Partagez | 
 

 Beat' em all ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Beat' em all ! [PV]   Lun 17 Avr 2017 - 10:48
- Ouais c’est ça haha ! La ferme, tu triches mal au poker !

Un cigare au bec et un verre de whisky pur confortablement « assis » devant elle, sur la table. C’était là où était sa véritable place. Assise à une table de poker avec des terriens, des habitants de la Terre, mais ceci dit de toutes races confondues. Actuellement, elle jouait avec un autre Moojuu qui était né ici, mais qui même plus jeune qu’elle, était foutrement doué au poker. Un mec de la race des pandaren, donc un panda sur pattes quoi. Puis y’avait aussi un sayen visiblement renégat de son peuple – putain ils doivent être rare et alors ? Tu vas me dire que ça peut pas exister, tête de zob ? Bref, il y avait aussi une gonzesse en provenance de Magma avec une superbe flamme sur la tête, et une gonzesse de Namek. Tous des habitués du poker et de ce cabaret, d’ailleurs. Kym fumait toujours ses gros cigares. Maintenant, ils lui faisaient penser constamment à Gilean. Lui aussi en fumait. Elle le voyait, là, assis en tailleur sur le coeur de fer, nu, en méditation. Gérant tous les réseaux, tous les flux de sa grande entreprise. Prit dans ses affaires, et elle qui arrivait pour l’emmerder. Ouaiiiis, ça c’était une belle vie. Kym aimait bien emmerder le monde pour la déconne, et d’autant plus les gens qu’elle aime bien… mais bon, eux ils se comptent sur les doigts d’une main. À part Sid, de base, elle n’avait personne. Malheureusement, cela faisait un paquet de temps qu’elle ne l’avait pas revu. Bien qu’elle l’ait cherché pendant longtemps, elle n’eut aucune nouvelle de son ancien partenaire et avait dû se faire à l’évidence qu’il était mort. Mais putain. La magie et les effets de l’épice lui avaient montré une multitude de vie. De SES vies, de ses possibles futurs, de comment aurait été sa vie si elle avait fait certains choix différemment. Mais surtout.. l’épice lui avait montré que dans toutes ces multitudes de futurs, elle finissait très souvent par retrouver Sid qui s’avérait ne pas être mort. Il y avait donc un putain d’espoir qu’il soit toujours en vie dans cette réalité-là aussi. Bordel.. Le choc émotionnel si intense lorsqu’elle avait vu et comprit cela. Kym ne savait plus où elle en était, où elle devait aller ou ce qu’elle devait faire. Elle qui s’était faite à l’idée qu’il était mort et que c’était comme ça, car c’est le cours logique de la vie… pourtant bordel, elle en avait passé des soirées mornes à se demander ce qu’elle foutait toujours là sans Sid. Il avait été le seul a vraiment comprendre sa façon de voir les choses et à avoir les mêmes espérances de vie qu’elle. Foutre le boxon et s’amuser. «  On prend, on se fatigue pas ».



Eh merde. Ça fini souvent par dégénérer dans les cabarets de bas étages. Pourtant ici, c’est quand même un cabaret un peu plus … luxueux, on va dire. Du moins faut la payer son entrée. Ben ça empêche visiblement pas les conflits. Leur partie de poker s’arrêta quelques secondes pour admirer la future bataille qui allait avoir lieux. Des putains de… je sais pas, des frères ou des copies conformes de chats arrivèrent. Ils étaient trois, et bleus en plus les cons. Bref, ils s’assoient où ces connards ? À une table bien en face d’un groupe de trois humanoïde-chien à l’apparence de Rottweiller. Super, ils ont un niveau d’intelligence vraiment putain d’inférieur à la moyenne ces chats. Ou alors c’est aussi des sacré provocateur, ce qui doit être le cas. Tous les gugusse de la table de poker se lancent un regard : tout le monde sait que ça va partir en zgeg. Kym étouffe un rire et tire une taff de son cigare. Les Rottweiller lui font penser à Sid. Lui aussi ressemble à ça. Elle essaye de ravaler sa morosité et sa mélancolie en pensant à lui, mais pourtant elle voudrait tellement le revoir… Elle l’avait tellement désespérément cherché, putain, et sans moyen de le trouver ! C’était rageant. C’était triste. Elle en avait bavé de se retrouver seul dans ce monde de merde. Elle avait dû survivre sans lui. Bref. Les chats passèrent leur commande. Un des Rott’ fait un croche-pied à la serveuse. Leurs laits leur tombent sur la gueule. Ils se lèvent en guise de mécontentement. Les humanoïdes-chiens font de même. Et voilà. Les effusions de sang commence. Un coup de griffe de chat dans la gorge. L’un des chats regarde Kym, comme si elle devait intervenir elle aussi alors qu’elle en a rien à branler. Les crocs d’un Rott’ finissent dans la gorge d’un chat et l’arrache avec une brutalité sans pareille. Les « gardiens » de l’endroit tentent de s’en mêler. Les gens  à la table de poker rigolent de ces événements sans lever le petit doigt. C’est la dure réalité de la vie. T’es dans un conflit en pleine rue, ou dans un endroit bondé de gens ? Tout le monde en a rien à foutre, démerde toi. Les gens veulent pas de problèmes. Ils veulent pas « TES » problèmes. Par contre ils vont te filmer, te mettre sur internet, tabassé par des gens et en rire par la suite. Ils vont juste faire profil bas au moment où ça arrive pour rester « neutre ». Neutre, hein ? Bande de merdes. Rester neutre c’est pour les faibles qui ne veulent pas se mouiller.

- Bon aller, fermez vos gueules et retournez à vos tables les gars, on en a assez vu haha ! Bande de tocards ! Sid serait avec moi... on vous aurait déjà foutu un boxon plus intéressant et sanguinolent que ça !

Kym se retrouvait au milieu des « deux camps ». Les bras tendus comme en guise de réconciliation. Elle regarda tour à tour le « clan des chats » et le « clan des Rottweiller ». Quelques-uns savaient qui était Sid. Mais tout le monde le croyait mort, comme elle. Ils ne firent pas de commentaire à ce sujet, au risque de se faire exploser la tronche par la moojuu.

«  Tu as des origines félines, tu devrais te joindre à nous au lieu de la jouer perso » osa l’un des chats qui la toisait.

La Moojuu tourna sa tête vers l’individu qui venait de lui parler. Elle avait un sacré sourire de fils de pute sur la tronche, de quoi en foutre froid dans le dos à n’importe qui. À la manière de Negan de the walking dead, en fait.

- Pardon ? Tu confonds lécheur de lait et de cul comme toi avec un prédateur comme moi ? Hahaha la blague bordel ! Remballe mon grand, on a des lointaines connexion au niveau de l’ADN mais ça ne va pas plus loin que ça. Regarde tes griffes ridicules et ton regard faussement agressif, à qui tu penses faire peur ? Tire-toi avant que je te montre ce qu’est un véritable prédateur haha ! Il est trop drôle ce mec, c’est un comique, hein ? !

Elle tourna sa tête vers la table de poker. Ses partenaires de poker rigolent doucement. Certains se retiennent par peur d’être impliqué. Tous des couards, je vous l’ai dit. Kym hausse les épaules. Les Rottweiler semblent se mettre plus en retrait : la réponse de Kym semble les avoir intrigué ou amusé. Qu’importe, en tout cas ils ont adoptés une posture moins agressive. Par contre, les chats… ils montrent encore plus leurs petits crocs ridicule. Ce qui fait que la militaire s’esclaffe. Elle se paye leur tête comme ce n’est pas permis. Les chats veulent l’attaquer, et ils vont le faire. Alors, c’est quoi la suite des événements ?
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Beat' em all ! [PV]   Lun 17 Avr 2017 - 15:33
La Terre avait pour réputation d'être un monde en paix mais vu les guerres qu'il y avait entre les différents peuples cette image était un peu faussée. Sid, qui venait tout juste d'arriver sur la planète bleue savait quelle réputation avait cette planète, il n'y avait jamais mit les pieds jusqu'ici mais il en avait beaucoup entendu parlé. Au final il ne savait pas trop ce qu'il y avait de si intéressant ici, juste qu'elle avait souvent été au centre de conflits et de guerres diverses avec des tyrans maléfiques la convoitant. Si des débiles qui ne pensent qu'à conquérir le monde ont de l'intérêt pour celui-ci c'était qu'il y avait sans doute quelque chose d'intéressant à en tirer. Mais pour le moment, non, Sid Zikerbana ne voyait pas ce qu'il y avait de si extraordinaire sur cette planète. Les beaux paysages ? Les climats différents ? Tout ça, le Chien Fou n'en avait rien à foutre. Mais alors rien à foutre du tout ! On savait bien ce qui l'intéressait au plus haut point, et il fallait dire qu'à ce niveau là la Terre était plutôt attirante. Oui, ce monde possédait une population assez importante, il y en avait de partout et de toutes sortes. Même des extraterrestres à la con venait crécher ici ! Mais merde à la fin ! Qu'est-ce qu'il y avait de si intéressant sur ce gros caillou recouvert en grande partie de mer ? Sid allait tenter de le découvrir, et il allait comme toujours faire ce qu'il faisait partout où il passait : semer la zizanie.

La ville, c'était logiquement vers une grande métropole que s'était dirigé Sid après son arrivée sur Terre. Pourquoi logiquement ? Parce que le Moojuu recherchait toujours la foule, il aimait ça. Non pas qu'il se sentait seul ou une connerie dans le genre, ses desseins étaient bien plus sinistres que ça. S'il aimait se rendre là où il y avait du monde c'était pour supprimer la foule ou bien la diminuer au maximum. Sa soif de meurtre était toujours autant ardente en lui, chaque minute, chaque seconde qui passait sans dézinguer lui était pénible. Il avait besoin de se défouler sur tout ce qui bouge et les êtres vivants, principalement ceux doté de conscience car c'était beaucoup plus marrant. Ici, dans une grande ville, Sid Zikerbana était servi et il en salivait déjà d'avance. Il était là, perché tout en haut d'un immeuble à regarder en bas ce peuple qui lui paraissait ici comme une colonie de fourmis et en un sens ces gens n'avaient pas plus de valeur à ses yeux que cet insecte minuscule. Étrangement, il s'était calmé depuis sa course folle depuis la base de lancement jusqu'à la ville. Comme si, de voir ces potentiels victimes l'apaisait déjà, lui qui était toujours surexcité et avait envie de tout casser constamment. Il était d'un calme effroyable, surtout quand on connaissait la nature de l'homme sanguinaire qu'il était. Sid regardait les gens passer d'en haut, sans doute hésitant à savoir sur qui taper en premier, il y avait tellement le choix. C'était pour lui comme entrer dans une boutique à bonbon et ne pas savoir lequel choisir en premier, il y en avait tellement... Et il savait que chacun d'eux, bien qu'ils se ressemblaient parfois, aurait une saveur différente au moment de les entamer. Ce dont il avait toujours peur c'était de ne pas savourer, lui qui était si impatient et qui avait tant de mal à retenir ses envies folles. Finalement, il n'en pouvait plus, il décida de plonger la tête la première dans le vide, en gueulant parce que ça lui faisait du bien de crier toute sa haine et sa joie en même temps, deux sentiments qui n’arrêtaient pas de s'affronter en lui, surtout lorsqu'il était face à ses proies.

"GYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH !!!!! VOUS ALLEZ TOUS CREVER BANDE D'INSECTES IMMONDE !!"

Il s'arrêta subitement à trois mètres du sol, en se remettant à l'endroit et se maintenant dans les airs en flottant. Son apparition avait forcément été remarqué, les gens aux alentours prirent peurs, certains commençaient à fuir tandis que d'autres restaient bouche bée. Ils ne bougeaient pas ? Tant mieux ! Là était la beauté de l'humanité, tous étaient différents, certains avaient plus peur que d'autres. C'était parfait, Sid s'attaquerait à ceux qui le craignait moins, qui avaient la stupidité de croire que quand un type vous saute dessus la gueule ouverte c'est pas pour vous dézinguer c'est juste un taré. Bon, Sid était taré mais un taré qui tue de sang froid. Sans plus attendre il se mit déjà à l’œuvre, sortant ses épées et découpant en deux le premier qui venait, sous le regard horrifié de la foule qui cette fois-ci commença vraiment à s'agiter, prise de panique. Les gens partaient dans tout les sens, ce n'était qu'encore plus amusant pour Sid qui avait toujours la bougeotte. Le guerrier parti lui aussi dans tout les sens, il commença sa tuerie en faisant glisser ses lames sur les corps des passants dans une frénésie effroyable, sa rapidité était stupéfiante et ses coups étaient précis. Il y avait tellement de monde qu'il ne savait pas combien de victimes il avait fait, il ne les comptait  plus. Sans doute que certains étaient seulement blessés, mais il n'allait pas vérifier, il continua seulement à se divertir ainsi. Puis, entendant les sirènes des forces de l'ordre retentir, il décida de s'eclipser dans l'ombre, laissant dans les rues de la ville un décor tâché de sang. Mais cette tuerie ne l'avait pas apaisé de sa soif de meurtre, au contraire. Peut-être était-ce le voyage bien trop long de la Terre à Namek qui amplifiait son envie d'assassinat mais il en voulait encore plus. Il suivit hasardeusement les rues sombres de la ville jusqu'à tomber sur l'entrée d'un cabaret... Il sentait de nombreuses vies à l'intérieur et... L'odeur du sang. Y en avait-il qui avait les mêmes passe-temps que lui ici ou était-ce des abrutis qui ne savaient juste pas se tenir ? Peu importe, il décida d'entrer. Un vigil tenta de l'en empêcher mais il ne pu que signer son arrêt de mort, transpercé de sang-froid par le chien fou. Ce dernier réussi à entrer, en courant comme un taré, il bouscula des gens, la baston reprit de plus belle, tout le monde se tapait dessus comme si la foule voulait repeindre les murs d'un rouge sang. Évidemment, Sid ne se priva pas, découpant tout ce qui bouge sans réfléchir.

"Kiiihiii hihi hihi !! Les terriens sont donc aussi fous que ça pour s'entre-tuer ??? Mais laissez-en moi un peu BORDEEEEL !!"

Il cria tout seul au milieu du foutoir, sans s'adresser à qui que ce soit en particulier, continuant ce qui ressemblait à une danse macabre, se frottant à ceux qui mettaient des coups sans réfléchir. Il savait qu'il n'était pas invité à cette petite sauterie, mais il s'en fichait éperdument, continuant à massacrer ceux qui avaient le malheur de se retrouver face à lui, sans se soucier de qui ils étaient. Il gesticulait dans tout les sens, donnant coups d'épées à tout va, sautant du sol aux tables, s'accrochant aux lustres, lorsque soudain, ses pattes se posèrent sur une table où il venait de renverser plusieurs bouteilles d'alcool. Accroupis, il avait stoppé ses mouvements de folies lorsque sa lame se présenta sous la gorge d'une femme féline, à la fourrure dorée et tâchée de points noirs. Le regard de Sid venait de croiser une vieille connaissance, qu'il n'avait même pas remarqué en arrivant, tellement absorbé par son envie de meurtre. Mais cette personne là, était bien la seule qu'il ne voulait pas tuer.

"K...Khhhyyyyyym.... KHHHHHYYYYM ! KYM !?"

S'exclama-t-il sur un ton teinté de surprise et encore marqué par sa folie meurtrière de tout à l'heure qui ne s'estompait que pour une seule raison, la présence de cette léoparde qui, il y a longtemps avait su touché son cœur. Il resta à la fixer, gueule ouverte, les sourcils froncés, comme s'il n'arrivait pas à réaliser. Il restait immobile, son épée toujours aussi proche de Kym, puis il la retira tout doucement vers lui. Il avait bien failli la tuer. Kym devait l'avoir reconnu depuis le début, son rire de fou qui lui était propre, cette manie à ne plus prendre en considération ce qui se passait autour de lui quand il se battait... Mais les retrouvailles étaient bel et biens inattendus.
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Beat' em all ! [PV]   Mar 18 Avr 2017 - 11:21
Kym avait un large sourire sur le visage. Les conflits du genre entre grouillot y’en a toujours tout plein dans toutes les villes. Bon, sur Terre c’est moins fréquent depuis un bout de temps déjà, mais quand même, la preuve que ça existe toujours. Le mieux c’est d’aller évidemment sur Dark, où toute la vermine se rejoint dans des tavernes douteuses et des clubs de strip tease où les gonzesses sont capable de te dérouiller si tu les touchent. Haha ça c’est une ambiance qui plaît à Kym ! Être spectatrice d’un combat ou dans celui-ci, les deux cas elle les apprécient. Bon, elle aurait pu aussi garder son cul bien au chaud sur la chaise et regarder la suite des événements. Mais intervenir était bien plus divertissant ! La preuve, ces putains de chatons des gouttières pensaient avoir une allié toute trouvée, alors que Kym leur avait craché à la gueule qu’elle ne voulait pas être comparé à eux. Oui, ils étaient pathétiques de son avis, des p’tits minous avec des petites griffes. Ouais, ouais, ça peut être dangereux parfois. Mais vous avez déjà vu la différence entre les griffes d’un chat et de ses cousins les plus gros et grands félins ? Bordel, une de leur patte vous arrache la tête les gars ! Alors la différence est flagrante et Kym a voulu leur faire ressentir. Elle aime bien bousiller l’égo des gens et les emmerder, ça c’est pas trop nouveau et ça se prouve une fois de plus actuellement. Cette dernière avait d’ailleurs déjà choisi son camp. Les Rottweiler qui semblaient s’être apaisé par son intervention n’avaient pas pour autant baissé leur garde… et ils avaient bien fait. Comme prévu, les matous bleus relancèrent l’assaut. Un sur Kym, l’autre sur les Rottweiler. D’autres bagarreurs présent dans le cabaret se mêlèrent aux actions super sportive de ce soir! Le sang et les patates de forains dans les dents !! haha !

Alors, le camp de Kym ? Eh bien c’était bien entendu le sien ! Tout ceux qui se pointeraient devant elle à vouloir l’attaquer se mangeraient des baignes, voilà. C’est aussi simple que ça ! Elle n’a aucun putain de camp, il n’y a que ses propres intérêts qui prime. La veuve et l’orphelin ? Elle en a rien à ciré. Chacun sa merde, chacun ses emmerdes ! La militaire ne se revendique pas du tout justicière ou ce genre de connerie, elle n’en a d’ailleurs pas du tout l’apparence. C’est ainsi que le matou qui avait bondit sur elle se retrouva empaler sur le mur de l’autre côté de la pièce, d’ailleurs ! En effet, l’ostéogenèse de Kym lui permettait de faire pousser des extensions de ses os. Ces derniers avaient poussé et avaient foncé à plusieurs pour transpercer le chat de toutes part, et venir l’empaler sur un mur. Cette dernière la jouait tellement insolente qu’elle n’avait même pas regarder sa victime se faire tuer comme un con : elle en avait profité pour rallumer son cigare. Elle le laissa placé dans son bec, puis leva ses prunelles vers le massacre. Parfait. Il était l’heure de s’amuser rien qu’un peu, genre comme dans GTA mais en réalité augmentée. Cette dernière tendit légèrement ses mains, et une gatling se matérialisa dans ses mains. Ce gros gun servait à mitrailler une zone en la recouvrant de plomb : ce qui était logiquement parfait pour exterminer tout ce tas de teubé qui se jetaient à la gorge des uns et des autres. Visiblement le fait que le chat qui avait tenté de l’attaquer s’était retrouvé mort empaler, avait calmé les gens. Du coup personne s’approchait de Kym, elle était peinard pour l’heure. Seul le son de sa gatling commença à couvrir le brouhaha de part sa cadence de tir. Les balles transperçaient les corps dans un concert spectaculaire où le sang éclaboussait tout ceux aux alentours. On entendait pas le rire de la militaire, qui était couvert par ses actions. Elle ressemblait beaucoup à Edward Blake en ce moment.

Lorsque sa gatling était arrivée à son point ultime de surchauffe, elle l’arrêta et la fit disparaître. Elle venait, du même coup, de finir son cigare. Cette dernière cracha le reste de son cigare sur la tête d’un cadavre sans même y faire attention, et en ralluma un autre. C’était un gros bordel qui commençait à se calmer, au vue du nombre de victimes. Ses yeux cherchaient les survivants. Et le bruit de sa gatling ne couvrant plus les lieux… c’est le rire si singulier de Sid qui monta à ses oreilles. Un instant, elle vacilla. Elle appuya le plat de sa main sur la table derrière elle pour ne pas s’effondrer. Maintenant, elle le voyait. Sid avait toujours eu le don de gigoter sans cesse et de sautiller partout, comme quelque chose d’insaisissable. Elle le voyait et elle l’entendait. Elle ne savait plus, bordel ! Est-ce que c’était un effet secondaire de l’épice ? Et s’il était vraiment là… s’il n’était pas juste dans sa tête ? Cette dernière commença à penser à aller jouer au poker ailleurs, parce que soit on avait drogué sa boisson, soit….Soudain, Sid l’attrapa à revers. Une lame se déposa sur sa gorge. Cette dernière n’avait pas bougé d’un poil. Elle avait voulu faire une action. Et pourtant son corps et ses sens s’étaient bloqué, ils s’étaient dérobé à ce qu’elle voulait. Parce qu’elle reconnaîtrait entre mille cette lame et cette aura qui l’entourait en ce moment. Elle leva son regard vers son agresseur et leurs regards se croisèrent. Elle sentit la folie meurtrière qui animait son compagnon se calmée instinctivement à ce moment-là. S’il y avait bien UNE unique personne qu’il n’avait pas envie de dézinguer sur place, c’était elle.. et vice-versa.

Il était évidemment tout aussi surpris qu’elle. Il tirait une sacrée tronche, d’ailleurs. Il retira sa menaçante lame pour la laissée libre. Cette dernière se retourna pour être face à lui. Elle avait du mal à savoir encore si elle divaguait, ou s’il était bien là.

- S...Sid… Bordel ! … Je…. Je t’ai cherché ! Putain ! D’un coup, elle l’attrapa par les épaules. Comme une sécurité pour savoir s’il était physiquement là. Putain, putain… C’est bien toi, tu es réel, hein ? T’es pas dans ma tête… DIS MOI QUE TU N’ES PAS DANS MA TÊTE ! Elle le secoua assez violemment, et ses yeux commencèrent à s’embuer de larmes.

Elle l’avait tant cherché. Déposé des avis de recherches, même. Elle avait parcouru plusieurs lieux, plusieurs planètes, même méconnues pour trouver des informations sur lui. Est-ce qu’elle redevenait tarée ? À l’époque, elle croyait le voir à tous les coins de rues. Elle croyait sentir son odeur de sale cabot mouillée qu’elle aimait pourtant tant, à chaque fois qu’elle rentrait dans un bar. Elle croyait voir son ombre le soir, qui la suivait, lorsqu’elle parcourait les ruelles des villes. Et après tout ce putain de temps, il apparaissait là, comme une fleur, devant elle. Pourquoi le destin avait décidé de faire cela aujourd’hui… si ce n’était que pour la rendre d’avantage allumée, complètement folle ? Putain ! Si elle n’avait pas prit l’épice de Gilean, elle n’aurait jamais su qu’il y avait en réalité de grandes chances qu’il soit en vie dans cette réalité-ci également. Alors elle hésitait encore : était-ce le fruit de son imagination accentuée par un effet secondaire de l’épice, parce qu’elle désirait de tout son cœur qu’il soit vivant ?

- Sid, mais qu’est ce qu’il t’es arrivé durant tout ce temps… Pourquoi… pourquoi je n’ai jamais réussi à mettre la patte sur toi ! BORDEL ! C’est insensé !

Malgré ses larmes et l’émotion visible sur les traits de son visage, cela ne l’empêchait pas d’être à l’affût de ce qui se passait autours. Ce pourquoi elle tendit sa main vers un mec qui tenta de lui bondir dessus et fit sortir un os de son bras qui alla se loger en plein entre les deux yeux de l’imprudent. Elle ne l’avait même pas regardé. Son visage était tourné vers celui de Sid, et ses yeux fixaient les siens intensément. Cette dernière lui relâcha les épaules. Elle était crispée et impuissante comme une gamine qui comprend ce qu’est le monde et la vie, et qui se retrouve dépassée par les événements. Cette dernière fini par s’approcher de lui pour l’enlacer fortement.

- Je suis… heureuse que tu sois en vie. Je m’étais faite à l’idée que tu étais mort, j’ai dû m’y faire après tout ce temps et toutes les recherches que j’avais entreprise pour te retrouver, je…

Elle regarda son énorme bague à son doigt, alors qu’elle enlaçait Sid et que sa main résidait dans le dos de celui-ci. La bague de Gilean, l’insigne du dollar, l’insigne de la maison Stinger… Higginbotham. Elle l’aimait, et elle s’en voulait, parce que Sid était au final toujours en vie. Putain, c’était quoi tout ce bordel, bien trop compliqué pour une gonzesse de sa trempe ? Merde.. elle ne voulait pas que ça soit compliqué, toutes ces choses. Elle avait toujours vécue comme une vagabonde, et son partenaire parfait pour cette vie marginale était Sid. Pourtant elle avait bien dû continué de vivre et suivre son chemin quand elle l’eut cru mort… et maintenant elle ne savait plus où elle en était. Putain, les sentiments ça devrait être interdit, ça pourrie toujours tout.


Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Beat' em all ! [PV]   Dim 23 Avr 2017 - 0:46
L'odeur de l'alcool et des cigares en tout genre venait d'être masqué par celle du sang. Le carnage qui venait d'éclater avait autant d'impact que les retrouvailles de Kym et Sid. Peut-être moins, en vérité, puisque les deux Moojuus partageaient un lien très fort et unique. Sans doute que les différentes odeurs, ajoutés à celle du sang avaient masqué un peu le tout à l'homme chien et c'était pour ça qu'il n'avait pas tout de suite remarqué Kym parce que sinon il n'aurait pas pu passer à côté. Ils avaient connus tellement de combats et de galères ensemble par le passé... Toujours avec beaucoup de violences, souvent dans des situations critiques. Mais c'était inévitable avec le rythme de vie de Sid Zikerbana et la léoparde était la seule à pouvoir le suivre dans ses folies. C'était bien pour cela qu'elle était si spéciale à ses yeux et qu'il aurait tant voulu que leurs chemins ne se quittent pas, qu'ils restent tout les deux à foutre le bordel partout où ils passaient. Dans des grandes villes ou des petits villages, dans des supermarchés, des lieux de spectacles, de cultes, de religions... Ou bien dans des bars, des cabarets comme aujourd'hui. Il ne semblait pas y avoir d'endroit où il s'abstenaient de tout saccager et de détruire des vies. Par contre s'il y en avait bien une sur laquelle il ne pouvait pas lever la main c'était bel et bien l'autre moitié de ce duo de fauteur de troubles.

La surprise se lisait sur le visage de la bête au pelage noir, il n'aurait jamais cru retrouver Kym sur une planète comme celle-ci... Par contre il aurait probablement parié qu'ils se retrouveraient dans une situation aussi chaotique que celle-ci, tant leurs aventures avaient été à l'image de ce qui se passait ici et maintenant. Sid avait logiquement retiré son épée de dessous la gorge de celle qui avait combattu à ses côtés à de nombreuses reprises, il n'allait pas la tuer, il ne voulait pas la tuer, il ne pouvait pas la tuer. Son corps, entraîné et habitué à dézinguer tout ce qui bougeait ne pouvait adresser le moindre geste dangereux à Kym. Il resta stoïque, comme sonné par le fait de la revoir, il la fixait, se montrant donc vulnérable à ce qu'on le frappe sans qu'il ne s'y attende et cela arriva ! Un type était apparu derrière lui en brandissant une chaise pour la casser sur la tête du chien. Mais Sid Zikerbana, sans même regarder l'assaillant, retourna son épée d'un geste vif et donna un coup de lame au type sans se retourner, en la faisant passer sous son aisselle. La gorge de l'imbécile fut tranchée, puisque Sid était sur une table l'épée s'était logée directement à cet endroit là. La victime mourut quelques instants plus tard. Comme quoi même dans une situation comme celle-ci il en fallait plus pour tromper le chien au pelage noir, qui malgré tout était resté à fixer Kym sans dire le moindre mot. Il s'était simplement redressé, debout sur la table puis en était descendu quelques instants plus tard alors que l'autre Moojuu était toujours sous le choc et se demandait si elle ne rêvait pas.

"Tu m'as.... cherché... ?"

Il avait réussit à articuler ces quelques mots mais il était comme au ralenti, toujours sous le choc lui aussi, visiblement. C'est à ce moment là qu'elle le prit dans ses bras et le secoua. D'habitude quand quelqu'un faisait ça il recevait en retour le privilège de voir sa tête rouler par terre loin de son corps, ou bien il n'avait même pas le temps de le toucher qu'il gisait déjà dans son propre sang. Mais là il s'agissait de Kym, il resta donc passif, se laissant secouer. C'était d'ailleurs un peu cocasse, il était assez raide et son regard habituel de brute sanguinaire était là marqué par un air un peu gêné qui ne lui ressemblait pas. Ses yeux étaient dans le vague. Il s'agissait pourtant bien d'elle et il commença à le réaliser, reprenant ses esprits, elle lui avait demandé où il était passé pendant tout ce temps mais il ne savait pas trop quoi répondre.

"Je me demande la même chose à ton sujet..."

Il était content de la retrouver même si ça ne se voyait pas trop, il n'était pas trop du genre à faire du sentimental. On avait l'habitude de le voir heureux de zigouiller ses proies mais le reste du temps il était toujours ce type excité qui dégomme tout, plein d'énergie et guidé par sa folie meurtrière. Il était rare de le voir ainsi, le grabuge qui se déroulait autour n'était plus son seul centre d'intérêt, il y avait autre chose qui le captivait, de bien plus important encore. Tout à coup, il eut comme un sursaut, comme sorti de sa rêverie, il regarda autour de lui en reprenant cet air peu amical, puis il regarda de nouveau Kym.

"Ce n'est pas le moment... Finissons cette fête d'abord."

Qu'ils discutent dans une agitation comme celle-ci était impossible alors il décida de finir le travail avant toute chose, sa soif de meurtre était de toute façon toujours en éveil. Et puis, avec le bordel qui se déroulait dans le cabaret depuis plusieurs minutes il ne restait plus beaucoup de monde à tuer, ce sera vite terminer. Il se lança de nouveau dans la bataille, grimpant sur la table qu'il avait quitté tout à l'heure pour se jeter sur un mec encore debout, il le trancha sans grands efforts, puis continua le massacre. Kym devant le suivre, il sentit ce même sentiment qu'autrefois, lorsque le duo sévissait sans compter. C'était une joie sans pareille, on le voyait sur son visage, faisant gicler le sang de ses adversaires, lançant quelques regards complices à son acolyte, retrouvant cette entente comme au bon vieux temps, comme s'ils ne s'étaient jamais quittés. Encore quelques corps à faire tomber et le spectacle fut achevé. Dans ce désastre sinistre, Sid s'arrêta alors qu'il n'y avait plus rien à trancher, hormis des corps sans vies et des meubles saccagés. Sa respiration était forte mais redevenait de plus en plus normale, il souffla puis regarda Kym avec un sourire.

"Ça fait un bail, Kym. Tout ça m'a beaucoup manqué. Moi aussi, je te croyais morte... Ne me dis pas que tu perdais ton temps avec des minables dans ce trou à rats ? Kihihi hihi !!"

Cette fois ils pouvaient mieux discuter, qu'importe le décor, il s'agissait là de toute façon d'un environnement qui leur convenait bien. Du sang, des tables renversés, des verres brisés... Des vies brisés. Sid s'accouda alors à une barrière en bois qui avait été à moitié défoncée dans la pagaille. Il fixait Kym, il ne savait pas par quoi commencer mais sur son visage s'affichait un sourire. Il était vraiment content de revoir sa partenaire.
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Beat' em all ! [PV]   Dim 23 Avr 2017 - 16:52
Merde. Tout sonnait trouble et faux. Pourtant tout prouvait bien qu’il s’agissait là de la vérité. Les odeurs de sang, de sueur, de la peur et même de pisse. Le sang qui giclait sur son pelage et les sons. Tout semblait la rendre folle petit à petit, intérieurement. Partagée entre un sentiment de « déjà vu » conféré par l’épice. Se demandant si cette même épice n’avait pas fini par lui monter à la tête. Kym n’arrivait pas à détourner le regard de Sid. Elle n’arrivait pas à se concentrer et à prouver à son esprit qu’il s’agissait d’un rêve, ou de la réalité. Ses pensées s’entrechoquaient en voulant essayer d’organiser ses sentiments à cet instant, mais cela s’avérait impossible. Elle repensa it à Gilean.. à ses sentiments évident pour lui. Elle repensait à Sid.. à ses sentiments évident pour lui. Eh merde. Qu’est-ce qu’elle avait bien pu faire pour se retrouver dans une situation à la con comme ça ? Pourquoi le destin lui crachait à la gueule alors qu’elle avait voulu avancer… et voilà. Elle était « coincée » par ses sentiments. Ceux pour Sid qu’elle croyait mort, comme bien d’autre, depuis un bail. Et ceux qui avaient naquit d’une relation plus qu’exceptionnelle avec le nouveau Boss Stinger. Mentalement, à part soupirer, elle ne savait plus quoi faire. Gérer un truc pareil ? C’était vraiment pas de son ressort. Les conneries genre la famille, les amis.. ça c’était qu’un prétexte pour avoir une relation de bonne entente, un traité de paix avec des gens tant qu’ils te font pas du tort et qu’ils te servent. Alors des trucs qui touchent à l’amour.. encore pire. Elle prenait ça juste pour des rêveries de mortel pour passer le temps et trouver un sens à leur foutue vie. On naît dans la solitude, et on meurt dans la solitude, les gars. Triste réalité, c’est certain. Mais c’était l’avis de la Moojuu qui ne s’en plaignait pourtant pas. Ainsi était la vie et beaucoup de choses dans la vie était un foutu sac à gerbe, d’ailleurs.

Elle n’était pas trop sentimentale. Sid non plus. C’était juste forcément émouvant de se retrouver maintenant, après tout ce temps – et dans de telles conditions. Le cerveau de Kym fini par accepter l’évidence, et son être s’emplissait de joie. Bien que ce.. triangle amoureux, ou connerie du genre, qui s’était installé finirait par lui porter préjudice, elle ne pouvait pas se sentir mécontente d’avoir retrouver Sid. Qu’importe la situation, aussi merdique puisse t-elle être. C’était ce mec qui avait partagé sa vie, partagé son mode de vie et ses idéaux. Qui se marrait quand il voyait des cadavres mort de façon bête. Qui se la jouait Sid Vicious pour faire des fuck aux autres et leur nier la gueule. Ils étaient pareils, ils étaient égaux. Ils se comprenaient et ils n’avaient pas besoin de partir dans du sentimentalisme et des trucs compliqué dans ce genre pour vivre et surtout s’éclater. La Moojuu espérait retrouver cette vie qui, de son avis, était parfaite et sereine. Ouais, tuer ça lui apportait l’harmonie intérieure. L’inverse des moines et ce genre de connerie, chacun sa façon d’arriver à la paix intérieure les mecs, hein !

Elle acquiesça aux paroles de son coéquipier. Finir de nettoyer ce bordel était le mieux pour pouvoir discuter tranquillement. Ils dézinguèrent, dos à dos, côte à côte, leurs adversaires. Le sourire aux babines, les armes dégainés. Ils étaient classe vu sous cet angle, un duo de tueur sans foi ni loi, ne désirant que l’amusement. Cette dernière faisait pleuvoir ses extensions d’os, en provenance de son propre corps, fusant sur ses ennemis, partout. Elle riait mais on ne l’entendait que très peu avec le brouhaha. Le mieux était de constater, chaque fois, la mine dépité de ses opposants en voyant des os sortir du corps de Kym. Pour eux, l’ostéogenèse, méconnue, était forcement quelque chose d’improbable. Pour elle, c’était une partie de ses jouets constituant son terrain de jeu. Un terrain qu’elle préférait sans nul doute partager avec son fameux coéquipier de toujours. Qu’il était bon de le retrouver !

Zigouillant les derniers zigoto du coin, ils se détendirent visiblement tout les deux, toujours tout sourire. Kym passa derrière le comptoir et sortit des verres pour leur servir une boisson bien corsée chacun. Elle tendit un verre à Sid et posa son derrière sur le bar, non loin de là où était affalé le Rottweiller.

- ça m’amuse de les dépouiller au poker. Ces connards se rendent pas compte que je les plume en les faisant douter les uns des autres ! J’te jure c’est comique de voir leurs gueules pleines de sueur en se dévisageant les uns et les autres. Elle eut un petit rire et avala une bonne gorgée de sa boisson. Elle n’essaya pas de dissimuler sa bague offerte par Gilean, même si elle aurait pu. Alors, vieux frère, qu’est-ce que t’as foutu durant tout ce temps de ton côté ? Pour ma part, surtout des combats dans des arènes illégales, des vols dans des lieux soit-disant impénétrable, des combats de rues aussi… les trucs habituels, quoi. J’ai pas changé les bonnes vieilles habitudes. Par contre, j’ai rencontré un peuple de gens humble et cool, sur une planète nommée Métamol. Là-bas, j’me suis sentie isolé de tous ces autres cons qu’on trouve habituellement dans le reste du monde. Du coup j’suis resté avec eux un moment et j’les ai aidé à construire des lieux plus habitable pour eux, pis j’les ai entraîné aussi façon militaire. On va dire que c’était LA bonne action de toute ma vie, enfin j’crois hahaha ! Elle trinqua avec lui en levant son verre et descendit le reste du liquide d’une traite. Elle s’en resservit un directement. T’as un endroit où t’habite ? En général j’dors à la belle étoile, ou je me fais héberger sur Terre par les loups là… y’a un gros groupement de loup-garou dans les montagnes rocheuses, et ils accueillent les étranger si t’es pas hostile. ‘Fin bref, ça te dis qu’on recommence « nos affaires » par un beau coup dans les noises d’un ou deux connard ? Je suis sûr qu’on peut trouver facilement des glands à emmerder, surtout à Satan-City… héhé.

Cette dernière rigola de nouveau de bon coeur. Elle avala d’une traite le nouveau verre, puis le brisa en le balançant dans la gueule d’un cadavre. Par la suite, elle choppa carrément la bouteille et la descendit comme une grosse alcoolique. Kym était un vrai garçon manqué, elle faisait beaucoup de choses comme les hommes et vivait, pensait comme eux, en globalité. Après tout, elle en avait chié toute sa vie en choisissant la voix militaire sur Baelfire, on lui avait toujours fait sentir une différence entre les femmes et les hommes. On l’avait traîné dans la boue et humilié de nombreuses fois. Heureusement, elle avait renfrogné au fond d’elle sa haine en attendant de devenir forte, plus forte qu’eux tous, et elle leur avait fait ravaler toutes ces années de maltraitance à son égard. Cette dernière avait du chien, elle était hargneuse, ça c’est sûr. Elle n’était pas du genre à se laisser démolir gratuitement sans prévoir une riposte au moment propice. La Moojuu s’étira et s’allongea carrément sur le bar en chantonnant une chanson de Wagner, les yeux fermés. Elle se sentait vraiment dans un moment génial et unique. Au milieu des cadavres, avec de l’alcool à volonté… et surtout Sid à ses côtés.
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Beat' em all ! [PV]   Lun 24 Avr 2017 - 18:32
Le spectacle était terminé, même si pour Sid le but n'était pas de faire le show, de se montrer dans le seul but de flatter son ego. Lui, tout ce qu'il voulait c'était tout casser, de la tête du poivrot qui finissait son dernier verre jusqu'à la pétasse qui dansait sur la scène. Le reste n'avait que peu d'importance. Il était un homme simple, avec des envies effrayantes de meurtres certes, mais il ne s'encombrait jamais de futilités. Cela se voyait rien qu'à sa gueule qu'il était comme ça : torse nu, habillé de seulement ce dont il avait besoin, quelques bouts de tissus et des nouvelles épées. Son bonheur il le trouvait juste en tuant. Cependant, Kym avait changé la donne il y a bien longtemps, elle était l'anomalie dans sa vie très singulière d'assassin. Elle était la seule chose qu'il ne voulait pas briser et pourtant il ne savait absolument pas pourquoi elle lui faisait cet effet là. Peut-être que ce qu'il ressentait pour elle n'avait pas vraiment de logique aussi, c'était comme ça, c'est tout. Il ne cherchait d'ailleurs pas plus à comprendre, il était du genre à se fier à ce qu'il ressentait et s'il ressentait les choses ainsi c'était juste que cela faisait partie de lui.

Le cabaret était un désastre sans nom, l'horreur du décor pouvait choquer mais eux ils étaient là, sans se soucier de tout ça. Ils avaient fait ce qu'ils avaient à faire. Sid avait fait ce qu'il avait besoin de faire. Maintenant qu'il avait ôter la vie de ces idiots il se sentait un peu plus détendu mais on le voyait toujours avec la bougeotte, il était toujours comme ça, incapable de rester en place. Le surplus d'énergie qu'il avait en lui ne demandait qu'à éclater de nouveau et encore là il venait tout juste de se défouler, dans une salle remplie de gens. La présence de Kym le calmait également un peu, elle le captivait. Il se demandait bien ce qu'elle avait fait depuis tout ce temps. Comme lui, peut-être ? Ils se ressemblaient beaucoup alors il ne serait pas étonnant qu'elle ait brisés des vies. Parce que lui, c'était ce qu'il avait fait, toujours, tout le temps. Fidèle à lui-même. La renégate était partie leur chercher des verres, il accepta bien entendu, l'alcool était le bienvenu surtout lorsqu'il était gratuit. Là au moins personne n'allait leur demander de payer.

Sid écouta la réponse de Kym en buvant, il souriait, montrant ses canines qui laissait à penser que ce qui passait dans ses crocs devaient être déchiqueter avec la même énergie que lorsqu'il découpait avec ses lames. Il ricana légèrement en entendant la léoparde dire qu'elle s'amusait en dépouillant les débiles de ce cabaret. Elle lui avoua avoir contribué à de nombreux méfaits, cela le fit ricaner une nouvelle fois mais il perdit son sourire lorsqu'elle parla d'un peuple qui selon elle était cool et humble. N'avait-elle pas eu envie de leur en faire voir de toutes les couleurs à eux aussi ? Apparemment non. Il se demanda alors quel genre de personnes vivait sur cette planète nommée Metamol mais surtout il se demandait si elle avait perdu sa cruauté. Mais il se disait qu'elle venait tout juste de lui en faire une démonstration, justement. Il était un peu intrigué par ce peuple. Très silencieux, l'homme-chien continuait d'écouter Kym, elle disait se faire héberger par des loups-garou et qu'ils acceptaient n'importe qui du moment qu'on était pas hostile. Ceci fit éclater de rire le Dobermann qui répliqua, cette-fois.

" Kihihi hihi !! Alors c'est sans moi ! Kaha ha hihi hihi !! Ils n'accepteraient pas quelqu'un comme moi."

Il était en effet peu probable que les loups-garou l'accepte, il était trop belliqueux, il détestait tout le monde et tout le monde le détestait. A juste titre d'ailleurs puisqu'il tuait tout le monde. Enfants, vieillards... Il ne faisait pas de différences et se fichait des conséquences. Il n'y avait sans doute que Kym pour le supporter. Il répondit ensuite à la renégate.

" Moi ? Toujours pareil. Je tue pour mon plaisir et pour le plus offrant... Je tue même parfois le plus offrant ! KAHAHA HAHA HIHI HIHI !!"

Sid n'avait pas changé, c'était ce qu'il avait toujours fait, assassiner pour gagner un peu d'argent et comme il l'avait dit il lui arrivait parfois d'éliminer même son employeur. En principe il ne le faisait pas mais le Moojuu de type chien était quelqu'un de dur en affaires et il ne valait mieux pas essayer de le couillonner, au risque de s'ajouter à sa longue liste de victimes... Kym lui avait également proposé de reformer leur duo. Sid était évidemment enchanté par cette idée, il n'avait jamais connu de partenaire comme elle, les autres il les avaient tués pour la plupart. Pourtant, il resta stoïque un instant, finissant son verre. Quelque chose ne lui plaisait pas et le retenait. Il sentait une drôle d'odeur. Avant de répondre il s'approcha un peu d'elle et la renifla. Un autre homme s'était approché d'elle, de façon très intime. Cela ne lui plaisait pas et ça se voyait sur sa gueule. Il se tourna, dos à elle et fit quelques pas, comme pour réfléchir. Sans même la regarder il lui demanda.

"Tu n'as pas déjà un partenaire ? Je sens une odeur particulière pourtant..." Il dégaina l'une de ses épées et regarda son reflet sur la lame en réfléchissant. Puis, il se tourna vers Kym sans avoir l'air menaçant mais contrarié. Il gardait son arme en main." Qui est cet homme ? Tu tiens à lui ou je peux le tuer ?"

Sa question était biaisée, il tuerait sans doute un homme qui s'en prendrait à Kym mais il tuerait aussi celui à qui elle tenait. Si elle s'était entiché d'un mâle cela signifiait qu'il pouvait la détourner de lui, donc la convaincre de ne pas suivre Sid, lui donner envie de ne pas le suivre. Cet homme, qui qu'il soit, était une menace. Et qu'arrive-t-il aux menaces que rencontre Sid Zikerbana ? Il les détruit, tout simplement.
Kym la Renégate
avatar
Moojuu
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

MessageSujet: Re: Beat' em all ! [PV]   Mar 25 Avr 2017 - 11:18
La mélodie de Wagner perpétuait dans son esprit les souvenirs du feu et du sang. C’était comme le signe annonceur d’une guerre et du chaos. Ce n’était pas par hasard, puisque dans d’autres dimensions, un petit homme au sang chaud avait fait la guerre à de nombreuses personnes pour des prétextes racistes, et qu’il utilisait des musiques de Wagner pour mobiliser ses troupes et galvaniser ses guerres. Kym l’ignorait, puisqu’elle n’avait jamais fait de voyage entre les différentes réalités. Cette dernière ricanait également en écoutant Sid qui parlait. Il avait toujours ce fameux rire bien caractéristique de sa personne, de toute façon il était une curiosité à lui seul. Une curiosité qu’elle comprenait et qu’elle acceptait, contrairement à beaucoup de personnes. Kym était pourtant plus fourbe et moins fouille-merde que lui, elle savait se retenir de tuer des gens par nécessité. Par exemple, quand elle avait besoin d’un toit. Comme elle l’avait expliqué, les gugusse loup-grou des montagnes l’accueillaient du moment qu’elle ne foutait pas le boxon. De ce fait, ça lui allait bien comme ça. Si elle voulait foutre à mort des gens, t’inquiète qu’elle trouverait un tas de cons à tuer ailleurs. Sid quant à lui, c’était une vraie manie. Fallait qu’il tue tout ce qu’il avait envie, tout de suite. Donc en somme, à peu près tout le monde. Tout y passait tout le temps. Même si tu tailles un bout de chemin avec lui en discutant tranquillement et en mangeant une glace, ce mec te sort sa lame en une micro seconde et transperce des gens sur le passage. À croire que ça le détend ou que c’est une sale manie dont il ne peut se passer. Dans tous les cas, Kym n’en avait rien à faire, et même que ça la faisait bien rire de le voir autant hyperactif avec ce besoin constant d’ôté la vie à tout ce qui l’entoure. On croirait un malade mental. C’était peut-être le cas. Ou alors, c’est les autres, les fous…

- Pour avoir du blé c’est souvent plus rentable de tuer ton employeur, ça j’te l’accorde. Bon après faut se méfier de qui il est, parfois ces enfoirés s’allient entre-eux, et du coup tu te fais traqué pendant des mois par leurs hommes qu’il faut buter avec tact,  sinon tu risquerais de te faire buter ou capturer. Mais regarde-nous ! Jusqu’ici, ni toi ni moi ne sommes encore mort ou dans une cellule. On a des modes opératoires à la fois similaire et différent, parce que toi t’utilise toujours le même : tu dézingues tout c’qui bouge. Et moi, je m’adapte, je prends en filature. J’aime bien baisé les gens par derrière dans les situations vraiment délicates. Hahaha ! Notre complémentarité fait que le monde est à nous ! Je me rappelle de toutes nos magouilles… on est vraiment des enfoirés !

Kym se redressa en riant de plus belle. Rien que de repenser aux coups qu’ils avaient fait, aux trucs qu’ils avaient volé, aux morts rigolotes qu’ils avaient causé.. Il ne faisait aucun doute que Sid était le coéquipier de rêve pour quelqu’un de sa trempe. Et vice versa. Ils s’étaient bien trouvé, et d’ailleurs bien retrouvé également. La léoparde savait bien qu’à un moment donné, son histoire avec Gilean foutrait la merde d’une manière ou d’une autre. Mais pourtant, elle avait vu via l’épice que leur rencontre était… inarrêtable. Que ça soit d’une manière ou d’une autre, lui et elle devaient se rencontrer et s’aimer. Ce genre d’histoire cul-cul lui donnait la gerbe. C’est quoi l’amour ? C’est quoi les sentiments ? Hein, au fond, c’est quoi tout ce pêle-mêle invivable ? Personne ne le sait. Alors putain, laissez-nous tranquille foutue sentiment sur lesquels y’a pas de mot. Si le grand amour blablabla mes couilles existait, est-ce que quelqu’un peut me dire pourquoi Kym aimait forcément toujours Sid, puisqu’il était bien vivant au final, mais aussi Gilean ? ! qui a une putain d’explication logique à tout ce merdier ? Voilà. Personne. Kym avait envie de subir une lobotomie pour ne plus rien ressentir du tout. Jusqu’ici, sa vie n’était qu’un long fleuve tranquille et rien ne l’emmerdait. Et voilà. C’est toujours ces histoires à la con de « sentiments » qui foutent le bordel.

D’autant plus quand Sid, qui a forcément un odorat développé, sans l’odeur d’un autre mal. Kym était entrain de boire à la bouteille. Dans une autre bouteille qu’elle avait ouverte avec ses dents. Naturellement, elle avait fini la dernière. La jeune femme constata l’air non hostile mais contrarié de Sid qui avait même dégainer une de ses lames. C’était compliqué de lui mentir à lui, mais il fallait certainement tenter le coup. Peut-être que ça emmagasinerait encore plus de merde dans le futur, ouais… certainement même que ça allait porter préjudice à Kym. Mais elle ne voulait pas voir Sid et Gilean s’entre-tuer, elle ne voulait même pas spécialement qu’ils se rencontrent… même si Sid ferait très vite le rapprochement entre la bague de Stinger qu’elle portait au doigt, et l’entreprise Stinger Industry, qui appartenait donc à Gilean aka Boss Stinger. Merde. Que faire ? Faire l’indifférente, sûrement. C’était tout ce qui lui restait. Nier l’évidence serait stupide. Dire la vérité ne serait pas très avisé avec quelqu’un comme Sid – il allait engager une « croisade » contre Gilean, sinon – et faire la meuf indifférente… c’était stupide. Bon, que des options stupide. Mais au moins, si elle faisait l’indifférente, c’était beaucoup plus crédible. Kym en avait souvent rien à foutre des choses, des mentalités, et surtout des gens. Cette dernière brisa la bouteille après l’avoir descendue d’une traite, en guise de : « santé ! » et leva son regard vers Sid.

- Du calme mon Rottweillerinet. Tu sais comme j’adoooooore les gens…dit-elle en roulant les yeux pour accentuer ce sarcasme. Tu as dû deviné à quel point ma vie n’avait aucun putain de sens sans toi. J’étais seule depuis si longtemps. Je t’ai cherché partout. Des affiches, dans les bars, les cabarets, j’ai même été dans un réseau de putains pour voir si elles avaient des informations. T’étais un fantôme Sid. J’ai même dû me pointé dans des commissariats en masquant mon identité véritable grâce à un pote qui arrive à changer ton visage avec du maquillage et un tas de bordel. J’étais de nouveau seule avec moi-même. Ce type n’est rien à mes yeux, lui et moi n’avons rien vécu de similaire à ce que toi et moi nous avons traversé ensemble. J’aime bien m’amuser, tu le sais, alors je n’ai pas besoin d’argumenter d’avantage pour une futilité j’pense.

Cette dernière se releva du bar en choppant cette fois une bière. Elle retira le capuchon avec ses dents aiguisés et marcha en évitant les cadavres. Cette dernière arriva devant Sid et posa sa main sur la lame qu’il avait dégainé. Kym regarda un moment la lame. Le visage de la menteuse qu’elle vit à cet instant dans son propre reflet…. Ne lui faisait pas aucun effet, pour une fois. Cependant, elle ne se laissa pas déstabilisé pour autant. Il fallait savoir assumer ses choix, même quand il s’agit de mentir pour préserver des gens ou des choses. Ni Sid ni Gilean ne méritaient de toute manière de se foutre sur la gueule pour une femme aussi pitoyable qu’elle… La léoparde écarta doucement la lame de Sid, toujours en la maintenant fermement dans une de ses mains – qui se mit d’ailleurs à saigner, à force, tellement la lame était bien aiguisé. La jeune femme se mit sur la pointe des pattes et embrassa l’une des joues de Sid.

- Il y a très peu de choses que je considère comme importante dans ce monde.

Cette dernière lui accorda un petit sourire. Elle retira sa main ensanglanté sans mouvement brusque et se détourna de lui, commençant à glouglouter sa bière en se dirigeant vers la sortie. Il fallait vite passer à un autre sujet, inutile de s’attarder sur le sentimentalisme qui était d’un ennui mortel – et en plus, inexplicable…

- Allons pister des gens à emmerder, j’suis sûre qu’yen a qui demandent que ça !

Elle ricana avec un air peu recommandable. Elle descendit sa bière à une vitesse éclair et la balança contre un mur pour la brisé. Kym sortit de l’endroit en s’assurant que Sid l’avait suivi, pour se diriger vers d’autres lieux.
Sid Zikerbana
avatar
Moojuu
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : Insensément Mauvais
Zénies : 120

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

MessageSujet: Re: Beat' em all ! [PV]   Jeu 27 Avr 2017 - 23:55
Il ne faisait aucun doute que Sid était un tueur au sang froid, qui se fichait royalement de ses victimes du moment qu'il pouvait assouvir ses pulsions meurtrières. Pourtant, même un gars comme lui semblait ressentir des choses, à l'image de la plupart des êtres vivants dotés de conscience. D'ailleurs, les gens de son espèces étaient comme les humains à ce niveau là, ils pouvaient ressentir toute sortes de sensations la haine, la peur, l'amour, la compassion etc... Sid apparaissait depuis toujours comme un être dénué de tout sentiments, comme si à la naissance il avait été privé de ces caractéristiques. Mais la venue de Kym lui avait fait découvrir une autre partie de sa personnalité, qu'il ne comprenait d'ailleurs pas. Elle était la seule à l'émouvoir ainsi. C'était simplement la preuve que Sid Zikerbana n'était pas si différents des autres, dans la mesure où, lui aussi il pouvait aimer. Difficile de dire toutefois pourquoi le reste du temps il était aussi insensible. Sid restait un mystère, également pour lui-même. Mais il n'était pas trop le genre de personne à trop s'interroger sur ce qu'il était, il suivait simplement son instinct, ce que ses pulsions lui indiquaient. Et malheureusement jusqu'ici elles ne lui indiquaient qu'une seule chose : tuer.

Autour d'un verre d'alcool... Ou plutôt une bouteille d'alcool, ils avaient évoqués le passé. Forcément, quand on ne revoit pas quelqu'un depuis tout ce temps les souvenirs émergent avec abondance et les leurs étaient nombreux. Ils avaient semé le trouble un peu partout dans l'univers, de manière assez aléatoire, ce qui les avaient amené à vivre des aventures dangereuses et inimaginables. Tout ça semblait être de bons souvenirs pour chacun d'eux et l'homme-chien voulait certainement revivre tout ça. Ces années avaient été les plus belles de sa vie et il s'en était bien rendu compte. Le fait de perdre de vue Kym par la suite avait été un grand vide dans sa vie et il avait dû la mener malgré tout sans elle, comme un âme errante, un tueur fou qui éliminait ses proies dans une folie terrifiante. Peut-être que son absence n'avait d'ailleurs pas aidé le Moojuu à canaliser toute son énergie. Il était vrai que du temps où il s'amusait avec la léoparde il avait souvent pu se calmer un peu entre leurs batailles. La renégate arrivait à l'apaiser, et ces dernières années il n'avait pas Kym à ses côtés pour le calmer, ce qui avait rendu son quotidien encore plus pénible pour ceux qui croisaient sa route mais également pour lui.

Sid aimait sans aucun doute Kym, bien qu'il ne comprenait pas ses propres sentiments. Il n'était pas non plus friand de ces histoires à l'eau de rose. Cela ne lui ressemblait pas et d'ailleurs il n'avait pas vraiment le profil du prince charmant. Malgré tout, savoir qu'un homme fréquentait la léopard le gênait. Bon, ils n'étaient pas mariés et ne s'étaient pas promis de se jurer fidélité mais il avait toujours cru qu'un lien spécial existait entre eux. Il était normal que le dangereux guerrier impulsif commence à s'emporter, sortant ses lames. A sa question, elle prétendit qu'elle ne s'était lié à personne, qu'elle avait agit par simple plaisir. C'était peut-être vrai et ils avaient toujours vécus sans demander des comptes à l'autre, alors il n'allait sans doute pas le faire. Il était vrai que cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus, donc il n'y avait rien de choquant à ce qu'elle ait continué sa vie. Si cela ne faisait que quelques mois qu'ils ne s'étaient plus vues et qu'elle lui avaient promit de se dévouer à lui, qu'ils auraient eu une relation intime de couple normal, là oui ça aurait été différent. Il aurait eut toutes les raisons du monde de lui en vouloir. Mais leur relation à eux était bien plus complexe que cela. Toujours est-il que Sid suspectait le mensonge dans les paroles de son ancienne partenaire. Si elle l'avait cherché partout comme elle le disait, pourquoi ne l'avait-elle pas retrouvé ? Il était vrai que l'univers était immense et que chercher une personne n'était pas facile, d'autant plus que le Dobermann avait connu quelques péripéties qui l'avait envoyés dans des lieux reculés. Mais tout de même, pouvait-il croire à son histoire ? Après tout elle était une femme qui aimait tromper son monde. Il l'a connaissait mieux que quiconque et elle avait dû se jouer de bien des hommes juste par plaisir. Elle disait que sa vie n'avait pas de sens sans lui, était-ce la vérité ? Il voulait la croire mais se souvenait de qui elle était et de son passé. L'homme-chien caressa sa lame en la regardant, il ricana avant de répondre.

"Kiiihihi hihi hihi !! Donc aucun problème à ce que je le découpe en rondelles si on le croise alors ! Tu sais, une odeur ça ne s'oublie pas..."

Sid n'était pas un idiot, il n'avait parfois juste pas envie de trop réfléchir, il vivait mieux en vivant à l'instinct, en étant vrai. Il se doutait que Kym lui cachait quelque chose mais il n'allait pas la pousser à bout et comme déjà dit ils n'avaient pas de comptes à se rendre. Le Moojuu ressentait toutefois un sentiment nouveau, qu'il ne connaissait que très peu : la tristesse. L'idée de savoir qu'elle pouvait préférer être avec un autre homme lui donnait envie de vomir. Une pensée lui traversa d'ailleurs l'esprit : et si c'était elle qui avait décidé de le quitter il y a des années de cela ? Prétendant l'avoir perdu de vue pour mieux s'éclipser. Le cœur des femmes était parfois difficile à comprendre. Kym et Sid étaient liés de façon unique mais elle avait peut-être voulu partir par peur, qui sait ? Le temps et l'éloignement faisant le reste, il ne fut plus aussi important à ses yeux et elle fini par tomber dans les bras d'un autre. Sid espérait que cette pensée soit fausse, elle était bien trop terrible à supporter, même pour un type comme lui. Il n'y a pas pire que d'être rejeter par la personne que l'on aime, quelque soit la manière. Et de ne plus avoir de nouvelle, de ne plus sentir que l'autre avait envie de partager des choses avec toi ressemblait à un coup de poignard des plus douloureux. Peut-être pire que la mort. Qu'il était dur d'aimer...

Finalement, Sid ne la poussa pas à dire la vérité. S'il le faisait, cela ne ferait peut-être qu’envenimer les choses et il n'avait pas envie de la contrarier bien que, lui, il l'était. Le chien fou décida de passer outre pour le moment, dans l'intérêt de Kym et aussi de lui-même. Tout ce dont il avait envie pour le moment était de s'associer de nouveau avec la femme léopard pour reformer le duo qu'ils étaient autrefois, à semer la zizanie partout où ils passaient. Sid sembla se calmer, même si c'était difficile pour lui. Il regarda Kym et lui répondit.

"Très bonne idée !! Ne traînons pas au milieu de tout ces cadavres !! Redevenons les terreurs que nous étions jadis ! Kiiihihi hihi hihi !!"

Ils quittèrent donc les lieux, prêts à faire du grabuge ailleurs, là où il y avait des gens à tuer et un décor à souiller. Sid était trop content de retrouver Kym, avec elle il allait pouvoir bien s'amuser et elle aussi d'ailleurs. Il espérait que les choses restent comme ça pour toujours. Mais le mensonge de la renégate risquait bien de les rattraper un jour ou l'autre.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Beat' em all ! [PV]   
 
Beat' em all ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. We Will beat you
» Quest — Use your palms to beat!
» The Miz - Cena, I will beat you !
» Saxo Beat S3 [Contador peut partir, si offre intéressante]
» You cannot beat Mother Earth ? Poison Ivy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-