Partagez | 
 

 Chant pour l'Absolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kefka Palazzo
avatar
Terrien
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 544
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! HAHA !
Zénies : 794

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

MessageSujet: Chant pour l'Absolution   Ven 18 Juil 2014 - 21:00
Semer le chaos... Personne ne pouvait mieux le faire qu'un fou profondément persuadé que l'apocalypse est la seule finalité de l'humanité. D'ailleurs c'est un sourire dément presque triste et mélancolique qui était figé derrière une langue pendante, affamé de nouvelles âmes à persécuter.
Persécuter ? Non, initier.

Se posant devant les portes vitrées de l'hôpital, Kefka regarda un instant le bâtiment avant de pénétrer dans le hall. Dans son accoutrement colorée et derrière son maquillage d'arlequin, son air inquiétant fut vite remarqué et les agents d'accueil se tournèrent vite vers lui.
Pourtant, il était calme, immobile ; seuls ses longs doigts pâles semblaient frémir, hâtifs de jouer sur cette scène, devant un public aussi adapté à sa prestation. Les talons hauts de ses chaussures de diva claquèrent sur le carrelages alors qu'il alla au guichet vers une hôtesse. Celle-ci, lançant un bref regard inquiet vers la sécurité, s'efforça de garder un air accueillant.
"Bonjour, auriez-vous l'obligeance de m'indiquer la direction des soins intensifs ?"

La voix qui avait parlé était si étrange que la pauvre réceptionniste hésita avant de lui indiquer un couloir. Bizarrement elle lui avait laissé l'accès sans lui demandé la raison de sa venue dans cette espace réservé au personnel. Comme si elle n'avait pas eu la volonté de résister. Sans volonté...
Kefka, chantonnant calmement poursuivit quant à lui son petit bonhomme de chemin dans les couloirs aseptisés. L'air qu'il fredonnant dans le fond de sa gorge était espiègle et bien rythmé, un petite marche engageante au rythme un brin désordonné. Arrivé à destination, Kefka marcha devant chaque chambre : des malades en phase terminal, des blessés graves luttant pour leur survie, des vieillards à l'article de la faucheuse, des jeunes luttant contre l'injustice d'avoir reçu un corps déjà mourant... Kefka inspira.
Le monde était si dur. Si froid. Si cruel. Tous ces enfants de la création qui hurlaient intérieurement leur douleur de ne pas pouvoir vivre en pleine possession de leur moyen, asservis par les liens invisibles du destin. C'était presque insupportable pour Kefka qui arrêta son chant, agacé.
Il se laissa tomber contre une porte battante et entra de dos dans une chambre occupé : là, un femme d'une quarantaine d'année, les yeux cernés, branchée à des tuyaux, le regarda surprise. Aucun des deux ne parla quand Kefka se saisit d'une chaise et s'installa au pied du lit. Nonchalant, le disciple de la plume noire décrocha le dossier de la patiente du lit et silencieusement entreprit sa lecture.
" Que se passe-t-il ? " articula d'une voix difficile la femme en regarda Kefka : pour toute réponse, le fou lui montra la paume de sa main pour lui faire signe de se taire le temps qu'il finisse sa lecture.
" La vie n'a pas été tendre, ce traitement à l'air siii douloureux. " Lâcha-t-il finalement après quelques instants.

Le regard fatigué, la femme resta interdite un moment.
" Qui êtes vous ? "
Kefka sourit. Amical. Détestablement amical.
" Un sur-homme. Un être sans faiblesse, libre et maître de son destin. Contrairement à vous."

Kefka se leva. Ayant remarqué les fleurs et les cartes de bon rétablissement de proches, il ne put retenir une envie d'aller regarder tout ça. " ... charmant." siffla-t-il avec mépris. Le regard perdu et pensif, le magicien fini par lever les yeux au ciel alors que la patiente avait appuyé sur le bouton d'appel d'infirmier pour que l'on fasse sortir cet indésirable homme fagoté comme une poupée.
" Vous croyez vraiment que cela vous aide ? Des médocs et des compotes ? A croire que vous vous plaisez, ici, dans vos petits lits, avec vos vies misérables et orchestrées par des médecins, vous corps mutilés sur un matelas, le sang coupé avec des sédatifs. Des êtres qui luttent, dans une société qui lutte, avec un brin d'espoir et peut-être même des rêves." Kefka regarda un dessin d'enfant qu'il avait prit entre ses doigts fins. " C'est écœurant. Tout ceci est écœurant. Insupportable. DÉTESTABLE."
Lâchant les dessins, Kefka pensa sa tête sur le côté, et concentré fixa la malade.
Presque blasé, pas vraiment amusé, Kefka, tissa une sorte de réseau électrique dans ses mains squelettiques et comme des pichenette les envoya sur sa victime. D'autres petits arcs électriques furent lancé comme des vers de lumière envahir le réseau électrique par les machines de soin et se diffusèrent à travers les câbles et les murs dans toutes les chambres du service. Tous les patients de l'étage furent ainsi lié à Kefka, qui immobile se tourna vers la petite salle de bain de la chambre. Il commença à se laver les mains.
" Des jours, des mois, peut-être des années... Mourir à 100 ans ou à 10, qu'est-ce que cela change ? A quoi bon vous battre contre le destin, à quoi bon survivre ; la mort est de toute façon au bout du rail sur lequel vous êtes tous prisonniers." Il s'essuya les mains et fixa son reflet dans le miroir. Kefka gratta le verre pour y décoller une petite tache. Son ongle grinça.
" Voyons cela autrement : peur, angoisse, souffrance... Tout ce qui les cause, c'est de leur résister." Il parvint à bout de la tache, et satisfait se sourit à lui-même dans le miroir. "L'espoir et la survie sont votre maladie."
Amusé par ce paradoxe, il commença à rire et sortit de la salle de bain : sur le lit il put voir la femme le regard perdu dans le vide, choqué, profondément désespéré. Le Dancing Mad, la technique du fou hilare lui avait ôté toute volonté, pour lui donner la vue. Elle avait réalisé à quel point c'était vrai, comme si d'un coup tout était clair... Ou plutôt sombre. L'outil de monitoring commença à s'affoler devant la crise d'angoisse de la patiente, alors qu'un infirmier arriva alerté par le bouton pressé précédemment. Kefka le regarda, et haussa les épaules.
Bientôt une horde d'infirmiers déboulèrent dans le département : dans chaque chambre, les malades semblaient avoir le coeur brisé, les yeux hagards d'avoir vue à quel point leur existence était vaine, en proie à une panique intérieure.
Et alors que des petits résidus d'électricité statique dansaient nerveusement le longs des nerfs des patients, Kefka sortit de la chambre. Alors qu'il s'éloignait du service, il put entendre des hurlements. Les faibles avaient retrouvé leur fierté et agissez en héros, en prophète : A leur tour de faire comprendre au monde la vérité, la mascarade derrière le miracle de la vie... tous tentaient de tuer et de détruire ce qui était à leur portée.
Né poussière, tout devait revenir poussière : puisque incapables de changer l'issue que le destin offre aux mortels, avec fierté et lucidité ils avaient décidé de prendre le contrôle sur l'heure de l'apocalypse, pour couper l'herbe sous le pied de la faucheuse. Tout était plus logique ainsi. Plus de souffrance, plus de lutte.
Rien que le silence après cette victoire sur la fatalité.

Kefka sur le chemin de la sortie toucha de son index quelques personnes au hasard, leur donnant à leur tour une petite étincelle électrique, une lueur de lucidité, la lumière providentielle d'un messie cauchemardesque.
Que le Roi de Dark se régale : son associé avait remplit sa mission d'ambassadeur du chaos et gardait à présent l'hôpital depuis le toit, se délectant des bruits d'une bataille épique. La guerre qui oppose l'espoir et l'acceptation, avec comme chant de fond la voix ravie de Kefka entamant une ballade joyeuse et entrainante, attendant que le soleil se couche et que le concert au lycée Orange Star débute, en même temps que la seconde phase du plan de Narumi.

"Ta ta ta tala Taala tilala ta ta ta ta taati tilala..."
Kefka Palazzo
avatar
Terrien
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 544
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! HAHA !
Zénies : 794

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Ven 25 Juil 2014 - 12:24
Le fou se délectait du chaos qui prenait forme sous ses pieds, et des cris qui était une parfaite ambiance sonore pour l'occasion : Des patients se révoltaient contre l'injustice du monde et tuaient le personnel. Le personnel qui n'osait achevé les malades qu'ils s'évertuaient d'ordinaire à soigner se faisait décimé ; la force du désespoir donnait des ailes aux mourants... Cependant tout doucement quelques médecins et soigneurs s'étaient fait une raison et commencèrent une chaotique riposte amorale pour la survie.
Théâtre cauchemardesque... Dont il était le metteur en scène.

Kefka était ravie : son alliance avec les Black Feather lui apportait grande satisfaction et il n'avait qu'une hâte, c'est que leur leader entre en scène pour officialiser tout ça.

Le fou regarda en bas le personnel médical attendre en vain la police. Il se remémora alors que Préséa était parti au commissariat : c'était bon signe. Souriant, il dscendit dans l'entrée de l'hôpital et regarda de plus prêt l'état de la mini-guerre qui sévissait dans le bâtiment. Un homme blême, les mains ensanglantées, le regarda triste et résigné avant de tuer la réceptionniste, sans joie ni haine. Kefka lui était au contraire ravi extatique et lui tapa sur l'épaule : le pauvre homme ne réagit pas, réduit à l'état de mort-vivant tant son coeur n'éprouvait plus rien.

"BIEN ! soyez sage en mon absence ! Vous êtes parfaits ! "

Sur ce il s'envola pour le commissariat, curieux.
Kefka Palazzo
avatar
Terrien
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 544
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! HAHA !
Zénies : 794

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Mar 29 Juil 2014 - 20:20
Kefka revint sur le toit de l'hôpital, après une courte absence.Il s'était assuré que Préséa réussissait sa part de boulot, et il n'aurait pu être plus enthousiaste : la gamine avait libéré et dressé les prisonniers, s'était constitué une armada remontée à bloc et avait exterminé les agents de police... Bon, certes Narumi avait demandé de limiter les pertes, mais le fou n'en avait cure en cet instant : sa petite bucheronne aux cheveux roses l'avait éblouie.
Il pouvait être fier de l'avoir recruté : lui qui n'avait fait que la croiser à l'armurerie de Kanasa... Il l'avait apprivoisée, sauvée de son état de marionnette, entrainée et instruite. Aujourd'hui elle était un chef d'oeuvre. Son chef d'oeuvre... Et ce n'était qu'un début.

Elle était non seulement une réussite mais aussi une larbine parfaite : serviable, respectueuse, elle vouait au magicien un respect qui lui plaisait : son rôle nouveau de "Maître" lui allait comme un gant... Il venait de prouver qu'avec lui comme meneur, même une jeune fille pouvait devenir l'actrice de la plus belle conquête planétaire de ces dernières années.

Un début oui... C'était une étape... Bientôt il comptait bien être non seulement le Maître de cette gamine, mais aussi de bien plus : la Terre allait connaître l'enseignement de Kefka sous le joug des Black Feather. Il s'impatientait. SK était lent. Tout le monde était lent. Sauf lui et Préséa... Il n'en pouvait plus d'attendre...

Sa respiration devenait de plus en plus saccadée, ses nerfs se crispaient, ses yeux pris de spasmes... La mélodie du chaos à l'intérieur du bâtiment où des malades tentaient, désespérés, de rétablir l'équilibre par la destruction ne l'amusait plus. Il était temps de crier le nom des Black Feather, de revendiquer du pouvoir ! Il avait attendu toute sa vie de pouvoir instaurer ses règles sur le sol terrien, que faisaient les autres ?!
Il ne chantait plus. Il était agacé. Et dorénavant s'étaient des gémissement stridents de son mécontentements qui naissaient de son gosier.

"Gniiiiii, niiiiiih !" faisait-il en tapant du pied, amer.

Nerveusement il fit exploser un morceau du toit sur le dernier étage, manquant de peu de tuer un agent d'entretien recroquevillé dans un coin du couloir. Kefka continua de geindre et le carbonisa à l'aide d'une nuée de feux follets s’échappant de sa main blanche.

"Narumiiiii... Patrôôôôôôône....Si ne fais pas bouger plus vite ton équipe il y aura d'autres dommages collatéraux.... ce serait FACHEUX N'EST-CE PAS ?!!"
grogna-t-il pour lui-même, croisant les bras hors de lui capricieux.
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 607
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Lun 4 Aoû 2014 - 19:35
Toi et moi, nous sommes pareils. Nous tuons ceux qui ne méritent pas de vivre et sommes de ceux qui en prennent plaisir. La seule différence est que les gens dirons que tu faisais le mal, et que moi je défendais le bien. Alors, c’est pour cette raison que tu dois mourir.

A peine revenue de Kanasa où elle avait acheté ses armes, Haruka Tanibara se mettait en chasse, comme l’exterminateur de démons qu’elle était. Tuer la vermine était sa raison de vivre et même si elle le souhaitait profondément, il lui était impossible de changer aussi brusquement de mode de vie. De toute manière, on lui avait demander son aide, et l’ange avait pour coutume de répondre à ces appelles. Ce n’était pas seulement son devoir d’ange, puisqu’en vérité elle aimait qu’on l’adule, qu’on la vénère, qu’on la supplie d’être celle qui sauverai cet univers. En avait-elle les épaules ? Cette question n’avait pas besoin de trouver de réponses, et elle ne se la posait même pas. Elle était la sublime Haruka Tanibara, celle à qui on ne résistait pas ou alors seulement jusqu’au trépas.

En revenant sur Terre, la jeune femme craignait de ne pas être dans le bon timing, que la bataille ait déjà commencée et qu’il y ait plusieurs victimes à déplorer. Elle n’était pas tout à fait loin de la vérité mais la différence avec ce qu’elle imaginait se situait dans une seule chose: aucun allié n’avait entamer le combat. Les malfaiteurs eux avaient commencer leur petit boxon entre amis à Satan-City, évidemment. Quoi de mieux qu’une ville remplie de pauvres gens innocents et pour la plupart incapable de se battre, pour lancer une attaque ? C’est dans cette logique que Haruka était partit en direction de la plus grande ville de la planète. Elle devait arrêter l’hémorragie, le reste de la Terre était pour l’instant tranquille mais pas cet endroit où de nombreuses personnes n’attendaient qu’une seule choses, qu’un être supérieur se dresse devant l’ennemi pour le contrecarrer. La fille habillée en noir s’approchait en volant de là où différentes puissances s’étaient concentrés il y a peu et continua dans cette direction afin de rencontrer quelqu’un sur qui elle pourrait utiliser ses belles lames toutes neuves. Au loin, elle finit par voir un homme qui trépignait d’impatience, il parlait tellement fort que Haruka avait pu entendre ses paroles.

*Ce n’est pas un démon… Sa puissance est cependant supérieure à la plupart des gens de cette planète. Que fait-il ici au beau milieu de cette pagaille ? Il n’a pas la tête de celui qui veut aider son prochain. Non… Je dirais même qu’il a la tête de celui qui est à l’origine de tout ce remue-ménage. Mais, qu’est-ce que c’est que cet accoutrement ?  Pfff c‘est vrai que certains vauriens ont l‘habitude de se démarquer par des looks plus ou moins provocateur. … Alors ? Qu‘est-ce que je fais, je lui règle son compte de suite ? Non, je devrais lui demander de plus amples explications. Il est même possible que rien qu‘en voyant ma beauté, l‘idée de saccager cette ville s‘envole tout de suite de son esprit. J‘ai plusieurs fois pu constater ce phénomène, qui n‘a rien d‘anormal en fait. N‘importe qui serait troubler en ma présence.*

Haruka avait parfois une mémoire sélective, il est vrai que certains vilains avaient changer d’avis après l’avoir vu, mais ce n’était pas dû à sa beauté. Non, c’était parce qu’elle venait tout juste de les corriger et la suppliait de les laisser partir saufs. La belle décida finalement de se pointer devant l’homme qui portait du maquillage, elle s’était placée sur le building d’en face, les bras croisés avec son sourire narquois.

"Ce qui serait fâcheux c’est de laisser des individus malintentionnés continuer leur petite fête improvisée dans cette ville. C’est quelque chose que je ne peux tolérer, et je vais être dans l’obligation de sévir. Alors, dis-moi qui vous êtes, pourquoi vous faites ça et combien vous êtes. Expliques-toi avant que mes lames ne te fassent parler ! "

Avait-elle lancé sur un ton hautain avec son air sévère et en sortant son épée. Cette fille n’allait pas attendre qu’il lui raconte une histoire, elle voulait juste savoir le plus important pour ensuite éliminer les autres gredins. Si elle n’avait pas de réponses à ses questions elle allait se charger de lui faire comprendre qu’il vaut mieux être gentil avec elle.
Wistan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 22/01/2013
Nombre de messages : 245
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation, Barrière psychique, Zanzetsuken
Techniques 3/combat : Bouclier magique, Kaméhaméha
Techniques 1/combat : Seika Tanden

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Mer 6 Aoû 2014 - 13:16
Alors qu'il était au palais du tout-puissant avec plusieurs membres de son alliance, Wistan s'était téléporté dans la zone de l’hôpital où se trouvait la chasseuse de démon, Haruka. Tout de suite en arrivant dans la ville, il chercha la présence de sa mère et de son petit frère, tous deux des habitants de cette cité. Il fut rassuré quand il sentit leur énergie. Il avait réduit son énergie au minimum, semblable à un simple humain, pour passer inaperçu et ses vêtements sombres le camouflait d'autant plus. Il vit son amie sur le toit du bâtiment, en face d'un étrange individu. Il était humain et avait l'apparence d'un arlequin, le visage maquillé en blanc, les cheveux blonds. Wistan décida de ne pas interrompre son amie, il était sûr qu'elle pouvait se charger de lui sans problème. De toute façon, il commençait à la connaitre, elle serait sans doute vexée autrement. Profitant de la diversion, le guerrier de Jade entra discrètement dans le hall pour évaluer les dégâts. La folie avait envahi la zone, les infirmières tentaient de maîtriser à coup de piqûres les patients "révoltés". Wistan en assomma quelques uns du tranchant de la main pour aider. Une fois le calme revenu, quelques unes d'entre elles s'adressèrent à lui :

"Merci pour votre aide, vous nous avez sauvé."
"Hé mais je vous reconnais, c'est vous qui étiez à la démonstration d'Hercule l'année dernière!"
"Vous avez aussi participé au sauvetage du maire de la capsule, j'ai vu les images à la télévision."
"Vous devriez faire évacuer le bâtiment, l'individu qui a fait ça est encore sur le toit, éloignez vous de la zone et empruntez les souterrains pour ne pas vous faire repérer."
"Entendu!"

Les infirmières commencèrent à rassembler les affaires tandis que Wistan alla au sous-sol. Il mit un coup de poing pour briser le mur et créer une nouvelle sortie, à l'abri du regard de l'ennemi. Il remonta et commença à faire des allers et retours avec des patients inconscients dans les bras. Au bout de quelques minutes, l'hôpital était vide, le combat entre Haruka et l'Arlequin pouvait commencer sans crainte de faire des victimes collatérales. Il sortit du bâtiment et alla se placer sur un toit voisin, dans l'ombre. De là, il pourrait tranquillement voir leur combat et Haruka sentirait sans doute sa présence alors que pour l'ennemi, ça serait une faible force parmi les milliers d'humains dans la zone.
Kefka Palazzo
avatar
Terrien
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 544
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! HAHA !
Zénies : 794

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Jeu 7 Aoû 2014 - 21:21
Noire et pesante, mais malgré tout raffinée : l'aura de SK s'était enfin fait ressentir sur la planète bleue. Le magicien qui commençait à s'impatienter fut un brin soulagé et avait hâte que son communicateur lui donne des nouvelles : Narumi les convoquant pour le spectacle, ou le leader annonçant la conquête réussie. Il était affreusement jaloux de Dayu et Tobi, aka Fantomas et Face de Pouce, d'avoir une place aux premières loges pour voir ce moment historique: La terre enfin délivrée de sa naïveté, enfin plongée dans le chaos auquel elle aspire !
Kefka regardait le soleil couchant : c'était le jour qui se terminait, et avec lui toute une ère de comédie vomitive qui avait fait naître des générations de terriens plus vomitifs les uns que les autres. La nuit qui tomberait serait la préface à une ère de ténèbres sous la bannière des Black Feather.
Kefka, pensif, vit un personne se poser sur le toit du building voisin. Il regarda l'inconnu dont la fine silhouette se dessinait dans le crépuscule naissant. Un fin sourire se dessina sur les lèvres fines du fou : il avait enfin de la compagnie.
Une femme. Il détestait la voix aiguë des femmes. C'était écœurant et par dessus le marché cela portait moins bien que celle d'un homme : du coup, se concentrer sur la voix qui se frayait un chemin jusqu'à son oreille lui était désagréable et il soupira, déjà agacé. Boarf, de toute façon il aurait été aussi blasé si cela avait été un homme, soyons honnêtes.
Il déplia son corps pour se lever et marcher un peu, calmement, jusqu'à se mettre face à sa nouvelle voisine : elle lui demandait de cracher les infos sur son organisation et ses petits camarades. Mais oui, c'est ça ma jolie, et pourquoi pas l'adresse du tailleur de Kefka pendant qu'on y est ? Il la regarda plusieurs longues secondes en lui souriant : après tout, elle allait le distraire, c'était plutôt amusant de mettre une raclée à une justicière pleine d'orgueil. Elle avait brandit une lame qui brillait dans la lueur orangée de la fin d'après-midi. Elle était si parfaite pour jouer le rôle de sa victime !
Le sourire amusé de Kefka s'étira de plus en plus alors qu'il fixait la demoiselle. Il se retint de rire : Un énorme et rapide éclair descendit alors du ciel pour frapper la guerrière : un Ultima bien frappé pour commencer les hostilités... Pas de préliminaires, les BF n'étaient pas là pour rigoler. Il se mit alors à faire de grands gestes avec ses bras pour attirer l'attention de son opposante, comme un pantin qui tente de faire coucou.
"EEEEH OOOOOH ! " Il mit ses mains de chaque côté de sa bouche et cria de plus belle, les jambes fléchies et écartées. "Attention, c'est très dangereux de brandir une lame en haut d'un building ! Tu attires la foudre petit paratonerre ambulant ! " Déclara-t-il, avant de rire tout son saoul de son rire inharmonieux. Sur ce il décrocha son kusarigama de son dos et tournoya sur lui-même pour la lancer : la chaine qui se déploya entre l'arme et lui passa derrière la jeune femme pour la faire prisonnière. Kefka tira d'un coup sec s'attendant à ce que l'opposante résiste en volant pour ne pas trébucher : qu'importe, son but était de la ramener près de lui habilement pour pouvoir lui glisser à l'oreille ses mots, bien plus sérieusement mais sans perdre sa bonne humeur : " ... Oui... Tu t'attires la foudre de Kefka Palazzo."
Tout contre elle, il avait tout de même une position de défense, afin de pouvoir parer si elle avait tenté de l'embrocher : mais même si pour un magicien avec une arme à distance il était préférable de rester à distance d'une épéïste, cette petite mise en scène en valait la chandelle afin qu'il se présente convenablement à cette petite curieuse.
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 607
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Sam 9 Aoû 2014 - 0:44
Pour Haruka, chasser les démons ou les malfrats n’avait jamais été une corvée, et ce n’était pas aujourd’hui que ça allait commencer. On pouvait même la qualifiée de sadique avec ses victimes, elle leur faisait mal sans remords, se disant qu’ils avaient mérités une peine aussi douloureuse qu’ils avaient put causer à leur victime et à la hauteur de leur crime. L’ange n’était pas tout blanc comme on dit, elle était l’une des anges ayant le cœur le plus sombre, mais elle gardait une droiture face aux idéaux des gens de son espèce. Elle avait été éduquée de cette manière, sa répulsion pour le mal était instinctif, dans ses gênes. Il était difficile de savoir si elle pouvait changer ça, mais pour l’instant tout ce qui l’intéressait était de mettre des raclés aux vauriens qui semaient le trouble dans cette galaxie.

L’original et peinturluré personnage qui lui faisait face aujourd’hui était dans la même veine que tout ceux qu’elle avait punit, mais il semblait être un peu déranger. Oui, sa façon de s’habiller, ce maquillage, cet air de clown le rendait déstabilisant, et il ne semblait pas très sain d’esprit à le voir parler tout seul du haut de son building, tel un fou échangeant avec des personnes imaginaires. Haruka s’était inquiétée de la vie des gens qui étaient dans ce bâtiment. Ils devaient avoir subit les méfaits de cet homme. Heureusement, la belle aux cheveux noirs pouvait compter sur l’arrivée d’un défenseur de la justice, qui était aller remettre un peu de l’ordre dans l’hôpital tandis qu’elle s’occupait du bouffon qui faisait durer mardi gras depuis bien trop longtemps. L’ange se demandait si le demi-sayen qui venait de faire son apparition allait s’attaquer à son adversaire, mais finalement il resta sagement un peu plus loin sans la gênée. Elle n’aurait pas appréciée de toute façon qu’il s’en mêle, Haruka était bien trop fière, bien qu’elle n’avait jamais refuser qu’on la tire d’affaire lorsqu’elle était en mauvaise posture. Mais là le combat n’avait pas commencé, et c’était elle qui avait décider d’y prendre part. Haruka fut soulagée de voir qu’il resterait pour l’instant en retrait, à l’observer.

*W… Wistan ? Hum ! Il a fait tout ce chemin pour aider ces pauvres g… Non, il a fait tout ce chemin pour me revoir ! Mais oui, bien sûr. Il ne pouvait plus se passer de moi et de mon charme insolent, et dès qu‘il a ressentit mon énergie dans les environs il est venu m‘admirer. C‘est évident… Aaaaah quel charmant garçon. Il a de la chance, il va pouvoir me regarder en pleine grâce. Je vais lui montrer le spectacle qu‘il mérite de voir ! Oui… Hihi hi ! … Hihi hihi ! Hihi hihi hihi ! HAHA HAHA ! … Hum ? Mais que …?*

Comme souvent, Haruka s’était perdue dans ses saines pensées, et cela avait faillit lui être préjudiciable cette fois, puisque l’arlequin c’était permis de l’attaquer directement. En effet, la foudre s’abattit de nulle part en direction de la fille au manteau noir et il visait d’ailleurs son arme en espérant aussi toucher celle qui la tenait. Par réflèxe, Haruka balança son épée en direction de l’éclair et utilisa ce temps pour lancer à son tour une attaque, sachant que la foudre n’était pas destinée à sa seule épée qui elle ne souffrirait pas de l‘électricité. Pour contrer une technique comme celle-là il fallait une technique rapidement utilisable dans un laps de temps très court. La belle utilisa alors l’une de ses meilleurs techniques Senju Koten Taiho, et une dizaines de pointes d’énergies roses se chargèrent de foncer sur l’éclair pour l’exploser. Elle retomba sur ses pieds, tel un félin et regarda son adversaire. L’épée d’Haruka alla se planter entre-temps sur l’autre building, celui où était posté l’arlequin. Ce type se permis même de se moquer d’elle, la jeune femme avait eu chaud avec cette attaque mais ne pouvait accepter qu’on se paye sa tête. Ce mec était fou ou quoi ? Mais l’homme en question ne la laissa pas se remettre de ses émotions et envoya son arme, un kusarigama une arme qu’elle possédait également, et il la fit prisonnière assez facilement. Haruka fut étrangement passive sur cette action, sa tête était baissée et sa frange droite couvrait ses yeux. Kefka n’eut aucun mal à ramener jusqu’à lui la demoiselle qui vola d’un immeuble à l’autre, elle était si légère. Mais soudainement, elle prit de la vitesse et percuta carrément Kefka, elle releva alors la tête et le nargua, en bonne provocatrice qu’elle était.

"Ouh ! Je me doutais bien que tu avais envie d‘un contact physique avec moi <3 J‘ose espérer que celui-là te satisfera !"

Avait-elle lancée alors que, toujours les bras entourée du kusarigama, elle avait réussit à planter dans la jambe gauche de son adversaire sa dague qu’elle gardait comme toutes ces armes cacher dans son ample manteau. Elle avait profiter de l’élan donné par Kefka pour accélérer et sortir discrètement sa dague de son manteau. Mais pour être certaine d’être bien libérée elle affligea à Kefka une technique très compromettante pour ce dernier, Scar Dead ! Toutes les cicatrices et autres douloureux souvenirs de l’arlequin se réveillèrent d’un coup après avoir vu sa jambe être fâcheusement entaillée par la dague. Haruka en profita pour se défaire de l’arme de son adversaire, elle fit deux salto arrières pour récupérer son épée qu’elle rangea dans son manteau puis se mit face à Kefka. Elle le regardait avec un sourire mesquin, agitant sa dague dans sa main en la faisant tournoyer, l’autre se reposant sur sa hanche. Puis, elle repris un air légèrement plus sévère.

"Écoutes-moi bien… Fefka… Fek… Kekfa… Kek… Fais pas le zozo !! Tu as en face de toi la magnifique Haruka Tanibara ! Je sais que tu as déjà mémoriser ma superbe silhouette et mon joli minois mais retiens bien mon nom et mon prénom, car même dans tes rêves les plus fous tu rêveras encore de moi… Quand je te foutrait en enfer ! Hihi hihi hihi !"

Son visage, bien que joli, était sur le moment effrayant, un mélange d’arrogance, de sadisme et de beauté… Terrifiant. Mais la belle n’avait pas fini son show, elle voulait aussi être impeccable face à Wistan et tout ceux qui pouvait l’admirer. Des sortes de lianes sortirent du sol et vinrent attraper les deux jambes et les deux bras de Kefka Palazzo pour l’immobiliser. Elle utilisa ensuite Shifting Shun Shi sa technique de téléportation et réapparu pour planter sa dague en plein ventre de ce clown. Puis elle fit de nouveau des saltos arrières pour revenir à sa position initiale, histoire de montrer sa souplesse.
Wistan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 22/01/2013
Nombre de messages : 245
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation, Barrière psychique, Zanzetsuken
Techniques 3/combat : Bouclier magique, Kaméhaméha
Techniques 1/combat : Seika Tanden

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Sam 9 Aoû 2014 - 11:19
HRP:
 

Maintenant que la zone était évacuée et sécurisée, le combat entre la charmante Haruka Tanibara et le machiavélique Kefka Palazzo pouvait commencer et c'est lui qui ne tarda pas à lancer les hostilités avec une magie très puissante : Ultima. La foudre allait s'abattre sur l'épée de l'ange qui eût le réflexe de la lâcher avant qu'un drame se produise. Elle se concentra pour créer des pointes d'énergies roses qui foncèrent s'exploser contre l'attaque de l'arlequin. Celui-ci enchaîna en envoyant son kusarigama pour immobiliser la jeune femme et la ramener contre lui. Elle profita de l'élan pour augmenter sa vitesse et percuter violemment son adversaire et lui planter sa dague dans sa cuisse gauche. Elle brisa son entrave et se remit en position de combat devant lui. Son visage n'avait plus rien d'angélique, il était aussi terrifiant qu'un démon. C'est malheureusement l'inconvénient lorsque l'on devient chasseur-démon, il faut parfois employer leur caractère si on veut avoir une chance de les vaincre et ça, c'est une chose que Wistan avait dû admettre lors de ces précédentes missions mais c'est une toute autre histoire. La belle aux cheveux noirs concentra son énergie pour invoquer des lianes qui sortirent du sol pour attraper les quatre membres du clown pour l'immobiliser puis elle disparut pour réapparaître devant lui et lui planter sa dague dans le torse. Elle fit de nouveau quelques saltos arrière pour se remettre en position de départ.
Pendant qu'ils se battaient, Wistan surveilla les différents événements qui se déroulaient en ce moment même dans toute la ville. Il avait vu un aéronef planer au dessus du commissariat avant d'entendre des coups de feu qui en disaient long sur ce qui se passait là-bas. Du côté du lycée orange star, il sentit la rage de son ami Shadow car le vent arrivait jusqu'à lui. Malheureusement, aux alentours de la tour des médias, une force maléfique semblait ne rencontrer aucune résistance pour le moment. Le guerrier de Jade savait qu'en temps de guerre, l'information était essentiel donc il appuya sur son émetteur pour envoyer un nouveau message à son lead.

"Ici Wistan, voici un rapport sur la situation en ville. Mon amie Haruka se bat contre un dénommé Kefka Palazzo, elle semble avoir pris le dessus. Au commissariat, il semble qu'une unité spéciale combat l'ennemi avec l'artillerie lourde. De son côté, Shadow a entamé la bataille contre celui qui menace le lycée. J'ai aussi senti une autre force du côté de la tour des médias mais c'est calme là-bas à l'heure actuelle. En attente des instructions."

Maintenant que le rapport était transmis à son chef d'alliance, il décida d'utiliser une nouvelle carte de sa manche. Il composa un autre numéro

"Monsieur Stinger, ici Wistan, le guerrier de Jade. Nous nous étions rencontrés après le sauvetage du maire de la capitale de la capsule. Je ne sais pas si vous êtes déjà au courant mais des puissantes forces maléfiques attaquent actuellement la Terre. L'alliance Z-team est déjà sur le front mais votre aide serait fortement souhaité si nous voulons limiter les pertes humaines. Nous avons besoin de vous Boss.."
Light
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2012
Nombre de messages : 1984
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 740

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie, Jigoku no Hono, Dark Mirror
Techniques 3/combat : Dark Form, Yami no Kage
Techniques 1/combat : Regashi

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Lun 11 Aoû 2014 - 17:37
Light volait avec grâce dans le ciel de Satan City. Le soir tombait, et les rues étaient emplies de gens qui prenaient la fuite. Ce pitoyable spectacle le faisait sourire. Où comptaient-ils fuir ? Bientôt toute la Terre sera sous le joug des Black Feather, et rien ni personne ne pourra l'empêcher. Cette misérable planète, qui avait vu le démon naître, sera bientôt élevée à un rang largement supérieur à celui qu'elle a actuellement. Light sentait plusieurs puissance familière disséminées un peu partout. Kensoku n'était pas loin, Narumi aussi. Mais le sourire du fils de Satan s'étira plus que jamais lorsqu'il sentit une puissance particulière. Le clown de l'autre jour. Kefka. Il se trouvait à l'hôpital, et deux personnes étaient en sa compagnie, le reste ayant préféré fuir. Les deux étaient sans aucun doutes puissantes par rapport à des êtres humains banals. Certes l'un des deux avait camouflé sa force, mais Light l'avait tout de suite déduit. En effet, si tous les humains ont fui, pourquoi lui était resté ? Parce qu'il n'est pas ordinaire, ça paraissait logique. Quoiqu'il en soit, le choix du démon fut vite fait. Il allait prêter main forte à Kefka. Et rien que cette idée faisait naître en lui une sorte d'excitation inexplicable.
La nuit était tombée sur Satan City. Light arriva au dessus l'hôpital, et là il les vit. Le clown se battait sur le toit contre une fille. Un homme un peu à l'écart, sur un toit voisin, les observait. La fille en question était attachée par Kefka à l'aide d'un kusarigama, et celui ci l'approcha près de son corps. Le démon communiqua alors immédiatement avec son équipier par télépathie.

*Pas aussi près, c'est très probable qu'elle veuille profiter de la courte distance pour te frapper.*

Les pressentiments de Light étaient justes car il vit la jeune femme faire un mouvement et sortir un objet brillant, sûrement un couteau, qu'elle essaya de planter dans la jambe de Kefka. La jeune femme parla ensuite au clown.

"Écoutes-moi bien… Fefka… Fek… Kek..."

D'un mouvement de la main, Light l'interrompit en lui fermant la bouche grâce à la télékinésie puis par télépathie.

*Si tu ne sais pas parler, tais toi.*

Soudain, des lianes sortirent du sol et attachèrent le clown. La fille s'approcha de lui, dague à la main. Le fils de Satan mit une fraction de seconde à réfléchir et grâce à sa télékinésie, arracha la dague des mains de sa propriétaire pour la jeter très loin. Il en profita pour faire de même avec l'épée. Valait mieux prévenir que guérir. Maintenant que sa présence était découverte, il cessa de cacher sa puissance, laissant sa chaleur brûlante emplir son environnement. Ses interlocuteurs suaient sûrement à grosse gouttes. Délicatement, il se posa ensuite près de Kefka et de son adversaire, et se dirigea doucement dans leur direction.



Il se tourna alors vers son allié et brûla les lianes d'un mouvemente du doigt, grâce à son Jigoku no Hono.

"Salut le clown. Je dois avouer que tu m'avais déjà manqué." Puis l'air faussement coupable "Je suppose que ça t'a fâché que j'intervienne, je ne le ferai plus, promis. C'est que juste que je tiens à toi, tu comprends."

Le démon se tourna ensuite vers le troisième homme qui se tenait un peu plus loin, sur l'autre toit. Il comprit au premier regard qu'il ne s'était pas trompé. Cet homme était beaucoup plus fort que ce qu'il laissait paraître. Il parla assez fort pour qu'il puisse l'entendre.

"Je ne suis pas dupe mon ami. Toute la zone a été évacuée, les humains fuient en masse ou se préparent à fuir, et toi tu es là, tranquillement sur le toit, à regarder un combat. Tu as beau cacher ta veritable force, tout me dit que tu n'es pas un humain ordinaire. Approche."

Certes l'homme était beaucoup plus fort qu'un simple humain. Mais le démon ne s'inquiétait pas. Il rit doucement avant de se lécher les lèvres. Light avait un plan.


Dernière édition par Light le Ven 15 Aoû 2014 - 18:08, édité 5 fois
Kefka Palazzo
avatar
Terrien
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 544
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! HAHA !
Zénies : 794

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Mar 12 Aoû 2014 - 0:32
La voix qui résonna dans la tête de Kefka était reconnaissable. Kefka grimaça sans attendre... "Cortex..." Grogna-t-il. Light n'avait pas tord, bien évidemment qu'une épéiste à proximité de soi était naze, mais le style, les jeux d’intimidation, la peur de l'adversaire se gagne aussi en jouant la carte de l’impertinence et du risque. La petite garce avait en effet profité de son élan pour planter une dague dans la cuisse de Kefka, malgré que ce dernier avait prit une posture défensive, voyant venir ce genre de coup. Il le savait très bien... Il n'en était pas à son premier duel. D'ailleurs le magicien ne remua même pas un cil quand la douleur transperça sa jambe... Il avait consentit à se sacrifice... Il était bien trop excité par le combat qui commençait, et par le bagout de cette future défunte qui n'avait pas froid aux yeux pour rater cette occas' de l'avoir contre lui, pou l'inspecter, humer son parfum, la jauger. Il adorait évaluer les gens, les classer... De "sous-merde vomitive" à "déchet à peu près recyclable". Elle avait un potentiel pas trop désespérant, ça allait, mais il avait vu beaucoup mieux : Elle n'arrivait pas à la cheville de Préséa par exemple, cela venait surtout du fait qu'elle ait de l'espoir et un sens de la justice. Berk. Recourant. ABJECTE. Cependant elle avait utilisé une technique plutôt sympa pour contrer son Utima, et ne s'arrêta pas là. Alors que Kefka plongeait son regard dans celui de la petite guerrière, il sentit une drôle de sensation monter en lui... Une douleur qui se précisait et il sentit sa poitrine lui bruler, chaque centimètre de sa peau être lacéré d'aiguilles et son sang devint si glacial que cela s’apparentait à une brûlure de froid intense à même ses veines. Il avait déjà connu ça. Il avait déjà... Oui, c'était exactement comme ce jour béni où le monde lui avait donné son pouvoir et sa destinée. Ce jour où il avait cru mourir, puis renaître avec une haine et une folie si grande que résonnait encore à chaque seconde de son existence les échos de cette nuit.
Il tremblait de douleur mais... Il était ravi.

Kefka voyant que la belle était en train de se défaire lui saisit le poignet afin qu'elle reste un peu plus longtemps tenant la dague dans sa cuisse. Il releva son regard fou vers elle -tout contre elle- et tenta de pénétrer son esprit. Dancing Mad...
Alors que le Scar dead continuait, des dizaines de petits éclair Zap Trap parcoururent Kefka, puis remontèrent via la dague sur Haruka. Kefka souriait de plus en plus, fixant toujours la femme qui était en train de tenter se dégager, tandis qu'il la retenait toujours un main par le poignet, elle tenant toujours sa dague. Elle pourrait sentir les éclairs parcourir son dos puis sa colonne vertébrale jusqu'à son cerveau... Les neurones communiquent à coup d'impulsion, eh bien il copierait les impulsions que le Scar Dead provoquait en lui pour les communiquer à Haruka. Chaque seringue qui lui avait été planté dans la moelle épinière. Chaque tuyau trop épais qu'on lui avait passé dans les vaisseaux sanguins. Chaque mutation insupportables de son corps qui le maintenait éveillé des jours durant... Il avait froid. Son corps ne se réchauffait plus... Puis ses tripes furent comme également troublé de la même douleur qu'il avait ressenti quand il était mort lors de son combat contre Gun. Et tout le froid glacial devint brulure ardente quand ses nerfs se rappelèrent la lave qui l'avait emprisonné. Le rayon qui lui avait mit l'estomac et les tripes à l'air, le crane qui s'écrase contre le bitume... Le coup d'épée qui vous coupe en deux. "MAGNIFIIIIQUE TECHNIQUE ! Il faut que tu en profite aussi !! Profite de l'enseignement que ces souffrances m'ont donné, je vais même les intensifier si tu veux apprendre plus vite l'enfer que tu me promets !"
En effet, les impulsions de son Dancing mad couplées par les éclairs ZapTrap étaient plus puissantes et devaient être encore plus douloureuses. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et Haruka avait fini par lui échapper. Elle fit un saut périlleux pour reprendre son épée. Kefka lui se redressa, calme et sans sourire.

Le magicien multicolore soupira et eut un regard perdu un bref instant autour de lui : Light rodait... Et ça le faisait grave chier. C'était son duel, il n'avait rien à foutre là. Surtout pas pour lui faire la leçon.

"Quand on est en retard et qu’on a raté le brief, on fait pas le malin petit péteux."
cracha presque Kefka sans perdre de vu son adversaire : Haruka qui n'avait pas entendu la phrase que Kefka avait entendu par télépathie l'avait sans doute pris pour un fou (un fou ? lui ? HAHAHAHAHA) mais il n'en avait cure... Il ne pouvait pas encadrer ce faux intello qui fuyait les combats et avait une tronche de fesses. Il avait en disant cela avoué à son adversaire qu'il avait un allié dans le coin et même qu'il y avait eu un brief : boarf, vu les questions qu'elle avait posé et le bordel en ville elle savait bien qu'ils étaient plusieurs et organisés.

Elle allait revenir à la charge, sans aucun doute, c'était pas trop le moment de trop s'éparpiller. C'était une vraie excitée celle-là, à enchainer les coups ainsi, se la pétant avec ses couteaux.  Kefka préféra rester calme pour se restaurer de ses flashbacks douloureux en ne bougeant pas trop, et agir comme l'expérimenté qu'il était -pour ne pas dire expert... Sinon Dieu du mal.

Kefka était prêt, savourant d'avance la future et vaine tentative de la femelle mais en pleins délice, il fut coupé par Light qui vit entendre sa voix tout haut cette fois. Le fou perdant sa posture de combat pour une pose agacé, écouta le petit couillon clouer le bec d'Haruka. "EH mais c'est moi qui devait lui sortir un sarcasme !!" Il tapa du pied, encore plus énervé par le côté mystérieux et suffisant de cet ado en pleine crise identitaire qui se donnait des genres de rebelle ténébreux à deux sous. "DE-GAGE-DE-LA. Va faire chier Minus, comme d'hab !" Dit-il en parlant de Kensoku.
Mais biensûr Haruka n'avait pas à laisser de temps mort et reprit l'assaut. Kefka vit des lianes tenter de le saisir : il utilisa un twist de glace pour se créer autour des membres de sortes d'armures empêchant les lianes de lui asséner des dards ou autres saloperies. Cependant il s'était laissé attraper les pieds sans résister : quant à ses bras, fallait pas déconner, il les entoura de feux follets qui consumèrent les lianes tentant de s'approcher. Elle voulait l'immobiliser, il y avait de fortes chances qu’elle revienne au corps à corps, et encore une fois, contre toute attente il n'y vit pas inconvénient : elle sembla disparaître et réapparut devant lui sa dague prête à revenir une nouvelle fois déchirer sa peau. Kefka sourit, prêt pour parer, mais l'ombre de Light vint s'interposer, tentant de désarmer Haruka par un coup de télékinésie.

Kefka soupira, exaspéré, tandis que Light avançait vers eux. Il regarda Haruka et après une seconde lui mit un crochet du droit pour l'éloigner. Il était interrompu, mais hors de question d'en oublier le principal. Le lianes des pieds de Kefka prirent feu et Kefka se mit à voler au dessus du sol, ses "bottes de glaces" toujours aux pieds. Son confrère BF lui annonça qu'il lui avait manquait et tenait à lui. Kefka grimaça, dégouté. Il leva les yeux au ciel et répondit : "Dis plutôt que ça te semblait moins dangereux d'aller aider le plus fort d'entre nous, flippette."

Après ça, Kefka ignora Light et repartit à la charge sur Haruka. Il utilisa son kusarigama à nouveau et le lança sur elle : habilement il tenait l'autre bout de l'arme et voltigea vers elle pour se mettre en vol tête en bas et tournoyer pour lui asséner des coups de pieds rotatifs avec ses twist de glace toujours aux talons : il les projeta sur elle en les faisant éclater son mouvement terminer et en se remettant tête en haut à l'endroit, il attrapa la chaine de son arme pour faire partir l'autre côté et lui envoyé un nouveau coup de lame.

"Désolé pour le contre-temps, pour répondre à ta dernière question, oui on est plusieurs, d'ailleurs on se serait bien passé de CERTAINS." Kefka fit passer la chaine devant la jeune fille et lui envoya des feux follet pour la gêner afin qu'elle ne puisse fuir. Il resserra la chaine et plaqua contre lui Haruka. Il était dans son dos dorénavant : "Oui, j'aime le contact physique..." Il donna un coup sec sur la chaine et un nouvel Ultima parcourut les maillons pour électrocuter l’épéiste. Alors que les éclairs le faisaient que le caresser, il souriait et susurra à l'oreille de sa proie, sa bouche contre son oreille : "Mais tu es bien trop insipide petit paratonnerre pour que j'y prenne vraiment plaisir." Il sauta en l'air et comme s'il la tenait au bout d'un lasso la mit à distance en frappant la chaine pour l'envoyer contre le béton plus loin : la chaine tournoya et libéra sa proie avant que Kefka dans un mouvement d’épaule rappela l'arme à lui.
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 607
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Ven 15 Aoû 2014 - 1:08
Le combat s’était annoncé rude d’entré avec la puissante attaque de Kefka, ça avait tout de suite donné une idée du genre de type qu’elle devait affronter. Même si sa tête peinturluré suggérait le contraire, ce type n’était pas là pour faire le clown et l’ange devait tout donner pour lui infliger une bonne correction. Elle avait l’habitude de punir des démons mais elle pouvait très bien s’occuper des vermines dans son genre qui ne cherchent qu’à semer le chaos. Le mal doit être éliminer avec vigueur et elle allait tout faire pour arrêter cet homme. En plus on lui avait spécialement demander de s’occuper de ces mecs, de cette fameuse menace qui planait sur la Terre, elle ne pouvait pas refuser. Oui, c’était comme ça, partout où elle allait Haruka avait rapidement un groupe de fans, Wistan devait en faire parti comme tous ses compagnons. Rien que pour eux elle ne pouvait pas fermer les yeux sur le boxon qui sévissait en ville, maintenant c’était elle qui devait sanctionner ces malotrus.

Kefka lui offrait un combat coriace, lui aussi possédait une arme, un kusarigama comme elle, et il l’utilisa pour l’attacher. D’habitude c’est elle qui faisait ça, enchaîner les malfrats et leur faire délicieusement recracher le mal qui s’était installé en eux. Mais elle n’était pas contre se faire attacher, c’était sympa parfois, et dans ce cas là elle tenta de retourner la situation en son avantage. Elle s’était laissée attrapée mais pour mieux frapper son adversaire, cachant dans son épais manteau plusieurs armes, elle avait laissé glisser une dague qui était venue discrètement se planter dans la jambe de l’arlequin. Scar Dead avait aussi été activé par la petite brunette pour mieux pouvoir se défaire de l’arme mais elle sentit son ennemi la retenir. Des éclairs se formaient autour de lui et comme elle ne savait pas trop à quoi s‘en tenir elle créa de nouveau des sortes de lianes pour protéger son corps en couvrant les parties possiblement visés. Alors qu’elle se débâtait, elle ressentit à son tour des douleurs insupportables, le magicien avait utiliser Dancing Mad qui faisait connaître à l’ange les mêmes maux qu’il avait subit. Haruka hurla de douleur, c’était insupportable mais cela s’arrêta assez vite et elle pu se défaire de ce calvaire.

Elle avait commencé à parler mais avait étrangement été gênée par une force inconnue, mais elle avait rouvert la bouche pour terminer son petit discours, il était important que son ennemi sache à qui il avait affaire. La jeune femme se demanda un instant si c’était Kefka qui avait fait ça, mais n‘en n‘était pas certaine. Elle ne devait pas pour autant se laissée intimidée et continua son enchaînement. Réussissant à ficelé le malotru maquillé elle s’était décidé à lui planter une nouvelle fois sa dague, mais un imprévu l’empêcha d’aller jusqu’au bout. Sa dague s’envola dans les airs, prise par une force qui laissait penser à la belle qu’il ne s’agissait pas d’un pouvoir de Kefka. Même son épée, qu’elle avait rangée dans son manteau commençait à s’envoler et elle avec, c’était un peu gênant, bon elle avait des habits en dessous mais sentir l’un de ses habits s’enlever n’était jamais très agréable. Haruka se téléporta juste un peu plus loin pour ne plus être sous l’emprise de ce truc. Elle compris ensuite qu’il y avait un autre ennemi qui lui mettait des bâtons dans les roues en écoutant Kefka. Elle croyait au début qu’il parlait tout seul, comme tout à l’heure, mais en fait c’était à un jeune homme qui fit enfin son apparition. Il était du genre beau gosse et mystérieux avec ça, mais c’était surtout un démon ! Un démon ! On pouvait imaginer Haruka dans tout ses états après ça, mais son visage avait étrangement rougit alors qu‘elle semblait rêvasser.

*Quoi ? Alors… C‘était lui qui me gênait depuis tout à l‘heure ?! C’est lui qui a fait volé ma dague et voulu prendre également mon épée… Mon épée située sous… Mais ?! Et si au contraire c’était pour me voir dans mon plus simple appareil ? MAIS C’EST TROP POSSIBLEEEE !!!! Je suis tellement belle, il n’a pas du résister haha ha ! Il a complètement flasher sur moi !! C’est un peu gênant je dois dire, mais qu’est-ce que j’y peux ? Je ne peux pas le blâmer pour ça. Il a sûrement voulu me voir nue et s’est imaginé… Oh ! Une minute ! Qu’est-ce qu’il s’est imaginer ?! C’est quoi ce type ? Il veux me reluquer normal comme ça ? Il se prends pour qui ? Il ne sait pas que je suis l’admirable, la magnifique Haruka Tanibara ! Mon corps est une œuvre d’art que j’accepte de montrer qu’aux plus méritants… Ou pour mieux tromper ma proie hihi hi ! Non mais attends, c’est quoi ce lourdaud là ? En plus, c’est… Un démon ! J’en étais sûre ! ANIMAL !! ORDURE !! PERVERS !! RACLURE DE BIDETS !! Je vais lui régler son compte, le découper, le taillader, le cisaillé, le dépecé, le lacéré, le foutre en copeaux de mes lames aiguisés !!! HAHA HAHA HAHA !! Oh oui ! Et je lui ferai crier mon nom autant de fois que je voudrais, il implorera mon pardon, lui qui a oser fermer ma bouche avec ces techniques de lâches ! AAAAAAH !!!! AAAAAAAHHHH !!!! JE LE HAIS ! JE LE HAIS !! Il va regretter de ne pas être un gentil garçon bien sage…*

Avec tout ça elle n’avait pas écouter l’échanges entre les deux ennemis, trop occupée à imaginer un tas de choses. Elle avait remarquer aussi qu’il faisait plus chaud depuis que Light était arriver, elle se doutait que ça venait de ce pervers et était encore plus persuadée qu’il voulait qu’elle se déshabille. Sinon, pourquoi faire monter la température comme ça ? Non mais franchement ! Haruka était sortit de ses pensées pile au moment où Kefka tenta de lui asséner un coup de poing mais elle bondit en arrière pour esquiver, féline. Les lianes qu’avait créer Haruka brulèrent, mais contrairement à ce que l’on pouvait croire il ne s’agissait pas là de vrais plantes et du coup elles mirent du temps à se consumer, et c’était surtout dû aux rêveries de Haruka. L’ange commençait en avoir marre de ces deux abrutis qui s’échangeaient des mots doux, ils n’avaient pas compris que la star c’était elle ? Mais quels idiots ! Elle passa sa main dans ses cheveux, l'autre sur sa hanche avec le regard lointain, avant de poser ses yeux écarlates sur les deux zozos. Elle soupira et parla avec son air hautain et sévère, s‘adressant surtout à Light.

"Hé ! Ho ! Vous avez pas fini vos scènes de ménages ? Et toi là, le pervers ! Ouais toi l‘espèce d’animal en chaleur ! Je te laisserais pas une seconde fois me faire le même coup, même si je sais que c‘est très tentant ! Une fois que j‘ai fini de punir le clown je viens te faire la peau pauv‘ tâche !"

Lui lança-t-elle, visiblement énervée de l’arrivée de Light, le démon alla s’occuper de Wistan ensuite, il ignorait peut-être même la belle ange. Elle en profita pour donner un avantage à Wistan en utilisant Scar Dead sur Light qui verrait toutes ses blessures se rouvrir subitement, sans parler du choc que cela engendrerai, Wistan devra en profiter ! Puis, elle se déplaça et resta sur ses gardes. L’autre ennemi s’attaqua à elle, mais elle décida de faire pareil, pas du genre à attendre son tour. Elle utilisa ses lianes pour récupérer sa dague et contra le kusarigama de Kefka avec son épée avant de se protéger des twists de glaces avec ses lianes en les fouettant. Pour finir elle frappa l’arme de son adversaire une nouvelle fois avec son épée pour se protéger. L’arlequin vint enfin lui adresser la parole mais il l’attaqua en même temps avec sa chaîne et en envoyant deux feux follets, elle utilisa Shifting Shun Shi pour y échapper mais il envoya encore sa technique Ultima sur Haruka. Ça commençait sérieusement à l’énervée alors elle utilisa les grands moyens: Shrine of Tyrbulent Fang ! Plusieurs tornades apparurent absorbant et annihilant les tentatives de son adversaire. Elle s’en servit pour se défendre mais aussi pour attaquer car elle pouvait en créer plusieurs. Là elles faisaient à peur près deux fois la taille d’un humain de taille moyenne, elle fit apparaître des lianes pour chopper de nouveaux les pieds de son adversaire pour l‘immobiliser. Haruka attaqua ensuite Kefka en l’encerclant avec quatre tornades, celles-ci se foncèrent dessus en attirant l’arlequin pour le broyer. Il devait avoir une visibilité réduite et peu de possibilités de s’échapper. Pendant ce temps la belle avait prit de la hauteur, elle souriait avec l’air mesquin qui s’affichait sur son visage. Une fois la tempête passée elle fixa son ennemi et lui fonça dessus, armes à la main en lui hurlant dessus.

"MOI INSIPIDE ???!! Mais attends mon grand, je te prépare une recette trèèèèèès épicées !!!! Huhu huhu !"

Alors qu’elle allait percuter violemment le corps de Kefka avec ses lames en sa direction elle utilisa Shifting Shun Shi et se retrouva rapidement derrière son adversaire avec la même allure et le trancha à quatre reprises dans le dos avec ses armes. Elle le frappa ensuite avec son pied, aussi pour reprendre de l’élan, et d’une figure acrobatique se retrouva devant lui à quelques mètres en position défensive. Elle avait un regard de folle, déjà qu’elle passait pour une vraie furie sans se battre, là c’était un cran au dessus.
Wistan
avatar
Demi-Sayen
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 22/01/2013
Nombre de messages : 245
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation, Barrière psychique, Zanzetsuken
Techniques 3/combat : Bouclier magique, Kaméhaméha
Techniques 1/combat : Seika Tanden

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Sam 16 Aoû 2014 - 13:19
Musique:
 


« Wistan, c’est Gohan. Surtout, ne bouge pas. Reste avec ton amie. On ne sait jamais comment la situation peut évoluer. Elle pourrait bien avoir besoin de quelqu’un pour la soutenir. »

Au moment où Wistan allait répondre à son lead, un nouvel individu apparut dans la zone de combat et prêta main forte au clown. Il avait une aura noire et c'est avec une grande facilité que le chasseur-démon comprit qu'il avait une nouvelle proie devant lui. Son intervention dans la bataille prouva qu'il maîtrisait les flammes noires et la télékinésie. La température augmenta mais pas assez pour faire un quelconque effet sur Wistan. Celui-ci avait passé un an dans la salle de l'esprit et du temps donc son corps était largement adapté aux différences d'atmosphères. Depuis l'autre toit, où se trouvait aussi Kefka ainsi que la belle et ténébreuse Haruka, il s'adressa au guerrier de Jade pour lui faire comprendre qu'il l'avait repéré, qu'il était "démasqué".

Sur ce, Wistan tira sur la ficelle de sa cape noire pour la faire tomber au sol, son magnifique katana désormais dévoilé. Il ôta aussi son masque et le posa sur sa cape. Il dégaina son fidèle ami et le leva au dessus de sa tête puis commença à augmenter sa force. Une aura grise l'entourait et tout le monde pouvait sentir la ville en train de trembler, son aura omniprésente dans Satan-city. Même ceux qui se battaient au commissariat ou au lycée pouvait la ressentir. Pendant quelques secondes, Haruka, Kefka et Light pouvait très bien voir Wistan situé sur le toit d'en face mais en réalité, ce n'était que son image. Il avait utilisé la téléportation et s'était retrouvé à quelques mètres du clown, à l'opposé du nouvel arrivant. C'est seulement lorsque le guerrier de Jade abattit son Zanzetsuken à bout portant sur ces adversaires qu'ils pouvaient se rendre compte de sa réelle position. Ils ne purent rien faire pour l'éviter car même s'ils avaient essayé de lire dans son esprit, sa barrière psychique les en empêchaient totalement. De la même manière, s'ils avaient essayé de détecter son aura, celle-ci désormais toute autour d'eux, ça aurait été le même résultat. Ce n'était pas une attaque mortelle mais à cette distance, elle aurait grièvement blessé les membres supérieurs de l'arlequin, brisé son kusarigama et même touché le démon qui se trouvait dans la ligne de mire.

Une fois son attaque lancée, Wistan se mit dos à dos à Haruka, à partir de maintenant, il allait assurer ses arrières, comme n'importe quel allié digne de ce nom. A cet instant, la belle aux cheveux noirs ne devait sans doute pas reconnaître, le doux et chaleureux homme qu'elle avait rencontré au palais du tout-puissant. Il avait été remplacé par un guerrier déterminé à sauver la terre.
Light
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 03/10/2012
Nombre de messages : 1984
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 740

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie, Jigoku no Hono, Dark Mirror
Techniques 3/combat : Dark Form, Yami no Kage
Techniques 1/combat : Regashi

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Dim 17 Aoû 2014 - 20:26
Les choses prenaient une tournure intéressante sur le toit de l'hôpital. Comme prévu, le clown pesta contre l'intervention de Light - apportant un sentiment jouissif à celui-ci - allant jusqu'à dire que le démon était venu aider "le plus fort" des Black Feather. Le Fils de Satan afficha un faux sourire amical à son allié.

"Je ne suis pas en retard, c'est juste que je ne voyais aucun intérêt à écouter les instructions d'une idiote. Je préfère agir librement, vois-tu. Et si je suis ici c'est parce tu es celui qui a le plus besoin d'aide."

Après ces mots, le Fils de Satan ignora les mots de la jeune femme à son égard. Il avait réussi à envoyer sa dague au loin mais elle avait réussi à garder son épée en se téléportant. Peu importe. Son combat allait commencer. Comme le démon l'avait déduit, l'homme sur l'autre toit n'était pas ordinaire. Sans dire un mot, il enleva son pittoresque costume censé le camoufler (alors qu'il le faisait plus remarquer qu'autre chose, qui porte une cape et un masque dans la rue de nos jours ?) et augmenta sa force. Light l'observait d'un air totalement ennuyé et indifférent. La puissance, moins en a, plus on l'étale.





Le démon parla à tout le monde par télépathie, ne voulant pas user de sa voix pour des êtres si insignifiants à ses yeux.

*Eh bien tu n'as pas l'air ouvert à la discussion.* lança-t-il d'un ton sarcastique.

Soudain, en une fraction de seconde, Light se rendit compte d'une chose. Il n'arrivait pas à parler par télépathie à l'homme en face. Qu'est ce que ça voulait dire ? il avait été confronté au même cas contre Warui sur Freezer, et la personne a qui il avait essayé d'entrer en contact s'était avérée être une illusion. C'était encore sûrement le cas cette fois ci. Le fils de Satan rit. Il avait affaire à un petit malin, tant mieux, ça rendrait les choses un peu moins convenues et ennuyeuses. Il retenta de communiquer par télépathie avec tous les humains dans le périmètre et une seule présence le bloquait, c'était sûrement l'homme en question. Mais le démon ne se retourna pas, et fit exprès de ne rien savoir. Ce simple d'esprit allait sûrement vouloir profiter de son pseudo effet de surprise pour attaquer. Light sentit alors la présence qui le bloquait disparaître et réapparaître à quelques mètres de Kefka. Sûrement une téléportation pour attaquer tout de suite. Au même moment, il vit la jeune femme se tourner vers lui, sûrement pour l'attaquer aussi. Parfait. Lorsque les deux lancèrent leur attaque, une aura de Flammes Noires se forma autour du fils de Satan.

*DARK MIRROR !*

Il renvoya alors d'un mouvement de bras le rayon du jeune homme sur lui et l'attaque psychique de la fille sur elle - il aurait aimé faire l'inverse mais vu que l'homme était capable de bloquer sa télépathie il pourrait aussi sans doute bloquer une attaque mentale. Il était temps d’accélérer les choses, ce combat à peine entamé le gavait déjà. Mais bon, le plan qu'il avait imaginé en quelques secondes allait sûrement rapidement régler les choses. Profitant de l'attaque psychique qu'il avait renvoyé sur son adversaire - la même utilisée sur Kefka quelques instants plus tôt - il prit tout à coup sa Dark Form pour fondre sur l'homme en un clin d'oeil, ne lui laissant pas le temps de réagir, et le prendre dans ses bras.

*Ton adversaire, c'est moi !*

Alors il plongea avec lui dans l'hôpital, lui faisant percuter le plancher de chaque étage avant de l'écraser sur le sol, créant un gros cratère sous l'impact. Il s'envola alors en arrière, le laissant sur le sol. Au moindre mouvement suspect pendant leur chute, il aurait utilisé son Yami no Kage. Et de toute façon, sa Dark Form lui donnerait la force et la vitesse d'esquiver. Les deux adversaires s'étaient retrouvés dans une très grande salle, sûrement l'accueil de l'hôpital. Profitant de sa Dark Form encore active, Light recouvrit les murs, le sol, le plafond et tous les objets de la pièce par son Dark Mirror. Si son adversaire l'attaquait, il fallait qu'il fasse attention, son attaque risquant de se retourner contre lui.

Tout ça devenait très intéressant.
Kefka Palazzo
avatar
Terrien
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 544
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! HAHA !
Zénies : 794

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Jeu 21 Aoû 2014 - 1:16
"Je ne suis pas en retard, c'est juste que je ne voyais aucun intérêt à écouter les instructions d'une idiote. Je préfère agir librement, vois-tu. Et si je suis ici c'est parce tu es celui qui a le plus besoin d'aide."
L'arlequin avait un sourire dérangé aux lèvres,  comme s'il tentait de se maitriser. Light était un seul de l'alliance qu'il avait envie de combattre depuis qu'il avait fuit du lycée lors de leur première rencontre : le démon avait entravé Kefka avait qu'il ne le suive pas à cette époque, et leur combat était toujours en suspens dans les entrailles du magicien fou.
Cependant, ils étaient actuellement en mission, allié sous la même bannière, celle d'une plume noire qui leur promettait la prise de la planète bleue. L'actuelle guerre était bien plus importante que leur querelle, l'enjeu trop grand pour que Kefka se laisse disperser... Mais chacune de ses cellules lui criait leur envie de combattre ce prétentieux démon.
Un sourire dérangé aux lèvres donc... Un sourire taré d'un fou qui résiste à ses pulsions de meurtre.

Ne regardant pas Light, le méprisant totalement et gardant les yeux rivés sur Haruka, Kefka grinça entre ses dents.
"Nous avons l'un comme l'autre prêté allégeance à notre chef, Cortex : toi qui est si malin tu devrais savoir que ça sous-entend un minimum d'investissement. Tu n'es pas libre d'agir n'importe comment, tu as signé pour agir volontairement de façon organisé à nos côtés. Quant à cette mijaurée de louve c'est certes une idiote, mais elle fut suffisamment lucide pour improviser un plan où tu n'as pas ta place, constatant ton esprit d'équipe : Alors dégage tant que j'ai encore la force de résister à mon envie peu patriotique de te faire bouffer ta langue."

Kefka avait des petits éclairs sur les épaules, conséquence de son énervement refoulé. Haruka les intérommpit, se plaignant de l'intervention de Light et le menaçant de le tuer quand elle en aurait fini avec le terrien en rouge. Ce dernier sourit, aimant les attitudes de la gamine.
" Comme si tu allais me tuer miss Jeanne d'arc... Mais au moins tu seras aussi frustré que moi à l'idée que tu ne pourra pas botter le cul de ce petit con de démon pendant la fin de ce combat." Sur ce Kefka vit Haruka lancer la même attaque psychique qu'il avait reçu sur Light. Au même moment un nouveau personnage avait fait son apparition, débusqué par Light. Une sorte de gamin distant qui avait l'air aussi chiant que la mort. Il disparut aussi vite qu'il n'était apparut : Ce doutant que ça sentait le roussis, Kefka se mit en garde. Le mioche s'était téléporter contre lui et le magicien en rouge eut à peine le temps de contrer avec son kusarigana : le coup était violent et déséquilibra le fou qui n'eut le temps de contre-attaquer... par ailleurs Kefka sentit alors que son "allié" avait repoussé une attaque qui lui arrivait dessus pour la renvoyer sur ses adversaires, oubliant que Kefka était lui-aussi dans les parages. L'arlequin encore un peu déséquilibrer abandonna sa tentative de ne pas tomber et se laissa tomber comme une crpette à plat ventre en vitesse pour sentir les techniques lui passer par dessus...
"C'EST COMME CA QUE TU M'AIDE HEIN !? Bravooooo !" Kefka profita du boxon général pour lancer un éclair Zap-Trap à Haruka, en étant toujours allongé sur le ventre. Vu qu'elle venait de se reprendre son attaque sur elle, elle ne devrait pas trop pouvoir parer : mais la petiote avait l'air de vouloir se la jouer coriace et utilisa ses techniques pour récupérer son arme et évita les prochains coups. Kefka l'avait atteint précédement avec son Ultima et son kusarigama, et il se doutait qu'elle allait commencer à être un peu moins remuante : d'ailleurs, elle eut recourt à une nouvelle attaque, preuve qu'elle commençait à devoir passer à la vitesse supérieure. Des tornades encerclèrent : par réflexes, le terrien s'envola pour tenter de sortir du piège par le haut... Et il constata que son instinct avait été bon puisqu'à nouveau la petite peste avait fait apparaître des lianes au sol. Il leur mit le feu encore une fois mais le vent des tornade s'étant un peu trop violents, il n'osa pas les affronter par le haut pour sortir... D'ailleurs il ne voyait plus grand chose, et tous les volants de sa tenue se soulevaient sous l'effet de la tempête.  Les tornades se rapprochaient, et Kefka ricana, amusé par la technique plutôt bien foutue de son adversaire. Alors qu'on ne voyait plus rien, les quatre spirales de vent se chevauchèrent pour broyer Kefka : la tornade avait pris de l'ampleur et maintenant de l'orage semblait s'ajouter à la tempête... En son centre, alors que le vent s'apaisait, ayant fini son manège, Kefka apparut dans une prison gelée, ayant créé une armure de son twist de glace pour lutter contre les tumulte des tornades. Il avait tout de même l'air d'avoir peiné à lutter, et ses cheveux étaient en bataille et détachés. D'un coup de pied au sol il fit explosé son bouclier en une explosion de gros glaçons qui partirent tels des missiles devant lui : Haruka qui revenait à la charge vers lui devrait en esquiver pour ne pas se les prendre en pleine face.

"MOI INSIPIDE ???!! Mais attends mon grand, je te prépare une recette trèèèèèès épicées !!!! Huhu huhu !"

Avant qu'elle n'arrive sur lui elle disparut, et par réflexe, il fit éclater aussi les glaçons qui restaient dans son dos pour gagner du temps : Haruka s'apprêtait à le trancher mais il se mit rapidement accroupit pour esquiver : elle adapterait ses coups sans doute elle aussi, alors qui choisit de lui faire un croche-patte rotatif au sol pour la gêner. Il reçu tout de même un coup d'épée sur le bras qui entailla son épaule mais surtout son magnifique accoutrement à nouveau. Il se tourna. Nouveau coup d'épée dans son épaule : Kefka ignorant la douleur fit un mouvement circulaire de son bras pour envelopper de tissus la lame et la garde de l'épée et retenir à nouveau la jeune femme contre lui... Une tenue large ne sert pas seulement à être élégant, mais aussi à capturer des proies qui s'approche trop près.
Quand elle repassa devant lui, ralentit par le tissus, il fit germer à nouveau le twist de glace pour l'emprisonner et la saisit par une jambe : un peu comme elle le faisait avant avec ses lianes... Même jeu... Chat et souris...

"Je m'excuuuuse, tu es loin d'être inssssipide... en effet."

Sur le toit de l'hôpital, le vent semblait se lever, comme appelé par la tornade d'Haruka plus tôt. Les cheveux blonds de Kefka volaient autour de son visage peinturluré, lui donnant plus que jamais une allure de psychopathe. Il saisit la tête d'Haruka dans sa main, las de la voir gesticuler. Lui serrant la mâchoire pour la faire taire il prit la parole alors que son twist de glace continuait à créer entre eux une muraille emprisonnant les membres de la belle et protégeant le fou des lames. Des éclairs partirent de Kefka pour gagner Haruka... à nouveau. Dancing Mad.

"En fait, je te trouve plutôt douée pour une justicière. Je ne parle pas de tes techniques minables, je parle de ton regard fier... ton orgueil... ta soif de violence... et ton rire qui prouve que tu adore tout ça. Tu ne vient pas sauver la Terre, tu viens jouer ma jolie. J'aime ça HAhAHAA !!"

Kefka utilisait son dancing mad pour rendre ses paroles plus convaincantes : d'ailleurs elle n'étaient pas forcément fausse, son but était de jouer sur le mental d'Haruka pour lui donner des doutes, des angoisses, des névroses quant à sa propre façon d'être. Une ennemie qui ne sait plus trop quoi penser du combat, et de sa vie en général... Ce pourrait être délectable. Espérant que cette attaque couplée de son enchainement glacial avait un peu ralentit la guerrière il passa dans son dos en la frappa violemment de son genoux pour la faire plier. Au dessus d'elle, derrière, il l'attrapa par les cheveux et continua de susurrer des paroles pour alimenter son sort psychique.

"Oui... Tu as du potentiel. Dommage que tu meures si tôt... Avec mon aide tu pourrais devenir encore plus forte : tu serais une messie au service du juste, la juste cause de ceux qui lutte contre les espoirs vains et la fatalité de la vie." Il regarda le trou dans le toit par lequel Light avait emmener le gamin : bon vent. "Cet hôpital est pleins de gens qui survivent à l'injustice : maladie, vieillesse, maux génétiques... ils n'ont pas mérité ce qui leur arrive. Je veux les aider, leur donner une façon de s'élever et d'être aussi fiers que toi : reprendre en main leur destin. Ceux qui n'ont pas la force de vivre mourront en narguant la faucheuse... les auuuutres, comme toi et moi, qui ont la force de semer la destruction, seront les dieux de cette ère révolutionnaire où les êtres bâtissent des monuments chaotiques de non-existence, pour faire un pied de nez à la fatalité. Il rit. Un rire horrible. "C'est noble, Harukaaa. Et je sais que tu peux comprendre." dit-il alors que des éclairs du Dancing mad redoublaient sur elle.

Kefka ne se contenta pas de paroles et voulut mettre en pratique son souhait de libérer la foule : il envoya des éclairs vers les réseaux électriques pour contrôler à nouveau les patients et les faire venir ici, attaquer Haruka. Théâtrale volonté. Sauf qu'alors qu'il était digne à espérer rendre dramatique la situation, il sentit que ses éclairs ne trouvaient personne : l'hôpital avait été vidé.

Le fou perdit ses moyens et fou de rage il frappa Haruka, empoignant son arme pour venir lacéré le dos de la belle, brisant la glace et sans doute son emprise. "MAUDITS SAUVEURS DE PACOTILLE, VOUS NE COMPRENEZ DONC RIEN ?!" Il tapa du pied et dans sa rage lança un enchaînement de feux follets à Haruka, couplés à des coups au corps à corps. Les feux étaient lancés comme des balles denses et puissantes, tandis que dans sa frénésie, Kefka donnaient des coups de plus en plus forts.
Haruka Tanibara
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 607
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

MessageSujet: Re: Chant pour l'Absolution   Mer 27 Aoû 2014 - 1:46
Les deux polissons allaient être sévèrement corrigés par la belle Haruka, en tout cas elle y croyait à fond. Une fille comme elle ne se laissait jamais impressionner par des malotrus dans leur genre, elle en avait connus des pires même si ces deux là devaient être sacrément coriace. L’ange connaissait quelques difficultés à sérieusement atteindre son adversaire, preuve qu’elle n’avait pas encore retrouver toute sa puissance. Mais ça allait revenir, c’était certain. Malgré cela elle s’en sortait bien, même si le premier Dancing Mad l’avait un peu touchée. Elle était convaincue de pouvoir battre Kefka au moins, après enchaîner avec un autre adversaire serait compliquer mais la belle ne pensait même pas à tout ça, elle se concentrait sur l’arlequin avant tout. Ce mec était un cinglé, Haruka détestait ça, elle préférait les gens sains d’esprits, un peu comme elle… Même si ce type était malade, elle n’aurait pas de remords à le mettre en pièces, il faisait le mal, et elle la justice.

Ce qui dérangea Haruka c’était l’intervention d’un démon dans son combat, celui-ci était absolument détestable avec ses grands airs et en plus il se permettait de snober la belle aux cheveux noirs. Mais l’ange n’était pas dupe, elle avait compris que Light avait été durement affectée par son charme et de ce fait il se forçait à l’ignorer pour ne pas perdre le contrôle de lui-même. La beauté est parfois cruelle, Haruka le savait bien car elle faisait des ravages sur son passage. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle allait épargner cette vermine qui voulait semer le chaos sur Terre. La femme aux habits sombres avait décidé d’envoyer à Light son attaque Scar Dead pour donner un avantage à son allié Wistan. Mais malheureusement avec une technique étrange il rendit à Haruka son attaque. Mais ceci n’était pas un problème, car la belle aux yeux rouges annula les effets de Scar Dead au moment où elle commença à en ressentir les effets. Haruka Tanibara avait cette capacité à déclencher cette attaque aussi facilement que de l’annihiler, alors la tentative de Light fut seulement vaine. Par ailleurs, Wistan montra un visage tout autre que celui d’un jeune homme discret comme elle avait pu le remarquer auparavant. Il avait tout à coup prit un air dur, dégageait une puissance impressionnante et utilisant un subterfuge pour dissimuler sa position exacte. Elle le regarda attaquer en constatant qu’il était vraiment un très bon combattant, puis elle sourit en le sentant venir dans son dos.

*Quel justicier. Huh huhu ! Je sais qu‘il veut assurer mes arrières, son envie de prendre soin de moi est compréhensible puisqu‘il a complètement flasher sur moi. Quand on aime on est capable de tout, et je suis certaine qu‘il réussirait très bien à me couvrir. Pourtant, je ne suis pas une faible femme ! Je suis Haruka Tanibara ! Je suis capable de surmonter n‘importe quoi, même un clown cinglé ou un démon froid qui veut jouer au mec distant avec moi. En vérité, le plus difficile pour moi, c‘est de frapper des gens qui m‘aiment… C‘est terrible, mais leur folie doit cesser, et ils doivent comprendre que ce qu‘ils font n‘a pas de sens. En tout cas, ce n‘est pas en détruisant tout sur leur passage qu‘ils s‘attirerons mes faveurs, je n‘aime pas les mauvais garçons. Non, je les hais !*

Trop aspirée par ses pensées, elle n’entendit même pas les paroles de Kefka, mais elle revint à la réalité en voyant Light s’en prendre à Wistan avec une technique étrange. L’ange décida de poser encore quelques obstacle au démon en utilisant une nouvelle fois Scar Dead. Cette fois-ci il y avait des chances que ça fonctionne puisque Light se concentrait sur Wistan, il ne se douterait pas qu’une attaque aussi inattendue que Scar Dead agisse sur lui à ce moment là. Bien sûr cela ne risquait pas de le tuer mais Wistan pourrait peut-être trouver une faille dans la défense de son adversaire avec cette gêne. Par ailleurs Kefka lança encore ses éclairs, mais Haruka était vigilante et utilisa Shifting Shun Shi pour esquiver.

Après cela Haruka était passée à l’attaque, élaborant une tactique pour coincer l’arlequin dans un traquenard où il aurait beaucoup de mal à s’en sortir. Shrine of Turbulent Fang allié à Jing Roses était une combinaison presque infaillible. Mais contre toute attente Kefka était encore debout lorsque l’attaque se termina, protéger par une sorte de cocon de glace, il le fit d’ailleurs exploser pour envoyer des bouts de glaces à la belle brune. Haruka les esquiva avec sa vivacité de féline, même si quelques bouts réussirent à la frôler et laisser quelques traces. L’ange réussit à entailler Kefka, et évita le croche-patte qu’il tenta de lui faire d’un saut. Dans cet échange au corps à corps, Haruka se fit de nouveau capturer, chose qui semblait assez facile à faire avec elle. Mais c’était parce qu’elle ne cherchait pas à éviter l’emprisonnement mais plutôt profiter de cette instant physique avec son adversaire pour le frapper. Comme tout à l’heure, sa dague sortit discrètement de sa manche planta le ventre de Kefka qui la tenait contre lui. La femme aux cheveux courts savait parfaitement utiliser ses techniques et encore une fois Jing Roses lui servait à utiliser ses armes de différentes façon. C’était surtout grâce à cette technique qu’elle pouvait être rassurée, même lorsqu’elle était capturée par l’ennemi. Elle pouvait faire apparaître des lianes partout… Même sur le corps de quelqu’un ! L’une d’entre elle s’était emparer du cou de Kefka et le tirait en arrière en essayant de l’étouffer.

"Hihi hihi hihi ! Tu n’es pas au bout de tes surprises, tu peux me croire ! Je suis Haruka Tanibara, quelqu‘un d‘exceptionnelle, je sais que tu l‘as compris, même si tu préfère le taire dans ton inconscient. Tu ne veux pas l‘avouer, mais ton cœur bats pour moi, je le vois dans ton regard et au plus profond de toi…"

Haruka était une petite pile électrique et Kefka semblait en avoir marre de l’entendre parler, il lui prit la tête et la fit taire en lui serrant la mâchoire avant qu’elle ne finisse son petit discours. L’ange était emprisonner par la glace de son adversaire mais continuait ardemment à le gêner avec ses lianes qui apparaissaient sur le corps de l’arlequin pour l’immobiliser au maximum. Il ressemblait presque au petit bonhomme vert de cetelem. Mais soudainement, les paroles de Kefka semblaient bien plus lourdes et angoissantes, comme si elles avaient réellement un impact sur l’esprit de la belle. C’était encore son satané Dancing Mad et cette fois-ci il posait de gros soucis à Haruka, la faisant douter sur tout ce qu’elle était, car elle avait aussi un passé sombre et qu’elle avait plongé une fois, en s’amourachant d’un démon qui avait tout l’air d’être quelqu’un de bien mais qui finalement était tout l’inverse. Il l’avait entraîné dans sa chute, sauf que lui s’en était tiré en disparaissant des radars, de la surface de tous les mondes, comme s’il s’était volatiliser. La laissant seule à son triste sort, celui d’être bannit, renier de ses propres congénères. Elle revivait à travers Dancing Mad toutes ces atrocités. Son visage était tiraillé par les images du passé, puis encore plus lorsqu’il lui mit un coup pour la faire fléchir et l’attrapa par les cheveux, ce qui était loin d’être agréable. Il lui susurrait des mots pour la déboussoler.

*Huuuuh ! Jouer ? … Non… Je ne viens pas jouer, je viens rendre justice ! … Je suis la justice ! Je suis… J‘aime être la justice, j‘aime m‘opposer au mal… J‘aime… J‘aime faire mal à mes ennemis… J‘aime faire le mal… Oui… Non ! Non, je suis la justice ! Je ne fais pas le mal, je suis juste, car je suis géniale ! Aaaaah !!! … NON !! Je ne mourais pas pauvre débile ! Je suis trop bien pour crever face à des raclures dans ton genre ! …. Aaargh… Je suis le messie… Oui… Non… Tu ne m‘auras pas ordure !!*

La belle était clairement affaiblit par le Dancing Mad, toutes ses armes étaient au sol, ses lianes tiraient de moins en moins fort, elle semblait être submerger face à cette attaque. Cependant, Haruka avait un fort caractère et réussissait à résister un peu, elle se concentrait sur ses lianes dont elle reprit le contrôle pour gêner son adversaire. Mais ce n’était pas suffisant. Alors, à bout portant elle utilisa l’une de ses plus puissantes attaques, celle qui avait réussit à repousser l’Ultima de l’arlequin. Senju Koten Taiho ! Les pointes d’énergie roses apparurent subitement entre les deux corps et percutèrent violemment Kefka Palazzo qui allait avec cela lâcher prise sur Haruka, il était sur le point de la frapper à ce moment là mais sa technique avait changer la donne. La femme aux cheveux noirs reprit ses esprits petit à petit même si Dancing Mad avait fait des dégâts chez elle. Haruka utilisa Shifting Shun Shi pour se dégager de là après avoir créer une multitude de lianes devant elle, pour faire une barrière de fouets capable de repousser des attaques au corps à corps. Elle réapparut à quelques mètres plus loin, un genou à terre, son joli visage grimaçait, elle se redressa en passant sa main plusieurs fois sur ses cheveux pour qu’ils redeviennent lisse, ce type l’avait décoiffé et en plus il lui avait fait mal. Puis, au bout de quelques instants et alors qu’elle avait fait disparaitre ses lianes qui barraient la route, Haruka se retrouva devant Kefka avec un visage plus sombre. Son regard transperça celui du terrien, alors que le vent se levait de nouveau, et elle lui adressa la parole.

"Tu m‘as décoiffée, je déteste ça… Tu te prends pour qui pour me faire ça ? Et encore pire, tu as essayer de me faire douter de moi ! Je suis exceptionnelle ! L‘aurais-tu oublier ? Même si tu as des sentiments pour moi, je ne te pardonnerai pas !!"

Le vent qui soufflait de plus en plus n’était pas anodin car c’était Shrine of Turbulent Fang qui venait de nouveau fondre sur Kefka ! Il y avait au moins huit tornades dont chacune prenait une direction différente pour laisser peu de possibilités à Kefka de s’échapper. Scar Dead fut aussi enclencher alors qu’une quinzaine de lianes sortirent du sol pour fouetter violemment Kefka. Pendant se temps les tornades se dirigèrent rapidement sur Kefka pour le frapper encore plus violemment que la dernière fois.
 
Chant pour l'Absolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» besoin d'un marine ou pirate méchant pour un cache cache
» Pour se réchauffer, petite chanson de La Réunion...
» Pourquoi les méchants sont-ils méchant ? Non c'est pas une question piège...
» Au chant du coq, le brouillard se dissipe | Kassandra
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-