Partagez | 
 

 Le Retour de Gohan (privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Le Retour de Gohan (privé)   Mar 7 Fév 2017 - 23:04


Gohan était un grand garçon désormais et sa mère, ayant pour espoir qu’il puisse un jour réussir à s’intégrer dans la société, l'incitait à s’inscrire pour la première fois dans une école publique. Pour le fils de Goku, dont toute l’éducation scolaire provenait de cours particuliers et qui ne s’était que rarement mêlé au gros des terriens, c'était là une toute nouvelle expérience. Nouvelle mais pas forcément désagréable, puisque le demi-Saiyan avait enfin la chance de pouvoir vivre une vie normale. Il fallait tout de même se rappeler que le pauvre garçon avait passé la majeure partie de son enfance à devoir se battre pour le bien de la Terre. Comme son père, il avait ça dans le sang, mais il savait aussi apprécier que les tensions se calment et qu’il puisse se concentrer un peu plus à la grande carrière qu’il envisage.

L’adolescent était rentré de l’une de ses nombreux cours. La position du Soleil annonçait la fin de l’après-midi et le début du crépuscule, et le ciel s’illuminait d’une grande lueur orangée. Un spectacle dont Gohan pouvait profiter tous les jours de la semaine lors du trajet qui le ramenait chez-lui, un véritable voyage pour n’importe qui étant donné la distance qui séparait le Lycéen Orange Star de la modeste demeure de sa famille. Mais pour Gohan, ce n’était qu’une affaire de quelques minutes, et heureusement, car il était rare qu’il rentre chez lui sans avoir quelques devoirs à faire. Rien de cela ne saurait déranger le Saiyan. Lui qui se prédestinait un grand avenir dans les sciences; il acceptait parfaitement le fait que la plupart de son temps libre en semaine, il devrait le passer la tête dans les bouquins.

C’était donc justement en pleine étude que l’on retrouve notre personnage. Le jeune homme, encore vêtu de son uniforme décoré du badge du Lycée, était entouré d’un certain nombre de livres aux thèmes divers. Son assiduité lui permet d’avoir un excellent niveau dans la plupart des matières et rend donc beaucoup de ses révisions plus aisées, mais ce n’est pas pour autant qu’il prenait son travail à la légère. D’ailleurs, d’aucuns s’étonneront de voir une paire de lunettes aux montures épaisses joncher le nez du Saiyan. Son sang de guerrier de l’espace et sa maîtrise du Ki lui octroyaient une bien meilleure vue que le terrien lambda, mais cela ne signifiait pas qu’elle ne pouvait pas se dégrader. D’autant plus qu’il trouvait que cela lui donnait un air intello qui l’aidait à dissiper les doutes concernant sa véritable identité de Saiyan, et restait une solution plus économique que les lentilles de contact.

Le garçon était, comme à son habitude, extrêmement concentré dans son travail, mais bientôt vint une sensation qui sû détourner son attention. Par delà du ciel, une énergie familière lui semblait faire son apparition, et à chaque seconde se faisait plus présente. Gohan savait qu’il n’y avait qu’une seule personne capable de dégager un tel Ki, et s’en était une que l’adolescent serait ravi de revoir.

Cette énergie était celle de son plus grand ami et allié, Charlo le super guerrier. La dernière fois que les deux s’étaient vu, c’était il y a plus de deux ans lors de l’attaque des Black Feathers. Depuis, il n’avaient qu’échangé un rapide message sur leurs émetteurs, mais maintenant l’occasion pour eux de vraiment se revoir se présentait à nouveau. Le demi-Saiyan fermait rapidement ses bouquins et éteignait son ordinateur avant de quitter sa chambre. Il avait de toute manière déjà suffisamment avancé sur ses devoirs pour se permettre de faire une pause. Même Chichi ne savait s’opposer à cela, sachant son fils parfaitement studieux et aux priorités mais définies, elle lui laissait beaucoup plus de libertés que lorsqu’il n’était qu’un enfant.

Gohan se ruait hors de la maison, ne laissant à sa mère qu’un bref message semblant indiquer qu’un ami allait le rejoindre. C’est le visage décoré d’un grand sourire que le demi-Saiyan sortait de sa maison pour accueillir son ami. Il était impatient de le revoir, de savoir quelles aventures il avait pu vivre pendant ces deux ans, et à quel point il avait pu changer. Il savait déjà que Charlo aurait sûrement du mal à le reconnaître. Si ce dernier avait déjà atteint sa maturité et n’avait donc certainement que très peu changé physiquement, Gohan était lui un tout autre homme. Grand comme son père et avec la même carrure, mais en même temps vêtu d’une tenue de lycéen et d’une paire de lunettes qui offraient un contraste intéressant.
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6109
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Mer 8 Fév 2017 - 3:25
Le Demi-Sayen avait donc quitté le palais de Dieu, accompagné de sa bien-aimée, Katsura. Bien entendu, comme il s’en était douté, Pythar semblait relativement déçu de voir son nouvel allié s’en aller aussi rapidement. Il semblait d’ailleurs méfiant, mais Charlo s’efforça de ne pas en faire abstraction, il devait vite s’en aller. Ainsi, ils se dirigeaient vers le Mont Paozu, là-bas, une certaine personne serait sans doute pour Charlo un sage conseiller. Il accéléra le rythme, s’assurant que Katsura parvenait toujours à le suivre.

Finalement, il perçu le Ki de son ami, il fit signe à sa copine de s’arrêter, et il ne tarda pas à remarquer la maison du jeune chef de la Z-Team. Le Demi-Sayen se posa alors sur le sol, toujours accompagné de la jeune écolière. Il avait un regard sérieux, évidemment, la situation l’imposait, mais il était tout de même très content de savoir qu’il allait finalement pouvoir revoir son ami après deux longues années. La porte de la maison ne tarda pas à s’ouvrir, laissant sortir un garçon qui se rapprochait même d’un homme. Le Z-Fighter recula alors doucement, il ne reconnaissait pas ce type. Quelques secondes passèrent, et alors Charlo compris.


‘’Gohan ?’’

Laissa-t-il échapper avec un regard plein de surprise. Son ami avait à ce point changé ? Il avait eu une sacrée poussée de croissance, Charlo restait toujours plus grand, mais ça lui faisait tout étrange de voir que celui qu’il avait connu enfant, devenait aujourd’hui un adulte. Toujours étonné par le physique du nouveau venu, le fils de Rycelo se concentra et compris finalement que s’était bien son ami, son Ki ne mentait pas. Il l’enlaça alors amicalement.

‘’Content de voir que tu vas bien mon ami ! Tu as beaucoup changé !’’

Il cessa son accolade, et afficha un sourire, oubliant alors un instant ce qu’il venait tout juste d’apprendre dans la salle d’esprit et du temps. Il remarqua aussitôt autre chose, le niveau de puissance de Gohan n’avait pas du tout changé, s’était étonnant, mais ça confirmait ce qu’avait pu penser Charlo, son ami, contrairement à lui, ne vivait pas pour le combat, il avait une vie à côté. Un peu absorbé par ses retrouvailles, le frère de Serori en oubliait les présentations, il désigna Katsura de sa main et prit la parole, avec un sourire, un peu timide quand même.

‘’Je te présente Katsura, c’est ma petite-amie.’’

Lui aussi il avait bien changé, une nouvelle petite amie, une nouvelle vie, le garçon qu’était Charlo avait vraiment beaucoup vécu dans ses deux ans, il avait beaucoup changé, il avait beaucoup appris, il devenait une toute nouvelle personne, une meilleure personne en fait. Bref, une fois les présentations terminées, Charlo reprit un air plus sérieux, puis regarda dans les yeux son ami.

‘’Nous aurons le temps de discuter toi et moi, mais je, enfin nous devons te faire part de quelque chose. Quelque chose d’une très grande importance.’’



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Mer 8 Fév 2017 - 16:42
Kotonoha suivait la cadence de Charlo, mais ses yeux balayaient le vide. Son esprit aussi balayait ce même néant, à la recherche de " la bonne réponse " ou plutôt, de la "bonne manière" de voir les choses. Ces choses qu'elle apprenait sur les gens rien qu'en ayant un simple contact avec eux devenaient embarrassant, surtout lorsqu'il s'agissait de voir le passé d'une femme ayant souffert autant - et qui, par amour, avait perpétuer des tueries. Comment pouvait-on dire si cela était "justifier" ou non ? Si l'on est conscient que chaque individus est de base différent de ses pairs, alors il n'y a jamais de réponse universelle, que ça soit à cette question ou aux autres. Tout dépend toujours de facteurs complexes, comme l'éducation d'une personne, ses préférences, ses raisonnements et sa perception des choses... mais aussi si cette personne conçoit le fait que l'amour dépasse de toute évidence le raisonnable. Katsura se sentait à la fois coupable de voir involontairement le passé des gens rien qu'en leur serrant la main - et de ce fait, de découvrir des choses qui ne la concerne pas - et par extension d'avoir eu peur de Yuno à cause de cela, de l'avoir jugée hâtivement... alors qu'elle apparaissait adorable et aimante auprès de Pythar, et sympathique auprès de Charlo et elle-même. Peut-être qu'il y a des choses que personne ne peut se permettre de juger. Peut-être que cela ne dépend pas juste d'une volonté ou d'idées conçus sur " ça c'est bien, et ça c'est mal". Il y a des événements, des choses vécues en dehors de ce genre de terme si simpliste. Il y a des choses que l'on ne peut pas classer dans une case aussi facilement pour s'en dépêtrer: c'était le cas du passé de Yuno Gasai, séquestrer par ses parents, puis esclave des sayens, amante de Pythar, violée par le propre père de son conjoint, puis condamné à revoir la mort de l'être aimé dans tous les mondes qu'elle parcourt.

Peut-être qu'elle n'avait pas tort, cette fille. Pourquoi toujours perdait-elle ses pouvoirs de Dieu en changeant d'univers, les regagnant seulement si Pythar mourrait ? N'était-ce pas réellement un signe du destin ? Cela ne pouvait pas être qu'une simple coïncidence, c'était trop gros pour que ça soit du hasard. Qui l'obligeait à arpenter les mondes les sacrifiant lorsque Pythar mourrait sous ses yeux ? Tant de questions abstraites et douloureuses pour Katsura qui était si fragile... alors elle se disait qu'à la place de Yuno, elle n'aurait pas pu survivre à tout ça. Toute cette vie horrible où le destin te confronte à la mort de la seule personne qui t'a accordé de l'intérêt et aimé sincèrement... comment faisait-elle pour vivre avec tout ça ? ! Kotonoha se sentait misérable à côté de ce vécu terrifiant. Tous ses petits problèmes de jeunette, d'écolière, c'était vraiment pitoyable à côté de tout ce que cette femme avait pu traversé, juste pour retrouver Pythar... alors voilà, la question, la vraie. Est-ce que Kotonoha n'aurait pas fait la même chose en se retrouvant confronter à une telle destinée, comme une fatalité assommante à laquelle la seule réponse est de recommencer, encore et encore, comme coincer dans une spirale incontrôlable qui vous promet un peu de bonheur pour cent ans de souffrance... mais cette addiction à ce dit bonheur vous tiens en laisse et vous pousse à recommencer. Juste pour lui..

Pendant tout ce temps où elle avait réfléchit, son corps avait mécaniquement suivi Charlo, alors qu'elle était complètement ailleurs. Elle fut tirée de ses "rêveries" en entendant son petit-ami prononcer le prénom de Gohan. Kotonoha eut un léger sursaut et cligna plusieurs fois des yeux, comme pour se remettre de ses émotions et sortir de ce "second plan " où s'était glissé son esprit. Ses yeux se posèrent en douceur sur le dit Gohan, un très bon ami de son chéri puisqu'il lui en avait quand même pas mal parler. Il était également le chef de leur alliance, et donc Kotonoha avait enfin le plaisir de le rencontrer. C'était important pour cette dernière de pouvoir connaître les amis de son homme, comme cela était important qu'il puisse connaître la famille de Katsura.

Charlo fit une accolade amicale à son ami, apparemment il semblait surpris car il avait beaucoup changer physiquement. Kotonoha évitait de trop fixer les gens. Ses yeux étaient souvent rivés sur le sol par gêne. Cependant cet homme paraissait avoir approximativement son âge et celui de Charlo: peut-être faisait-il bien plus vieux qu'il ne l'était réellement. En plus, il semblait étudiant à cause de sa tenue, et les lunettes lui donnait un air d'homme cultivé et sage. L'écolière resta en arrière, rougissante comme toujours, se tripotant les doigts par gêne et par stress: elle espérait donner une bonne impression aux proches de son petit-ami et cela la rendait nerveuse, malgré elle.

Ce dernier présenta Katsura suite à ce geste, à son ami. Cette dernière s'inclina alors pour faire le salut traditionnel et respectueux qu'elle avait l'habitude de faire pour se présenter convenablement à quelqu'un - ou alors elle s'adaptait et serrait des mains si nécessaire. Après tout il était un guerrier et connu, tout le monde savait. Tout le monde le savait, oui, comme une évidence: qui sont les fils du légendaire Son Goku. Impossible d'ignorer quoi que ce soit sur lui et sa lignée grâce à tous ses hauts faits. Kotonoha n'étant pas du genre non plus à vouloir brosser dans le sens du poil les autres, célèbres ou non, elle se contenta simplement de lui adresser un sourire gentillet et aussi timide que celui de Charlo. Ce dernier cependant annonça qu'ils devraient parler ensemble et qu'ils se devaient de lui annoncer quelque chose d'important... Katsura préféra évidemment rester discrète et se contenta de rester près de son petit-ami.
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Ven 10 Fév 2017 - 3:05


Sans grande surprise, Charlo eut un petit peu de mal à reconnaître Gohan, à tel point qu’il eut initialement un mouvement de recul. Il était vrai que le demi-Saiyan n’avait plus grand chose à voir avec le garçon qui avait vaincu Cell. Charlo qui auparavant le dépassait allègrement de plusieurs têtes se retrouvait aujourd’hui nez-à-nez avec un jeune adulte. La génétique Saiyan concédait de rapides poussées de croissance pendant l’adolescence pour permettre au guerrier d’atteindre son corps d’adulte le plus tôt possible. Un avantage qui expliquait aussi que Gohan, malgré son très clair manque d'entraînement, n’ait réellement perdu qu’une fraction de sa puissance. Les vêtements amples et la paire de lunette avaient certainement aidé la confusion chez Charlo, qui ignorait sans doute que les Saiyans pouvaient un jour avoir besoin de porter des verres correcteurs.

« C’est bien moi. »

Les deux jeunes gens s’enlacèrent amicalement. Contrairement à Gohan, Charlo n’avait que peu changé. En tout cas en apparence. Il était sûr que le guerrier n’était pas resté sur lui pendant ces deux ans et qu’il avait dû vivre tout un tas d’expériences qui faisaient de lui un homme changé. Ne serait-ce qu’au niveau de son Ki, et même si il était évident qu’il était présentement loin de son maximum, Gohan pouvait sentir chez Charlo une puissance qui n’avait pas grand chose à voir avec celle dont il se souvenait. Il sentait aussi en son énergie une incroyable pureté, témoignant de la bonté de coeur du jeune adulte qui faisait toujours de lui une personne complaisante, mais également beaucoup plus calme et mature qu'auparavant.

Mais Charlo n’était pas venu tout seul. Comme caché derrière lui se tenait un joli petit bout de femme qu’il présentait comme étant sa petite-amie. Gohan a toujours été largement ignorant de l’entourage de Charlo. L’adolescent n’a jamais eu l’occasion de rencontrer la famille du guerrier et, peut-être parce qu’il le savait vagabond, avait pour impression qu’au delà du groupe d’amis dont il avait su s’entourer, Charlo n’avait pas grand monde qu’il pouvait vraiment considérer comme des proches. Ceci avait l’air d’avoir changé durant ces deux dernière années puisque le fils de Rycelo a fait la rencontre de la femme de sa vie. Le demi-Saiyan était heureux de voir que son ami avait réussi à faire de nouvelles rencontres. Il le méritait.

« B-bonjour ! Je m’appelle Son Gohan. Enchanté de faire votre connaissance. »

Gohan faisait toujours de son mieux pour paraître poli et courtois, une leçon de vie qu’il tenait de sa mère. Cette dernière avait largement consacré tout son temps libre à veiller à la bonne éducation de son fils et il ne risquerait jamais de la décevoir à ce niveau là. Gohan rendit son salut à Katsura en bonne et due forme, s’inclinant à son tour avec respect. Un brin de rougissement venant allumer le teint très pâle du visage du guerrier, ce dernier n’était décidément pas très doué avec les filles. Il espérait que fréquenter Videl l'aiderait à mieux comprendre comment se comporter en leur compagnie mais il avait surtout compris qu’il lui restait beaucoup à apprendre à ce sujet. L’adolescent ignorait d’ailleurs de mentionner qu’il était lui même en relation, non pas qu’il aurait été capable d’amener le sujet.

Malgré ces retrouvailles, l’heure n’était pas à la rigolade. Apparemment, Charlo n’était pas simplement venu au Mont Paozu pour le plaisir de revoir son camarade, quelque chose semblait le tracasser. Le Saiyan reprit tout de suite un regard sérieux, ce qui ne manquait pas d’alarmer Gohan. Et s’il il s’agissait d’une menace capable d’inquiéter même le plus fort des membres de la Z-Team, s’en était une à ne pas prendre à la légère. Gohan le fixait d’un regard consciencieux.

« Ne restons pas là. »

Sur ces mots, il invita le Saiyan et sa compagne à le suivre. Ils rentrèrent dans la maison, où Chichi les regardait d’un air inquisiteur; le fils de Son Gokû se pressait de sortir une excuse bidon, comme quoi Charlo et Katsura étaient des camarades de classe venus pour étudier, avant d'entraîner ses deux complices dans sa chambre. Là-bas, une paire de chaises en bois rustiques les attendaient, ainsi qu’un lit sur lequel Gohan prit place. Il regardait son ami avec attention, prêt à entendre ses paroles.

« Je t’en prie, dis-moi tout. »
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6109
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Ven 10 Fév 2017 - 21:01
Katsura et Charlo avait donc quitté Yuno et Pythar de manière pour le moins précipitée, Pythar semblait méfiant face aux excuses que le fournissaient le Demi-Sayen pour expliquer son départ. C’était une réaction logique, surtout que Charlo n’était pas un très bon menteur, il avait plus l’habitude de dire la vérité, il ne mentait que très rarement, prouvant encore sa bonté.

Ainsi, les deux protagonistes avaient rapidement pu trouver Son Gohan. Le Z-Fighter se doutait bien que son ami serait chez lui, il n’était pas du même genre que Charlo, il n’avait pas pour habitude de voyager, il préférait visiblement rester sur la planète Terre, ce que le fils de Rycelo comprenait très bien. Charlo, lui, il n’était pas comme ça. Bien entendu, il adorait la Terre, s’était ici qu’il se sentait le plus chez lui, chose normale sachant qu’il y avait quand même vu le jour, mais il aimait beaucoup voyagé. Cette envie de découverte lui venait sans doute de son père, même si les voyages que son père avait effectué dépendait plus de son travail de colonisation Saiyan, il avait quand même toujours eu l’envie de découvrir de nouveaux peuples.

Ainsi, les deux guerriers s’étaient enfin retrouvés, se partageant une accolade amicale, Charlo était surtout content de voir que son ami allait bien. Bien sûr, il l’avait contacté avec son émetteur il y avait de ça quelques jours, mais s’était différent de le voir en face de lui. Il avait eu peur pour lui, face aux Black Feathers, il l’avait contré a affronter la menace, il aurait préféré les affrontés seul, pour éviter que son ami soit mêlé à tout ça, il était jeune, cette tâche de protéger la planète, il n’avait pas besoin de la mettre sur ses épaules, il pouvait encore avoir un avenir brillant. Bref, il était donc rassuré de voir que son ami ne semblait pas avoir perdu la vie dans cet affrontement, contrairement à lui.

Ensuite, le Demi-Saiyan présenta sa petite-amie à Son Gohan, fidèles à eux-mêmes, ils semblaient tous deux gênés dans leurs présentations mutuelles. Les présentations ne durèrent pourtant pas, le fils d’Aby n’était pas là pour passer un bon moment malheureusement, pendant un instant, il faudrait qu’il fasse abstraction de la joie que lui procurait ces retrouvailles. Il suivit donc le chef de la Z-Team qui l’invita à rentrer. Il salua au passage Chichi qui sembla le reconnaître, après tout, il l’avait déjà sauvé du loup-garou qui fut son disciple autrefois. Ils montèrent ensuite tous les trois dans la chambre de Gohan. Charlo prit place sur une chaise et regarda Katsura avant de regarder son ami.


‘’Tout d’abord, je crois qu’il est important de te dire que j’ai recruté quelqu’un dans la Z-Team. C’est quelqu’un de confiance, tu peux te fier à moi, je l’ai tout de suite ressenti chez lui, il est aussi très fort, mais…’’Il sembla hésiter sur ce qu’il allait dire.’’Il est aussi le roi de la planète Végéta, enfin l’un des rois, ils sont deux maintenant.’’ Il laissa un moment à Gohan le temps de digérer la nouvelle. ‘’Ne t’inquiète pas, il n’est pas comme les autres Saiyans, il se rapproche plus de moi que de Brullock.’’ Il se sentait dans l’obligation de se justifier, sans doute parce que la suite était moins joyeuse. ‘’Nous avons aussi rencontré sa femme lorsque nous l’avons rencontré, aux premiers abords, elle semble être une personne complètement normale, juste très amoureuse.’’ Il regarda Katsura et posa sa main sur les siennes. ‘’Tu peux lui montrer ce que tu m’as montré sur elle ?’’

Il attendit ensuite que Katsura s’exécute. Le Demi-Saiyan se doutait bien que la Terrienne ne serait sans doute pas très à l’aise à l’idée de revoir ces images, mais s’était le meilleur moyen d’expliquer la situation au fils de Son Goku. Charlo resta attentif, il regardait son ami, le regard songeur, pendant un instant, il se demandait s’il faisait la bonne chose en le mêlant en tout ça, n’était-il pas assez occupé avec ses devoirs. Le Demi-Sayen avait bien remarqué le logo Orange Star sur son gilet, il savait donc qu’il fréquentait un lycée. Il avait aussi remarqué les lunettes, mais il se dit rapidement que s’était sans doute pour le style. Une fois les visions sans doute transmis, Charlo repris la parole.

‘’Je ne sais pas quoi faire face à cette situation, ses personnes qu’elle a tuée, elles ne venaient pas de notre univers, mais elles restent innocentes pour la plupart. Que faire si Pythar meurt, elle recommencera tout ça ? Ne serions-nous pas mieux de l’arrêter pendant que nous le pouvons ?’’ Il regarda encore u ne fois Katsura, il avait besoin de son support, mais il savait qu’elle n’était pas exactement contre les actes de Yuno, elle les comprenait. ‘’Nous ne pouvons pas l’éliminer, nous ne serions pas mieux qu’elle si nous la tuons.’’ Il serra les poings, il ne savait pas quoi faire. ‘’Je ne sais pas quoi faire, nous ne pouvons pas l’enfermer, Pythar viendra la délivrer, ou elle s’évadera seule…!’’



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Ven 10 Fév 2017 - 23:03
Katsura venait de faire la rencontre d'un des légendaires fils de Son Goku, et elle était ravie de le connaître, d'autant plus qu'il était un très bon ami à Charlo. Cependant elle n'était pas vraiment dans son assiette et c'était probablement aussi le cas de son petit-ami. Il s'était déroulé des choses pas facile à assimiler dans la salle de l'esprit et du temps auprès de Pythar et Yuno, ou plutôt... ils étaient très sympathique, mais le don naturel de Kotonoha lui avait fait voir des choses qu'elle aurait préféré continuer de ne pas savoir. Seulement, voilà, maintenant qu'elle savait, et puisque Charlo avait remarqué son état bouleversé, elle n'avait pas pu lui cacher... aurait-elle dû, pour son bien ? Katsura doutait vraiment d'elle-même d'habitude, mais aujourd'hui cela était encore plus exacerbé, à cause de l'ampleur que cela prenait. Cette dernière ne savait plus si elle avait bien fait ou si elle aurait dû le préserver de cela pour le bien de tout le monde, et juste ignorer ce qu'elle avait apprit... même si ça aurait été très difficilement réalisable, voir en vérité, impossible. Kotonoha était trop sincère et expressive dans sa manière d'agir pour être capable de mentir, surtout sur des choses aussi importantes. Elle s'en voulait de ne pas être plus forte, pas assez pour être capable de faire la part des choses et se dire qu'il était peut-être préférable de garder cela pour elle... Elle ne savait pas, elle ne savait plus. Cela était une question tout aussi complexe que de juger l'affaire du passé de Yuno.

Ils furent invité à entrer dans la maison de Gohan. Timidement, comme toujours, Katsura suivi les deux hommes et entra en dernière, prenant soin de fermer la porte. Elle salua tout aussi respectueuse qu'elle l'avait fait envers Gohan sa mère, Chichi. Voici donc la populaire femme d'un des plus grands guerrier de l'univers... cela faisait bizarre à Kotonoha de côtoyer des gens aussi "important", avec autant de notoriété, mais d'un autre côté, eux aussi étaient des mortels comme d'autres, ils avaient leurs vies et leurs occupations. Il ne fallait pas les considérer comme des idoles ou des stars, il fallait rester conscient qu'eux aussi ont des vies et qu'ils ont des choses importantes à faire dans leur vie respective, comme chaque mortel vivant dans l'univers. Kotonoha était cependant ravie de faire leurs rencontres et savait qu'elle n'aurait peut-être pas une telle occasion qui se présenterait plusieurs fois.

Ils montèrent dans la chambre de Gohan. Ce dernier prit place sur son lit. Kotonoha resta debout près de Charlo, comme un bon soldat bien élevé, toujours aussi intimidée. Cette dernière savait que son petit-ami allait parler de Pythar, mais elle ignorait s'il allait mêler son ami à l'histoire concernant Yuno: cela lui faisait un peu peur. Comment allait finir tout cela ? Kotonoha avait l'impression que tout était de sa faute, qu'elle n'aurait pas dû parler, qu'elle aurait dû garder sa pour elle. Cela ne la concernait pas, ni elle ni quelqu'un d'autre. Il ya d'autres gens qui ont des passé difficile et horrible et personne ne le sait, mais là, à cause du don de Kotonoha, des choses terrifiantes s'étaient révélé concernant la concubine de Pythar... et cela prenait une ampleur phénoménale, quelque chose que l'écolière aurait vraiment préféré éviter... Surtout que oui, Charlo était entrain d'en parler à Gohan... la jeune fille restait dans son coin, elle se faisait petite: elle se sentait être quelqu'un de terrible. C'était de sa faute si plusieurs personnes étaient au courant des affaires qui concerne Yuno. Que cela soit apeurant ou non, qui peut juger cela ? Katsura n'avait pas vécu à sa place tout les événements que la yandere avait pu vivre et elle, en tout cas, ne se permettrait pas de pouvoir la juger en mal ou en bien: elle avait fait ce que son coeur lui disait de faire, elle avait fait tout cela par amour et... Kotonoha pouvait le comprendre.. elle se sentait aussi mal pour cela.

Il lui avait demandé de montrer à Gohan ce que Katsura avait pu montré à Charlo. Cette dernière lui lança un regard désespéré, mais elle n'avait pas d'autre choix que de lui obéir parce qu'elle l'aimait et qu'il passait avant tout... même ça. Cela semblait cependant faire du mal à Kotonoha qui sentait déjà le poids sur ses épaules de tout cela à cause du fait qu'elle lui avait justement montrer ce qu'elle avait vu. Son regard se tourna pour rencontrer celui de Gohan. Cette dernière baissa immédiatement les yeux vers le sol, gênée et honteuse d'être la responsable de cela. Kotonoha s'approche de Gohan et s'abaissa devant lui, pour être à son niveau, puisqu'il était assis sur le lit. Cette dernière lui jeta un nouveau regard intimidée et annonça:

- Je peux ?

Elle avait dit cela avec beaucoup de politesse, quelque chose qui était très important dans son éducation et qu'elle respectait ici. Elle demandait la permission à Gohan pour toucher sa main. Cette dernière attendit son approbation et s’exécuta, déposant l'une de ses mains sur la main du demi-sayen. Comme son don lui faisait, chaque fois, elle avait vu contre son gré une partie du passé de Gohan, mais la jeune fille se concentra pour ne pas y faire attention. Elle se concentrait pour rassembler les souvenirs du passé de Yuno dans l'ordre pour les lui montrer. Katsura le regarda dans les yeux et, à ce moment précis, Gohan se retrouva projeter dans le passé de la dite Yuno Gasai.

Il y vu sa vie en un clin d'oeil. Tout depuis le commencement: son enfance, séquestrer par sa mère dépressive, enfermée dans une cage dès qu'elle rentrait des cours. Le fait qu'elle soit brillante à l'école, première de sa promo, toujours chaleureuse et souriante avec tout le monde, populaire... et pourtant, au fond d'elle, Yuno ne ressentait plus rien après avoir autant souffert durant son enfance - de plus, elle trouvait sa vie vide, elle n'avait pas de but. Un jour, son monde se fit envahir par les sayens. Ils tuèrent ses parents, et cela ne lui fit presque rien, à cause du sort qu'ils lui faisaient subir. Elle se retrouva esclave pour le compte des sayens, à subir des coups de fouet si elle n'agissait pas assez parfaitement à leurs yeux, des railleries et "de la drague dégoûtante" de la part de ces gros dégueulasses. Et pourtant elle ne disait rien, elle ne parlait pas. Plusieurs fois elle se fit battre à cause de son silence mais cela ne changea pas la donne. Yuno subit son sort sans jamais se plaindre, et à force de devenir une esclave serviable et ne se plaignant jamais, elle devint l'esclave de l'homme qui avait été nommé Roi de la Terre: Thalès.

C'est par son biais qu'elle rencontra un soir Pythar, qui l'avait défendu face à un sayen qui avait eut des paroles et des gestes déplacé envers Yuno. C'est ainsi qu'elle eut enfin un sentiment qui la traversa, pour la première fois depuis... des années et des années, enfermé dans son mutisme et ne pouvant plus rien ressentir, jusqu'ici. Leur histoire débuta ainsi, et bientôt ils apprirent à se connaître et le prince Pythar prévoyait de se marié avec cette fille qu'il voulait voir devenir une femme libre, et sa femme. Cela ne plu évidemment pas à son père... qui viola Yuno pendant que son fils était parti à la guerre.
Ce n'était qu'un bout de l'histoire, un petit résumé. Cependant les souvenirs que Gohan avait pu voir étaient bien plus précis et relataient bien des choses vécues par Yuno. En somme, Pythar mourut, exécuter par son propre père, et à partir de là, Yuno développa des pouvoirs de Dieu. Elle tua sans regret les personnes présentes lors de l'exécution de Pythar, et surtout son père, sans qu'ils n'y puissent rien.
Gohan pu comprendre que par la suite, Yuno tua des millions d'innocents et ouvrit un portail qui lui permettait de changer de monde. Dès qu'elle changeait de monde, elle perdait ses pouvoirs de Dieu...et ne les regagnaient que si Pythar mourrait.

C'est ainsi qu'elle essaya pendant des décennies, en changeant d'univers, de protéger son Pythar par tout les moyens. Mais il finissait toujours par mourir.. et elle se retrouvait confronter à la fatalité de son destin: être condamnée à le voir mourir. Et pourtant.. quelque chose ou quelqu'un lui conférait des pouvoirs incroyables lui permettant de tout recommencer pour "retenter" sa chance dans un autre univers, pour essayer de le sauver.. et comme une addiction, comme une drogue, Yuno recommençait. Juste pour lui, elle était capable de tout. TOUT.

Lorsqu'il eut tout vu, Kotonoha retira doucement sa main. Son regard fixa rapidement et, de nouveau le sol, comme une habitude. Elle se releva et se plaça près de Charlo, qui exprima ses ressentis vis-à-vis de la situation à la suite de cela. Il lui faisait peur avec ses paroles, Kotonoha ne voulait pas qu'il y ait un meurtre ou un complot contre cette fille ! Personne ne pouvait vraiment comprendre ce qu'elle avait pu vivre, et que cela soit terrible ou pas, justifié ou non... cela lui appartenait, c'était son passé, et c'était par amour qu'elle avait fait cela. Katsura s'accrochait à cette pensée, mais ne voulait aussi pas qu'il y ait de problème à cause d'elle... Elle se sentait mal. Son regard restait en retrait, et elle était plongé dans un mutisme aussi lourd que celui de Yuno durant ses années en tant qu'esclave.
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Dim 12 Fév 2017 - 23:06


Installés à l’étage, dans la chambre de Gohan, les deux membres de la Z-Team pourraient passer aux choses plus pressantes. Charlo annonça tout d’abord qu’il avait fait une nouvelle rencontre pour le groupe, une affirmation qui fit sourire Gohan. Ce dernier était bien heureux de constater que Charlo continuait d’oeuvrer pour le bien du groupe, et ses nombreuses aventures le menait sans doute à rencontre beaucoup plus d’individus que le demi-Saiyan. Il lui rétorqua avec un grand sourire, quoique légèrement angoissé car il se doutait que le pire restait à venir.

« C’est super ça ! J’ai moi-même rencontré une grande et valeureuse guerrière. Les choses avancent mine de rien. »

Charlo eut une petite hésitation avant de poursuivre. Il mentionna que sa nouvelle recrue était en réalité le Roi de Vegeta. Sachant l’histoire compliqué qui reliait Gohan au reste du peuple Saiyan, le guerrier en tenue verte se sentit obligé de se justifier. Le sourire de l’adolescent se décomposait sur le coup, la nouvelle était amer mais pas nécessairement mauvaise. Si un personnage que Charlo pouvait croire était à la tête du peuple Saiyan, alors il y aurait peut-être du renouveau dans le bon sens. Malheureusement, tout cela n’était rien face à la prochaine révélation du fils d’Aby. Il demanda à sa compagne de lui montrer ce qu’elle avait vu concernant la femme du Roi, ce qui ne manqua d’étonner l’adolescent.

« S’il te plait. »

La timide femme n’osait pas lui prendre la main sans sa permission, ce qu’il trouvait à la fois charmant et mignon. Dans d’autres circonstances, Gohan se serait sans doute posé plus de questions avant de laisser une inconnue le toucher, mais cette personne là était la petite copine de Charlo, et le fils de Gokû avait une confiance presque aveugle en son ami. Il ne se serait pas entouré de quelqu’un de malfaisant et, au pire, il interviendrait très certainement pour aider Gohan dans le cas où cela s’avérerait être un piège, bien qu’il n’y croyait pas du tout.

S'ensuivit une suite d’images au mieux désagréables, au pire rageantes et bouleversantes, et ce à la grande surprise du demi-Saiyan. De ce qu’il comprit, Katsura avait le pouvoir de rentrer dans les pensées des gens et même de leur transmettre des souvenirs, ce qui rendait le partage d’informations beaucoup plus facile et moins prône à l’erreur. Gohan se retrouvait donc spectateur d’une histoire qui concernait la femme de Pythar, le dernier venu dans la Z-Team. La vision contenait son lot d’images écoeurantes, la fille appartenant à un peuple qui sera exterminé par les Saiyans puis servira d’esclave et d’objet pour assouvir tous les désirs de ses maîtres. Gohan serrait des dents, ce genre de visions nauséeuses ne lui plaignaient guère et étaient un dur rappel de la vraie nature des Saiyans, qui dans cette histoire étaient menés par Thalès, un ennemi que l’adolescent ne reconnaissait que trop bien. Seul un jeune Pythar semblait éprouver le moindre sentiment pour la demoiselle et prévoyait de l’épouser, mais son père n’eut aucun scrupule à mettre fin à la vie de son fils désobéissant.

C’était une terrible histoire et une que Gohan n’aurait même pas souhaité à son pire ennemi. Personne ne méritait une vie comme ça. Mais cette histoire qui était déjà suffisamment étrange et dérangeante puis ensuite un tour vers le bizarre. Confrontée à la perte du seul être qui avait daigné lui porter attention, Yuno gagna accès à d’immenses pouvoirs et s’en servit pour… Tuer des innocents ? L’adolescent n’avait aucun mal à croire qu’une telle vie avait surement fait perdre la raison à Yuno mais ce n’était pas pour autant un acte qu’il saurait excuser. Apparemment, tuer suffisamment de gens permettait à la nouvelle déesse de passer dans un autre univers pour essayer de retrouver et de sauver Pythar, avant d’échouer à nouveau et de sacrifier des millions de pauvres âmes.

Gohan était confronté à un terrible choix. Si ils prenaient la décision de partir pour tuer cette Yuno, ils sauveraient possiblement des millions de vie mais comme Charlo le dis lui-même, ils ne vaudraient pas beaucoup plus qu’elle s’ils s’en remettaient à la violence. De plus, une telle issue rendrait probablement Pythar fou de rage et ce serait lui qui pourrais tuer sans scrupule. Il restait un Saiyan, et le fils de Thalès.  D’un autre côté, Gohan ne pourrait jamais se pardonner d’avoir laissé filer une telle menace si jamais elle venait à reprendre ses tueries. Voilà une bien belle impasse.

« L’enfermer ? Cette pauvre fille a déjà vu suffisamment de misère… »

Il était à peu près aussi perdu et confus que Charlo, peut-être plus encore même puisqu’il n’a contrairement a lui jamais pu côtoyer Yuno. Les réponses lui manquaient, mais Gohan était le chef de la Z-Team. Et le plus grand ami de Charlo. Il se refusait de paraître faible aux yeux de son camarade qui était venu chercher de ses conseils. Il regardait le fils de Rycelo d’un air sérieux, au travers des verres de ses lunettes.

« Je pense que la meilleure solution pour le moment, est de s’en remettre à Pythar. »

Pythar était effectivement d’une importance capitale dans cette histoire. Yuno ne perdait la tête que lorsque tombait celle de son amoureux. Il est la seule personne qu’elle écoutera de toute manière, alors il serait inutile d’aller la confronter directement. Même si Gohan n’aimait pas trop ça, il était forcé d’admettre que le fils de Thalès était à peu près le seul maître de la situation.

« Je me fie à toi, Charlo. Tu m’as dis que c’était quelqu’un de confiance et je fais le choix de te croire. Notre seule chance concernant cette issue est d’espérer qu’il saura contrôler Yuno. En passant du temps ensemble dans une société normale, elle apprendra peut-être que chaque vie mérite d’exister, et saura excuser les démons de son passé. »
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6109
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Mar 14 Fév 2017 - 5:05
Charlo espérait du plus profond de son être que son plus fidèle ami serait en mesure de l’aider, que malgré son jeune âge, il serait en mesure de le conseiller sagement sur la situation. Il baisait ses espoirs sur ça, mais il avait de la difficulté à y croire,  s’était une situation très compliqué, où il ne semblait pas y avoir de solution miracle. C’était navrant, mais s’était malheureusement souvent le cas de la réalité, il n’y avait pas toujours une option qui réglait tous les problèmes, et qui mettait tout le monde d’accord, ça il n’y a que dans un monde parfait que ça pouvait exister, et il se trouvait que ce monde n’existait malheureusement pas.

Charlo avait transmis tout ce qu’il savait à son ami, celui-ci lui avait vaguement parlé d’une valeureuse guerrière, mais au dépend de la situation actuelle, le fils de Rycelo n’y avait que porté très peu d’attention. Ce n’est pas que les dires de son ami ne l’intéressait pas, au contraire, il aurait sans doute préféré parler de ça, mais il fallait avoir des priorités, et il se trouve que Yuno en était une.

Sous la demande de son conjoint, Katsura transmis les visions qu’elle possédait au jeune Son Gohan. Le Demi-Sayen s’en voulait beaucoup de faire subir tout ça à sa petite amie, mais s’était nécessaire, elle était très importante dans cette histoire, même si de toutes évidences, elle aurait préféré ne pas en faire partie du tout. C’était compréhensible, mais si elle était là aujourd’hui, c’est parce que le destin l’avait voulu, il ne faisait que suivre son cours. Visiblement, Son Gohan était tout aussi choqué que son ami, la situation lui contraignait. Les paroles de son ami ne faisaient que refléter la réalité auquel il avait déjà accepté de faire face.


‘’Certes, elle pourra devenir une meilleure personne, elle ne commettra sans doute plus d’atrocités, je ne doute pas que Pythar puisse la contrôler, mais ce que je crains, c’est l’éventualité où celui-ci venait à perdre la vie, nous ne pourrions plus rien faire…’’ Il détournait le regard, il n’arrivait pas à regarder Gohan dans les yeux. ‘’Admettons que Pythar resterait en vie, qu’elle ne recommencerait plus, qu’est-ce que nous ferions de ses actes passés ?’’ Il porta sa main dans la poche de son pantalon, il en sortit la Dragon Ball qu’il possédait. ‘’Elle a eu accès à des pouvoirs incommensurables, qu’est-ce qui l’empêchait de se procurer les Dragon Ball et de ramener Pythar à la vie ? Il n’y en avait pas d’où elle venait ? Elle n’a pas parcouru seulement deux ou trois univers.’’

Il commençait doucement à perdre patience, il ne savait pas quoi faire. Il n’avait aucunement le droit de priver Pythar et Yuno de leurs amours, ce serait injuste. Était-il vraiment objectif dans ce débat ? Katsura elle-même avait tué  une innocente récemment, certes, ce n’était pas volontaire, du moins pas totalement, mais était-ce le fait que Charlo l’aime qui avait brouillé son jugement ? Peut-être que pour Yuno aussi ce n’était pas volontaire, elle s’était laissé guider par ses sentiments, mais jusqu’à qu’elle point avait telle le droit de le faire.

‘’Je ne peux que m’imaginer la souffrance qu’elle a vécue, mais autant d’innocents, est-ce qu’elle a vraiment cherché la solution la plus juste ? Ou bien est-ce qu’elle a pris la plus simple ?’’ Il se leva, il n’en pouvait plus d’être assis, il avait toujours la Dragon Ball en main. ‘’Je ne peux pas cautionner autant de victimes innocentes, qu’elles soient de notre univers ou d’un autre. ‘’Il regarda brièvement Katsura, il se doutait bien que ce qu’il disait ne lui plaisait pas. ‘’Malheureusement, je n’ai aucune solution.’’ Il regarda alors la Dragon Ball dans sa main. ‘’Je réunirai les Dragon Ball, et je ramènerai toutes ses victimes.’’

Voilà un objectif qui n’était pas à prendre à la légère. Il ne savait pas comment Yuno pouvait laver ses pêchés, alors il le ferait à sa place, il en prendrait la responsabilité. C’était l’unique moyen pour lui de la pardonner, mais il devrait parler à Pythar, mais aussi à Yuno. Il exigerait qu’elle s’excuse pour tout ce qu’elle avait fait, qu’elle comprenne, et que jamais elle ne réitère. Il faudrait aussi qu’elle accepte d’être soigné, qu’elle était malade, qu’elle l’accepte ou non. Dans le cas contraire, Charlo se devrait d’être impartial, et il mettrait fin à ses jours. Il avait une solution, mais si Yuno venait à recommencer, le Demi-Sayen l’éliminerait, elle était dangereuse, s’était une chose évidente, elle n’aurait pas d’autres chances.
Le guerrier rangea ensuite sa Dragon Ball en sureté, sa décision devait avoir rassuré sa compagne ainsi que son ami. Il regarda alors par la fenêtre, et une pensée lui traversa alors l’esprit. Ses pupilles se dilatèrent et il trembla légèrement. Il se tourna lentement vers son ami.


‘’Si cette Yuno ne vient pas de notre univers, se pourrait-il qu’une Yuno vienne du notre ?’’ Voilà une pensée qui ne présageait rien de bon.‘’ La Yuno qui est avec Pythar ne voudrait-elle pas éliminé toute concurrence ? Et la Yuno de notre monde, est-elle destiné à Pythar ? N’aurait-elle pas accès aux mêmes pouvoirs si elle voyait Pythar avec une autre ?’’

Voilà qui était bien compliqué, tout ça  était bien trop compliqué pour le guerrier, il aurait bien voulu trouvé la Yuno de ce monde, mais il n’avait aucun moyen de la trouver. Il aurait voulu l’influencer et faire en sorte qu’elle ne rencontre jamais Pythar. Et si elle était aussi maltraitée comme son homologue, ne serait-il pas le temps de la sauver, les déplacements dans les univers étaient visiblement quelques choses qui pouvaient engendrer beaucoup de conséquences.

‘’Je ne peux qu’espérer que Yuno… ne veut pas de mal à Yuno.’’

Il soupira, il ne pouvait plus rien faire, le destin était déjà sans doute tracé. Il regarda Katsura dans les yeux et lui prit la main.

‘’Rassure toi, tant et aussi longtemps que Yuno ne fais rien de mal dans ce monde, il ne lui arrivera rien.’’



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Ven 17 Fév 2017 - 12:54
De toute évidence, Kotonoha ne se sentait pas à l'aise. Il était déjà facile de base de constater qu'elle n'était pas dans son assiette, et d'autant moins confronter à cette situation qui la mettait dans une impasse certaine. Chacun avait son avis à ce sujet et c'était normal, " la pensée universelle" n'existe pas. Nos avis dépendent toujours de notre vécu et de notre conception des choses, de ce qui est juste ou non, et d'une rétrospective sur nous-même: serions-nous capable de faire nous aussi cela ? Essayer de se projeter à la place de quelqu'un n'est pas évident, d'autant plus que l'on a pas vécu à la place de ce quelqu'un, ce qui rend la tâche plus dure à accomplir. Tout jugement n'est que faussé, partant de ce fait. Le plus gênant ici était, qu'en plus, Kotonoha avait elle-même mi fin aux jours d'une des filles de sa classe sans être consciente de son potentiel - et du fait qu'elle le faisait vraiment. Katsura avait eut un moment d'absence, comme si quelque chose de plus fort qu'elle se servait de ses pouvoirs pour agir à sa place. Le pire dans toute cette histoire est le fait qu'elle ne ressentait ni regret ni réelle culpabilité au fond de son coeur pour les actes qu'elle avait commis malgré elle. C'était surtout cela qui l'avait touché et l'avait fait fondre en larmes: le fait de ne rien pouvoir ressentir face à quelque chose d'aussi horrible - et surtout quelque chose qu'elle n'aurait jamais commandité d'elle-même.

Alors la véritable question était là: est-ce que, oui en effet, Kotonoha ne serait pas capable de faire la même chose ? Un jour, peut-être à plus petite échelle, par exemple. Et même à plus large échelle: l'auriez-vous fait à la place de Yuno ? La seule personne dans ce monde merdique où vous avez été esclave - traité comme un moins que rien, battu, violé, humilié - qui vous aime meurt sous vos yeux. Tout s'écroule. Vous obtenez des pouvoirs sorti de je ne sais quelle humilité de la part du destin ou d'un dieu qui vous permettent de retrouver la personne qui vous aime... sérieusement, c'est l'un des plus gros troll qui puisse exister - notamment quand ça recommence à chaque fois que l'être aimé meurt. Ce petit manège a de quoi rendre fou n'importe qui, aussi sain d'esprit ou de bonne volonté puisse être cette personne de base. Revivre continuellement le centre de nos angoisses et de notre souffrance nous pousse logiquement vers une certaine folie. Nos valeurs et nos sentiments finissent tellement bafoués qu'on ne sait même plus où regarder pour jauger ce qui est juste, ou non, ce qui est bien ou mal. Tout cela aussi, vous le savez, n'est qu'une question d'interprétation par rapport à nos propres expériences de vie.

Trop de questions sans réponse en cet instant. Kotonoha, la tête baissée et le teint encore plus pâle que d'habitude fixait le sol. Ce n'était pas rare de la voir dans ses postures habituelles, soumise et inoffensive - c'est ce qui d'ailleurs donnait envie aux gens de venir l'embêter, que ça soit à l'école, ou des vieux pervers dans le tram. Cette dernière entendait Charlo exprimer ses inquiétudes: tout ce qu'il disait là était des questions intéressantes à soulever, mais.. comment répondre face à cela ? En effet on ne peut pas prédire ce qui allait se passer, et dans tous les cas, pour l'instant Yuno semblait aussi agressive que Katsura. Il valait mieux la laisser tranquille de l'avis de la jeune écolière.. elle avait peur de Yuno dans un certain sens, mais aussi de Pythar et de ce que cela pourrait engendrer si son nouvel allié touchait à sa copine. Cela n'engendrerait que des problèmes et des divisions au sein de l'amitié naissante entre Pythar et Charlo, qui n'aurait donc pas durer longtemps. Il valait mieux qu'ils se concentrent sur les vrais menaces qui planent sur la planète et la galaxie actuellement... du moins c'était ce que Kotonoha pensait au fond d'elle - et puis, elle se sentait toujours coupable d'avoir vu tout ça alors que ça ne la concerne en aucun cas.

- J-je.. j'ai vu dans sa mémoire... les univers où elle a été auparavant ils... ils étaient tous très semblable, et... elle s'est retrouvée perdue en arrivant ici... parce que forcement, tout est très différent de ce qu'elle a connu avant... Katsura avait relever un peu la tête pour s'exprimer, mais son regard était toujours plonger en direction du sol. Ce que je veux dire.. c'est qu'ici il y aura certainement une.. ou plusieurs personnes capable d-de l'arrêter si le besoin se fait sentir.. j-je pense qu'il n'est pas nécessaire d-de s'acharner sur elle p-pour l'instant...

Elle déglutit difficilement: elle savait que Yuno allait tuer son double de ce monde. Elle l'avait vu le faire.. dans tous les autres univers, pour éliminer la propre concurrence qu'elle pouvait représenter pour elle-même - phrase et concept que les simples d'esprits ne seront pas capable de comprendre. Katsura ne voulait pas envenimer la situation en apportant une confirmation aux craintes de son petit-ami à ce sujet: elle en avait déjà assez fait, de son avis. Kotonoha se sentait déjà suffisamment mal par rapport au fait qu'elle voyait involontairement les souvenirs des autres en ayant un contacte physique avec eux... cette dernière ne voulait pas d'avantage "casser du sucre" sur le dos de la petite copine de Pythar, qui en plus avait été sympathique avec elle. L'écolière pensait que Yuno perdait la boule seulement quand elle perdait Pythar, comme une malédiction, et que jusque là, c'était une fille gentille... qui tuait son double dans ce monde pour éviter que ce dit double ne sème la pagaille. Du moins, c'était Katsura, toute gentille comme elle est, qui croyait cela.

Charlo avait rassuré Katsura en la prenant par la main. Il la regardait dans les yeux et elle fit de même par politesse. Cette dernière rougissait continuellement et cela s'accentua forcément quand son petit-ami la toucha. Cette dernière acquiesça et lui accorda un petit sourire, tout de même assez triste. Cette dernière fit une petite caresse avec son pouce sur le dos de la main de Charlo, avant de retirer sa main de son étreinte.

Kotonoha essaya de remettre dans l'ordre les souvenirs qu'elle avait vu sur Gohan en le touchant, sinon cela lui provoquait de sacré mal de tête et des nausées. Si son "moi intérieur" restait embrouiller parce qu'elle ne voulait pas voir en détail les souvenirs de quelqu'un, cela finissait par lui emmêler l'esprit. Cette dernière essayait de survoler au maximum les souvenirs du jeune homme pour ne pas se mêler de ses affaires, juste remettre tout cela dans l'ordre et le laisser dans un coin lointain de son cerveau. Cependant, quelque chose fit tilté Katsura.. cette femme aux cheveux blonds et court, l'air froid et pourtant sympathique... une carrure élancée de guerrière, des yeux de prédateur pourtant si doux... cette femme était connue dans le coin ! Et Gohan avait glisser tout à l'heure qu'il avait fait la rencontre d'une combattante ayant une certaine renommée.. et c'était elle. Kotonoha ne regarda pas les autres souvenirs de Gohan en détail, ou même ce qu'il avait pu dire à Claire, elle arrêta les souvenirs du garçon sur cette femme juste pour être certaine qu'il s'agissait d'elle.

- T-tu la connais.. enfin j-je veux dire... ! Je suis d-d-désolée ! Quand je t-touche quelqu'un... je vois la plupart de ses souvenirs... mais j'ai fait en sorte de ne rien regarder dans les d-détails, p-promis ! ... Je l'ai juste reconnue.... la dame aux cheveux blonds... c-c'est une amie de mon oncle Darcia.. Enfin, elle a été beaucoup présente s-sur Satan-City p-pendant environ une année... elle.. a aidé dans de n-nombreuses associations, chez les militaires.. e-elle donnait des cours dans certains d-dojo e-et parfois c-celui où je vais... je ne la connais que de vue m-mais c'est grâce à elle que je sais m-montrer aux autres les .. souvenirs.. que je vois.. parce qu'elle s-sait faire ça, elle aussi... c-c'est une femme i-intimidante mais elle est gentille...elle a l'air curieuse de t-tout.. elle a même prit des cours de f-forge quand elle sé-séjournait dans la ville.. p-pour une guerrière qui s-semble forte, elle a l'aire de se p-préoccuper des autres..

Kotonoha n'avait pas fini de bégayer: au moins elle avait osé s'exprimer et relancer ce sujet. Cela allait peut-être pouvoir faire en sorte que "tout le monde passe à autre chose" pour un moment.. parler de Yuno commençait à sérieusement la pesé, ce qui était bien normal, surtout lorsqu'on se considère coupable.
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Lun 20 Fév 2017 - 21:38


Gohan avait fait de son mieux pour essayer de répondre aux espérances de son ami. Ils se connaissaient depuis fort longtemps et même si Charlo était le plus âgé des deux, le guerrier aux habits verts a toujours eu une sorte d’admiration pour l’adolescent qui depuis son plus jeune âge se battait pour la justice. Gohan de son côté voyait Charlo comme un véritable frère qu’il ne voulait absolument pas décevoir. Il voulait toujours paraître à la hauteur et capable de gérer n’importe quel problème, mais malheureusement c’était bien évidemment loin d’être le cas.  La situation de Yuno était bien particulière, une qui ne ressemblait en rien à ce que Gohan avait déjà pu vivre, sinon en un point; il avait ici une fois de plus à prendre la décision de tuer par prévention du pire. C’était un écho à son aventure contre Cell, où là encore il avait refusé de tuer un monstre clairement machiavélique.

Il se retrouvait ici confronté au même genre de choix, mais c’était dans sa nature de penser qu’il existait du bon en chaque être vivant. Surtout Yuno, qui n’était pas mauvaise par nature mais qui a été façonnée en machine à tuer par sa triste vie. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne pensait la même chose que Charlo. Le fils de Gokû s’en voulait par moments de réfléchir de la sorte; il n’y avait rien qui ne saurait excuser les actes de Yuno mais en même temps, il restait convaincu qu’en prenant les bonnes dispositions, il n’y aurait pas raison de la tuer. En réalité, à ce problème il n’existait pour le moment qu’une seule solution aux yeux de Gohan, et c’était bien l’objet que son ami sortit de sa poche. Un objet qui parut tout de suite familier aux yeux du demi-Saiyan, une boule de cristal orange décorée de trois étoiles rouges. Il n’était pas surpris que Charlo soit au courant de la légende des Dragon Balls, mais l’était beaucoup plus de voir qu’il en possédait une.

« Charlo… Je vais tout faire pour t’aider. »

Le garçon était heureux de voir que c’était la décision qu’avait pris son ami. Bien que cela ne l’étonnait pas non plus énormément. Il savait Charlo au coeur pur et le voir partir en quête des boules de cristal dans un but aussi altruiste lui faisait chaud au coeur, car c’était typiquement le genre de choses pour lesquelles Son Gokû se battaient et le genre d’attitude que Gohan essayait tant bien que mal de représenter dans la Z-Team. Le lycéen se levait du lit et déposait sa main sur l’épaule de son camarade. Malgré la gravité de la situation, il n’avait aucun mal à sourire à son ami car le fils de Rycelo représentait tout ce pourquoi la Z-Team existait et il venait bien de la prouver ici-même en prenant une telle décision.

« Merci, Charlo. »

Le combattant à la tenue verte évoqua la possibilité qu’il existe présentement deux Yuno dans cet univers, ce qui était bien probable si celle qui était actuellement avec Pythar venait bien d’un autre univers. Concernant cette deuxième Yuno, les alternatives étaient nombreuses. Non seulement l’actuelle femme de Pythar pourrait essayer de la tuer, mais il se pourrait également qu’elle ne meure sous la maltraitance de ses maîtres sans jamais pouvoir manifester ses pouvoirs. Malheureusement, il n’y avait aucun moyen pour les deux guerriers de pouvoir trouver cette nouvelle Yuno. Là encore, leur seule chance était d’espérer que la fille aux cheveux roses soit suffisamment occupée avec Pythar pour oublier l'existence de sa potentielle concurrente.

« C’est effectivement une possibilité que l’on ne peut pas écarter. »

Katsura mentionna soudainement Claire, ce qui ne manqua de surprendre le demi-Saiyan étant donné qu’il n’avait parlé de la blonde que par de très vagues termes. La copine de Charlo s’excusait en expliquant qu’elle avait un pouvoir sur lequel elle n’avait pas toujours la main. Par chance, Gohan n’avait absolument rien à lui cacher.

« Ne t’en fais pas, je ne t’en veux pas. »

Affirmait-il d’un sourire réconfortant. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que toute cette histoire avec Yuno l’avait fortement perturbée, et sans doute ressentait-elle de la culpabilité parce qu’elle en était plus ou moins indirectement la cause. Gohan voyait bien que la jeune femme ne se sentait pas bien, la pauvre petite était pâle et s’exprimait difficilement. Malgré la gravité du cas de Yuno, le lycéen compris qu’il valait mieux parler d’autre chose pour le moment, d’autant plus que Charlo semblait avoir déjà pris sa décision à ce sujet et s’en était une que Gohan pouvait respecter.

Gohan lui demanderai bien de simplement transmettre ses souvenirs de Claire à Charlo, mais il avait cru remarquer qu’il s’agissait d’un don dont la jeune femme n’aimait guère faire usage. Son caractère honnête et son éducation rendaient pour elle très désagréable l’idée d’entrer dans la tête et les souvenirs des gens, certainement à son insu et sans l’autorisation d’autrui. Un pouvoir que beaucoup convoitaient mais qui à ses yeux s’apparentait plus à un fardeau. Ils n’avaient pour le moment parlé que de Yuno mais le lycéen n’osait pas non plus imaginer les terribles images que Katsura avait dû voir grâce à son don, des images qui n’intéressaient pas uniquement la fille aux cheveux roses.

« Tu sais, maintenant que j’y pense… Le garçon amenait sa main au menton, l’air pensif. Il n’avait jamais fait la relation, mais c’était vrai que Claire était, ou en tout cas avait été en un temps largement populaire à Satan-City, particulièrement grâce à tous ses efforts concernant certains travaux d’intérêts généraux. C’est que l’adolescent n’avait pas pour habitude de beaucoup se rendre en ville en dehors des cours, alors certaines informations prenaient parfois du temps à lui parvenir. Sans compter que les agissements de Claire datent d’une période où Gohan n’était simplement pas encore inscrit au lycée. C’est vrai que j’ai déjà entendu parler d’elle à la télévision. Darcia aussi d’ailleurs. Il paraît que c’est un grand businessman, son nom circule beaucoup en ville. »

Entendre que Claire avait tant fait pour aider à la reconstruction de la ville et la formation des militaires confortait Gohan dans sa décision de l’inviter à rejoindre la Z-Team. Avoir l’avis d’un tiers qui lui aussi paraissait l’apprécier était la bienvenue. Le garçon se retournait vers Charlo, le regardant d’un air plus sérieux.

« Charlo. Si tu veux retrouver les Dragon Balls, je pense que la meilleure chose à faire serait de passer à Capsule Corporation voir Bulma. Elle a créé un radar capable de détecter les boules, avec un peu de chance, elle devrait encore l’avoir. »

Il s’approchait de son ami jusqu’à se retrouver très proche de lui. Il voulait lui glisser quelques mots en voix basse, mais n’osait pas demander à Katsura de sortir, ni de demander à Charlo de le suivre hors de la chambre.

« Juste… Si tu décide d’aller voir Pythar. Il soupirait, pas très fier de ce qu’il s'apprêtait à dire. Je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure chose de lui parler de cette histoire. Enfin, j’imagine que tu sais mieux que moi comment il va réagir, donc libre à toi de le faire… »

L’adolescent se retournait vers Katsura, regardant les deux amoureux. Il ne tenait pas vraiment à continuer de discuter de Pythar et de Yuno. Charlo avait déjà pris sa décision et c’était très bien comme ça. Mais plus encore, Gohan ne voulait surtout pas impliquer la jeune femme aux longs cheveux dans cette histoire encore plus qu’elle ne l’était déjà. La pauvre avait déjà perdu de ses couleurs et d’inquiétantes difficultés à parler. Il espérait qu’elle arriverait à se ressourcer après tout ça.

« Vous devez avoir faim. Je vais vous chercher à boire et à manger. Katsura-san, fais comme chez toi. Et n’hésite pas à utiliser la salle de bain. »
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6109
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Ven 24 Fév 2017 - 19:37
La conclusion de cette conversation serait d’une grande importance dans l’avenir des trois protagonistes qui étaient présents dans la chambre du jeune Son Gohan. Il y avait une tension dans la pièce, tous n’avaient pas le même point de vue sur la personne qu’était Yuno Gasai. Tous ne le démontraient pas, mais Charlo pouvait clairement le ressentir dans l’énergie que chacun émanait. Il savait donc que Katsura n’appuyait pas parfaitement ce que Gohan et son petit ami pouvait penser de la femme de Pythar. Le Demi-Sayen n’en était pas particulièrement surpris, il l’avait bien remarqué dans la salle d’esprit et du temps. Surtout, il n’oubliait pas ce que Katsura pouvait avoir fait à son lycée, lorsqu’elle avait littéralement explosé la jeune fille qui avait embrassé Charlo.  Le guerrier ne pouvait se résoudre à parler de ça à son ami, il craignait sa réaction. Katsura avait un pouvoir dangereux, ça s’était quelque chose d’indéniable, mais Charlo croyait dur comme fer qu’il saurait la contrôler. Il ne serait sans doute pas capable de faire disparaître ce pouvoir, cette malédiction, mais un jour, Katsura pourra peut-être le canaliser et le maîtriser, m’enfin.

Le bras droit de la Z-Team avait donc pris sa décision, les Dragon Ball. Il les trouverait et ramènerait à la vie tous ceux que Yuno avait pu exterminer dans le passé. Par contre, il faudrait qu’elle paie de ses actes, qu’elle les comprenne et qu’elle se fasse soigner, car un traumatisme peut se soigner, surtout si Pythar était à ses côtés. Mais bref, ce ne serait pas fait dans l’immédiat, Charlo devait d’abord trouver les Dragon Ball et surtout espérer que Yuno ne perpétue aucun massacre et que donc le Roi de Végéta ne meurt pas.

Son Gohan semblait d’ailleurs d’accord avec la décision de son ami, en fait, ça ne devait pas l’étonner, il connaissait Charlo depuis longtemps maintenant, il savait que ses intentions étaient les meilleures. Son Gohan serait d’une grande aide dans la chasse aux orbes à souhait, mais le fils de Rycelo préférait ne pas le mêler à ça. Le jeune lycéen qu’il était devenu possédait un énorme potentiel au niveau de la puissance, mais il avait aussi un avenir prometteur qui pouvait s’offrir à lui. Charlo était très hésitant sur point, mais il préféra ne pas en parler pour l’instant. Il parla cependant de l’éventualité comme quoi Yuno pourrait avoir un homologue dans ce monde, mais le sujet fut rapidement balayé alors que Katsura semblait comprendre quelque chose en lien avec les souvenirs de Gohan. Les deux lycéens échangèrent alors quelques dialogues, Charlo était assez perdu.


‘’Je ne comprends rien…’’

Tous ce qu’il avait pu comprendre, c’est que les deux individus avaient une connaissance en commun, et qu’en plus cette connaissance était quelqu’un que Darcia connaissait. Le Demi-Sayen avait déjà rencontré Darcia, donc il savait qui il était, mais sans plus. Il avait donc porté sa main derrière sa tête comme il avait pris l’habitude de le faire en souriant bêtement. Son Gohan regarda de nouveau son ami plus sérieusement, celui-ci prit à son tour un regard plus sérieux.

‘’J’irai aussitôt que j’en aurai la possibilité.’’

Charlo n’avait rencontré Bulma que deux ou trois fois, et ce fut très brièvement. C’est elle qui lui avait montré le QG de la Z-Team, qu’elle avait d’ailleurs construit. Elle était un génie, s’était évident. Si elle avait en plus créé un radar permettant de repérer les Dragon Balls, ça l’arrangeaient bien. La tâche serait plus simple, il espérait seulement que ce ne soit pas des individus malveillants et trop puissants qui les possèderaient.

Son Gohan vint ensuite chuchoter quelque chose à l’oreille de son ami. Il avait raison. Charlo se contenta de hocher la tête pour lui montrer son approbation. Il le savait très bien, Pythar était aveuglé par l’amour, et il ne serait pas en mesure de lui ouvrir les yeux sur la situation, il valait donc mieux les laisser tranquille pour l’instant. Il valait mieux cesser de parler de Yuno et Pythar maintenant, le sujet était clos pour l’instant.
Son ami était parti chercher à manger, Charlo n’avait pas particulièrement faim vu la situation, mais il restait un Saiyan, la nourriture passait toujours pour lui, ou presque.  Il regarda alors Katsura d’un air songeur.


‘’Tu ne vois pas de soucis à ce qu’on s’arrête à Capsule Corp plus tard ?’’ Il afficha un air plus souriant pour poursuivre. ‘’Je pourrai peut-être rencontrer ta famille ensuite ?’'

Le Demi-Saiyan savait qu’il pouvait encore passer du temps avec elle, son interruption de cours n’était pas encore terminé, ça lui ferait sans doute plaisir de savoir que le garçon était ouvert à l’idée de rencontrer sa famille.



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Sam 25 Fév 2017 - 16:54
Katsura était toujours "pâlotte". Cette dernière ne pouvait que se sentir mal d'être là, de constater toutes ces discussions autours de Yuno, de " ce qu'on devait faire d'elle". C'était ignoble de se dire qu'on est à l'origine d'une remise en question de si quelqu'un " doit mourir ou non". Kotonoha ne savait plus trop où se mettre, heureusement voir les images de Claire dans l'esprit de Gohan lui avait permis de changer un peu de sujet, et de s'exprimer sur cela.. même si ce fut de façon très maladroite, puisqu'elle bégayait. Cette dernière bégayait assez souvent à cause de sa timidité, mais de façon plus ou moins prononcé, et là c'était plus exagéré que d'habitude. L'écolière ne se sentait toujours pas à son aise, l'atmosphère lui semblait tendu de son point de vue à cause d'elle... de ce pouvoir ignoble qui maintes fois l'avait conduite à voir des choses qu'elle n'aurait pas dû, dans la tête et les souvenirs des autres. C'est comme ça qu'une fois d'ailleurs, elle avait vu dans les pensées d'un business-man travaillant avec Darcia qu'il s'imaginait faire des trucs dégueulasses avec Katsura. Cette dernière s'était mise à pleurer, gêner, alors que Darcia avait comprit qu'elle avait vu quelque chose de troublant en serrant la main de ce type... et lorsque sa nièce lui avait avoué, son oncle avait tuer cet homme. Katsura s'en voulait énormément aussi, même si ce type avait eut des pensées dégoûtantes lui ayant traversé l'esprit en la voyant, devait-il vraiment mourir pour ça ? Cela l'avait déjà pas mal traumatisé, car c'était encore de sa faute, à cause de son don.

Heureusement, Gohan était quelqu'un de respectable ET de respectueux. Il n'en voulait pas à Katsura, malgré le fait qu'elle ait pu voir des souvenirs personnels lui appartenant. Cette dernière avait fait son maximum pour ne rien regarder, mais la carrure de cette guerrière étrange lui avait taper dans l'oeil. Le pauvre Charlo qui ne l'avait jamais vu ne comprenait pas, alors Kotonoha commença à se morfondre en excuses auprès de son petit-ami, parce qu'ils ne l'avaient pas vraiment "inclus" dans la discussion. Cette dernière comptait bien lui montrer un de ses souvenirs concernant Claire, pour lui montrer l'apparence de cette dame singulière. En attendant, la jeune fille remarqua que Gohan avait baisser d'un ton en s'approchant de Charlo, cette dernière fit mine que rien et regarda ailleurs, afin de ne pas épier leur discussion "secrète". Kotonoha ne voulait pas paraître indiscrète, et ils avaient certainement des choses privé à ce dire, surtout qu'ils semblaient ne pas s'être vu depuis un moment... alors Katsura s'éloigna un peu le temps que Gohan dise ce qu'il voulait dire à Charlo, gênée. Elle ne voulait pas être un fardeau d'autant plus dur que sa présence ici était "imposée" en quelque sorte car elle était la petite-amie de Charlo.

- M-merci.. c'est v-vraiment très g-gentil !

Dit-elle en s'inclinant légèrement pour remercier Gohan après ses dires qui étaient destiné à Charlo et sa copine. Cette dernière le trouvait très chaleureux et accueillant, elle avait l'impression de se retrouver chez de la famille. Cette dernière, très discrète, n'osait cependant pas trop se mouvoir, regarder ou fouiller quoi que ce soit: une chambre, ça reste quand même personnel.

Charlo s'adressa à elle. Cette dernière se retourna doucement vers lui et se rapprocha de nouveau de son amoureux... Il avait parlé de rencontrer sa famille. Cette dernière, qui avait reprit un peu de couleurs entre temps, redevint pâle, et rouge au niveau des joues. Elle commença à stresser énormément intérieurement et c'était normal: non seulement elle n'avait jamais emmené de garçon chez elle, mais en plus cette dernière avait peur que Charlo ne se sente pas à l'aise. Parce que lui avait souffert du fait de perdre sa famille, alors que Kotonoha avait la chance de les avoir, et elle vivait dans une famille vraiment au top. Ils étaient vraiment gentil, en plus d'être à l'aise financièrement. Elle avait peur de plusieurs choses, mais surtout de mettre Charlo mal à l'aise. Cependant elle ne pouvait pas refuser, c'était un rêve même qu'il veuille vraiment, de lui-même, les voir.

- Pas de s-soucis pour Capsule Corp ! Et, *hem*... J-je serais très.. très contente de te p-présenter à ma famille... I-ils vont t'adorer ! Elle lui adressa un sourire gentillet, puis posa sa main sur celle de Charlo. Je ... v-vais te montrer la personne d-dont nous parlions..

Katsura regarda Charlo dans les yeux, et ce dernier se retrouva plonger dans un souvenir de Kotonoha. Cette dernière attendait à l'entrée d'un dojo, aux côtés de Darcia. Une femme donnait des cours à l'épée. Ils s'approchèrent entre deux temps de démonstrations, et celle dernière se retourna vers-eux avec une agilité féroce qui avait surpris l'écolière.

La dame abaissa son épée et leur offrit un sourire en reconnaissant Darcia. Par la suite, on les voyait discuter, puis on voyait Claire parler à Kotonoha en lui montrant qu'elle aussi, elle avait un don similaire au sien. Elle lui avait montrer comment montrer ses souvenirs à d'autres personnes.

Une fois le souvenir fini, Kotonoha adressa un sourire à son petit-ami et se contenta de rester à ses côtés, droite comme un i, afin de rester dans le respect le plus total face à leur hôte.
Son Gohan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1469
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Dim 26 Fév 2017 - 21:56


Gohan avait donc quitté sa chambre, se rendant dans la cuisine au rez-de-chaussée afin d’amener à ses invités de quoi se repaître. Comme on était qu’en fin d’après-midi, il n’y avait pas de repas frais de préparé, alors le lycéen se contentait de prendre un assiette et d’y déposer quelques petits gâteaux et biscuits, et il remplit deux verres de jus de fruit. Il retournait ensuite dans sa chambre où ses deux invités l’attendaient patiemment. Il déposait le plat sur son bureau auprès d’eux et leur fit signe de se servir sans plus attendre.

Il avait le coeur un petit peu plus léger désormais, maintenant que Charlo avait prit sa décision. Réunir les Dragon Balls pour sauver tant de vies était de loin la meilleure solution à ce problème qui était apparemment sans issue. Cela semblait être une idée tellement basique, une dont les amis de Gohan avaient très largement eut recours dans le passé, mais que l’adolescent dans son état actuel n’aurait jamais soulevé. Il n’était pas sans savoir que de nombreux groupes et grands guerriers avaient conscience de l’existence des fameuses Dragon Balls et le fils de Son Gokû n’était présentement pas en l’état d’aller affronter les plus grands combattants de l’univers.

L’adolescent savait qu’il ne pouvait pas simplement laisser son ami partir braver tous les dangers pendant qu’il restait chez lui à étudier. Cette histoire de Dragon Balls le concernait tout autant, et malheureusement, cela ne serait qu’une question de temps avant que les guerriers Z ne doivent se battre pour l’une d’entre elles. Charlo s’était désormais fixé pour objectif de prendre sur lui pour réparer les erreurs des autres, une pensée fondamentalement altruiste que Gohan ne pouvait que soutenir. S’il ne pouvait se permettre de quitter sa famille pendant de longues périodes pour partir à l’aventure comme le faisait le fils de Rycelo, il ferait au moins en sorte d’être capable de lui apporter son aide lorsqu’elle se deviendra nécessaire. Charlo vit d’aventures et de combats, il atteindra certainement des sommets dont Gohan ne pourrait même pas rêver, mais il ne serait pas le seul à se battre pour le bien.

« Je vais reprendre l’entraînement…! Dit-il d’un air à la fois satisfait et concerné. Il regardait Charlo d’un sourire suffisant, ses yeux brillant de détermination. Je suis heureux de t’avoir comme ami. Maintenant je veux te rendre fier de m’avoir comme coéquipier. »

Le garçon ne s’était que très rarement battu pour lui-même, ou simplement pour le plaisir d’un bon combat. Dans sa vie, il s’était toujours avec un but. Avec la bonne motivation, il se savait capable d’accomplir de grandes choses, et Charlo venait de lui offrir le meilleur motivateur qui soit; sauver le monde. Retrouver les boules de cristal pour faire revenir des innocents à la vie, cela n’était au final qu’une continuation du combat qu’avait mené Gohan pendant toute sa vie. Cela le rendait presque nostalgique, l’histoire de sa famille et de ses amis étant inextricablement liée aux Dragon Balls. Même si tous ses combats l’avaient privé d’une enfance normale et, d’une manière générale, de la vie normale qu’il aurait souhaité mené, aider et protéger les autres était la seule chose qu’il prisait plus que tout au monde, et il n’avait absolument aucun regret à devoir temporairement mettre de côté sa vie de lycéen pour se battre pour la justice.

Gohan se tourna vers Katsura. C’était décidément une jeune femme très polie et qui correspondait sans doute beaucoup plus aux standards que s'était fixé la mère de Gohan, surtout en comparaison à Videl et son côté garçon manqué. L’adolescent lui pensait que Kotonoha serait exactement le genre de personnes dont Charlo aurait besoin. Son côté timide contrastait bien avec l’extraversion du fils d’Aby et, à moins qu’elle ne soit sensiblement différente au quotidien, Gohan imaginait bien qu’elle était du genre à prendre soin de son compère. Pour Charlo qui n’avait pas beaucoup de famille, avoir quelqu’un auprès de qui il puisse se sentir comme chez lui était capital.

« Décidément, on a de la chance d’avoir un ami comme lui ! Dit Gohan en riant de bon coeur. Prends soin de lui, il le mérite. Enfin, je ne vais pas vous retenir. J’ai encore un petit peu de travail pour ce soir mais dès demain, je passe à l’action. »

Malheureusement, le garçon avait encore des devoir à terminer. Reprendre l’entraînement n’était pas une excuse pour arrêter complètement de travailler, il préparait tout de même son avenir et celui de sa future famille sur le long terme. Et s’il se mettait subitement à ramener de mauvaises notes à la maison, peut importe le destin de l’univers, aucune chance que sa mère ne le laisse encore revoir la lumière du jour en dehors des heures de cours. Il devrait adroitement jongler entre l’école et l’entraînement, ce qui serait probablement son plus grand défi.

L’adolescent laisserait ses invités finir de goûter, puis il les racompagnerai dehors. Charlo et sa compagne avaient sans doute quelque chose de prévu, et ça c’était avant que Gohan ne propose à Charlo de passer par Capsule Corp. Le fils de Son Gokû fit au revoir au couple d’un signe de la main.

« Au revoir Charlo, Katsura-san. Et bon courage ! »


Dernière édition par Son Gohan le Mar 28 Fév 2017 - 4:22, édité 1 fois
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 6109
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Mar 28 Fév 2017 - 3:42
Katsura fut évidemment très contente face à l’idée que Charlo veuille rencontrer ses parents de son propre gré. Bien entendu, comme Katsura l’avait sans doute penser, le Demi-Sayen avait perdu sa famille il y a de ça un long moment maintenant. Il avait bien entendu revu son père en Enfer, et son frère l’avait déjà contacté dans son combat face à Bakou, mais ce n’était pas comme s’ils étaient encore en vie. Et puis, il n’avait finalement jamais pu rencontrer sa mère, elle l’avait mis au monde et était morte deux jours suite à l’accouchement. Malgré tout, le guerrier souhaitait que ces personnes qui devaient être des gens pour qui on peut vouer un grand respect. Il suffisait de voir comme Katsura agissait pour voir qu’elle avait été très bien élevée.

Ainsi, Charlo rendit le sourire que Katsura lui offrait puis tendit sa main vers celle-ci. Une fois de plus, le Demi-Saiyan se sentit transporter, il subissait un peu ce qu’on pourrait appeler une vision partagée. Il avait encore de la difficulté à s’y faire, ça le perturbait à chaque fois. Il se retrouvait donc cette fois à la place de Katsura, à ses côtés, Darcia. Le guerrier put donc voir une femme, qui visiblement avait de l’expérience dans l’art du combat. Il était lui-même un combattant, et il n’avait pas besoin de l’avoir affronté pour voir qu’elle était une puissante guerrière. Le Demi-Saiyan en frissonna. Une fois la vison terminée, il serra ses deux poings et commença à sourire.


‘’Cette Claire, je meurs d’envie de l’affronter !’’

En effet, fidèle à lui-même, il avait envie d’affronter la majorité des gens qu’il estimait comme puissants. Cette femme qui aujourd’hui faisait partie de la même alliance que lui, en faisait partie. Il était toujours en quête de challenge, et en quête de puissance. S’il venait à la combattre ou à s’entraîner avec elle, il pourrait fort possiblement devenir encore un grand plus grand maître d’arts martiaux qu’il ne l’était maintenant. Voilà qui promettait d’être intéressant.

Gohan était finalement revenu, avec de la nourriture en plus. Charlo prit le verre de jus que son ami lui tendait et commença à le boire, il mangea aussi quelques gâteaux. Il pouvait décidément manger dans n’importe quelle situation, mais cette fois, la quantité était tout de même moins élevée qu’a l’habitude. Alors qu’il mangeait, il entendit ce que son ami comptait faire, il prit alors un regard plus sérieux et posa son verre.


‘’Tu sais, tu n’as que 16 ans au final, rien ne t’y oblige.’’ Il afficha ensuite un sourire fier. ‘’Rien ne t’y oblige, mais moi je t’y encourage. Tu m’as beaucoup enseigné sur l’art du combat, et c’est en partie grâce à toi que j’ai pu devenir celui que je suis aujourd’hui.’’ Il prit une pause, regardant par la fenêtre. Il remarqua que s’était au mont Paozu qu’il avait rencontré son ami finalement.‘’Deviens plus fort pour acquérir la paix qui te permettra de devenir un brillant savant. Tu pourras toujours compter sur moi, nos chemins prendront peut-être des chemins différents, mais nos destinés sont liées.’’

Voilà un discours digne du fils de Rycelo, pour qui l’amitié était quelque chose de fondamentalement important. Le fils de Son Goku s’adressa ensuite à Katsura, et les informa qui lui restait encore des choses à faire. De toute façon, Charlo voulait surtout le prévenir pour Yuno, il viendrait sans doute lui rendre visite une prochaine fois. Les trois protagonistes finirent donc de manger et se dirigèrent vers la sortie.

‘’Au revoir Gohan, et merci pour tes conseils, ils me furent utiles.’’Il se retourna alors pour se préparer à partir, puis regarda de nouveau son ami. ‘’La prochaine fois que nous nous verrons j’aurai beaucoup à te dire, j’ai rencontré mon père.’’

Il se retourna ensuite et s’envola, sans doute suivit de Katsura. Il laissa ainsi Gohan qui ne comprenait sans doute pas tout à fait ce qu’il venait d’entendre. Alors que Charlo volait, il se tourna vers sa compagne et se rapprocha d’elle pour qu’elle puisse entendre ce qu’il avait à lui dire.

‘’Je vais me rendre à Capsule Corp, toi va rejoindre tes parents, je viendrai te rejoindre en repérant ton Ki.’’

Avait-il dit avec un sourire sincère. Il l’embrassa alors sur son front et se transforma en Super Saiyan 1. Il était bien plus rapide, il n’aurait donc pas de difficulté à rejoindre Capsule Corp rapidement. Il était plus rapide que la terrienne, ils pourraient donc tous deux gagner du temps si Charlo allait chercher le Dragon Radar seul. Il franchissait les cieux à une vitesse prodigieuse et arriva rapidement devant le grand bâtiment de la famille Brief.



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   Mer 1 Mar 2017 - 21:37
Kotonoha se sentait un peu mieux: d'une part le fait que Gohan soit conciliant et compréhensif lui faisait du bien - malgré ses messes basses avec Charlo - et de l'autre, son petit-ami semblait s'être "calmé" quant à ses envies meurtrière envers Yuno. La jeune femme était troubler d'en être arrivé cependant jusqu'ici, jusqu'à des suppositions de meurtre. Même si elle n'était pas la mieux placer pour donner son avis sur cela - parce que, contre sa volonté, une fille avait périt de sa faute - Katsura était contre toutes pratiques qui faisait du mal aux autres, de nature. Bien entendu, elle savait se raisonner. Il le fallait, il fallait qu'elle puisse se convaincre que dans certains cas, nous n'avons pas d'autres options que de se défendre et de faire du mal aux autres... et certaines personnes le méritent amplement. C'est juste que, de part sa nature bien trop gentille et introvertie, cette dernière ne comprend pas comment on peut vouloir faire du mal à quelqu'un de façon intentionnelle. Cela ne sonne pas logique de son point de vue, de ses ressenties.. pourtant elle sait qu'il y a beaucoup d'espèces, d'être dit "humains" se complaisant dans le fait d'éinfliger souffrance et tourments à autrui. Katsura est cependant une optimiste de nature quant à la condition humaine en générale et préfère voir ainsi qu'espérer qu'il y a du bon en chacun, et que le pardon est toujours la meilleure option.

Grâce à la bonne éducation de Gohan et son amabilité, Charlo comme Katsura se restaurèrent. Cette dernière vu uniquement le jus d'orange, trop gênée d'être déjà " une incruste " ici, et n'ayant pas spécialement faim. Entre les évènements avec cette fille qu'elle avait accidentellement tué et Yuno, ça n'allait pas très fort au niveau moral pour elle. Heureusement, le fait de retrouver sa famille aimante allait la consoler, d'autant plus que Charlo serait là ! Cette dernière avait donc reprit des couleurs et de la joie: il ne fallait pas rester dans un état démoraliser de toute façon, ça nous desservait plus qu'autre chose. La jeune femme avait pu voir son compagnon, entre temps, s'extasier quant au fait de pouvoir affronter la guerrière amie de son oncle - Claire - et également s'échanger de belles paroles avec son ami Gohan. Cela lui faisait plaisir que Charlo soit tout de même bien entouré, malgré le fait qu'il n'ait plus de famille depuis très longtemps.

Gohan était vraiment un ami remarquable et sur qui l'on pouvait visiblement compter. On ne pouvait pas rater le fait que Charlo et lui étaient tout deux des amis fidèles. Ce dernier adressa quelque mot à l'égard du petit ami de Katsura, ce qui la fit rougir lorsqu'il dit qu'il fallait qu'elle prenne soin de lui: c'était là son but le plus précieux, elle vulgaire terrienne sans réelle intérêt ayant la chance d'être aux côtés d'un guerrier de son acabit.

- J-je vais faire tout mon possible p-pour rendre C-Charlo heureux dit-elle en s'inclinant respectueusement comme pour prouver la profondeur de son discours, adressant un sourire à son hôte.

Quelque temps après, il fut l'heure de partir après cette petite visite chez Gohan. En descendant pour sortir, Kotonoha s'inclina pour saluer Chichi. Une fois dehors, sur le pas de la porte, elle salua tout aussi respectueusement Gohan afin de lui véhiculer ses remerciements et son admiration pour sa gentillesse.
La jeune femme suivi Charlo en volant et acquiesça à ses paroles: c'était l'heure de se concentrer pour faire en sorte que la rencontre se passe bien.. il n'y avait pas de raison que ça tourne au vinaigre, mais il fallait que tout soit parfait pour la venue du premier garçon qu'elle ramènerait à la maison !

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Retour de Gohan (privé)   
 
Le Retour de Gohan (privé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Mont Paozu-