Partagez | 
 

 Chant pour l'Absolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Wistan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 22/01/2013
Nombre de messages : 245
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation, Barrière psychique, Zanzetsuken
Techniques 3/combat : Bouclier magique, Kaméhaméha
Techniques 1/combat : Seika Tanden

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Ven 29 Aoû 2014 - 11:30
L'odeur de poussière, de ciment brisé mais aussi de produits pharmaceutiques envahissaient la grande pièce qu'était le hall de l’hôpital. Le guerrier de Jade était allongé à plat ventre dans un cratère, reprenant ses esprits après l'offensive qu'il venait de subir de la part du démon. Surpris par la nouvelle puissance dont faisait preuve son adversaire, Wistan n'avait rien pu faire pour contrer son attaque. Il était aussi capable de renvoyer l'attaque de ses ennemis sur eux et d'ailleurs, pour esquiver son propre Zanzetsuken, il s'était téléporté de quelques mètres sur le côté car il avait rengainé son allié un instant plus tôt. Wistan, toujours le regard sérieux et guerrier, se releva et regarda autour de lui avant de se remettre en position de combat.

*Puisqu'il peut renvoyer mes attaques, je dois utiliser une nouvelle stratégie.*
"Je te félicite, tes pouvoirs sont impressionnants. Tu m'obliges à utiliser les grands moyens."


Wistan mit ses mains sur sa hanche droite puis prononça :

"KA-ME-HA-ME..."

Une magnifique boule d'énergie bleue s'était formé dans le creux de ses mains. Wistan regardait droit dans les yeux son adversaire avant de disparaître à nouveau de son champ de vision. Le Demi-Sayen s'était téléporté dans le ciel, juste à coté de son amie.

"HA!!!!!!"

Il envoya son puissant rayon pour détruire le clown, sans doute trop occupé à se défendre contre les attaques d'Haruka et détruire l’hôpital par la même occasion. Une immense explosion se produisit dans la zone, le dark mirror du démon avait du imploser dans l'accueil sous l'effet du Kaméhaméha. Wistan avait utilisé sa puissante attaque car comme l'ennemi l'avait dit, il n'y avait plus aucun civil dans les parages. Il sonda les alentours puis s'adressa à la belle demoiselle :

"Je pense que tu l'as sentie aussi, il y a l'heure actuelle de nombreuses batailles et d'autres personnes qui vont avoir besoin de nous. C'est pourquoi nous devons vite nous débarrasser d'eux. Il n'est plus question de duel mais de guerre et du sort de la Terre."

Wistan savait que son intervention allait contrarier son amie mais il savait aussi qu'elle était très intelligente et qu'elle comprendrait sa stratégie : l'union fait la force...
Light
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2012
Nombre de messages : 1984
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 740

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie, Jigoku no Hono, Dark Mirror
Techniques 3/combat : Dark Form, Yami no Kage
Techniques 1/combat : Regashi

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Ven 12 Sep 2014 - 13:40


[justify]Light commençait à s'impatienter. Ces deux vermines totalement faibles leur faisaient perdre leur temps. De vrais combattants terriens étaient sûrement en train d'essayer de contrer les plans de Black Feather en ce moment même. Et pendant ce temps là Kefka et lui étaient occupés à faire du baby-sitting, en train de garder un simplet se prenant pour un grand défenseur de la terre et une idiote totalement méprisable. Celle-ci qui avait justement essayé d'attaquer le démon une nouvelle fois avec son attaque de faible, mais les capacités du fils de Satan étant augmentées sous le mode dans lequel il était, il anticipa et esquiva facilement la technique, plongeant ensuite vers le bas avec Wistan. Une fois en bas celui-ci percuta donc de plein fouet le sol, avec toute la puissance de la Dark Form sur lui. Il mit un peu de temps avant de reprendre ses esprits et se releva péniblement, observant Light. Celui-ci ne souriait plus. Ils s'étaient assez amusés comme ça. Maintenant, ce combat allait vite être achevé. Wistan voulait dire quelque chose mais le démon l'arrêta en lui fermant la bouche par télékinésie. Quoiqu'il puisse dire, il s'en moquait totalement. Le demi-sayen mit ensuite ses deux mains sur le côté et commença à charger une attaque.

*Pathétique. Vraiment pathétique. Il veut me faire croire qu'il a l'intention de jeter cette technique sur moi, alors qu'il a clairement vu que je pouvais la repousser, quelque soit l'angle d'attaque. Il va sûrement faire comme tout à l'heure, se téléporter et attaquer Kefka. Apparemment il a compris qu'un duel contre moi se solderait inévitablement par sa mort, il cherche donc le deux contre deux. Mais ne crois pas que tu t'en sortiras si facilement, vermine.*

Light prit alors une nouvelle fois sa Dark Form et attendit que Wistan se téléporte. A la fraction de seconde où il le fit comme prévu, le démon l'entoura de très près d'une bulle de Dark Mirror - invisible et indétectable - en le repérant grâce à son énergie, avant qu'il n'ait le temps de lancer son kaméhaméha. Lorsque le terrien allait lancer son attaque, le Dark Mirror, dopé par la Dark Form, allait retourner immédiatement cette attaque sur lui, ne lui laissant pas le temps de réagir. Et une attaque si puissante de plein fouet lui fera autant de dégâts physiques que psychologiques.

*Tellement prévisible.*

Le fils de Satan entendit en même temps du vent souffler sur le toit. Sûrement l'idiote qui tentait d'attaquer Kefka. Mais il ne voulait pas l'aider, son allié avait les capacités nécessaires, il avait confiance en lui. Car quoique le démon laissait paraître, il comptait et respectait chacun de ses alliés. De plus, intervenir exaucerait le souhait de Wistan qui veut que tout cela finisse en deux contre deux. Mais Light ne comptait pas le laisser faire. Son adversaire, c'était lui et uniquement lui, et il comptait bien le lui faire savoir. Il posa son katana sur une table et ramassa quelques objets qu'il avait repéré en arrivant et qui lui seraient d'une certaine aide. Après les avoir mis dans sa poche, il serra le poing droit en y concentrant toute l'énergie restante de sa Dark Form. Des Flammes Noires s'en dégageaient désormais. Profitant du fait que son adversaire soit sûrement sonné par une attaque aussi puissante que le kaméhaméha, il fondit sur lui en un clin d'oeil, et lui enfonça ce poing dans le visage, sentant les os craquer sous la puissance de l’assaut. L'onde de choc créée par l'impact brisa toutes les vitres des bâtiments proches et fissura le toit. Sous l'attaque, le corps de Wistan allait valser, traversant plusieurs bâtiments avant d'arrêter sa course encastré dans un building. Par télépathie, Light contacta rapidement son équipier.

*Il est temps qu'on en finisse, Kefka. Ces deux imbéciles nous ont trop longtemps retenu, alors qu'ils ne valent rien. D'autres êtres beaucoup plus puissants attendent sur cette planète. D'autant plus que Narumi n'a toujours pas effectué sa tâche, je savais bien qu'il ne fallait pas lui faire confiance. Ah, et encore une chose.*

Un sourire apparut sur les lèvres du démon.



*Quand tout ça sera terminé, un petit combat ne sera pas de refus, très cher.*

Light se retourna alors vers l'endroit où était Wistan et se propulsa rapidement vers lui. Il lança alors vers lui deux boules de Flammes Noires, chacune recouverte de Dark Mirror, mais surtout, chacune abritant un scalpel que le Fils de Satan avait ramassé tout à l'heure. Wistan sera-t-il assez astucieux pour éviter cette attaque ?

"Défenseur de la Terre, laisse moi rire. Tu ne sais même pas pourquoi tu te bats. Etre sous l'emprise d'un sayen qui avait aussi pris cette planète de force, c'est mieux peut-être ?"

Le démon attendit la réponse de son adversaire, totalement serein.

Son plan allait fonctionner.


Dernière édition par Light le Sam 13 Sep 2014 - 20:26, édité 1 fois
Kefka Palazzo
avatar
Terrien
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 544
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! HAHA !
Zénies : 794

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Ven 3 Oct 2014 - 21:12
"Je commence à te connaître, petite vermine." Déclara Kefka alors que la dague d'Haruka avait pénétré dans le ventre du magicien dans un drôle de bruit grinçant et étouffé : Lui qui venait de faire éclater un twist de glace qui lui avait servit d'armure contre le Shrine of Turbulent Fang, il avait prit soin de garder de quoi se couvrir sous ses amples vêtements avant d'aller la chercher au corps à corps pour lui infliger un nouveau Dancing Mad.

Des mèches blondes tournoyaient autour du crâne de Kefka, alors que le vent soufflait toujours sur le toit dévasté de l'hôpital. Le soleil était bien bas et c'est entre chien et loup que les deux duels se poursuivaient avec ardeur. Kefka et Haruka étaient l'un contre l'autre, chacun tentant de neutraliser les mouvements de l'autre : les lianes de l'ange et la glace du fou envahissaient le duo. Drôle de combat immobile : mais la prise des lianes faiblirent quand le Dancing Mad toucha sa cible.
Parmi les choses qui ravissent l'esprit fumeux du serviteur de la plume noire, celle de voir un être comprendre enfin, même un instant, la médiocrité de ce monde et son absurdité était une jouissance. Kefka n'était pas seulement mégalo, il était un homme que la folie avait isolé.
Il ne comprenait plus le monde autour de lui : pourquoi les gens arrivent à vivre ? à quoi bon ? Tous souffrent au quotidien, de diverses manières... et les plus "heureux" le sont-ils vraiment, à jouer au jeu de la ridicule vie, entre honneur, procréation, amour, espoir ? Où vivre menait les hommes, si ce n'était à leur mort. Poussière tu redeviendras poussière... Ce cycle infini meublait les cauchemars de l'arlequin. Il était incapable de se rappeler les jours où il savait "vivre". Être humain. Il était un marginal qui ne comprenait plus le monde et se sentait seul dans cette réalité, cette vérité qui était tout ce qu'il voyait : le monde est absurde et il ne s'y sentait pas bien dans cet univers dont les lois lui échappait. Alors ces quelques instants où il voyait un être mourir ou déprimer devant lui, en proie à des souvenirs déformés ou ravivés par sa technique, il se sentait moins seul. Il avait l'impression de bâtir un empire l'espace d'une attaque... Un empire où tout ce qui aide un être à survivre tombe pour céder au désespoir et à cette révélation : ce monde est absurde. Tout est illusion... Aussi bien l'amour que l'espoir... Absurde. Humain. Sans issue glorieuse, seulement l'inévitable fin.

Et alors que Kefka lui-même faisait germer en lui tout ce qu'il ressentait de triste et de fataliste dans son propre coeur, il éprouvait de la joie de le partager. Comme s'il faisait une bonne action, au final: il instruisait Haruka sur les efforts vains qu'elle faisait.

Mais la satisfaction de Kefka fut de courte durée : il réalisa que l'hôpital avait été évacué et sa colère fut telle qu'il libéra sa captive, la ruant de coups et de boule de feu. De nouvelles pointent d'énergies roses apparurent mais trop ivre de rage Kefka les repoussa de ses feux follets pour les anéantirent. Les épines, résistantes, ne furent pas toutes détruites et à nouveau Kefka fut légèrement blessé : en plus des coups d'épées il avait maintenant l'autre bras affublé d'une jolie balafre.
Pourquoi les gens résistaient ? Qu'est-ce qu'ils avaient en eux pour avoir l'envie de résister à l'envie de tout détruire, de baisser les bras, de continuer à voir du bon en ce monde ? Pourquoi lui il ne comprenait plus cela ? Pourquoi ?! L'acharnement de Kefka mit l'ange sur la défensive et elle se retrouva derrière un bouclier de lianes, repoussé, à distance. Manifestement affaiblie, elle avait un genou à terre alors que la fureur du terrien lui donnait presque des ailes.

Elle parla de sentiment. Il ne comprit pas. Elle affirma être exceptionnelle. Il détesta cela.

"Petite prrrrrétentieuse !! Tu te crois supérieure à moi hein, avec ton petit monde rose et ta foi en carton peint... Tu n'as RIEN d'exceptionnel... RIEN. JE SUIS EXCEPTIONNEL ! JE SUIS EXCEPTIONNEL ! Et je te le prouverai avec notre victoire sur la Terre... Oui, je vous montrerai ce que c'est d'être exceptionnel, de réfléchir plus loin que ce théâtre minable du quotidien des terriens qui vivent dans leurs mensonges... ooooooooh je suis une jolie jeune fille, j'ai des pouvoirs, je fais apparaître des rooooses, et je sers le bien, et tout le monde est bôôô ! HAHAHAHAHA ! C'est ridicule, comment peux-tu te croire exceptionnelle en restant coincée dans les visions passives d'un peuple qui se contente d'une vie plate et difficile. SORS DU RANG ! VOIS GRAND ! RIS AU NEZ DU DESTIN ! Et là peut-être que les autres te pointeront du doigt. Et crois-moi, quand tu seras exceptionnelle, tu seras si différente des autres que comme moi, tu détesteras cette humanité qui te dictait qui être, où aller, sans réfléchir, jusqu'à ce que la faucheuse mette fin à ton agoniiiiie ! Et quand tu seras EXCEPTIONNELLE, être décoiffée sera le cadet de tes soucis, tant tout te paraîtra absurde et pitoyable !"

Et comme en écho à la rage d'un fou, des tornades apparurent autour de lui. Ses vêtements déchirés par les lames d'Haruka se gonflèrent comme des voiles, tandis que lui, déjà haut dans les airs pour éviter les maintenant habituelles lianes, semblait blasé.

"Encore ?" Dit-il alors que du coin de son oeil il vit Wistan apparaître, l'éblouissant d'une attaque qu'il comptait lui lancer. Kefka leva un bras en direction du tourbillon le plus proche et y projeta un éclair zap-trap qui comme une tempête gronda dans le chaotique ouragan. Contre toute attente il n’utilisa pas la même stratégie gagnante pour se tirer de la prison de rafales et plongea dans une bourrasque tournoyante, ne restant pas au centre de l'attaque. Les éclairs l'aidait à mieux y voir et il s'était entouré cette fois-ci des flammes de ses techniques, qui bruleraient au passage les lianes les plus téméraires : l'air chaud était comme un courant d'air qui poussé par l'intensité de la technique du feu follet que Kefka maitrisait à merveille dévia le haut de la tornade pour guider le magicien hors de piège. Il n'avait pas été touché de trop par le combo d'Haruka, mais lutter au milieu des éclairs, du feu et du feu, même s'il était un bon élémentaliste, n'était pas de tout repos... qu'importe, il avait envie d'en finir, elle avait fini de l'amusait et le laissait à présent.


Il s'étonna de ne pas avoir reçu l'attaque de Wistan... Le choix de sortir rapidement de la prison de cyclone avait été motivé par l'envie de sa cacher dans la tempête mais aussi de ne pas rester immobile si Wistan le prenait pour cible... Sortant de la tourmente il vit alors Light qui combattait Wistan : par la pensée, son confrère lui fit part de son envie d'en finir, pour aider les autres. Kefka, entièrement d'accord pour une fois, ne répondit rien, et cherchait du regard Haruka, ne laissant aucun temps mort. Light ajouta qu'il accepterait bien un petit duel quand tout sera calmé. Kefka sérieux tourbillonna sur lui même pour lancer des éclairs vers le sols qui rebondirent nerveusement tout autour d'Haruka pour l'encercler puis la toucher. Il avait bien envie d'apprendre à Light les bonnes manières, mais en cet instant, il était plutôt satisfait de son co-équipier et son envie de lui foutre une bonne raclée en était atténué : après tout Kefka n'était pas un grand fan des combat gratuit, lorsqu'il combattait c'était pour détruire. Détruire une vie ou un espoir... Qu'importe, et aujourd'hui il combattait pour détruire le règne de Darkus.

Les éclairs Zap-Trap sur l'ange furent rejoint d'un nouvel assaut de Kefka au kusarigama : la lame tournoya autour de la guerrière pour venir lui déchirer la chair. Kefka, resta cette fois à distance et enchaina les pirouettes et mouvements de jongle pour faire danser la chaine et lancer des coups multiples sur l'épéiste. Il attendait le moment où les maillon de son arme s'enrouleraient autour d'une épée de son adversaire pour lui arracher, ce qu'il fit : elle avait d'autres lames, mais il ne lui laisserait pas le temps d'en sortir d'autre de leurs fourreaux. Il resserra les trajectoire de la chaine pour la saucissonner au moment où elle paraissait moins apte à se défendre et quand elle fut immobilisée il lui lança son dernier Ultima en réserve, le faisant plus puissant que jamais. Il allait en finir. Il le fallait.

Là où Préséa combattait beaucoup d'auras se montraient. Il n'avait pas envie que son élève meurt et plus vite Haruka expirerait, plus vite ils pourraient tous se rejoindre pour finir le boulot.

A peine l'Ultima dissout, Kefka apparut et électrisa la captive. L'électricité... Sa spécialité et son arme préférée. A la fois froide et chaleureuse... Il la fit souffrir de ses décharges et lui donnait plusieurs coups à l'aide de l'autre extrémité du kusarigama toujours à mi-distance, avant de projeter sa proie dans les gravas que Wistan et Light avaient laissé à la place du toit : Elle était comme un insecte au bout du fil d'une araignée. Une araignée exceptionnelle.
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 607
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Ven 10 Oct 2014 - 1:10
Les défenseurs de la Terre avaient fort à faire avec des types pareils, les adversaire de Haruka et Wistan possédaient tout deux une force impressionnante et le pire dans tout ça c’est que la belle avait l’impression que ni l’un ni l’autre n’était le chef de cette bande de gredins. Leur leader devait être un être effroyablement puissant pour avoir sous ses ordres des mecs si redoutable. Cette situation aurait pu en faire fuir plus d’un mais Haruka n’était pas du genre à flageoler des jambes devant l’adversité, au contraire ça la motivait encore plus, comme s’il n’existait aucune trace de peur en elle. Inébranlable, la belle semblait surtout excitée dans ce combat bien compliquer. Pourtant elle avait souffert face à Kefka, ce rustre ne semblait même pas être retenu par la beauté insolente d’Haruka, il lui avait fait subir son Dancing Mad à plusieurs reprises et ça avait bien évidemment laisser quelques traces dans l’esprit de l’ange. Mais elle n’était pas du genre à se laisser abattre, c’était une femme qui avait été entraînée pour tuer les démons et elle ne renoncerai pas si facilement.

L’attaque de Kefka avait été difficile à encaissé mais la demoiselle ne pouvait pas baisser les bras, pas maintenant en tout cas, elle était trop fière pour ça. En plus de cela Wistan et ses amis comptaient sur elle, Haruka devait faire tout son possible pour opposer à l’ennemi la plus lourde des résistance. La fille aux yeux écarlates avait plus ou moins réussit à se sortir des attaques de son adversaire en utilisant ses techniques de combat habituels. Elle avait été décoiffée et ça c’était aussi impardonnable, alors elle décida d’employer à son tour la manière forte, après avoir lancer quelques phrases très stylés à Kefka. Juste avant cela il lui avait répondu avec un long discours bien lourd et insensée, Haruka n’avait même pas prit la peine d’écouter jusqu’au bout, mais en tout cas il avait l’air de ne pas du tout la comprendre. La belle avait finalement attaqué avec Shrine of Turbulent Fang et observa son adversaire souffrir pour s’en défaire, un petit sourire au coin s’afficha sur le joli minois de Haruka Tanibara. Elle profita de ce temps pour récupéré ses armes sans se déplacer, ses lianes ramenait pour elles ses lames tranchantes. Wistan apparut aussi à ce moment là pour mettre encore plus en difficulté le clown, il avait l’air décidé à aider Haruka dans son combat.

*Hu hu hu ! Décidément, il ne peut pas s‘en empêcher… Il doit vraiment avoir besoin d’être près de moi. Haaaahh mais il ne faudrait pas que ça ai une influence néfaste sur le combat… mais il m’a l’air déterminer, je ne pense pas que c’est son genre de se laisser influencer par ma beauté, même s’il a très envie de me protéger. C‘est vrai que ce Kefka Jesépatroquoi fait peur avec son allure de clown, bien plus que l‘autre merdeux qui se la pète avec ses flammes noirs… C‘est pas avec ça qu‘il va m‘impressionner, je sais qu‘il fait son beau devant moi pour avoir mes faveurs mais c‘est trop tard. Ma beauté ne mérite pas le regard de ce vil personnage et il va falloir très vite lui faire fermer ses yeux définitivement… Mais avant ça faut que je me fasse ce tordu peinturluré. Non mais franchement, je n‘ai jamais vu quelqu‘un d‘aussi insensé, oser dire que je ne suis pas exceptionnelle ! Pfff ! Mais c‘est quoi ça ? Je suis moi enfin, il a mauvaise vue ou quoi ? Hum… Peut-être qu‘il est le genre de type à dire l‘inverse de ce qu‘il pense… Raaah ! J‘en sais rien, il est trop décalé avec la réalité ça m‘énerve…*

Wistan était apparut aussi pour dire quelques mots à Haruka, il avait l’air presser d’en finir avec les deux malotrus. Haruka était du même avis, et comme lui elle avait sentit que beaucoup d’affrontements avaient débutés. Ils devaient faire en sorte de vaincre ces deux là le plus vite possible mais ce n’était peut-être pas aussi facile à faire qu’à dire. Cependant, la belle habillée en noir lui fit un large sourire, sûre d’elle, elle lui répondit.

"Hum !! Tu as raison mon cher Wistan, nous n‘avons pas de temps à perdre. Il va falloir sortir le grand jeu. Je sais que j’en ai déjà mis plein la vue mais là on va monter d’un cran !"

Pendant ce temps là, l’autre ennemi, le démon qui faisait le mec distant pour mieux attirer Haruka décida d’attaquer Wistan. Malheureusement, Haruka ne pouvait pas contrôler deux attaques puissantes en même temps. En revanche, elle pouvait utiliser ses lianes et s’en servit pour attraper les jambes de Light afin de le ralentir lors de son coup envers Wistan. Peut-être que le demi-sayen gagnerait ainsi un peu plus de temps pour esquiver ou utiliser une stratégie pour le contrer. Il devenait difficile de se battre sur ce toit en morceaux, où il ne restait seulement que quelques bouts du sol après les attaques des combattants. Les tornades de Haruka n’arrangeaient pas les choses et l’attaque de Wistan en direction de Kefka allait aussi faire des dégâts. Le clown fit quelques chose d’étrange, il se mit volontairement dans une tornade, peut-être pour se protéger et grâce à ses techniques réussit à en sortir quasiment indemne. Ce type était vraiment cinglé. Mais il ne tarda pas à s’attaquer à la jolie brune avec des éclairs autour d’elle. Haruka avait jusqu’ici observé et avait alors eut tout le temps pour contrer avec ses lianes qui sortirent du sol d’un coup et fouettèrent l’air autour d’elle à une vitesse incroyable pour la protéger des éclairs. Kefka lança son kusarigama en direction de l’ange pour la blesser, mais elle montra tout son talent pour l’esquive avec des mouvements vifs et agiles, comme si elle suivait le mouvement de la chaîne pour justement l‘éviter. Elle avait toujours le sourire aux lèvres, comme pour narguer cet homme à l’accoutrement ridicule. Haruka avait également sortit son épée et ce taré coloré avait eut l’idée de lui chopper son arme comme ça, en enroulant son kusarigama autour pour l’attirer. Mais il prenait Haruka pour une débutante ou quoi ? La jeune femme profita de cette action pour balancer son arme en plein dans son adversaire, déjà qu’il avait mit de la puissance pour lui retirer des mains, là il allait regretter de lui avoir prit de force son épée, puisqu’elle fonçait droit sur lui !!

Haruka n’était pas idiote, elle savait que l’attaque de Kefka n’était pas terminée, il n’avait jusque là fait que quelques attaques qu’elle pouvait contrer ou esquiver sans être blessée, cela signifiait qu’il allait en envoyer une beaucoup plus puissante. Pas manqué ! Encore son Ultima et comme elle avait prévu le coup elle lança une nouvelle fois Senju Koten Taiho pour contrer. Profitant de l’impact que les deux attaques provoquèrent en s’entrechoquant, Haruka se débarrassa du kusarigama avec lequel son adversaire l’avait emprisonnée, grâce à sa dague qu’elle avait garder contre elle en créant un espace entre son corps et les chaînes. La demoiselle laissa tomber son manteau et s’élança sur le fou qui essaya de l’électrisé, elle réussit à se protéger avec ses lianes mais l’un des éclairs avait réussit à parcourir son corps. Mais peu importe elle s’empressa d’arriver jusqu’à son adversaire avec une rapidité impressionnante, oubliant la douleur. Elle sauta sur Kefka d’un bond mais étrangement elle n’avait pas l’air d’être dans une position offensive… Puisqu’elle se laissa porter par le clown en l’enlaçant avec ses bras et ses jambes. Sourires aux lèvres, regard coquin, elle utilisa des mots qu’elle avait soigneusement choisis en caressant la joue de Kefka.

"Ouhhh ! <3 Je ne sais pas ce que j‘ai, sentir ton corps contre le miens me fait un effet incroyable, là… C‘est vraiment agréable je dois dire, je n‘aurai pas crut succombé à ton charme bariolé… Si ce n‘était pas la foudre qui venais de me frapper, je dirais que c‘est un arc-en-ciel qui m‘a fait chavirer…"

N’allant pas plus loin dans ses paroles, l’ange embrassa contre toute attente l’arlequin d’un baiser fougueux qu’il ne devait pas avoir vu arriver. Cette scène complètement inimaginable il y a quelques minutes était-il réel ? Eh bien… Il fallait voir plus loin qu’un simple baiser, aussi passionné soit-il. Il s’agissait en vérité de l’attaque ultime de Haruka Tanibara, nommée Jie Wen Dead. Kefka devait avoir ressentit son corps se paralysé petit à petit alors qu’un poison pénétrait dans son organisme rapidement afin de l’éliminer. C’était la botte secrète de l’ange aux yeux écarlates. Elle se retira avec un large sourire, fière d’elle.

"Haha haha ! Je suis désolée mon chou, mais quand je fais quelque chose, je le fait à fond. Mais tu devrais te sentir honoré, j‘embrasse trop bien, et c‘est moi… Quelle belle fin, tu ne trouves pas ? J’espère en tout cas que tu sauras l’apprécier… Pour revenir à ton petit discours de tout à l‘heure, je suis désolée mais tu as tout faux. Tu n‘a RIEN compris. Mon petit monde rose ? Sais-tu au moins quel est mon quotidien ? J‘affrontes la mort tous les jours, ça n‘a rien de joyeux mais je ne m‘en plaint pas. Je sers le bien, mais tous le monde n‘est pas beau, la preuve: toi avec ton maquillage, immortalisé par la mort qui va te frapper. C‘est ça la réalité, il n‘y a pas de fin heureuse, je suis désolée mon chou…"

On avait assisté à un échantillon de la cruauté de cette femme fatale, qui n’avait d’ange que le nom, c’était ce que l’on pouvait penser d’elle après une telle scène. Mais elle s’en fichait qu’on la voit comme ça, déjà parce qu’elle était belle et c’était tout ce qui comptait à ses yeux, mais aussi parce que la pitié n’a pas de place dans un combat, et parfois il faut combattre le mal par le mal. Haruka était parfois le mal… Puis, elle décida de donner le coup de grâce, sa dague en main elle planta une nouvelle fois sa lame dans le thorax de son adversaire. Peut-être que Light allait réagir pour sauver le clown et ça laissait des opportunités à Wistan. Le demi-sayen devra sûrement finir le travail, Haruka s’était beaucoup donnée et il ne lui restait plus beaucoup de forces pour se battre même si elle ne laissait rien paraître.
Wistan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 22/01/2013
Nombre de messages : 245
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation, Barrière psychique, Zanzetsuken
Techniques 3/combat : Bouclier magique, Kaméhaméha
Techniques 1/combat : Seika Tanden

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Dim 12 Oct 2014 - 21:10
Wistan se laissa tomber afin d'éviter les deux boules de flammes qui se dirigeait vers lui. Il venait de subir de lourds dégâts en encaissant son propre Kaméhaméha et un violent assaut du démon. Au moment où il avait compris la ruse de son adversaire, il avait cessé de se défendre pour tirer avantage de la situation. Il s'était souvenu des paroles de son semblable Sayen qui lui avait rendu visite sur Jade, Katsumoto. Celui-ci lui avait expliqué la particularité de leur race à savoir que leur force de combat augmente considérablement après avoir subit une lourde attaque. Lui qui voulait atteindre le niveau 3 du Super Sayen, il devrait se plier à cette règle.

Toujours allongé à plat ventre, Wistan profita du temps de parole du démon pour avaler un senzu. Quelques secondes plus tard, toutes ses blessures furent guéris intégralement donc il se releva en pleine forme et se remit en position de combat.

Depuis le début de l'affrontement, il avait préféré analyser le comportement du démon comme lui avait appris son Maître car cette puissante race n'est pas à sous-estimer. Il avait ainsi pu comprendre que son adversaire voulait un contre un et qu'il n'hésitait pas à venir en aide à son camarade. Mais Wistan n'avait pas peur de Light car cela faisait maintenant seize ans qu'il entraînait son corps et son esprit pour mener à bien sa mission de CHASSEUR DE DÉMONS. Si par le passé, il en avait éliminé des centaines, il savait aujourd'hui qu'il était face d'une toute autre catégorie : un général.

"Qui es-tu pour prétendre connaître ma motivation ? Nous savons tous les deux que tu ne peux pas lire en moi, mes pouvoirs te bloquent l'accès à mon esprit. Mais je vais quand même prendre la peine de te répondre. Je me moque de savoir qui est le roi de cette planète. Tout ce que je sais, c'est que ma mère vit sur cette planète. Je ne laisserai personne menacer sa vie et puis quand je suis revenu sur Terre, une certaine paix régnait. Depuis que ton cinglé de pote et toi êtes là, cette paix est menacée. Tu m'as demandé la signification de mon masque tout à l'heure. C'est le symbole de la caste des chasseur de démons. Maintenant, regarde bien mon vrai pouvoir."

Wistan repensa à sa mère et à Arthur son petit frère. La colère monta en lui donc il augmenta sa force de combat d'une manière explosive jusqu'à devenir un Super Sayen. Toute la ville tremblait sous sa nouvelle puissance car il dégageait une énergie 50 fois plus forte que précédemment.

Musique:
 

Il sauta en l'air et projeta sur le démon un premier Zanzetsuken horizontale puis un deuxième verticale de manière à ce que les deux vagues d'énergies forment une immense croix dévastatrice. Evidemment, sous la forme du Super Sayen, leurs puissances n'avaient plus rien à voir avec l'attaque que Wistan avait envoyé sur le clown quelques instants plus tôt.

Après ça, le guerrier de Jade rejoignit son amie Haruka car elle venait d'utiliser une grosse partie de son énergie.

"Merci Haruka, tu peux te reposer, je m'occupe d'eux à partir de maintenant."
Light
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2012
Nombre de messages : 1984
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 740

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie, Jigoku no Hono, Dark Mirror
Techniques 3/combat : Dark Form, Yami no Kage
Techniques 1/combat : Regashi

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Mer 22 Oct 2014 - 22:05
Light bailla. Un très long bâillement qui exprimait parfaitement l'ennui que lui faisait ressentir ce combat. Kefka avait l'air de bien s'amuser lui, le démon en était presque jaloux. Il espérait que la Terre avait mieux pour se défendre, car si ce n'était pas le cas, ce serait beaucoup trop facile. Ainsi même lorsque son adversaire sortit un senzu pour se rétablir, il ne tenta absolument rien pour l'en empêcher. Wistan se releva donc pour se remettre en position de combat, le regard naïf et plein de détermination, avant de se lancer dans un discours sans fin. Light jugea qu'il était bon de le laisser parler cette fois, au point où il en était. Et comme il l'avait prévu, c'était un ramassis de niaiseries sans fondement.

"N'importe qui peut te lire comme un livre mon garçon, c'est écrit sur ton front. Pas besoin de pouvoir pour ça."

Ce petit égoïste voulait donc protéger sa mère. Assez comique pour quelqu'un qui se prétend héros. Ainsi, d'une certaine façon, les plumes noires étaient beaucoup plus noble que lui. Quand ce jeune homme réduisait son but à la protection de sa génitrice, SK et les Black Feathers rêvaient d'un monde nouveau, d'un idéal possible, réduisant tous les malheurs que connaissait la société terrienne jusque là, guidée par un Sayen totalement simplet et irresponsable. Leur invasion pouvait même être qualifiée d'altruiste.
Light leva soudainement un sourcil lorsque son adversaire lui révéla qu'il était chasseur de Démons. Il lâcha un petit rire sarcastique. Pensait-il vraiment l’impressionner de cette façon ? Les chasseurs de Démons. Rien de plus méprisable. Des êtres idiots qui passent leur vie à pourchasser les membres d'une race sous prétexte de défendre le bien. Ce qui est complètement faux. Car le fait d'être démon n'est au fond pas déterminé par la race, mais par les actes. N'importe qui pouvait être démon, du simple humain au Sayen en passant par le Namek. Réciproquement, un démon de race n'était pas nécessairement "mauvais". Mais au fond, qu'est ce que le mauvais ? Qui peut avoir la prétention de juger de ce qui est bien ou de ce qui est mal ? Ces notions n'ont en vérité aucune valeur dans le monde dans lequel nous vivons. Ce sont simplement des principes mis en place pour donner une illusion de stabilité à la société. Pour donner de faux repères dans le chaos ambiant dans lequel nous sommes. Le Fils de Satan soupira. Voilà maintenant qu'il se mettait à philosopher. Il se concentra sur son combat, en se disant qu'il était vraiment temps d'en finir, car tout cet ennui commençait à se transformer en torture. Wistan s'était transformé entre temps, gagnant de la puissance. C'était donc "ça" son vrai niveau ? Light restait déçu.

"Ton coiffeur ne te veut pas que du bien, dis moi."

Son adversaire sauta et lui envoya alors deux rayons d'énergie, un horizontalement et l'autre verticalement. Light resta aussi indifférent qu'il ne l'était, et sans bouger projeta une onde de Flammes Noires tout autour de lui, explosant au contact des rayons. Il vit alors d'un bref mouvement du regard que Haruka avait pris Kekfa dans ses bras. Si elle s'était découverte à ce point, c'est sûrement qu'elle préparait quelque chose. Il sourit.


En une fraction de seconde il transperça le cœur de Haruka par derrière avec son katana grâce à la télékinésie. Les trois autres n'avaient pas dû comprendre ce qu'il s'était passé. Il y a quelques instants Light avait laissé son katana au sein de l'hôpital et était revenu sans. En vérité il le faisait léviter tout autour du clown et de la fille depuis tout à l'heure, dans l'attente d'une ouverture. De plus, ce katana était totalement invisible grâce aux Flammes Noires qui le couvraient. En effet, Light les avait rendues tellement ardentes qu'elles avaient instantanément transformé l'air autour du katana en air chaud. Et l'air chaud renvoie les rayons lumineux, sur le même principe que celui d'un mirage. Quant à la chaleur, elle était indétectable par un humain car elle était au milieu de toute la chaleur que le corps de Light dégageait naturellement. Wistan s'était laissé berner en pensant que Light ne souhaitait qu'un simple duel, alors que celui-ci n'était pas dans cette optique. Il attendait simplement que Haruka ait été suffisamment affaiblie par Kefka pour lui porter cette attaque. Le Fils de Satan intensifia les Flammes Noires autour de son katana pour totalement brûler la poitrine de la jeune fille, puis le retira de son corps. Yami vint se placer tout seul dans le fourreau sur la hanche du démon. Celui-ci, pendant toute l'opération, n'avait pas perdu Wistan des yeux, se repérant grâce aux forces. Il vint alors se poser près de Kefka.

*Excuse moi de m'être attaqué à elle, mais je pense que tu les as senties tout comme moi, ces forces qui commencent à s'agglutiner près de Presea. Je doute qu'elle tienne encore longtemps. Il faut en finir rapidement. Et c'est en équipe que nous ne leur laisserons aucune chance. Nous sommes les Black Feathers. Chacun de notre côté nous formons de majestueuses plumes noires. Mais mis ensemble, nous formons les ailes noires qui portent SK, le rendant ainsi invincible !*

Light savait que son équipier avait la maturité nécessaire pour comprendre. Désormais, il n'était plus question de leur propre personne, mais de renverser Darkus à tout prix.

Kefka Palazzo
avatar
Terrien
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 544
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! HAHA !
Zénies : 794

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Mer 29 Oct 2014 - 12:19
- Il faut vraiment être fou...
- De quoi tu parles ?
- De ce mec... Qui se porte volontaire.

Deux scientifiques, un homme et une femme, se tournèrent vers une vitre : dans la pièce voisine, un homme en pantalon noir était ligoté à une table d'opération. Son regard était vide, perdu et immobile vers le plafond. Ses yeux cernés semblaient secs de ne jamais ciller, sa bouche ne jamais avoir sourit de toute sa vie.
- Il me fout les jetons, dit la femme.
- A moi aussi.

Ils sortirent et se postèrent autour de la table. Le cobaye leur adressa un regard inexpressif.
- Vous avez l'air affaibli : ce que nous allons vous injecter a tué les 39 autres cobayes avant vous... Il est peut-être préférable que vous soyez dans de meilleurs conditions pour ce traitement. Lâcha la femme.
- Je suis volontaire. Ils ne l'étaient pas.
- Je sais, et justement j'aimerais que vous vous rendiez compte de la situation.
- Je suis volontaire. J'ai bien compris. J'ai compris...
La scientifique releva les yeux vers son collègue. Il haussa les épaules pour toute réponse. Elle allait rouvrir la bouche mais l'homme aux traits fins insista.
- J'ai TOUT compris... J'ai compris tout ce qu'il y a à comprendre... alors maintenant faites votre boulot. J'ai compris, et je sais ce que je veux.
La femme pressa une grosse seringue : elle irrigua un circuit de tubes qui pénétrèrent sous la peau du patient. Les yeux du jeune homme blond se révulsèrent tandis que ses muscles se mirent à convulser: à présent, la douleur se lisait sur chaque centimètre de sa peau et les deux scientifiques, habitués au spectacle, ne firent rien.
- C'est du poison. Ce que nous injectons n'est qu'un poison... plus le temps passe, plus je me dis que ce n'est que ça : personne ne résistera jamais à cette expérience, le docteur n'a fait que créer un poison.


Kefka était paralysé : cette guerrière venait de se glisser contre lui, l'enlaçant de ses longues et fines jambes, et lui caressant la joue. Le contact avec un autre être humain ne le dérangeait pas réellement, tant qu'il n'y avait aucune espèce de tension physique accompagnant ce jeu de proximité... Mais les paroles écœurantes de Haruka étaient un réel cauchemar pour le magicien qui depuis bien longtemps avait refoulé tout sentiment primitif et faible pour la chair. Comme surprit par une phobie, il baissa sa garde un instant et la belle posa alors ses lèvres sur les siennes : voyant l'abjecte baiser arriver, Kefka tenta de la repousser mais il ne put empêcher l'ange d'arriver à ses fins.
Il sentit son corps lourd, un mal-être parcourir ses vaisseaux... la nausée, le vertige... Cette bougresse avait réussi son coup avec cette attaque qui avait complétement affaibli l'ancien général du Ruban Rouge : Il s'agrippa à elle, pour la retenir, conservant ce qu'il fallait de lucidité pour ne pas la laisser fuir après cet affront malgré qu'il avait la tête qui lui tournait à cause de ce dégoutant baiser. Vomitif. Détestable.
Ah et il y avait ce poison aussi qui lui chatouillait le palet. Un détail comparé au supplice d'avoir embrassé une guenon.

Kefka, le regard fixe, hagard, l'écouta se féliciter. Il grimaça. Il resserra sa prise. Il ne la laisserait pas filer.
Elle, elle continua, sûre d'elle, expliquant que Kefka avait faux.
"Tu n'a RIEN compris." Avait-elle dit. Les mots firent échos dans sa tête. Il mit un temps.
"J'ai TOUT compris." dit-il tandis que le poison continuait à se disperser dans son organisme, comme en écho au passé. "J'ai compris..." Dit-il presque tristement. "J'ai compris, et je sais ce que je veux." Sur ce il donna un énorme coup de poing entouré de glace dans le torse de l'épéiste pour qu'elle se cabre en arrière : toujours les jambes autour de la taille de Kefka, elle était à présent penchée à l'horizontale dans le vide : avec ce coup, Kefka avait évité une dague qu'elle préparait, mais Haruka n'aurait que faire d'avoir raté cette tentative en constatant qu'au dessus d'elle, une épée qui avait visée son dos venait de lui passé au dessus du ventre : Kefka venait de la sauver.
Avant que Kefka ne se fasse embroché à la place de l'ange, il avait saisit la lame de Light dans sa main. Elle était incandescente. Light rappela son arme et Kefka lâcha sa prise pour que Yami retourne à son maître. Il s'était brulé sur l'épée du démon, mais bizarrement il semblait presque satisfait, comme si la blessure lui avait fait du bien, réveillant son esprit empoisonné par l'ultime baiser de l'ange.
"En finir vite hein... Je vais nous donner à tous les quatre l'occasion de travailler en équipe."
Préséa avait l'air en effet au milieu de plusieurs auras bien coriaces... Il savait qu’elle était pleine de ressources mais savait aussi qu'elle était trop influençable. Mais ce que Kefka espérait aussi, c'était que SK prenne le trône rapidement.

Ne sentant plus trop ses jambes, Kefka qui luttait contre le poison se laissa tomber à terre, volontairement : Haruka, sans doute un peu sonnée par le coup, se retrouva le dos sur les gravas, toujours contre lui. Dans la chute le fou avait saisi la petite lame qu'elle lui avait destiné et la plaqua contre sa douce gorge. Tout avait été vite.

"Il n'y a pas de fin heureuse en effet." murmura-t-il, le front perlant, mais bien vif. "Il n'y en a pour personne. Il y a des fins. Simplement. La même qui attend tous les êtres sans exception : les malades dans cet hôpital, ceux que tu as tué par le passé... et même toi. La même fin. Misérable et inévitable fin, et cela n'a rien de noble." Il avait l'air presque triste. "Le monde n'a aucun sens Haruka. Tu le sais d'ailleurs bien."

Kefka releva la tête, voyant Wistan se téléporter près d'eux.

"Désolé Roméo, mais si tu veux que je lui laisse la vie sauve il va falloir faire quelques concessions." En effet Haruka était très affaiblie. Le disciple de la plume noire regarda Light. "Petite devinette : mon premier est rouge, et peut tuer une guerrière d'un mouvement de poignet." Il rit, avant de continuer. "Mon deuxième est mal coiffé est va devoir être conciliant pour ne pas énerver mon premier." Il regarda Light, extatique. "Mon troisième va pouvoir achever mon deuxième sans qu'il ne se débatte, au risque de voir la fille mourir." Kefka perdit son sourire et regarda Haruka qui ne devait plus être en état de résister. "Mon tout marque la fin de ce combat." Il était au dessus d'elle, dans une posture toujours suggestive, mais il avait inversé les rôles : elle l'avait entre les jambes mais c'est lui qui donnait les règles du jeu. Rien de charnel là-dedans. Le fou plongea un regard froid dans celui de la guerrière, lui agrippant le menton pour l'aider à maintenir sa tête face à lui. "Je n'ai qu'une parole... Tu vivras Haruka. Si tu es vraiment si exceptionnelle, tu dois comprendre ce que c'est de survivre dans un monde qui te dégoute. Tu as échouée et ton petit camarade va tomber à ta place. Il n'y a pas de fin heureuse... C'est ce que les Black Feather enseigneront aux terriens : la vie n'est pas rose, Haruka, l'exceptionnelle Haruka le dit elle-même. La vie n'est pas rose alors il faut apprendre à ne pas être tendre avec elle car jamais elle ne l'est avec nous."

Le magicien, les yeux de plus en plus cernés, sembla revêtir un manteau de petits éclairs qui vinrent l’électrocuter partout sur son corps. Il semblait aimer ça... fouettant sa peau et son sang comme pour combattre le poison en le brulant de l'intérieur. Les petits vers de foudre qui le parcouraient et grouillaient sur et sous sa peau pâle lui donnait un air plus que jamais effrayant... Et c'est méconnaissable qu'il releva la tête vers Wistan et Light alors que l'électricité gagnait également Haruka pour mieux la maîtriser au sol. Elle ne pouvait s'échapper vu son état... Et si Wistan faisait un geste suspect, Kefka se ferait un plaisir de tuer d'une manière ou d'une autre la femelle.
Le sayen allait devoir faire le choix de se soumettre, sinon Haruka mourrait : Kefka Palazzo démontrait là qu'il n'avait aucun scrupule à utiliser les faiblesses du coeur et de la moral des gens pour parvenir à ses fins. Il n'y avait peut-être pas d'honneur guerrier à gagner de cette manière, mais Kefka était un homme de stratégie : et s'il y a une faiblesse quelque-part, il l'exploitait. Wistan avait reprit ses forces avec un senzu... C'était dommage pour lui : son supplice durerait plus longtemps.
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 607
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Jeu 30 Oct 2014 - 20:42
Enlacer Kefka était la chose la plus difficile à faire pour qu’Haruka puisse lui asséner son attaque, le baiser faisait ensuite tout le travail tout seul. S’il ne se débattait pas alors c’était un jeu d’enfant de pouvoir lui infliger ce coup fatal. Puisque l’ange était très douée pour parcourir les corps des autres individus, elle avait encore une fois réussit à donner le baiser de la mort à son adversaire. Cet acte était partagé par deux sentiments que tout opposes : la haine et l’amour. En prenant en compte ceci, on pouvait dire que Haruka Tanibara aimait beaucoup transmettre la mort à ses ennemis, mais elle éprouvait aussi un sentiment profond pour eux… Plus que l’individu en lui-même, cette femme au caractère volcanique, qui a l’air de prendre de haut tout ceux qui ont le malheur de respirer le même air qu’elle devait véritablement aimer sincèrement l’humanité, et plus encore la vie. Elle avait surtout de la haine pour ceux qui menaçait la vie. Ce qui pouvait être contradictoire puisqu’elle était une femme qu’on avait entraîner pour tuer des démons et autres êtres malveillants.

A la voir enrouler ses membres autour du corps de Kefka, sourire aux lèvres, il était évident qu’elle aimait le contact corporel avec l’autre. La demoiselle n’avait pas l’air répugner que l’arlequin soit un affreux bandit venu foutre la pagaille dans cette ville, elle n’avait d’ailleurs pas hésiter à joindre ses lèvres aux siennes pour lui offrir ce cadeau empoisonner. Tout se déroulait comme elle l’avait imaginer, excepter le fait que Kefka ne la laissa pas se retirer facilement de lui, ils restèrent alors enlacés l’un contre l’autre. Pour Haruka ce n’était pas forcément déplaisant. Après tout elle se laissait porter et avec le poison en Kefka cet effort devait lui être atroce à supporter. D’ailleurs il semblait déjà commencer à divaguer, mais malgré tout une part de lucidité résistait et il frappa violemment Haruka pour qu’elle ne l’atteigne pas avec sa dague. Un peu surprise, elle réussit tout de même à s’accrocher à Kefka avec ses jambes autour de sa taille, elle était très souple et son corps entraîné pour réaliser ce genre de choses. L’arlequin avait éviter l’arme de la belle mais il avait également permis à l’ange de ne pas être transpercée par l’arme de Light, qui était venu mettre son grain de sel dans ce combat au moment le plus crucial en voulant embrocher Haruka. Quelle ordure ce type ! Haruka ne compris pas trop sur le moment, fronçant les sourcils en regardant Kefka qui avait encaissé l’épée à sa place… Sauvée par l’ennemi ? Qu’est-ce que ça voulait dire ? Elle aurait pu en être vexer mais…

*Que…?? Il… Il m‘a sauvé la vie ?! Qu‘est-ce qu’il lui prend ? Cette attaque dans mon dos aurait pu être terrible mais il m‘a pousser pour se prendre l‘épée à ma place. Je… Mon baiser aurait-il un effet que je ne soupçonnait même pas ? C‘est vrai que j‘embrasse trop bien, et puis bon, ça viens de moi, ça fait forcément un choc en plus du poison. Peut-être que sans le vouloir j‘ai développer avec ma technique cette facette qui permet à mes victimes d‘avoir de l‘empathie pour moi et les pousse à me sauver dans de tels moments… Ah, ça m‘étonnerai pas, je suis tellement géniale que c‘est carrément possible !! … Mais quand même, c‘est un peu trop facile… Et si… ? Oui, ça doit être ça, c‘est beaucoup plus cohérent. En fait, au fond de lui Kefka m‘aimes plus que tout, le coup de foudre en me voyant sans doute. Se sachant à l‘article de la mort, et dans un ultime geste avant de trépasser, voyant que de toute façon tout était perdu pour lui et apercevant la lame venue me transpercer, il a décidé de laisser l‘un de nous deux continuer à vivre…

Ça fait réfléchir, je l’avait peut-être mal juger après tout, en fait il lui reste encore une once d’humanité et d’amour. Et… Il a décider que sa mort servirait à me laisser vivre. C’est magnifique, mais franchement, il n’y a que moi pour donner ce genre d’idées à des irrécupérables vermines sortit des fins fonds des coins malfamés. Haha ! HAHA HAHA !! Je suis vraiment incroyable… Hum… Mais j‘y pense, ce type avec ses flammes, il voulait viser… MON CŒUR ??? Ah, j‘ai compris, sa haine était telle que le seul moyen d‘avoir mon amour était d‘atteindre mon cœur… Hum… Si c‘était pas complètement dégueulasse et sorti du cerveau d‘un fou furieux c‘en serait presque romantique ! C’est pas seulement un pervers en fait, c’est un charmant… DÉGÉNÉRER !! Non mais franchement ! Quel taré ! Il est complètement secoué le gars ! Je sais que je suis exceptionnelle et tout mais faut pas exagérer quand même… Il y a des limites à la jalousie ! Oui, c‘est ça, le baiser à Kefka a du clairement le déranger… Pfff mais si je peux plus combattre sans attiser la rivalité des mes prétendant c‘est chiant ! Faudrait que je lui dise que j‘ai embrasser Kefka pour le tuer ça le soulagerai peut-être. Mais le problème c‘est que Kefka va sûrement mal le prendre, ça va pas du tout !! Raaah ils sont lourds aussi. Pfff… Mais, qu‘est-ce que je raconte ? Je suis en plein combat et ils sont mes adversaires, je n‘ai pas à leur faire de fleurs sous prétexte qu‘ils ont flashés sur moi ! J‘y suis pour rien moi si c‘est des lovers refoulés pas capable de dire ce qu‘ils ressentent. Mais je vois clair dans leur jeu…

Hum ?! Mais que… ?? Il se laisse tomber sur moi ?! J‘y crois pas, perdu dans la douce folie menant à sa mort il tente de… Enfin, il veut qu‘on… Evidemment vu son état on peux comprendre qu’il ai envie de… MAIS IL EST PAS BIEN CE MEC ?! C‘est pas parce qu‘il est sur le point de clamser qu‘on va faire ça ici comme ça ! NON MAIS N‘IMPORTE QUOI !! Huh ? Une minute ! Il… Ma dague ?*


Très vite Haruka se retrouva dos au sol de cet immeuble qui partait en ruine, Kefka était dessus elle, entre ses jambes. Et bien que cette position laissait songeur en ce qui concernait leurs intentions, la dague qui se trouvait sur la gorge de la belle mettait très vite toute idées farfelus de côté… Même pour Haruka Tanibara. Enfin lucide, elle avait compris que s’il l’avait sauver tout à l’heure c’était uniquement une mise en scène pour en arriver là et reprendre l’avantage. La belle était couchée, vulnérable face à sa propre dague que Kefka faisait caresser sur son cou. C’était… Inacceptable. Bien sûr l’arlequin avait de la suite dans les idées, aussi fourbe qu’on pouvait l’imaginer. Il menaçait de tuer Haruka si Wistan ne se laissait pas battre par Light. Mais quelle ordure ! Et dire qu’il y a un instant à peine il était remonté dans son estime… Bon d’accord pour des raisons complètement absurde même si dans l’esprit d’Haruka ça avait l’air logique. Tout était arriver très vite, et la demoiselle comprenait maintenant qu’elle était dans une situation très délicate. Pourtant, elle était là, le regard planté dans celui de Kefka, elle avait perdu tout à l’heure son sourire mais le retrouva assez rapidement après avoir écouter -pour une fois entièrement- les paroles de son adversaire.

"OuuuUUUUuuhhh <3 Qu‘est-ce qu‘on est bien là… On a une magnifique vue du ciel, des gravats bien désagréable sur lesquelles nous pouvons nous endormir, un bâtiment en feu… Dis-moi, tu es du genre romantique c‘est ça ? Hihi hihi ! Mais, je vais te faire une confidence, je sais que les mâles aiment être au dessus habituellement mais moi aussi j‘aime bien cette position ! Alors, tu vas pas rester longtemps comme ça… Enfin… Hihi hi plus ou moins ! Je sais pas si tu l‘as remarquer mais même si j‘embrasse super bien, le baiser de tout à l‘heure c‘était pas juste pour adoucir ton agonie… T‘as du poison dans le corps, et si t‘es pas encore complètement paralysé ça devrait pas tarder. Tes petits éclairs de tapette vont pas te garder conscient bien longtemps. Tu vas faire comment quand tu pourras même plus tenir ma dague entre tes doigts ?" Elle souleva un peu sa tête en forçant un peu, la dague commençait à l’égratigner légèrement mais c’était juste pour un peu plus provoquer l’arlequin. Puis, le regard hautain elle relâcha la pression en soupirant. Elle s’adressa ensuite à Wistan, elle ne pouvait pas le regarder dans cette posture, par contre ces yeux de couleur écarlate ne lâchaient pas Kefka.

"Wistan !! Ne te laisses pas impressionner, continues à te battre normalement. Tu n‘as pas à t‘en faire pour moi, j‘en ai vu d‘autre et puis n‘oublie pas… JE SUIS EXCEPTIONNELLE !!"

Avait-elle dit dans un large sourire et en faisant un clin d‘œil à Kefka en disant sa dernière phrase. Elle resta couchée sans opposer la moindre résistance, attendant de voir ce qui se passerait. Les deux membres des Black Feathers avaient l’air d’avoir la situation sous contrôle, mais Haruka Tanibara, bien que pas toujours très objective était une femme intelligente et il était possible qu’elle préparait quelque chose.
Wistan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 22/01/2013
Nombre de messages : 245
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation, Barrière psychique, Zanzetsuken
Techniques 3/combat : Bouclier magique, Kaméhaméha
Techniques 1/combat : Seika Tanden

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Dim 2 Nov 2014 - 12:29
La situation était compliquée mais non sans solution. Tel un lâche, le clown voulait utiliser la belle ange pour dissuader le guerrier de Jade de poursuivre le combat. Utiliser de telles méthodes, ça veut dire forcément dire situation désespérée. Grâce au feu vert d'Haruka, il allait leur montrer qu'ils ne devaient pas le sous-estimer.

Il augmenta de nouveau son énergie, devenant ainsi un Super Sayen de niveau II.


Il envoya un puissant Kikoha sur Light puis, d'un mouvement éclair, sectionna les deux bras de Kefka avant de lui envoyer un puissant Zanzetsuken à bout portant, imparable et destructeur. Sa vitesse ayant considérablement augmenter grâce à sa nouvelle transformation en SSJ2, ils ne pouvaient plus suivre ces gestes aussi facilement.
Son amie Haruka était désormais libre de bouger et de se défendre.
Mais il n'en resta pas là, il réapparut derrière Light, peu importe sa position pour lui planter son Katana dans le dos, au niveau du cœur. Mais alors que son arme était dans le corps du démon, il augmenta son énergie pour faire éclater un puissant Zanzetsuken pour faire couper verticalement le corps du démon.
Il rangea son ami dans son fourreau doré puis prit de la hauteur. Il concentra son énergie puis envoya un puissant Kaméhaméha de façon à ce que les deux membres des BF soient dans la ligne de mire. La zone entière fut complètement détruite sous la puissance de la vague déferlante. Tous les guerriers présents sur Terre avait pu ressentir, et même parfois voir, le rayon d'énergie, témoignant de la violence du combat.

Après ça, toujours en Super Sayen niveau II, il retourna au près de son allié et amie, s'assurant qu'elle aille bien.
Light
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2012
Nombre de messages : 1984
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 740

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie, Jigoku no Hono, Dark Mirror
Techniques 3/combat : Dark Form, Yami no Kage
Techniques 1/combat : Regashi

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Dim 2 Nov 2014 - 15:45
L'araignée. Un être passionnant qui en plus d'une grande force avait un sens du stratagème hors du commun dans le règne animal. En effet, la fameuse toile d'araignée est un exemple de malice. La proie se retrouvait coincée, sans solution, sa vie ne tenant qu'à un fil. Et là elle se débattait, mettant toutes ses forces, tous les moyens possible à exécution, dans l'espoir de sortir de cette situation. C'est là qu'intervenait le génie de cette tactique. Plus la proie se battait pour s'échapper, plus elle s'enchevêtrait dans cette toile, facilitant ainsi le meurtre de l’araignée. Cette méthode pouvait aisément être mises en parallèle avec celle de Light. Au fur et à mesure du combat, il tendait sa toile, ses pièges, ses stratagèmes, et l'adversaire n'avait d'autre réponse que de frapper plus fort, pensant s'en sortir de cette façon. Et à chaque fois, la seule réaction du Fils de Satan était la pitié devant un être si faible, malgré les apparences. Exactement la réaction qu'il eut devant le nouveau gain de puissance de Wistan, qui semblait être le dernier de ce "combat". Apparemment, devant son manque de solution criant, le demi sayen a jugé qu'il n'avait d'autre choix que celui de la surenchère son et lumière.
Quant à Haruka, un coup de Kefka lui permit d'éviter le katana de Light. Enfin, éviter. Grâce à la télékinésie, une simple pensée du démon aurait pu faire baisser le katana et transpercer le corps de la jeune fille malgré tout. Mais ça n'avait pas l'air du goût du clown qui apparemment voulait se servir d'elle pour mettre un terme à ce combat. Il essaya de chanter Wistan en lui ordonnant de se laisser faire sous peine de tuer son amie. Cependant celle-ci n'opposait pas la moindre résistance et donna même son feu vert à Wistan. Vu qu'elle ne semblait pas être le genre de personne à se sacrifier, elle avait sans aucun doute quelque chose derrière la tête. Le démon se posa donc sur le toit et créa de longue Flamme Noires derrières lui de telle sorte que son ombre soit assez longue pour être en contact avec Haruka. Il utilisa ainsi sur elle son Yami no Kage.

*Kefka, je viens de la priver de tous ses sens le temps d'une quinzaine de secondes. Et au fait, n'oublies pas qu'elle a la capacité de se téléporter.*

De la même façon, il envoya des Flammes Noires microscopiques dans l'organisme de son allié. Sa paralysie partielle et la soudaine faiblesse de son état ont fait comprendre à Light qu'il était sous l'influence d'un mal envoyé par le baiser de Haruka, sans doute un poison. Ces Flammes Noires exploreront tous ses vaisseaux sanguins en quête de ce poison pour l'éliminer, avant qu'il ne le tue. Elles brûleront aussi toutes ses lésions et blessures pour les faire cicatriser rapidement. Et la télékinésie du démon stabiliserait le rythme cardiaque.  Kefka sentirait automatiquement son état s'améliorer.
Wistan choisit ce moment pour lancer son offensive. Il commença par envoyer une boule d'énergie sur le Fils de Satan, qui la fit tout de suite éclater grâce à sa télékinésie. Le jeune homme se lança ensuite sur le clown avec son épée. Light lâcha un rire. Il fallait plus qu'une simple épée pour nuire à son équipier. Par précaution, il entoura le corps de Kefka de son Dark Mirror. Réflexe qui s'avérera être juste car dans la seconde qui suit Wistan envoya un rayon énergétique à bout portant. Ce rayon reviendrait en même pas un clin sur le lui, et il n'aura pas le temps de l'esquiver, à moins d'avoir des réflexes divins ou de voir le futur.
Soudain le Fils de Satan sentit une énergie derrière lui. Son adversaire s'était téléporté dans son dos. Light ne bougea pas d'un poil, et Yami se dégaina tout seul pour contrer l'épée du demain Sayen. Mais ce n'était pas tout. Tout à l'heure dans l'hôpital, Light avait pris la précaution de verser de l'acide qu'il avait trouvé dans son fourreau. En se dégainant, son katana avait envoyé tout cet acide sur le visage de Wistan, lui faisant perdre la vue par la même occasion. Un nouveau rayon énergétique se dirigea vers le démon, qui l'éclata avec la télékinésie encore une fois. Quand comprendra-t-il que ces faibles techniques étaient vaines face à lui. Light attrapa alors Wistan aveuglé par les cheveux de la main gauche, et mitrailla son visage et son corps d'une pluie de poings enflammés extrêmement rapides avec sa main droite, comme on le ferait avec un punching ball. Le jeune homme pris ensuite de la hauteur et chargea un kaméhaméha, comme tout à l'heure.

Exactement ce que le démon attendait.

*C'est trop facile.*



Au moment où Wistan lâcha sa vague déferlante, une lame lui entra dans le dos, ressortant par l'abdomen. C'était le wakizashi de Light. De la même façon que le katana gravitait autour de Haruka et Kefka depuis tout ce temps, le wakizashi gravitait autour du démon et de son adversaire, camouflé par les mêmes stratagèmes. Il avait attaqué Haruka en premier pour que Wistan - ainsi que tous les autres présents ici - pense qu'il avait épuisé ce petit tour, Yami étant accroché à sa hanche.
Après cela le démon, voyant le kaméhaméha se diriger vers Kefka et lui, se dirigea dessus et l'encaissa volontairement de plein fouet, protégeant ainsi son allié. De la fumée s'échappait de l'endroit de l'impact, et Light était accroupi. Comme prévu, avec le niveau de puissance de son adversaire, les dégâts subis étaient loin d'être négligeables. Mais ce n'était pas très grave. Le Fils de Satan se contenta d'avaler un senzu pour soigner cette blessure. Cette technique devait demander beaucoup d'énergie à Wistan, sa transformation aussi. Il ne tiendrait pas longtemps comme ça.
Light se mit complètement debout avant de se diriger vers son adversaire et de lancer à haute voix, tout en applaudissant.

"Félicitations, tu m'as touché. Mais sache que le cercle fermé des gens qui m'ont déjà touché se divise en deux catégories."

Le démon cessa d'applaudir et dégaina Yami.


"Les filles que j'ai envoyé au Paradis, et les types que j'ai envoyé en Enfer."
Kefka Palazzo
avatar
Terrien
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 544
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! HAHA !
Zénies : 794

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Dim 2 Nov 2014 - 23:15
"T‘as du poison dans le corps, et si t‘es pas encore complètement paralysé ça devrait pas tarder. Tes petits éclairs de tapette vont pas te garder conscient bien longtemps. Tu vas faire comment quand tu pourras même plus tenir ma dague entre tes doigts ?"
Kefka adorait cette proximité quand c'était lui qui l'avait provoqué... Même transpirant à cause du poison qu'il combattait, laissant les éclairs le parcourir il approcha son sourire béat d'Haruka, appuyant un peu plus sa main et la lame contre le coup de la belle.
"J'ai déjà résisté à un poison bien pire gamine... Mais jamais à un baiser aussi écœurant je te l'accorde." Il colla presque sa tête sur la joue d'Haruka, inspirant fort et lui donnant d'avantage de coups de jus. "Chacun de mes petits éclairs de tapettes parcourent mes vaisseaux sanguins, à la recherche de cellules parasites à griller. Je ne suis plus un terrien ma jolie, j'ai été doté d'un pouvoir de résistance bien au-delà de la moyenne... Il en faudra plus pour me tuer. Quoique je préfèrerai peut-être rendre l'âme plutôt que de recevoir un autre baiser abjecte petite ordure."

Haruka était une dure à cuire, et malgré qu’elle était clairement prisonnière elle hurla à Wistan de l'ignorait. Ce que ce petit débile fit. Kefka avait un peu ré-éloigné son visage et regarda Haruka avec un regard fou, les yeux quasi-exorbités et un sourire laissant sa langue pendre dans le vide. Ses muscles faciaux avaient des tics nerveux quand les éclairs les parcouraient, et ainsi il ressemblait à un automate détraqué.

"... Exceptionnelle... Exceptionnelle...." Ricana-t-il.

Du même temps, Kefka sentit un nouveau parasite le gagner... Son corps avait plus chaud que d'habitude. Haruka en était la cause ? On était-ce ses éclairs qui étaient aussi étranges ? Light... Non, c'était lui. Il avait eu la même idée et utilisait ses flammes de la même manière que Kefka avait utilisé ses éclairs. Griller le mal.

Griller le mal... HA, c'était ironique, à voir le brasier qu'était devenu Satan-City on aurait dit que tous avaient eu la même stratégie : bruler la ville pour la défendre des plumes noires qui venaient planer comme des vautours autour du trône. Mais les vautours n'attaquent pas, ils attendent que les proies meurent d'elles-même pour atterrir et festoyer... Ce qu'ils faisaient en attendant que meurent chaque défenseurs d'eux-même, tués par leur bêtise et leurs idéaux aveuglants. Wistan allait tuer Haruka et courraient aussi à sa perte. Quel stupidité.

Light envoya à nouveau un petit message télépathique. Décidément, pour un retardataire qui n'écoutent pas les instructions, il aimait communiquer. Il avait priver Haruka de ses sens pour quelques instants... et il rappelait à Kefka que la petiote avait utiliser la téléportation plus tôt.

Oui, il le savait, mais elle ne s'était pas vraiment téléporté plus tôt... Elle avait utilisé sa course comme une sorte de technique pour décaler son image. Un truc que Kefka n'avait jamais vu avant, mais qui avait l'air difficilement applicable quand on est à demi-consciente allongée et retenue par une lame. De toute façon, il lui avait promis de la laisser sauve, si la jolie ne voulait pas mourir, elle n'avait pas intérêt à bouger, sinon... Il n'en ferait qu'une bouchée.

"Non, elle n'a plus la force de se téléporter la petite... N'est-ssssce pas ? Et puis si elle veut que je tienne ma promesse et vivre elle a tout intérêt à rester sage..." Il la saisit à nouveau par le menton comme on saisit un enfant rebelle. "Mais je ne donne pas cher du néon jaune qui lui sert de co-équipier. Tu aurais du lui conseiller de ne pas résister, il va souffrir d'autant plus."

Haruka, perturbée par le Yami no Kage de Light, reçue alors un coup de boule de Kefka ainsi qu'un coup de coude dans son ventre qu'elle ne pourrait pas sentir arriver. Kefka allait un peu mieux, du moins son corps n'allait pas de pire en pire. Il se remettrait doucement... Une fois que le combat serait fini. C'était un scandale qu'il ne le soit toujours pas, et d'ailleurs Wistan se transforma en halogène de l'espace et attaqua Light avant de foncer droit sur le fou avec ses épées. Il avait rompu le marché. Soit, Haruka alors mourir... Que c'était dommage. Kefka soupira.

Alors que les épées allaient trancher ses bras, Kefka releva Haruka pour en faire un bouclier humain, s'appliquant à garder sa lame sous sa gorge. Elle serait donc coupée en trois pièces à sa place. S'attaquer à un ennemi qui a tenait votre alliée affaiblit contre lui c'était quand même méga con.

Kefka était un peu déçu mais il fut surpris quand il vit le coup de Wistan rebondit devant Haruka... Elle était pourtant vidée de ses forces et l'autre sayen n'avait pas pu avoir le temps de réagir ! ... Sur ce Kefka prit un air exaspéré et regarda Light qui avait sans doute lui-même mit un bouclier pour protéger son coéquipier.


"...Il va falloir qu'on apprenne à se coordonner..." Dit-il alors qu'Haruka était indemne grâce au black mirror. Cependant, Wistan avait terminé son enchainement à l'épée par une vague d'énergie qui elle atteignit Haruka, le bouclier étant partiellement dissipé. Elle n'était pas jolie à voir la pauvre...

Kefka, complétement exaspéré, la maintenant toujours fermement, avec la lame sous le cou et des éclairs toujours grimpant sur elle, utilisa sa main libre pour la soulever. Light s'occupait de Wistan et Kefka put alors voir, surpris, Light s'interposer alors que le sayen lança un kamehameha désespéré. Le genre de technique qui bouffe bien de l'énergie pour rien.
Light le protégeait. Kefka leva un sourcil. Soit. Comme ça il gardait ses vêtements propres, c'était plutôt pratique et sympa.

Sur ce, Light, qui faisait son show comme depuis le début, dégaina une jolie réplique et son épée. Kefka, un peu blasé, ne s'amusant plus, fit demi-tour en tenant Haruka par le cou à deux mains. Il alla au bout du toit et s'enveloppa d'une armure de glace au cas où Wistan tenterait de rejouer au malin.

"Ce combat est fini, gamin. Voici ta dernière chance de te rendre où miss exceptionnelle mourra." Il regarda, non amusé, Light et Wistan. Haruka, elle, n'était plus qu'une poupée de chiffon : il s'assurait qu’elle était au premières loges pour voir la mort de son camarade. Il était prêt à couper la gorge douce de la petite ange.
Darkus
avatar
Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/06/2009
Nombre de messages : 4190
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3160

Techniques
Techniques illimitées : Spirit Cannon, Téléportation, Souls Healer Souls
Techniques 3/combat : Slayers Souls, Souls Healer Souls II
Techniques 1/combat : Souls Stardust Punishment

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Lun 3 Nov 2014 - 21:00
Du haut du Palais de la Tour Karine, Darkus avait acheté des senzus pour les défenseurs de la Terre. Il s’était ensuite téléporté pour pouvoir venir en aide à deux d’entre eux qui étaient en mauvaise posture. A Satan-City, le sang avait coulé à flot, l’hôpital en avait pris pour son grade et tout le quartier également, signe qu’un rude affrontement venait d’avoir lieu. Un guerrier au sang Sayen se battait désespérément pour protéger une jeune femme qui n’avait pas fait le poids lors de son combat. Elle allait perdre la vie devant son ami qui serait ensuite en très mauvaise posture.


C’était un clown qui tenait cette jeune femme l’air menaçant avec son épée sous sa gorge prêt à lui porter le coup fatale. Cet espèce de dingue voulais que l’ami de la jeune fille assiste à sa mort, elle était sans défense apparente prête à embraser Thanatos. Le clown avait grâce à son ami évité l’attaque du demi-Sayen qui s’était mis entre eux. Il l’avait échappé belle ! Il lança d’ailleurs en provocation au défenseur :

"Ce combat est fini, gamin. Voici ta dernière chance de te rendre où miss exceptionnelle mourra."

Tenant l’ange fermement au bout de son bras, il semblait quelque peu meurtri par le combat qui venait d’avoir lieu. Son autre ami aussi semblait quelque peu essoufflé, mais les défenseurs de la Terre étaient en bien pire mauvaise posture. Alors que le dénommé Light était occupé avec Wistan, et que le clown tenait l’ange dans une main, son épée dans l’autre et qu’il était concentré par le combat qui avait lieu, voulant à tout prix montrer son dessin au défenseur de la Terre, un éclair en une fraction de seconde vint le frapper.



Que les griffes du Phénix te déchirent !

Un éclair de flamme vint percuter de plein fouet le clown qui ne devait pas s’attendre à une telle attaque sorti de nulle part à un tel moment ! C’était Darkus le Roi de la Terre qui venait d’arriver transformé en Super Sayen, il venait de traverser le ciel grâce à la Renaissance du Phénix lancé sous sa plus puissante forme.

Lorsque le clown fut frapper par l’attaque puissante du Roi de la Terre, celui-ci ne put que ressentir la morsure des flammes de l’enfer et les griffes du Phénix chargé tous deux de son énergie de Super Guerrier qui lui déchireraient son corps dans une jolie explosion de feu ardent. Le Sayen le frapper sans rage apparente mais avec une puissance colossale pour lui faire dans un premier temps lâcher la jeune fille dès son premier contact avec lui, dans un second temps lui causer le plus de dégâts possibles dans l’explosion et dans un troisième temps, tenter de lui arracher la tête à l’aide de ses coups dévastateurs qu’il envoyait. Pendant qu’il lançait cette attaque, il s’était changé en Super Sayen de niveau 2 pour augmenter l’intensité des flammes et de l’énergie déployé par son attaque déjà très puissante. Pour conclure, il envoya son adversaire loin de la jeune femme en le tenant d’une main ferme par le cou et de l’autre par la tête pour tenter de lui arracher ou de lui briser le cou, il l’envoya loin de là en le lançant dans un mur plus loin en écartant violement ses bras comme pour séparer la tête du corps de son adversaire. Son armure du chevalier d’or se retrouverait toute maculé du sang de ce tarer.



Tout cela c’était produit très vite, mais il restait encore un adversaire à attaquer, sans se poser de questions, Darkus se tourna vers le fils du dénommé Satan qui venait de provoquer Wistan avec une de ses phrases qu’il aimait certainement sortir. Le Roi de la Terre se rappelait de lui, il lui avait déjà adressé la parole. Dans ses quelques souvenirs, il se rappelait ne pas avoir apprécié l’attitude de ce type. C’est pourquoi il se réjouissait de ce retrouvé face à lui.
Sans réfléchir, juste après qu’il eut lancé son attaque sur Kelfka, alors que les flammes de sa Renaissance du Phénix entouraient encore son corps, il se téléporta de nouveau à proximité de celui-ci pour lui indiquer sa venue si ce n’était pas déjà fait suite à l’explosion qu’il avait provoqué. Il se téléporta à plusieurs endroit pour attirer son attention, mais sans réellement tenter de l’attaquer de plein front.
Il lui lança simplement de loin alors qu’il se trouvait au-dessus de lui plusieurs rayons tranchants du bout de ses doigts devenus griffes grâce à son énergie de Phénix dans le but de l’éloigner de Wistan et de le déconcentrer. Puis dès qu’il eut lancé son attaque, alors qu’elle ne l’avait pas encore touché, il se téléporta derrière lui aussitôt pour tenter de lui exploser la colonne vertébrale dans un coup de pied surpuissant pour le pousser droit vers sa précédente attaque.
En raison du combat des deux personnes qu’il venait d’attaquer, Darkus avait l’avantage de ne pas encore avoir livré de combat, ils auraient donc du mal à l’esquiver d’autant plus qu’il avait également l’avantage de l’attaque surprise non négligeable à ce moment quasi-fatidique du combat qu’il tentait de renverser.

Une fois son coup porté, il se téléporta de nouveau très rapidement d’un autre côté pour lancé la même attaque énergétique que précédemment pour l’acculé et l’encercler. Puis il se téléporta de nouveau tout autour de sa proie pour ensuite déployer tout autour de  celui-ci les ailes du Phénix tout en passant directement au niveau quatre de super Sayen. Ce serait dans un torrent d’énergie et des flammes de l’enfer que Light se sentirait balayé dans tous les sens et déchiré dans tous les sens. Il s’agissait là d’une des plus fortes techniques de Darkus qu’il maîtrisait parfaitement. Le coup qu’il venait de portait se déchaina sur Light. D’autant plus que la transformation ultime du Roi montrait là l’envie de se dernier d’en finir rapidement.

« Vas crever dans la face cachée de la Lune. »

Alors que les flammes entouraient son adversaire en tentant de l’envoyer vers le ciel, Darkus en profita pour se mettre en position de défense faisant attention à tout ce qui se trouvait autours de lui grâce à ses sens surdéveloppés qu’il maîtrisait parfaitement. Il se plaça au sol de sorte à ce qu’il soit entre les BF et les défenseurs qu’il avait tenté de sauver grâce à sa manœuvre.
Il espérait avoir mis hors d’état de nuire ses personnes qui avaient décidé d’attaquer la Terre, et que ses alliés étaient encore en vie. Ayant acheté tout récemment des senzus, il pouvait leur en donner pour les soigner. Voyant le Demi Sayen qui était plus proche de lui, il lui lança son sac de deux senzus en lui faisant signe de la tête d’aller s’occuper de son amie tout en restant calme et stoïque alors que ses bras s’étaient remis en position de défense.

« Je vous remercie de défendre la Terre, je me présente, je suis Darkus. »

Le soleil refit alors tout doucement son apparition alors qu’il s’était caché derrière les nuages. Il venait maintenant illuminer la zone du combat et l’armure du Phénix toute tachée du sang de ses ennemies, comme pour redonner de l’espoir au peuple de la Terre qui en avait bien besoin… Le vent soufflait pour chasser ces nuages venant danser contre les morceaux de débris qui jonchaient le sol et en en faisant tomber d’autres en suspension. Darkus était prêt à contre attaquer ou à se diriger ailleurs si le combat était déjà conclu.  
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 607
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Ven 7 Nov 2014 - 20:56
Prendre Haruka en otage n’était pas réellement une brillante idée. Déjà, elle n’était pas du genre obéissante, c’était plutôt d'elle qu’on recevait des ordres mais surtout Kefka était dans un sale état face à l’attaque ultime de la belle. La demoiselle était elle aussi affaiblit le combat avait durer et il lui serais difficile de le continuer, mais elle pouvait encore un peu se défendre. C’était surtout les Dancing Mad de Kefka qui lui avait fait le plus de mal et elle profita surtout de ce moment allongée avec le couteau sous la gorge pour se reposer car il lui serait difficile de poursuivre le combat. Elle espérait que Wistan ferait le boulot en attendant, mais son adversaire était très fort, et surtout il semblait être prudent. Il était le genre de gars qui prépare ses attaques à l’avance en réfléchissant bien à la situation. Ça lui avait permis de n’être que très peu inquiéter par le demi-sayen pour le moment. Il devait attendre le meilleur moment pour attaquer, et, comme tout à l’heure avec son sabre essayer de donner le coup de grâce. Haruka avait bien conscience qu’il fallait se méfier de ce type, qui, outre le fait qu’il était un de ses fans frustrés, pouvait aussi être dangereux par ses stratagèmes.

Pour l’heure, Haruka devait se sortir de là. L’arlequin était toujours au dessus d’elle et mettait un peu plus la pression. Elle n’était pas spécialement impressionnée, mais elle serra les dents face à l’électricité qu’il lui transmettait. Le pire dans tout ça, c’est qu’il osait dire que son baiser était écœurant, une provocation bien vaine puisque Haruka compris qu’il ne pouvait pas complimenter un adversaire en plein combat. Il mentait forcément, et le baiser avait dû lui plaire, elle en était certaine. Pendant ce temps, l’organisme de Kefka devait souffrir, et même les flammes de Light ne pourraient y faire grand-chose. Il fallait simplement du temps à l’ange pour reprendre l’avantage, mais elle n’en n’avait malheureusement pas indéfiniment car le clown allait lui trancher la gorge lorsque Wistan se mettrait à attaquer. Soudainement, elle saisi le bras de Kefka qui tenait l’arme et elle commença à résister, elle voulait même planter sa dague dans le thorax de Kefka. Cependant, la brunette perdit brutalement tout ses sens. Elle ne voyait plus, elle n’entendait plus, elle ne sentait plus rien, et même en tenant le bras de Kefka elle ne ressentait plus rien.

*Naaaan ! Mais qu‘est-ce qu’il m‘arrive ? Pas maintenant… Est-ce que Kefka m‘aurait cacher ce pouvoir jusqu‘ici ? Je ne peux y croire. Et si c‘était l‘autre démon qui se la joue distant ? C‘est possible ! Mais… Je ne ressens plus rien, je ne sais même pas ce qui m‘entoure…. Raaah ! Je déteeeeeeeste ça !! Merde ! J‘espère qu‘il vont pas en profiter pour me toucher ces salopards ! Grraaaah ! Non, je ne les laisserai pas profiter de moi, ils ne le méritent pas ! Mais franchement c‘est quoi ces manières ? Ils sont vraiment dégueulasses ces deux là ! Mais ils n‘obtiendront rien de moi !*

C’était une sensation horrible qui pouvait terroriser n’importe qui mais la belle se disait qu’elle n’avait rien à perdre. Alors, sans savoir vraiment ce qu’elle avait en face d’elle, Haruka balança un grand coup de pied en avant, possiblement dans les parties intimes de Kefka vu la position qu’ils avaient avant qu’elle ne perde ses sens. Puis elle fit sortir des lianes autour d’elles qui frappèrent tout sur son passage, il ne valait mieux pas être dans le coin. De cette façon, l’ange s’était sûrement dégager de ce mauvais pas mais elle n’avait pas encore tout ses sens. Elle avait penser à se téléporter mais puisqu’elle n’avait aucun repères c’était peine perdue et ça pouvait même lui être préjudiciable de se déplacer instantanément ailleurs. Mais heureusement, cette perte de ses sens ne l’empêchait pas d’utiliser ses techniques, alors elle utilisa Shrine of Turbulent Fang pour se protéger, elle créa trois tornade autour d’elles qui pouvait faire obstacle à tout ce qui l’entourait. Ainsi elle était en partie protéger même si elle ne pouvait pas bien contrôler ses tornades dans cet état. Heureusement, elle retrouva très vite ses sens, puisque cela n’avait en vérité durer que quinze secondes. La belle regarda autour d’elle, remarquant qu’une autre personne avait fait son apparition vers l’hôpital. C’était un type avec une armure dorée qui semblait s’attaquer à Kefka. Malheureusement pour lui Haruka avait mit ses tornades en plein milieu pour se protéger donc elles risquaient d’interférer un peu avec ses offensives.

Haruka observa en se contentant de se protéger avec ses tornades qui continuaient à se déplacer autour d’elle. La fille habillée en noir repris tranquillement toutes ses armes en utilisant ses lianes, regardant Light se faire attaquer par l’inconnu. Elle ne savait pas trop ce qui s’était passer au moment où elle n’avait plus usage de ses sens mais le nouveau venu pouvait peut-être changer l’issue du combat. Une fois son offensive terminée, le type en question se présenta, Haruka s’était déplacée jusqu’à lui alors que Wistan était venu prendre de ses nouvelles. Elle lui fit signe que tout allait bien puis plaça ses tornades en barrage entre les deux groupes de personnes, et fit la causette au roi de la Terre. Elle le fixa intensément pendant un moment puis sourit, elle toucha les muscles d’un des bras de Darkus avec son index et lui parla.

"Darkus, hein ?! On peut dire que tu tombe à pic. Je comprends que tu veuille nous aider. Mais si tu veux tout savoir, je suis Haruka Tanibara et comme tu peux le voir, en plus d‘être superbe je sais me battre. Tu vois le mec en costume de carnaval, c‘est moi qui l‘est foutu dans cet état. Alors autant te dire qu‘il faut pas me chercher, mais j‘apprécie ton aide, je commençais à fatiguer. Même si bien sûr il en faut plus pour me terrasser… Hihi hi !"

En fait Haruka ne savait pas qu’elle avait affaire au roi de la terre, elle ne s’intéressait pas trop à ce qui se passait sur cette planète. Du coup elle gardait son air hautain sans se poser de questions, ce type avait juste l’air d’être un mec balèze venu les aider… En fait même si elle avait su qui il était elle aurait réagit comme ça. Elle devait d’ailleurs déjà être en train de penser qu’il était venu exprès pour elle, attirer par son charme. Haruka se faisait toujours des films, qu’importe la situation.
Wistan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 22/01/2013
Nombre de messages : 245
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation, Barrière psychique, Zanzetsuken
Techniques 3/combat : Bouclier magique, Kaméhaméha
Techniques 1/combat : Seika Tanden

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Sam 8 Nov 2014 - 21:03
Wistan avait évité ou encaissé chacune des tentatives du démon de le blesser, soit parce qu'il avait été assez malin pour rester constamment en mouvement après ses attaques, soit grâce à son bouclier magique qui l'avait défendu contre le wakizashi. Bref, aucune blessure depuis qu'il venait d'avaler un senzu donc autant dire, qu'à part sa perte significative d'énergie à cause des deux Kaméhaméha qu'il venait d'employer, il était apte à combattre.

Il était décidé à reprendre l'offensive mais une extraordinaire force fit son apparition, la plus puissante que le guerrier de Jade ait ressenti jusqu'à ce jour. En quelques secondes, il terrassa les deux adversaires avec une facilité admirable mais terrifiante.

Quand il se transforma en Super Sayen, Wistan comprit qu'il avait en face de lui un membre de son peuple. Mais le plus étonnant fut sa transformation en Super Sayen niveau 4. Wistan ne put rien faire tellement le spectacle de puissance était magnifique.

Le sayen avait libéré en même temps Haruka qui était mal en point à cause du Zanzetsuken qu'elle avait encaissé.

Quand il s'adressa enfin à lui, Wistan sortit de ses pensées tout en attrapant le sac de deux senzus. Il vola jusqu'à Haruka en vidant le sac pour lui donner.

"Prend-les, tu en as plus besoin que moi"

Puis il se tourna vers l'inconnu, qui dégageait une étrange aura :

"Merci pour votre aide Darkus, je me nomme Wistan Yoshikuni, un guerrier de la Z-team."

Tout ceci venait de confirmer les rêves de Wistan, à savoir atteindre le stade ultime de Super Sayen.

"Malheureusement, je n'ai pas pu empêcher la mort de milliers de victimes, je ne suis pas assez fort pour les battre. Heureusement que mon amie Haruka m'a apporté assistance sinon je serai surement mort à l'heure actuelle."

On pouvait sentir la culpabilité dans les paroles du Demi-Sayen. Malheureusement, il pouvait sentir l'aura de Light qui était toujours vivant. Il se remit en position de défense, prêt à activer une nouvelle fois son bouclier magique.
Light
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2012
Nombre de messages : 1984
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 740

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie, Jigoku no Hono, Dark Mirror
Techniques 3/combat : Dark Form, Yami no Kage
Techniques 1/combat : Regashi

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Lun 10 Nov 2014 - 19:12
Light lâcha un long soupir. Wistan s'était défait de son attaque surprise en activant une sorte de bouclier magique. Ce combat ne finirait-il donc jamais ? D'autres combats beaucoup plus importants les attendaient dans cette guerre, et ils étaient ralentis par ces deux insectes. Si Kefka n'avait pas empêché l’exécution de Haruka tout à l'heure, tout serait déjà fini à l'heure qu'il est. Mais bon, ce qui est fait est fait, et il était temps de penser à régler la situation présente.

Soudain, un éclair de feu fendit le ciel en direction de Kefka, dans une explosion de flammes. Le démon leva la tête. Qui était-ce ? Un nouveau combattant s'était apparemment joint à eux, se déchaînant sur le clown. Tout à coup, Light vit son visage. A ce moment là, rien ne put contenir le grand sourire d'excitation qui étirait sa bouche. Darkus, le roi de la Terre. Ce combat prenait une dimension largement plus importante et intéressante. Le grand jeu d'échec qu'était cette guerre sera remporté par celui qui arriverait à avoir le roi en premier. Et là le roi était là, en face d'eux. C'était une opportunité en or.

Le Fils de Satan fut ravi que Darkus porte son attention sur lui, se téléportant à des tas d'endroits dans son périmètre. Light ferma les yeux. C'était sans aucun doute une manière de vouloir le déstabiliser. Le suivre du regard ne servirait à rien, car de toute façon il n'y avait que trois choix possibles. Soit il l'attaquerait de face, soit sur les côtés, soit par derrière. Le démon s'occuperait des attaques de face, et son katana, qui avait sa propre conscience, des attaques sur les côtés et de dos. Le Sayen envoya donc plusieurs projectiles d'énergie, que Light, toujours les yeux fermés, fit exploser par télékinésie. Ensuite Darkus se téléporta rapidement derrière le démon, et Yami, entourée de Flammes Noires, n'hésita alors pas une seconde à essayer de trancher la jambe qu'il tendait. Comme il portait une armure, le membre ne fut pas coupé, mais l'impact fut énorme, au point de fissurer le katana.

*Il est très fort.*

Le roi de la Terre envoya une nouvelle fois l'attaque énergétique de tout à l'heure, que le démon - toujours les yeux fermés - fit exploser encore une fois. Il n'imaginait pas ce que donnerait un de ces projectiles sur lui, tellement l'énergie dégagée était impressionnante.
La puissance de Darkus monta soudainement en flèche. Les yeux de Light s'ouvrirent d'un coup, les pupilles dilatées. Il allait envoyer une attaque très puissante. En une fraction de seconde, le Fils de Satan hissa grâce à la télékinésie les murs brisés de l'hôpital, formant un cercle de pierre le protégeant tout autour de lui. Une énorme explosion eu alors lieu.



Lorsque la fumée créée par l'impact disparut, on pouvait voir que Light avait pu absorber une partie des dégâts, mais pas tous. Il avait recouvert tout à l'heure contre Wistan ces murs de Dark Mirror renforcé, sans s'en servir. Il avait eu très chaud, heureusement que cette idée lui était venue à la dernière seconde. Le Dark Mirror renforcé avait tenté d'aspirer la puissante attaque de Darkus, mais elle était trop forte pour lui. Il renvoya la partie qu'il avait pu stopper vers le Sayen. Les morceaux de murs retombèrent lentement par terre un à un. Le Fils de Satan se tourna alors vers Kefka, qui devait bien être amoché par tout ce qu'il avait subi. Darkus n'était pas roi de la Terre pour rien, ce combat s'annonçait très difficile. Aucun rapport avec les deux gus qu'ils venaient d'affronter.

*Tiens bon Kefka, je vais nous sortir de là.*

Son regard se dirigea alors vers Darkus et les deux autres, essuyant le sang qui coulait d'un revers de main.


"Darkus. Tu te souviendras de ce jour comme de celui où ton règne s'est achevé. Tes grosses attaques me laissent supposer que tu veux en finir rapidement. Et bien maintenant que tu m'as exposé ton éventail d'attaque, tu ne m'auras plus, très cher. Il va falloir bien plus pour me battre. Oh, et avant ça."

Light attrapa alors soudainement Haruka par la gorge, grâce à sa télékinésie.  

"On va tous rester tranquille, car au moindre mouvement ou à la moindre parole brusque, votre très chère amie risque, comment dire, d'exploser."

Pour appuyer son propos, il fit éclater en morceaux tous les objets autour d'eux, y compris les bâtiments, mais tout en gardant une attitude totalement sereine, contrastant avec ses attaques.

"Donc, notre cher Darkus va très gentiment me jeter son sac de senzus, encore une fois sans le moindre mouvement brusque ou parole déplacée. Tout doucement. Pendant ce temps, notre cher ami le défenseur-de-l'humanité-chasseur-de-démon ne va pas faire un seul geste et n'ouvrira pas la bouche. Si c'est le cas, mon très cher allié que voilà s'empressera d'attaquer monsieur  le défenseur-de-l'humanité-chasseur-de-démon avant qu'il ne fasse quoi que ce soit. Et bien sûr je tuerai notre chère amie par la même occasion. Ce qui serait fort dommage."

Pour tuer Haruka, il suffisait à Light de se mettre en Dark Form et de mettre toute la puissance possible dans se télékinésie pour lui éclater le crâne. Ce serait suffisant vu son état. Tout en parlant, le démon envoya par télékinésie un message à SK et à tous les autres membres des Black Feathers où il détaillait les capacités de Darkus qu'il venait de voir, aussi bien les techniques que les transformations. Après ce qu'il avait vu, il savait qu'il ne pouvait pas le battre, surtout avec un combat en plus dans les jambes. Et mourir aussi tôt dans cette guerre serait idiot. L'impasse mexicaine qu'il avait créé leur permettrait peut-être de s'en sortir.

*Une fois que je reçois les senzus Kefka, si jamais Darkus me les envoie comme prévu, envoie ton attaque là où je te dirai puis aveugle les. On n'a pas le choix.*

Le combat prenait une toute autre dimension.


Dernière édition par Light le Mar 11 Nov 2014 - 17:10, édité 6 fois
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   
 
Chant pour l'Absolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» besoin d'un marine ou pirate méchant pour un cache cache
» Pour se réchauffer, petite chanson de La Réunion...
» Pourquoi les méchants sont-ils méchant ? Non c'est pas une question piège...
» Au chant du coq, le brouillard se dissipe | Kassandra
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-