Partagez | 
 

 [Entraînement] Torture Blanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
K1-DLY-K0
avatar
Cyborg
Masculin Age : 93
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 279
Bon ou mauvais ? : Meh
Zénies : 6110

Techniques
Techniques illimitées : IEM // Réparation //
Techniques 3/combat : Barrière de Ki // Surcharge
Techniques 1/combat : Atomsk

MessageSujet: [Entraînement] Torture Blanche   Jeu 19 Jan 2017 - 17:09
     A peine Mr. Popo eut-il refermer la porte, que la gravité se fit sentir instantanément, l'air était comme plus lourd, il semblait plus difficile de le respirer. Alors que le cyborg tentait de résister à toutes ces forces qui l'empêchait de bouger, Louise, elle, était complètement écrasé par la force de gravité :

     "...ugh... viiiite... la capsuuuule..."

     "Ah oui oui c'est vrai."


     Kah s'agenouilla à côté de la terrienne, et ouvrit son sac pour chercher une boîte de capsule. L'ayant trouvé, il ouvrit la boîte, pris la grande capsule n°8, et la lança un peu plus loin. Ce n'était même pas une maison, mais un hangar de plusieurs mètres de long, 15 mètres sur 5 mètres, avec une hauteur de 3 mètres. Pas le temps de questionner la richesse de son amie ou de l'utilité d'avoir un appartement quand on a un tel hangar sur soit, il s'agenouilla près de son amie et se dépêcha de l'emmener dans le hangar, non sans moyennant un effort. Il réussit à la mettre sur son dos pour la porter, et s'approcha de la porte du hangar. Il poussa la porte, passa une sorte de sas de sécurité, et passa la deuxième porte. Il découvrit un immense atelier de robotique. Des établis, des bouts de ferrailles, des outils, des bouteilles de bières vides, des plans et toutes sortes de choses dans un bordel sans nom. Sans tergiverser, il se dirigea vers la console de commande proche de l'entrée - alimenté par un générateur de secours -, et modifia la gravité interne à 0.1, augmenta de 300% le taux d'oxygène, et ignifugea aussi l'abri aux températures extérieures.

     Il y eut une étrange sensation. Comme quand on monte une bosse quand on est en voiture. La gravité reprit une force naturelle, l'oxygène semblait enfin entrer dans les poumons, et la température ambiante a finit par se stabiliser. Louise se releva doucement, avec toute la peine du monde.

     "Fiou... j'ai cru mourir... et pourtant, j'ai passé les tests de spationautes ! Enfin bref, pour l'instant, est-ce que tu peux aller dehors pour raccorder l'eau et l'électricité, le temps que je règle le hangar, et que je range ce bordel ? Merci t'es gentil ♥ !"

     Elle était parti au fond du garage. Kah sorti de son côté, et allait pouvoir expérimenter la rude vie dans la SET. Après avoir passé le sas de sécurité, la lourdeur écrasante de l'endroit reprit le dessus. C'était étonnant d'ailleurs, ces 10G n'avait pas l'air d'être si puissant dans ce corps de cyborg. Certes, cela l'entravait, mais un peu comme s'il se déplaçait dans l'eau, Oui, c'est ça, comme si il était continuellement dans une sorte de liquide, ses mouvements sont un peu plus lents, et moins précis. Il tenta de sortir une clope de son paquet, ainsi que son briquet, non sans difficulté. Ses gestes moins précis lui donnait du mal, mais il finit tout de même par en sortir une, et l'approcha de sa bouche. Il essaya d'allumer le briquet, qui ne délivra qu'une toute petite flamme, manque d'oxygène oblige. Il prit une grande bouffée, et se dirigea vers l'arrière du hangar. La tête lui tournait un peu, l'endroit d'un blanc immaculé lui donnait le vertige, et juste voir ce hangar en couleur le rendant heureux. A l'arrière du hangar, il y a des sortes d'opercule rond, l'eau avec un symbole de goutte, un autre d'éclair, et d'autres inutiles ici. Il appuya sur ceux avec un symbole de goutte et un symbole d'éclair. Ceux-ci s'ouvrit, et laissa apparaître des tuyaux et des outils, pour rediriger l'eau et l'électricité utilisable à l'entrée. Il brancha le tuyau de l'eau sur une bouche d'eau, et un fil électrique sur une console, qui cachait un énorme générateur. On pouvait se demander comment ce générateur était arrivé ici, ou même comment se pouvait-il que de l'eau pouvait couler en continu, mais il aurait tout le temps d'y penser pendant le temps qu'il passera ici. En premier lieu, il décida "d'explorer" l'entrée. Il y avait un lit, une sorte de poudre comme seule nourriture, les sanitaires, et donc l'eau et l'électricité. Tout le nécessaire pour un entrainement physique et mental. Enfin bon, c'est pas comme s'il avait besoin de manger, il l'avait vite appris. Toutefois, il a besoin de boire, un peu comme les Nameks, d'après ce que lui avait raconté Dendé. Il reparti vers le devant du hangar pour rentrer. Il traversa le sas, qui régula la gravité et l'oxygène, et entra dans le hangar.

     Louise avait activé l'électricité, ainsi que l'eau. Un espace détente se trouvait à droite, un espace atelier à gauche - là où elle se trouvait -, et le reste au fond. Kah posa son sac à dos sur la droite. Il se dirigea ver sel frigo, et se servi une bière.

     "Ça va, t'es tranquille toi ! Nan nan, je rigole, sers-toi ! Passe-moi en une aussi steuplé !"

     Il suffisait de demander. Kah prit deux bières dans le frigo, et s'approcha de Louise pour lui donner sa bière.

     "Tu fais quoi d'beau ?"

     "Mmh, là... Rien. Je vais me poser dans le canap', et je vais faire des plans je pense. Va t'amuser à t'entrainer si tu veux, pendant ce temps."

     "Mmh, ok, j'y vais. A tout à l'heure !"


     Kah posa sa bière et sorti du hangar. Il allait enfin commencer l'entraînement.
K1-DLY-K0
avatar
Cyborg
Masculin Age : 93
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 279
Bon ou mauvais ? : Meh
Zénies : 6110

Techniques
Techniques illimitées : IEM // Réparation //
Techniques 3/combat : Barrière de Ki // Surcharge
Techniques 1/combat : Atomsk

MessageSujet: Re: [Entraînement] Torture Blanche   Ven 20 Jan 2017 - 21:13
Le silence. Ça lui rappelait de mauvais souvenirs. C'est peut-être pour ça qu'il préférait le bruit constant de la ville, comme une sorte de veilleuse sonore. Ou peut-être aimait-il simplement ça ? Après tout, la réponse la plus simple est parfois la bonne. C'est vrai, il y a pas forcément de raison à tout. Enfin, si, il y en a, mais pas forcément de manière consciente. Après tout, les choses sont déjà écrite par avance, la notion de conscient ou non ne change rien au fait qu'il soit possible de le faire ou pas. Ce qui voudrait dire que nos choix sont déjà définis ? Que nous ne sommes finalement libre de rien ? Que la liberté n'est qu'une sensation créé par notre conscience de parce ce que nous ne savons pas ?

     C'est fou comme on réfléchit quand on n'a rien d'autre à faire, à part marcher dans cette immensité blanche et étouffante. En fait, si il faisait ça, c'était surtout pour s'habituer à l'environnement. Après quelques heures, il avait eut quelques vertiges, ainsi que des hallucinations visuelles et auditives. Combien de temps c'était déroulé ? Il ne sait pas, il avait l'impression que ça faisait des jours qu'il marchait, ce qui pourrait être possible, puisqu'il ne fatigue jamais, ni n'a jamais faim, il n'a pas besoin de dormir, ni de manger, puisque c'est un cyborg. Bon, il est temps de rentrer voir Louise.

     Il s'engouffra dans le sas pour rentrer dans le hangar. Louise était sur son établi, dans une tenue de mécanicienne rempli de cambouis, trop occupée à souder des bouts de ferrailles entre eux pour voir Kah entrer. Il alla se servir à boire, quand Louise l'interpella :

     "Eh ben ça fait deux jours que t'étais dehors ! Tu fais une pause ?"

     "Ouais, je viens chercher à boire. T'as pas quelque chose qui pourrait résister à la gravité au dehors ? Genre, une radio pour de la musique, ou quelque chose, histoire de faire un bruit de fond ?"

     "Héhé, tu crois que je faisais quoi pendant tout ce temps ? Je t'ai fait une radio qui résiste à la gravité et à la température, tu n'auras qu'à la brancher au générateur avec une rallonge. J'ai mis une mémoire intégrée avec pleins de musiques, et de podcasts, tout ça, tout ça. Elle est juste là, va t'éclater !"


     Elle pointa du doigt le canapé. La radio était au pied de celui-ci.. Kah l'emmena, et sorti au dehors. Une fois au dehors, il le brancha au générateur de l'entrée, et utilisa une rallonge pour le poser plus loin sur le sol de l'immensité blanche. Il trouva non loin de l'entrée des objets utilisés pour l'entrainement, des sortes de petites machines volantes, des petits drones, et qui tirent des lasers. Parfait pour un entraînement d'esquive.

     Il en emporta cinq d'entre eux, et les activa, un peu plus loin. Il se mirent à vibrer, leurs hélices tournèrent, et ils s'envolèrent tous les cinq à quelques mètres. Il tournait autour de Kah, qui se préparait à devoir esquiver leurs attaques. Le premier d'entre eux lança son laser, suivit par les autres. Kah les esquiva facilement pour le début, mais le rythme s'accéléra, et rapidement, une des machines le frappa. Les rayons n'étaient pas vraiment des rayons, c'était plutôt des faisceaux lumineux. Des lasers, donc aucun mal à avoir. Les salves de rayons s'arrêtèrent.

     *ENTRAINEMENT TERMINÉ. VOULEZ-VOUS RECOMMENCEZ ?*

     "Euh, oui ?"

     Les drones recommencèrent à tirer leurs faisceaux lumineux vers Kah. Au fur et à mesure que l'entraînement avancé, au fur et à mesure de ses échecs, il y mettait de moins en moins d'effort. Il faut dire que sans risque, Kah perdait sa motivation a petit feu.

     *NOUS DÉTECTONS UN MANQUE DE MOTIVATION. DEVONS-NOUS UTILISER LES LASERS ?*

     "Oui, pourquoi pas !"

     Le premier drone tirait le premier laser, qui toucha Kah en plein dans l'épaule. Cela ne l'avait pas transpercé, mais il lui fit ressentir une grande douleur, comme un taser, ce qui paralysant un instant le cyborg. Il s'appliquait alors pour esquiver les rayons, et s'y appliquait consciencieusement. La forte gravité, le manque d'oxygène, et la température changeante n'aidait en rien, mais c'était le parfait entrainement pour aiguiser ses sens. Au rythme de la musique de la radio et des tirs de rayons, il s'habituait de plus en plus à cet exercice.

     A partir de là, il s'entraina pendant deux semaines complètes à ce petit exercice, douze heures par jour pour être exact. Le reste du temps, il révisait sa bio-technologie, et Louise lui apprenait quelques petites astuces, en plus de lui montrer des techniques de mécaniques, pour qu'il puisse s'auto-upgrader, ainsi que de réparer ses plus grosses blessures pour plus tard.

     Après ces deux intenses semaines, Kah changea de technique. Il chercha un peu plus de drones lasers, ainsi que des mannequins fixes contre lesquels on est sensés s'entrainer pour le corps à corps. Il réactiva les drones, tout en s'entrainer aux coups de poings et coups de pieds sur ces pauvres mannequins qui n'avait rien demandés. L'entraînement ne faisait que commencer.
K1-DLY-K0
avatar
Cyborg
Masculin Age : 93
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 279
Bon ou mauvais ? : Meh
Zénies : 6110

Techniques
Techniques illimitées : IEM // Réparation //
Techniques 3/combat : Barrière de Ki // Surcharge
Techniques 1/combat : Atomsk

MessageSujet: Re: [Entraînement] Torture Blanche   Dim 22 Jan 2017 - 0:04
     Coup de Poing. Coup de Pied. Esquive sur la gauche. Coup de pied. Saut. Baisse la tête. Coup de poing. Esquive à droite. Coup de-AAAAaaagh... touché. Bon, on recommence.

     Il continua ainsi plusieurs heures, plusieurs heures à frapper sur des mannequins en esquivant des tirs de lasers. Il ne savait même plus quel jour il était, ni quelle heure, ni depuis combien de temps il était dans cette salle. Il avait l'impression que ça faisait des semaines qu'il faisait ça. Il était temps de faire une pause... Mais avant, testons un petit quelque chose. Pendant qu'il continuait d'esquiver et d'attaquer, ses coups devenaient de plus en plus rapide, ses mouvements plus fluides, on pouvait même apercevoir nue légère fumée s'échapper de son corps. A l'intérieur, il pouvait sentir ses muscles chauffer, bouger plus rapidement, il venait d'activer sa Surcharge. Le seul problème et que cela est temporaire, et qu'à la fin de la surcharge, son corps ne répond pas aussi bien pendant un court moment. Il profita d'être encore en Surcharge pour se surpasser, et voir à quel point il pouvait frapper et esquiver. Juste avant la fin de sa Surcharge, il arrêta les drones vocalement - il suffit de crier STOP -, et s'essaya au sol immédiatement après.

     Ses muscles semblait se raidir, il ne pouvait presque plus bouger. Il tenta de se lever pour contrer cet effet, une jambe, avec beaucoup de difficultés, et puis l'autre, il tenta de la ramener, mais il fut impossible de continuer, c'est comme si elle était bloquée. Il du attendre dans cette position pendant quelques minutes. Une fois que ces muscles répondait correctement, il réactiva les drones, et les mirent en position de cibles. Il voulait s'en servir pour tester sa précision avec son X-15 Ray. Il s'éloigna un peu, et tendit son bras. Un rayon d'énergie blanche sorti de son bras, qui se dirigea un plein sur la première cible, il tira quatre autres rayons d'énergie, toucha le deuxième, mais rata les deux suivants de peu, avant de retoucher le dernier.

     Après tout ça, il était temps de rentrer dans le hangar pour faire une légère pause, un jour ou deux peut-être. Il traversa le sas, parti se prendre une bière en s'allumant une clope, avant de s'avachir dans le canapé.

     "Je vois qu'on se fait du bien ! T'as toujours pas arrêter de fumer ?"

     "Héhé, non. De toute manière, j'm'en fiche, mes poumons peuvent être nettoyés, j'ai rien à craindre."

     "Hum, d'ailleurs, il faudra que je te fasse ta révision. Mine de rien, ça fait déjà un mois et demi qu'on est là. T'es plus longtemps parti t'entrainer dehors qu'avec moi, j'vais finir par être jalouse ! En plus je t'ai vu de moins en moins, je m'ennuie toute seule ici ! Tu pourrais venir faire coucou quand même de temps à autre !"


     Elle continuait de souder ce qui avait l'air d'être une jambière d'exo-squelette, faite en graphite, un élément léger et solide.

     "C'est pour qui cet exo-squelette ?"

     "Je sais pas, je le fais comme ça, pour le plaisir. Peut-être même que je l'enfilerais, et que je m'entrainerai avec toi, Haha ! Eeeeeeenfin bref... Sinon, tu comptes sortir quand d'ici ?"

     "En fait, je pensais partir demain."

     "HEIN ? Déjà ? Je pensais que tu voulais rester ici au moins six mois !"

     "Ouais, je sais, mais franchement, là... Je crois que j'ai besoin d'aller m'entrainer avec de vrais personnes. J'aurais peut-être dû participer à ce tournoi, finalement. Bon, fais moi cette révision que je puisse prendre ma douche après."

     "Okay, c'est parti ! Laisse moi débarrasser mon bordel de cette table, et désapes-toi."


     Louise balaya d'un revers de main tout ce qui se trouvait sur son établi, elle chercha ensuite les plans des circuits internes de Kah dans ses affaires. Pendant que Kah enlevait ses habits et s'allongea dos à la table, dans son plus simple appareil. Louise cherchait ses outils, et examina le plan.

     "Bon, je vais te désactiver les nerfs un moment, je vais checker ton enveloppe corporelle, et ensuite, je passerais au choses sérieuses. T'es prêt ?" Elle leva les yeux sur le corps de Kah. "Ah oui, quand même, tu t'es pris de sales marques. Et en plus, t'es même pas rasé !"

     "Haha, ça t'excites ?"

     "Pff, t'es bête. Bien, prépare toi, je vais connecter la sonde."


     Elle sorti une sorte de broche, raccordée à un fil par une sorte de mini-générateur, qu'elle planta violemment sur l'épaule gauche du cyborg. Celui-ci ne ressentit aucune douleur. En fait, il ne peut plus rien ressortir maintenant, ni même bouger son corps. Elle commença à palper le corps du jeune homme dans tous les recoins, pour trouver les zones à changer ou à réparer.

     "Quelle tension sensuelle, ça me rend tout chose !"

     "Pour ce qui ait du corps superficiel, rien à signaler, ce sont juste des marques qui s'estomperont avec le temps. Maintenant, il faut ouvrir l'intérieur. Il faut que je te retourne."

     "Tellement de blagues salaces possible."

     "Mais tais-toi, j'arrive pas à me concentrer, là, oh !"


     Louise poussa le corps du jeune homme, qui s'écrasa sur son ventre. Elle regarda son plan, et regarda le dos du corps inerte. Elle s'arma d'une autre broche, lui aussi relié au mini-générateur. Elle l'approcha doucement d'une partie précise de son dos.

     *Click*

     Elle reposa sa broche. Le dos de Kah s'ouvrit comme une fenêtre. C'est assez surréaliste, mais de cette manière, il était possible de manipuler les organes mécaniques et organiques de Kah. Après un bref test, il n'y avait pas grand chose à signaler. Elle referma le clapet en appuya dessus, et la fente se referma d'elle-même. Elle utilisa la même broche pour ouvrir les jambes, les bras et le crâne du cyborg. Elle nettoya et rafistola ce qu'il fallait, avant de tout refermer. Elle vérifia que tout était en ordre, et enleva violemment la broche de l'épaule de Kah, avant de lui mettre une grosse claque sur la fesse droite.

     "Tiens ! Voilà ! C'est fini ! Allez, debout, et va te laver maintenant."

     "Hey, ça fait mal !"


     Kah se leva de la table, et se dirigea nonchalamment vers la salle de bain. Il ouvrit la porte, et, au dernier moment, se retourna vers Louise.

     "Au fait, merci !"

     "Mais oui, mais oui, va !"
Elle agitait sa main vers lui sans même le regarder.

     Finalement, le lendemain, ils se préparèrent à sortir de la salle. Tout était prêt, il suffisait de désactiver les options du hangar, de débrancher les connexions à l'eau et à électricité, et Kah, portant Louise sur son dos, sorti du hangar, enclencha le bouton capsule, qu'il récupéra, et sorti de la salle.

En dehors de la salle

     Il ouvrit la porte, et posa Louise au sol.

     "Ah, vous revoilà ! Vous avez passé 3 heures dans la salle. J'espère que vous en avez bien profiter !"

     "Oh, oui, merci Dendé ! Sur ce, on va y aller, alors, euh, salut Dendé ! Salut Mr Popo !"


     Kah empoigna Louise pour la monter sur son dos, et la ramena dans son appartement, à la Capitale de l'Ouest. Pour ce qui est de la suite, le jeune homme devait encore y réfléchir.
 
[Entraînement] Torture Blanche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Salle de l'Esprit et du Temps-