Partagez | 
 

 Un monde au dessus des mortels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Frystia
avatar
Démon du Froid
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 650
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1210

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Orbe d'énergie - Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Kasaime - Psychokinésie
Techniques 1/combat : Kushizashi

MessageSujet: Un monde au dessus des mortels   Mar 13 Juin 2017 - 20:42


Frystia venait tout juste de trouver la planète, qui au passage était ridiculement petite, du maître Kaioh. Il trouvait cela assez paradoxal qu’un être qui paraissait tout de même si important habite une planète si vide. Son rang devait pourtant lui permettre mieux que ceci, après comme qui dirait : Si cela lui conviens alors soit. De toute manière Frystia n’étais pas là pour juger quoi que ce soit, il n’avait lui-même pas de domicile alors après tout ce que possédait le Kaioh était déjà largement plus grand que ce que possédait le Cold. Même la seule chose importante, Le Cold l’avait perdu, c’est d’ailleurs pour ça qu’il était ici actuellement, sa vie lui avait été prise par une manigance de son frère, même si il n’était impliqué physiquement dans sa mort. C’est quand même vrai maintenant que Frystia y pensait, c’est cet assassin qui avait agi, lui seul et les monstres suicidaires qui avaient foncé sur lui… Encore une personne néfaste qu’il faudra envoyé à Enma si toute fois il retrouve un jour la chance de revenir parmi les vivants.

Pied posé sur cette planète il remarqua que la gravité était plus élevé que la normale, bien entendu, l’arcosian avait parcouru d’innombrables planète dont la gravité était similaire à ici, voir même supérieure, durant sa plus jeune enfance notamment, et si cela ne la handicapait déjà pas à l’époque inutile de préciser qu’à son niveau actuel, il ne faillit même pas le remarquer ce changement d’apesanteur. C’était calme ici, il n’y avait pas un bruit, et la planète semblait déserte, peut être que le grand Kaioh n’était pas disponibles, ou peut-être qu’il s’était tout simplement trompé… Un rapide coup d’œil au-dessus de la maison lui montrait clairement que le chemin du serpent n’avais pas de suite, il était forcément au bon endroit… Que faire ? Il était assez importuné d’oser toquer à la porte de la maison, surtout si celui-ci était occupé à une quelconque activité. Le cold fit donc le tour de la planète à pied, se retrouvant tête en bas avec les nuages au-dessus de lui, quelle sensation étrange cela produisait, normalement une planète n’est pas censé être si petite. Ne trouvant aucun autre indice, il confirma ses pensées, soit le maître se trouvait dans sa maison et n’avais pas remarqué l’arrivée du Cold, soit il était tout simplement ailleurs. Frystia lévita alors à quelques centimètres du sol, et croisa ses jambes et ses bras, il allait se perfectionné un petit entrainement mental avant l’arrivée du Kaioh.



Maître Kaio
avatar
PNJ
Masculin Age : 109
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 138

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Jeu 15 Juin 2017 - 17:40
Une aura aussi imposante, quelqu’un comme le Kaio du Nord ne pouvait pas prétendre ne pas l’avoir ressentie. Elle n’avait rien à voir avec l’aura des derniers guerriers qui lui avaient rendus visite. Enma l’avait prévenu qu’il envoyait quelqu’un, il ne restait donc plus qu’à l’attendre. Le laps de temps entre le message du Roi Enma et l’arrivé de l’individu fut très court. Kaio était dans sa maison, il se glissa subtilement devant sa fenêtre pour voir qui était ce fameux combattant. Il fit un saut et manqua de tomber sur le sol.

‘’Freezer ?! Enma est-il devenu fou !?’’

Terrifié, il regarda mieux. Ce démon du froid était en train de méditer, et tout compte fait, l’énergie qu’il dégageait n’avait rien à voir avec celle du tyran, elle n’était pas maléfique. Kaio poussa un soupir, il était rassuré, mais il préférait rester sur ses gardes. Il sortit de sa maison, accompagné de son singe Bubble et de Gregory. Il marcha doucement et se positionna devant le nouvel arrivant. Il toussota pour faire remarquer sa présence.

‘’Enma m’a prévenu de ta venue, tu veux suivre mes enseignements ? Fais-moi rire, raconte-moi une blague. J’ai enseigné aux plus grands comiques de tous les temps.’’

Bien entendu, il savait que Frystia n’était pas là pour devenir un humoriste reconnu dans tout l’univers, mais Kaio avait pris l’habitude de demander une blague à ses futurs disciples, pour détendre l’atmosphère et surtout pour lui faire passer un bon moment.
Frystia
avatar
Démon du Froid
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 650
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1210

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Orbe d'énergie - Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Kasaime - Psychokinésie
Techniques 1/combat : Kushizashi

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Jeu 15 Juin 2017 - 21:47


Frystia n’avais trouvé aucun signe de vie sur cette petite planète. Il avait vérifié, et il n’y avait vraiment rien après la fin de ce chemin interminable. N’importe quel être normal ne parviendrait sans doute pas au bout de ce chemin, même si il avait une vie entière pour le faire. Enfin quoi qu’il en était, le démon du froid répondant au nom de Frystia pris une position en tailleur et lévita à distance du sol de cette petite planète qui avait une gravité bien importante malgré sa superficie. En attendant de voir le maître des lieux il se concentra avant de commencer un combat mental. Cette forme d’entrainement était utile pour travailler sur le contrôle de son ki, mais aussi sa résistance mentale et le contrôle de soi, depuis qu’il avait été manipulé par Démigra, il s’en voulait d’avoir été utilisé si facilement.

C’est en faisant le vide et le calme autour de lui qu’il ressentit des présences, dont une majoritaire derrière lui. Il venait de le comprendre Kaio se trouvait caché dans sa maison comme ses pensées lui avaient laissé croire. Le dieu Kaio exécuta volontairement une fausse toux pour laisser témoigner de sa présence et comme Frystia n’avais pas voulu se retourner pour le surprendre il avait attendu un signe de la part de son futur interlocuteur.

« Vous êtes le maître Kaio je présume, je me présente je m’appelle Frystia et je suis venu ici pour… »
« Enma m’a prévenu de ta venue, tu veux suivre mes enseignements ? Fais-moi rire, raconte-moi une blague. J’ai enseigné aux plus grands comiques de tous les temps. »

Le Cold fut coupé dans son introduction, Kaio savait déjà apparemment la venue de Frystia à lui… Le Roi Enma devait donc avoir des dons de télépathie pour avoir eu le temps d’annoncé l’arrivée du démon du froid. En revanche la requête que venait de poser le grand Kaio était très inattendu et surpris vraiment l’arcosian dans sa démarche, son visage attestant de l’étonnement suite à cette demande. Faire rire quelqu’un… Frystia n’avais jamais vraiment réussi dans ce domaine, il ne se rappelait même plus de la dernière fois où il avait lui-même rigolé, alors faire quelqu’un comme Kaio, un être au-dessus de tout et dont il ne connaissait rien relevais du miracle… La panique le gagna rapidement, levant ses yeux en l’air et entrouvrant sa bouche afin de réfléchir… Frystia était face à la plus grand épreuve de sa vie, et pourtant n’importe qui pouvais la réussir haut la main. Il ne voulait pas paraitre alarmé mais plus les secondes s’écoulés plus le Kaio devait s’apercevoir de la difficulté de la demande, puis après quelques secondes le Cold ouvrit la bouche

« Au risque de vous décevoir Dieu Kaio, nous autres… ne faisons pas de blague, voyez… nous avons toujours peur… de jeter un ‘’froid ’’»

Frystia n’avez trouvé qu’un jeu de mot pas mauvais, en espérant que cela suffise car sinon il se retrouverait dans une situation très gênante.


Maître Kaio
avatar
PNJ
Masculin Age : 109
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 138

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Ven 16 Juin 2017 - 21:12
La blague tardait à venir. Kaio attendait, examinant son nouveau visiteur, qui semblait être hésitant. Bubble se gratta la tête, espérant peut-être que ça pourrait changer quelque chose. Finalement, le nouvel individu, portant le nom de Frystia d’ailleurs, laissa quelques paroles s’échapper de sa bouche. Le Kaio du nord de comprit pas sur le champ. Il tourna le dos à son futur disciple et commença à faire les cents pas en ce grattant le menton d’un air songeur.

‘’Jeter un froid…Jeter un froid..froid…Jeter un froid.. froid..hmn..froid...oh…Froid..Démon du Froid..OH !’’

Portant ses deux mains sur sa bouche, il tenta de camoufler son rire. Ce n’était pas réellement une blague, mais un jeu de mot s’était tout aussi bien. Des larmes commencèrent à couler sur les joues du Dieu tandis qu’il s’effondrait sur le sol en tapant du poing. Il était pris d’un énorme fou rire. Après quelques secondes, tandis que sa sauterelle et son singe le regardait d’un air particulier, il se releva. Il commença à toussoter.

‘’Oui, c’était pas mal. J’accepte de faire toi un grand comique. Premièrement, tu dois captiver ton public, puis..’’

Vu le niveau de puissance du Démon du Froid, Kaio se doutait bien que ce guerrier n’était pas venu apprendre l’humour. Non, il voulait devenir plus fort.

‘’Bon, je vais faire en sorte que tu deviennes plus fort. Tu vas devoir attraper Bubble.’’Il pointa du doigt son singe. ‘’La gravité ne t’affecte pas vraiment, donc je vais ajouter une difficulté. Tu n’auras pas le droit d’utiliser tes techniques, je veux que tu t’entraînes purement de façon physique.’’

Il claqua alors des doigts. Frystia se trouva alors habillé d’un Kimono portant les mêmes couleurs que celui de Kaio. Cet habit pesait 10 tonnes dans sa totalité. Du moins, sur Terre, il aurait eu ce poids. Sur la petite planète, c’était plutôt 100 tonnes. Kaio afficha un sourire. C’était bien plus lourd qu’à l’époque de Son Goku, et lorsqu’il avait entraîné le Saiyan, sa planète était détruite.

Spoiler:
 

‘’Voilà, ça devrait restreindre tes mouvements. N’oublies pas, pas de techniques. Bubble tu as 10 secondes d’avance. 1..2..3..4..5..6..7..8..9..10 ! Tu peux y aller Frystia.’’
Frystia
avatar
Démon du Froid
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 650
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1210

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Orbe d'énergie - Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Kasaime - Psychokinésie
Techniques 1/combat : Kushizashi

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Sam 17 Juin 2017 - 20:37


Le moment gênant était passé, il ne restait plus qu’à voir ce que pensait le grand Kaio du jeu de mot trouvé par Frystia, qui soit dit en passant étais d’un point de vue personnel pas exceptionnel, mais pas mauvais pour autant. Le maître des lieux se retourna, montrant son dos au Cold et se répéta la phrase quelque fois. Il n’avait pas assimilé tout de suite que Frystia faisait un jeu de mot avec le surnom qu’on donnait à ceux de son espèce, mais quand celui finit par le comprendre, la réaction du petit homme bleu fut exceptionnelle ! Tout d’abord il était assez clair qu’il avait réussi le test, puisque Kaio était tordu de rire au sol. Décidemment il lui en fallait peu pour le faire rire quand même, mais comme cela était tout dans son intérêt il n’en dit pas un mot.

Se relevant afin de montrer un peu de dignité, Kaio surpris Frystia en acceptant sa requête, mais ce qui surpris le démon du froid n’étais pas la force en soit, mais ce que Kaio venait de lui proposer : Devenir un comique de renom ! Mais…Mais Frystia n’était pas venu pour ça, enfin ça semblait assez clair non ?

« Euuuh.. C’est-à-dire que… »
« Bon, je vais faire en sorte que tu deviennes plus fort. Tu vas devoir attraper Bubble. La gravité ne t’affecte pas vraiment, donc je vais ajouter une difficulté. Tu n’auras pas le droit d’utiliser tes techniques, je veux que tu t’entraînes purement de façon physique. »

Ah voilà qui était bien mieux, Kaio était finalement un sacré farceur ! Frystia se tut donc rapidement, espérant que son bégaiement n’est même pas été remarqué par le dieu. L’exercice était simple, il fallait simplement attraper ce singe, mais comme il le pensait, Kaio compliqua beaucoup l’exercice, tout d’abord l’interdiction d’utiliser ses techniques ! Kaio était malin, il devait se douter que la plus part des compétences de l’arcosian permettais surement de finir cette exercice en très peu de temps. Si cela ne tenais qu’à ça l’exercice se relevait toujours du facilité déconcertante, puisque même si ce signe étais agile Frystia était des milliers de fois plus rapides que lui, alors la merveille idée qu’eu Kaio fut d’infliger un lourd fardeau au Cold, et le mot lourd était vraiment très légèrement choisi car la tenue que Kaio fit apparaitre sur Frystia le cloua littéralement au sol. Le corps du cold était paralysé, allongé comme un idiot sur le sol, celui-ci fit un effort drastique pour simplement se redresser et se relever.

« Mais ça pèse combien ce machin ?! En tout cas vous avez plus d’un tour dans votre manche ça c’est certain ! »

Le coup d’envoi de la course était donné, le singe aussi malin et sournois que cet animal était avait directement choisi de grimper en haut de l’arbre, tout en poussant de petit cri ridicule. Frystia s’élança donc à son tour, à une vitesse d’escargot, comment cette simple tenue pouvait elle-être si lourde, il arriva au niveau de l’arbre et commença à saisir une branche pour l’escalader, mais celle-ci céda immédiatement sous le poids et le Cold se retrouva cul à terre sous les ricanements du singe.

« Ohhh toi ! Rira bien qui rira le dernier ! »

Le Cold serait mis sur ses pattes et concentra son énergie pour sauter le plus haut possible, il réussit à atteindre le sommet de l’arbre en terme de hauteur, mais Bubble lui sauta dessus, et prenant appui sur sa tête sauta plus loin et continua sa course, s’arrêtant quelques mètres plus loin pour danser et provoquer encore plus le Cold qui avait été ridiculisé une deuxième fois d’affilée.
La course effrénée dura deux bonnes heures, épuisées, Frystia n’essaya même plus de se relever, il s’endormit au sol.

[…]

Lorsqu’il se réveilla le lendemain, ou peut-être pas finalement vu qu’il n’avait aucune notion du temps, il ne tenta pas de directement poursuivre à nouveau le singe, à la place, il prit une posture de combat s’éleva dans les airs afin d’endurer le poids qu’il portait sur son corps au lieu de ses jambes, il enchaina quelque mouvements de combat. Pourquoi avait-il opté pour cette stratégie ? la réponse était simple, il devait s’habitué à ce nouveau poids et cette gravité, bouger dans tous les sens comme un idiot ne lui permettrait pas d’attraper ce singe.

Frystia répéta cet exercice pendant plusieurs heures t se reposait à intervalles régulier. Plus il s’entrainait à maitriser ce poids, plus ces périodes d’entrainement étais longues et son repos moins important. Après un jour d’entrainement il se lança à la poursuite du singe environ 5 minutes afin de jauger ses progrès. Ceci dura pendant deux bonnes semaines.

Ce matin la Frystia était très calme, il lévitait sans montrer de difficulté, et contrôlais son ki intelligemment pour ne pas le dépenser inutilement.

« Ok, Bubble aujourd’hui je vais me racheter de toutes ses humiliations que tu m’as subir, cette fois ci je t’aurais, j’en suis même venu à parler avec un singe tu te rends compte à quel point tu m’as rendu fou ! »

Frystia rigola après ça, il avait changé depuis son arrivé sur la minuscule planète, et aujourd’hui il était vraiment d’une sincérité remarquable et très détendu. Il posa ses pieds au sol se mit en position et dès que Bubble commença à bouger, il en fit de même. Il avait appris le rythme de course du singe, et également ses subterfuges pour échapper à une situation dangereuse, rapidement il rattrapa la course de trot du singe qui se mit à accélérer comme prévu, à ce moment Frystia fit exactement la même chose en se décalant un peu sur sa droite, ce qui immédiatement provoqua la déplacement de Bubble sur la gauche, c’était voulu, il continua ce subterfuge amenant ainsi l’animal là où il le souhaitait c’est-à-dire vers l’arbre, le plan qu’il avait prévu était parfait, au moment où Bubble arrivait au niveau d’une des branches Frystia accéléra d’un coup sec et sauta les bras en avant pour feinter de saisir le singe, la réaction de celui fut immédiate et il sauta afin de saisir la seule solution de fuite qu’il avait la branche précédemment cité. Ainsi Frystia pris appui avec ses main sur le sol pendant son saut et effectua un salto avant et avec ses pieds saisi le singe qui tenté de s’échapper vers le haut, la galipette du démon du froid avait remarquablement marché, il venait enfin de réussir à attraper ce singe !

« Hahaha ! Tu vois c’est bien moi qui rigole en dernier ! »



Maître Kaio
avatar
PNJ
Masculin Age : 109
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 138

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Lun 26 Juin 2017 - 4:40
Kaio ne le montrait pas ouvertement, mais il suivait de très près l’entraînement de son nouveau disciple. Lorsqu’il tondait sa pelouse, faisait des tours en voiture, pissait le plus loin possible, il étudiait le démon du Froid. Il n’était plus du tout méfiant, il n’avait d’ailleurs rien avoir avec Freezer, il était bien plus calme, bien plus réfléchi, du moins c’est ce qui semblait pour le Dieu.

Il comptait beaucoup sur son singe pour cet entraînement, et il ne fut pas du tout déçu. Comme toujours, Bubble prenait un certain plaisir dans cet entraînement, qu’il considérait finalement comme un jeu. Frystia n’utilisa une méthode habituelle pour s’habituer aux poids. Contrairement à beaucoup de guerriers, il ne se contentait pas de foncer dans le tas sans arrêt, non il se concentrait et se maîtrisait. Il perfectionnait son corps d’une façon bien plus sereine et impressionnante. Kaio était impressionné, il pourrait amplement lui montrer ses deux techniques secrètes, mais pas toute suite. Il devait d’abord bien l’entraîné, surtout pour que plus jamais il ne soit contrôlé par Demigra.
 
Quelques semaines avaient donc passées. Deux pour être exact. Frystia avait finalement réussi à attraper Bubble, il avait été rapide au final, mais vu sa méthode exemplaire, ce n’était pas étonnant du tout. Kaio s’approcha alors de Frystia en tapant des mains pour le féliciter.


‘’Mes félicitations. Maintenant, que tu es enfin détendu, et que tu as pu rire, nous allons pouvoir passer à autre étape de ton entraînement.’’

Maitre Kaio claqua alors des doigts et la tenue de Frystia perdit tout son poids pour finalement garder le même que des vêtements normaux. Le Démon du Froid pourrait sans aucun doute remarquer qu’il était bien plus rapide maintenant, mais ce n’était pas ce qui plaisait le plus à Kaio. Ce qui lui plaisait le plus, c’est que son élève était maintenant plus serein.

‘’Tu peux garder la tenue si tu le désires, elle est résistante. Sinon fais-moi signe, je comprendrai si tu préfères te battre nu.’’

Il se reteint alors de ne pas rire, il fallait le dire, il se trouvait très drôle. Bref, il toussota alors et commença à marcher autour de Frystia.

‘’Enma m’a parlé un peu de ton dossier. Je vais améliorer ton mental, te rendre moins vulnérable, même si tu sembles déjà l’être beaucoup moins. J’ai fait un appel à un de mes anciens élèves pour ton prochain entraînement. D’ailleurs, le voilà qui arrive.’’

En effet, plus bas, une silhouette se dessinait sur la route du serpent. La route même tremblait. Puis la silhouette bondit et se posa brutalement sur la petite planète, tandis que Kaio s’affolait. Devant Frystia et Kaio, un guerrier bien particulier était debout.

Spoiler:
 

‘’Je te présente groscornet, il est de la même race que toi il me semble.’’

Groscornet salua alors gentiment Frystia.

‘’C’est un comique très bon, mais aussi un très bon combattant. Tu l’affronteras. Je crois que tu es déjà plus fort que lui par contre, mais il doit être plus endurant, bien plus même. Ta tâche consistera en deux étapes. Tu devras le faire tomber, mais ça ne sera pas tout, tu devras le refaire tomber sur la route du serpent. Il ne se laissera pas faire. Admettons le fait que tu réussis à le faire tomber, il ne faut pas que tu l’envoies dans les nuages, sinon il sera envoyé en Enfer et toi tu retourneras auprès d’Enma. Et bien entendu, tu n’utiles toujours pas tes techniques Frystia. Groscornet, toi tu peux, pour équilibrer les choses.’’

Lâcha-t-il avec un clin d’œil. Ils allaient pouvoir commencer le combat, Groscornet était déjà au courant qu’il allait devoir subir cet entraînement. Cette fois, non seulement Frystia nécessitait de la précision, de la force, mais aussi de la dextérité.

‘’Vous pouvez commencer ! Oh, et je ne veux pas que ma maison ou ma voiture soient détruites !’’
(Groscornet est très lourd surtout avec la gravité, Frystia devra prendre en compte l’accélération de celui-ci s’il tombe de la planète puisqu’il ne serait plus soumis à la gravité. Il maîtrise des techniques semblables à ceux de pas mal de Démon du Froid, rien de particulier. Libre à toi de le jouer, je le considère un peu comme un gros gentil un peu con. Il est très résistant, un peu à la manière de Botamo (l’ours jaune) dans DBS. Tu peux considérer que son niveau de puissance est environ celui de Super Vegeta contre Cell deuxième forme.)
Frystia
avatar
Démon du Froid
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 650
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1210

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Orbe d'énergie - Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Kasaime - Psychokinésie
Techniques 1/combat : Kushizashi

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Lun 26 Juin 2017 - 16:35


Il ne savait pas exactement combien de temps s’était déjà écoulé depuis qu’il était ici, difficile de dire, dans l’autre monde la nuit de ne tombait jamais, le climat était toujours le même et les couleurs également. En y réfléchissant bien Kaio devait trouver le temps bien long, de la visite c’est sans doute ce qu’il devait apprécier le plus. Frystia avait jeté quelques regards envers ce petit être rondouillet pendant qu’il s’acclimatait à la pression du poids de sa tenue et celui semblait se satisfaire de désirs assez banals tout compte fait. Au moment où il attrapa ce singe il eut une impression bizarre, il sentit comme le ki de son frère, Kaito en serait donc venu à bout ? C’est étrange car il sentit également une présence qu’il connaissait, un pressentiment lui dit que Kaito était la lui aussi… Il n’en savait que trop rien, mais peut être que le Maître Kaioh pourrait l’aider. Celui vint féliciter le démon du froid et retira le poids de la tenue, lui laissant toujours la tenue, celle-ci était ornée du même signe que la sienne, « Kaio ». Peut-être qu’il estimait Frystia pour lui proposer e garder la tenue, cela ne gênait pas les mouvements du Cold donc en soit, pourquoi pas.

« Dites Maître Kaio avant de poursuivre vous pourrez peut être m’aider, savez-vous ce qu’il s’est passé sur Magma après ma mort ? J’ai comme l’impression d’avoir ressenti le ki de mon frère très loin, et Kaito que lui est-il arrivé ? »

[…]
(En attendant ta réponse je poursuis avec le nouvel entrainement, je reprendrais ce passage dans mon prochain poste du coup)


« C’est un comique très bon, mais aussi un très bon combattant. Tu l’affronteras. Je crois que tu es déjà plus fort que lui par contre, mais il doit être plus endurant, bien plus même. Ta tâche consistera en deux étapes. Tu devras le faire tomber, mais ça ne sera pas tout, tu devras le refaire tomber sur la route du serpent. Il ne se laissera pas faire. Admettons le fait que tu réussis à le faire tomber, il ne faut pas que tu l’envoies dans les nuages, sinon il sera envoyé en Enfer et toi tu retourneras auprès d’Enma. Et bien entendu, tu n’utiles toujours pas tes techniques Frystia. Groscornet, toi tu peux, pour équilibrer les choses. »
Un… démon du froid ? Non… Impossible, selon le Roi Cold ils avaient tous disparu, seul notre lignée étaient encore debout répété son père à longueur de journée où quand la question lui était posé…
Frystia était très surpris, et par le physique bien plus massif qu’il avait également. Son niveau de ki étais impressionnant pour sa forme originelle, mais elle restait très en dessous de celle de Frystia, cependant être dans l’incapacité d’utilisé ses techniques pour cet exercice allait être plus difficile que pour le premier.

« Je ne savais pas qu’il y avait d’autres démon du froid… »
« Oh oh oh ! Ton niveau dépasse largement le mien, mais sans technique c’est comme si j’avais déjà gagné ! »
« Tu rigoles comme mon débile de frère… »
« Oh oh oh… Vraiment ? »

Oh toi, tu vas t’en prendre un dans le cornet mon gros tu ne le sais pas encore ! Frystia réagit alors directement suite à la fin de cet échange, il ne l’avait pas encore testé ma sa vitesse n’avait plus à rien à voir avec l’ancienne, alors il feinta une attaque de face, en vérité il voulait prendre son adversaire plus trapu par l’arrière, c’est donc dans un flash de lui-même qu’il arriva derrière Groscornet qui n’avais rien vu venir et n’avais pas bougé d’un pouce, la victoire allait être plus simple que prévu.

« Oh oh oh oh !!!»

Le visage de Frystia venait de manger la pelouse de la planète Kaio. Comment avait-il pu savoir que il était derrière lui, et comment avait-il encore plus prédit l’angle de son attaque. Pourtant c’était bien la patte de Groscornet qui écrasait le visage de Frystia. Le rejeté de la famille s’énerva et fit exploser son énergie pour se défaire de l’emprise, et de la situation humiliante ou il était.

« Si je t’avais touché…»
« Eh bien touche moi ! »

Frystia réagit à nouveau au quart de tour suite à cette provocation, et arriva de face cette fois ci, mais il fut paralysé alors qu’il amorçait un puissant coup, et la queue de Groscornet viens lui gifler la joue et le ramena à nouveau au sol. La colère du démon du froid montait, et il reprenait immédiatement les attaques avant d’échouer à chaque fois, ceci dura bien pendant de bonne dizaines de minutes et le Cold n’avais toujours pas touché une seule fois son adversaire… Comment cela était possible, il savait lire dans mes pensées ou qu… Et si c’était ça, s’il pouvait vraiment anticiper mes mouvements…

« Oh oh oh ! Ce n’est pas trop tôt ! Toute ses vilaines choses que tu pensais sur moi je mourrais d’envie de t’en parler, mais au final te faire mordre la poussière était plus amusant, Oh oh oh ! »

Frystia était à la fois abasourdi mais fier de comprendre comment il compensait son manque de vitesse. Une capacité pareille était clairement un avantage brut pour cette exercice, sans technique comment faire pour surprendre ce démon du froid… Et en plus il sait exactement ce que le fils de Cold pense actuellement, réfléchir à une stratégie ne fonctionnerait pas… Attaquer comme un imbécile de face ne marchait pas non plus… Et si tenté que Frystia parvienne à trouver une faille il utilisera la psychokinésie pour bloquer celui-ci. Il n’y avait donc aucune faille pour parvenir à cet exercice…

« Oh oh oh ! A court de solution mon grand ? »
*Cet enfoiré se paie ma tête et continue à imiter le rire de mon frère… et en plus il entends ça actuellement… Gros tas va !*
« C’est petit ça… »
* Ouais mais c’est tout ce qu’il me reste…*

Frystia compris alors quelque chose, il s’élèvera rapidement dans le ciel jusqu’à ne plus apercevoir la planète Kaio et se tenir loin de Groscornet. Peut-être qu’avec suffisamment de distance son contact mental ne marcherait plus, sinon toute sa vie il entendrait des milliards et des milliards de voix sans arrêt. Fin tout ceci était une théorie, Kaio avait fait remarqué que le mental de Frystia avait besoin d’être travaillé, et depuis le début Groscornet l’avait provoqué sans arrêt, il devait donc se calmer et vidé son esprit, si il parvenait il lui suffirait de penser à quelque chose d’autre pendant qu’il se battrait, cela troublerai ainsi son adversaire. Il respira plus profondément, et redescendit après 5 minutes, l’esprit apaisé.

« Oh oh oh ! Tu penses que cela fonctionneras ? Instinctivement tu établiras une stratégie au dernier moment et je reprendrais l’avantage. »
*Gin Toraeda, ça fait un moment que je n’ai pas revu ce moojuu, ça fait un bail, je vais te raconter ce qu’il s’est passé.*
« Hein ? »
*C’était sur Terre, que je l’ai rencontré, ce fut la première personne qui fut amical avec moi !*

Le visage de Frystia était d’un calme serein, il tirait même un petit sourire face à Groscornet qui ne comprenait pas le but de la manœuvre et alors que l’histoire commençait Frystia bondit en avant à toute vitesse, et changea de direction, prenant des faux angles d’attaques afin de faire tourner la tête de l’autre démon du froid qui montrait des signes d’inquiétude.

*On as commencé un combat, alors et c’est la qu’il me frappa !! *

Au même instant j’arrivais plus près que les autres fakes attaques, et cette fois ci c’est Groscornet qui réagit instinctivement à la phrase utilisais pour tromper ses réflexes ! Il tenta un sort de psychokinésie, mais en vain, Frystia avait déjà bougé et arrivé devant son bide et lui colla un sacrée coup.

* Y a pas à dire, ce Gin il savait cogner comme il fallait ! C’était un très bon adversaire j’étais surpassé *

Frystia continua donc son petit jeu, à tourner autour de son adversaire qui avait subi un coup puissant et se tenait le ventre.

* Un moment il me prit même par surprise dans le dos !*

A nouveau le rejeté de la lignée trompa son adversaire et frappa une seconde fois dans le buste du démon du froid qui venait d’encaisser une seconde attaque au même endroit.

* Qu’allais-je pouvoir faire face à cet ennemi, j’étais réellement bloqué, je ne trouvais pas de faille*
« Mais tais toi !!! Je m’en fou de ton histoire de mer… »

Ce coup-ci Frystia avait mis plus d’énergie dans la frappe et Groscornet était plié en deux. Le Cold l’attrapa par la queue et le posa tranquillement sur la route du serpent, il ne pouvait de toute façon plus bouger après un ultime coup dans le bide.

« Voila, touché. Avec comme consigne de devoir me provoqué, tu t’es fait prendre toi-même à ton propre jeu on dirait. »

Le pauvre démon du froid allait s’en remettre, au moins il ne souffrirait pas de la gravité sur le bout du chemin du serpent, il allait pouvoir reprendre son souffle plus vite. Frystia l’aideras même à s’en remettre en lui fournissant un peu de son ki et tous deux retournerons sur la planète de Kaio, pour voir si l’exercice étais considéré comme acquis ou non.

Maître Kaio
avatar
PNJ
Masculin Age : 109
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 138

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Lun 26 Juin 2017 - 19:54
‘’Hmn, laisse-moi jeter un œil.’’

Ses deux antennes s’agitèrent alors, il regard ce qui arrivait maintenant avec la planète Magma. Il avait suivi l’évènement, mais avec l’arrivé de Frystia, il n’en avait pas encore vu la fin. Il étudia alors quelques secondes la planète et ses alentours, il n’affichait pas réellement un sourire.

‘’Kaito Shan et Darkus ont réussi à éliminer Freezer, mais Kaito Shan à tenter de s’en prendre à Majin Vegeta. Il a été désintégré par celui-ci. Il semblerait que Enma l’ait envoyé au Paradis, tu pourras sans doute le revoir après ton entraînement.’’

Une bien bonne nouvelle, accompagnée d’une bien mauvaise au final. Un triste avènement. Kaito avait vu grand en affrontant le grand tyran, et il en avait payé le prix cher, mais bon, Frystia était en train de le prouver, la mort rend les hommes plus fort. Le Kaio du Nord laissa un moment de répit à Frystia, un moment de silence, pour qu’il puisse digérer la nouvelle.

Ensuite, l’invité de Kaio, Groscornet montra le bout de son nez. Kaio expliqua alors en quoi consisterait leurs exercices. Il s’éloigna un peu et leur permit de commencer. Il prit alors place sur une chaise pour profiter de l’air frais, il accompagnait le tout d’une limonade. Kaio ne pouvait pas lire les pensées comme son disciple, mais il savait ce qui se passait, Frystia n’arrivait pas à toucher son adversaire, comme si chacun de ses mouvements étaient prédits à l’avance, le combat continua comme ça un moment, puis Frystia s’éloigna.


‘’Oh, il a vite compris.’’

Frystia chargea ensuite sur son adversaire, il était bon. Il avait réussi à le toucher. Kaio afficha un sourire. Il avait été surpris, mais était fier de voir que son nouveau disciple avait un sacré potentiel en plus d’avoir de jugeote. Il n’avait aucune idée de la technique de Frystia pour réussir ce passe-passe, mais il savait que c’était assez intelligent, Groscornet était dépassé. Finalement, Groscornet toucha le bout de la queue du chemin du serpent, mais pas de la façon demandée par Kaio. Les deux guerriers remontèrent alors sur la petite planète, tandis que le Dieu se levait de sa chaise pour aller les rejoindre.

‘’Vous avez fait du beau travail tous les deux, mais… Frystia tu n’as pas réussi à le faire tomber sur la route du Serpent, tu l’as déposé.’’

Kaio sembla alors réfléchir, il se teint la barbichette invisible tandis que Groscornet semblait se sentir un peu mieux.

‘’Mais l’innovation n’est pas mal, et tu réussis à garder ton calme, je crois que c’est le plus important. !''

Maintenant nous allons pouvoir passer à la suite, Groscornet va retourner au Paradis, mais avant nous allons prendre le thé.’’

Bubble amena alors trois tasses de thé, tandis que l’heure du thé passa, Kaio réfléchissait à un autre entraînement. Groscornet salua les deux individus et retourna au Paradis, il était mort lui aussi après tout.

‘’Bon Frystia, pour le prochain exercice, tu n’auras le droit que d’utiliser une seule de tes techniques, alors choisi bien !’’

Le prochain exercice consisterait à travailler une fois de plus la concentration du Démon du Froid.

‘’Je possède une aiguille de Ki que j’ai caché quelque part ici, tu dois l’a trouvé. Elle dégage une très faible quantité d’énergie, mais avec beaucoup d’effort, on peut la ressentir.’’

L’aiguille était très petite, mais il était vrai que si Frystia se concentrait suffisamment, il pourrait l’a trouvé. Cette aiguille devait avoir la grosseur d’une fourmi, voir plus petit. Elle se trouvait en réalité dans le corps de Frystia. Elle se trouvait dans son thé, et il l’avait logiquement avalé. Il avait le droit à une technique cette fois, mais elle ne serait pas nécessairement utile, ironique n’est-ce pas. Pour la trouver, il devrait effacer lui-même sa présence, alors l’aiguille elle-même pourrait être ressenti, pas avant. Son niveau de puissance était bien trop élevé, il cachait donc celui de l’aiguille. Il y avait aussi Kaio, Bubble, Gregory et les dernières émanations de Groscornet qui pourraient gêner.

‘’Bon tu peux y aller. Ne t'inquiètes pas tu n'auras pas besoin de porter des talons aiguilles.’’

Il éclata alors de rire, évidemment.
Frystia
avatar
Démon du Froid
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 650
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1210

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Orbe d'énergie - Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Kasaime - Psychokinésie
Techniques 1/combat : Kushizashi

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Mar 27 Juin 2017 - 23:24


Vous connaissez cette sensation étrange qui vous parcourt en apprenant une triste nouvelle, eh bien c’est ce que subissait le démon du froid actuellement. Kaito Shan était mort, et aussi improbable que cela puisse paraitre ce n’est pas Freezer qui en es le responsable mais un certain Majin Végéta, qui était-ce ? Peut-être cet assassin à la peau mauve qui s’en était pris d’abord au Cold. Frystia ne comprenait vraiment pas… Darkus, encore un nom qu’il ne connaissait pas, mais apparemment il avait joué un rôle dans la suite des évènements, qui pouvait-il être, le démon du froid se rappela brièvement d’un homme, similairement physique à un saiyan l’attraper avant qu’il ne touche le sol. Probablement qu’il était ce fameux Darkus, enfin tout ceci n’était plus qu’un détail maintenant que Frystia était mort. Mais pour Kaito cela l’embêtait.

« Je ne comprends pas Maître… Ce Majin Végéta est-ce l’assassin qui accompagnait Freezer ? »

Le savoir ne lui apportait pas grand-chose, mais il voulait apaiser son esprit de toutes ces péripéties qu’il n’avait pas pu vivre jusqu’au bout. En tout cas son frère était mort, sa dernière attaque n’avait pas réussi à ôter la vie de celui-ci, mais d’autres s’en était chargé. Que ressentait l’arcosian ? Pas grand-chose, il n’avait au final pas réussi à surpasser et éliminer lui-même les membres de sa famille comme il aurait aimé le faire, mais se dire que ce monstre ne sévirait plus dans le monde des vivants était sans doute une bonne chose, du moins il se rattachait sur ça pour ne pas cacher sa déception.

[…]

Groscornet avait finalement été mis à terre, avant d’être déposé sur la route du serpent, le combat était terminé, l’autre arcosian trapu ne pouvais pas poursuivre le combat sans récupérer son souffle, ce qui en combat réel aurait sans doute scellé la partie. Frystia l’aida ensuite à se relever et tous les deux retournèrent sur l’île flottante de Kaito. Si ce démon du froid avait autrefois suivi la même enseigne que Frystia actuellement cela voulait donc dire qu’il devait avoir bon fond. Du moins Frystia imaginait mal un dieu comme ce Kaio fournir un entrainement sur soi-même a une personne dangereuse pour l’univers, cela restait une supposition après tout. D’ailleurs le nouveau sensei du démon du froid n’était pas très satisfait de l’issu finale du combat et ne cacha pas lui faire remarquer qu’il n’avait pas suivi les consignes à la lettre.

« J’ai supposé que le risque d’envoyer Groscornet en enfer ne valait pas la peine d’être pris. Je ne vois pas pourquoi frapper un adversaire vaincu est utile, cela aurait été très humiliant pour lui maître Kaio.»

C’est la première fois que Frystia se justifiait de son action auprès de Kaio, cela pouvait donner un air malpoli mais il ne comprenait pas pourquoi prendre un risque aussi important. Enfin quoi qu’il en soit Kaio décida que c’était la pause et l’heure du thé. Frystia pensa un moment faire la forme d’un T avec son corps afin de faire rire Kaio mais il s’abstiendra finalement quand il remarquera que Kaio lui avait tourné le dos et emboitait le pas vers sa maison.

« … et voilà comment je suis mort. »
« Je vois… Cela ne m’étonne pas vraiment de savoir que mon arrière-grand-père étais lui aussi un enfoiré de meurtrier. »

Vous l’aurez compris, la discussion tournait autour des démons du froid, Groscornet avait vécu a un âge bien différent de Frystia et c’était toujours sympa d’obtenir quelques informations, aussi mauvaises pouvaient elles être. Celui-ci reparti donc au paradis après qu’il est tous bu du thé. La sensation de boire en étant mort était étrange puisqu’on ne ressentait plus ce genre de besoin, mais bon Kaio aimait bien donc Frystia suivait naturellement pour ne pas être en retrait.
Kaio poursuivi directement et cela convenait à Frystia qui ne comptait pas perdre de temps, de toute manière il n’avait rien à faire à part s’entraîner ici, comment un mort occupe ses journées ? C’était une bonne question il fallait bien le reconnaître. Quand Kaio lui annonça qu’il pourrait se servir d’une seule technique Frystia fut surpris et surmotivé, l’exercice promettait d’être difficile !

« Je possède une aiguille de Ki que j’ai caché quelque part ici, tu dois l’a trouvé. Elle dégage une très faible quantité d’énergie, mais avec beaucoup d’effort, on peut la ressentir. »

Frystia tira une tête suite à cette annonce, pourquoi lui autorisait une technique alors ? Il ne serait pas en train de se moquer de lui par hasard ? Suite aux jeux de mots, qui était également une forme de railleries envers le Cold qui portait déjà l’uniforme de Kaio, Frystia se sentit un peu vexé dans son égo, et retira la tenue que Kaito lui avait donnée pour lui montrer son mécontentement. Une attitude puérile, oui, on pouvait voir là un gamin qui boude à une mauvaise farce, mais en réalité Frystia n’était pas habitué à porter un uniforme, et pour un travail de concentration, il préférait être libéré, délivré, de toutes fioritures. Il s’éloigna alors de la maisonnette du Kaio afin de trouver un endroit où il ne serait pas déranger.

S’installant de l’autre côté de la planète Frystia s’assit en tailleur, et calma son rythme cardiaque. La concentration démarra avec ce premier exercice sur lui-même afin d’être en totale symbiose avec l’environnement. Il pouvait ressentir la position des individus l’entourant sans soucis, ceci il l’avait déjà appris grâce justement à Gin, ce fameux Moojuu qu’il avait croisé sur Terre. Enfin tout ça nous le savions déjà, le but ici n’étais pas de repérer les forces qui l’entourait, mais trouver celle qui était quasi inexistante. Frystia sondait ainsi toute la planète, qui n’étais pas bien grande et cherchais dans chaque recoin, passant chaque zone tranquillement et lentement. Difficile comme exercice… Et en plus Bubble bougeait assez souvent ce qui dérangeait les recherches. Le temps passait inéluctablement, même si dans sa situation Frystia ne le voyait pas vraiment. Trois jours étaient déjà écoulés, et il était sûr de lui, il avait sondé la totalité de la surface, deux fois…

Il sortit de sa concentration, il n’avait pas bougé depuis 3 jours et il sentit ses muscles engourdit, il revint du cotée la maison et fit quelques petit exercices pour effacer les fourmis et ses membres engourdis. Kaio était là, allongé sur sa chaise longue et faisait mine de ne pas observer Frystia, mais l’arcosian n’était pas idiot il savait.



Il retenta une nouvelle fois l’expérience et maitrisé de mieux en mieux la recherche, en un jour il avait sondé toute la planète plus de dix fois, mais toujours pas de traces de cette foutu aiguille. Il était allé jusqu’à imaginer que Bubble tenait l’aiguille et s’était contrôlé à effacer ses mouvements pour se concentrer autour du singe, mais encore là ce n’étais pas ça, il était allé vérifier visuellement tellement il en était démotivé.
Le jour suivant il tenta une autre approche, si il ne pouvait pas sentir cette parcelle de ki, c’était soit que d’autres forces ici présentes gênait à sa localisation, soit qu’il s’agissait d’une autre forme d’énergie, un peu comme le ki de Kaito que Frystia n’avais pas réussir à ressentir.
Effacé la présence de Kaio et Bubble demanda du travail mais cela n’était pas impossible et en un peu moins de 5 heures le cold était parvenu à les chasser complétement, le plus difficile était lui-même, puisque dans cet état de concentration son corps ressentait parfaitement le petit souffle de vent, la chaleur et toutes autres sensations physiques, il aurait fallu être totalement immobile pour que… Mais oui !

Frystia venait de trouver un moyen parfait pour cela, une technique qui ne lui demandait pas nécessairement de bouger pour l’activer, ni même d’utiliser son énergie. Sa propre psychokinésie ! Cette forme de technique ne requiert pas l’énergie de l’utilisateur à proprement parler, il suffit juste de la maintenir sur lui pour qu’il puisse se concentrer sur soi et effacer sa propre présence. Plus facile à dire qu’à faire, mais Frystia ne resta pas sur une seule tentative et poursuit ses effort, jusqu’à ressentir un picotement à l’intérieur de lui-même, en continuant son introspection il le sentit enfin ! Ce Ki si insignifiant en énergie et pourtant celui-ci était différent, il lui rappelait quelque chose mais impossible de mettre le doigt dessus.
Sa concentration fut brisée par la joie d’avoir réussi, et alors qu’il allait très logiquement avertir le dieu Kaio, il n’en fit rien. Frystia avait décidé de d’abord analysé la nature cette énergie, et surtout pourquoi l’aiguille était présente à l’intérieur de son corps… Ce n’était quand même pas le truc qu’il avait senti en buvant son thé, si c’était vraiment ça Kaio était vraiment fou ! Dire qu’il allait devoir se retenir de lui demander. Bon maintenant qu’il savait ou se situait cette énergie il n’avait pas vraiment besoin d’utiliser de nouveau sa psychokinésie.

Alors il s’y replongea et arriva à retrouver cette petite aiguille en quelques minutes d’introspection. Il voulait savoir où il avait bien pu ressentir ce ki qui ne lui semblait pas vraiment inconnu… Frystia n’avait jamais fait autant de concentration que depuis qu’il était arrivé chez Maître Kaio. Pourquoi tous les exercices qu’il accomplissait devaient systématiquement travailler sur le contrôle de soi. Attraper Bubble demandé du calme et de la malice, vaincre Groscornet demandé un contrôle de soi parfait et maintenant Kaio voulait qu’il efface sa présence pour trouver cette aiguille… Pourquoi cette aiguille ? Mauvaise question, le but réel de cette exercice était cette énergie, et puis d’ailleurs comment une aiguille pouvais dégager cette énergie, qu’est ci se passerait si un être vivant la mélangé à son organisme, il deviendrait plus fort ? Bien sûr c’était un risque à prendre, mais après tout qu’est-ce que cela pouvait faire au démon du froid, mort ? Il l’était déjà.
De bonnes heures passèrent encore avant que Frystia ne tenta de coupler cette énergie à la sienne, il travaillait beaucoup sur la détection de cette force de façon plus spontanée. Désormais il arrivait à la ressentir en même temps qu’il ressentait Kaio, Bubble et lui-même. Le moment de tenté un couplage était parfait.

Frystia avait choisi de se mettre juste en face de la maison de Kaio afin que si l’opération marche Kaio soit pile poil face à la réussite de son élève. Il avait même remis la tenue de Kaio entre temps pour lui montrer que sa blague ne l’avait pas vraiment affecté. L’énergie de l’aiguille se mit à parcourir l’intérieur du corps de l’arcosian, qui la sentait fluidifier dans son corps, l’énergie s’intensifia rapidement au fur et à mesure qu’elle fluidifié, elle redoublait de force et affectait ses muscles. Frystia sentait une nouvelle forme de puissance le parcourir. Il ouvrit les yeux une fois l’énergie totalement assimilé. Une aura rougeoyante pris forme autour du corps de Frystia qui comprit directement de quoi il s’agissait. Voilà pourquoi cela lui disait quelque chose, Kaito lui avait déjà montré l’aspect.

« Alors c’est donc ça le Kaioken ! C’est impressionnant ! »

L’énergie flamboyante le quitta après cette petite phrase. Kaio devait tirer un de ses regards ! Enfin sans doute derrière ces petites lunettes, en tous cas sa bouché béante dans le vent attestais de sa surprise, Frystia tenait sa revanche, il avait finalement compris le but de l’exercice.


Maître Kaio
avatar
PNJ
Masculin Age : 109
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 138

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Lun 24 Juil 2017 - 20:05
‘’Oh non, Majin Vegeta est en ce moment le plus grand danger que l’univers ait connu. Même Freezer pourrait le craindre. Celui qui accompagnait Freezer portait le nom de Hit, c’est un assassin de l’univers 6, il n’a malheureusement que suivit son contrat. D’ailleurs, il est exceptionnellement intelligent, même moi je n’arrive pas toujours à trouver quand je le cherche dans la galaxie, il sait très bien se cacher, il est redoutable.’’

Frystia avait réussi l’entraînement que Kaio lui avait demandé de faire, justifiant ses actes durant
l’affrontement face à Groscornet. Le démon du Froid obèse s’en alla après avoir pris le thé, sa présence n’étant plus nécessaire pour les entraînements qui allaient suivre. Maître Kaio avait déjà préparé le nouvel entraînement de son nouveau disciple, il en était assez fier, s’était la première fois qu’il allait le tester. Les blagues du Dieu n’étaient visiblement pas au goût du membre des Ganshous, non il semblait contrarié, mais ça n’affectait pas son maître, qui continua de rire de ses propres blagues. Kaio fit disparaître le kimono rendu et alla s’allonger dans sa chaise, tandis que son disciple entamait l’exercice. Pour attendre, Kaio se plongea dans ses souvenirs, repassant dans ses esprits le combat de Freezer contre Kaito, Born et Darkus. Il se demandait s’il devait prévenir Frystia, des agissements de Kaito, il était tout de même un Dieu au final.

Kaio savait bien que Frystia avait réussi la tâche, mais il se demandait pourquoi celui-ci n’était toujours pas venu le prévenir, il n’avait aucune raison d’attendre. Une aura rouge enveloppa alors Frystia, Kaio tomba de sa chaise à cause de la surprise, mais aussi de par la puissance dégagé. Il n’en croyait pas ses yeux.


‘’Je n’en reviens pas… Le Kaioken ce n’était pas pour tout de suite pourtant… Je n’avais pas prévu que tu connaissais déjà la technique…Tu gâches mes plans là..Sacré prodige.’’

En réalité, il était très surpris de la tournure des évènements, certes il avait prévu que l’aiguille contiendrait le secret du Kaioken, mais il n’avait pas prévu que ça serait dans cet entraînement que Frystia arriverait à éveiller cette puissance cachée. Kaio afficha alors un sourire et claqua alors des doigts, l’aiguille apparut dans sa main gauche, tandis que l’aura rouge du change-forme s’évaporait.

‘’Maintenant tu dois te souvenir de cette énergie, tu n’as plus l’aiguille d’énergie pure en toi, tu devras donc tenter de reproduire le Kaioken avec les résidus de son premier éveil, ça ne sera pas aussi simple. Concentre-toi, ensuite je t’expliquerai le contraintes de cette technique.’’

En effet, Frystia devait apprendre à créer cette énergie lui-même, il ne pouvait pas utiliser l’aiguille, car de toute façon, elle finirait par se vider complètement de son essence, et il ne pourrait plus utiliser le Kaioken. De plus, le guerrier ferait face à une autre difficulté, le Kaioken était une technique extrêmement dangereuse, Frystia serait sans doute capable d’aller très haut dans les multiplicateurs de puissance vu le niveau qu’il avait atteint. Sauf, qu’il ne réaliserait peut-être que trop tard qu’il avait franchi ses limites, son statut de mort pourrait lui sauver la vie ironiquement.
Frystia
avatar
Démon du Froid
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 650
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1210

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Orbe d'énergie - Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Kasaime - Psychokinésie
Techniques 1/combat : Kushizashi

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Jeu 3 Aoû 2017 - 16:12


Frystia ne pouvais pas comprendre, il y avait donc un autre assaillant qui avait rejoint le combat en cours de route, et il possédait bien plus de force que Freezer… Tout cela n’était pas clair du tout dans l’esprit du démon du froid qui connaissait les faits finaux sans pour autant savoir ce qu’il s’était réellement déroulé sur Magma. Frystia avait comme l’impression d’avoir assisté à l’évènement mais en ayant les yeux fermés, cependant il venait d’apprendre le nom de l’assassin qui l’avait tué, sous les ordres de Freezer ou non, cet assassin était maitre de ses actes et s’il avait accepté un pacte avec le tyran que représente son frère, il était un ennemi à abattre à présent.

« Je ne saisis pas vraiment tout… Après ma mort ce Majin Végéta a débarqué et Kaito l’a défié ? A vrai dire cela n’a plus d’importance, ce qui est arrivé est arrivé. Excusez de vous importuner avec mes histoires, après tout je suis mort moi aussi et je ne fais plus partie de l’autre monde…»

Après ça Frystia ne questionnera plus son enseignant. Si celui-ci voulait apporter des précisions lui-même qu’il le fasse, mais Frystia de son plein gré ne chercherait plus à savoir ceux qu’il s’est passé la bas, sur Magma, sa vie était terminée et se soucier de comment évoluerais le monde lui était inutile désormais inutile puisque ce n’était plus le sien.



L’énergie abondante parcourait son être entier. Le Cold ressentait une douce et chaleureuse énergie envahir tout son corps, cette lueur écarlate il la connaissait, c’était Kaito qui lui avait montré la première fois, et voilà que maintenant Frystia se hissait à son niveau en maitrisant à son tour cette force. Difficile de masquer la réussite de cet apprentissage sur une planète comme celle du Kaioh, d’autant plus que le démon du froid ne se cachait pas vraiment pour effectuer ses entraînements. Le maître Kaioh semblait impressionné, impossible de voir ses yeux masqué par sa paire de lunette mais le reste de son visage démasqué permettait d’en déduire une forme d’étonnement. L’aiguille apparut dans les mains du propriétaire de cette planète et l’aura écarlate du Cold cessa juste après ça.

« Maintenant tu dois te souvenir de cette énergie, tu n’as plus l’aiguille d’énergie pure en toi, tu devras donc tenter de reproduire le Kaioken avec les résidus de son premier éveil, ça ne sera pas aussi simple. Concentre-toi, ensuite je t’expliquerai les contraintes de cette technique. »
« Je vois, ça me semble être de rigueur en effet. »

Les jours passèrent les uns après les autres, difficile de déterminer depuis combien de temps Frystia se trouvait sur cette minuscule planète dorénavant, le concept de nuit n’étais pas vraiment présent dans l’autre monde, un climat monotone sans cesse, cela pouvait surement être lassant pour un vivant, mais mort, les choses que l’on perçoit paraisse plus sobre et donc au final on s’y accoutumé bien vite.
Les phases de concentration de Frystia était longues, coupé chaque jour par les repas et les pauses thés avec celui qui lui enseignait son art. Les discussions n’était pas spécialement porté sur l’entrainement du Cold, Kaioh était de nature très joyeuses et apprécié les jeux de mots, malheureusement pour lui il ne se trouvait pas en présence d’un bon candidat dans cet art.
Frystia, quant à ces séances d’entrainements n’arrivais que très légèrement à capter la source de ce pouvoir, mais cela s’améliorait de jour en jour. Il se concentrait plus précisément sur les sensations qu’il avait ressenties plus tôt en réussissant à entrer dans cette phase. Cet aura si particulière ne s’acclimatait vraiment pas avec la propre nature de son Ki. Le Kaioken était une autre forme de maitrise énergétique, autant dire qu’entre cet état et le ki d’un arcosian c’était un peu comme le jour et la nuit. Frystia parvenait à retrouver cet étincelle spirituel qu’était la technique du dieu Kaioh, mais à chaque tentative de couplage, cela se soldé par un échec, après une journée de travail, il allait devoir réfléchir à la solution de ce problème.

Se réveillant matinalement, ou pas, n’ayant pas vraiment d’idée fixe du temps, Frystia passa sa « matinée » à seulement envahir son corps de cette énergie rougeâtre. Le démon du froid faisait seulement un travail intérieur actuellement, ce n’étais pas comme si une aura rouge se dégageait de lui, il avait encore du chemin à faire. Désormais il avait réussi à introduire l’essence du Kaioken en lui, mais sans le mélangé avec sa propre puissance, ce qui était inutile pour l’instant. Au lieu de directement tenté une fusion de ki, Frystia arrêta de se concentrer, et repris l’essence de sa propre force spirituelle, laissant son niveau s’élevé, il arrêta ensuite brusquement, et tenta de retrouver celle du Kaioken, le temps de concentration pour y parvenir était long, et il continua de répéter cette action plusieurs fois, jusqu’à la fin de la journée, ou il arrivait de mieux en mieux à faire appel à cette énergie « divine ».

Le lendemain, le travail fut le même, le démon du froid arrivait de mieux en mieux à faire appel à la source du pouvoir du maître Kaioh, le temps où il mettait une heure à la trouver s’était transformé en quelques minutes désormais. L’idée de l’arcosian était de faire du Kaioken une partie intégrale de lui, afin qu’il puisse à tout moment faire appel à ce flux. La journée se termina à nouveau et le temps de concentration se rapprochait de la minute, il le savait demain, il serait fin prêt pour tenter un couplage.
Le soleil ? Non il y a pas de soleil dans l’autre monde, alors peut être qu’au compte fait c’était encore la même journée. Frystia faisait appel à nouveaux à cette énergie encore non maîtrisé parfaitement, et enchainait sa dissociation, il arrivait presque à faire appel immédiatement à cet énergie, il lui fallait seulement deux, trois secondes de courte concentration pour y parvenir, alors même si pour l’instant il ne pouvait pas le faire instantanément, il maitrisait désormais cette énergie finalement devenu familière.

« C’est le moment de vérité…»

Au lieu de bêtement laisser évader la force du Kaioken et y insufflait sa propre énergie, Frystia se concentra pour laisser échapper la même dose d’énergie de chacun des flux, une petit dose de même niveau, une fine aura apparu subitement, mais disparu instantanément, ce n’étais pas assez pour former le Kaioken, alors il recommença cette fois ci en augmentant le débit, et cette fois ci une superbe aura rouge envahit le Cold qui venait de faire souffler une légère brise sur la planète du Kaioh du Nord

« Il me semble que j’ai saisi l’essence de cette technique, voyons voir si c’est comme ça que cela fonctionne. »

Comme il avait vu Kaito faire, il savait que le Kaioken possédait d’autres niveaux de puissance, alors il était impatient de vérifier si sa théorie à ce sujet pouvais être vérifier, il redoubla de concentration afin d’envoyer une nouvelle vague d’énergie rouge, cela eu pour effet de soulever une seconde brise et d’agrandir l’aura qui émanait de lui depuis quelques secondes, sa puissance venait d’égaler celle qu’il avait ressenti dans sa forme bestiale, seulement il se sentait apaisé et calme, sans les effets néfastes de l’autre transformation. Frystia souriait, tous ces jours de dur labeurs avaient fini par porter leur fruit, il avait par moment montrer des signes d’agacement sans y céder, décidemment être mort c’est pratique pour certaines choses. Alors qu’il se réjouissait de cette nouvelle force, son aura disparu et dans la même mesure de temps le biceps de son bras droit lui tira violement, comme si il avait fait une séance de musculation intense, la douleur était violente, mais semblait s’effacer petit à petit avant que son bras ne redevienne normal, qu’est-ce que cela voulait donc dire ?


Maître Kaio
avatar
PNJ
Masculin Age : 109
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 138

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Mar 8 Aoû 2017 - 20:45
Frystia semblait perdu, ce qui était assez normal au final. Kaio lui expliquait les choses qu’il avait vues, sans les fixer pour autant dans le temps. Il n’avait pas l’habitude de le faire, il était au-dessus des mortels, il était un Dieu finalement. La réalisation de sa propre mort de la part de Frystia, n’ébranla pas Kaio. Il avait longtemps vu les habitants de l’autre monde réaliser que leurs places dans le monde des vivants n’existaient plus. Il savait que s’était difficile à accepter, mais il le fallait.

Frystia impressionna ensuite Kaio, lui présentant le Kaioken. Le Kaio du nord lui demanda donc de perfectionner cette même technique, tout en faisant en sorte que le démon du froid puisse encore continuer son entraînement au niveau de la concentration et de la sérénité. Le temps passa, Kaio étudiait avec attention les avancés de son disciple, il prenait le thé et mangeait parfois avec lui, il ne parlait que très rarement de son entraînement. Finalement, Frystia éveilla enfin le Kaioken. Kaio se leva de son transat et alla à sa rencontre.

‘’Je crois que tu as compris que plus tu utilises un niveau élevé du Kaioken, plus c’est dangereux.’’ Il claqua des doigts et fit alors apparaître un contenant d’un litre et un pichet d’eau. Il remplit le contenant d’eau de moitié. ‘’Tu vois, ce contenant, c’est un peu ton corps en forme normale. Lorsque que tu utilises le Kaioken multiplié par deux, le contenant se rempli.’’ Il remplit alors le contenant jusqu’au rebord. ‘’Si tu multiplies par trois, quatre, cinq, etc. Le contenant débordera de sa capacité. C’est la même chose pour ton corps. Le X2 atteint déjà les limites normales, mais avec de l’entraînement, de la concentration et une sérénité, tu peux allez plus loin.''

Il fit alors disparaître les objets qu’il avait fait apparaître. Il regarda alors Frystia un moment.

‘’Je vais t’apprendre une technique qui te permettra notamment de maîtriser mieux le Kaioken, d’atteindre un niveau de calme incroyable, mais qui te permettra aussi d’établir un lien avec la nature et avec tous les êtres vivants. Ça pourra notamment te permettre de communiquer par la pensée et peut-être même avec de l’entraînement de lire celles d’autrui. Il est temps pour toi d’apprendre le Genkidama.’’

Kaio se concentra alors. Une faible lueur d’énergie sembla s’échapper du sol, tandis qu’elle se dirigeait lentement vers sa main.

‘’Je veux que tu commences par pouvoir extraire l’énergie de la nature elle-même. Tes précédents entraînements ton déjà permis de les repérer, la suite devrait être plus simple. Il faudra que tu sois en mesure de doser l’énergie que tu reçois et surtout de la gérer. Quand tu auras fini ça, Bubble t’aidera pour la suite, tu devras lui demander de lever les bras et tu devras recevoir son énergie. De fil en aiguille, tu pourras créer une énergie pure. Ensuite, j’aimerais que tu retentes le Kaioken, puis finalement, si tu le désire, je pourrai t’enseigner les bases de la télépathie.’’
Frystia
avatar
Démon du Froid
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 650
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1210

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Orbe d'énergie - Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Kasaime - Psychokinésie
Techniques 1/combat : Kushizashi

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Sam 12 Aoû 2017 - 13:14


Le contre coup du Kaioken. Hypnotisé par cette nouvelle forme d’énergie spirituelle, quel être ne recherchant pas la puissance ne se serait laissé tenter par cette découverte. Ce démon du froid était-il si différent ? Oui on pouvait se poser cette question désormais, la recherche de la puissance n’était-elle pas le fléau qu'il cherchait à combattre au fond ? Ses parents incarnant son obsession, ses désirs, ses envies.

Cette image métaphorisé visuellement par le sage répondant au nom de Maître Kaio demeurait très intéressante, et à la fois très explicative de cette énergie. Une fois rempli la JARRE déborde, celle-ci prenant similarité avec le corps, quand l’eau elle s’inspire de représenter l’énergie spirituelle dégageait. Ce surplus inonde l’urne, à l’image de cette énergie qui domine le corps. L’esprit, voilà la notion sur laquelle devait s’appuyait le démon du froid, son corps étant déjà source d’un énorme potentiel massif de force, ses lacunes mentales étaient seules fautives de sa tentative raté précédente.

« Je crois comprendre… J’ai encore du chemin pour maitriser le Kaioken de manière parfaite de toute manière, je vais sans doute poursuivre mes efforts afin de le maitriser à la perfection, pour commencer. »

De belles paroles plus avisés, de belles paroles plus sages, la transformation du dernier - enfin plus maintenant puisque la mort l’a appelé à ses côté - de la lignée des Colds n’était que le résultat de son entraînement ici, sur cette ridicule planète sphérique. Rien ne pouvait lui permettre de se tenir à jour convenablement, mais voilà bien plusieurs jours que son entraînement avait commencés dans l’au-delà, si c’est la précision que vous recherchez, 23 jours 7heures et 41 minutes en chronométrie terrienne. Bien maintenant que ce détail temporel est réglé, l’intérêt dont je tenais à vous parler de ça était le changement radical qu’avait bénéficié le caractère de Frystia qui semblait effacé de son impulsivité et de sa rancœur permanente, et bien que ce jeune arcosian demeurait prêt à repartir en méditation, la sagesse du dieu de ce monde le rattrapa avant qu’il ne puisse s’y remettre.

‘’Je vais t’apprendre une technique qui te permettra notamment de maîtriser mieux le Kaioken, d’atteindre un niveau de calme incroyable, mais qui te permettra aussi d’établir un lien avec la nature et avec tous les êtres vivants. Ça pourra notamment te permettre de communiquer par la pensée et peut-être même avec de l’entraînement de lire celles d’autrui. Il est temps pour toi d’apprendre le Genkidama.’’
« Cela semble plus facile à dire qu’à reproduire Maître, mais je vais essayer. »

Bien que la suite des évènements soit inéluctable, nous allons quand même les conter, ceci des jours durant, tant que notre cher ami démon du froid parvienne de son plein gré à réussir la nouvelle tâche qu’il vient de lui être inculqué.
Ressentir l’essence de la nature, bien sûr, c’est si simple ! Surtout sans autre précision… Quelle mauvaise langue je fais, en réalité notre cher apprenti du Genkidama parvenait plus au moins à ressentir le flux émanant de la nature, il le savait sans le savoir en vrai, c’est assez compliqué dis comme ça j’en conviens. Disons que la nature même de l’énergie développé par le Kaioken prends source au fin fond de la force des choses, mais ça notre bon Frystia ne le savais pas encore, l’heure où il ferait le rapprochement se tenait tout prêt.

Durant le premier jour de concentration, du moins le « premier » affilié à la recherche de l’énergie nécessaire au Genkidama, lui permit tout juste de ressentir une infime énergie. Au-delà de la difficulté de cette tâche qui affectait paradoxalement le Cold avec ce qu’il était réellement, l’épaisseur et l’envergure inexistante de la planète Kaio n’aidait en rien cette difficile épreuve. Après deux heures et es heures de concentration, l’arcosian pris une pause dans la requête qui lui été donné, en toute franchise rester concentré des heures durant commençait à affecter sa patience.


Frystia
avatar
Démon du Froid
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 650
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1210

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Orbe d'énergie - Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Kasaime - Psychokinésie
Techniques 1/combat : Kushizashi

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Sam 12 Aoû 2017 - 14:27


Patience, voilà un concept et une sensation souvent méprisé généralement par la plus part des êtres organiques possédant une réelle conscience et forme d’intelligence. La nature des choses pousse souvent à vouloir écourter le temps afin de jouir plus rapidement de ce que l’on cherche à obtenir, personne n’est blâmable pour ça. Actuellement ce démon du froid subissait à son tour cette perte de motivation, il avait pourtant de quoi surmonter tout ça, depuis son arrivée ici, il n’était plus le même qu’auparavant, pourtant à mesure de concentration sa vaillance en avait pris un coup.

Voilà bien trop longtemps désormais qu’il bailler aux corneilles, quelques minutes tout au plus, mais de son point de vue cela faisait bien trop de temps qu’il s’était étendu sur le gazon verdâtre. Une décision fut prise alors dès cet instant, alterné entrainement physique et mental, de toute façon si il ne pouvait pas se focalisé sur lui et sur ce qui l’entourait, tenté de ressentir une essence qui lui est inconnu demeurait être un exercice stupide. L’arcosian lévitait au-dessus de la terre de Kaio, il effectuait des mouvements de combat à une cadence très élevé, tout en étant au préalable allé puiser dans l’énergie du Kaioken. Frystia ne maitrisait pas parfaitement sa symbiose avec cette forme, il y avait toujours cette trame de quelques petites secondes du moment où il souhaite faire appel à l’énergie et à celui ou l’aura rouge l’envahissait.
Cette journée fut donc théâtre d’entrainement à la maitrise du Kaioken, phase durant lequel il tentait d’amener à lui l’énergie de cet éveil pendant qu’il simulait un combat, la tâche était plus pénible, et sa concentration ne lui permettait pour le moment pas de faire appel instantanément à cette force.

Les heures passèrent, l’arcosian alterné phase de concentration, ou ils ressentaient en chaque instant un peu mieux le Ki présent dans la nature, et les phases d’entrainement ou il s’entrainait au maniement parfait du Kaioken, au fil du temps il arrivait de mieux en mieux à diriger et concentrer cette énergie pour y faire appel plus rapidement.
C’est un soir alors qu’il était dans une phase de concentration visant à saisir l’énergie de l’arbre de cette planète qu’il eut l’idée de se perfectionner au Kaioken au repos, et alors qu’il comptait saisir ce moment, son aura rouge apparut directement autour de son corps. L’aura était finement contrôlé, son flux était plus clame que la normale et le bruit émis par cette transformation tranquillisait le tympan. Cette première réussite le motiva grandement, si bien que le démon ne dormit pas de lui et s’entraina à la maitrise totale du Kaioken, cette fois ci en plein combat. Cela n’était pas aussi propre et instantanée qu’au calme, mais le temps d’apparition de cette énergie était d’environ une seconde, absolument lessivé, Frystia s’endormit juste après avoir achevé cette maitrise.



Frystia
avatar
Démon du Froid
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 650
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1210

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Orbe d'énergie - Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Kasaime - Psychokinésie
Techniques 1/combat : Kushizashi

MessageSujet: Re: Un monde au dessus des mortels   Lun 14 Aoû 2017 - 15:43


Ce repos fut de loin nécessaire et bénéfique. Bien que mort et éprouvant beaucoup plus de facilité à tenir son endurance, un corps demande quand même du repos. Kaio avait même été réveillé durant la nuit et n’était pas vraiment content, pour excuse Frystia pointa du doigt que la différence entre le jour et la nuit dans l’autre monde est comme impossible à constater à l’œil nu, mais cette explication n’avait pas réellement sied au maître Kaio. Enfin cette fois, il était debout et en fait même si il ne l’était pas en l’occurrence l’entrainement qui lui restait à accomplir était de requérir la force énergétique des éléments environnent, soit une tâche silencieuse.
La difficulté que rencontrait à présent le Cold ne se situait pas dans sa recherche et sa concentration, mais dans la manière de prélever l’énergie spirituelle. Il ressentait aisément chaque force, chaque parcelle d’énergie spirituelle dégageait de la vie l’entourant, toute cette énergie résultant de l’essence de la vie, jamais il n’aurait cru parvenir un jour à ressentir ce genre de force si subtile et pourtant réelle.

Sa première tentative se soldat rapidement par un échec, à l’image du Kaioken, son idée n’en n’était pas moins idiote, couplé l’énergie alentours avec sa propre forme d’énergie n’aboutit pas. En y réfléchissant une seconde fois, le Genkidama ne pouvait être une copie du Kaioken puisque ces deux genres de techniques n’ont strictement rien à voir l’un avec l’autre, au moins on apprend de ses erreurs, en selle pour une seconde tentative.
Là encore une nouvelle erreur mais sans conseil, deviner comment s’approprier cette énergie ce n’est pas simple. C’est d’ailleurs cela qu’avait tenté le démon du froid, il avait essayé de s’approprier la nature de cette énergie pour essayer de la reproduire lui-même, mais ceci était une bien mauvaise idée, puisqu’en réalité il avait atteint se maitrise depuis sa naissance, contrôle son propre flux spirituel et la première étape d’un guerrier. Ce second échec il réfléchit cette fois à ce que Kaio lui avait dit plus tôt, plus tôt remontant donc a deux jours en arrière vous l’avez devinez.

Se remémorant alors les mots de son maître de l’au-delà, le cold se concentra cette fois ci plus en profondeur que les autres tentatives. Communiquer par la pensée, il avait connu un magicien qui était fort doué dans cet art-là, une pointe de nostalgie éclaira sa journée, Amaterasu, le démon du froid se demandait bien ce qu’il était venu celui-là. C’était son premier vrai compagnon d’aventure avec qui il était allé chercher les pierres de son autre ami, l’archimage Damtraax, ses souvenirs étaient lointains et que valait-il maintenant qu’il ne les reverrait probablement jamais. Ce souvenir déconcentra pendant quelques minutes l’esprit du démon du froid, plutôt que de tenter de directement reprendre concentration, il évacua tranquillement ces souvenirs et effectuant quelques entrainements physiques, pour bien reprendre au calme la suite de son apprentissage.

Cette fois, l’arcosian était fin prêt, et se concentra, analysant et jaugeant les forces l’entourant. Très rapidement il réussit à ressentir les énergies vivantes qui sommeille autour de lui, il était devenu très bon dans cette discipline, il lui restait maintenant à faire entre son esprit et ses pensées en symbiose avec cette même nature. Alors que la tâche s’annonçait très compliqué, Frystia insuffla a ses pensée un touche de ki afin de requérir l’énergie de la vie avoisinante, ceci marqua les premiers pas du Cold dans le monde de la télépathie, les plantes, le gazon, et l’arbre, n’ayant pas de réelle conscience, ne pouvais pas répondre de façon explicite au démon du froid, mais il comprit sa réussite quand l’énergie de ceux-ci fut drainée et convergé vers lui. Il avait réussi la première étape de la technique, emmagasiné l’énergie de la vie pour s’en approprier, lui-même la dirigea sur sa main droite afin de canalisé et regrouper cette essence. Le niveau d’énergie était très faible, mais dégageait une force non négligeable, alors que si peu d’environnement était présents ici.

* Incroyable… Tant d’énergie pour aussi peu de choses, je me demande ce que cela se passerait sur une planète du monde des vivants… *

Cette maigre, mais intense énergie en termes de quantité rendu, disparut finalement après un petit temps. Encore une technique à parfaire après celle précédemment maitrisé depuis fort peu de temps, Frystia ne s’en rendait pas compte, mais avec l’acquisition de ces deux techniques, sont niveau allait brutalement changer de dimension. Il venait de repousser encore un peu plus ces précédentes limites et avait atteint un nouveau seuil de puissance. Mais actuellement le démon du froid était bien trop calmé et concentré pour s’en apercevoir, si bien qu’il avait d’ores et déjà entamé la suite de l’exercice avec Bubble.

La tâche cette fois ci allait être bien plus difficile car capter l’essence d’une plante, une fois maitrisé, étais simple, mais capter l’énergie d’une entité vivante et possédant un propre comportement devait être plus difficile, du moins c’est ce que ce disais l’arcosian au fond de lui, et puis lors de sa première tentative, le singe du maitre Kaio leva ses bras et le Cold ressentit arrivé directement son énergie à lui.

« Maître, je crois que j’ai fait un premier pas sur le chemin de la télépathie, mais je suis encore loin de vraiment comprendre le fonctionnement profond. »

Pas très explicite, mais le démon du froid accepter la précédente requête que lui avait fait son maître, c’est-à-dire apprendre les rudiments de la télépathie. Déjà il avait réussi la première étape, réussir le Genkidama à petite échelle, mais le reste, il ne pourrait sans doute pas le deviner sans conseil avisé.



 
Un monde au dessus des mortels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les évènements marquants du Monde des Mortels en 2001
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Kaio-