Partagez | 
 

 Relâcher les vapeurs [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ace Raygust
avatar
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 15/06/2012
Nombre de messages : 343
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Sumōku (Fumée) - Torappu (Piège) - Kanketsusen (Geyser)
Techniques 3/combat : Sanmiittai (Trinité) - Saisentan (Tranchant)
Techniques 1/combat : Yūgure (Crépuscule)

MessageSujet: Relâcher les vapeurs [PV]   Mer 18 Nov 2015 - 4:34
La guerre avait pris fin...et les défenseurs avaient été anéantis avec elle. En effet, les guerriers qui prétendaient pouvoir défendre les Terriens avaient tenus quelques temps, mais bien trop vite au goût de tout le monde, ils avaient été écrasés, comme de simples insectes gêneurs. Le nouveau roi fut bien vite nommé par les envahisseurs, qui avaient pris le contrôle de la planète bleue. Une sorte de clown, ou plutôt un valet. Un bouffon, c'était le mot qui venait à la bouche de tout le monde, mais que personne n'osait dire. En effet, ils avaient peur de ce nouveau dirigeant, ne connaissant pas ses réelles intentions. Peu se dressaient contre lui, la peur planant maintenant sur les nombreuses villes. Enfin bon, ils étaient en vie et c'est ce qui importait pour la plupart. Pour sa part, Ace observait les soldats qui se promenaient dans les rues, soupirant. La vie était devenue un Enfer pour lui. Après avoir affronté les étranges bestioles avec l'aide de l’héroïne en cape, il avait dû se résoudre à fuir et à se cacher. Les ennemis avaient cru qu'il était un ennemi à cause de sa puissance élevée, mais il n'avait esquissé aucun mouvement violent. En fait, son but était maintenant de rester discret, de ne pas utiliser ses capacités...même si ça le démangeait. Il sentait son feu intérieur bouillir, comme s'il allait entré en éruption, tel un volcan. Retenir ses capacités le rendait de plus en plus irritable. Pourquoi? Parce qu'il n'avait plus rien à faire: aucun autre chef de gang à tabasser, aucune bâtisse à brûler. Rien, il jouait les enfants sages. Mais ça l'emmerdait: il était un homme d'action, rien de plus et rien de moins. Il prit une dernière bouffée de fumée, jetant ensuite la cigarette et l'écrasant du talon. C'est alors que, lorsqu'il coupa par une ruelle pour retourner à son taudis, il accrocha l'un des nouveaux soldats. Un démon en quelque sorte. Celui-ci, grommelant des insultes dans sa langue natale, posa la main sur l'épaule du jeune homme, qui fit un sourire en coin. Il ne chercha même pas à se retenir. Un sceau apparut dans sa main tandis qu'il la collait au ventre de son interlocuteur, qui n'eut pas le temps de se plaindre plus. D'un coup, un geyser de flamme sortit de l'estomac de son ennemi, le transperçant d'un bord à l'autre. Les flammes sortirent de la ruelle, effrayant quelques passants, mais sans plus: c'était le seul adversaire des alentours. Alors qu'il émettait un gargouillement, il baissa son regard sur son ventre, un trou béant et fumant remplaçant sa peau autrefois bleue et tachetée de noir. Alors qu'il tombait à genoux, Ace posa sa main sur son visage, soupirant.

-Enfin, je peux me lâcher...

Un autre geyser jailli de la ruelle, mais cette fois, il n'y avait plus personne pour fuir: tout le monde avait cru que c'était un démon qui s'énervait. Mais ce n'était qu'un terrien, ou plutôt un demi-terrien. Et il n'Était pas énervé: il était soulagé. Soulagé de pouvoir relâcher sa puissance, après tout ce temps.

***************

Les soldats faisaient leur ronde quelques quartiers plus loin, surveillant les passants. Il restait peut-être encore des membres de cette Z-Team, cette alliance qui avait rasé une bonne partie de leurs troupes avant d'affronter leurs chefs. Heureusement, la plupart était probablement morts, mais on n'était jamais trop prudent, surtout lorsqu'il s'agissait de combattants aguerris comme eux. Alors qu'ils étaient perdus dans leur pensée, ils remarquèrent les gens fuyant vers eux. Que pouvait-il bien se passer pour qu'ils fuient ainsi? Dans ce secteur, c'était Jougo qui surveillait...peut-être était-il tombé sur l'un de leurs ennemis? Les trois êtres ailés, ressemblant à un aigle, une chauve-souris et un ptérodactyle s'envolèrent, l'aigle-démon espérant trouver l'un des adversaires qu'il n'avait pas pu achever: l'homme aux cheveux rouges et aux yeux verrons. Alors qu'Etros réfléchissait à son ennemi invaincu, il dû esquiver quelque chose qui arrivait rapidement du sol. Pyor, le ptérodactyle, esquiva aussi les choses qui approchaient étrangement vite de sa position. Cependant, Crox, la chauve-souris, fut attrapé par ce qui ressemblait à...des chaînes! Son hurlement se perdit tandis qu'il était tiré à une incroyable vitesse vers le sol.

***************

Ace venait d'abattre le démon allumant une autre clope d'un claquement de doigt quand soudain, il sentit trois énergies approcher à haute vitesse. Merde, on dirait qu'il avait attiré la cavale...mais tant mieux: il allait pouvoir se défouler un peu. Il posa ses deux mains au sol, évaluant la trajectoire des trois créatures, qui semblaient voler vu leur énergie en haute altitude. C'est alors qu'un étrange symbole, un cercle avec un X à l'intérieur, se traça au sol, couvrant la totale largeur de la ruelle.

-Torappu.

Lorsque les trois "proies" furent au-dessus de lui, le piège s'activa automatiquement: les chaînes sortirent, fonçant vers les trois volailles. Un piège s'activant lorsque les ennemis marchaient dessus ou lorsqu'il passaient par dessus...c'était fourbe, mais Raygust n'allait pas se laisser attaque en premier. Non, il allait les éliminer en traître, certes, mais il pourrait rester en vie et savourer sa victoire. Quatre des six chaînes disparurent, mais les deux dernières semblèrent attraper quelque chose. En effet, une forme descendait à grande vitesse vers le sol, permettant au combattant de feu de charger son attaque. Comme cet ennemi était plus puissant que le précédent, il allait devoir utiliser de plus grands moyens. D'un mouvement, les flammes qui émanaient de l'aura de Ace se rassemblèrent dans sa paume, formant une boule de feu qui prenait de l’expansion au fur et à mesure qu'elle se chargeait.

-Sanmiittai...

Il attendit quelques secondes encore que son ennemi soit bien descendu, ne voulant pas le louper. Et alors qu'il était assez proche, il colla la boule de flamme sur le ventre de son ennemi, les chaînes disparaissant au passage.

-Bōru.

Il venait d'utiliser la deuxième option de son attaque, propulsant son ennemi et la boule de flammes dans les airs à une vitesse ahurissante. Alors qu'il montait, collé à l'orbe brûlant, il se consumait petit à petit, ne pouvant résister: ses ailes avaient probablement été brisée lorsqu'il avait été emmené par le piège au sol. Bref, il regarda le ciel et afficha un sourire en coin lorsqu'il remarqua que son attaque venait de percuter l'aile de l'une des créatures encore en vol.

***************

Crox ne put être sauvé par ses deux compagnons, qui hurlèrent leur rage comme jamais: ils étaient un trio, uni et soudé pour faire face aux menaces. Si l'un d'eux périssait, ils se devaient de le venger. Etros, plus vif, remarqua le coup qui montait vers les cieux: une boule orange, probablement des flammes, emportant leur défunt allié avec elle. Esquivant l'attaque, il ne put empêcher Pyor de se faire touché, son aile droite se désintégrant au passage de la grosse balle de flammes. Hurlant de douleur, il commença à chuter doucement, planant maladroitement de son aile restante. L'aigle, qui était intacte, le rattrapa et le posa sur un toit, inspectant la blessure de son allié: la guérison allait prendre un moment, ils allaient devoir faire face à l'ennemi au sol. D'ailleurs, celui-ci, d'un bond prodigieux, les rejoignit sur le bâtiment, quelques secondes plus tard. C'est alors qu'Etros le reconnut: l'homme aux cheveux rouges qui lui avait autrefois échappé. Il hurla de rage, mais le ptérodactyle fut plus rapide: il chargea l'adversaire avant lui. Lui aussi voulait se venger de la douleur qu'il avait subi...

***************

Dommage, les deux derniers survivants dans le ciel n'étaient pas morts: l'un d'eux avait été touché, mais sans plus. Ace soupira, laissant sortir la fumée de sa bouche et prenant une autre bouffée de cigarette. Ça le détendait un peu, mais ce combat risquait d'être trop amusant pour qu'il ait le temps de fumer. Il regarda les étranges créatures, qui ressemblait à un ancien dinosaure volant et un aigle, se poser sur un toit, celui-ci du bâtiment côté gauche de la ruelle. Il s'accroupit, prit une inspiration...et bondit. S'il aurait été un humain normal, jamais il n'aurait pu faire un tel bond. Mais comme il ne volait pas très bien, il se propulsait avec son aura, lui permettant de sauter assez haut pour atteindre le toit d'un mouvement. Atterrissant, il observa ses deux ennemis avec un sourire en coin: le challenge allait commencer. L'un d'eux, semblant le reconnaître, hurla de rage, mais le blessé, vexé de s'être fait touché plus tôt, fonça vers lui. D'un mouvement vif, il recula, esquivant les coups de griffes de son adversaire, qui laissait couler un filet de bave de son bec préhistorique. Il essaya même de le mordre, mais si Ace était bon sur un point, c'était la vitesse: ça lui permettait de ne pas se faire tuer. Il se pencha et bondit, relevant le genou. Celui-ci heurta son adversaire sous la bouche, le faisant reculer en titubant. Alors que celui-ci se remettait du coup, bien que lentement, un autre mouvement attira l'attention du demi-Magma du coin de l’œil. L'aigle essayait de le prendre de vitesse par derrière. Bon, ça devenait chaud.

Il fit un bond en avant, sortant ses mains de ses poches pour pouvoir se rattraper avant de heurter le toit avec sa tête. Il fit une pirouette et se remit sur pied, regardant ses deux adversaires. Ceux-ci, d'un mouvement de tête entendu, foncèrent vers l'ennemi commun: l'homme aux cheveux couleur sang. Celui-ci, soupirant, les laissa s'approcher et posa les mains au sol. Le rond avec un X à l'intérieur se traça, juste avant que les deux démons n'arrivent face à lui. Un autre symbole, un rond rouge rayonnant un peu plus petit, se traça autour de la lettre. Et lorsqu'ils furent à porté, il recula et souffla une épaisse fumée noire.

-Torappu, Sumōku, Kanketsusen...

Il venait de faire un combo, utilisant en même temps trois attaques faibles. Les chaînes, rapides comme l'éclair, foncèrent vers les deux adversaires qui venaient de marcher dessus. Etros, plus rapide que son allié, esquiva habillement en se propulsant en dehors du cercle grâce à ses ailes. Malheureusement, Pyor fut attrapé en enchaîné sur place, dans le tas de fumée noire. Soudain, il sentit celle-ci devenir brûlante alors que le geyser de flammes sous ses pieds l'embrasait. L'écran noir prit feu, laissant hurler le combattant à l'agonie tandis qu'il brûlait vivant. Cependant, il n'en avait pas fini: il brisa ses liens d'un mouvement rageur et fonça vers Ace, qui se fit attraper par le collet. Heureusement, il était prévoyant: sa main rayonnait tandis qu'il abattait le tranchant de celle-ci sur le crâne du dinosaure.

-Saisentan. Adieu.

L'énergie qui sortit du tranchant de sa main découpa littéralement l'adversaire en deux, avant qu'il n'ait eu le temps de gémir. Une attaque aussi rapide et proche ne pouvait laisser de survivant. Il s'effondra, ses deux parties laissant jaillir un flot de sang qui couvrit un peu le jeune homme. Il enleva le bras qui le retenait et regarda la dernière créature, qui bouillait visiblement de rage.

-Deux de tes compagnons sont morts glorieusement au combat. Viens, je t'offrirai un repos digne d'un guerrier.

-T...tu...as tu...tué...m...mes c...congénè...congénères...ordure!

La voix du volatile ressemblait plus à un gargouillis, mais il s'efforçait de parler dans cette langue primitive. Sans que Ace n'ait le temps de réagir, l'adversaire se retrouva face à lui, agrippant par la gorge. D'un mouvement, il lui balança son gauche dans le ventre, le faisant cracher un peu. Le demi-Terrien, grommelant, envoyant un coup dans la figure d'Etros, qui le balança au sol. Il voulut se relever, mais les serres agrippèrent sa nuque et le balancèrent dans les airs, sans qu'il n'ait le temps de réagir. Ça lui revenait: il avait déjà affronté ce démon et il avait dû fuir! Ne pouvant esquiver, il sentit des coups provenir de tous les sens: son ennemi était beaucoup plus à l'aise dans les airs et ça paraissait énormément sur le combat. Alors qu'il avait vaincu aisément trois démons avant lui, il n'arrivait même pas à placer un coup, se faisant écraser comme un insecte. Il fut ensuite balancé au sol par un puissant coup marteau, son corps fracassant le toit, le fissurant comme si ce n'était rien. Il vomit un peu de sang, grognant de rage contre lui-même: il n'avait pas pensé à placer un autre piège et il aurait dû. Son ennemi lui mettait la misère, il ne pouvait rien faire. Celui-ci se posa au-dessus de lui, agrippant par la gorge d'une main et griffant lentement son torse grâce aux serres de son autre main.

-Toi...mourir...ici...maintenant!

Il semblait fier d'avoir mis au sol l'ennemi qu'il avait laissé fuir la dernière fois. Cependant, il ne voulait pas l'achever tout de suite: il le voulait le voir souffrir. Souffrir pour la mort de ses compagnons, ses alliés avec qui il formait un trio redoutable. Mais cette satisfaction avait baissé sa garde, à tel point qu'il fut incapable de bouger lorsque le poing entouré de flamme s'abattit sur son ventre.

-Sanmiittai...Ken!

Il fut propulsé en l'air, me pouvant plus se raccrocher vu la force de l'impact. Alors qu'il essayait de se stabiliser, deux lames de flammes, comme celles qui avait tuées Pyor, s'abattirent sur ses ailes, les tranchant comme un couteau dans du beurre. Il ne pouvait plus rien faire à part chuter inexorablement vers son ennemi, qui chargeait de nouveau un coup. Alors que son visage allait heurter le poing de son adversaire, celui-ci l'ouvrit pour en laisser sortir des flammes...qui formèrent un rayon. Rapide, meurtrier et efficace, voilà comme on pouvait qualifier l'attaque qui venait de sortir de la paume d'Ace. Celui-ci transperça l'adversaire en plein milieu du front, de la largeur d'un poing. C'était plus petit que le geyser, mais l'énergie était tellement concentrée qu'elle parvint à le percer sans aucune difficulté.

-Sanmiittai: Hankei. Rejoins tes amis en Enfer.

Le corps sans vie de l'ennemi s'effondra à côté de Raygust, qui se poussa pour éviter d'avoir les restes de l'aigle sur lui. Soupirant, il alluma une nouvelle cigarette et regarda son torse: il avait été pas mal amoché par le combat. Du sang coulait de ses plaies, il allait devoir passer chez lui pour se soigner et se reposer. Pas question d'aller à l'hôpital: il serait retrouvé et tué par d'autres démons, qui auraient vent de ses méfaits. Il commença alors à voler un peu maladroitement vers chez lui, soufflant la fumée de la bouffée qu'il avait pris: il se sentait beaucoup mieux après ce combat.
 
Relâcher les vapeurs [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Pourquoi ne pas relâcher Cuba qui n'est plus une menace?
» Faut pas relâcher !
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Petit décor rapide pour pas cher.
» Passage rapide cher le forgeron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-