Partagez | 
 

 [Monde Démoniaque] Liens du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Ven 18 Mai 2018 - 23:25
Le magma pensait avoir réussi à mettre à mal son adversaire, et se retrouve avec une main en moins, c’était bien fâcheux. Hécate rentra dans le jeu des jeux des mots et répondit à Nate ce qui provoqua un petit sourire sur le visage du magma, un sourire léger car la situation restait néanmoins tendue. Se retrouvant à se battre avec sa mauvaise main, le scientifique se retrouva très vite mis à mal. C’était logique, et il devait gagner du temps afin de la récupérer, mais ironiquement il ne devait pas perdre de temps pour retrouver au plus vite Enki.
 
La démone continua alors les jeux de mots. Le magma n’eut pas le temps de répondre, se retrouvant propulsé. Pour le moment il n’avait pas le choix que de subir, comptant sur ses capacités de magmas pour régénérer ses blessures. En voyant la boule foncer sur lui, il ne prit pas la peine de réfléchir et fit un pas sur le côté pour la laisser filer … du moins c’est ce qu’il croyait. La boule continua sa trajectoire, et il était trop tard pour Nate qui se prit l’attaque. Par chance, elle manquait de puissance et donc les dégâts furent limités. Il c’était retrouvé au sol, il se releva tout en essuyant sa blouse, un peu recouverte de divers débris.
 
« Avec ce bras en moins, je coule, et le problème c’est que je n’ai pas le pied marin. »
 
Répondit finalement Nate, qui resta dans le thème, mais qui ne tarda pas trop sur la discussion, se disant que la prochaine attaque d’Hécate risquerait d’être bien plus dangereuse. Si elle venait à lancer la même attaque, mais en bien plus puissante, le magma serait forcément bien embêté … et c’est justement ce qui était en train de se passer. Nate se mordit la lève, se demandant comment il pourrait éviter une telle attaque. Il regarda dans les environs, mais ne vit rien qui pourrait être utilisé pour se mettre sur son chemin et intercepter l’attaque. Fort heureusement son esprit trouva finalement une solution, même une très bonne solution.
 
Il laissa l’attaque venir vers lui et au dernier moment il fit apparaitre un trou noir devant lui. Il allait utiliser Hécate elle-même pour intercepter sa propre attaque ! Il fit donc apparaitre le second trou noir juste derrière la démone pour qu’elle se prenne sa propre attaque. Néanmoins son plan échoua, l’attaque partant contre un mur, la démone l’évitant de justesse. Le magma fut fortement déçu, ayant raté une grande chance de marquer un grand coup dans ce combat.
 
Hécate n’en avait pas fini, et comptait même passer à la vitesse supérieure, elle semblait vouloir donc aider au plus vite Phoenix. Non, Nate ne pouvait pas la laisser gagner, il devait faire de son mieux pour aider son ami à s’en sortir. Elle sembla préparer une nouvelle attaque, et le magma se mit en garde, craignant le pire. Finalement elle se retourna et regarda à travers le trou, surprise par l’arrivée de Musuko. Nate sembla soulagé, l’arrivé du dieu de la mort allait faire beaucoup de bien. Néanmoins si elle connaissait Musuko, cela semblait confirmer le fait qu’elle soit fortement liée aux dieux de la mort.
 
Le scientifique s’approcha du trou à son tour, se demandant ce qu’elle pourrait vouloir faire avec lui. Il en profita de cette pause pour se reposer, et ainsi récupérer au plus vite son bras manquant. Phoenix tenta alors de faire changer de camp le dieu de la mort. Le magma ravala sa salive, craignant le pire. Si cette dernière était une proche de ce dernier, qu’est-ce qui l’empêcherait de changer de camps ? Au final il y a quelques temps ce dernier était son ennemi… Mais fait étrange, Hécate refusa de corrompre Musuko. Le magma soupira, et resta attentif au reste, et garda un œil attentif vers Enki qui semblait assoupis. Il allait bien, c’était le plus important. Mais rapidement les choses dégénérèrent, et le maitre des lieux tua tout simplement Musuko.
 
« Impossible … »
 
Annonça Nate à tue-tête, abasourdit par la mort du Dieu de la mort. Passé de Nemesis à Sauveur, Musuko a beaucoup évolué aux yeux du magma, et sa mort arrive comme un véritable drame. Mais cela montre la puissance de leur adversaire, capable de défier les dieux. Hécate était également sous le choc, et Pheonix demanda ouvertement à Enki de mettre fin à ses jours. Nate resta caché, prêt à intervenir en cas de besoin, et n’hésiterais ainsi pas à utiliser l’effet de surprise. Mais finalement c’est Hécate qui fit son intervention, ce qui allait fortement arranger le magma, avec elle dans l’équipe les chances de victoires seront plus élevés. Nate sauta par le trou, et resta dans les airs. Il vit finalement Hécate se faire surprendre par Phoenix et utilisa sa technique black hole pour faire venir Hécate à lui. Phoenix sembla rager, et le magma lui répondit tout simplement :
 
« Nous perdons certes du monde, mais c’est également ton cas. Il est temps pour toi d’abdiquer, nous sommes bien plus nombreux. »
 
La vérité était là, Phoenix perdait ses rares alliés, la fin était proche pour lui, donc tant qu’à faire ne pas continuer un combat inutile. Phoenix resta silencieux, alors qu’Hécate semblait très motivé à venger Musuko, refusant l’aider de son ami, pourtant bien plus amène à en finir avec cette histoire. Voyant aucune réaction de la part de Phoenix, le magma se décida à le relancer, afin de le brusquer un peu.
 
« Alors ? »
 
Phoenix annonça tout simplement son abandon. Cela allait se terminer aussi simplement que ça ? Après tout, il était sans doute assez lucide pour se rendre compte par lui-même dans quelle merde il était. Mais quelque chose d’étrange se passa, il attrapa un masque à gaz ! Le magma prit à peine le temps de réfléchir et chercha dans sa poche magique un premier masque qu’il porta, et il en donna également un Hécate.
 
« Tenter de nous empoisonner … tu es vraiment ignoble et sans principe. »
 
L’enfoiré de Phoenix avait super bien joué son coup, et il était en train d’inverser la tendance. Le magma commença à somnoler sur place, il avait déjà ingéré une partie du produit. Il fallait au plus vite trouver une solution, alors que Phoenix souligna qu’il n’allait être plus que deux. Non, par chance le magma avait une solution et utilisa son trou noir pour donner à distance le masque à ses deux amis, mais se trouva dans l’incapacité d’en fournir un à Olivier, condamné à sombrer dans le sommeil.
 
Pheonix reprit la parole, ce type était un vrai moulin à parole, mais il annonça que le poison n’était qu’un puissant somnifère. Le magma était soulagé, la vie de ses amis n’étaient donc pas en danger. Et puis cela semblait logique, il n’allait pas risquer sa vie aussi facilement en balançant du poison dans son propre domaine. Puis ce dernier se transforma, en montrant une apparence bien plus vieille, sortant un power up bien embêtant.
 
« Moi aussi chaque année je vieillis, mais ce n’est pas pour autant que je me la pète. »
 
Hécate lui annonça qu’elle allait lui rembourser sa dette tout en regardant Enki. Le magma acquiesça, et regarda Phoenix. Il n’avait pas vraiment envie de se frotter à lui, il semblait bien se battre dans une autre catégorie. Nate regarda sa main qui avait à présent entièrement régénéré et afficha un sourire, et fonça à toute vitesse en direction de son adversaire du moment. Nate tenta de transpercer son adversaire, mais l’attaque passa à travers. Rapidement Nate fit un pas sur le côté, se doutant de ce qu’il pourrait l’attendre. Phoenix avait subitement arrêté de charger son énergie, il était sans doute incapable de le faire quand il devient intouchable. Phoenix le questionna sur sa capacité à pouvoir l’arrêter et Nate répondit :
 
« Pour moi le temps c’est arrêté depuis longtemps, donc je serais ton pire adversaire. »
 
Pas de réponse de la part de son opposant hormis un coup de poing dans sa tronche qui l’envoya valser au loin. Le magma se releva aidé par Enki alors que Phoenix se perdait dans un énième discours. Nate garda le silence, laissant l’honneur à Enki de répondre à celui qui l’avait gardé captif ici, trop longtemps.
 
Enki passa finalement à l’action, prêt à en finir avec son adversaire. Le magma analysa la situation, actuellement il n’y avait que Phoenix et Lilith comme adversaire. Il fallait au plus vite éliminer l’un des deux, Lilith serait sans doute plus facilement accessible. Seul, Phoenix serait vraiment dans le mal. Le magma forma un trou noir devant lui, laissant ainsi l’opportunité à Hécate de lancer une attaque. C’était sa première stratégie, utiliser le fait de se trouver dans un combat avec beaucoup de monde et de profiter de la confusion générale pour placer une attaque surprise. La démone avait plus de forces que lui, il était plus logique que ce soit elle qui se lance à l’assaut, et avec sa faux attaqua dans le trou … dont la sortie se trouvait juste derrière Lilith.
 
Nate n’en avait pas fini et créa un nouveau trou noir pour se téléporter ailleurs, le magma commençait sans s’en rendre compte à maitriser cette technique qu’il avait volé à Azrael. Il arriva au-dessus de la démone, l’épée en charge, pour lancer une puissante attaque vers son adversaire. Il n’attendait qu’une seule chose, que Lilith attrape avec ses deux mains son épée, et c’est justement ce qu’il c’était produit.
 
« Oh, n’y aurait-il pas un coup de foudre entre nous ? »
 
Le magma profita de l’épée pour conduire son attaque électrique vers son adversaire. Il fit ensuite un bond en arrière pour laisser la place à quelqu’un d’autre, et tenter de reprendre un peu son souffle. Le combat ultime ne faisait que commencer, mais Nate avait déjà hâte d’en finir.
Hikaritatsu
avatar
Ange
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3843
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Lun 25 Juin 2018 - 18:42
C'était impossible. Enki ne pouvait pas mourir, pas ici, pas maintenant, pas après tout ce qu'ils avaient fait. Eux, Nate et Hikaritatsu, qui avaient bravés le désert de l'enfer pour le secourir, risquer leurs vies avant même de revoir leur cher ami. Comment pourrait-il mourir maintenant alors qu'ils étaient là, qu'ils avaient enfin réussi à l'atteindre ? Ce serait bien trop bête. Échouer était inacceptable, mais échouer si près du but était encore pire. L'Ange du Destin n'avait pas fait tout ce chemin pour pleurer un être cher. Il voulait réussir, et avec l'aide de ses alliés, dont évidemment son ami scientifique, ils allaient parvenir à sortir Enki de là, quoi qu'il en coûte. Il n'y avait pas de place pour les doutes. L'homme au sourire charmeur s'était donné un objectif et comptait bien le remplir. Il avait senti le barman faiblir, mais il n'était pas l'heure pour lui de mourir. Pour lui faire comprendre que l'histoire ne s'arrêterait pas là pour lui, Hikari avait usé de son don télépathique pour soutenir moralement le prisonnier, pour lui faire comprendre que lui non plus n'avait pas le droit d'accepter ce sort. Et il espérait que le message était passé. Ils ne pouvaient pas abandonner l'espoir.

Bien que le désir de l'ange était de venir en aide à ses amis, il était pour le moment occupé à devoir se coltiner l'un des sbires de Phoenix, Pazuzu. C'était franchement embêtant mais Hikari ne pouvait rien faire d'autres que de l'affronter, car s'il décidait de se désintéresser de lui, la réaction du colosse pouvait être désagréable, autant pour lui que pour l'un de ses amis. L'ange du Destin n'avait pas le choix, et puis il se disait que de venir à bout de Pazuzu ferait au moins un adversaire en moins à affronter. Ceci dit, s'ils étaient tous aussi coriaces que celui-là, les hommes de main de Phoenix risquaient de rapidement venir à bout de la bande à Enki, qui risquaient de très vite s'épuiser.

Pour en finir rapidement avec Pazuzu, qui avait d'ailleurs décidé de se transformer pour poursuivre le combat, Hikaritatsu avait décidé d'élever son niveau de puissance et d'attaquer franchement son opposant, quitte à dévoiler l'une de ses attaques les plus puissantes. Ainsi, Electrical Storm avait été lancée par l'homme habituellement habillé de blanc, mais il avait trompé Pazuzu grâce à sa technique d'illusion, Vertigo, qui avait dû le déstabiliser suffisamment pour que son offensive soit un succès. En effet, le cri de douleur de l'ennemi prouvait que les efforts de l'ange n'avaient pas été vains. Il avait eu raison d'utiliser son attaque électrique, ça lui avait permis d'affaiblir Pazuzu et de le rapprocher peut-être un peu plus de la victoire. Il était possible que son adversaire ne se fasse pas avoir une deuxième fois mais au moins il savait maintenant qu'il était possible de le blesser, et gravement en plus, puisque Electrical Storm était une technique ravageuse capable de faire très mal. Malgré tout, cette attaque n'avait pas mis fins aux jours de Pazuzu, qui se releva en félicitant l'ange.

"Oh, tu peux donc utiliser les éléments ? Je suis curieux de voir ça. Mais de toute manière j'imaginais bien que tu ne m'avais pas encore montré tout ce que tu savais faire."

Évidemment, ils en était qu'au début du combat et ils n'avaient fait qu'effleurer les débats. Il aurait été étonnant que Pazuzu soit un guerrier utilisant uniquement la puissance de ses coups, aussi boostés soient-ils, et qu'il soit terrassé aussi simplement. Hikari n'avait pas imaginé le battre ainsi, et il se demandait encore comment il allait pouvoir le faire. Alors qu'il attendait la réaction de son opposant, ce dernier utilisa une technique qu'il n'avait pas encore montré aux yeux de l'ange : un poing était sorti du mur et venait de frapper l'ami de Nate, qui fut projeté et vulnérable à la seconde attaque de Pazuzu, les 1000 poings. Cette fois, le sbire de Phoenix réussi son coup et les frappes qu'il utilisa couvrirent le corps de l'ange de plusieurs bleus, lui infligeant de nombreuses douleurs partout sur le corps. Malgré le choc et la difficulté à prendre conscience de ce qui lui arrivait alors qu'il était acculé, Hikari sorti ses bourrasques de vents créées par Kite, sa technique. Il pu ainsi dévier sa trajectoire, qui le menait tout droit sur des pics sortis du sol. Il avait vu qu'il risquait de se faire empaler, le décor avait changé, et en utilisant Kite pour se propulser plus loin il pu esquiver cette attaque très traître.

Un peu sonné, Hikaritatsu roula au sol, là où les pics ne s'étaient pas formés, il était étendu et tentait de reprendre ses esprits après cette dernière offensive de Pazuzu qui ne l'avait pas laisser indemne. Il ressentait encore la douleur, comme si on venait de lui rouler dessus avec un énorme camion. Les paupières de l'ange s'ouvraient et se refermaient plusieurs fois lentement. Par chance Pazuzu n'avait par continuer à attaquer, peut-être était-il lui aussi préoccupé par ce qui se passait au dessus d'eux ? Là haut aussi les combats faisaient rage. Enki semblait toujours en vie, les paroles de l'ange avaient-elles eut un impact sur lui ? L'important restait bien évidemment la survie du barman. Mais celle de Nate, aussi. Bien qu'il semblait batailler également, il avait l'air de mieux s'en sortir. On ne pouvait pas en dire autant de certains autres personnages. Hikari l'avait ressenti pendant son combat, Musuko, qui apparaissait comme un renfort de poids était intervenu, mais malheureusement celui qui avait été impliqué dans l'affaire de l'empoisonnement de Bulma avait succombé : son aura ne fut plus détectable quelques minutes après son intervention. Il était donc... Mort ? L'ange et ses amis n'avaient décidément rien en leur faveur, c'était en tout cas ce que devait se dire Hikaritatsu à ce moment là. Un autre avait succombé, il s'agissait d'Epoh, la créature qui était proche d'Enki. Les choses allaient vraiment si mal que ça ?

Alors que l'ange prenait conscience de la tournure des événements à la surface, où plutôt au moins des forces en présence, il remarqua que l'air avait changé, une sorte de gaz avait été diffusé et arrivait même jusqu'ici. La chance qu'il avait c'était qu'il était au sol et que le gaz venait d'en haut, il ne l'atteindrait donc pas rapidement. Mais qu'avait-il pour se protéger ? Il devait se relever et fuir, qu'importe son combat avec Pazuzu, il savait que ce qui arrivait n'annonçait rien de bon. C'est alors qu'il se releva qu'il remarqua un objet qui venait de tomber à côté de lui. Un masque à gaz ? Comment ? Pas le temps d'y réfléchir, Hikari l'enfila pour se protéger du gaz. Il essaya de trouver Pazuzu ensuite, mais ce dernier n'était plus là. Avait-il fuit ? Il n'y avait pas de corps à l'horizon donc il y avait peu de chances pour qu'il soit mort. Au moins, l'ange n'avait plus à rester ici et pouvait rejoindre ses amis.

Hikaritatsu se téléporta et se retrouva de nouveau à la surface, dans les airs. L'ange resta en suspension en observant de loin la situation. Très bien, Nate et Enki étaient toujours vivants, ils étaient debout et prêts à combattre. C'était le plus important à ses yeux. Cependant, il ne comprenait pas trop ce qui se passait, plusieurs individus semblaient avoir changé d'attitude, comme Hécate ou Olivier, comme s'ils n'étaient plus du côté de Phoenix. Ce dernier restait cependant bien entouré avec Lilith, celle-ci était d'ailleurs en plein combat avec Nate. Le scientifique avait fini par lui envoyer une attaque électrique. Inspiré par l'offensive de son ami, et désormais de nouveau sur le terrain où tout semblait se jouer, l'ange du Destin décida de donner un coup de pouce au Magma en le suivant dans son attaque. L'énergie de l'ange avait augmenté d'un coup, puis il s'était téléporté à proximité de Lilith avant de lâcher son violent... Electrical Storm ! Le masque à gaz était toujours sur le visage de l'ange, qui se trouvait maintenant à côté de Nate.

"J'ai cru comprendre qu'il y avait de l'électricité dans l'air... J'apprécierai qu'on me mette au courant des derniers changements. Mais je vois que l'ennemi n'a pas changé de visage... Toujours aussi sombre."

L'ange du Destin s'était dans un premier temps adressé à son ami Nate, qui était à ses côtés, puis il avait tourné la tête vers leurs adversaires, qui n'étaient autres que Lilith et Phoenix. Les deux mêmes qui avaient agressés Enki et Haruka sur Dark, les deux mêmes qui étaient à l'origine de toute cette pagaille, et les deux mêmes qu'il fallait vaincre pour pouvoir débarrasser Enki de ses malheurs.
Phoenix (et Lilith)
avatar
Demon
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 13/05/2014
Nombre de messages : 51
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sokudo - Violet Beam - Klinge
Techniques 3/combat : Wirefield - Lamies
Techniques 1/combat : Kielbasa

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Lun 9 Juil 2018 - 21:17
Poussé à bout Phoenix n’eut guère le choix que de dévoiler son jeu, en présentant sa véritable apparence. En plus d’être d’une délivrance, il voulait profiter de ce moment pour se délecter de la peur de ses opposants. On arrivait vers la fin, mais également le début de son règne, lui qui sera le digne successeur de Gohen. Sans Olivier entre ses pattes, la victoire était quasiment acquise, tout était une question de temps. Le danger devrait venir essentiellement d’Hécate, mais également d’Enki. Pour Hécate il avait déjà son plan. La faire devenir un bébé, et ainsi menacer Olivier. Sans Phoenix il sera tout simplement impossible de lui rendre son temps. Ils n’auront qu’à signer un pacte, et sa victoire sera totale. Par chance il avait réussi à le mettre au sol, autant aller au bout, et ne regretta finalement pas de finalement y aller par la force, il pouvait ainsi donner une bonne leçon à cette insolente d’Hécate.
 
Enki se lâcha dans un long discours ennuyant. Si sa version du passé aurait rapidement pris la mouche, le nouveau Phoenix s’amusa en écoutant Enki. Il pouvait ressentir en lui toute la frustration accumulation depuis sa captivité. Une fois qu’Enki avait terminé de discuter, Phoenix ne put s’empêcher de lâcher un petit rire, suffisamment significatif pour communiquer sa réponse. Néanmoins il se chargea d’y ajouter quelques mots.
 
« Enki, Enki. C’est justement parce que tu es pathétique qu’il faut en finir avec toi. Il est temps d’en finir avec cette mascarade qui a trop durée. J’avais de gros projets pour toi, voyant un potentiel incommensurable, le faiblard capable de vaincre les plus forts ! Mais pour moi une question restera sans réponses, est-ce que je te surestime, où tu te sous-estimes ? Avec toi dans mon équipe on aurait largement dépassé la puissance de Gohen… »
 
Phoenix soupira, partant sans doute dans son dernier discours avant d’achever ce qu’il aurait dû être un de ses précieux allier.
 
« Mais pour Gohen laisse-moi rire. C’est sa propre faiblesse qui l’a fait fuir. C’est un lâche qui a abandonné son peuple par pure égoïsme. Moi je suis juste le héros qui va rassembler tout le monde, et une fois que je serais au pouvoir, on oubliera bien rapidement les moyens utilisés, seul le présent et le futur compte vraiment. Et c’est pour ce futur que tu dois mourir, afin que les gens oublient qu’il est possible qu’un faiblard puisse gagner, une hérésie pour les démons. »
 
Le moment de la bataille venait finalement de commencer. Phoenix attendait impatiemment de voir ses adversaires venir à lui. Il comptait en finir un par un avec eux. Il savait qu’avec Lilith, il n’aurait aucun mal à y arriver. Hécate profita de ce moment pour intervenir, retardant légèrement le lancement du combat final.
 
« T’as beau avoir grandis, tu restes toujours un gamin … Penix. »
 
« Ahah, et c’est toi qui ose dire ça. Allons, allons, je ne rentrerais pas dans ton jeu puéril. »
 
Enki se chargea à présent de prendre les devants voulant montrer ce qu’il était capable de faire. Tout en gardant les bras croisés, signe d’une certaine confiance, Phoenix regard son adversaire qui prit le temps pour se refaire une beauté, ce qui n’empêcha pas l’hôte de rigoler.
 
« Quelle perte de temps, tu vas de toute façon prendre la poussière. »
 
Enki proposa juste après la démone qui frappa dans ses mains, signe qu’elle semblait plutôt ravise de la nouvelle.
 
« J’espère que tu tiendras ta promesse, tu sais ce que tu risques si je n’y trouve pas mon compte. Mais j’ai comme l’impression que je peux te faire confiance. »
 
Hécate s’éloigna laissant à présent le champ libre à Enki. Phoenix décroisa les bras, et afficha un grand sourire tout en levant les bras en direction du barman.
 
« Allez-viens Enki, je t’attends. »
 
Il voulait en finir en premier avec lui, il était la cible à abattre, et toute son attention allait se tourner vers lui. Enki sembla plutôt malin et se clona via sa technique pour essayer de prendre le dessus en forçant par le nombre. Pour le moment Phoenix resta sur la défense, ne pouvant pas faire face à un tel nombre d’adversaire. Il fit un signe avec sa main, et subitement un second Phoenix fit son apparition dans son dos.
 
« Héhé, moi aussi je suis capable de me dédoubler ! »
 
Le protagoniste donna un coup de pied dans le dos de ce dernier, certainement trop focalisé sur le véritable Phoenix. Le but était de perturber son adversaire et ainsi créer une ouverture. Aucune pitié, ils étaient bien à trois sur Lilith.
 
« J’ai tout un tas de truc à te montrer, j’espère que tu as le temps. »
 
Phoenix posa une main par terre, profitant de voir son adversaire les pieds au sol. Quelques secondes plus tard le sol commença à s’effriter sous le pied d’Enki, le démon ayant fait vieillir le sol. Il vit ainsi une opportunité d’attaque et son clone donna un coup de poing dans le dos de son adversaire. Il créa un arc d’énergie et lança une puissante flèche en direction de ce dernier, montrant que ses techniques étaient bien variés, le rendant d’autant plus imprévisible à présent.
 
---------
 
Pendant ce temps Lilith venait de tomber sur un grand problème : elle devait faire face à plusieurs opposant en même temps. Cela compliquerait forcement la tâche, mais tout ce qu’elle avait à faire pour le moment était d’attendre que Phoenix achève Enki. La première attaque vint dans son dos, et elle montra sa grande réactivité en se retournant et utilisa ses griffes d’énergie pour bloquer la lame de son adversaire. L’attaque était en effet maline, mais elle était insuffisante contre une personne jouant essentiellement sur l’instinct.
 
Et elle continua à faire face à un nouvel adversaire. C’était à présent Nate qui se jeta sur elle avec son épée. Encore une fois, sa grande réactivité lui permise d’attraper à temps l’épée de son adversaire. Bien entendu elle garda également un œil sur Hécate, beaucoup trop éloignée pour pouvoir agir. Elle comptait lui retirer son épée, et planter ses griffes dans son corps. Il annonça une phrase qui laissa totalement indifférente Lilith, laissant même croire qu’elle parlait un autre langage. Mais l’électricité lancé à travers l’épée du Magma frappa de plein fouet la démone qui hurla de douleur, lâchant par reflexe l’arme de son adversaire.
 
Mais comme les problèmes ne viennent pas seul, Hikaritatsu surgit de nulle part et se prépara à lancer une nouvelle attaque. Lilith étant encore comateuse n’eut pas le temps de réagir. Cette attaque pouvait lui être en effet fatale ! Nate croisa les doigts, espérant rapidement en finir avec elle ! Et même si elle restait encore consciente, face à ces trois guerriers elle avait aucune chance. Lilith se sentit comme piéger, ce qui était ironique. Mais finalement au dernier moment un guerrier se tint face à elle pour la protéger de l’attaque.  Elle se releva juste après, elle pût contempler le corps de Pazuzu qui tomba juste après à genoux. Sans aucun mot, elle se retourna en direction de ses adversaires. Mais le guerrier de muscles ne garda pas le silence.
 
« Lilith je te sauve car je sais qu’au fond tu es quelqu’un de bien. Je sais qui tu es, tu es comme tout le monde ici victime de cette mascarade. Et quand je parle de mascarade, je parle bien entendu de toi Phoenix. Je l’ai suivi pendant de nombreuses années, le remerciant pour ce que tu avais fait pour moi. Mais à présent avec du recul, je me rends compte qu’il ne faisait que se servir de moi. Et il fait pareil avec toi. Tu es sous son emprise, profitant des expériences de son prédécesseur. Lilith tu dois revenir à toi. »
 
Nate ne comprit pas vraiment l’histoire qu’il venait de raconter. Lilith serait également une autre des victimes ? Si en effet Pazuzu arriverait à lui redonner la raison cela scellerait définitivement leur victoire, faisant ainsi oublier son sauvetage. Au même moment Phoenix observa de loin ce qui était en train de se passer d’un œil mauvais. Il était en train de s’amuser à tester ces techniques sur Enki. Il lança 5 petites boules d’énergies en direction de Pazuzu, qui ne fit aucun effet. C’était sans aucun doute une technique de soin.
 
« Pazuzu je te remercie pour avoir sauvé ma chère et tendre, mais je te prierais également de rester à ta place. »
 
Phoenix donna un coup de poing dans le vide, et au même moment Pazuzu se retrouva propulsé contre le mur. Nate vit de suite que l’attaque de son adversaire consistait à pouvoir mouvoir le corps de son adversaire comme il le souhaitait via ses boules d’énergies. C’était vraiment un adversaire troublant.
 
« Vas plutôt les aider, je vais m’occuper seul d’Enki. »
 
Son clone se changea en Lilith et se posa à ses côtés, compliquant un peu la tache de Nate. Phoenix avait finalement rapidement agi voyant les difficultés de son alliée, ce qui risquerait d’équilibrer un peu plus les débats. Nate et Hikaritatsu allait devoir combattre ensemble pour en finir, fort heureusement ce n’était pas la première fois que nos deux héros allaient se frotter ensemble contre de puissants guerriers.
 
L’énergie de la véritable Lilith monta en flèche, et Nate se protégea son visage avec son bras gauche. Elle était recouverte d’une épaisse aura violette. Elle et son clone foncèrent en même temps chacun sur un guerrier : Nate et Hikiratatsu. Hécate regarda en direction d’Enki. Elle ferma son poing, choisissant de passer à l’offensive sur Phoenix, qui restait l’ennemi principal. Lilith avait choisi comme cible Hikaritatsu, et commença par utiliser ses griffes d’énergies pour tenter de frapper son adversaire. Au même moment le clone tenta simplement de donner des coups de poings à Nate.
 
Les deux retournèrent en arrière, se posant l’un à côté de l’autre et se mélangeant ainsi. Une Lilith fonça en direction d’Hikaritatsu. Laquelle ? La réponse fut vite donnée car usant de sa vitesse elle commença par entourer complètement son adversaire d’un fil. Sa vitesse avait drastiquement augmenté cette fois-ci, et son fil … semblait être recouverte d’énergie ! Elle ne laissa pas le temps à son opposant de pouvoir se téléporter, immobilisant complétement son adversaire.
 
« T’achever… je dois. »
 
Annonça d’une voix sombre la démone. Elle venait d’utiliser sa plus puissante technique : Kielbasa, cherchant à son tour de se débarrasser d’un adversaire. Pendant ce temps le clone tenta de bloquer Nate. La situation était totalement tendue. Elle tira sur son fil de toute ses forces, cherchant ainsi à totalement achever l’ange, le découpant en morceaux !
 
« Adieu. »
 
La situation venait de sévèrement se compliquer de ce côté.
 
---------
 
Forcément, Phoenix était gavé par ce qui venait de se passer. Fort heureusement, il avait totalement confiance en ses compétences. Il se fit craquer les os de sa main droite, pour se décontracter. Il chercha quelque chose à faire pour en finir avec son adversaire.
 
« Nous revoilà tous les deux, mais cette-fois ci ton petit jeu ne marchera pas plus longtemps ! »
 
Phoenix lança des petites boules en directions d’Enki et il afficha un petit sourire. La stratégie du barman était à présent réduite à néant. Un léger sourire narquois s’afficha sur ses lèvres. Il poussa sa main gauche face à lui, et son opposant allait subir à distance la même puissance, et donc se retrouvé projeté à son tour contre le mur. Il forma ensuite une énorme quantité d’énergie dans sa main droite et il annonça au même moment.
 
« Il est temps de payer l’addition. »
 
Avec sa main gauche une nouvelle fois il fit revenir vers lui le démon. Il arma son poing droit, qui risquerait vu la vitesse d’être fatale. Mais alors que Phoenix s’apprêtait à frapper Hécate fit une soudaine arrivée. Elle frappa avec son pied droit dans la main gauche de ce dernier, changeant par la même occasion la trajectoire d’Enki qui se retrouva propulsé contre le bouclier d’Olivier toujours actif.
 
« Je pense qu’il faudrait avant de parler d’addition, que t’effaces ton ardoise qui commence à être bien remplie. »
 
Phoenix qui venait de manquer une bonne opportunité grimaça, elle avait eu le nez de venir au bon moment. Mais ce n’était pas un mal, Lilith n’aurait aucun mal à achever les deux autres zigotos. Juste après son attaque elle recula, évitant forcement le plus possible le contact au corps à corps avec ce dernier. Phoenix posa sa main gauche sur sa main droite, et une quantité importante d’énergie était en train de s’accumuler. Il était en train d’utiliser le temps pour regrouper plus rapidement de l’énergie. Il dirigea ses doigts en direction d’Hécate, et cinq rayons s’en allèrent en même temps. Trois d’entre eux se dirigèrent vers Hécate qui se baissa au dernier moment pour éviter l’attaque. L’un s’en alla dans le mur, et le dernier se dirigea de façon dangereuse d’Hikaritatsu. Les attaques créèrent un profond trou dans le mur, montrant la puissance de l’impact.
 
« Et ce n’est même pas mon attaque finale. »
 
Pendant ce temps alors qu’Enki avait juste avant atterri contre le boucle d’Olivier, un certain Calibri se releva tout en s’essuyant. Il se caressa pendant un petit instant son bouc, mais pensa trop tard qu’il n’en avait justement pas. Il profita de ce réveil pour annoncer tout en rigolant :
 
« Je suis de retour ! Car je viens de me souvenir que je suis un squelette, et que je n’ai pas de nez, Nihhéhé ! »
 
Il regarda en direction d’Enki de l’autre côté du bouclier. Il tourna légèrement sa tête se demandant ce qu’il pouvait faire avec un masque. C’était halloween ? On ne l’avait pas prévenu ! Mince il adore cette fête où on fait peur aux gens, et lui il n’avait pas emmené son déguisement ! Enfin, n’est-ce pas ironique pour un squelette de vouloir se déguiser ? Il regarda tout autour de lui, toutes les cratiides étaient en train de se reposer.
 
« Hum, je pense que je devrais faire pareil. »
 
Il comptait respecter son engagement, enfin hormis si une personne tierce, quelconque cherche à prendre contact.
 
Au même moment Hécate faisait pour le moment face à Phoenix, elle tenta à son tour de l’approcher. Elle tenta d’user de sa faux, mais son adversaire arriva à esquiver la plupart des attaques en devenant tout simplement intouchable. Le combat était frustrant, mais tant qu’il restait comme ça, il ne pouvait pas lui prendre son temps. Mais alors qu’elle tenta de faire un pas vers lui, son pied commença à rentrer dans le sol. Phoenix profita de ce moment pour donner un coup de pied dans la faux d’Hécate qui se retrouva propulsé au loin. Il avança sa main vers la tête de cette dernière, prise au dépourvu. Il avait utilisé la même technique que pour Enki. Nate étant occupé par Lilith, le seul qui pouvait le sauver était un barman. Comme quoi, boire ça a du bon.
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1879
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Ven 27 Juil 2018 - 12:00
Le regard d'Enki était sérieux, concentré : il affrontait le boss final pour se sauver lui, sauver les cratiides, et sauver ses sauveteurs qui à présent étaient dans le même bateau. Chaque instant devait être réfléchi, chaque action était un pari, un risque, une occasion saisie ou manquée : peut-être qu'aujourd'hui il livrait son combat le plus important. Sans nul doute.

Phoenix avait changé d'apparence mais restait un sale con bavard et hautain : trop focalisé sur le combat, la voix d'Enki ne se fit plus entendre, esquivant les coups, constatant avec horreur que Phoenix s'était dédoublé. Sérieusement ? Comme si cela ne suffisait pas ? Ce tour, Phoenix avait du le garder au chaud pour le décontenancer et cela marchait un peu : Enki ralentit la cadence pour prendre du recul et réfléchir... Ni une ni deux son opposant fit se fissurer le sol sous lui pour le déséquilibrer et le frapper avec son clone. Le mouvements d'Enki avaient un peu changé depuis son entrée dans le combat, et cela le rendit un peu plus imprévisible pour le clone qui ne mit pas autant de force dans le coup que voulu. Simplement déséquilibré, le corps du barman fit une roulade sur le côté pour encaisser. Une fois la tête redressée, il put voir Phoenix un arc lumineux en main et une flèche se diriger vers lui. Par réflexe le corps du barman se laissa tomber en arrière et la flèche trancha son vêtement déjà déchirer par sa semi-transformation ; une jolie entaille brulée apparut sur son torse, et la douleur appela sa main a venir protéger la zone.

"Ah d'accord." prononça le barman, faute d'avoir mieux à ajouter.

Phoenix avait donc la capacité à se cloner, à vieillir les gens et les objets, à aspirer le temps pour se l'approprier, à utiliser l'énergie... C'était complétement abusé. Néanmoins Enki ne broncha pas : il analysa la situation, et continua aussitôt à rester en mouvement pour jauger ses possibilités. Hécate allait devoir l'aider, et pas qu'un peu.

De leur côtés Nate, Hika affrontaient Lilith sans mal : Pazuzu restait lui en retrait, perdu entre les deux camps. Mais face aux deux Phoenix, il était impossible de faire attention à ce qui se passait là-bas et Enki choisit la confiance, se concentrant sur son double adversaire. Depuis que le clone avait donné son premier coup Enki avait cessé sa danse de l'aigle, et se contentait de simples passes agiles, bien qu'un peu différente de tout ce qu'il avait montré pendant les longs mois où Phoenix avait pu l'étudier. En fait Enki avait complétement changer de style de combat, et vu le changement de techniques de Phoenix, c'était de bonne guerre, les deux avaient manifestement des surprises à offrir à l'autre.

Ce nouveau style de combat, moins aérien, plus violent, réussissait à Enki qui cherchait d'avantage de corps à corps que d'habitude. En fait, jamais il n'avait autant ressemblé à un guerrier : peut-être allait-il honorer sa promesse et devenir enfin le combattant que Phoenix avait espéré de lui.
Cependant, bien qu'il se consacre corps et âme à l'idée d'affronter son ennemi il ne put s'empêcher de prendre du recul quand il entendit que Pazuzu était intervenu : cette perte d'attention aurait pu lui coûter cher mais heureusement l'intervention de Pazuzu et la fait que Lilith ait frôlé la mort avait aussi attiré l'attention du maître des lieux. Enki n'en profita pas pour frapper : il avait trop à apprendre de cet événement : et d'ailleurs Phoenix envoya 5 sphères d'énergie sur son allié qui fut alors propulsé comme une marionnette contre la paroi de la salle. Un nouveau pouvoir, encore... Voir Pazuzu hors jeu était doublement douloureux : il ne pouvait plus compter sur son aide mais en plus le regard du barman était inquiet. Il était clair que le sort de la montagne de muscles l'importait. Tout ça pour cette débile de Lilith qui franchement ne méritait pas d'être sauvée : mais elle n'était pas totalement inutile puisque Phoenix transforma son clone (allons donc, encore un pouvoir) pour l'aider face à Hikari et Nate qui avait clairement l'avantage.
C'était une très bonne chose parce qu'Enki avait confiance en ses alliés et même avec ce clone qui ne savait faire que du corps à corps il y avait fort à parier que ses amis maîtriseraient la démone : par contre lui, à combattre monsieur infinite power et son double, aurait finit par perdre, et rapidement. Phoenix avait fait un choix qui montrait à quel point il tenait à sa compagne et cela arrangeait bien le barman.

Ils se retrouvèrent donc à nouveau en 1 contre 1 : Même ainsi, Enki était désavantagé et d'ailleurs il fut rapidement pris dans la même mouise que Pazuzu, quand son adversaire lui envoya à son tour les 5 globes lumineux. La main d'Enki dont le cerveau marchait à 1000 à l'heure tremblota, refusant cette défaite trop précoce. Hécate vint à la rescousse comme il l'avait espéré. Les pièces étaient posées comme il le fallait sur le terrain. C'était avec cette répartition des combattants qu'ils avaient le plus de chance de faire des débats. Mais le sauvetage fut douloureux et projeta notre dösatzien contre le bouclier d'Olivier.

Mi-sonné, Enki se décolla difficilement de la paroi invisible contre laquelle il avait été plaquée et fut surpris de se trouver là manifestement : il regarda le dôme et Olivier, encore à terre, comme si quelque-chose ne tournait pas rond, ou comme s'il avait eu une révélation. Sous lui, le squelette candide était réveillé, et le regardait avec un air complétement décalé à la situation. Calibri allait se détourner de lui pour retourner dormir alors le barman tambourina la paroi du poing.

"TOI ! Réveille Olivier ! Son bouclier est actif, il a dû reprendre un peu conscience ! Réveille-le par tous les moyens !"

Derrière lui, il sentit à nouveau une grande énergie se condenser : il était temps de revenir dans le match et d'abandonner Calibri.
Phoenix esquivait toutes les attaques de la combattante, démontrant à nouveau que sa nouvelle forme était dévastatrice. Il était temps de l'attaquer à deux, et d'ailleurs alors qu'il revenait vers eux Enki vit Phoenix à nouveau rendre le sol friable pour comme avec lui déséquilibré Hécate : il cherchait à la toucher pour utiliser son pouvoir de rajeunissement mais heureusement Enki s'interposa entre les deux, attrapa le bras de Phoenix et effectua une prise pour le projeter au sol, dans une prise digne de Pazuzu.

Le duo de combattants qui ne se connaissait pas était redoutable mais Phoenix s'avérait l'être encore plus : idéalement il fallait que Lilith soit vaincue pour que tous combattent ce monstre en même temps.... Mais en parlant de temps et de celui qui le maîtrise, Enki savait qu'il en manquerait : Hécate et lui n'arrivaient pas à faire de dégâts et plus le combat avançait, plus le risque de le perdre était grand. Il fallait agir maintenant. L'invitée de Phoenix tentait de le toucher avec sa faux, mais Phoenix esquivait tous les coups : Hécate était encore mystérieuse et Enki se demandait quels étaient les pouvoirs de la dame et espérait lui offrir l'opportunité de les montrer. Il fallait pour ça toucher Phoenix.
Enki et elle étaient côte à côte, après plusieurs coups en duo effectués mais qui avaient été peu concluants.

"Phoenix !" Hurla Enki face à l'adversaire, s'étant arrêté de combattre un instant. "Je pense qu'il est temps qu'on l'on vérifie qui de nous deux avait raison, si je me sous-estime ou si tu me sur-estime..." Enki regarda sa main. "Il y a un pouvoir que je n'ai jamais eu l'occasion d'utiliser, que je ne voulais pas utiliser... Mais si tu tiens à avoir ta Némésis, à voir le potentiel maximum d'une cratiide, je crois que je n'ai pas le choix que de tenter le coup." De quel pouvoir parlait-il ? Pourquoi ne pas l'avoir utiliser plus tôt ? Serait-ce dangereux ?
Enki avait arrêté son combat un instant, Hécate s'était sans doute arrêtée aussi. "Pour ce dernier tour, je vais avoir besoin de l'aide d'un ami : demande à Lilith de s'arrêter un instant, s'il te plait." Dit-il en marchant vers Hikari.
Le barman regarda son ami : l'ange était si charismatique, il dénotait complétement au milieu de ses démons. Les êtres célestes avaient vraiment une aura inspirante, reposante et Hikari réconfortait par sa seul présence.
"Hikari, excuse-moi." Enki posa sa main sur le torse de l'ange et ferma les yeux une seconde avant de les ré-ouvrir. Une lumière pâle semblait émise depuis l'intérieur des doigts du gentil démon et il ne put s'empêcher de sourire. "Que le spectacle commence." La main toujours plaquée contre l'ange, Enki se concentra et la lumière l'envahissait un peu plus, comme si ses entrailles s’irradiaient. De longues secondes passaient mais le spectacle était assez beau : D'un coup, sans bruit, comme dans un rêve, deux ailes noires apparurent dans le dos d'Enki. Il fronça un peu les sourcils et deux autres ailes apparurent en dessous des premières. La poussée des 4 appendices semblait douloureuse et il appuya d'avantage sa main contre le torse d'Hikari : les ailes prirent une teinte plus claires, et virèrent vers l'argenté. Il continua de luire et ses yeux devinrent eux-même clairs, presque totalement blancs. Il lâcha son ami pour prendre une pose plus recroquevillée, s'écartant un peu : Les muscles d'Enki se gonflèrent alors, ses bras, ses jambes, son torse... Il était méconnaissable. Sous la transformation, ses cheveux se lâchèrent et s'hérissèrent un peu, soufflés par l'énergie invisible et indétectable du démon qui camouflait son aura, comme depuis le début du combat. Il se redressa, et eut un sourire. Il prit la main d'Hikari et se concentra à nouveau : la lueur gagna son visage et un troisième oeil s'ouvrit sur son front tandis que ses muscles gonflèrent encore, auréolée d'une lumière céleste qui se reflétait dans ses ailes d'argent. "Dernière étape... Encore un effort." Fit Enki avant de hurler, retirant le masque à gaz : son visage sembla se tirer, et sa bouche se déformer.

C'est à cet instant précis que la faux d'Hécate dansa vers le dos de Phoenix pour le transpercer, maniée par Enki, sous son apparence normale.

" Il était temps, j'allais te faire pousser un bec, j'arrivais à court d'idées." Fit le Enki argenté à trois yeux, toujours à côté d'Hikaritatsu, main dans la main.
"Tu en as surtout profité pour peloter Hikari !" répondit le vrai barman toujours en position de combat, aux côté de Phoenix.
Le "faux" Enki lança un regard charmé et un sourire satisfait à l'ange qui devait se trouver très gêné d'être regardé ainsi par un Enki bodybuildé... Mais d'où sortait d'ailleurs cet Enki ?

Il fallait pour l'expliquer revenir en arrière, au moment où Phoenix avait lancé le gaz soporifique. Olivier venait de tomber à terre et Geshti luttait pour ne pas s'endormir encore, avançant vers la limite de la zone "sans pouvoir" autour de l'homme de main d'Hécate. Elle franchit cette limite, et fit un cri qui aurait pu être interprété par une dernier hurlement de rage ou d'encouragement mais qui avait comme but de la faire remarquée des gens ici : bingo, l'illusionniste qui venait de rentrer sous la forme d'Ulphir la regarda un instant ; elle utilisa son pouvoir pour tenter d'échanger de corps avec lui : l'instant d'après, le corps de Geshti était tombé endormi par le gaz et Ghesti le fit depuis le corps de l'illusionniste portant un masque, constatant heureuse, que le bouclier avait bien temporairement été annulé, à moins qu'Olivier ait volontairement cessé son fonctionnement. Le bonus était que l’illusionniste n'avait même pas pu alerter les autres puisqu'il avait succombé au gaz à sa place. Geshti était libre, et avait en prime les pouvoirs d'illusion de l'expert en usurpation d'identité : quel combat parfait pour une cratiide qui sait envoyer son âme dans le corps des autres !

Il ne lui avait resté qu'à discrètement se cacher dans l'ombre, et attendre le moment parfait pour prendre l'apparence d'Enki et prendre sa place dans le combat : Enki ne la voyait pas mais espérait pouvoir lui donner l'occasion de le rejoindre... car le cri qu'elle avait fait avant de s'évanouir était un cri d'entrée en bataille, et il espérait qu'elle ait réussi son coup. Le barman était toujours sous les projecteurs alors sa seule solution était de se disperser via la danse de l'aigle qui donnait l'impression d'être démultiplié, après avoir utilisé son don démon pour cacher son aura. Il vit alors qu'une de ses ombres étaient un autre Enki, qu'il devina être Geshti. Il s'éclipsa alors pour se cacher, la laissant poursuivre le combat. C'était la raison pour laquelle durant la suite du combat Enki n'avait plus utilisé de technique autre que du corps à corps et avait eu un style de combat différent. C'était marrant de se dire d'ailleurs que Phoenix avait lui aussi un clone inapte aux techniques contre elle : Geshti était une guerrière entrainée dans le corps des toutes les cratiides et avait développé durant les dix années d'entrainement que Phoenix lui avait donné malgré lui.

Mais le retour dans la guerre avait été violent avec l'enchainement des techniques nouvelles de Phoenix : heureusement qu'elle avait déjà été confronté à beaucoup de pouvoir différents via la diversité des cratiides enfermées ici. Elle avait eu envie d'utiliser les illusions durant le combat contre Phoenix, mais avait eu peur de griller son identité, puisqu'Enki n'avait aucune illusion. Elle ne devait jouer sa carte qu'une fois et puisqu'elle n'avait pas de pouvoir autre elle devait faire une diversion : pour cela, rien de mieux qu'une grosse transfo bien grasse, avec au passage un Hikari qui devait s'être posé bien des questions en constatant que la main d'Enki contre lui n'utilisait aucun pouvoir, n'absorbait rien de lui... Geshti s'était aussi posté ici pour que Phoenix regarde au même endroit pour voir tout le monde et se focalise sur une zone plus réduite. Elle n'avait plus eu qu'a espérer qu'Enki, le vrai, en profite au mieux...
Ce coup de faux était loin de ce qu'elle avait imaginé, mais peut-être que cela aurait porté ses fruits ?
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Mar 31 Juil 2018 - 1:39
Le temps était compté, et le magma faisait de son mieux pour en gagner le plus possible. Oui il devait se débarrasser le plus vite possible de cette démone, pour venir en aide à Enki. Mais elle avait de la ressource, ce qui n’était pas vraiment étonnant, Lilith étant l’arme principale de Phoenix. Afin d’arriver à ses fins, Nate lança une puissante technique électrique. Son attaque avait marché, et le magma laissa apparaitre un sourire. Sa stratégie avait mouche, et son adversaire semblait à moitié vaincu. Son coéquipier allait se charger de la sentence finale, tout en prenant soin de rester sur cet air électrique. Mais un imprévu arriva : Pazuzu sauva la démone.
 
Il y avait de quoi être frustré, la combinaison entre le magma et l’ange était plutôt bonne, et avait même rapidement mis à mal Lilith. Pazuzu comme un héros intercepta l’attaque sans gémir. Serait-il possible que cette attaque ne lui ait rien fait ? Non, son corps ne put supporter la puissance de l’attaque et tomba à genoux. Nate profita de cet instant pour reprendre son souffle, et de suivre le discours de Pazuzu, ce dernier pourrait donner des informations intéressantes. Et justement il était des plus déroutants.
 
Il semblait vouloir sauver Lilith car elle avait un bon fond. Déjà le premier point à déduire c’est qu’il ne semblait pas être un mauvais bougre. Le second … que la démone aurait un bon fond ? Cela est beaucoup plus étonnant. Pazuzu continua de parler expliquant que Lilith était le fruit d’une expérience, et qu’elle serait tout simplement sous l’emprise de Phoenix. En voilà une information des plus importantes. En y réfléchissant bien, cela voulait donc dire qu’elle n’agissait pas de son plein gré, et que potentiellement cet état était révocable, comme l’avait visiblement souligné Pazuzu. Dans un premier temps le magma pensa que ce dernier cherchait à lui redonner la raison, puis ce dernier lança un regard à Nate et Hikaritatsu pendant quelques secondes. Non, en réalité ce discours … il n’était pas destiné à Lilith.
 
Mais le magma n’eut pas le temps de s’y étendre d’avantage, Phoenix venant de faire son apparition. Il lança une puissante attaque qui propulsa le démon contre un mur. Il n’y avait qu’à voir la facilité dans ses mouvements pour comprendre l’étendue de ses pouvoirs. Et les choses allaient se compliquer : un clone de Lilith se rajouta dans l’histoire. Le magma jeta un coup d’œil en direction de Pazuzu, qui était peut-être la clé de la victoire de ce combat. Mais hélas, il allait devoir attendre, Lilith se préparant déjà à un nouvel assaut. Nate se retrouva aux côtés d’Hikaritatsu alors qu’Hécate avait décidé de logiquement soutenir Enki.  
 
Lilith commença par attaquer Hikaritatsu, et le magma dû se contenter du clone. Nate espérait que son ami s’en sorte, surtout que Phoenix avait profité de la cohue générale pour lancer une attaque, qui cible également l’ange. Pour le moment il ne pouvait pas s’en préoccuper, devant déjà se défaire d’un adversaire. Par chance le clone était très loin d’avoir l’agilité de l’originel, ce qui permis à Nate de s’en sortir juste en esquivant pour le moment. Mais pendant ce temps Lilith arriva à piéger Hikaritatsu, avec un imposant fil.
 
« HIKARI ! »
 
S’écria Nate voyant le danger potentiel de l’attaque. Il entendit dans les paroles de la démone une phrase qui lui fit couper le souffle. Il devait agir au plus vite. Nate tenta de se dépêcher de rejoindre son ami, mais forcement le clone lui barra la route. Etrangement il s’arréta de suite, et garda son épée prête de lui, et se mit à respirer un grand coup. Il les rouvrit en grand, et regarda en direction d’Hikaritatsu, il n’y avait qu’une seule solution. Une aura noire se forma tout autour de l’épée de Nate, et ce dernier brandit cette dernière en direction d’Hikaritatsu, et cria dans la foulée :
 
« Benizakura ! »
 
Un puissant rayon noir se créa, agrandissant de façon astronomique la taille de l’épée. Cette dernière toucha le plafond, l’éraflant au passage, tant pis pour la déco. L’attaque s’abattit alors sur les fils de Lilith libérant sur le champ Hikaritatsu avant qu’il se fasse découper. La démone étant sur trajet se retrouva contrainte à reculer. Quant au clone … ce dernier se trouvant juste devant Nate, se retrouva tout simplement coupé en deux.
 
« Une épée deux coups. »
 
Annonça le magma qui avait trouvé un moyen à la fois de se débarrasser d’un adversaire encombrant tout en sauvant son ami. L’épée retrouva son état originel et Nate se précipita vers Hikaritatsu pour voir comment il se sentait.
 
« Chacun son tour, bon la prochaine fois tachons plutôt de se faire des échanges autour d’un tennis, ça reste plus sain que se sauver la vie. »
 
Annonça ironiquement Nate. Il jeta un œil à Enki qui s’approcha de l’ange. Et il commença à faire une étrange manipulation, provoquant une transformation. Serait-il possible qu’il fasse la même chose que dans l’univers parallèle qu’il avait visité ? Le moment serait en tout cas bienvenu, et cela permettrait d’inverse la tendance. Le temps sembla s’arrêter un cours instant, tout le monde étant subjugué par la performance artistique d’Enki. Mais tout ceci n’était en réalité qu’un leurre, le temps que le véritable Enki réalise son attaque. Le temps avait repris son cour, et Lilith une nouvelle fois sur Hikaritatsu.
 
« Occupe-toi d’elle pour le moment, j’ai un plan ! »
 
Annonça donc le magma qui s’en alla à toute vitesse en direction de Pazuzu, ayant enfin le champ libre. Posé juste devant le tas de muscle il tenta de lui parler, mais il était inconscient. Le scientifique espérait qu’il soit toujours un tant soit peu conscient, mais hélas ce n’était pas le cas. Il fallait réfléchir à présent à une nouvelle solution. Il devait trouver le moyen utilisé par Phoenix pour contrôler la démone. Un mot, un son, une image, il existait un tas de possibilités. Nate avait déjà étudié le sujet, et savait très bien qu’il était facile d’hypnotiser quelqu’un et se servir d’un mot clé dans ce but.
 
Il y avait donc forcément au moins 2 personnes qui pouvaient le savoir : Phoenix et … Lilith elle-même. Il restait bien entendu Ulphir, mais il était beaucoup trop proche de Phoenix, il était donc inatteignable. Il n’y avait qu’une seule solution. Nate s’approcha de son ami qui était en train de lutter avec la démone. Il allait tenter quelque chose sans pour autant savoir si ça pouvait marcher.
 
« Hikari, j’ai besoin que tu l’immobilises pendant un cours instant. »
 
Ce serait sans doute une des rares opportunités pour le magma de pouvoir utiliser ce pouvoir. Il attendit que l’ange s’exécute, et il posa sa main droite sur la tête de la démone. Pour comprendre la folie, il fallait rentrer dedans.
 
Nate arriva dans un étrange lieu obscur, où le chaos semblait régner en maitre. Un puissant vent continu était en train de souffler, rendant la marche du magma délicate. Il semblerait en effet que son esprit soit dans un mauvais état. En s’approchant il remarqua une chose des plus, étranges. Il y avait 2 portes, dont l’une était ouverte. Nate se précipita dans la pièce, et il put voir un tas d’images, les plus dérangeants les unes que les autres. Il voyait la démone, contrainte de manger ses semblables pour sa propre survie. La démone a donc deux personnalités, l’une qui faisait suite aux expériences de Phoenix, et qui suite à se retrouver contrainte à agir comme un monstre pour survivre, devint au final elle-même un. Mais au final, une autre chose marqua le magma, un son aigüe retentissait régulièrement.
 
Le docteur Kurusawu sortit de la salle pour essayer d’ouvrir la seconde porte, mais elle resta fermée. Il tenta de la forcer, mais le résultat était le même. Cette porte devait donc abriter la seconde personnalité, celle abritant la véritable Lilith, celle qui a réfuté ce qu’elle est devenue. Et visiblement seul le code pourrait permettre de l’ouvrir. Serait-il lié à l’étrange son qu’il avait entendu ? Il continua d’observer la porte, et regarda un étrange dessin dessus. Non ce n’était pas un dessin … mais un triangle ?
 
Subitement le magma se retrouva expulsé de l’esprit de Lilith, et son corps se retrouva propulsé en arrière. Il n’avait pas suivi ce qui c’était passé, mais visiblement elle avait réussi à passer outre l’étreinte de l’ange. Nate se caressa le menton, se demandant bien ce que pouvait signifier tout ceci. Rapidement il fit la liaison avec tout ce qu’il avait vu, et il annonça :
 
« Nan mais … c’est con. »
 
Il se dépêcha de retourner aux côtés de l’ange, profitant d’un moment de calme, Lilith s’étant éloignée visiblement d’Hikaritatsu. Il afficha un grand sourire, sachant que sa demande allait être bien étrange.
 
« Dis-moi, par le plus grand des hasards, tu n’aurais pas un triangle sur toi ? J’aimerais bien qu’on me joue un petit morceau, cela pourrait bien nous enlever une grosse épine du pied. »
 
Il n’y avait plus qu’à espérer que par chance, l’ange en est un sur soi, ou bien est la capacité d’en faire apparaitre un. Sinon, il ne resterait plus qu’à tenter de le dérober à Phoenix, ce qui risquait d’être bien compliqué. Nate compta sur les qualités musicales d’Hikaritatsu. Au même moment, U2 leva les bras pour donner de l’énergie à l’ange, mais ça, c’est une autre histoire.
Hikaritatsu
avatar
Ange
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3843
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Dim 12 Aoû 2018 - 1:27
Pour une fois l'ennemi semblait en mauvaise posture. La donne avait changé. Pourquoi ? Comment ? L'homme au sourire charmeur n'en était pas sûr, il était resté un certain temps avec Pazuzu à l'étage inférieur avant de revenir jusqu'ici. Mais il n'avait pas cherché à réfléchir trop longtemps sur ce qu'il avait à faire lorsqu'il vit Nate et Enki toujours au front. Immédiatement, la décharge électrique s'était lancée sur l'un des ennemis. Lilith. Cette démone étrange qui avait sonné le début de leurs malheurs en emportant Enki en enfer avec elle. Bien sûr tout ça était orchestré par l'influent Phoenix, qui était la principale cible du trio. Pour atteindre ce dernier il fallait avant toute chose se débarrasser de la petite teigne aux dangereux fils. A eux deux, le Magma et l'Ange pouvaient rapidement venir à bout de la fille pour ensuite aider leur ami. L'attaque électrique simultané des deux hommes aurait pu court-circuiter les plans de Phoenix en mettant au tapis l'un de ses pions. Cependant une bonne connaissance de Hikari vint s'interposer entre l'électricité et la guerrière.

"Non ! C'est pas vrai..."

Il pouvait être frustré, depuis le début de ce voyage en enfer rien n'était facile pour l'être de lumière, qui avait énormément de mal à faire la différence dans cette histoire. Pazuzu avait donc choisi de venir au secours de la démone. Une décision surprenante pour des raisons tout aussi étonnantes. Il prétendait qu'elle avait un bon fond. Chose qui n'était pas impossible car tout le monde avait bien compris qu'elle était manipulée par Phoenix. Cependant, elle était un obstacle de taille dans le récit et les deux sauveurs n'avaient pas trop le temps de faire dans le sentimentalisme, leurs vies et celles de leurs amis étaient en jeu. L'ange voulait bien croire qu'elle était une énième victime et il préférait largement avoir à la raisonner plutôt que de la combattre. C'était dans sa nature de donner une seconde chance aux autres, son cœur était pur. Mais avait-il le choix ? S'il la laissait faire ses amis courraient un grave danger. Et qu'en était-il de Pazuzu qui prenait une position étrange dans la bataille ? S'ils devaient aussi s'occuper de lui les choses allaient devenir très compliquées. L'attaque qu'il venait de subir pouvait le mettre sur la touche quelques temps mais peut-être pas indéfiniment. Tout était encore à faire, donc. Et les choses devenaient encore plus tendus avec l'apport de Phoenix dans le combat, qui ajouta un clone de Lilith, conscient que de laisser seule la démone face à deux adversaires serait compliqué.

"Voilà qui n'arrange rien..."

Un peu dépité, l'ange du Destin n'en n'était pas pour autant découragé. Il savait qu'il n'avait pas le choix de toute façon, seule la victoire permettrait à Nate et Enki de sortir saufs de ce traquenard. Et quant à lui ? Hikaritatsu n'y avait pas trop réfléchis mais, bien qu'il était toujours sur les traces d'Ayaka, qui constituait sa plus grande quête personnelle, il se satisferait bien d'une fin si elle permettait à ses amis de survivre. Allait-il pousser son dernier souffle dans ce combat ? Justement, Lilith, du moins l'une des deux, fonça sur lui et apposa ses fameux fils. Pour s'en défaire, Hikari s'était entouré d'une sorte de bouclier de vent avec Kite mais ceci n'apportait rien de très utile au final puisque la technique de son adversaire, qui devait donc être l'originale, était bien supérieur à ce qu'il avait imaginé.

"Mince... Ce n'est pas..."

Il risquait de finir en morceaux avec ce joli coup porté par la démone et sa défense était vulnérable. Que pouvait-il faire ? Par chance, Nate décida d'intervenir. C'était l'avantage d'avoir un allié dans un combat. Et on pouvait dire que le Magma n'avait pas fait les choses à moitié car il avait sorti son épée et sa plus puissante attaque, qui en même temps de libérer Hikaritatsu élimina le clone. Parfait ! Un peu secoué, Hikari se dégagea de là par un coup de vent utilisé avec Kite, son ami vint vers lui pour s'enquérir de sa santé.

"Je... Je vais bien ! Merci, Nate. Sans toi je ne serais peut-être pas là pour te remercier."

Hikaritatsu était évidemment reconnaissant par ce que venait de faire le scientifique. Lui sauver la vie était évidemment quelque chose de fort et il lui en serait éternellement redevable. Cela se voyait dans ses yeux qu'il avait apprécié son geste mais en retour Nate savait qu'il pouvait compter sur l'homme habituellement habillé en blanc. Puis, alors que momentanément il s'était un peu désintéressé du combat d'Enki, chose un peu normale lorsqu'on est sur le point de mourir, il vit le barman venir vers lui. La surprise pouvait se lire sur le visage de Hikaritatsu, qui se demandait bien ce que lui voulait son ami. Toutefois, sans craintes, le guerrier céleste le laissa faire. Enki posa une main sur son torse, ce qui fit plisser les yeux de l'ange, qui s'interrogeait encore. Il se tenait droit et immobile, attendant de voir ce qu'il se passait. Devait-il faire quelque chose ? En tout cas il semblerait que les pouvoirs d'Hikari n'aient pas été absorbés. Bizarrre. Il était un peu gêné parce qu'il ne savait pas trop ce qu'on attendait de lui. Quel était le but de la manœuvre ? Ce qui changeait ? L'apparence du démon, son aura... Il venait d'atteindre un stade qu'il n'avait jamais connu auparavant. Ou du moins une forme que Hikari n'avait jamais vu de ses propres yeux. C'était donc ce qu'il espérait faire en touchant le torse de l'homme aux cheveux clairs ? C'était curieux, il ne pensait pas qu'un tel procédé pouvait exister mais il était heureux de pouvoir servir son ami, à qui il sourit. Mais c'est à ce moment là qu'il se rendit compte qu'il y avait un autre Enki un peu plus loin. Quelle était cette sorcellerie ? Phoenix était capable de créer des clones, est-ce que ça avait un lien ? Par réflèxe il fit un pas en arrière mais finalement ce double de Enki ne fit rien contre lui.

"Qu'est-ce que c'est que ça... ?"

Il ne compris pas trop mais il semblerait que le véritable Enki soit celui qui se battait bravement au loin. Et si finalement le héros était un démon ? Étrange ? Pas tant que ça, pas lorsque celui-ci avait le cœur pur. C'était étrange mais Hikari avait toujours décelé ça chez Enki depuis qu'il le connaissait : une réelle bonté. Et c'était en tant que démon, mais démon se battant pour accomplir ce qui devait être fait, qu'il avait la possibilité de vaincre l'ennemi. Puis Nate revenait vers Hikari. Il lui demanda de s'occuper de Lilith un moment, l'ange ne broncha pas.

"Entendu."

Il lui devait bien ça et puis il pouvait avoir pleinement confiance en quelqu'un qui l'avait sauvé de la mort. Hikaritatsu se téléporta alors et s'attaqua à Lilith directement. Il espérait qu'elle n'ait pas eut trop de temps pour le voir venir. Dans un premier temps il utilisa Kite, encore une fois, pour la retenir. Le vent était tellement fort qu'il l'empêchait d'avancer. Il en profita pour se téléporter derrière elle et enchaîner les coups de poings et coups de pieds afin de l'affaiblir. Puis Nate revint et lui demanda d'immobiliser Lilith. Encore une requête ? Très bien ! Hikari hocha de la tête et s'exécuta. Soudain, Lilith aurait l'impression d'être bloquée par une cage en verre, tellement serrée qu'elle ne pourrait même pas plier les bras. Elle aurait aussi l'impression de ne pas voir grand-chose en dehors de cette boîte, comme si toute lumière avait disparue, hormis au dessus d’elle. C'était Vertigo, la technique d'illusion de Hikaritatsu qui lui faisait voir ces choses, et il utilisait Kite pour l'entourer d'un vent violent, une mini tornade autour d'elle qui devait lui donner en plus l'impression d'être dans un espace confiné. L'ange attendit que Nate agisse, essayant de contenir le plus longtemps possible son adversaire. Mais au bout de quelques instants elle réussi à se sortir de là et Nate sembla un peu déçu... Hikari ne savait pas ce qu'il avait fait mais il fut encore plus dans l'incompréhension lorsque son ami lui demanda s'il avait un triangle sur lui.

"Un... Un triangle ? Mais comment aurai-je cela sur moi ?"L'ange réfléchissait mais il trouva rapidement la solution à ce problème: il était capable de faire apparaître des habits ou des objets. "Je pense pouvoir faire quelque chose pour te trouver ça, mais que vas-tu en faire ??"

Il mit sa main devant lui et à ce moment là un triangle apparu dans celle-ci, qu'il tendit au scientifique. La demande de Nate était pour le moins intrigante et complètement absurde. L'ange ne savait pas trop comment l'aider. Il n'était pas musicien, et même si ça avait été le cas il n'aurait probablement pas choisi cet instrument... Et l'aurait encore moins amené sur un terrain de combat... Mais Hikari avait cette faculté de faire apparaître des objets, ce qui donnait une solution à Nate, à qui il joua un petit air de triangle, sans grand talent puisqu'il n'avait pas vraiment l'habitude d'utiliser cet objet.
Phoenix (et Lilith)
avatar
Demon
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 13/05/2014
Nombre de messages : 51
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sokudo - Violet Beam - Klinge
Techniques 3/combat : Wirefield - Lamies
Techniques 1/combat : Kielbasa

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Jeu 13 Sep 2018 - 1:18

Le combat avait éclaté, et Phoenix ne semblait aucunement fébrile, et grand bien lui fasse vu que ses alliés étaient en train de tomber un par un. Mais il savait qu’il gardait le plus puissant des alliés possibles : le temps; ce mot est la clef de tellement de maux. Combien de problèmes auraient pu être résolu si les personnes avaient eu accès à ce fameux sésame ? Phoenix lui en avait à revendre, et c’est peut-être ça qui faisait de lui un être vraiment inquiétant. Ce n’est à la fin, quand tous ses adversaires en seront en manque, qu’ils comprendront à quel point le fossé les séparant à lui est immense.

Le combat se poursuivait, et c’est en toute logique le grand Phoenix qui avait le dessus. Néanmoins sa domination fut forcement de courte durée, entravé par l’arrivée de la dénommée Hécate. Il avait réussi à se débarrasser de Musuko, cela l’arrangerait que cette dernière subisse le même sort. Il profita qu’Enki soit éloigné par sa tentative futile de désespérément réveiller Olivier. Et justement le moment était adéquat, vu qu’il avait réussi à créer une faille dans le placement d’Hécate pour tenter d’arriver à ses fins. Néanmoins la cratiide était arrivé à temps bloquant l’attaque du maitre du lieu, qui grimaça suite à son nouvel échec.

« On ne t’as pas appris à ne pas déranger les grandes personnes quand ils se disputent ? »

Rétorqua ironiquement le démon, faisant plutôt références à la hiérarchie qu’à l’âge des protagonistes. Le combat perdura, et la garde du maitre de la maison semblait impénétrable, il fallait dire que se rendre intouchable restait un pouvoir des plus efficaces défensivement. Suite à un nouvel échange de coup le démon laissa apparaitre un grand sourire alors que son corps était dépourvu de la moindre blessure. C’est à ce moment-là qu’Enki commença un discours. Phoenix écouta attentivement les dires de ce dernier tout en prenant le soin de croiser les bras sous un air condescendant. Le barman était donc prêt à montrer tout son pouvoir. Le visage du maitre des lieux s’éclaira, curieux de pouvoir voir la véritable force d’une cratiide. Cela lui sera fortement utile dans l’apprentissage de ses futurs soldats. Mais sa victoire serait d’autant plus belle.

« Vas-y montre-moi tout l’étendue de ton pouvoir, pour que je puisse mieux te détruire. »

Confiant en lui, Phoenix laissa faire Enki et observa chaque geste de ce dernier, histoire de pouvoir également apprendre cette transformation à ses futures protégées. Il avait visiblement besoin d’un ange. Cette information était importante, il serait un élément clé ? Il faudrait donc le garder en vie, surtout que ce n’est pas tous les jours qu’un ange passait par ici. Mais dans un premier temps il accepta la demande du démon.

« Lilith, laisse Enki opérer… »

Puis dirigea ensuite son regard en direction d’Enki pour lui annoncer :

« Utiliser le pouvoir d’un ange pour pouvoir développer le tien, je trouve cela plutôt cocasse. »

La transformation commença à se réaliser, sous les yeux ébahis de Phoenix, voyant déjà face à lui une armée d’Enki. Hikaritatsu pourrait être la clé inattendue de la reconquête du royaume de Gohen. Plus le démon avança dans sa métamorphose plus l’envie inconsciente de maitre des lieux de se frotter à lui s’accrut. Même si son apparence ne semblait pas ressembler à grand-chose, et semblait sortir de l’imagination d’un enfant, cela semblait abritait une grande puissance. Phoenix dans l’impatience ne put s’empêcher de l’interrompre pour annoncer :

« Aller viens … »

Mais la foudre s’abattit sur lui, représenté par la faux que tenait entre ses mains le véritable Enki qui venait de planter l’arme d’Hecate dans le dos de ce dernier. Phoenix qui avait l’habitude de tout calculé était tombé dans le piège. Dans toutes les probabilités qu’il avait envisagées, il n’avait jamais pris en compte une variable : la possibilité que la cratiide puisse s’en sortir. Comment était-ce possible ? Il n’y a qu’une seule solution : ce diable d’Olivier avait désactivé son bouclier pendant un cours instant. L’enfoiré… il avait lancé sa dernière carte au bon moment, en donnant sa confiance en … cette chose.

L’effet de surprise étant passé, Phoenix utilisa sa capacité à passer à travers les objets. Alors que la lame était en grande partie enfoncé dans son corps ce dernier arriva à se libérer. Il s’avança ensuite et se retourna pour faire face à Enki. Il posa ensuite sa main sur son corps, et décida alors de remonter le temps pour annuler sa précédente blessure. La plaie pourtant béante dans le dos se referma comme s’il n’avait jamais existé.

« Beaucoup de personnes révérait de pouvoir revenir en arrière après chacune de leurs erreurs. Ils compensent ça par une autre capacité qui est l’oubli, car au final si on oublie un échec, au niveau de notre propre référentiel cela revient à annuler cette erreur. C’est d’ailleurs ce que tu as fait, oublié que tu ne pouvais rien contre moi. Mais hélas c’est le seul référentiel que vous allez toucher, car ceux des autres ne subiront pas le moindre impact. Une personne ayant l’emprise sur tout ce beau monde ne serait-il pas au final un dieu ? Choisir ce qui doit ou pas avoir lieu ? Ne serais-je au final pas un meilleur dieu de la mort que ce bon vieux Musuko ? Maitriser le temps revient à maitriser la mort. »

Alors que le démon venait de subir une scène bien humiliante il venait de refaire un grand plein de confiance après avoir fait un monologue tel qui les chéries tant. Il jeta un œil à l’arme d’Enki qui resta figé dans la main de ce dernier. Etrangement alors qu’il en était coutume habituellement, sa main n’était pas en train de se bruler, comme il en était l’accoutumé avec les dieux de la mort. Phoenix ne prêta pas plus attention à ça, mais ce détail ne pouvait qu’intriguait Hikaritatsu, lui-même ayant déjà tenté l’expérience.

La fête fut sympathique, mais il était grand temps d’en finir avec cette satanée histoire, le poison commençant tout doucement à s’évaporer. Il fit apparaitre devant lui une énorme faux d’énergie, bien plus imposante que celle de son adversaire. Il venait d’utiliser une grosse quantité de KI dans son tour de passe-passe, cherchant sans doute à se débarrasser de plusieurs adversaires d’un seul coup.

« Vu la vie que tu as eue, tu ne pouvais finir que fauché. »

Et il donna un grand coup d’épée dans le vent en direction du véritable Enki, provoquant une terrifiante attaque derrière. Pendant ce temps Lilith faisait face à Hikaritatsu et Nate. Le magma venait de faire une demande des plus étranges, alors que Phoenix était trop concentré sur Enki et False Enki pour écouter la scène. Il ne pouvait pas non plus anticiper le fait que Nate puisse deviner l’histoire pour le triangle, le magma n’ayant pas encore dévoilé sa faculté à rentrer dans l’esprit des gens. Lilith tourna légèrement la tête, intrigué par l’objet qui venait d’apparaitre. Alors que l’ange venait de le tendre à Nate, un léger bruit arriva et stoppa net la démone.

« … »

Le silence, puis la tempête. La démone tomba à genou juste après avoir lâché un court cri abasourdissant. A présent agenouillé, le corps de cette dernière tremblota. Son regard sanglant venait de laisser placer à quelque chose de bien plus doux. Elle regarda finalement ses deux mains recouvertes de sang. Elle tourna sa tête, et elle put voir tout autour d’elle un véritable champ de bataille.

« Qu’est-ce qui se passe ici ? Qu’est-ce qu’il m’arrive ? »

Un véritable choc pour celle qui a disparu de ce corps depuis un petit moment. Cette scène ne laissa pas insensible Phoenix qui venait d’entendre le cri de sa protégée. Il grinça des dents, la situation était en effet en train de devenir vraiment chaotique. Il se retourna vers Ulphir et il lui montra un V avec sa main gauche.

« Je ne vais pas me cacher que je ne vous pensais pas si résistant. Vous avez de la ressource, beaucoup trop en réalité. Je suis le dernier debout, et même dans ces conditions pour moi, vous devenez beaucoup trop nombreux… »

Hécate s’avança, profitant au passage de remercier brièvement Enki pour son sauvetage et répondit au nouveau discours de l’hôte.

« Tu vas donc finalement abdiquer ? Tu as beau pouvoir remonté le temps, tu ne peux rien face à la fatalité. Ce qui doit arriver, arrivera. Tu te caches toi-même derrière tes beaux discours, mais tu restes un mortel comme nous. Tu ne fais que rejeter le présent en retournant dans le passé. Il temps pour toi de lâcher ton masque, ta mascarade prenant à présent fin. Ce n’est pas ton plan foireux avec ta licorne en blouse qui changera la moindre chose. »

Phoenix se mit à rire, et répondit tout simplement :

« Que tu es naïve, crois-tu vraiment que je ne fais que remonter le temps ? Non je peux égaler humilier, annuler, annihiler toute chose, comme ton copain dont j’ai hélas oublié le nom. Ce que je vais vous montrer pourquoi je suis un véritable dieu. »

Ulphir fit son retour tout en prenant le soin de lancer un câble à Phoenix, et annonça au passage :

« Je ne suis pas une licorne, un multicorne à la limite oui… »

Le scientifique appuya ensuite sur un bouton, provoquant une immense décharge électrique sur Phoenix. Ce dernier qui lutta contre l’électricité posa sa main droite au sol et annonça avec difficulté derrière :

« VOID »



Un bruit abasourdissant apparut soudainement, forçant à tous les protagonistes, à l’exception de Phoenix de se boucher les oreilles. Le décor fondit laissant apparaître uniquement un fond noir uni. Étrangement malgré l’absence totale de lumière, tous les personnages étaient entièrement visible … sauf le maître du lieu qui avait au passage disparu et le groupe d’Olivier. Hécate sous le choc ne put s’empêcher de commenter :

« Qu’est-ce que c’est que … »

Mais elle s’arrêta net en voyant de nombreux cubes verts se matérialiser face à elle, et une partie du corps de Phoenix venait de faire son apparition et il se lécha ses lèvres saliveuses.

« Franchement, j’ai toujours trouvé la physique gonflant. Je pense qu’en définissant mes propres règles, se serait tellement plus simple ! »

Le démon claqua des doigts, et l’intégralité des personnes se retrouvèrent à tomber dans le vide. Les personnes pourraient tenter la moindre action pour tenter de lutter, mais une force les surpassant empêcha toute action. La chute continua, et il ne semblait n’y avoir aucune fin. Phoenix lui suivi le mouvement tout en souriant. Etrangement la chute des différents protagonistes resta linéaire, sans la moindre accélération. Le temps sembla s’écouler indéfiniment, comme si Phoenix voulait prouver ainsi à quel point ils étaient tout simplement impuissants face à lui. Finalement après plusieurs minutes qui pouvaient paraitre une éternité la chute s’arrêta net, sans néanmoins le moindre impact avec le sol. Tous les personnages étaient à présent libre d’aller dans la direction qu’ils souhaitent, dans un monde sans gravité.

« Bon, à votre avis vous êtes resté combien de temps ? Allez, tenter de deviner, si quelqu’un trouve il aura peut-être une récompense ! »

Phoenix laissa le temps à tout le monde de deviner. Ulphir qui était éloigné du groupe resta silencieux, Pazuzu était toujours KO, Lilith était trop perturbée pour pouvoir agir et pour terminer Hécate préféra éviter de gaspiller sa salive. Qu’importe qu’il y ait des réponses, Phoenix donna tout de même la bonne.

« Aucune réponse est en réalité possible. Le temps n’existe plus ici. Enfin sous la forme que vous connaissez. »

Le démon pointa avec sa main droite Hikaritatsu, et ce dernier revit ses 20 dernières secondes à l’envers avant de retrouver le contrôle de son corps. Il pointa ensuite du doigt Nate qui se retrouva totalement immobilisé.

« Habituellement le temps reste une magnifique ligne, néanmoins avec certains pouvoirs où certaine technologie on arrive à jouer un peu avec. Néanmoins comme tu le dis si bien, la fatalité existe, il y a toujours un début et une fin. C’est pourquoi nous sommes tout simplement sortit de cette ligne pour rejoindre un monde en dehors du temps que tu connais. Un monde dont je suis tout simplement le dieu. Et vous êtes … »

Phoenix disparut une nouvelle fois, des blocs verts se matérialisant quelques secondes aux extrémités de son corps quand ces parties disparaissent. Soudainement Phoenix fit son apparition juste derrière Enki.

« Coucou ! T’ai-je déjà parlé ici ? Oui, et non. Ah putain ma main me fait mal. »

Le démon s’évapora tout aussitôt. Plusieurs Phoenix firent leurs apparitions un peu partout. Un se trouva en face de Nate qui pouvait de nouveau se mouvoir, et il vit face à lui Phoenix dont sa main droite était recouverte de sang, ce dernier annonça alors :

« Ahah désolé je viens juste te tuer ton pote l’ange, je n’ai pas eu le temps de me laver les mains. Le temps… tu saisis la blague ? Ahah. »

Phoenix se chargea de donner un coup de poing dans le ventre du magma. Juste derrière il fit un léger mouvement avec sa main, et le temps s’inversa pour Nate. Le démon s’amusa ainsi à faire des aller-retour, simulant ainsi divers coups de poings reçus dans le corps de son adversaire. Il se retourna et il vit Hécate le frapper, il bloqua l’attaque avec sa main droite et il secoua sa dernière avant une nouvelle fois de disparaitre.

« Merde. »

S’esclaffa simplement la démone. Tout le monde resta forcement aux aguets, Pazuzu commença tout doucement à émerger.

« Non je suis aveugle ! Enfin pas totalement, je dois seulement être aveugle de la lumière vu que je vous vois. »

Phoenix fit sa réapparition juste devant Lilith et il lui vola un baisé avant une nouvelle fois de disparaitre. La scène continua avec un Phoenix qui fit son apparition juste devant Enki, et parla :

« … sous mon contrôle. »

Enki se retrouva de nouveau avec plusieurs boules sur son corps, et Phoenix s’amusa à le balancer à droite et à gauche. Un autre Phoenix fit son apparition en même temps et commença à attaquer Hécate avec un couteau d’énergie. Le Phoenix avec sa main droite en sang fit sa réapparition face à Nate, et annonça :

« Me revoilà, j’espère que je n’ai pas trop manqué ? »

Il se lança à l’attaque de Nate à l’aide cette fois-ci d’une épée d’énergie. Phoenix était en train de régler son problème d’effectif.  Un dernier Phoenix avec également du sang sur sa main droite venait de faire son apparition et il fit face au second Enki.

« Ne crois pas que je t’ai oublié. »

Il inversa le temps pour cette dernière, et la frappa en même temps, l’empêchant ainsi de changer de corps. Deux Phoenix firent finalement leur apparition face à l’ange. Pas de chance pour lui, il avait face à lui deux adversaires. Peut-être parce que Phoenix a vu le classement de Sharotto, et qu’Hikaritatsu est le seul classé parmi nos protagonistes ?

Un des deux Phoenix avait du sang au niveau de sa main droite et le second non. Les deux se serrèrent la main et se retournèrent face à Hikaritatsu et l’un annonça :

« L’un de nous deux vient de te tuer, l’autre va le faire. On te laisse deviner qui est qui à présent. »

Les deux présentaient à présent du sang sur leur main droite, rendant impossible la différenciation. Ils se mirent à deux avec un couteau d’énergie à attaquer l’ange. Les attaques étaient variées et très rapide. Heureusement pour l’ange il n’usa pas de sa technique pour changer le temps d’Hikaritatsu. L’ange semblait plutôt bien se débrouiller, mais finalement une attaque frappa l’ange dans le dos. Un troisième Phoenix venait de faire son apparition, c’était celui qui se battait contre Hécate. Le sang de l’ange commença à couler et se déverser sur la main droite de Phoenix, qui était déjà de base recouverte de sang. L’un des deux Phoenix qui se trouvait face à Hikaritatsu annonça :

« Bon moi je vais aller me battre contre Hécate. »

Celui qui se trouva juste derrière Hikaritatsu se dématérialisa également ne laissant plus qu’un face à lui.

« Bon moi je vais aller narguer ton pote. »

L’ange se retrouva donc avec comme seul adversaire sa propre survie. Au même moment un nouveau Phoenix, sans aucune main tachée qui fit son apparition et regarda Hikaritatsu.

« Oula tu sembles dans un sale état ! Tiens ça me donne une idée assez sympa. »

Le démon frappa dans ses mains, et comme à son habitude disparut sous un tas de cube verts. Ne cherchant pas à laisser l’ange seul, un nouveau Phoenix fit son apparition, et essuya sa main droite recouverte de sangs, et fixa du regard ce dernier.

« On reprend où on en était ? »

Tout le monde avait donc son adversaire, mais un dernier Phoenix fit quand même son apparition, qui quant à lui était également recouvert de sang. Éloigné du reste il prit place sur ce qui semblait être un trône. Son air neutre ne laissa aucune information sur ce qu’il comptait faire … ou sur ce qu’il avait fait. Finalement il ne put s’empêcher de dévoiler et afficha un sourire béant. Il sortit un objet de sa poche qu’il mit en évidence face à lui.

Spoiler:
 
Enki
avatar
Demon
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 1879
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Mar 9 Oct 2018 - 23:36
Enki fut étonné de voir que la faux avait bien pénétrée la peau de Phoenix : il en était tellement surpris qu'il ne contra pas son ennemi qui déjà se défaisait de sa prise et remontait le temps pour annuler la blessure. Enki resta immobile, dépité par l'ascenseur émotionnel : il avait réussi à blesser Furfur mais son pouvoir avait réduit tout son travail, et celui de Geshti à néant.
Alors, voilà ? Et maintenant ? Le pouvoir de ce monstre était imparable, Enki n'arriverait jamais à le tuer si rapidement qu'il ne pourrait pas utiliser son pouvoir... Lui faire perdre connaissance ? Est-ce qu'il en serait capable ?... Il était si fatigué de cette captivité, de ses faux-espoirs, de ses efforts depuis des mois qui finissaient tous en échecs... Un pas en avant, difficile et cher, et finalement autant en arrière. Il resta sa faux dans sa main, bras ballant, une seconde ou deux, s'empêchant de tout jeter par terre et fondre en larme, abandonnant. Si seulement... Si seulement il pouvait abandonner.
Il entendit ce connard faire l'éloge de son pouvoir, insultant au passage la mémoire de Musuko. Enki bomba le torse t un regard dur, il était temps de reprendre la bataille et alors qu'il allait se remettre en selle il vit que son adversaire avait été touché par la même idée : une faux géante apparut devant lui et Enki eut juste le temps de mettre celle d'Hecate devant lui pour bloquer le coup. L'énergie soulevée fit reculer le dösatzien. Le maître des lieux sembla donner une instruction à son scientifique attitré et sous les sarcasmes d'Hecate ce qui sembla être l'ultime de Phoenix les transporta tous dans un nouveau monde, un espace sans lumière, sans issue, sans demain.
Une cercueil, littéralement.

Celui qui s'était comparé à un dieu venait d'en devenir un.
Enki se sentit tomber alors, et voyait ses alliés faire de même alors que l'ennemi restait flottant dans ce vide. Enki tenta d'utiliser la faux pour trouver vainement un point d'accroche dans le noir environnant. Quand le supplice s'arrêta enfin, Enki sentait ses sens en proie à des malaises. Il pensait être en enfer plus tôt, il l'y était à présent. Ici il n'avait aucun contrôle, ils étaient tous les jouets de leur hôte, sous son règne, sous le joug d'un dieu tout puissant qui avait fait d'eux ses prisonniers.
Le démon s'amusa à remonter le temps pour Hikari, à immobiliser Nate avant de venir le narguer dans son dos. Enki avait peur, vraiment, bien plus qu’auparavant. Ici il n'y avait plus de temps et donc tous pouvait mourir en un .... instant, même moins que ça. Phoenix n'était plus le gamin capricieux et méprisant, il était un monarque sans faille, un géant qu'Enki ne pouvait regarder que d'en bas.
Nate fut frappé. Hecate tenta d'attaquer sans succès. Hikari lui entendait la sentence de sa mort prochaine. Un réel cauchemar.

"Hecate !" Enki qui voulu se rapprocher de ses amis courut alors vers ses alliés et il rendit alors à la démone son arme avant que Phoenix ne réapparaisse devant lui pour finir sa phrase, donnant une nouvelle sueur froide au patron de bar ; les maudites sphères de contrôle de cet enfoiré emprisonnèrent ses membres et il fut projeté dans tous les sens, l'éloignant à nouveau de ses amis.


Geshti avait prit l'apparence de Lilith peu après être arrivé ici. Elle était l'apparence la plus sûre, même si pour l'instant Phoenix savait bien qui elle était... Mais hors de question de rester une version argenté ailée à trois yeux d'Enki à présent. Elle se précipita contre Pazuzu qui semblait encore dans les vapes après avoir dit quelques mots incohérents.
"Pazuzu, aide-nous ! Phoenix doit bien avoir un point faible, il faut l'arrêter !" Geshti avait également que le magma et l'ange avait résonné Lilith : Phoenix venait d'embrasser sa belle de force avant de retourner jouer ailleurs : la cratiide déguisée parcourut les quelques mètres vers la démone pour rejoindre sa jumelle.
"Lilith, Phoenix nous a transporté dans un monde à lui... Il t'a déjà tout pris, ne le laisse pas continuer : aide-nous ! Désolée de te brusquer mais tu dois nous dire si Phoenix a un point faible !" Geshti regarda alors devant elle et vit Nate, Hikari et Hecate se battre contre 4 Phoenix.

"Ne crois pas que je t’ai oublié."

Geshti vit alors un Phoenix devant elle : déjà il remonta le temps et lui redonna l'apparence d'Enki avant la transformation, remontant le temps et donc les transformation qu'elle avait réalisé. La doublure d'Enki fut alors aussi frappée, à l'instar de l'original qui s'échoua au sol au loin, projetée par la technique qu'il subissait depuis un moment déjà.

L'original difficilement releva la tête pour voir Hikari grièvement blessé. Le barman se releva, essuyant sa bouche ensanglantée, faire face à son Phoenix alors de derrière eux, un énième prenait place sur un trône, laissant derrière lui des empreintes tâchées de sang dont il était couvert : il avait arraché un cœur, ou plutôt il allait. Ce cœur fut écrasé dans la main du diable alors qu'Enki fut projeté à nouveau dans le void, le vide, sans haut ni bas, sans mur mais emmuré, sans fin mais dont les parois lui percutaient le crane tout de même au bon vouloir du marionnettiste maîtrisant le temps, l'espace, et leurs vies.

La poitrine d'Enki se serra, lui brûlait : mourir en se faisant arracher le cœur... Quelle ironie : c'était ainsi qu'il était mort face à Majin Végéta. L’histoire se répétait, Enki était un morceau de viande à attendrir, briser par chaque coup reçu comme face au roi de Kanasa. Il se rappelait la douleur de sentir se côtes se briser, les tissus de sa chair se déchirait alors que ses aortes se déchirait pour libérer son cœur alors que plus rien n'existait autre que la douleur, la vive douleur et le dernier souffle.
Ce jour-là, Enki était mort triomphant, ayant sauvé Bulma mais aujourd'hui son cœur ne sauverait personne. D’ailleurs c'était possiblement celui d'un de ses meilleurs amis qui venait de se faire broyer et rien que d'y penser la douleur dans le torse d'Enki était encore plus forte que face au Majin. Il devait empêcher tout ça, il devait arrêter maintenant ce chaos. Nate, puisses-tu avoir une idée brillante ? Hikari, tient bon, survit encore un peu... Geshti, reste forte comme tu sais l'être... Hécate, continue de te débattre...
Le temps était compté, mais tous luttaient encore un peu, faire durer l'espoir, et paradoxalement le cauchemar.

Enki ferma les yeux. Il ignorait chaque impact, oubliant qu'il était piégé dans les sphère pour penser. Passif, bercé par le destin.
Ils étaient prisonniers dans un univers à part. Ulphir était ici aussi, mais hors de portée et manifestement il n'avait aucun contrôle. Ulphir avait lancé un câble électrique : ce câble était-il la clef ? Alimentait-il toujours Phoenix ? Si oui, pouvait-il le couper avec la faux en visant au pif dans le vide ? ... C'était une idée ridicule... Enki espérait même en regardant les cubes que tout ceci était une monde virtuel et qu'une panne de courant arriverait. Ce serait si simple..
En outre Olivier était inconscient et si les dires de Phoenix étaient exacts il n'y avait aucune chance pour que le second d’Hécate les aident car là-bas il ne se passait aucune seconde, le temps étaient arrêté puisqu'il ne passait plus pour eux.
Tant qu'ils sont ici, ils étaient impuissants, mais comment sortir ? Phoenix pouvait remonter le temps mais pas aller dans le futur. Toutes les actions qu'il avait provoquées étaient écrites mais le temps pouvait se réécrire ou bien Phoenix pouvait être berner. S'il pensait avoir tuer quelqu-un alors il allait falloir parier sur le fait qu'il se trompait. Ce cœur... Pourrait être le sien. Il était en plusieurs version ici, il fallait simplement qu'il se confonde avec un de leur. Mais comment ? Geshti ? Elle ne pouvait changer que sa propre apparence. Hors de question qu'elle se sacrifie... Il regarda Geshti qui avait le même visage qui lui : c'était étrange de se voir en double. Elle était à terre aussi mais son regard était bien plus acharné, résistant, déterminé. Il savait qu'elle saisirait la moindre opportunité de les sauver et il espérait qu'elle ne donne pas sa vie... Elle était bien plus forte que lui, et il aurait voulu être cet Enki là. Celui qui avait les dents serrés et la rage de vaincre.

Geshti glissa sur le sol après un coup mais se releva pour revenir à la charge, hors d'elle : elle prit l'apparence d'un monstre à plusieurs bras pour feinter au corps à corps mais l'écart de niveau la ramenait au sol, à nouveau.
Elle réfléchissait également et avait des idées aussi. La chose la plus facile serait d'échanger de corps avec Phoenix et obtenir ainsi sont pouvoir mais elle avait beau essayer, échanger des regard, son pouvoir ne marchait pas sur lui : il était trop sur la défensive, et trop en forme pour se laisser faire. Oh, bien sûr elle avait songer prendre l'apparence d'Hikari, qu'elle pensait être la victime et le propriétaire du cœur, et tenter de se faire arracher le sien à sa place.

Enki se débattait, comme les autres. Geshti s'épuisait peu à peu en tentatives...
Et le temps passait, le destin en marche avançait dangereusement.
Vint le moment. Celui où Phoenix arracha un coeur. Celui de l'ange.
Comme si c'était le sien qui avait été ôté Enki ne respira plus. Hikari tomba à terre comme une coquille vide. Le sang inonda les alentours, et la tête de mort blanche sur la veste en cuir fut tachée de rouge...
Enki hurla. Nate, trop fatigué et plus fort émotionnellement se contenta de serrer les poings en continuant sa lutte contre son propre Phoenix... Hécate redoubla d'effort... Geshti choqué avait laissé un double de Phoenix profiter de cette faille pour l’assommer. Cette perte avait dévasté les alliés qui perdaient pied et un à un tombaient.
Tous à terre. Mort peut-être, ou presque. Difficile de suivre pour les deux cratiides elles-même était dans les vapes. Et Phoenix était retourné au moment après ses bonds dans le passé, rattrapant ses copies qui avait cessé d'être là, étant dans le passé. Ce passé où il y avait encore de l'espoir.
Enki n'arrivait même pas à parler. Trop dégouté, trop fatigué. Geshti s'économisait prête à défense son grand frère.
Il fit une déclaration sur l'inutilité des cratiides, leur faiblesse qui avait et allait causé la mort de tous leurs amis. Qu'après le Void il resterait toutes les autres cratiides qu'il exterminerait sans doute, trop déçu par Enki et Geshti qui n'avait réussi à rien : il les avait gardé pour la fin en espérant voir un éclat en eux, une révélation de dernière minute...
"... Mais même pour le maitre du temps il semble impossible de créer un moment où une cratiide s'élève et se surpasse... Quelle pitoyable résultat." Dit en frappant Geshti qui s'ouvrit le crane sur le sol, mais resta éveillée.

Alors Phoenix fronça les sourcils. Une blessure longue venait d'apparaître sur son dos, le faisait choir à la grande surprise des deux cratiides. Les corps de leurs alliés, de Lilith ou de Pazuzu étaient loin.
Geshti ne se contenta pas de voir ce qui se passait et saisit l'occasion de retenter sa technique. Si Phoenix était blessé à mort elle ne pourrait plus quitter le corps du démon. C'était la limite de son pouvoirs : On ne peut se servir de ce don pour fuir la faucheuse au seuil de la mort... Mais elle devait retourner dans le passé pour sauver Hikari et les autres.

"Non !" Hurla la gorge de Geshti l'instant suivant. "Saleté !"
"Enki !" Geshti alors vit le deuxième Enki courir vers elle. Phoenix avait atterri dans le corps de l'illusionniste qu’elle avait volé plus tôt : Elle était devenu Phoenix. Elle avait enfin réussi.

Enki comprit et intercepta son double. Geshti essaya de retourner dans le passé en utilisant le pouvoir de Phoenix mais ne savait pas comment cela marchait, pas encore ! Comment ? Se concentrer ? Impossible de faire le vide devant ce danger immédiat de Furfur hors de lui qui voulait reprendre sa place et elle... qui avait hérité de cette blessure dans le dos. Elle perdait du sang, le sang de Phoenix, mais elle avait beau être devenue le maître du temps c'était bien ses minutes à elle qui étaient comptées à présent.
Enki prenait le dessus sur Phoenix qui avait le même visage que lui mais qui avait le front en sang.

"Ça c'est pour Hikari !" Fit Enki en plaquant son double au sol d'un coup de poing. "ça c'est pour Epoh !" Enchaina-t-il. "Pour Nate, et pour tous ceux que tu as fait souffrir !" Phoenix avait du mal à se défendre dans le corps qu'il avait tant affaibli lui-même plus tôt. Enki n'avait qu'à finir le travail de l'héritier de Serafino en achevant l'ancien corps de Geshti. Enki et lui se regardèrent. Tous deux savaient qui allait gagner... Et tout deux étaient surpris par ce retournement de situation qui avait eu lieu.
Le barman prit de l'élan avec son bras : "Tu as passé les derniers mois à me faire me sentir minable, coupable... A détester me regarder dans une glace." Il regarda son double maléfique avec haine et dégout. "Une âme pourrie derrière le visage que j'ai le plus méprisé... Quelle ironie : C'est encore un Enki qui va perdre son coeur." Dit-il avant de plonger le bras dans le corps de son ennemi.
L'âme de Phoenix rendit son dernier souffle alors que le grand frère des cratiides fut éclaboussé de sang. Il respira fort, comme s'il respirait enfin, libéré de l'emprise de son geôlier après des mois de torture.

Geshti elle, utilisait son expérience pour comprendre comment marchait son nouveau corps : elle avait après tout passé plus de 10 ans à s'entrainer à cela en arnaquant Phoenix et le temps durant les entraînements... Mais elle continuait à se sentir faible, dû à la blessure.
"Geshti... Geshti !" Déclama Enki aussi bien en cri de victoire qu'en appel inquiet à la vue de Geshti qui affichait un visage -celui de Phoenix- déformé par la douleur.
"Il peut se soigner... Il faut que tu remontes le temps sur ce corps et tu ne seras plus blessée !"
"Non" gémit-elle. "Si je le fais son âme reviendra dans son corps comme Lilith avait pu retourner dans le sien quand je l'avais possédée."
Enki s'immobilisa et hésitant, lui saisit la main. Avec un regard réconfortant il lui tendit le cœur de l'illusionniste qu'il venait d'arracher.
Pour la première fois, Geshti était hésitante, apeurée. Le Void autour d'eux commencer à se désagréger, puisque Phoenix était mort et que le corps qui devait le maintenir ne savait plus le faire. Le pouls de Geshti s’emballa.
"Tu vas y arriver."
Il la regarda avec tendresse -autant qu'il put en regardant le visage de l'ennemi- et la prit dans ses bras.
" Saalom. Chalhum." lui murmura-t-il. Elle sourit faiblement, fermant les yeux. Enfin, des cubes parcoururent le corps de Geshti.

Mais bientôt la lumière l'éblouis et il retourna
Elle était revenu dans le temps. Autour d'elle tout le monde était vivant et se battait. Hikari était vivant, bien que très mal au point. Sa copie du passé se battait au loin contre un Phoenix. Elle avait réussi.
Baissant les eux elle vit qu'elle était couverte de sang, depuis sa blessure mais aussi qu'Enki couvert du sang de sa victime lui avait affligé avec son câlin. Elle comprit alors.

Elle avait pris la place du Phoenix qui les avait nargué avec le cœur plus tôt. Avaient-ils changé le passé ou bien depuis le début était-ce prévu ? Si oui, alors elle ne changerait rien, Hikari mourrait et la boucle recommencerait...
Et cette blessure...
Geshti devait berner Phoenix et se berner elle-même pour que l'histoire ne soit pas trop chamboulé et qu'elle n'annule pas la mort de leur ennemi. Elle bomba le torse, ignora la douleur, afficha son air le plus hautain possible et parada avec le cœur. Elle resta de glace quand Enki et Nate la regardèrent inquiets. Le spectacle devait continuer... Elle se concentra et réussit à matérialiser un trône. LE trône. Elle prit place, et sans un état d'âme compta dans sa tête et écrasa le cœur.

Et maintenant ? Elle allait assister à nouveau à la mort d'Hikari ? A la défaite de tous ? Il y avait encore une inconnue dans l'histoire : d'où venait cette entaille qui avait déchiré le dos de Phoenix et lui avait permis de l'affaiblir pour échanger de corps ?
Elle essayait de se rappeler aussi ce que le Phoenix sur le trône était devenu après, car cela était une piste mais elle ne se rappelait pas de quand il avait disparut.

~*Tout ira bien.*~ Fit une voix dans sa tête. Une voix agréable. Une voix connue. ~*Tu as déjà réussi.*~
Elle regarda Hikari : Phoenix au loin plongea comme avant sa main et arracha le cœur de l'ange. Mais bizarrement tout se brouilla et une nouvelle réalité apparut à elle. Dans cette réalité Hikari était vivant et malgré ses blessures graves il semblait alerte. Autour de lui Nate se reposait. Hécate tenait sous sa faux Ulphir, et Pazuzu tenait Lilith par les épaules. Enki, Phoenix et elle-même eux par contre semblaient comme hypnotisés, dans une autre dimension, agissant dans le vide, comme déphasés.
"Tu sais ce qu'ils voient. Tu l'as vu à ta première boucle... Cette fois-ci tu es hors de l'illusion."
"Alors..."
"Je ne vais pas mourir. Personne ne mourra. Tu peux me croire... Je suis l'ange du destin."
Geshti le regardait, lui qui était meurtri, un genoux à terre, dans le même état qu'elle, à deux doigts de trépasser. La victoire serait-elle réelle ? Cela avait été de justesse, vraiment, de justesse.
"Mais alors..." Fit-elle en montrant son dos, encore blessé, là où Phoenix avait été touché par une attaque invisible... à travers l'illusion.
"Hum, Nate ? Hécate ? Lequel de vous va faire ça ? J'imagine que cela devait vous démanger... Dès que Phoenix sera à nouveau seul, il faudra le blesser pour que Geshti prenne son contrôle." Sourit l'ange entre deux souffles difficiles.
"Ton pouvoir... Est impressionnant. Tu nous as tous sauvé !" Fit Geshti, les larmes aux yeux.
Hikari ne répondit pas, et se contenta de la regarder avec tendresse et modestie, luttant pour rester conscient et maintenir son vertigo sur trois personnes. Il était le premier étonné de sa performance... Quelque-chose l'avait en effet boosté. e Destin lui-même s'était manifesté à travers lui, lui donnant les visions claires et précises du scénario à venir, de l'illusion qui les sortirait de ce cauchemar ? Le Destin en personne avait été enragé de voir un démon jouer avec lui ?
"J'ai été aidé." articula-t-il, bienveillant.
Geshti rougit, pensant qu'il parlait de son aide : mais Hikari ne pensait pas qu'à la cratiide...

Enki recouvert de sang se retrouva seul, comme Hikari l'avait prédit. L'histoire s'était répétée, ou plutôt se déroulait pour la première fois pour tous, excepté Geshti. Le barman venait de voir Geshti se dématérialiser et il regarda inquiet les cubes du void tomber un à un, au dessus des corps sans vie d'Hikari, et de tous les autres inertes dont il ignorait l'état.
Si le void s'arrêtait et qu'il en sortait alors il resterait dans une dimension où il avait échoué, où tous avait été battu... Geshti où étais-tu ? Si tu es retourné dans le passé tu devrais être en double ici en fait, depuis le début. Il eut un frisson et se sentit aussi froid que le faux Enki au sol.
Bientôt la lumière derrière les cubes l'éblouis et il ouvrit les yeux sur la salle où le combat avait fait rage. A ses côtés le corps sans vie de l'illusionniste alias Phoenix... et le dôme où dormait encore Olivier, ses soeurs, et un squelette qui se redressa pour le regarder.
Son estomac se serra, et pleins d'espoir il se retourna : Il fondit en larme, rassuré, découvrant alors, bien debout, tous ses alliés en vie. L'illusion s'était arrêtée, même s'il n'en savait rien : il ne chercha pas à comprendre et couru vers eux. Geshti, dans la joyeuse mêlée vacilla, à bout de ressource, la blessure ayant raison de sa conscience : elle ne survivrait plus longtemps, si personne n'agissait.
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Mar 23 Oct 2018 - 0:19
Il était compliqué de se sortir de ce pétrin, mais heureusement des signes montrait que la défaite de Phoenix était loin d’être un mirage. Hikaritatsu grâce à ses capacités avait réussi à jouer au triangle, quel musicien incroyable il faisait. Les effets furent quasiment immédiats, Lilith restant inerte. Mais rapidement derrière la démone se mit à crier et le magma posa ses deux mains devant son oreille pour se protéger du bruit. Il recula afin de s’éloigner le plus rapidement possible de cette nuisance sonore, mais garda un sourire béant, satisfait d’avoir réussi son objectif. Finalement la démone récupéra ses esprits, laissant à présent Phoenix seul face à son destin.
 
Le magma se prépara pour le combat final, la victoire était à portée de main. Phoenix devait ressentir lui-même sa fin approcher, et ce dernier ne se cacha pas de dire qu’il était dans la mouise. Nate reste simple spectateur de la conversation entre Hécate et Phoenix. Mais rapidement ce dernier commença à repartir dans son délire. Nate savait que trop bien qu’en tendant de devenir un dieu, on finissait toujours par se bruler ses propres ailes. Les choses se passèrent très vites, Phoenix récupéra un câble et d’un pressement du doigt d’Ulphir une nouvelle attaque se lança. Nate habitué à manier l’électricité ne craignait pas cette attaque, et se prépara justement à défendre son camp, mais ce qu’il se passa ensuite dépassa l’entendement.
 
La noirceur s’installa tout autour de lui sous la stupeur de Nate qui regarda tout autour de lui. L’attaque de son adversaire s’annonçait plus complexe que prévu, et il était loin d’avoir tout vu. Nate fixa du regard Phoenix qui se matérialisa, serait-il possible qu’à l’instar du SK du monde parallèle, ce dernier ait la capacité de créer une nouvelle dimension, dans laquelle il serait le roi ? Néanmoins nouveau maitre de jeu, nouvelles règles. Et il allait rapidement en faire les frais, le magma tombant comme ses amis éperdument dans la vide. Le magma avait des frissons. Avait-il peur ? Non un léger sourire pouvait se lire sur le visage du magma qui malgré la situation délicate. Le magma se languissait de l’environnement particulier. Son esprit scientifique prenait le dessus, face à un tel phénomène il ne pouvait qu’être excité, et cela allait être agrémenté avec les explications de Phoenix.
 
Le temps n’existerait plus. Voici un des mondes les plus fascinant, Phoenix venait de monter dans l’estime de Nate. Si la situation n’était pas aussi chaotique il aurait tout fait pour devenir ami avec ce dernier pour tenter diverses expériences. Mais hélas le magma savait que cette possibilité étant impossible, il devait mettre une croix sur ces études possibles. Le magma pouvait ressentir une partiel frustration, mais cela compensait avec le fait qu’il pouvait quand même vivre cette aventure et surtout qu’il allait devoir lutter tout de même pour leurs survis. Nate se releva tout en regardant Hikaritatsu revivre à l’envers. C’était totalement hallucinant, son pouvoir semblait en effet sans limite. Puis le magma se retrouva complétement immobilisé, son propre temps étant arrêté, il ne, néanmoins il resta conscient et écouta alors le discours du maitre des lieux. Rapidement il comprit où il allait en venir : il est capable d’agir comme il le veut dans le temps, sa ligne du temps n’étant plus du tout une ligne.
 
Le magma commença à penser à toutes les possibilités. S’il rencontre un Phoenix antérieur à celui qu’il avait déjà vu, il ne pourrait pas techniquement agir sur lui. Oui si son lui du futur est en vie, forcement son lui du passé l’est également. Mais cela veut dire aussi qu’il est capable de techniquement de se dupliquer ? Et c’est justement ce qu’il fit, et seulement l’un d’entre eux était technique tuable. Cela commençait à devenir vraiment compliquer en effet, mais généralement on garde les énigmes les plus difficiles pour la fin. Mais rapidement l’extase du magma de voir une telle prouesse s’arrêta au moment où Phoenix évoqua le fait qu’il avait tué Hikaritatsu. Le magma qui pouvait à nouveau bouger craignait le pire, même si techniquement il n’avait pas la preuve que ce soit vraiment le cas. Le jeu de mot ne fit pas rire Nate, prêt à tout pour empêcher la mort programmée de l’ange.
 
Pazuzu commença à se réveiller, il pourrait peut-être devenir un allier, même si actuellement il était difficile de concevoir une stratégie victorieuse. Mais le magma se sentit dans l’incapacité d’être maitre de ses mouvements, et pour cause : son temps s’inversait ! Phoenix était en train de jouer avec lui, et devint ainsi sa marionnette, frustrant au plus haut point le magma. Finalement il fut libéré, mais très rapidement un nouveau Phoenix fit son apparition. Nate lutta contre ce dernier, mais avait la désagréable sensation que c’était en vain. Au même moment l’ange se fit attaquer, mais par chance il resta toujours debout. De ce fait, il avait donc menti, le Phoenix qu’il affrontait n’était pas taché par la mort de l’ange… du moins pour le moment.
 
Alors que le magma continuait à lutter, une scène marqua le magma. Un Phoenix avait fait son apparition et venait de briser un cœur. L’enfoiré, il venait d’annoncer la sentence de l’un d’entre eux, et forcement son regard se tourna vers Hikari, de peur qu’il soit justement la victime. Que devait-il faire, attaquer ce Phoenix qui semble être le dernier, et soit techniquement tuable ? Ou bien tenter de se battre pour que ce cœur ne soit pas l’un de ses amis ? C’est à ce moment qu’Hikaritatsu prit les choses en main grâce à une illusion. Le magma était à présent libéré, et afficha un léger sourire. Tout était actuellement en place pour que la cratiide puisse changer de corps. Nate se posa au sol, et se reposa cherchant à comprendre ce qu’il c’était passé. Pour une fois il a été aussi pris au dépourvu, et c’était tant mieux, cela montrait la qualité de ses compagnons. Nate laissa néanmoins Alouqua se charger de l’attaque à Phoenix.
 
« Bien joué Hikaritatsu, à ce rythme tu vas devenir un véritable Némésis pour le monde des démons. L’ange qui se joue de la mort. »
 
Le magma faisait aussi référence au combat contre les dieux de la mort. Le magma regarda le décor en train de se retirer, synonyme de victoire.
Hikaritatsu
avatar
Ange
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 04/05/2010
Nombre de messages : 3843
Bon ou mauvais ? : Purement bon
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Elevation // Vertigo // Kite
Techniques 3/combat : Electrical Storm // Ultra Violet
Techniques 1/combat : Even Better Than The Real Thing

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Mar 6 Nov 2018 - 23:23
Est-ce que le futur de nos trois protagonistes se jouait sur un son de triangle ? L'ange du Destin n'avait pas compris pourquoi Nate lui avait demandé de faire apparaître cet instrument, il était difficile de savoir comment un tel objet, un tel son pouvait les aider à s'extirper d'un tel traquenard. Mais évidemment Hikaritatsu croyait en son ami et il s'exécuta, jouant de l'instrument brièvement sans trop savoir pourquoi il devait le faire. Cela faisait des années qu'il côtoyait son ami Magma et il avait suffisamment confiance en lui pour le suivre les yeux fermés. C'était pas comme si il s'était embarqué avec lui dans une machine étrange pour aller en enfer sauver un ami commun, après tout... Il avait donc décidé de l'écouter, en sachant que le scientifique avait probablement quelque chose derrière la tête.

Bien qu'on pouvait douter de l'impact que pouvait avoir le triangle sur qui que ce soit, il semblerait que Lilith y soit sensible. La démone avait réagit comme si elle était blessée mais sans marque visible, mieux encore elle affichait ensuite un visage plus doux et limite apeurée, comme si elle venait d'endosser une autre personnalité. Hikari resta bouche bée et ne comprit pas trop ce qu'il s'était passé. Le triangle, c'était lui qui l'avait choisit et il était tout à fait banal. Le son produit, c'était encore lui qui l'avait produit. Alors, quoi ? Cette fille craignait le son du triangle ? C'était un point faible pour le moins inattendu et quelque peu ridicule. Mais surtout, comment Nate avait-il put savoir cela ? Toujours incrédule, l'ange regarda son ami, bougeant légèrement la tête de gauche à droite d'incompréhension, s'interrogeant sur son ami avant de le faire à voix haute.

"Comment... Comment est-ce possible... ? Comment as-tu su ?"

Le Magma avait des connaissances immenses mais pour le coup c'était assez incroyable. S'était-il informé sur la Démone avant de venir ? Mais dans ce cas pourquoi n'avoir pas agit de la sorte plus tôt ? Ou alors... Nate avait réussit à la touchée, et avait vu son passée ? Il avait ce pouvoir après tout, et l'homme à lunettes l'avait peut-être utilisé sur elle pour connaître son point faible.

Hikari était abasourdit mais il le fut encore plus par la suite. En effet, Lilith étant hors-jeu cela eut pour effet de contrarier grandement Phoenix, qui visiblement se prenait pour un Dieu. Leur ennemi avait décidé d'agir immédiatement pour reprendre en mains les événements, utilisant une technique bien étrange. D'abord tous affecté par un son strident qui obligea l'homme en costume à se boucher les oreilles, ils furent tous ensuite plongés dans un vide infini. Surpris, l'ange ne sut comment réagir à ce phénomène, qui l'inquiétait grandement : ils ne voyaient pas où ils allaient tomber. Pire encore, les pouvoirs de leur ennemi était immense, comment pouvaient-ils y faire face ? Il semblerait qu'ils n'avaient pas d'autres choix que de subir la situation, ce qui n'était pas du tout du goût de Hikari. Mais que pouvait-il faire ? Finalement ils furent de nouveau tous au sol, les pieds touchant bien par terre. Mais très vite Phoenix démontra que ses pouvoirs ne s'arrêtaient pas là, faisant revivre à Hikari ses 20 dernières secondes. C'était un peut étrange, il avait un peu l'impression d'être dans une bulle à part tandis que le reste était ailleurs. Phoenix avait donc le pouvoir de maîtriser le temps, comme si ses pouvoirs n'avaient aucune limite. Il semblait pouvoir tout faire, était-il vraiment un Dieu ? Ses capacités tendaient à démontrer que c'était le cas. Mais alors, comment allaient-ils pouvoir le vaincre ?

La situation devenait soudainement délicate. Alors qu'il y a quelques minutes les choses commençaient à aller un peu mieux, leurs chances de victoire semblait leur échapper pour éteindre peu à peu cet espoir de sortir de l'enfer, qui s'était entrouvert un peu plus tôt. Il semblerait que Phoenix ait décider d'éliminer chacun de ceux qui lui faisaient face en s'amusant à leur faire vivre chacun quelque chose de différent. Pour Hikaritatsu, deux Phoenix étaient venus s'occuper de lui, et alors qu'il était parti pour lutter contre eux, on lui annonça rapidement que c'était la fin pour lui. L'un des deux avait du sang sur les mains et on lui avait promis de mourir. Malgré ça il ne crut pas en ces mots, il ne pouvait pas se laisser affecter par quelques paroles.

"C'est ce qu'on va voir !"

Bien que l'ange avait un mental d'acier, il semblerait qu'ils affrontaient une force au-dessus, supérieur, et contre laquelle on ne pouvait pas lutter. Hikari se sentit tout de suite mal, juste après avoir parlé, la douleur fut telle qu'elle le plia et l'obligea à tomber à genoux, puis allongé au sol. Son cœur... ? Était-ce là fin ? Alors que le temps était en réalité très court au moment où un cœur s'arrêtait, Hikari eut l'impression que cela dura plusieurs minutes, comme au ralenti. Il n'eut pas de visions de toute sa vie, comme on le disait souvent dans ces cas là mais... Des regrets. Il avait toujours vécu pour faire le bien, il s'était même changé en ange pour le faire, mais aussi et surtout pour retrouver sa belle Ayaka. Mais à cet instant, s'il mourrait, ça voudrait dire qu'il aurait échoué ? Son espoir, son objectif de retrouver celle pour qui il avait quitté son ancienne vie... Tout ça était donc terminé ? Il avait tout simplement... Échoué ? N'y avait-il pas plus grande tristesse que de voir le rêve d'une vie se déchirer ? Ainsi donc, l'ange du Destin mourrait sans avoir obtenu ce pour quoi il s'était battu toutes ces années... Mais même s'il était forcément déçu, il n'était pas surpris. Il avait envisagé cette éventualité, de poursuivre un rêve inatteignable. Au fil du temps il s'était fait à cette idée, et d'autres priorités s'étaient ajoutés. Enki... Nate... Ses amis. C'était pour eux qu'il se battait aujourd'hui. Ça aussi il y avait pensé : tout donner, jusqu'à même sa vie pour les sortir de là, quitte à se sacrifier. Alors s'ils sortaient sains et saufs d'ici, ça n'avait pas d'importance qu'il meurt... Il était heureux que ce soit pour eux, pour des gens qui comptaient vraiment...

Un instant ! Hikaritatsu mourrait mais... Nate... Enki... Ils n'étaient pas saufs ! Si l'ange mourrait maintenant, alors ça ne servait à rien. Donc, à ça aussi il avait échoué ? Non. Non ! Ce n'était pas possible. Ça ne pouvait pas se terminer comme ça. Résiste Hikari. Résiste Hikari. Résiste...

"********... ******** ?? ******** !! RESISTE ! … RESISTE ! Regarde... Ta réponse se trouve ici..."


"Que... Cette... Voix..."

Tout était flou, l'ange sentait son corps s'éteindre mais il eut l'impression d'entendre une voix. D'où venait-elle ? Un flashback apparut. C'était une vision, l'une de celles que l'ange du Destin recevait lorsqu'il avait besoin d'être guidé. Celle-ci lui disait comment se sortir de cette situation... De gagner contre Phoenix. Le regard trouble, il eut l'impression de voir une silhouette au dessus de lui, sans pouvoir la distinguer. Il tenta d'y voir plus clair et à ce moment là... Il se retrouva debout, sans aucune blessure. Tout le monde était autour de lui, comme tout à l'heure, ils venaient de faire cette descente sans fin... Ils étaient tout à l'heure. Ils avaient remontés le temps ? Oui. Mais que venait-il de se passer ? Pas le temps d'y réfléchir, Hikaritatsu devait agir pour essayer de sauver tout le monde. Il avait la réponse désormais.

C'est ainsi que Hikaritatsu avait agit. Utilisant sa technique du Vertigo pour tromper tout le monde, même ses alliés, et ainsi retourner la situation en leur faveur. La salle s'ouvrait alors que Phoenix semblait cette fois-ci vaincu, contre toute attente, et alors qu'il avait tout les pouvoirs en lui pour s'adjuger une victoire écrasante. Mais les choses n'avaient pas suivit la timeline qu'il aurait voulu prendre et nos amis étaient sains et saufs. Nate vint féliciter Hikari, ce dernier lui sourit et lui répondit.

"Cette victoire nous appartiens à tous."

Le rêve de Phoenix tombait comme les morceaux de cette salle qui se désagrégeait, alors qu'un autre se formait pour Enki, Nate et Hikaritatsu. Il l'avait fait ? C'était bien fini ? L'ange ne pouvait que se réjouir d'un tel dénouement... Bien qu'une question demeurait toujours en lui. Cette voix, était-ce le fruit de son imagination ? Ou alors il s'agissait de...
Phoenix (et Lilith)
avatar
Demon
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 13/05/2014
Nombre de messages : 51
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sokudo - Violet Beam - Klinge
Techniques 3/combat : Wirefield - Lamies
Techniques 1/combat : Kielbasa

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   Ven 9 Nov 2018 - 0:28
Le temps de la victoire est arrivé. C’est dans un monde créé par ses soins qu’il comptait se défaire de ses adversaires, beaucoup trop tenaces pour lui. Mais ils faisaient à présent face à un dieu, et qu’importe leurs abnégations, ils ne restaient que de simples mortels. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne se rendent compte de l’évidence. Espérer vaincre un dieu était une utopie, encore plus dans son propre domaine.
 
Il est difficile de pouvoir décrire la pensée de ce dernier, Phoenix existant à divers moments de sa vie dans un même espace-temps. L’intégralité des Phoenix présent s’amusaient avec diverses personnes, sauf bien entendu un qui était assis sur un trône. Plus le temps passait, plus l’abandon des opposants était proche, la fatalité venant à l’esprit de chacun d’entre eux. Il était venu le temps pour le démon de réaliser sa prophétie, et il se décida d’arracher le cœur de ce pauvre ange. Via ses capacités rien de plus facile, ne laissant pas la moindre chance à son adversaire. Le corps vide de l’ange d’effondra au même moment que l’espoir d’Enki. Malgré ce moment fort plaisant, Phoenix garda son calme, peut-être que sa version plus jeune aurait profité de ce moment pour narguer ses adversaires ?
 
C’est à moment-là qu’il devait disparaître en effet, mais le reste de la scène a déjà été vécu par toutes les personnes ici… enfin c’est ce qu’ils croyaient. Le démon cria soudainement, ressentant une énorme douleur dans le dos. Pourtant aucune attaque provenait de son dos, une attaque psychique ? Pas vraiment, mais qu’importe pour le moment car pour la première fois il était mis en difficulté. Et juste derrière la cratiide profita du moment pour échanger de corps avec son corps, qui se retrouva alors dans son propre corps. Le plus grave, c’est qu’il n’avait plus la main mise sur son pouvoir alors qu’elle lui. Il regarda en direction de son ancien corps, mais il se prit des attaques de la part d’Enki. Phoenix était impuissant, ne sachant pas comment se battre avec ce corps, laissant un avantage certain à son adversaire. Enki était en train de mettre à sang le dieu déchu.
 
Le démon resta silencieux, ne trouvant sans doute pas les mots dans cette situation. Pendant ce temps la cratiide cherchait à trouver un moyen pour utiliser son corps.  Mais le problème c’est que c’est potentiellement son cœur qui était en jeu, et il suffisait de le dire pour que ce dernier se fasse attaquer face à Enki. Habituellement il aurait pu utiliser ses techniques pour empêcher cette attaque, mais il en été devenu trop dépendant, et ne put que concéder cette attaque, qui semblait pourtant anodine. Dans le silence le démon venait de lâcher son dernier souffle, ironique pour quelqu’un qui aimait tant parler.
 
 
‘Ding’, un bruit étrangement familier fit son apparition. Nate fut le premier à réagir en se fixant du regard Lilith. La démone se mit à crier, provoquant un bruit strident. Nate se boucha les oreilles avec ses mains, comment ce bruit a été provoqué ?  Le premier réflexe fut de voir en direction de l’ange, mais ce dernier n’avait pas le triangle entre ses mains, il ne l’avait tout simplement plus. Il y avait-il un traitre ici ? Alouqua regarda Ulphir qu’il détenait, il ne semblait pas responsable de la situation, et c’était la même pour Pazuzu. Et Lilith ne possédait pas ce fameux triangle. Il n’y avait donc qu’une seule possibilité : il y a un intrus dans la salle ou bien... La démone se dirigea vers le magma pour lui demander :
 
« Nate, quand tu as attaqué Phoenix, tu as senti quelque chose en particulier ? »
 
Nate sembla surprit de la demande, et lui rétorqua tout simplement :
 
« Euh Alouqua … c’est toi qui l’a attaqué. »
 
Rapidement les deux personnages regardèrent en direction du cadavre de Phoenix. Mais ce dernier n’était pas seul, car juste derrière lui se trouvait un autre Phoenix. Ce dernier afficha un grand sourire, et annonça avec un énorme sourire :
 
« J’espère que je ne vous ai pas trop manqué ? »
 
Il attrapa à la fois son cadavre et son ancien corps et il commença sa manipulation : il était en train d’annuler le temps. Contre toute attente le corps de Phoenix retourna à la vie, et Geshti retourna dans son propre corps.
 
« Il n’y a pas la place pour deux dieux en ce monde. »
 
Phoenix se releva d’entre les morts et afficha à son tour un grand sourire. Cela voulait en dire long. Le démon savait donc qu’il allait être attaqué, et avait donc librement accepté de se faire tuer par la cratiide. Alouqua s’avança et cria :
 
« Tu ne peux pas revenir d’entre les morts, sinon tu aurais déjà ressuscité des gens ! »
 
Le démon se mit à rire, et il lui répondit simplement, tout en faisant signe à son double de repartir dans le passé. :
 
« En effet même le dieu que je suis ne peut pas ressusciter des gens. Mais vous avez fait une erreur. Me donner le corps d’un illusionniste. Il est capable de changer en n’importe quelle apparence. Cela veut donc dire qu’il peut facilement changer son organisme, comme par exemple ajouter un autre cœur au cas où. »
 
Le démon explosa de rire, ne pouvant s’empêcher de se délecter de ce moment. Oui c’était un plaisir, car la défaite est d’autant plus dure quand la victoire semble si proche. Il restait des points noirs dans le plan, mais comme tout méchant qu’il se doit, Phoenix allait donner des explications, qui allait être comme l’effet d’un coup de poignard achevant ses ennemis.
 
« Je me doutais que vous allez tenter une stratégie de ce genre, alors j’ai gardé une partie de mon temps en surveillance. Son but était de vérifier que tout se passe bien, et de sauver son futur en cas de besoin. J’ai d’ailleurs pris le soin de voler le triangle à votre ami ange. Je l’ai utilisé pour réveiller Lilith, et ainsi détourner votre attention. J’ai rajouté un côté dramatique en attaquant mon propre corps, tout en vous faisant croire que c’était l’un et l’autre. Ma victoire est donc totale, abdiqués, vous ne pouvez rien contre moi. »
 
Même dans la difficulté, il gardait toujours un coup d’avance sur ses opposants. Rien, n’y personne ne pouvait à présent s’opposer à lui. La fin était programmée. Néanmoins le démon se pris une envie d’une soudaine envie de tousser, et cracha dans sa main. Du sang se propulsa sur cette dernière. Phoenix resta bloqué un moment dessus, et grimaça. Le temps était venu d’en finir avec cette vermine.
 
« Assez joué, il est temps de faire le ménage. Lilith, le repas est servi. »
 
La démone utilisa sa technique de fil pour essayer de piéger l’intégralité de ses adversaires. Pendant ce temps Phoenix reprit son souffle, lui qui venait tout juste de récupérer son corps. Il avait échappé belle, mais heureusement qu’il avait toujours un coup d’avance. D’un mouvement du doigt tous les protagonistes se retrouvèrent au sol, il avait visiblement changé la gravité … mais le démon ainsi que Lilith restèrent toujours de bout. Il s’approcha d’Enki et garda un air un supérieur. Phoenix claqua des doigts, et il se retrouva seul face à Enki couché à cause de la gravité et des fils de Lilith qui perduraient.
 
« Je me suis toujours demandé comment je pourrais me débarrasser de toi. Entre tous mes plans qui ont échoués, ceux que j’ai rejeté, et ceux qui restent jouable, ton destin ne cessait de changer dans mes plans. Mais je vais en garder pour chacun d’entre vous, une mort bien spécifique. Par exemple, je réserve la pire à ton pote l’ange. Tu sais ce que je vais lui préparer ? Allez tu es un démon, je suis certain qu’il y a un peu de place pour du sadisme dans ton satané cœur. Hum, rien ? Bon je vais le ralentir, et le tuer pendant cet instant. De mon point de vu cela ne durera que quelques secondes, mais lui il lui faudra un siècle pour voir sa propre mort. Condamné à vivre le reste de sa vie à voir sa propre mort arrivée, n’est-ce pas ironique pour l’ange du destin ? »
 
Le démon marcha tranquillement autour du démon. Ses pas résonnait dans cet espace de plus en plus fort, marchant de pied ferme avec la faucheuse. Si Enki montait les marches avec lui, il le ferait sans doute à reculons.
 
« Mais en réalité on s’en fou de son sort, c’est le tien qu’on voudrait connaitre. J’ai fait mon choix. Mais avant j’avais envie de t’offrir un petit cadeau. Sais-tu qu’on parle souvent que les gens avant de mourir, revoient des fragments de leur passé. Je vais faire mieux, je vais t’offrir la possibilité de revivre ton séjour en ces terre, séjour qui mènera à ta perte. »
 
L’esprit d’Enki se retrouva comme téléporté
 
 « Bienvenue en enfer ! Ou devrais-je plutôt dire, Rebienvenue. »
 
Enki faisait face à Phoenix accompagné par Lilith et Pazuzu. La phrase avait bien un sens différent aux yeux du démon à présent. Enki se trouva forcé de suivre le démon, incapable de bouger son propre corps. Son esprit était tout simplement bloqué dans son corps dans lequel il n’avait pas le moindre contrôle : il était un simple spectateur. Revivant toutes ses réussites, et toutes ses erreurs, jusqu’au moment fatidique de sa propre mort. Pour le dieu de ce monde cet instant n’avait duré que quelques secondes. Il se mit à tousser une nouvelle fois et ricana.
 
« Tu sembles convaincu d’avoir perdu ton temps, mais je vais te rassurer je ne vais pas t’en faire perdre d’avantage, car il va devenir mien.  Mon choix est simple, je vais tout simplement te voler ton temps. Oui, je vais te tuer comme je le fais habituellement pour n’importe quel démon. Maintenant je suis curieux de voir combien d’années il te restait à vivre. »
 
Phoenix approcha sa main du corps du démon, et ce dernier ne pouvait rien faire. Il posa cette dernière sur le corps du démon, la sentence était proche. Mais alors qu’il comptait achever le démon, il ne se passa rien.
 
« QUOI ? Non je dois être juste fatigué. »
 
L’ultime d’Enki serait-elle la chance absolu ? Une panne à ce moment-là ça semblait bien plus qu’une simple opportunité. D’ailleurs le démon ne pouvait ressentir plus la moindre pression, devenant même capable de se lever les fils de Lilith étant en plus coupés.
 
« Tu ne peux pas te soulever face à un dieu. »
 
« Il suffit d’une erreur pour mettre en l’air un plan infaillible. »
 
Phoenix se retourna, et il vit Nate debout face à lui. Comment pouvait-il être ici ? Il avait créé un sous-monde dans son propre monde, seul un autre dieu tel que Phoenix pouvait venir ici ! Ce dernier aurait réussi à prendre possession de son pouvoir ? Non c’est impossible…, il ne pouvait pas le faire, pas sans temps.
 
« Tu sembles surpris, tu ne pensais pas me voir ici ? Tu croyais vraiment que j’allais attendre sagement mon tour pour sauver un ami ? »
 
Annonça avec un léger sourire le magma. Soudainement l’obscurité commença à disparaitre, laissant la pièce faire sa réapparition. Pazuzu et Ulphir étaient assis dans un coin, Hécate se battait contre Lilith avec l’aide d’Hikaritatsu, et un peu plus loin se trouvait Calibri accompagné du reste des cratiides. Il ne manquait qu’une seule personne, une personne clé, et cette personne se trouva juste à côté de Nate : Olivier.
 
« Tu m’as tellement manqué Phoenix. »
 
Annoncé sarcastiquement le démon. Mais à présent une chose était limpide : ses pouvoirs étaient annulés par la présence d’Olivier ! Il devait vite s’échapper d’ici. Il se trouvait proche d’Olivier, et il n’avait qu’un seul but : sortir le plus rapidement de la zone d’action. Mais rapidement il tomba à genoux, et le magma prit alors la parole.
 
« J’ai vu Hikaritatsu agir héroïquement pour sauver tout le monde. Il l’avait déjà fait face à Azrael, je ne pouvais pas encore une fois resté inerte. En voyant ton retour j’ai bien cru au pire, mais en te voyant cracher du sang tout est devenu limpide pour moi. Tu as certes les pouvoirs d’un dieu mais tu conserves le corps d’un mortel. Pour l’entretenir tu dois utiliser ton pouvoir, et pour l’utiliser tu as besoin de temps. Temps que tu voles aux gens. Tout se créé rien ne se perd. Pour arriver à un tel spectacle dans ce monde, tu as dû utiliser un tas de temps, que tu as dû voler à beaucoup de personnes au cours de ta vie. Et en arrivant au bout de ton temps, le pire des choses allait se passer : ton temps allait reprendre son cours. Toutes les actions que tu as annulées vont de retomber dans la gueule. Le destin est parfois ironique. »
 
Le magma semblait confiant dans sa théorie… et il avait vu juste. Rapidement de nombreuses blessures s’ouvrirent sur l’ensemble du corps de Phoenix, ne pouvant plus utiliser son pouvoir pour contenir toutes ces blessures. Sa plaie dans le dos était de nouveau visible, comme de nombreux autres. Le démon qui semblait tellement imperturbable il y a peu de temps se trouva actuellement au sol, luttant pour sa propre survie. Il restait une question, comment Nate avait eu recours à Olivier ? Cette question, Nate n’y répondit pas pour le moment. Olivier qui se trouvait juste derrière lui, était prêt à en finir. Avec sa force, il n’aurait pas le moindre mal à tuer. Mais c’est à ce moment-là que Lilith fit son apparition. La démone rentra d’elle-même dans le champ d’Olivier, prête à se battre à main nue contre quelqu’un de bien plus forte qu’elle.
 
Phoenix malgré ses nombreuses blessures restait toujours en vie. Même sans ses pouvoirs, il restait quelqu’un de fort. Bien entendu, il ne pourrait pas survivre longtemps dans cet état, mais il lui suffisait de sortir de la zone pour réutiliser ses pouvoirs, et alors survivre. Il lui suffirait alors de voler du temps à quelqu’un pour recharger son pouvoir qui était pas loin de sa limite. Il avança son bras droit le plus possible et continua à ramper lamentablement mais surement vers la limite d’Olivier. Il se reposa un instant, et se retourna pour contempler Lilith. Cette dernière se bagarra de toutes ses forces pour faire reculer son opposant. Elle se prit de nombreux coups de poings causant de nombreux dégâts, mais elle tenait bon, ne se plaignant pas. Phoenix ajouta alors :
 
« Lilith, arrête ! »
 
Sans cette dernière ses chances de survies étaient amoindris, mais pourtant … il se décida pour la première fois de ne pas faire une action égoïste. Mais cette dernière ne l’écouta pas, continuant de se battre avec toutes ses forces. Phoenix chercha dans sa poche le triangle, … mais il n’en trouva pas. Et c’était normal : Lilith lui avait au passage subtilisé. Non c’était impossible…
 
« Phoenix … merci pour tout. Tu as … toujours pris soin de moi à ta façon. Tu dois vivre, car je ne peux vivre sans toi, car la douleur serait bien pire que la mort. »
 
 Le maitre des lieux resta sous le choc, pour une des rares fois la démone venait de s’exprimer. Le passage régulier d’une conscience à l’autre avait peut-être commencé à créer des mélanges, récupérant un peu de l’autre Lilith, mais c’est bien les sentiments de l’autre Lilith qui poussait cette dernière. Phoenix n’avait pas le choix, il devait sortir le plus rapidement de la zone, avant que la démone se fasse tuer. Oui, s’il est suffisamment rapide Olivier n’aura pas le temps de la tuer, et il pourra remonter le temps pour annuler les dégâts. Lilith arriva à éloigner Olivier approchant dangereusement Phoenix de la limite.
 
« J’y suis presque… ! »
 
Mais alors que le dieu déchu s’approchait de l’extrémité du pouvoir du démon, ce dernier fit face à Enki qui se trouvait debout juste devant lui. Ce dernier se trouvait debout en face de lui, il était le dernier obstacle à sa liberté. Phoenix se mit à rire, et prit la parole avant même qu’Enki puisse le faire, ne lui laissant pas ce plaisir.
 
« Tu dois bien te languir de la situation. C’est sans doute dans ce moment là où je devrais te dire des dures grotesques pour que tu puisses avoir pitié de moi, mais vu tout ce que je t’ai fait, cela tout simplement de la mauvaise foi. J’ai certes une pléthore de défauts mais je compte bien conserver un tant soit peu d’honneur. »
 
Phoenix se mit à cracher du sang sur les chaussures d’Enki, et ce dernier reprit finalement la parole.
 
« Tu sais, au fond, je suis jaloux de toi. Là où j’ai eu besoin de recouvrir à la force pour arriver à mes fins, toi c’est juste ta personnalité qui a fait le boulot. Si tu as deux amis fidèles suffisamment suicidaires pour venir par eux-mêmes jusque à toi pour te sauver, tu dois être au fond un sacré bonhomme. C’était peut-être ça le secret pour la réussite, tu m’étonnes que je ne l’ai jamais trouvé ahah. Et c’est grâce à eux que je me retrouve dans cet état. Pas besoin d’une attaque surpuissante quand tu as ça ahah. »
 
Le démon continua à cracher du sang, et commença à perdre des forces, rendant sa fuite quasiment impossible.
 
« Tu t’attendais sans-doute que je sorte un discours larmoyant expliquant pourquoi je voulais prendre la suite de Gohen. Mais hélas aucune histoire de vengeance à te raconter, uniquement l’égocentricité d’un démon à son apogée. Un être qui pensait faire mieux que son défunt maitre. Mais l’ironie a voulu que je fasse la même erreur que lui, de te sous-estimer. Et voilà qu’à son instar, mon sort se retrouve entre tes mains. »
 
Enki avait à présent la possibilité d’achever Phoenix, et de mettre terme à cette histoire, qui avait trop duré.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Monde Démoniaque] Liens du sang   
 
[Monde Démoniaque] Liens du sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» (F) Katie McGrath ✣ les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» (m) Les liens du sang sont les plus fort - Lien famillial
» Les liens du sang ne peuvent être défaits ♥ Grey's family
» [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang
» Les liens du sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-