Partagez | 
 

 Unité Machina en patrouille (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ex Machina
avatar
Cyborg
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

MessageSujet: Unité Machina en patrouille (Libre)   Lun 7 Jan 2013 - 20:56
Les rues de Satan City étaient d'une relative tranquillité, grâce à l'efficacité des forces policières de la ville. C'était une patrouille sans histoire pour l'unité Ex Machina, qui avait commencé à faire ses preuves dans les rues. Les couches métalliques de son corps la protégeait contre les coups de feu et bien souvent les criminels avaient le temps de vider leur chargeurs avant de goûter à une riposte expéditive de la part de la cyborg, dont le pistolet automatique s'avérait redoutable. Au volant de son auto-patrouille, Ex Machinascannait les alentours, sa mémoire enregistrant les scènes louches et les indices potentiels comme le ferait une caméra. Ses deux mains sur le volant, la policière conduisait avec une précision mécanique, freinant avec exactitude au moment qui lui permettait de s'arrêter à quelques centimètres de la ligne d'arrêt, gardant le passage pour piéton libre de tout obstacle. La ville était tranquille et l'on aurait pu se demander si la création de cette machine policière était vraiment nécessaire ... mais les plus sages savaient que la cité ne restaient jamais tranquille longtemps, tôt ou tard, la puissance de feu d'Ex Machina serait nécessaire afin de porter assistance aux unités qui n'arriveraient pas à stopper l'ennemi seuls. La voiture s'arrêta à un stop, la tête de l'agente Miller pivota en pouvant un "Vvvvr" mécanique, telle une caméra de surveillance pivotant sur son axe pour capturer le moindre mouvement louche. Une fois qu'elle s'était assurée que le chemin était libre, son pied écrasa délicatement la pédale, maintenant le véhicule à la limite de vitesse permise. Sur l'interface électronique visible uniquement par Miller, les consignes s'affichaient régulièrement:

Code:
1 - Servir la confiance du publique

2 - Protéger les innocents

3 - Respecter la loi

4 - Ne jamais nuire aux forces de Satan City


Ann Miller poursuivi sa route inlassablement, ses émotions humaines restreintes par ses programmes. Ex Machina était tout ce que pouvait désirer un chef de police: Une agente efficace qui ne pouvait pas s'ennuyer durant les patrouilles, ne pouvait pas désobéir aux ordres et surtout, n'exigeait pas de salaire, malgré que l'entretient d'Ex Machina nécessitait un certain budget. Le maire de Satan City pouvait être fier, les rues de sa ville allaient être propres de toute racaille grâce à un agent dix fois plus efficace que n'importe quel officier humain et à des frais dignes d'une réparation automobile ...
En ligne
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 6617
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3330

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Mer 9 Jan 2013 - 3:38


Satan-City, ou une ville battit sur l'exploit de l'un des plus grands escrocs de tous les temps, portant le nom de celui qui aurait, selon certains dires, vaincu la terrible menace que représentait le monstre cyborg Cell. Également le Champion du Monde des Arts Martiaux et l'humain le plus fort de l'univers. Bref, autant de fumisteries sur lesquelles était basée la vie des terriens. Au petit matin, un objet volant non identifié apparut mystérieusement et alla atterrir discrètement dans un quartier non fréquenté par la population dans un bruit assez peu important et qui n'attira l'attention de personne. La verrière de cet engin en forme de capsule s'ouvrit, laissant sortir une personne, avant de se refermer immédiatement. La dite machine décolla verticalement peu après avant de disparaitre rapidement du ciel. La personne qui en était sorti était peu ordinaire. Il s'agissait de Yukko, une demi-Saiyan qui venait d'un futur lointain, et qui avait été choisie par Trunks pour essayer d'aider à l'équilibre de cet univers parallèle. Malgré sa mission de base, la jeune fille était plus en recherche de combattants à sa mesure, rares à son époque.

La combattante du futur sortit de la ruelle sombre, malgré l'heure peu avancé de la journée. Merci aux immeubles géants qui faisaient de l'ombre. Avec sa tenue de combat orange et son t-shirt violet, une combinaison qui n'était pas sans rappeler le kimono de l’École de la Tortue, elle passait assez peu inaperçu. Heureusement que les gens de cette ville n'en avaient que faire, ayant déjà vu des individus bien plus étranges à l'apparence même pas humaine, sans parler des nombreux animaux civilisés.

*A première vue, rien a changé...* Même si elle savait parfaitement que sa Machine à voyager dans le temps avait fonctionné, la ville dans le futur d'où elle venait ne présentaient que très peu de différence. Et encore, c'était plus au niveau de l'agencement, pas même de la technologie qui est déjà très évoluée à cette époque. Dès le départ, elle se concentra afin de ressentir les puissances dans cette ville, pour se rendre compte qu'il n'y avait aucun individu puissant dans cette capitale surpeuplée.

Yukko se mit alors à marcher dans la rue, sans but précis, espérant juste tomber sur un évènement qui pourrait l'occuper un petit moment, histoire de bien commencer sa vie dans ce nouveau monde. Pourtant, même après une demi-heure de marche, elle n'avait toujours rien repérée de suspect. Ce fut jusqu'à ce qu'elle entende un coup de feu, situé à plusieurs kilomètres mais qu'elle entendit clairement avec ses sens de Saiyan. Posant l'index et le majeur de sa main droite sur son front, elle ferma les yeux et disparu peu après, pour réapparaitre à quelques kilomètres de là, devant la scène du crime.

On pouvait voir plusieurs personnes s'éloignant en courant de la Banque de la ville. D'ailleurs, deux étaient cagoulés, l'un équipé d'un fusil d'assaut, modèle très utilisé par l'armée, l'autre d'une mallette contenant certainement l'argent, et un pistolet rangé dans son étui. Montant dans une voiture, ils s’échappèrent rapidement des lieux. Un petit sourire se dessina sur le visage de Yukko, qui allait enfin pouvoir bouger un peu. Elle envoya alors un Kikoha basique sur l'arrière de la voiture, tel un éclair, qui fit le véhicule perdre son adhérence et partir dans le décor, c'est-à-dire le mur du bâtiment à côté, provoquant au passage un explosion assez importante. Se téléportant ensuite près de la voiture au moteur en flammes, elle interpella les deux bandits et les mis K.O chacun avec un coup de genou pour le premier et un coup de coude sur le second, qui tenait d'ailleurs l'argent.

"Déjà fini ?" Dit-elle à voix haute, semblant s'adresser aux criminels inconscients bien qu'ils n'étaient plus capables d'entendre quoi-que ce soit. Une fâcheuse tendance à taper avant de parler. Yukko s’apprêtait alors à s'en aller jusqu'à ce qu'arrive les forces de l'ordre, dommage que le plus gros soit déjà fait. La demi-Saiyan attrapa d’un bras l’un des deux braqueurs et le balança plus loin de la voiture afin qu’il ne subisse pas de brulures avec le feu qui s’intensifiait. Elle en fit ensuite de même pour l’autre, juste histoire de montrer qu’elle avait un minimum de respect pour la vie humaine. La suite des évènements sera gérée par les forces de Satan-City.


Dernière édition par Yukko le Dim 13 Jan 2013 - 23:19, édité 2 fois
Ex Machina
avatar
Cyborg
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Mer 9 Jan 2013 - 4:07
La radio de l'autopatrouille se fît entendre, il se passait quelque chose, sans aucun doute.

"Avis à toutes les unités, braquage sur la rue Elm, une explosion aurait eût lieu plus loin sur la rue Laforce."

Les sirènes hurlèrent et Ex Machina appuya sur l'accélérateur, tournant brusquement pour se rendre sur les lieux concernés. Les pneus crissèrent et les automobilistes restèrent hors du chemin de l'auto-patrouille, il se passait quelque chose d'important et Ex Machina était l'agente la plus près du secteur. Elle arriva devant un spectacle assez hors du commun pour la populace: un camion en feu qui venait de finir contre le mur d'un bâtiment et une jeune femme qui sortait les deux malfrats cagoulés du véhicule. Ex Machina enregistra la scène, zoomant un moment sur le visage de la demoiselle. La cyborg sortit de son véhicule, le compartiment sur sa cuisse droite s'ouvrit et l'agent pointa son Auto-9 sur la suspecte, s'avançant d'un pas mécanique avant de s'arrêter pour s'adresser à elle d'une voix monocorde et machinale.

-Ne bougez plus et déclinez votre identité. Vous êtes dans un territoire de juridiction de la police.

La cyborg balaya les malfrats du regard, sa tête bougeant lentement dans un "vrrr" mécanique. Le moindre de ses mouvements trahissaient l'état de la cyborg tout autant que sa voix. Ses programmes tentaient de calculer les événements possibles.

Code:
Véhicule endommagé à 78%, immatriculation inconnue. Possibilité de fausse immatriculation.
Impact initial à l'arrière du véhicule, arme: inconnue. Sortie de route et impact contre un bâtiment.
Suspect: identité inconnue.


Les programmes d'Ex Machina ne trouvèrent pas l'identité de la demoiselle inconnue dans les archives de la police, signe qu'elle était nouvelle en ville ou bien qu'elle s'était faite discrète. Ex Machina avança de son pas mécanique et retira les cagoules des malfrats, dont les traits concordaient avec les photos de deux récidivistes dans les archives. Un petit compartiment s'ouvrit sur le torse d'Ex Machina et des menottes solides vinrent s'attacher rapidement aux poignets des deux braqueurs. La cyborg tourna le regard vers la pseudo-héroïne.

-Veuillez entrer dans l'auto-patrouille, vous serez interrogée au commissariat.

La policière mécanique mit les deux criminels sur le siège arrière, laissant ensuite la personne à interroger prendre place devant. Son pistolet resta dans sa main tant que la suspecte n'avait pas obtempéré.
En ligne
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 6617
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3330

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Mer 9 Jan 2013 - 21:16


Quelle malchance pour les deux braqueurs d'avoir croisé la route de la combattante du futur. Enfin, on pouvait prédire qu'un braquage, aussi bien préparé soit-il, allait être foutu en l'air par une décharge d'énergie, une technique de base dont la plupart des terriens ignorent l'existence. Un Kikoha lancé, une voiture enfoncée dans le mur d'un immeuble, le cas était vite réglé. Maintenant que tout allait pour le mieux, en ignorant le camion des criminels en feu et la face d'un building démonté, Yukko n'avait plus rien à faire ici. La suite revient aux forces de l'ordre de la ville, sans doute plus aptes à gérer de genre d'évènements. D'ailleurs, il ne fallu attendre longtemps avant qu'un véhicule bleu et blanc équipé de gyrophares fasse son apparition. De la voiture, une femme à l'apparence pour le moins singulière. Rien qu'à voir ses mouvements aux airs mécaniques, on pouvait douter de son appartenance à l'espèce humaine, ou alors de sa santé mentale. L'endroit d'où elle avait sortit son arme de poing permettait aussi de se poser quelques questions.

La représentante de la police qui venait d'arriver sur les lieux s'adressa à Yukko, alors que celle-ci la fixait pour d'autres raisons. Même sa voix n'avait pas l'air naturelle et contrairement aux reste des terriens, elle ne dégageait aucun semblant d'énergie, aussi faible soit-elle. Avec tant de points étranges, l'adolescente fit comme conclusion hâtive que l'agente ici présente n'était rien autre qu'un cyborg. Même si ça peut sembler ridicule aux yeux d'une personne normale, Yukko avait déjà eu affaire à des êtres robotisés qui ressemblaient trait-pour-trait à des personnes normales. Dans le futur d'où elle vient, les cyborgs étaient très utilisés par certaines armées et riches entreprises. Finalement, elle décida de lui répondre avec un ton léger.

"Je suis Yukko, mais honnêtement je pense que vous vous en fichez." La combattante du futur ne prenait guère la situation au sérieux. Tout ce qui comptait était qu'elle venait de stopper deux criminels qui venaient de commettre un braquage, et que la femme robot était justement en train de coffrer dans son véhicule de service. Celle-ci l'invita d'ailleurs à venir s'installer dans le dit véhicule pour l'emmener au commissariat où elle serait interrogée tranquillement. En général, dans cette situation, une personne normale se serait contentée d'obéir, ne prenant pas le risque d'avoir des emmerdes avec la justice. C'était malheureusement sans compter sur le caractère de casse-cou de la jeune fille.

"Désolé, ça me dit pas trop." Dit-elle en souriant, faisant un signe d'excuse avec les mains. L'idée de perdre son temps au poste de police ne lui disait pas trop. Vous imaginez si un super-héros devait faire un rapport aux autorités à chaque fois qu'il empêchait un crime."Tout-ce que vous voulez savoir c'est que ce sont des criminels et que j'ai sauvé l'argent de cette banque." Croisant les bras, elle enchaina. "Et si vous répondiez à mes questions, comme par exemple, qui êtes vous ou qui est votre créateur ?"
Ex Machina
avatar
Cyborg
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Mer 9 Jan 2013 - 21:35
Les criminels s'étaient montrés plutôt coopératifs, étant donné leur état d'inconscience. Ce ne fût pas le cas de la suspecte, par contre. Elle avait bien obtempéré lorsqu'il lui fût demandé de s'identifier mais la cyborg dû réitérer la consigne concernant l'interrogatoire puisque l'étrange héroïne refusa de prendre place. Enfin, la cyborg enregistra "Yukko" sous les images prises plus tôt. Il restait maintenant à obtenir un peu de coopération de la part de Yukko.

-Refus d'obtempérer, consigne réitérée, veuillez prendre place à l'intérieur du véhicule pour être interrogée.

Ce fût le dernier avertissement donné par la cyborg, qui allait utiliser des moyens non-létaux pour neutraliser la suspecte, notamment son Tazer. Yukko expliqua rapidement ce qui s'était passé ou plutôt, elle avait résumé, ça restait encore trop vague alors qu'une petite demi-heure au commissariat suffirait à éclaircir toute cette histoire. Néanmoins, les programmes d'Ex Machina scannèrent la suspecte afin de déceler le moindre signe anormal pouvant trahir un mensonge.

-Hypothèse plausible mais incomplète. Éléments manquants: mode de destruction du véhicule, motifs d'intervention. Un interrogatoire est nécessaire, vous serez relâchée ensuite.

Le tazer d'Ex Machina se chargea à l'intérieur de son corps mécanique, prêt à l'usage. Non-contente de refuser d'obtempérer, la suspecte commença à poser des questions plutôt sensibles auxquelles Miller n'était pas programmées pour répondre. Ainsi donc, de sa voix mécanique, monocorde, elle rétorqua:

-Je suis Ex Machina, police de Satan City. Informations confidentielles demandées, accès refusé. Veuillez prendre place dans le véhicule, ceci est un avertissement final. Tout refus d'obtempérer sera considéré comme une entrave à la justice.

Le compartiment de la cuisse de la cyborg s'ouvrit et elle rangea son pistolet. Elle tendit la main droite vers Yukko, prête à lui envoyer une aiguille dans la peau reliée à un filin qui se chargerait de plusieurs volts, si elle refusait toujours de suivre docilement.
En ligne
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 6617
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3330

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Mer 9 Jan 2013 - 22:22


Si la présence d'une fille qui avait littéralement détruit une voiture à distance avec une sorte d'énergie interne mystique n'était pas quelque chose que l'on voyait tous les jours, une femme cyborg bossant pour le compte de la police n'était pas forcément chose plus courante en ce bas monde. Pourtant, c'était bien le cas, et les deux rassemblées au même endroit rendait cette scène véritablement invraisemblable à l'esprit de toute personne normale. A la demande l'agente de police robot, la combattante déclina son identité, dommage qu'elle refusa purement et simplement l'idée de perdre son temps dans un poste de police. Face au refus de Yukko, la policière se contenta pour le moment de l'inviter de nouveau à se rendre dans le véhicule, évitant ainsi d'employer la manière forte. Malheureusement, c'était exactement ce que l'adolescente recherchait; un moyen de se dégourdir un peu, et pas que les jambes.

Pour le moment, la combattante du futur exposa la situation à la cyborg, espérant ainsi éviter l'étape du commissariat. Il n'y avait cependant pas encore assez d'informations au gout de l'agente robotique. Ensuite, lorsque Yukko à son tour posa quelques questions à celle qui lui faisait face, celle-ci ne put y répondre. Il fallait s'y attendre de la part d'un androïde. En effet, ceux-ci sont souvent programmés avec une limite d'accès quant aux informations d'une telle importance. Souvent, eux mêmes ignoraient les réponses à de telles questions, alors loi d'eux l'idée de les révéler au premier venu.

"Mode de destruction ? Vous auriez trop de mal à me croire. Et vous seriez encore plus après moi si je vous le montrait. Et sérieux, il faut se justifier lorsqu'on arrête des bandits ? Dans quel monde on vit, franchement ?" Rétorqua t-elle, lâchant un léger rire lors de sa dernière phrase. Au final, la dame cyborg laissa une dernière chance à Yukko d'éviter les emmerdes, mais comme ce qui a déjà été dit, ce n'était pas dans les intentions de l'adolescente. Ce faisant, elle rangea son imposant pistolet dans le compartiment étrange, semblant faire partit de sa cuisse, elle aussi robotique, avant de tendre sa main vers Yukko, un geste qui n'avait certainement pas pour rôle de rassurer la jeune fille mais au contraire de la menacer.

"Et si on disait que tu essayais de m’arrêter, et si je vois que ça vaut le coup alors j'accepterais tous les interrogatoires nécessaires." Énonça t-elle en faisant un clin d’œil à Ex Machina. Après de telles paroles, Yukko espérait bien sur déclencher un petit combat. Bien sur, elle prévenait d'avance qu'elle se plierait ensuite à la loi. Même si elle voulait juste s'amuser un peu, elle ne cherchait nullement à devenir une ennemie de la nation.
Ex Machina
avatar
Cyborg
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Jeu 10 Jan 2013 - 1:44
La cyborg analysa la situation ainsi que les paroles de l'étrange demoiselle à laquelle elle devait faire face. Yukko refusait toujours d'obtempérer mais au-delà de ce refus il semblait y avoir une sorte de gage. De toute évidence, elle voulait décider de son sort par un combat. Ce qui était un défi pour les combattants les plus zélés n'était pour la cyborg qu'une tentative de résistance et elle n'allait certainement pas manquer à son devoir d'interroger cette suspecte, qui devenait encore plus suspecte à force de refuser.

Code:
Analyse des données ... ...... ....
Playback: "Et si on disait que tu essayais de m’arrêter, et si je vois que ça vaut le coup alors j'accepterais tous les interrogatoires nécessaires."

Analyse terminée, refus d'obtempérer, menace détectée. Cible à neutraliser, déploiement du câble électrique.


La demi-saïyenne eût droit à la réponse qu'elle attendait, un petit appareil émergea du poignet d'Ex Machina et une sorte de coup de feu se fît entendre, deux aiguilles reliées à un câble foncèrent à toute vitesse vers la saïyenne afin de lui administrer un choc électrique assez puissant pour assommer un malabar. Ex Machina analysa continuellement la suspecte afin de savoir quand arrêter ou quand augmenter le voltage afin d'envoyer Yukko au pays des rêves.
En ligne
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 6617
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3330

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Jeu 10 Jan 2013 - 2:55


L'adolescente venait bien là de provoquer la cyborg qui se tenait face à elle. Puisqu'elle voulait tant que la demi-Saiyan subisse un interrogatoire, celle-ci lui proposa de se plier aux ordres de l'agente robotisé à condition que celle-ci parvienne à lui opposer une résistance suffisante. De cette manière, Yukko n'aurait pas le sentiment d'avoir perdu son temps bêtement. Vouloir passer un marché avec un robot n'était certainement pas la meilleur idée que l'adolescent ait eue dans sa vie, une idée stupide puisqu'une grande partit des cyborgs ne sont pas programmés pour prendre des décisions de cet ordre. Bref, elle ne savait pas ce à quoi elle s'exposait et pour le moment, ça lui était bien égal. Pourtant, suite à la proposition de Yukko, Ex Machina sembla bel et bien prendre une décision, même s'il ne s'agissait pas exactement de ce à quoi la demi-Saiyan s'attendait, mais ça, rien ne pouvais le lui faire savoir.

Tout de suite, un appareil étrange de petite taille sembla sortir de son logement au niveau de poignet de la cyborg alors que sa main était déjà pointée vers Yukko. C'est ensuite dans un vrombissement assourdissant que deux aiguilles allèrent se planter à toute vitesse dans le bras de la jeune fille, qu'elle avait positionnée au niveau de son visage en pensant se protéger de l'assaut de la cyborg. Dommage pour elle, il ne s'agissait pas là d'un simple coup de feu dont elle pouvait se protéger simplement, puisque c'était après l'impact que la douleur commença à se faire sentir. Ressentir des décharges électriques n'était pas une sensation nouvelle pour l'adolescente, surtout pour quelqu'un qui maitrise le Ki. Cependant, à très haute intensité, ça restait quelque chose pas seulement désagréable, mais même dangereux. Et justement, les aiguilles de Ex Machina s'avérèrent avoir pour rôle de décharger une énorme quantité d'électricité dans le corps de Yukko.

A cette vitesse, la combattante du futur avait déjà la sensation de perdre une grande partie de ses facultés. Et encore avait-elle la chance d’être toujours consciente grâce à son sang Saiyan. Alors qu'elle sentait qu'elle allait perdre connaissance, Yukko regarda fixement Ex Machina, avant d'avoir pour idée d'utiliser une de ses techniques pour se sortir de se pétrin. Elle fit alors usage d'une de ses techniques qui ne nécessitait aucun mouvement pour l'effectuer. Elle se servit de son énergie pour créer une onde de choc autour d'elle grâce à laquelle elle put dégager les aiguilles de son bras. L'attaque aurait surement pour effet de projeter la cyborg plus long, en plus de défoncer un peu le décors dans un rayon assez important.

*'Tain, je me suis bien faite allumée...* A peine fut-elle libérée que Yukko s'écroula par terre, toujours choquée par les décharges qui parcouraient toujours son corps. Elle s'efforça de se relever le plus rapidement possible et se mit en position de défense pour ne pas se faire avoir par surprise une fois de plus. Alors que le combat n'avait même pas encore commencé, l'adolescente peinait déjà à rester debout.
Ex Machina
avatar
Cyborg
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Jeu 10 Jan 2013 - 3:11
Le voltage augmenta pour accommoder le corps résistant de la demi-saïyenne, les décharges électriques menacant de l'envoyer dans l'inconscience. Les programmes de la cyborg suivaient de près les réaction physiologiques de Yukko afin de pallier à un voltage trop haut ou trop bas. Le cerveau de Yukko n'allait pas pouvoir en supporter plus et elle finirait par tomber dans les pommes, assommée par le tazer de l'agente Miller. Ce n'est cependant pas ce qui arriva puisque par un phénomène étrange, la demi-saïyenne fût libérée par une sorte de gros coups de vent qui envoya valser Ex Machina, en plus de déconnecter les aiguilles du bras de la suspecte. Le câble et les aiguilles revinrent dans leur compartiment et la policière se redressa, analysant l'adversaire.

Code:
Analyse du sujet ... ....... ..... Analyse complétée.
Le sujet contrôle son énergie vitale, mise sous tension des récepteurs d'énergie. Estimation de la résistance physique ... ...... .... ... Résistance physique haute, estimation de la puissance d'attaque ... ..... .... . ... Puissance d'attaque haut. Diagnostique: Puissance de feu élevée suggérée, le sujet résiste à la neutralisation.


Dans un bruit mécanique, Ex Machina avança, ouvrant une porte de son véhicule pour y récupérer un étrange objet. Elle détacha son avant-bras gauche et fixa un canon à tête rotative à son moignon, le pointant sur Yukko.

-Cible dangereuse, force létale autorisée.

Suite à ces paroles, le canon se mit à tourner de plus en plus vite jusqu'à tirer des rafales continues de balles qui fusaient à toute vitesse vers l'extra-terrestre, à une cadence de tir folle. Précis comme une horloge, le système d'Ex Machina surveillait les réaction de la demi-saïyenne, prêt à cesser le feu au moindre signe d'épuisement.
En ligne
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 6617
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3330

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Jeu 10 Jan 2013 - 3:37


C'est grâce à une technique inventive que l'adolescente réussit à se sauver in-extremis de la perte de conscience. Bien que l'électrocution est un moyen de défense très utilisé en général par les robots, Yukko réussit tout de même à se faire surprendre par le taser de l'agente cyborg. C'est alors que Ex Machina pensait certainement que la combattante du futur neutralisée, enfin pensait dans la limite de ses capacités de pensées, elle fut projetée subitement par une force invisible plus loin, donnant juste le temps à Yukko de se remettre les baloches en place. Celle-ci se mit en position de combat rapidement alors que Ex Machina regardait singulièrement la demi-Saiyan. Voyant qu'elle ne se lançait pas tout de suite à l'attaque, l'adolescent prit le temps de réfléchir à un temps d'action. En réalité, l'agente robot préparait une seconde offensive, remplaçant son avant-bras gauche par une mitrailleuse à canons rotatifs, une arme que le mot dangereux ne suffirait à décrire.

La cyborg se mit alors à déverser un véritable déluge de feu en direction de l'adolescente. Alors que Yukko réussit à éviter les toutes premières balles de l'arme de Ex Machina, elle vit rapidement en observant les impacts des tirs que cette arme était potentiellement dangereuse, même pour elle. La combattante du futur se mit alors à se déplacer rapidement de point en point en volant brièvement afin d'éviter les tirs de l'arme d'Ex Machina. Se servant de son élan, Yukko finit par sauter directement en direction de l'agente robotique, puis lorsqu'elle arriva à faible distance de son adversaire, se servit alors d'une technique dont l'utilité pourrait être discutable sur un robot.

Plaçant ses deux mains ouvertes de part-et-d'autre de son visage, elle cria. "Taiyoken !" Une immense quantité de lumière fut générée juste en face d'Ex Machina, c'était la Morsure du Soleil, la désorientant potentiellement. Se servant de se moment de répit, Yukko sauta juste par dessus de la cyborg, s'appuyant même sur elle, pour atterrir juste derrière elle. Elle l'attrapa ensuite par les épaules et l'envoya valser en direction du camion en flammes. L'adolescent fit ensuite un saut en arrière pour s'éloigner de son adversaire et se remit en position.

"Force létale autorisée. Ça vaut pour moi aussi !" Annonça la demi-Saiyan. Désormais, le combat était bel-et-bien lancé.
Ex Machina
avatar
Cyborg
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Jeu 10 Jan 2013 - 6:15
Le canon crachait le feu tel un dragon en furie cherchant à pulvériser un intrus agaçant. Les pieds d'Ex Machina furent enterrés sous les cartouches vides qui s'échappaient de l'arme et les balles fusaient à une vitesse hallucinante. Véloce, la suspecte demi-saïyenne esquiva les tirs rapidement, s'approchant de plus en plus de la policière, dont l'arme ne cessait d'envoyer des rafales de plombs.

Code:
Cible en approche, mode défensif engagé.


Le regard de la policière suivit les mouvements de Yukko, le canon s'alignant pour tenter de descendre l'ennemie pendant qu'elle approchait. Pendant cette approche rapide, Ex Machina enregistra les mouvements de la demi-saïyenne, qui s'arrêta devant la cyborg, qui détecta une hausse quasi-instantanée d'un flux d'énergie. Une lumière aveuglante bloqua sa vue, empêchant brièvement la cyborg d'y voir clair quelques secondes. Malgré les pièces mécaniques en elle, Miller avait néanmoins des yeux organiques et ses programmes avaient dû bloquer tout fonctionnement de ses globes oculaires afin d'éviter une désorientation complète.

Code:
Détection visuelle désactivée, détection auditive engagée.


Privée de la vue tant que le système ne jugerais pas que ses yeux étaient bien remis du choc, Ex Machina se fiait donc maintenant sur son ouïe, capable d'enregistrer les sons louches pour palier à l'enregistrement vidéo temporairement indisponible. La cyborg n'eût pas le temps de réagir en entendant quelques bruits tout proche car la saïyenne, dans une petite démonstration de force et de technique, bascula par-dessus elle dans un mouvement de gymnastique avant de l'envoyer s'écraser contre le camion en feu non-loin, dans un fracas de métal tordu et de verre brisé. Un diagnostique fût aussitôt lancé.

Code:
Diagnostique .... ..... ..... terminé.
Efficacité: 88%. Dégâts minimes. Poursuite du programme de combat.


Comme si de rien n'était, la machine se releva dans des "vrrr"mécaniques, prête à reprendre le combat. Son programme analysa les sons environnants afin de détecter le moindre mouvement de Yukko alors que les yeux jaune lumineux d'Ex Machina étaient éteints, sauf pour une pupille devenue rouge, signe que sa vision était temporairement désactivée. Ex Machina resta droite debout et un petit "vrr" se fît entendre alors qu'un compartiment sous sa poitrine s'ouvrait. Une petite explosion résonna, comme une sorte de coup de feu et un solide anneau métallique fût éjecté avec force du compartiment, fonça vers Yukko afin de agripper. L'anneau était suivit d'une chaîne et l'autre bout restait dans le compartiment. Le canon à tête rotatif pointa à nouveau vers la saïyenne, la tireuse se fiant aux sons analysés pour attaquer approximativement en direction de l'ennemie.
En ligne
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 6617
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3330

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Jeu 10 Jan 2013 - 19:30


C'est avec une cadence proche du ridicule que les balles fonçaient vers la demi-Saiyan, alors qu'une quantité aussi importante de douilles jonchaient le sol au cotés des pieds de la femme cyborg. Yukko était suffisamment rapide et agile pour éviter les tirs pourtant très nombreux d'Ex Machina, cependant ce feu nourri l’empêchait de prendre le temps de préparer une offensive. A la place, l'adolescente fonça directement vers la machine, et fit exploser une Morsure du Soleil à bout portant, lui laissant alors le temps de se glisser derrière l’androïde et de l'envoyer agilement à l'aide d'une prise en direction du camion en feu. Celle-ci s'écrasa contre le véhicule brulant mais il en sortit ensuite comme-ci de rien était. Pendant ce temps, Yukko s'était un peu éloignée d'Ex Machina et l'observait se remettre aisément de sa précédente attaque.

*Tsss. C'est vrai que les robots ne ressentent pas la douleur. C'est limite à se demander si ça lui à fait des dégâts...* C'était bien là le principal inconvénient d'un combat contre un cyborg; ils ne laissent paraitre aucune émotion. Leur manque de vie provoquait l'agacement chez la combattante du future qui n'avait aucun moyen de savoir si ses assauts étaient efficaces. La seule trace visible était que les grands yeux jaunes de la cyborgs avaient disparus au profit de légères lumières rouges. Il s'agissait sans doute là de la preuve qu'au moins le Taiyoken avait eu un effet.

Enfin, malgré la Morsure du Soleil, la cyborg avait certainement tout de même repéré la demi-Saiyan puisque en un rien de temps, une sorte de boucle mécanique, ressemblant à s'y méprendre à une menotte, sortit d'en dessous de sa poitrine dans un compartiment similaire à celui d'où était sortit son taser fonça à toute vitesse vers Yukko. Dommage qu'avec la distance séparant les deux adversaires, et surtout le coup du taser qui avait vraiment marché, l'adolescente réagit au quart de tour en évitant la boucle métallique d'un saut sur le coté, s'aidant de son Ki. La cyborg reprit ensuite le feu infernal de son canon rotatif, mais les tirs étaient déjà moins précis, surement les séquelles du Taiyoken.

Une fois de plus, Yukko évitait de son mieux les tirs, mais ceux-ci l’empêchait de se rapprocher de son adversaire. L'adolescente chargea alors son énergie dans ses deux mains. Si elle ne pouvait s'approcher, elle l'attaquerait à distance. Après tous ces mouvements d'évitement, la jeune fille disparut derrière un bâtiment, où elle ne serait pas à portée d'Ex Machina, pour peu que cette dernière évite les dommages collatéraux. Après avoir suffisamment concentré son Ki, Yukko leva les bras en l'air et envoya deux boules d'énergies bleues d'un mètre de diamètre chacune, qui se figèrent dans le ciel après avoir atteint une altitude supérieure à celle de la plupart des immeubles. C'était le Twin Dragon Shot, deux balles de Ki que Yukko pouvait contrôler à sa guise.

Laissant les deux sphères bleues au dessus des bâtiments, la combattante du future se remit à découvert, à la vue d'Ex Machina, mais cette fois-ci, ne lui laisserait pas le temps d'attaquer. Concentrant une fois de plus son énergie, elle rassembla ses mains au niveau de ses hanches où une petite sphère bleue se forma.

"Voyons si t'aimes ça. Kamehameha !" Après avoir énoncé l'incantation, la demi-Saiyan fit déferler la vague d'énergie bleue, qui se dirigeait à grande vitesse vers la policière robotisée.
Ex Machina
avatar
Cyborg
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Jeu 10 Jan 2013 - 20:17
La cyborg fût moyennement gênée par le flash qui aurait complètement désorienté n'importe quel organique, son regard jeune lumineux avait viré au noir et rouge et elle se fiait maintenant à son ouïe pour détecter son adversaire. Si le feu nourrir de son canon mitrailleur ne cessait pas, la boucle métallique revînt dans son compartiment une fois que la chaîne s'était rendue au maximum de sa portée. Le moment n'avait pas été opportun pour le menottage, l'adversaire n'était pas suffisamment affaibli et la tentative de Miller avait été approximatif. Les programmes de la cyborg émirent une consigne afin d'empêcher l'utilisation du menottage tant que les yeux d'Ex Machina ne se seraient pas remis de leur choc.

Code:
Fonction de menottage suspendu. Statut de la détection visuelle: Efficacité à 50%


Les yeux de la cyborg redevinrent jaune mais leur lueur fût moins intense. La cyborg y voyait relativement clair, malgré des points blancs qui nuisaient encore à sa vision. Ex Machina divisa sa détection entre ses yeux et son ouïe, de quoi compenser sa vision encore précaire. Ex Machina pivota doucement la tête, détectant le moindre signe suspect de la présence de Yukko. Elle détecta deux étranges sphères lumineuses qui s'élevèrent dans le ciel. Malgré les points blancs qui nuisaient à sa vision, la cyborg enregistra la montée des ces sphères.

Code:
Énergie détectée, sujet: Yukko. Taux de dangerosité: Moyenne à Élevée.


Yukko émergea finalement de derrière un immeuble et plaça ses mains sur le côté, une autre sphère d'énergie se formant. L'énergie se concentra de plus en plus, elle préparait quelque chose de bien dangereux.

Code:
Forte concentration d'énergie détectée. Activation de la fonction de contingence .... .... ... .. ......
Plan de contingence 1: Attaquer la cible.
Plan de contingence 2: Absorption de l'énergie dégagé.


Miller garda les yeux sur la sphère d'énergie, elle était parée à recevoir ce qui allait suivre, peu importe ce que c'était. Lorsque la vague d'énergie s'échappa des mains de Yukko, la cyborg tendis la main droite vers celle-ci, le second plan de contingence s'activant automatiquement en fonction de la technique. Le Kaméhaméha fonça vers la policière mais au lieu de garder la forme d'un rayon muni d'une boule d'énergie à l'extrémité, la vague d'énergie perdit du volume devant la main d'Ex Machina, comme si un aspirateur était en train d'engloutir l'attaque. Les batteries d'Ex Machina se saturèrent d'énergie, elle pouvait fonctionner à pleine capacité, même si cela ne compensait pas pour les dégâts subit plus tôt.

Code:
Réserve d'énergie maximisée, expulsion de l'énergie excédante.


Des arcs électriques crépitèrent autour de Miller, se dissipant dans l’atmosphère, son système la purgeant de tout ce qu'elle ne pouvait emmagasiner. Le système de la cyborg diagnostiqua à nouveau l'état de sa vue, ses yeux jaunes reprenant leur luminosité complète, signe que la détection visuelle était entièrement fonctionnelle. La cyborg se tourna vers son véhicule de patrouille, usant de sa technique de menottage pour arracher l'une des portes de l'automobile. Elle usa de cette même technique pour récupérer un autre attachement pour son bras gauche, qu'elle fixa après avoir, au préalable, retiré son canon Vulcan. C'est un gros chargeur à six coups derrière un canon grand comme un poing qui prit la place de l'arsenal précédent, six grenades explosant à l'impact qui allaient être déchargée sur Yukko à la moindre opportunité.

-Puissance de feu augmentée, dernier avertissement: Veuillez coopérer avec la police de Satan City.

Miller leva les deux bras, d'un côté, les grenades, de l'autre, le tazer. Elle surveilla étroitement les mouvements de Yukko, son programme mettait une stratégie au point.

Code:
Analyse tactique en cours ..... ... ... ..... paralyser la cible par un haut voltage. Exploiter l'immobilité de la cible pour la détruire à l'aide de détonations, lance-grenades armé.


Miller garda les yeux sur son adversaire, elle se préparait à encaisser ou absorber mais à la moindre opportunité, elle comptait électrocuter Yukko avant de lui envoyer quelques grenades. Elle n'avait que six projectiles dans son chargeur, il était donc primordial que ses attaques soient bien calculés.
En ligne
Yukko
avatar
Demi-Sayen
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 6617
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3330

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Jeu 10 Jan 2013 - 23:00


La situation était pour le moins similaire à la précédente. Une fois de plus, la cyborg était en train de faire déferler une quantité astronomique de balles en direction de la demi-Saiyan qui n'avait d'autres choix que de rester en mouvement pour les éviter. L’arrêt serait fatal, à cette cadence de tir, une rafale de quelques secondes pourrait faire très mal. Pourtant, Yukko se devait de prendre le temps de réfléchir à un moyen d'attaquer Ex Machina. Elle prit alors la décision de disparaitre derrière un bâtiment pour prendre le temps de réfléchir à un plan d'attaque. Suite à sa courte réflexion, elle envoya un Twin Dragon Shot en direction du ciel, mais revint tout de suite dans la ligne de mire d'Ex Machina pour l'attaquer directement. Pour se faire, l'adolescent utilisa une de ses techniques les plus basiques, le Kamehameha. La vague déferlante se dirigeait en direction d'Ex Machina, alors que cette dernière se contenta de lever son bras droit. Alors, au moment où l'impact devrait se produire, le rayon d'énergie se mit à disparaitre lors du contact avec la main de la cyborg, et celle-ci ne sembla subir aucun dommage. Agacée, Yukko reconnu très vite ce qui venait de se passer.

*Elle fait partit des cyborgs qui peuvent absorber l'énergie...* De loin, l'adolescent voyait Ex Machina changer une fois de plus de module pour son bras, adaptant une nouvelle arme qui avait vraiment l'air menaçante, rien que par la taille du canon et du chargeur. Yukko avait déjà eu à faire à ces robots qui pouvaient absorber le Ki, ce qui avait non seulement pour effet d'annuler l'attaque, mais en plus de remonter leurs batteries. Les assauts à distance étaient donc à oublier, en tout cas pour ce qui concerne les vagues d'énergie, si elle ne voulait pas que son énergie se retourne contre elle. Une nouvelle stratégie s'imposait alors, et la jeune fille profita de cet instant où Ex Machina l'observait elle aussi, lui proposant une dernière fois de se rendre.

"Tu rigoles ! On commence à peine à s'amuser !" Cria la combattante du futur, histoire d’être sure que son adversaire l'entendait malgré la distance. Après avoir observé la cyborg, Yukko remarqua que ses deux bras étaient levés en sa direction, l'un avec la fameuse nouvelle arme qui ressemblait vaguement à un lanceur de projectiles, et l'autre présentait le fameux taser que Yukko avait déjà eu l'occasion de tester il y a quelques minutes, et savait donc à quel point il était dangereux. Avec un tel arsenal, l'approcher semblait encore plus fou, pourtant le visage de l'adolescente ne laissait transparaitre qu'assurance.

La combattante du futur eu en effet une idée qui pourrait lui permettre de l'attaquer, mais il ne fallait alors pas perdre de temps. Plaçant son index et son majeur sur son front, elle s’apprêtait à utiliser la technique du Shunkan Ido, le déplacement instantané. Celle-ci requiert la sensation d'une énergie afin de se téléporter, et en temps que cyborg, Ex Machina n'en dégage pas. Cependant, tout le Ki qui était en trop dans les circuits de la machine et qui s'était relâché dans l'air pouvait lui être ressenti par la demi-Saiyan. Celle-ci se concentra alors sur cette énergie et, instantanément, se téléporta derrière Ex Machina.

*Essayes un peu de me lancer un missile à cette distance !* Les dommages collatéraux seraient surement trop importants pour que Ex Machina prenne le risque de tirer tout de suite, et le faite qu'elle soit dans son dos lui permit d'attaquer avant qu'elle n'utilise le taser. Yukko commença alors à enchainer son adversaire à coups de poings légers, prenant le risque de se blesser légèrement en touchant le blindage de la robot. Elle finit son enchainement avec un coup de pied latéral pour faire dégager la cyborg. L'adolescente reprit ensuite le contrôle de ses deux boules d'énergie du Twin Dragon Shot qu'elle avait créé précédemment. Elle fit une des deux sphères charger directement sur Ex Machina depuis le ciel, tandis que la seconde prit une trajectoire en arc de cercle pour venir la toucher sur le coté.
Ex Machina
avatar
Cyborg
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Jeu 10 Jan 2013 - 23:18
Les armes de la cyborg restèrent pointées sur la demi-saïyenne qui, l'on pouvait s'en douter, refusait de se rendre et Miller n'avait donc d'autre choix que de la neutraliser. La puissance de feu de la cyborg s'adaptait à la résistance de Yukko et Miller usait donc d'armes létales pour envoyer la suspecte au tapis. Le tazer était chargé et le lance-grenade n'attendait plus qu'une cible immobile avant d'envoyer ses dangereux projectiles. Analysant constamment l'ennemie, le programme de la cyborg fût pris au dépourvu par une technique bien spéciale utilisée par Yukko, qui disparut purement et simplement. Ex Machina usa de tous ses senseurs pour tenter de dénicher sa cible.

Code:
Scan en cours, recherche du sujet Yukko ... ..... .... AVERTISSEMENT: Impact détecté, zone touchée: dos.


Le corps métallique d'Ex Machina fût secoué par une série d'impact provenant des poings de Yuko, qui déformèrent le métal protégeant la policière, qui garda néanmoins son équilibre. Elle tendit son bras droit en fermant le poing, pivotant sur un axe afin de frapper son assaillante mais un coup de pied puissant l'envoya au loin. Les systèmes de la cyborg détectèrent des mouvements d'énergie et enregistra les deux sphères d'énergie qui se mirent en mouvement, donc une descendant du ciel directement sur l'agente mécanique.

Code:
Mouvement détecté, sphère d'énergie en descente, impact imminent.


Pas de temps pour absorber et impossible de bouger pour esquiver, la première sphère arriva presque en même temps que la seconde, provoquant une immense explosion, l'énergie brûlante cernant le corps de l'agente.

Code:
Analyse des dommages ... ..... .... .... Efficacité: 72%. État du système: Stable. Fonctions moteurs réduites.


Ex Machina se releva, son corps léché par les flammes. Quelques-unes de ses mèches étaient brûlée et sa peau était noircie mais la machine ne montrait pas le moindre signe de douleur et continuait de cibler la demi-saïyenne, commençant tout de suite avec deux grenades lancées l'une après l'autre. La cyborg analysa les mouvements de Yukko, cherchant à lui envoyer un coup de tazer. Dès la cible immobilisé, Miller était prête à envoyer ses quatre dernières grenades vers sa son adversaire afin de l'étaler pour de bon.
 
Unité Machina en patrouille (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» patrouille de griffe de panthère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-