Partagez | 
 

 Après le génocidaire, le suicidaire, voici... [PV:Rizzrack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mike King
avatar
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 04/10/2012
Nombre de messages : 260
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 855

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie; Dématérialisation; Change Texture; Sun
Techniques 3/combat : Demon Eyes;Synthesis
Techniques 1/combat : ???

MessageSujet: Re: Après le génocidaire, le suicidaire, voici... [PV:Rizzrack]   Mar 11 Avr 2017 - 20:51
‘’Tu vas fermer ta gueule oui ?’’

Voilà la réponse qu’offrit Mike à Jah Rakal. Le fait est que ce n’était plus Mike qui était en train de parler, mais bien Jack. Il avait confié son pouvoir trop souvent à Mike dans ce combat, il était maintenant temps qu’il reprenne les rênes de ce foutu corps. Si entendre le nom de Yukko faisait frémir de colère King, il n’en était rien pour Jack, au contraire, ça le faisait seulement malicieusement rire. Jack avait donc pris le contrôle du Terrien, ce dernier perdant donc conscience pendant un moment. Il avait regardé le combat qu’avait livré celui qu’il possédait, il avait bien joué, mais ce n’était pas suffisant en infériorité numérique. Heureusement, ses deux adversaires ne semblaient pas maîtriser parfaitement le travail d’équipe, ce qui laissa des ouvertures pour le garçon en noir.

Jack constata donc tout cela, debout, les bras croisés. Les dernières attaques sur Jah Rakal n’avaient pas été très concluantes, dommage. Par contre, Rizzrack s’était fait dégager de sa machine, et ça c’était pas mal. Jack se trouvait donc entre ses deux opposants, il ne bougeait pas. Son aura ondulait autour de lui en se crispant de sons stridents qui résonnaient à travers la forêt du mont Paozu. Tout à coup, Jack commença à s’éclaircir la voix.

‘’Messieurs, vous désirez vraiment continuer ce combat ? Est-ce vraiment nécessaire ? L’issu n’est pas décidé encore, certes, mais vous pourriez vous faire mal.’’Il pencha la tête par l’arrière en se caressant le torse.‘’Et surtout, vous pourriez endommager mon corps.’’

Il se déplaça alors derrière Rizzrack en un instant. Se penchant pour lui glisser des mots à l’oreille. Il n’avait eu aucun mal à le voir derrière ce buisson, l’ouïe et la vue de Mike étaient plus qu’excellentes, ce qui lui avait permis de le repérer. Donc d’une voix suave et envoûtante, Jack glissa quelques mots au SmallKeen.

‘’Tu sais…je pourrais effacer cette peur des arbres chez toi…ce n’est pas bien compliqué, il suffit d’effacer tous les mauvais souvenirs. Je ne suis pas celui qui t’a attaqué c’est un gamin un peu taré qui a réussi à prendre contrôle de ce corps par moment.’’

Il se redressa brutalement et se déplaça rapidement en haut d’un arbre, un grand chêne. Il était debout sur l’une de ses branches. Il regardait Jah Rakal, d’un air déconcerté derrière son masque. Il s’éclaircit alors encore plus la voix, pour être sur le troll l’entendre.

‘’Toi par contre tu es une cause perdue j’ai l’impression.’’ Il plaça alors sa main devant son masque, là où devait se trouver sa bouche derrière celui-ci.‘’Oh pardon, c’est vrai que tu es un peu primitif. Toi être stupide, pas pouvoir changer toi.’’

Puis il commença à rire, d’un rire sarcastique et assez aigu. Sa voix n’était pas comme celle de Mike, non, elle était assez différente. Il se déplaça alors sur une autre branche, toujours sur le même arbre. Il plaça alors sa main droite devant lui, il regardait toujours vers le troll, qui trouvait d’ailleurs très bête, et assez peu intéressant, il devait l’avouer.

‘’Tu es détestable et tu parles beaucoup trop à mon goût.’’ Il utilisa alors la télékinésie pour exercer une pression sur mâchoire de Jah, ce n’était pas dans le but de le blesser, mais bien de le faire taire pour un petit moment.‘’Tu n’es pas d’accord Rizzrack ?’’

Il s’était retourné une fois de plus vers le petit être. Il retira alors son masque d’un mouvement, il ne le retira pas dans son intégralité, il avait fait en sorte qu’on ne voit que sa bouche, et que donc, Rizzrack voit le sourire qui lui était destiné.

‘’Je sais que tu ne peux pas l’attaquer directement, mais si tu m’aides, je te ferai oublier ta peur, je t’aiderai à la vaincre si tu préfères, et je pourrai même t’aider à améliorer ta machine.’’

Est-ce qu’il mentait ? Qui sait, même lui ne le savait pas à vrai dire, il se dit alors que ça dépendrait de ses envies. Après son petit discours, et sans avoir baissé sa garde, il se tourna vers la machine de Rizzrack. D’un claquement de doigts, il commença à faire bouger la terre sous celle-ci de manière à ce qu’elle glisse vers son originel détenteur. Il se tourna finalement une fois de plus vers le troll, qui n’était sans doute pas resté là à écouter sans rien faire. Jack aurait tout fait pour que Rizzrack entende ce qu’il disait, s’il avait été coupé dans ses paroles, il aurait transmis le message par la pensée, tout simplement.

‘’Bon, sois-tu dégages, sois je m’occuperai personnellement de toi.’’

Dit-il en plaça ses bras en parallèle avec ses hanches. Il avait entretemps remis complètement son masque. Il regardait l’épée de Mike, celle que le Terrien avait lâchée plutôt pour attaquer Rizzrack, elle était au sol, non loin du troll. Il la faisait léviter derrière l’énergumène à la mâchoire fermée. Elle vacillait, prête à trancher le troll.
Rizzrack
avatar
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 07/09/2016
Nombre de messages : 510
Bon ou mauvais ? : Je coupe les arbres, bien sur que je suis bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Whirling Death / Timber Chain / Reactive Armor
Techniques 3/combat : Chakram / Aghanim's Chakram
Techniques 1/combat : Lotus Orb

MessageSujet: Re: Après le génocidaire, le suicidaire, voici... [PV:Rizzrack]   Ven 21 Avr 2017 - 16:54
Le Smallkeen était dehors, faible, aussi frêle qu’une brindille, aussi vulnérable qu’un bambin en dehors de sa poussette, si cette poussette était armée de grappins et de tronçonneuses. Il attendait une diversion pour pouvoir retourner dans son havre de paix bipode et même s’il avait peu de foi en son coéquipier, il comptait sur son génie stratégique pour le sortir de là, c’est à dire frapper comme un abruti sur sa cible comme si c’était des percussions pour le distraire et permettre son allié de retourner à bord de la meilleur invention Smalkeen à ce jour, et ceci était une description objective du Timbersaw! Malheureusement pour lui, Jah’Rakal avait eu la brillante idée de NON SEULEMENT rester sur la défensive à la place de rusher comme à son habitude mais EN PLUS d’annoncer à voix haute le manque de ceinture sur le monstre mécanique. Leur adversaire, malgré son association aux plantes vertes, était loin d’être un abruti fini et allait certainement comprendre le pétrin que l’extermination d’arbre s’était retrouvé. Dans un cadre normal, le dendrophobe se serait mis à crier à son meilleur ami, avec un vocabulaire des plus varié et colorés qu’il soit, pour exprimer sa gratitude pour avoir dévoiler sa situation, mais il restait le plus silencieux possible, se limitant à se crisper son visage de colère et un grognement à moitié étouffé , espérant que l’homme masqué se concentre sur les insultes du chef de guerre sans armée et l’ignore suffisamment longtemps pour qu’il puisse rejoindre sa machine.

Il observait les événements, nerveux, plaqué derrière un arbre, faute de meilleurs options. Il prêtait beaucoup d’attention à l’inconnu, également à l’arbre. Son comportement calme était pour le moins bizarre, surtout comparé son déchaînement de rage il y a quelques secondes. Il commençait à se crisper, et alors que l’ingénieur se déplaçait dans un buisson qui était un peu plus proche de son Salut mécanique, un bruit strident sourd se fit entendre à travers la forêt. Rizzrack fut surpris par le grésillement. Il sursauta, lâcha un instant le spectre en plein air avant de le rattraper de le coller contre soi. Il était paralysé par la peur à l’exception de son tremblement nerveux qui agitait le buisson, rendant sa position encore plus évidente. Son esprit partit en vrille, imaginant d’où pouvait venir ce son! Etait-ce la forêt qui se réveillait enfin pour finir avec le bûcheron? Pas question, oh NON! Il activa le sceptre infâme pour invoquer un Chakram autour de lui, tout ce qui s’en approchait se couper automatiquement, à l’exception de lui ou de Jah’Rakal, tel est la volonté des Anciens.

Le Smallkeen commençait à se remettre de la peur bleue qu’il avait eu, surtout après qu’il est réalisé qu’aucune racine ou plantes se rapprochait de lui mais il était clairement intimidé par tout cela, tout pouvait arriver, surtout avec toute la verdure aux alentours. Tout d’un coup, il entendit la voix de son adversaire, il l’avait oublié pour le lapsus de temps indéfini entre son discours et le réveil possible de la nature contre lui, proposant d’arrêter le combat avant que davantage de dégâts se fasse. L’être mauve était pour le moins confus. Il y a quelques secondes, il était parti dans une rage folle et maintenant, il voulait la paix? QU’EST-CE QUI NE VA PAS AVEC CES GENS?

“C’est… une mauvaise bl-blague?”

Malgré sa voix tremblante, on pouvait sentir une pincée de colère dans sa voix. Sa confusion quasi-constante dans ces lieux et ces habitants commençait vraiment à jouer sur ces nerfs, et la présence du Troll Warlord n’arrangeais aucunement cela. Il allait enchaîner pour fulminer la personne pour passer sa frustration mais d’un clin d’oeil avait disparu et avant qu’il ne puisse rien faire, il entendit sa voix, derrière lui…

‘’Tu sais…je pourrais effacer cette peur des arbres chez toi…ce n’est pas bien compliqué, il suffit d’effacer tous les mauvais souvenirs. Je ne suis pas celui qui t’a attaqué c’est un gamin un peu taré qui a réussi à prendre contrôle de ce corps par moment.’’

Ces mots lui avaient été glissés à l’oreille, avec une voix envoûtante digne d’un serpent. Le Smallkeen refusait de se retourner alors que l’étranger lui murmurait sa proposition. Lui même se savait pas pourquoi il pouvait pas se retourner, si ce n’était la surprise, par la peur que son interlocuteur soit immunisé au Chakram qui lui servait de protection ou peut-être une technique de l’homme. Aussitôt que le discours de l’être masqué se finit, le Héros de la guerre des Anciens se retourna brutalement, toujours entouré par le Chakram créé par le sceptre d’Aghanim, prêt à répondre à sa proposition mais il avait disparu. Son ouïe développée lui permettait de retrouver son adversaire facilement, ce dernier se cachant sur une branche d’un grand chêne qui avait survécu le bûcheron. Le survivant d’Augury commençait à avoir marre de ce singe, de sa vitesse et de son habit à interagir avec les arbres, il lui manquait plus qu’un bâton qui s’allongeait sur plusieurs mètres pour le rendre vraiment agaçant. Si seulement il était à bord du Timbersaw, faut vraiment qu’il l’améliore quand l’occasion se présente d’ailleurs, pour le ramener de force sur le plancher des vaches après avoir raser cette portion de ce lieu infâme appelé “Forêt”.

J’vais effacer ta peur des arbres, j’vais supprimer tout les mauvais souvenirs, tu seras guéri, tu ne seras plus fou, tu seras de nouveau en paix...” dit-il d’une façon clairement sarcastique. ”LES ARBRES, ET PAR EXTENSION LA FLORE, SONT UN DANGER PUBLIC À LA PRÉSERVATION DES ESPÈCES VIVANTES ET ONT POUR BUT DE DÉTRUIRE LE MONDE CIVILISÉ COMME NOUS LE CONNAISSONS. LEUR DESTRUCTION EST NOTRE SEULE SALUT!”

Il ne croyait pas le fait que ce soit une autre entité soit au contrôle du corps de l'agresseur, ça serait trop convenable avec la situation et le discours de supprimer la peur parfaitement justifié du non-bûcheron ne le rendait pas plus confiant. Il avait l’opportunité de courir pour récupérer la machine de guerre, mais il n’osait pas sortir du peu de défense que lui procurer le Chakram d’Aghanim. L’humain était rapide, il pouvait rapidement le buter en plein milieu de son trajet alors qu’il avait aucune défense et il serait chanceux que Jah’Rakal tente de le couvrir durant sa course folle. L’homme commença à s’adresser au chef de guerre sans armée, l’insultant d’être primitif et l’appelant une cause perdue, tout l’opposé à son allié qui était un génie pur et dur. Ce dernier d’ailleurs ria aux provocations de l’homme, c’était pour le moins hilarant de voir l’arroseur arrosé, mais si le Troll ne se sentait pas irrité par ces propos. L’inconnu continua ces propos, désignant également le Troll de détestable et de parler trop, la pensée de quiconque ayant croisé son chemin durant la guerre des Anciens. Le rire moqueur de l’ingénieur continua avant que son nom soit énoncé par l’humain sombre. Il réapparu devant cette fois, à distance néanmoins du Chakram qui l’entourait, et dévoila une partie de son visage pour montrer son sourire. Dans aucun cas ceci aurait paru rassurant pour la paranoïaque, c’était plus malaisant qu’autre chose.

‘’Je sais que tu ne peux pas l’attaquer directement, mais si tu m’aides, je te ferai oublier ta peur, je t’aiderai à la vaincre si tu préfères…”

LES ARBRES, ET PAR EXTENSION LA FLORE, SONT UN DANGER PUBLIC À LA PRÉSERVATION DES ESPÈCES VIVANTES ET ONT POUR BUT DE DÉTRUIRE LE MONDE CIVILISÉ COMME NOUS LE CONNAISSONS. LEUR DESTRUC-attends, qu’est-ce que tu veux dire par vaincre?”

*et je pourrai même t’aider à améliorer ta machine.*

Est-ce qu’il venait d’entendre sa voix dans sa tête? Oui, il venait de l’entendre! Toute la connaissance qu’avait l’ennemi sur lui et son allié par proxy alors qu’il les connaissait pas venait d’être justifié. Le salaud pouvait lire dans ces pensées comme un livre grand ouvert, dans ce cadre un livre audio avec le son à fond! L’homme fit un claquement de doigts, et la terre se mit à bouger, ramenant le Timbersaw à son propriétaire. Le Smallkeen était pour le moins confus par ces actions. Elle étaient clairement faites dans le but de gagner sa confiance mais à un point de lui rendre son arme, ça semblait trop gros pour de la simple manipulation. Il remonta dans sa machine avec le sceptre, rappelant le Chakram généré par ce dernier, le faisant disparaître. Il était de retour dans son havre de paix, il avait de nouveau les cartes en mains, plus précisément les leviers de son armure, il avait de nouveau le contrôle mais il restait néanmoins perplexe. L’homme, malgré ces dernières actions envers lui et ces belles paroles, restait une personne Rizzrack ne pouvait pas faire confiance. Il était clairement du côté de la forêt, il avait démontré son contrôle envers les racines et son envie de le convertir aux arbres et son attitude changeante était tout sauf rassurante. Si l’humain masqué lui avait donné sa machine, c’est qu’il avait quelque chose de mauvais pour les deux guerriers d’un autre monde. L’instinct du Smallkeen lui disait que si le combat continuait plus longtemps, leur adversaire recevra des renforts, renversant l’avantage numérique qu’ils avaient et il était toujours effrayé par le bruit qu’il avait entendu, persuadé que c’était les forces de la nature venu mettre fin à sa croisade contre les arbres. Néanmoins, il pouvait pas abandonner Jah’Rakal à ces mains. Bien qu’il était insupportable, il pouvait toujours être utile dans sa quête pour rentrer chez eux, et c’était également par principe, on laisse pas un allié crever quand on peut intervenir et le sauver, c’est de l’or offert à l’équipe adverse.

Il utilisa la Lotus Orb sur Jah’Rakal, créant un bouclier rouge l’entourant. Le gobelin bloqua ses pensées au mieux de ces habilités pour ne pas renseigné son adversaire sur les propriétés de l’objet et de son bouclier.

“Ouais, je pense pas que ça va être possible. Si tu tiens tellement à finir ce combat pour réserver ton corps, pars!”

*J’ai compris ton petit tour de magie pour lire les pensées, c’était bien joué… Je te plains par contre si tu as lu les pensées de Jah’Rakal, je veux pas savoir ce qu’il se trouve à l’intérieur de sa boîte crânienne! Je te poursuivrais pas, fuis dans la forêt. Si le troll veut te suivre, il te perdra rapidement. J’ai n’est-en-moins une dernière question avant que tu partes… Où je peux trouver ces Dragon Balls?”
Jah'rakal
avatar
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 07/09/2016
Nombre de messages : 177
Bon ou mauvais ? : Si je dis bon, vous me laisserez vous tuer ?
Zénies : 1745

Techniques
Techniques illimitées : Whirling Axes (Melee)/Whirling Axes (Ranged)/Bash
Techniques 3/combat : Blink/Battle Trance
Techniques 1/combat : Black King Bar.

MessageSujet: Re: Après le génocidaire, le suicidaire, voici... [PV:Rizzrack]   Mer 26 Avr 2017 - 19:38
‘’’’

Mes amis, le type en face venait de dire un gros mot. C'était vraiment pas sympathique, surtout que les seuls qui lisent ce RP sont des adolescents et jeunes adultes irresponsables qui devraient faire quelque chose de leur vie, et dont on pouvait peut-être éclaircir le langage. Surtout Ajito. Va RP, Ajito. Mais parlons d'autre chose : Bishonenmasqué666 venait, en utilisant ses pouvoirs psychiques, d'appliquer une pression sur la mâchoire du Troll. En effet, avec tellement rien dans son crâne, il pouvait y mettre de l'énergie. C'est comme ça que ça marche la psychokinésie. Soudainement, il proposa, au milieu de nulle part, de faire la paix. Il commença également à se tripoter très sensuellement. Il devait pas s'en rendre compte, mais il était en train de couiner de joie. On pouvait apercevoir en arrière plan un buisson à gros nez réfléchir longuement au sens de sa vie, se demandant ce qu'il faisait là, et pourquoi il restait par ici. Puis Kylo Ren se mit à insulter Jah'rakal, l'appelant primitif, puis se mit à lui répéter la même chose, cette fois ci avec une conjugaison dégueulasse. Il l'avait aussi appelé une cause perdue.

"Oh attends, je viens de me remémorer un moment de ton passé tragique et mystérieux : Ta mère est tellement conne qu'elle croit que le cunnilingus est un nuage."

Une bande de jeunes qui n'avaient rien à faire là se sont mis soudainement à hurler comme un tas de demeurés. Mais comment est-ce que le Troll Warlord s'était mis ainsi à parler aux autres, alors qu'il souffrait d'une poussée forte et constante sur la partie supérieure de sa mâchoire ? C'est très simple : Il pouvait parler à l'aide de ses narines. Et oui ! La meilleure chose à faire pour énerver ses ennemis était d’avoir toujours un plan de rechange pour pouvoir être toujours vocalement présent. Le problème, c’est que l’ennemi n’était pas en train de l’écouter. Il s’était approché du buisson à gros nez et avait enlevé son masque. Un oiseau extrêmement bien placé empêchait le Troll de voir bien la gueule de Jérôme ici présent, mais il s’en fichait. Il était en train d’écouter la conversation. Le possédé était en train de parler tout doux au buisson à gros pif, tellement doux qu’on pourrait s’attendre à une scène amoureuse. C’était barbant, mais un détail avait frappé le Troll Warlord. Comment se faisait-il qu’il savait que le tas de feuille décoré par une appendice crochu avait autant peur des arbres. Les trois neurones encore actives du héros des anciens se mirent à tourner très vite. Cela voulait dire… Cela voulait dire qu’il était capable de lire dans les pensées !

Son fil de pensées très bien construites et bien argumentées et intelligentes se fit interrompre au moment où le buisson à gros nez se mit à hurler sur leur ennemi commun. C’était pas vraiment la meilleure chose à faire une fois l’ASMR du type en noir passé. N’importe qui aurait sursauté, mais le Troll Warlord s’en ficha. Il alla plutôt massacré la bande de jeunes qui passa par là. Il prit soin de décorer l’endroit avec une certaine délicatesse, couvrant les arbres ainsi que l’herbe aux alentours d’une jolie couleur écarlate. Un petit ruisseau rouge se créa petit à petit, et coula le long d’une légère plante. Un groupe d’oiseau fut assommé par les nombreuses propulsions d’os et de muscles. Enfin, un crâne fut propulsé en direction d’un Démon du Froid qui venait de sortir d’une brèche spatio temporelle, pour s’y refaire finalement propulsé à l’intérieur à cause du choc provoqué par sa tête dure et le crâne déformé qui avait été envoyé dans sa direction générale. La tête du Démon du Froid ressemblait beaucoup à celle que Jah’rakal transportait avec lui en permanence depuis la rencontre avec un autre membre de sa civilisation.

Une fois son massacre terminé. Jah’rakal vit un bouclier rouge se former autour de lui. Le buisson lui octroyait le buff provoqué par l’un des objets qu’il possédait. Le bouclier de la Lotus Orb. Il lui donnait un bonus pour l’aider à attaquer le damoiseau sombre par derrière. Quel plan fabuleux. Le tas de feuille au nez rose et crochu était vraiment un génie, à peine moins intelligent que le Troll lui-même ! Soudain, une idée apparut dans la tête du Troll Warlord. Son ennemi lisait dans les pensées ? Très bien, qu’il entre dans sa tête. Qu’il admire le paysage. Sans un mot, il fonça sur son adversaire. Il savait très bien que ce qui pouvait énerver l’être aux yeux rouges dans le corps d’un adolescent mal aimé de ses parents était sa simple présence. Comment le savait-il ? Aucune idée. Mais il le savait. Il se plaça alors derrière l’obsédé de son propre corps et colla sa tête à celle de ce dernier. Ses pensées ne furent alors qu’une chose, et la pauvre allait être victime d’une forme de torture inédite. Elle allait entendre dans sa tête un milliard de Jah’rakal hurler l'insulter dans tout les dictionnaires de langues vivantes et mortes.

Comment ? L’épée ? Oh, elle transperça le Troll. Mais grâce au bouclier qui l’entourait, elle ne lui fit rien, et la cible de l’attaque pouvait à n’importe quel moment montrer qu’il ignorait les lois de la physique et la traverser. Cependant, le Troll était collé à quelqu’un, et ce même quelqu’un avait de grandes chances, lui, de souffrir de la lame qui était pourtant destinée à faire très mal au général de l’armée à un seul Troll.
Mike King
avatar
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 04/10/2012
Nombre de messages : 260
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 855

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie; Dématérialisation; Change Texture; Sun
Techniques 3/combat : Demon Eyes;Synthesis
Techniques 1/combat : ???

MessageSujet: Re: Après le génocidaire, le suicidaire, voici... [PV:Rizzrack]   Mar 2 Mai 2017 - 22:02
Le bas du corps complètement lacéré, voilà qui cause problème. Mike aka Jack venait tout juste de foncer directement sur le Chakram de Rizzrack. Pourtant, il n’avait pas bronché, c’est à peine s’il avait remarqué cette profonde entaille, pourtant, elle était bien là. Habituellement, il ressentait la douleur que corps de Mike ressentait, mais cette fois, ça semblait différent. Ses vêtements étaient maintenant tachés de sang, mais il ne lâcha pas son discours pour autant, tentant d’envouter un maximum son opposant, Jah Rakal étant bien trop stupide pour servir à quoique ce soit. Le garçon masqué s’éclipsa ensuite, se retrouvant en haut d’une branche. Il avait porté sa main gauche sur sa plaie, il n’avait plus trop de temps, il perdait du sang. Il décida tout de même de fermer la gueule à Jah, littéralement. Il commença cependant à émettre une nouvelle fois un son, sa voix. Jack porta alors sa main droite sur son masque lâchant un profond soupir derrière celui-ci.

‘’Tu détruits complètement les lois de la nature. Exaspérant. On devrait plutôt t’appeler Jah Racaille’’

Il claqua alors des doigts, les narines de Jah Rakal se fermèrent aussitôt. Avec de la chance, il cesserait de respirer. Jack n’avait pas trop confiance, si ce troll pouvait parler avec le nez, il pouvait sans doute faire de même avec son cul, en plus de respirer par les oreilles. Exaspéré, Jack porta à nouveau son attention sur Rizzrack, il semblait l’avoir intéressé un moment, mais ça n’avait pas duré.Jah Rakal fut entouré de rouge. Jack soupira une fois de plus. Il n’allait pas gagner ce combat. Il n’était pas taré, ça serait complètement con d’essayer. Le troll fonça alors vers lui, le démon se déplaça sur la droite et esquiva tout simplement son adversaire, celui-ci entrant sans doute en collision avec un arbre. Mike attira son épée et l’attrapa en plein vol. Il sauta en bas de l’arbre et bailla.

Il saignait encore, mais ça ne durerait pas bien longtemps. Il lâcha une fois de plus un soleil, enfin deux soleils cette fois. Il en garda un dans sa main droite, tandis que l’autre aveuglait tout simplement ses adversaires. Visiblement être un terrien lui permettait d’avoir une technique permettant de fuir. Il activa sa Synthesis pour soigner sa plaie ensuite, celle-ci se refermant. Ses vêtements n’étaient pas propres par contre. Il se mit alors à courir vers la forêt, s’y enfonçant rapidement, il disparaissait rapidement. Sa technique aveuglante éclairait encore la forêt, et lui permettait de s’échapper sans mal. Il bondissait d’arbre en arbre, suivant des trajectoires différentes à chaque secondes. Cependant, il n’avait pas oublié Rizzrack. Il lui laissa alors un message par la pensée.

*Regroupant les étoiles seul un radar peut les trouver. Au bouchon d’une bière tu pourras le trouver.*

Ouais, très hasardeux comme direction à suivre. Il n’allait quand même pas lui donner une réponse claire et précise. Il le prenait pour qui. Jack s’éloignait de plus en plus, il était loin maintenant, mais il ne pouvait s’empêcher de penser à la rencontre avec ses deux types, mais d’où pouvaient-ils venir ? En tout cas, ils étaient étranges. Surtout le troll, putain qu’il était con, il suivait rien, il était bien trop imprévisible pour quelqu’un comme Jack. Celui-ci réveilla d’ailleurs le terrien, qui reprit aussitôt possession de son corps. Le Démon lui transmis via des souvenirs ce qui venait de se passer. Mike ne posa pas de questions, tout ce qui comptait pour l’instant, c’était qu’il dégage de là.

‘’Les gens aux gros nez, plus jamais.’’

Se dit-il pour lui-même alors qu’il arrivait près des montagnes du mont Paozu.
Rizzrack
avatar
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 07/09/2016
Nombre de messages : 510
Bon ou mauvais ? : Je coupe les arbres, bien sur que je suis bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Whirling Death / Timber Chain / Reactive Armor
Techniques 3/combat : Chakram / Aghanim's Chakram
Techniques 1/combat : Lotus Orb

MessageSujet: Re: Après le génocidaire, le suicidaire, voici... [PV:Rizzrack]   Mar 9 Mai 2017 - 13:46
Tous les combats sont à chaque fois différents, tactiques et puissance dictent le rythme de l’activité favori de tous êtres vivants. Mais peu importe la confrontation, une règle prouve être vrai à chaque fois: Si tu ne prêtes pas attention, tu crèveras comme un con. Et l’humain masqué ne semblait pas avoir appris cette leçon. Il se coupa sur le disque magique immobile protégeant le Smallkeen et le sang colorait les vêtements noir d’un rouge qui est difficile d’ignorer. Quel amateur, dans un cadre normal, c’est-à-dire dans le confort et la sûreté du Timbersaw, Rizzrack serait mort de rire de l’erreur de son adversaire mais à poil dehors dans la jungle sans loi ni loi qu'étaient les forêts dirigés par les arbres, c’est une autre histoire. Mais maintenant, à l’intérieur de sa magnifique armure de guerre de destruction massive non sponsorisée par la WWF, les choses avaient changées, enfin un poil. Les renforts de l’humain devaient être prêt à leur sauter à la gueule, des treants d’une taille phénoménale surement, et en aucun cas Rizzrack allait être une cible facile pour ces abominations. Il écoutait et analysait chaques bruits, son regard balayait tout, chaque feuilles qui bougeaient au gré du vent, chaque adolescents apparus de nul part massacrés par Jah’Rakal, son étrange interlocuteur masqué devenu une fontaine de sang et SON GROS SOLEIL QUI LUI BRÛLAIT LA RÉTINE. Il couvrit ses yeux le plus rapidement possible mais rien à y faire, il était aveuglé… Encore une fois, le génie. Bon, soyons juste, les Défenseurs Des Anciens™  se prenait en permanence les mêmes techniques et capacités dans la gueule à répétitions jusqu’à l’un des camps gagne par un mélange de chance, de skill, d’insultes russes et un subtil soupçon, et par cela entendez énormément, de sel.

Malgré son incapacité de voir autre chose toute les variations de couleurs entre le blanc et le rouge en passant par le jaune, l’ouïe du petit être mauve pouvait entendre et, d’une certaine façon, suivre “de l’oreille” les déplacements de la curiosité humanoïde un certain moment avec que les sons disparaissent parmi les branches malveillantes et les herbes envahissantes. Il n’allait pas le poursuivre, il va pas sauter dans un gank comme un troll pour mourir et rendre ces potentiels adversaires plus puissant...


“WARLORD, NE VA PAS APRÈS LUI, C’EST UN PIÈGE!”

Vaut mieux prévenir que guérir, ou dans son cas, vaut mieux prévenir son allié que le voir crever alors qu’il t’insulte de tous les noms depuis la tombe. Son regard revenait enfin, il pouvait des arbres, des arbres, des cadavres d’adolescent humains et encore des arbres. Au fond de lui, il se demandait s’il aurait préféré rester aveugle si c’est pour voir sa définition de l’enfer.. Oui, il y a beaucoup d’enfer dans le monde vivants selon le dendrophobe. Il regardait aux alentours pour s’assurer qu’aucun dangers, en dehors de la verdure, était dans les environs. Rien, l’inconnu et ces alliés ,certainement d’origine sylvestre, ont vraiment fuit. Rizzrack n’avait eu aucun indice de la part de son adversaire, le traître, il allait crier de toute ces forces dans la faible espoir qu’il l’entends mais avant qu’il puisse hurler, il entendit sa voix, dans sa tête. La réponse était pour le moins vague…

*Regroupant les étoiles seul un radar peut les trouver. Au bouchon d’une bière tu pourras le trouver.*

“Regroupant les étoiles seul un radar peut les trouver… Ceci me semble logique, il me faudra un objet pour les récupérer, faudra juste s’assurer que Jah’Rakal ne le prenne pas. Au bouchon d’une bière tu pourras le trouver, par contre… ça veut dire quoi, ça? Faut que je boive pour avoir le radar? Nah, ça peut pas être cela. Peut être c’est une insulte particulièrement élaboré pour me dire d’aller sucer des… Non… Il fallait qu’il me parle en indice, ce con…”

L’esprit du Smallkeen s’arrêta sec pour laisser place à un débat entre lui-même et sa fierté propre. Il avait peut être une solution à cette énigme mais admettre que CECI était la seule solution qu’il pouvait penser l’insulter énormément, devoir aller aussi bas était… Au delà des mots venant à l’esprit du narrateur. Mais c’était pour le moment la seule direction qu’il avait pour avoir une chance de rentrer dans son monde et finir sa noble quête de déforestation, pour venger Augury Bay et sauver le reste du monde. Il allait devoir demander de l’aide au chef de guerre sans armée pour une activité intellectuel.

“Jah’Rakal, si je te dis “Au bouchon d’une bière, tu pourras le trouver”, tu me dis quoi?”

Il avait peu de chance que le Troll sache quoi faire de cette énigme, et dans un sens, l’ingénieur espérait qu’il est pas la réponse pour préserver le peu de fierté qu’il lui restait suite à cette affrontement, ça l'agaçait énormément si ce taré avait la réponse mais malheureusement pour lui... That's the only way out so far

[Pas mon meilleur RP, un peu sec en idée ces derniers temps]
Jah'rakal
avatar
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 07/09/2016
Nombre de messages : 177
Bon ou mauvais ? : Si je dis bon, vous me laisserez vous tuer ?
Zénies : 1745

Techniques
Techniques illimitées : Whirling Axes (Melee)/Whirling Axes (Ranged)/Bash
Techniques 3/combat : Blink/Battle Trance
Techniques 1/combat : Black King Bar.

MessageSujet: Re: Après le génocidaire, le suicidaire, voici... [PV:Rizzrack]   Dim 4 Juin 2017 - 19:01
Jah'rakal n'avait pas vraiment payé attention à ce qui s'était passé. Il était trop occupé à respirer par les oreilles. En effet, le type masqué lui avait fermé ses narines. Cela aurait peut-être été un problème pour approvisionner son corps et cerveau en oxygène afin de survivre mais également pour pouvoir réfléchir correctement et prendre des décisions importantes pour le présent et futur s'il n'avait pas soudainement eu l'envie de faire évoluer ses tympans pendant quelques minutes histoire de casser encore plus les couilles à l'être humain habillé comme l'autiste qui se met dans le coin de la classe lorsqu'il a une note en dessous de quinze, car cela lui permettait de continuer son mécanisme d'inspiration et d'expiration régulières afin d'éviter de mourir, mais également de continuer à vivre. Bien entendu, au lieu de garder cette évolution formidable qui pourrait servir dans beaucoup de situations, le Troll finit par arrêter au moment où les forces spirituelles qui s'exerçaient sur sa mâchoire et ses narines s'en allèrent, et ses tympans redevinrent normaux. Ah, enfin ! Il pouvait respirer normalement.

Soudainement, le chef incontesté et incontestable de la légendaire, redoutée et redoutable armée à un seul Troll vit soudainement le type en manque d'amour de la part de ses parents concentrer deux boules d'énergies dans ses mains, une par paume. Il laissa alors s'échapper l'une de ses sphères de sa menotte, et cette dernière s'enveloppa alors d'une couche de feu, pour au final prendre la forme d’un petit soleil. Le Troll Warlord comprit alors immédiatement la tactique de son adversaire. Ce dernier, honteux du fait qu’il n’allait jamais pouvoir battre son adversaire, avait décidé d’invoquer un soleil pour détruire la planète. Dans un élan de courage et aussi pour prouver au monde qu’il était quelqu’un qui pouvait être sympa quand il le souhaitait et que personne ne le faisait chier, il se mit à courir vers la petite sphère. Une course contre la montre s’était entamée. Il devait se débarrasser rapidement de cette chose, avant que le monde n’en subisse les conséquences.

La chaleur commençait à se faire légèrement ressentir. Le Troll Warlord ne transpirait pas. Non pas parce qu’il n’avait pas chaud, mais parce que transpirer aurait fait plaisir au soleil, et aurait permi à l’ego de la petite étoile qui avait pris forme de la main d’un adolescent qui avait vraiment besoin d’un rendez-vous chez le psy d’augmenter. Il ne voulait pas qu’un amas de poussières et de plein de lois de la physique ne l’emporte sur lui. Surtout que perdre face à un soleil voudrait dire perdre face à Phoenix. Et il ne voulait en aucun cas que ce piaf ne se sente plus fort que lui, même s’il n’y a pas vraiment de raisons pour ce gentil oiseau de feu et qui criait beaucoup ait un jour vent du fait que Jah’rakal ait 1v1 une boule de feu et l’ai battu.

Jah’rakal était donc en train de courir vers le petit soleil de rien du tout. Sa jambe droite se positionnait rapidement devant sa jambe gauche, qui en faisait de même, permettant au Troll d’accomplir une action motrice avec but de progresser vers sa cible avec un maximum de vitesse. Cela permettait entre autre de d’atteindre des endroits plus rapidement qu’en marchant. Cet usage de ses jambes se retrouvent à différents moments de la vie de tous les jours, car il est accessible à tout le monde. Afin d’éviter d’être en retard tout comme pour souffrir durant les courts de sport, la course était pratiquée par tous les genres d’être humanoïdes qui possédaient plus de deux jambes, car on n’a pas encore vu de gens courir avec une seule, ni avec des mains.

Enfin, après deux cents soixante quinze mots inutiles, l’exilé du sous-sol de sa mère arriva enfin devant le soleil. C’était une étoile comme d’autres. Il n’y avait rien d’intéressant. Le chef de lui-même observa la petite boule de feu pendant un instant. Puis, il dégagea alors une intense énergie, assez pour poutrer tout le cast de votre dessin animé provenant du pays au soleil levant. Sa jambe droite avait reculée, armée, alors que son dos se courbait. Ses bras se rapprochèrent de son buste, et la totalité de ses muscles se contractèrent. Il poussa alors un rugissement absolument intense, qui fit tomber les feuilles des arbres aux alentours, et fit s’enfuir un Hamar qui se cachait dans le feuillages. Sa jambe droite fut alors envoyée à toute vitesse sur la pauvre boule de feu, de poussières et de radiations dangereuses. Cette dernière se fit shooter de plein fouet, et fut envoyée dans le ciel. L’air fut scindé en deux, et bientôt le malheureux soleil miniature qui venait de naître et n’avait rien demandé à personne disparut dans les nuages.

Le Troll Warlord regarda le ciel avec un profond sourire de sale race. Il était fier de ce qu’il venait d’accomplir. Jamais Huskar n’avait shooté de soleil vers le ciel. Ce type est toujours en train de parler de sacrifice comme le sadomasochiste qu’il est. En plus, sa tête lui rappelait celle d’un Troll qu’il détestait. Un certain Jah’rakal. C’était pourquoi le Troll bleu qui se trimballait toujours en pagne avec une lance et une dague était l’une des personnes que le chef de guerre détestait le plus au monde. Il faudra qu’il lui mette un revers de la main lorsqu’il rentrera chez lui.

Ce dernier regarda alors les environs. Rien d’intéressant. Hormis pour le fait que Fallout Boy n’était plus là. En effet, il semblerait que ce dernier avait /fuite plus fort que Gervais lorqu’il était contrarié s’était enfui comme un gros lâche. Il devait être Français. Il vit également Rizzrack se tenir les yeux en hurlant des propos qu’il avait la flemme d’entendre. Le Small Keen devait pleurer de joie mais également d’adoration quant au geste extraordinaire que Jah’rakal avait entrepris. Ah la la, sacré Rizzrack. Puis le petit personnage au gros nez se mit à réflechir. Il semblait penser à quelque chose. Quoi donc ? Le Troll Warlord s'apprêtait à lui insulter chaque membre de sa famille avec une certaine et intense joie au moment où le petit personnage dans une grosse machine vint lui parler de bières.

Une énigme ? Jah’rakal se mit à réflechir lui aussi, juste parce qu’il savait qu’il trouverait la réponse juste pour lui casser les couilles. Si le Timbersaw lui posait la question, cela voulait dire que son génie inexistant de lui avait pas permis de satisfaire sa soif de réponses quant à l’énigme du type habillé en noir en plein été, et qui créait des soleils pour s’amuser. Comment ne crevait-il pas de chaud, ce type ? Le chef de guerre se grattait la tête alors qu’il inspectait les adolescents morts pour tenter de l’aider à trouver la réponse. L’un d’eux portait une veste avec marqué en gros “Capsule Corps”. Il regarda alors de l’autre coté, et vit affiché sur un arbre une affiche, sur laquelle était écrite “Capsule Corporations. La vente de Dragon Radar est repartie ! Vous joindrez vous à la chasse aux Dragon Balls ?” Enfin, il regarda vers le ciel, où les flammes du soleil avaient marquées “LA REPONSE EST CAPSULE CORPS, ORDURE.” Il regarda alors Rizzrack droit dans les yeux, et lui dit tranquillement :


“Capsule Corps, ordure.”

Si le Small Keen avait des plans, le Troll se contenterait de le suivre. Il n'avait pas vraiment envie de réfléchir de lui-même aujourd'hui.


Dernière édition par Jah'rakal le Sam 17 Juin 2017 - 13:24, édité 1 fois
Rizzrack
avatar
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 07/09/2016
Nombre de messages : 510
Bon ou mauvais ? : Je coupe les arbres, bien sur que je suis bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Whirling Death / Timber Chain / Reactive Armor
Techniques 3/combat : Chakram / Aghanim's Chakram
Techniques 1/combat : Lotus Orb

MessageSujet: Re: Après le génocidaire, le suicidaire, voici... [PV:Rizzrack]   Ven 9 Juin 2017 - 13:44
“Capsule Corps, ordure.”

Les trolls avaient vraiment le don pour emmerder le monde, même si cela défiait même les lois de la logique et de l'univers. Rizzrack laissa tomber sa tête dans sa main droite, son coude était sur le bord du cockpit, soutenant le reste. Il regarda un moment bref Troll Warlord d'un air sceptique, une expression qui lui disait sans aucun mot "Tu te fous de moi"? Le Smallkeen ne croyait pas la réponse du chef de guerre, on aurait dit qu'il avait associé deux mots ensemble et qu'il avait eu de la chance de sortir quelque chose d’un peu cohérent avec l'énigme. On aurait dit le nom d'une compagnie spécialisée dans la création de capsules pour d'autres grand corporations de la boisson ou pour les tarés qui se préparent pour la fin du monde. Il lança son regard vers la droite, loin de son allié par proxy dans un élan de répugnance mais dans cette action, sa colère ne ferait qu’empirer. Il venait de voir une affiche sur un arbre, au milieu de troncs fraîchement coupés. Au loin, il pouvait lire “Capsule Corps”. Il laissa échapper un soupir bruyant par pur frustration avant de diriger le Timbersaw vers le bout de papier. La machine faisait des pas particulièrement bruyant, comme un adolescent qui venait se faire envoyer dans sa chambre pendant le repas de famille, la simple possibilité qu’un être avec une intelligence questionnable puisse remarquer ce genre de détail alors que l’ingénieur qui avait créé un golem de bois et d’acier contre la menace sylvestre avait complètement raté cette indice enrageait. Il arracha la fiche et avant même de la lire, il coupa d’un coup net l’arbre avec sa tronçonneuse et écrase le tronc du pied droit. Il lança un dernier regard agacé vers Jah’Rakal, certainement pour voir si ce salaud riait à son désarroi, ce faux allié, ce ganker, CE HIPPIE ADORATEUR DE LA VERDURE!

Capsule Corporations. La vente de Dragon Radar est repartie ! Vous joindrez vous à la chasse aux Dragon Balls ? VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI !!!?”

Dans sa furie vertueuse, il enfonça le pauvre bout de papier dans son visage, transperçant la feuille avec son gros pif, pile au niveau du logo de la compagnie, tout en criant sa frustration. La feuille le méritait de toute façon, le papier est fait à partir des arbres, il aurait tenté de le buter le petit être mauve de tout façon! Le cri dura trentes secondes, c’est fou tout l’air qu’un corps aussi court peut stocker, avant de se taitre. Il enleva l’affiche de sa face, et le jeta dans le lac auquel l’humain se trouvait avant la confrontation. Rizzrack avait un sourire incroyablement forcé, possiblement pour déguiser sa rage ou paraître amical envers le Troll, malgré sa décharge de haine sur un pauvre bout de papier pas du tout innocent. Il toussa un bon coup, et dépoussiéra le haut de son tablier avec le côté des ces mains.

“Bon, allons trouver ce Caspule Corps… J’ai pas envie de rester bloquer dans ce monde avec toi!

Et c’est sur cette phrase digne des plus grand chefs de l’histoire qu’il s’avança dans la forêt, coupant tout les arbres qui osaient s’approcher de lui, ou c’est l’inverse? Peu importe! Il se rappelait encore d’une grande ville pas loin d’ici, si ça se trouve, ça sera là que sa quête pour rentrer dans un monde de tarés et de conflits interminables., SON monde de tarés et conflits interminables
 
Après le génocidaire, le suicidaire, voici... [PV:Rizzrack]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» DEVONS-NOUS ATTENDRE LE PIRE ??APRES ARISTIDE,PREVAL ,JUDE VOICI LE CHOLERA !
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Mont Paozu-