Partagez | 
 

 ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Claire
avatar
Modérateur
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 20727
Bon ou mauvais ? : Tu devrais le savoir.
Zénies : 2970

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : Renvoi d'Offensive | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

MessageSujet: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   Mar 3 Sep 2013 - 2:42
Cet endroit... elle s'en rappelait comme si c'était hier. Ici, elle était venue en compagnie de Goku et s'y était entraîner à ses côtés. Cet homme à l'allure bien étrange mais au sourire remontant le moral de n'importe qui, était certes, un bien étrange individus, mais il était d'une gentillesse incomparable. C'était des bons souvenirs qu'elle conservait de cette endroit. Aujourd'hui, elle n'était pas venu en compagnie de Goku, mais de sa progéniture et ce, dans le but premier de lui apprendre à canaliser sa colère. Dans cette salle hors des conflits extérieurs, où le calme et la tranquillité règnent, il aurait beaucoup plus de chance d'apprendre cette sagesse.

L'étrange bonhomme tout noir aux grosses lèvres rouges, toujours présent, attendait à la porte de la salle, comme s'il savait que la jeune femme ferait son apparition. Elle lui fit un signe de tête, pas besoin d'utiliser inutilement de la salive, ils savaient tout d'eux ce qu'elle faisait ici. La vampire n'allait pas boire le thé en compagnon de cette créature totalement abjecte dont elle n'avait d'ailleurs que faire.

Lorsqu'elle entra en compagnie de son compagnon, elle se remémora alors ses moments passé ici: une petite maison sympathique où il y avait toujours largement le nécessaire. Une pièce à vivre, une cuisine, des chambres, une salle de bain, bref, il n'y avait pas de quoi se plaindre. Surtout qu'il y avait des tenues de combat adapté à chacun. Claire fit signe à sa progéniture d'en enfiler une, ce qu'elle fit également.

La vampire laissa sa progéniture sortir le premier, puis elle le suivit. Cette grande étendue de blancheur ne lui avait pas manqué. Cela était pesant au bout d'un an passé ici, mais c'était nécessaire.

- Tu es animé par la colère Illidan. Tu as peut-être réussi à te débarrasser de Tyrande, mais seulement car tu éprouvais de la haine. Tu as besoin de savoir te canaliser, d'apprendre à ne ressentir aucune émotion, ce peu importe la situation dans laquelle tu te trouves. Tu dois méditer et faire le vide en toi, et crois-moi, cela prend parfois un certain temps.

La succube marcha un peu plus loin, histoire d'être écarté de la maison sans trop l'être. Elle fit signe à sa progéniture de la rejoindre.

- Voilà ce que nous allons faire: tu vas méditer, et t'entraîner, en suivant mon exemple. Quand tu penseras être prêt, je vais connecter nos esprits de tel sorte à nous ramener dans le passé. Nous allons nous retrouver dans le styx quand tu seras prêt, et tu devras répéter ce que tu as vécu, tu devras de nouveau faire face à Tyrande, jusqu'à ce que ta colère n'intervienne plus. Ta force doit être naturelle et non pas découlé de ta colère, auquel cas cela voudrait dire qu'au naturelle tu es faible. Une fois cela acquis, je veux que tu me montres ton potentiel en te battant contre moi, sans retenue, auquel cas tu auras mal méditer. La succube s'approcha du démon, lui déposa un baiser sur le front et lui murmura: ne me dérange pas avant que tu sois totalement préparé.

Les ordres étaient transcrites, Claire n'ajouta rien de plus et partit bien plus loin dans l'étendue de blancheur afin de laisser Illidan seul à sa méditation. Quant à elle, c'était le moment de se reprendre en main et de se ré-entraîner intensivement. Le fait qu'elle ait une nouvelle progéniture allait être d’ailleurs bénéfique à cela. La jeune femme qui avait une force aussi colossal qu'un homme et la rapidité d'un félin n'avait cependant rien perdu de sa forme physique, les années l'avait endurcit et ne brisait pas son endurance lorsqu'elle s'entraînait.

Elle s'échauffa avec une course d'endurance et de vitesse qui augmentait au fur et à mesure, entraînement basique très important cependant pour bien chauffer ses muscles, et c'est pas ce genre de chose qui peuvent sembler futile aux guerriers maladroit que l'on progresse dans l'entraînement. Série de pompes alternative à des séries d'abdos, version pompe spartiate, on pouvait dire que la jeune femme travaillait ses muscles à la façon des hommes.

Le plus impressionnant est qu'elle avait acquis une telle endurance qu'on ne la voyait pas s'arrêter, alors que la vitesse de ses enchaînements étaient chaque fois augmenté. Par la suite, elle se concocta un petit parcours grâce à des matériaux prévus à cet effet. Un parcours digne d'un entraînement militaire sayen, ou même de chez les kanasiens.

C'est ainsi que la vampire, n'éprouvant nul besoin de dormir, prit seulement parfois des pauses au bout de ces mois où elle passa le plus clair de son temps à peaufiner chacun de ses mouvements d'entraînements, afin qu'ils soient plus précis et donc, pour porter des coups plus puissant à l'endroit voulu. Combo de coups de poings, coups de pieds façon taekwondo, et tout cela mélanger en entraînement répété. Elle s'était aussi servit de sac de frappe, afin d'acquérir toujours plus de précision dans ses coups et de ne trancher qu'à un certain endroit ce dernier: la précision était un atout de mise en combat rapprocher.

La jeune femme avait ignoré Illidan pendant des mois, ne cherchant pas à le perturber dans sa méditation et ses entraînements qu'il devait alterné. De toute façon, pendant toutes ces heures, tous ces jours, tous ces mois, où elle ne prit que des courtes pauses, la vampire n'avait pas eu le temps de prêté attention à son compagnon. Seul l'entraînement payerait...





Spoiler:
 
Illidan Stormrage
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 05/11/2012
Nombre de messages : 49
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   Mer 25 Sep 2013 - 22:55


Après avoir accepté l’invitation de Claire a porter une des tenues de combat, Illidan se dirigea vers la porte qui menait à la salle d’entrainement. Etrangement cette combinaison était extrêment souple mais tout aussi résistante !

La salle d’entrainement était d’une blancheur immaculée baigné d’une légère brume. Il était impossible de pouvoir concevoir l’extrémité de la salle. Bien qu’émerveillé par la salle, Illidan fut rapidement sortie de son émerveillement en effet, Claire venait de lui donner les instructions à suivre concernant son entrainement. Il devait pouvoir controler sa colère car celle ci était une force mais une plus grande faiblesse encore. Le baiser que Claire posa sur le front d’Illidan eu pour effet de provoquer un léger soulevement au coeur du démon, qu’il était étrange d’observer le lien qu’unissait une progéniture à son créateur or ce lien que partageait ces deux individues était plus rare et plus fort encore. Etait ce à cause de la fusion de leur corps ou bien une chance des plus insolentes ? Nul ne pouvait l’expliquer.


Claire disparu dans l’étendue nacrée, c’était comme observer un ange traversant les nuages. A peine parti, sa créatrice lui manquait atrocement mais l’heure n’était pas aux lamentations, il devait se concentrer ce pourquoi ils étaient tout deux venus faire ici, l’entrainement !

Le démon ailé posa un pied sur la surface blanche, la réaction fut immédiate, son corps s’écroula à même le sol ! La pression était telle qu’il avait le sentiment d’être écraser par des centaines de tonnes. Comment Claire pouvait t-elle marcher aussi librement et agilement avec autant de pression ? Cloué au sol Illidan n’avait pas d’autre choix que de commencer la «  méditation ».
Bien qu’écroulé par la pression de la salle, les muscles du démon se décontractèrent, sa respiration se faisait plus lente et avait pris un rythme des plus harmonieux.


« Je ne t’ai jamais aimé » « Tu seras à jamais l’ombre de ton frère »  « Tu n’as pas pu protéger notre mère »  « Je suis si fière de toi... mon fils »  Ces voix voltigeaient dans l’esprit d’Illidan, c’était comme se faire transpercer le coeur par  une multide d’aiguiles lancé l’une après l’autre. Illidan laissa échapper d’effroyable cri de colère. Son corps commencait déjà a changer, la teinte de sa peau changea et ses dents grandirent... Sa transformation achevé il s’apercut que sa première tentative d’apaisement de l’esprit était un échec des plus évident... Par ailleurs la forme dans laquelle il se trouvait à présent lui permettait de pouvoir bouger bien que difficilement. Profitant de l’occasion il se redressa et tenta désespérement de se calmer pour revenir à son état de démon « normal » . Après de longues heures il reprit  enfin son apparence de base et s’endormis.


C’est ainsi qu’Illidan passa son premier moi dans la salle de l’esprit du temps. En Alternant des états de transformation du à sa profonde colère et bien entendu le retour à sa forme originelle.
« mère... » « Je t’aime mon fils » la voix de sa mère continuait de tourner ainsi que le venin de cette prêtresse d’Elune répondant au nom de Tyrande. La transformation d’Illidan recommenca, les marques commencèrent à prendre leurs couleurs vert chaotique mais cepandant ce n’était pas la seul voix qu’il entendit dans sa tête ce jour la. En effet il était à présent capable d’entendre sa propre voix lui rappellant sans cesse la promesse qu’il avait fait à sa chère créatrice « Je vous protègerais jusqu’a la fin ». Etrangement le corps d’Illidan retrouva sa couleur lavande et parvint à sauvegarder ce sentiment qui l’envahissait dans l’instant. La première étape pour controler sa forme de démon était à présent achevé.
Controler sa colère était une bonne chose certe mais cela n’était pas suffisait pour l’épreuve auquel le chasseur était soumis. Il devait à présent utiliser ce fameux controle dans le but de pouvoir se transformer à volonté.


Le chasseur de démon décida donc de se reposer pour le restant de la journée, en effet il avait fait un énorme bond dans son entrainement. Le retour à une gravité normal provoqua une sensation de plus réjouissance, il se découvrit une nouvelle agilité et d’une rapidité des plus impressionnante. Satisfait il était à présent assis adosser à un pillier, il ferma les yeux et s’endormis.


Rêvant de sa bienfaitrice, il se réveilla de bonne humeur et continua son entrainement. Le corps d’Illidan était à présent habitué à cette énorme changement de gravité bien qu’il ne se déplaçait pas aussi vite que sur la terre ferme.


Sans plus attendre, il se positiona bras le long du corps et pris une lente et longue inspiration. Petit à petit il se remis dans l’état d’esprit de la veille et surtout de ce sentiment qui l’avait envahi. Les cornes furent les premiers élément de sa transformation, sa peau perdit peu à peu de son teint lavande et pris un teint beaucoup plus sombre. Ses longues canines poussèrent lentement, Illidan poussa d’éffroyable cri. Les tatouages prirent leurs couleurs verte chaotique et une aura sombre plana à chaque battement d’ailes. Constatant sa réussite Illidan se mit à rire, ce n’était pas son habituel rire apparemment sa voix changeait lorsqu’il était transformé.


Illidan l’elfe maudit, mi vampire mi chasseur avait réussi a se maitriser. A présent il devait retrouver sa Succube qui poursuivait son entrainement. Illidan constata quelque chose qu’il n’avait jamais ressenti au paravant, il pouvait savoir ou était sa créatrice alors que en temps normal seul la créatrice pouvait savoir ou sa progéniture se trouvait.

Le chasseur de démon rentra dans la salle de bain de la salle de l’esprit du temps, comme il l’avait ressenti Claire était ici et prenait sa douche. C’était une douche des plus banales entouré de 2 vitres embué par l’eau chaude. Contre toute attente Illidan fit coulisser une des vitres, enleva ses vêtements et rejoigna la Déesse.


Spoiler:
 
Claire
avatar
Modérateur
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 20727
Bon ou mauvais ? : Tu devrais le savoir.
Zénies : 2970

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : Renvoi d'Offensive | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

MessageSujet: Re: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   Dim 6 Oct 2013 - 12:32
Une main posée sur la vitre, l'eau était gelée. Claire ne ressentait rien à ce moment. L'eau tombait sur sa peau sans qu'elle ne sente qu'elle était si froide que n'importe quel autre personne ayant conscience de la situation se serait barrer en criant. Non, la vampire était morte. Comment pouvait-elle ressentir le froid qui était censer l'envahir puisque sa peau était déjà tel la neige ou le verglas ? Sa tête était baissée en direction du sol. Ses cheveux étaient placé de part et d'autre de sa figure, ses yeux étaient rivé en direction du néant. C'était un des rares moment où la jeune femme plongeait son esprit dans un genre de "trans", où aucune pensée néfaste ou positive ne traversait son esprit. La déesse était comme en phase avec elle-même, en phase avec une paix certaine.

Mais en réalité, que ressentait-elle encore ? La jeune femme avait apprit à tout relativiser, d'une telle sorte que plus rien ne l'atteignait d'apparence. Elle avait perdu tant d'être qu'elle avait aimé, comme beaucoup d'autres, mais la différence était que rien ne pouvait la mettre en colère, ou dans une rage telle qu'elle oublierait de réfléchir. Non, rien ne le pouvait maintenant. Hadès... c'était lui, qui lui avait enseigné l'art de ressentir comme un humain des "sentiments". Tous ses frères de l'Olympe ne connaissait que l'excès, mais pas les véritables sentiments, simple et ressentit au fond des tripes. Hadès était son créateur, mais aussi la première personne qu'elle avait aimé plus qu'elle-même. C'était son père, son façonneur, il lui avait apprit toutes ses connaissances. Et avait périt par amour pour une simple humaine, Perséphone, dont il était tomber éperdument amoureux. Ce fut la plus grande faiblesse et la seule d'ailleurs, du roi des Enfers. Et il lui avait transmit cette seule et unique faiblesse... qu'elle se donnait d'éradiquer pour devenir entièrement invulnérable.

Oui, Claire était une femme avec une fibre sensible que l'on ne remarquait que très peu lorsqu'on ne la connaissait pas. Pourtant, elle laissait passer facilement ses émotions dans le quotidien, quand il s'agissait de rire, de franchise: tout lui venait naturellement. Sauf les sentiments concernant l'amour. Que ce soit l'amour d'un père, comme Hadès, d'une mère, comme cette chère Thérésa qu'elle rencontra sur Terre, ou celui d'amis proches qu'elle avait perdu, comme Raki, Darcia, ses soeurs d'armes à l'époque où elle travaillait pour l'Organisation des Claymores, ou même encore Narumi, la louve qu'elle avait protégée et libéré du fléau de l'empire vampire d'Alucard, et tous ces inombrables personnes auprès de qui elle avait combattut pour la liberté, pour la justice, mais surtout pour la paix. Tous ces sentiments de haine, d'incompréhension, du "pourquoi ?", tous ses ressentit s'étaient atténuer pour être réduit à néant... on ne l'avait plus jamais vu dans une phase de rage depuis des millions de milliard d'années.

Pourquoi voyait-elle encore le visage d'Alcide dans ses pensées ? Lui qu'elle avait rencontré il y à déjà des millions d'années, peu après que l'empire vampire soit tombé et que la population des races "surnaturelles" commençaient à se montrer aux yeux des humains... Tant de siècles, de décennies s'étaient écoulé depuis lors, et pourtant, toute ses tentatives pour qu'il ne représente plus rien à ses yeux étaient vaines. Elle savait éradiquer l'angoisse, la haine, le sentiment de culpabilité... mais pas un simple loup-garou ? Claire pouvait-elle enfin ressentir à nouveau la haine qu'elle avait effacé d'elle ? Oui, elle serait capable de le tuer, alors pourquoi ne l'avait-elle simplement pas fait ?

Ces questions qui commençaient à remonter à la surface la fit tiré de sa "transe". La jeune femme resta cependant calme, comme à sa plus grande habitude, et alluma le courant d'eau chaude.

La succube put enfin ressentir la déferlante d'eau chaude sur sa peau: c'était une sensation si agréable pour quelqu'un qui ne connaissait plus la chaleur depuis si longtemps...

Sa progéniture était présente. Il venait certainement de rentrer dans la salle de bain. Que faisait-il là ? Claire n'allait pas se gêner de le réprimander: même si cela faisait plusieurs mois qu'elle ne lui apportait pas plus d'attention que ça, c'était pour l'entraînement. Il était primordial de faire abstraction du reste. Certes, la vampire venait de prendre un moment d'égarement dans la douche en restant de longues minutes à faire le vide, mais c'était pour mieux travailler par la suite, rien d'autre.

Alors que la jeune femme se retourna pour faire face au démon qui venait de rentrer dans la douche, le sourire empli d'amour et de tendresse chassa ses intentions de le réprimander. Cela lui rappelait tant le sourire d'Alcide lorsqu'il la vit pour la première fois de sa vie, ou le sourire que Motta lui avait adressé lorsqu'ils s'embrassèrent pour la première fois sous le guy de Noël. Des moments magiques, heureux, qu'elle ne refoulait pas.

Son compagnon l'enlaça, collant alors leurs corps l'un à l'autre, et la succube fit glisser ses mains le long de son corps pour venir entourer sa nuque. Son partenaire l'embrassa doucement, visiblement un peu hésitant et s'écartant légèrement. Mais la succube se rapprocha de lui, échangeant un baiser des plus passionés avec son démon.

Visiblement, Illidan restait quand même un "homme", et les instinct primaires le gagnèrent. Cela fit rire intérieurement la déesse qui, cependant, ne refusa pas un peu de bon temps en sa compagnie. Il fallait être inconscient pour refuser des ébats avec lui, son côté sauvage et dominant était un avantage tout à fait viable face à une personne comme Claire, qui, justement, aimait qu'on lui tienne tête.

Après leur gros "câlin", les deux protagonistes partirent s'allonger, la déesse sur lui, s'endormit peu après les paroles réconfortantes de sa progéniture. Elle aurait le sommeil tranquille ce soir là.

La jeune femme avait dormit plus longtemps que d'habitude: une bonne nuit de sommeil pour ce qui les attendaient maintenant. La vampire enfila sa tenue de combat fournie par la salle de l'esprit et du temps, puis voyant qu'Illidan dormait encore, elle le réveilla en le soulevant d'un seul coup de sa position.

- Debout, feignant ! Dit-elle avec un petit rire. Habille toi en vitesse et rejoins-moi dehors.

La jeune femme attendit sa progéniture "dehors", là où tout était entièrement blanc. Lorsqu'il arriva, la déesse annonça le plat du jour:

- Une chose: ne prends pas trop tes aises quant à l'épreuve qui t'attends.

Cela pouvait paraître être une simple mise en garde, mais en réalité, Illidan était bien loin de ce qui l'attendrait vraiment dans les enfers.

La vampire prit la main d'Illidan, bientôt il ne vit que lui et elle, le décor tournoyaient autours d'eux.

- Ne laisse pas les sentiments t'envahir, Illidan.

( musique: http://www.youtube.com/watch?v=22rbCdU0KAs )

Cette dernière phrase marqua l'entrée du démon dans le styx, cette fois seul, livré à lui-même.

Quant à Claire, elle continua son entraînement, cette fois plus poussé car elle entamerait les trois prochains mois.

Elle peaufina un parcours plus dur, demandant un redoublement d'éffort et d'endurance, elle voulait repousser toujours plus ses limites. Plusieurs séries de sauts mesuré et demandant plus ou moins de force, des parcours d'escalades toujours plus grand, plus large, plus haut, qu'elle essayait de parcourir en un temps record, et arrivant même d'un bond spéctaculaire à franchir, ou alors des obstacles et des tirs envoyé vers la jeune femme qu'elle esquiverait toujours plus rapidement, avec plus de facilité.

La vampire courrait chaque jours des heures incalculables, enchaînant des exercices de squat, ou d'abdominaux et de pompes, elle passa le premier mois plus une moitié du deuxième à cela, puis consacra la deuxième partie du 5ème mois et le 6ème mois entier à développé sa musculature, aussi bien des jambes que des bras, travaillant chaque partie de façon minutieuse. Il ne fallait pas tout gâcher en faisant de bref entraînement englobant tout. Non, chaque chose devait être travailler à la perfection.

Quant à Illidan, voici ce qui lui était arrivé; dans les grandes lignes, au styx: oui, Tyrande fut bien la première personne qui lui apparut. Il devait garder son sang froid et son calme tout le long... Puis ce fut au tour du monstre qui avait détruit son village et semer le désordre... et enfin, Illidan pu voir la personne à qui il avait tenu le plus: sa mère.

Oui, Claire ne lui avait pas tout dit de l'épreuve. S'il échouait, alors elle ne pourrait pas continuer à l'entraîner. Seul les personnes capables de faire abstraction de tous leur sentiments étaient digne d'être l'élite des élites. Elle-même avait passé ses épreuves pour devenir ce qu'elle est aujourd'hui.
La vampire avait ignoré sa progéniture, elle ignorait s'il avait réussit ou non, puisqu'elle passa les trois mois suivant à s'entraîner, seule, loin de la maison de l'esprit et du temps. Elle s'était enfoncé dans le dehors blanc, et sa progéniture savait que s'il l'avait dérangé, cela aurait été très mauvais pour lui.

Alors que six mois s'étaient enfin écoulés, la jeune femme revint, fraîche comme un gardon alors qu'elle n'avait dû dormir que très peu, ce qui était l'avantage d'être un vampire. La déesse s'installa dans le salon, calmement, elle venait de se préparer un thé. C'était la première fois qu'elle avait un moment de calme depuis qu'ils étaient arrivés ici et... en réalité, c'est parce qu'elle attendait son compagnon pour la suite..





Spoiler:
 
Illidan Stormrage
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 05/11/2012
Nombre de messages : 49
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   Lun 2 Déc 2013 - 15:04
Ce fut un réveil difficile pour ce chère Illidan. A peine réveillé, il avait été téléporter dans cet endroit qu’il avait déjà eu l’occasion de visiter au par avant, le Styx. L’épreuve qui l’attendait était supposé être des plus difficile mais surtout des plus douloureuse.

Le Styx n’avait pas changé. En effet,  il régnait cette atmosphère morbide accompagné de longues plaintes des défunts Le long fleuve était toujours aussi calme, paisible ce qui était assez ironique vu l’endroit et les différentes mort imaginable pensa le démon ailé.

L’épreuve soumise par Claire devait tester le self contrôle d’Illidan, de ce que le démon savait il devait simplement affronter à nouveau Tyrande la prêtresse d’Elune sans être l’instrument de sa colère. Ne sachant pas comment procéder ni comment en quelque sorte « invoquer » Tyrande. Illidan décida qu’il était plus sage de marcher le long de la rive en espérant retrouver les vestiges de son ancien combat avec l’elfe.

Une voix triste s’éleva aussi tôt de l’autre coté de la rive...

Tu... Tu es revenu Illidan ? Ou est Furion ? Lança l’elfe d’une voix dont il était possible de percevoir un lueur d’espoir.

Illidan pouffa de rire, il trouva que l’elfe dont jadis il était amoureux était devenu bien pathétique.

Quelle femme pathétique tu es Tyrande. A présent commençons ! Répliqua Illidan d’une voix enjoué.

Le démon ailé déploya ses ailes démesurées et fonça vers l’elfette. D’une main il agrippa la tête de la prêtresse la soulevant aussi haut qu’il pouvait, lui broyant les cordes vocales.
Nul besoin d’Azzinoth pour toi, j’en ai finis de toi. Conclua Illidan d’un ton naturel.

A l’aide de son autre main il transperça le coeur de sa victime comme si sa peau n’était qu’une vulgaire feuille de papier. Tyrande  dans son agonie laissa échapper un cri étouffé avant que son corps ne git sur le sol. Etrangement le démon ne ressentait pas d’émotion vis à vis de son acte. Cela devait être du à son entrainement et à la discussion qu’il avait eu avec sa créatrice par le passé.

J’ai réussi ma créatrice, vous pouvez me ramener ! Tena Illidan d’une voix montrant une certaine satisfaction.

Mais contre toute attente rien ne se passa. Il était toujours au bord du fleuve.

Ha-Ha-Ha Pauvre petit elfe...

Cette voix qui était apparu de l’obscurité était étrangement familiaire pour Illidan. Il n’osait y croire, cela ne pouvait être ce à quoi il pensait...

Mannoroth... laissa échapper Illidan dans un souffle.

Tu ne pensais tout de même pas que je n’allais pas prendre ma vengeance si je suis ici c’est par ta faute. Gronda l’énorme démon.

C’est ici qu’est ta place Mannoroth, tu paiera une nouvelle fois pour tout tes crimes...

Ta putain de mère est morte comme elle aurait du l’être, suppliant pour sa vie. Lança Mannoroth d’une voix des plus amusée.

Le coeur d’Illidan semblait avoir fait un bond dans sa poitrine. Un sentiment de colère commençait a envahir son corps. A quoi avait servis tout cet entrainement si c’était pour échouer maintenant ? Non il était au dessus de faible atteinte à la mémoire de sa mère et de sa colère.

Sans un mot Illidan sauta sur le dos du monstre empoignant son glaive et lui enfonça la lame  dans le crane. L’agilité, la vitesse ainsi que la force d’Illidan avait énormément croit depuis leur première rencontre. La preuve en était que le monstre avait été vaincu avec une grande simplicité.

Le chasseur de démon pouvait être fière de ses prouesses car non seulement il avait acquis un énorme pouvoir mais en plus il pouvait à présent contrôler ses émotions comme bon lui semblait.

C’est alors que criant victoire trop vite le cadavre du démon disparu et laissa à la place le corps d’une personne qu’Illidan connaissait extrêmement bien... Sa mère.
Mère ? S’exclama Illidan d’une voix enroué tout en s’approchant du corps.

Illidan... mon fils.. Tu as bien grandi mon chéri.. Laissa échappé Ellwing de la même voix qu’elle avait le jour de son dernier souffle.

Cela ne se peut.. Ce n’est qu’un test que je me dois d’accomplir... Se répéta Illidan inlassablement.

Accomplis ce pourquoi tu es venu mais sache que j’ai toujours eu foi en toi et que je suis fière de t’avoir eu comme enfant mon tout petit. Murmura sa mère d’un grand sourire.

Etrangement, Illidan n’était pas triste... Intérieurement il s’exclaffa de la fourberie de cette épreuve. Après tout cet entrainement lui avait servis finalement. Malgrés que ses souvenirs venait le hanter Illidan savait à présent faire la part des choses et canaliser cette tristesse dans une partie de son coeur. Etait-ce cela la leçon que Claire voulait faire apprendre à sa progéniture ? Il devait en finir, sa succube l’attendait.

Adieu Mère. Lança Illidan d’une voix neutre.

Dans un premier temps Illidan serra le poing et commença à roué de coups le corps de sa mère. Comme si cela ne suffisait pas Il projeta le corps contre une paroi qui provoqua une sorte de mini éboulement. Le démon ailé fonça tête la première vers Ellwing agonisant contre le mur. Les cornes d’Illidan transpercèrent le corps de sa mère. Sachant très bien qu’il aurait pu la tuer d’un seul coup il opta pour la torture... Il devait se prouver qu’il était apte de sa créatrice, apte de son entrainement mais surtout apte à pouvoir rester avec elle et la protéger bien qu’elle n’en avait visiblement pas besoin. Les ongles aiguisés d’Illidan rentrèrent dans le ventre d’Ellwing. De plus en plus de sang jaïssait au fur et à mesure qu’Illidan frappa. Il posa la paume de sa main sur la gorge de sa mère et referma si fort qu’il avait réussi à la décapiter... Cette parti de l’entrainement était bel et bien achevé à présent...

Arthas :Tu as réussi Illidan, a présent va et rejoins Claire.

La téléportation fut immédiate. Illidan retrouva cette salle d’une blancheur immaculé, la ou il avait peaufiné son entrainement. Il devait à présent rejoindre sa créatrice et lui annoncé son succès.

Le démon ouvra la porte du salon et aperçu sa tendre créatrice qui était la assise près du feu tout en dégustant un petit thé. Il entra et s’approcha de sa succube. Il caressa d’un doigt la joue de Claire et rapprocha sa tête pour pouvoir la loger sur l’épaule de la déesse.

J’ai réussi. Annonça t-il d’une voix calme.

Il alla se positionné sur la chaise situer en face de Claire tout en tenant dans sa main la sienne. D’un geste tendre il posa un baiser sur dos de la main de la Succube, impatient d’apprendre de nouvelles choses car après tout leurs entrainements n’étaient pas achevés.






Claire
avatar
Modérateur
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 20727
Bon ou mauvais ? : Tu devrais le savoir.
Zénies : 2970

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : Renvoi d'Offensive | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

MessageSujet: Re: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   Lun 2 Déc 2013 - 19:36
Claire s'était confortablement installé à l'intérieur du "complexe", sa tasse de thé dans la main, près du feu de la cheminée: une ambiance agréable me direz-vous. Peut-être, mais visiblement cette ambiance était loin de rassurer ou de réconforter la succube, les yeux perdu dans le néant, ne remarquant même pas la température brûlante de la tasse qu'elle tenait dans la main. Ses yeux ne reflétait aucune émotion, comme un vide énorme dans lequel rien ni personne ne se reflétait, ou du moins, c'est ce qui avait l'air. Mais ce regard des plus stoïques, parfois, laissait entrevoir une souffrance bien plus douloureuse que les immondices, que l'enfer et la torture, rien de comparable à ce genre de souffrance physique qui ne la ferait pas broncher. Non, c'était une autre forme de douleur qui se propageait en elle, quelque chose de si profondément enfouit depuis tout ce temps.. quelque chose qui lui tenait sincèrement à coeur, assez pour la mettre dans cet état de faiblesse.

Heureusement, l'arrivée d'Illidan perturba ce moment et, comme si de rien n'était, la jeune femme se reprit aussi vite qu'il était arrivé. Visiblement content de lui, pavanant comme un coq, mais restant tendre avec sa maîtresse, il lui anonça un beau " J'ai réussi ". Mais Claire ne l'acceuilla pas d'un magnifique sourire pour lui dire qu'il avait fait du bon boulot et qu'il était admis à l'école des sorciers. Non, la vampire ne faisait pas dans la dentelle et c'était d'ailleurs ce qu'il fallait, pourquoi le flatter ? Cette épreuve, elle aussi l'avait accomplie, et elle n'étais pas entièrement satisfaite. Non, cette saleté de femme ne l'était jamais. Pas assez de sang et de violence à son goût, comme d'habitude. Si elle se montrait si dure à l'égard de son élève, c'était simplement pour l’endurcir, du moins assez pour qu'il n'oublie pas les leçons qu'il avait durement gagné.

- Bien, tu as fais ton devoir. Tuer les êtres auquel on tient le plus, c'est savoir faire abstraction de tout sentiment face à des situations critiques, donc, faire les bons choix. La jeune femme ne fut pas réceptive aux gestes de tendresses de sa progéniture, elle se releva du divan. Il nous reste encore six mois à passer ici, je compte sur toi pour donner le meilleur de toi-même chaque jour. Pas de quartier, tu feras les mêmes entraînement que moi, et peu importe si tu t'écroules, je serai là pour te relever par la force et tu y arriveras. Lorsque le dernier mois arrivera, nous entamerons un autre exercice pour voir ce que tu vaut, au final.

La maîtresse se dirigea vers la salle où se trouvait plusieurs matériaux pour s'entraîner, elle sortit tout à une vitesse folle, ce qui était tout à fait normal pour un vampire se de déplacer aussi vite. Six moi et trois "parcours", un dirigé vers la vitesse, l'autre vers la force, et le dernier sur la ténacité. C'était les trois bases qui selon elle était primordiale pour avancer en tant que guerrier. Le reste, comme la ruse, les tactiques, les combo, c'était un choix personnel que l'on faisait sur le moment du combat, et qu'il était mieux d'entraîner donc en plein dans cet action.

Le premier parcours était celui qu'il allaient travailler ces deux premiers moi, et dans l'ordre logique, c'était la ténacité, l'endurance. C'était le point de base pour pouvoir s'entraîner des heures et des heures, des jours et de jours, sans ressentir la fatigue et pour pouvoir "contrôler" sa douleur musculaire au cas où. Il y avait peu de chose à cet effet, car ces deux modes d'entrainement étaient les plus efficaces pour arriver rapidement au but d'une endurance à toute épreuve: une corde à sauter, des poids très lourds à s'accrocher sur le dos pendant que l'on va courir. Rien de moins, rien de plus. Pendant un mois l'un, pendant un mois l'autre, voilà comment les deux protagonistes allaient alterné.

- Maximum cinq heures de sommeil par nuit: nous sommes des êtres moitié mort, pas besoin de beaucoup de repos, c'est seulement si ta douleur musculaire est trop intense. Sinon, ne dors pas. Nous commençons par les exercices d'endurance, il n'y a que deux façon de procéder: corde à sauter, ou courir avec des poids en les ajoutant au fur et à mesure. Cela ne paraît pas être grande chose, mais crois moi, passer 20h/24 à faire ce genre de chose, jusqu'à l’épuisement total, c'est ce qui fera payer cet exercice. Et tu seras doublement mieux préparer pour les exercices de vitesse et de force qui suivront. La jeune femme fit signe à Illidan. Ne perdons pas de temps, et surtout, donne toi à fond.

Une fois dehors, la succube commença par prendre la corde à sauter: il fallait avoir des chevilles et des genoux à toute épreuve, autant qu'Illidan commence à se les forger avec l'exercice de course. C'était donc pendant ces deux mois que les deux vampires s'apprêtait à s'entraîner jour et nuit, tentant de dormir le moins possible, une épreuve pas des moindres, mais moin dure pour des gens de leur "type". Claire ne pensa absolument à rien pendant ces deux mois de dur labeur, elle disait juste "bonjour" et "bonne nuit" à son élève, ne montrant ni affection ni gentillesse particulière: il fallait qu'il garde son sérieux et qu'il devienne l'un des meilleurs et elle comptait bien réussir son but !

Le premier mois, c'est Claire qui s'entraîna donc avec la corde à sauter: Chaque jour l'effort était de plus en plus lourd, les douleurs se faisait sentir et devenait insupportable à force du temps, mais la succube ne se laissait pas démonter facilement ! Elle allait y arriver, elle était déterminé, que ce soit pour son entraînement personnel ou celui de sa progéniture, tout n'était que question de temps: ils avaient déjà bien travailler ces 6 dernier mois, et ils continuèrent sur cette optique. La vampire se donnait à fond dans son travail, elle sautait de plus en plus vite, de plus en plus avec souplesse et facilité, rien ne semblait pouvoir rivaliser avec son endurance et la finesse qu'elle avait acquis à force de répéter l’exercice. Bien sur, fut des jours où l'exercice était moins glorieux que d'autre, mais au bout de ce 7eme mois, la jeune femme n'avait fait que bénéficier d'une endurance encore plus développée et travaillé auparavant, tout était forcément utile.

Le deuxième mois, c'était au tours de Claire de courir en compagnie de ces sympathiques poids à augmenter chaque fois plus, lorsque l'on trouvait que courir avec ce que l'on avait déjà sur le dos devenait facile. Laissant Illidan se débrouiller avec la corde à sauter, la jeune femme ne perdit pas de temps et se mit à courir, encore et toujours, avec grande difficulté au départ vis à vis des poids déjà lourd qu'elle s'affligeait. Mais tout comme cette histoire de corde à sauter, rien n'était impossible, elle avait les capacités de le faire, tout comme quelqu'un qui s'entraînerait autant. Au bout de la troisième semaine, alors qu'elle était gonflé à bloque par cette entraînement qui agissait non seulement sur l'endurance, mais sur les muscles des jambes et du dos et sur la pesanteur, on la voyait quelque part aigri et mal en point: c'était cela de se tuer à la tâche, mais pourtant, elle y allait,  la jeune femme n'avait pas peur du feu et donnait tout ce qu'elle avait pour accomplir son but.

Fin du 8eme mois, bilan: Claire était fière de constater que ses entraînements avaient été des plus bénéfiques: l'endurance était une chose de base que beaucoup oubliait, malheureusement pour eux. Mais aujourd'hui, la succube était encore plus résistante qu'avant, ses muscles du dos et des jambes étaient bien préparé à ce qui arriverait par la suite ! Illidan aussi avait très bien progressé, malgré le mal qu'il avait également subis, et une journée de repos leur était bien méritée...

Il était minuit pile, c'était le début du 9eme mois, Claire s'arrêta nette en pleine course, rangea le matériel et balança:

- Un jour de repos, tu en fais ce que tu veux. Mais demain, minuit pile, on débute les exercices de vitesse.

La jeune femme aigri, avait forcément perdu quelque peu de son éclat après avoir tant donner de son labeur, mais elle paraissait toujours forte et sûre d'elle.

Sans perdre de temps, elle installa les matériaux pour les entraînements de vitesse. Cinq robot balançant des boules KI à grande vitesse, de quoi développer sa maîtrise de l'esquive du même coup, et un fameux parcours très long, embarquant plusieurs épreuves de sauts, de courses et une phase où il faut ramper, façon parcours militaire très stricte. Encore deux exercices, mais les meilleurs pour avancer, rien de tel que s'entraîner sans couper cours à la "formation".

Après cela, Claire rentra dans la demeure, alla prendre une douche et, pour la première fois, s'installa confortablement sur son lit. Mais ses souvenirs horrible qui la hantait revenait, elle revoyait le regard de Motta la transpercer, un regard emplit de déception, de terreur, d'amour bafoué, d'un sentiment d'avoir été trahit... et la jeune femme se réfugia sous ses couvertures, mais pourquoi réagir ainsi ? Elle se le demandait, comme si cela allait la protéger de quoi que ce soit...

Motta...





Spoiler:
 
Illidan Stormrage
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 05/11/2012
Nombre de messages : 49
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   Mar 3 Déc 2013 - 21:52



Au grand étonnement d’Illidan, sa maîtresse, Claire était resté de marbre vis à vis de ses quelques gestes de tendresse. Certes la créature mi vampire mi déesse était souvent restée de marbre vis à vis des sentiments d’autrui, du moins c’est ce qu’elle lui avait laissé croire. Ce qui l’étonna c’est qu’Illidan était conscient qu’elle était répulsif envers les autres mais il ne pensait pas qu’elle pouvait l’être également avec lui, sa progéniture. C’était la première depuis sa résurrection en tant que vampire qu’elle avait réagis ainsi. A quoi pouvais t-elle bien penser ? Le démon n’avait pas eu le temps de se forger une idée concrète sur ce mystérieux changement de comportement que la Succube lui avait annonçait déjà le planning de leur futur entrainement.


Ce premier moi d’entrainement était d’une intensité effroyable. En effet, c’était une première pour le jeune démon, bien que par le passé, avait subit un entrainement difficile et laborieux pour acquérir la maitrise de ses glaives. Il devait bien l’admettre, l’entrainement jadis dont il était si fière n’était en rien comparable à celui-ci. Ses muscles se tendirent, menaçant d’exploser, c’était comme étirer un élastique à son paroxysme. Le semi elfe tenait bon, il le devait, il n’avait pas traverser toutes ses épreuves et survivre au Styx en vain. A force et à mesure du temps, la fatigue gagna les muscles d’Illidan, par conséquence les poids semblaient de plus en plus lourd... Il décida donc de suivre le conseil de sa créatrice qui était de se reposer un minimum si l’effort devenait trop important. Conseil et choix judicieux pensa t-il, il valait en effet mieux penser au repos des muscles, un muscle déchiré ne serait qu’un fâcheux handicap, au final cela ne ferait que retardé son apprentissage or il n’avait pas le temps pour ça...


5 heures plus tard dans un baillemment étonnamment bruyant, le chasseur ailé se réveilla bien décidé à peaufiné son entrainement. Qu’il était bon d’être vampire, ses muscles qui quelques heures au par avant lui brûlait comme du fer chauffer à blanc était à présent reposé, près à l’emploi. Il se dirigea à nouveau vers la zone d’entrainement avec cette énorme motivation et désire d’apprendre qui habritait son corps. Le plus gros de ce premier moi était passé, il ne restait que 4 jours avant de passé au saut à la corde...


Ah !  Enfin un changement d’entrainement, le saut à la corde ! Ce n’était pas pour déplaire le semi elfe qui se donnait corps et âmes dans cette entrainement imposée par sa bien-faisante. Non, il ne s’était jamais plain de la souffrance occasionné par l’entrainement, il savait au fond de lui que tout ceci était pour son bien, son entrainement qui espérait-il lui donnerait une force qui en fera plier plus d’un, juste par sa prestance, mais ce qu’il aurait aimé le plus, c’était d’acquérir suffisamment de puissance pour pouvoir protéger cette personne à qui il était dévoué. Certes son entrainement aux Styx devait l’apprendre à contrôler ses émotions mais le coeur à ses raisons que la raison ignore... Etait-ce à cause de ce lien très particulier qu’unissait Claire à sa progéniture ? Nul ne pouvait savoir...


Au débit du moi, le démon ailé avait du mal à s’habituer a sauté car, par le passé, a chaque fois qu’il sautait c’était pour s’envoler... Les premières tentatives étaient des plus pathétiques, rapidement il arriva a dominer cette fâcheuse habitude et commença son entrainement. Comme à son attente, sa créatrice n’avait pas commencé par le plus facile des 2 entrainements d’endurance, non seulement il devait sauté rapidement mais en plus il devait supporté son poids, sa force, à l’atterrissage... Au bout de quelques semaines de sauts, ses genoux ainsi que ses cuisses le faisaient atrocement souffrir. Pour s’empêcher de penser à la douleur, le démon pensa à tout ce qu’il avait vécu depuis sa transformation en vampire, partant de ce vol au claire de lune dans la forêt jusqu’à la première nuit qu’il avait passé en compagnie de Claire. Ainsi fini ce deuxième moi de dur labeur.


Les mois défilèrent et l’entrainement semblait se faire de plus en plus facile, les muscles ainsi que l’esprit d’Illidan s’étaient enfin habituer à cet effort physique. La seul chose qui manquait à ce chère démon, était cette tendresse qu’il n’avait plus eu droit depuis le début des «  hostilités » de ces exercices. L’entrainement avait atteint le but recherché, il était à présent robuste et endurant.
A l’aube du 9ème moi, Claire accorda un jour de repos, d’après elle, tout deux le méritait. Illidan était en désaccord, il ne pouvait et ne voulait pas s’arrêter maintenant, sa soif de pouvoir ainsi que son désir de faire ses preuves étaient plus grande que la fatigue. Après tout combien de fois n’avait-il pas poussé ses limites pour devenir l’être qu’il est à présent, combien de sang ainsi que de larme n’avaient-il pas verser pour se forger ? Non, il ne pouvait se le permettre.
Ne sachant pas quoi répondre à l’intonation que Claire avait pris pour lui annoncé le jour de repos, il répondit simplement d’un faible sourire.


*Je me montrerais digne de votre entrainement, patience ma chère Claire*

Claire était à présent parti du champ de vision d’Illidan, elle était surement rentrer profiter d’un repos bien mérité.


- Il est temps.


Sans plus tarder, Illidan activa les 5 robots lanceur de vague d’énergie. L’entrainement de vitesse pouvait à présent commencé, après tout qu’es ce qu’était une grande force sans rapidité ? Non, l’un allait pas sans l’autre. Le tout avec la ténacité formait le triangle des combattants. Il se positionna au milieu des 5 robots et commença l’épreuve. La première vague était d’une rapidité incomparable, elle se déplaçait dans l’air encore plus vite que la vitesse de course d’un vampire normal, mais Illidan n’en était pas un il savait qu’il pouvait surmonter ce teste et esquiver ces vagues d’énergies. A son grand regret il n’avait pu qu’esquivé qu’une seule des 5 vagues lancés par les robots. Les ailes, le dos, le ventre ainsi que les épaules étaient gravement brûlés, heureusement qu’il possédait le pouvoir de régénération cellulaire sinon Dieu sait combien de temps il aurait mis pour se rétablir. Le temps lui faisait défaut il devait y arriver rapidement, sa soif d’apprentissage ainsi que sa capacité d’apprentissage était hors normes, ça ne devait qu’être une formalité de s’adapter à la vitesse de ces boules de feu alors pourquoi il n’y arrivait ? Deuxième, troisième, quatrième, non toujours rien... Rien a faire était-il si faible ? Non, Illidan l’elfe qui avait été trahi par son peuple était devenu une légende et non pas un faible soldat d’infanterie.

http://www.youtube.com/watch?v=-HjVL4_LXBI


Son aura commençait à prendre sa teinte mauve, la transformation d’Illidan, commença...
Les tatouages sur sont corps reprenaient leurs teintes vert chaotique, c’était une couleur, une énergie qui ne provenait pas du monde des hommes. Comme à chaque transformation, il se mit a hurler tel un damné, l’énorme étendu blanchâtre tremblait sous la force d’Illidan ainsi que la demeure où Claire était parti se reposer. L’entrainement d’Illidan n’avait pas seulement affecté le corps de l’elfe mais également la puissance de sa transformation. C’est alors que les robots se réactivèrent balançant des vagues d’énergie de façon répété vers le démon ailé. Il esquiva la première avec une énorme facilité, la seconde, ainsi que la suivante ! C’était une prouesse remarquable.. Il y était arrivé ! Malgré cette prouesse qu’il avait accomplis, le chasseur n’était pas satisfait de lui même...


- Je n’ai nul besoin de ma transformation pour y arriver... Claire m’avait dit que plus mes capacités en forme normal augmentait plus ma transformation serait puissante... J’accomplirais mon destin !


La motivation du semi elfe était revenu, il était encore plus motivé qu’à son origine, personne ne pouvait plus ébranler cette motivation. Après quelques nouveaux essais, il était parvenu à esquiver toutes ces boules... Le test des robots étaient enfin achevé.


Fixant l’immense horloge mis à sa disposition il remarqua qu’il ne restait plus que 6 heures avant minuit, il lui restait cependant encore le parcours militaire. C’était à présent une course contre la montre, il voulait finir le parcours avant le temps imparti. Tête baissé, il fonça vers l’énorme mur devant lui, il grimpa celui-ci avec une aisance des plus consternantes, après tout un mur n’était rien pour un être tel que lui, un vampire mi elfe. Sautant par dessus le mur, il constata que ce n’était pas un sol ordinaire qui l’attendrait à la chute mais un long tapis dresser de pointes aiguisées. D’instinct Illidan effectua une poussé en avant pour attérrire 3 mètre après ce long tapis, l’entrainement de vitesse portait ses fruits... Plus loin était installé des fils barbelés, possédant un faible espace, où y ramper.  Illidan se hâta et s’exécuta, le corps de ce géant elfe était trop imposant, les fils barbelés lui mutila le dos tel des lames de rasoir, il devait tenir bon, ce n’était que faible souffrance comparé à ce qu’il avait déjà traversé. Tant bien que mal le démon se releva et affronta le dernière obstacle, un chemin parsemé de herses aussi pointus qu’une dague, prenant son élan pour le saut final, il souffla un bon coup et sauta à environs 2 mètres plus que les  herses avant d’attérrire avec un énorme brouhaha sur ce qui ressemblait à une ligne d’arrivé.
Prenant un air satisfait Illidan se dirigea à présent vers l’immense horloge, il lui restait environ 2 h de temps libre. Il décida de se reposer et s’endormit, après tout  ce jour de repos avait été pour lui une journée de dur labeur.
Claire
avatar
Modérateur
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 20727
Bon ou mauvais ? : Tu devrais le savoir.
Zénies : 2970

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : Renvoi d'Offensive | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

MessageSujet: Re: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   Mar 3 Déc 2013 - 23:26
Claire s'était réfugier dans "sa" chambre après ces deux mois où elle s'était donner à fond, elle avait donner le meilleure d'elle-même, comme elle le donnait toujours. C'était une phase si importante: l'entraînement était le seul moyen d'accéder à ce que l'on désir dans ce monde de barbares, et surtout, d'avoir un accès privilégié au pouvoir. Il fallait y donner tout son coeur, toute son âme, et y mettre surtout toutes ses tripes. La succube ne comptait pas y aller de main morte pour les 4 mois qu'ils leur restaient encore, il fallait qu'ils soient prêt face à l'ennemi le plus fourbe, le plus calculateur, ou le plus impressionnant. Et ils allaient l'être ! La jeune femme ne doutait pas une seconde en ses capacités et celle de son élève, et c'était dans le but d'y tirer un profit de force, d'endurance et de vitesse à en couper le souffle aux prochains imbéciles qui tenteront de se mesurer à eux qu'elle oeuvrait.

La succube ne se plaignait pas, non, elle restait là, dans son coin et, dans le noir complet. Replier sur elle-même, allongée dans son lit, elle revoyait sans cesse la scène qui lui déchirait toujours autant l'abdomen. Une sensation bien présente, qui perçait jusqu'à son coeur pour le réduire en miettes. Cette sensation si réelle lui donnait une nausée certaine, mais plus forte que ses douleurs, elle restait calme, tentait de calmer son esprit agité: il fallait arrêter de se faire souffrir de la sorte. Ce n'était ni l'endroit ni le moment.. mais la vampire se disait qu'elle le méritait, au plus profond d'elle. Qu'avait-elle fait ? Motta devait la haïr d'une façon si terrible... et Fugma ! Bien sûr, elle pensait à l'alliance Ganshou à qui elle tenait. Mais cette morale de : " Aimé rend faible " qu'on lui avait rabâché toute sa vie sur Terre avait prit le dessus. Et aujourd'hui, elle se retrouvait coupable de traîtrise auprès de gens qu'elle arrivait à apprécier.

Il restait une trentaine de minutes avant qu'il ne soit minuit pile. Claire avait réussi à s'endormir, mais son sommeil avait été agité par de nombreux cauchemars... une habitude depuis sa dernière rencontre avec le colonel des sayens, me direz-vous. La vampire ne se laissa pourtant pas abattre: la foi de la victoire et les prouesses qu'elle avait déjà accomplit en compagnie d'Illidan durant ces 8 mois lui conférait une motivation d'aplomb. D'ailleurs, plutôt mécontente, la vampire savait que le démon s'était entraîner alors qu'elle lui avait dit d'aller se reposer. C'était une chose que la succube n'appréciait pas: Illidan était trop spontané dans ses actions, il n'écoutait pas. Croyait-il que c'était une plaisanterie quand sa maîtresse lui avait dit de se reposer ?

En une fraction de secondes, Illidan se retrouva soulever de son lit avec une facilité déconcertante. Claire le tenait par la gorge, fortement agrippé, assez pour qu'il ne puisse à peine élever la voix. Bien sûr, la main de la jeune femme ne faisait pas tout le tours de l'immense nuque de son élève, mais ses doigts avaient des ongles si pointues, si bien dessiner, si tranchant... qu'ils s'appuyaient bien assez contre la gorge de l'homme pour le tenir fermement sans l'entailler.

- Si un jour tu veux pouvoir surprendre et vaincre tes ennemis sans éprouver de grandes difficultés, tu ferais bien de suivre ce que je te dis. La jeune femme le lâcha aussi vite qu'elle l'avait soulever. Le jour de repos n'était pas pour faire beau, Illidan. Les muscles ont besoin de se relâcher totalement après ce qu'on leur réserve pendant ces deux prochains mois intensifs. Elle croisait les bras, son air mécontent se faisait sentir. Soit, tu as intérêt à supporter dès le début la douleur qui enflammera tes muscles, alors. Maintenant suis-moi, nous y retournons.

La vampire se rendit "dehors", elle avait déjà installé le matériel au préalable, ainsi, ils pouvaient tous les deux débutés l'entraînement sans traîner.

Claire décida de commencer par les esquives face aux attaques des robots. Les robots changeait de forme au fur et à mesur de l'exercice, quand l'on commençait à trouver ça trop " simple". Ils pouvaient avoir chacun jusqu'à six "bras" balançant des boules de KI, ce qui n'était pas pour les débutants au bout d'un moment. Elle laissa le parcours à Illidan car il fallait d'abord qu'il exploite sa facilité à anticipé les obstacles face à lui, il fallait que cela devienne naturel. De ce fait, le parcours était changer tous les jours pour qu'il ne fasse jamais face aux mêmes situations de danger. Ainsi, il serait plus aisé pour lui d'esquiver les robots à la prochaine épreuve.

Sans plus attendre, la vampire et sa progéniture se lancèrent à l'assaut de la nouvelle épreuve qui se montrait à eux: acquérir l'anticipation facile et une grande vitesse. La jeune femme s'attaqua donc lors du premier mois à l'épreuve concernant les robots qui balançait frénétiquement des boules de KI. Claire commençait directement toujours au niveau le plus fort, y aller progressivement ? Pourquoi faire ? Autant s'habituer tout de suite à la douleur, à la vitesse et à l'esquive de ces boules de KI lancé en masse. Certes, cela ne fut pas facile les deux premières semaines: ses fins de journée se terminait dans un bain de sang, bien qu'elle était très rapide, il lui manquait encore cette rapidité excellente face à ces robots. Parfois la vampire en esquivait seulement 1, ou 1, ou 20, ou 27, sur les 30 boules de KI qui fusait dans tous les sens face à elle, mais jamais totalement 30. La première semaine fut la plus pénible et la plus longue, mais sa persévérance et sa détermination étaient là.

Elle pensait a mal qu'elle avait fait à Motta, aux ganshou en changeant de clan, elle pensait à tous ces sentiments négatifs qu'elle avait infliger à la personne qu'elle aimait et les canalisait non pas en rage, mais en une forme très zen qui lui permettait d'être vraiment adroite, souple et agile, d'acquérir une sérénité telle qu'au final, ses esquives devenait de plus en plus simple, de plus en plus gracieuse. C'était comme ça qu'il fallait transformer toute l'énergie négative, en faire quelque chose qui nous face réellement avancé, pas une colère qui agit sur le moment et qui redevient molle après.

La vampire passa les deux semaines restantes concentré seulement sur cet unique but: atteindre la perfection de l'esquive, et à présent, il ne lui manquait plus grand chose. Chaque jour, chaque fois qu'elle voyait ces "attaques" lui bondir à la figure, elle pensait à Motta, elle revoyait son regard remplit d'incompréhension, de colère, de tristesse... et cela la rendait plus forte, car elle n'avait qu'une envie: rattraper son "erreur".

Le premier mois était terminé, résultat des courses, Claire maîtrisait ces, maintenant, pitoyable robots à la perfection. Sa dernière semaine avait été une réussite des plus appréciables, elle ne s'était jamais fait toucher les 4 derniers jours. C'était une victoire de plus à son long, très long entraînement avec son compagnon. Il était tant pour eux de changer d'activité et de continuer de donner le meilleur d'eux-même.

C'était donc son mois avec le parcours d'entraînement qui changeait chaque jour. Elle tomberait sur de sacré "surprises" dangereuses qui viserait à la blesser de façon superficielle parfois, comme dangereusement ou mortellement pour quelqu'un de... mortel, justement. C'était cette fois-ci la maîtrise de cette capacité d'anticipation et d'esquive de façon simplisime. Déjà, elle avait prit une vitesse phénoménal avec son 9 eme mois, cette entraînement de parcours allait donc pouvoir assembler cette vitesse avec l'esquive recherchée.

Les deux premières semaines étaient passé avec une certaine rapidité, et c'était le cas de le dire ! Les pièges installer dans ce parcours étaient vicieux et bien placé, il y avait de quoi en faire des crises cardiaques. Mais Claire avait le coeur bien accroché... même s'il ne battait plus, ou du moins, que parfois. La jeune femme en ressortait là aussi avec des blessures, plus ou moins grave, mais rien ne démontait son moral et, après tout, la capacité régénératrice incroyable des vampires leur permettait de faire des folies tout en continuant leur dur labeur sans entrave, ce qui était un avantage certain dans ce genre de situation.

Elle passa les deux semaines suivantes à chaque jour, se concentré continuellement car tout surgissait d'un seul coup, et sa capacité d'anticipation était belle et bien là: avoir l'envie et la passion du combat et d'apprendre, mais en plus de se motivé par ses exploits passé et par sa volonté de fer, c'était la clé d'un entraînement qui finirait réussi. Claire ne lâchait pas prise, elle dormait trois à cinq heures par nuit, elle se la jouait raisonnable pour un vampire qui n'avait pas besoin de dormir. Tout était dans les muscles, dans la capacité à savoir reposé de plus en plus vite ceux-ci pour qu'ils soient prêt à être battu comme du fer ! Et l'entraînement du parcours auquel la succube avait été exposé portait ses fruits.

La jeune femme esquivait les tapis emplit de pointes, plus ou moins grosse, longues, et ceux où résidait des objets tranchants, coupant, dépassant tous et pas au même niveau, puis les boules piquantes qui arrivait d'un seul coup dans la tête ou le corps, les katana qui sortait de certain appareil pour tenter de transpercer de mile part la vampire... toutes les compilations, elle avait fini par les surmontés, et pas sans la moindre goutte de sang ou de sueur ! Mais Claire n'avait pas hâte que ce long entraînement finisse, non, elle était heureuse de pouvoir vivre cette expérience enrichissante qui ne faisait qu'améliorer sa capacité déjà bien travaillée de départ.

C'était enfin la fin du 10 eme mois et, comme un rituel, la jeune femme s'arrêta pile à l'heure et rangea le matériel pour en placer un nouveau. Là, pas de secret: pompes, abdos, bien sûr la fameuse barre de musculation où l'on place des poids à volonté, des altères, des sacs de frappes, une barre fixe. Après, il fallait être imaginatif dans la façon de manier ses objets et les alterné pour optimisé un maximum son savoir faire.

Il était un peu plus de minuit, c'était donc le jour de repos qui leur souriait.

Sans dire un mot, la vampire partit prendre une douche, cette fois tranquillement et sans se pressé comme elle le faisait dans ces maximu cinq heures où l'on inclut le sommeil. Elle ne sentait même pas les jets glacés de la douche, elle se vidait peu à peu de ses émotions accumulé dans ces deux mois, elle vidait son sac en ne pensant à rien, juste à une ambiance zen, l'eau qui ruisselait, c'était tout ce que la jeune femme entendait à présent.

Après ce moment de repos total, la déesse sortit de la douche, enfila une tenue enfin "normale": elle enfila une paire de bas et son porte-jarretelle, ainsi que des sous-vêtements, et sa combinaison en latex qu'elle aimait tant. C'était l'une des tenues où elle était le plus à l'aise, libre de ses mouvements.

Un jour de repos, autant en profité cette fois. Il n'était que deux heures du matin, la jeune femme en profita pour boire un petit thé. En parlant de boisson, cela faisait plusieurs mois qu'elle ne s'était pas nourrit déjà, et cela commençait à lui peser, alors qu'est ce que c'était pour sa progéniture ? Elle n'y avait pas réfléchit avant, après tout, c'était une Ainé de la race vampire, elle pouvait se permettre de garder longtemps les réserves de sang engloutit pour les dépenser.

La jeune femme se changea alors en une très fine brume, à peine perceptible. Ce ne fut que peu après qu'elle se retrouva à califourchon sur sa progéniture, qui était allonger sur son lit.

Spoiler:
 





Spoiler:
 
Illidan Stormrage
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 05/11/2012
Nombre de messages : 49
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   Mer 4 Déc 2013 - 19:08
Contre toute attente, le réveil de ce chère démon qu’était Illidan n’étais pas de plus aisé. En effet, il avait en quelques sortes désobéi à sa créatrice concernant ce fameux jour de repos, qui dis en passant n’avait pas du tout été de tout repos pour lui. Avant de comprendre quoi que ce soit Illidan était la,  se faisant étrangler par la personne qu’il chérissait le plus à présent, occupé à se faire réprimander pour tout ses efforts qu’il avait fournis, non... ce n’étais pas pour cela. Il l’avait délibérement désobéi en agissant de la sorte, il aurait du l’écouter et reposer ses muscles qui lui brulait le corps, c’était comme cuire de l’intérieur. De plus il le savait que le repos était une clé maitresse d’un bon entrainement, en effet, le repos est ce qui permet aux muscles de se reconstruire et de régénérer les tissus abîmés. A présent il devait faire avec cela, l’entrainement devait continuer.

A sa grande surprise Illidan constata, en observant au loin, sa maitresse s’entrainant avec les robots. Les robots possèdaient plusieurs grade de difficulté, et de ce qu’il voyait, lui avait fourni un effort à n’en pas douter simplement pour réussir le premier niveau à la perfection...L’heure n’était pas à l’admiration, son programme d’entrainement l’attendait, un mois d’entrainement au parcours militaire était devant lui, pas de temps à perdre.

http://www.youtube.com/watch?v=3pGfF3PN3_Y

Devant lui se dressait à nouveau ce fameux parcours, bien évidement pour éviter toutes facilités, le parcours changeait jours après jours. Aujourd’hui, ce n’était rien de plus qu’un simple tunnel, du moins c’est ce que l’apparence du tunnel laissait croire de l’extérieur. Illidan s’y engouffra, aucunes lumières ne transpérçait ce manteau de ténèbres, l’obscurité lui rappela avec dégout ces 10 000 ans de solitude qu’il avait passé dans la noirceur du temps. Ce n’était à présent pour lui pas simplement un parcours qui avait pour but d’améliorer sa vitesse, son esquive, son sens de l’anticipation, non.. ceci représentait bien plus pour lui, une lutte acharné contre ces 10 000 ans de souffrance. Au fils des pas du démon de faible cliquetis commençait à se faire entendre, le démon fit bond en arrière, par chance ce réflexe dont il avait fait preuve venait de l’épargner quelques blessures qui aurait pu être bien fâcheuse, car peu de temps après ces fameux cliquetis, des lames aiguisés étaient sorti du mur.

- Ha-Ha Ma chère créatrice n’y va pas de main morte..

En effet, le parcours était à la hauteur des espérances du chères démon, chaque recoin du tunnel abritaient des pièges, des obstacles plus vicieux et sournois les un que les autres. Illidan constata à ses frais que ce tunnel qui en apparence semblait être une ligne droit parsemé d’obstacles n’en étaient pas un... le démon qui avait fait un pas de trop tomba dans un ravin soigneusement conçu pour finir sur un tapis de piques acérées, par chance ou par adresse, le démon avait sorti l’un de ses glaives et l’avait planté dans la roche ce qui stoppa net sa chute, du moins c’est ce qu’il pensait, à peine avait eu t-il le temps de dire « ouf » que les deux parois se refermaient, encore une fois le semi elfe était livré à une course contre la montrer pour sa survis. D’une agilité et d’une force incroyable le démon réussi à sauter de mur en mur pour enfin atteindre le surface, il était sauf. Là un peu plus loin, il était possible de percevoir la lumière du jour. Son premier parcours était enfin achevé.

Ainsi passèrent les premières semaines d’entrainement aux parcours auxquelles Illidan était soumis, au fur et à mesure des jours, le démon esquivait sans grandes difficultés les obstacles qui se dressait devant lui c’était comme si, grâce à cet entrainement, il était capable de voir tout légèrement en avance, nul ne pouvait affirmer le contraire, l’entrainement portait ses fruits. Du point de vue du démon ailé, le plus gros du travail était de résister à cette tension musculaire qu’il éprouvait à cause de son « erreur » quand à l’utilisation de son jour de repos, bien que celui-ci lui avait été bénéfique, la preuve en était que l’anticipation d’obstacles avait été beaucoup plus facile qu’elle ne l’aurait été.

Le premier mois touchait à sa fin, bilan de ce mois, il était capable d’anticiper énormément de choses et il possédait à présent une « parfaite » maitrise de son corps.

Son entrainement avec les robots pouvait à présent commencer. Tout d’abord il testa à nouveau le premier mode de difficulté, rien de bien passionnant cette fois ci, décale du torse sur la gauche, ensuite la droite, mini saut, à plat ventre, le niveau 1 n’avait plus de secret pour lui. Se demandant si il ne devait pas passer directement au niveau ultime comme Claire avait fait, il décida d’en faire de même après tout, qu’es ce que la vie si on ne prend pas de risques ? De plus sa créatrice lui avait conseillé de se donner à fond et il comptait bien l’écouter, ce n’était pas la première fois qu’elle lui donna des conseils avisé,  au fond de lui Illidan savait que sa créatrice voulait son bien.

- Trêve de rêvasseries

Sans plus attendre le chasseur déclencha le mode ultime de l’entrainement d’esquive, de vitesse. Ce niveau n’était en rien comparable avec le niveau 1, il devait l’admettre, les boules de feu étaient beaucoup plus rapide, cette fois il ne devait pas en esquivé 5 mais 30, sans parler de la différence de vitesse entre ces niveaux ! Les premières tentatives n’étaient pas fort concluante, 1 boule sur 30 avait été esquivé... Tel fut le quotidien du démon pendant les premières semaines, son corps n’était plus qu’une carcasse brulé, non pas seulement de l’extérieur mais de l’intérieur également, sans parler des muscles non reposé... Cette fois il n’en pouvait plus, son corps ne lui permettait plus d’avancer, il décida donc de prendre ses 5 heures de repos mérités, à peine cette idée lui avait traversé l’esprit qu’il s’endormit à même le sol non loin de la zone d’entrainement...

Comme si son corps avait été réglé comme une horloge, il se réveilla 5 heures plus tard, son corps ou plutôt ses muscles avec récupérés de l’effort, les brulures sur son corps avait disparu. Il était à nouveau apte à s’entrainer ! Cette fois ci, il n’évita pas non pas 1 boule de feu mais une dizaine !

A présent il ne restait plus que une petite semaine d’entrainement à l’esquive, son corps s’habituait enfin à la rapidité des projectiles, il était à présent capable d’esquiver dans le meilleur des cas 21 boules, ce qui était un énorme bond en avant ! Les muscles du guerriers ne lui faisaient plus mal, il avait assimiler l’entrainement tout ce qui lui manquait c’était encore quelque jours de pratiques ! Ce n’est qu’à l’aube du dernier jour qu’il réussi a éviter, enfin, la totalité des vagues d’énergie, cela dit il n’avait réussi qu’a le faire une seule fois durant la totalité de l’entrainement. Ainsi fini l’entrainement sur la vitesse et l’esquive.

Le jour de repos arriva enfin, cette fois ci il était bien décider d’en profiter un maximum bien que les nouveaux engins mis à disposition de l’entrainement le narguait, il ne céda et se retira dans sa chambre, là allongé sur le lit, il sentit un ancien besoin vitale et non pas des moindres, le besoin de se nourrir... Après tout depuis le début de l’entrainement il ne s’était pas nourris...Bien qu’il n’était pas un vampire standard, la soif commençait à bien se faire ressentir, voulant se changer les idées, Illidan parti prendre sa douche, le sang coagulé sur son corps était affreusement difficile à faire partir tellement qu’il y en avait... Mais ce petit contre temps n’était que sans importance en comparaison au bien que lui procurait l’eau chaude qui ruisselait le long de son corps.
Une fois la douche terminé, et son corps rhabillé, il regagna son lit, bras croisé derrière la tête il se demanda ce que pouvait bien pensé sa créatrice qui semblait préoccupé par bon nombre de choses. A peine eu t-il le temps de de se questionner que sa créatrice était apparu sur lui.

Spoiler:
 

Claire
avatar
Modérateur
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 20727
Bon ou mauvais ? : Tu devrais le savoir.
Zénies : 2970

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : Renvoi d'Offensive | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

MessageSujet: Re: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   Mer 4 Déc 2013 - 21:18
On pouvait dire que Claire avait encore passé une sacré matinée auprès de sa progéniture, lorsqu'à deux heures du matin elle l'avait rejoint dans sa chambre après sa douche et son entraînement. Cela avait été un moment fort plaisant qui, d'une pierre de coup, en plus de les nourrir et leur apporter du plaisir, les avait fait bien décompressé. La jeune femme s'était endormie peut après, une main posé sur le torse de son amant, sa tête reposant sur son torse également, une scène rare où on voyait le visage de la succube détendue, des traits non pas stoïques comme à son habitude, mais reposé, beau, comme si elle vivait un rêve chaleureux et doux. Et ce fut d'ailleurs la seule nuit depuis tout ce temps qu'elle passa sans cauchemars qui ne la réveil en sursaut ou qui lui transperce d'un coup vif ce qui est censé lui servir de coeur.

Ils étaient maintenant gonflé à bloque pour l'entraînement qui continuait, après tout, il ne restait plus que deux mois, ce n'était rien comparé à ce qu'ils avaient traversé durant cette longue année parsemé d'embuches. Là, ils voyaient enfin le bout de leurs effors et surtout les énormes progrés que tous les deux, ils avaient fait ici. Tout ce temps à souffrir et à developper ses mucles, sa vitesse, son endurance via de diverses manières douloureuses n'allait bientôt être qu'un lointaint souvenir dans ce lieu, car après, Claire ne comptait pas s'en arrêter là. Ils avaient encore deux mois à souffrir pour le bien de leur muscles et de leur savoir faire, et après ça, c'était encore et toujours les entraînements intensifs qui les attendaient. On pouvait dire que la vampire avait prévue son coup, après tout, il fallait que sa nouvelle progéniture soit à l'affut et surtout prête à dérouiller la tronche du premier venu.

Pour l'heure, les deux avaient bien récupéré, il était actuellement plus de quatorze heures, ils avaient donc dormi bien une dizaine d'heures, ce qui rattrapait leur courte nuit de d'habitude. La jeune femme était pour une fois la première réveillé, sa progéniture dormait toujours, de façon paisible, ce qui était assez surprenant de voir un visage si calme par rapport à un physique typique de démon. Cela ne déplaisait pourtant pas à la jeune femme, même si ce n'était pas si rare pour elle de voir un air adorable sur le visage de ce dernier, lorsqu'il la regardait. Cela apaisait le coeur malade de la déesse, qui inévitablement, repensa à première nuit qu'elle avait passé avec le colonel des sayens. Lui aussi avait eu cet air paisible, cet air d'un homme simple, heureux, dans les bras d'une femme qu'il aimait, dans les bras d'une femme en qui il avait toute confiance. Quelque chose qui s'était perdu dans le dernier regard qu'il lui avait lancé.

La vampire embrassa tendrement le front de son compagnon, chose assez rare puisqu'elle avait du mal en ordre général avec les gestes affectifs, mais puisqu'il dormait, elle en profitait pour qu'il ne remarque pas ce geste mignon. Par la suite, la belle se leva, alla prendre une nouvelle douche après ces ébats passionnés, puis se prépara en prennant tout son temps. Elle enfila une tenue non abimée et fournie par la salle d'entraînement, il n'était pas encore l'heure mais la succube était déjà prête pour le lendemain qui allait vite arriver, et donc les deux nouveaux mois d'entraînement qui suivaient. Claire montrait un certain enthousiasme, les dix premiers mois s'étaient si bien passé, ils avaient tous les deux si augmenté leurs compétences que la jeune femme était fière de leur dur labeur et de leur avancé phénoménale. La jeune femme était aussi fière de son élève mais ne le lui montrait pas encore, de crainte qu'il prenne ses aises et qu'il donne moins de lui même par la suite. Il ne fallait jamais complimenté un travail non fini, il fallait surtout voir le résultat de cette longue année.

Puisqu'il leur restait encore environ sept heures de repos, la jeune femme en profita pour boire encore un thé, face à la cheminée réconfortante et le divan tout à fait confortable qui s'offrait à elle. Il n'y avait pas grand chose à faire ici, mais il fallait profiter du peu de temps libre qu'il leur restait pour se mettre totalement à l'aise, de sorte à être dans une forme à toute épreuve pour le nouvel entraînement. Elle resta bien une heure allongée là, à rêvasser, mais cela sembla légèrement l'agacé de ne rien faire et, du coup, elle prit ses épées claymores et se mit à les aguisés. Ses épées de deux mètres de haut, lourde et imposante, ne semblait à première vue, ne pas pouvoir être soulevé par une femme. Evidemment, ces épées ne pouvait être porté que par celle qui les possèdent, et la succube les maniait avec une telle aisance que l'on pouvait en dire que ses épées était une extension de ses bras. La plupart des gens ne pourraient pas s'imaginer qu'une femme de son gabarit puisse posséder autant de force, mais c'était tout là l'art de la tromperie.

Il y avait encore trop de temps à tuer, la jeune femme se dit alors qu'elle pourrait se servir de la cuisine, pour une fois. Elle qui aimait tant cuisiner ! Après tout, elle était vampire mais était une succube et de surcroît une déesse de base, et cela ne l'empechait donc pas de se nourrir comme un être humain normal. Toutes les personnes mordues et qui étaient au départ ange, démon, ou autre race, ne sont que "mi-vampire" car ils gardent leurs origines de bases, hormis les humains sur qui la transformation transforme justement tous leurs savoir faire de base, puisque c'est une race faible dans tous les domaines. N'être que "mi-vampire" est comme être "vampire", ce n'est juste que l'interpellation qui change lorsqu'on avait déjà une race possèdant une certaine puissance à la base.

C'est alors que Claire se mit à cuisiner un repas digne d'un dîné aux chandelles: Plateau de fruits de mers en entrée ( on se demandait comment il pouvait y avoir tout et n'importe quoi dans cet endroit, mais c'était bénéfique !) suivi d'une dinde aux girolles sauce au miel avec des galettes de pomme de terres et du riz, un plateau de fromage varié et en dessert, un roulé au chocolat au lait. Disons que oui, on pouvait courroné la vampire pour son savoir faire en cuisine plutôt de goût. Une fois que cela fut terminer, elle prépara une table convenablement dréssé: drap blanc avec des décorations rouges et des bougies, un univers zen avec une touche de romantisme tout à fait agréable. Elle disposa les couverts, les asiettes et tout ce qui allait avec, débouchona une bouteille de bon vin et indiqua à Illidan par la pensée de la rejoindre.

C'est ainsi que tout deux passèrent un bon moment en tête à tête en mangeant le repas composé par la vampire, un petit moment de détente également bien mérité après ce long périple. A la fin de ce repas, ce fut donc quasi l'heure de reprendre l'entraînement, Claire se rendit alors "dehors" en compagnie de sa progéniture, après tout, c'était repartit pour les choses sérieuses.

Ici, nous allons faire une sorte de "parcours" également, en assignant un temps à chacune des activités. En comptant qu'on ne dormirait que 4h par nuit, disons que nous passerons environ 3h et 30 minutes sur les six activités présente, tout en alternant bien sûr les ces dernières. Allons-y.

C'est ainsi que débuta le 10eme mois, Claire comptait se donner à fond une fois de plus, ils avaient développé l'endurance et la vitesse tout ces derniers mois, ils étaient enfin prêt pour l'étape de musculation ! C'était celle qu'elle avait placée en dernière de façon réfléchit, exprès pour que l'endurance et la vitesse soit de mise et donc leur facilite grandement la tâche, pour qu'ils puissent s'entraîner plus longtemps sans se fatiguer trop vite et en développant leurs muscles bien plus aisément. La vampire était certes une femme, et même de ce fait, elle devrait être marquée d'une colossale musculature imposante et de traits gros et faisant le contour de ses énormes muscles. Mais, non, la femme était une succube et en tant que tel, son physique ne pouvait se dégrader ou changer. Même si elle n'était pas aussi marqué que les hommes et d'ailleurs, fort heureusement, ses muscles n'étaient pas fait en bois, c'était même bien plus du béton et de l'adamantium comme Wolwerine que la plupart des hommes à qui elle explosait facilement la tronche.

Ils alternaient les activités toutes les 3h30 comme convenue, parfois ils passaient plus de temps sur certaine activités car ils dormaient moins qu'à l'accoutumé et, les deux premières semaines se passèrent sans qu'ils ne les voyent vraiment passé: tout s'enchainait vite au final, les développé couché, les abdos; les pompes, les exercices de musculation de remontée à la barre fixe et le travail des trapèzes avec la barre de musculation aux poids adaptable, les coups de poings, de pieds, les combo qu'ils balançaient dans la tronche de ce pauvre sac d'entraînement... Ils y allaient tout les deux et pas de main morte, ils mettaient tout ce qu'ils avaient encore comme énergie débordante dans ces deux derniers mois et cela se sentait, motivé et compétent, c'était les qualités qui les méneraient vers le sommet !

Le premier mois venait de passer et les deux protagonistes commençait à ressentir les bénéfiques de cet entraînement pur et dur de musculation. En effet, les poids augmentaient chaque jour sur la barre par exemple, ils faisaient beaucoup plus d'abdos et de pompes en se surpassant chaque jour, et presque en une frappe, ils faisaient sufisamment reculé le sac de frappe pour qu'il soit à deux doigts de se décrocher. Ils se motivaient mutuellement en se voyant travaillé l'un l'autre, quand un semblait vraiment ressentir une douleur si intense qu'il se sentait à la limite d'être imcapable de continuer, l'autre lui donnait la force et le courage de continuer jusqu'à la "fin de journée" où là, ils profitaient bien des 4 à 5 heures de repos qui leur était offert. Leurs muscles s'étaient bientôt totalement habituer à ses exercices et la douleur se faisait beaucoup moins vive et violente qu'à l'accoutumé, c'était une ascension jouissive jusqu'au point culminant de la véritable force.

Le deuxième mois fut en réalité le moins douloureux et le plus avantageux: leurs muscles s'échauffaient beaucoup moins vite et de ce fait, l'entraînement n'était que plus simple, ainsi ils doublèrent les doses afin que cela redevienne toujours difficile et qu'ils ressentent une douleur vive s'emparer de leurs membres. Plus le temps passait, plus la vitesse et l'endurance qu'ils avaient acquis, en plus de se développer encore, agissait comme un sacré avantage sur ce dur entraînement visant à se construire des muscles et une force en béton. Claire avait bien acheminé son long entraînement, tout allait porté ses fruits, et c'est d'ailleurs après de longues heures de souffrances et d'agonie que s'acheva le 12 ème mois. Oui, les deux protagonistes si motivé ne s'arrêterent qu'au bout du 12ème mois, la motivation et les capacités d'exception qu'ils avaient acquis aujourd'hui leur avait fait comprendre et s'adapter à la souffrance enduré par ces évènements et ainsi, ils étaient aujourd'hui fin prêt à sortir de cet endroit après cette dure année de labeur, les compliments étaient enfin mérité pour Illidan.

- Je suis fière de ton progrès, tu as donné tout ce que tu avais pendant toute cette année et de ce fait, tes capacités on de façon très considérable, largement augmentée. La jeune femme lui souriait, sereine. Nos entraînements ne sont pas encore fini, mais cette étape-ci nous permet d'avancer plus aisément dans le reste, maintenant. Claire était entrain de ranger le matériel pendant qu'elle parlait à son compagnon. Nous allons pouvoir partir en direction de Dösatz maintenant, ainsi nous pourrons continuer nos journées de souffrance intensive.

Avec un petit rire ironique, la succube fini de remettre la pièce en ordre. Elle prit le temps d'aller à la douche et de se changer pour remettre des habits "normaux", prenant ses affaires et se rendant face à la porte de sortie. Le gros bonhomme noir vint alors leur ouvrir la porte, et les deux protagonistes sortirent alors, en direction de nouvelles aventures.





Spoiler:
 
Illidan Stormrage
avatar
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 05/11/2012
Nombre de messages : 49
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   Ven 6 Déc 2013 - 19:28


C’était la première fois depuis fort longtemps que le démon se réveilla en paix avec lui même, heureux. Après tout comment cela aurait pu être différent, il avait passé une nuit des plus agréable et des plus chaleureuse avec sa Succube favorite ! Cependant ce matin, il n’avait pas eu la chance de pouvoir se réveiller à ses cotés, le bonheur de pouvoir l’observer dormir, lui caresser les bras en guise de réconfort n’était pas pour ce matin.


Seul au lit, Illidan décida de se lever, enfilant un habituel pantalon simple avant de partir à la rechercher de sa créatrice. Après tout, Illidan ne connaissait pas les instructions de son prochain entrainement. C’est alors qu’une odeur des plus agréables vint lui caresser les narines, c’était un fumet comme il se faisait rare, peut être était-ce du à son nouvel odorat de vampire que cette odeur était aussi enivrante. Ce délicieux parfum semblait provenir de la salle a manger. Bien qu’il était décidé à aller voir la provenance de l’odeur, il fut interpeller cérébralement par Claire, était ce là une autre facette, privilège de créateur – progéniture ? Sans plus attendre Illidan débarqua dans la pièce, à sa grande surprise, il découvrit un nouveau talent chez la déesse, la cuisine. Il accepta son invitation et s’installa en face d’elle. Quelle délicieuse vu pour les yeux mais surtout pour le palet, elle avait un véritable don culinaire ! Illidan était heureux... heureux de pouvoir partager un petit dîner en tête à tête avec elle, de plus ces petites intentions à son égard était des plus touchantes. Le repas touchait à sa fin... c’était le cas de la dire.  L’heure était à présent, une nouvelle fois à l’entrainement.


L’entrainement auxquelle était exposé les deux « immortels » était un entrainement de musculation, il y a avait en tout 6 activités qui disposaient chacune d’un temps imparti de 3 h 30, histoire de couvrir la journée en laissant 4 h de sommeil nécessaire au repos de leurs corps. Claire avait bien calculé son coup en concluant leur entrainement par celui ci, en effet à présent leurs corps qui avait subis d’énormes dommages durant cette année était fin prêt à un exercice de force brute ! C’est ainsi que tout deux alternaient, les pompes, abdos, barre fixe, développés couchés... en augmentant à chaque fois les poids. Les heures de sommeil étaient extrêmement bien appréciées par leurs muscles, ce n’était pas choses aisé de sans relâche travailler sur les développements des muscles. A la fin du premier moi, les muscles du grand démon était gonflé à bloque, les entrainements imposés par Claire portaient leur fruits, ils étaient fort, rapide et endurant ! Bien qu’elles n’en avaient pas réellement besoin, le chasseur aimait bien tenter de motiver sa partenaire, en lui faisant des sourires, des petites tappes dans le dos et parfois lorsque la situation le permettait quelques bisous.


Le deuxième moi fut étrangement plus simple du moins dans ses débuts, en effet leurs corps avaient atteint un niveau qui leurs permettaient de résister à l’entrainement comme si de rien n’était, c’est pourquoi  les poids furent doublé ! Après tout un bon entrainement n’en est pas un si on ne surpasse pas ses limites ! Les jours se succédèrent et l’entrainement touchaient à sa fin, malgrés le temps et l’énergie passé dans cette salle, leur séjour était passé avec une vitesse fulgurante.
Les compliments de sa créatrice furent des plus touchants pour lui, il ne l’avait pas déçu au contraire, elle était fière de lui.


- Merci vos compliments me vont droit au coeur ! Répondit le démon d’un large sourire
Nos journées de souffrance intensive ? Répéta Illidan en laissant échapper un rire amusé
Et bien, qu’attendons nous ? Allons y !







Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]   
 
~ Entraînement du fléau [ PV. Illidan ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Salle de l'Esprit et du Temps-