Partagez | 
 

 Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mr Satan
avatar
Masculin Age : 40
Date d'inscription : 13/06/2017
Nombre de messages : 33
Bon ou mauvais ? : J'ai sauvé le monde plus d'une fois! Hahaha !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    Mar 1 Aoû 2017 - 0:43
Le grand Mr Satan avait accueilli en sa demeure un nouvel individu au manteau noir, il était là, à parler avec Hit et Satan dehors dans ce froid glacial. L'homme à la moustache, généreux comme il l'est, le laissa entrer dans sa grande maison de richard. Il etait d'aileeur tellement gentil qu'il lui avait même proposé de s’entraîner avec lui et son garde qui, d'ailleurs se méfiait de ce dernier pour une raison encore inconnue par le grand héro, il avait l'air tellement inoffensif... Mais bon, dans sa demeure c'est Satan qui décide alors il le fit entrer malgré la méfiance de l'homme violet et, comme dit précédemment: il lui avait proposé un entrainement que ce dernier  accepta d'ailleurs. Il s’était aussi présenté, il avait pour nom shin. Dés que le grand moustachu entendit ce nom, une petite blague de bof lui traversa l'esprit et il interrompît ce dernier en disant:

"Et tu viens de Chine?! HAHAHAHAHA!"

Les deux guerrier ne dirent rien, peut être qu'ils n'avaient pas entendu? ou peut être qu'ils ont fait semblant de ne rien entendre pour éviter d'avoir à faire semblant de rire? Mais non! Le grand Mr Satan n'est pas juste fort et généreux, il est aussi très drôle et ses blagues font rire tout le monde. Ils ont surement dû ne pas l'entendre c'est plus logique... Il laissa alors le jeune demi sayen continuer sa présentation. Ce dernier leur avait dit qu'il était un combattant qui avait participé à grand tournoi de l'espace ou quelque chose comme ça et que c’était pour cette raison  qu'il voulait se faire discret tout à l'heure. Et soudain, tout devint plus clair dans le grand cerveau du moustachu, il était célèbre c'est pour ça! Mr Satan connaissait très bien la vie d'une star puisqu'il en était la plus connue sur terre, il savait bien qu'il fallait parfois être discret comme l'a fait ce jeune homme, pour fuir aux paparazzis et aux photographes avec leurs flashs qui n'avaient qu'un seul but: découvrir la vie privée de chaque célébrité. Mais le grand et fort moustachu était loin d’être ce genre de star, lui, il adorait être prit en photo étant donné qu'il est photogénique et super beau. Bref, il dit alors au jeune shin avec un sourire de héro:

"Ne t’inquiète pas shin! Le grand Mr Satan est là pour résoudre ton problème. Haha, tu pourra rester dans ma demeure. Tu sera plus discret que jamais! En plus tu pourras t’entraîner avec moi et mon disciple pour pouvoir gagner ce tournois. Bien sur, je n'utiliserai demain que 1% de ma force. Et d’ailleurs, ce tournois de pacotille, si j'y avais participé j'aurais gagné facilement comme je le fais ici sur terre."

Satan avait l'air super cool et très généreux lorsqu'il avait prononcé cette phrase, Shin devait surement être étonné de voir un sur-homme tel que Mr Satan en face de lui, ou plutôt ce qu'il faisait croire être et ça semblait très bien fonctionner. Apres avoir fait sa pose habituelle pour émerveiller encore plus son nouveau disciple  (Shin), il dit en pointant du doigt deux femmes qui étaient des domestiques qui travaillaient pour lui :

"Il est maintenant l'heure de dormir, demain on a un dur entrainement. Ces deux jeunes femmes vont, à chacun, vous montrer vos suites luxueuses respectives dans lesquels vous pourrez vous reposer et prendre du bon temps. Quant à moi, je vais dans mon petit Palace. Je viendrai, demain en petite voiturette, vous réveiller à sept heure"

La première domestique conduit Shin chez lui et la deuxième était suivie par Hit. Et le grand moustachu prit la direction de son beau, mais que dis-je, son magnifique palace de roi...

Arrivé là-bas, il alla prendre son bain puis se dirigea vers son lit douiller qui rappelait celui des grands rois dans les comptes de fées et sauta dessus pour s'en dormir comme un gros bébé...

Le lendemain matin, le héro se réveilla à six heure, mit son kimono marron et sa longue cape blanche pour finir en beauté avec sa ceinture de gagnant du tournoi qui était brillante et impeccable (oui Mr Satan en prenait grand soin). Mais il réfléchit quelques secondes et décida finalement de mettre une simple ceinture blanche de Judoka pour ne pas abîmer sa belle merveille. Il sortit de son palace et sentit la belle odeur de la nature puis il prit pas vers sa petite voiturette. Il y entra puis se dirigea vers ses deux disciples, il alla d'abord chez Hit et claque-sonna avec sa petite mobylette devant la porte de sa suite. Ce dernier ne tarda pas à sortir pour rejoindre son maître qui lui dit avec un sourire:

"Bonjour Hit! J’espère que tu as bien dormi un intensif entrainement nous attend"

Ils allèrent ensuite vers la suite de Shin pour faire la même chose et quand celui ci sortit, il redit la même phrase que pour Hit:  

"Bonjour Shin! J’espère que tu as bien dormi un intensif entrainement nous attend"              

Mr Satan conduit ensuite sa petite jusqu’à s’arrêter devant une grande salle et il dit:

"voici la salle de musculation. Hit je ne te la présente pas, tu la connait déjà. Quant à toi Shin, saches qu'ici, il y a tout pour renforcer ses muscles et développer sa musculation. On va d'abord commencer par ça et on passera ensuite aux combats. Allez suivez moi si vous le voulez bien "  

Ils entrèrent alors à  l’intérieur de la vaste salle et Mr Satan alla directement faire des pompes à l'aide des divers engins qui servaient à cela. Mais pas seulement, il fit aussi d'autres exercices comme pour les abdominaux et les lombaires...etc Il alla ensuite soulever un altères de 50 kg difficilement puis il se retourna pour voir les deux autres et les vit en train de soulever des altères BIEN plus lourds alors il ouvra la bouche tellement il était étonné de voir ça et il avait la goutte au front.

De cette manière  :
 

Il se dit alors qu'il ne devait pas montrer son étonnement alors il dit d'un ton plus sérieux toujours avec la goutte  au front:

"C'est tout ce que vous pouvez faire?! Allez du nerf! Vous pouvez faire mieux, moi cet altère qui pèse normalement 50 kilos, je lui ai mit une option qui augmente sa gravit fois 1000. Bon, pour pas trop vous déranger, je vais m’éloigner et m’entraîner dans mon coin"

C’était bien évidemment pour ne pas se taper la honte devant c'est disciples et non pas pour la raison qu'il avait donnée. En effet, il est un excellent menteur aussi. Décidément, il a toute les qualités. Il les laissa alors s’entraîner pendant que lui, peinait à soulever ses 50 kg...        
Hit
avatar
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 20/10/2016
Nombre de messages : 273
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 430

Techniques
Techniques illimitées : Tokitobashi / Image rémanente / Téléportation
Techniques 3/combat : Coup-Critique / Rempart temporel
Techniques 1/combat : Déferlente mortelle

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    Dim 6 Aoû 2017 - 0:06
Outre son humour qui laissait à désirer, il fallait avouer que le maître de ses lieux savait faire preuve d'un sens de l'hospitalité irréprochable. Laisser un inconnu entrer dans sa demeure et ce dans la gentillesse la plus totale m’étonnait grandement. Peut-être que je me répétait encore dans mes pensées mais combien de fois j'avais vu et revu des monstres blindés d'argent durant ma longue carrière dans l'Univers 6 ? Enfin, ça sautait aux yeux quand on y repensait... nombreuses étaient les familles aisées qui pouvaient se permettre les service d'un « nettoyeur », comme on le disait souvent dans le jargon, pour s'occuper du sale travail et il était vrai que j'avais rarement affaire à des clients en bas de l'échelle social et ce tout simplement car mes services avaient un prix très élevé. Cela vous paraissait évident, n'est-ce pas ? Tuer un individu n'était pas une mince affaire, loin de là et couvrir ses traces était quelque chose de bien moins amusant encore et maintenant que j'y réfléchissais, il était peut-être temps que j'envoie la facture à Freezer qui ne m'avait pas recontacté depuis l'assassinat de son petit frère. A partir de cet instant, je commençais alors à douter de sa survie lors de sa confrontation face aux alliés de Kaito Shan, voilà qui était mauvais pour les affaires.

« ... »

Vous vous en doutez bien, j'avais beau essayer de toute mes forces mais je n'arrivais pas à rire à la précédente blague de mon employeur qui commençait à m’exaspérer bien que je n'en disais pas un mot. Le silence était déjà suffisamment gênant et il était inutile d'en rajouter alors nous sommes tout simplement passés à autre chose. Par la suite, Shin avouait être un combattant mais cela me paraissait tout simplement évident par le volume de sa musculature et son armure de combat sayen semblable à celle de Vegeta. Pour ce qu'il en était de cette histoire de tournois, c'était tout simplement une aubaine : si une majeure partie des guerroyeurs les plus forts de cet univers se sont rassemblés là-bas alors je me doutais bien que je n'aurais pas de soucis ou plutôt d'imprévus durant l’exécution de mes contrats avant un bon moment. Au final et comme je m'y attendais... l'homme aux cheveux bleus allait rester ici pendant un moment pour s’entraîner avec nous. Voila qui pouvait être un minimum intéressant, je n'ai que très rarement vu de techniques sayennes liées à cet univers et elles semblaient très semblables à ceux de celui d’où je provenais. Cette occasion pouvait bien me permettre d'en savoir d'avantage les éventuels changements entre les deux cotés du miroir.

« Monsieur Hit, veuillez me suivre s'il vous plaît. »

Après une brève discussion, les domestiques sont arrivés et une soubrette n'aura pas tardé à me conduire à une chambre d'invité. Celle-ci était plutôt grande, comme on pouvait s'y attendre et le verrouillage intérieur me garantissait une sécurité plutôt correcte.... mais à quel point le propriétaire pouvait être si important pour bénéficier de tout ça ? Quoi qu'il en soit, mon minimalisme à tout épreuve m'aura permis de ne pas avoir de bagages à ranger ou déposer. Chose qui allait probablement me faire gagner du temps de repos mais avant cela il fallait que je prenne soin de mes propres vêtement ainsi que de mon hygiène pour rester un minimum présentable. Mine de rien, ma tenue de combat tait encore salie par les attaques du précédent combat durant lequel j'ai été confronté à ce sayen épéiste dont la puissance me dépassait énormément. Le simple fait que je m'en sois sorti face à lui était dû à l'avantage de la situation mais je ne m'en réjouissais pas car une aubaine comme celle-ci ne se reproduira peut-être jamais, qui sait ? Quoi qu'il en soit, revenons en au moment actuel. J'avais laissé mon linge au personnel de chambre avant d'aller me laver. Un bref moment de pause me permettait de me rafraîchir les idées et de détendre mes muscles qui devenaient douloureux à force d'être constamment tirés comme une corde trop usée.

« ... »

Alors que les remous du bain agitaient l'eau en va et viens, je repensais à mon précédent contrat. Quelque chose me chagrinait quelque peu, une anxiété était belle et bien présente mais je ne savais pas réellement de quoi il s'agissait. Tout s'était pourtant déroulé comme prévu mais quelque chose de rare était arrivé cette fois là : il m'a fallut suivre mon plan jusqu'à sa dernière et cinquième étape pour qu'il se passe comme prévu. Chose qui était rare auparavant, lorsque j'étais encore un habitant de l'Univers 6. Si seulement ce diable de Champa ne m'avait pas privé de mon vrai pouvoir avant de m'expédier dans ce monde parallèle... Je n'en aurais jamais été là aujourd'hui et à présent il me faut tout recommencer, il me faut de nouveau empiler les cadavres sur la voie que j'ai choisi en recommençant à aprtir d'une force qui me semblait tellement dérisoire... mais je n'avais pas besoin d'être fort. La seule chose qu'il me fallait, c'était d'avoir le pouvoir nécessaire pour réaliser les tâches que l'on me donnait. Ni plus, ni moins.

Le lendemain matin...

La nuit s'est plutôt bien passée et je n'avais pas rencontrer de problèmes particuliers si ce n'étais qu'une récurrente série de cauchemars. Les poids du passé me collaient encore à la peau mais je m'efforçais d'ignorer de vieux événements tragiques qui de toute façon devaient bien arriver tôt ou tard. A présent, il me fallait me lever, m'habiller et surtout me préparer à entraîner le moustachu afin de lui donner une chance face aux adversaires venu d'ailleurs mais cela n'allait pas être de tout repos, oh non... loin de là. A mon réveil, il était environ 6 heure du matin. Il était un peu tôt mais l'employeur était déjà là. Celui-ci klaxonnait depuis l’extérieur pour me faire signe de venir avec plein d'enthousiasme. Comme quoi, le proverbe était avéré : l'avenir appartenait bel et bien à ceux qui se levaient tôt vue tout ce que celui-ci possédait aujourd'hui. Sans me faire attendre d'avantage, j'avais hoché la tête en simple guise de salutation avant de rejoindre Mr.Satan dans sa salle de musculation qui se trouvait non loin d'ici.

* Juste des exercices musculaires... ? *

Avec étonnement, je regardais l'ensemble de la salle et effectivement, l’entraînement ici ne se basait que sur des exercices musculaires. Ce n'était pas une mauvaise chose en soit, certes mais si on ne variait pas les plaisirs, la progression allait être aussi longue qu'infructueuse. Tout de même curieux de connaître les exercices de musculations des terriens, j'avais saisis ce qu'ils appelaient une barre de squat pour la soupeser. Alors que ses deux anneaux de couleurs noirs affichaient les « 100 KG », je sentais la légèreté d'un poids dans cet objet plume tandis que le pauvre moustachu peinait à soulever un quart de ce que je tenais dans la paume de ma main alors qu'il usait pourtant de la force de ses deux bras. Cela allait sans dire, les terriens n'étaient pas gâtés par Dame Nature mais ce champion avait besoin d'aide pour son entraînement et s'il galérait autant maintenant, alors je me devais d'influencer son entraînement. Sans dire un mot à personne, j'ai pris la décision de suivre l'affro qui s'isolait dans sa propre honte afin de lui apporter mon aide après-tout c'était dans notre marché alors ça allait de soi... oh et avant que vous ne vous posez la question, j'ai bien évidemment fais en sorte que personne ne me suive ; ce sont les petits avantages que peuvent s'octroyer le chef de la sécurité, vous comprenez ?

« En vous y prenant comme ça, vous mettrez une éternité à méritez votre titre. Je suis désolé de le dire mais il n'y a pas 36 solutions, vous allez devoir vous surpasser et pour cela je vais vous faire vivre un enfer. Ne bougez pas, je reviens. » annonçais-je sur un ton impartial.

Sans la moindre hésitation, j'avais décroché un sac de sable de sa sangle. Celui ci qui était destiné à se prendre des coups à la manière d'un simple punching-ball allait avoir une toute autre utilité pour ce que je prévoyais de faire. Il y avait au moins une bonne centaine de kilogrammes de sable là dedans et je comptais bien m'en servir pour parfaire ce corps d'athlète qui se rouillait de peu à peu. En fouillant un peu la zone du regard, j'ai alors trouvé une corde qui allait m'être toute autant utile pour la suite. Je n'aurais pas tardé à la relier au sac de sable avant de l’accrocher fermement au dos du moustachu dont la colonne vertébrale devait maintenant supporter une centaine de kilogrammes supplémentaires . Allait-il tenir le choc ? Là n'était pas la question. Il fallait utiliser des moyens radicaux pour le faire progresser et je lui en avais tout simplement trouvé un bon. Avec un poids aussi lourd accroché à son dos, le bonhomme allait peiner à marcher mais ce n'était pas ce que j'attendais de lui. Il devais courir ; il devait faire un tour complet du terrain qu'il possédait et ce en courant avec ce sac handicapant. Ça paraissait cruel, certes mais c'était bien le minimum qu'il devait faire avant de passer à la seconde étape de l’entraînement. Ce fut donc d'une voix calme et distincte que je lui ai annoncé le départ de cette première épreuve.

« Vous portez un poids bien supérieur au votre désormais. Votre objectif est simple : il faut que vous réussissez à courir avec jusqu'à pouvoir faire un tour complet de votre villa. Cela pourrait peut-être un bon moment avant que vous n'y parveniez mais le résultat en vaudra la chandelle, je peux vous le garantir. » affirmais-je tout en resserrant la corde plus fermement.

Quand je lui avais dis qu'il vivrais l'enfer, je ne mentais pas et sa santé allait aussi en prendre un coup s'il ne se ménageait pas. Il n'était donc pas simplement question d'endurance mais aussi de maîtrise de soi car les émotions ont pour mauvaise faculté de gaspiller les énergies du corps et la gestion de ses propres besoins est nécessaire pour trouver son nombre moyen d'efforts et l'adapter sur la difficulté et la durée. Vous l'aviez sûrement compris mais ici débutait une preuve infernale qui était sur le point d'en faire bavé le terrien. Bien entendu il pouvait toujours abandonné l'idée de rattraper son immense retard sur les guerriers des autres lieux de la galaxie en continuant de vivre dans le mensonge mais il pouvait tout aussi bien prendre son courage à deux mains et tenter l'impossible et verser de la sueur et des larmes dans cette lutte pour repousser ses limites mais tout ça ne comptait que sur lui. Allait-il donc relever ce défi ou non ? C'était bien la question que je m'étais posé en reculant pour observer ses premiers pas dans la peau d'un véritable éléphant.
Shin
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 08/01/2016
Nombre de messages : 294
Bon ou mauvais ? : Neutre Bon
Zénies : 400

Techniques
Techniques illimitées : Tokitobashi (à venir) | Sol | Rémanence
Techniques 3/combat : Celestial Shine | Critical Flame
Techniques 1/combat : Sacred Fire

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    Dim 13 Aoû 2017 - 23:44
Au vu de la médiocrité de l'humour de son hôte, Shin eut du mal à jouer le bon public. Il s'aperçut que ce Hit n'y parvenait pas du tout, mais il trouvait cela au contraire tout à fait compréhensible. Néanmoins, Mr. Satan était un modèle de générosité, c'était indéniable. Ce dernier, après leur avoir expliqué le programme du lendemain, appela deux servantes pour qu'elles les emmènent dans leurs chambres. "Monsieur Shin" fut donc invité à suivre l'une d'elle vers une très grande chambre d'invité, bien sécurisée et qui reflétait bel et bien le luxe dans lequel vivait le richissime héros de la Terre.

Histoire de rester propre, Shin se brossa les dents et se permit de prendre une douche rapide : il ne voulait pas utiliser trop d'eau chaude sans quoi il se sentirait mal et profiteur malgré le peu que cela représente sur les richesses de Mr. Satan. Il ne pouvait cependant pas nier le fait qu'il se sentait revivre après cela. Inutile de laver ses vêtements : ils n'étaient pas encore sales et ne sentaient pas réellement quoi que ce soit. Du moins, pour sa tenue terrienne. Son armure de Saiyajin, qu'il n'avait pas équipé du tout depuis qu'il était tombé dans le jardin de Satan, était encore sale de sa dernière confrontation illogique avec un sacré connard. Il n'assumait toujours pas à quel point ce qui s'était passé était nul. S'il entrait dans la légende, les premiers chapitres seraient bien disgracieux à son sujet, notamment celui qui vient de se terminer. De plus, cette histoire ne semblerait absolument pas cohérente et donc très mauvaise. Comme ses techniques. Ah la la...

De toute façon, ressasser ces merdes ne les changera pas, alors autant faire avec et porter ça comme un signe qui lui rappellerait plutôt la nécessité de toujours faire preuve d'humilité. C'était une valeur importante que Shin possédait peut-être un peu trop, en comparaison de la plupart des guerriers qui en manquaient cruellement. Tandis que ce genre de pensées traversaient son esprit, le demi-saiyajin lavait minutieusement sa tenue de combat saiyajin. Ses cheveux, encore mouillés, étaient retombés raides à cause de l'eau, mais ne tardèrent pas à sécher. Ils étaient très secs, donc ce fut rapide. Ils se hérissèrent alors de nouveau tandis que notre déprimé les coiffait tant bien que mal.

Mettant son armure à sécher et éteignant la lumière, Shin s'allongea sur son lit et ferma les yeux. Son équipement serait prêt dès le lendemain matin pour l'entraînement. Tout allait si vite... La mort de Crystal, Brendan et Ran à cause de ce Sean, la déprime, l'atteinte du stade de Super Saiyajin, l'acquisition d'une tenue sobre, et maintenant l'accueil chez une richissime célébrité. Il faut croire que la monotonie du quotidien réel avait enfin décidé de s'évaporer. Il était temps. Cette vie grise et terne devait bien prendre fin. Il se demandait comment allaient les trois défunts dans l'outre-monde. Avec un peu de chance, ils ont pu aller au Paradis. L'hybride repensa alors au fait qu'il ne savait rien de leur passé. Il ne les connaissait que dans le présent et n'avait pas idée de ce qu'ils avaient traversé. Il se sentit alors mal de ne pas avoir pu apprendre à les connaître.

En tout cas, les trois personnes concernées ne voudraient absolument pas voir leur nouvel ami Shin dans cet état, et ce dernier en était conscient. Mais comment ne pas s'en vouloir ? Un mentor cliché lui dirait sûrement qu'il faut se ressaisir et aller de l'avant car se morfondre n'arrangera rien. Ce n'était pas faux : il fallait s'endurcir. Il décida de porter le poids de ces morts - ainsi que de l'homme qu'il avait "effacé" comme un fardeau de honte supplémentaire, à la manière du début de ses aventures. Cela l'aiderait à accroître sa force mentale et sa ténacité. Il ouvrit alors les yeux, d'un regard aussi froid que décidé, qui déstabiliserait un peu ce genre de proche "sensible".



Cependant, le sommeil le rattrapa aussitôt et le monde replongea bientôt dans l'obscurité totale.

Cette brève période de paix fut plus tard troublée par un klaxon qui réveilla en sursaut le jeune combattant. Il s'agissait de Mr. Satan venu réveiller son garde du corps puis son invité pour aller en salle d'entraînement. Shin, équipant son armure propre et rangeant ses vêtements dans sa montre Gohan, ne tarda pas à les rejoindre. Après une petite introduction de la salle, le maître des lieux ordonna de commencer l'exercice. Avant de se frotter aux altères ou à d'autres appareils de renforcement musculaire, Shin s'échauffa. Il enchaîna alors deux brèves séries de crunchs, puis encore deux de crunchs inversés. Il entama ensuite des squats suivis de squats sumo, avant de terminer sur des dips puis quelques minutes de gainage. Shin s'échauffait toujours de la sorte et était donc habitué. Bien que cela n'avait absolument rien d'incroyable pour un sportif, cela pouvait paraître beaucoup pour certaines personnes qui à l'inverse ne pratiquaient pas beaucoup d'activités physiques. Il rejoignit ensuite Hit au "coin" des altères lourdes et suivit le mouvement. Néanmoins, Shin était assez déçu de ce programme mais n'en montra pas le moindre signe afin de ne pas importuner son hôte si chaleureux. Hit, lui, suivit l'hôte qui voulait s'isoler tandis que Shin ne bougeait pas d'ici pour ne pas paraître impoli. Il était mal à l'aise, tout seul comme cela. L'hybride repensa à sa réflexion de la veille en soupirant. Prenant une grande inspiration, il expira en se remettant dans cet état d'esprit quelque peu rigide.

Tout en continuant avec les altères et en attendant que les deux autres reviennent, l'invité d'infortune ferma les yeux et se concentra sur sa perception. Il devait aiguiser ses sens, pour pouvoir tout détecter, tout ressentir, de manière naturelle, sans avoir à y consacrer tant d'attention. Le candidat du tournoi de Dösatz commença bientôt à pouvoir distinguer les différentes formes de vie aux alentours, parvenant, au fur et à mesure, à repérer les domestiques, Mr. Satan, et même Hit. Par politesse, Shin ne comptait absolument pas bouger un pied de là. Son aura était inconsciemment libérée et visible. Mais elle était légère et reflétait un calme et non l'agressivité habituelle des combats. Maintenant qu'il repérait déjà les gens par le Ki, il se concentra sur son odorat et son ouïe, tout en gardant un peu d'attention pour la perception. Après quelques minutes, il commençait à entendre les bruits de pas, de course, et tout. L'odorat fut plus difficile en revanche, et ne s'accentua que dans un périmètre très proches. Quelques gouttes de sueur coulaient sur son visage. Il n'était absolument pas fatigué par l'entraînement physique mais par l'entraînement perceptif.

Il était si concentré qu'il en perdit la notion du temps et n'en tenait plus compte. Il se sentait plus à l'aise.
Mr Satan
avatar
Masculin Age : 40
Date d'inscription : 13/06/2017
Nombre de messages : 33
Bon ou mauvais ? : J'ai sauvé le monde plus d'une fois! Hahaha !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    Mar 29 Aoû 2017 - 15:26
L'entrainement du grand Mr Satan et de ses apprentis avait maintenant commencé. Et ce, par des exercices de musculation qui étaient censés être la partie la plus facile de l'entrainement mais que Mr Satan comptait déjà comme l'une des épreuves les plus dures qu'il n'ait jamais connu durant sa belle vie de héro. Tout allait bien et Mr Satan était tranquille avec ses 50 kg qu'il soulevait malgré tout difficilement, jusqu’à ce que Hit vienne transformer cet entrainement en enfer en lui posant un énorme sac de sable qui pesait au moins 100 kg sur son dos qui allait surement bientôt craquer comme une brindille. Avant que Hit ne fasse cet acte que je décrirai comme "criminel", Mr Satan lui dit avec un air angoissé:

"Euuuh... Hit tu fais quoi là? Haha... aiiiie!!"  

Son garde du corps du corps lui avait posé ce poids lourd même très lourd sur le dos sans même écouter ce que le grand moustachu avait à dire puis lui dit d'un ton sérieux:

« Vous portez un poids bien supérieur au votre désormais. Votre objectif est simple : il faut que vous réussissez à courir avec jusqu'à pouvoir faire un tour complet de votre villa. Cela pourrait peut-être un bon moment avant que vous n'y parveniez mais le résultat en vaudra la chandelle, je peux vous le garantir. »  

Mr Satan, quant à lui, ne pouvait même plus parler. Il était cloué au sol avec les larmes aux yeux et la morve au nez comme un bébé à qui l'on viendrait de voler la sucette. Il avait, malgré tout, entendu les paroles de Hit et avait maintenant compris que les choses sérieuses allaient commencer. Comme l'a dit le puissant homme aux yeux rouges, s'il parvenait a faire cela, il aura des résultat mélioratifs qui l'aideront à progresser pour s'approcher petit à petit de son objectif. Mais quant même, 100 kg! Ça peut paraître extrêmement facile pour vous, cher lecteur, qui possédiez un ou des personnages puissants qui soulèvent des tonne et tout, mais pour Mr Satan c’était le plus grand des défis. Au début, il allait abandonner mais c'est là qu'il se rappela de tous les fans qui l’idolâtrent et de sa fille qui a honte de lui car elle sait maintenant qu'il n'ai pas aussi puissant qu'il le lui disait lorsqu'elle était petite, il voulait leur prouver a tous qu'il était un héro puissant et courageux: Le grand MR SATAAN! Alors il concentra toute sa force dans ses jambes et ses bras et se releva avec la goutte au front en mettant ses pouces en l'air pour montrer à Hit à quel point il était déterminé. Apres cela il s'en alla débuter cet exercice qui s’avérait être extrêmement long et difficile...

Le grand monsieur à la touffe de cheveux devait faire un tour complet de... Quoi déjà? Ah juste de son ÉNORME villa! Déjà qu'habituellement lorsqu'il n'a rien sur le dos, il la parcourt en voiturette, alors là... Mais bon, pour le moment, il ne se souciait de rien. Pour la première fois il était, concentré sur son objectif et rien de plus. Il dit alors au tueur à gage avec un sourire:

"On se reverra tout à l'heure"  

Il commença dés lors à courir en petite foulée pour ne pas s’épuiser trop tôt. Il courait tout en inspirant puis en expirant comme le lui avait appris ses anciens entraîneurs (dédicace à eux d'ailleurs). Il sentait toujours que sa colonne vertébrale allait bientôt se détruire et avait déjà des douleurs aux mollets et aux avant bras, mais il continuait. C'est incroyable! On avait jamais vu Mr Satan aussi déterminé, ça devait vraiment lui tenir à cœur de gagner en puissance.

Il courait toujours avec la même énergie et c'est là qu'un de ses adjoint vint l'interrompre avec plusieurs papiers à la main:

"Mr Satan, vous devez remplir ces formulaires pour..."

Mr Satan ne l’écouta même pas et lui dit toujours aussi concentré sur son travail actuel en courant:

"Pas maintenant Roger"

Et il le passa comme un vulgaire obstacle. Ce dernier chuchota ensuite avec un air triste:

"Mais... Mon nom c'est Corentin..."

Mr Satan continua ensuite son chemin passant par tous les recoins de sa vaste demeure que ce soit la salle d'entrainement, de cinéma, la piscine, la maison ou même la ligne de sécurité dont il avait brièvement salué les membres. Il avait aussi réussi à esquiver quelques journalistes qui s’étaient introduits dans la demeure par effraction. Il était maintenant arrivée et était totalement exténué et tomba par terre devant Hit puis dit avant de s’évanouir:

"Appelez moi une infirmière"  
Shin
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 08/01/2016
Nombre de messages : 294
Bon ou mauvais ? : Neutre Bon
Zénies : 400

Techniques
Techniques illimitées : Tokitobashi (à venir) | Sol | Rémanence
Techniques 3/combat : Celestial Shine | Critical Flame
Techniques 1/combat : Sacred Fire

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    Mer 13 Sep 2017 - 18:16
Shin, dans sa concentration, parvint à repérer ce que faisait et disait son hôte, et apprenait à distinguer ses pas, afin de le repérer aisément même sans la détection d'énergie. C'était un bon début. Sa perception s'améliorait déjà, tout comme ses sens. Il parvenait maintenant à repérer les odeurs corporelles des domestiques surveillant la salle de sport à l'entrée. En revanche, il suait comme jamais il n'avait sué auparavant. En effet, le jeune homme ne s'était jamais investi de tout son être, il n'était donc pas habitué à cette sorte d'intensité que cet entraînement semblait avoir.

Tandis que la transpiration de Shin ruisselait sur tout son corps, l'on ne savait pas ce que faisait Hit. Avait-il bougé ? Repris l'entraînement ? S'échauffait-il en vue du combat amical qui allait suivre l'entraînement ? Quoi qu'il en soi, l'hybride préférait rester concentré et ne s'attarda pas sur la question. En parallèle, il avait lâché les altères et se contentait de bouger son corps et ses muscles. Le but était d'habituer son corps à exercer un effort tout en restant concentré sur l'environnement, comme si la perception devait devenir ce qui serait une aptitude dite "passive" dans un jeu de rôles.

Constatant que les auras émanaient chacune quelque chose de réellement singulier, il se demanda ce qu'il en était de lui. En sondant son âme, le demi-Saiyajin s'étonna alors de ce qu'il ressentit : il avait beau savoir qu'il était naturellement sincère et honnête, il ne s'attendait pas à observer... Une bienveillance foncière. De quoi s'agissait-il ? Elle semblait étrange, comme si elle n'était pas présente simplement par hasard. Si l'on se fiait à son instinct, l'on pourrait même penser que c'était partiellement biologique, telle une part inconnue de lui-même qui serait ancrée dans la lumière. Cette impression était d'autant plus perturbante qu'il ne se sentait presque pas humain sur le moment.




Sa curiosité prit le dessus sur son malaise. Quel était ce phénomène en lui ? Depuis quand était-il en place ? Shin voulut alors se laisser partiellement envahir par cette étrange clarté en lui, afin de mieux comprendre ce qui lui arrivait. Espérons que ce ne soit pas encore une connerie du mauvais sort, se disait-il. À peine s'était-il ouvert à cette lueur qu'il crut pendant un instant que sa bonté transcendait la bonté humaine ! Plongé dans l'obscurité puisqu'il avait les yeux fermés, il eut même l'impression de voir cette lueur illuminer progressivement tout autour de lui. Le blanc substitua le noir. Pour quelqu'un d'extérieur, Shin brillait faiblement d'une lumière blanche. Il avait la bouche bée sans s'en rendre compte, les yeux toujours fermés, et dégageait quelque chose d'apaisant. L'on aurait même pu se croire illuminé par cet étrange scintillement. Mais d'un autre côté, ce rayonnement pouvait aussi paraître intimidant tant il émanait quelque chose de pur et sain.

Enivré par cet éclat qui se manifestait en lui, Shin se laissa petit à petit gagner par cette confortable lumière. Elle était chaleureuse, douce et tendre, comment ne pas se sentir bien ? Refermant la bouche toujours sans s'en apercevoir, un petit sourire se dessina lentement sur son visage. Pour une raison qui lui échappait, il se sentait comme purifié de tout ce qui pesait sur sa conscience. Le sourire s'agrandit et la lumière qui le recouvrait tel un filtre étincelait davantage, au point d'en devenir presque aveuglante. Sa perception s'améliora brusquement et lui donna le sentiment d'avoir reçu un soudain coup de main non-négligeable, non pas simplement pour son échauffement mais aussi pour son propre moral.

Il faudra en revanche que je trouve une explication ce qui se passe...

En effet, il serait quand même pratique de comprendre ce retournement de situation qui semblait inexplicable au premier abord. Le demi-Saiyajin ne se doutait aucunement qu'il n'était en réalité pas humain du tout. Il était d'origine plus... Céleste, disons. Pas non plus divine, mais plus céleste qu'un humain quand même.
Hit
avatar
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 20/10/2016
Nombre de messages : 273
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 430

Techniques
Techniques illimitées : Tokitobashi / Image rémanente / Téléportation
Techniques 3/combat : Coup-Critique / Rempart temporel
Techniques 1/combat : Déferlente mortelle

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    Lun 9 Oct 2017 - 16:12
Il n'a jamais été facile d'aller au delà de ses propres capacités et pourtant, c'était ce que chaque véritable guerrier se devait de faire afin d'atteindre des sommets insoupçonnés. De pas à pas, chacun d'entre nous avançait à son rythme en gravissant la montagne qui représentait leur propre limite. Shin et moi même avions déjà compris le fonctionnement de tout cela depuis longtemps mais qu'en était-il de cet homme à la forte pilosité ? Souhaitait-il seulement que l'on admire ou avait-il d'autres motivations ? Portait-il en son être une véritable raison d'aller aussi loin ? De dépasser les limites de son propre corps ? Je l'ignorais encore mais je demeurais nullement convaincu par son enthousiasme. Pourquoi avait-il besoin d'un entraîneur au final ? Se sentait-il réellement capable de relever le défi que je lui proposais ou alors celui-ci ne souhaitait qu'obtenir d'avantage l'admiration de tous ses fanatiques qui criaient son nom à répétition ? « Mister Satan ! Mister Satan ! » … je pouvais entendre en boucle ce nom résonner en écho et cela n'avait rien d'anodin. Au moment même ou j'étais en train de le surveiller dans sa course, on pouvait entendre les cris de ses supporters au loin.

« ... »

Silencieusement, je l'ai vu survivre à ce cauchemar et ce jusqu'à ce qu'il ne tombe à mes pieds, tel un misérable ver de terre. Était-ce donc tout ce dont il était capable ? N'avait-il pas fini de gaspiller son énergie dans ses jérémiades ? De mes yeux écarlates, je pouvait croiser son regard. Ses yeux de chien battu imploraient la pitié... le charlatan était en train de me révéler son véritable visage alors qu'il n'en était qu'à la première difficulté. Bien entendu, je ne comptais pas le ménager. Pensiez-vous vraiment que j'allais lui laisser le loisir de rester planter au sol sans bouger ? Non, loin de là même, il en était hors de question. Tandis que deux infirmières arrivaient au pas de course avec du matériel de soin, ce fut avec un bref signe de halte que je leur ai fait comprendre qu'elles n'avaient pas à avancer d'avantage. Le privilège que j'ai pu acquérir en devenant chef de la sécurité m'a donné bien des droits sur le personnel de cette villa et inévitablement l'autorité qui allait avec bien que je suppose que j'aurais pu me débrouiller avec ou sans. Quoi qu'il en soit, ce « champion du monde » n'allait pas recevoir la moindre aide médicale et il allait encore moins pouvoir profiter du confort de l'évanouissement.

« Debout. » lui ai-je fermement ordonné.

Suite à cet ordre donné sur un ton froids et cruel, j'ai appuyé mon pieds droit sur son dos afin de maintenir sur lui là douleur que lui avait infligé son parcours. Personne autour de nous n'osaient bouger tandis que l'homme au sol se retrouvait en grande difficulté. Mon regard s'est ensuite dirigé vers les journalistes ; il m'aura suffit d'un bref instant pour faire exploser leurs appareils photo tandis que ceux-ci décampaient comme des hyènes affolées «  Un monstre, un monstre !» répétaient-ils avec affolement tandis que la panique les poussait à perdre la raison. Les autres membres du personnel, quand à eux, étaient terrifiés au point qu'ils n'osaient même plus bouger d'un centimètre. S'en était risible mais tout cela était nécessaire. Après m'être assuré que le bonhomme puisse m'écouter et ainsi rester conscient, je l'ai tiré par les cheveux afin de le pousser à relever la tête. Je tenais particulièrement à ce que celui-ci puisse regarder dans une direction en particulier. C'était assez loin mais de là ou l'on était, nous pouvions toujours apercevoir le portail de l'entrée de la villa. Devant celui-ci s'attroupaient une foule de personnes excitées. Tous ses adorateurs répétaient sans cesse le nom de ce fameux héros qu'ils respectaient tant que ça en devenait presque malsain mais ils allaient enfin se montrer utile pour cet entraînement.

« Ils te regardent tous, tu ne tiens pas à les décevoir, si ? » lâchais-je sur un ton toujours aussi impartial.

Ce n'était pas le moment de pleurer. Je savais très bien que l'homme en question était à bout de force mais il lui restait encore quelques ressources que lui même ne soupçonnait pas. Il n'était peut être plus en mesure de courir mais je ne comptais nullement détacher ce poids qui l'écrasait à l'instant même ou je lui parlait. Ce moustachu se devait de retenir cette douleur au plus profond de son être et ce même s'il devait en frôler l'inconscience. Tandis qu’une odeur de sueur chaude se propageait toute autour de lui, je me contentais de me retirer en reculant d'un pas tout en fouillant mes poches... il m'en restait un. De quoi, vous demandez-vous ? Et bien il s'agissait d'un senzu mais je ne comptais pas lui le donner aussi facilement, ça aurait été bien trop facile. Après avoir placé le haricot entre le pouce et l'index de ma main droite j'ai éjecté celui-ci à dix mètres de lui. Tandis que le petit aliment retombait simplement au sol, mon regard se tournait de nouveau vers mon employeur. S'il tenait vraiment à survivre à cet entraînement des plus cauchemardesque, il allait devoir rassembler ses dernières forces au risque de perdre la conscience de ses nombreux fans et éventuellement de perdre la vie. C'était bien là le prix à payer pour un entraînement aussi intensif.

«  Si tu ne peux pas courir alors marche, si tu ne peux pas marcher alors rampe mais si tu tiens véritablement à honorer ton titre de héros, alors débrouille toi et mange cela. » lui annonçais-je en pointant du doigt la chose en question.

Certes, cela pouvait paraître dégoûtant mais il allait devoir manger ce senzu qui traînait au sol s'il voulait récupérer toutes ses forces. Après quoi, il pourrait sans nul doute ignorer le poids qui le faisait terriblement souffrir mais nous n'en étions pas encore là. Exactement dix mètres séparaient notre champion du haricot magique. Dix mètres, oui. Cela devait être comparable à un gouffre pour lui qui était déjà au bord de l'inconscience mais je ne comptais nullement épauler d'avantage et je n'allais certainement pas laisser qui que ce soit interférer avec cela. Mr Satan, avait-il réellement la force de se surpasser ou alors n'était-il qu'un charlatan qui se contentais de se cacher continuellement derrière l'image qu'il s'était construite sur le dos des autres ? Il était enfin temps pour lui de devenir ce que le monde admirait vraiment. Allait-il vraiment y arriver ? Je n'étais sur de rien mais l'homme que je suis se devait de le mettre à l'épreuve car c'était uniquement en le mettant au pied du mur que je pouvais pousser ce terrien à utiliser 100% de ses capacités. Ses gens croient en lui et je ne savais que trop bien que l'intéressé ne pouvait pas ignorer leurs appels et leurs encouragement. Ils comptaient sur lui et celui-ci se devait de ne pas les décevoir. Simuler un mal de ventre n'allait pas être suffisant pour cette fois. La véritable question se posait donc maintenant : vas tu vraiment le faire, Mister Satan ? Tout dépend de toi à présent.
Mr Satan
avatar
Masculin Age : 40
Date d'inscription : 13/06/2017
Nombre de messages : 33
Bon ou mauvais ? : J'ai sauvé le monde plus d'une fois! Hahaha !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    Ven 13 Oct 2017 - 23:22
Notre grand héro qu'est Mr Satan était toujours dans la salle de musculation avec ses nouveaux "disciples": Shin et Hit. L'assassin aux yeux rouges lui avait donné, en guise d'entraînement, une mission qui semblait tout à fait simple mais qui était en réalité très difficile: Le moustachu devait faire, en courant, un tour complet de sa grande villa, que dis-je: De son ÉNORME villa! Et comme si ça ne suffisait pas, il devait porter sur son dos un sac de plus d'une centaine de kilogrammes, un poids bien supérieur à ceux que le champion avait l'habitude de porter lorsqu'il s'entraînait pour les tournois d'arts martiaux. C'était extrêmement pénible au début puisque l'homme à la coupe afro n'arrivait même pas à se lever, mais après avoir réfléchi aux avantages que cet entraînement intensif lui procurerait, il mobilisa toute sa force et courut comme il ne l'a jamais fait. Aprés quelques instants, il avait enfin fini cet exercice qui était décidément la chose la plus dure qu'il eût à faire de sa vie. D'ailleurs, totalement exténué, il tomba par terre demandant des soins à une infirmière. Celle-ci allait venir et exécuter l'ordre de son employeur mais malheureusement, l'homme violet s'interposa pour annuler la demande du moustachu. En effet, Hit aussi avait le pouvoir sur les autres employeurs. Ainsi, il pouvait donner autant d'ordre que Mr Satan dans sa demeure car celui-ci le lui avait autorisé. Une grave erreur puisque le chef de la sécurité allait profiter de ce pouvoir pour tout bonnement faire "souffrir" son employeur. Ce n'est peut-être pas le terme convenable puisqu'il agissant pour le bien du champion, mais pour ce dernier ça l'était concrètement.

Bref, après avoir annulé la demande de son employeur, Hit s'adressa à ce dernier en prenant un ton très sérieux comme à son habitude:

« Debout. »

Mr Satan qui avait fait semblant de s'évanouir pour éviter un nouvel exercice difficile, comprit à d'instant là que Hit n'était pas dupe et que toutes les techniques d'esquive qu'il employait habituellement pour lâchement fuir ses responsabilités ne servaient strictement à rien avec lui. Il décida alors d'ouvrir les yeux mais il n'était réellement pas capable de bouger ses membres, il s'était donné à fond dans l'exercice précédent, ce qui lui a valu cette paralysie obstruente. Il n'était donc pas pas en mesure d'exécuter l'ordre de l'assassin et demeura figé par terre tel une larve. Voyant cela, Hit dit en regardant en direction du portail auprès duquel se trouvait une orbe de fans en folie qui étaient venus prendre avec leur idole, le plus grand héro de tous les temps: le seul et l'unique Mr Satan:

« Ils te regardent tous, tu ne tiens pas à les décevoir, si ? »

Une phrase qui rappela au champion la grande admiration que lui portait chaque enfant, chaque homme et chaque femme de cette grande ville à son effigie. Il ne devait pas les décevoir et tenta alors de toutes ses forces de se lever, mais c'était tout simplement impossible! Et c'était à ce moment là que Hit prit un haricot... Qu'allait il faire avec? Et bien il... Il le lança au loin mais pourquoi ?! Satan était totalement perdu... Puis il observa bien ce fameux haricot et s'en rappela! Il se rappela de l'utilité de ce dernier, c'était le même que celui que consommait San Goku et ses amis durant leurs combats et qui leur permettait de retrouver leur forme comme par magie malgré les graves blessures qu'ils subissaient. Celui-ci servirait sûrement à guérir le grand moustachu et lui redonner la forme qu'il avait il y a quelques instants de cela! Mais... Ah, Hit l'avait jeté au loin. Toute la joie et l'espoir de Mr Satan disparurent d'un coup, il ne pourrait donc pas continuer l'entraînement à cause de ce geste incompréhensible du tueur à gage. Alors que le champion se demandait l'intérêt de cela, Hit vint rapidement lui répondre en lui disant:

«  Si tu ne peux pas courir alors marche, si tu ne peux pas marcher alors rampe mais si tu tiens véritablement à honorer ton titre de héros, alors débrouille toi et mange cela. »

Le héro comprit alors sur le coup: il devait trouver un moyen d'arriver à ce senzu pour le manger et retrouver son énergie débordante de ce matin. En prime, il ne devait surtout pas salir sa réputation face à  toute cette foule à l'entrée qui admirait la scène avec une certaine peur pour leur idole. C'est alors que Mr Satan prit réellement conscience de la situation actuelle: Il était dans L'OBLIGATION de réussir cette mission, c'était maintenant son "nouvel objectif dans la vie" comme il se le disait bêtement intérieurement. Il ne pouvait ni marcher ni courir, alors comme l'a si bien dit Hit: Il devait ramper. Il mis ses deux mains en avant s'agrippant aux raies qui séparaient les carreaux du carrelage, puis poussa l'arrière de son corps grâce à un mouvement d'extension jambes. Ainsi, il avançait doucement mais sûrement. Et au bout de quelques minutes, il réussit à parcourir les dix mètres qui le séparaient de ce trésor que représentait ce senzu à ses yeux. Il l'avala et sentit tout son corps s'approvisionner soudainement en énergie et ses blessures guérir par miracle. Il pouvait maintenant se lever. Il fit cela rapidement et son premier réflexe était de se lever, se retourner vers ses fans et de faire sa position habituelle: les mains vers le ciel indiquant chacune le signe "peace" et tout cela était décoré de son corps d'athlète et de son sourire ravageur. Il se prononça alors à haute voix en en s'adressant à tous les gens qui l'observaient depuis tout à l'heure:

"Voilà! Le film est terminé! J'étais en train de le tourner avec mon disciple et il sortira bientôt à la télé ! Il s'appellera "L'élève a dépassé le maître!" mais ce n'est pas réel biensure! HAHAHAHA. Préparez vous a voir votre héro revenir à la télé!"

Et oui! Il avait encore menti pour sauver son honneur. Sacré Mr Satan ! Il avait toujours solution à tout! D'un autre côté, on en attendait pas moins de la part d'un stratége comme lui! Bref, les gens étaient tous heureux et soulagés d'apprendre cela et s'en allèrent guidé par les agents de sécurité. Mr Satan se tourna vers Hit en lui adressant un sourire tout en se grattant l'arrière de la tête. C'est vrai qu'il avait en lui un petit sentiment de culpabilité mais il était plus heureux que jamais ! Il avait réussi à entreprendre quelque chose de très dur sans avoir recours à ses excuses bidons.

L'entraînement musculaire était maintenant terminé et Hit devait sûrement être fier de son employeur. Les deux hommes allèrent ensuite convoquer shin pour les accompagner à la salle de combat. Mais en s'y dirigeant justement il entendirent du grabuge venir de la salle de cinéma. C'était les employés qui prenaient leur pause en regardant ce qui semblait être une diffusion en direct de quelque chose que les trois hommes ignoraient encore mais qu'ils allaient découvrir bientôt. En tous cas shin semblait très intéressé par cela et était carrément rentré dans la salle suivi des deux autres hommes.
Shin
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 08/01/2016
Nombre de messages : 294
Bon ou mauvais ? : Neutre Bon
Zénies : 400

Techniques
Techniques illimitées : Tokitobashi (à venir) | Sol | Rémanence
Techniques 3/combat : Celestial Shine | Critical Flame
Techniques 1/combat : Sacred Fire

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    Dim 15 Oct 2017 - 20:27
L'intense lumière que dégageait Shin avait aveuglé le personnel qui passait par là. Même depuis les couloirs, l'éclat blanc sortant des portes était visible. L'hybride s'étonnait quand même d'avoir provoqué cela en déterrant ce qui se trouvait en lui ! Depuis tout ce temps, cette indescriptible clarté était là. Shin ressentait néanmoins que quelque chose était sérieusement anormal, comme s'il y avait une forme de fausseté dans toute cette mascarade. Mais ce sentiment était bien authentique. Alors où pouvait être l'anomalie ?

De plus, le jeune guerrier n'avait toujours aucune idée de l'origine de cette lumière. Il sentait toutefois qu'en déblayant son esprit, son objectif de perception avait été atteint : il lui était plus facile d'utiliser cette capacité de manière passive. Cela n'avait rien d'un don, puisque n'importe qui en était théoriquement capable. Parfait ! Cela remotivait un peu Shin pour repartir sur de bonnes bases.

Soudain, un grand vacarme sortit Shin de sa béatitude. En guise de violent retour à la réalité, une foule abondante et des cris de détresse de Monsieur Satan virent leur volume amplifier soudainement. Sa lumière, qui illuminait la salle s'éteignit, sur-le-champ. Il devenait réellement capital de trouver de quoi il s'agissait. Mais pour l'instant, il valait mieux aller voir d'où venait ce boucan dehors : bien que Satan-City était une ville animée, il n'était absolument pas commun d'entendre ça. En faisant preuve d'une discrétion nouvelle, Shin posa ses poids et se précipita à toute vitesse près de la source du bruit. Restant à couvert, il découvrit son hôte à terre, et Hit ayant le pied posé dessus. Shin parvint néanmoins à percevoir les paroles de ce dernier et se retint donc de foncer lui en coller une puisque c'était pour la bonne cause. Il ne pensait pas que son hôte était si faible ! Il avait hurlé comme si on l'avait amputé un bras et cela avait attiré une foule de journalistes. Ils n'en ratent jamais une pour dégoter des scoops ! Ne sachant que faire, Shin comprit qu'il avait bien fait de rester cacher puisqu'il entendit Monsieur Satan acclamer haut et fort que le "tournage du film" était terminé. Joli mensonge ! Désormais, le jeune guerrier savait ce qu'il en était vraiment du succès de ce "sauveur".

Au moins, le garde du corps était efficace : il avait poussé le richissime Satan dans ses plus profonds retranchements afin de le faire progresser. Shin esquissa un sourire, content pour lui. Hit et son employeur firent alors demi-tour vers la salle d'entraînement et passèrent donc tout de suite devant lui. Shin s'autorisa un commentaire, pas méchant toutefois.


"Tout va bien ? Sacrée méthode... Mais efficace."

Shin aurait réagi au quart de tour avec inquiétude s'il n'y avait pas eu tant de monde sur place. Comme quoi, la crainte de se faire remarquer peut parfois être utile pour traiter posément une situation. En retournant vers la salle d'entraînement, les téléviseurs se mirent tous à afficher le même programme. Quelqu'un avait joué avec les antennes du monde entier pour monopoliser les diffusions. Astucieux, mais pour montrer quoi, au juste ? C'était un évènement très cliché, et l'idée que cela puisse se produire dans la vie réelle captiva l'attention de l'hybride.

En résumé, un Saiyajin maléfique voulait détruire une planète, et un certain Harwin débarqua pour l'en empêcher. Il faut croire que le piratage des émissions ne s'était pas arrêté à l'échelle planétaire sans quoi ce même Harwin n'aurait jamais pu le savoir. Shin remarqua une technique intéressante chez le connard : il ne savait comment, mais ce dernier avait bougé si vite qu'il n'avait rien pu voir. Et durant ce laps de temps, il avait sorti une épée et tranché le bras de son ennemi. Ébahi devant cette capacité, Shin ne put contenir son étonnement.


"Qu'est-ce que... Comment a-t-il fait !?"

Cependant, Harwin fit repousser son bras, puis lança une gros kikoha qui ressemblait à une technique courante parmi les Saiyajins de la planète Vegeta. Grièvement blessé, Jewel - c'était sous ce nom qu'il s'était présenté - se laissa submerger par une vague de colère. Ses cheveux se hérissèrent puis blondirent. Shin, comme la plupart des autres spectateurs, ne connaissait que trop bien ce "phénomène" : il se transformait en Super Saiyajin. Mais au vu de son expression, et de la manière dont cela s'était produit, on pouvait penser que c'était la première fois qu'il utilisait ce nouveau pouvoir. Incroyable... Les stéréotypes venaient de s'inverser : ici, c'était l'antagoniste qui, dans l'adversité, transcendait un nouveau palier ! Fronçant les sourcils, Shin laissa de nouveau échapper un commentaire cette à voix basse, comme s'il parlait pour lui-même.

"Le Super Saiyajin... Vu son contrôle de soi, il n'a jamais pu l'utiliser auparavant... Encore heureux qu'il ne maîtrise pas encore ce stade."

Cet être maléfique avait évolué de manière spectaculaire. Il se mit à riposter et explosa, voire même pulvérisa son adversaire au sens littéral du terme, et cela ne manqua pas de marquer Shin. Ses yeux s'écarquillèrent : une telle cruauté le choquait ! Il aurait simplement pu être pragmatique en le laissant mourir, mais non, il s'était même permis de l'éclater au sens propre ! Jewel se servit de cela comme d'un avertissement. Créant ensuite un portail, il libéra des espèces de bêtes diverses et variées d'une taille effrayante. Shin frissonna en remarquant qu'il y avait des insectes. Ces atrocités dévorèrent carrément la planète elle-même !

Devant ce triste spectacle ainsi que le ton provocateur que prit ce "Dark Jewel" avant de repartir, Shin serra les poings si fort que l'on aurait même pu croire que ses os allaient "s'entre-briser". Ses sourcils toujours froncés, il commença aussi à serrer les dents de manière bien visible. Ses yeux n'étaient plus écarquillés et exprimaient maintenant un regard très sérieux. En d'autres mots, il était énervé, au point même d'en faire trembler son corps à cause de sa tension. Shin se disait qu'il DEVAIT à tout prix faire quelque chose. Ce n'était pas discutable.


"Dark Jewel... Quel connard... Il vient juste d'acquérir sa transformation, n'est-ce pas ? J'ai donc mes chances contre lui, bien que cela risque d'être serré. Je vais donc personnellement m'occuper de le faire descendre de son nuage... J'en fais le serment ! Je refuse de regarder tant de gens mourir gratuitement pour une stupide mission ! Quitte à moi-même y laisser la vie, je l'aurai !"

Il s'adressa alors à son hôte.

"Monsieur Satan... Je sais ce que je dois faire, maintenant. Je reste perdu sur le long terme, mais comme vous l'avez entendu, je ne peux pas rester les bras croisés. Je tiens à vous remercier une fois de plus pour votre accueil. Je vais me mettre à sa poursuite, et je compte bien le traquer jusqu'au bout !"

Il restait un autre problème...

"Le seul souci, c'est que je ne vois pas par où commencer... Si seulement j'avais des techniques et compétences d'assassin, ou de chasseur... Je pourrais aisément faire preuve d'une grande mobilité, d'une furtivité mais aussi chasser mes cibles ! Bien que je ne veuille pas tuer à proprement parler."
Hit
avatar
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 20/10/2016
Nombre de messages : 273
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 430

Techniques
Techniques illimitées : Tokitobashi / Image rémanente / Téléportation
Techniques 3/combat : Coup-Critique / Rempart temporel
Techniques 1/combat : Déferlente mortelle

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    Mar 17 Oct 2017 - 14:25
Cela faisait beaucoup de monde... voire me beaucoup trop. Tout cet attroupement de fanatiques dévoués à leur héro me rappelait ô combien la célébrité pouvait à la fois mener l'Homme vers son ascension ou au contraire l'enfoncer dans sa déchéance. Je dois bien avouer que celui-ci avec sa coupe afro s'en sortait effroyablement bien lorsque les yeux du publique étaient tous rivés sur lui. S'en était même à croire que cette source de motivation demeurait à la fois sa plus grande source d'énergie et son tout dernier retranchement. Quoi qu'il en soit, il a reconnu le senzu que je lui offrais et n'a pas hésité la moindre seconde à s'en approcher aussi bien que mal en saisissant la chance que je lui offrais et ce non pas uniquement pour lui mais aussi pour tous ceux qui le regardait comme leur champion voire même le héro du peuple. Complètements figés, les membres du personnel n'osaient même pas intervenir. Il me suffisait simplement d'un regard glacial pour appuyer l'autorité qui m'a été conféré et je ne regrettais aucunement d'avoir recouru à ses méthodes car je savais maintenant que le combattant qui se trouvait devant moi n'avait absolument rien avoir avec tous ceux que j'ai pu croiser auparavant.

*Ce type... il est certes fort aux yeux des terriens mais son niveau reste très loin des guerriers que j'ai pu affronter par le passé. De plus, il semble déjà avoir atteint les limites de son potentiel. Je ne pense pas pouvoir le rendre plus fort qu'il ne l'est maintenant mais il est vraisemblablement doté d'un certain don que je ne saurais décrire...*

Au final, Mister Satan aura fait ce que tout le monde attendait de lui. Il a avalé le haricot et ses blessures ont été guéries avec une rapidité sans pareil et alors même qu'il avait toujours le sac rempli de sable fermement accroché au dos, il se relevait fièrement en affichant un sourire ravageur avant d'entamer son speech ou plutôt sa comédie habituelle qui, à chaque fois, excitait la foule des badauds qui en réclamaient d'avantage. En jouant le jeu, j'ai pris le temps d'afficher un sourire en m'efforçant de le rendre le plus naturel possible. A vrai dire, j'avais depuis longtemps perdu cette habitude de communiquer par les expressions faciales comme le faisaient la plupart des espèces humanoïdes telles que les nôtres mais je devais tout de même de faire un effort pour afficher ma satisfaction et ce malgré le fait que je n'étais pas très démonstratif car je reconnaissais bien les efforts surhumains dont mon employeur avait fait preuve en misant tout sur ses dernières ressources.

« ... »

Tout en gardant le silence, j’affichais alors un sourire au publique et puis à mon maître mais il ne m'aura pas fallut beaucoup de temps pour que je fasse signe au reste du personnel de sécurité de s'occuper de la foule qui se faisait de plus en plus dense autour du portail d'entrée. Avaient-ils bêtement crû que cette villa était un musée publique ? Sérieusement... je pouvais déjà entendre les hommes en noir répéter les «  Circulez ! » et les « Il n'y a plus rien à voir, partez maintenant ! ». C'était difficilement supportable mais le pire dans tout ça demeurait ses photographes que je me retenais de frapper. Le moindre flash d'appareil photo était pour moi une insulte doublée d'une menace. Si l'on venait à savoir si je me terrais, alors les services chargés de la justice galactique ne tarderait pas à me poser problème mais ce fut quelques instants plus tard que j'ai bien compris que ces gens là étaient bien trop occupés pour s'en prendre à moi. Alors que nous nous apprêtions à repartir à l’entraînement, un brouhaha étrange s'est fait entendre un peu plus loin. Cela semblait venu d'un lieu de diffusion. Une salle de pause peut-être ? Quoi qu'il en soit, nous sommes partis voir ce qu'il s'était passé et nous avions alors découvert ce qu'il s'était passé : des employés mécontents de leur programme interrompu par un hacker qui a détourné les chaînes afin d'entamer son discours des plus menaçants envers l'univers tout entier.

« Voila qui est bon pour les affaires. » soliloquais-je alors que ce dénommé Dark Jewel continuait son discours.

J'adressais un simple hochement de tête quand au commentaire de Shin que j'avais presque oublié à cause des précédents événements. Il faut dire que ce sayen culotté qui passait justement à la télévision captivait toute mon attention, chose problématique car les individus qui captivent mon attention trop longtemps ne vivent que très peu de temps : quand j'ai une cible en vue, je ne la lâche pas. Ça a toujours été le cas et ça l'est encore aujourd'hui mais quelque chose me disait intérieurement que ce n'était pas à moi de m'en occupée. Au fond, je savais bien que cette proie était un peu trop petite pour moi et que quelqu'un d'autre se devait d'obtenir le mérite de chasser ce gibier qui provoquait tous les prédateurs de l'univers sans même prendre conscience de son affront. D'une manière ou d'une autre, ce fut un direct qu'il venait de sceller son propre destin et comme le disaient de nombreux terriens : «  Qui fait le malin tombe dans le ravin. » … je ne me doutais pas que la chute de celui-ci allait être à la fois lourde et douloureuse mais la vrai question qui se posait était la suivante : qui allait-donc mettre fin à son existence ? Menacer les mondes d'une telle manière venait à provoquer tout l'univers en défi et même les dieux en étaient concernés. Jewel avait-il seulement confiance de cela ?

« ... »

En conservant mon silence, j'écoutais alors les propos de Shin qui semblait bien plus motivé que moi pour traquer cet ennemi publique. Contrairement aux miennes ses intentions étaient pures. Il ne désirait pas le vaincre pour des raisons aussi risibles que la gloire ou l'argent mais uniquement pour préserver la paix dans l'univers. Il pensait avoir une chance mais se sentait-il réellement capable de faire ce qu'il avait à faire ? Était-il certain d'avoir le niveau nécessaire pour repousser cette nouvelle menace ? Par le passé, j'ai souvent entendue cette phrase : « le courage n'est rien sans la force » et ses propos ne sont pas démunis de sens, lin de là car la force de l'esprit à elle seule ne peut pas renverser le cours des événements si le corps demeurait incapable de suivre... il fallait simplement en être conscient. Alors qu'il s’apprêtait à partir en mission suicide, le jeune brun affirmait vouloir se lancer dans la traque de cet individu. A vrai dire, cela n'allait pas être bien difficile car il suffisait de suivre les agissements de l'Alliance Maléfique pour le retrouver. Quoi qu'il en soit, ni lui, ni moi étions encore capable de nous en prendre directement aux grands dirigeants du mal qui se devaient pourtant de payer pour leurs crimes ainsi que ce comportement belliqueux.

« Viens avec moi. » lui demandais-je sur un ton impartial, comme s'il s'agissait d'un ordre.

Trois mots, ni plus ni moins. C'était tout ce qu'il me fallait pour faire comprendre à ce demi-sayen que j'allais accéder à sa demande indirecte. Il ne connaissait certes rien de moi mais il pouvait sûrement deviner mes intentions alors que je me dirigeais de nouveau vers la salle d’entraînement. Toute cette agitation m'avait fait perdre ce semblant de bonne humeur et je me devais de défouler ses émotions négatives par une activité très simple : l'enseignement. Cette fois-ci, je n'étais pas passé par la salle du musculation et j'espérais silencieusement que les deux autres allaient me suivre pour ce cours des plus particulier. Nous étions cette fois-ci dans une zone un peu plus vaste. Un lieu clos ou personne ne pourrais devenir nous déranger. Tandis que je posais en premier le pied sur les tatamis, je me retournais tout en prenant une bouffée d'air. Je n'avais que très peu l'habitude de prendre la parole et cette fois-ci j'allais essayer de rester concis tout en expliquant les particularités de ce que j'allais enseigner à chacun d'entre-eux.

« Mister Satan, j'ai pu comprendre par ce dernier entraînement que vous avez déjà atteints vos limites. Par ailleurs, vous l'avez probablement oublié par cette dernière évolution mais le sac de sable est toujours accroché à votre dos. Je vais être franc avec vous, vous avez un don pour le combat mais celui-ci est unique car rien n'est dû au hasard : la chance est avec vous et elle vous suit partout. Équiper vous donc d'armes et de gadgets pour combler vos faiblesses et je suis certain que votre chance à elle seule vous mènera à la victoire mais n'en abusez pas ; nous avons tous nos propres limites et vous le savez aussi bien que moi. Quand à vous... Shin, attaquez moi simplement, je vais vous tester. Aucune technique, aucune triche. Juste l'art martial. Essayez simplement de me toucher et nous continuerons. »

Parler autant ne me réussissait pas; cette dernière phrase se termina par une quinte de toux. Visiblement, je n'avais vraiment plus l'habitude de communiquer avec quiconque mais cela ne faisait rien. J'avais à présent un tout autre individu à tester bien que je ne pensais pas pouvoir en faire un assassin pour bien des raisons que je me contentais de garder pour le moment. En cet instant, je me contentais simplement d'observer et de réagir comme l'aurait fait n'importe quel instructeur car le travail qui s'annonçait pour chacun de nous n'allait pas être simple : ça allait être une tâche à la fois longue et laborieuse pour chacun d'entre nous car tout le monde ici avait des lacunes à combler et si ce n'était pas déjà fait alors il fallait en prendre conscience rapidement avant d'avoir à le regretter dans un futur proche. La détermination de Shin allait certainement se montrer utile car la motivation restait inévitablement un facteur de réussite mais jusqu’où pouvait vraiment aller son ambition ? Apprendre à tuer n' était pas quelque chose de facile et cela jouait beaucoup sur le mental d'un individu. Pouvait-il vraiment se salir les mains comme le font les assassins ? Nous le verrons bien assez tôt, n'est-ce pas ?
Shin
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 08/01/2016
Nombre de messages : 294
Bon ou mauvais ? : Neutre Bon
Zénies : 400

Techniques
Techniques illimitées : Tokitobashi (à venir) | Sol | Rémanence
Techniques 3/combat : Celestial Shine | Critical Flame
Techniques 1/combat : Sacred Fire

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    Jeu 26 Oct 2017 - 23:45
Une fois la foule dispersée de force par le personnel de sécurité, Hit et Satan rejoignirent le couloir dans lequel se trouvait Shin, qui les avait suivi. Alors que tous les satellites avaient été piratés pour monopoliser l'audimat d'une seule et même "émission", un Saiyajin faisait le malin à la télévision. Sans revenir une fois de plus sur les atrocités qu'il a commises, il est important toutefois de souligner le toupet ainsi que l'insouciance de ce malfrat.

En effet, comme l'avait sous-entendu Hit, une telle provocation était du pain béni pour n'importe quel mercenaire ou chasseur de prime dans la galaxie. Même les tueurs à gages allaient être ravis ! Et pour cause : un tel cran susciterait même l'intention du Seigneur, s'il existe, tant cet inconnu s'était mis en valeur. Inutile aussi de revenir sur l'indignation du guerrier aux cheveux bleus, qui ne comptait pas longtemps laisser de tels méfaits impunis. Sans savoir pourquoi, il pressentait que c'était une affaire pour lui. Prêt à punir ce bellicisme, Shin, par le biais de ses bonnes intentions, se démarquait déjà de la grande majorité de ses éventuels concurrents dans la traque générale qui allait bientôt avoir lieu. Cependant, il ne possédait pas les compétences requises pour chasser quelqu'un.

Hit, subitement, l'intima de le suivre vers la salle d'entraînement. Shin se doutait évidemment bien que le mystérieux garde du corps avait plus d'un tour dans son sac, quoiqu'il n'aurait pas nécessairement pensé à des astuces de... Comment appeler ça ? Assassin ? Traqueur ? Archétype de combattant furtif ? Quoi qu'il en soit, vous avez saisi l'idée. Hit allait donc entraîner le jeune homme qui était encore un peu surpris puisqu'il ne s'attendait vraiment pas à une telle réaction venant de l'extraterrestre.

Une fois positionné dans la salle, Hit déclara quelques mots et conseils inattendus pour son client puis demanda à Shin de l'attaquer simplement. La quinte de toux qui suivit semblait confirmer sa taciturnité habituelle. Quant à la demande d'attaque, il allait de soi qu'il préparait quelque chose, alors autant jouer le jeu. Observer et apprendre. Shin ne devait pas se ménager, plus vite il acquerra le savoir de Hit, plus vite il pourra éviter d'autres catastrophes comme celle dont il avait été témoin au même titre que l'univers entier. Shin fronça les sourcils d'un air sérieux, et adopta une expression impassible.


"Très bien."

Il observa alors le garde du corps de fond en comble, silencieusement, puis bondit à toute vitesse pour lui asséner un coup de poing droit de toutes ses forces. Classique, foncer dans le tas permettrait de mettre directement son jeu à découvert afin de contenter sa curiosité. Que préparait-il ? En revanche, si Shin avait volontairement fait le stupide choix de se jeter dans la gueule du loup, il n'avait pas pour autant baissé sa garde, prêt à accueillir d'éventuels attaques quelle que soit la direction.

[HRP : Désolé, c'est court, mais c'est pour ne pas gâcher la surprise que je ne dévoile pas encore ce qui va se passer en attaquant :3]
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)    
 
Maître Satan et ses apprentis ! ( PV Hit et Shin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Apprentis Exorcistes
» Satan dans mon ordi
» Apprentis Dieux
» Rin Okumura, Fils de Satan
» SEPT PAS VERS SATAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-