et humour, dans ce genre de situation, cela pouvait même être les derniers mots que les deux saiyanjins échangé l’un envers l’autre. Pythar choisi l’ascenseur rouge, quant à Sharotto, suivit par Fudanso pris la direction de l’ascenseur qui devait avoir été bloqué, peu importe, la force avait marché la première fois, ce n’est pas ça qui arrêtera le Roi, pressé d’aller sauver son peuple qui devait subir un véritable enfer.
Le long de la remontée Fudanso eu une brillante idée et s’était arraché sa queue de singe afin de ne pas subir les effets de la lune, mais le problème était que comparé à ceux transformée il ne pourrait rien.

« Ecoutes, nous allons poursuivre ton idée, mais sans notre vrai forme d’Oozaru nous n’arriverons pas à sauver nos frères, je vais sortir en premier, en dégageant une grosse concentration de ki pour attirer nos confrères devenu fou, toi tu devras pendant ce laps de temps détruire la lune afin d’éviter la continuité de cette contamination, ensuite tu verras au moment importun. »

Telle était la stratégie sur laquelle comptait l’ancienne élite, mais il avait une autre idée encore en tête, refaire une nouvelle lune et transformer cette fois le reste de l’armée en Oozaru normal, afin d’arrêter ceux qui sont devenu fous. Le plan était risqué car difficile à exécuter, mais une nouvelle lune ne pouvais pas devenir rouge, c’était impossible, quelqu’un était à l’origine de ça et il allait payer pour ses crimes. La remonté fut plus rapide que la descente et déjà les deux saiyans arrivé à l’entrée du préambule, ou une bonne partie de l’armée s’y trouvais, dont le capitaine Mobba qui avait entrepris comme nouvelle ligne de front l’entrée du laboratoire, intelligent de sa part car depuis cette position la lune était masqué par une colline qui masqué l’entrée.

« Capitaine vous êtes la parfait ! Un compte rendu de la situation ne serait pas de refus. »
« La situation est critique majesté, nous sommes bloqué à cause de cette lune qui transforme encore nos soldats en monstres. Nous nous efforçons de trouver une solution à ce problème.»
« J’ai un plan pour ça, cela nécessite que tous les soldats encore apte au combat et non transformé se tiennent prêt pour la riposte, rassemblez les hommes ici et dites-leur de se préparer à mon ordre. Ah aussi avant, le laboratoire abrite encore au moins un individu néfaste à notre engeance, Pythar est parti s’en occuper seul, mais envoyé une division supplémentaire à l’intérieur au cas où. »
«Bien mon Roi.»
« Fudanso, sois prêt… j’y vais !»

Comme convenu le Roi saiyan s’éleva dans le ciel en prenant soin de garder son visage et surtout ses yeux rivé sur l’armée afin d’éviter le contact lunaire à tout prix, en prenant cette initiative d’augmenter sa force, les singes géants tournèrent le regard intrigué dans la direction du Roi qui accumulé de la puissance, la lueur rougeâtre qu’il pouvait observer sur son bras lui indiquait que la lune était toujours existante, donc il maintenant son énergie. Seulement des dizaines d’Oozaru affluaient à présent et le Roi n’eut d’autre choix que de relâcher sa pression sous déferlante saiyanne. La puissance dont disposais le Roi dépassait celle des soldats, même transformé et ainsi quelques une d’entre eux venaient d’être neutralisées, mais jamais Sharotto ne pourrait continuer sur cette cadence. Heureusement une explosion sourdre et effroyable retentit à des kilomètres, plus de lueur rouge, Fudanso avait donc réussi sa tâche, le repli était donc d’ordres.

« Vous avez réussi à détruire la lune, bon travail nous ne perdrons plus d’hommes maintenant.»
« Que les soldats se préparent pour la contre-attaque. »
Dans la main du Roi brillait une sphère de couleur blanche, une sphère très spécifique est connu des saiyans, rapidement la plus part des soldats plus proches comprirent rapidement le plan.
« Je vois, brillante idée !»
« Fudanso j’ai encore besoin de toi. Une fois que la lune est créée tu l’a détruit après 5 secondes, pas plus de temps, nous ne pouvons pas risquer une nouvelle contamination de celle-ci et sans Oozaru nous ne pourrons pas répliquer. »
« Une dernière chose majesté, le responsable a commencé à fuir le lieux de combat à dos d’Oozaru, il a pris cette direction et quelque chose me dit qu’il souhaite quitté la planète rapidement, nous nous occuperons des saiyans contaminés mais il vaudrait mieux que vous pourchassiez cet individu.»
« Tu as raison, je vais m’en charger moi-même, maintenant soyez tous prêt, on y va !»

Jetant ainsi dans le ciel violet de nouveau libre de Végéta 2 son orbe d’énergie, le Roi mélangea l’oxygène présent afin de forme une nouvelle lune, une lune blanche et pure, que tous les soldats présents qui avait suivi le Roi s’empressèrent d’observer. Quant à Sharotto il ne dérogea pas à l’idée de lui aussi se transformer pour pouvoir poursuivre plus aisément celui qui était responsable de ce massacre. Voilà bien longtemps que le guerrier saiyan n’avait plus ressenti ces fourmillements traversé son corps, et sentir ses poumons grandir, ses muscles prends en volume, sa force grandir, et son corps entier devenir gorille. Derrière lui se tenait la nouvelle armée de Végéta 2, une armée d’Oozaru géant qui allait se dresser face aux autres primates qui se battaient de manière incongrus. Bien que cela remonte à des années, Sharotto avait réussi, comme tout bon soldat, à dompter cette transformation et ne pas devenir un animal sans cervelles, il possédait 100% du contrôle sur son nouveau corps mesurant plus des dizaines de mètres de haut.

Le bruit émis par cette nouvelle vague de transformation capta l’attention des gorilles fou qui jusqu’à la frappait le sol frénétiquement, tiré des rayons de ki dans tous les sens, ou même se mettaient sur la gueule entre eux. Le Roi était placé sur la ligne de front, et il tira son Buster ray depuis sa bouche, afin d’écarter les premiers soldats piégés en gorille qui chargeait dans sa direction, puis il avança prenant soin de frapper de façon tactique, derrière la nuque de chacun afin de les envoyer faire dodo sans tuer ses congénères. Pendant qu’il avançait, à tâtons il sentit quelque chose se posait dans son dos, plus précisément sur une de ses trapèzes.

« Je vais vous guider mon Roi.»

La voix de Fudanso entra par l’oreille de l’ancien guerrier d’élite et capta son attention, c’est vrai que dans tout ce remous de poussière il était difficile d’avancer de façon précise.

« La bas ! Vous voyez ce groupe d’Oozaru rassemblé, c’est par la que c’est enfui le responsible.»

Ni une ni deux le gorille Sharotto se tourna alors dans la direction indiqué se débarrassant littéralement avec sa force brute les autres gorilles qui se jetait inlassablement sur lui. Quant aux petits groupes d’Oozaru qui était rassemblé, le Roi tira de nouveaux rayons avec sa bouche pour le mettre à terre. A milieu de ce groupuscule de fortune le Roi aperçu d’un coin de l’œil le soldat qu’il avait jadis rencontré dans le laboratoire, ce mec était vraiment un suicidaire, mais sa témérité méritait d’être reconnu. Celui qui se nommait Toiron était toujours en vie, sa robustesse était vraiment incroyable, n’importe quel autre saiyan serait déjà mort, mais pas lui, dans un dernier souffle il pointa une direction avec son doigt avant de perdre connaissance.

« Ramène le en lieu sûr, je continu seul maintenant. »
« Bien, bonne chance.»

Les nombres de gorilles avait bien diminué, sans doute car il avait quitté l’épicentre du combat, la voie était bien plus libre à présent et Sharotto donnait tout ce qu’il pouvait pour rattraper le fugitif qui allait répondre de ses crimes. Sa vitesse n’était pas inchangé et après quelques secondes il aperçut au loin une bête de poil volant elle aussi au loin, le dyarque partageait un sentiment de colère et de détermination, il ne lui fallut que quelque secondes de plus pour être à portée de tir, le rayon frappa au niveau des jambes du gorille qui s’écrasa et roula dans la neige du climat de Végéta 2. Sharotto s’arrêta ensuite à leur niveau pouvant alors voir de ses yeux pour la première fois le responsable de ce massacre.

 
Au-delà de la science !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Au delà des mots...
» Le Roi au-delà de la mer
» "Vers l'infini et au-delà - Buzz l'Eclair" [Zack Evans/Sunggyu Kim]
» "Regarde au delà de ce que tu vois..."
» Dragons saison 4 : Par delà les rives [Avec spoilers] (2016) DreamWorks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-