Partagez | 
 

 [En cours] Kotonaru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Mer 27 Déc 2017 - 13:02
Chapitre 60 : Black Holes and Revelations VII
 
Flaxos se trouvait en face du corps de son père dont le sang avait infiltré le lit. Alors que différents soldats cherchèrent des informations au sujet de l’homicide, ce dernier resta inerte, regardant le macabre dessin. Il s’approcha de ce dernier, réfléchissant à la raison de ce meurtre. Un des soldats annonça à haute voix.
 
« Je n’aurais jamais pensé que notre cible, la menthe religieuse aurait réussi à éliminer notre pilier. Il ne fait aucun doute qu’elle est à présent la priorité absolue. »
 
Flaxos qui avait tourné sa tête pour écouter son collègue et retourna sa tête vers son père. Il était à présent seul avec lui, et il ne put s’empêcher d’être pris d’un fou rire. Tout était logique, tout avait un sens.
 
« Ahah, je t’ai pris ton père, alors tu as pris le mien. Ce n’est qu’un retour des choses. Mais je ne t’en veux pas, je sais que je peux encore te sauver. »
 
 
Alouqua parcourait tranquillement les rues de la ville, sous sa longue cape. Elle était finalement venue à bout de son but. Néanmoins elle avait passé 2 ans pour pouvoir le réaliser. Dans un premier temps elle avait commencé par comprendre les gens de cette population, et c’était rapidement rendu compte que la meilleure solution était d’utiliser ses atouts de femmes. Dans un premier temps elle avait réussi à approcher des soldats de secondes zones. Elle récupéra alors informations et argent. Et n’hésita pas à les exécuter quand c’était nécessaire. Rapidement elle se rendit compte que sa cible aimait bien se rendre dans des maisons de plaisir. Elle s’y infiltra alors, et attendit patiemment de pouvoir faire face à Alastor. Elle était déjà poursuivie, à présent elle le sera encore davantage. Elle rentra dans sa demeure actuelle, et rentra dans la salle de bain, et se regarda dans une glace. Alouqua attrapa une paire de ciseaux, et coupa sa longue chevelure.
 
Le temps passa, et Alouqua continua ses actions. Mais il était devenu de plus en plus difficile pour elle d’agir. Mais elle n’abdiquait pas, c’était déjà son gagne-pain, et c’était maintenant donné comme objectif au fur et à mesure du temps d’éliminer un maximum de piliers. Il était temps pour elle d’espacer ses attaques, n’hésitant pas à rester un moment avec certains riches démons, histoire de bien se ressourcer. Elle était à présent âgée de 22 ans, et elle venait tout juste d’exécuter le 7ème pilier, c’était la seconde fois qu’elle avait réussi à tuer une personne aussi influente après Alastor. Mais alors qu’elle était en train de sortir de la pièce, elle croisa la route de trois démons. Ce jour-là, c’était la seconde rencontre entre Alouqua et Flaxos.
 
Flaxos resta abasourdit avec cette rencontre. Elle le narguait depuis tant d’années, impossible à mettre la main dessus. Mais finalement à ce jour, il avait enfin retrouvé son âme sœur. Il était accompagné d’un autre démon, ainsi que de Chodar. Il s’avança alors vers elle, tout en gardant un grand sourire.
 
« Je t’ai enfin retrouvé, Alouqua. »
 
La démone se braqua, et recula immédiatement. Comment connaissait-il son véritable nom ? Cela faisait très longtemps qu’elle n’avait pas entendu quelqu’un prononcer son propre nom. Elle regarda les trois démons avec attention, et celui qui avait pris la parole avait le signe des piliers. Il était visiblement le 10ème.
 
« Tu es qui toi ? En tout cas tu as gagné une promotion. »
 
Flaxos soupira, elle l’avait oublié. Ce n’était pas étonnant, elle avait sans doute tellement souffert au cours de sa vie que sa mémoire lui jouait des tours. Il lui tendit alors la main et annonça :
 
« Tu m’as donc oublié. Abandonne, il n’est pas encore trop tard pour toi. Malgré tes méfaits le roi reste impressionné par tes qualités. Il n’est pas trop tard pour que tu serves le peuple, au lieu de se servir d’eux. »
 
Le troisième démon se dirigea vers elle à tout vitesse, la démone fit un bond et se retrouva derrière lui. Ce dernier s’écroula, égorgé en l’espace d’une attaque. Elle ne pouvait pas se permettre de laisser échapper des informations néanmoins ces types semblaient visiblement puissants, et s’engager de front face à eux serait sans doute suicidaire. Alouqua décida alors de fuir, laissant les deux autres démons seuls.
 
De très nombreuses années passèrent, et on pouvait voir de nombreuses courses poursuites. Les rencontres entre Alouqua et Flaxos se multiplièrent. La démone passa donc de nombreuses années en compagnie de certaines personnes, pour rester à l’écart, mais au final elle finissait toujours par tomber nez à nez avec lui. Elle ne pouvait pas agir de la même façon avec lui, que les autres piliers, lui connaissant sa véritable apparence. Avec le temps elle arriva néanmoins à en tuer plusieurs. Un jour elle arriva à neutraliser le second pilier de l’époque, ce qui provoqua alors la colère du roi, qui décida de mettre toutes ses ressources sur la recherche d’Alouqua. Le monde des démons n’était plus viable pour elle, elle ne pouvait plus se cacher. Elle avait fait ce qu’elle avait pu, mais cette royauté n’était rien d’autre qu’une hydre. Elle tuait un pilier, deux autres arrivèrent. La seule solution serait de tuer le cerveau, c’est-à-dire le roi, mais elle n’avait pas la puissance pour.
 
Alouqua avait alors décidé de fuir. Elle c’était informé sur le monde des mortels, et la planète magma semblait approprié. Comme elle, le vieillissement n’était pas un problème, elle pouvait donc espérer perdurer sur cette dernière. Elle se rendit chez une vieille personne qui l’aida alors à apprendre à se métamorphoser en magma. La démone pénétra alors une vieille salle de registre, contenant un tas d’informations sur ce monde-ci. Pour arriver à s’en sortir, elle devait se rapprocher des personnes les plus influentes de cette planète. Elle trouva plusieurs noms, mais celui qui l’intriguait le plus restait ce Nate Kurusawu. La démone entendit de bruit, et s’hâte de rejoindre le portail pour rejoindre la planète Magma. Flaxos arriva dans la salle de registre, et vit alors le nom de Nate Kurusawu. Il savait ce qui lui restait à faire. Accompagné de Chodar, le 3ème pilier rejoignit donc la planète Magma.
 
L’attaque de Flaxos prit alors fin, alors qu’Alouqua regardait avec effroi ce dernier.

Spoiler:
 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Lun 8 Jan 2018 - 0:03
Chapitre 61 : Le Cœur du trou noir
 
Alouqua se releva avec difficulté, mais sa plus grande blessure fut mentale, touché dans son orgueil par le démon. Elle voulait oublier ce passé, et repartir sur une nouvelle base. Et le voilà, son rival triomphant montrer tout ce qu’elle a toujours voulu éviter de montrer à Nate : ce qu’elle fut pendant un long moment. Alouqua essuya sa bouche légèrement recouverte de sang et lui répondit :
 
« Pour que je puisse être ta reine, il faudrait déjà que tu sois roi, et puis il est hors de question que je devienne une bouffonne. »
 
Flaxos se mit à rire, habituée à la provocation de cette dernière. Cela lui donnait un certain charme, et n’allait aucunement annihiler les sentiments du démon.
 
« Roh, je ne suis pas un bouffon ! Mais en effet je ne suis actuellement pas un roi, mais je sens que si tu me rejoins à mes côtés, je serais capable de braver l’impossible. Alors devenir Roi ne me semblera pas inaccessible. »
 
Nate qui assistait à la scène resta inerte. Alouqua se retourna ensuite vers son âme sœur, mettant un vent au passage à Flaxos. Elle ne put s’empêcher de poser sa main droite sur le ventre, ressentant comme un vomissement. Alors qu’elle était si sûr d’elle dans ses propos, et perdit tout aussitôt sa confiance en parlant à Nate. Cela était suffisamment marquant pour être noté, elle qui ne semblait jamais perdre ses moyens. Comme quoi il est toujours délicat de faire face aux démons de son passé.
 
« Nate… je … je suis … »
 
Le magma attrapa la démone, et l’enlaça. La chaleur des bras du scientifique réconforta immédiatement Alouqua, qui sentit comme un poids s’en aller. Le magma serra de toute ses forces et il lui annonça :
 
« Alouqua, tu es différente pour la simple raison que ce n’est qu’avec toi que j’ai envie d’être. Qu’importe ton passé, qu’importe ton futur, je t’ai aimé, je t’aimerais mais le plus important, je t’aime. »
 
Il se retira d’Alouqua et l’observa un cours instant rougissante. Il ressentait une certaine tristesse pour Alouqua, car comme lui il n’eut pas la chance d’avoir une jeunesse facile. Non, elle a vécu bien pire, le magma se sentant presque coupable d’avoir pu être en colère envers lui. Il avait envie de lui retirer cette épine qui faisait face à eux. Nate jeta ensuite un regard coupable envers Flaxos.
 
« Toi qui es venu pour me voler Alouqua, je vais te renvoyer d’où tu viens. J’ai vu ton passé, tu crois l’aimer ? Non ce n’est pas de l’amour que tu ressens, mais de l’obsession. Tu cherches juste à combler un vide que tu as depuis ton enfance, et tu as choisis Alouqua pour le boucher. Tu sais ce que tu es ? Un trou noir. Pense-tu à Alouqua ? Si tu l’aimes vraiment, ne crois-tu pas que son bonheur passerait avant le sien ? Tout ce que vois c’est le caprice d’un gamin qui refuse de voir son rêve se briser. Il est venu le temps de grandir, Flaxos. »
 
Flaxos ferma son poing droit, le message que lui lança Nate, ainsi que sa scène romantique lui laissa un arrière-gout très amer. Le démon haussa alors la voix, montrant qu’il commençait à perdre son sang-froid.
 
« Pour qui te prends-tu, guerrier de seconde zone ? Tu oses dire que je suis égoïste ? J’ai dévoué ma vie à Alouqua ! J’ai tout fait pour pouvoir la sauver ! J’ai monté les échelons pour elle ! J’ai éliminé les êtres nuisibles pour elle ! Et je suis venu jusqu’ici pour elle. Et toi qu’as-tu fais ? Si je ne t’avais pas aidé, tu n’aurais pas été foutu de la sortir de cette prison. La personne qui doit grandir, c’est toi, Nate. »
 
Nate s’approcha de Flaxos qui semblait dans un état d’énervement, le magma quant à lui garda un sang-froid parfait, Alouqua lui donnant des ailes.
 
« Je ne suis pas parfait, et je ne cherche pas à le prouver. Toutes tes actions, tu les as faites pour combler ton vide et non pour Alouqua. Crois-tu vraiment que ce soit ce qu’elle voulait ? Crois-tu vraiment qu’on voulait que quelqu’un tue son père ? Non tu l’as fait, car tu voulais Alouqua, et la nuance est bien différente. »
 
 Alouqua qui semblait aller mieux s’avança et se plaça aux cotés de Nate et prit la parole à son tour.
 
« Tu espérais faire dégouter Nate de moi, et me faire comprendre tes sentiments. Cela eut l’effet inverse. Je ne te pardonnerais jamais le meurtre de mon père. Je pensais l’avoir vengé en tuant ton paternel, mais visiblement je m’étais trompée. Je te haïs, Flaxos, tu plus profond de mon âme. »
 
Flaxos se gratta la tête pendant un petit moment, tout en gardant un petit tic nerveux avec ses lèvres. Il secoua rapidement sa tête, et plaça cette dernière entre ses deux mains et se donna de petites claques. Puis il releva sa tête, légèrement rouge.
 
« Non tu mens tu ne peux pas m’haïr, tu as vu tout ce que j’ai fait pour toi ? Non non, je sais ce qui se passe ! C’est un scientifique, il a dû faire quelque chose de pas net. Cela explique pourquoi tu es comme ça avec lui. Oui sinon tu l’aurais déjà tué après s’être servis de lui, comme tu fais à chaque fois. Mais ne t’inquiètes pas je vais te délivrer, Alouqua. » Flaxos tourna sa tête en direction du magma.  « Tu sais pourquoi je voulais partir avec elle tout en laissant en vie ? Pour me venger d’avoir volé le cœur d’Alouqua. La pire des souffrances et de pouvoir voire la personne qu’on aime partir dans les bras d’un autres. C’est une souffrance bien pire que la mort. Néanmoins je vais avoir un sort bien différent pour toi à présent, mon petit Nate. »
 
Tapio s’approcha à côté de Nate à Alouqua, prêt à se joindre pour le combat final. A eux trois ils arriveront à venir à bout de ce fou. Il se baissa et il attrapa le corps de son compagnon, il comptait fuir ?
 
Spoiler:
 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Lun 8 Jan 2018 - 23:34
Chapitre 62 : Madness
 
La donne avait changé, Flaxos n’était plus le même. Son corps a relativement changé après avoir récupéré la force de son ancien compagnon. Nate recula machinalement, ressentant que sa force avait grandement augmenté. Le démon fixa du regard Nate qui semblait être son nemesis.
 
« C’est simple, si je t’absorbe également, tu feras partie intégrante de moi, et de ce fait Alouqua n’aura plus le choix que de m’aimer. Ahahahah, alors le scientifique, qui c’est le plus intelligent ? Et ensuite j’irais absorber le roi, et comme promis tu seras ma reine, Alouqua ! »
 
Flaxos contracta ses deux bras, et laissa échapper une puissante énergie provoquant un puissant coup de vent. Nate posa son bras droit devant la tête pour se protéger du sable qui était en train de tourbillonner. Il était trop tard pour le récupérer, il était tombé dans la folie. Quelques secondes ensuite Flaxos arriva juste devant le magma qui ne le vit pas arriver et donna un puissant coup de poing dans le ventre du magma qui se retrouva propulsé au loin, et d’un coup de bras éloigna à son tour Tapio. Il jeta ensuite un regard à Alouqua, tout en affichant un grand sourire et fonça à toute allure vers le scientifique. La démone se remettait tout juste de l’attaque, et n’eut pas le temps d’aller rejoindre son âme sœur.
 
Nate se releva, et il vit le monstre lui refaire face. Sans avoir le temps de s’y préparer, il se prit une multitude de coup de poing, sous le regard satisfait de Flaxos découvrant sa nouvelle puissance. Il n’y avait tout simplement pas de combat. Le magma se retrouva à quatre patte au sol, ensanglanté.
 
« Alors il est où celui qui me promettait de me renvoyer d’où je viens ? C’est plutôt moi qui vais renvoyer tout tes rêves. »
 
Flaxos donna un coup de pied pour écraser le ventre du magma contre le sol. Nate tentait de lutter pour se relever, mais plus il mettait de force pour se redresser plus le démon augmentait la pression de son pied. Flaxos reprit la parole juste après, mais d’une voix étrangement calme.
 
« Abandonne. Après ne sois pas triste, je comprends ta tristesse, mais sache que ton âme continuera à vivre à travers moi. Ainsi pourras vivre éternellement avec Alouqua. »
 
Le démon commença à préparer son rituel d’absorption, mais c’est à ce moment-là que la démone débarqua, son épée à la main chargeant par derrière, coupant en deux le démon. Nate resta sous le choc de l’attaque et se releva tout aussitôt et cracha du sang juste après. Néanmoins il n’eut pas le temps de chômer, le corps du démon reprenant tout doucement sa place. Une fois reconstitué Flaxos explosa de rire. Nate profita de cet instant pour reprendre ses esprits, alors qu’Alouqua qui était à ses côtés l’aida à rester debout.
 
« Je suis en train de venir un dieu. Une fois que j’aurais récupérer ton corps Nate, je deviendrais tout simplement immortel. »
 
Flaxos se déplaça rapidement vers Alouqua, et esquiva le coup d’épée de cette dernière et lui donna une claque avec sa main droite. Nate fit un bond en arrière par reflexe. La main droite de Flaxos se transforma en eau, et il avança prêt pour retourner à l’assaut. Il avait réussi à prendre le contrôle des techniques de Chodar, sa progression ne cessait d’augmenter. Mais le magma attendait cette opportunité, le moment ou jamais, où il pourrait devenir le héros. Il forma de l’électricité dans sa main droite et se chargea d’attaquer la main aquatique. Mais alors qu’il allait saisir la main aquatique, il se fit surprendre par Flaxos qui lui attrapa alors sa main, et l’eau disparu tout aussitôt.
 
« Tu as beau être intelligent, tu n’as pas l’expérience du combat. »
 
Nate venait de faire une grossière erreur, il venait de sous-estimer son adversaire. Ce dernier avait cherché à provoquer cette offensive, et il était maintenant à sa merci.  Il changea alors sa main droite en lame et transperça le corps du scientifique, et il le relâcha. Nate s’écroula, vaincu par son adversaire. Flaxos tourna sa tête et il vit Tapio lui faire face.
 
« Que fais-tu là, qu’espères-tu ? »
 
Il montra sa main droite et lança une boule d’énergie pour propulser une nouvelle fois cette adversaire, dont il en avait totalement rien à faire. Néanmoins grâce à son action, il laissa suffisamment de temps pour Alouqua de refaire son apparition. Elle se posa juste devant le magma pour le protéger devant le regard de Flaxos.
 
« Si tu tiens tant à me protéger, pars, et laisse-moi ici. C’est tout ce que je te demande, Flaxos. »
 
Pour une fois, la démone ne chercha pas à le rabaisser, et tenta de lui parler ouvertement de ses sentiments.
 
« Désolé Alouqua, je ne peux pas t’accéder à te demande. J’ai fait la promesse de te ramener. »
 
Alouqua relâcha à son tour son énergie, montrant qu’elle avait totalement récupérée, donnant la couleur de ce combat dantesque en approche. Mais alors que le combat s’apprêtait à reprendre, une personne fit une apparition soudaine. Nate au sol, reprit alors conscience, et redressa légèrement la tête pour tenter de voir la personne qui venait d’apparaitre.
 

Spoiler:
 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Jeu 11 Jan 2018 - 0:57
Chapitre 63 : Liquid State
 
Nate afficha un léger sourire, et tomba à genoux ne pouvant plus resté debout pendant un moment.  Flaxos regarda un cours instant le chef de la planète, puis il tourna ensuite sa tête vers Nate qui était mal au point. Mais Netsu lança rapidement une attaque énergétique en direction de son adversaire. Ce dernier utilisa sa main droite pour la contrer.
 
« Je sais que peux devenir invisible, mais ce n’est pas une raison pour m’ignorer. »
 
Flaxos tourna sa tête en direction du chef de la planète et se dirigea rapidement vers lui tout en transformant sa main droite en épée et se jeta sur lui. Netsu resta confiant et ne bougea pas d’un poil, et au dernier moment Alouqua fit son apparition pour contrer son attaquer avec son épée d’énergie. Un combat d’épée commença, et les coups fusèrent, mais les deux guerriers arrivèrent à esquiver l’intégralité des coups de l’autre, laissant apparaitre une certaine frustration. Soudainement le démon se prit une attaque dans le ventre. Netsu réapparu juste à ce moment-là c’étant donc rendu invisiblement pour attaquer son adversaire. Alouqua en profita pour trancher son adversaire en deux, mais encore une fois Flaxos retourna à sa phase initiale, sans la moindre trace de blessure.
 
« Ahah, vous pouvez venir à 100 contre moi, vous ne pouvez rien faire. »
 
Cela était fortement embêtant, il fallait trouver une solution pour contrer son pouvoir. Sa régénération devait avoir des limites, mais lesquels ? Flaxos qui faisait une nouvelle fois face à eux qui abordait un grand sourire semblait avoir une condition physique tout simplement inoxydable. Alouqua reparti à l’assaut, l’épée à la main prête à tenter une nouvelle fois de vaincre son adversaire.
 
« Pourquoi te bats-tu alors que tu connais l’issue de ce combat ? Actuellement tu es manipulée par ce scientifique fou, écoute ton cœur, il te dira la vérité. »
 
Annonça Flaxos alors qu’il donnait un puissant coup d’épée avec sa main droite. Cela fit reculer la démone, incapable de résister à incommensurable force du démon, mais elle n’abdiqua pas et continua de résister.
 
« C’est justement parce que j’écoute mon cœur que je résiste. »
 
Flaxos lâcha un cri de colère, refusant de faire face à cette éventualité. Non, elle ne pouvait que mentir. Sous les coups de la colère il donna un puissant coup d’épée qui balança au loin la démone. Netsu fit sa réapparition sur le côté pour attaquer son adversaire, mais Flaxos grâce à sa grande réactivité esquiva le coup, et donna un coup de pied dans son ventre pour le repousser. Il retourna son regard vers Alouqua, il se devait de la sauver de là.
 
« Ne t’inquiètes pas Alouqua tu peux me rejoindre, et puis comment penses-tu qu’un type aussi chétif que lui puisse te protéger ? »
 
Alouqua lâcha un petit rire, et se chargea de lui donner la réponse appropriée :
 
« Il ne faut pas le croire, certes il est petit à l’apparence, mais il est plus grand à l’intérieur. »
 
La démone esquiva le coup d’épée et arriva à couper une nouvelle fois une partie du corps de son adversaire. Mais encore une fois ce dernier se régénéra, et se mit à rire. Néanmoins son gloussement fut de courte durée. En effet, juste derrière le monstre le scientifique ensanglanté fit sa réapparition la main droite remplit d’électricité, prêt à attaquer son adversaire. Il posa sa main sur le corps de son adversaire pour attaquer ce dernier qui cria tout en étant électrocuté.
 
« Tu as fusionné ta capacité de modélisation du corps et la technique aquatique de ton défunt collègue pour arriver à te liquéfier et ainsi te régénérer comme bon te semble. Et qui eau… tu connais la suite. Bref fais de beaux rêves. »
 
Annonça ironiquement le scientifique, faisant référence à la dernière phrase que lui avait annoncé le démon. La dernière fois le magma c’était fait avoir dans le mauvais sens, c’était au tour de Flaxos de se faire piéger. Ce dernier termina de se régénérer, mais s’écroula au sol. Nate qui était derrière tombât sur ses fesses, une nouvelle fois sous les coups de la fatigue. Il était à bout de force, heureusement que le combat arrivait à son terme. Alouqua rangea son épée et montra son pouce à Nate en guise de félicitations. Netsu sortit de son invisibilité, n’ayant au final était au final très peu utile.
 
« Bon, il va falloir trouver ce que l’on va faire de lui. Vu ses capacités, il sera très difficile de le garder isolé. »
 
Alouqua s’approcha du corps immobile du démon, et après quelques secondes de contemplation répondit alors :
 
« Mais si je ne vois aucune peine suffisante pouvant convenir à cette infecte personne, la mort reste l’issue la plus approprié.  Je t’ai toujours détesté, mais jamais autant qu’aujourd’hui. Mais bon bref faites ce que vous en voulez du moment que je le vois plus. »
 
Alouqua s’éloigna du corps et comptait se diriger ensuite vers Nate. Mais elle fut surprise par la réaction de Netsu qui était en train de regarder avec assistante le sol. Il garda les yeux fermé pendant un long moment, analysant ce qui était en train de se passer. Alouqua intrigué se dirigea alors vers lui, mais c’est à ce moment-là que Netsu les rouvrit, releva la tête rapidement, effrayé et annonça très rapidement.
 
« Envolez-vous ! »
 
Le sol commença alors justement à trembler, et sans plus attendre Alouqua et Netsu s’envolèrent, mais Nate resta au sol, trop fatigué pour le moment pour pouvoir réagir. La démone voyant ça voulait revenir le sauver, mais le chef de la planète mit son bras en opposition.
 
Spoiler:
 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Jeu 11 Jan 2018 - 0:58
Chapitre 64 : Dead Inside
 
Flaxos avait l’air un revenant, prêt à prendre sa revanche. Néanmoins son silence était inquiétant, laissant supposer qu’il avait atteint le stade final de la folie. Il dirigea son bras droit vers ses adversaires et quelques secondes plus tard les pics se dirigèrent vers ses quatre adversaires, et attrapa le pied ainsi de chacun d’entre eux pour les faire revenir sur la terre ferme. Tapio fut le premier à se relever et leva la tête, fortement inquiété par le nombre inquiétant de pics sortant du sol.
 
« Comment vaincre une telle, cela n’a plus rien d’humain. »
 
Netsu se releva tout en essuyant sa bouche légèrement recouverte de sang. La dernière stratégie n’avait visiblement pas fonctionné comme il espérait. Au contraire, il semblait avoir retrouvé de nouvelles ressources via cette technique des plus étrange. Alouqua se releva et recréa une épée d’énergie et coupa un pic qui tentait de les attaquer. Les attaques pouvaient venir de n’importe où, mais surtout il était tout simplement impossible de pouvoir s’approcher de Flaxos. Netsu analysa la situation à son tour.
 
« Cela ressemble surtout à un processus d’instinct de survie, dans lequel il fait son maximum pour qu’on évite d’atteindre son corps. Il doit sans doute attendre que le corps se remette de la précédente attaque, l’ayant sans doute fortement touché. Il doit économiser ses forces, d’où le fait qu’il soit visiblement plus vraiment conscient. »
 
Alouqua n’attendit pas pour donner à son tour son point de vu.
 
« Je pense plutôt que je suis l’unique fautive. Je l’ai tué de l’intérieur, et il exprime sa rage à sa façon, et cela lui a fait perdre la raison. C’est pourquoi c’est à moi d’y aller et de mettre un terme à tout cela. »
 
Nate se releva finalement à son tour et tenta de l’empêcher de partir seule.
 
« Alouqua non ! »
 
« Nate, il est grand temps que clôture mon passé pour pouvoir parler d’avenir. »
 
Puis la démone se mit à courir l’épée à la main sous les regards des 3 magmas. Nate voulait la rejoindre, mais la force lui manquait. Il se laissa tomber et frappa le sol avec sa main droite, se sentant impuissant. Alouqua pendant ce temps fonça tête baissé en direction de Flaxos, détruisant sur le passages les nombreux pics qu’elle rencontrait. Néanmoins c’était beaucoup plus ardu que prévu : les pics repoussèrent. Netsu tourna sa tête vers Nate et lui demanda :
 
« Tu sais où est passé Nezumi ? »
 
Le scientifique montra du doigts une zone en dehors du champ de pics, le chef de la planète remercia alors ce dernier, et se prépara à se diriger vers ce dernier, mais avant il se tourna vers Nate et lui annonça :
 
« Je vais voir besoin de mon assistant pour mon prochain tour de magie, je vais m’absenter, mais juste avant je donner un petit cadeau. »
 
 
Pendant ce temps-là démone coupait avec une grande détermination les pics, atteignant une vitesse d’action assez ahurissante, dépassant largement des limites. Pas à pas, elle arrivait à s’approcher du cœur de cette forteresse grâce à son abnégation. Un des pics atteignit son visage, il était encore plus difficile pour elle de s’en sortir, la population de pics étant bien plus élevé aux abords de Flaxos. Il devenait difficile pour la démone de s’en sortir, les pics commençant à prendre le dessus sur elle. Mais alors qu’un pic venait de faire son apparition juste derrière elle, Nate arriva à son tour et utilisa ses mains pour le contenir. Alouqua fit demi-tour et coupa le pic. Elle regarda Nate, qui même s’il était toujours dans un état semblait avoir subi un regain d’énergie. Alouqua donna alors une nouvelle épée d’énergie à Nate pour qu’il puisse la protéger pendant son avancée.
 
Netsu avançait tranquillement en direction des pics, tenant entre ses mains le corps inerte de Nezumi. Il vit Tapio qui était sorti de la zone des pics, et il posa Nezumi à ses pieds, et il annonça :
 
« Il est venu le moment pour moi d’enfin contribuer à cette bataille. »
 
Tapio était curieux de voir ce que comptait faire Netsu qui posa sa main droite sur le torse de Nezumi.
 
« Tu vas comprendre pourquoi, Nezumi est mon parfait partenaire. »
 
Subitement une énorme puissance surgit du corps endormi du magma, se dirigeant vers le chef de la planète. Tapio venait de comprendre. Le magma avait la capacité de prendre et donner de l’énergie. Il avait notamment utilisé cette technique avant pour donner un peu de force à Nate. Il tendit ensuite sa main gauche en direction de Flaxos, caché par ses nombreux pics.
 
« Nezumi possède une quantité d’énergie astronomique, en me servant de cette dernière, je peux tirer un rayon d’énergie d’une grande intensité. Néanmoins, je ne vais pas pouvoir tirer. Déjà mon corps ne pourra pas tenir contenir suffisamment de son énergie, nous sommes trop loin et il y a trop de pics sur le trajet, risquant de trop réduire la puissance de l’attaque, et j’aurais également Nate et Alouqua dans mon champ de vision. Il ne me reste donc plus qu’une seule solution. »
 
Il lâcha un petit sourire, et de l’énergie se propagea à partir de sa main droite, son plan étant en marche.
 
Nate et Alouqua étaient toujours en lutte pour arriver à vaincre ce puissant adversaire. Mais même à deux ils étaient incapables d’arriver à passer la dernière rangé de pics, revenant sans cesse, sous le sourire de Flaxos. Néanmoins quelque chose était en train de se passer. L’épée d’Alouqua était en train d’augmenter d’intensité, et elle fut la première surprise. Nate qui continuait à attaquer les pics annonça alors :
 
« C’est Netsu, il est en train de te donner l’énergie de Nezumi. »
 
Nate prit un grand souffle, il devait assurer pendant un moment seul le combat, pendant que la démone catalysait son énergie dans son épée. Visiblement Flaxos avait compris qu’elle était en train de préparer quelque chose, les pics ne s’occupant plus que d’elle. Mais Nate veilla et se chargea de la défendre, quitte à se blesser pour la protéger. L’épée avait atteint une taille astronomique, et on put entendre soudainement un go de la part de Netsu signalant qu’il en avait fini.
 
« VASY, ALOUQUA ! »
 
Cria Nate qui jeta son épée de feu dans celle d’Alouqua. La démone s’envola légèrement et prit un peu d’élan avec son épée, et donna un coup d’épée en direction de son adversaire. Cela coupa net tous les pics dans les environs. Mais cela ne s’arrêtait pas là, l’attaque fut d’une rare violence. Toute l’énergie contenu dans l’épée se dirigea vers Flaxos suivant la dernière du coup de l’épée et explosa dans la direction du démon.  

Spoiler:
 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Jeu 11 Jan 2018 - 21:39
Chapitre 65 : New Born
 
Nate s’écroula sous la fatigue, et Alouqua s’avança vers Flaxos dans un sale état allongé sur le sol. Netsu accompagné de Tapio arrivèrent à leur tour. Ils espéraient cette fois, qu’il n’y ait pas de mauvaises surprises. La question sur la suite à donner à Flaxos restait ouverte. Néanmoins ce dernier rouvrit les yeux à la grande stupeur de tout le monde.
 
« Je me suis trompé sur ton compte. Je te le promets je reviendrais et je me vengerais. »
 
Les héros n’eurent pas le temps de lui demander pourquoi il parlait de revenir qu’un portail s’ouvrit au pied du démon qui l’absorba. Netsu se précipita pour aller voir ce portail, mais ce dernier se referma devant ses yeux.
 
« Merde l’enfoiré. Bon, l’essentiel est là, tout le monde est en vie. La prochaine fois, on sera préparé. A présent, il est temps de rentrer. Nous avons à parler, je n’ai pas oublié tout le reste… mais je vais vous laisser quelques jours de repos. »
 
Quelques jours plus tard
 
Alouqua sous son apparence de magma et Nate rentrèrent dans cette fameuse pièce, où tout avait commencé à Kazan dans cette maison isolée. Le scientifique regarda pendant un cours instant l’endroit où il fut tenu captif pendant un moment. Puis finalement Netsu, accompagné par Nezumi prit finalement la parole :
 
« Bon, logiquement vous étiez nos prisonniers, et vous étant échappé, il irait de soi qu’on vous y renvoi. Néanmoins je vais oublier cette partie-là, à cause de votre implication sur notre victoire contre le démon. Bon, je vais à présent commencer par toi Nate. Je ne peux pas laisser impuni le fait que tu nous es caché ces informations vitales. Je vais faire l’impasse, car tu as agi dans le but de protéger une bonne personne, du coup tu nous devras uniquement quelques travaux. »
 
Vu tout ce qu’il c’était passé, le scientifique ne s’en sortait pas si mal. Mais le plus important, restait de savoir le sort qui était réservé à Alouqua. Le magma avait choisi que de toute façon, son sort sera lié au sien.
 
« Quant à toi Alouqua … c’est plus délicat. En soit à aucun moment tu as tenté de nous causer du mal sur ce point de vu là, on ne peut rien te reprocher. A cause de ton identité de démone nous avons eu peur de toi, mais à présent nous savons que même si tu es démone, nous n’avons rien à craindre de toi. Mais, tant que tu seras là, tu seras une menace indirecte pour notre peuple. En effet il semblerait que les démons en veuillent à toi, et non à nous. De ce fait, si on te renvoi de magma, on sera protégé. »
 
C’était ce que Nate craignait, et il était à tout pour garder Alouqua à ses côtés, et au pire, il partira avec elle. Netsu reprit rapidement la parole après avoir donné son point de vu.
 
« Mais on va dire que quoi qu’il arrive ils reviendront forcement sur Magma, donc un coup de main ne sera pas de refus. Donc c’est vraiment par regret que je vais devoir te donner cette carte d’identité Magma, Alouqua. »
 
Alouqua attrapa avec sa plus grande surprise la carte, où il était inscrit le nom d’Alouqua Thamuz Alrina. Elle afficha un grand sourire et fit une courbette en guise de remerciement. Nate fut soulagé de savoir qu’un happy end était finalement arrivé, lui qui en rêvait tellement. Néanmoins, la joie fut de courte durée, un portail s’ouvrit rapidement devant les 4 protagonistes encore sous le choc, la trêve fut de courte durée. Flaxos, recouvert de bandage sortit finalement du portail.
 
« Je vous l’avez promis me revoilà, j’ai profité de ce moment où vous seriez tous réunis. Mais je ne suis pas venu seul. »
 
Une énorme pression s’exerça, alors que l’immense roi Léviathan fit son apparition. Alouqua recula complètement affolée à la vue de ce type représentant à lui seul la puissance. Il regarda tout ce beau monde et il se mit à rire.
 
« Alors c’est elle, celle qui vous a mis tant de mal ? Il est venu le temps de faire comprendre à ces gens, la véritable puissance d’un démon. »
 
Alouqua dirigea alors son regard vers Netsu, qui semblai étrangement calme. Comment pouvait-il l’être autant ? Puis il annonça tout simplement.
 
« Nezumi. »
 
Le magma s’avança pour faire face au démon, qui était bien plus grand que lui. Le roi tenta de lui mettre un coup de poing, mais Nezumi l’esquiva en se téléportant. Il montra sa main face au roi, et annonça très calmement :
 
« Fureshi. »
 
Le roi démon se retrouva recouvert de flammes noires. Nezumi tourna le dos au roi et se dirigea vers Netsu l’esprit tranquille. Le roi tenta de le poursuivre, mais rapidement il abandonna, luttant contre les flammes. Rapidement, voyant que son corps commençait à disparaitre, il commença à crier jusqu’à qu’il en preuve plus, son corps n’étant plus que cendres. Flaxos resta bouche bée et annonça :
 
« Mais qui es-tu ? »
 
Il vit Nezumi dirigea sa main vers lui, le démon retourna par reflexe dans le portail pour se protéger. Il ne faisait aucun doute à présent, qu’ils n’allaient plus le revoir.
 
Nate et Alouqua rentrèrent chez eux, et le scientifique invita chez lui Tapio. Il lui redonna sa mémoire, lui qui au final finissait toujours par se battre ensemble. C’est après une longue accolade que l’ami de Nate s’en alla. Tout rentra finalement en ordre, calme resta installé sur la planète, grâce à Netsu et Nezumi. Et Nate et Alouqua purent ainsi continuer tranquillement leur amour. Le magma savait pleinement sa chance qu’il avait eue en rencontrant la démone, savant que tout le monde n’avait pas eu le droit à ce même bonheur. La plaisante solitude n’était à présent que du passé, le futur sera beau à deux, et même plus. Les deux tourtereaux rentrèrent dans la chambre main dans la main, et le magma se chargea de fermer la porte.
 
 
________________________
 
Enfer
 
Recouvert de sueur, Flaxos marchait tremblotant dans le désert. Que pouvait-il faire ? Absorber, oui il devait absorber un maximum de personnes. Cela allait prendre du temps, mais il allait arriver, à devenir cet être immortel, et ce n’est pas ce petite malin avec ses tours de feux qui l’aura. Il s’arrêta brusquement quelqu’un venant d’apparaitre de nulle part.
 
« Qui êtes-vous ? »
 
Non il ne devait pas réfléchir, et l’absorber.
 
Spoiler:
 
 
FIN Publication 3
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Lun 7 Mai 2018 - 22:55
Publication 4 : Missing
Chapitre 66 : Utopie
 
Huit siècles passèrent, nous sommes à présent en – 2987, et Nate est à présent âgé de 1628 ans. Il profita de cette période pour sceller son union avec sa douce, et profita de ces très nombreuses années pour profiter. Le temps passé, et ils décidèrent alors de se joindre ensemble pour donner vie à leur amour à travers la naissance d’un enfant : Ginko Nate Alouqua.
 
Agé de 12 ans, cet enfant a la particularité d’être un demi magma, demi-démon. Génétiquement il était difficile de deviner à quoi il ressemblait, néanmoins les magmas ayant la possibilité de changer leur forme, la forme magma prit alors la forme de magma par défaut. Ceci évitait donc que ce dernier puisse être complètement différent des autres, comme pouvait le craindre Nate. La seule particularité qu’il avait, était qu’il avait comme son père des cheveux, et non des flammes sur la tête, de la même couleur que ceux de sa mère : noire. Cette différence aurait pu lui donner les mêmes problèmes que son père, mais bien aidé par Nate ainsi que le chef de la planète ce dernier vivait une enfance des plus normales.
 
Le moment le plus difficile fut sa naissance. Les magmas femelles mettent en général environ 50 ans pour mettre au monde un bébé, alors que pour les démons comme Alouqua cela avoisinait plutôt les 9 mois. Ils durent faire semblant pendant de très nombreuses années, faisant croire qu’elle était déjà enceinte. A présent ils vivaient tranquillement, une nouvelle vie bien mérité après tant de tourments.
 
Nate se balada tranquillement en ville accompagné de son fils, faisant le tour du marché. C’était toujours le moment idéal pour passer du bon temps. Découvrant les divers objets vendus par les commerçants, le magma pouvait en profiter pour remplir son stock pour ses prochaines expériences, et il pouvait en profiter aussi trouver quelque chose qui pourrait faire plaisir à son fils, et pourquoi pas, à sa femme ! Le scientifique profita du bon temps, et reposa ses lunettes de soleil et prit la parole avec un des commerçants.
 
« Bien le bonjour monsieur le marchant ! Mais quelle est cette magnifique marchandise que vous avez là ? »
 
« Ahah, vous avez l’œil ! En effet c’est un nouvel arrivage. Ce sont des bananes rouges venant tout droit de Hokkyoku. Vous en voulez ? »
 
Le scientifique tourna alors sa tête vers sa droite pour parler à son fils.
 
« Alors Ginko, ça te dis ? »
 
Il s’approcha alors des bananes, les regarda quelques secondes avec attention, puis finalement nia de la tête, et Nate regarda alors le vendeur qui semblait un peu abasourdit. Et le magma lui répondit alors :
 
« Bon je vais juste en prendre 2, ce serait un crime de ma part de ne pas gouter à cette merveille, ahah ! »
 
Le vendeur attendit quelques secondes, et finalement secoua la tête et se dépêcha de mettre ces 2 fruits dans un sac qu’il tendit à Nate en échange d’un peu d’argent. Nate salua le vendeur et s’en alla tout en ne manquant pas de lâcher un grand sourire.
 
« Il semblait un peu fatigué aujourd’hui, vu l’état de son rayon, il a dû avoir pas mal de boulots, ça ne me semble pas totalement incohérent. »
 
Comme à son habitude le magma cherchait toujours une explication à chaque problème, ne pouvant pas supporter de pas avoir réponse à un mystère. Mais alors qu’il était en train de continuer tranquillement sa marche, il fit une rencontre des plus surprenantes : Tapio était en face de lui. Ce dernier semblait bien surpris de voir le scientifique ici, et semblait même un peu gêné. Il aurait sans doute souhaité faire demi-tour, mais il ne pouvait pas fuir comme ça, et resta contre son gré. Rapidement Nate accompagné de son fils se joignit à lui.
 
« Ne soit pas si timide Tapio ! Cela fait un bon moment qu’on ne s’est pas vu, qu’est-ce que tu deviens mon vieux ? »
 
Tapio se gratta l’arrière de sa tête tout en rigolant, réfléchissant attentivement à sa réponse.
 
« Tout vas pour le mieux, mon petit-fils vas pour le mieux, il arrive sur ses 10 ans. On c’était un peu inquiété à cause de sa grande timidité, mais il semble prendre ses marques à l’école. »
 
« Génial, je paris qu’à chaque fois que tu le vois, tu prends un coup de vieux non ? Mais en tout cas il ressemble vachement à mon petit Ginko, je sens qu’ils pourraient très bien s’entendre tous les deux ! N’est-ce pas Ginko, t’en dis quoi. »
 
Ginko semblait bien timide et se cacha derrière son père, provoquant un nouveau rire de la part de Nate. Ce dernier ne semblait pas vouloir rentrer dans la conversation, tant pis il allait faire sans.
 
« Je pense que tu devrais passer un de ces jours. Cela ferait en plus plaisir à Alouqua de te revoir. Mine de rien cette aventure qu’on a passé tous ensemble nous a bien rapproché. M’enfin, je pense que je ne serais pas prêt à inviter Tayo ahah. »
 
Tapio resta silencieux pendant quelques secondes, lâcha un petit sourire avant de finalement répondre.
 
« En effet je pense qu’il faudrait que je repasse chez toi, et puis il n’y a pas qu’à moi à qui ta famille manque. »
 
Nate frappa dans ses mains en guise de réponse, à priori bien satisfait de voir que son plus vieil ami ait accepté son invitation. Recevoir du monde était toujours une bonne chose, et ces derniers temps il manquait un peu de visite, bloqué dans un quotidien un peu trop pesant.
 
« On se fixe ça à demain ? »
 
« Demain ? … »
 
Tapio semblait manquer de motivations pour le lendemain, et Nate n’espérait qu’une chose, une réponse positive de la part de son ami. Il fit ressortir son fils qui était caché pour le mettre face à lui et le magma reprit la parole.
 
« Allez, tu ne peux pas refuser ça à une telle bouille ? »
 
Tapio regarda en direction du fils de Nate, et fermit les yeux pendant un instant, et répondit :
 
« Nate … on m’avait fait promettre de rien dire, mais là je ne peux plus… »

« Qu’est-ce qui se passe Tapio, tu as des problèmes ? »
 
Il rouvrit les yeux et répondit :
 
Spoiler:
 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Sam 30 Juin 2018 - 1:45
Chapitre 67 : Dystopie
 
Nate était assis, avec une légère barbe, le regard vide sur un lit, regardant en face de lui un mur blanc. Un mur sur lequel on pourrait encore écrire tant de choses, mais pour le magma la couleur était rosé, imbibé par du sang indélébile. Il y avait tant de chose pourtant à écrire dessus, mais à présent il était trop tard, ce sang ne pourra plus jamais partir, ils faisaient à présent qu’un.
 
Un magma avec une blouse blanche rentra finalement dans la pièce, tenant un dossier dans sa main. Il marcha tranquillement puis s’installa sur un tabouret pour se trouver à proximité de ce dernier. Il le regarda quelques secondes, cherchant à voir si Nate allait faire attention à sa présence, mais son regard resta étrangement porté sur ce mur.
 
« Je ne savais pas que vous aviez également des talents d’architecte mon cher docteur Nate. »
 
Il tenta ainsi de commencer une conversation sous le ton de l’humour. Néanmoins il n’eut aucune réussite, le confirmant dans le fait qu’il ne commencerait sans doute une carrière d’humoriste. Son sourire qu’il avait utilisé dans un premier temps pour tenter de rassurer le patient se retira, prenant un ton bien plus sérieux.
 
« En tout cas, pour un scientifique tel que moi c’est un grand honneur de pouvoir faire ma rencontre. Je me présente, je suis le Docteur Etotsira, et même si je ne touche pas une multitude de domaines comme vous, je peux me considérer, sans me venter, comme doué dans mon domaine. »
 
Le silence perdura, le fameux docteur Etotsira n’allait pas avoir le choix que de continuer son monologue s’il ne voulait pas sombrer, dans ce silence pesant.
 
« On peut dire ce que l’on veut de tous les domaines scientifiques, mais s’il y a un truc qui m’a toujours fasciné que le reste, ça reste le cerveau. Une telle complexité enfermé dans ce qui semble être en soit une petite chose. Mais ce qui est le plus intéressant, ce n’est pas ses capacités hors normes, non c’est sa capacité à évoluer constamment. N’importe quel facteur extérieur est capable de complétement modifier le fonctionnement de ce dernier. Mais un tel pouvoir a aussi ses faiblesses, un trop grand changement peut avoir de mauvaises répercutions. Néanmoins il ne faut pas sous-estimer son potentiel, car même si le changement semble brutal il sera capable de faire la transition, avec plus ou moins de temps. »
 
Le docteur marqua une pause, le temps de respirer et d’observer son patient.
 
« Nate tu as fait de ton cerveau ton outil, et aujourd’hui les rôles se sont inversés. Mais tu as toutes les cartes en mains pour en reprendre le contrôle. Cela te semble pourtant insurmontable, mais ce ne l’est pas. Tu cherches à fuir, mais pourtant c’est bien le contraire que tu dois faire. Ginko est mort, c’est la seule et l’unique vérité. »
 
Il chercha une réaction de sa part, mais se fut une nouvelle fois un échec. Il se releva et sortit de la pièce, se mordillant légèrement son doigt. Un magma portant un chapeau attendit à la sortie, portant un bloc note entre ses mains.
 
« Comment se porte Monsieur Kurusawu, des évolutions sur son état ? »
 
« Non. Cela fait une semaine que le patient est interné ici, et il n’a toujours pas dit le moindre mot. Son cas est assez intéressant. Après la mort de son fils, son esprit a décidé pour compenser la perte de ce dernier d’en faire une illusion, restant enfermé dans sa propre réalité. J’avais alors discuté avec l’un de ses amis, un certain Tapio qui était venu le voir. Je lui avais demandé d’éviter de lui dire la réalité, ce dernier semblant beaucoup trop instable pour voir la vérité. Finalement ce dernier ne put s’y tenir, le patient restant toujours bloqué dans cette illusion. Nous l’avons par la suite récupéré, mais il s’enferma cette fois-ci dans le silence. »
 
Le magma au chapeau termina d’écrire ses notes et acquiesça.
 
« Sinon, pourquoi pensez-vous qu’il réagisse de la sorte ? Car comme vous le dites, son cas est intriguant. »
 
Le docteur se retourna pour visualiser Nate toujours inerte.
 
« La mort est toujours difficile a accepté, car elle est toujours tragique. Contrairement aux espèces vivantes peuplant notre planète nos cellules sont perpétuellement régénéré, de ce fait ne nous mourront pas de vieillesse. Ceci n’est pas une explication en soit, mais plus un des facteurs. Mais j’ai quelque chose de plus intéressant. »
 
Etotsira montra le dossier de Kurusawu, qui semblait quand même assez imposant.
 
« Il était déjà de base quelqu’un d’instable. Brimades, il a assisté au meurtre d’un de camarades tué par son propre frère … même si cette partie-là a été retiré de sa mémoire. Il a longtemps vécu avec ses démons, et a toujours une certaine folie. Couplé au fait qu’il trouva finalement après tant d’année celle qui lui fera battre son cœur, et alors qu’il pensait toucher enfin au bonheur, tout s’écroule devant lui. »
 
L’autre magma termina de prendre ses notes et mordilla son stylo pendant quelques secondes.
 
« Très bien, tout ceci me semble cohérent. Je vais pour laisser docteur, il est temps pour moi d’aller voir les analyses de l’autopsie. Le corps de son fils se montrera sans doute plus bavard que lui. »
 
Le docteur fit une légère courbette et il répondit :
 
« Je vous souhaite une bonne journée, enquêteur Friedrich. »
 
Le magma s’en alla, tout en faisant tourner son stylo avec sa main droite. Quant à Etotsira son regard se porta une nouvelle fois en direction de Nate. Il n’y avait hélas rien à tirer pour le moment. Il semblait resté bloquer dans sa phase de dénie. Il avait essayé de provoquer sa colère, mais c’étant enfermé lui-même dans sa propre bulle rendez le dialogue tout simplement impossible. Le docteur commença à s’en aller, et il fit demi-tour en entendant un bruit. Il se dépêcha de retourner dans la salle, et il observa Nate qui venait de frapper avec son poing le mur, taché par le sang du scientifique. Nate prit alors la parole pour la première fois :
 
Spoiler:
 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Dim 8 Juil 2018 - 17:26
Chapitre 68 : Autopsie
 
Friedrich venait d’arriver dans une étrange pièce, où un corps était allongé, celui de l’enfant de Nate. A coté de lui se trouvait un médecin portant des gants qui salua le nouvel arrivant dans la salle.
 
« Bonjour monsieur, vous êtes ici pour l’analyse, n’est-ce pas ? »
 
 « Oui. Avez-vous finalement trouvé la cause du décès ? »
 
Le médecin légiste hocha de la tête et s’approcha de l’enquêteur.
 
« Son cas était surprenant car il n’y avait aucune cause apparente de sa mort. Néanmoins après une longue phase de recherche, j’ai retrouvé un truc étrange, regardez-moi ça. »
 
Il retourna le cadavre, et montra le cou de ce dernier. Friedrich ne comprit pas alors où il voulait en venir. Finalement le médecin sortit alors une loupe qu’il donna alors à son collègue. Ce dernier regarda au travers de cette dernière, et il vit avec surprise, une légère incision.
 
« En effet je vois une incision, mais cela semble être une piqure d’un insecte, non ? »
 
« C’est également ce que je pensais. J’ai donc décidé d’analyser l’intérieur, et j’ai retrouvé une étrange molécule … que nous ne connaissons pas encore l’existence. »
 
« Attends … serais-tu en train de me dire qu’il a été assassiné ? »
 
Tout un tas de question passèrent dans la tête de l’inspecteur. Cela faisait un moment qu’il n’avait eu affaire à un meurtre. Cela était toujours difficile, car il fallait toujours faire attention à cacher ces histoires à la population. C’était la règle pour maintenir la paix sur cette planète. L’inspecteur baissa alors son chapeau et annonça :
 
« Cela se complique, mais je pense que cela pourrait expliquer également l’état de Nate… »
 
Vu qu’un meurtre étant rare, cela expliquerait forcement pourquoi il soit dans un tel état. A moins que … A mon qu’il soit juste totalement cinglé. Il est de loin la personne sur cette planète, la plus encline à inventer ce genre de chose. Un poison capable de tuer un magma, et tout en l’injectant d’une façon presque indétectable. Hélas pour lui, le médecin légiste fut téméraire.
 
« Bon, je vais avoir du travail. »
 
Friedrich s’en alla, avec à présent une piste sérieuse. Pendant ce temps à l’hôpital Etotsira observa le magma évacuer sa colère. Il l’eut fallu du temps pour réagir, mais il était finalement sorti de son état, revenant tout doucement dans la réalité, ce que le docteur cherchait à faire. Le scientifique se laissa tomber au sol, fondant en larme. Etotsira préféra faire parler le silence pendant un moment, laissant ainsi le temps à Nate d’évacuer son trop plein de larmes qui c’était accumulé. Au bout de plusieurs minutes le médecin se chargea de prendre la parole :
 
« Salut Nate, je me présente je suis le docteur Etotsira, cela te dirait qu’on fasse connaissance ? »
 
Les deux hommes se retrouvèrent ensuite sur le lit, Nate possédait un bol de soupe entre ses mains. Un nouveau moment de silence était en train de se former, et c’est finalement Nate qui le brisa et qui annonça d’une voix faiblarde, montrant qu’il était loin d’être au meilleur de sa forme :
 
« Qu’est-ce que je fais ici ? »
 
Il semblait bien avoir perdu la raison pendant ce moment, et il cherchait bien à récupérer ses esprits, ce qui était plutôt bon signe. Il parla uniquement à son nom, et n’évoqua aucunement celui de son fils. Néanmoins pour être certain il fallait attendre sa prochaine réponse.
 
« Suite à la mort de votre fils vous aviez perdu la raison. »
 
Le médecin n’y alla pas par quatre chemin, il fallait l’habituer à cette réalité pour l’accepte. La réponse de ce dernier allait sans aucun doute donner une réponse sur son état de forme actuelle.
 
« Ok je vois… »
 
Très bien, il semblait aller de l’avant, avançant tout doucement dans les étapes du deuil, même si sa route sera encore longue. Nate retourna un peu dans ses pensées, et c’est à ce moment que l’inspecteur fit son retour dans les environs, et il fit signe au docteur de le rejoindre, laissant Nate dans le doute. Ce dernier ayant repris conscience, observa forcement de loin la conversation, sans pour autant saisir les mots échangés.
 
« Alors avez-vous du nouveau ? »
 
« C’est un assassinat, son fils a été visiblement été victime d’un poison inconnu. »
 
En toute logique le docteur fit le même raisonnement que l’inspecteur, suspectant à son tour Nate. L’inspecteur se chargea de continuer :
 
« Je vais tout de même approfondir tout cela, en continuant mon enquête. Comme vous devez vous en douter, il ne doit pas quitter cet établissement. Sur ce je vous laisse. »
 
« Bien entendu. »
 
La raison de la visite de ce dernier était donc logique, il allait devoir être vigilent vis-à-vis de tout ça. Il allait tenter d’en savoir plus sur ce que pouvait cacher le magma. Il s’approcha de lui et finalement c’est Nate qui prit les devants :
 
« Il voulait quoi l’inspecteur ? »
 
Il était observateur, cela ne l’étonna pas. Néanmoins il fallait éviter d’annoncer la cause de la mort. Il était intéressant d’avoir l’avis de ce dernier, sans avis extérieur qui risquerait de l’influencer dans son discours.
 
« Une simple visite de courtoisie. Bon Nate, Je sais que ce que je vais vous demander sera difficile, mais je pense qu’il serait intéressant pour vous d’extérioriser ce que vous avez vécu. Vous sentez-vous prêt à me raconter votre histoire ? »
 
Le brillant scientifique resta silencieux pendant un long moment. Forcement cela être difficile, mais plus vite il aura extériorisé ça, plus vite il arrivera à avancer. Néanmoins le médecin ne s’attendait pas forcement à ce qu’il réponde de suite. Le but était d’arriver tout doucement au rythme qu’il veut à l’acceptation, chacun étant tout simplement différent.
 
« Ecoute, quand tu te sentiras prêt, dis-le-moi. Prends le temps qu’il te faudra. »
 
Etotsira se leva, mais c’est à ce moment-là que le docteur Kurusawu se chargea de répondre simplement :
 
Spoiler:
 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Dim 22 Juil 2018 - 15:43
Chapitre 69 : Récit

Le scientifique semblait déterminé dans ses paroles. La première chose qu’il fut possible d’apprendre, c’était que ce dernier confirmait l’assassinat de ce dernier. La blessure de son enfant était invisible à l’œil nue, il avait visiblement des informations manquantes. Peut-être même qu’il connaissait le nom de l’assassin, ou du moins ce qui était possible, qu’il refuse d’admettre d’être lui-même le tueur. Quoi qu’il en soit Etotsira garda son calme. Il espérait obtenir rapidement des informations.
 
-------
 
L’inspecteur redressa son chapeau, et frappa à une porte tout en tapotant avec sa jambe. Il était en train d’avancer sur son enquête, et comptait en savoir plus. S’il ne pouvait rien apprendre de Nate, il suffisait d’essayer de grappiller des informations. Finalement une personne ouvrit, et c’était tout simplement Tapio.
 
« Bonjour je me présente, inspecteur Friedrich, je viens vous parler de Nate et de son défunt fils. »
 
Tapio ne fut pas vraiment surpris par sa visite, la mort du fils de Nate étant encore un mystère. Il fit donc rentrer son invité et le fit assoir sur le canapé. L’inspecteur se vit servir une boisson chaude et attendit quelques secondes avant d’amorcer la conversation.
 
« Comme vous devez vous douter, nous cherchons les explications sur sa mort. Vous une des personnes les plus proches de Nate. Puis-je avoir votre version de l’histoire ? »
 
Tapio croisa ses mains, et commença à tapoter légèrement avec son pouce et il prit alors la parole :
 
« Nate n’a jamais été quelqu’un de très chanceux. Néanmoins je pensais sa poisse révolue avec l’arrivée d’Alouqua. Ces deux vécurent heureux pendant un long moment ensemble, et c’est ainsi après de nombreuses années que son fils arriva. Difficile de raconter des choses qui sortent de l’ordinaire, tellement qu’il était dans la banalité, celle qu’il pensait qu’il lui était interdite. »
 
Tapio qui avait introduit son sujet prit une gorgée de la boisson qu’il c’était faite après avoir introduit le sujet et reprit sa réponse.
 
« La dernière fois que je les ai vu de son vivant, c’était la veille de la mort de son fils, j’étais passé leur rendre visite. Rien ne semblait justifier ce qu’il allait arriver. Il semblait heureux, sa femme aussi et son fils était en parfaite santé. »
 
« Avez-vous quelque chose de particulier tout de même, quelque chose qui sortait de l’ordinaire ? »
 
« Il y avait bien un truc, Alouqua avait visiblement ressentit une étrange présence, mais au final cette histoire fut vite abandonnée. C’est un désert dehors, personne ne peut se cacher, on en a déduit que c’était une hallucinations d’Alouqua, vu qu’elle fut la seule à avoir eu cette sensation. »
 
Friedrich prit des notes. Une personne inconnue serait également dans l’histoire ? Cela serait possible, et cela pourrait donc innocenter Nate, à moins que…
 
« Et Alouqua, qu’est-elle devenue ? »
 
Friedrich l’avait exclu de l’histoire de façon involontaire, vu que c’est Nate qui c’était mis en avant. Et si cette histoire était une invention d’Alouqua, pour s’innocenter ?
 
« Elle est partie juste après la mort de son fils. »
 
Elle devenait forcement la suspecte numéro 1, il avait bien fait de se rendre ici. Friedrich se leva, il allait devoir partir à sa recherche.
 
« Mais elle est passé me voir avant de partir. »
 
Finalement, Friedrich comptait bien reprendre une autre tasse de café.
 
-------
 
Etotsira rentra dans la chambre de Nate, et ce dernier tourna sa tête dans sa direction. Qu’avait-il en tête à présent ? Il espérait qu’il ne reprenne pas son envie de casse. Le scientifique prit la parole :
 
« Je suis prêt à parler. »
 
Etotsira afficha un léger sourire, il allait enfin pouvoir connaitre sa version des faits.
 
« Il faisait beau, j’étais en train de préparer une cabane. Il était en train de jouer au loin, pendant qu’Alouqua était en train de se reposer dans la maison. Un éclair se fit entendre, et je tournai ma tête. Je vis une personne se trouvant dos à mon fils. Cet homme, ou bien cette femme, impossible à dire vu qu’il était caché derrière un masque posa sa main droite au niveau du cou de mon fils. Il semblait tenir quelque chose entre ses mains. Je criais pour que mon fils fasse attention, mais il était déjà trop tard, et ma voix ne fit qu’avertir ma femme qui sortit précipitamment et se joignît à mes côtés. L’assassin disparu tout aussi vite qu’il était apparu. Je couru de toute mes forces accompagné d’Alouqua, et tomba à genoux pour attraper le corps de mon fils qui était tombé au sol. Ma tristesse atteignit son apogée quand je me rendis compte qu’il n’était plus que souvenir. »
 
Une histoire bien triste, mais qui semblait aller dans le sens de ce qu’avait raconté l’inspecteur. Les larmes coulèrent sur la figure du scientifique, des larmes qui ne pouvaient pas être mensonge. Le médecin s’en alla, même si le passage entre la mort de son fils et sa folie, restait encore un mystère.
 
-------
 
Tapio avait visiblement encore une information importante, peut-être que cette dernière pourrait lui permettre de résoudre cette affaire. En tout cas, c’est ce qu’il souhaitait le plus.
 
« Alouqua est venue peu de temps après que j’apprenne la mort de leur fils. Elle est venue me dire que pour le bien de tout le monde, elle devait partir. Elle se sentait responsable de la mort de son fils, et elle voulait protéger les personnes encore vivantes. Elle m’a dit de prendre soin de Nate, et d’éviter qu’il ne fasse des bêtises. »
 
Pour Friedrich, on ne pouvait pas être plus clair, elle avait tué son fils, et par peur de continuer à faire du mal elle avait fui. Il ne restait plus qu’à la retrouver à présent, et mettre un terme à cette bien triste histoire. Mais alors qu’une nouvelle fois il se leva suite à sa motivation à poursuivre son enquête il se fit interrompre une nouvelle fois par Tapio, qui s’empressa de rajouter :
 
Spoiler:
 
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Mar 24 Juil 2018 - 1:55
Chapitre 70 : Something Human
 
Le docteur marcha tranquillement se rendant une nouvelle fois dans la chambre de Nate Kurusawu. Son état était en train d’évoluer, et semblait repartir sur une vie saine, néanmoins il y avait toujours cet arrière-goût, qui lui laissait le doute sur son véritable état mental. La dernière fois ils avaient parlés du passé, il était tant à présent de parler du futur. C’est en connaissant ses intentions qu’il pourra se donner au final, un véritable avis.
 
« Bien le bonjour Nate ! Comment vas-tu aujourd’hui ? »
 
« Bah comme un mec forcé à rester dans une chambre. »
 
Etotsira rigola suite au sarcasme de Nate dans le doute, ne sachant pas si ce dernier disait ça sur un ton humoristique ou pas. Il mit rapidement cette donnée de côté afin de se concentrer sur la question qu’il avait à poser.
 
« Nate, que comptes-tu faire une fois libéré ? »
 
Le scientifique se tourna vers lui, et resta silencieux un court instant. Le médecin savait à travers son regard, qu’il voyait bien où il voulait en venir. En effet il pourrait très bien facilement mentir, mais cela serait un gros tort pour lui, Etotsira étant plutôt doué dans le décèlement de mensonge. Mais encore une fois, il c’était sans doute également rendu compte, l’obligeant donc à dire la mérité.
 
« Comme je l’ai dit, je compte retrouver ce type … mais avant j’ai d’autres projets bien plus important. Je suis un grand scientifique, sans doute le plus brillant de cette planète. J’ai le pouvoir de rendre possible ce qui semblait impossible. La vie, c’est qu’une science comme une autre, et je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas la maitriser comme je l’ai fait pour le reste. De ce fait, redonner vie à mon fils est totalement à ma portée. »
 
Etotsira resta silencieux et son esprit se retrouva perdu dans un stade étrange se trouvant entre l’admiration et la peur. Il se releva, et s’en alla tout en prenant soin de noter qu’il avait entendu. Son cas allait-être bien complexe comme il le craignait.
 
-------
 
L’inspecteur marcha tranquillement dans le désert, Il avait récupéré de nouveaux éléments que lui avait apporté Etotsira. Un nouveau jour avait commencé, et l’enquête avançait. Néanmoins elle semblait se diriger vers une bien étrange direction. Il avait choisi de se rendre sur le lieu du crime, afin de s’imbiber de l’environnement et pourquoi pas, dans un élan de chance, trouver de nouveaux indices, car il fallait l’avouer ils étaient rares.
 
« C’est donc ici que son fils a été tué. Pas de trace de lutte. On pourrait en effet penser que cela soit causé par le fait qu’il puisse connaitre son assassin, mais cela va aussi de pair avec ce qu’avait raconté Nate. »
 
Il regarda les environs et regarda en direction de la maison de Nate. En effet, la scène était lointaine et il était cohérent avec le fait qu’il n’ait pas le temps d’agir. Certes c’était bien de pouvoir confirmer tout ça, mais il se trouvait actuellement dans une impasse. Si cette personne n’était ni Nate ni Alouqua, qui cela pourrait-être ? Il n’y avait aucune autre personne affiliée à cette affaire. Il y avait certes Tapio mais s’il était vraiment le tueur il n’aurait pas cherché à défendre Alouqua. Friedrich souffla un bon coup, comprenant qu’il n’y avait plus rien à gagner ici. Mais c’est alors que son regard se dirigeait une dernière fois vers le sol, qu’il remarqua une anormalité. Il s’abaissa pour récupérer ce qui était planté dans le sol, et se releva tout en le fixant du regard.
 
« Qu’est-ce que c’est que ça ? »
 
Il ne le savait pas encore, mais il venait de trouver un élément important de l’enquête. Il resta sur place pendant quelques minutes, avant de ranger cet item dans sa poche. Il n’avait plus qu’une idée en tête : l’analyser.
 
-------
 
Etotsira était en train de réfléchir à comment gérer le cas Nate pour qu’il ne parte pas dans la folie dans laquelle il semblait s’engouffrer. Mais c’est avec surprise qu’il vit une visite inattendue : le chef de la planète Netsu se trouvait devant lui en personne, accompagné de Nezumi comme à son habitude.
 
« Bonjour Docteur Etosiva ! Je suis venu au sujet de Nate Kurusawu ! »
 
« Ah vous êtes venu pour lui poser quelques questions ? »
 
« Non, je viens pour le ramener chez lui. »
 
Etotsira comprit à ce moment qu’il avait perdu, et que sans se rendre compte Nate avait déjà gagné la bataille depuis longtemps. Il venait de gagner sa liberté … enfin une pseudo liberté, sa véritable étant définitivement perdu à présent.
 
-------
 
Etait-il en passe de faire une grosse avancé vers l’enquête ? Forcement Friedrich l’espérait. Pour la première fois il venait de trouver un vrai indice. Il marcha tranquillement dans le désert tout en tenant son chapeau, une tempête étant en train de s’amorcer, chose qui était pourtant plutôt rare. C’est à ce moment qu’une personne surgit face à lui. A son habitude, il l’aurait salué, mais son instinct lui fit comprendre que le timing était beaucoup trop nickel pour. Il recula rapidement de peur de subit la même chose que le fils de Nate. Mais en reculant il vit une énorme flaque de sang par terre. Il se rendit compte bien trop tard, que c’était son propre sang qui était en train de colorer le sol. L’inconnu s’avança, et récupéra l’objet, sans que personne ne puisse en entendre parler.
 
-------
 
Le scientifique alluma la lumière se sa demeure, qui semblait particulièrement calme. Il resta un moment debout, incapable de rentrer dans sa propre maison. Il ferma les yeux, et se rappela tout ce qu’il avait à faire. Oui, il devait faire revenir à la vie son fils. Il était le seul capable de jouer sur ce terrain. Même si cela prendrait des millénaires, cela ne lui faisait pas peur, il comptait bien arriver à ses fins, d’une façon ou d’une autre. Bien entendu, il avait hâte d’avancer vers cette nouvelle aventure, mais il avait surtout besoin de se reposer avant, la nuit portant conseil. Il monta dans sa chambre et regarda son lit.
 
Des souvenirs revint en lui de cette triste journée, le lendemain de la mort de son fils. Son esprit était dans le chaos, tout comme son corps qui errait dans la maison. Il alla machinalement dans son laboratoire pour aller inventer des choses, mais l’envie n’y était pas, le manque était trop gros. Alouqua avait décidé de partir faire le deuil de son coté, et ne comptait revenir seulement cette histoire terminée. Il avait perdu son fils et sa femme. La douleur était trop forte, il s’en alla de son bureau pour s’enfuir dans un monde illusoire. Son état mental n’étant pas à la normale, il ne se rendit pas compte,
 
Spoiler:
 
 
FIN Publication 4
Nate Kurusawu
avatar
Magma
Masculin Age : 1008
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 3195
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 280

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   Mar 9 Oct 2018 - 20:23
Publi 5 : Missing
Chapitre 71 : Loading
 
La lumière et l’ordre avait fait place à l’obscurité dans la maison du Magma, une maison qui était bien à l’effigie de son propriétaire. Nate était assis sur sa chaise de son laboratoire, pièce qu’il ne quittait presque plus. Libéré il y a un mois par le chef de la planète, mais également ami, le magma n’était pas pour autant guéris. Mais en réalité ils pouvaient être entre les mains de n’importe quel médecin, rien n’aurait pu le faire le moindre effet. Il ne voyait lui-même qu’une seule et unique solution : faire revenir son fils d’entre les morts.
 
Il se releva et regarda en direction de son plafond et un énorme sourire se dessina sur son visage asséché. A présent ce sont les idées qui devaient couler. Nate était un scientifique renommé sur cette planète, il pouvait très bien défier les dieux sans le moindre problème. Non, il n’allait pas juste les défier, il allait en devenir un.
 
« Depuis toujours on m’a pris ce que j’avais. Il est grand temps pour moi de mettre fin à cette série noire. Je récupèrerais notre fils, j’irais retrouver ce connard, et pour finir comme convenu je te retrouverais Alouqua. Laisse-moi juste un peu de temps. »
 
Il descendit la tête, et d’un regard déterminé il se dirigea vers le plan de travail et il poussa le tout pour faire de la place. Il releva légèrement la tête, et il le fameux miroir refléter sa noirceur. Le magma s’avança et recacha ce dernier derrière son drap. Le magma retourna au travail et attrapa un crayon et commença à gribouiller divers choses. Son idée de base était présente, il ne lui restait plus qu’à obtenir du matériel. Il redressa ses lunettes sur son visage et annonça :
 
« C’est parti. »
 
Le temps passait, de façon drastique, plusieurs mois c’était écoulé. Netsu faisait face au bâtiment de Nate, seul. Le chef de la planète redoutait ce moment, mais il n’avait pas le choix. Il s’approcha de la porte et sonna. Il attendit tranquillement, tapotant avec son pied droit. Cela faisait plusieurs mois qu’il avait permis de libérer le scientifique. Dans quel état allait-il le retrouver ? Etrangement le magma n’avait pas fait entendre parler de lui, il était resté silencieux. Cela faisait plusieurs minutes que le chef de la planète attendait, et ne voyant rien se passer il ouvrit la porte. Etrangement cette dernière était ouverte. Il jeta un premier regard à l’intérieur, il ne vit rien de particulier, hormis un grand bazar.
 
Netsu se baladait tranquillement dans la maison de Nate, après avoir prit soin de fermer derrière lui. Il y avait des affaires qui trainaient de partout. Un cambriolage ? Non le bordel restait étrangement organisé sans aucune casse, il n’y avait que des affaires qui étaient entreposés.  Il s’approcha de la cuisine, et jeta un œil dans l’évier. De la vaisselle était empilé, et de la moisissure couvrait une grosse partie d’entres-elles. Le magma aurait-il déserté la maison ? C’était certes possible, comme pouvait en témoigner la poussière omniprésente dans la demeure. Mais il avait des éléments qui lui poussèrent à penser le contraire. Certaines affaire étaient posés sur de la poussière, et semblait avoir servis il y a peu.
 
Netsu resta interrogatif, si ce dernier n’était pas parti, que faisait-il ici ? C’était sa faute, il avait voulu aider le magma, mais au final il avait peut être fait le contraire. C’était d’ailleurs pour ça qu’il n’avait pas le courage de repasser ici, car il ne pourrait plus se cacher derrière une illusion, et se confronter à la dure réalité. Il était certes le chef de la planète, et il avait dû gérer des problèmes bien difficiles que ça. Mais cette fois-ci c’était différent, il avait vécu pas mal de choses avec lui au cours de son mandat. Au final il pouvait bien dire que  Nate était quelqu’un de particulier à ses yeux : ce qu’on pouvait appeler sans doute un ami.
 
Soudainement il entendit du bruit, il se retourna et il vit une porte caché dans le mur s’ouvrir, celle qui menait au laboratoire de Nate. Le scientifique y surgit et fixa du regard Netsu qui se baladait dans sa maison. Le scientifique se montra dans un état déplorable, sa blouse était recouverte de taches, ses cheveux partaient dans tous les sens, et des poils semblaient constituer un semblant de barbe. Il appuya sur ses lunettes pour les redresser et annonça suite à ça :
 
« Je pensais qu’il y avait une souris dans ma maison, mais il se trouve que c’était juste le roi de la planète. »
 
Netsu afficha un léger sourire, même dans un état déplorable le scientifique avait gardé son sens de l’humour. Cela allait faciliter la conversation, même si une désagréable sensation de mal-être persistait. Netsu se racla la gorge et se décida à répondre :
 
« Nezumi avait des choses importantes à faire. Il prend pas mal d’indépendance, il commence non plus à être vu comme mon second, mais comme Nezumi. »
 
Nate attrapa une cigarette devant les yeux intrigués du chef de la planète. C’est la première fois qu’il le vu fumer, autre changement étrange de la part de ce dernier. Il avait visiblement pris l’habitude d’Alouqua. En y réfléchissant, elle aussi elle était partie, et elle devait également lui manquer. L’odeur et le gout de la cigarette devait le laisser nostalgique de cette époque, vivant ainsi pour toujours dans le déni.
 
« Ce fut un plaisir, mais j’ai du travail. »
 
Annonça le scientifique avant de faire demi-tour et de se diriger vers son laboratoire. La porte se ferma toute seule, mais avant qu’elle se ferme entièrement Netsu se précipita pour passer à temps la porte. Il descendit à tour, redécouvrant le laboratoire. Le bazar était encore plus flagrant qu’en haut. De nombreux brouillons parsemaient le sol. Une odeur nauséabonde était également présente, la pièce n’étant que trop peu aéré. Que pouvait-il bien faire ici ? Il continua de marcher, et s’approcha du projet actuel du scientifique. Il s’arrêta net en voyant le plan d’étude du scientifique.
 
« Nate … mais qu’est-ce que tu fais ? »
 
Netsu pouvait voir une grosse colonne contenant un étrange liquide vert, dans lequel flottait le corps du fils de Nate.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [En cours] Kotonaru   
 
[En cours] Kotonaru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» cours de dysenterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: Hors Rpg :: Ecrits des membres :: Ecrits en cours-