Partagez | 
 

 L'Exilé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Oki
avatar
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 10/02/2015
Nombre de messages : 11
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vague d'énergie / Saut / Poings d'Acier
Techniques 3/combat : Adrénaline / Copie Conforme
Techniques 1/combat : Caméléon

MessageSujet: L'Exilé    Mar 17 Fév 2015 - 19:39
Trois cents ans. Rien que ça. C’est le temps qui le séparait de sa dernière présence sur Terre. Le paysage avait bien changé. Il avait entendu parler lors de son séjour en enfer de ces machines qui avaient remplacé les chevaux ou de toutes ces inventions étranges qui étaient apparues bien après son époque. Mais le voir de ses propres yeux, façon de parler, c’était autre chose. Le monde grouillé, les couleurs se succédaient dans un étrange tourbillon. Alors que dans ses souvenirs, tout était terne, morne et semblable, ici tout était plein de vie et singulier. Chaque être semblait différent de celui qui se tenait près de lui. Lui qui pensait que son enveloppe dénoterait affreusement avec l’environnement, il s’était plutôt trompé.

Satan-City était le nom de la ville où il se trouvait. N’était-ce pas là ironique ? Passer trois siècles enfermé en enfer et revenir sur Terre dans une ville nommée Satan-City. Son père aurait ri aux éclats. Son père riait aux éclats pour bien peu de choses, lui qui était certainement mort depuis bien longtemps, paix à son âme. Un instant, le démon se demanda où il était enterré et si sa mère était à ses côtés.

Mais cette pensée fut furtive. Il ne pouvait rester dans le passé maintenant qu’il avait retrouvé la vie. Respirer l’air de sa planète d’origine était un véritable délice et ce même s’il était plus vicié qu’à son époque. Mais les sensations n’étaient pas les mêmes. Comment pouvaient-elles l’être ? Il n’était plus humain après tout. Son âme avait appartenu au monde d’en dessous.

Oki, debout au milieu de la foule faisait tout de même attention de cacher son aura démoniaque. Il ne cherchait pas à attirer l’attention. On pouvait bien le prendre pour quelqu’un d’une autre planète, il n’en avait cure mais on viendrait à coup sûr se mesure à lui si quelque guerrier ressentait son aura de démon. Et il devrait alors se défendre et cela ne lui apporterait que des ennuis. Ce qu’il ne voulait pas ou en tout cas, pas pour le moment. Savourer au moins un instant sa présence, son retour, sur la Terre-Mère, voilà ce qu’il désirait plus que tout au monde.
Futago Kokucho
avatar
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 13/02/2015
Nombre de messages : 12
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : ???/???/???
Techniques 3/combat : Paume ardente/Bouclier d'énergie
Techniques 1/combat : Rayon à particules

MessageSujet: Re: L'Exilé    Mer 18 Fév 2015 - 18:39
Futago venait de sortir de ses cours et il n'avait rien à faire jusqu'au lendemain. Il avait fait tous son travail pendant les cours et il n'avait pas vraiment une famille qui l'attendait quelques part. L'adolescent n'avait rien d'autres à faire que trainer en ville et qu'a regardé des films dans d'électroniques ou encore à lire un livre un banc d'un parc.

L'extra-terrestre n'aimait pas trop rester dans les rues au heures de pointes, c'était trop bruyant, tout le monde semblait presser et en plus il fallait jouer des coudes pour avancer. Bref une vrai fourmilière mais surtout les gens avaient la mauvaise habitude de bousculé tout le monde et d'oublié la politesse. l'adolescent avait donc trouver un endroit tranquille ou il pouvait voir les gens passer et cet exercice était passionnant à voir.

Son passe temps fut un peu perturber par l'arrivé d'un ki un peu inhabituel. L'individu avait un peu de mal à savoir si le ki était maléfique ou bienfaisant. Il n'arrivait pas à savoir si le nouveau ki était puissant ou faible car il fluctuait beaucoup mais surtout il n'avait pas vraiment beaucoup d'éléments pour comparé.

Tous les wakusei s'entrainait jusqu'à leur 5 ans puis ,après cette époque, ils conservaient leur puissance magique au niveau d'un terrien si bien qu'il n'avait pas vraiment de souvenir d'une puissance supérieur hormis celui qui avait envahi sa planète. L'aura inhabituel ne semblait pas agressif ni faire quoi que se soit néanmoins Futago le surveillait quand même juste au cas ou il devrait soigner quelqu'un.

Il passerait après l'individu pour tout remettre en ordre mais même si le nouveau venu faisait exploser toute la ville il n'interviendrait pas physiquement ou de quelques manière que se soit qui puisse nuire aux décisions du démon. C'était pas son problème et c'était pas son rôle non plus de protégé la ville ou la planète terre.

Il ne voulait pas s'en mêler principalement parce qu'il n'avait pas employer sa puissance depuis prêt de 15 ans et qu'il ne savait pas l'employer correctement mais il était sur d'une chose s'il déployait son aura dans cette ville elle s'en sortirai pas indemne.
Oki
avatar
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 10/02/2015
Nombre de messages : 11
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vague d'énergie / Saut / Poings d'Acier
Techniques 3/combat : Adrénaline / Copie Conforme
Techniques 1/combat : Caméléon

MessageSujet: Re: L'Exilé    Mar 24 Fév 2015 - 1:32
Un frisson. C'est une sensation singulière. Elle peut être liée à beaucoup de choses. Au froid, aux plaisirs de la chair, à la fatigue, à la peur, à l'urgence ou encore au pressentiment. C'est ce dernier type qui venait de frapper Oki. Quelque chose lui disait de faire attention. On l'observait, on l'avait fixé même mais pas du regard. Pourtant il n'avait rien fait de particulier. Ou en tout cas, pas encore. Alors pourquoi était-il le centre d'attention pour quiconque ? Son apparence avait-elle amené du dégoût dans le regard d'autrui ? Pourtant il se sentait bien plus élégant que ces êtres humains qui pensaient être bien plus qu'ils n'étaient en réalité : des animaux. Un tas de chair soutenu par un assemblage d'os aussi fragile qu'une feuille en automne bousculée par le vent

Il aurait pu les réduire à l'état de néant, il le savait parfaitement. Et quelque part, il en avait envie. Il voulait que quelqu'un souffre comme lui avait souffert. Vivre un enfer, Oki connaissait la véritable signification de cette expression. La douleur...La douleur ! Elle était présente à chaque instant là-bas. Quelques fois, il s'en souvenait et c'est comme si elle était toujours présente. Les mille lames les plus aiguisées de l'univers n'étaient rien en comparaison. La colère des dieux étaient risibles. L'instant où l'on passe de la vie à la mort n'était qu'une vaste plaisanterie.

Vivre.
Mourir.
Souffrir.

Telle avait été son existence jusqu'à présent. Pourquoi ne pas partager son expérience en la matière ? Son poing gauche se serra. Il ferma les yeux, inspira et expira. Non. Il ne devait pas. Le simple fait d'être un démon ne donne pas tous les droits. Ce n'est qu'un mot qui défini quelque chose que beaucoup ne comprennent pas. Nous ne sommes pas nos titres, nous ne sommes pas nos pères. Doucement, le poing d'Oki se décontracta et ses yeux se rouvrir. Et doucement, avec une lenteur infime que l'on aurait presque pu confondre avec de la délicatesse, son regard parcouru la foule.

Il y avait des hommes pressés, des femmes guillerettes, des enfants moqueurs. Des animaux jovials et des vieux pleins d'expériences de la vie. Personne n'avait les yeux fixés sur lui. Mais il savait qu'on le surveillait. Il le sentait. Quelque part en lui, quelque chose le démangeait, le gênait. Il y avait là, cacher dans la foule, quelqu'un dont l'aura s'était légèrement déployée, à la recherche de la sienne, tel un sonar. Alors offrons lui quelque chose à se mettre sous la dent.

Oki la lâcha, se fit connaître. Son aura de démon se dispersa, invisible et insaisissable. Elle irradia les environs avec lui pour oeil du cyclone. Bien sûr tous ces gens qui gambadaient innocemment ne sentir rien. Ils n'étaient pas faits pour ça. Mais l'autre qui avait apposé sa surveillance sur le démon, lui, la sentirait. Et peut-être déciderait-il qu'il valait mieux laisser les démons à leurs affaires plutôt que de s'en mêler.
Futago Kokucho
avatar
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 13/02/2015
Nombre de messages : 12
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : ???/???/???
Techniques 3/combat : Paume ardente/Bouclier d'énergie
Techniques 1/combat : Rayon à particules

MessageSujet: Re: L'Exilé    Mar 24 Fév 2015 - 16:29
Plus Futago essayait de se concentrer sur ce qui se passait autour de lui, et donc se détacher du nouveau venu, et plus il sentait se dernier fébrile ce qui le poussait à reporter son attention sur ce dernier.

N'allez pas croire qu'il en avait quelques chose à faire de savoir si le nouveau venu était lunatique ou s'il était sur le point d'être au milieu d'une ville en ruine. Non ce qui l'inquiétait le plus c'était qu'il ne voulait pas se retrouver au milieu d'un règlement de compte ou au milieu d'une explosion provoquée par un fou furieux.

C'était la seule et unique raison pour laquelle il suivait l'aura à la trace, s'il savait ou était l'aura il pouvait alors mettre plus de distance entre lui et l'individu et s'en sortir sans avoir besoin de faire quoi que se soit. Les conflits c'est tellement pénible mais un combat c'est encore pire.

L'aura de l'individu prit soudain une toute autre dimension et semblait avoir remarquer qu'on l'espionait mais il ne semblait pas savoir d'ou ça venait en particulier, il faut dire que l'aura de Futago était très faible et qu'il est dur à repérer dans une masses de monde pareil. Il aurait pu se trouver à 2 mètres du démon que ça aurait presque été pareil. Le démon semblait vouloir quelques chose de particulier en alertant ceux qui pouvait sentir le ki qu'il était prêt à en découdre à n'importe quel moment.

C'était en tout cas l'impression qu'il donnait en déployant son ki comme ça mais d'un autre côté ça semblait également être une invitation. Il avait fait patte blanche et même quelqu'un de très peu douer pour sentir le ki savait exactement ou il se trouvait à présent. Le tout était de savoir ce qu'il était bon de faire.

Futago pouvait soit ignorer cette aura et faire comme s'il n'avait rien senti du tout ou aller à la rencontre de l'individu. La deuxième option ne lui semblait pas rassurante néanmoins la politesse voulait qu'il aille sur le lieu de l'invitation pour la décliner le combat proprement. Un sacré dilemme néanmoins l'éducation de l'extraterreste le forçait à répondre à l'invitation et se montrer.

C'est ce que fit Futago en s'approchant du point d'arrivée du démon et en se mettant dans son champs de vision. Il ne fit rien d'autre que le fixer droit dans les yeux et lui adresser un sourire assez niait comme s'il venait de croisé un ami depuis longtemps disparut. le wakusei ne dégageait rien d'hostile et son aura n'avait pas grimper d'un pouce si bien que si son regard n'avait pas été aussi insistant on aurait pu le prendre pour un simple touriste qui trouvait l'aspect physique de Oni perturbant.

Cette aspect touriste était surtout du à ses écouteurs sur ses oreilles et des vêtements de ville tout à fait banale hormis qu'il possédait l'étoile orange du lycée de satan city ou il étudiait. La seule chose qui aurait pu faire encore plus stéréotypée serait de mâcher un chewing-gum et faire des bulles avec cependant Futago n'avait jamais apprécié mâcher ce genre de chose.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'Exilé    
 
L'Exilé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zaknafein l'exilé [Validé]
» SOS Lavalas: A quand le retour des exilés et des extradés?
» exilée sur le sol au milieu des huées.
» Neesha Talfrayn ? Une femme exilée...
» Lovir Dirileth, l'exilé prospecteur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-