Partagez | 
 

 ~ My Only One [PV. Charlo ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 5974
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Mer 12 Oct 2016 - 2:33
Un lien venait d’être créé, un lien si fort que nul ne pourrait jamais le détruire. Un lien si solide, que le plus puissant des guerriers ne pourrait même ne serait-ce que l’endommager. Les émotions qui avaient créées ce lien, étaient si fortes qu’elles pouvaient données à leurs possesseurs, la volonté d’absolument tout faire. C’est exactement ce que parvenait à ressentir Charlo au moment où Katsura l’avait enlacé. Il avait alors eu un sorte de déclic, comme si tout ça, sa présence, lui avait permis de réalisé tout ce qui paraissait pourtant si évident dans le moment présent. On dit souvent que le bonheur est plus proche qu’on le pense, et s’était exactement ça en ce moment, elle était là. Il ne savait pas depuis combien de temps elle vivait, mais il savait qu’elle avait toujours été là, comme si elle l’avait toujours attendu, comme s’il l’avait toujours attendu. Il en avait la certitude, mais il s’en voulait d’avoir attendu si longtemps avant de l’a trouvé, une vingtaine d’années, ça paraissait énorme pour lui, mais il ne se doutait pas que pour elle, c’est un claquement de doigt dans une vie. Ce que lui conférait ce ressenti, c’était le sentiment de pouvoir faire l’impossible, de surpasser les plus grands, de littéralement, tout pouvoir faire, absolument tout. Tous ces soucis venaient à l’instant de disparaître, toutes ses peurs s’étaient évaporés et sa passion n’avait plus d’égal.

Profitant donc du moment encore quelques moments. Sur le coup, il sembla durer une éternité, une éternité magnifique. Chacun était heureux, mais le vivait sans aucun doute d’une manière totalement différente. Le Demi-Sayen aurait pu exploser, laissant déferlé toute son énergie et émotions, qu’il peinait sérieusement à contrôlé, tandis que Katsura elle, semblait limite paralysée. Avant de lui déclarer officiellement sa flamme, Charlo senti son âme sœur sangloté, il comprenait bien que s’était des larmes de joie, mais il ne pouvait pas s’empêché de la serrer encore plus contre lui, pour une énième fois lui montrer qu’il était et serait toujours là pour elle. Puis, le Demi-Sayen employa les grands mots. Il lui dit qu’il l’aimait. C’était très important pour lui, il ne l’avait jamais dit à personne. Ce n’était peut-être que des mots, mais ils valaient plus que tout pour lui. Il était hors de question de le dire comme si rien n’était, s’il les employait, il devait le faire honnêtement et envers la bonne personne. Et cette bonne personne, il l’avait vraisemblablement trouvée. Si quelqu’un lui avait demandé avec qui il finirait, s’il trouvait l’amour, il aurait sans doute répondu que ça aurait été quelqu’un comme lui, à la recherche d’aventure et à la soif de combat. Et pourtant, maintenant, ça n’avait plus rien à voir, il l’aimait elle, seulement elle, et personne ne pourrait jamais prendre sa place. Elle venait de prouver au guerrier qu’il ne fallait jamais se fier aux apparences.

La déclaration du Sayen choqua de toute évidence la jeune fille, l’a forçant à figer sur place. Après quelques secondes de silence, laissant seulement le bruit sonore des coups de feu venant du jeu de Zombie, Katsura se détacha alors de l’étreinte du jeune guerrier. Le regardant alors dans ses yeux. À ce moment précis, il remarqua qu’il ne l’avait jamais regardé dans les yeux, du moins pas pendant un si long moment, il comprit alors qu’elle avait les plus beaux yeux qui soient, des yeux brillants. Il le voyait bien, elle pleurait, il se retenu alors pour ne pas verser larmes à son tour. Elle prit sa main droite, il se laissa faire, lui faisant totalement confiance. Elle posa alors sa main sur sa poitrine, Charlo ne put tout d’abord s’empêcher de rougir, mais il comprit vite la signification de ce geste. Aussitôt, il prit la main gauche de Katsura avec sa main libre, et il vint la pausé contre son torse. Imitant le mouvement de la jeune lycéenne, il lui faisait donc comprendre qu’il avait parfaitement compris ce qu’elle voulait lui démontrer. Cette scène faisait limite penser à Tarzan et Jane, lorsqu’il réalise tout deux qu’ils sont en fait pareilles au niveau du cœur, malgré leurs différences historiques et physiques. S’était la même chose pour la Terrienne et le Sayen. Elle commença alors à parler, s’ouvrant à cœur ouvert, déclarant à son tour ce qu’elle ressentait, totalement ouvertement. L’écoutant attentivement, il se défit d’elle et prit doucement sa tête, l’embrassant doucement sur le front et l’enlaça une fois de plus.


‘’Moi aussi..’’

Elle le prit alors par le poignet, il se leva alors, comprenant qu’il fallait qu’il l’a suive, il ne s’opposa pas, et se laissa tout simplement guidé. Elle lui montra la chambre, où deux dormiraient sans doute ce soir. La jeune femme lui demande alors de s’allonger sur le lit, Charlo retira alors ses bottes et sa ceinture et il le fit. Lorsqu’il vit qu’elle alla aussi se changer, il retira donc son veston et son pantalon, ne lui laissant que son caleçon et son t-shirt. Il ne le faisait pas pour s’attendre à quoique ce soit, il le faisait tout simplement parce qu’il dormait toujours comme ça. D’ailleurs, sa queue de singe était maintenant visiblement, rattaché au à son derrière. Katsura serait sans doute surpris, surtout si elle ne savait pas que les Sayens avaient ce genre de particularités physiques. Une fois changé, il s’allongea finalement sur le lit. Elle vint alors le rejoindre, se couchant à ses côtés. Elle appuya sa tête et l’une de ses mains sur son torse, lui, il passa alors l’un de ses bras autour de ses hanches et l’embrassa sur la tête.

‘’Bonne nuit.. Katsu..’’

Il avait pris la liberté de lui attribué un surnom, prenant en compte que ça pourrait en quelques sortes encore plus les rapprochés, leurs permettent de créer des liens plus intimes. Ainsi donc, laissant donc ses yeux ce fermé, il s’endormi lentement, sachant que le plus beau rêve qui l’attendait, s’était lorsqu’il était avec elle, éveillé. Demain, ils commenceraient une nouvelle vie ensemble.



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 77
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Mer 12 Oct 2016 - 4:00
Katsura était aux anges. Charlo lui avait embrassé le front à deux reprises et ses joues avaient changés directement de couleur après ce geste - ce qui semblait plus qu'évident. Il était si attentionné avec cette dernière qu'elle ne pouvait qu'être ravie d'être à ses côtés - et d'être tombé sous le charme d'un homme aussi bon que lui. Kotonoha avait évidemment remarqué la queue de singe que possédait le demi-sayen mais ne sembla pas trop être étonné, beaucoup d'étrangers venaient sur Terre surtout à Satan-City qui était un peu la capitale de ce monde, ce n'était donc pas la première fois qu'elle voyait cela - même si elle ignorait que Charlo en avait une car elle était cachée jusque là, donc ce fut quand même un peu une surprise. Il s'était mis en boxer et en t-shirt pour dormir, ce qui sonnait assez logiquement, mais la jeune fille ne pu pas s'empêcher de détourner un maximum le regard, complètement transit de gêne face au corps plus dénudé de son amoureux. Heureusement elle s'était allongée bien vite près de lui et le sommeil l'avait gagné au moins aussi rapidement que son partenaire après cette journée forte en surprise, en doute, puis en émotion forte. L'écolière s'endormait en étant la femme la plus heureuse du monde: Charlo l'aimait.

Elle passa une nuit fabuleuse, pleines de rêves fantastique de leur possible vie future. Katsura était convaincue qu'elle ferait tout ce qui est en son pouvoir pour que Charlo reste à jamais avec elle, ou plutôt, qu'il la désir seulement elle pour toujours. Cette pensée pouvait paraître bien effrayante sous un autre point de vue: si elle était capable de tout faire pour réussir dans cette optique, serait-elle capable de tuer pour cela ? C'était une question importante dans le sens où certains voyaient cela comme de la folie, d'autre, comme naturel quand on aime comme un fou: RIEN ne peut se mettre en travers du chemin d'un amour véritable. Kotonoha ne savait pas réellement comment elle réagierait si une autre fille s'approchait de trop près du demi-sayen. Après tout, elle était très timide et n'oserait pas agresser une autre femme, même si cette dernière serait désemparé face à une telle situation. Dans sa tête elle vit alors une image d'elle-même couverte de sang, un couteau de cuisine bien aiguisé dans la main, regardant d'un air morne le cadavre d'une autre fille... cela lui fit faire un sursaut dans la nuit en la réveillant. Katsura se dit que c'était juste un mauvais rêve, sans se rappeler réellement que cela, elle l'avait vraiment vécu il y a fort longtemps et que ce genre de scénario pourrait se reproduire peut-être un jour... Rien ne pourrait se mettre entre elle et lui. RIEN.

Le lendemain matin, vers 10h - et avec un peu de mal à se lever, parce que, être dans les bras de Charlo pour dormir, c'était un véritable moment de bonheur - la jeune fille fini par se décider à se lever. Sa motivation principale ? Faire le petit déjeuner pour son amoureux. Elle voulait qu'il soit comblé et heureux près d'elle, Kotonoha se devait d'être une petite-amie irréprochable, Charlo méritait au moins la perfection à ses yeux. La jeune femme se leva alors sans un bruit pour le laisser encore dormir un peu. Elle prit une douche et enfila une nouvelle tenue d'écolière - puisqu'elle avait court cet après-midi - et se dépêcha de préparer un bon petit déjeuner à son concubin. Cette dernière lui prépara un bol de lait, du jus d'orange, et des pancakes faite maison avec du sirop d'érable ( évidemment :p ), tout ça sur un plateau avec des couverts et tout le nécessaire à son confort. Kotonoha ne mangeait pas des masses quant à elle, et puis elle avait trop de papillons dans le ventre d'être en compagnie du demi-sayen, cette dernière ne pensait vraiment pas pouvoir manger beaucoup à cause de cela. Mais ce n'était rien et c'était naturel de ne pas avoir très faim car on est amoureux ! Après avoir préparer tout cela, la jeune fille entra doucement dans la chambre pour venir déposer le plateau près de son petit-ami qui était maintenant éveillé.

- Bonjour Charlo, j'espère que tu as bien dormi ! Je t'ai préparé un petit déjeuner, j'espère que tu apprécieras. Oh, et ne bouge pas, quand tu as fini je débarrasserais le plateau, ne t'inquiète pas !

La jeune fille disposa le plateau sur le demi-sayen lorsqu'il fut en position assise et vint s'asseoir à ses côtés. Elle posa simplement sa tête contre l'épaule de son amoureux le temps qu'il émerge et qu'il mange à sa faim. Une fois qu'il eut terminé, tel un prince reconnu et pour qui il était normal de faire tout cela - ce qui était normal en soit ! haha - Katsura débarassa le plateau. Par la suite, cette dernière lui avait préparer de quoi se doucher et le laissa à sa guise aller prendre sa douche. Pendant ce temps elle prépara son sac et éteignit le jeu et la TV qui étaient restés allumer suite à la soirée d'hier. Kotonoha allait emmener ce matin Charlo au Dojo pour lui montrer ce qu'élait le Laido, en espérant bien entendu qu'il apprécie cet art martial assez particulier et qui était une tradition de samuraï.

Lorsqu'il fut sortit de la douche et prêt à sortir, la jeune femme vint jusqu'à lui.

- Je te propose que l'on aille faire un tour au dojo ce matin, comme ça je pourrais te montrer quelques petites choses sur le laido, comme convenue.

La jeune femme était toujours tout sourire en s'adressant à l'élu de son coeur et cela était tout à fait normal. Cette dernière prit alors ses affaires et ils sortirent tout les deux de l'hôtel. Ils volèrent jusqu'au dojo. Une fois à l'intérieur, multitudes de personnes les saluèrent et Katsura l'emmena dans une salle privée où elle avait accès car elle payait pour. Elle lui dégota une tenue propre et traditionnelle de laido et lui indiqua les vestiaires pour se changer. La jeune fille alla dans les vestiaires des femmes pour également mettre sa tenue de laido, puis attendit que son compagnon soit fin prêt et habiller pour commencer l'entraînement. Lorsqu'il arriva, Kotonoha lui montra comment on accrochait la sangle pour l'étui du katana et lui présenta d'ailleurs plusieurs katana qui lui appartenaient. Elle le laissa en choisir un. Ils commencèrent donc cette séance par des choses basiques: les positions pour dégainer et ranger le katana, la manière de le dégainer et de le ranger, le positionnement du corps et des membres dans ces dites positions. Charlo était un élève attentif et pour le moins doué, et cela n'étonna pas Kotonoha qui trouvait évidemment ce dernier exceptionnel. Par la suite, ils s’entraînèrent à faire des coups "justes". Le principe du laido était de pouvoir trancher n'importe quoi en un seul coup, en faisant une coupe nette et précise. Ils s’entraînèrent donc d'abord sur du matériel assez frêle, puis augmentèrent progressivement la dureté des matériaux à trancher. C'était une technique particulière à maîtriser où il fallait savoir user d'un grand sang-froid, ainsi qu'être perfectionniste dans ses geste et postures, étant donné la grande discipline physique et mentale demandé par cet art martial.

Ils passèrent bien trois heures ici. Il était maintenant 14h30 et Katsura avait bientôt ses cours de prévu. Ils allèrent donc se changer chacun de leur côté après cette séance, la jeune femme avait espérer que cela avait plu à son partenaire. Ici il y avait un self ouvert jusqu'à 15h30, ils avaient donc pu manger sur place. Katsura eut l'appétit d'un petit oiseau dû au stress d'être près de Charlo, il l'impressionnait énormément et c'était bien normal, ça faisait toujours ce genre d'effet, l'amour. Bref, quand ils en eurent terminer ici, Kotonoha les mena jusqu'à son école. Ils avaient le droit d'emmener des personnes de l'extérieure à leurs cours de sport, mais ce n'était pas tout le monde qui en avait l'autorisation: seulement les élèves sérieux et qui s'investissaient dans leur travail. Bien heureusement c'était le genre de Katsura, et ainsi personne n'avait rien à redire. Par contre, dès lors où ils mirent les pieds dans l'enceinte de l'établissement, beaucoup de jeunes écoliers et écolières se mirent à faire des messes basses: en même temps, c'était la première fois que Kotonoha déambulait près d'un garçon et avec un garçon, qui en plus, venait de l'extérieur et qu'elle avait donc invité à venir au cours.

On pouvait souligner le fait que Kotonoha avait pas mal d'ennemiEs. Les autres filles en général ne l'appréciaient pas trop, surtout celles qui voulaient être populaire et qui l'étaient moins que Katsura, alors que cette dernière ne faisait rien pour l'être. Les femmes, dans leur grande jalousie et perfidie, se critiquaient constamment entre-elle et passait leur temps à casser du sucre sur le dos des autres filles donc sous l'effet de cette même jalousie, ce qui, vous l'imaginez bien, ne faisait pas exception au sein d'une telle école. Mais Kotonoha était si gentille et apprécier du reste des élèves que ces filles-là n'avaient aucun moyen de pression sur elle - surtout qu'elle n'avait jamais eu de petit-ami, donc elles ne pouvaient pas essayer de lui " voler". Mais aujourd'hui c'était différent, et on apercevait déjà des sourires mesquins sur le visage de certaines pouffiasses mal intentionné comme il y en a tant dans ce monde de salope. Katsura ne se doutait évidemment de rien, de plus elle était complètement subjuguer par Charlo et était forcément très heureuse qu'il participe au cours à ses côtés.

Heureusement ils croisèrent des filles gentilles qui étaient des amies de Katsura et qui vint leur dire bonjour, tout comme sa meilleure amie qui s'empressa de sauter au coup de Kotonoha pour la saluer. Elle semblait être une fille tout aussi gentille que Kotonoha mais beaucoup plus extravertie. Ces dernières furent impressionnés de la voir en compagnie d'un garçon en plus si charmant, et sa meilleure amie était la seule à savoir que c'était le garçon du rêve dont elle lui avait parlé et qui s'était avérer réel.

Le cours durait de 16h à 19h30. Il se passait dans l'immense cours à l'extérieur prévu à cet effet. On prêta une tenue de sport neuve à Charlo qui pu donc aller se changer dans le vestiaire des hommes - certains des étudiants lui adressèrent la parole pour savoir qui il était, d'où il venait. Ils avaient l'air plutôt sympa, d'ailleurs. Katsura partit elle aussi se changer du côté des vestiaires des filles. Tout le monde se rejoignit à l'extérieur après cette préparation, et ils furent séparés en plusieurs groupes de dix. Katsura et Charlo furent mis forcément dans le même groupe. Les professeurs avaient fait des parcours d'entraînement avec des "spécialités" pour chacun de ces parcours: endurance, force, précision, esquive. Ils allaient donc alterner tout ces parcours sachant qu'il y en avait 5 par "spécialité", cela allait déjà les occupés un petit moment dans un premier temps. Il y avait un tas d'obstacles, de robot programmé, et d'autres astuces pour établir au mieux ces parcours-là. Kotonoha aimait bien ce mode de fonctionnement et avait participer elle même en temps que délégué dans la construction et le développement de ces parcours. On pouvait dire qu'elle était douée en sport et c'était aussi pour ça que les autres la jalousait, cette fille qui paraissait banale semblait être douée partout, en plus elle faisait plusieurs activités dans sa vie personnelle où elle réussissait également bien. Bref, ils passèrent tous par groupe sur tout ces parcours, les élèves avaient plus ou moins de mal en fonction des types de parcours et aussi à cause de la fatigue.

C'est alors qu'à un moment, une fille qui observait Katsura et Charlo de loin se mit à faire des messes basses sur eux à distance avec de ses copines. Elle s'appelait Katou, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle détestait Kotonoha depuis que le mec sur lequel Katou avait flashé était en total admiration sur Katsura, et pas elle. Cette dernière cherchait un moyen de lui faire du mal, et jusque là, elle n'avait rien trouver d'autre que de l'obliger à faire ses comptes rendus de délégué pour sa classe à elle. Comme Kotonoha était trop gentille, elle ne disait forcément rien et acceptait de le faire. Aujourd'hui cependant Katou avait trouver un petit "truc" pour voir comment cette sale garce de Katsura allait bien pouvoir réagir quand on la prenait au dépourvue.
Alors que Katsura se préparait à passer sur un nouveau parcours - et le dernier de la liste, car il était bientôt l'heure de finir le cours - et qu'elle n'était à ce moment-là pas proche de Charlo, Katou en profita pour aller à sa rencontre.

Katou: Salut, j'ai entendu dire que tu t'appelles Charlo. C'est sympa comme prénom ! Moi, c'est Katou.
Elle enchaîna pour lui parler de tout et de rien, mais on voyait qu'elle avait des gestes un peu déplacer envers Charlo dans le sens où elle lui touchait le bras ou ce genre de chose de façon tactile, ce qui n'était pas très correcte et dégueulasse d'ailleurs de faire ça avec un inconnu, même si ça restait que des "petits attouchements" furtif. Katou attendit que Kotonoha fasse un tour de piste complet - et donc qu'elle remarque que Katou était en ce moment proche de Charlo pour lui parler gentiment comme si de rien n'était - pour s'approcher d'un coup vif vers Charlo et l'embrasser !

Katsura se figea alors sur place. Elle avait cru que son coeur allait exploser, et pas pour de bonnes raisons. Ses jambes se mirent à flageoler, ses membres tout entier tremblaient. Ses yeux se mirent à perdre leur lueur si brillante et joyeuse de d'habitude.. et elle se rappela alors qu'elle avait déjà ressenti une telle souffrance, un jour si lointain...Charlo allait certainement repousser cette fille, mais il n'allait pas avoir le temps de réagir...



Spoiler:
 

Katou tomba au sol. D'un coup, ses jambes étaient cassés et elle hurla de peur et de douleur. Les os de ses tibias ressortaient. Ses yeux se mirent à saigner alors qu'elle se tenait la tête entre les mains. Elle voyait des images mentales suffisamment effroyables pour la faire suffoquer, elle était sur le point de faire un malaise - logique, vue ses blessures violentes apparut d'un coup - ou même une crise cardiaque. Ses yeux se révulsèrent alors que son corps fut soulever par une magie inconnue, puis son corps fut frapper à plusieurs reprises contre le sol, encore et encore, sous les regards traumatisés de tous les gens qui se trouvaient là. Même Katsura était si choqué qu'elle en tomba au sol. La jeune fille qui s'appelait Katou était à présent un amas de chair difforme, complètement exploser sous la pression de la force inconnue et invisible qui s'était emparée d'elle pour la faire souffrir terriblement jusqu'à ce que sa cage thoracique se brise sous les effets brutales de son corps se brisant contre le sol à répétition.

Après un gros moment de choc, des professeurs se mirent à réagir, rapatriant les élèves dans l'école de force, appelant le SAMU, même s'il était visiblement trop tard. Kotonoha comme Charlo furent rapatrier à l'intérieur où ils eurent obligation de se doucher et de se changer selon les règles. Les professeurs appelaient les parents de tout le monde: Sauf ceux de Katsura. C'était Darcia qui était inscrit comme son "parent" légal, pour de vieilles histoires, notamment qu'elle avait été longtemps élevé par ce dernier. Personne ne savait d'où cette attaque était venue, et même si certains suspectaient logiquement Katsura, car elle était venu avec ce garçon, personne n'avait de preuve. Mais elle, au fond d'elle-même, elle savait.

Elle savait que c'était elle qui avait fait ça. Et pourtant ça lui apportait une satisfaction... une satisfaction malsaine qui la dégoûtait d'elle-même. Elle se mit à vomir dans les toilettes des filles, comme d'autres personnes complètement choqués par la scène - il y avait de quoi. Elle resta là, un moment, haletante, ne comprenant pas. Puis cette dernière fini par reprendre de sa santé mental, il n'y avait pas le choix, il fallait être forte. Kotonoha alla se laver et enfila sa tenue d'écolière. Tous les élèves avaient été récupérer par leurs parents, c'était un bordel sans précédent des journalistes étaient là, des équipes de secours, des policiers.. et rien pour expliquer ce drame.

Darcia était là. Il parlait avec plusieurs professeurs et rassura plusieurs parents et élèves grâce à sa notoriété. Katsura alla le rejoindre et chercha Charlo du regard pour lui faire signe qu'ils étaient là. Le grand Comte, comme les gens aimaient surnommé Darcia, les fit sortir d'ici et les emmena dans une de ses limousines avec chauffeur. Ils entrèrent et purent s'asseoir sur les banquettes arrière. Darcia leur servit du jus d'orange et leur donna.

Darcia: Ce qui est arrivé est.. absolument horrible, les jeunes, et je vais pas vous mentir, c'est pourtant assez fréquent que ce genre d'incident arrivent dans le monde comme ici. Y'a des choses... inexplicables. J'suis du genre à penser que quand ça arrive, c'est que ça devait arriver.. même si j'suis forcément pas gai d'apprendre ce genre de truc. L'important c'est que vous alliez bien. Je vais vous ramener à mon appartement et vous faire apporter de quoi manger et boire directement en service de chambre.


Darcia savait lui aussi. Il voyait dans la tête des gens. Il savait que Katsura savait aussi, mais il ne dit rien. Il ne prononça pas un mot à ce sujet. Il leur frotta tout les deux les épaules comme pour les détendre et les consoler avant qu'ils ne descendent de la limousine pour rentrer à l’appartement. Katsura et Charlo descendirent et Darcia leur lança un dernier regard, un regard qui ne se voulait pas inquiet, plutôt... impressionner, mais pas forcément dans un bon sens.

Katsura était toujours sous le choc de ce qu'elle avait vu, certainement comme tout le monde. Elle monta à l’appartement avec Charlo, des plateaux pleins à craquer de nourriture et de dessert étaient disposés sur un service de chambre que les cuisiniers avaient apportés ici sous les ordres de Darcia.. mais la faim n'était évidemment pas là. Katsura prépara silencieusement du thé, elle était plonger dans ses pensées et n'avait pas adressé la parole à Charlo depuis " l'accident".
En ligne
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 5974
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Jeu 13 Oct 2016 - 4:54
Cette nuit avait été très agréable. Charlo avait enfin eu l’impression de réellement pouvoir se reposer, de récupérer, d’évacuer le stress. En fait, tout ce que le sommeil réparateur pouvait apporter, il l’avait eu. Cette nuit avec Katsura, bien qu’ils n’avaient fait que dormir, lui avait permis de sentir renaître. Il avait rêvé cette nuit, en fait, son rêve était un peu comme si tout sa vie s’était passé comme prévu. Il n’aurait jamais perdu sa famille, aurait évolué avec elle, aurait vaincu Majin Vegeta lorsqu’il avait attaqué Satan-City, avait rencontré Gohan, Goten, Hikaritatsu ou encore Gin. Tentra ne serait partit du mauvais côté et finalement, il aurait rencontré Katsura, qui aurait permis à sa vie d’atteindre un nouveau seuil de bonheur. Finalement, son rêve n’était pas loin de la réalité, du moins en ce qui concernait le dénouement surtout. Il ne s’était pas réveillé une fois pendant lui, ça devait faire une éternité que ça ne lui était pas arrivé. Il ne dormait jamais au même endroit, du coup, il ne sentait jamais en réel sécurité, ne fermant donc jamais vraiment l’œil. Nombre de fois qu’il avait dû esquiver une attaque pendant son sommeil, et pourtant, là il se sentait en sécurité.

Il se réveilla finalement, avec un grand sourire. Il remarqua rapidement que Katsura n’était plus à ses côtés, il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour ressentir sa présence dans une autre pièce. Il se leva rapidement, et s’étira. Il se plaça au sol, commençant à faire des pompes avec une seule main. Il en fit une bonne centaine, il était toujours heureux de pouvoir s’entraîné le matin. Katsura entra finalement dans la pièce, Charlo stoppa alors son exercice pour la saluer d’un grand sourire. Il l’a vit avec un plateau et donc, il alla aussitôt s’asseoir sur le lit. Celle-ci vint alors le rejoindre lui donnant son déjeuner. Quelle femme parfaite, elle savait faire à manger, ce n’était pas un critère obligatoire, mais disons que pour un Sayen, s’était quand même un point qui n’était pas négliger. Elle posa sa tête sur son épaule, ce qui fit plaisir au Demi-Sayen.


‘’Merci ! Et bon appétit.’’

Il se le disait limite à lui-même, puisque que la jeune lycéenne ne semblait pas vraiment mangé, Charlo aurait préféré qu’elle mange, mais il se dit que s’était le premier repas de la journée, et que donc il interviendrait seulement si elle ne mangeait toujours pas plus tard dans la journée. Il commença alors à manger, il commença par manger doucement, mais son instinct Sayen prit le dessus, et il engloutit tout ce qu’il y avait sur le plateau. Une fois son repas terminé, il embrassa sa concubine sur le front pour l’a remercié. Elle le débarrassa et lui fournis de tout ce qu’il avait besoin pour une prendre une douche. Il se dirigea donc vers la salle de main, où il se déshabilla. Il entra sous la douche et démarra l’eau. Sous l’eau, il commença à se demander s’il ne vivait pas un rêve, tout semblait si parfait, ça ne pouvait pas être vrai, ça semblait totalement impossible, et pourtant tout ça était bien réel. Il se lava donc, puis sortit de la douche. Une fois sec, il se rhabilla, et alla rejoindre sa bien-aimée. Elle lui proposa alors d’aller au dojo, ce qui évidemment, l’excitait beaucoup.

‘’Oh ouais ! J’ai hâte de voir ce que tu sais faire !’’

Bien entendu qu’il était enthousiaste, lui et les arts martiaux, s’étaient une longue histoire. Il avait toujours vécu avec ça, il avait évolué avec ça. Le fait que la femme de ses rêves ait elle aussi cette passion, même si ne s’était pas pour exactement la même branche, l’enjouait excessivement. Il adorait apprendre de nouveaux trucs, surtout quand ça avait un lien avec le combat, et le fait que ce soit cette personne qui allait lui apprendre tout ça, s’était encore mieux. Ainsi, ils sortirent tous deux de l’hôtel, se dirigeant par la voie des airs au dojo. Cette fois, le Demi-Sayen volait plus proche d’elle, tout d’eux semblait bien plus à l’aise de la présence de l’autre, ce qui évidemment était une excellente chose.

Et puis, ils arrivèrent au dojo, se posant à l’endroit prévu. Certaines personnes saluèrent Katsura, Charlo les salua alors aussi, pour ne pas passez pour un antisociable, et il voulait connaître la vie de Katsura, mieux, il voulait en faire partie. Ils se rendirent alors dans une salle prévue, la jeune fille lui trouva alors une tenue, il l’a pris et alla se changer, adressant un sourire à son amour. Une fois dans le vestiaire des hommes, il l’enfila, il se sentait léger, s’était un uniforme assez ample dans ses coutures, il n’avait jamais porté ce genre de vêtement, il n’était donc pas très à l’aise, mais il se dit qu’il ne finirait pas s’y habituer. Il sortit finalement du vestiaire, espérant qu’il avait bien enfilé l’uniforme. La Terrienne lui montra alors comment attaché son sabre, il écouta attentivement et sembla avoir rapidement comprit. Il prit un des Katanas de sa bien aimé, il ne savait pas lequel choisir, du coup, il y alla au hasard, se disant que ce n’était pas l’arme qui faisait le tout, mais bien celui qui le tenait. Ils commencèrent par les bases, et bien qu’elle avait affirmée ne pas être exceptionnelle dans ce domaine, Charlo pensait tout le contraire. Il écoutait attentivement, faisant ce que sa bien-aimée lui disait de faire. Ils s’exercèrent ensuite à couper certains matériaux, le Demi-Sayen y arriva facilement, mais il remarqua vite qu’il ne s’y prenait pas bien, il comptait trop sur sa force physique, il ne coupait donc pas le matériau, il le brisait. Après plusieurs essaies, et en ayant analysé comment faisait Katsura, Charlo commença à très bien de débrouiller. Certes, elle encore bien meilleur, mais il fier de lui. Ils passèrent un long moment à s’entraîné, mais ce n’était rien, l’infini paraîtrais trop court avec elle. Ils quittèrent enfin le dojo, se changeant pour se diriger ailleurs avant les cours de Katsura.


‘’Tu es exceptionnelle, je ne croyais pas que tu aurais une telle maîtrise !’’

Il était très sérieux dans ce qu’il disait, en fait, le fait qu’elle avait affirmé ne pas être aussi doué que les champions, lui avait fait tout d’abord pensé qu’elle aurait un bon niveau, mais sans plus. Il venait de comprendre que s’était tout le contraire. Elle avait un potentiel énorme, et bien que Charlo n’avait jamais expérimenté le Iaido auparavant, il pouvait quand même le voir. Le contrôle et la technique dans ses mouvements démontraient une grande maîtrise de son art. Bref, ils allèrent donc manger, c’est Charlo qui paya le repas cette fois, il ne l’avait même pas laissé s’opposé. Elle ne mangea pas beaucoup, mais le Demi-Sayen fut tout même heureux de voir qu’elle essayait, même s’Il se disait qu’elle fallait qu’elle mange plus malgré tout. Ils quittèrent alors l’endroit où ils avaient mangés, Katsura les amenant vers son école. Cette fois, ils n’y allèrent pas par voie des airs, ils marchèrent. Charlo lui prit alors la main pour marcher, lui adressant un joli sourire, qui, il s’y attendait, allait sans doute l’à faire rougir. Ils entrèrent donc dans l’enceinte, tous deux furent aisément regardés, c’était d’ailleurs la première chose que remarque le Demi-Sayen. Était-ce parce qu’il tenait la main de sa bien-aimée ? Peut-être, mais il s’en fichait éperdument, il ne lâcha pas sa main, il assumait totalement ce qu’il faisait, et celui qui avait à le jugé pourrait venir lui dire en face. Tous les jugements du monde ne pouvaient pas l’atteindre, cette fille créait en lui une barrière, comme si elle pouvait repousser tout ce qu’il y avait de mal pour le garçon.

Malgré tout, de bonnes personnes vinrent à la rencontre des deux tourtereaux, Charlo fut obligé de lâcher la main de sa bien-aimée lorsque sa meilleure amie lui sauta limite dessus. Le Demi-Sayen ria lorsqu’il fit un tel surplus d’énergie, s’était bien contradictoire avec ce que dégageait Katsura. Malgré tout, sa meilleure amie semblait être une bonne personne, Charlo se présenta alors à elle et à tous ceux qui étaient venu à leurs rencontre.

Ils se rendirent ensuite au cours. Visiblement, s’était un cours qui se passait en dehors de l’école, en fait juste derrière celle-ci. Charlo se fit alors prêté un vêtement plus sportif que ce qu’il portait présentement, décidément, aujourd’hui il avait beaucoup à se changé. Certains vinrent lui adresser la parole alors qu’il se changeait, il avait du mal à se décrire, il ne faisait que dire qu’il était un combattant, beaucoup prenant alors pour acquis qu’il faisait un sport de combat quelconque, bien entendu, beaucoup lui demandèrent ce qu’il faisait avec Katsura, il répondit tout simplement et de façon humble, mais souriante, qu’il l’aimait. Une fois changé, le Demi-Sayen se rendit dehors. Rejoignant les groupes et par le fait même, la femme qu’il aimait. C’était des exercices en plusieurs spécialités, d’ailleurs le Demi-Sayen prit beaucoup de plaisir à les faire, même s’il y prenait une certaine facilité. Il était en admiration lorsqu’il voyait sa bien-aimée s’exercé, elle était une des meilleures, évidemment. On aurait pu dire qu’il n’était pas objectif dans ce qu’il disait, et pourtant si, en fait non pas du tout, mais elle restait réellement une des meilleurs. Alors que Katsura allait faire une dernière fois le parcours, une jeune fille l’air de rien, s’approcha de Charlo, se présentant alors au guerrier. Le complimenta tout d’abord sur son nom, ce qui le mit un peu mal à l’aise.

‘’Enchanté Katou et merci.. ahaha..’’

Elle le touchait, ses bras son torse, s’était malaisant, le Z-Fighter tentait d’éviter de se faire toucher, sans être trop brusque, mais ce n’était pas évident. Alors qu’il parlait de tout et de rien, Charlo ne s’intéressant pas vraiment à elle, mais se disant que s’était possiblement une amie de celle qu’il aimait et que donc il devait faire un effort, elle l’embrassa. Surpris tout d’abord, Charlo, comme par réflexe dégagea un peu de son aura, ce qui fit reculer Katou. Instinctivement, le Demi-Sayen se retourna vers Katsura, il remarqua ses yeux, elle ne dégageait plus rien, mais ses yeux voulaient tout dire, c’est comme si elle avait perdu toute joie de vivre.

‘’Katsu !’’

Il commença alors à s’élancer vers elle, mais son attention fut captée. Katou venait de tombé au sol, certains de ses os sortaient de son corps. Elle était complètement dépourvue, Charlo s’en approcha, mais il réalisa vite qu’il ne pouvait rien faire. Le corps de Katou commença alors à l’éviter, le Demi-Sayen fit un bond vers l’arrière et se mit en garde. Il se passait quelque chose d’étrange. Il ne quitta malgré tout pas Katsura des yeux, qui semblait être totalement absente. La jeune fille qui venait d’embrassé Charlo, était clairement morte, étant réduit à rien de bien beau à regarder. Katsura était tombé au sol, le Demi-Sayen se hâta d’aller l’a voir, mais déjà des professeurs s’en était chargé. Il s’éleva alors haut dans le ciel, essayant de trouvé une explication, cherchant qui avait bien pu faire ça, il ne sentait aucune aura entrain de fuir. Il laissa sortir un juron, puis porta sa main jusqu’à sa poche, il avait toujours son émetteur de la Z-Team, il l’enfila et appuya sur un bouton.

‘’Gohan! Il y a une force invisible qui a tué une jeune fille à Satan-City, soit prudent ! Reste à l’affut, veille à ce que rien de semblable ne se produise au Mont Paozu.’’

Il parlait fort, se sentant impuissant. Il avait bien eu l’hypothèse que s’était celle qu’il aimait qui avait fait ça, mais il ne pouvait pas l’envisager, s’était hors de question, elle était si pure, si belle, si gentille… Il rangea son émetteur, puis se posa au sol. Il ne vit pas Katsura, qui sans aucun doute avait été rapatrié à l’intérieur. Même le Demi-Sayen, qui n’était pas un étudiant, fut dans l’obligation d’aller se changer puis de se doucher. Dans les douches, il entendait plein de spéculations sur Katsura, il ne dit rien, mais au moment où il se changeait, tout ça continua. Il se leva le regard plein de hargne, laissant apparaître une aura qui fissura le sol, fixant ceux qui parlait de Katsura comme la meurtrière.

‘’Elle n’y est pour rien ! Le prochain qui parlera contre Katsura aura à faire à moi!’’

Un silence s’installa, puis tout le monde continua à se changer dans le silence, Charlo laissa disparaitre son aura, et finit de se changer pour sortir dehors. Les policiers étaient arrivés, les journalistes aussi, s’était normal, avec l’arrivé de Narumi, les meurtres avaient beaucoup diminués, un tel incident attirait évidemment les médias de partout. Les élèves partaient tous avec leurs parents, le Sayen lui, ne se contentait de chercher que Katsura. Il l’a trouva finalement, elle lui faisait signe, elle était avec Darcia, qui n’avait pas son précédent sourire. Le Demi-Sayen le salua, puis enlaça Katsura comme pour l’a rassuré, il avait déjà vu des gens mourir beaucoup de gens mourir, mais il ne savait pas si elle oui, et il voulait être là pour l’a réconforté. Darcia donna son point de vue, le Demi-Sayen, après son câlin à la jeune acquiesça, il savait ce que ce monde réservait, mais pour une fois, avec Katsura, il avait cru s’en éloigné, et pourtant. Il les raccompagna ensuite vers l’hôtel, tentant le mieux possible de les rassurer. Katsu et Charlo montèrent jusqu’à l’appartement, dans un silence inquiétant. Le Demi-Sayen prit place sur le divan, il n’avait étonnant pas faim, il s’inquiétait certes de la situation, mais il s’inquiétait surtout pour celle qu’il aimait. Il se leva, allant la rejoindre, elle faisait du thé. Il prit son menton, appuyant son front sur le sien.

‘’La seule que j’aime, c’est toi.’’

Il se sentait obligé de le préciser, comme s’il voulait absolument l’a rassuré sur le baisé que la jeune fille lui avait donné, ce n’était certes pas nécessairement le bon moment, mais il n’avait pu s’en empêché. Il l’a regarda dans le creux des yeux, et posa ses lèvres, l’embrassant réellement pour la première fois. Ça dura que quelques secondes, et pourtant, ça en donnait une toute autre impression. Charlo recula, portant sa main à sa poche, prenant un senzu qu’il tandis à Katsura.

‘’On va surmonter ça ensemble. Je comprends que tu ne veux pas manger, mais avec ça tu pourras au moins survivre 10 jours sans manger.’’

Le déposant lui-même dans sa main, il ne lui laissait pas vraiment le choix, il s’approcha d’elle et l’embrassa sur le front. Le thé près, ils rendirent sur le divan, Charlo l’enlaça tendrement, elle pouvait pleurer avec lui, il serait toujours là pour elle.



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 77
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Jeu 13 Oct 2016 - 5:56
Katsura était évidemment très perturbée au fond d'elle. Elle ne comprenait pas un seule seconde comment cela pouvait être possible, comment cela pouvait être de son fait. Pourtant elle ignorait qu'elle avait de tels pouvoirs ! Ô grand jamais cette dernière ne s'était servi d'une elle violence ou cruauté auparavant, ça ne lui ressemblait en aucun cas, et c'est bien ce qui lui remuait le cerveau et l'esprit. C'était logique qu'elle soit si mal, mais " le pire était passé". Comme beaucoup d'autres élèves elle avait vomit face à tant d'horreur, mais ce n'était pas juste parce que la scène avait été violente qu'elle avait eut cette envie de vomir Le dégoût qu'elle ressentait envers elle-même d'avoir été capable de produire une telle horreur était forcément source d'une culpabilité immense et qui la terrorisait intérieurement. Kotonoha avait pourtant cette étrange sensation qu'au fond d'elle-même, cela était déjà arrivé.. dans une vie antérieure ? Ce n'était pas la première fois qu'elle avait une impression de déjà vu ou d'avoir connu telle ou telle sensation, et cela l’inquiéta grandement, cependant elle n'y pouvait absolument rien, tout comme cet accident qui s'était produit. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle avait pu en être à l'origine alors qu'elle n'avait rien commandité du tout ! Pourtant aucune manifestation d'un quelconque esprit était en elle, autrement son oncle aurait pu le voir grâce à sa faculté à inspecter l'esprit et l'âme des gens. Alors c'était définitivement de sa faute. C'était tout bonnement une horrible chose à accepter, pourtant, Kotonoha se maudissait elle-même car... elle avait l'intime conviction qu'elle avait déjà accepter au fond d'elle ce qu'elle avait pu faire, sans pouvoir expliquer comment elle pouvait faire cela.

Elle voulait sincèrement avoir des remords mais n'arrivait pas à en avoir, c'est comme si c'était de toute façon une chose inévitable qui aurait dû se produire à partir du moment où cette fille avait atteint le point de non retour en touchant intimement à ce qui "appartenait" à Katsura. C'était une sensation très désagréable pour l'écolière qui n'avait jamais été quelqu'un de mauvais dans sa vie, au point de se laisser constamment traîner dans la boue par les autres en gardant le sourire afin de ne pas créer de conflit. Pourtant elle savait au fond d'elle que tout cela était une suite logique, comme quelque chose qui reviendrait dès lors qu'une autre personne tenterait de s'approprier l'amour de Charlo, comme si tout cela sonnait comme étant du bon sens, parce que Katou avait volontairement été trop loin. Kotonoha se sentait très mal car elle n'avait jamais fait ça auparavant, elle ne l'aurait jamais fait d'elle-même tout court d'ailleurs ! Elle ne comprenait pas d'où àa provenait, et pourtant... son esprit avait déjà accepter ce fait à son insu, comme si elle n'avait pas le choix et que tout cela était au final normal. Toute cette confusion à l'intérieur d'elle-même la faisait se sentir être une moins que rien, surtout qu'elle n'arrivait pas réellement à s'en vouloir d'avoir tuer une de ses camarades... ce n'était pas normal, non ce n'était pas normal... et elle ne pouvait pourtant pas lutter face à ça. Charlo avait été en première ligne pour vivre la catastrophe face à lui, et cela affectait plus Katsura que le fait d'avoir tué une salope qui tentait de la faire souffrir, au final. Tout ce qui comptait réellement c'était lui, elle était donc plus désolée de lui avoir infliger ce sale spectacle involontaire que d'avoir ôter la vie d'une fille aussi vicieuse.
Alors que Katsura avait été directement faire du thé en rentrant - seulement pour essayer de s'occuper l'esprit, évidemment pas par réel nécessité - Charlo s'approcha d'elle pour rompre le silence qui régnait. Il saisi délicatement son menton et posa son front contre le sien. La jeune femme dont le regard était redevenu inexpressif -à cause du fait qu'elle ne se sentait pas coupable et que, elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi - reprit un éclat absolument immanquable. Ses yeux brillaient intensément d'un tel bonheur et d'une telle admiration chaque fois qu'elle partageait des moments avec le demi-sayen, il était une source de bonheur grandiose à ses yeux. Ce dernier lui dit des paroles qui la rassurait grandement au fond d'elle, même si elle n'ignorait pas qu'il était sincère, ça faisait toujours du bien d'entendre ça, surtout après les événements récents.

Sans surprise, son sang ne fit qu'un tour et son corps entier - commandité par son cerveau en bug total - était figé, alors que le demi-sayen l'embrassa pour la première fois. C'était aussi la toute première fois que quelqu'un posait ses lèvres sur les siennes pour lui donner un baiser aussi adorable- et pleins de bons sentiments. La jeune fille n'avait pas bouger d'une semelle, paralysée sur place, pourtant ses joues et son expression faciale exprimait la gêne et pourtant la joie apporter par ce geste que Charlo avait eut envers cette dernière. Par la suite il sortit un étrange haricot de sa poche, il était tout petit, pourtant son compagnon lui assura qu'elle pourrait au moins survivre 10 jours sans manger. Elle ne se fit pas prier et fit selon les désirs de son conjoint en avalant le senzu, croyant évidemment Charlo sur parole par rapport à ce qu'il racontait sur les dit pouvoirs magique de ce haricot. Il l'embrassa sur le front, puis, quand le thé fut prêt, ils s'installèrent tout les deux sur le divan, et Kotonoha ramena les tasses de thé pour les poser sur la table-basse. Charlo l'enlaça alors tendrement contre lui, ce qui était la plus rassurante de toutes les étreintes.. et pourtant, elle devait lui dire. Elle ne voulait rien lui cacher.

- Je sais... je sais que c'est moi. Commença t-elle par dire, pourtant sa voix ne tremblait pas comme quand elle cherchait à exprimer ses sentiments à son bien-aimé. Sa voix était calme. Je ne peux pas l'expliquer... je t'assure que je n'a pas commandité de tels actes, je ne comprends pas comment ça a pu se produire, c'est arriver si vite... Je n'avais jamais fait ça avant, je n'ai jamais tué personne.... Et poutant.... je n'arrive pas à avoir de remords... même si je pense être un monstre, je n'arrive intérieurement pas à m'en vouloir, comme si... comme si elle l'avait cherché et que ce qu'il s'était produit était normal.... je.. Je ne comprends pas pourquoi mon esprit réagit ainsi. J'aimerai sincèrement comprendre et sincèrement arriver à m'en vouloir, mais... je ne ressens rien par rapport à ce que j'ai fais.



Quand ils se détachèrent de leur étreinte mutuelle, Katsura avait les yeux embués de larmes. Elle pleurait, mais ses yeux étaient vide, comme tout à l'heure, parce qu'elle ne comprenait pas. Pourquoi n'arrivait t-elle pas à s'en vouloir pour ce meurtre, même si ce n'était pas réellement de son fait - du moins pas volontairement ? C'était horrible de se dire qu'on était un monstre, sans pouvoir réellement le penser car au fond de soi, on s'est déjà pardonné d'un acte, sans comprendre comment ni pourquoi. La jeune fille ne dit plus rien pendant un moment et baissa les yeux. Charlo devait la prendre pour une folle furieuse alors qu'elle n'aurait jamais voulu faire de mal à qui ce se soit... mais ça avait été plus fort que sa propre volonté.

La jeune fille se leva mollement de sa place sans attendre de réelle réponse en provenance du demi-sayen. Elle avala son thé sans en avoir vraiment envie, puis elle se dirigea vers la chambre et alla se changer derrière le paravent pour enfiler sa nuisette de nuit. Cette dernière n'arrivait pas à s'en vouloir et c'était ainsi, elle devait l'accepter: pour son esprit, cet acte avait été logique parce que Katou l'avait cherché, et Kotonoha ne pouvait rien faire mentalement contre son propre esprit. La jeune fille s'allongea dans le lit, près de Charlo lorsqu'il arriva, les traits de son visage étaient fatigués et elle ne pouvait clairement plus supporter toute cette pression psychologique pour ce soir. Kotonoha n'eut pas de mal à s'endormir dans les bras de son bien-aimé, au chaud, loin du monde...

Le lendemain, cette dernière se réveilla en avance pour pouvoir réaliser à nouveau le petit déjeuner de son bien-aimé et le lui apporter lorsqu'il serait debout. Katsura n'osait toujours pas l'embrasser de quelconque façon d'elle-même, cela était encore bien trop intimidant pour cette dernière. Cependant, son attitude changea radicalement d'hier: elle dit bonjour à son petit ami avec un radieux sourire sur le visage, comme si tout ce qui s'était déroulé n'avait pas existé. Katsura avait cette étonnante faculté de laisser le passer derrière elle et de continuellement vivre dans l'espoir. La jeune fille laissa donc son amoureux manger tranquillement et alla prendre une douche. En sortant de la douche pour s'enrouler dans une serviette, son portable se mit à sonner, et ce n'était qu'autre que ses parents inquiets qui l'appelèrent. Elle passa une bonne demie-heure avec eux  les rassurant au téléphone, elle pu parler aussi avec sa petite soeur. Ces derniers lui annoncèrent alors que l'école avait décider de fermer pour au moins deux semaines, mais qu'entre temps la fête de l'école serait maintenu pour permettre à tout le monde de se changer les idées et de pouvoir se recueillir pour Katou ce jour-là. Ils avaient donc décider que leur fille devait se changer les idées et lui avait réservé quelques jours à passer dans le parc d'attraction le plus connu de la Terre: Disneyland. ( Bah ouais attends, c'est trp bien =P). Ils lui avaient donc payé quelques jours là-bas avec deux places dans une chambre grand luxe au cas où pour qu'elle invite quelqu'un à venir avec elle. Remerciant grandement ses parents, ils finirent par raccrocher et Katsura sortit de la salle de bain après s'être habiller pour annoncer cela à Charlo.

- J'ai eu mes parents au téléphone, ils m'ont payés quelques jours pour me changer les idées dans le parc d'attraction Disneyland. Tu connais ? Si tu ne connais pas, bonne nouvelle, ils m'ont payés un séjour pour deux.

Elle lui adressa un doux sourire, elle semblait très gaie à l'idée de se rendre dans cet endroit. En effet Kotonoha aimait beaucoup les parcs d'attractions, Charlo et elle-même ne manquerait pas de s'y amuser et de passer un bon séjour de couple là-bas, surtout dans une loge VIP, soit les plus chères du parc. Cette dernière proposa à son petit ami de reprendre une partie plus sérieuse sur le jeu de zombie de la dernière fois - ou un autre jeu s'il le désirait. Cette dernière le laissa alors choisir et ils purent entamer une véritable partie en co-op. Katsura était plutôt douée pour les jeux vidéos qui était en fait, une autre de ses passions. Surtout les jeux d'horreurs et de survie ! Et en plus avec celui qu'elle aimait, c'était parfait.

Une femme de ménage vint entre temps retirer l'énorme service plein de plats d'hier que Darcia avait fait monter dans la chambre tout en saluant respectueusement les deux jeunes gens, puis s'en alla. Katsura commença alors à préparer un bon petit repas pour son chéri et elle-même d'ailleurs, même si cette dernière n'avait toujours pas très faim. Elle prépara alors un poulet au coco ( COCO ! xD pardon ) avec une multitude de charcuterie mariné et de riz, c'était une spécialité un peu exotique car il y avait aussi quelques épices, Kotonoha espérait que son amoureux apprécierait. Cette dernière leur prépara des tiramisu à la fraise en tant que dessert puisqu'ils aimaient tout les deux visiblement se parfum, et avec beaucoup de crème chantilly faite maison. Une fois que tout ce beau petit repas fut prêt, elle disposa tout gracieusement sur la table basse et proposa un nouveau film d'horreur à Charlo que son oncle avait télécharger. S'il fut d'accord pour regarder ce film, Kotonoha lança donc le film pendant qu'ils mangeaient. Cette dernière ne mangea pas grand chose mais était scotché par le film qui se déroulait sous ses yeux. Elle avait souvent très peu face à ce genre de film, qui était psychologique mais pas forcément gore, et pourtant, cette dernière appréciait les histoires souvent étranges et inexplicables qui se déroulait autours des intrigues de ce type de film. Entre temps, Katsura semblait bel et bien avoir tout oublié de ce qui était arrivé hier, et c'était bien son esprit qui faisait une grosse aparté là-dessus car elle voulait profiter un maximum de sa vie près de Charlo.

Alors que la jeune fille s'était rapprocher progressivement du demi-sayen quand il eut terminé de manger, elle eut un sursaut dû à une scène effrayante du film, et la paume de la main de Charlo percuta pas trop violemment la poitrine de Katsura, mais suffisamment pour palper l'un de ses seins sur le coup, et la jeune femme fit un deuxième bond sur place, surprise, son visage devenant entièrement rouge de honte. Elle posa sa propre main contre sa poitrine comme pour la cacher ou la faire disparaître, malheureusement ce n'était pas tellement possible... Kotonoha baissa les yeux, évidemment toute rouge.
En ligne
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 5974
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Ven 14 Oct 2016 - 2:32
Leurs baisés fut un moment riche en émotions, autant pour Charlo qui en avait pris l’initiative, que pour Katsura qui l’avait juste subit dans un sens. Il avait fallu bien du courage à Charlo pour prendre cette décision, mais il ne regrettait rien, elle avait besoin de réconfort, et il avait vraiment le besoin de lui prouver que la seule femme qu’il aimait c’était elle et personne d’autre. C’était la première fois qu’il embrassait une fille, du moins volontairement, Katou lui ayant volé un baisé contre son gré. Il n’en restait pas moins que le premier vrai baisé, celui qui cachait derrière lui des sentiments purs et honnêtes s’était Katsura qui s’était vu se le faire attribué. Pas nécessairement dans un moment où il aurait été attendu, après un moment de tendresse ou quoique ce soit, non, il était tout simplement arrivé dans un moment où tous deux en avaient besoin. C’est du moins ce qu’avait déduis le Demi-Sayen face à la situation qu’ils étaient bien forcés d’affrontés.

Tous deux étaient donc allez se poser sur le canapé, Katsu ayant pris soin d’obéir à Charlo en mangeant le haricot magique. Le Z-Fighter l’enlaça alors, lui montrant une fois de plus qu’il serait là pour elle. Alors qu’il semblait souffler, ensemble, évacuant un peu ce qui venait de se passer de leurs têtes, la lycéenne brisa le silence. Lorsqu’il entendit ses premiers mots le Sayen ne parut pas comprendre, il se redressa légèrement lâchant toute étreinte. Il l’a regarda alors, un sourire hésitant, croyant à une mauvaise blague.


‘’Arrête de dire n’importe quoi ahaha…’’

Il comprit pourtant rapidement qu’elle disait la vérité. Il était choqué, il ne savait vraiment pas comment réagir. Il chercha d’abord à démentir s’il disait vraiment la vérité, ou bien s’il culpabilisait, mais les émotions qu’elle dégageait, lui confirmait ses aveux. Il l’a regarda dans les yeux, il vit son regard vide. Il ne pouvait pas répondre. Elle pleurait, mais pour une première fois, il n’alla pas l’enlacer. Son amour était présentement confronté à son sens de la justice. Elle avait tué quelqu’un par sorte de jalousie, certes il avait aussi déjà tué, mais il avait pour le moins des raisons plus logiques. Il tremblait, voulant détourner le regard, mais il ne pouvait s’empêcher de l’a regardé, s’efforçant de l’imaginé comme lorsqu’il l’avait rencontré. Elle baissa les yeux, plongeant la pièce dans un long et pénible silence. Le Demi-Sayen ne fit rien pour le briser. Il pensait, il avait l’impression qu’elle allait exploser, non, il ne pouvait pas y croire, et surtout il refusait d’y croire. Il serra les poings, ne sachant pas comment gérer tout ce qu’il y avait en lui. Ce n’était pas elle, mais dans un sens s’était-elle, est-ce qu’elle pourrait contrôler ça ? Si oui comment, si non, qu’est-ce qui adviendrait, elle ne pouvait pas tuer toutes les femmes qui approchaient le guerrier, et est-ce que s’était seulement les femmes, pourrait-elle faire du mal à ses amis inconsciemment ? Il ne pouvait pas savoir, et le moins qu’il puisse dire, s’était que ça l’angoissait énormément.

Katsura se leva en premier, finissant son thé puis se dirigeant vers la chambre. Le Demi-Sayen se leva à son tour, il ne termina pas son thé. Il jeta un coup d’œil derrière lui et se dirigea vers l’entrée, il sortit de l’appartement, puis assez rapidement du building. Il devait se défouler. Il n’avait pas d’autre moyen de le calmer en ce moment, et il ne voulait pas hausser le ton avec Katsura. Il laissa exploser son Ki, puis s’envola rapidement très loin. Il arriva rapidement où il voulait, il faisait bien nuit, en même, il avait un peu changé de fuseau horaire. Il était au milieu du Pacifique. Il lévitait au-dessus de l’eau, regardant son reflet à travers celui-ci. Il commença à verser des larmes, chacun d’elle se perdant dans l’océan. Brouillant ainsi son reflet. Il serra les poings, laissant apparaître une fois de plus son aura. Créant des bourrasques de vents, faisant onduler l’océan. Il augmentait son énergie progressivement, mais de façon assez rapide. Il avait besoin de tout faire évacuer. Tout un coup, il laissa exploser toute sa puissance. Prenant la force de Super Sayen 3 instantanément. La puissance dégagée était telle qu’elle empêchait l’eau de se trouver sous lui, lui permettant de voir de nouvelles profondeurs dans l’océan. Il cria, il cria très fort, laissant encore augmenté sa puissance. Il était en colère, et lorsque qu’un Demi-Sayen se mettait en colère, sa puissance se décuplait s’était exactement ce qui était en train d’arriver. Son corps ne tiendrait pas le coup longtemps avec toute cette énergie, mais il ne s’arrêta pas sa puissance ne semblait pas atteindre de limite. Comme instinctivement, il ajouta à tout ça le Kaioken, pourtant, il savait à quel point s’était dommageable pour son corps de le combiner à ses transformations, mais il ne se contrôlait plus. Sa puissance atteindra finalement son paroxysme ayant généré des orages et littéralement une tempête. Il était exténué, son aura disparu en un instant, lui faisant abandonner sa longue chevelure doré. Il tomba alors dans les abysses, coulant dans l’océan. À moitié conscient. Il voyait Katsu, elle était là. Dans un moment pareil, il continuait de penser à elle, il ne pouvait pas s’en empêcher, il l’aimait, et s’il y avait bien une chose qu’il ne pouvait pas vaincre, s’était son amour pour elle. Il continuait lentement de couler, la tempête se calma lentement. Il commençait lui aussi à reprendre ses esprits, il n’avait été en fait que quelques minutes sous l’eau. Il sortit facilement de l’eau, trempée, il faisait encore nuit. Il devait avoir passé seulement deux heures. Il serra les poings, avec un regard déterminé
.

*Je l’aimerai peu importe ce qui arrivera, je ne l’a jugerai pas, je l’aiderai !*

Pensa-il plus motivé que jamais. Ce qu’elle avait en elle, il se tenterait d’en apprendre plus sur ça, il l’aiderait à contrôler ses émotions, parce que bon, il ne se ferait pas embrassé par d’autres filles, donc ça passerait, elle n’aurait logiquement plus besoin de faire ce qu’elle avait fait. Il n’arrivait pas à l’oublier, mais il savait qu’il serait en mesure de l’a pardonné, et pour une raison bien simple, il l’aimait de tout son être. Bref, il s’envola rapidement, retournement à l’appartement. Il passa au-dessus de l’école de Katsura avant de revenir, les policiers étaient encore là, rien d’étonnant dans un sens. Bref, il était entré dans l’appartement et se dirigea vers la chambre. Ses vêtements étaient complètement trempée, il lança donc une capsule qui lui donna un nouveau caleçon, mais il devrait attendre que le reste sèche, il avait bien une armure Sayen, mais hors de question qu’il dorme avec ça, et puis bon, dormir torse nu n’était pas plus mal de toute façon. Il alla se coucher avec Katsura dans le lit, il remarqua qu’elle ne dormait pas encore, comme si elle l’attendait, il l’embrassa sur le front, comme il commençait à prendre l’habitude de le faire, puis il l’enlaça. S’endormant rapidement. Bien qu’il ait pris une décision avant de dormir, il fit de nombreux cauchemars, ce qui le poussa à se réveiller en sursaut quelques fois durant la nuit. Il veillait à chaque fois de ne pas réveiller sa bien-aimée. Il était motivé à l’idée, mais vu ce qu’il voyait dans ses cauchemars, il se disait que son esprit n’était pas complètement résigné. Finalement, il finit par s’endormir et ne plus se réveiller.

Lorsque Charlo se réveilla, Katsura avait déjà amené le déjeuner. Ils se saluèrent mutuellement, puis le Demi-Sayen l’embrassa sur la joue. Il commença à manger, il n’avait pas mangé ce que Darcia avait commandé hier, donc il avait assez faim, surtout qu’il avait dépensé beaucoup d’énergie hier, en se vidant de ses émotions. Il débarrassa lui-même le plateau aujourd’hui, Katsura prenant sa touche et ayant ensuite un appel. Il fit la vaisselle et s’entraîna légèrement en faisant encore des pompes comme le matin précédent. Finalement, elle vint le rejoindre, alors qu’il finissait ses exercices matinaux. Il était encore en caleçon, ne voulant pas remettre ses vêtements avant de les avoirs lavés, il les avait d’ailleurs donnés à la femme de ménage, et aussi avant d’avoir pris une douche. Elle lui annonça que ses parents lui avaient offerts un séjour à Disneyland, Charlo connaissait de nom, mais s’était tout. Malgré, tout il afficha son sourire, faisant preuve d’enthousiaste.

Elle lui proposa ensuite de jouer encore une fois aux jeux-vidéos, il accepta, mais précisa qu’il voulait aller prendre une douche avant. Il se dirigea alors vers la salle de bain, prenant assez rapidement une douche. Il s’attacha une serviette autour de la taille, n’ayant pas ses vêtements, et il n’allait certainement pas remettre le même boxer. Il sortit alors de la salle de bain, un peu gêné. Heureusement, il vit que ses vêtements étaient revenus, bien propres. Il l’es enfila, se sentant tout de suite plus à l’aise. Il alla s’asseoir avec sa bien-aimée, continuant à leurs parties de Zombies qu’ils n’avaient pas pu terminer hier. Katsu se débrouillait vraiment très bien. Il avait de bons réflexes, mais ça ne faisait pas tout, il fallait aussi de l’expérience. Ils stoppèrent leurs séances de jeu, une femme de ménage était alors venu récupérer la nourriture qu’il n’avait pas touché hier, le Demi-Sayen se demanda alors pourquoi elle n’était pas venu les chercher en même temps qu’elle avait apporté ses vêtements propres, il ne devait pas avoir les mêmes tâches.

La jeune femme commença alors à préparer un repas, Charlo aurait voulu aidé, mais ses connaissances en cuisine était très basique, il apprendrait avec elle à un moment. Il huma la bonne odeur qui circulait dans l’appartement, ça lui ouvrait l’appétit. Une fois le repas, et après qu’il soit tombé en extase devant toute cette nourriture. Ils décidèrent de regarder un film. Un film d’horreur pour être exacte. Le Demi-Sayen se sentait bizarre, il n’était pas habitué de faire autre chose que de s’entraîné ou de sauver le monde, s’était vraiment la première fois que quelqu’un lui permettait de décrocher. Ils mangèrent donc en regardant le film. Katsura ne mangea pas vraiment, comparativement à Charlo, mais ne s’inquiéta pas, le senzu pouvait lui permettre de tenir le coup facilement sans manger, ce qui était une excellente chose. Le Sayen termina ce qu’il y avait a mangé, se rapprochant mutuellement de Katsura. Le film ne lui faisait pas peur, sans doute était-ce que parce qu’il avait affronté des trucs bien pires, mais ça ne l’empêchait pourtant d’avoir de rare sursaut. À un moment, la jeune lycéenne eu d’ailleurs un sursaut, la main de Charlo percuta alors un de ses seins. Les réactions des deux tourtereaux fut quasi instantanées, le Demi-Sayen retira rapidement sa main, rougissant de plus belle.


‘’Excuse-moi je ne voulais pas, enfin.. Tu comprends..!’’

Il était gêné, il ne savait pas comment réagir, et en même temps, comment pouvait-il réagir ? Quelques secondes passèrent et le Demi-Sayen tenta de rapprocher de la jeune fille, l’enlaça autour de ses hanches, évitant donc un maximum sa poitrine. Si elle avait été gênée, lui aussi il l’avait été pour le coup. Le film se termina, laissant les deux amoureux sans activités. Charlo l’a pris par les mains, l’a regardant dans les yeux.

‘’Je me demandais, que connais-tu de notre monde ? As-tu déjà quitté la planète ? Connais-tu beaucoup d’autres races ? Ressenti le Ki, le maîtrises-tu ?’’

Certes, il l’avait un peu bombardé de questions, mais s’était des trucs qui l’intéressaient. Il est vrai qu’il n’avait jamais parlé réellement de sujets se rapprochant de ceux-ci après-tout, il n’était donc pas mal d’en parler, ça détendrait l’atmosphère après le léger malaise qu’il y avait eu pendant le film.



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 77
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Ven 14 Oct 2016 - 19:11
Après un petit - long, dans la tête de Katsura - moment de gêne, dans lequel ce pauvre Charlo prit au dépourvu tentant maladroitement de s'excuser, la jeune fille avait un peu l'air d'être recroqueviller dans son coin. Il fallait dire qu'elle n'était, déjà de base, pas à l'aise avec son corps et l'image du corps de la femme dans la société, alors qu'on y touche, c'était encore une autre histoire bien compliquer. Enfin, si c'était l'élu de son coeur qui y touchait c'était bien entendu différent, mais la jeune fille ne pouvait pas s'empêcher d'avoir des mouvements de recul ou des difficultés face à certains gestes affectueux qui pouvaient lui être adressé, et ce, naturellement. Il n'était pas évident de vivre en tant que femme dans le monde - de façon général, par l'apport à l'image sexuel que le corps de la femme a, dans toutes circonstances - mais surtout, il n'était pas évident de ne pas conserver ses réflexes de gêne ou de désapprobation, même avec son petit ami. Du moins, au début de la relation. Peut-être que cela finirait par moins la gênée, mais elle était tout de même quelqu'un qui était timide à la base. Kotonoha savait bien qu'elle devrait un jour - et attention, super expression - "passer à la casserole " un jour - désolé j'ai pas pu m'en empêcher de la sortir celle-là ( je pensais à Pythar qui ne connait ni la forme ni le fond de cette expression MDR !! Pardon omg mais jerry) et devait se préparé mentalement et physiquement en conséquence. " La chose " ne la dégoûtait pas -enfin, à la base si, ça ne lui disait pas trop - mais vu comme le demi-sayen était tendre et réconfortant, elle trouvait cela moins repoussant qu'à l'accoutumé. Pour l'heure, Katsura se disait que ce jour était encore loin et qu'elle devrait se décoincer sur bien des choses avant qu'ils en arrivent là: heureusement ils avaient le temps, au moins, eux ils allaient pouvoir profiter des joies sexuelles, pas comme certains.. ( ok promis c'était la dernière j'arrête. :d )

Alors que le film se terminait, le demi-sayen prit les mains de la jeune fille dans les siennes et posa son regard dans le sien. Il lui posa alors pas mal de question, mais elles étaient intéressantes.

- Je connais les planètes les plus prisées de notre système, notamment Dösatz qui est très populaire, en passant par Dark, ou Végéta.. on nous apprend ça à l'école maintenant, la Terre est bien moins ignorante qu'auparavant depuis qu'elle s'est faite assaillir par bon nombre d'envahisseurs ! Par contre je n'ai jamais été sur l'une de ces autres planètes. Je connais leur mode de fonctionnement au niveau faune et flore comme politique et culturel, car je lis énormément, mais voilà, je n'y ai jamais mis les pieds. Je ne crois pas non plus connaître toutes les races, mais s'il y en a une que j'aime bien, ce sont les Moojuu. Ils ressemblent à des peluches géantes, mais.. enfin c'est pas méchant ni dénigrant, je sais qu'il faut les prendre au sérieux, comme tout le monde ! Mais il y en a des vraiment mignon. J'ai déjà vu des namek et des sayens, il y en a beaucoup dans la ville.. des anges et des démons aussi, je me demande d'ailleurs si leurs deux races ne sont pas les plus répandues à l'heure actuelle ! .. Et sinon, oui, je peux ressentir le KI des autres personnes, on nous apprend ça à l'école. Pour la maîtrise de nos pouvoirs et par extension de ce qui tourne autours, j'ai aussi étudié ça dans mon école, on y voit de la culture générale comme des choses très intéressantes sur nos capacités. Katsura caressait doucement avec ses pouces le dos des mains de son bien-aimé. Et toi, j'imagine que tu as fais de nombreux voyages et vu tellement d'endroit ... Qu'as-tu à me dire de particulier sur tes périples ? As-tu rencontré des guerriers qui se "distinguent" des autres ? Tu sais, maintenant on a même accès en direct au tournoi de Dösatz à la TV, grâce aux chaînes partagées entre planète aussi civilisé que la notre. On y voit une pelletée de gens étranges, mais qui sont visiblement des guerriers assez prestigieux.


La jeune fille s'était relevé de sa position tout en parlant pour réunir plusieurs de ses affaires dans une valise, puisque dès demain, ils seraient tout les deux entrain de passer une journée à disneyland. Katsura semblait toute joyeuse à cette idée, elle qui adorait tant les magnifiques décorations du parc tout comme les manèges qui étaient tout aussi bien ficelés. De plus, y aller avec Charlo était une bonne occasion de se détendre tout en continuant d'apprendre à le connaître. Kotonoha aurait souhaité rester tout le temps auprès de lui, mais il fallait se rendre à l'évidence: lui était un guerrier, et elle, plutôt une fille ordinaire, bien qu'elle ait des pouvoirs. Elle reçus entre temps un appel qui ne dura que quelques secondes. La jeune fille fini par raccrocher en disant "on arrive", et elle prit la main de Charlo dans la sienne sous le coup de l'enthousiasme.

- Darcia est venu nous chercher. On passe la soirée sur un yatch qui nous amènera demain matin directement au parc. Je voulais te faire la surprise, j'imagine que tu n'as jamais été auparavant faire une petite croisière du genre, alors j'espère que ça te plaira !

Elle lui adressa un beau sourire et ils descendirent de l'appartemment. Devant l'hôtel, foule de gens étaient amassés derrières des barrières alors que, Darcia - toujours là celui-là haha - attendait adossé à sa limousine les deux jeunes gens. Il avait voulu participer pour leur petit voyage à Disneyland et pensait qu'une soirée rien qu'à eux en croisière leur permettrait d'avoir un avant goût du luxe et de la détente. Des gardes du corps du Lord faisaient en sorte que personne ne vienne le déranger, alors qu'il accueillit Charlo et Katsura à bras ouverts, les laissant entrer dans sa limousine pour se joindre à eux. Le chauffeur démarra sous les directives de son patron.

Darcia: Vous avez une suite de réservé sur le yacht, il y a une soirée avec spectacle ce soir, une piscine, et aussi je vous ai réservé une séance de massages " en couple " pour que vous soyez préparer pour votre dure journée de marche à travers l'immense parc qu'est disneyland, demain. Oh, à Disneyland, l'un des actionnaires de ce parc vous accueillera, c'est un bon ami à moi et je lui ai demandé de vous délivrer des fast-pass prenium. Il n'y aura donc aucune attente pour vous dans les manèges. J'ai aussi prit la liberté de vous faire apporter le petit déjeuner en chambre chaque matin par des gens déguisés en Stormtrooper, je sais que tu aimes bien Star Wars ma puce, alors je me suis dis que ça te ferais plaisir.

Katsura se retrouva toute gênée, se faisant toute petite parce que son oncle la couvrait encore de cadeaux et qu'elle avait l'impression que Charlo allait la prendre pour une pourrie gâtée - heureusement, il gâtait aussi le demi-sayen par extension, mais bon. Il ne donna même pas de tickets ou autre pour "preuve" que la réservation avait bien été établie que ça soit sur le yacht ou pour Disney: personne n'ignorait qui était Darcia et les membres de sa famille puisqu'il prévenait toujours d'avance.

Darcia: J'ai une petite faveur à te demander, Katsura. Le Lord avait toujours un cache-oeil. Les gens émettaient souvent des spéculations à ce sujet: oeil de verre ou plus d'oeil du coup ? Je vais te demander de ne pas bouger pendant que je t'inspecterai dans les yeux, c'est d'accord ? ça ne te fera pas mal, il faut juste que tu restes calme, même si tu sens tes pensées être remuer dans ta tête.

La jeune fille tourna la tête d'un air dubitatif vers son oncle, mais elle lui accordait sa totale confiance. L'homme retira alors son cache-oeil pour dévoiler un deuxième oeil des plus atypiques. Il avait l'air perçant, menaçant de par son aspect noir et jaune, mais surtout, cela lui donnait un aspect animal bien plus qu'humain. Autant de sensation à travers une seule rétine était particulièrement étrange et singulier à expliquer. Ce dernier fixa alors sa nièce dans les yeux. Il ne semblait à priori rien se passer, alors que lui, inspectait les plus sombres recoin de son esprit. Il ne tiqua pas pendant un long moment, mais quelque chose sembla avoir retenu son intention à l'intérieur de l'âme de la jeune fille. Ce dernier détourna son regard pour arrêter le processus peu après avoir repéré ce qui semblait l'intéresser. Il remit son cache-oeil en place, passa son bras autours des épaules de sa nièce et l'embrassa doucement sur le front. On ne pouvait pas vraiment sonder les ressentis du Lord, qui, pourtant, semblait plonger dans ses propres pensées, cette fois. Elle s'attendait à ce qu'il lui dise quelque chose, mais il n'en fit rien. Kotonoha ne chercha pas la petite bête et dit simplement qu'il lui en parlerait plus tard.
La voiture s'arrêta au port, Darcia accompagné ses protégés jusqu'au yatch où ils furent accueillit comme des Roi, tapis rouge et verre de champagne leur furent apportés, des gardes pour les escortés sur le bateau étaient même là pour assurer leur protection: le Conte Darcia ne faisait pas à moitié les choses. Il leur dit d'ailleurs au revoir d'un signe de la main et s'engouffra de nouveau dans sa limousine qui démarra peu après qu'il se soit assurer que Charlo et Kotonoha étaient en sécurité.

Ils furent escortés jusqu'à leur chambre: un palace plutôt, mais pas une chambre. Un jacuzzi était au milieu de la pièce, dans lequel flottait à la surface des pétales de roses. Le lit était avec baldaquin - évidemment - et il y avait même une salle de bain où la baignoire était si immense qu'on aurait pu y donner un cours de piscine. Les gardes du corps donnèrent un petit appareil à Katsura pour qu'elle puisse les contacter lorsque elle et Charlo voudraient sortir de la chambre pour être accompagner sur le yacht, ordre de Darcia que les gardes du corps les suivent au moins de loin lors de leur déplacement sur le bateau. Elle acquiesça et les gardes sortirent. La jeune fille s’assied sur l'énorme lit et soupira, gênée.

- Je suis désolée que tu sois face à tout ça... jusqu'à récemment, ma famille ne m'offrait pas grand chose, sauf si je travaillais dur, parce que c'est comme ça que mes parents ont réussi dans leur vie, et mon oncle aussi. Mais depuis trois ans je commence à avoir un peu de renommée grâce à toutes mes activités extra-scolaire, mes livres, mes costumes.. et du coup mon oncle me couvre de cadeaux, maintenant que mes parents émettent moins de restriction à ce qu'il le fasse puisque " j'ai réussi à m'en sortir par moi-même". Je ne veux pas que tu ai l'impression que je suis une fille qui vie dans la luxure et l'argent sans jamais me rapprocher du monde réel... je suis quelqu'un d'ordinaire et j'ai une vie ordinaire, sinon je ne prendrai pas les transports comme tout le monde ou je n'irai pas à l'école, je pense...


La jeune fille se sentait un peu mal à l'aise parce qu'entre le séjour dans l'une des plus belles suites VIP de Disney et le voyage en yacht jusqu'au parc ce soir.. la chambre comme un palace, les gardes du corps, l'actionnaire de Disney pour les accueillir demain, le champagne, le jacuzzi... c'était juste une vie de rêve luxueuse que beaucoup envieraient, et c'était normal. Charlo devait peut-être se sentir mal à l'aise d'être parmi tout ce monde où règne le fric, et Kotonoha elle-même n'aimait pas trop montrer qu'elle avait de l'argent - mais là, c'était des cadeaux, elle se voyait mal les refuser alors que Darcia avait tout payé. La jeune fille sortit quelques-unes de ses affaires pour demain, ils allaient être déposé à Disneyland à 10h, ouverture du parc. D'ailleurs, Katsura avait fini la coupette de champagne qui leur avait été offerte à l'entrée: elle n'était pas trop trop alcool, mais c'était un champagne de très grand prestige commandé par son oncle spécialement pour leur arriver sur le bateau, alors encore une fois... difficile de dire non.

Cette dernière alluma la télévision grand écran et intégrer dans le mur de la chambre, pas réellement pour regarder, mais parce qu'elle aimait bien qu'il y ait un peu de son pour que la pièce ne soit pas trop silencieuse quand Charlo et elle ne parlaient pas. La jeune fille commença alors à se déshabiller derrière un paravent dans la pièce, tout en parlant à son petit ami:

- J'aimerai bien faire un tour dans le jacuzzi, il sent bon les fruits rouges et en a l'a couleur, en plus, ils ont mi des petites pétales très jolies dedans. Mon oncle me connait vraiment bien ! ça te dis aussi ?

N'attendant pas réellement une réponse, Katsura se changea pour enfiler un maillot de bain, une pièce bien sûr. Les maillots de bain deux pièces lui "faisaient peur", dans le sens où ça dévoilait beaucoup trop de son corps, déjà qu'un maillot de bain une pièce lui aussi faisait en sorte qu'on en voit de trop. Après s'être changer - et non pas sans stresser et déglutir péniblement avant, stressé - elle sortie de derrière le paravent et alla s'asseoir au bord du jacuzzi, sans encore entrer dedans. Cette dernière adressa un doux sourire à son concubin, attendant qu'il soit prêt lui aussi pour y entrer.

Spoiler:
 

Lorsque ce fut le cas, elle commença à entrer doucement dans l'eau chaude et mouvementée grâce aux différents jets présent dans le jacuzzi. C'était si agréable qu'on pouvait y passer facilement une heure ! l'odeur était donc au fruit des bois, la couleur de l'eau était rose-rouge, et les petites pétales agrémentait ce style assez romantique. C'était parfait: et certainement que Darcia avait imaginé les choses aussi parfaite au cas où Katsura se déciderait se soir-là de coucher avec Charlo, de qui elle ne se décollait plus depuis quelques jours. Un lien indescriptiblement fort s'était créé entre-eux, et Darcia n'étant pas du genre à juger, il voulait que tout soit parfait pour " au cas où", même s'il se doutait que Kotonoha était évidemment très gêné en général, alors vis-à-vis de la chose... mais on sait jamais, après tout ce n'était pas Pythar qui était là ce soir et qui se serait fait friendzoné s'il avait tenté ! ( Non bon ok ok promis c'était réellement la dernière celle-là XD). Katsura commença à se détendre, assise tranquillement dans le jacuzzi: ça faisait un moment qu'elle n'y avait plus été, elle n'avait pas tellement eut de temps pour elle ces derniers mois avec tous les projets qu'elle gérait.
Cette dernière attendit un peu que Charlo fasse le premier pas en se rapprochant d'elle: à vrai dire elle avait le trac à l'idée de le coller un peu trop dans ces circonstances. Ils étaient tout les deux aussi dénudés qu'en étant en sous-vêtement, au final, même si Katsura portait un maillot une pièce... Alors bon, on était pas à l'abris des surprises, surtout si le troisième bras du demi-sayen finissait par se réveiller à force de caresser, même innocemment Kotonoha en étant dans de telles conditions. Bref, la jeune fille alla s'asseoir entre les jambes du sayen, posant son dos contre son torse, et saisissant délicatement les mains de ce dernier pour qu'il vienne entouré sa taille. La jeune fille posa ses propres mains sur celle de son amoureux et se lova entre ses bras, dans cette position tout à fait mignonne.

- Dis-moi, as-tu déjà... enfin je veux dire.. tu as.. tu avais déjà eu ... ce genre de relation avant ? C'était sortie tout seul et elle se mit à rougir. Je ne veux pas être indiscrète, pardonne-moi Charlo ! .. C'est juste que.. tu as tu remarqué que je ne m'y prend pas aussi bien que toi pour montrer tactilement mon affection... J'ai du mal avec ça... mais ce n'est pas que je n'ai pas envie, bien sûr...

Katsura commença à rougir de plus en plus, malgré elle. C'était très agréable de passer du temps avec lui, et ses caresses l'étaient tout autant, mais la jeune écolière avait encore du mal à faire en sorte de faire le premier pas sur ses choses-là, et s'inquiétait un peu que Charlo ai déjà connu une relation avec une fille bien plus dévergondée qu'elle, et qu'il finisse par se lasser de sa timidité persistante.
En ligne
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 5974
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Sam 15 Oct 2016 - 23:47
Le malaise avait eu lieu. Indépendant des volontés du jeune couple, enfin, couple, est-ce qu’il était vraiment un couple ? C’est une question qui mérite une réponse, c’est à partir de quel moment qu’ils sont considérés comme un couple, après le premier baisé, l’aveu des sentiments réciproques, la première relation sexuelle ? Le Demi-Sayen ne pouvait franchement pas le savoir, car s’était la première fois qu’il entretenait une relation avec une fille, surtout de type amoureuse, s’était donc deux premières pour lui. Donc, pour revenir sur la question du couple, il faudrait demander à quelqu’un qui aurait beaucoup d’expérience. Clairement pas Pythar donc. Bref, le malaise s’était produit, puis les deux tourtereaux avaient fait de leurs mieux pour oublier ce gênant incident, restant dans un certain silence, tout au long du film. Bon après, il est vrai qu’il ne faut pas particulièrement parler pendant un film, mais le silence qui régna était assez différent, et ça s’était bien entendu dû à ce fameux moment, où Charlo avait palper l’un des seins de la jeune fille, bien que ce n’était pas volontaire, et qu’elle s’en doutait, tous deux furent mit dans un certain embarras. C’était assez normal pour eux, après tout, ils n’avaient jamais l’un comme l’autre, expérimentés ce genre de chose. Ce qui expliquait donc ce malaise.

Le Demi-Sayen posa alors certaines questions à Katsura, celle-ci intéressant pas mal le guerrier qu’il était. Il lui demande en premier lieu ce qu’elle connaissait du monde dans lequel elle vivait. Elle lui répondit connaître certaines planètes de la galaxie, les plus gros noms. Charlo était assez surpris, il ne pensait pas qu’ils apprenaient ce genre de chose dans leurs cours, le temps avait bien changé. Il comprit ensuite la raison de son apprentissage, s’était à cause des nombreux envahisseurs qu’ils y avaient eus ces dernières années. Le fils de Rycelo se demanda alors si elle savait réellement ce qui passait outre la planète, si elle connaissait l’existence de Majin Vegeta, ou encore des nombreuses guerres qu’il y avait eu dans les dernières années. Le Sayen n’avait participé qu’à celle sur Terre, mais il savait bien que ce n’était pas la seule qui avait eue lieue, il y en avait eu bien d’autres. L’information circule vite dans le monde d’aujourd’hui, il avait donc déjà entendu parler de l’alliance Maléfique qui avait affronté les Sayens, il ne savait pas pourquoi, mais il savait qu’il y avait eu une guerre. L’AM et les Sayens, vu comment ils étaient décrits à travers l’histoire, avaient-ils vraiment besoin d’une raison pour s’affronter ?  M’enfin. La question suivante porta sur le fait de savoir si elle avait déjà quitté la vie en 20 ans. La réponse était non, dans un sens, ce n’était pas si étonnant, ce n’était clairement pas donné à tout le monde de quitter la Terre, il y avait encore une vingtaine d’années, personne n’envisageait encore le fait d’explorer d’autres planètes, les temps avaient vraiment rapidement changés. Ce qui était particulier dans tout ça, c’est que Katsura, de par ses lectures, connaissait sans doute mieux les planètes que le guerrier avait lui visité. Elle répondit aussitôt à la question suivante, celle portant sur les races. Elle ne les connaissait évidemment pas tous, personne hormis les dieux pourraient se vanter de cet exploit. Malgré tout, elle en mentionna une en particulier, les Moojuu, le Demi-Sayen afficha un sourire lorsqu’il entendit ça. Il ne passa pas de commentaires, pour ne pas l’interrompe dans ses réponses, mais ça l’amusait qu’elle précise cette race, alors qu’il n’y avait pas si longtemps, il avait rencontré Gin, qui était devenu rapidement quelqu’un qu’il considérait comme un ami. Elle continua alors dans ses réponses, elle pouvait donc bel et bien ressentir le Ki, elle apprenait quand même vachement des trucs intéressants à l’école, voilà qui était fort intéressant. Elle mentionnait tellement de choses, Charlo l’écoutait ébahit par tout ce qu’elle savait. Elle parlait de ses capacités, mais il se rendit compte qu’il ne savait même pas de quoi il s’agissait. Il savait qu’elle pouvait partager des rêves, voler et cognié mais cognié fort sur des Katou, mais sinon il ne savait pas. Il lui demanderait une autre fois, il l’avait assez bombardé de questions.


‘’Tu en sais des choses !’’


Ce fut ensuite à son tour de poser certaines questions, le Demi-Sayen l’écouta attentivement, puis une fois qu’elle eut fini, il commença à réfléchir, ne lâchant toujours pas les mains de sa bien-aimée.

‘’Oui, en effet, j’ai beaucoup voyagé. Dans les planètes que j’ai visité, que tu dois connaître, il y a bien entendu Dosatz, mais aussi Freezer, Dark ou encore Magma. Ouais, j’ai rencontré pas mal de guerriers exceptionnels, passant d’un Moojuu récemment au plus grand tyran de la galaxie, Majin Vegeta. ‘’

Elle parla du tournoi Dosatz, ça remontait loin dans les souvenirs de Charlo ça. Il en avait entendu que deux fois, une fois quand il avait justement visité la planète, l’autre fois, c’était justement Tentra qui lui en avait parlé, décidément, il revenait toujours lui. En effet, lorsqu’il avait rencontré le Sayen pour la première fois, celui-ci ne nourrissait qu’un rêve, participé au tournoi de Dosatz. À l’époque, le Z-Fighter avait envié Tentra, lui qui nourrissait un objectif, alors que lui, tout ce qu’il espérait, s’était accomplir une vengeance. Depuis, il l’avait accompli cette vengeance, il avait tué ce démon qui avait assassiné sa famille, il en avait bavé, mais il l’avait fait. Nombreux avait-été ceux qui lui avait dit qu’il ne tirerait rien d’une vengeance, que ça ne ferait que l’engouffrer dans la haine, que tuer le meurtrier ne ramèneraient pas ses parents. Ils avaient tous raison, mais il ne les avait pas écouté, il avait donc tué Bakou. Et pourtant, lorsqu’il avait réussi, il s’était senti bien, il avait eu l’impression d’être parvenu quelque chose, d’avoir fait en sorte que sa famille ne soit pas morte pour rien. Tant de souvenirs revenaient ces derniers jours, ça lui faisait tout étrange.

Plongé dans ses pensées, il n’avait même pas remarqué que la jeune fille s’était levée, elle était allez préparer ses bagages pour leurs séjours à Disney. Charlo se leva alors lui aussi, il n’était pas du genre à rester assis longtemps, même si bon, il vrai que ces derniers jours, il était plus posé que d’habitude, il négligeait un peu son entraînement, mais au moins, chaque matin, il se tenait en forme. Attendant de voir ce que Katsura allait faire, elle arriva et elle lui prit la main d’un seul coup. Il allait donc passé la soirée sur Yacht avant leur séjour dans le célèbre parc d’attraction demain. Il eut l’air content, même s’il était un peu mal à l’aise, il n’était vraiment pas habitué à ce genre de luxe, même pas du tout.


‘’Non, je n’ai jamais vécu ça en effet..ahaha.’’

Il était heureux que ça lui arrive, il savait la chance qu’il avait, mais une chose le tracassait, il avait peur que l’entourage de Katsura commence à croire qu’il était seulement avec elle parce qu’il en voulait à sa fortune familiale, mais ce n’était pas du tout le cas, il l’aimait réellement, mais il ne savait pas comment le prouvé. Il voulait vraiment que l’entourage de Katsura ait confiance en lui, et qu’elle aussi ait confiance en lui.

Ils descendirent de l’appartement, rejoignant l’entrée. Il y avait une foule de gens, bien entendu, il n’était pas là pour lui et Katsura, mais bien pour Darcia, lui qui semblait sagement les attendre. Il y avait vraiment beaucoup de monde, s’était assez déstabilisant, s’était vraiment un tout autre monde. Charlo ne sentait pas particulièrement bien là-dedans, pas qu’il se sente mal, c’était surtout le fait qu’il n’était pas habitué. Il avait sauvé le monde un bon nombre de fois, en fait, il avait sauvé plus d’un monde, écartant certaines menaces, mais il avait toujours évité les projecteurs, se disant que sa mission de protecteur pourrait être compromise s’il était trop suivit. Après bon, le voir avec la nièce de Darcia lui attirerait certains regards, mais son nom n’était pas connu, du moins, il espérait, ce n’est pas que ça lui dérangeait d’être connu du monde d’avoir un peu de mérite, mais il maintenant vraiment le fait que ça pourrait possiblement le gêné dans certaines de ses interventions. Donc, les deux tourtereaux entrèrent dans la limousine suivit de Darcia, qui leur expliqua le programme.

‘’Merci pour tout monsieur, c’est vraiment apprécié.’’

Avait-il dit très poliment avec un beau sourire. Il était réellement reconnaissant de tout ça. Ensuite, l’homme demande à Katsura de lui accorder une faveur, le Demi-Sayen arqua un sourcil, surpris par la demande du bonhomme. Il allait l’inspecter, sans doute grâce à un quelconque pouvoir, il devait se douter que la jeune fille n’était pas innocente dans l’histoire avec Katou. Darcia retira alors son cache-œil. Charlo fut surpris par l’œil qu’il cachait, il n’avait jamais vu quelque chose comme ça. Le guerrier ne passa aucun commentaire, ça aurait été impoli de toute façon. Il se contenta d’être très attentif, se concentrant d’autant plus sur les émotions que dégageaient les deux protagonistes. Il ne remarquait rien, il n’avait pas l’impression que quelque chose avait changé. L’oncle de Katsu remit alors son cache-œil, sans la moindre information en plus.

Ils arrivèrent enfin au port, le chemin n’avait pas été bien long. Ils sortirent de la limousine et furent littéralement escorté, s’était en soit pour leurs protections, ce qui était ironique puisque le Demi-Sayen avait sans doute le niveau de les protéger plus quelconques gardes se trouvant sur les lieux. Ils eurent droit à des verres de champagnes, que contre tout attente, Charlo but d’une traite, il n’avait jamais pris d’alcool, il ne savait donc pas qu’il fallait plutôt le savourer. (Sauf le Kiwi, ça faut le boire le plus vite possible.) Darcia leur fit signe de la main, puis reparti dans sa limousine. Le Demi-Sayen se sentait incorrigible, mais il se demandait vraiment le niveau que pouvait avoir l’oncle de son amour. Il se demandait s’il pourrait l’affronter un jour, mais il attendrait pour lui demander, ça serait particulier comme demande.

Ils arrivèrent dans une chambre, chambre entre de très gros guillemets puisqu’elle était gigantesque. Encore une fois, le Demi-Sayen n’en revenait pas, il n’aurait jamais pu croire vivre ça un jour. Il y avait même un jacuzzi. Katsura alla se posé sur le lit, tandis que le Demi-Sayen continuait de se remettre de ce qu’il voyait. Katsu se justifia alors, abordant le sujet qu’elle n’était pas aussi gâtée que ça habituellement, le Demi-Sayen se rapprocha d’elle, elle maintenait qu’elle était une fille bien ordinaire. Charlo l’embrassa alors sur le front.


‘’Tu n’es pas une fille ordinaire, bien au contraire, tu es extraordinaire, tu es la personne que j’aime le plus au monde.’’

Elle alluma ensuite la télévision, il n’y avait rien de particulier à la télé, hormis le fait qu’une femme d’affaire avait été assassiné il y a de ça quelque jours. Kaneko quelque chose, Charlo ne l’a connaissait pas. Il changea de poste, évitant de combler l’ambiance silencieuse qui pourrait se présenter, avec des nouvelles morbides. Katsura alors se changer, affirma alors vouloir allez profiter du jacuzzi.

‘’Oui ça me dit !’’

Dit-il avec un sourire, qu’elle ne pouvait pas voir puisqu’elle était derrière un paravent. Charlo n’avait pas de maillot de bain, mais pour les besoins du scénario, il en trouva un, il devait être offert dans les chambres. Profitant du fait que Katsu se changeait derrière le paravent, lui se changea logiquement de l’autre côté, enfila un vêtement ressemblant tout simplement à un short noir. Laissant paraitre son corps entraîné et musclé, lui aussi il était envier de beaucoup d’homme, Katsura était-elle envier par des filles, ils se ressemblaient donc sur ça aussi. Elle était magnifique, Charlo détourna un peu le regard, pour éviter de l’a mettre mal à l’aise. Elle alla alors s’asseoir sur le côté du Jacuzzi, le Demi-Sayen ne perdit pas trop de temps et l’a rejoignit. Ils restèrent un moment dans l’eau chaude, restant en silence, profitant seulement du moment. Le Demi-Sayen entama alors de se rapprocher de sa bien aimé. Elle se glissa entre ses jambes, de manière non déplacé, et Charlo entoura ses bras de sa taille. Il fut un peu surpris de se retrouver dans cette position. Heureusement, elle ne voyait pas son visage, parce qu’il avait rougit sur le coup. Il fallait bien l’admettre, il avait peine à contrôler ce fameux troisième bras, il s’efforçait le maximum possible. S’en suivit une certaine question qui ne manqua de le faire rougir une fois de plus, surtout qu’il peinait à contrôler quelque chose qui était en lien de loin ou de proche avec sa question.

‘’Non.. Tu es vraiment la première fille avec qui j’ai une relation..’’ Elle pourrait sentir le cœur de son bien aimé battre plus fort dans son torse. ‘’Et pour moi, cette première relation, sera aussi ma dernière.’’

Il disait ça dans le sens qu’il n’entamerait pas de relation avec d’autres filles, qu’il voulait rester avec Katsura, coûte que coûte. C’était peut-être un rêve utopique, mais il y croyait.



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 77
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Dim 16 Oct 2016 - 3:36
( Contenu ecchi. Merci de ne pas lire pour les personnes #sensible)

Spoiler:
 
En ligne
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 5974
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Dim 16 Oct 2016 - 22:10
Ils étaient bien, tous deux, seulement dans le plus grand des conforts qu’ils pouvaient désirer. L’odeur que dégageait l’eau chaude, la chaleur qui détendait tous les muscles des deux jeunes adultes. Les deux tourtereaux pouvaient enfin parfaitement profiter du temps qu’ils avaient ensemble. Personne pour les déranges, un moment de joie à eux seul. L’histoire de Katou était bien loin maintenant, tous deux semblaient avoir tiré un trait sur cette histoire, ils semblaient vraiment avoir passés l’éponge. En soit, c’était compréhensif, aucun des deux protagonistes ne voulaient avoir à n’en reparler, cet incident les avaient tous deux perturber de manières certes différentes, mais tout de même. Le bateau avançait sur l’océan, faisant bouger un peu tout ce qu’il y avait dans la chambre, mais si peu que c’était très peu observable. Les deux personnages pouvaient donc se laisser bercer par les vagues, même si en soit, ils étaient déjà dans l’eau.

Katsura était venu s’installer entre les jambes de Charlo, posa son fessier sur l’entrejambe du garçon, qui avait vraiment du mal à se contrôler. Ou plutôt à contrôler son membre génital. La jeune fille ne faisait rien pour aider à sa situation, après lui avoir affirmé qu’elle serait bien sa dernière relation, elle frotta ses fesses sur son engin. La température montait en lui, et ce n’était clairement pas dû à l’eau chaude. C’était un bon entraînement pour se contrôler, il lui fallait un mental d’acier pour arriver à contenir ce qui disons-le, était une érection. Il ne pouvait s’empêcher de voir ça comme ça, ça devait être le Sayen en lui qui agissait, tout comparé à un entraînement, s’était bien lui. Il prit une grande respiration, toujours un peu dans l’embarras. Elle lâcha ensuite quelques mots, Charlo n’étant plus trop capable de placer un mot, se contenta de rire un malaisé. Heureusement, il ne savait pas comment ça se déroulait entre homme et femme et par conséquent, il n’avait heureusement pas capté le double-sens à ce qu’avait dit la jeune femme. Le seul fait de juste entendre sa voix l’avait quand même déstabilisé, parce qu’au départ, il croyait.

Un évènement inattendu se produisit. Elle prit les mains de Charlo qu’elle posa sur sa poitrine, non pas négligeable en terme de grosseur avouons-le. Contrôler son troisième allait bientôt devenir un exploit hors du commun des mortels, si seulement il parvenait à le contrôler encore. Ses mains étaient-là superposés des mains de Katsura, il ne savait pas comment réagir, elle voulait peut-être encore lui faire sentir son cœur ? Elle commença alors à diriger le Demi-Sayen dans un certain mouvement, qui elle comme lui semblait apprécier. Elle lâcha alors ses mains, le laissant continuer seul. Il continua en prenant soin d’être doux. Il y prenait assez plaisir, mais il avait oublié un détail, il avait mis sa concentration ailleurs en faisant ça, il avait donc cessé de contrôler son troisième bras, et celui-ci était venu se plaquer contre les fesses de la jeune demoiselle. Les gémissements de celle-ci n’avaient clairement pas aidé dans tout ça. Le Demi-Sayen, gêné, continua de masser la poitrine de sa bien-aimée, espérant qu’elle ne remarque rien. Bien entendu, ce ne fut pas le cas, et commença à bouger espérant calmer le jeu, mais ce n’était pas du tout ce qu’il se produit, en fait, ce fut tout le contraire. Pensant que s’était un objet, elle mit sa mit sa main entre lui et elle, peut-elle toucha ce qu’elle rechercha. Charlo fut à son tour très rouge, il palpa légèrement plus fort les seins de Katsura à cause la surprise.

Alors que le Z-Fighter s’attendait surtout à ce qu’elle retire sa main dans un cri, elle ne bougea pas, restant là, la main sur son engin. Charlo s’était lors lui aussi arrêter de masser ses seins, étant un peu surpris, mais surtout sous le choc. C’était la première fois que quelqu’un touchait directement cet endroit. Il avait eu des frissons et il s’était mis à trembler. Elle n’avait fait que le solidifier. Ils restèrent quelques secondes dans le silence, mais ce moment sembla durer une éternité. Contre toute attente, elle se retourna, collant alors sa poitrine contre son torse. Ils s’embrassèrent langoureusement, ça n’avait rien à avoir les baisés qu’ils avaient échangés jusqu’à présent. Ils se laissaient l’un l’autre guider par le baisé de l’autre. Faisant une fois de plus monté la chaleur. Le Demi-Sayen qui comme par réflexe posa une de ses mains sur une des hanche de l’écolière et l’autre sur une de ses fesses. Elle glissa sa main dans son short, commençant à le caresser, le faisant rougir encore plus. Il ne s’arrêta pourtant pas de l’embrasser. Elle commença à faire des mouvements de va et viens sa main, c’était un bien fou de ne plus avoir à se contrôler, mais l’excitation produisait encore quelque chose. Son énergie explosa, il se transforma alors en Super Sayen. Abordant une coupe de cheveux dorés et des yeux dorés. Sous le choc une bonne partie de l’eau du bassin fut expulsé. Il serra Katsura contre elle pour l’empêcher d’être expulser. Il n’avait pas remarqué, mais son short avait été littéralement été mis en pièce sous l’impact de la puissance, le laissant complètement nu.
Alors qu’elle continuait de lui faire du bien, il posa sa deuxième main sur ses fesses, les massant légèrement. Puis il sentit quelque chose arrivé, son membre commença à trembler avant de se vider complètement sur Katsura. Il fut surpris, ne sachant pas ce qui venait de se produire. Il cessa de l’embrasser, un peu déstabilisé face à la situation, il regarda autour de lui, l’énergie qu’il avait dégagée en se transformant, avait clairement fait tomber certains trucs, et le choc avait dû être ressenti sur le navire.


‘’Katsu..C’était… C’était complètement génial !’’

Il avait un grand sourire, l’embrassa alors une fois de plus, même s’il elle devait avoir possiblement envie de se changer maintenant. Il était venu assez vite en soit, mais puisque c’était la première fois qu’il ressentait ça, c’était à peu près normal. Il sentait tellement bien, il aurait voulu tout de suite recommencer, il ne réalisait pas encore vraiment qu’il n’avait plus de vêtement sur lui. Il se leva alors posant ses poings sur ses hanches, fier comme un lion. Laissant son membre sans doute tout simplement au niveau du visage de Katsura, qui ne manquerait possiblement pas d’être gênée.

‘’Je ne suis jamais senti aussi bien. C’est un entraînement génial. Faudra qu’on recommence ! Toi aussi on va devoir t’entraîner !’’



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 77
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Dim 16 Oct 2016 - 23:19
Spoiler:
 

Alors que le revirement de situation fut  bien inattendu, d'autres choses inattendues avaient fait leur apparition. D'un coup, son petit-ami se changea en super sayen, sa chevelure dorée s'éleva comme une crête bien dressée sur son crâne, et son aura explosa de telle sorte qu'il dû retenir la jeune femme dans ses bras pour qu'elle ne soit pas expulser du jacuzzi - tout comme l'eau. C'était très surprenant, c'était la première fois que la jeune fille voyait d'ailleurs un sayen se changer en super sayen juste sous son nez - et là c'était d'autant plus spectaculaire que ce n'était pas pour se battre ! Par la suite, Katsura se mit à avoir un petit *gaps* en sentant les deux mains de Charlo s'accroché à son fessier pour le tripoter avec assez de fougue pour qu'elle devienne rouge comme une pivoine - alors qu'elle avait réussie à rassembler assez de courage pour faire ce qu'elle faisait en ce moment-même. Plus de short, ce dernier avait été réduit au néant sous l'impact de la transformation et la libération d'énergie dû à cette dernière. Cela n'empêcha pas les deux protagonistes de continuer là où ils en étaient, et d'ailleurs, une chose comique allait se produire dans 2...1... SURPRISE ! Honnêtement c'était exactement le ton à donner concernant le fluide qui venait de jaillir du troisième bras de Charlo. Celui-ci venait donc d'éclabousser cette pauvre Kotonoha, qui eut un sursaut, reculant légèrement sur le coup, alors que les dit fluides s'étaient écrasés contre son maillot de bain. Elle en avait même eut un peu sur le visage et notamment sur les lèvres: malheureusement pour cette dernière, elle eut le sale réflexe de se lécher les lèvres. Elle se mit alors à devenir encore plus rouge qu'une brique.

- C'est... le goût... c'est...t-t-très... salé...

Elle ne pu sortir que ça comme justification à son geste instinctif, alors qu'elle se maudissait d'avoir fait ça, saleté de réflexe qui n'avait rien à faire ici. Charlo regardait autours de lui, la jeune femme en fit autant, joignant ses mains derrière son dos avec un air très gênée sur le visage. Des choses s'étaient inévitablement envolées sous l'impact de l'aura, et le reste du navire avait dû ressentir une perturbation, puisque quelques secondes après le capitaine annonça dans les hauts parleurs qu'il y avait eut " une certaine perturbation " et qu'ils restaient vigilant au cas où sa se reproduirait, mais qu'il n'y avait aucun danger imminent. Katsura eut un petit rire, toujours gênée, mais il fallait avouer que c'était comique. Charlo semblait bien plus détendue et heureux encore qu'auparavant, il dit même qu'il avait trouvé ça génial. La jeune fille oublia alors la gêne occasionné par les fluides corporels de son concubin contre son corps, elle était si contente qu'il se sente si bien grâce à ce qu'elle lui avait fait ! Katsura était loin d'être une experte dans la matière, mais contrairement à Charlo elle savait au moins comment les adultes se reproduisaient, et avait déjà eut des cours d'éducation sexuelle, donc savait " en théorie" les choses. Il l'embrassa, et la jeune fille se sentait vraiment privilégiée d'avoir vécu ça avec un homme comme lui.

Jusqu'ici, Kotonoha avait fait en sorte de ne pas regarder l'entre-jambe du demi-sayen, puisqu'elle avait les yeux fermés pendant leurs échanges de langoureux baisers. Mais ce dernier exposa - involontairement - " sa fierté " un peu trop de façon visible à Katsura en sortant du jacuzzi. Cette dernière tourna alors immédiatement les yeux et se retourna même, sortant du jacuzzi à son tour, les joues assombries par la timidité. Ses mains étaient elles-aussi collantes et c'était.. bizarre comme sensation, alors il fallait qu'elle reprenne une douche et que son maillot de bain, lui aussi, en prenne une d'ailleurs. Charlo exprima clairement son appréciation vis à vis de l'évènement qu'ils venaient de vivre ensemble, apparemment c'était le meilleur entraînement qu'il avait connu - cela fit sourire Katsura qui eut un petit rire discret - et il voulait forcément recommencer.. ça serait la première fois d'une longue série de "manque" que le sayen allait forcément vouloir combler au bout d'un moment, reste à savoir s'il allait être hyperactif sexuellement parlant ou s'il arriverait à se contenir "longtemps". Il stipula qu'il faudrait aussi entraîner l'écolière, cette dernière se mit à pâlir, puis à rougir, passant par deux stades de gêne prononcé.

- Je..euh.. je vais.. aller me doucher.. Mais on pourra recommencer dès que tu en auras envie.


La jeune fille lui adressa un petit sourire entre la gêne et le fait qu'elle était très contente d'avoir pu lui apporter autant. Cette dernière se déshabilla et mi directement son maillot de bain à laver dans une de ses machines modernes qui rend les fringues nickel en à peine cinq minutes. L'écolière rentra dans la douche pour se laver et ressortie quelques instants plus tard, en profitant pour se laver le visage bien sûr, surtout que ça avait un peu giclé jusque là donc  valait mieux. Récupérant son maillot de bain propre et sec, elle s'enroula dans une serviette et alla ranger son maillot pour le troquer contre une nuisette. Katsura alla enfiler sa nuisette dérrière le paravent et posa la serviette sur ce dernier. Katsura appela les gardes pour leur demander un plateau de nourriture, et un employé du bateau leur apporta un service avec plusieurs plats et desserts, quittant ensuite la chambre. Elle laissa Charlo manger à son aise, n'ayant pas très faim pour sa part. Ensuite, la jeune fille vint s'allonger sur le lit, dans les bras de son amoureux, timidement, comme à l'accoutumé - maintenant que son excitation s'était calmé, à elle aussi. Ils ne tardèrent pas trop à s'endormir, là, au final, surtout que le fait de se vider aussi subitement avait dû donner une envie de dormir irréversible au demi-sayen.
Le lendemain, l'écolière se réveilla et constata que quelqu'un était venu retirer le plateau et apporter sur un autre plateau de quoi déjeuner pour le matin. Les gardes qui surveillent l'entrée de leur chambre bien gardé n'aurait pas fait rentré n'importe qui, donc elle savait qu'il n'y avait pas de soucis à se faire. D'ailleurs elle leur signala qu'ils seraient bientôt prêt pour débarquer. La jeune femme déjeuna un minimum, fit sa toilette et s'habilla, prête à commencer une première journée dans le fabuleux parc qui les attendaient. Elle attendit bien entendu que son amoureux soit lui aussi prêt, puis ils sortirent de la chambre, accompagner des deux gros bonobos de gardes du corps qui leur servait plus de décoration qu'autre chose, car oui, Charlo était plus fort qu'eux.

Bref, une fois sur le pont, le capitaine annonça leur arrivée, et ils débarquèrent dans une entrée VIP du parc. Comme convenu, un actionnaire les accueillit, leur remettant des tickets spéciaux. Il leur dit qu'une visite VIP était prévue pour eux ce matin, afin de visiter la totalité du parc dans son ensemble - sachant qu'il y a deux parcs dans Disneyland, plus des hôtel, le disney village.. bref, c'est très grand et avec pleins d'endroits sympa à voir. Le monsieur les emmena donc jusqu'à leur chambre qui se trouvait être dans le parc principal de Disney. Cette chambre était un réel palace de comte de fée, leur chambre ressemblait plus à une maison qu'à une chambre, et en plus ils avaient la vue sur le château célèbre de disneyland et sur les gens qui entraient en foule pour venir s'amuser ici, depuis leur "chambre-maison". Ils avaient donc pu déposer leurs affaires dans l'immense chambre qui serait leur habitation pour quelques jours ici.

L'homme les laissa prendre leurs aises, puis il leur présenta du personnel et leur remit un appareil pour contacter des agents de sécurité ou des gens importants du parc au cas où ils avaient un quelconque problème. Il leur parla ensuite de l'entreprise de façon générale, des heures de fermetures, d'ouvertures, qu'il y avait un service pour leur hôtel 24/24, et que s'ils avaient besoin de quoi que ce soit, il n'était jamais très loin. Le monsieur les conduisit ensuite à un genre de véhicule, mais ça ressemblait à un petit train comme on pouvait en imaginer sortie tout droit d'une histoire à vocation fantastique. Le chauffeur les accueillit chaleureusement et ils avaient le choix de s'asseoir soit à l'intérieur du train, soit à côté du chauffeur, soit sur le toit du train pour avoir une vue d'ensemble. Katsura demanda à Charlo s'il voulait bien s'asseoir sur le toit, et ils prirent alors place pour commencer leur visite. La visite leur permis alors de visiter réellement les deux parcs et les alentours qui appartenaient aussi au groupe disney en apprenant des choses historiques, des anecdotes, des informations sur les restaurants, les attractions, et même sur les boutiques. Le monsieur du petit train leur racontait tout ce qu'ils avaient besoin de savoir, et cela leur permettait de se détendre, comme de pointer du doigt toutes les deux minutes les décors absolument fantastiques de l'endroit: tout sortait de l'ordinaire ici !
Cette visite dura un bon quatre heures, ils avaient donc pu déjeuner à même dans le petit train car un pique-nique leur avait été apporté. On leur avait fourni une carte avec les emplacements de toutes les enseignes des deux parcs et de celles du disney village, plus des attractions, ainsi que les heures des spectacles. Kotonoha proposa à son petit-ami de faire d'abord les spectacles aujourd'hui et de profiter des parcs demain pour faire les manèges. Ainsi, ils passèrent leur après-midi dans des sales spacieuses et bien organisées à voir des comédies et des spectacles joués par des acteurs qualifiés et sans aucun doute très doué. De beaux costumes et de beaux maquillages pour illustrer ces acteurs nés, et le tour de magie était déjà en partie fait. Les costumes qui étaient visible ici inspirait grandement la jeune fille, d'ailleurs, elle avait aider à la conception de certains d'entre-eux en travaillant pour Disney il y a deux ans - grâce à Darcia. Elle était toujours très heureuse de venir ici, s'adonnant à des journées " dans un autre monde " loin de tout, dans une atmosphère de rigolade et d'émerveillement. Kotonoha se sentait bien de voir toutes ces choses fabuleuses tout en étant avec l'homme qu'elle désirait le plus dans tout cet univers, c'était encore un bout de paradis qui s'offrait à eux.

Spoiler:
 

Le soir, ils furent évidemment convier à voir l'un des plus fabuleux spectacles sur glace présent à disney, tout en mangeant confortablement depuis des balcons juste devant la scène. Les acteurs réalisaient des postures et des figures très impressionnantes, et une foule d'applaudissement balayait la salle très souvent. Ce qu'il y avait à manger était délicieux et raffiné, de quoi ravir les deux protagonistes qui avaient déjà passé une excellente première journée. Quand ils eurent prit assez de bon temps ici, ils décidèrent de rentrer à leur hôtel pour se reposer un peu, après cette longue première journée de visite, à se déplacer un peu partout entre les deux parcs pour voir les différents spectacles qui étaient donné à Disney. Ils prenaient leur temps pour réellement tout faire et ne pas manquer une miette de ce qui leur était offert ici. Le couple rentra alors dans leur immense chambre, ornée d'un chandelier entièrement en cristal, d'une baignoire aussi spacieuse qu'une piscine, et d'un lit évidemment assez grand pour y mettre blanche-neige et les septs m.. nains.

La jeune femme avait prévenu l'homme qui les avaient accueillit que tout allait bien et qu'ils étaient rentrés à l'hôtel via l’émetteur du parc. Il leur souhaita une bonne nuit, restant à leur disposition si besoin. L'écolière alla alors prendre une douche, se changeant pour s'habiller de sa nuisette, puis alla s'allonger confortablement sur l'immense lit qui leur était réservé. C'était comme dans un rêve ! Entre la journée très agréable et reposante et cette chambre hallucinante, rien ne pouvait aller mieux, surtout que dans tout ça, le plus important était que Charlo était lui aussi présent pour vivre tout cela avec elle. Katsura soupira de bonheur en s'étirant calmement sur le lit, puis cette dernière sortie un livre de sa valise pour continuer une lecture qu'elle avait suspendue puisqu'elle passait tout son temps avec son petit-ami en ce moment. La jeune femme s'allongea sur le ventre, et ne fit pas attention à sa nuisette qui s'était suffisamment relevée pour que Charlo ait une vue plus qu'appétissante sur le fessier de sa petite-amie, qui elle, lisait innocemment son livre tout en attendant qu'il sorte de la douche.
En ligne
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 5974
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Jeu 20 Oct 2016 - 18:56
Un amas de sensation avait envahi le guerrier, ne pouvant plus du tout se contrôler. Il avait fait bien des efforts, mais il n’avait su les tenir bien longtemps. Bien entendu, c’était la première fois qu’il avait ressenti quelque chose de telle. Les seuls plaisirs mutuels que lui connaissait, s’était la conversation ou encore, et bien entendu l’art qu’était le combat. Ça finirait d’ailleurs un jour par le démanger, de ne pas combattre. Ça faisait partie de sa vie, chaque jour il combattait habituellement. Katsura était bien la première personne qui lui changeait les idées à un point où il pouvait mettre sa passion de côté. Malgré tous les beaux sentiments qu’elle portait, le Demi-Sayen ne pourrait pas combattre son instinct indéfiniment, ça coulait dans ses veines, la fougue de la bataille. Il était comme ça, c’était plus fort que lui. Heureusement, il n’y avait pas de si longtemps de cela, les deux tourtereaux avaient pratiqué l’Iaido, ce qui avait permis au combattant de parfaire ses techniques. Il adorait passé du temps avec sa petite-amie, sans doute plus qu’avec n’importe qui, ça c’était presque une obligation pour lui. Il savait qu’il avait un devoir, il se devait de devenir toujours plus fort, pour protéger les plus faibles, il ne devait pas laisser sa relation avec l’écolière entraver ceci. Il savait bien qu’elle ne l’empêcherait jamais de faire ce qu’il aime, qu’elle l’encouragerait dans sa défense contre les forces du mal, ce n’était pas là le problème. Le problème, si on peut considérer ça comme tel, c’est que le fils de Rycelo avait de la difficulté à voir sa vie sans elle. Il savait que Son Gohan était jeune, qu’il devait beaucoup étudier, pour espérer un meilleur avenir, c’est pour ça que Charlo devait combler l’absence que le jeune garçon pourrait créer avec son départ, car il avait la mauvaise et peut-être l’égoïste impression que sans lui, le mal vaincrait. Il avait l’impression que le destin du monde pesait sur ses épaules, il se faisait des idées, il s’en doutait, mais il ne pouvait s’empêcher d’y penser.

Il se transforma donc en Super Sayen involontairement, faisant dégager l’eau du bassin, trembler le bateau et déchirant en prime son short. Il ne s’en rendit évidemment pas compte, absorbé par l’expérience qu’il était en train de vivre avec Katsura. Il arriva bien vite à l’extase, laissant déferler sa semence sur la jeune fille, qui en eut, littéralement partout. Que ce soit sur la poitrine ou sur le visage. Le Demi-Sayen se demanda vite fait ce qu’il venait d’arriver, mais il se sentait trop bien pouvoir avoir une réaction, il se sentait comme vider, comme complètement zen. Très fier, le Z-Fighter se leva brusquement. Assumant totalement sa fierté et son appréciation du moment, il ne se rendait pas compte qu’il était complètement nu. C’est lorsqu’il vit Katsura détourner le regard, qu’il comprit. Il plaça alors ses deux mains sur son membre reproducteur, faisant tout pour le cacher. Il n’avait rien vraiment à lui caché, elle venait un peu de jouer avec celui-ci après tout, mais tous deux n’étaient pas encore assez prêts pour franchir certaines limites.


‘’J’irai dans la douche après toi.’’

Il essayait de contenir la joie et l’excitation qu’il avait ressenties lorsqu’elle lui avait dit qu’ils pourraient recommencer à tout moment, lorsque Charlo le désirerait. Elle alla donc se laver, laissant Charlo seul. La chambre était bien désordre, il y avait de l’eau partout. Le Demi-Sayen soupira, il se disait que ceux qui devaient s’occuper des chambres auraient beaucoup de travail dans la leur. Katsura sortit finalement de la douche, le Demi-Sayen prit alors sa place et alla se laver. Il se contenta d’enfiler un boxer lorsqu’il sortit, puisqu’il ressentait beaucoup de fatigue. C’était cohérent, après tout, il était toujours un peu ou beaucoup exténué après un entraînement. Il sortit donc de la salle de bain, de la nourriture l’attendait. Charlo mangea à sa faim, faisant pour une fois attention pour ne pas manger comme un barbare, il venait de se laver, ça serait complètement con de se salir. Ensuite, les deux amoureux, ressentant clairement la fatigue, prirent place sur le lit. Le frère de Serori prit son amoureuse dans ses bras, et s’endormit presque aussitôt. Il était rarement aussi fatigué, mais il sentait que s’était une fatigue positive, pas une fatigue qui subvenait, car il avait trop pensé ou quoi que ce soit.

Le coup se réveilla pas mal en même temps, Katsura se levant peut-être quelques minutes plus tôt que Charlo. Ils mangèrent et se préparèrent. Le Demi-Sayen se sentait très bien, il était en pleine forme, il avait fait le plein d’énergie cette nuit, il avait un sommeil réparateur, ça rattrapait un peu les nuits blanches qu’ils avaient pu faire pour s’entraîner ou pour réfléchir. Il fallait qu’il dorme, dormir lui permettait d’avoir plus d’énergie et de se revigorer, et d’être en santé. Il faut dormir dans la vie, c’est vraiment quelque chose d’important. Ils sortirent donc de la chambre escortée par des gardes, le Demi-Sayen se demanda s’ils étaient forts, il aurait bien aimé les affronter.

Ils arrivèrent enfin à Disneyland, évidemment, le Demi-Sayen était ébahi par les décors magnifiques qu’il voyait, et pourtant, il n’avait pas encore vu grand-chose. Le fameux fonctionnaire leur expliqua qu’il aurait droit à une visite VIP du parc, ce n’est pas trop mal, prenant en plus en compte que le jeune guerrier n’était jamais allez dans cet endroit. Ils purent enfin voir leur chambre, encore une fois, c’était grandiose. Le Demi-Sayen était émerveillé à chaque fois, mais il faudrait quand même qu’il s’y habitue un jour.

Ils eurent ensuite droit à des explications diverses, sur les heures de fermeture, l’histoire du site, des informations qui pourraient leur être utiles pendant leurs séjours. Celui qui leur avait expliqué tout ça les amena ensuite dans ce qui pourrait être comparés à une locomotive, c’était sans doute cet engin qui leur permettrait de se promener dans l’endroit pour le visiter. À la demande de Katsura, les deux tourtereaux prirent place sur le toit du véhicule, ça convenait très bien au guerrier. L’engin démarra et commença leur visite. Ça dura un bon moment, les deux jeunes adultes purent contempler bien des paysages, s’émerveillant à tout bout de champ. Ils eurent même le temps de manger. Katsura proposa alors de commencer par les spectacles, il n’y voyait aucune objection, il se laissa guider. Leur après-midi fut génial, applaudissant après chacune des prestations. Charlo était mort deux fois, mais jamais il n’avait été au paradis, il eut alors une réflexion, le paradis devait pas mal ressembler à Disney, avec Katsura, il touchait la une parcelle du paradis. Il était heureux. Pendant l’un des spectacles, il l’a regarda. Se réjouissant intérieurement de l’a voir avec un si beau sourire, si heureux. Il ne pouvait pas s’imaginer la perdre, il ne saurait jamais comment réagir, il ne pourrait pas s’en remettre.

La journée se termina finalement, ils avaient passé une excellente journée. Ils avaient pu profiter à la fois de la journée, mais à la fois de la présence de l’autre. Ils retournèrent alors à la chambre, la jeune fille en profita pour aller se laver. Le Demi-Sayen, lui, avant d’aller aussi se faire propre, s’engagea à faire quelques entraînements, rien de bien incroyable. Pompes, redressement assis, squat, etc. Une fois que sa bien-aimée sortie de la douche, il termina son entraînement et prit sa place. Il se lava, se changea et lorsqu’il sortit, il alla à son tour s’étendre sur le lit, prenant appui sur le genre de dossier à son bout. Il regarda Katsura, puis alors qu’il descendait le ses yeux, il vit ses fesses. Sans contrôle, une autre agitation de son troisième bras. Il prit alors un oreiller rapidement, et le pressa contre son entrejambe, voulant cacher sa réaction. Elle semblait occupée à lire, il n’allait pas l’interrompe. Il fit comme si de rien n’était, du moins essaya.


‘’Qu’est-ce que tu lis..?’’


Se forçant pour ne pas regarder le fessier de la jeune fille, mais il avait de la difficulté à ne pas le faire, s’était alléchant pour lui. Il devait apprendre à contrôler ses pulsions sexuelles. Encore heureux, il ne s’était pas transformé en Super Sayen et son aura n’était pas apparue cette fois.



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 77
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Jeu 20 Oct 2016 - 20:02
Le pauvre sayen se retrouvait donc toujours dans des situations qui le mettaient face à sa sexualité. Charlo semblait pour autant essayer de se contrôler, même si Katsura ne pensait pas le moins du monde qu'il avait une vue sur son fessier - et donc qu'il avait quelques surprises au niveau de son troisième membre. Son petit-ami lui demanda "innocemment" ce qu'elle lisait, la jeune fille ferma alors son livre et le posa sur la table de chevet, venant se coller contre son amoureux.

- C'est un livre sur l'histoire des différentes planètes de notre système, j'aime bien apprendre à connaître des choses, même si je n'ai pas voyagé hors de la Terre.

La jeune fille s'enroula sous les draps et invita le sayen à la rejoindre. Cette dernière se blottit contre lui, au chaud, ne pensant pas que ses instincts "primitif" avaient pu être titillé par sa précédente position. Malheureusement pour lui, la jeune fille semblait assez exténué par cette journée et s'endormit bien vite: peut-être aurait-il une prochaine occasion de lui montrer toute l'étendue de sa virilité bientôt...

Le lendemain, Katsura tout comme Charlo se préparèrent pour leur nouvelle journée dans les parcs. Le matin, comme l'avait dit Darcia, des gens déguisés en Stormtrooper était venu leur apporter un petit déjeuner plus que royal au lit, et étaient revenu pour débarrasser une fois qu'ils avaient terminé. Tout ça c'était une sacrée chance et un sacré rêve, dire que ça ne faisait que débuter ! Aujourd’hui ils allaient voir encore plus de choses, mais cette fois, plus de manèges surtout et d'autres endroits où manger. Ils allaient passer la journée dans le disney studio, l'un des deux parcs, celui où on trouvait les manèges à sensations fortes surtout. Ce parc était un peu l'extension du parc traditionnel, qu'ils avaient convenu de visiter en dernier, donc demain. Katsura se donnait à coeur joie de déambuler dans le parc, même si c'était toute la journée et qu'ils seraient quand même crevé à la fin, car ça en avait largement la peine ! Ils se dirigèrent donc vers le Disney Studio, entrèrent dans le parc - que ça soit studio ou disney classique, c'était toujours plein de monde - et commencèrent dans un premier temps à regarder leur plan pour définir ce qu'ils voulaient faire et dans quel ordre durant cette journée. Il y avait tant à voir et à faire ici ! rien que ce parc-ci avait son lot de manèges, boutiques, restaurants.. et ce n'était qu'un petit parc comparé au disney classique ! Mais c'était bien de commencer par ici, car demain ils allaient encore plus en prendre plein la vue en allant dans le fameux parc disney " classique " de base , où il y avait plusieurs " mondes", restaurants à en faire baver plus d'un, et des décorations à en couper le souffle: ça restait le plus impressionnant, le plus gros morceau de toute l'entreprise Disney, évidemment.

Ils établirent donc ensemble dans quel ordre ils voudraient faire les attractions. Ils commencèrent avec ( et attention je ne cite que les véritables attractions présente à disney studio,  et ça gère :p ) le Crush coaster, qui était un manège en relation avec le monde de Nemo. On s'assied dans des carapaces de tortues et on vie des montagnes russes dans l'univers donc de ce film animé. Ils entrèrent bien sûr sans file d'attente et sans mal grâce aux fast pass VIP qu'ils avaient eut à leur arrivée ici. Katsura était un peu stressée au début des manèges, surtout en sachant que ça allait les secoués dans tous les sens, cette idée était intimidante: mais cool. La jeune fille fini par se détendre au fur et à mesure, mais resta impressionnés par les montagnes russes qui se passaient dans le noir, juste avec des lumières, donnant un effet d'être sous l'océan. Elle n'était cependant pas la genre de fille à crier de façon agaçante, elle se contentait de fermer les yeux à cause du vent violent qui arrivait forcément dans le visage de chacun dans ce type d'attraction, et de rire à cause des secousses.  Ils continuèrent avec le " Toy soldiers parachute top " qui en gros était sur l'univers de Toy story, avec les petits soldats militaires et leurs parachutes. Ils prirent place dans des espèces de "balancelles" deux places, qui montent et qui descendent de plus en plus vite, ce qui était assez amusant également. S'en suivit la fameuse tour de la terreur, dans un contexte éffrayant et étrange, autours d'une histoire de fantôme. L'attraction en elle-même n'était qu'autre qu'un ascenseur où tout le monde est assis, et qui monte très haut, pour retomber à toute vitesse plusieurs fois, comme un "réel lâcher dans le vide ", bien plus violent que le manège d'avant. Un peu secoué, Katsura fit une petite pose avec ce manège qui retournait bien les tripes, mais tout allait bien. Ettt c'était le tour du prince Ali maggle ! Les tapis volants d'Agrabah avaient été l'attraction qu'ils avaient fait ensuite, c'était sympa, ça tourne et c'est plus ou moins en hauteur, installer dans des "tapis volants" donc, on a une vue sympa sur le reste du parc dans cette attraction-là. Ils firent une pause midi pour aller manger dans un restaurant au style rétro année  50, illuminé de néons, discutant de leurs ressentis de ce matin par rapport aux premières attractions.

Après avoir prit le temps de déjeuner paisiblement, le couple se dirigea vers le Studio Tram Tour, qui n'était qu'autre qu'une visite de " l'envers du décors " où on voyait diverses représentations d'objets, véhicules etc utilisés dans certains films disney par exemple. Quelques effets spéciaux éclaboussants les passagers du tram - car oui, ils sont assis dans un tram pendant la visite - et de feu animèrent cette mini visite. Et c'est partie avec le Rock'n'Roll Coaster, certainement l'une des meilleures attractions du disney studio avec le crush coaster et le RC racer. C'était un grand huit spectaculaire avec en fond des musiques d'Aerosmith ! la classe, non ? En tout cas, Katsura avait vraiment bien apprécié ce manège-là ! Elle demanda à Charlo pour en refaire un tour juste après leur premier passage, d'ailleurs. Ils enchaînèrent avec le RC Racer, un manège qui a un peu un effet de "bateau pirate " sauf que c'est dans un genre de bolide de course, qui fait monter de plus en plus haut, un coup en arrière, un coup en avant, et de plus en plus vite. Katsura se tenait bien à son siège, parce que c'était impressionnant d'être aussi plonger "dans le vide " et pencher en avant. Une nouvelle fois, ils se dirigèrent vers leur prochaine attraction qui fut la fameuse attraction en l'honneur du film animé Ratatouille, ce qui était un peu enfantin mais marrant, surtout les décors qui étaient super bien fait. Ils passèrent faire un tour au studio d'animation de disney pour apprendre plusieurs informations sur la conception des films animés de disney, des accessoires, etc. Ce qui leur fit une petite pause après toute cette longue journée de manège à sensation, d'ailleurs ils étaient retournés dans certains pour le fun. Ils terminèrent leur journée dans ce parc en faisant l'attraction Armageddon, qui était surtout des mélanges d'effets spéciaux, mais pas un réel manège. Ils avaient fait le tour de ce parc qui était plutôt petit comparé à ce qui les attendaient demain au disney classique, mais qui était tout du moins fort sympathique.

Spoiler:
 


Katsura proposa à Charlo de passer une partie de la soirée au Disney Village. C'est un espace hors des deux parcs où sont aménagés des boutiques, des restaurants, il y a même un cinéma et quelques décorations bien sympathiques. Ils marchaient alors là-bas, main dans la main, sous les illuminations du soir dans le Disney Village. Ils visitèrent de nombreuses boutiques, notamment la boutique de Lego où logeaient des énormes constructions en légo très impressionnante de figures connues de Disney et de Star Wars. Ils mangèrent un bout dans un endroit classieux qui faisait rappeler les planètes et la galaxie de par ses décors. Ils passèrent une bonne fin de soirée en allant faire un tour au cinéma pour voir un long métrage de Disney ensemble. Katsura avait sa main dans celle de son petit-ami, les joues rosissantes de plaisir, de tout ce bonheur apporter rien que part sa présence et leur deuxième formidable journée ici, rien que tout les deux, au paradis, sans aucun problème.

- J'aimerai bien connaître les gens qui sont important pour toi, tes proches, qui sont-ils ?Et tes ennemis, j'aimerai aussi savoir qui ils sont. Toutes ces choses sont importantes, car peut-être qu'un jour je les rencontreraient, ou que je serai confronter à eux, enfin, tu vois.. Au moins si je sais quelques petites choses sur eux, ça pourrait m'être bénéfique pour faire des choix. J'espère avoir l'occasion un jour de les rencontrer au moins, tes amis. Je me disais d'ailleurs que tu pourrais venir chez moi.. enfin, plus tard, bien sûr... si tu veux voir ma famille... dit-elle, alors qu'ils étaient sur le chemin pour rentrer.

Ils rentrèrent dans leur suite princière, main dans la main, fatigué par cette journée: mais qui n'était rien comparé au contenu de celle de demain. Katsura fit comme d'habitude et alla dans la salle de bain, se déshabillant sans verrouiller le loquet - par oublie, ou par invitation ? Elle se fit couler un bain bien chaud et y entra tout en douceur. Elle se mit alors à penser à leur fabuleuse journée, et avait hâte d'être à demain. Perdue dans ses pensées, Katsura se mit alors à se demander de façon plus sérieuse et personnelle, comment leurs futures relations sexuelles allaient se passer, après ce qui s'était déjà dérouler entre-eux... Elle stressait énormément vis à vis de cela. Ce n'était pas qu'elle n'était pas préssé d'y être, mais disons que c'était logique que cela la mette dans des états de stress, c'était une chose importante dans la vie de quelqu'un - et pas que la première fois. Allait-elle suffisamment plaire à Charlo toute nue ?Allait-elle suffisament pouvoir le combler à ce niveau ? Tellement de questions sans réponse pour l'instant... mais elle espérait vraiment que tout irait bien, surtout que pour le moment, cette dernière avait réussie à lui donner du plaisir, et... la porte s'ouvrit. Katsura entoura sa poitrine avec ses bras par reflèxe et resta là, ébahit, voyant Charlo rentrer comme si de rien n'était.

Spoiler:
 

- Tu... il.. un ..

* Il doit peut-être vouloir.... Oh, aller Katsura, ça va aller: tu l'as déjà vu nu.. mais pas lui... Oh non ! Qu'est ce qu'il va penser s'il me voit nue ? ... Heureusement que l'eau brouille plus ou moins mes formes ! Dire que justement je me torturais l'esprit pour savoir si j'allais être assez parfaite pour lui.. J'espère que je lui plairais toujours autant... Si j'arrive déjà à passer ce cap, peut-être que je serai plus à l'aise..Et puis si je ne fais pas des efforts, il n'aura peut-être pas envie de rester avec moi... *

- Tu..tu.. voulais.. prendre un bain avec moi ? Finit-elle par lâcher, tout d'un coup ou presque, alors que son regard était détourné.

Elle ne savait plus où se mettre. Peut-être qu'il venait simplement chercher quelque chose ici, mais c'était surtout le fait qu'elle n'ait pas verrouillé la porte - en plus - qui l'avait surprise. En même temps ce n'était pas trop une habitude pour elle, elle prenait souvent son bain avec sa petite soeur. Kotonoha se releva alors, un pressant l'un de ses bras contre sa poitrine pour la cacher - mais laissant, paradoxalement, s'occuper de "cacher " un minimum le bas en les croisant légèrement - et tendit son autre main au sayen qui était à proximité, l'invitant à venir près d'elle. Cette dernière qui était nue se pressa alors que son petit ami qui lui était encore habiller - peut-être pas pour longtemps encore - pour venir l'embrasser tendrement. Cette dernière fermait les yeux pour tenter d'être paisible, mais son rythme cardiaque était insoutenable..
En ligne
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 5974
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Jeu 27 Oct 2016 - 19:09
Nul doute qu’il faisait de son possible pour détourner l’attention de ce qu’il ne parvenait pas à contrôler. Demandant alors à Katsura ce qu’elle pouvait bien bouquiner. Certes, ça ressemblait plus à une excuse pour changer de sujet, mais le Demi-Sayen s’y intéressait réellement. Il voulait en savoir plus sur les intérêts et passions de sa bien-aimée. Ainsi, lorsqu’il posa sa question, il garda son oreille attentive, écoutant avec attention ce qu’elle avait à lui répondre. Elle ne lui répondit pas tout de suite, fermant d’abord son livre pour ensuite le ranger. Elle vint se blottir contre le Sayen, qui ayant eu ses pensées ailleurs un moment, avaient su se calmer. Elle lisait sur les planètes du système, Charlo se dit alors qu’il lui ferait visiter un jour, oui, un jour, il lui montrerait tout ce qu’il avait pu voir à travers ses voyages, il découvrirait de nouveaux endroits avec elle, ils partageraient alors les mêmes souvenirs.

M’enfin, ils étaient donc tous deux blottis dans les couvertures, là où le fils de Rycelo avait rejoint la nièce de Darcia. La journée avait été longue et pleine en émotions, il était donc assez normal que les deux protagonistes soient fatigués. Heureusement pour le Demi-Sayen, il était parvenu à calmer son troisième bras, il s’habituerait rapidement, il allait apprendre à contrôler cette partie de lui, c’était un défi pour lui, un défi qu’il saurait relever. Tous deux tombèrent alors lentement dans les bras de Morphée, dans l’éventualité d’une superbe journée qui les attendait demain.

Le lendemain matin, ils se réveillèrent en même temps. Du personnel, évidemment déguisé pour l’occasion, vinrent leur servir leur petit déjeuner. Il ressemblait un peu à des soldats que Charlo avait pu rencontrer sur Freezer, très légèrement, mais ça se ressemblait tout de même. Il ne connaissait pas Star Wars, il était donc normal qu’il ne reconnaisse pas les fameux Stormtroopers. Ils mangèrent à leur faim, le Sayen engloutit littéralement tout ce qu’il y avait à manger, il avait sacrément faim le matin, mais ce n’était pas nouveau. Ce caractère était très Sayen.

Ils partirent ensuite à l’aventure dans le parc, enfin à l’aventure, s’était un bien grand mot, mais il était suffisant. Le frère de Serori se laissa surtout diriger par la jeune fille, il ne connaissait pas le parc, il aurait été alors bien compliqué pour lui de l’a dirigé. Certes, à certains moments, attirés par la beauté de certaines choses, il l’a prenait par la main et la tirait légèrement pour qu’elle vienne voir avec lui, mais ça s’arrêtait surtout-là. Ensemble, ils décidèrent de comment et de quand ils feraient tel ou tel manège, le Demi-Sayen n’était pas très difficile, laissant en globalité la jeune fille choisir, elle connaissait bien mieux l’endroit que lui, ses choix seraient sans doutes plus intéressants. Malgré tout, le guerrier ne pouvait pas s’empêcher de parfois dire qu’il aimerait bien faire des manèges qu’il avait pu apercevoir pendant leur visite d’hier. Une fois les choix faits, ils commencèrent par un manège qui semblait avoir un rapport avec un monde aquatique. Ironique, sachant qu’il y a de ça quelques jours, le Demi-Sayen se laissait couler dans l’océan suite à un trop gros surplus de puissance. Il y avait bien des sensations fortes dans les attractions, mais elles ne touchaient pas vraiment Charlo, il pouvait atteindre des vitesses plus hautes en volant, et par conséquent, les manèges ne lui faisaient pas peur. Quel homme. Néanmoins, ça lui permettait de pouvoir plus contempler les décors qu’ils les entouraient. S’en suivit plusieurs attractions, un truc avec des parachutes, pouvant un peu être comparé à une sorte de montgolfière, ensuite un autre dans un ascenseur, qui dû à la rudesse du tout, avait bien secouée Katsura, Charlo alla prendre place sur un banc avec elle, prenant le temps qu’il fallait pour qu’elle soit de nouveau sur pied. S’en suivit un dernier manège avant qu’ils aillent manger. Celui-ci se déroulait sur des tapis volants. Le Demi-Sayen et la Terrienne avait beaucoup de plaisir. Ils se rendirent ensuite dans une sorte de petit restaurant, le guerrier mangea encore énormément, tout en prenant soin, entre quelques bouchées, de discuter avec Katsura de son ressenti.

Après avoir mangés, les deux tourtereaux allèrent encore faire des manèges, en même temps, il n’allait clairement pas rester assis à rien faire alors qu’ils étaient à Disney, ça serait complètement con. Ils firent un tour de Tram, pouvant donc voir l’envers d’un décor, que Charlo n’avait de base jamais vu. Il était évident qu’il y avait énormément de références qu’il ne connaissait pas, en fait quasiment toutes, mais il prenait quand même du plaisir à faire tous ces manèges et surtout, à passer du temps avec l’élue de son cœur. Ensuite, ce fut le tour d’un manège avec un peu plus de sensations fortes. Le tout accompagné d’une musique, qui évidemment, Charlo ne connaissait pas. Par contre, il pouvait dire qu’il avait beaucoup aimé, demandant même le titre à Katsura après leur tour. Il ne pourrait sans doute pas l’a réécouté, mais il aurait au moins le moyen de l’a retrouvé si le moment se présentait. La jeune fille demanda ensuite au Demi-Sayen de faire un autre tour, celui-ci ne se fit pas prier et accepta, c’était peut-être l’attraction qu’il avait le plus apprécier pour le moment, la musique n’y était clairement pas pour rien. Une fois leur deuxième tour terminé, les deux amoureux passèrent à une autre attraction, puis un autre sur un petit rat qui semblait faire de la cuisine. Un truc totalement improbable. C’est du moins ce que pensait le Demi-Sayen lorsqu’il le vit pour la première fois, dirigeant un humain par la bouche de ses cheveux, c’était absurde, mais il appréciait, ça le faisait marrer. Ensuite, ils firent une pause, lâchant un peu les montagnes russes pour aller voir le studio d’animation. Le Sayen trouva ça beau, mais se dit qu’il aurait fallu qu’il voit les films pour comprendre, mais en vrai, il s’en fichait un peu, il se contentait de profiter du moment, main dans la main avec Katsura. Ils eurent enfin finit leur visite, puis ils allèrent refaire certains manèges, le Demi-Sayen insista notamment sur celui avec la musique qu’il avait vraiment apprécié.

Katsura proposa de passer le reste de la soirée dans le Disney Village, Charlo, n’y connaissant rien, accepta tout simplement. Il ne fut pas déçu, il y avait de quoi faire là-bas. Ils visitèrent certains endroits, les constructions lego impressionnèrent le garçon, qui ne pouvait admirer le travail de celui qui avait dû assembler autant de blocs. Ils allèrent ensuite manger dans un resto où certaines planètes pouvaient être vues. Pour une fois, le Z-Fighter avait pu voir des choses qu’il connaissait. Il avait vu Dosatz entre autre. Est-ce que Disney aurait même finit par acheter Dosatz ? Possible.

Après avoir mangé, ils se rendirent dans la salle de cinéma, où ils purent y voir un film, main dans la main, profitant uniquement du moment. En sortant de la salle, toujours main dans la main, Katsura posa une question au Demi-Sayen, en fait plusieurs questions en une seule. Charlo l’écouta attentivement, continuant à marcher vers leurs hôtels.


‘’Hmn.. Mes amis.. Il y a bien entendu mon équipe, la Z-Team. Tous les membres sont comme une famille pour moi.’’ Il s’arrêta doucement dans ses paroles, pensant alors à Brullock, même lui était un peu de sa famille, comme un vieil oncle grincheux. ‘’Son Gohan est sans doute celui qui m’a permis de plus évoluer, il est bien plus jeune que moi, mais il est très mature !’’ Il souriait. ‘’Il y a Son Goten aussi ! Son petit frère, toujours joyeux, toujours prêts à s’entraîner !’’ Il aimait parler de ses amis, ça lui faisait chaud au cœur. ‘’Il y aussi Tentra..’’ Il baissa cette fois le regard. ‘’Mon plus vieil ami, mais aussi mon plus grand rival. J’ai dû l’affronter récemment, et le combat ne s’est pas terminé. Il a sombré dans le mal, je n’ai pas réussi à ramener.’’ Il regarda le ciel, une larme se formait légèrement, il l’essuya de sa main libre. ‘’Je suis sûr que je retrouverai le Tentra que j’ai connu, il est fort, il saura faire le bon choix !’’ Il souriait, mais cette fois, s’était plus un sourire mélancolique. Il continua un peu de marcher, puis prit un air plus sérieux. ‘’Mes ennemis, je souhaite que tu ne les rencontre jamais, mais malheureusement, ça pourra arriver. Il y a bien entendu Majin Végéta, mais aussi SK, le roi de la Terre.’’ Il avait hésité à le mentionné comme ennemi, car il savait que pour l’instant, la planète ne se portait que mieux depuis son arrivé. Malgré tout, son instinct lui disait qu’il n’était pas une bonne personne. Il recommença ensuite à sourire, ce n’était pas le moment d’y penser, il regarda Katsura. ‘’Oui, bien entendu que je veux rencontrer ta famille !’’

Il lui aurait bien présenté sa propre famille, mais ça risquerait d’être compliqué. Ils arrivèrent donc dans leur suite, en rentrant, Katsura affirma qu’elle allait prendre un bain. Charlo, lui, affirma qu’il allait un peu s’entraîner. Le Demi-Sayen commença à faire des pompes, mais il remarqua qu’il n’avait pas ses gants. Il pouvait faire des pompes sans gants bien sûr, mais il avait comme prit l’habitude de faire avec, il commença alors à les chercher. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps avant de réaliser qu’il devait les avoir laissés dans la salle de bain. Il se dirigea vers celle-ci et s’apprêta à toquer. Il remarqua cependant que la porte n’était pas verrouillée.

*Oh.. Elle ne doit pas encore être dans son bain.*

Une pensée logique puis qu’elle n’avait pas verrouillée la porte. Il entra donc, rapidement, il vit ses gants sur le comptoir, près du lavabo. Il se hâta pour les prendre, puis lorsqu’il détourna le regard, il vit que Katsura était dans son bain. Il devint alors complètement rouge, gêné, s’apprêtant à agiter ses bras et lui dire qu’il n’avait pas voulu. Elle lui demanda alors s’il voulait venir prendre un bain avec elle. Le Sayen ne savait pas si s’était une question naïve ou bien une demande, son troisième bras faisant encore des siennes, il ne put s’empêcher de hocher la tête en signe d’approbation. Commença alors à se déshabiller, Katsura se leva. Tendant sa main au guerrier qui était encore en caleçon et en t-shirt. Il retira le reste de ses vêtements, tentant de camoufler un peu son engin, ironiquement, il le fit avec sa queue de de singe, mais ce n’était pas vraiment suffisant. Il embrassa la jeune fille et entra dans le bain avec elle. C’était la première fois qu’il l’a voyait nue, et ce baiser ne l’aiderait certainement pas à se contenir, autant de plaisir il pouvait apporter.



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
Katsura Kotonoha
avatar
Terrien
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 77
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Dim 30 Oct 2016 - 3:34
( Contenu ecchi, merci de ne pas lire pour les personnes sensibles.)

Spoiler:
 
En ligne
Charlo
avatar
Modérateur
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/04/2012
Nombre de messages : 5974
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 5450

Techniques
Techniques illimitées : Super Kamehameha, Morsure du soleil , Shogekiha
Techniques 3/combat : Explosion d'énergie, Tamashi No Kurosu
Techniques 1/combat : Rage Familly Kamehameha

MessageSujet: Re: ~ My Only One [PV. Charlo ]   Jeu 3 Nov 2016 - 18:26
Suite à leur petite discussion à propos de l’entourage de Charlo, et la possible rencontre qu’il pourrait y avoir avec les parents de Katsura, les deux tourtereaux s’étaient rendus dans leur chambre d’hôtel. Le Demi-Sayen était content, il avait bien vu que Katsura s’intéressait à lui, son rêve avait démarré les sentiments, mais c’est la présence du guerrier qui avait fait en sorte qu’il s’était encore plus intensifier, donnant aujourd’hui ce qu’ils étaient donc devenus. Leur union était unique, le fils de Rycelo se sentait littéralement capable de tout avec elle, capable de déplacer des montagnes, de décrocher la lune ou encore d’éteindre les trois soleils de Namek. Vraiment tout, tout était accessible pour lui en ce moment, même si ce n’était qu’en apparence. Tout ce qui déclenchait ça, s’était une chose bien simple, que beaucoup se vantent d’avoir connu, alors qu’ils n’en ont connus qu’une infime partie, cette chose, c’est l’amour. Un enseignement que le Sayen recevait en ce moment, c’est que les blessures de cœur étaient bien plus difficiles à guérir que les blessures physiques, et le seul remède existant pour les blessures de cœur, s’était l’amour. Il avait perdu ses parents, ça l’avait évidemment profondément marqué, et aujourd’hui seulement, il semblait sentir le vide que leurs morts avaient causées, se combler. Il ne pouvait être plus heureux.

Bref, ils étaient donc arrivés dans l’hôtel, Katsura alla prendre un bain, tandis que Charlo lui allait un peu s’entraîner. Une série de coïncidences fit en sorte que le jeune guerrier se retrouva lui aussi dans la salle de bain. Acceptant l’invitation de sa douce, il s’était rapidement déshabiller pour se retrouver en costume d’Adam. Bien qu’il fût déjà à l’aise avec la situation, il tenta de rester pudique, pour ne pas trop embarrasser la jeune fille, qui visiblement, avait plus de difficulté à regarder son amoureux, que l’inverse. Le frère de Serori prit alors place dans la baignoire avec Katsu. Il s’appuya contre la paroi du bain, alors que la jeune écolière prenait place contre son corps. S’était la première fois qu’ils étaient aussi proches, sans vêtements du moins. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que le Demi-Sayen ne parvenait pas vraiment à se contrôler. Il n’avait pas besoin de se contrôler pourtant, il était trop tard pour le cacher, et si Katsura n’avait pas senti la pression du troisième membre du garçon sur son abdomen, c’est qu’elle devait avoir un problème de sensibilité. Déjà, il parvenait un peu plus à contrôler ses émotions, son aura n’était pas apparue.

Elle commença alors à lui parler, comme si de rien n’était. Peut-être parce qu’elle n’était pas encore totalement à l’aise, ça devait être ça. Le Demi-Sayen l’écouta tout de même attentivement, s’était un peu un miracle qu’il puisse avoir son attention à plus d’un endroit à la fois en ce moment. Elle parla de leur journée de demain, il allait donc visiter le parc dit classique. Classique ou pas, le Z-Fighter ne verrait sans doute pas la différence, mais si Katsura disait que s’était super comme endroit, il la croyait sur parole, il avait parfaitement confiance en elle. Elle lui massait le dos, alors que le Demi-Sayen, lui, avait posé ses deux mains sur les hanches de la jeune fille. La nièce de Darcia rajouta encore quelque chose, une chose qui fit sourire encore plus le guerrier.


‘’Oui ! C’est une superbe idée, on pourra s’entraîner ensemble, c’est vrai que c’est une des meilleures..’’

Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase, qu’il commença à rougir. Comme l’autre jour, dans le jacuzzi, elle venait de lui empoigner le troisième membre. Elle l’embrassa sur la joue, tous deux étaient rouges comme de belles tomates. Le Demi-Sayen avait chaud, et ce n’était clairement parce que l’eau était bouillante. Elle s’éloigna légèrement de lui, ne lâchant pas pour autant son membre reproducteur. Décidément, elle savait comme le stimuler. Elle se rapprocha ensuite plus proche de lui, l’embrassa cette fois sur les lèvres, Charlo, ne voulant pas l’a laissé tout faire, soit par orgueil, soit parce qu’il voulait aussi qu’elle aille du plaisir, y ajouta sa langue, unissant ses mouvements avec celle de Katsura. Elle accentua le mouvement de va et viens, apportant une joie encore plus grande pour le garçon. Cette fois, il se contenait, il voulait tenter de faire durer le moment le plus longtemps possible. Alors qu’il la serrait langoureusement contre lui, Katsura se défit de son étreinte, laissant à Charlo privilège de voir sa poitrine. Il ne l’avait encore réellement vu, cette fois, il pouvait la contempler, tout ça n’aidait pas dans sa quête pour se contenir.

‘’Tu es.. Magnifique..’’

Alors qu’il venait tout juste de prononcer ces mots, Katsura sembla prendre le contrôle, laissant Charlo entrer en elle. Il ne savait vraiment ce qu’il faisait, mais c’est vrai que maintenant qu’il y portait attention, son engin reproducteur semblait être fait pour fusionner avec celui de la jeune fille, comme une clé qui débarre une serrure. Alors qu’elle commençait à faire fusionner ce qui le servait de parties intimes, Charlo senti son cœur battre encore plus, si ça continuait, il se transformerait encore. Il respirait bien plus fort, ne pouvant pas détacher ses yeux de la scène, comparativement à la terrienne qui elle, avait fermé ses yeux. Le Demi-Sayen ne pouvait plus se contenir, il avait fait de son mieux, mais là s’était trop, il était trop excité, il devait lâcher la sauce, et c’est ce qu’il fit. La bonne nouvelle, c’est puisqu’il était «venu» en elle, il n’y en avait pas partout cette fois. Étonnement, il ne s’était pas transformé en Super Sayen cette fois, mais son aura était tout de même apparue, faisant déborder à quelques endroits l’eau du bain. L’acte terminé, Charlo était aux anges, il avait un grand sourire qui montrait bien sa satisfaction. La jeune fille, qui de toute évidence, avait elle aussi éprouvé du plaisir, vint le rejoindre et l’enlaça, alors que celui-ci en fit de même.

‘’Moi aussi Katsu..’’

Tous deux avaient atteint le summum du bonheur ensemble, s’était plus qu’évident. Le Demi-Sayen se sentait évacuer de tout stress, même s’il est vrai qu’il n’avait pas vraiment été stressé ces derniers temps. Pour lui, il ne pouvait pas s’imaginer comme ils pourraient allez plus loin dans leurs «entraînements», il ne s’y connaissait pas du tout, et par conséquent, tout ce qui lui arrivait était déjà parfait, il ne pouvait pas s’imaginer qu’il pourrait éprouver encore plus de sensations, d’excitation et de bonheur. Ils restèrent en silence un moment, se contentant de profiter du temps qu’ils passaient ensemble, juste tous les deux. Le silence brisé, ils commencèrent à se laver, rigolant par moment en s’éclaboussant. L’aura du Sayen avait fini par disparaître pendant leur moment de calme.

Ils sortirent donc de la baignoire, Katsura enfila un peignoir, tandis que Charlo enroulait une serviette autour de sa taille, avant de pouvoir prendre de nouveaux caleçons. Une fois les deux habillés pour la nuit, ils allèrent se coucher, et ne tardèrent pas à s’endormir, visiblement, après chacune de leurs séances, les deux se retrouvaient assez fatigués.

Le lendemain arriva bien vite, accompagné de personnages spéciaux leur apportant le déjeuner comme la journée précédente. Charlo trouvait ça bien de voir les employés du parc s’impliquer autant envers les clients, il ne doutait donc pas que le Darcia avait dû débourser une sacré somme qu’ils aillent tous deux droit à cela, mais bon, comme on dit le bonheur n’a pas de prix. Le Demi-Sayen accompagna sa compagne dans les remerciements, et ils mangèrent. Une fois de plus, tout était délicieux, le chef avait du talent c’était sûr. Ensuite, tous deux commencèrent à s’habiller, s’était leurs dernières journées à Disney, il fallait qu’il en profite.

Leur journée commença donc, ils se rendirent à l’entrée du parc, et l’une des premières choses qu’ils eurent la chance de voir, ce fut le fameux château. Une pièce d’art et d’architecture magnifique. Charlo n’en comprenait sans doute pas toute la signification, ne l’ayant jamais vu avant, mais rien ne l’empêcher de l’admirer et d’être subjuguer par sa beauté et ses couleurs ravissantes.

*Ça n’a rien à voir avec le château de la Terre. *

Réflexion logique. Autant imaginé Kefka dans le château de Disney, ça pourrait paraitre logique, mais voir SK dans un château haut en couleur et qui a fait rêver plusieurs enfants durent leurs enfances, ça serait assez particulier, disons-le. Donc, ils entrèrent dans le parc classique, et ils consultèrent le plan. Le fils d’Aby fut assez surpris de constater qu’il y avait vraiment beaucoup d’attractions, il se demande alors si la journée serait suffisante. Dans le pire des cas, Katsura s’occuperait de tout, elle l’aiderait à choisir les meilleurs manèges, et comme ça, ils se contenteraient du meilleur. Ils se retrouvèrent rapidement dans un restaurant, dans un style pouvant rappeler l’attraction de Nemo qu’ils avaient fait, sans doute à cause que les deux univers étaient dans l’océan. C’était le seul point de comparaison que Charlo pouvait se donner. Niveau nourriture, bien que le goût y soit tout au long de la journée, la santé n’y était pas. Charlo ne faisait jamais attention à ce qu’il mangeait et ce n’est pas aujourd’hui qu’il commencerait. Pour quelqu’un dans un programme d’entraînement strict, ça serait sans doute un cheatmeal.

Ils passèrent une toute aussi belle journée que les précédentes. Chacune des journées dans ce parc avait quelque chose en plus de la précédente, quelque chose qui l’a rendait unique. Les décors étaient magnifiques, les manèges plaisants, la nourriture excellente, les parades divertissantes et finalement, les feux d’artifices étaient magiques. Mains dans la main, les deux tourtereaux contemplaient ce spectacle génial. Certes, techniquement, le combattant pouvait en soit lui aussi créer un feu d’artifice, il lui suffisait en fait de faire exploser du Ki, mais il y avait quelque chose de différent en ce moment, outre la beauté des feux, il y avait autre chose, cette autre chose, s’était tout simplement Katsura. Ils s’enlacèrent amoureusement durant le spectacle, ne faisant qu’accroître le bonheur qu’il cultivait.

Le moment magique terminé, un autre commença, le simple fait de quitter l’endroit avait Katsura était magique, parce qu’ils étaient ensemble, elle et Charlo. Ils allèrent manger dans un restaurant, encore avec de la nourriture excellente. Puis, ils retournèrent à la chambre. Le Demi-Sayen, pendant que Katsura prenait une douche, ne s’entraîna pas cette fois. Il se posta à une fenêtre et regarda le parc illuminé, d’un œil émerveillé, il était comme un enfant. Katsura sortit finalement de la salle de bain, elle était au téléphone, Charlo prit alors sa place et alla se laver. Il ne put s’empêcher d’avoir une pensée perverse lorsqu’il vit le bain. Il ricana tout seul, puis entra dans la douche, se lavant rapidement. Il sortit, se sécha, s’enroula dans une serviette comme le veille, puis se dirigea vers la porte. Avant de sortir de la salle de bain, il commença à rougir. Puis, il ouvrit la porte. Lorsqu’il arriva dans l’endroit où il était le lit, il regarda Katsura. Il porta sa main derrière sa tête et détourna son regard en regarda vers le sol, cette fois un peu timide, s’était lui qui l’était cette fois, ironique.


‘’Hmn.. Est-ce que.. Enfin.. On pourrait le refaire..?’’



Spoiler:
 

Transformations:
 

http://www.rpgdbz.com/t10269-fiche-de-charlo
 
~ My Only One [PV. Charlo ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-